RSS
RSS



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


''Moon's Spell'' s'inspire du roman ''Salem'' de Sandra Triname. Les autres sources sont diverses et variées.
Redécouvrez certaines races avec des manières de jeux exclusives qui pourront vous ravir. ''Moon's Spell'' cherche plusieurs
PV's très importants pour le développement du jeu. Personnages construits mais libres en plusieurs points, ils ont tous des
liens entre eux. N'hésitez pas, inscrivez vous !



Partagez|

Jeune sorcière à la dérive ft Elena

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Logan O'Maley

avatar

Initié



¤ AVATAR : Matt Ryan
¤ CRÉDIT AVATAR : Arwy
¤ MESSAGES : 35
¤ POINTS : 6
¤ AGE : 35 ans
¤ GROUPE : Initié
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 20/03/2018


MessageSujet: Jeune sorcière à la dérive ft Elena Jeu 12 Avr - 16:09

J’ai besoin de temps de repos pour réfléchir aux cas que j’ai au boulot en ce moment. Certaines affaires relèvent du surnaturelle et il est compliqué de les résoudre sans faire appel à une quelconque magie. Et pourtant, je me dois de faire comme l’inspecteur lambda. Pour d’autres, les énigmes sont plus compliquées et nécessitent parfois une concentration que je ne parviens à obtenir qu’au bord du fleuve. En effet, le bruit de l’eau m’apaise, surtout couplé au son produit par les feuilles des arbres qui bougent au rythme de la brise.

Ce lieu me rappelle également notre endroit préféré avec Freya alors que nous étions petits. Nous allions toujours prêt du ruisseau, à côté de la maison, pour jouer avec l’eau, ou encore se fabriquer des cabanes de fortunes non loin de là lorsque le lit était asséché. Je vois encore la frimousse de ma jumelle, les joues toutes roses et le regard pétillant, cherchant à me rendre complètement dingue. D’ailleurs c’était son passe-temps favoris, et d’autant plus alors que nous étions adolescent. Elle savait que je le gardais à l’œil surtout quand elle avait un copain. Enfin bref, c’est sûrement pour tous ces souvenirs que j’apprécie cet endroit. Il me ramène a un temps où tout était plus simple et surtout où ma moitié était encore en vie. Car oui, quand Freya est morte, c’est une partie de moi qui s’est éteinte en même temps.

C’est donc les bras chargés de mes dossiers du moment que j’arrive près de la rivière. Là, je constate un phénomène étrange. Les feuilles semblent voler toutes seules en tourbillon. A première vue, cela fait comme un petit tourbillon qui sort de nulle part. Mais en y regardant de plus près, je vois également une personne au centre de ce mini chaos. Une sorcière… et visiblement elle ne contrôle pas son pouvoir. Je décide alors d’avancer. J’ai tout mon sang froid. Cependant, l’air qu’elle manipule me repousse et il est très compliqué de l’atteindre.

« Mademoiselle !! Calmez-vous ! Il ne faut pas faire ça ici… » je lance assez fort pour qu’elle m’entende tout en luttant contre son mini-vortex. Mais si l’énervement, la colère, la frustration ou tout autre sentiment négatif provoque cette réaction magique il va être compliqué de la raisonner, ces sentiments étant particulièrement puissants en matière de magie. Je m’approche alors un peu plus, aussi rapidement que possible et je la prends dans mes bras, mon torse collé à son dos : « Doucement ma belle, il faut te calmer, écoute ma voix et respire profondément. Inspire…. Expire… inspire…expire…. » et ainsi de suite, jusqu’à ce qu’elle se calme. J’ai le contact avec autrui facile, cela peut aider, mais c’est surtout mon statut d’initié qui m’aide ans des cas comme ceux-là.

Je m’écarte finalement de la jeune inconnue et j’attends de voir où elle en est, reprenant calmement mes papiers, posés sur le sol au préalable.
Revenir en haut Aller en bas
Elena Shatterleaf

avatar

Sorcière • Air



¤ AVATAR : Jennifer Lawrence
¤ MESSAGES : 18
¤ POINTS : 5
¤ AGE : 27 ans
¤ ZONE LIBRE : Si vous me voulez du bien, je ferai tout pour vous protéger.
Si vous me voulez du mal, je ferai tout pour ME protéger et vous écraser~
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 07/04/2018


MessageSujet: Re: Jeune sorcière à la dérive ft Elena Sam 14 Avr - 12:49

Encore une fois, les sempiternels faits étranges liés au vent et qui se déroulaient toujours en ma présence s’étaient déclenchés alors que je venais une fois de plus d’être virée d’un petit boulot, au bout d’une semaine à peine cette fois. Un sentiment amer d’échec m’avait alors envahie, et je m’étais dépêchée de sortir après que le patron m’ait virée. Au fond, je trouvais ce nouveau renvoi comme une bénédiction, au vu dudit patron qui était en réalité une belle ordure. Il m’avait fait des avances pires que graveleuses alors que je nettoyais les tables du petit restaurant où j’avais essayé de gagner ma vie. Sauf qu’évidemment, un courant d’air s’était créé alors que j’avais tenté d’étouffer mon dégoût… en vain. Et l’établissement était portes et fenêtres closes sans courant d’air possible. Quand cette ordure comprit que ce phénomène était de nature paranormale, le sang avait quitté son visage, il s’était reculé et avait pris la direction de son bureau. Il avait attendu la fin de la semaine pour prendre la décision de me virer, et j’étais de nouveau sans emploi.

Le moral au plus bas, j’avais décidé de sortir prendre un peu l’air, en longeant la Tamise. Cela me permettrait peut-être de mettre de l’ordre dans mon esprit…

Je n’ai jamais compris d’où pouvait provenir ces événements étranges qui se déroulaient tout autour de moi. Était-ce un fantôme qui était ancré à mon être ? Ou bien m’avait-on jeté une malédiction ? Peut-être était-ce mes parents biologiques, alors que je n’étais pas désirée, qui m’avaient maudite pour possiblement provoquer ma mort ? Je n’en savais strictement rien, et je me faisais du mal avec de telles pensées, tant et si bien que mon moral, déjà assez bas, creusait encore plus pour s’enfoncer plus bas encore.

Alors que je traînais mes guêtres sur le chemin terreux bordant la Tamise, une feuille qui s’était décrochée de son arbre se prit dans le léger courant d’air qui m’entourait, ce qui m’énerva assez. Je la frappai rageusement lorsqu’elle passa devant moi, mais je ne parvins pas à la déloger du courant d’air qui m’enveloppait. Et ce fut la goutte d’eau qui fit déborder le vase. Pensant être seule, je me mis à crier de rage, et alors que ma colère grandissait à grande vitesse, le léger vent qui tournoyait sans cesse autour de moi ne devint plus si léger, subitement. Et avec ma colère se supplanta le désespoir, ce qui ne fit qu’accroître l’espèce de vortex dont j’étais le centre. Je n’entendais plus rien d’autre que le vent, et ne voyais plus rien d’autre que la poussière soulevée par ce phénomène qui m’effrayait tout autant que les autres.

Et puis je sentis quelqu’un m’enlacer, et me parler en même temps. Il me fallut de la concentration pour comprendre ce que cette personne me disait, mais je finis par comprendre : cet inconnu m’aidait à retrouver mon calme. J’exécutai ses conseils et, peu à peu, le contrôle de ma respiration me fit reprendre également le contrôle de mes émotions, ce qui stoppa net le tourbillon dont j’étais prisonnière. Cependant, je ne pus empêcher mes larmes de couler, alors que la tension retombait doucement. Je mis bien deux bonnes minutes à cesser de sangloter, mes bras enserrant toujours ceux de cet inconnu qui m’avait aidée à m’échapper de cette chose qui m’arrivait parfois, lorsque j’allais au plus mal. Je finis par le lâcher en me tournant pour être face à lui à une distance raisonnable, gênée de m’être ainsi laissée aller, et l’étonnement prit la place de ce violent flot d’émotions négatives.

« Merci… mais… vous n’avez pas eu peur ?... Je veux dire… Ce n’est pas normal, ce qui m’arrive… Pourquoi m’avoir aidée alors que vous auriez pu vous enfuir, comme toute personne saine d’esprit ? Enfin… Je ne dis pas que vous ne l’êtes pas… mais personne ne m’avait jamais aidée comme vous venez de le faire. Merci encore. »

Une fois ma tirade terminée, je pris le temps de dévisager l’homme qui venait de me sortir de ce très mauvais pas. Il était, ma foi, plutôt joli garçon, mais il n’éveillait aucun intérêt charnel en moi, mais il en fallait beaucoup pour que je puisse ressentir du désir envers un homme. Vraiment beaucoup. Vu la fin tragique qu’avait pris ma première -et seule- histoire d’amour…

« Je… Je m’appelle Elena. Puis-je connaître votre nom ? »
Revenir en haut Aller en bas
Logan O'Maley

avatar

Initié



¤ AVATAR : Matt Ryan
¤ CRÉDIT AVATAR : Arwy
¤ MESSAGES : 35
¤ POINTS : 6
¤ AGE : 35 ans
¤ GROUPE : Initié
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 20/03/2018


MessageSujet: Re: Jeune sorcière à la dérive ft Elena Mar 17 Avr - 22:19

Des sorcières qui ne se contrôlent pas j’en ai vu plusieurs en plus de trente ans de vie, j’ai pu aussi voir ma jumelle perdre le contrôle c’est pourquoi en voir dans cette position encore aujourd’hui ne m’étonne pas, d’autant moins que je suis un initié à la retraite, pour le moment. Mais c’est aussi pour cette raison que je sais quoi faire pour aider cette jeune femme et éviter qu’elle ne s’expose de trop à des gens sans don et / ou mal intentionnés. Elle a besoin d’un ancrage dans le monde réel, au-delà de toute émotion. C’est ainsi que je provoque une proximité par le toucher, que je l’enlace et que je lui indique en chuchotant ce qu’elle doit faire. Elle devra ainsi se concentrer pour m’entendre et cette concentration lui permettra d’oublier les sentiments négatifs qui ont déclenché son pouvoir et l’alimentent.

Cela prend du temps, tout d’abord, je sens ses bras entourer les miens, elle s’ancre alors dans le monde réel que je représente. Puis je la vois se détendre à mesure que sa respiration prend le rythme que je lui impose et quelques minutes plus tard, le calme est revenu. Mon brushing lui par contre en a pris un sacré coup !

Les émotions apaisées, la jeune femme finit par me lâcher et me faire face. Je souris alors et la laisse reprendre le contrôle et contenance. Je sors alors une clope, cela faisait presque trois ans que je ne fumais plus avant les décès en masse de mes proches, et je l’allume, prenant garde de ne pas rejeter la fumée sur la jeune femme. Je rigole un peu alors qu’elle me fait part de son étonnement.

« Eh bien il faut croire que je ne suis pas sain d’esprit… c’est un peu vrai… ou que je sais ce qu’il vous arrive et que je juge qu’il faut vous aider et non vous laisser tomber. J’ai accompagné plusieurs personnes comme vous c’est pourquoi je connais les mécanismes d’apaisement et de contrôle d’urgence. » je lui réponds avec mon accent typiquement Gallois.

Je la sens tout de même apeurée, suspicieuse, mais elle finit par se présenter. Alors je tends la main pour serrer la sienne.

« Logan O’Maley, inspecteur de police et initié à la retraite pour vous servir cher Elena. » je décline en achevant avec un clin d‘œil.

Par certains aspects, elle me rappelle Freya, ma jumelle, alors qu’elle découvrait son don elle aussi. Finalement, toutes les sorcières se sentent un peu perdues au départ j’ai l’impression. Encore que Freya, elle, a eu la chance d’être dans une famille de sorcières et initiés, elle savait donc en partie à quoi s’attendre. Je ne suis pas sûr qu’il en soit de même pour la jeune femme qui me fait face.
Je finis donc par jeter ma cigarette et l’écrasée alors qu’elle est finie, puis j’invite Elena à me suivre d’un geste de la main.

« Venez par ici ma jeune amie, on va discuter un peu. »

Puis je prends place sur un morceau de tronc d‘arbre, déposé à l’abri des regards avant de lancer les hostilités.

« Vous ne savez donc pas ce qu’il vous arrive, c’est ça ? » je demande pour qu’elle me confirme être totalement ignorante.
Revenir en haut Aller en bas
Elena Shatterleaf

avatar

Sorcière • Air



¤ AVATAR : Jennifer Lawrence
¤ MESSAGES : 18
¤ POINTS : 5
¤ AGE : 27 ans
¤ ZONE LIBRE : Si vous me voulez du bien, je ferai tout pour vous protéger.
Si vous me voulez du mal, je ferai tout pour ME protéger et vous écraser~
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 07/04/2018


MessageSujet: Re: Jeune sorcière à la dérive ft Elena Jeu 19 Avr - 22:06

Je ne pus m’empêcher d’esquisser un sourire lorsque l’homme qui avait stoppé cette espèce de malédiction m’avait répondu qu’il n’était peut-être pas très sain d’esprit, mais ce dernier s’effaça rapidement de mon visage à la suite de ses paroles. Comment ça, il savait ce qui m’arrivait ? D’autres personnes étaient elles aussi touchées par une quelconque malédiction ? Ou alors… s’agissait-il de quelque chose de complètement différent ?

J’étais complètement perdue, et sa présentation ne m’aidait pas à éclairer ma lanterne, qui visiblement était éteinte depuis tout ce temps. Initié ? Était-il membre d’une sorte de secte ? Mes sourcils étaient froncés sous le coup de l’incompréhension la plus complète, et un mal de crâne commençait à poindre sous mes cheveux blonds pas très disciplinés. Ma main se porta automatiquement sur la partie droite de ma tête tandis que je tentais de démêler les paroles de mon sauveur.

« Quoi, comment vous savez ce qui m’arrive ? Qu’est-ce qui m’arrive ? Et puis, c’est quoi un initié ? »

Tant de questions se bousculaient dans ma tête, mais si je voulais avoir des réponses, il fallait que j’en contrôle le flot, et du coup ne pas le faire fuir. Difficile…

Je finis par accepter de le suivre jusqu’à un tronc un peu dissimulé sur lequel je fus ravie de m’asseoir. Je n’étais pas loin de défaillir avec tout ça, moi…

« Eh bien, à vrai dire… pas du tout. J’ai toujours cru que j’étais victime d’une malédiction qui éloignait constamment tout le monde de moi, parfois même j’ai cru être hantée par un fantôme, mais il ne faisait pas froid, donc ce n’était qu’une supposition… J’ai toujours été seule, même petite, tout le monde me fuyait à l‘orph… ehm... là où j’ai commencé à grandir. »

Et voilà, à peine je venais de rencontrer un homme qui m’avait aidée -le seul, d’ailleurs- et je commençais à lui déballer ma vie. Je ne le connaissais pas, il n’avait pas besoin de savoir que je n’avais jamais eu de vrais parents ! Ma réflexion intérieure se traduisait par un nouveau froncement de sourcil, accompagné par des yeux dans le vague. Avec les années de solitude, j’étais devenue extrêmement douée pour me perdre dans mes pensées et faire abstraction du monde extérieur. Mais là, je me devais de revenir au présent, près de l’homme qui peut-être avait la solution au problème qui me suivait depuis que mes souvenirs avaient commencé à s’ancrer dans ma mémoire, et peut-être même avant, sans que j’en sois consciente, évidemment.

« Excusez-moi… ehm… Logan. Mais comment se fait-il que vous sachiez ce qu’il se passe en moi alors que moi-même, principale intéressée, je n’en sais absolument rien ? Enfin, c’est bizarre tout de même ! Je suis en droit de me poser ce genre de questions, parce que tout ce que les gens ont su faire jusqu’à présent, c’était de fuir en ma présence… D’ordinaire, j’essaye de fuir la théorie du complot, mais là j’avoue que cette théorie me titille… Je vous en prie, expliquez-moi ce qu’il se passe ! »

Si vraiment cet homme avait la réponse à cette question, il mettrait fin à une existence entière de doutes qui avaient ruiné le peu de confiance que je pouvais avoir en moi. Alors, Logan serait une aide précieuse pour m’aider à me sortir de cette situation de détresse intérieure.

*Pourvu qu’il sache…*
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Jeune sorcière à la dérive ft Elena

Revenir en haut Aller en bas
Jeune sorcière à la dérive ft Elena
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» La dissuader, la faire souffrir [Pv Pomona]
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» Technique du Jeune Jack
» Que pensez-vous de cette intervention de Levaillant Louis Jeune au Nouvelliste
» Mort d'un jeune journaliste/Adieu Bien-Cher, adieu mon ami

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moon's Spell :: BIENVENUE A LONDRES :: Le Sud de la Tamise-
Sauter vers: