RSS
RSS



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


''Moon's Spell'' s'inspire du roman ''Salem'' de Sandra Triname. Les autres sources sont diverses et variées.
Redécouvrez certaines races avec des manières de jeux exclusives qui pourront vous ravir. ''Moon's Spell'' cherche plusieurs
PV's très importants pour le développement du jeu. Personnages construits mais libres en plusieurs points, ils ont tous des
liens entre eux. N'hésitez pas, inscrivez vous !



Partagez|

Faites que ça passe vite...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Gabriel Nilsen

avatar

Sorcière • Feu



¤ AVATAR : Shiloh Fernandez
¤ MESSAGES : 60
¤ POINTS : 38
¤ MULTIS : Nikolaj, Declan
¤ AGE : 27 ans
¤ ZONE LIBRE : Fermé pour RP
¤ GROUPE : Sorcière du feu (né femme)
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 08/03/2018


MessageSujet: Faites que ça passe vite... Lun 2 Avr - 1:18



Faites que ça passe vite...
Naoki & Gabriel

Un psy ou la taule ? Ils se foutent de ma gueule ou quoi ? J’appelle mon avocate, lui rappelant que j’ai toujours aucun problème pour payer la moindre amende, mais elle me dit que tout le monde en a marre que les choses soient trop faciles pour moi et j’ai bien l’impression qu’elle se compte dans le tout le monde. Elle me dit qu’elle a réussi à négocier des séances chez un psychologue à la place de quelques semaines en prison. Qu’ils aillent se faire foutre, en plus ce psy c’est moi qui vais devoir le payer alors que j’ai même pas envie de voir sa tronche. Sérieux, je me demande si je ferais pas mieux de déménager encore... Mais faut bien que je réussisse à construire ma vie quelque part, ça a échoué en Norvège et j’ai promis sur la tombe de Sarah que ça fonctionnerait en Angleterre. Foutue promesse.

Je regarde la carte qu’on m’a filé avec le nom de Naoki machin chouette et son numéro. Je la tords un peu dans tous les sens avant de finir par me décider. Bon un psy tout ce qu’il veut c’est de l’argent non ? Donc on va jouer le jeu. J’appelle le type et il finit par me donner rendez-vous au Lambeth Palace. Sérieusement ? Quoi il a pas de bureau pour me faire venir dans un endroit public ? L’autre truc bizarre c’est qu’il me fait déplacer la nuit. Ok celui-là ne ressemble pas aux autres, je veux bien vous l’accorder, mais ça veut pas dire pour autant qu’il sera plus efficace que tous ceux que j’ai rencontrés quand je vivais en Norvège.

- Avocate de mes deux...

Je peste un peu alors que je me rapproche des lieux, clope en bouche, une allure assez décontractée tout en exposant le côté riche, on va dans un musée après tout et faut bien que ce psy sache à qui il a à faire. Sauf que je me fais arrêter à l’entrée des lieux par un vigile qui bonde le torse en se plantant devant moi. Qu’est-ce qu’il me veut lui ?

- Il est interdit de fumer dans les lieux publics. Il accompagne ses mots d’un mouvement de tête pour m’indiquer le panneau avec le logo d’une cigarette et une croix dessinée dessus.

- J’aurais aimé vivre dans les années 80.

Au moins avant on pouvait fumer quand on voulait et où on voulait. Je prends une dernière longue latte que je souffle sur le côté avant d’écraser ma clope par terre, me contrefoutant qu’il y ait un cendrier à côté. Puis j’entre dans le musée, attendant sans chercher à visiter les lieux, je suis pas venu là pour ça après tout. Bon il fou quoi ce psy ? C’est que je sais même pas à quoi il ressemble en plus. Je poireauterai pas là dix minutes pour lui, j’ai autre chose à foutre de ma soirée. C’est là que je commence à voir un asiat' s’approcher de moi, peut-être que c’est lui, après tout il n’a pas un nom très anglais. Du coup avant même qu’il n’ouvre la bouche c’est moi qui commence à prendre la parole.

- Bon voilà le deal, je vais vous payer les séances avec un supplément pour ma non-présence, vous aurez juste à dire aux flics, à mon avocate ou à qui vous voulez que je fais des progrès et que c’est en bonne voie, comme ça ni vous ni moi ne perdons plus de temps avec ces conneries.

Et voilà comment faire une belle entrée en matière. Allez dis oui, donne-moi un prix et va tranquillement encaisser le chèque qu’on en finisse, parce que comme je l’ai dit, j’ai d’autres choses à foutre de mes nuits moi.

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Naoki Fujiwara

avatar

Alliance • Vampire



¤ AVATAR : HYDE
¤ CRÉDIT AVATAR : (c) Miss Pie
¤ MESSAGES : 316
¤ POINTS : 59
¤ MULTIS : Jesse le chasseur
¤ AGE : 40 ans | 113 ans
¤ ZONE LIBRE : Liens + Fiche + Sujets

[More]
- 1m60/48kg
- Adore changer de style vestimentaire et capillaire
- A du mal avec l'anglais écrit
- Membre de l'Alliance depuis les années 80 et à intégré Londres en 2000
- Maîtrise sa télépathie et pratique l'hypnose


------------
Tatouage
¤ GROUPE : Vampire | Alliance
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 01/02/2018


MessageSujet: Re: Faites que ça passe vite... Lun 2 Avr - 1:54


Faites que ça passe vite ...


Ce soir en arrivant à mon cabinet j'avais reçu une note de service de ma secretaire comme quoi ma collègue avait reçu un appel d'une avocate pour une séance et cette dernière m'avait gentiment refilé le bébé. Très délicat. Surtout quand on voit le dossier. J'aime beaucoup qu'on me fasse ce type de surprise quand j'arrive au bureau mais bon les aléas de la vie c'est comme ça. De toute manière je n'avais pas eu le temps de refuser ou de reporter quoi que ce soit vu les circonstances qui avait poussé Madame Wilson à me contacter. Un coup de fil plus tard et j'avais fixé mon rendez-vous.  J'imaginais qu'un environnement autre que mon bureau et mon canapé serait mieux adapté alors j'avais opté pour un musée que je connaissais bien et que j'appréciais aussi beaucoup. Je sentais que j'allais regretter les retours de mission de l'Alliance qui me faisaient parfois râler tant la coopération de certains membres est difficile. Je ne demande pas grand chose à part d'aider les gens moi. Mais visiblement ce n'est pas une idée que beaucoup veulent comprendre. Et pourtant. Je n'étais pas spécialement méchant ou bien on m'aurait menti. Et je n'aimais pas forcer les gens préférant plusieurs séances douces que quelques unes et intenses. L'esprit est trop fragile pour être malmené.

J'étais comme toujours arrivé en avance et j'avais pu m'installer sans vraiment trop de soucis. Les vigiles ne s'inquiétaient pas trop de ma présence nocturne. J'imagine que pour deux loups ce n'est pas quelque chose d'étrange de voir un vampire bosser de nuit. J'avais eu le temps de relire les quelques notes que l'on m'avait donné. Je maintiens. Ce n'est pas un cadeau, j'irais ronchonner auprès de ma collègue demain. Je n'avais aucune idée de l'apparence de mon client mais j'imaginais qu'à cette heure j'aurais du mal à le louper. Puis une petite embrouille vers la porte alerta mes oreilles. Bon et bien on dirait qu'il est arrivé à la bonne destination et qu'il à eu la décence de ne pas me poser un lapin. C'était presque délicat de sa part au vue des notes sur le rapport. Une fois l'homme dans mon champ de vision je me dirigeais vers lui prêt à l'accueillir comme tous les autres sauf que je n’eus pas vraiment le temps d'en placer une. Bon tant pis.

Monsieur Nilsen je suppose. Merci d'avoir pris la peine de vous rendre ici malgré tout. Bon on va prendre ça avec philosophie, de toute manière mon métier fait fuir tout le monde, je suis habitué.  Cependant je suis désolé de vous décevoir mais ça ne fonctionne pas comme ça avec moi.   Je ne remets pas vos brillantes idées en cause mais je ne suis pas ici pour les prix de séances comme vous semblez le croire. Je lui fis signe de s'installer sur le banc avec moi avant de reprendre le plus calmement de l'univers possible. Je doute que nous perdions du temps sauf si vous souhaitez vous entêter à fermer votre esprit à une éventuelle aide ce qui par conséquent ne me laisserais guère le choix que de le préciser et ainsi aborder les futures séances vous conduisant sans retour à la situation que vous souhaitez éviter. - Je doutais que la case prison soit dans ses projets d'avenir et je souhaitais creuser un peu tout ça. Je posais mes yeux sur lui avec sincérité et une réelle envie de lui tendre la main. Cependant je n'allais pas le forcer, s'il voulait avorter toute tentative de soins c'était lui le seul juge.


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Nilsen

avatar

Sorcière • Feu



¤ AVATAR : Shiloh Fernandez
¤ MESSAGES : 60
¤ POINTS : 38
¤ MULTIS : Nikolaj, Declan
¤ AGE : 27 ans
¤ ZONE LIBRE : Fermé pour RP
¤ GROUPE : Sorcière du feu (né femme)
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 08/03/2018


MessageSujet: Re: Faites que ça passe vite... Mar 3 Avr - 1:42



Faites que ça passe vite...
Naoki & Gabriel

Un nouveau psychologue, putain rien que d’y penser ça me fou en rogne. Sérieux, je suis le genre à vouloir consulter ? C’était peut-être le cas il y a un temps mais jamais personne n’a su m’aider, au contraire ils n’ont tous fait que m’enfoncer. J’ai pas confiance aux gens comme toi, et contrairement aux autres je sais déjà que tout ça n’aboutira à rien. Alors ouais, autant abréger nos souffrances à tous les deux, on passe un deal, chacun a ce qu’il veut et tout le monde repart content avec en prime le reste de sa soirée de disponible. C’est pas beau ça ? Mais évidemment il faut que celui-là n’en fasse qu’à sa tête, comme si on avait que ça à foutre. Non j’ai pas envie d’aller en taule enfoiré, mais j’ai pas envie d’être là non plus. Je le vois s’installer sur un banc et m’inviter à le rejoindre, mais je préfère le regarder en continuant de rester debout.

- Le psy ou la taule, hein ? J’ai pas vraiment le choix de toute façon.

Ouais on m’a bien fait comprendre que si je ne faisais pas d’effort, la prochaine fois c’est pas 24 heures que je passerais derrière les barreaux mais beaucoup plus. Fait chier. Je sors automatiquement une cigarette de mon paquet, voulant passer ma frustration dessus avant de me rappeler que c’est interdit ici. Putain ! Je range ma clope dans le paquet, du coup encore plus frustré que tout à l’heure avant de planter mes yeux dans ceux de l’asiat’.

- Vous voulez savoir un truc ? Des gars comme vous j’en ai rencontré plus d’un en Norvège, des foutus psy qui se croyaient meilleurs que les autres et qui étaient persuadés d’être le bon. On sera tous les deux d’accord pour dire que c’était pas le cas.

Autrement on n’en serait pas là aujourd’hui. Ça fait douze ans que j’ai un dossier avec les mots "trouble dissociatif de l’identité" écrits en gros et en gras dessus. Et pendant sept putain d’années les psys et les médocs se sont enchaînés, chacun avec l’espoir de réussir à me "guérir", ça m’énerve tellement d’entendre ce mot et lui encore plus. A ses yeux c’est lui qui est vu comme le problème, lui qu’on essaie d’endormir et de faire disparaître. Il déteste ça, il déteste qu’on essaie de le chasser et il me l’a fait payer tellement de fois. Je ne suis pas prêt à revivre cet enfer, je préfère encore l’avoir dans mon camp et continuer de faire des conneries plutôt que l’avoir contre moi.

- Alors qu’est-ce qui vous fait croire que vous pourriez être le bon ? Qu’est-ce que vous avez de plus que tous les autres ?

Si tu veux que je me mette à parler, peut-être que tu devrais d’abord commencer, non ? Me mettre en confiance et tout le tralala. Me dire à quel point t’es le meilleur et persuadé qu’avec toi ça marchera. Sauf que cette fois je ne te croirais pas, désolé mon pote, fallait bien que ça tombe sur quelqu’un mais j’en ai marre de me faire avoir. Je viens finalement m’installer sur le banc, ma jambe s’agitant nerveusement, sans doute à cause du manque de la clope même si je viens de fumer. Je suis persuadé qu’ils attendent tous que la cigarette m’emporte dans la tombe, c’est probablement ce qui finira par arriver de toute façon, à moins que je ne me fasse flinguer par un ennemi plus fort que moi avant. Bref c’est quand tu veux pour te vendre Naoki, je suis tout ouïe, profites-en, ça risque de ne pas durer longtemps.

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Naoki Fujiwara

avatar

Alliance • Vampire



¤ AVATAR : HYDE
¤ CRÉDIT AVATAR : (c) Miss Pie
¤ MESSAGES : 316
¤ POINTS : 59
¤ MULTIS : Jesse le chasseur
¤ AGE : 40 ans | 113 ans
¤ ZONE LIBRE : Liens + Fiche + Sujets

[More]
- 1m60/48kg
- Adore changer de style vestimentaire et capillaire
- A du mal avec l'anglais écrit
- Membre de l'Alliance depuis les années 80 et à intégré Londres en 2000
- Maîtrise sa télépathie et pratique l'hypnose


------------
Tatouage
¤ GROUPE : Vampire | Alliance
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 01/02/2018


MessageSujet: Re: Faites que ça passe vite... Mar 3 Avr - 10:50


Faites que ça passe vite ...


En un sens les choix qui s'offraient à lui étaient bien restreints et je comprenais son agacement même si je ne le partageais pas. En soit entre moisir entre des barreaux plusieurs mois ou années et passer du temps avec un psy qu'il connaît pas ce n'était pas vraiment une bonne situation. Je l'entends bien oui, mais je préfère rester à penser que je suis son meilleur choix entre ces deux options. Je n'avais pas répondu à sa remarque et m'étais contenté alors de l'observer. Calmement. Il est extrêmement nerveux et je ne peux pas travailler avec lui si il reste dans cet état, ce serait comme manger une noix avec la coquille. Inutile et sans vraiment beaucoup de saveurs. Puis je le laissais parler. Encore et encore. J'avais le temps et la patience était l'une de mes vertus. Je savais que par réflexe il allait me comparer à ses échecs passés, mais je voulais lui apporter une petite victoire sur sa vie et sur lui. Je tenais à penser que chaque maux soignable n'était pas inaccessible à qui prendrait du temps pour écouter et apaiser l'esprit.

Si je peux me permettre de corriger votre erreur, vous avez rencontré des personnes exerçant le même métier que moi mais je n'ai certainement aucun équivalent dans les personnes que vous avez côtoyé. Je ne me persuade pas d'être bon ou miraculeux. Je ne vends pas de l'espoir de guérison je veux juste essayer d'apporter mon aide. - Et pour info au passage je n'ai pas lu votre dossier Monsieur Nilsen. Simplement la note finale du trouble dissociatif de l'identité, mais rien de plus. Je ne me suis pas farci cinquante pages de notes et de bilans psychologiques car je ne travaille pas comme eux. Je suis beaucoup plus particulier et unique. Laissez moi au moins vous tendre la main pour ça. Il y a autant de souffrance que de médecins mais moins que de patients. - Je ne savais pas si la subtilité de cette phrase irait jusqu'à lui.

Puis il avait fini par poser ses fesses à côté de moi. Voilà un peu de calme c'est reposant et mieux. Fini les moments de nervosité à coup de nicotine ou de méfiance aggravée. Assis au fond de ce banc je balançais légèrement mes pieds dans le vide, ne touchant pas le sol, cela me permettait au moins d'avoir un minimum d'activité. Me vendre? Je n'étais pas vraiment doué pour cela. Je ne savais même pas si mes mots trouveront écho en lui et pourtant je voulais l'aider. Hum déjà il faut revoir certaines bases. Comme dans toutes les professions il y a des bons et des mauvais individus cela est un fait, mais je pense que cela n'est qu'une question de point de vue. Être mauvais pour ne pas avoir réussi à vous guérir cela ne tient pas la route, sachez qu'en psychologie il y a plusieurs chemins pour arriver à la destination souhaitée. Certains prennent des mauvaises routes dès le départ et d'autres changent d'itinéraire pendant le cheminement pour finir eux aussi perdus. Je ne pense pas que nous pouvons soigner tous les maux à base d'éléments chimiques qui ont le même effet qu'un doudou pour un enfant. Quelque chose de rassurant qui touche plus à l'affectif qu'au réel problème. Pour ma part l'âme doit être guidée sur le bon chemin sans être poussée, forcée ou détournée intentionnellement. Ce que je vois chez vous c'est que vous êtes une petite lumière perdue dans un brouillard épais où tout se confond et se perd. Mon objectif est de balayer cette brume pour vous aider à percevoir votre monde comme il mérite de l'être. - Je ne savais pas ce que mon entretien d'embauche avec ce client avait donné mais il venait de se terminer. Je ne dirais pas que ma méthode est une ultime solution mais je vous promets de travailler avec vous et pour vous. Juste nous deux.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Nilsen

avatar

Sorcière • Feu



¤ AVATAR : Shiloh Fernandez
¤ MESSAGES : 60
¤ POINTS : 38
¤ MULTIS : Nikolaj, Declan
¤ AGE : 27 ans
¤ ZONE LIBRE : Fermé pour RP
¤ GROUPE : Sorcière du feu (né femme)
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 08/03/2018


MessageSujet: Re: Faites que ça passe vite... Ven 6 Avr - 23:15



Faites que ça passe vite...
Naoki & Gabriel

Je n’ai pas confiance en ce type, en même temps je viens tout juste de le rencontrer, donc ça me paraît un peu normal de ne pas lui déballer toute ma vie comme ça, sous prétexte qu’il est psy. Tu veux peut-être m’apporter ton aide pour l’instant, mais tu changeras d’avis avec le temps. J’en ai connu plus d’un qui disait la même chose avant de finalement transférer mon dossier à l’un de ses collègues, soit disant qui aurait de meilleures capacités pour m’aider, mais en vérité ils voulaient juste se débarrasser de moi et ils se passaient la balle comme ça. Je jouerais pas à nouveau au ping-pong ici, je veux bien te laisser ta chance à toi étant donné que je n’ai pas le choix de toute façon, mais si tu abandonnes, j’imagine que je devrais me barrer de l’Angleterre.

Il finit par me donner tous les arguments nécessaires pour tenter de me convaincre, j’arrive à peu près à tout suivre, je capte le plus important en tous cas. Déjà il n’est pas pour les médocs et ça c’est un bon point pour toi parce qu’il était hors de question que je recommence à prendre leurs conneries de drogues. Aujourd’hui la seule chose à laquelle je me shoote c’est le sang de vampire et j’ai pas l’intention d’échanger ça avec des pilules. Bon faut bien reconnaître qu’il sait défendre sa cause l’asiat’, mais j’attends encore qu’il me prouve ce qu’il vaut, parce qu’après tout ce sera ça son véritable challenge.  

- Admettons que je vous crois. Admettons qu’on essaie de... travailler ensemble vous et moi. Qu’est-ce qui me garantit que vous n’allez pas lâcher l’affaire au premier obstacle ?

Tu noteras que même si je suis encore méfiant je suis déjà un peu plus ouvert à l’idée d’avoir ces séances tous les deux et crois-moi j’ai envoyé chier plus d’un psy au premier rendez-vous. Je sais pas si je dois te dire félicitations ou bon courage de m’avoir comme patient, à mon avis ce sera pas une partie de plaisir ni pour moi ni pour toi, mais il paraît que certains aiment le challenge. Je tourne mon regard vers Naoki pour croiser le sien.

- Parce qu’au final c’est pas moi le pire emmerdeur dans l’histoire et lui ça m’étonnerait que vous réussissiez à le gérer.

Il en a déjà blessé des psys, il en a déjà envoyé à l’hôpital, c’est aussi pour ça que certains ne voulaient pas de mon cas avant même de m’avoir rencontré. Il y a la facette emmerdeuse et la facette dangereuse, je suis pas sûr que ce soit très plaisant à analyser l’air de rien. De toute façon il n’a pas envie qu’on l’analyse, lui il préfère s’amuser, il préfère frapper et se baigner dans le sang. Avant j’arrivais encore à le contrôler, il m’aidait dans les moments les plus difficiles, les plus sombres, mais ça a fini par déraper peu à peu jusqu’à ce qu’on devienne finalement deux âmes à part entière réunis dans le même corps depuis la mort de Sarah. Faut dire que je lui en voudrais toujours pour ça, tout comme je m’en voudrais toujours aussi, puisque lui c’est moi après tout, même si parfois j’aimerais croire le contraire.

- Personne ne peut le contrôler...

Ni les psychologues, ni les médicaments, ni moi. Et c’est là que ça devient dangereux, après tout il a déjà tué, même s’il fait en sorte d’effacer ses traces. Dans les pires crises je ne me souviens même pas de ce qu’il s’est passé lorsqu’il était au contrôle, je me réveil juste avec les mains en sang, des douleurs parfois et je me demande ce qu’il a encore foutu, mais rarement je trouve réponses à mes questions. Ouais, tu sais vraiment pas dans quoi tu t’es embarqué mon pauvre.

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Naoki Fujiwara

avatar

Alliance • Vampire



¤ AVATAR : HYDE
¤ CRÉDIT AVATAR : (c) Miss Pie
¤ MESSAGES : 316
¤ POINTS : 59
¤ MULTIS : Jesse le chasseur
¤ AGE : 40 ans | 113 ans
¤ ZONE LIBRE : Liens + Fiche + Sujets

[More]
- 1m60/48kg
- Adore changer de style vestimentaire et capillaire
- A du mal avec l'anglais écrit
- Membre de l'Alliance depuis les années 80 et à intégré Londres en 2000
- Maîtrise sa télépathie et pratique l'hypnose


------------
Tatouage
¤ GROUPE : Vampire | Alliance
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 01/02/2018


MessageSujet: Re: Faites que ça passe vite... Sam 7 Avr - 11:32


Faites que ça passe vite ...


Je ne savais pas si mon futur patient avait saisit toutes les subtilités dans mon discours mais il devait comprendre que je n'étais pas comme les autres. Depuis le temps j'avais soigné des personnes jugées comme inapte à toutes relations sociales. Quand on à réussi à dompter un loup avec un côté plus sombre que les ténèbres on peut à peu près réussir tous les challenges. Je dis ça car leur morsure peut être mortelle pour un vampire mais je n'avais pas lâché l'affaire. Alors crois moi Gabriel, celui qui me fera abandonner une âme en peine n'est pas encore né. Je vous donne ma parole. Quand je commence quelque chose je le termine. Je n'ai jamais abandonné personne et pourtant des cas très difficiles j'en ai eu croyez moi. Je passais mon temps à protéger des surnaturels et c'est rarement de tout repos. Sans parler des appréhensions et idées reçues sur mon espèces. Non, nous ne sommes pas tous des dingues qui vident leurs victimes au coucher du soleil.

Je n'ai peur ni de “lui” ni de personne. Ne vous en faites pas je vous promets de tout faire pour vous aider. Je lui souris en posant ma main sur son épaule en guise de bonne foi. Si c'est “lui” le problème alors j'irais “le” voir. Je doute qu'il aime mes méthodes et encore moins la manière dont je vais aller le déranger. Mais si le mal c'est “lui” alors j'irais le rencontrer. Comme on dit chez moi “chi de chi o arau” … laver le sang par le sang ou bien combattre le mal par le mal chez vous il me semble. Si c'est le coeur du problème j'irais. Et croyez moi j'ai de quoi le faire au sens propre du terme. j'irais dans son esprit réveiller la bête et la dompter. Si pour ça je devais utiliser ma nature de vampire et bien je le ferais. Mais pour ça il faudra au moins être dans un endroit calme. D'où mon choix de cet endroit. A cette heure les jardins sont bien calmes et comme je savais que les gardiens des lieux n'étaient pas humains cela simplifiait grandement les choses. On dirait pas comme ça mais j'étais un tueur monstrueux dans les années après guerre. Mais c'était un léger détail que je gardais que pour moi.

Je ne suis pas personne. alors nous y voilà. Le coeur du problème était juste là mais je comprenais quelles difficultés de simples humains ont pu rencontrer. Ces parts sombres sont presque impossible à maîtriser pour un psychologue classique. L'âme je peux l'explorer au sens littéral du terme Mais avant vous devez accepter les termes de cette thérapie. Est ce que vous m’autorisez à utiliser tous les moyens possibles or médicamenteux pour arriver à affaiblir et contrôler ce Mal? … même les moyens les moins agréables ? si il était prêt pour ça nous allions commencer. Les présentations avaient été faites et je ne travaille pas en créneaux horaires c'est moi qui décide quand c'est terminé. J'étais bien décidé à aller voir ce que ce jeune homme cachait. Mon regard s'était posé sur lui Je sais on dirait pas comme ça mais je suis relativement solide je battais des pieds dans le vide avec un sourire, ne touchant toujours pas le sol depuis le fond du banc.


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Nilsen

avatar

Sorcière • Feu



¤ AVATAR : Shiloh Fernandez
¤ MESSAGES : 60
¤ POINTS : 38
¤ MULTIS : Nikolaj, Declan
¤ AGE : 27 ans
¤ ZONE LIBRE : Fermé pour RP
¤ GROUPE : Sorcière du feu (né femme)
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 08/03/2018


MessageSujet: Re: Faites que ça passe vite... Lun 9 Avr - 1:22



Faites que ça passe vite...
Naoki & Gabriel

Je ne sais pas si je peux lui faire confiance, sans doute n’y arriverai-je pas tout de suite, mais j’imagine que je peux bien essayer. Enfin on verra, déjà observons ce que va donner la première séance avant de se décider, je suis pas du genre à accorder ma confiance comme ça au premier venu non plus. Il faudrait déjà qu’il ne flippe pas le jour où il se confrontera à la mauvaise part de moi et à ce moment-là on verra s’il est digne de confiance, s’il est toujours là quand ça fini réellement par dégénérer, car c’est souvent ce qui arrive avec lui. Les psys ont tendance à en avoir peur et du coup lui ça l’amuse, il en profite, il en joue et c’est comme ça qu’on finit par se faire lâcher. Il veut que ce soit que lui et moi, pas une tierce personne dans cet esprit déjà bien assez occupé comme ça.

- Combattre le mal par le mal ça peut vite devenir dangereux vous savez.

Autant qu’il en soit conscient, j’imagine que sa méthode peut être intéressante mais elle aura surtout des conséquences. Il déteste qu’on ne le laisse pas tranquille et si ce type vient le chercher il lui fera clairement comprendre qu’il n’aurait pas dû. Mais après tout s’il estime être à la hauteur et ne pas avoir peur alors autant essayer. C’est là qu’il finit par demander si je lui donne mon autorisation pour qu’il exerce sa méthode, quelle qu’elle soit. Est-ce que je dois me poser des questions sur ses méthodes ? J’en ai bien l’impression... Quand c’est pas agréable en général ça ne lui plaît pas et à moi non plus ça ne plaira pas du coup.

- Est-ce que... Oh et puis je préfère pas poser de questions, c’est d’accord.

J’ai envie de fumer tout à coup. Très envie de fumer. Ils me font chier avec leur interdiction. Ma main vient machinalement attraper l’un de mes briquets, un zippo, et s’amuse à ouvrir et refermer le couvercle, même si le bruit est en général assez chiant pour les personnes autour, moi ça me calme, enfin si on veut. Mon regard se pose à nouveau sur Naoki qui continue de balancer ses jambes dans le vide. C’est assez étonnant l’air de rien qu’il se vende si solide alors qu’au premier abord il a plutôt l’air fragile, mais il paraît qu’il ne faut pas se fier aux apparences et je suis plutôt bien placé pour le savoir.

- On commence quand la phase pas très agréable de la thérapie ? Non parce que je préfère prévenir, dans un endroit public il risque de faire des dégâts.

De sacrés dégâts même, comme brûler les jardins par exemple, ou tabasser le vigile qui m’a empêché de fumer, enfin il s’en prendrait sûrement au psy d’abord, il le ferait morfler un peu avant de lui montrer l’œuvre de ses actes en faisant de cet endroit un véritable enfer. Ouais lui c’est les flammes de l’enfer son truc, il aime la destruction.

- Mais si vous voulez prendre le risque, je suis prêt.

Faudra juste pas m’accuser après si tout dérape, parce que j’aurais prévenu avant, donc je tiens pas à me retrouver en taule à nouveau juste parce que monsieur a foiré son coup. Ce serait quand même bien ironique que le type censé m’aider soit celui qui m’envoie faire un nouveau séjour derrière les barreaux.

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Naoki Fujiwara

avatar

Alliance • Vampire



¤ AVATAR : HYDE
¤ CRÉDIT AVATAR : (c) Miss Pie
¤ MESSAGES : 316
¤ POINTS : 59
¤ MULTIS : Jesse le chasseur
¤ AGE : 40 ans | 113 ans
¤ ZONE LIBRE : Liens + Fiche + Sujets

[More]
- 1m60/48kg
- Adore changer de style vestimentaire et capillaire
- A du mal avec l'anglais écrit
- Membre de l'Alliance depuis les années 80 et à intégré Londres en 2000
- Maîtrise sa télépathie et pratique l'hypnose


------------
Tatouage
¤ GROUPE : Vampire | Alliance
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 01/02/2018


MessageSujet: Re: Faites que ça passe vite... Lun 9 Avr - 13:42


Faites que ça passe vite ...


Je n'étais pas idiot et je me doutais que rien n'allait être simple et dans le pire des cas dangereux. Apparemment il n'était pas un loup sinon je l'aurais senti, idem pour un vampire. En soit il était humain et dans le pire des cas un timbré de fanatique mais je préférais ne pas penser à ça, après tout Kylian n'avait  pas viré totalement cinglé du coup j'avais un espoir de rédemption pour certains d'entre eux. Et pourtant je sentais que ce jeune homme avait quelque chose de plus complexe et surtout de particulièrement instable. Je ne savais pas qui était ce “il” et ni même ce qu'il pouvait me faire mais je restais optimiste. J'étais après tout beaucoup plus fort que ce que je faisais paraître. Je remarquais que Gabriel était inquiet. Mais comment il pouvait avoir peur de son autre “lui”? Je ne savais pas si ce symptôme du trouble dissociatif de l'identité était quelque chose de complet chez lui ou de partiel. Si sa seconde personnalité était apte à prendre le dessus quitte à laisser des troubles de mémoire à l'hôte principal ou bien si les deux étaient assez séparées pour qu'il reste conscient de ce qu'il fait sans pouvoir contrôler. Parfois il faut savoir prendre des risques. Je dois étudier la question. enfin je dois l'étudier lui pour être précis.

J'étais en train de préparer un plan d'action dans ma tête alors que mon regard restait posé sur un vase ancien juste en face de moi. Si il était prêt à accepter mes méthodes sans avoir eu à demander les conditions d'utilisation c'est qu'il à vraiment besoin d'aide. Je comptais commencer calmement, taper directement où c'est douloureux ne fera pas effet. Je voulais voir à quel moment la “bête” allait sortir, quelle était la limite de cette personnalité. Très bien si vous êtes prêts on va commencer. Cependant pas ici, il y a trop d'objets de valeur. d'un petit bond je quittais le banc. Nous irons dehors au calme. Je lui fis signe de me suivre avant de m'arrêter quelques instants à l'entrée pour m'adresser aux deux loups garous Je vous demanderais de ne pas intervenir ce soir. Quoi qu'il se passe. Ca ira je leurs souris malgré le fait qu'ils soient perplexes sur ma demande. Ils avaient acceptés parce que je les connaissais sinon je me serais fait envoyé balader. Je portais mon attention sur mon client Vous concernant vous êtes prié de ne pas fumer durant la séance même si on est à l'extérieur. Ça risque de perturber un peu le travail sinon. hors de question que son esprit soit occupé à savourer la nicotine plutôt que de m'écouter.

Je l'emmenais dans un coin aménagé avec goût. De jolis parterre de fleurs endormies, une majestueuse fontaine où l'eau fraîche coulait dans un bruit harmonieux et agréable. De jour cela devait être sublime, je ne pouvais qu'imaginer les couleurs de ces plantes et tous les insectes qui s'y posent dessus. Triste vie qu'est celle de ne plus connaître les couleurs du jour. Je pris place dans cette herbe parfaitement bien tondue,incitant mon client à faire de même en face de moi. Fermez les yeux doucement. Respirez l'air frais doucement et concentrez vous sur ma voix et uniquement sur ma voix. le don de l’hypnose je ne le maîtrisais pas à fond et je ne comptais pas le contrôler à cent pour cent mais l'aider à explorer son être en me guidant avec lui. Continuez de respirer doucement. Ressentez votre corps, toutes les sensations de vos muscles, votre coeur qui bats doucement. son coeur je l'écoutais. Un battement régulier qui s'apaisait doucement, je comprenais ses impulsions. On va remonter un peu le temps. Vous vous promenez dans un grand espace qui vous rassure. Un lieu connu que de vous et que vous aimez. Puis vous trouverez deux petites boîtes. Une blanche et une noire. Dans la noire qu'est ce que vous y trouvez?  la blanche symbolisant le bon équilibre et les bonnes choses et la noire son autre lui. Je voulais comprendre quels éléments étaient associés à cette ombre qui était quelque part en lui.


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Nilsen

avatar

Sorcière • Feu



¤ AVATAR : Shiloh Fernandez
¤ MESSAGES : 60
¤ POINTS : 38
¤ MULTIS : Nikolaj, Declan
¤ AGE : 27 ans
¤ ZONE LIBRE : Fermé pour RP
¤ GROUPE : Sorcière du feu (né femme)
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 08/03/2018


MessageSujet: Re: Faites que ça passe vite... Mar 10 Avr - 19:55




Faites que ça passe vite...
Naoki & Gabriel

Bon si le doc' est prêt à prendre des risques j’imagine qu’il sait ce qu’il fait. Est-ce que je devrais le prévenir de mes dons ? Nan, dire à un humain qu’on est une sorcière qui contrôle le feu ça passe rarement, surtout si cet humain est psy. J'aimerais mieux éviter la case asile, très peu pour moi. On commence à se diriger vers les jardins, chouette je vais enfin pouvoir fumer. Sauf que non, j'ai même pas le temps de sortir ma clope que déjà il me demande de ne pas fumer. Pas cool doc' ! Je grogne un peu mais remets mon paquet dans ma veste, bien que contrarié, je continue de le suivre dans les jardins jusqu’à ce qu’on s'installe finalement sur l'herbe. Bon il semblerait que la séance va réellement commencer maintenant.

Je reste un peu sceptique au moment où je ferme les yeux, pensant sérieusement que tout ça c’est probablement des conneries mais j'ai promis d'essayer alors essayons. Au début c’est juste le noir complet dans mon esprit, je ne vois rien et pourtant je fais l'effort de respirer calmement et de me concentrer, mais non. C’est censé durer longtemps ? Je m’apprête à lui poser la question mais d'un coup c’est comme si mon esprit était projeté dans un autre espace-temps. Je me trouve alors dans un long couloir blanc avec une porte au bout. C’est quoi ce bordel ? Je regarde derrière moi, rien en dehors de cette porte. Je m'avance vers elle et la pousse, me trouvant cette fois projeté dans un espace ouvert, une cascade de Norvège, l'une des plus belles. Beaucoup connaissent cet endroit mais je me suis toujours convaincu que seuls Sarah et moi étions au courant de ce qu’il y avait de l’autre côté, quand on nage suffisamment en profondeur pour y voir ce trou. On a mis du temps avant de s'y aventurer, de peur de ce qu’il pouvait y avoir de l'autre côté ou de finir par se noyer, alors que finalement c’était encore bien plus grandiose. C’était notre endroit à nous.

C'est lorsque j'y suis qu’il se met à parler de boîtes noire et blanche. Quelles boites ? Je me retourne et je les vois posées par terre, près de l'eau de la cascade. Je m'approche des deux boites et me saisis de la noire sous sa demande. Je l'ouvre pour y découvrir à l’intérieur des cachets... les cachets avec lesquels j'ai dû tuer Sarah. Je les reconnais parfaitement.

- Des cachets... ses cachets...

J'arrive pas à en dire plus. Je veux sortir de là mais c’est comme si mon regard ne pouvait plus quitter l’intérieur de la boite, comme si mon corps ne pouvait plus quitter cet endroit. Je me sens pris au piège.

- J’arrive pas à refermer la boite.

Je ne sais pas si c’est mon esprit qui dérape ou si c’est lui qui le manipule, mais je vois quelque chose bouger dans l'eau. Une forme humaine qui en ressort. C’est Sarah. Mon regard est figé sur elle, je reconnais les vêtements qu’elle portait le jour de sa mort.

- Sarah...

Pourquoi est-ce que Sarah est là ? Elle me regarde sans bouger avec des yeux vitreux, comme si son corps était là mais pas son esprit. Putain mais c’est quoi ce bordel ? Elle n'approche pas alors j'essaie de faire un pas vers elle mais une fois de plus c’est comme si mes pieds étaient soudés au sol, incapable de les bouger. C’est là que je le vois apparaître derrière elle. Lui. Moi. Celui qui nous a détruits.

- Pourquoi est-ce que je peux pas bouger ? Il va lui faire du mal... Sarah ! Sarah !

Je déteste cette vision, je veux en sortir, je veux rouvrir les yeux et revenir dans la réalité. Laisse-moi sortir de là doc’, c’est plus du tout marrant à présent. Je veux pas la voir mourir encore. Je veux pas lui faire du mal. Allez s’il te plaît, sors-moi de là…

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Naoki Fujiwara

avatar

Alliance • Vampire



¤ AVATAR : HYDE
¤ CRÉDIT AVATAR : (c) Miss Pie
¤ MESSAGES : 316
¤ POINTS : 59
¤ MULTIS : Jesse le chasseur
¤ AGE : 40 ans | 113 ans
¤ ZONE LIBRE : Liens + Fiche + Sujets

[More]
- 1m60/48kg
- Adore changer de style vestimentaire et capillaire
- A du mal avec l'anglais écrit
- Membre de l'Alliance depuis les années 80 et à intégré Londres en 2000
- Maîtrise sa télépathie et pratique l'hypnose


------------
Tatouage
¤ GROUPE : Vampire | Alliance
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 01/02/2018


MessageSujet: Re: Faites que ça passe vite... Mar 10 Avr - 21:35


Faites que ça passe vite ...


Je ne commençais pas souvent des thérapies avec ce genre d'exercice car cela devient rapidement très intime entre mon patient et moi. Mais pourtant je sentais que c'était sûrement un bon point de départ avec lui. Les yeux clos, je laissais mon esprit me guider jusqu'au sien. Cet exercice n'était pas des plus simples mais j'en avais tout de même plutôt l'habitude. Nos deux esprits ne formaient qu'un mais ça il ne le savait pas encore. Le but de l'opération était de voir l'origine du mal ou au moins un point important de celui ci mais il ne fallait pas qu'il perde le son de ma voix sinon cela ne servirait à rien. C'est très bien. Continuez doucement à avancer. Droit devant vous   mes paroles avaient été prononcées oralement. Pour le moment je gardais un lien physique alors que je le voyais avancer en direction de cette porte. Le coeur de son âme se trouvait derrière et j'en avais conscience c'était la raison pour laquelle j'avais stipulé que je ne voulais pas être dérangé. La concentration devait s'effectuer des deux côtés.

Puis il avançait doucement jusqu'à ouvrir cette porte, dévoilant alors un paysage vraiment magnifique. J'ignorais le lieu exact mais c'était à couper le souffle. C'était d'ailleurs les seuls moments où je pouvais découvrir à nouveau le plaisir de voir la nature sous la lumière du jour. C'était réellement resplendissant et pourtant quelque chose clochait. Je le sentais s'agiter. Tout va bien se passer.  Visualisez ces boîtes.  Voilà  très bien … très bien. je continuais de l'encourager pour qu'il poursuive son chemin. J'étais son guide et son ombre à la fois. Une fois cette boîte ouverte je restais perplexe. Qu'est ce qu'étaient ces pilules? Un médicament qu'il connaît ? Je ne savais pas. Ne la refermez pas on fera cela ensemble… qu'est ce que ces médicaments représentent Gabriel? Doucement mais sûrement. Ne pas le faire paniquer et pourtant je lisais la peur en lui. Mon regard se tournait en direction de l'eau. C'était curieux. Je restais un moment silencieux avant de continuer à murmurer des paroles douces pour tenter de le calmer.

Vous n'êtes que spectateur de votre monde rien de ce que vous pourrez dire ne changera cette scène. Qui est Sarah? … Respirez doucement   Ces mots étaient à présent murmurés dans son esprit.  Un peu comme si j'étais une part entière de lui. Un morceau de conscience active. Il ne fallait pas une intelligence remarquable pour se douter que cette femme était morte. Une noyade sûrement vu le lieu. Lentement je faisais le rapprochement avec le contenu de sa boîte noire. Puis “il” arriva. “Il” se trouvait être vraiment ancré en lui. Je voulais connaître la suite. Gabriel vous n'êtes pas seul je suis là. Rien de tout ça n'est en train d'arriver. Je suis vraiment là tout près Physiquement parlant dans notre bonne réalité je lui tenais la main pour tenter de l'apaiser aussi comme ça.  Le corps et l'esprit ne faisant qu'un dans cet état de méditation avancée. Je sentais son poul s'accélérer, doucement mes doigts décrivaient des cercles sur sa peau. L'invitant à inspirer et expirer profondément alors que la vision de son autre lui se faisait de plus en plus précise. Nous y voilà donc.


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Nilsen

avatar

Sorcière • Feu



¤ AVATAR : Shiloh Fernandez
¤ MESSAGES : 60
¤ POINTS : 38
¤ MULTIS : Nikolaj, Declan
¤ AGE : 27 ans
¤ ZONE LIBRE : Fermé pour RP
¤ GROUPE : Sorcière du feu (né femme)
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 08/03/2018


MessageSujet: Re: Faites que ça passe vite... Jeu 12 Avr - 23:04



Faites que ça passe vite...
Naoki & Gabriel

C’est la première fois que je vis un truc pareil, que j’ai l’impression d’être réellement plongé dans un univers parallèle. D’habitude j’essaie de m’imaginer ce qu’on me demande de voir et de participer sans vraiment trop savoir quoi faire, alors que là je suis complètement imergé dans ce monde mais surtout je ne le contrôle pas et finalement c’est ce qui est le plus flippant. Le lieu était pourtant si réconfortant, ça me faisait du bien de revoir cet endroit, mais je voulais pas y voir ces cachets doc’, je voulais pas que le lieu de mes meilleurs souvenirs se transforme en cauchemar.

- Ses médicaments... C’est elle qui me l’a demandé... Je pouvais rien faire d’autre...

Mes phrases sont un peu décousues, pas forcément claires pour quelqu’un qui n’est pas au courant de l’histoire, mais je n’ai pas envie que quelqu’un soit au courant. La mort de Sarah c’est mon secret, mon fardeau et je n’ai pas envie de le partager. Pourquoi est-ce que tu me la fais voir doc’ ? Elle me manque tellement… Mais je suis pas prêt à la retrouver. Je l’entends me demander qui est Sarah mais je ne réponds pas, trop concentré sur la présence qui apparaît derrière elle, le moi que je ne veux pas voir. C’est là que je sens cette présence réconfortante à mes côtés, celle du doc’. Est-ce qu’il est vraiment là ? Est-ce qu’il peut voir ce que je vois ? Pourquoi est-ce qu’il ne me ramène pas alors ?

- Si vous êtes là alors faut le laisser faire ! Vous comprenez pas, c’est elle qui le retenait avant... sans elle y a plus de barrière.

Regarde-le bien doc’, en apparence il est similaire à moi, mais regarde mieux ses yeux, regarde mieux son sourire et tu verras que lui et moi n’avons finalement rien à voir. En lui il n’y a que de la folie de la violence. C’est là qu’il finit par agir, attrapant Sarah et la tirant de force dans l’eau avec lui.

- Sarah !

Etrangement cette fois mon corps peut bouger à nouveau et je n’hésite pas, plongeant dans l’eau pour les rattraper. Mais plus je nage pour essayer de les rattraper, plus je me fais emporter par un courant contraire qui n’est pas censé exister dans cet endroit. J’ai beau lutter il finit par m’emporter et finalement j’atterris dans un tout autre lieu. Me voilà plongé dans un souvenir, 5 ans en arrière. Il n’est plus dans les environs mais est-ce vraiment important face à ce qui se déroule devant mes yeux ? A cette époque je suis presque totalement un homme, même si je n’ai pas exactement le même physique qu’aujourd’hui. Je me vois dans la chambre de Sarah, la pièce a été totalement réaménagée avec tout le matériel d’hôpital nécessaire. Je la serre contre moi, son dos collé à mon torse alors qu’elle retire ce masque de son visage qui l’aide à respirer. J’avais oublié comme le bruit de sa respiration me brisait le cœur. Tu parais si fragile Sarah, tellement malade... C’est là qu’elle retire son collier pour le glisser dans ma main en tournant son visage vers moi avec ce si beau sourire malgré ses yeux humides.

« - Je serais toujours avec toi Gab, dans ton cœur... Mais je n’en peux plus d’avoir mal...

- Pardonne-moi Sarah, c’est à cause de moi si...

- Non. Je ne t’en voudrais jamais. Juste..... Aide-moi à le faire Gab, je t’en prie. »

Je me vois finir par lui céder, je me vois prendre ces cachets et les lui mettre dans la bouche avant de l’aider à les avaler avec un verre d’eau. Je suis spectateur de la mort de ma sœur. Une larme coule le long de ma joue alors que je regarde la scène, jusqu’à finalement me détourner en sentant une présence dans mon dos. Tout devient alors noir autour de moi, il n’y plus rien, juste lui et moi face à face. Lui et son regard si meurtrier.

« - Doc’ doc’ doc’, allez montre-toi, je sais que tu nous espionnes. Et toi tu le laisses entrer dans notre tête. »

- J’ai pas vraiment eu le choix avec tes conneries.

Il éclate de rire. Un rire mauvais.

« - T’aimais ça pourtant avant, quand je cognais pour toi. Allez doc’, ramène-toi ! Tu voulais me voir ? Je suis là.»

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Naoki Fujiwara

avatar

Alliance • Vampire



¤ AVATAR : HYDE
¤ CRÉDIT AVATAR : (c) Miss Pie
¤ MESSAGES : 316
¤ POINTS : 59
¤ MULTIS : Jesse le chasseur
¤ AGE : 40 ans | 113 ans
¤ ZONE LIBRE : Liens + Fiche + Sujets

[More]
- 1m60/48kg
- Adore changer de style vestimentaire et capillaire
- A du mal avec l'anglais écrit
- Membre de l'Alliance depuis les années 80 et à intégré Londres en 2000
- Maîtrise sa télépathie et pratique l'hypnose


------------
Tatouage
¤ GROUPE : Vampire | Alliance
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 01/02/2018


MessageSujet: Re: Faites que ça passe vite... Ven 13 Avr - 1:09


Faites que ça passe vite ...


Je tentais de faire le rapprochement entre les médicaments, cet endroit superbe, cette jeune fille qui semblait s'être noyée et “lui”. C'était toujours une situation bien brumeuse dans laquelle je me devais de trouver le bon sens. Les explications de Gabriel était décousues mais pourtant je restais persuadé que nous devions voir cette jeune femme se faire “attaquer” par son autre lui. Même si cette épreuve était difficile et douloureuse pour lui. Ces séances le sont toujours de toute manière mais elles sont quand même efficaces. Je le voyais lui. Mon regard était concentré sur ce double maléfique. J'écoutais attentivement Gabriel mais je ne souhaitais pas répondre, qu’avais je à dire de toute manière? Mais en y regardant de plus près il y avait réellement du mal qui ressortait de chez cette personne. Il était sombre et indéniablement mauvais. Je comprenais que le syndrome de personnalité prenait alors tout son sens. Tout va bien se passer. Je le vois. Je le vois et il m'entend comme toi. Nous faisons qu'un tous les trois. Car cette part de lui était réellement en lui et ma voix parvenait jusqu'à son subconscient. Je sentais son regard froid et dénué de douceur. Mais je n'étais pas effrayé, bien loin de là.

Puis soudain nous fûmes absorbé par un courant contraire puissant. De mon côté j'étais troublé mais je restais concentré au maximum je ne devais pas relâcher mon emprise maintenant. Puis nous sommes arrivés dans une chambre d'hôpital. Gabriel. Sarah. L'hypothèse de la noyade partait, c'était donc une libre interprétation de la mort de cette jeune fille. Très bien. Puis j'assistais à la scène comme si j'étais devant un film tragique. Avec comme impression celle de ce mal qui s'imposait à lui. A nous. A eux. La disparition d'un proche était l'élément déclencheur le plus fréquent des troubles psychiatriques. Mais ce problème là était bien trop fort pour être chassé à coup de médicaments. Gabriel ceci n'est pas réel. Ce sont des souvenirs qui reviennent n'ai pas peur. -Dans notre réalité je serrais sa main plus fort encore. Laissant une faible  bourrasque de vent apporter un peu de fraîcheur à cette ambiance lourde. Il était là. Je l'avais débusqué au plus profond de son être, le travail allait pouvoir commencer.

Je finis par relâcher sa main avant d'ouvrir les yeux. Maintenant toujours cet état de transe hypnotique avec l'humain. Je me levais doucement avant de faire quelques pas en arrière.   Gabriel tu entends ma voix. Tu dois revenir. Présente toi à moi. Viens me trouver. Après avoir fait sa connaissance dans son esprit je voulais le voir de mes propres yeux. Je venais de réveiller la bête. Je faisais un décompte jusqu'à zéro, cessant toute activité hypnotique pour le laisser revenir à notre bonne vieille réalité. Dans ce parc, de nuit, à proximité de cette fontaine de pierre massive au bruit relaxant. Je suis là … je ne fuirais pas face à toi. Même si ton sourire semble sortir des enfers et si ton regard brûle de rage inavouée. Tu souffres. Tu aimes faire souffrir la bonne part de ton être. Tu aimes dominer les autres… d'où vient cette folie destructrice? Pourquoi ce besoin de domination ? Tant de questions dont je  souhaitais obtenir des réponses.


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Nilsen

avatar

Sorcière • Feu



¤ AVATAR : Shiloh Fernandez
¤ MESSAGES : 60
¤ POINTS : 38
¤ MULTIS : Nikolaj, Declan
¤ AGE : 27 ans
¤ ZONE LIBRE : Fermé pour RP
¤ GROUPE : Sorcière du feu (né femme)
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 08/03/2018


MessageSujet: Re: Faites que ça passe vite... Sam 14 Avr - 22:01




Faites que ça passe vite...
Naoki & Gabriel

Je n’ai pas envie que le doc’ voit ces images, qu’il soit au courant pour Sarah, pour ce qui lui est arrivé, encore moins qu’il connaisse les détails de sa mort. Ces images n’appartiennent qu’à moi, alors pourquoi nous as-tu emmené ici, toi qui n’aime pas la présence du doc’ dans notre esprit. A moins que ça ne soit pas de ton fait ? Je ne sais pas, je ne comprends pas grand-chose à ce qu’il se passe ici à vrai dire. Naoki m’assure que ce n’est pas réel mais d’une certaine façon c’est faux, ça ne se passe peut-être pas aujourd’hui mais tout ça est pourtant bel et bien arrivé dans la réalité. J’aurais préféré que non pourtant, croyez-moi, je donnerai tout pour pouvoir récupérer ma sœur en bonne santé.

Et finalement tout s’arrête, après l’avoir confronté lui dans cette pièce sombre, je reviens à moi dans la réalité. Ou plutôt c’est lui qui revient. Il voulait l’affronter, il va être servi. J’ouvre les yeux doucement, ce sont loin d’être les mêmes que ceux qu’il a vu jusqu’à présents, ceux-là sont beaucoup plus sombres, des yeux de démons. Depuis ma position assise je le regarde être debout, un peu plus loin et me poser toutes ses questions. Un mauvais sourire se dessine sur mon visage quand il reprendre la parole. Tu crois que ce sera aussi simple, doc’ ?

- Je ne t’aime pas beaucoup doc’, tu perturbes mon sommeil et ma bonne relation avec moi-même.

Oh il y a bien longtemps que cette relation n’est plus bonne, mais cette part de moi aime prétendre le contraire. Je me relève finalement, ayant une carrure plus imposante que l’autre Gabriel et pourtant nous partageons tous les deux le même corps, disons plutôt que c’est dans la façon de se tenir.

- Tu crois que moi je ne sais pas ce que tu es, vampire ? Mais c’est une bonne nouvelle, ça veut dire que tu seras plus résistant.

Et sur ses mots mon poing s’élance pour s’abattre contre son visage, sauf qu’il disparaît à temps pour esquiver mon coup. Je me retourne pour le voir debout, impassible juste derrière. Bah alors doc’, faut pas fuir comme ça tu sais, d’autant que j’ai plus d’une corde à mon arc. Un nouveau sourire sadique apparaît sur mon visage.

- T’es rapide doc’.

Je sors finalement une cigarette, mais pas pour fumer non, juste pour profiter qu’il ne soit pas au courant de ma véritable espèce pour le tromper. Je sors un briquet et allume la flamme, comme pour venir allumer ma cigarette mais je n’en fais rien. Non à la place la flamme s’agrandit et cherche à s’abattre sur lui tel un tsunami qui viendrait le ravager. Il paraît que les vampires n’aiment pas le feu. C’est le moment où tu cries doc’, allez sois mignon et joue-moi cette mélodie. Je veux t’entendre me supplier de ne pas te tuer. Je veux sentir l’odeur de ta chair brûlée et lire la peur dans ton regard au moment où mon poing viendra s’abattre sur ton visage. Je veux que tu sentes ton cœur s’arracher de ta poitrine. Tu pourras le constater doc’, je ne veux vraiment pas de bonnes choses pour toi.

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Naoki Fujiwara

avatar

Alliance • Vampire



¤ AVATAR : HYDE
¤ CRÉDIT AVATAR : (c) Miss Pie
¤ MESSAGES : 316
¤ POINTS : 59
¤ MULTIS : Jesse le chasseur
¤ AGE : 40 ans | 113 ans
¤ ZONE LIBRE : Liens + Fiche + Sujets

[More]
- 1m60/48kg
- Adore changer de style vestimentaire et capillaire
- A du mal avec l'anglais écrit
- Membre de l'Alliance depuis les années 80 et à intégré Londres en 2000
- Maîtrise sa télépathie et pratique l'hypnose


------------
Tatouage
¤ GROUPE : Vampire | Alliance
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 01/02/2018


MessageSujet: Re: Faites que ça passe vite... Dim 15 Avr - 14:05


Faites que ça passe vite ...

Visiblement la thérapie pouvait finalement commencer. Je plongeais mon regard dans celui de l'humain devant moi, calme et imperturbable malgré le mal qui semble  hanter ses pupilles. Je suis venu pour travailler pas pour m'amuser à me battre avec une quelconque entité. Je n'aime pas frapper et attaquer les autres, c'est loin d'être une de mes activités favorites. Ce qui est une bonne chose, je ne suis pas là pour être aimé sinon j'aurais clairement choisi une autre vocation. C'est certain même. Malgré le sourire sadique que ce dernier m’offrait je ne bougeais pas un sourcil. Qu'est ce que tu vas faire? Me frapper? Me planter un stylo dans la gorge? … soyons un tantinet plus sérieux voyons. Alors qu'il poursuivit son petit discours provocateur, qui au passage ne m'avait pas agacé le moins du monde, il mis le nom sur ma réelle nature. Bien joué.  Tu es quoi ..un initié ou un timbré de fanatique? Surprends moi. A ce que je vois la perspicacité est l'une de vos qualités cachées. C'est positif. Mais sous estimer un adversaire peu importe qui l'on est peut nous amener à commettre de petites erreurs fâcheuses. - Non je n'irais pas attaquer, je ferais que me défendre.

Le coup qu'il voulu me donner fit chou blanc. En moins de deux secondes je m'étais retrouvé derrière lui toujours à distance raisonnable. Donc nous partons sur une hypothétique violence psychotique. Très bien. Il va falloir beaucoup de séances entre vous et moi. Vous êtes au courant je l'espère ? - Chercher le dialogue dans un moment totalement désespéré avec un être à demi exaspérant de part sa violence. J'avais le don de récolter les pires cinglés de cette ville c'était impressionnant. Puis mon regard se posa sur sa cigarette puis sa flamme. Mon instinct me disait que quelque chose clochait littéralement dans cette action. Et quelques secondes après mon idée se confirma. Je suis tombé sur quoi… sérieusement. Alors que les flammes couraient sur moi je mis mon avant bras en avant pour me protéger rapidement le temps de me déplacer à la même vitesse que précédemment plus loin. Ma peau était brûlée, oui c'était douloureux mais je soignerais ça chez moi. Je vois.  Pas mal du tout. Connaissez vous le meilleur moyen d'éteindre une flamme? Huh? Je me déplace alors vivement vers lui et le poussais avec une force surhumaine jusqu'à la grande fontaine. Un beau plongeon dans l'eau fraîche, de quoi remettre des idées en place. Au moins son briquet et ses cigarettes étaient hors d'usage. Pas trop froide je l'espère …. Donc nous allons reprendre. Quelle est la satisfaction que vous avez lorsque vous blessez votre bonne partie? Aimez vous voir votre autre être souffrir?

Je restais là à l'observer prêt à le corriger en cas de nouvelle attaque. Il était dangereux mais je n'étais pas humain et beaucoup plus vieux alors en soit j'étais apte à contrôler ces ténèbres. Je cherchais ce qui pouvait lui faire tilt, déclencher une réaction ou une émotion intense chez lui. J'aimerais que l'on parle de Sarah. Qui était cette femme pour vous? Une amie, une soeur, une promise? … Quelle est votre part de culpabilité dans votre acte de mise à mort? Je me doutais que le coeur du problème avait un rapport avec elle. Vu les images de tout à l'heure c'était indéniable que quelque chose avait découlé de cet instant de sa vie. Le bon souffrait de ça et si ce mauvais être n'était que conséquences de regrets et de douleurs? A creuser.


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Nilsen

avatar

Sorcière • Feu



¤ AVATAR : Shiloh Fernandez
¤ MESSAGES : 60
¤ POINTS : 38
¤ MULTIS : Nikolaj, Declan
¤ AGE : 27 ans
¤ ZONE LIBRE : Fermé pour RP
¤ GROUPE : Sorcière du feu (né femme)
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 08/03/2018


MessageSujet: Re: Faites que ça passe vite... Lun 16 Avr - 21:33



Faites que ça passe vite...
Naoki & Gabriel

On dirait que t’as envie de jouer doc’, ça tombe bien parce que moi aussi. T’es venu me chercher après tout alors autant s’amuser maintenant que je suis là, pas vrai ? Ce serait bête de gâcher ce temps-là. T’es provoquant aussi on dirait, ça me fait sourire, c’est assez étonnant que derrière un petit personnage comme toi se trouve un vampire qui en a dans le ventre. Ça m’énerve par contre qu’il esquive mon coup. Tu pouvais pas juste te le recevoir et répliquer ? Au moins ça aurait été un minimum amusant, là je m’ennuie. Tu m’ennuies à m’analyser et me juger, j’aime pas vraiment ça, on te l’a pas encore dit ?

- Crois-moi doc’, on se reverra pas de sitôt toi et moi.

Oui ce Gabriel n’est pas pour le vouvoiement, il tutoie tout le monde mais ça t’as déjà dû le remarquer. Le vouvoiement c’est une forme de respect, hors lui ne respecte personne parce qu’à ses yeux il est au-dessus de tout le monde. J’ai envie de te faire la peau doc’, pourtant les vampires je les aime bien en général, mais toi tu joues à un jeu qui ne me plaît pas et tu ne rentres pas dans le mien, alors forcément on ne risque pas de s’entendre. Prépare-toi à avoir mal maintenant, j’ai envie de t’entendre crier. Mes flammes s’abattent sur lui, en partie du moins, assez pour le brûler, pas assez pour le tuer. C’est pas grave doc’, j’ai rien contre un deuxième round. Il a l’air partant lui aussi.

- Je vais...

J’ai pas le temps de terminer ma menace qu’il m’envoie voler dans la fontaine, où je finis vraiment trempé de la tête au pied. Connard. Je me redresse, dégoulinant d’eau, sachant très bien que mes affaires sont foutues et le pire c’est qu’il continue de m’analyser. Je grogne et sors de cette maudite fontaine, mon regard est devenu encore plus sombre que tout à l’heure. Toi et moi on va vraiment pas s’entendre doc’, surtout si tu commences à vouloir parler de Sarah.

- Si tu voulais des réponses c’était l’autre qu’il fallait interroger.

Je dégouline d’eau mais j’en ai pas grand-chose à foutre, le feu c’est amusant mais les poings le sont tout autant. Je m’approche de lui mais il s’amuse à m’attendre et disparaître au moment où je suis le plus près. Enfoiré de vampire. Tu me tapes sérieusement sur le système entre ta rapidité et tes questions.

- Tu sais quoi doc’ je te propose un jeu, tu veux des réponses et moi je veux m’amuser mais ton petit manège m’ennuie. Je te propose d’exclure ta vitesse de la partie, toi et moi on s’affronte et si tu gagnes tu auras le droit de me poser une question à laquelle je répondrais, mais si je gagne tu nous fous la paix et annules les prochaines séances.

Alors doc’, t’es prêt à jouer ou toujours pas ? Si tu veux des réponses va falloir y mettre un peu du tien. Visiblement la fontaine m’a plus énervé que calmé, dommage pour toi. J’ai cogné plus d’un vampire avant toi doc’, parfois je gagne, parfois je perds, dans tous les cas j’y prends mon pied.

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Naoki Fujiwara

avatar

Alliance • Vampire



¤ AVATAR : HYDE
¤ CRÉDIT AVATAR : (c) Miss Pie
¤ MESSAGES : 316
¤ POINTS : 59
¤ MULTIS : Jesse le chasseur
¤ AGE : 40 ans | 113 ans
¤ ZONE LIBRE : Liens + Fiche + Sujets

[More]
- 1m60/48kg
- Adore changer de style vestimentaire et capillaire
- A du mal avec l'anglais écrit
- Membre de l'Alliance depuis les années 80 et à intégré Londres en 2000
- Maîtrise sa télépathie et pratique l'hypnose


------------
Tatouage
¤ GROUPE : Vampire | Alliance
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 01/02/2018


MessageSujet: Re: Faites que ça passe vite... Mar 17 Avr - 12:19


Faites que ça passe vite ...

La remarque de l'humain me fit cependant légèrement sourire. J'ai beau être d'une nature très conciliante et douce, ce ne sera pas un humain en proie à des crises psychotiques avec ajout d'une seconde personnalité qui va me dire ce que je dois faire. Même si tes yeux sont aussi noirs que les ténèbres je n'ai pas peur. J'ai vu des choses en un siècle beaucoup plus effrayantes que toi, alors avec tout le respect professionnel que je peux avoir pour toi. Ne me donne pas d'ordres. L'humain en mal qui me donne des ordres à demi mot n'est pas né. On se reverra autant de fois que je l'ai décidé car de nous deux ce n'est pas vous qui allez mener la danse. Que cela vous convienne ou non. - Et sans grande surprise cela ne lui avait pas plu. Oh … dommage. J'ai un travail à effectuer et je compte bien le faire de manière complète. J'avais été surpris qu'il veuille en venir aux mains tout en ayant connaissance de ma propre nature. J'ignore si ceci relève de la stupidité ou d'une réelle naïveté pour une victoire.

Ni une ni deux il avait fini dans la grande fontaine derrière nous. Le meilleur moyen d'éteindre le feu est de l’asperger d'eau. Sa rage était palpable et visible. Je ressentais son coeur battre de colère, son sang se propulser à une vitesse folle sous le coup de l’adrénaline. Et pourtant je restais aussi statique que cette femme de pierre et ses chevaux géants contre lesquels mon patient s'était heurté. J'ai une petite affection pour les difficultés. Je voulais vous voir vous et non l'autre. je le laissais alors sortir et rejoindre l'herbe fraîche de cette soirée de mars. Alors qu'il tente une autre action je disparais une autre fois. Je remis une mèche de cheveux et ajuste mon col. Je suis là pour poser des questions que cela vous convienne ou non. Je vous avais prévenu. Je suis différent des autres psy. et pourtant je restais d'un calme complètement inhumain.

Je fis une légère révérence de la tête, acceptant son deal. Très bien mais mes compétences ne se limitent pas à ma vitesse. Je le laissais donner les premiers coups sans bouger. Ma lèvres s'étaient retrouvée coupée mais je ne disais rien. Impassible jusqu'au bout avant que je ne saisisse son avant bras et en une demie seconde je le jetais au sol sans bouger un sourcil. Chercher la confrontation est une vraie obsession qu'il faudra corriger. je plongeais mon regard dans le sien pénétrant son esprit sans aucune autorisation. L'éthique je la mettais un peu de côté ce soir. Je sortais alors les images de Sarah les lui faisant revivre en boucle. Mes yeux avaient pris une teinte beaucoup plus claire, à la limite du gris. Je n'aimais pas vraiment faire ça mais les circonstances imposent cette situation. Se battre est intéressant mais encore faut il connaître son adversaire avant d'entreprendre des coups qui tomberont à l'eau. Sous estimer son “ennemi” par vanité est d'une stupidité sans précédent. L'homme n'apprend jamais .. je continuais de marteler son esprit quitte à lui provoquer une immonde migraine pour le faire plier.


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Nilsen

avatar

Sorcière • Feu



¤ AVATAR : Shiloh Fernandez
¤ MESSAGES : 60
¤ POINTS : 38
¤ MULTIS : Nikolaj, Declan
¤ AGE : 27 ans
¤ ZONE LIBRE : Fermé pour RP
¤ GROUPE : Sorcière du feu (né femme)
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 08/03/2018


MessageSujet: Re: Faites que ça passe vite... Mer 18 Avr - 1:00



Faites que ça passe vite...
Naoki & Gabriel

J’apprécie pas le ton que tu emploies avec moi doc’, tu peux lui donner des ordres à lui si ça te chante, mais pas à moi. Moi je ne laisserais personne me contrôler. Pourquoi veux-tu nous rendre faible au juste ? C’est pas parce qu’on finit au poste qu’on a besoin d’aide, en général quand on finit là-bas ça signifie surtout qu’on a gagné la bagarre, alors qu’est-ce que tu viens foutre dans notre histoire ? J’ai vraiment pas envie que t’en fasses partit alors va falloir y mettre un terme ce soir, d’une manière ou d’une autre. Si je ne peux pas te détruire toi, je le convaincrais lui que tu n’es pas à la hauteur.

- On en reparlera quand il choisira qu’on a plus besoin de toi.

Enfin choisir est un bien grand mot, je devrais plutôt dire quand je le forcerai à te jeter, mais j’imagine qu’il doit bien s’en douter. On ne peut pas forcer un patient à consulter après tout et moi je m’amuserai beaucoup plus entouré de gros bras derrière les barreaux qu’ici avec toi. Et puis foutre le feu à une prison je suis sûr que ça doit être fun en plus. Visiblement on est tous les deux entêté doc’, mais j’ai une solution à ça, va juste falloir que tu acceptes de jouer le jeu. Alors, t’es partant ? On dirait que oui, voilà qui devient enfin intéressant.

Je peux enfin le cogner sans qu’il n’utilise sa vitesse pour foutre le camp. Alors je frappe, y prenant un certain plaisir, même si je pourrais en prendre plus en l’entendant se plaindre. T’es pas très drôle doc’, on te l’a jamais dit ? Au moins ton sang qui coule m’amuse un peu, mais pas assez, j’en veux plus. Le prochain coup n’atteint pas sa cible, il me bloque et m’éjecte au sol. Oh tu peux bien m’envoyer au tapis encore et encore, je suis inépuisable. Sauf que je ne réussis pas à me relever, pas à cause d’un manque de force mais à cause de ces images qu’il me renvoie dans la tête. Sarah. Sa mort. En boucle. Et la voix du doc’ a une résonnance plus provocante que jamais à mes oreilles.

- Je vais... Je grogne. Tellement te faire la peau !

Mais je ne me relève pas, bloqué au sol par toutes ces images qui ne veulent pas disparaître et m’empêche de me concentrer, me donne mal à la tête. Je ne veux pas revoir la mort de Sarah encore et encore.

- Arrête ça !

Mes mains se plaquent contre ma tête, je sais que ça ne sert à rien mais je veux juste faire cesser tout ce bordel. Une autre mort ça ne m’aurait pas dérangé de la revoir en boucle, j’aurais même pu en rire, mais pas la sienne. Tout le monde m’accuse de sa mort, mais moi je n’ai jamais voulu ça. Des larmes de haine et de tristesse embuent mes yeux malgré moi, mais je préfère le laisser croire que c’est dû au mal de crâne. Je ne laisserais aucune de ces foutues larmes couler doc’, je ne te ferais pas ce plaisir là.

- C’était MON job de les protéger ! Sa mort c’était pas de ma faute ! Et toi tu ne me remplaceras pas !

J’arrive dans un effort ultime, malgré la douleur, à me relever pour lui foncer dessus, le renversant au sol pour atterrir avec lui. Mais les images ne s’arrêtent pas de défiler pour autant dans ma tête. Pourquoi est-ce que tu fais ça doc’ ? Je me retrouve au-dessus de lui, le visage rouge, les traits tirés par ce mélange de haine et de douleur. Je me mets presque à hurler ces prochains mots.

- C’était pas de ma faute !

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Naoki Fujiwara

avatar

Alliance • Vampire



¤ AVATAR : HYDE
¤ CRÉDIT AVATAR : (c) Miss Pie
¤ MESSAGES : 316
¤ POINTS : 59
¤ MULTIS : Jesse le chasseur
¤ AGE : 40 ans | 113 ans
¤ ZONE LIBRE : Liens + Fiche + Sujets

[More]
- 1m60/48kg
- Adore changer de style vestimentaire et capillaire
- A du mal avec l'anglais écrit
- Membre de l'Alliance depuis les années 80 et à intégré Londres en 2000
- Maîtrise sa télépathie et pratique l'hypnose


------------
Tatouage
¤ GROUPE : Vampire | Alliance
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 01/02/2018


MessageSujet: Re: Faites que ça passe vite... Mer 18 Avr - 11:15


Faites que ça passe vite ...

Ce spectacle était navrant et réellement ennuyeux. Oh mon patient m'avait prévenu “qu’il” était particulier et violent mais je ne m'attendais pas à des réactions aussi dénuées de sens. Pour être franc je ne comprenais pas la violence gratuite. Me concernant je pouvais aussi me battre, se fier à mon apparence pas vraiment impressionnante est une erreur assez commune, beaucoup trop pour que je le remarque encore d'ailleurs. Mais bon passons, tu veux me cogner va y. Mais profite de ton petit moment de récréation car tu ne vas pas apprécier la suite mon grand. Qui a dit que j'avais des règles éthiques à suivre scrupuleusement ? Un vampire exerçant ce métier avec des dons psychiques est lui même contre nature alors le reste n'est que formalité. Puis une fois que j'avais jugé que la séance de jeu touchait à sa fin, je l'avais stoppé net et sans le moindre effort. Je suis loin d'avoir quatre siècles de maîtrise mais dominer un humain dans ces circonstances était d'une simplicité déconcertante. Au cas où vous n'auriez pas remarqué je suis déjà mort. Vous n'allez pas me faire grand chose. avais je soupiré alors qu'il se tordait de douleur sous mes yeux.

Ce spectacle je ne l'appréciais pas. Pour être tout à fait franc, je n'aimais pas faire souffrir les gens délibérément mais je ne voyais pas ce qui pouvait provoquer un électrochoc pour lui à part le fait de le confronter à quelque chose de purement douloureux. Je lui faisais revivre les instants qu'il avait partagé avec cette jeune fille arrivant de manière inéluctable à la prise de ces médicaments. Une boucle d'images infinie qui aurait donné des crises à un épileptique. C'est moi qui décide quand est ce que c'est terminé. - Non je ne me délectais pas de ses cris de douleur ni même du mal que je lui imposait. Mais j'étais arrivé à un résultat pour ma part concluant. Des larmes. Elles ne sont pas uniquement dues à ces maltraitances psychiques mais une part de sa souffrance ressortait ainsi. Si tu as échoué avec elle pourquoi est ce que tu continues de faire du mal à ton autre toi? Au fond tu l'aimes… au fond lui et toi n'êtes qu'un. Elle est là ma question! Je me sentais piquer son coeur à coup de couteaux et j'étais peiné par cette sensation.

Puis il bondit sur moi. L'impact me fis heurter le sol sans grand ménagement mais c'était pas grave. Sa douleur, sa rage étaient intenses et je voulais le libérer de tout ça. Réponds à ma question et je fais arrêter ça… c'était affreux comme chantage mais il fallait se rendre à l'évidence que je venais de remporter la bataille et que nous avions conclu un marché. Bien que la victoire était mienne dès ce pacte oral signé. Je posais mes mains sur ses poignets pour le tenir très fermement. Ne m’obligez pas à continuer s'il vous plaît. je gardais cette emprise mentale, je maintenais ces images horribles dans son cerveau. Toujours aussi fort avec parfois l'écho lointain de la voix de cette femme qui le hante encore. Je veux arrêter ça et je veux retrouver mon patient initial alors s'il te plaît un peu de coopération.


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Nilsen

avatar

Sorcière • Feu



¤ AVATAR : Shiloh Fernandez
¤ MESSAGES : 60
¤ POINTS : 38
¤ MULTIS : Nikolaj, Declan
¤ AGE : 27 ans
¤ ZONE LIBRE : Fermé pour RP
¤ GROUPE : Sorcière du feu (né femme)
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 08/03/2018


MessageSujet: Re: Faites que ça passe vite... Mer 18 Avr - 23:39




Faites que ça passe vite...
Naoki & Gabriel

Les mêmes images défilent inlassablement dans ma tête, incapable de les faire s’arrêter, je dois juste les supporter et lui hurler d’arrêter ça, le menacer aussi, mais jamais le supplier. Non ça fait bien longtemps que je ne supplie plus personne, c’est bien pour ça que je suis là après tout, pour qu’il n’ait plus à le faire. Maintenant ce n’est pas lui qui demande à ce qu’on le laisse tranquille, ce sont les autres qui me demandent de les laisser tranquille. Il fallait bien riposter pour leur faire comprendre. Et toi doc’ je te le ferais comprendre aussi, d’une manière ou d’une autre.

T’a-t-il dit au moins tout ce que j’ai fait pour lui ? Le nombre de fois où je lui ai évité la case hôpital ? Le nombre de fois où je lui ai probablement évité le suicide. Non, bien sûr que non, il suffit d’un mauvais pas et tout ce qui a été bien fait est d’un coup balayé. Il me déteste maintenant, alors je lui fais payer, je lui prouve qu’on ne se débarrasse pas de moi comme ça. Oui nous sommes un cas bien complexe lui et moi, plus que deux personnalités, nous sommes comme deux êtres totalement opposés piégés dans un même corps, du moins c’est le cas aujourd’hui, ça ne l’était pourtant pas avant.

Je lui fonce dessus, renversant doc’ à terre, lui hurlant dessus, hurlant sur l’autre part de moi en même temps. Arrête ça maintenant doc’, sinon je cogne à nouveau. Mais il me fait ce chantage, promet d’arrêter de me montrer ces images si je réponds à sa foutue question. J’ai perdu de toute façon, même si je me trouve au-dessus de lui, ses mains bloquent les miennes et mon esprit souffre de ses techniques. Pourtant je tente encore de résister en vain, grognant de rage, voulant me libérer de sa prise mais impossible, je ne fais pas le poids contre lui. Je déteste perdre doc’...

- Je lui rends juste la pareille doc’. Il a tout fait pour me chasser après sa mort... Les gens comme toi ont tout fait pour m’emprisonner !

Je ne compte plus le nombre de psy qu’il a rencontré, à la recherche désespérée de m’enfermer dans un sommeil profond, que je ne fasse plus partis de lui. Tu vois doc’, au final ce n’est pas forcément moi le grand connard de l’histoire, moi je ne fais que survivre. Il a fini par abandonner, voyant très bien que plus il insistait, pire je devenais. On a continué de vivre à deux, sans s’entendre pour autant, mais voilà qu’il recommence. Voilà qu’un nouveau psy vient faire son entrée dans nos vies.

- Je ne vous laisserais pas me tuer.

Car si l’autre Gabriel vivrait plus heureux sans moi aujourd’hui, moi sans lui, sans son corps, sans cet esprit que nous partageons, je n’existe plus. Alors non, je ne le laisserais pas me chasser juste parce qu’aujourd’hui il n’a plus besoin de moi. Mon regard est plongé dans celui de Naoki, toujours au-dessus de lui, toujours avec ces yeux embués dont je ne laisse pas la moindre larme s’échapper.

- J’ai répondu, arrête maintenant !

Tiens ta parole doc’, si tu veux que je te respecte un jour, il faut au moins commencer par ça. Ne m’inflige plus la mort de Sarah, je m’en veux déjà assez comme ça, malgré tous ce qu’ils peuvent croire.

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Naoki Fujiwara

avatar

Alliance • Vampire



¤ AVATAR : HYDE
¤ CRÉDIT AVATAR : (c) Miss Pie
¤ MESSAGES : 316
¤ POINTS : 59
¤ MULTIS : Jesse le chasseur
¤ AGE : 40 ans | 113 ans
¤ ZONE LIBRE : Liens + Fiche + Sujets

[More]
- 1m60/48kg
- Adore changer de style vestimentaire et capillaire
- A du mal avec l'anglais écrit
- Membre de l'Alliance depuis les années 80 et à intégré Londres en 2000
- Maîtrise sa télépathie et pratique l'hypnose


------------
Tatouage
¤ GROUPE : Vampire | Alliance
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 01/02/2018


MessageSujet: Re: Faites que ça passe vite... Jeu 19 Avr - 12:04


Faites que ça passe vite ...

Je maintenais mes mains serrées sur ses poignets en l'écoutant. Cette séance bien que affreusement douloureuse pour nous deux avait finit par porter ses fruits. Je laissais le mauvais Gabriel se livrer à moi à sa manière. Alors c'était ça le problème… un rejet presque mutuel des deux ce qui à poussé à une division bien distincte des deux personnalités. Ca va être délicat mais il faut que je réussisse à trouver un point d'harmonie entre les deux. Il faut un point d'équilibre sinon tout va s'effondrer comme un château de cartes. Mais j'étais en un sens rassuré de voir que derrière cette rage et cette violence se cachait tout de même des émotions qui, prises dans l'autre sens peuvent apparaître comme positives. C'est ce qu'il faut, il faut voir la bonne lumière pour que tout soit apaisé.   Vous vous trompez … je ne veux pas le faire disparaître ni vous faire quoi que ce soit de mal. Je veux trouver cet équilibre pour vous aider tous les deux. Hors contexte cette discussion semblait vraiment extraordinaire et perturbante. J'ai juste besoin de temps et de confiance. Mais on y arrivera. Tous ensemble. je plongeais mon regard dans le sien, étant sérieux.

Je ne veux tuer personne! ….shhht sans vraiment faire attention je faisais de petits cercles sur le dos de ses mains comme pour le rassurer. Je dois absolument lui apprendre à contrôler ses émotions, c'est très mauvais ce manque de maîtrise. Je soupirais doucement, c'était terminé pour ce soir. On avait assez souffert pour une première séance. Fermez vos yeux. Grande inspiration. Ca va bien se passer. je cessais ces intrusions douloureuses pour me montrer beaucoup plus doux et délicat. Je tentais de retrouver mon patient dans ce flot d'émotions extrêmement fortes et désordonnées. Gabriel c'est moi … c'est terminé il faut revenir maintenant. Doucement.. suivez ma voix. je murmurais ces quelques mots dans son esprit avec douceur pour ne pas lui faire peur. Je laissais le mauvais lui retourner à sa place avant de sortir de l'esprit de mon patient.

C'est terminé. C'est fini. Shhht   je laissais mon pouce effacer la petite larme qui avait réussit à couler malgré tout avant de me redresser sur mes coudes. Cette séance avait été vraiment intense et je lui laissais le temps de récupérer. Vous avez bien travaillés. Tous les deux. On se refera une séance bientôt. J'ai d'autres choses à vous faire faire. Je ne t’abandonne pas tu vois. Je tiens parole. Nous avons fait déjà un bon morceau de chemin tous les trois et je compte pas laisser le tout partir en fumée.Je posais mes mains sur ses bras gelés, j'espère qu'il ne sera pas malade par ma faute. Je finis par me redresser complètement et lui tendre la main pour l'aider. Je m'excuse d'avoir été si loin mais je n'ai pas eu le choix. La coopération c'est pas son fort. Mais je suis habitué ne vous en faites pas. Ha ça oui je le suis. C'est triste de vouloir aider sans que les personnes en question ne veuille que l'on leur prenne la main. Ceci est valable pour toutes les créatures de la ville.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Faites que ça passe vite...

Revenir en haut Aller en bas
Faites que ça passe vite...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» L'éphéméride de notre vie...
» Oh ma chère amie... que le temps passe vite... [PV Pando]
» [DC]Le temps passe si vite ! ♥ Elliot
» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !
» Qu'est-ce qui se passe en Haiti ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moon's Spell :: BIENVENUE A LONDRES :: Le Sud de la Tamise :: Lambeth Palace-
Sauter vers: