RSS
RSS



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


''Moon's Spell'' s'inspire du roman ''Salem'' de Sandra Triname. Les autres sources sont diverses et variées.
Redécouvrez certaines races avec des manières de jeux exclusives qui pourront vous ravir. ''Moon's Spell'' cherche plusieurs
PV's très importants pour le développement du jeu. Personnages construits mais libres en plusieurs points, ils ont tous des
liens entre eux. N'hésitez pas, inscrivez vous !



Partagez|

Cursos especiales en la universidad LSBM [HiRO]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Nehuen Liberos

avatar

Initié



¤ AVATAR : Jang Gun Suk
¤ MESSAGES : 322
¤ POINTS : 97
¤ MULTIS : Nop
¤ AGE : 21
¤ ZONE LIBRE : Taille : 1m73
Poids : 50kg

¤ MEMBRE DEPUIS LE : 07/01/2018


MessageSujet: Cursos especiales en la universidad LSBM [HiRO] Mer 28 Mar - 20:03

Une semaine et demie s'était écoulée depuis l'histoire avec mon père. J'avais réussi à faire comprendre mon absence à l'université grâce à un bout de papier provenant de l'hôpital. Elle n'était donc pas obligée de téléphoner mon paternel pour lui signaler que je n'avais pas été présent pendant une journée. Plus je réfléchissais et moins je trouvais normal qu'elle vienne à faire ça alors que je suis majeur mais d'un autre côté, je me rends compte que mon père et son argent doivent y être pour quelque chose la derrière.
Aujourd'hui est un jour un peu spécial pour mon école. Nous n'avons pas eu de cours durant la matinée car nous devions nous rendre à une conférence un peu spéciale le soir. Il semblerait qu'elle a invité quelqu'un de très important qui va nous parler de comment il a réussi à élaborer et monter sur pied son entreprise. A vous dire vrai, l'envie n'est pas à son comble. J'étais assis depuis plus de trente minutes dans la salle de conférence à faire tournoyer entre mes doigts un vieux stylo. Mes yeux vagabondaient dans la pièce pour regarder ceux qui étaient entrain d'arriver. J'avais entendu que certain préféraient boycottés le cours pour aller boire. J'aimerai les rejoindre mais je tiens encore un peu à mes fesses. Je finis par croiser mes jambes sous la table tout en lâchant un grand soupire.

Ma main libre vient à ajuster mon t-shirt blanc enfoncé dans la ceinture de ma mini-jupe noire puis je replace un peu mieux ma longue jaquette grise sur ma poitrine car mine de rien, il faisait froid à l'intérieur. Je commence à faire tapoter mes pieds sur le sol, les bottines grises que je portais étaient parfois bruyantes. Je détourne mes yeux des gens pour jeter un œil sur mon reflet dans la vitre. J'avais décidé de porté de nouveau de longues extensions brunes qui m'arrivait à la chute de mes reins. Je passais mes doigts fins pour les démêler un peu puis vérifie une dernière fois mon maquillage qui camouflait le restant de mon coquard.

J'entends soudainement la voix de mon amie de cours s'exclamer comme quoi l'enseignant arrive avec l'invité. Elle se dépêche de me rejoindre pur s'asseoir à mes côtés et me murmure comme quoi l'invité est juste magnifique à ses yeux. Je fais tourner mes yeux puis fixe le plafond au silence. Je n'ai pas vraiment l'envie de discuter sur ça actuellement. Je stoppe net le tournoiement de mon stylos lorsque je peux voir rentrer une personne connue à mes yeux. Sérieusement ? C'est un coup du destin ou c'était calculer ? Je pose mon style sur la table avant de soupirer et m'enfoncer un peu dans ma chaise. Pourquoi Hiro est là ? J'écoute les informations de l'enseignant qui nous signale que ce sera le vampire qui viendra à nous faire le cours. Mes yeux se ferment et je tourne ma tête vers mon amie, je pose mon front contre son épaule puis me mets à ricaner un peu. Je vais vraiment finir par croire que mon chemin est fait pour être dans celui du noiraud. J'entends mon amie glousser en disant qu'elle serait d'accord d'être dévorée par lui. Si elle savait...

Je rouvre mes yeux pour fixer Hiro en silence tout en croisant mes bras sur ma poitrine. Ma tête reste toujours posée sur l'épaule de mon amie. Je me demande s'il s'est rendu compte que j'étais présent ou qu'il allait dans mon école ? J'aurai de quoi pour me moquer de lui pendant un petit moment. Il ne faut pas être ingénieur pour savoir que j'étais dans ce genre d'établissement. Je commence à faire balancer mon pied dans le vide tout en baillant. J'ai envie de l'ennuyer un peu durant son cours mais je vais attendre qu'on commence un peu. On va voir s'il va se fâcher devant autant de personnes, ou même bouder.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Hiro Schwartzmann

avatar

Vampire



¤ AVATAR : Hiro [Nocturnal Bloodlust]
¤ CRÉDIT AVATAR : Moi
¤ MESSAGES : 497
¤ POINTS : 130
¤ MULTIS : Elisha, le catho fratres
¤ AGE : 30/300 ans -Taille 1m70
¤ ZONE LIBRE :
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/02/2018


MessageSujet: Re: Cursos especiales en la universidad LSBM [HiRO] Jeu 29 Mar - 7:07




Cursos especiales en la universidad LSBM

FT. Nehuen Liberos







 
Hiro reçu une invitation inattendue de la part d’un professeur d’Université. Un professeur venant s’éclater à tous les vendredi à son bar. Il lui a demandé de venir parler de son business à ses élèves. Hiro aurait voulu refuser. Seulement, il pense à la publicité potentielle. Plusieurs étudiants en seront intrigués et viendront. Il désire rester au top de Londres dans les boites de nuits. C’est son gagne pain. Dans une centaine d’année, il jouera le descendant de la famille du propriétaire. Ça sera amusant. Le professeur a accepté de donner un cours le soir très tard. À la nuit tombée. Hiro attache sa chevelure en semi-queue de cheval remontée, enfile un t-shirt blanc tête de mort avec un veston noir, des jeans noirs décorés de chaînes reliés à ses poches. Il porte des petites bottes de cuirs. Son ventre gronde. Il soupir en prenant une poche de sang. La sirote tout en remémorant son texte, ce qu’il va raconter. Il espère qu’aucun élève va lui poser de questions gênantes. Une fois la poche vide, il la jette dans la poubelle, ramasse du bout des doigts une mallette. Quoi? Il désire paraître professionnel. Il prend le bus pour se rendre jusqu’au sud de la tamise. Il en a moins pour deux heures de bus. Il pose ses écouteurs dans ses oreilles pour taire tous les paroles des autres passagers. Il pose son front contre la vitre en observant les lumières défilées. Ses longs doigts pianotent sur la manette disposée sur ses genoux. Il ferme les yeux en repassant ce qui s’est passé il y a une semaine environ. Dormir chez Nehuen comme ça. Passer au tant de temps… Bon, il a été un peu connard. A foutu le camps s’en le prévenir et il ne lui a même pas encore envoyer de texto…. Ils sont des amis…. Pas besoin de lui envoyer de message?

Le deux heure de bus lui semble in-ter-mi-na-bleeee. Son cell manque même de batterie pour écouter sa musique. Hiro soupir longuement avant de débarquer enfin à son arrêt. Il s’étire. Craque son cou. Remue les pieds, les jambes. Il entre dans la bâtisse. Wow. C’est vachement grand… Heureusement, le professeur vient le chercher. Il aurait eu le temps de se perdre 50 millions de fois. Hiro suit le prof jusqu’à la classe.

-Les élèves sont tranquilles. Ils risquent même de dormir. Ne tant fais pas, aucun problème. Et de toute façon, je reste pour vous écoutez également.

Il extirpe un chèque de sa poche pour le remettre au vampire. Sa paie. Hiro esquisse une légère courbette en prenant le chèque. Il le range dans la poche intérieur de son veston. Entre dans la classe avec sa mallette la dépose sur le bureau du prof. Il sent ses tripes se noués en jetant un œil rapide aux étudiants. Habitué aux publics, oui. Mais, pas de ce genre de circonstances… Est-ce qu’il aura assez de matière à parler pour tout le cours? Hiro rentre une main dans sa poche de jeans avant de s’avancer. Il étire un sourire en posant deux doigts sur sa tempe avant de leur envoyer le signe.

-Bonsoir, alors, comme votre professeur vous a expliqué je suis Hiro Schwartzmann le propriétaire du bar la Taverne des embrumes. Votre professeur m’a généreusement invité à parler de mon business. Hum. Si jamais vous avez des questions, n’hésitez pas. C’est la première fois que je viens parler ainsi devant des élèves.

Hiro s’éclaircit la gorge avant de jeter un œil par la fenêtre. Il reporte son attention dans le vide. Les étudiants.

-J’ai fondé mon bar il y a déjà quelques années. Quand on ouvre son propre business, il faut penser je crois… à son public et à ce qu’on veut offrir. L’offre et la demande. J’imagine que vous avez déjà vu ça… Comme j’adore la technologie ultramoderne. J’ai décidé d’en faire ma thématique. Dans mon cas, ça été un choix gagnant puisque nous sommes en plein dans cet ère.

Hiro marche de long en large avant de s’asseoir sur le rebord du bureau du professeur. Ses paumes de mains se posent à plat dessus de chaque côté de son corps. Ses yeux faussement bleus glissent vers une belle fille…. Ah baka. Non… Putain. Nehuen. En fille, elle-il est très… Non ta gueule Hiro.

-Bon, il y a eu la période plus difficile d’aller chercher des partenaires, de trouver de bons employés.. D’envoyer des publicités pour attirer les gens. La publicité dans les journaux, c’est pas très payant je trouve. À la télé ou à la radio, c’est plus gagnant.

Difficile. Surtout quand on vit de nuit. Les gens le trouvaient un peu bizarre de toujours demander des rendez-vous hors des heures du bureau…







©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Nehuen Liberos

avatar

Initié



¤ AVATAR : Jang Gun Suk
¤ MESSAGES : 322
¤ POINTS : 97
¤ MULTIS : Nop
¤ AGE : 21
¤ ZONE LIBRE : Taille : 1m73
Poids : 50kg

¤ MEMBRE DEPUIS LE : 07/01/2018


MessageSujet: Re: Cursos especiales en la universidad LSBM [HiRO] Jeu 29 Mar - 13:47

Lorsque Hiro se présente à l’ensemble de l'école, on peut soudainement entendre une cohue d'adolescents prépubères. Ma main vient se poser sur mon visage accompagné bien vite par un soupire. Ces idiots étaient heureux de tomber un patron de bar où il avait l'habitude de se rendre presque tous les soirs. Je relevais un peu ma tête pour murmurer « Bande d'idiots » à l'oreille de mon amie qui se mit à rire. Je pus remarquer à ce petit moment qu'elle était entrain de dévorer des yeux le vampire. Je ne saurai pas vous dire pourquoi je n'aime pas ça mais clairement pas. Je me détache d'elle puis m'accoude sur la table tout en joignant mon menton dans ma main. Ma main se lève soudainement pour éveiller l'attention de mon « ami » puis je prends la parole.

« En vu du nombre d'imbéciles présents ici... Aucun ne va créer leur propre entreprise vu que nous sommes tous des fils à papa... »

Tout le monde se tournèrent de mon côté pour me fixer avec des grands yeux. Il était vrai que je n'ouvrais jamais ma bouche en règle général. Je me reculais dans mon siège tout en arborant un sourire fier d'avoir poser une carte de vérité sur la table. Même moi, je ne viendrais pas à ma fouler la rate pour créer quelque chose en vu de ce qui me pendait au nez. Même si mon plus grand souhait était que l'entreprise s'écroule. J'entends soudainement un élève dire quelque chose en bas de l'amphi.

«Pourquoi on se ferait chier de créer un truc ? Même nos parents ont reçu de leur parents...  »
« On pourrait créer quelque chose mais on a les chaînes derrière qui nous empêche de le faire.»

Pardon ? Je les fixe abasourdis devant leurs paroles. Tu parles qu'ils ont des chaînes qui les maintiennent à quelque chose. Leurs parents les laissent s'amuser presque tous les soirs et tant pis s'ils ont une mauvaise note. Ils paieront bien l'école pour qu'ils obtiennent leur diplôme. Je finis par m'exclamer de la même manière qu'un peu plus tôt. On va voir comment tu vas pouvoir régler ce genre de discussion.

« Quelles chaînes ? Vous allez boire comme des trous chaque soir et quand vous ne voulez pas un examen, vous appelez papa ou maman pour qu'ils menacent l'université...»
« Je te signale que tu peux faire la même chose que nous ! Tu kifferais...»
« Je n'en vois pas l'intérêt. »
« Qui a dit que tu hériterais de l'entreprise de ton père ? Tu es une fille. Les filles servent à rien et ne font que pleurer toute la journée. Ce sera ton mari qui prendra ta plac.... »

Sans attendre une seule seconde, je me lève de mon siège pour lancer un livre en direction de mon camarade mais celui-ci a juste le temps de le repousser avec sa main. On finit tous par éclater de rire dans la salle en oubliant complètement la direction qu'a pris le livre.

« Qui voudrait de Nehuen comme femme ? Elle est aussi plate que ma table. Il n'y a que ton caractère qui a des formes... Très généreuses...» Dit-il en imitant un massage de poitrine avec ses mains. Mais quel con. Je me retiens de rire devant sa débilité. On entend soudainement le voisin de mon amie poser une question qui me mit un froid dans le dos.

« Êtes-vous célibataire ? Il y a Pénélope qui vous dévore des yeux depuis votre entrée..»

Pourquoi je serais jaloux, hein ? Je me rassoie sur mon siège puis j'entends mon amie geindre tout en frappant son voisin. Pourquoi la balançait-il de cette manière.
Revenir en haut Aller en bas
Hiro Schwartzmann

avatar

Vampire



¤ AVATAR : Hiro [Nocturnal Bloodlust]
¤ CRÉDIT AVATAR : Moi
¤ MESSAGES : 497
¤ POINTS : 130
¤ MULTIS : Elisha, le catho fratres
¤ AGE : 30/300 ans -Taille 1m70
¤ ZONE LIBRE :
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/02/2018


MessageSujet: Re: Cursos especiales en la universidad LSBM [HiRO] Ven 30 Mar - 3:13




Cursos especiales en la universidad LSBM

FT. Nehuen Liberos







 
Les fesses posés sur le bureau, il observe doucement les élèves après avoir entamer son point de vue sur le commerce. C’était gênant. Oh bon sang. Il a hâte que ce cours se termine, prendre le bus pour ensuite se perdre dans son appartement. Hiro remarque que les jeunes filles de la classe lui porte une attention toute particulière. Et voilà que Nehuen décide d’ouvrir la bouche. Il laisse éclater une bombe de mots dans la classe. Hiro croise les bras sur son torse. Il n’aurait jamais imaginé que les étudiants étaient aussi baka à ce niveau scolaire. Aucunement mûri ni réfléchi. On dirait des marmots de 5 ans.Il lève les yeux au plafond en voyant Nehuen jeter un livre dans la classe.

Hiro se redresse. Hausse un sourcil. Une étudiante qui ose même lui demander s’il était célibataire… Il serre la mâchoire.

-Wow. Je crois m’être tromper de classe. On dirait une garderie. Vous êtes sûr d’avoir le tempérament , la maturité de pouvoir gérer une entreprise? Sérieusement…Pourquoi crée sa propre business?

Hiro lâche un rire avant de secouer la tête.

-Tu as plus de mérite de partir de A à Z. Tu peux offrir quelque chose d’original et qui répond mieux à la demande. Créer son business ou continuer la lignée d’un commerce, il n’y a rien de mal. C’est un choix personnel. Il y a bien des cafés et des librairies qui existent depuis 50 ans. Arrêtez de tirer des réflexions à deux balles et utilisez votre cerveau.

Hiro reprend sa marche de long en large. Il ne prend même pas la peine de répondre à l’élève sur son célibat. Il n’est pas ici pour parler de ces conneries. Hiro se déplace pour pointer le con qui disait que les femmes servaient à rien. Il se devait de changer cette mentalité à la con.

- Connaissez-vous les Onna-Bugeisha? Hum? Non, j’imagine que non. Ce sont des femmes combattantes. Issue de l’élite.  Elles protégeaient l’honneur de leur maison, leurs enfants, leurs richesses. Elles se battaient souvent au côté des samouraïs. Elles étaient TRÈS importante pour notre société. Alors, vos idées préconçues de mâles castrés que les femmes ne servent à rien vous pouvez les garder dans votre bouche. Merci. Pouvons-nous continuer sur des réflexions plus intéressantes et ma foi, intelligentes?!

Le professeur s’étonne du mordant de Hiro. Il fusille du regard les élèves en les intimant de se calmer. Hiro le remercie d’un signe de tête avant de s’éclaircir la gorge. Il fixe la porte avec hâte de sortir de cette classe de bébés bétails. Insupportable!

-Une fois que vous avez ouverts votre business ou reprit en main une déjà existante, il est important de toujours se renouveler et de scruter les nouvelles demandes. Qu’est-ce que les clients aiment, recherchent, désirent? Qu’est-ce qu’ils ont besoin? Avantageux de bien cerner sa clientèle. Également, il est important d’avoir de bons employés. Si vous avez des gens qui travaillent mal, ça ternit votre établissement. C’est mauvais. Très mauvais.

Hiro s’assoit à nouveau sur le bureau. Passe une main dans ses cheveux en prenant son souffle.

-Enfin, c’est important de connaître la philosophie de son business, ses valeurs et de la suivre. De toujours aller dans ce sens.





©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Nehuen Liberos

avatar

Initié



¤ AVATAR : Jang Gun Suk
¤ MESSAGES : 322
¤ POINTS : 97
¤ MULTIS : Nop
¤ AGE : 21
¤ ZONE LIBRE : Taille : 1m73
Poids : 50kg

¤ MEMBRE DEPUIS LE : 07/01/2018


MessageSujet: Re: Cursos especiales en la universidad LSBM [HiRO] Ven 30 Mar - 17:13

Un « Ohhhh » groupé se fit entendre dans la salle lorsque le vampire vint à signaler que nous étions tous de grands gamins. Je ne pus retenir un énorme sourire sur mon visage. Il ne sait pas dans quoi il est entrain de se mettre. Je me rassoie sur ma chaise tout en croisant jambes et bras et je le fixe dans un parfait silence. Un des élèves qui parlait le plus depuis le début lâcha alors finalement :

« On utilisera notre cerveau lorsqu'on aura enfin les rênes de l'entreprise. Pour l'instant, on profite de notre pouvoir de débilité . On aura autant de mérite qu'une personne débutant sur le marché et ayant réussi, en augmentant l'entreprise. Il faudra juste viser encore plus haut.»

Il disait ses paroles tout en rangeant le peu d'affaires qu'il avait sur son bureau dans son sac. Il se leva lentement tout en soupirant devant la remarque de Hiro concernant les femmes des samouraïs.

« Autrefois, peut-être... Mais n'oubliez pas que votre pays a actuellement un très faible niveau de natalité. Les femmes sont considérés comme de simple trou pour enfanté et elles en voient de toutes les couleurs au travail. On leur répète très souvent que leur place est à la maison pour ouvrir la bière de Monsieur lorsqu'il rentrera. Et on en parle des harcèlements ? Votre pays a eu une grande avancée mais cette avancée se perd dans beaucoup de chose, dont la mentalité trop fermée. Vous aimez que les touristes viennent dans votre pays mais vous leur refusez la nationalité lorsqu'ils la demandent... »

L'élève posa son sac sur son dos puis commença à descendre les escaliers de l'amphi pour se retrouver au niveau de l'enseignant temporaire.

« A défaut d'avoir un peu d'humour pour d'étendre l’atmosphère. Monsieur l'enseignant, je vais vous délester de ma présence.» Il se tourna tout en levant les mains vers ses amis pour les inviter à le suivre. Ce qu'ils firent en courant pour rejoindre l'extérieur de la pièce. Nous étions à présent plus que dix élèves à tout casser. L'enseignant qui avait fait venir Hiro ici était complètement déboussolé et s'en alla pour tenter de repêcher les élèves qui s'absentaient pour aller faire la fête. Ma main se posa sur mon front puis elle monta jusqu'à la racine de mes cheveux. Quel bande de beaux idiots. Je sentis soudainement la main de mon amie sur mon épaule et je tournais mon regard vers elle, je comprenais qu'elle souhaitait aussi partir avec les joyeux lurons mais je lui fis un signe de la tête pour lui dire de ne pas le faire. Je me levais tout en lui prenant la main et l'obligea à venir avec moi vers les tables de devant, le plus proche du vampire.

«Vas vraiment falloir que tu t’entraînes pour pouvoir gérer des gens comme eux.  »

Je lâchais la main de mon amie de classe puis m'asseyait tout en croisant de nouveau mes jambes. Mon coude reprenait sa place sur la table puis mon menton se plaça très facilement dans la paume de ma main.

« Le professeur n'arrivera même pas à les faire venir. Mais continue ton cours, tu as au moins dix personnes prêtes à t'écouter un peu... Mieux vaut ça que d'être tout seul.»

Je lui offrais un sourire amicale avant de sentir de nouveau la main de mon amie s'enrouler autour de mon bras. Etait-elle à ce point intimidée par le vampire ou souhaitait-elle juste se coller à moi parce qu'elle avait froid ? Je tournais mon visage dans sa direction.

« C'est dur de réveiller les gens qui sont nés avec une cuillère en or dans la bouche. Ils pensent valoir plus que les autres. Hein ?»

Ma main libre vint se poser sur le crâne de mon amie qui fit un simple mouvement de la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Hiro Schwartzmann

avatar

Vampire



¤ AVATAR : Hiro [Nocturnal Bloodlust]
¤ CRÉDIT AVATAR : Moi
¤ MESSAGES : 497
¤ POINTS : 130
¤ MULTIS : Elisha, le catho fratres
¤ AGE : 30/300 ans -Taille 1m70
¤ ZONE LIBRE :
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/02/2018


MessageSujet: Re: Cursos especiales en la universidad LSBM [HiRO] Ven 30 Mar - 22:13




Cursos especiales en la universidad LSBM

FT. Nehuen Liberos







 
Non mais. C’est quoi cette mentalité de baka?! Est-ce ça les années 2000? Devenir le plus stupide possible? Est-ce le pays? Un cas isolé? Hiro n’en sait rien, mais se retient fortement de ne pas égorger ce morveux. Il a perdu sa nuit pour ÇA? Depuis quand à l’université les gens agissaient de manière si immatures ?

-Euh. Ferme-là avant de dire des choses sur mon pays. Tu évoques seulement les clichés. Mon pays offre un congé aux femmes lorsqu’elles ont leurs règles. Le vôtre non. Mon pays protège les femmes quand elles sont victimes harcèlement dans le métro ou ailleurs! Elles ont le droit de ne pas faire d’heure supplémentaire. C’est accepté! Et désolé de te le dire, mais tu ne seras jamais capable d’utiliser ton cerveau. Ni toi et ni tes amis baka. Ce n’est pas une classe mais une garderie. Merde. Et c’est normal de protéger notre culture. C’est déjà beau qu’on accepte des étrangers dans notre pays. Qu’on voit ses touristes qui ne prennent pas la peine de suivre nos règles! Et foutent le bordel! HUM.

La colère gronde dans ses tripes. Osé s’attaquer à son pays. Il a juste envie d’y retourner en voyant cette mentalité d’ignorant, d’irresponsables et de stupides! DE L’HUMOUR? Il ose appeler ces paroles de l’humour? Wow, c’est si drôle de rabaisser une femme ahah. Wow, c’est si drôle de montrer à quel point on se pogne le cul?! Il ne comprendra jamais ses occidentaux.

Hiro frappe son poing sur le bureau. Ramassa sa mallette. Il reste 10 personnes dans la classe. Il s’en fout. Il ignore les paroles de Nehuen. Il en a marre. Ces bétails montrent à quel point ils méritent de se faire chasser et tuer. Pourquoi se battre pour pas les tuer quand tu les vois aussi baka? Dénué de pensée.

Hiro tourne les talons et quitte la classe. Marche rapidement pour mettre de la distance. Sortir de cette catacombe. Il n’est pas trop tard pour reprendre le train et retourner dans son appartement, son bar.

Il sort de l’Université. S’assoit sur le banc de l’arrêt de l’autobus. Oulala. Les années 2000 occidentaux font peurs. Est-ce que toute la planète subit cet abrutissement de l’esprit? Est-ce à cause de la technologie?

Il pose ses mains sur son visage. Soupir longuement. Une vieille anglaise vient s’asseoir à côté de lui. Elle lui sourit. La main tremblante, elle la pose sur celui du vampire.

-Vous m’avez l’air fatigué mon pauvre jeune homme.

-Fatigué de la fermeture d’esprit et de manque de volonté de réflexion.

La madame se tait en serrant la main du vampire. Hiro la scrute. Elle est plus jeune que lui, mais le visage ridé. La mort dans la peau. Il se demande comment aurait-il vieilli? Non, en fait, il n’aurait pas vieilli plus. On lui aurait tranché la gorge à ses 30 ans sans Haruki.

-Il ne faut pas être pessimiste. Tout change et revient. Tout change, mais tout reste pareil dans le fond. Des gens stupides il en a toujours eu et il en aura malheureusement toujours. Mais, il y a plus de gens éclairés qu’on le pense.

Elle relâche sa main. Elle se tait tout en observant les passant. Hiro soupir à nouveau en mordillant le bout de son pouce.





©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Nehuen Liberos

avatar

Initié



¤ AVATAR : Jang Gun Suk
¤ MESSAGES : 322
¤ POINTS : 97
¤ MULTIS : Nop
¤ AGE : 21
¤ ZONE LIBRE : Taille : 1m73
Poids : 50kg

¤ MEMBRE DEPUIS LE : 07/01/2018


MessageSujet: Re: Cursos especiales en la universidad LSBM [HiRO] Ven 30 Mar - 23:25

Je fixe le vampire lâcher sa bombe habituelle puis quitter la salle de classe. Je détache mon bras qui était tenue par la main de mon amie pour porter la mienne sur mon front. Mes poumons se vident dans un soupire lasse. Pourquoi se fâche-til à chaque fois ? Je me redresse de mon siège tout en disant à mon amie que je quitte les cours. Je ne vais pas rester ici pour rien et savoir que mon autre ami est sûrement entrain de bouillir intérieurement. Je commence à le chercher un peu partout dans l’université, jugeant les lieux où il peut être. Je finis par tomber sur un camarade de classe qui était entrain de ranger ses affaires de cours dans son casier. Je m’approche de lui et lui demande s’il n’aurait pas vu l’enseignant, il me signale l’avoir vu pour la dernière fois se diriger vers l’arrêt de bus de l’université. Je lâche un juron tout en levant mon regard en direction de l’horloge murale. Je dois avoir encore un peu de temps pour le rattraper. Il commence à sérieusement me faire chier à devoir lui courir après. Et puis, pourquoi je lui cours après ? Il peut très bien régler ce genre de chose sans moi. Je me remets à courir hors de l’université puis je rejoins très rapidement un des arrêts de bus, j’ai juste le temps de me rattraper à une barre pour ne pas me retrouver sur la route avec mon freinage. Je vois que Hiro est assis à côté d’une vieille dame puis m’approche deux, je salues bien évidement la dame en lui offrant un merveilleux sourire puis je me poste devant le vampire. Mes doigts gelées viennent se poser sur ses joues que je tirent puis je me penche pour que mon visage soit proche du sien.

« Pourquoi tu pars ? Tu ne pouvais pas m’attendre ou tu es aussi fâché contre moi ?

J’écrase ses joues sous mes paumes de mains puis je m’accroupis pour être un peu à sa hauteur. Mes bras enroulent mes jambes et je continue à lui parler :

« Je m’excuse pour eux. On a plus vraiment l’habitude d’être aux sérieux durant les cours. On a pris l’habitude de rigoler tout le temps pour prendre su plaisir dans les obligations de vie… »

Je pose finalement mes bras sur ses cuisses pour avoir un peu d’appuis puis je monte lentement mon majeur jusqu’au coin de ses lèvres pour l’obliger d’avoir un semblant de sourire.

« Tu vas rentrer ou tu veux venir avec moi ? Choisis bien et me lâche pas une seconde fois »

Je le menaçais un peu car la dernière fois, il était parti de chez moi sans prévenir ou laisser un seul message. J’avais de quoi avoir envie de bouder. J’avais aussi l’envie de lui mettre les doigts dans sa bouche et de tirer très fort pour le punir mais je me souviens que la dernière fois, il s’était vraiment fâché.
Revenir en haut Aller en bas
Hiro Schwartzmann

avatar

Vampire



¤ AVATAR : Hiro [Nocturnal Bloodlust]
¤ CRÉDIT AVATAR : Moi
¤ MESSAGES : 497
¤ POINTS : 130
¤ MULTIS : Elisha, le catho fratres
¤ AGE : 30/300 ans -Taille 1m70
¤ ZONE LIBRE :
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/02/2018


MessageSujet: Re: Cursos especiales en la universidad LSBM [HiRO] Sam 31 Mar - 5:22




Cursos especiales en la universidad LSBM

FT. Nehuen Liberos







 
Hiro observe droit devant lui, le regard dans le vague. Un coup de moue le foudroie. À quoi rime sa vie? Pourquoi se force-t-il à faire tout ça? C’était plus simple aux côtés de Haruki et vivre dans le clan. Oh à quel point il les détestent tous. Mais, au moins, il pensait que sa vie avait un sens. Il sursaute en apercevant Nehuen. En fille. Ses yeux glissement sur les cuisses de la pseudo-fille avant de grimacer. Elle ose lui tirer les joues.

-Je n’ai pas réfléchi. Je suis partie, car j’en ai eu marre.

Hiro fronce les sourcils à la réplique de Nehuen. NON. NON. NON. Pas elle, fin lui. Il ne peut pas réfléchir aussi stupidement aussi. Il doit lui ouvrir les yeux. Le faire évoluer mentalement. Il se retient de hurler. Il s’imagine se péter la tête contre le ciment à plusieurs reprises.

-Quoi…? T’es pas sérieux…? Tu es d’accord avec eux? Tu trouves ça drôle qu’on rabaisse les femmes? Tu trouves ça normal qu’on fait des pseudos jokes là-dessus? Tu trouves ça normal d’agir aussi stupidement? Vous êtes quoi? Dans la vie, surtout aux études, on se doit de se mettre à fond. Travailler dur, c’est ça la vie! Aller chercher des notes. Tu crois que j’ai appris l’anglais en me mettant les doigts dans mon fion?! J’ai travaillé dur… Je ne te comprends pas. Tu me déçois. Je te pensais plus évolué que ça.

Il détourne la tête en secouant la tête. Ses lèvres se pincent. Ses yeux faussement bleus se perdent à l’horizon. La vieille madame décide de se lever pour laisser les deux jeunes gens tranquille. Elle salue le vampire tout en lui murmurant un courage et lui conseiller la patience avec les jeunes. La patience… Mot qui n’existe pas beaucoup chez lui.

Hiro grogne lorsque Nehuen pose son majeur au coin de ses lèvres. Il tourne son regard vers lui. Il enlève le doigt de Nehuen de son visage. Oups. On dirait que Nehuen n’a pas bien prit le fait qu’il ne l’a pas texté ni rien.

-Je ne t’ai pas lâché… On est ami. Je ne pensais pas qu’il fallait t’écrire. J’écris pas à mes… amis où je vais. Tu veux aller où? Si c’est retourné dans cette classe, je n’ai pas envie! Pas en-vie. Pas du tout.

Il secoue la tête. Il peut se permettre une négation si franche et forte avec Nehuen comme ils sont très prêts. Il ne le ferait pas à n’importe qui. Il ne l’aurait jamais fait à Haruki. Oh non. Haruki l’aurait puni. Ouais, il est plus rebelle et moins poli, depuis sa mort….

-En tout cas, je vois que je plais aux filles. Même aux jeunes. C’est très flatteur~

Il esquisse un sourire. Il sort ses mots exprès pour faire chier Nehuen. Il ne sait pas pourquoi mais il ressent l’intuition que son ami n’apprécie pas se fait. Hiro décide d’aller plus loin dans sa connerie.

-Tu as le numéro de ton amie? On sait jamais qu’un jour ça me tente. Han.

Il scrute le visage du jeune homme pour observer sa réaction.





©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Nehuen Liberos

avatar

Initié



¤ AVATAR : Jang Gun Suk
¤ MESSAGES : 322
¤ POINTS : 97
¤ MULTIS : Nop
¤ AGE : 21
¤ ZONE LIBRE : Taille : 1m73
Poids : 50kg

¤ MEMBRE DEPUIS LE : 07/01/2018


MessageSujet: Re: Cursos especiales en la universidad LSBM [HiRO] Sam 31 Mar - 18:23

« Sérieuse... »

Dis-je en lui faisant un clin d'oeil, nous étions encore à l'université et je me devais de garder ma véritable identité secrète jusqu'au diplôme. Je ne voulais vraiment pas me retrouver dans une polémique à la con. Et qu'importe les menaces de mon père.

« Oublies pas un truc, Hiro... Tout dépend de la situation. On voyait très bien que c'était de l'humour et qu'ils te cherchaient vu que tu as régis comme une mouche devant une lumière bleue. C'est pour ça que je te dis de ne pas tout le temps te fâcher. Regardes mieux les gens. Si tu ne peux pas rire de tout, c'est toi que tu blesses. Pas les autres. » Mon doigt s'écrase sur le coin de ses lèvres pour l'obliger à dessiner un sourire. « Ma maturité fonctionne quand la situation le demande... Je n'ai qu'une vingtaine d'années. Laisses-moi profité de la seule chose où je n'ai aucune obligation... Hum ? »

Je lui offre un faible sourire avant de sentir ses doigts s'enrouler autour de mon doigt pour m'obliger à me retirer. Je remue un peu ma main pour qu'il lâche mon doigt puis reprend appui sur mes cuisses. Je détourne mon regard en souriant. Quelle réplique de merde.

« Juste me dire au revoir aurait été sympa. En me réveillant, je ne savais pas si tu étais parti ou si des aliens t'avaient enlevé pour faire des tests sur ton corps si évolué.  » Je lâche un énorme soupire tout en levant, je réajuste me bas de ma jupe qui s'était affreusement remontée. « J'ai gâché une journée à pouvoir me promener à poile en pensant que tu allais sûrement repasser. » Ma main vient se poser sur ma hanche puis je prends un peu appui sur ma jambe inverse. «Il y a un marché de nuit pas loin de l'université. Ils vendent pas mal de joli truc. Et puis, peut-être que j'arriverai à te trouver un humour. Promis, je te l'offre...»

Je lui tire la langue avec amusement tout en me reculant un peu pour me protéger de toutes soudaines attaques de sa part. Mon expression amusée se défait peu à peu aux paroles du vampire. Il me demande le numéro de mon ami. Je croise mes bras sur ma poitrine tout en penchant ma tête sur le côté. L'expression de mon visage montrait que je n'arrivais pas vraiment à le suivre mais aussi, elle était peinte d'un brin de jalousie. Je ne me rendais même pas compte.

«Je croyais qu'ils étaient trop immatures pour Monsieur ? Je pense que tu plaies parce que comme dit le dicton : Tout ce qui est petit, est mignon... Les filles aiment ce qui est mignons..»

Fallait pas me chercher. Je laisse peu à peu revenir un énorme sourire sur mes lèvres puis je me retiens de rire. C'était plus fort que moi. Hiro et moi faisions parti de ses hommes de petites tailles, si on peut dire. Mes cousins avaient tous dépassé le un mètre quatre-vingt, alors que moi, j'étais bien en dessous. Mais je n'en ai pas à me plaindre. Et si ma sœur était devenue plus grande que moi en grandissant ? La poisse. Mieux vaut pas y penser.

« Débrouilles-toi pour trouver des filles. S'il lui arrive quoi que ce soit, c'est à moi qu'elle en voudra. »

Ma voix était devenue plus grave qu'à son habitude. Je n'avais clairement pas envie de lui refiler des amies pour qu'il puisse s'amuser avec. Je les protégeais à ma manière pour éviter qu'elles viennent en pleurant vers moi ou qu'un accident surnaturel surgisse. Je me penche un peu en avant pour camoufler mon visage et la pointe de mon pied vient à taper sur le sol.

« On y va ? »
Revenir en haut Aller en bas
Hiro Schwartzmann

avatar

Vampire



¤ AVATAR : Hiro [Nocturnal Bloodlust]
¤ CRÉDIT AVATAR : Moi
¤ MESSAGES : 497
¤ POINTS : 130
¤ MULTIS : Elisha, le catho fratres
¤ AGE : 30/300 ans -Taille 1m70
¤ ZONE LIBRE :
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/02/2018


MessageSujet: Re: Cursos especiales en la universidad LSBM [HiRO] Sam 31 Mar - 20:25




Cursos especiales en la universidad LSBM

FT. Nehuen Liberos







 
Hiro a fait exprès de dire sérieux. Il n’aime pas que Nehuen trompe ses sens en se déguisant en fille. Il n’aime pas ressentir cette flamme dans ses tripes. Tout dépend de la situation? Non, mais réfléchit Nehuen! Hiro a de plus en plus envie de fracasser sa tête ou d’attendre gentiment le soleil se lever. Ou se jeter devant le bus.

-Bon, Nehuen, ouvre bien tes oreilles! On ne peut pas tout faire passer comme une blague. Le contexte était sérieux. Nous étions dans une classe. Nous parlions de choses sérieuses. Dans la classe, on travaille! Pas de place à l’erreur. De deux, le ton joue beaucoup. Et je peux te dire que ces bakas pensaient réellement ce qu’ils disaient. Je ne peux pas rester là les bras croisés à écouter leurs merdes. On ne rabaisse pas les autres. On ne rabaisse pas les femmes. Elles sont depuis des siècles toujours rabaisser. Toujours coincé dans leurs héritages de femmes soumises. C’est assez! Et on ne manque pas de politesse ainsi à ses supérieurs. C’est inacceptable! Je n’ai jamais manqué de politesse à Haruki, le chef du clan.

Hiro fusille du regard Nehuen tout en jouant avec sa mallette entre ses mains.

-Si personne ouvre sa bouche pour défendre ses droits et ses valeurs. Qui le fera? Nous laisserons le monde tombé dans l’ère des bakas?

Calme-toi Hiro. Il ferme les yeux. Tente de pratiquer son écran mental. Seulement Nehuen reprend la parole. Il ouvre les yeux pour l’observer. Un léger sourire effleure ses lèvres.

-Tu as oublié que je ne suis pas pédé.

En fait, il fait tout pour oublier ce qu’il a fait avec le chasseur. Il ne veut pas être comme ça. Il ne sait pas pourquoi, mais il combat cette partie honteuse de lui-même. Hiro plisse les yeux tout en levant son majeur vers Nehuen. Lui acheter de l’humour?

-Et moi, je devrais t’acheter des graines de respects et de maturités.

Bam. Lui aussi peut jouer avec les mots. Il l’a plutôt appris une fois sortie de son pays. Hiro ouvre la bouche en plissant les yeux à la réplique de Nehuen. «Tout ce qui est petit, est mignon…» Hiro se redresse pour se mettre face à Nehuen de toute sa grandeur de 1m70. Il grogne en remarquant que Nehuen le dépasse. Il se met sur la pointe des pieds.

-Je ne suis pas si petit que ça! Et je suis beau de nature! Jaloux. Comme si je massacre les autres… Oh pire, je peux toujours entrer à nouveau dans la classe pour lui demander moi-même. Je suis sûr qu’elle serait contente.

Il continue de mener ce jeu pour faire chier à son tour Nehuen.

-Elle a une jolie poitrine. De belles jambes. Une vraie poitrine.

Hiro remarque que son jeu fonctionne bien. Tous les traits du visage de son ami dévoile sa jalousie. Il ne sait pas pourquoi, mais ça le rassure.

-D’accord on y va…

Hiro pivote pour ramasser sa valise. Marche aux côtés de Nehuen plus silencieusement.
-Je ne savais pas que tu aimais magasiner.

Les deux arrivèrent rapidement au fameux marché de nuit. Hiro scrute la décoration nocturne. Les lumières suspendues. Une petite musique s’échappe de hauts-parleurs accrochés sur des établissements.





©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Nehuen Liberos

avatar

Initié



¤ AVATAR : Jang Gun Suk
¤ MESSAGES : 322
¤ POINTS : 97
¤ MULTIS : Nop
¤ AGE : 21
¤ ZONE LIBRE : Taille : 1m73
Poids : 50kg

¤ MEMBRE DEPUIS LE : 07/01/2018


MessageSujet: Re: Cursos especiales en la universidad LSBM [HiRO] Sam 31 Mar - 23:23

Ma main vient s’écraser sur le haut de mon crâne tout en étant accompagné par un soupire. Hiro et moi avons vraiment des opinions très différents et c’est souvent à cause de ça qu’on s’énerve. Pourtant, on continue encore à se tourner au tour. Notre relation amicale fonctionne de la sorte. Je finis par simplement lui offrir un simple sourire pour le laisser terminer notre conversation sur les cours. Il a une part de raison tout comme une autre part de tord. Mais je n’ai pas vraiment l’envie de me prendre le chou à chaque fois.
Une crispation vient se feindre sur mon visage lorsqu’il me signale encore une fois qu’il n’est pas un « pede », je le fixe en silence puis détourne mes yeux de lui. Je ne sais pas pourquoi mais cette nomination commence de plus en plus à me sortir par les yeux, comme s’il m’insultait à chaque fois.

« Arrêtes avec tes « je suis pas pede »… »

Je me mors la lèvre supérieur tout en fermant les yeux. Pourquoi ça me touche de cette manière ? Et puis quel est le mal d’être homosexuel ? Lorsque j’ouvre de nouveau les yeux, je fais face au majeur du vampire que je finis par aggriper pour lui faire comprendre de le ranger.

« le respect, il en faudra aussi pour toi. On pensera aussi par m’acheter un peu de virilité…. Par l’occasion »

Je lâche son doigt puis je vois le vampire se lever et se placer à mes côtés. Il remarque que maintenant que je suis légèrement plus grand que lui ? Les talons n’aident pas vraiment sur la perception de la taille. Je le fixe avec un regard dédaigneux.

« Mouai… je suis même sûr d’être plus garni que toi entre mes jambes »

Comment faire chier jusqu’au bout des ongles. Mais il tient vraiment à avoir le numéro de mon amie ? Je croise les bras sous ma poitrine puis lui tourne le dos. Il m’énerve à vouloir ce fichu numéro et en plus, il a bine regardé Penelope. Je me stoppe net et me tourne vers lui en lui attrapant le menton entre mes doigts, mon visage est proche du sien. On peut voir dans mon regard que j’ai envie de hurler et pleurer. Me demandez pas pourquoi.

« Désolée de ne pas avoir une poitrine mais une paire de couille. Tu veux qu’on fasse appelle à une sorcière pour que j’échange ma place avec ma sœur ? Comme ça, tu l’auras la poitrine. Et puis, tu sais quoi ? Moi, j’ai déjà tout vu chez Penelope. »

Je lui lance un sourire fier comme un coq avant de le lâcher et prendre le chemin du grand marché. J’étais énervé conte lui. Je n’y peux rien si je suis né comme un garçon. Je n’y peux rien si je commence à ressentir des sentiments pour des hommes. Sérieusement ? Par pitié cupidon, ne me fais pas tomber amoureux de cet imbécile.
On se dirige finalement vers le marché qui semblait être très animé. Je pouvais sentir la douce odeur des sucreries venant de sortir du four. Mon visage qui était si crispé durant le voyage avait finir par laisser réapparaître un grand sourire. Je courrais devant un petit chalet qui vendait des churros, je demanda à l’homme de m’en préparer six avec de la cannelle et du sucre. Une fois prêt, je les pris puis revint vers le vampire.

« ça va ! J’aime bien de temps en temps, ça occupe. Même si je préfère aller me perdre dans des lieux insolites. »
Revenir en haut Aller en bas
Hiro Schwartzmann

avatar

Vampire



¤ AVATAR : Hiro [Nocturnal Bloodlust]
¤ CRÉDIT AVATAR : Moi
¤ MESSAGES : 497
¤ POINTS : 130
¤ MULTIS : Elisha, le catho fratres
¤ AGE : 30/300 ans -Taille 1m70
¤ ZONE LIBRE :
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/02/2018


MessageSujet: Re: Cursos especiales en la universidad LSBM [HiRO] Dim 1 Avr - 7:54




Cursos especiales en la universidad LSBM

FT. Nehuen Liberos







 
Il ne comprend la manière de pensée de son ami. Pourquoi reste-t-il prisonnier de ces blagues? De les pensées de ses contemporains? Hiro soupire longuement. Il rebâche le fait qu’il n’est pas pédé. Utilisé ce terme pour se violenté lui-même l’esprit. Il ne désire pas se laisser envelopper dans cette couverture chaude, rassurante de l’homosexualité. Il ne veut pas donner raison à son agresseur, ni à ses gens qui osent le juger sur son apparence.

-Pourquoi? Toi-même tu clames ne pas l’être à ce que je saches.

Hiro esquisse un majeur pour toute réponse à Nehuen. Lui acheter de l’humour! Il en a déjà. Il suffit de faire de vrais bonnes plaisanteries. Quelque chose qui ne blesse personne. Un rire franc, bon enfant.

-C’est vrai que la virilité est presque inexistante chez toi…

Hiro le relook de la tête au pied en lui répondant. Il appuie ses paroles en le jugeant de ses yeux faussement bleus. Suite à ça, Nehuen commence à l’écraser sur sa grandeur. Chose que le vampire n’apprécie vraiment pas. Le regard qui lui porte… Pleine de haine et sa réplique méchante. Hiro le pousse d’une main.

-Hey. Tu es vraiment horrible et méchant là. Qu’est-ce que je t’ai fais pour que tu m’écrases comme ça? Je te fais remarquer que tu es mal placé pour juger mon corps. Toi qui te castres en portant toujours ses fringues. Tu n’es même pas un homme.

Oui, ses tripes saignent aux mots de Nehuen. Tel un animal blessé, il mord à son tour. Répend son venin tout droit sur le jeune homme. Il ne comprend pas son attitude si basse. Hiro décide de jouer sur le fait de vouloir séduire sa pote. Lui demander son numéro et tout. Seulement, il se crispe en sentant les doigts du garçon sur sa mâchoire. Ses yeux meurtris pénètrent dans ceux de Hiro. Son sourire disparaît de ses lèvres. Il est littéralement jaloux. Même blessé de sa provocation… Wow. Il n’aurait jamais pensé une réaction si violente.

-Wow… Tu es vraiment susceptible. Qu’est-ce qui te dérange dans mes paroles? Pourquoi tu ramènes à toi? Avoue que en fait tu m’aimes. Pas vrai? Tu rabaisses le baiser qu’on a eu. Mais, finalement, tu as aimé? Tu es une pédale en fait?

Hiro penche la tête sur le côté observant Nehuen fuir vers le marché nocturne. Hiro le suit. S’attarde plus sur un marchant vendant du café. Il s’en achète un. Sans savoir pourquoi, il n’apprécie pas la tournure des évènements avec Nehuen. Le fait que Nehuen l’agresse verbalement. Le rabaisse. Ça le transperce plus qu’il ne le voudrait. Hiro se tient à distance du jeune homme, les lèvres tirés vers le bas.

-Je… J’en ai marre que tu me parles comme si j’étais une merde ce soir. Pourquoi tu fais tout pour me blesser dans tes paroles? Est-ce que je t’ai blessé…? Je n’aimerais pas que ça continue comme ça toute la soirée… Je n’aime pas ça… Ce n’est pas toi. Ça ne ressemble pas au Nehuen que je connais… Je préfère le Nehuen que je connais… Désolé si je t’ai fais mal…

Il glisse le regard vers ses pieds. Voilà, il a osé lui dire ce qu’il n’allait pas. Plus qu’à prier qu’il ne prenne pas la mouche, qu’il accepte de réfléchir. Il espère que la nuit n’est pas perdu.  





©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Nehuen Liberos

avatar

Initié



¤ AVATAR : Jang Gun Suk
¤ MESSAGES : 322
¤ POINTS : 97
¤ MULTIS : Nop
¤ AGE : 21
¤ ZONE LIBRE : Taille : 1m73
Poids : 50kg

¤ MEMBRE DEPUIS LE : 07/01/2018


MessageSujet: Re: Cursos especiales en la universidad LSBM [HiRO] Dim 1 Avr - 13:45

Je n'ai jamais clamé que je n'étais pas homosexuel mais dire que je ne sais pas où me diriger, là je veux bien. Je le fixe en faisant papillonner mes yeux puis je les plonges dans son regard bleuté.

« J'ai jamais dit que je ne l'étais pas. J'ai dit que je savais pas où partir. Je ne suis jamais tombée amoureuse en vingt-ans de vie. Tu veux que je sache comment si je suis hétéro, homo, pansexuel ou je ne sais autre étiquette définie par la société ? »

Je redresse mes épaules pour lui montrer ma crédibilité. C'est vrai que je devrais vraiment penser à me pencher là-dessus, et dans le bon sens du terme, s'il-vous-plaît.

« Mais bon, je m'en fiche où je vais terminer. Tant que je serai heureux... Y a juste un côté qui va faire rager quelqu'un. »

Et je voyais déjà dans ma tête, son visage dégarni. Mes lèvres dessinèrent un sourire amusé puis je pouffais légèrement. J’espérais au moins ne pas me prendre une rouste le jour où je viendrais à lui signaler que je suis avec quelqu'un. Et si je gardais tout ça secret pour éviter de plus ample problème ? Non ? Serait-il capable de m'arranger un mariage avec une fille d'une autre famille pour accroître l'avenir de l'entreprise ? Je croise les doigts pour qu'il m'évite ce genre d'avenir inutile.
Aux traits négatifs de ses yeux, je détourne les miens pour fixer devant moi tout en rangeant mes bras derrière mon dos. J'avance de deux pas plus loin que Hiro qui me somme d'être méchant avec lui. C'est l'hôpital qui se fout de la charité. Ou un truc du genre. Je tourne légèrement mon visage vers lui puis lui répond tout simplement :

« Je te renvoi un peu de ta méchanceté. Tu n'aimes pas ça, alors arrêtes de le faire avec les autres... Hum ? » Je lui offrais un sourire faussement moqueur puis je m'arrête dans mes pas pour revenir vers lui et lui faire face.

« Oui, tu as raison, je ne suis pas un homme. Comment veux-tu que j'en sois un quand le seul qui pouvait me montrer comment faire, était dans les appels absents ? J'ai été élevée que par des femmes... Et on m'a forcé à en être une. Je verrai un jour à revenir un homme, mais ce jour là n'est pas demain. »

Le vampire commence à me demander si je ne serai pas amoureux de lui ? Ma bouche s’entrouvre et aucun son n'en sort. C'est quoi cette question complètement débile ? Je décide de lui agripper son menton pour que mon visage soit toujours aussi près et que mes yeux soient bien ancrés dans les siens.

« Qui dit que je suis amoureux de toi. Je pourrais l'être de Pénélope... Sauf si... C'est toi qui ressasse ce baisé depuis la dernière fois. Peut-être que tu aimerais plus mais tu as tellement peur de te l'avouer que tu préfères me stigmatisé depuis. C'est plus facile de mettre la faute sur les autres, non ? »

J'approche mes lèvres des siennes pour mimer un futur baisé, ma main libre vient à se poser sur son torse que je fais bouger pour faire naître une caresse puis je lâche un faible soupire sur ses lèvres avant de me reculer et fuir en direction du marché. On ne peut pas faire changer un imbécile sur ses paroles en une fois. Peut-être que ça viendra avec le temps. Il commence déjà à se remettre en question lorsque je deviens un peu méchant avec lui. Peut-être queje devrais me fâcher plus souvent ? Trop fatiguant. Je disparais finalement dans un chalet qui vend des churros, tellement longtemps que n'en ai pas mangé. Je vois Hiro revenir vers moi avec un air de chien battu et il commence à me demander des excuses. Par la sainte mère... Je tombe de nues. J'écarquille mes yeux tout en penchant légèrement ma tête sur le côté. Il me fait quoi là ? Elle est passée où la putain de dignité mal baisé du vampire ? Une de mes mains vint se poser sur mes lèvres et je détourne mes yeux. Peut-être que j'ai été aussi un peu trop loin dans mes paroles ? Je ferme les yeux tout en me mordant un doigt et je finis par faire quelque chose que je viendrais sûrement à regretter plus tard. J'enroule mes bras autour du coup du vampire puis plonge mon visage dans le creux de son cou. J'oubliais parfois que j'étais quelqu'un de très tactile par le passé, Londres m'avait un peu refroidit.

«Je te rends juste l'appareil Hiro. Je veux juste que tu vois comment tu peux être avec moi par moment. Je n'arrive pas à te le faire comprendre avec des paroles, alors je mets en action un espèce de miroir. Je t'aime bien et ce serait dommage que je vienne à perdre quelqu'un que j'apprécie... Je m'excuse aussi devant mes paroles... »

Et encore, j'avais été très sympa dans mes paroles depuis le début. Il ne faut pas oublier que je suis un sud-américain et lorsque le feu vienne à se lever, il est très difficile à le faire éteindre. Je me détache du vampire pour pouvoir manger mes churros.

« Tu ne me connais pas totalement comme moi je ne te connais pas entièrement. Je lui donne un churros même si je sais que ça ne lui donnera aucun plaisir au niveau de ses papilles. « Et si on s'amusait un peu ? Au lieu de penser à des trucs débiles ? »
Revenir en haut Aller en bas
Hiro Schwartzmann

avatar

Vampire



¤ AVATAR : Hiro [Nocturnal Bloodlust]
¤ CRÉDIT AVATAR : Moi
¤ MESSAGES : 497
¤ POINTS : 130
¤ MULTIS : Elisha, le catho fratres
¤ AGE : 30/300 ans -Taille 1m70
¤ ZONE LIBRE :
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/02/2018


MessageSujet: Re: Cursos especiales en la universidad LSBM [HiRO] Lun 2 Avr - 2:36




Cursos especiales en la universidad LSBM

FT. Nehuen Liberos







 
Nehuen lui répond toujours avec cet air contrarié. Hiro lève les yeux au ciel. Que fait-il de si offensant pour le rendre exécrable? Nehuen continue de s’étendre sur sa sexualité pour toute réponse. Est-ce de sa faute s’il ne connaissait pas sa propre orientation? Lui-même est perdu. Non, en fait, il renie son homosexualité. Hiro le pousse d’une main tout en lui disant à quel point il se comporte méchamment. Nehuen lui répond qu’il lui renvoie de sa méchanceté… Pardon?!

-Quoi?! Non, non. Je ne suis pas méchant! Met pas ça sur mon dos.

Hiro fronce les soucrils. Balance son bras avec la mallette de tout côté. Frappe sans faire exprès un passant. Le passant lui jure après avant de continuer son chemin. Hiro surveille le passant le regard noir. Ah ces anglais. Aucun respect. Ça arrive les erreurs, non? Ses pensées dérivent à nouveau vers son ami qui revient à la charge.

-T’es pénible Nehuen. Tu as le choix. À ce que je sache, c’est toi-même qui m’a dit que ton trouduc de paternel te veut en homme. Tu es libre de prendre ton sexe.

Nehuen continue de le blesser, de cracher sa larve sur Hiro. Ce dernier esquisse un regard d’un chat grumpy et triste. Ses commissures glissent vers le bas et une ombre se propage sur son visage. Nehuen se rapproche pour le forcer à le regarder droit dans les yeux. Caresse son torse tout en faisant semblant de l’embrasser. Son corps rougit à ce geste. Lui rappel le baiser que Nehuen lui offrit la première fois. Sa soirée totale libertine dans son lit avec le chasseur. Un frisson souffle dans son cou. Il esquisse un autre majeur à Nehuen lorsqu’il se dégage pour rejoindre le marché. Hiro se procure un café. Tenter d’évacuer ses émotions. Il sent qu’un prochain débordement arrive. La situation entre les deux doit changer avant qu’il éclate à nouveau. C’est pourquoi qu’il tient sa distance tout en demandant pourquoi il agissait aussi vache avec lui. Il sert la mâchoire à la réponse de Nehuen, les yeux humides. Ah oui comme toujours. Il est le vilain vampire.


-Je ne suis pas comme ça. Pas aussi méchant. Ça non. J’ai bien des défauts, mais pas ça. Je suis tellement méchant que je suis resté à l’hôpital pour toi, tellement exécrable que même quand je t’en voulais, je me suis occupé de toi et t’es fait à manger.

Hiro ferme les yeux. Expire un grand coup avant de sentir les bras du garçon autour de son cou. Hiro pose sa joue contre la sienne en se mordillant les lèvres. Hiro refuse le churros sachant très bien qu’il ne risque que goûter à pas grand-chose.

-Mouais, mais dépêchons. J’ai un bus à prendre si je veux être chez moi avant le lever du jour. Je suis loin, très loin de chez moi. Qu’est-ce qu’on fait?

Il reste un peu maussade. Yep, les paroles du brun le blessent beaucoup. À la place de lui avouer, il préfère acquiescer. Hiro se met à marcher lentement au travers la rue. Trempe ses lèvres dans le breuvage chaud machinalement. Soudainement, Hiro aperçoit un petit air de jeux pour enfants. Des arbres longeant chaque côté. Un petit parc complètement vide à cette heure-ci. Il lâche sa mallette pour se mettre à courir vers ce coin. Il caresse du bout des doigts un jeu à ressort en forme de dinosaure. Il pose son café au sol avant de s’asseoir sur le jeu. Sa petite taille fait en sorte qu’il peut profiter de l’amusement. Il s’amuse à bondir, bondir. Un rire s’échappe de ses lèvres. Wow. Il lève les bras vers la mer noire baigné de constellations. Jamais, il n’a pu s’amuser. Il continue encore et encore. Il s’imagine sur le dos d’un vrai dinosaure traversant une savane dangereuse. À chaque bondissement, le dinosaure saute par-dessus une falaise. Hiro tombe dans son monde imaginaire et en oublie un instant Nehuen…





©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Nehuen Liberos

avatar

Initié



¤ AVATAR : Jang Gun Suk
¤ MESSAGES : 322
¤ POINTS : 97
¤ MULTIS : Nop
¤ AGE : 21
¤ ZONE LIBRE : Taille : 1m73
Poids : 50kg

¤ MEMBRE DEPUIS LE : 07/01/2018


MessageSujet: Re: Cursos especiales en la universidad LSBM [HiRO] Lun 2 Avr - 11:25

Je forme un cul de poule avec mes lèvres pour extériorisé l'énervement qui gronde doucement en moi. Pourquoi est-ce si dur de lui faire comprendre les choses ? Je ferme les yeux tout en joignant mes mains sur ma taille. La pointe de mon pied gauche vient à creuser un trou dans la terre puis je me décide tout de même à lui répondre :

[color =green] « Tu veux vraiment que je t'enregistre à chaque fois ? »[/color]

Je vois que la main de Hiro par sur le côté avec sa malette et frappa un passant qui s'énerve contre lui. Je me tourne pour m'excuser à la place du vampire. Et si le vampire avait été en Argentine à la place de l'Angleterre, ce genre de chose aurait terminé tout autrement. Il y aurait sûrement eu des insultes puis des bagarres. Je lève les yeux au ciel lorsqu'il me rétorque que mon père me voulait en version masculine. C'est vrai mais par le passé, il aurait pu lever le petit doigt pour refuser qu'on vienne ainsi à me travestir.

[color =green] « Je te signale que si il avait levé le petit doigt par le passé, j'aurai pu m'éviter ce genre de mensonge... »[/color] Jouons la carte du dénis comme le fait si bien mon ami. Je joins mes mains dans mon dos et lui tourne finalement le dos. [color =green] « Je suis sûr que même toi, tu me préfères en fille. »[/color]

Dis-je sur un ton faussement boudeur ; un peu plus tard, je l'entends me sortir l'excuse d'une personne présente à mes côtés lorsque ça n'avait pas été. Je ferme de nouveau les yeux tout en croisant mes bras sous ma poitrine. Pourquoi quand on se dispute, ce genre de geste revienne sur le tapis comme si c'était nécessaire de se mettre en position de victime adorable. Comme si avoir fait tout ça permettait de supprimer tous les autres soucis. Je rouvre les yeux pour voir les yeux humides du noiraud. Je me mords la lèvre inférieur tout en ayant le cœur serré. C'est pas possible de me mettre aussi mal à l'aise. Il est sérieux ?

[color =green] « Hiro, arrêtes... [/color]

J'enroule finalement mes bras autour de son cou pour tenter de me faire pardonner et calmer les choses, mais pourquoi est-ce toujours moi qui enterre cette fichue hache de guerre ? Je sens la joue de mon ami se coller à la mienne puis je ne peux retenir un sourire sur mes lèvres. Plus notre relation amicale avançait et moins il était crispé. Ou était-ce parce que j'étais encore une fois habillé comme une fille ? J'hume légèrement son odeur avant de me reculer puis lui propose d'aller s'amuser au lieu de se prendre le chou.

[color =green] « Ne t'inquiètes pas, il y a beaucoup d'étudiants qui restent ici la nuit. J'aurai juste à demander à l'un d'eux de nous pousser jusqu'à chez nous. »[/color]

Et le fait d'être une fille m'aidait beaucoup pour avoir certains services. Je suis du regard le vampire qui se dirige dans un centre de jeu extérieur. Je le suis avec un pas chaloupé puis un énorme sourire vient déformer mes lèvres lorsque je le vois s'asseoir sur un jeu d'enfant et commencer à se comporter comme tel. Je me tourne légèrement pour avoir accès à mon sac à dos puis en sort mon téléphone portable. Je prends discrètement une photo de lui puis range aussi rapidement mon appareil pour éviter de me le voir confisqué à cause de ça. J'aurai de quoi le faire chanter à la prochaine dispute. Je m'approche d'un balançoire qui n'était pas trop loin et croise les jambes de manière féminine.

[color =green] «Tu n'as pas trop mal à t'asseoir sur ce genre de truc ?»[/color]

Rien que l'idée de faire du cheval me fait tirer la gueule mais si en plus faut monter sur ce genre de jeu. Comptez pas sur moi. Je commence à faire un mouvement de va-et-vient (je vous vois venir =.=) avec ma jambe pour me balancer un peu. Ma tête vient à se poser sur la chaîne de la balançoire pour me permettre de voir le ciel. Je n'aurai jamais pensé qu'à Londres on puisse les voir aussi bien.

[color =green] «En parlant de mon amie un peu plus tôt... Tu n'as jamais eu aucune relation depuis ton arrivée à Londres ?»[/color]

Je demandais ça avec la plus grande innocence du monde. Sans arrière pensée. Il était vrai que ce genre de chose commençait peu à peu à m'intéresser.
Revenir en haut Aller en bas
Hiro Schwartzmann

avatar

Vampire



¤ AVATAR : Hiro [Nocturnal Bloodlust]
¤ CRÉDIT AVATAR : Moi
¤ MESSAGES : 497
¤ POINTS : 130
¤ MULTIS : Elisha, le catho fratres
¤ AGE : 30/300 ans -Taille 1m70
¤ ZONE LIBRE :
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/02/2018


MessageSujet: Re: Cursos especiales en la universidad LSBM [HiRO] Lun 2 Avr - 18:11




Cursos especiales en la universidad LSBM

FT. Nehuen Liberos







 
C’était drôle de voir comment les deux venaient souvent à se prendre le bec. Et pour des sottises. Hiro ne désire pas se faire enregistrer. Pfft. Et après quoi? Il va le prendre en photo et l’envoyer sur les réseaux? Qu’il rêve Nehuen. Nehuen ose lui dire qu’il le préfère en fille…. Hiro grogne en serrant sa mallette entre ses deux mains. Il l’aimait bien en fille… avant qu’il s’aperçoit de la supercherie. Mais, c’est vrai qu’il le trouve plus jolie en fille. Est-ce un signe qu’il n’est pas si pédé que ça?

-Oh arrête. Je ne compte pas c’est que je préfère les filles. C’est plus fort que moi.

Oui, et avec Jesse…? Il se revoit docile étendu dans son lit. Il chasse cette idée en soupirant fortement… Suite à ça, il lui réplique qu’il n’est pas si méchant que ça. Un petit cri du cœur mort. Le câlin de Nehuen le réconforte malgré qu’il se sent maussade encore un peu. Hiro penche la tête après sa gorgée de café.

-Ce n’est pas le transport qui dérange Nehuen. C’est le temps. Je n’ai pas si grand temps que ça avant le lever du soleil. Je dois partir pas trop tard. Ça prend environ deux heures de bus. Peut-être un peu plus. Je suis à l’opposé d’où j’habite vraiment.

Suite à ses paroles, il aperçoit un air de jeux qui lui tape dans l’oeil. Sans savoir pourquoi. Il y a court sans même repenser à sa mallette au sol. Il court, dépose son café avant d’embarquer dessus. Hiro s’amuse à bondir. Il rit. Lève les bras pour embrasser le ciel noir du regard. S’imagine pourtant être au soleil levant. Hiro revient à la réalité en entendant Nehuen lui poser une question.

-Non… Je sais bien me placer…

Il continue encore un peu de bondir avant débarquer et de s’asseoir sur le tourniquet à deux places. Son café en main, il soupir en prenant une gorgée. Il se crispe à la question du jeune homme. Oh putain. Il se revoit dans son lit, le chasseur enlevant son vêtement. Ses baisers contre sa cuisse. AH NON. Il ne doit pas lui en parler…. Ou transformer la situation…

-Non. Je n’ai jamais été en couple. J’ai… déjà eu un one night… disons…. Une jolie blonde mannequin en plus. Elle y allait avec douceur et tendresse… C’était… Fin bref… Pourquoi cette question?

Et oui, il change le sexe de sa véritable aventure de ce soir là. Il ne veut pas que Nehuen lui rit au nez. Surtout qu’il répète toujours qu’il n’est pas pédale…. Il aimerait être comme tout le monde. Mais non, son corps réagit face à un homme et non à une femme… Pourtant, la tromperie de Nehuen. Il aime bien observer ses jambes dans des collants… Ses cheveux longs. Hiro dépose son café à côté du tourniquet.

-Allez vient. Je veux qu’on le fasse ensemble! Nehuen vient…

Il lui jette un regard de chien battu pour le convaincre de s’amuser sur ce jeu tous les deux. Il pose ses doigts sur le volant ainsi que sa tête en fixant droit dans les yeux le jeune homme.





©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Arthfaël Weidmann

avatar

Loup Solitaire



¤ AVATAR : Dooglas Both
¤ MESSAGES : 397
¤ POINTS : 86
¤ AGE : 27ans / 218 ans
¤ ZONE LIBRE : Taille : 1m92
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 29/01/2018


MessageSujet: Re: Cursos especiales en la universidad LSBM [HiRO] Lun 2 Avr - 23:35

« Deux heures en bus... Mais une heure en voiture... Ne t'inquiètes pas va... J'aurai juste à prendre cette posture, écraser un peu ma poitrine et remuer des reins en demandant s'il-vous-plaît »

Je prends les mots à la lettre et mime ce que je dis devant le vampire. La cambrure de mon corps laisse entrevoir les formes généreuses d'une femme puis je reprends une position droite tout en posant ma main gauche sur ma hanche. En jouant le rôle d'une femme durant autant de temps, j'avais finis par comprendre leurs nombreux tours de passe-passe pour hypnoser un homme. C'était très finement étudier.
Je le vois faire l'enfant sur un jouet à ressort et n'hésite pas à le prendre en photo pour pouvoir l'utiliser contre lui un jour. Je souris tout en me dirigeant vers la balançoire et pose mon sac sur le sol. Je me balance à l'aide d'un seul pied tout en regardant le ciel au-dessus de moi. J'étais très étonné qu'il vienne à être autant visible alors que nous sommes en pleine ville, qui est très polluée. La réponse de Hiro me faire pouffé légèrement. On en reparlera lorsque tu viendras à monter deux heures un cheval et que celui-ci est tout le temps au galop. De quoi nous rappeler où est notre point faible.
Ma curiosité habituelle lui demande s'il a déjà eu une relation dans sa vie et il semblerait que ce soit le cas. Un goût amer se ressent dans ma bouche. Par réflexe je lève ma main pour qu'elle appuie ses doigts sur mes lèvres puis je ravale ma salive. Pourquoi je n'aime pas qu'il soit avec quelqu'un alors que ce n'est que mon ami ? Je ferme les yeux en soupirant. Il avait au moins une expérience en plus que moi à ce niveau. Il faudrait vraiment que je vienne à me décider de sortir avec quelqu'un mais je n'ai clairement aucune motivation.

« Parce qu'il faudrait que je me décide de draguer une femme et un homme pour me décider dans quel camp je vais me ranger... Peut-être que j'aimerai les deux. C'est pas plus mal. J'aurai beaucoup plus de choix. Je me demande s'il y a des bars gay à Londres.... Tu ne voudrais pas m'accompagner ? J'aurai trop peur de leur tourner le dos... »

Avouez que ma blague est bonne ! J'aurai pas trouver mieux à dire dans ce genre de situation. Je laisse apparaître un rire cristallin dans la nuit silencieuse. Je l'entends changer de place pour aller dans un genre de tourniquet avec des sièges. Il m'invite à le suivre. Non mais c'est qui le plus jeune des deux, aujourd'hui ? Je me redresse pour suivre son ordre et m'assoie en face de lui tout en attachant mes cheveux dans un simple chignon sauvage.

« Vas-y doucement ! J'ai mangé récemment et je pense que tu ne voudrais pas salir ta jolie blouse blanche...»

Et j'aimerai quand même garder un peu de nourriture. Je n'ai pas vraiment l'envie de retourner à l’hôpital car mon poids est au-dessous de la moyenne. Je pose mes mains sur le volant en frôlant légèrement celle du vampire sans faire exprès puis je donne le premier coup de départ pour que le jeu vienne à tourner faiblement. Je laisse se dessiner sur mes lèvres rosées un sourire enfantin. Depuis quand n'étais-je pas monter sur ce genre de truc débile ? Ça devait remonter à l'époque où Lihue était encore en vie.

« Ce serait marrant d'aller dans un parc d'attraction... Je me demande s'il y en aurait un qui reste ouvert la nuit. »

En gros, je lui faisais comprendre qu'il serait obligé d'aller avec moi. Il faudrait que je vienne à demander à Ciarán... Ah.. Je n'ai plus le droit de le voir car Hiro le pense dangereux. Devrais-je réellement lui obéir ? Je pince mes lèvres en le fixant puis je finis par détourner mon regard pour commencer à suivre le rythme du vampire pour faire tourner son gros jeu. Je laisse voguer mon rire avec les remontées de mon cœur face au tournant.
Revenir en haut Aller en bas
Hiro Schwartzmann

avatar

Vampire



¤ AVATAR : Hiro [Nocturnal Bloodlust]
¤ CRÉDIT AVATAR : Moi
¤ MESSAGES : 497
¤ POINTS : 130
¤ MULTIS : Elisha, le catho fratres
¤ AGE : 30/300 ans -Taille 1m70
¤ ZONE LIBRE :
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/02/2018


MessageSujet: Re: Cursos especiales en la universidad LSBM [HiRO] Mar 3 Avr - 17:53




Cursos especiales en la universidad LSBM

FT. Nehuen Liberos







 

Nehuen le rassure en jouant les femmes exagérément. Sans savoir pourquoi, Hiro le contemple faire. Une petite chaleur naît aux creux de ses joues. Suite à ça, la tournure des événements s’allègent enfin. Hiro jouent sur un jeu pour enfant. Éclate de rire. Oublie ses maux. Il ne remarque pas que Nehuen le prend en photo. Il découvre le monde désertique et ensoleillé de son imaginaire. Il sursaute en entendant la question de Nehuen et son rire face à sa réponse. Hiro lui parle brièvement d’une relation d’une nuit avec une pseudo-femme. Il n’a pas envie de se taper les moqueries de son ami s’il lui avouait la vérité. Hiro arrête de bondir sur le manège de ressort en écoutant la réplique de Nehuen. Sa bouche s’entrouvre et ses iris s’agrandirent. Ses joues rougissent immédiatement. Allez dans un bar gay…? Sérieusement? Il débarque du jeu en reprenant son café. Joue avec son gobelet en détournant le regard. Se rappel de ses soupirs au creux de son épaule face à la caresse des lèvres du chasseur à son endroit intime… Il rougit encore plus.

-Euh…. Je ne crois pas que ça soit une bonne idée que je viennes. On va me targuer comme étant un «gay». Et je n’ai pas envie. Et c’est ça, c’est moi qui aurait le dos tourné vers eux? Je risquerais de me faire chasser par eux très rapidement…

Il s’assoit sur le tourniquet. Demande à Nehuen de venir jouer avec lui. Son menton sur ses mains, ses yeux en chiots battus.

-C’est un t-shirt Nehuen.

Hiro étire un sourire en coin. Le reprendre juste pour le faire chier. Gentiment. Il se dit que sa veste chic le protège. Quoiqu’il risque d’être malade si on vomit sur lui… Et être très en colère. Son coeur flotte en voyant que le brun se prête au jeu. Hiro lui envoie un jolie sourire. Ses lèvres de chats remontés, ses yeux bleutés brillent. Ses mains frôlent les siennes. Il se laisse entraîner dans le mouvement de mains. Ils tournent, tournent doucement. Une chaleur traverse son corps. Un rire s’échappe de ses lèvres. Il adore cette sensation de voler, d’être ailleurs. Tourne. Tourne. Il laisse la partie libre de ses cheveux dans le vent. Nehuen lui parle d’aller dans un endroit qui lui est méconnu?

-Un parc d’attraction? C’est quoi? Ça s’ouvre la nuit?

Après quelques minutes, Hiro arrête de tourner en posant une main sur son front. Ouf. Il comprend mieux pourquoi il ne fallait pas aller vite. Il se dépêche de se placer à côté de Nehuen. Il décide de s’assoeir sur ses genoux, pour être capable de plaquer son nez contre le sien. Il le frotte avant de frotter sa joue contre la sienne. Il entoure ses bras autour du cou du jeune homme, en posant sa tête sur son épaule.

-Merciii de t’être amuser avec moi. Je t’aimes bien. Et j’ai un tantinet faim…

Il se recule un peu la tête pour le contempler à nouveau avec de grands yeux. Un regard de chat botté. Il développe ses méthodes pour utiliser son côté mignon. Jesse lui a appris à s’installer sur les genoux … Ça, il ne le dirait pas à Nehuen.




©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Nehuen Liberos

avatar

Initié



¤ AVATAR : Jang Gun Suk
¤ MESSAGES : 322
¤ POINTS : 97
¤ MULTIS : Nop
¤ AGE : 21
¤ ZONE LIBRE : Taille : 1m73
Poids : 50kg

¤ MEMBRE DEPUIS LE : 07/01/2018


MessageSujet: Re: Cursos especiales en la universidad LSBM [HiRO] Mar 3 Avr - 18:57

« Au moins, tu pourras dire que tu es un peu heureux... »

J'avoue faire un jeu de mot assez vile à cet instant mais c'était plus fort que moi. Je lui offre un semblant de sourire lorsqu'il vient à me corriger concernant son vêtement. J'ai envie de lui tirer la langue mais je me stoppe là pour poser mes mains sur le volant. Je profites de lui parler d'un parc d'attraction mais il semble ne pas connaître ce genre d'endroit.

« C'est un lieu où il y a de nombreuses attractions dans le genre d'ici mais tout est mécanisé. Tu as des montagnes russes et plein d'autres trucs pour te retourner l'estomac. Il y aussi des jeux plus calmes. On passe généralement la journée entière ou deux jours. Je crois qu'il y en a un pas loin à Londres en plus... Il est ouvert la nuit, il me semble.»

Tourne, tourne et oublies la réalité du temps. Je n'aurai jamais pensé que revenir un pas en arrière me ferait autant rire. Depuis quand n'avais-je pas ris comme un enfant ? Plus le vampire faisait tourner le tourniquet et plus mon rire s'écartelait dans l'air. Je n'arrivais clairement plus à le suivre et le laissa guider le jeu jusqu'à la fin, venant enrouler mes doigts sur la barre de fer qui maintenait mon dos. Je baissais légèrement ma tête pour lui éviter le contrecoup de l'attraction. Doucement, Hiro arrête de faire tourner le jeu puis celui-ci se calme de lui-même pour finalement se stopper entièrement. Je laisse s'échapper de ma bouche de nombreux soubresaut avant de sentir le vampire se mouvoir de mon côté.
Mon sourire se glace lorsque je peux sentir Hiro venir s’asseoir sur mes cuisses. Mes yeux s'écarquillent et mes joues s’empourprèrent. Il me fait quoi là ? Je relève mon regard sur le sien et le fixe en silence pour tenter d'avoir une réponse non-verbale. Je laisse mon visage se teindre d'un rouge écarlate lorsqu'il commence à frotter son nez contre le mien et plonger sa tête au niveau de mon cou. Par réflexe, je viens à poser mes mains sur ses hanches et regarde à présent droit devant moi.

« T-t-rop près... »

Eus-je le temps de murmurer sans que le vampire puisse m'entendre. Mes pupilles se mettent à tremblent lorsqu'il vient de nouveau à faire naître un contacte visuel avec moi. C'était quoi le but d'être aussi près de moi ? Les meilleures blagues sont les plus courtes et il semblerait que ce n'était pas une blague. Il voulait simplement me soutirer un peu de sang. Etais-je devenu en quelque sorte sa banque de sang ? Je finis par soupirer tout en collant mon front contre son torse.

« C'était pour ça ?  »

J'enfonce le bout de mes index dans le creux des côtes de mon ami avant de les faire tournoyer. J'espère qu'il est chatouilleux.

« T'as cru que j'étais ta banque de sang ? Puis c'est quoi cette manière de t'asseoir sur moi ? Tu n'as pas trop peur que naissent des sentiments en moi ? »

Même si c'est déjà le cas. Mon bas ventre me dérange un peu mais je tente de me refroidir en me disant que de toute manière il ne se passera jamais rien avec lui. Nous ne sommes que de simples amis. Je recule ma tête pour que celle-ci regarde de nouveau le ciel étoilé puis mes doigts cessent leur tourment sur le vampire puis je finis par accepter qu'il me mordre.

« Préviens-moi la prochaine fois... Que je pense à manger beaucoup plus...  »
Revenir en haut Aller en bas
Hiro Schwartzmann

avatar

Vampire



¤ AVATAR : Hiro [Nocturnal Bloodlust]
¤ CRÉDIT AVATAR : Moi
¤ MESSAGES : 497
¤ POINTS : 130
¤ MULTIS : Elisha, le catho fratres
¤ AGE : 30/300 ans -Taille 1m70
¤ ZONE LIBRE :
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/02/2018


MessageSujet: Re: Cursos especiales en la universidad LSBM [HiRO] Jeu 5 Avr - 23:22




Cursos especiales en la universidad LSBM

FT. Nehuen Liberos







 
Hiro aime bien l’idée des parcs d’attractions que lui explique Nehuen. Un sourire effleure ses lèvres tandis que ses mains tournoient avec le tourniquet. Il finit par relentir les tours jusqu’à arrêter complètement. Sa tête semble tourner en même temps que la paysage. La main sur son front, il souffle un temps pour que son corps se remet de cette loi d’attraction. Hiro se redresse. Tellement gonflé par le bonheur de cet amusement, il s’assoit sur les cuisses de Nehuen. Passe ses mains autour de son cou. Frotte son nez contre le sien. Il ne remarque pas toute suite le malaise du garçon. Il le remercie tout en lui faisant comprendre que la faim commençait à se ressentir dans son petit ventre. Nehuen pose sa tête contre son torse. Hiro pose son menton sur sa tête. Les doigts du jeune homme rentre dans ses côtes. Hiro s’agite sur ses cuisses avec un léger rire. Pour ne pas tomber, il s’accroche au cou de Nehuen avec ses bras. Son torse coller contre le sien. Il décide de l’enfourcher carrément pour le faire un tantinet chier. Il a oublié à quel point ce genre de jeu est dangereux…

-Des sentiments? Tu m’as dit clairement que je ne t’intéresse pas. Alors, je ne crois pas. Tu regrettes tout le temps de m’avoir embrassé. Non, je suis vraiment content qu’on s’amuse ensemble. J’adore jouer. J’ai pas pu le faire souvent dans ma vie. Hiro fronce des sourcils à ses dernières paroles. Il remue ses fesses sur les cuisses de Nehuen pour pouvoir le regarder dans les yeux.

-Quoi? Qu’est-ce que je t’ai déjà dit à ce sujet? Bon, tu viendras chez moi… En échange de ton sang, je te ferais un repas.

Il lui fait des yeux de chats botté à nouveau. Il se rapproche à nouveau en remuant encore sur ses cuisses. Sans s’en rendre compte, il frotte son fion sur l’entrejambe du garçon. Hiro embrasse Nehuen sur le front.

-Et qu’est-ce qu’elle a ma position? Personne va se poser de question si je mange dans cette position… Ils vont penser qu’un jeune homme embrasse sensuellement une jeune fille…

Un léger rire s’échappe de ses lèvres. Il pose son menton sur l’épaule de son ami. Il souffle dans son cou pour le chatouiller avant de rire. Hiro colle sa joue à nouveau sur cette du garçon. D’une voix traînante, il continue ses supplications.

-S’il te plaiiiiiiiiiiit! Nehuennnn dit ouiiiiii

Il souffle dans son oreille d’une voix plus charmeuse, lancinante.

-Dit ouiiii

D’accord, Hiro va peut-être un peu trop dans l’agace. Mais, c’est plus fort que lui. Il a envie de jouer, de le faire un peu chier à son tour. Il se sent quand même bien dans cette position. Ça réchauffe son corps du froid hivernal de Londres. Encore une fois, il n’a pas appris à bien s’habiller pour la saison froide de ce pays. Il finit par se calmer, mais ses pieds se balancent dans le vide. Il chantonne tout en restant bien accroché, et collé contre son ami. Ressent-il un malaise? Est-ce que sa manière de faire le titille? Hiro espère secrètement que Nehuen fond sous ses manières…





©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Nehuen Liberos

avatar

Initié



¤ AVATAR : Jang Gun Suk
¤ MESSAGES : 322
¤ POINTS : 97
¤ MULTIS : Nop
¤ AGE : 21
¤ ZONE LIBRE : Taille : 1m73
Poids : 50kg

¤ MEMBRE DEPUIS LE : 07/01/2018


MessageSujet: Re: Cursos especiales en la universidad LSBM [HiRO] Ven 6 Avr - 13:03

Il semblerait que les vampires sont aussi très sensibles au niveau de la peau. Lorsque j'enfonce mes doigts au niveau de ses côtés pour vérifier sa teneur en chatouille, celui-ci commence à cogiter sur moi pour pouvoir se défaire de ce contact. Un faible sourire victorieux se plaça sur mes lèvres mais plus mon ami venait à bouger sur mes hanches et moins j'étais serein pour la suite. Je resserrai mes jambes pour éviter que des frottements sauvages viennent à créer un accident diplomatique entre hommes. Un léger râle s'échappa de ma bouche mais je pus facilement le retenir dans ma bouche. Il est entrain de me chercher ou il ne le fait pas exprès ? Je n'arrivais parfois pas à le jauger correctement car ses réactions partaient dans des directions totalement opposées. Je fermais doucement mes yeux pour me permettre de me calmer intérieurement. Je n'aurai jamais cru ressentir ce genre de malaise dans ma vie.

« Tu sais très bien que les sentiments peuvent évoluer, tu es l'exemple même me concernant... Tu voulais rien savoir et maintenant tu m'aimes bien. » Mes mains finissent par se poser sur les hanches du vampire pour l'inciter à arrêter de bouger de la sorte. « T'inventes-là, j'ai jamais dit que je regrettais quoi que ce soit... Autrement, je ne serai jamais resté à tes côtés.  »

C'est pas vrai, il a quoi à se frotter de la sorte contre moi ? J'écrase mon front contre son épaule pour pas qu'il voit l'énorme malaise qui est entrain de se dessiner sur mon visage. Je me mets tout de même à rigoler lorsqu'il me parle d'une situation que les gens porteraient à croire s'ils venaient à nous voir. C'est vrai que dit comme ça. Mais je pense qu'ils viendraient surtout à se demander pourquoi un homme est assit sur une femme pour se genre de situation.

« Depuis quand un homme s'assoit sur une femme ? Hum... »

Oh merde... Un gémissement. Je tente de me détacher un peu du vampire pour éviter que je vienne encore une fois à laisser échapper quelque chose que je ne souhaite pas. Je place ma main sur mes lèvres tout en le fixant de travers. J'espère qu'il ne va pas se fâcher comme la dernière fois mais là, c'est clairement de sa faute. C'est quoi son délire de me coller autant et de se frotter de la sorte ? C'est un homme, il sait très bien à quel point cet endroit est sensible.

« Hiro... Je te jure, arrêtes de bouger comme ça autrement je ne réponds plus de rien... »

Je ne connaissais presque rien à la matière de la sexualité mais je savais tout de même la base. Je finis par lâcher un soupire avant de faire bouger de nouveau mes jambes, j'en profiter pour donner un léger coup de genou aux fesses du vampire pour le faire sursauter.

«Fais ce que tu veux mais t'as intérêt à faire quelque chose de super bon à chaque fois...»

Je penche légèrement ma tête sur le côté tout en fermant mes yeux. Je me demandais ce que viendrait à dire ma mère face à cette situation. Son enfant qui vient à nourrir un vampire. Elle viendrait sûrement à faire un scandale en me traitant de fou furieux. Elle viendrait à dire qu'un initié devrait faire attention avec son sang et ne devrait pas le donner à n'importe qui. J'hoquète un faible sourire rien qu'en ayant ses pensées. Désolée maman... J'ai pêché..
Revenir en haut Aller en bas
Hiro Schwartzmann

avatar

Vampire



¤ AVATAR : Hiro [Nocturnal Bloodlust]
¤ CRÉDIT AVATAR : Moi
¤ MESSAGES : 497
¤ POINTS : 130
¤ MULTIS : Elisha, le catho fratres
¤ AGE : 30/300 ans -Taille 1m70
¤ ZONE LIBRE :
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/02/2018


MessageSujet: Re: Cursos especiales en la universidad LSBM [HiRO] Dim 8 Avr - 23:02




Cursos especiales en la universidad LSBM

FT. Nehuen Liberos







 
Hiro étire un sourire victorieux lorsque en s’agitant sur le garçon, il entend un drôle de son émaner de lui. Est-ce que finalement il commence à avoir un faible pour lui? Pourquoi veut-il que Nehuen l’aime? Hiro se frappe mentalement. Il ne doit pas se laisser aller dans ce genre de pulsion. Il se compresse encore plus contre le garçon, les joues légèrement rouges. Mais, c’est lui qui tiens le bout du bâton. Hiro recule un peu sa tête aux arguments de Nehuen. Si tu savais à quel point, il développe une nuance de couleur juste pour toi dans son esprit, tu éclaterais de rire et de victoire. Les mains sur ses hanches, Hiro l’observes yeux dans les yeux avec une petite moue mignonne au coin des lèvres.

-Bah tu arrêtais pas de dire : Oh dire que j’ai eu mon premier baiser avec toi. Oh j’ai gaspillé mon premier baiser avec toi. Rien de flatteur hein et rien de très joyeux par rapport à ça…. Ça ressemble à du regret, non? Mais, si tu le retires maintenant… Ça exprime certaines choses.

Hiro lâche rire en détournant la tête. Se fait-il des idées? Pourquoi désire-t-il attirer les sentiments de Nehuen? Il ne se comprend pas. Il ne doit pas. Il observe ses traits fins dans cet attroupement en se mordillant la lèvre. Hiro se trouve une excuse sans penser que les hommes ne s’assoient pas sur les femmes… Hiro se mordille la lèvre. Ne sachant pas trop quoi répondre.

-Euh…. l’ère de la modernité? Égalité homme-femme…?

Hiro échappe un autre rire à sa connerie. Sans faire exprès, il bouge encore ses fesses sur le garçon. En balançant ses jambes dans le vide, son corps suit le mouvement. Hiro arrête de bouger à l’autre couinement étrange de Nehuen. Il le fixe avec les yeux grands. Nehuen ne semble pas apprécier et lui lâche une phrase un peu drôle à ses oreilles. Ne répondre plus de rien? Il veut dire quoi au juste? Au coup de genoux de Nehuen sur ses fesses. Hiro pousse un petit son en entourant ses bras dans le cou du garçon et compressant son corps plus fortement. Il a manqué tomber quoi. Nehuen accepte enfin de donner de son sang.

-T’inquiète je fais toujours de la bonne nourriture.

Hiro frotte sa joue contre celle de nehuen en ronronnant de plaisir. Sa langue lèche le creux de son cou avant de sortir ses canines. Il ferme les yeux tout en goûtant à son sang. Hiro se nourrit doucement. Il pose ensuite sa tête sur l’épaule de Nehuen. Il plane de plaisir. De son autre main, il pop la joue de Nehuen du bout de son index. Il se sent confortable dans cette position. La chaleur du garçon le réchauffe.

-Tu me trouves comment Nehuen?

Hiro ferme les yeux. Il pourrait dormir à la belle étoile sur cet épaule. Si seulement, il ne risquait pas de brûler au matin...Un soupir las s’échappe de ses lèvres. Il se redresse. Embrasse la joue du garçon en recommançant de la frotter.

-Domo arigato.

Ses mains glissent du cou aux hanches de Nehuen. Il perd peut-être la tête, mais il caresse ses lèvres des siennes. Son corps vibre à ce contact. Des couleurs s’agitent dans son esprit. Un arc-en-ciel marin dans son océan. Il ne comprend pas. Ne veut pas comprendre. Il relâche ses lèvres en posant sa tête sur l’épaule du garçon.

-Un baiser ne veut rien dire, pas vrai?





©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Nehuen Liberos

avatar

Initié



¤ AVATAR : Jang Gun Suk
¤ MESSAGES : 322
¤ POINTS : 97
¤ MULTIS : Nop
¤ AGE : 21
¤ ZONE LIBRE : Taille : 1m73
Poids : 50kg

¤ MEMBRE DEPUIS LE : 07/01/2018


MessageSujet: Re: Cursos especiales en la universidad LSBM [HiRO] Mar 10 Avr - 14:20

Plus le vampire approche son corps du mien et plus je tente de m'éloigner de lui au possible. Je laisse mon regard se poser sur le sien pour tenter de cerner ses attentions. Pourquoi joue-t'il à ce petit jeu ? Je sursaute faiblement lorsqu'il vient à poser ses mains sur mes hanches. Je plisse une de mes paupières pour lui offrir un regard sceptique sur la situation. Peut-être que c'est juste moi qui part totalement en vrille en ayant des idées veines.

« Je vois pas pourquoi. Je te signale que celui qui a commencé les hostilités en disant qu'il n'est pas pédé, c'est bien toi... Donc autant rassurer Monsieur que je ne vais pas le toucher. »

J'éclate de rire à la sortie de Hiro devant la modernisation des sexes. C'est quoi cette excuse merdique ? Je laissa pencher ma tête en arrière tout en fermant mes yeux. Il est pas possible. J'ai parfois l'impression d'être le plus mature de nous deux alors que nos âges devraient dire le contraire. Comme quoi, il ne faut pas se fier aux apparences. Je finis par donner un coup de genoux aux fesses de mon ami pour le faire bouger un peu. Je ne sais pas durant combien de temps je vais supporter ses mouvements insipides sur mon entrejambe. Je n'aurai jamais penser qu'il vienne un jour à s'éveiller de la sorte pour une personne, et pourtant, j'en avais eu des amis assis sur moi pour des photos ou simplement pour s'amuser. Encore heureux quand on y réfléchit. J'arrive enfin à me libérer un peu pour retrouver mes idées mais ce n'est pas oublié que le vampire est proche du serpent, aussi fourbe que lui. Je le sens frotter sa joue contre la mienne en me citant qu'il sait très bien faire à manger avant de perdre son visage dans mon cou. Je ferme lentement mes paupières tout en relevant la tête en arrière, je sens ses crocs s'enfoncer dans ma chaire et mon sang quitter peu à peu mon corps. Au début, ça faisait terriblement mal mais maintenant, je commence à ressentir comme un étrange plaisir en moi. Mes mains resserrèrent leur étreinte sur les vêtements de Hiro puis un faible gémissement s'échappe d'entre mes lèvres. C'est pas normal de terminer dans de tels états juste pour une morsure. J'en perds tous mes sens.
Dès qu'il a terminer de me « boire », je peine à retrouver tout de suite la réalité des choses. J'avale difficilement ma salive. J'allais tenter de lui répondre à sa question mais mes lèvres me signalent qu'elles sont proches de siennes. J'ouvre mes yeux pour ancrer mon regard dans le sien. Je n'arrive vraiment pas à le comprendre. Que veut-il avec moi ? Le coeur battant face à l'espoir d'avoir un baisé mais aussi par la situation qui s'était passée un peu plus tôt, j'arrive enfin à articuler quelques mots.

« Tout dépend les sentiments de l'autre personne.. »

Mon visage laisse apparaître des traits déçus. Je détourne mes yeux du vampire et me rends compte que je ressens beaucoup moins de fatigue que les dernières fois. Comme si mon corps savait qu'il devait travailler plus rapidement pour renouveler mon sang qui vient de m'être soutirer. Intéressant.

« Je ne te cherches jamais, à dire vrai. J'ai l'impression que la vie fait tout pour que tu sois sur mon chemin.  »

Oh mais quel jeu de mot qui n’hériterai le palmarès de la meilleure blague 2018. Mes mains s'enroulèrent autour de la taille de vampire puis j'enfouissais mon visage dans son épaule. Je ne saurais pas dire pourquoi mais je me sens bien dans ses bras.

« A quoi ça te servirai de savoir ce que je pense de toi ? Si je ne t'aimais pas, je ne resterai pas comme ça. »

Je me détache de nouveau de lui pour que mon dos touche la barre du jeu, je tourne légèrement ma tête pour que mes yeux puissent fixer Hiro. Je lui offre un faible sourire. J'étais loin de savoir que dire je t'aime à quelqu'un était aussi facile. Mais pour moi, ces paroles étaient dites dans un sens purement amical. Je réaliserai bien plus tard sa signification.
Revenir en haut Aller en bas
Hiro Schwartzmann

avatar

Vampire



¤ AVATAR : Hiro [Nocturnal Bloodlust]
¤ CRÉDIT AVATAR : Moi
¤ MESSAGES : 497
¤ POINTS : 130
¤ MULTIS : Elisha, le catho fratres
¤ AGE : 30/300 ans -Taille 1m70
¤ ZONE LIBRE :
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/02/2018


MessageSujet: Re: Cursos especiales en la universidad LSBM [HiRO] Lun 23 Avr - 2:28




Cursos especiales en la universidad LSBM

FT. Nehuen Liberos







 
Est-ce de la déception qu’il ressent au fond de ses tripes aux paroles de Nehuen? Il refuse de le toucher… Il se revoit encore gifler la joue du garçon lors de sa découverte de son vrai sexe. Comment lui expliquer qu’il a fini chez lui entre les mains d’un chasseur? Comment lui expliquer qu’il s’est abandonné dans les bras d’un homme et de sa tendresse? Comment expliquer la sensation de nager dans un océan parfumé de jasmin? Non et non. Nehuen trouverait ça drôle et lui rirait au nez. Hiro affiche toujours une moue en serrant ses bras autour du cou du travesti. Suite à ses paroles, Nehuen lui donne un coup de genoux sur les fesses. Hiro se tortille en lâchant un petit son. Il se raccroche plus fortement contre lui pour ne pas tomber à la renverse. Il ne s’attendait pas du tout à ce coup fourré. Il plisse les yeux en se mordant l’intérieur de la joue. À quoi joue-t-il? Pourquoi cherche tant à lui arracher des paroles douces à son égard, son attention? Il ne comprend pas. Il ne veut pas comprendre.

Hiro s’abreuve sur Nehuen pour remplir le petit creux dans son estomac. Il ne lui prend pas beaucoup de sang, juste le minimum nécessaire. Planant de plaisir, il rentre le bout de son index sur la joue de Nehuen. Il se redresse pour approcher ses lèvres des siennes tout en lui demandant comment il le trouve. Allez répond-moi. Dit moi ce que tu ressens. Allez. Pense-t-il fortement sans lui envoyer de message mental. Il ne veut pas que Nehuen l’entend réellement. Il aurait bien trop honte. Enfouirait sa tête au fond de l’océan à tout jamais. Hiro pince les lèvres et le fusille du regard. Mais quelle réplique de merde. Il soupir le cœur lourd, ancré dans le bas-fond de ses abysses.

Les bras de Nehuen autour de sa taille lui procure un frisson. Sa tête contre son épaule, un deuxième. Il pose ses mains sur les cuisses du garçon. Contemplant l’entre-jambe les joues rouges. Il perd la tête, ça doit être ça. Il ne peut pas aimé un bétail, un humain de cette façon. Il va claquer en claquant des doigts. Un souffle trop fort et bouffe, il se brisera sur les canyons des océans. Se fera avaler par les vagues trop fortes pour son corps frêle. Lui, il se retrouvera à nouveau enchaîné dans ses mots. Crier sans que personne l’écoute.

-Alors, tu m’aimes bien…? OUI OU NON?

Il perd patience. Il brûle de le savoir. Pas de peinture abstraite, du concret. Il veut apercevoir les traits les plus fins de ses mots. Se répéter en boucle son aveu ou son désaveu. Hiro penche sa tête à nouveau vers sa bouche, l’embrasse en fermant les yeux. Une étincelle lumineuse éclate derrière ses paupières. Son corps se consume. Chavire dans une nouvelle barque. Du bois à l’écorce inconnu. Où navigue-t-il maintenant? Aucune vague, aucune noirceur. De la brume autour d’eux.

-Euh Nehuen qu’est-ce que tu fous?

Une voix… Hiro réouvre les yeux, tombe à la renverse. Son dos se cognent contre le volant en fer du manège. Son corps se twist avant de s’affaler sur le cul, les jambes levés dans les airs collés ceux du garçon. Les joues rouges, il tremble de honte. Il est idiot. À quoi joue-t-il exactement? Hiro observe Nehuen.

-C’est pas ce que tu penses lâche-t-il à voix basse avant de se redresser. Il est prêt à s’enfuir, à se sauver de cette pure honte. Un garçon longiligne les lorgne. Pose son regard sur Hiro en redressant un sourcil.

-Tout va bien Nehuen?

Et merde, il passe maintenant pour un prédateur sexuel. Très drôle. Hiro croise les bras sur son torse prêt à fuir.

-Je vais rentrer chez moi. Je dois prendre le dernier bus avant qu’il soit trop tard.

Il se met à marcher vers l’entrée du parc sans un regard pour les deux garçons. Heureusement que Nehuen est déguisée en fille. Sinon, la honte serait encore pire.





©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Nehuen Liberos

avatar

Initié



¤ AVATAR : Jang Gun Suk
¤ MESSAGES : 322
¤ POINTS : 97
¤ MULTIS : Nop
¤ AGE : 21
¤ ZONE LIBRE : Taille : 1m73
Poids : 50kg

¤ MEMBRE DEPUIS LE : 07/01/2018


MessageSujet: Re: Cursos especiales en la universidad LSBM [HiRO] Lun 23 Avr - 19:16

Je sens à plein nez son impatience pour savoir si j'ai des sentiments le concernant. Je me recule légèrement de lui tout en le fixant avec une expression qui laisse comprendre qu'il n'avait pas à s'énerver contre moi, c'était mon ressentit et peut-être que j'ai tord. J'allais lui dire quelque chose mais le vampire vint à capturer mes lèvres avec les siennes. Faisant ainsi naître notre second baisé. Depuis quand je compte ce genre de truc ? J’écarquille mes yeux sous l'étonnement de ce geste mais je me laisse vite chavirer. Mon cœur, voire même tout mon corps sont entrain se s'enflammer.
Je sens que Hiro se laisse tomber en arrière car une personne s'est approché de nous tout en demandant ce que je faisais. Je voulais aider mon « ami » à se relever mais mes yeux furent attirés vers la personne. C'était un camarade de classe qui avait tendance à vouloir se mêler de tout.

« Bah, ça se voit non ? »

J'entends la voix hésitante du vampire tenter de calmer un jeu qui n'existe pas. Prendre la fuite comme il a toujours fait jusqu'à maintenant. Ma main vint à s'écraser sur mon front puis je ferme les yeux tout en soupirant. Il n'est pas sérieux. Je me lève du tourneur pour y descendre puis je dis à mon camarade que tout va bien. Qu'il n'aurait pas dû me déranger. Je suis assez « grande » pour me débrouiller ou j'aurai simplement crier. Je voix Hiro s'éloigner pour quitter le parc, mes poings se serrent et un sentiment amer naît dans ma bouche. Pourquoi fait-il tout le temps ça ? Il a beau être très âgé, il se comporte tout le temps comme un adolescent qui n'assume rien.

« Hi... HIRO ! »

Je tape l'épaule de mon camarade pour lui faire comprendre de s'en aller car j'en aurai pour un petit moment encore. Je cours après le noiraud puis arrive à sa hauteur pour lui agripper son poignet avec ma main pour l'obliger à se retourner. Je pense que je vais regretter ce que je vais faire maintenant.

« Je te préviens, c'est la dernière fois que je te permets de me fuir ! »

Je lâche sa main pour que les miennes viennent à encercler son visage et je colle mes lèvres aux siennes pour y faire naître un baisé chaste. J'aimerai aller plus loin dans ce baiser mais je sais qu'il ne le voudra pas et se fâchera contre moi. Je me penche un peu en arrière pour obliger mon bassin à se coller au sien puis brise le premier ce moment de tendresse. J'enroule mes bras autour de son cou avant de plonger mon regard dans le sien.

« Tu n'en as pas marre de toujours vivre dans la peur comme ça ? Pourquoi tu e te laisserai pas vivre un peu ? »

J'interdis au vampire de me répondre en capturant de nouveau ses lèvres pour cette fois-ci faire naître un baisé bien moins chaste. Je lui faisais comprendre derrière ce geste la frustration qu'il avait réussi à instaurer en moins depuis le début de la soirée. Ma jambe se frotta légèrement contre son bas-ventre. Et encore, je stoppais ce baisé pour coller mon front contre le sien.

« Si je te disais que je t'aime... Que ferais-tu ? Prendrais-tu peur et viendrais-tu à me détester pour restant de ta vie ? Ou..... Tu plongerais aveuglément dans mes bras pour apprécier un peu de tendresse dans ta vie ? »

Je le relâche complètement puis décide de m'éloigner un peu tout en pointant du doigt mon camarade de classe.

«Il a une voiture, il veut bien nous ramener chez nous... »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Cursos especiales en la universidad LSBM [HiRO]

Revenir en haut Aller en bas
Cursos especiales en la universidad LSBM [HiRO]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Et c'est toi le gland! [Rang S/ Pv Hiro']
» Portable d'Hiro Komage
» ▬ chandelier ▬ hiro et grace.
» Hiro Hamada et Baymax! [Liens]
» Takagi Hiro ━ ft. Park Jimin #BTS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moon's Spell :: BIENVENUE A LONDRES :: Le Sud de la Tamise-
Sauter vers: