RSS
RSS



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


''Moon's Spell'' s'inspire du roman ''Salem'' de Sandra Triname. Les autres sources sont diverses et variées.
Redécouvrez certaines races avec des manières de jeux exclusives qui pourront vous ravir. ''Moon's Spell'' cherche plusieurs
PV's très importants pour le développement du jeu. Personnages construits mais libres en plusieurs points, ils ont tous des
liens entre eux. N'hésitez pas, inscrivez vous !



Partagez|

Promis, je ne mords pas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Gabriel Nilsen

avatar

Sorcière • Feu



¤ AVATAR : Shiloh Fernandez
¤ MESSAGES : 60
¤ POINTS : 38
¤ MULTIS : Nikolaj, Declan
¤ AGE : 27 ans
¤ ZONE LIBRE : Fermé pour RP
¤ GROUPE : Sorcière du feu (né femme)
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 08/03/2018


MessageSujet: Promis, je ne mords pas Sam 10 Mar - 20:18



Promis, je ne mords pas
Kylian & Gabriel

Doucement les gars, faut pas s’énerver pour si peu. Bon j’ai peut-être frappé un peu trop fort, mais c’est lui qui l’a demandé. Ok c’est vrai que j’ai essayé de lui piquer sa gonzesse, mais au pire j’aurais pas été contre un plan à trois. Ben quoi, faut savoir être fun, mais à mon avis avec lui ça ne l’aurait pas été. Une petite bagarre en revanche, là oui. C’est que je m’amusais bien moi, dans cette boite de nuit, jusqu’à ce que les vigils me foutent à la porte.

- Sérieux les mecs vous êtes pas drôle.

- Tire-toi.

- Et lui il a le droit de rester ? Pff, aucune justice dans ce monde.

- T’as qu’à aller te plaindre à la police, je suis sûr qu’ils t’écouteront.


Je fais un doigt à ce connard qui me jette un regard noir mais ne réagit pas plus que ça. J’ai plus qu’à me trouver quelque chose de plus fun à faire ce soir. Je sors une cigarette et l’allume en avançant dans la ruelle. Les vacances ça me réussit pas, vivement que je reprenne le boulot, au moins ça me donnera un vrai truc pour m’occuper. Je souffle la fumée de ma cigarette en continuant d’avancer, jusqu’à ce que mon attention soit attirée par des bruits de combat. Tiens, quelqu’un se fou sur la tronche ? Attendez les gars, j’arrive !

Je presse un peu le pas pour arriver à temps à la prochaine ruelle. Tiens tiens, mais c’est que ce n’est pas un combat très "humain" qui se joue là. Mon sourire s’agrandit. Deux contre un, c’est pas très fair play tout ça. Je suis un peu le combat sans me montrer, essayant de repérer quelles sont les espèces qui se battent devant moi. Un vampire contre deux loups-garous. Toujours à se battre en meute ceux-là. Le vampire s’en sort quand même assez bien face à ces deux-là, du coup j’hésite, je les aide eux ou lui ? Faut dire que le vampire est beaucoup plus sexy quand même.

- Hey les gars, vous savez que c’est précieux du sang de vampire ?

- T’es qui toi ? Barre-toi !

- C’est pas très poli de parler comme ça et j’aime pas quand on me manque de respect.


Je tapote sur ma cigarette dont un peu de cendre retombe au sol, puis la seconde suivante le feu qui consumait ma clope s’agrandit tel un tsunami de feu qui s’abat sur les loups. Rassure-toi le vampire, je compte pas te cramer le cul, à moins que tu ne me provoques trop toi aussi. Les loups tentent de s’approcher mais je ne leur en laisse pas vraiment l’occasion, continuant de leur envoyer du feu sur la tronche, d’autres vagues de tsunami, parfois de simples boules de feu. Plus ils essaient d’avancer et plus je les fais reculer, jusqu’à ce qu’ils décident d’abandonner et prennent la fuite. Oh j’aurais pu m’acharner sur eux jusqu'à les tuer mais ce soir je suis sous mon bon jour, alors autant en profiter tant que ça dure.

Le silence revient alors que je me retrouve seul avec le vampire, c’est qu’un tête à tête avec celui-là ne me dérange pas du tout. Je sors une nouvelle cigarette de mon paquet avant de l’allumer avec mon briquet et tirer une longue taffe dessus. Ouais je sais que je fume trop mais c’est un vice auquel je ne réchapperai pas. De ma place je croise le regard du vampire, il a l’air un peu blessé quand même.

- Ton épaule pisse le sang, c’est pas beau à voir.

Heureusement que c’est pas ta jolie gueule qui a été touché, ça aurait été dommage quand même. Je m’approche de quelques pas, me disant que j’ai toujours l’assurance de ma clope allumée si jamais il décidait de jouer au con.

- T’es muet ou quoi ?!

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Kylian Byrne

avatar

Vampire


En ligne

¤ AVATAR : Ben Barnes
¤ CRÉDIT AVATAR : and Signa :Miss_Pie <3
¤ MESSAGES : 665
¤ POINTS : 205
¤ MULTIS : Ciarán tite chose !
¤ AGE : 32 ans, transformé à 31
¤ ZONE LIBRE : Fiche Liens
Sujet

Broken... By Wroniec

¤ GROUPE : Ex- Frates devenu vampire
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 22/02/2018


MessageSujet: Re: Promis, je ne mords pas Dim 11 Mar - 0:25

Promis, je ne mords pas

Les expériences avec Virgile m'avaient vraiment donné un peu plus confiance en moi. Et je m'avouais doucement que je changeais... À présent, j'allais à ce fameux bar dès que j'allais mal pour profiter des humains et me laissais aller en eux. Le vampire blond était passé de collègue, à amis, à mentor et grâce à lui, je commençais à me dire, qu'un jour, je pourrais aussi être heureux. Mais pas ce soir visiblement.
Avant même que je ne le comprenne, un énorme poing m'atterrirait dans la gueule, me projetant quelques mètres plus loin. Je me relevais alors en grognant avant de, de nouveau faire face à mes agresseurs.

- Deux contres un, bande de chiens galeux !? Vous êtes pires que des poules !

Les deux me fixent sans comprendre, se regardant alors avant de me fixer de nouveau comme des ahuris.

- Zelda ? Le jeu vidéo ? Non ? Bouarf, laissez tombé !
- Tant que tu crèves, on s'en fout des règles de bienseance et de tes blagues stupides !
-Alors ce n'est pas une blague, mais une référence déjà... Et c'est bien, tu as du vocabulaire... Je pourrais t'applaudir, mais j'ai une main qui est vraiment trop pressé d'atterrir dans ta gueule...

Je me jette sur un alors et lui met une droite, frappant l'autre du pied pour le foutre à terre. Je ne pouvais même pas plaisanter avec eux si ces derniers n'avaient aucune culture vidéo ludique...

- Allé allé les ouafouaf, bougez-vous là !

Je rigolais légèrement avant de rentrer de nouveau tête le premier dans un avant de chopant le second qui m'agrippait dans le dos pour le basculer en avant et le remettre au sol.

- Panier !

Je reculais un peu tout en les fixant avant de sentir l'odeur d'un humain. Ha non, je n'avais pas envie de jouer dans la bonne action bon sang ! Les deux loups finissent par être distrait par le nouveau venu alors que ce dernier se jouait un peu d'eux. Pour sortir ça, ou il était bourré, ou suicidaire, ou alors il cachait bien son jeu le p'tit gars.
Je recule alors rapidement en voyant un foutu lance flamme sortir de sa clope. Ok, je choisis donc la troisième option !
Les loups essayaient de s'approcher, sans succès. Les flammes revenaient sans cesse et de plus en plus puissante. Je regardais alors la scène balançant mes bras le long de mon corps. Bon, je sers à rien alors c'est bien ça l'histoire ? Les loups finissent par fuir. Pas de bagarre pour moi ce soir... Je soupirais un peu alors que l'inconnu se refaisait une clope avant de me sortir que je saignais. Ce dernier ne supportant pas mon silence, me relance ensuite rapidement.

- Hey Pyro... Baisse d'un ton. Je suis ni muet, ni sourd et encore moins handicapé... C'était quoi ton petit manège avec tes flammes-là ? Parce que ça ne m'impressionne pas du tout gamin... Allez, rentre chez toi et évite de faire un barbec avec d'autres...

Je m'enlève la poussière de mon manteau, me craquant un peu le cou. J'en avais marre de me faire déchirer des chemises bordel... Ils croyaient quoi, que j'avais la même chose en 30 exemplaires dans ma morgue ces bouffons ?
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Nilsen

avatar

Sorcière • Feu



¤ AVATAR : Shiloh Fernandez
¤ MESSAGES : 60
¤ POINTS : 38
¤ MULTIS : Nikolaj, Declan
¤ AGE : 27 ans
¤ ZONE LIBRE : Fermé pour RP
¤ GROUPE : Sorcière du feu (né femme)
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 08/03/2018


MessageSujet: Re: Promis, je ne mords pas Dim 11 Mar - 23:50



Promis, je ne mords pas
Kylian & Gabriel

C’est assez fun de prouver à ces loups qu’ils ne sont pas les plus puissants, d’autant que sérieusement, on sait tous qu’individuellement, ils sont pas fichus de se battre correctement. Bon je caractérise un peu mais j’ai jamais été un grand fan de ces chiots. Par contre j’aime bien les suceurs de sang. Alors le vampire, dis-moi que t’es aussi intéressant que t’es mignon, parce que j’ai pas envie de rentrer tout de suite et que tu m’as l’air d’être un bon divertissement. Ou peut-être pas. Tu l’ouvres jamais ta bouche ? Non parce que parler tout seul c’est pas ce qu’il y a de plus amusant. Ah si, il a une langue, bon à savoir.

Un mauvais sourire se dessine sur mon visage face à son appellation. Bravo tu m’as bien percé à jour on dirait, mais on ne t’a jamais dit qu’il valait mieux éviter de provoquer un pyromane ? Non parce que j’ai la flammèche facile et je suis pas sûr que ça te plaise d’avoir le feu au cul, même si moi je trouverais ça amusant. Je me rapproche de quelques pas, continuant de fumer ma clope alors que mon regard ne relâche à aucun moment le sien.

- T’es carrément pas doué pour remercier les gens qui te sauvent la vie, finalement c’était peut-être mieux quand tu ne l’ouvrais pas.

Même si tu as le genre de voix masculine qui me plaît bien, mais après tout ça me plairait aussi de t’entendre me supplier. Je continue de m’approcher, assez près pour pouvoir glisser mon index sur son épaule et récupérer un peu de son sang avant d’effleurer ma lèvre inférieure avec mon doigt, laissant une traînée de son sang dessus. Je me pince légèrement les lèvres, goûtant à son arôme avant de me mettre à sourire. T’as pas idée à quel point je suis tordu l’ami, mais peut-être que tu auras l’occasion de le découvrir, à moins que je ne te tue avant. Après tout l’autre adore le sang...

- Avec mon sang dans ton corps tout ça se refermerait en un clin d’œil… Mais je ne suis pas sûr que tu le mérites.

Tu ne serais pas le premier vampire à qui j’offre mon sang, probablement pas le dernier non plus, mais en général j’aime quand c’est donnant-donnant, ce serait bien trop facile sinon. Ou alors peut-être que tu préfères rester comme ça et attendre que ton corps finisse tout seul par se guérir, mais avec moi dans les parages ce n’est pas forcément une bonne idée.

- A moins que tu n’aies quelque chose d’intéressant à m’offrir en échange ?

Fais donc ton offre après tout, ensuite je verrais si je surenchéris ou si je te laisse à ton sort. A moins qu’encore une fois tu n’aies pas envie du sang qui coule dans mes veines, mais je suis prêt à parier le contraire, après tout, les vampires vivent pour ça. Je tire une nouvelle taffe de ma cigarette que je souffle sur son visage de manière provocante, toujours avec ce sale sourire sur mon visage qui m’a valu bien des surnoms tels que "connard" ou "petit con". Et toi alors, qu’est-ce que ce sera ?

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Kylian Byrne

avatar

Vampire


En ligne

¤ AVATAR : Ben Barnes
¤ CRÉDIT AVATAR : and Signa :Miss_Pie <3
¤ MESSAGES : 665
¤ POINTS : 205
¤ MULTIS : Ciarán tite chose !
¤ AGE : 32 ans, transformé à 31
¤ ZONE LIBRE : Fiche Liens
Sujet

Broken... By Wroniec

¤ GROUPE : Ex- Frates devenu vampire
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 22/02/2018


MessageSujet: Re: Promis, je ne mords pas Lun 12 Mar - 1:05

Promis, je ne mords pas

Je rigole un peu. Pour qui il se prenait au juste le petit caïd ? Il m'interrompait alors que tout allait bien juste pour avoir une foutue reconnaissance ? Comme si j'étais d'humeur à jouer les bons samaritains... Je finis par soupirer.

- Me sauver la vie ? Excuse moi, mais quand on sauve la vie à quelqu'un, c'est quand elle se trouve en danger. Hors, dans ce contexte, je n'étais ni en vie, ni en danger bonhomme.

Dis-je alors qu'il se rapprochait. Je restais là, à le dévisager, la tête haute. Si je crevais sous ces flammes ce soir alors je crèverais. Ce n'était pas comme si je faisais réellement attention à ma sécurité depuis mon arrivée à Londres. Foutu ville maudite. Foutu anglais. Foutu humain.
Je ne bouge d'un poil lorsqu'il arrive, le regardant droit dans les yeux alors qu'il me caresse du bout du doigt sur ma blessure avant de se le mettre sur son visage. Je grimace un peu. Ok, il était carrément timbré.J'avais beau accepté ma part vampire, je n'étais pas forcément prêt à voir ce comportement venant d'une autre espèce. Et encore moins de quelqu'un qui pouvait faire un méchoui rien qu'avec une clope.

- Non, je ne le mérite pas, tu as raison. Et vue tes tendances, je ne risquerais même pas d'en boire une goutte... Je pense vraiment que tu devrais rentrer chez toi ou où tu veux...

Je le regarde une dernière fois avec un air hautain avant de reculer et partir. À peine, je fais quelques mètres que je me prends l'épaule dans la main, gémissant un peu à la douleur. Je soupire en me retournant vers lui. Mes yeux révélaient mon envie et besoin de sang. Mon corps tout entier en réclamer.

- À t'offrir ? Écoute mon tout beau. Je suis un vampire maudit qui a perdu une guerre face à un humain, je vis dans une morgue, je bois des foutus poches et je me suis dévoilé une soudaine passion pour baiser des gens dans un bar pour essayer de paraître vivant et effacer une douleur qui me ronge de l'intérieur. J'ai rien à t'offrir ok ? Tout ce que j'ai, c'est ce que tu vois actuellement et non merci, pas ce soir... Alors si tu veux me cramer ok, mais dis moi clairement ce que tu as derrière la tête. Ca nous évitera à tout deux une grosse perte de temps pour ce soir...

Je garde mes distances tout en l'observant. Il sentait quelque chose qui ne me rassurait pas comme si, il n'était pas tout seul. Je ne saurais pas trop comment l'expliquer... Il était peut-être juste totalement timbré, mais il avait un regard des plus menaçant tout en restant joyeux. Rha, je n'arrivais pas trop à le cerner et d'un côté, j'aimais bien son côté imprévisible. Mais qu'importe ce qui me plaisait... S'attacher aux gens était un jeu dangereux que je ne voulais plus tenter...
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Nilsen

avatar

Sorcière • Feu



¤ AVATAR : Shiloh Fernandez
¤ MESSAGES : 60
¤ POINTS : 38
¤ MULTIS : Nikolaj, Declan
¤ AGE : 27 ans
¤ ZONE LIBRE : Fermé pour RP
¤ GROUPE : Sorcière du feu (né femme)
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 08/03/2018


MessageSujet: Re: Promis, je ne mords pas Mar 13 Mar - 0:44



Promis, je ne mords pas
Kylian & Gabriel

Ce sourire à la con ne quitte pas un instant mon visage. Ouais il a du répondant, ça me plaît bien, j’ai jamais aimé ceux qui ferment leur gueule, eux j’ai tendance à les piétiner juste parce qu’ils m’insupportent. J’aime qu’on me provoque parce que provoquer est mon passe-temps préféré. Parfois mon job m’emmerde pour ça d’ailleurs, parce que je dois faire preuve de retenue, et je peux vous dire que j’ai perdu plus d’un client à cause de ma mauvaise personnalité, mais quand on est riche on trouve toujours un moyen de continuer à faire tourner le bateau.

- Ça c’est toi qui le dis.

Ok j’aurais pu trouver mieux mais ça l’agace et c’est tout ce que je voulais avoir comme effet. Du coup autant poursuivre sur ma lancée. Maintenant que je l’ai emmerdé avec son combat, je vais l’emmerder avec ses blessures. Tu sais ce qui t’aiderait à guérir vite ? Mon sang. Le truc c’est que je laisse pas n’importe quel vampire me mordre comme ça, j’aime bien avoir droit à quelque chose en échange. Non, pas intéressé ? T’es moins marrant que ce que je pensais. Je te fais donc tant flipper que ça ? On dirait bien. Et fais gaffe aux mots que tu emploies mon gars, parce que si tu as un problème avec mes tendances, j’en connais un qui serait ravi de te montrer que tu n’as encore rien vu.

Je le regarde s’éloigner sans le chercher à le retenir, sans le quitter du regard pour autant. Je reste juste là à ma place à continuer de fumer et l’entendre gémir. Ça te fait quoi de savoir que t’as besoin de moi ? Personnellement je trouve ça excitant. Il finit par se retourner et un nouveau sourire vient prendre place sur mon visage, ouais il t’avait manqué je pari. Et là il finit par s’emporter, par se révéler à moi et je dois dire que je ne m’attendais pas à tout ça. Merde il a réussi à me faire perdre mon sourire provocateur. Je finis par me racler la gorge lorsqu’il me dit que ce serait plus simple que je lui fasse directement part de ma demande en échange. Je sors alors une fiole vide de ma veste que je lance dans sa direction.

- Un peu de ton sang en échange du mien.

Pas la peine d’entrer dans les détails, grâce à ma mauvaise personnalité j’ai énormément d’ennemis alors je ne suis pas contre un peu de magie pour m’aider à guérir parfois, ce serait quand même mieux que de crever en me vidant de mon sang. Mais ça tu n’as pas besoin de le savoir.

- Tu penses être capable de me l’offrir ou ta vie est trop merdique pour ça ?

Et voilà, à nouveau j’ai repris mon ton provoquant. Tu croyais quoi ? Que j’allais m’apitoyer sur ton sort ? Non, avec moi tu vas apprendre que même si le passé a été une vraie merde, bah y a toujours moyen de s’en relever. Qui sait, peut-être que je t’aiderai à te relever, ou peut-être que je t’enfoncerai davantage. Pendant un instant lorsque je croise tes yeux j’ai l’impression de voir cette même lueur qu’il y avait dans ceux de Sarah. Non, ce n’est pas le moment de penser à ça Gabriel.

- Et pour info, une douleur bien ancrée ne s’efface jamais, peu importe tes efforts, tu dois juste apprendre à vivre avec.

Voilà que je me mets à donner des conseils maintenant, n’importe quoi. Tu veux pas qu’on se provoque à nouveau ? C’était plus amusant quand même, j’aime pas parler des faiblesses des autres, j’aime encore moins montrer les miennes, alors changeons de sujet, tu veux ?

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Kylian Byrne

avatar

Vampire


En ligne

¤ AVATAR : Ben Barnes
¤ CRÉDIT AVATAR : and Signa :Miss_Pie <3
¤ MESSAGES : 665
¤ POINTS : 205
¤ MULTIS : Ciarán tite chose !
¤ AGE : 32 ans, transformé à 31
¤ ZONE LIBRE : Fiche Liens
Sujet

Broken... By Wroniec

¤ GROUPE : Ex- Frates devenu vampire
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 22/02/2018


MessageSujet: Re: Promis, je ne mords pas Mar 13 Mar - 1:12

Promis, je ne mords pas

Il m'énervait. Vraiment. Et je comptais bien répondre à sa demande pour pouvoir me débarrasser de lui rapidement.
Il me balance une fiole vide que je rattrape d'une main. Je le regarde alors qu'il m'expose sa demande : juste un peu de mon sang en échange du sien. Je regarde la fiole que je tourne entre mes doigts avant de le fixer de nouveau. Je réfléchis un moment alors qu'il continue, me donnant ce qui semble être un conseil. Un rictus se fige un instant sur mon visage. Vivre avec. Je ne vivais plus, et avoir constamment des pensées ignobles ne m'aidait pas. Declan pensait vraiment que je n'avais pas remarqué son ignoble odeur la dernière fois ? Nos retrouvailles étaient pourtant trop importantes pour que je lui fasse remarquer. Mais mes voix, elles, n'avaient pas loupé l'information. Et pendant toute notre rencontre, j'avais dû me battre contre ses dernières. Plus ça allait, plus je me demandais si elles étaient vraiment dictées par Declan ou si c'était son odeur qui les réveillait...

- L'effort serait surtout de tuer définitivement la source de mon problème...

Dis-je dans un soupir sans pour autant révéler la véritable source avant de me mordre le poignet pour faire couler un peu de mon sang dans le récipient. Une fois refermé, je lui relance.

- Ca te va ? Et crois moi, je ne veux pas savoir ce que tu feras avec. Épargne moi chaque détail et surtout donne moi une raison de ne pas te l'enfoncer dans le cul dans dix minutes.

Je me rapproche alors de lui en boitant légèrement, me tenant à peine à quelques centimètres.

- Ma part du contrat. Honore toi de la tienne à présent que je ne te vois plus pour que je puisse reprendre ma vie d'avant, et toi la tienne. Et bien que ma vie soit merdique, je ne veux pas qu'elle le devienne d'avantage en me trimbalant une mascotte...

Je lui souris également. Le même genre de sourire qu'il me faisait quelques minutes plus tôt, tout ça, en éteignant sa clope entre mes doigts.
Je me retire alors la cendre avant de soupirer fortement.

- Bon, tu veux que je te morde ou tu as toi aussi une jolie gourde pour moi ?

Ma voix était beaucoup plus joyeuse tout d'un coup, comme si j'étais déjà passé à autre chose, continuant de le regarder dans les yeux sans sourciller.

- Toi aussi, tu t'éclates à aller dans ses bars pour te faire bouffer par n'importe qui ? Non parce que sinon, donne moi le nom que je n'y mette jamais les pieds, p'tit poulet.

J'aimais bien le provoquer. C'était à la fois drôle et terriblement excitant. Jouer avec les gens, jouer avec la mort... Ca avait vraiment quelque chose d'érotique. Et il fallait avouer que depuis que je crachais ma tristesse comme Virgile m'avait montré, j'avais d'autant plus envie de m'amuser avec le risque...
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Nilsen

avatar

Sorcière • Feu



¤ AVATAR : Shiloh Fernandez
¤ MESSAGES : 60
¤ POINTS : 38
¤ MULTIS : Nikolaj, Declan
¤ AGE : 27 ans
¤ ZONE LIBRE : Fermé pour RP
¤ GROUPE : Sorcière du feu (né femme)
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 08/03/2018


MessageSujet: Re: Promis, je ne mords pas Mar 13 Mar - 23:07



Promis, je ne mords pas
Kylian & Gabriel

Tiens tiens, on parle de mort ? Ça m’intéresse, enfin ça intéresse surtout l’autre moi, je le sais car lorsque je ressens ces petits picotements dans mon corps, ça veut dire qu’il est proche, prêt à se réveiller d’un moment à l’autre. Un conseil, si jamais tu le vois tire-toi vite de là, à moins qu’il t’aime bien, mais jusqu’à présent il n’a jamais aimé personne. Sarah était l’exception, et encore il lui a déjà fait du mal à elle aussi, puis c’était à moi de gérer la déprime et les regrets ensuite.

- Alors tue-la.

Ouais je suis du genre à être assez radical, je ne tourne pas autour du pot moi. Je le regarde faire couler un peu de son sang dans la fiole avant qu’il ne me la rende. Je la rattrape au vol et la range dans ma veste avant de reporter mon regard sur lui. Je souris à nouveau face à ses mots, pas de manière provocante cette fois, juste que j’aime bien sa façon de me répondre et de ne pas se laisser écraser. C’est assez rare qu’on me tienne tête de la sorte, j’aime bien, j’en profite pour pousser le jeu plus loin, voir qui finira par en avoir marre en premier.

- Désolé mon pote, mais je suis jamais celui qui se laisse enfoncer des trucs dans le cul.

Ou comment lui faire part "subtilement" de mon côté gay, ou plutôt bi, après tout pourquoi se limiter à un seul sexe quand on peut tous les avoir ? C’est comme se mettre en couple, j’ai jamais compris ce principe. Je le laisse approcher, ne cherchant pas à l’aider en m’approchant à sa place alors qu’il boîte. Ouais je suis un connard et alors ? Je ne m’en suis jamais caché. Et puis lui n’est pas mieux au vu de ses provocations qui continuent, c’est qu’on pourrait vraiment bien s’entendre lui et moi. Je le regarde éteindre ma clope, un peu contrarié, c’est que j’avais pas encore fini de la fumer. Je remonte finalement la manche de ma veste sur mon avant-bras, le laissant y découvrir cette cicatrice qui longe ma peau et dont je ne suis pas très fier, mais l’autre bras a exactement la même et il est hors de question que je lui offre mon cou. On n’est pas encore assez proche pour ça.

- J’espère que tu sais t’arrêter tout seul, sinon j’aurais aucun problème à te mettre en feu et crois-moi tu sauras pas l’éteindre celui-là.

Pas besoin de lui dire que je ne sais pas créer le feu, vaudrait mieux qu’il ignore la seule faiblesse de mon pouvoir. Et puis j’ai toujours un briquet à proximité si jamais, même plusieurs. Bon t’attends quoi pour mordre ? Parce que la causette c’est pas non plus ce qu’il y a de plus fun, moi je préfère l’action. Et puis si j’ai envie de me faire mordre dans des bars je vois pas ce que ça peut lui foutre.

- Tu comptes me faire chier encore longtemps ou boire et te tirer de là ? Non parce que pour quelqu’un qui a envie de vite en finir tu t’éternises vachement.

Je ne sais pas m’arrêter, mais visiblement lui non plus alors je vous assure que je pourrais continuer comme ça encore longtemps, toute la nuit s’il le faut. On continue de se provoquer chez toi ou chez moi après ? Non parce que si ça doit durer autant être confortable. Et si tu pouvais retirer ton tee-shirt aussi, non parce qu’autant que la vue aussi soit la plus agréable tant qu’on y est.

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Kylian Byrne

avatar

Vampire


En ligne

¤ AVATAR : Ben Barnes
¤ CRÉDIT AVATAR : and Signa :Miss_Pie <3
¤ MESSAGES : 665
¤ POINTS : 205
¤ MULTIS : Ciarán tite chose !
¤ AGE : 32 ans, transformé à 31
¤ ZONE LIBRE : Fiche Liens
Sujet

Broken... By Wroniec

¤ GROUPE : Ex- Frates devenu vampire
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 22/02/2018


MessageSujet: Re: Promis, je ne mords pas Mer 14 Mar - 14:58

Promis, je ne mords pas

Je souris en m'approchant, regardant ailleurs avant de, de nouveau, l'avoir dans mon champ de vision.
J'étais ravi de savoir ça sur lui. À vrai dire, j'aurais répondu la même chose avant. Avant Virgile bien entendu.

- Raison de plus pour éviter de commencer... Ou... Au contraire, essayer ? Dis-je avec un rictus coquin.

Arrivé à lui, je m'arrête à quelques centimètres, le jugeant de toute ma hauteur. Il était mignon, il devait bien l'admettre. Mais l'heure était aux provocations et surtout aux contrats durement signés.
Je lui éteins sa clope sans le quitter des yeux et surtout sans remords avant qu'il finisse par me dévoiler son bras. Je ne fais pas attention à la cicatrice. On en avait tous. Les miennes étaient surtout mentales, mais je n'étais pas le dernier à en posséder dans ma chair. Le blond m'avait aidé à en effacer une ou plutôt la révéler. Je ne cachais plus mon tatouage des Frates.

- He bien, je te propose de juger par toi-même tout de suite... On verra ce que ça donne n'est-ce pas ? De nouveau ce sourire un peu espiègle.

En vrai, j'aimais tellement le faire chier que j'arrivais pas à prendre le temps de le mordre. Je rigole un peu à sa phrase avant de choper son bras sans trop de douceur et planter mes crocs dedans. Son sang était de bonne qualité et délicieux. Ca changé des poches dont j'avais pris que trop l'habitude.
Lorsque je sens la douleur partir, je le lâche, le regardant de nouveau avec un petit air hautain avant de le soigner avec mon propre sang. Parfois, j'arrive à être gentil. Ou du moins assez polie pour éviter quelques insultes.

- Voilà Cendrillon. Toute propre et en bonne santé. Comme moi. Ce n'est pas aujourd'hui que tu connaîtras les joies de la sodomie, j'en ai bien peur.

Je lui caresse la tête sans aucun respect avant de m'étirer. Ca me soulageait de sentir moins la douleur. Il me faudrait encore quelques minutes pour aller complètement mieux. Je m’apprête alors à partir avant de me retourner et lever l'index pour marquer un dernier point.

- Dis mois, juste par curiosité. Ton délire avec le feu, là... C'est arrivé comment ? J'étais sur pourtant qu'il n'y avait que les sorcières qui pouvaient contrôler les éléments... Tu es l'exception qui confirme la règle ou c'est juste un tour de passe-passe que je n'ai juste pas décelé ?

Je remettais mon manteau un peu déchiré comme je pouvais tout en lui parlant. Il me rendait curieux. Beaucoup trop curieux.

- Si je suis sympa et que je te paye un truc à boire, tu m'en diras plus ? À moins que tu préfères partir bien sûr... Prends ça juste comme un... Remerciement tardif... Ou comme preuve de ma bonne foi, comme tu veux.

Ou encore une excuse tardive, à voir. Et la encore, je lui offrais mon plus beau sourire. Mais cette fois, il pouvait sembler un peu sincère. Du moins assez pour mettre en confiance quelqu'un.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Nilsen

avatar

Sorcière • Feu



¤ AVATAR : Shiloh Fernandez
¤ MESSAGES : 60
¤ POINTS : 38
¤ MULTIS : Nikolaj, Declan
¤ AGE : 27 ans
¤ ZONE LIBRE : Fermé pour RP
¤ GROUPE : Sorcière du feu (né femme)
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 08/03/2018


MessageSujet: Re: Promis, je ne mords pas Mer 14 Mar - 23:34



Promis, je ne mords pas
Kylian & Gabriel

Est-ce que c’est une proposition que tu me fais ? Non parce que si tu veux goûter à mon expertise ça peut toujours s’arranger, par contre je garde mon rôle de dominant très à cœur, donc faudra t’y faire. Alors qu’il se trouve en face de moi et me regarde de haut, je me redresse un peu pour mieux l’observer avec cet air hautain moi aussi. C’est pas parce qu’il se trouve que t’es un peu plus grand que je vais me laisser écraser.

- T’aimerais bien, hein ?

Mais t’auras pas mon cul mon pote, éventuellement j’aurais le tien. J’espère que t’es plus réactif en ce qui concerne le sexe que les morsures, parce que là tu traînes, mais après tout c’est ton problème, c’est toi qui as des blessures à soigner. Il finit par me mordre, enfin, et plus la morsure dure, plus je sens cette sensation agréable me parcourir, mais rapidement les picotements me reviennent. Merde pas maintenant, laisse-moi profiter un peu quoi, je commençais à être si bien. Sauf que la morsure se termine un peu trop vite à mon goût, mais c’est pas moi qui irai lui dire de continuer, je tiens pas à ce qu’il sache qu’une morsure peut me faire prendre mon pied. Et puis cet enfoiré continue de me provoquer en plus, alors que moi c’est d’autres idées que traversent l’esprit après cette morsure mais je reprends vite mon ton provocant pour qu’il ne remarque rien, repoussant sèchement sa main sur ma tête.

- Faut pas t’excuser, y en a qui sont doués pour prendre et d’autres pour se faire prendre.

J’imagine que je n’ai pas besoin de donner d’explication à propos de cette remarque. Je le vois se retourner, prêt à partir. Quoi, déjà ? Je suis limite un peu vexé qu’il veuille se casser aussi vite après l’instant partagé, mais encore une fois c’est pas moi qui irais lui dire, puis j’ai toujours ces picotements à calmer, donc c’est peut-être pas plus mal qu’il s’éloigne. Sauf que finalement il reste. Je devrais sûrement décaler cette proposition de boire un verre au bar à un autre soir.

- Je choisis le bar.

Je passe devant lui sans chercher à en dire plus. Ouais je sais, je ne suis pas raisonnable mais j’ai le droit, non ? Mes poings se ferment et se desserrent à mesure que j’avance, j’essaie de calmer l’autre, de garder le contrôle. Allez c’était qu’une morsure quoi, retourne te pieuter, j’ai envie de profiter de la présence de mon nouvel ami le vampire. J’ai encore envie d’une clope mais cette fois je ne prends pas le risque, sait-on jamais si je perdais le contrôle, vaudrait mieux laisser une chance au vampire de s’en tirer vivant. Je finis par entrer dans un pub irlandais et commande une Guiness, le laissant passer à son tour sa commande avant de choisir une table au fond de la salle.

- Ce que t’as vu tout à l’heure c’était pas de la triche, donc ouais, je suis l’exception qui confirme la règle.

Est-ce que je devrais lui dire que je n’ai pas toujours été un homme ? Non, en venant en Angleterre j’ai choisi de laisser le passé derrière moi. Quand les autres le savaient ça se passait beaucoup trop mal, alors je ne recommencerais pas ici. L’homme a tendance à beaucoup trop juger. Ma jambe se secoue nerveusement sur ma chaise depuis qu’on s’est installé, je ne m’en rends même pas compte, c’est juste que je sais que les choses peuvent partir en vrille d’une minute à l’autre et s’il y a des soirs où ça ne me dérange pas, ce soir je n’ai pas envie qu’il vienne gâcher ma soirée. Je repose mon regard sur le vampire.

- Avant de me poser d’autres questions indiscrètes tu pourrais peut-être me dire ton nom ?

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Kylian Byrne

avatar

Vampire


En ligne

¤ AVATAR : Ben Barnes
¤ CRÉDIT AVATAR : and Signa :Miss_Pie <3
¤ MESSAGES : 665
¤ POINTS : 205
¤ MULTIS : Ciarán tite chose !
¤ AGE : 32 ans, transformé à 31
¤ ZONE LIBRE : Fiche Liens
Sujet

Broken... By Wroniec

¤ GROUPE : Ex- Frates devenu vampire
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 22/02/2018


MessageSujet: Re: Promis, je ne mords pas Jeu 15 Mar - 19:32

Promis, je ne mords pas

Ce que j'aimais chez lui ? Sa satanée provocation. Il ne se laissait pas abattre le microbe. Je souriais à chacune de ses phrases. Au moins je savais à présent de quel côté, il se plaçait dans la balance. Pour ma part, je n'étais plus vraiment sûr de savoir ce que j'aimais le plus, mais ça, il n'était pour le moment pas prêt de le savoir...
Il me passe tranquillement devant avant de finalement accepter. Hé, bah, comme tu veux mon chou, j'ai tout mon temps... Comme quoi les rencontres pouvaient bien se faire partout...

- Je te suis...

Je garde mes distances, comptant environ un mètre derrière lui. Je le regardais un peu et essayais de comprendre où il pouvait cacher d'aussi gros lance-flammes... Il fallait se rendre à l'évidence, il ne mentait pas. Je ne savais pas de quoi il était capable à part cela, mais je n'allais pas non plus trop le chatouiller. Je n'aimais pas forcément le feu à vrai dire.
Il choisit un bar irlandais qui me le fait remonter dans mon estime. Un bon point, Microbe. Le regardant partir avec sa commission, un léger sourire apparaissait sur mon visage tout en commandant bien entendu la même chose. Deux bons points, Microbe !
Je m'installe face à lui, buvant une gorgée avant de me racler la gorge, jetant parfois des regards à droite et à gauche.

- Ok, admettons... Tu es unique en ton genre.. Cependant, je garde en tête que tu as choisie un bar irlandais et que tu as pris la même chose que moi.

Oui, parce que tout le monde prenait comme lui uniquement.
Je me cale au fond de mon siège, un bras sur le dossier, caressant le verre de l'autre. Je levais les yeux au ciel du côté droit avant de le fixer de nouveau.

- Je n'avais pas l'attention de te poser des questions trop indiscrètes vue que tu es du genre à dire plus que ce qu'on aimerait entendre, mais j'accepte l'invitation avec grand plaisir... Oh. Mes bonnes manières... Elles ont dû partir dans ta fiole tout à l'heure, je m'en excuse... Kylian.. Cependant, tu ne m'as pas donné le tien avant de me répondre que tu n'aimais pas qu'on te colle le ventre au mur...

Nouveau rictus. Décidément, j'allais finit par en avoir des crampes. Je soupire un peu, reprenant une gorgée assez imposante, vidant la moitié de mon verre.

- Alors... Mini sorcier... À part cramer des gens, faire du trafic de sang et sauver des morts, tu fais quoi d'autre ? Dis moi tout, je suis tout ouï...

Je me rapproche alors, posant mes coudes sur la table jusqu'à mettre ma tête sur mes mains tel un enfant qui souhaitait à tout prix entendre le reste de l'histoire passionnante. Je gardais le même visage enjoué et enfantin. Je sentais tellement de choses venant de lui que j'en devenais curieux. Je voulais creuser cette petite tête comme on creuse une tombe. Et surtout connaître sa puissance. J'aimais, les gens puissants.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Nilsen

avatar

Sorcière • Feu



¤ AVATAR : Shiloh Fernandez
¤ MESSAGES : 60
¤ POINTS : 38
¤ MULTIS : Nikolaj, Declan
¤ AGE : 27 ans
¤ ZONE LIBRE : Fermé pour RP
¤ GROUPE : Sorcière du feu (né femme)
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 08/03/2018


MessageSujet: Re: Promis, je ne mords pas Ven 16 Mar - 21:40



Promis, je ne mords pas
Kylian & Gabriel

Je n’ai aucune idée vers quoi nous allons le vampire et moi, mais j’ai jamais eu peur de l’inconnu, je trouve même ça assez excitant. Et puis il est incontestablement plus intéressant que les loups, et mieux foutu aussi, mais ça je l’avais déjà dit. On passe commande dans un bar irlandais avant de prendre place à une table, de là je pourrais surveiller tout ce qu’il se passe autour de nous. J’ai cette fâcheuse tendance à vouloir avoir un œil sur tout pour mieux pouvoir tout contrôler. Je quitte du regard un groupe d’humains bruyants pour le reposer sur le vampire qui décide encore de jouer au plus malin.

- Non, "tu" as pris la même chose que moi, ça s’est passé dans cet ordre-là.

Ouais j’aime aussi avoir le dernier mot, surtout quand j’ai raison, parce que ouais j’ai commandé avant toi alors commence pas à m’emmerder. Puis d’ailleurs qu’est-ce que ça fou qu’on aime la même bière ? Me dis pas que tu du genre à voir des signes pour un oui ou un non. Je bois une gorgée de ma bière, ma jambe ne cesse pas de s’agiter pour autant. On dirait un ado stressé devant son exam, ou un junkie en manque de sa dose, faut voir. J’entends des rires bruyants au fond de la salle que j’ignore, même si je vois quelques regards se tourner vers nous qui ne me plaisent pas, mais je préfère rester concentré sur les conneries de ce vampire.

- Gabriel, et personnellement je préfère pratiquer dans des endroits plus orignaux qu’un mur au beau milieu d’une ruelle, mais chacun sa façon de faire.

Est-ce qu’on va à un moment s’arrêter de s’envoyer pique sur pique ? J’en suis pas sûr mais j’aime bien nos provocations, ça rend le jeu plus intéressant. Alors que d’autres regards se tournent vers nous, ma jambe s’agite un peu plus et mes picotements reviennent. Qu’est-ce qu’ils ont à nous mater comme ça ces connards ? Ils veulent mon poing dans leur tronche ? Parce que ça ne tardera pas s’ils ne se mêlent pas de leur cul de bouseux. Et leur putain de rire... Je prends une gorgée pour me calmer mais c’est trop tard, je le sens, il est là.

- Oh rien de bien intéressant, à part que j’aime éclater la gueule des connards bruyants dans les bars.

Je fais exprès de parler à voix haute pour qu’ils m’entendent. Je fais exprès de les regarder pour qu’ils sachent que c’est bien de connards comme eux que je parle. Un long silence s’installe dans le bar, même le proprio semble mal à l’aise, surtout quand il voit l’un des gars de la table se lever pour venir vers nous. Le plus baraqué, jackpot. Toujours installé à ma place, je ne le quitte pas des yeux une seule seconde alors qu’il vient vers nous.

- C’est de nous que tu parles p’tit merdeux ?

- Chuut, écoute ce silence agréable quand tu fermes ta gueule. Maintenant essaie juste de faire en sorte que ça dure.

- Je vais te démonter toi et ta lopette de copine.


Ah, je savais bien qu’ils avaient un problème avec nous, l’Angleterre n’est pas mieux que la Norvège dès que ça concerne ces foutus préjugés. Est-ce que deux hommes ne peuvent pas boire un verre ensemble sans que ça ait l’air étrange ? Ou alors ils ont ressentis nos appels mutuels, ou les miens du moins. Le poing du baraqué me cogne en pleine face, me faisant baisser le visage vers le sol alors qu’un filet de sang coule de ma lèvre. Oui, cette fois il est bien là.

Mes tremblements ont cessé. Je reste là, calme, mais pas pour longtemps. Mon regard s’est assombrit, comme s’il s’agissait des yeux d’une autre personne et ce sourire qui se dessine... Oh il n’annonce absolument rien de bon. Mes mains se glissent dans les poches de ma veste. Je redresse mon visage vers le type avant de finalement me lever de ma chaise pour lui faire face. J’ai beau être plus petit que lui, là tout de suite c’est moi qui ai l’air le plus menaçant de nous deux.

- Tu sais ce qui arrive à ceux qui insultent mes potes ? En général ils ne le refont pas deux fois.

Il ouvre la bouche sans doute pour l’insulter à nouveau, ou m’insulter moi, mais dès lors j’agrippe sa langue de ma main gauche alors que ma main droite ressort de ma veste avec une lame en main. En un coup sec sa langue tombe au sol juste avant que je ne me jette sur lui pour le tabasser. Malgré le choc j’entends ses potes se lever derrière moi et se rapprocher. Tant mieux, après tout plus on est de fous plus on rit, non ?

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Kylian Byrne

avatar

Vampire


En ligne

¤ AVATAR : Ben Barnes
¤ CRÉDIT AVATAR : and Signa :Miss_Pie <3
¤ MESSAGES : 665
¤ POINTS : 205
¤ MULTIS : Ciarán tite chose !
¤ AGE : 32 ans, transformé à 31
¤ ZONE LIBRE : Fiche Liens
Sujet

Broken... By Wroniec

¤ GROUPE : Ex- Frates devenu vampire
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 22/02/2018


MessageSujet: Re: Promis, je ne mords pas Sam 17 Mar - 0:40

Promis, je ne mords pas

Je roule des yeux. Oui, s'il voulait, on pouvait faire dans cet ordre-là. Je l'écoute ensuite sans rechigner. Il n'avait rien contre le mur dans une ruelle, mais il préférait quelque chose de plus discret. En tout cas, ce dernier ne semblait pas vraiment pudique, pas dans sa façon de penser contrairement à moi qui avait un peu plus de retenue encore sur le sujet.
Je buvais ma Guinness tranquillement, sans faire attention aux mecs derniers qui semblaient bien s'amuser de notre situation. De simples humains, pas de quoi fouetter un chat après tout.
Sa jambe s'agitait beaucoup sous la table, je ne savais pas si c'était suite à une quelconque maladie ou s'il faisait ça pour se calmer, mais une aura étrange émaner de lui. Un peu comme si je parlais avec deux personnes. Virgile avait une aura intéressante et très mystique, mais la, c'était différent. Pas moins bien, mais difficile à cerner.
Puis ce fut le coup de grâce.

- C'est une activité intéressante dis-je alors que le silence régnait tout en terminant mon verre.

Un des gars arrive alors que je me redresse. Pour une fois, que je ne cherchais pas la merde. Mais bon, ce n'était pas comme si j'avais eu une soirée calme. Il avait de la répartie le Microbe, j'aimais beaucoup... Je lève le regard vers le mec avec une fausse expression offusqué. Je m'étais fait traiter de pute et de sextoy quelques jours avant, il pensait réellement que ça pouvait de nouveau me toucher ?

- Alors juste, je ne suis pas sa "copine" et si j'étais toi, je ferais plutôt chier la lopette que lui, mais c'est comme tu préfères.

Je le vois frapper Gabriel et autant je n'avais pas forcément de sympathie pour les humains en général autant la, j'arrivais à légèrement le plaindre.

- Ha, bah, je t'avais prévenue, j'imagine que je t'aurais bientôt comme client... Je ne suis pas payé au mort, c'est quand même relativement dommage...

Gabriel se lève alors et la vérité me frappe largement. Ce n'est pas lui. Je ne saurais dire qui s'était, mais c'était quelqu'un d'autre. L'odeur, l'aspect, l'aura. Tout était différent. Je suis touché par sa phrase. Un pote ? Un pote, c'est un synonyme d'ami, je crois non ? Il me voyait comme son ami ?
J'allais sortir une remarque pleine d'amour lorsque je vois la langue du type tomber mollement sur le sol. Ha, bah, pour le coup, il ne le dira pas deux fois effectivement.
Je me lève ensuite en voyant ce qui se trame derrière et me fous entre mon nouvel ami et le reste de la bande.

- Alors clairement, j'ai une insulte pour vous sur le bout de la langue... Mais on m'a appris à tourner ma langue sept fois dans la bouche avant de parler... Donc, plutôt, que d'avoir une langue de vipère, je vais me taire parce que je n'ai vraiment pas ma langue dans la poche... Quoi, vous donnez votre langue au chat les mecs ? Pardon, ma langue a fourché...

Vraisemblablement, ils n'avaient pas d'humour, au vu de celui qui finit par se jeter sur moi en m'insultant alors que je l'agrippe par la gorge en le levant sans trop de difficulté.

- Tu ne sais pas tenir ta langue, merdeux...

Je l'envoie ensuite voler contre un de ses potes tout en me faisant craquer le cou.

- Ca vous apprendra à avoir la langue bien pendue... Quoi, trop d'expression peut-être ?

Je grogne alors sur ceux qui restent tandis que Gab, derrière, s'acharne toujours.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Nilsen

avatar

Sorcière • Feu



¤ AVATAR : Shiloh Fernandez
¤ MESSAGES : 60
¤ POINTS : 38
¤ MULTIS : Nikolaj, Declan
¤ AGE : 27 ans
¤ ZONE LIBRE : Fermé pour RP
¤ GROUPE : Sorcière du feu (né femme)
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 08/03/2018


MessageSujet: Re: Promis, je ne mords pas Sam 17 Mar - 17:48



Promis, je ne mords pas
Kylian & Gabriel

Je la sens grandir en moi, cette colère. Elle prend doucement possession de mon âme et bientôt je disparais pour lui laisser place. Nous sommes tel deux âmes mélangées dans un même corps, visiblement ils n’avaient pas deux corps différents en stock pour nous. Lui n’est que violence, sang, haine. Alors forcément face à ce type qui cherche la bagarre, il se trouve complètement dans son élément, et déjà le sang coule. Je prends plaisir à lui arracher la langue, plaisir à me jeter sur lui et le ruer de coups. Est-ce qu’à la fin il restera quelque chose de son visage ? Je n’en suis pas si sûr. Tout ça parce qu’ils ont ri en nous regardant, parce qu’il a joué sur la provocation avec la mauvaise personne.

Alors qu’il ne réagit plus en dessous de moi, sonné par les coups, probablement plongé dans le coma,  je respire un grand coup l’air frais, l’odeur du sang, tel un drogué qui sniff sa dose d’héroïne. Puis je me relève et me tourne, voyant Kylian s’en prendre aux autres sans le moindre problème. Un mauvais sourire se dessine sur mon visage. A ton avis vampire, à partir de quelle dose de sang répandu autour de toi finis-tu par craquer ? J’ai envie de te tester. Je récupère ma lame de tout à l’heure et la balance tel un joueur de lancer, la lame s’enfonçant en plein dans la carotide de l’humain le plus proche de Kylian alors que son sang lui éclabousse dessus.

- A quel point sais-tu résister au sang Kylian ?

L’humain finit par s’écrouler aux pieds du vampire, mort. Oui je n’ai aucun problème à tuer, ce n’est ni le premier, ni le dernier. De toute façon cet endroit finira à feu et à sang, personne ne trouvera de preuves de mon passage ici. Peut-être trouveront-ils des preuves du passage de Kylian. Ce qu’il y a de bien avec des humains dans leur genre, c’est qu’ils ne prennent pas la fuite, trop fier pour abandonner, ils préfèrent mourir en se battant que de perdre en fuyant. L’un d’entre eux finit par enfoncer un morceau de verre pointu dans mes côtes. Je tourne mon regard sur l’humain à ma droite, je n’ai pas mal non, j’adore même la sensation. J’éclate de rire avant de balancer mon poing dans la gorge de l’humain, lui coupant la respiration. Je retire ensuite le morceau de verre de ma peau et le lance vers Kylian, comme j’avais lancé la fiole vers lui tout à l’heure pour qu’il la rattrape.

- Le sang d’un sorcier est bien meilleur que celui des humains.

Un mauvais sourire se dessine sur mon visage alors que je le regarde observer le sang qui coule du morceau de verre qu’il tient entre les mains. Je donne un coup de genoux à l’humain et le sonne, il me suffit de le pousser tel un déchet pour qu’il s’écroule aux au sol près des autres. Quelques-uns sont morts, certains encore vivants mais inconscients, en dehors du barman toujours là qui se cache derrière le comptoir, apeuré. Mais je me moque de tous, c’est le vampire qui m’intéresse. J’arrive finalement jusqu’à lui et le plaque près du mur derrière lui, ma lame appuyée contre sa gorge.

- Mords-moi encore. Mais avant qu’il ne dise ou face quoi que ce soit, je m’écarte un peu et relève mon tee-shirt pour lui exposer ma blessure à ma côte. Mords-moi ici.

Non ce Gabriel là n’a pas peur d’avoir mal, pas peur de voir couler son propre sang. Il aime presque autant avoir mal que faire mal, voilà pourquoi il ne recule devant aucune bataille, même si parfois il est sûr de perdre. Le jour où il mourra des mains d’un ennemi, ce sera en lui riant au nez.

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Kylian Byrne

avatar

Vampire


En ligne

¤ AVATAR : Ben Barnes
¤ CRÉDIT AVATAR : and Signa :Miss_Pie <3
¤ MESSAGES : 665
¤ POINTS : 205
¤ MULTIS : Ciarán tite chose !
¤ AGE : 32 ans, transformé à 31
¤ ZONE LIBRE : Fiche Liens
Sujet

Broken... By Wroniec

¤ GROUPE : Ex- Frates devenu vampire
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 22/02/2018


MessageSujet: Re: Promis, je ne mords pas Lun 19 Mar - 11:48

Promis, je ne mords pas

Je parcourais le regard de chacun. Mes yeux auraient pu les tuer d'une simple demande si cela avait été possible. Je grognais sur quiconque m'approchait un peu trop. Mais à croire que plus personne ne souhaitait le faire, surtout en voyant l'état de leur "supposer chef" après sont séjour prés de Gab.

- Bah... Personne ne veut causer avec la lopette ? J'avoue être quelque peu déçu... Je m'attendais à plus de punch et de courage venant de mecs viril et purement hétéro !

Tous me fixaient alors que je les encourageais. Le bar s'était complètement vidé à part le petit groupe ainsi que le barman planqué derrière son bar et la police ne mettrait sûrement pas énormément de temps à arriver. Un finit tout de même par se jeter sur moi, sûrement motiver par l'adrénaline avant d'être stoppé net, la carotide tranchée.
Je commençais à me sentir mal avec tout ce sang. Ou plutôt à me sentir que trop bien. Mon contrôle, là-dessus, n'était pas encore à son paroxysme et bien vite, je me lécher les lèvres pour récupérer ce que je pouvais. Je n'avais pas besoin de tourner la tête pour savoir de qui venait la lame. Le pourquoi de ce geste était plus énigmatique... Il m'avait protégé d'un simple humain ? Ou le sang, restait la clé de tout ?
Certes, je n'étais pas le genre de vampire à tuer pour rien comme semblait l'être Gabriel. Seule mon antipathie pouvait me garder encore à ses côtés en cet instant. Seulement, la soif de sang était telle que je ne pourrais pas partir sans plonger mes crocs quelque part.
Attrapant alors sans même regarder le bout de verre, je levais le regard vers l'humain. J'avais beau être un monstre de mythologie, le diable de la Bible se tenait surtout devant moi. Regardant les gouttes glisser le long du miroir brisé, je sentais en lui une irrémédiable attirance...

Mais avant même que je puisse finalement faire un geste, le brun me plaquer contre le mur, sa lame sur ma gorge. Je ne sentais aucune animosité de sa part sur ma personne. Je le laissais donc à sa guise me menacer légèrement avant de l'observer me demander de se faire mordre. Je plissais un peu les sourcils. Le sang sur moi n'avait été qu'un apat pour que j'accepte de le planter mes crocs en lui, attiré par l'odeur et par la faim.
Je le regardais une dernière fois pour vérifier sa sincérité avant de m'agenouiller légèrement pour être à la hauteur de sa blessure et lécher doucement la plaie avant de plonger mes crocs, le maintenant aux hanches sans trop de délicatesse. Je grognais par la puissance de son sang, lié à sa magie. Virgile m'avait appris à me contrôler, ce qui me laisser tout loisir de profiter sans avoir peur d'aller trop loin.
Je me relevais ensuite en tremblant, les yeux noircis par la magie me parcourant de haut en bas. C'était effectivement bien meilleur. C'était la première fois que j'en goûtais, les sorcières refusant bien logiquement de se laisser mordre par notre espèce. Mais je comprenais les légendes également au sujet de vampire devenue accroc à ce sang, finissant par mourir, car ne souhaitant plus boire autre chose que le liquide vitale des sorcières. J'espérais cependant ne pas finir comme ça. Il me fallu un temps pour pouvoir prononcer quelques mots.

- Étonnant... Cette, puissance, qui en émane...

Tournant la tête, j'entendais, non loin, les sirènes. Ils n'étaient pas encore là, mais ils ne tarderaient pas à rentrer et nous voir tous les deux. Ce n'était pas le moment de se faire choper.

- Les flics arrivent... Tu devrais nettoyer un peu ton bordel si tu ne souhaites pas te faire disputer...

Même si la police humaine ne pouvait rien contre moi et n'avait, à ma connaissance, pas de lien avec les Frates, moins je me faisais repérer, mieux je me porterais... Ma voix restait cependant douce et surtout sans ordre direct. Ce Gabriel là était à prendre avec de grosses pincettes...
Doucement, je vins lui lécher la joue ou du sang coulé avant de sourire et foncer vers l'extérieur. Je ne voulais pas être dans ses pattes lorsque le feu du démon jaillira.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Nilsen

avatar

Sorcière • Feu



¤ AVATAR : Shiloh Fernandez
¤ MESSAGES : 60
¤ POINTS : 38
¤ MULTIS : Nikolaj, Declan
¤ AGE : 27 ans
¤ ZONE LIBRE : Fermé pour RP
¤ GROUPE : Sorcière du feu (né femme)
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 08/03/2018


MessageSujet: Re: Promis, je ne mords pas Mar 20 Mar - 0:08



Promis, je ne mords pas
Kylian & Gabriel

Il y a du sang partout autour de nous, des blessés, des cadavres, et j’adore ça. Plus c’est rouge et plus je prends mon pied. Dommage qu’ils n’aient pas été plus résistants, la prochaine fois j’irais combattre des loups, au moins eux en ont dans le ventre. Les humains sont beaucoup trop faibles, je n’ai même pas besoin d’utiliser mes pouvoirs contre eux. Au final dans ce bar il n’y a que lui d’intéressant, assez dangereux, assez sanguin, assez tentant. Alors c’est forcément lui que je viens chercher. Il n’a pas peur de moi lorsque je le plaque contre ce mur, pas peur de cette lame qui appuie contre sa peau. Non, celui-là ne craint ni le danger, ni la mort. Un mauvais sourire se dessine sur mon visage juste avant que je lui fasse cette proposition. Vas-tu accepter ?

Son regard plongé dans le mien, il finit par s’agenouiller avant de venir y goûter, mon sang, sa morsure. C’est comme me donner ma dose de drogue, d’ailleurs j’ai fini par vraiment arrêter les drogues humaines lorsque j’ai commencé à connaître celles des vampires. Sarah aurait honte de moi, sûrement, mais cette personnalité de moi n’en a vraiment rien à foutre. Je lâche un soupire de plaisir alors que la morsure dure. Oui il adore tous les plaisirs malsains, ce sont les seuls qu’il redemande. La morsure s’arrête même un peu trop vite.

- Tu trouveras pas meilleur sang que celui des sorcières.

Ou sorcier, mais il y en a pas beaucoup des comme moi, en général les hommes sont des initiés, en général les sorcières assument leur féminité. Il se relève alors, dommage, j’aimais bien le voir à mes pieds. Tout ça à cause de ces putains de flics, moi j’étais prêt à m’envoyer en l’air sur le comptoir, sous les yeux du barman, ça aurait pu être fun.

- T’inquiète pas, les flics vont avoir droit à un joli feu d’artifice.

Il sort en premier alors que je range ma lame à sa place avant de venir récupérer la deuxième que j’ai utilisé. J’en profite même pour terminer ma bière alors que j’entends les sirènes de police approcher. Puis je sors mon zippo et l’allume en m’avançant vers le barman pour le lui mettre dans les mains.

- Tenez-le bien, d’accord ?

Sous mon regard menaçant, il n’ose qu’acquiescer de la tête et obéir. Tant mieux. J’en profite pour m’allumer une nouvelle cigarette avant de quitter la pièce en souriant, rejoignant Kylian qui m’attend dehors juste à temps. Au moment où j’entends la police vouloir entrer, je souffle ma fumée et prononce ce mot en regardant Kylian.

- Boum.

Et la flamme du briquet agit comme une explosion, envahissant d’un coup tout l’espace, propulsant les flics au loin, brûlant tous les corps restés à l’intérieur. Et voilà, plus de traces de notre passage. Et c’est tout naturellement que je plonge mon regard dans le sien pour finalement lui poser cette question

- Alors, on va chez toi ou chez moi ?

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Kylian Byrne

avatar

Vampire


En ligne

¤ AVATAR : Ben Barnes
¤ CRÉDIT AVATAR : and Signa :Miss_Pie <3
¤ MESSAGES : 665
¤ POINTS : 205
¤ MULTIS : Ciarán tite chose !
¤ AGE : 32 ans, transformé à 31
¤ ZONE LIBRE : Fiche Liens
Sujet

Broken... By Wroniec

¤ GROUPE : Ex- Frates devenu vampire
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 22/02/2018


MessageSujet: Re: Promis, je ne mords pas Jeu 22 Mar - 17:34

Promis, je ne mords pas

Je reste alors dehors le temps que Gab termine. Je n'étais pas pour la violence gratuite, vraiment pas. Mais étrangement, je n'avais pas non plus trop envie de chatouiller ce côté-là de sa personnalité... J'étais peut-être un peu lâche, mais je préférais ça que d'être définitivement mort brûler et mort... C'est ce qui s'appelait l'instinct de survie non ? Et le mien était à son apogée avec Gabriel. Je plaignais presque ces pauvres mecs... Mais, il avait de la chance de ne pas se faire choper à force. Je n'étais pas sûr que Dee apprécie ce nouvel ami... En plus de Virgile... J'allais l'achever.
Alors que j'essaie tant bien que mal de me retirer la poussière qui traîne partout sur mon manteau abîmé, je vois le sorcier revenir. À peine, il termine de prononcer son mot que tout explose, me faisant un peu sursauter en arrière. Je regarde alors le bras prendre feu et la fumée s'éloigner déjà rapidement dans le ciel déjà bien noir. Ha oui. Bon, bah, on va éviter de trop le contrarier...

- Oooookkkkk... Rappelle-moi de ne jamais te piquer une chaussette...

Il semblait très susceptible comme petit Microbe. Bon, ce n'était pas tout, mais malgré tout, je me sentais des plus dégueulasses et je rêvais d'une bonne douche. J'avais encore le goût de son sang sur la langue. C'était bien divin, je pourrais même devenir accroc si ca continuait.
Je le regarde ensuite, rigolant légèrement. Ha oui, aussi rapide ? Comment dire cela gentiment sans le froisser...

- He bah moi, je vais chez moi et toi, tu vas chez toi... Ca me parait une bonne alternative. Tu pensais vraiment que tu allais m'avoir au lit aussi facilement juste avec une explosion, aussi impressionnante soit-elle ? Non mon petit briquet... Et au pire, si tu veux vraiment, je fais quelques extras au bar "Garlic & Shots" sur Frith Street... Je te filerais le mot de passe à l'occasion si tu veux...

Il avait vraiment fait touuuuuut ce bordel juste pour me sauter ? Bon, j'admirais sa persévérance en tout cas et au moins il savait ce qu'il voulait. Mais. Non, petit Microbe. Pas ce soir... Même si j'étais curieux de savoir ce que ce grand méchant donné dans d'autres conditions. Après tout, s'il était capable de foutre le feu à un bar à distance, imaginez ce qu'il pouvait faire dans le "feu" de l'action !
Je soupire un peu, il n'avait pas trop l'air d'apprécier se faire refuser quelque chose, et je l'avais bien compris dès le début d'ailleurs avec lui. Je préférais rester prudent cependant, rien ne me disait qu'il n'allait pas tout simplement me faire partir en combustion spontanée et se barrer.

- Peut-être... Plus tard... ? Je ne suis pas du genre à le faire le premier soir, vraiment pas... Mais, ce n'est pas contre toi hein, tu es parfait ! Juste que je préfère connaître un peu avant...

Il n'aurait pas pu contrôler... L'eau ? L'eau, c'est moins dangereux... Et tant, qu'il n'y a pas de baignoire à côté... Non en fait l'eau, je n'aime pas non plus. L'air ? Hum... Il n'aurait pas juste pu contrôler les papillons ?
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Nilsen

avatar

Sorcière • Feu



¤ AVATAR : Shiloh Fernandez
¤ MESSAGES : 60
¤ POINTS : 38
¤ MULTIS : Nikolaj, Declan
¤ AGE : 27 ans
¤ ZONE LIBRE : Fermé pour RP
¤ GROUPE : Sorcière du feu (né femme)
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 08/03/2018


MessageSujet: Re: Promis, je ne mords pas Sam 24 Mar - 19:12



Promis, je ne mords pas
Kylian & Gabriel

Le bar dans lequel on s’est bagarré devient un joli feu d’artifice, emportant les corps qu’il y avait à l’intérieur. Une part de moi songe à Aaron et à sa réaction le jour où il comprendra que son "petit frère" est en réalité un meurtrier. La plus mauvaise part de moi a tout simplement hâte de pouvoir se confronter à lui le jour où ça arrivera. Mais pour l’heure c’est le vampire qui l’intéresse, sans savoir ce qu’il compte réellement en faire. Se mesurer à lui pourrait être fun, d’autres choses pourraient être fun aussi mais il est bien plus intéressé par la bagarre que par le sexe. Voilà pourquoi il finit par éclater de rire lorsque Kylian a terminé de se trouver des excuses.

- Tu crois vraiment que je voulais t’emmener chez moi pour te baiser ?
 
Ouais, il est vulgaire, loin d’être romantique, loin d’être attentionné. Le sexe violent c’est tout ce qu’il connaît parce que lui ne sait pas aimer, lui ne sait pas être doux. Alors non, ce Gabriel-là ne fait pas l’amour, il baise, c’est en tous cas les mots qu’il emploie.
 
- Et je ne suis pas le bienvenue au Garlic & Shots, mais si t’en as rien à foutre que tes potes meurent alors on peut toujours aller y faire un tour.
 
Tu découvriras vite que je ne suis pas le bienvenue dans beaucoup d’endroits, c’est pas pour rien que ma boite a du mal à tourner. Autant je peux être doué dans ce que je fais, autant avoir cette mauvaise personnalité ne me facilite vraiment pas la tâche pour avoir un avenir stable. Tu dis que tu préfères me connaître avant de te lancer dans quoi que ce soit mais crois-moi tu n’as pas envie de me connaître. Personne n’a envie d’avoir quelqu’un d’aussi instable dans sa vie et il s’arrange très bien pour que les choses ne changent pas, tu vas vite voir ça.
 
- Ou alors c’est toi que je peux tuer avant.
 
T’aurais probablement dû te barrer plutôt que d’attendre devant, de cette façon t’aurais au moins terminé cette rencontre sur une à peu près bonne note. Mon poing s’abat contre la mâchoire de Kylian avant que je ne me jette sur lui, nous faisant atterrir tous les deux au sol, moi au-dessus de lui, pour l’instant du moins. Je sais qu’il pourrait vite reprendre la main en tant que vampire, il sait aussi que je peux vite devenir dangereux en tant que sorcier du feu. Mon regard qui se pose sur lui n’a rien de celui d’un amant qui désir expérimenter de nouvelles choses, non, c’est celui d’un meurtrier. Le sang, il ne pense qu’à ça.
 
Mais pas moi. Moi je n’ai pas envie de lui faire du mal. Je ressens à nouveau ces picotements gênants. Je ne peux pas le laisser faire ça. Mes gestes se figent alors que mon poing droit est levé, prêt à s’abattre sur lui, il ne bouge pourtant pas. Ne lui fais pas de mal. Je ne veux pas lui faire du mal. L’expression dans mon regard n’arrête pas de changer, passant de la haine à autre chose, peut-être la peur, même moi je ne saurais le dire. Puis j’arrive à moitié à reprendre la main et c’est dans un grognement de rage que mon poing s’explose avec violence contre le par terre, juste à côté de son visage. Et je me laisse alors tomber sur le sol, juste à côté de lui, le libérant de ma prise, fuyant son regard alors que mes poings sont encore serrés et mon esprit occupé à se battre contre lui.
 
- Fous le camp...
 
Va-t’en car si je finis par perdre le peu de contrôle que j’ai sur lui... Je n’ai pas envie de me réveiller à nouveau le corps couvert de sang en me demandant ce qu’il s’est passé. En me demandant si je t’ai tué, à moins que ce ne soit toi qui me tues avant, peut-être que ça arrangerait bien des choses.

- Barre-toi !

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Kylian Byrne

avatar

Vampire


En ligne

¤ AVATAR : Ben Barnes
¤ CRÉDIT AVATAR : and Signa :Miss_Pie <3
¤ MESSAGES : 665
¤ POINTS : 205
¤ MULTIS : Ciarán tite chose !
¤ AGE : 32 ans, transformé à 31
¤ ZONE LIBRE : Fiche Liens
Sujet

Broken... By Wroniec

¤ GROUPE : Ex- Frates devenu vampire
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 22/02/2018


MessageSujet: Re: Promis, je ne mords pas Mar 27 Mar - 0:07

Promis, je ne mords pas

Et à partir de la, tout s'accélère. Je suis encore dans la partie où il éclate de rire parce qu'il suppose que j'ai tord sur tout la ligne. Fierté mal placée ou j'avais réellement mal interprété la chose ?

- Euh, non, je n'aimerais mieux pas... Ok, j'ai mal... Interprété, disons...

Je finis par reculer un peu, me grattant l'arrière de la tête avant de soupirer et le regarder de nouveau. Très bien, il n'est pas stable. Cette personnalité, ou quoi que ce soit, me faisait presque contraste. J'avais l'air d'un enfant de cœur à côté. J'avais presque au final ma place chez les Frates comparé à lui.
Je recule encore un peu alors qu'il s'approche. Son regard me transperçait, mais c'était loin d'être un compliment. Je le regarde un peu étonner avant de me prendre un poing que je n'avais clairement pas vu venir, me retrouvant au sol, lui au-dessus. Ok Kylian. On va y aller en douceur. Pas de geste brusque, pas de parole insensée et arrêter de bouger. On va éviter de finir cramer ce soir.
Je pourrais me libérer sans soucis, mais je savais pertinemment que je pourrais ne pas fuir vivant de cet accrochage. Autant rester le plus calme possible et ne pas jouer les barbares. Ne joue pas les Kylian, tout simplement.
Je vois son poing se lever ; m'apprêtant à ressentir le choc avant de me rendre compte que rien ne vient. Il luttait. Il semblait lutter. Mais contre quoi ? Lui-même ? Une partie de lui ne voulait rien me faire tandis que l'autre, avide de violence, se contenter de frapper.
Je ferme les yeux par le choc alors que le poing du brun s'abat à quelques centimètres de mon visage, s'explosant dans le sol.
Il se glisse à côté, me demandant déjà avec douceur de partir avant de me gueuler dessus. Je me lève rapidement avant de le regarder. Il me ressemblait. Se battant contre une force invisible mais bien présente. Ce combat interne que l'ont fait quand quelque chose nous arrache nos propres pensées, nos souvenirs, notre contrôle.

- Je ne vais pas te laisser là mec... Allez, laisse moi t'aider...

Je finis par m'accroupir à ses côtés, l'obligeant à me regarder.

- Hé ! Je sais ce que c'est de combattre quelque chose qu'on a au plus profond de soi ! Alors laisse-moi t'aider, c'est un putain d'ordre... Repousse-le, domine-le, fait en sorte qu'il se barre pour le restant de la soirée... Allé... Et lève toi... Ne restons pas la, et ça non plus c'est tout sauf une simple demande.

Clairement, je n'avais aucun service à lui rendre, mais je n'allais pas le laisser pourrir dans cette ruelle même si ce n'était sûrement pas la première crise du genre qu'il faisait. Moi, j'avais été heureux de trouver Virgile pour combattre mes démons. C'était à moi de rendre la pareille désormais.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Nilsen

avatar

Sorcière • Feu



¤ AVATAR : Shiloh Fernandez
¤ MESSAGES : 60
¤ POINTS : 38
¤ MULTIS : Nikolaj, Declan
¤ AGE : 27 ans
¤ ZONE LIBRE : Fermé pour RP
¤ GROUPE : Sorcière du feu (né femme)
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 08/03/2018


MessageSujet: Re: Promis, je ne mords pas Mar 27 Mar - 2:10



Promis, je ne mords pas
Kylian & Gabriel

Pourquoi faut-il toujours qu’il détruise tout ? Même une possible amitié naissante il me la gâche alors que pourtant je ne l’aurais probablement jamais revu, mais dans le doute il préfère cogner, il préfère gagner. Je l’avais supplié de m’aider à l’époque, de tous les repousser, de garder le dessus, et petit à petit il a fini par prendre de plus en plus le contrôle, par faire du mal à mes proches, à ma propre famille, aux personnes que j’aimais bien. Depuis je vis bien mieux en étant seul mais il y a des moments où je ne suis pas contre un peu de compagnie. J’aurais bien aimé avoir la compagnie du vampire pour la soirée, mais ça aussi il l’aura gâché.

J’arrive à me contrôler assez pour faire éclater mon poing contre le par terre plutôt que contre son visage. Je les entends bien mes os se craquer alors que mon sang coule sur le bitume, alors que je sens une douleur remonter jusqu’à mon avant-bras, mais elle me fait du bien cette douleur, elle m’aide à me concentrer sur autre chose. Tu vois, c’est aussi pour ce genre de chose que j’aime bien avoir une fiole de sang de vampire à disposition, quand c’est pas une bagarre qui tourne mal c’est moi-même qui me mets dans ces états. Enfin profites-en pour te barrer de là tant que je me contrôle encore un peu, ça vaudrait mieux pour toi. Sauf que non, cet idiot croit qu’il peut m’aider.

- Je te dis de dégager !

Mais à la place il se rapproche et s’accroupit près de moi. T’es suicidaire ou quoi ? Faudra pas te plaindre si tu finis avec la gueule en sang. Son exclamation me pousse à relever mon visage vers lui et croiser son regard alors que j’ai pas bougé de ma place au sol, gardant les poings fermés, essayant de me concentrer sur ma respiration. Il me parle de le repousser comme s’il avait compris, comme s’il savait, mais c’est plus facile à dire qu’à faire. T’as jamais vu Dr Jekyll et Mr Hide ? Parce que c’est un bon exemple pour te donner un aperçu de ce que je suis.

- Parce que tu crois que c’est aussi simple que ça ?! Y a que deux choses qui le font fuir, les émotions et la douleur qu’il contrôle pas.

Et sur ces mots mon autre main vient agripper celle que j’ai démolie et se serrer dessus, me faisant grimacer et lâcher un long grognement de douleur. Putain j’en ai les larmes aux yeux et ça me fait carrément chier qu’il voit ça, mais au moins j’arrive à le faire fuir, plus je resserre et plus ça l’énerve, plus il s’éloigne. Il a horreur que je le combatte et en général il trouve toujours une bonne façon de me le faire payer, mais tu seras pas là pour voir ça et tant mieux. Je finis par relâcher ma main et récupère difficilement mon souffle avant de finir par me relever, du sang dégoulinant de ma main jusqu’au sol mais j’en ai clairement rien à foutre.

- C’est moi qui te suis cette fois...

Je prononce ces mots d’un ton toujours un peu froid mais plus calme, fuyant son regard. Putain j’ai horreur qu’il m’ait vu comme ça, lui ou n’importe qui d’autre d’ailleurs. Pourquoi est-ce que j’accepte de le suivre d’ailleurs ? Lui qui voulait que chacun rentre chez soi, j'espère que tu restes pas par pitié parce que ça me foutrait encore plus en rogne. Je devrais me barrer de là et rentrer chez moi. Je serais bien mieux tout seul... Pourtant j’ai pas envie de rester seul.

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Kylian Byrne

avatar

Vampire


En ligne

¤ AVATAR : Ben Barnes
¤ CRÉDIT AVATAR : and Signa :Miss_Pie <3
¤ MESSAGES : 665
¤ POINTS : 205
¤ MULTIS : Ciarán tite chose !
¤ AGE : 32 ans, transformé à 31
¤ ZONE LIBRE : Fiche Liens
Sujet

Broken... By Wroniec

¤ GROUPE : Ex- Frates devenu vampire
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 22/02/2018


MessageSujet: Re: Promis, je ne mords pas Mar 27 Mar - 18:59

Promis, je ne mords pas

Je reste à ses côtés, ne bougeant pas même après qu'il me l'ait de nouveau demandé. Non, j'irais nulle part mec, ne cherche pas. Je sais que trop bien ce que s'est et je ne peux pas laisser quelqu'un souffrir de ça seul. J'aurais aimé, durant un an, avoir quelqu'un qui m'aide à les contrôler.
Je finis par m'accroupir et le forcer à se battre. Non, ce n'est pas simple loin de là. Mais c'est en essayant que l'impossible devient possible. Et j'étais celui qui essayerait d'effacer ce foutu "im" devant ce mot.

- Alors booste tes émotions... Tiens, pense à.. Notre amitié. Qu'on peut devenir pote, une émotion positive. Après tout, nous sommes déjà intimes, je t'ai mordu. Allez, pense à ça et dégage le ! Joue avec la douleur, également, ne le laisse pas gagner sinon je t'assure que je te frappe jusqu'à ce qu'il se barre ! Nous sommes toujours plus fort qu'eux...

Il finit par faire l'effort d'essayer. Je supposais grandement qu'il était plutôt du genre à utiliser l'option douleur que l'option émotion. J'attends un moment avant de sentir que c'était le premier Gabriel que je voyais, que je sentais. Je l'aide à se relever malgré le fait qu'il me rejette un peu. Pas grave, normalement, c'est moi qui dégage les gens, j'ai l'habitude de ce genre de réaction.

- Allé go... On va aller chez toi, je n'ai pas vraiment de maison pour ma part... Guide moi, c'est tout ce que je te demande...

On parcourt alors les rues tandis qu'il reste silencieux hors les rares moments où il me dit où tourner. On arrive ensuite au centre de Londres dans un bâtiment moderne malgré les quelques tags sur le côté droit. Je le laisse passer devant pour arriver dans un lof luxieux avec une déco aussi chic que la devanture.

- Bien... Dis-moi où est la salle de bain... Et assis toi... Assis toi !

Ma voix était dure et cassante, mais je ne voulais pas montrer une quelconque faiblesse face à lui tant que je n'étais pas sûr que je causais avec la bonne personnalité. Je vais alors trouver la trousse à pharmacie. Elle était composée des soins de base avec du désinfectant, des bandages, doliprane et tout ce qui pouvait aider dans ce genre de situation.
Revenant alors, je me pose à ses côtés.

- Allez donne moi ta main... Hey... Je ne te demande pas en mariage, je veux juste te soigner un minimum. Tu me dois bien ça non ? Dis-je en souriant un peu. Après le poing que je m'étais pris et le reste, l'aider à se soigner n'était pas cher payé. Après, je m'en irais et te laisserait tranquille promis, mais en attendant, laisse moi t'aider un peu, s'il te plaît...

Je plonge mon regard dans le sien, espérant l'amadouer un minimum.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Nilsen

avatar

Sorcière • Feu



¤ AVATAR : Shiloh Fernandez
¤ MESSAGES : 60
¤ POINTS : 38
¤ MULTIS : Nikolaj, Declan
¤ AGE : 27 ans
¤ ZONE LIBRE : Fermé pour RP
¤ GROUPE : Sorcière du feu (né femme)
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 08/03/2018


MessageSujet: Re: Promis, je ne mords pas Mer 28 Mar - 15:25



Promis, je ne mords pas
Kylian & Gabriel

Je ne sais pas vraiment pourquoi est-ce qu’il reste là alors que je lui hurle de dégager, alors que je l’ai cogné, alors qu’il a bien pu voir le danger que je peux représenter, même pour lui. Au fond une part de moi est bien contente qu’il reste malgré tout ça et en même temps je sais pas si c’est une bonne idée parce que si je ne le contrôle pas ça finira par exploser. J’essaie de me concentrer sur sa voix et sur la douleur pour me calmer, appuyant sur ma blessure pour le forcer à fuir. Me frapper pour qu’il se barre n’est pas une bonne idée, crois-moi, parce que dans ce genre de cas il prendra juste le dessus pour te faire payer. La douleur qu’il ne contrôle pas c’est celle que je nous inflige moi-même, et c’est comme ça que j’arrive à le faire fuir.

Je finis par me relever et finalement c’est chez moi qu’on se dirige. Toi qui n’avais pas envie de venir, on dirait que j’ai trouvé un moyen de t’y attirer finalement, j’imagine qu’on peut bien y voir l'ironie de la situation. On marche en silence jusqu’à mon loft dont je viens ouvrir la porte pour nous laisser entrer, et là m’sieur le vampire se remet à me donner des ordres. J’aime vraiment pas ça tu sais donc va falloir y aller mollo là-dessus.

- On me donne rarement des ordres chez moi, tu sais ? La salle de bain c’est la deuxième porte à gauche du couloir.

Je ne dis pas ces mots d’un ton froid cette fois, je finis même par aller m’asseoir comme il me l’a demandé, mais je voulais juste le lui faire remarquer, qu’il prenne pas l’habitude de vouloir me donner des ordres parce que ça passera pas à chaque fois. Il revient vers moi avec la trousse de soins et je finis par lui donner ma main sans le regarder pour le laisser faire. Ça irait plus vite si tu me filais un peu de ton sang, tu crois pas ? Mais j’imagine que ça ferait beaucoup de lui en demander deux fois en une soirée et la fiole je préfère la garder pour des situations bien plus extrêmes, car oui, cette main explosée c’est vraiment pas grand-chose dans mon quotidien.

- Pourquoi est-ce que tu fais tout ça ? Je t’ai cogné et insulté, tu devrais plutôt avoir envie de me frapper à la place. A moins que tu me soignes pour mieux me flinguer derrière.

J’ai pas l’habitude qu’on prenne soin de moi, ça fait des années que je me soigne tout seul. Avant il arrivait à Sarah de s'occuper de moi, mais c’était la seule qui osait vraiment m’approcher, les autres avaient peur ou alors ils me méprisaient. J’évite de jeter un coup d’œil vers ma main, préférant ne pas voir les dégâts. Je ne bouge pas non plus d’un poil quand il me soigne, je suis loin d’être une chochotte à grogner quand on lui met un peu de désinfectant sur sa blessure, tout ça je le ressens plus vraiment maintenant. Je finis par relever mon visage vers le vampire, croisant son regard.

- Comment t’as su ? Que c’était pas vraiment moi... En général les gens préfèrent m’insulter de taré et se tirer.

En général les gens ne voient pas que je me bats contre moi-même pour éviter de faire trop de dégâts, au contraire ils le provoquent et plus ils le font, moins j’ai le contrôle sur lui. Alors que toi t’as su rester calme au moment où je t’attaquais, t’as su remarquer qu’un truc n’allait pas. Alors dis-moi, comment t’as fait pour voir tout ça ?

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Kylian Byrne

avatar

Vampire


En ligne

¤ AVATAR : Ben Barnes
¤ CRÉDIT AVATAR : and Signa :Miss_Pie <3
¤ MESSAGES : 665
¤ POINTS : 205
¤ MULTIS : Ciarán tite chose !
¤ AGE : 32 ans, transformé à 31
¤ ZONE LIBRE : Fiche Liens
Sujet

Broken... By Wroniec

¤ GROUPE : Ex- Frates devenu vampire
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 22/02/2018


MessageSujet: Re: Promis, je ne mords pas Mer 28 Mar - 16:48

Promis, je ne mords pas

Je commence à me radoucir niveau ordre. Le but n'était pas de le faire fuir ou le braquer. Je m'installe à ses côtés alors qu'il me donne sa main que je nettoie avant de désinfecter. Bien sûr, il n'avait pas vraiment le choix pour réellement guérir a part aller à l'hôpital ou boire du sang de vampire, mais ça, c'était sa décision et non la mienne. Je rigole un peu à sa phrase sans le regarder pour autant, continuant le bandage avec concentration.

- Si j'avais voulu t'achever, j'aurais largement profité de ton instant de faiblesse après m'être relevé... Et non, soigner pour mieux tuer, ce n'est pas trop ce que je fais en général... Et si je frappais tous ceux qui m'insupporte, il n'y aurait plus grand monde à Londres...

Je lève le regard en souriant un peu. Oui, il m'avait agacé, mais j'aimais bien son punch et son répondant. Après, le pourquoi je le soignais vraiment, je ne savais pas non plus. Par bonté d'âme peut-être ? Ou juste parce qu'il me plaisait bien niveau comportement ? Par curiosité également ? Beaucoup de raison.
Je termine alors le bandage avant qu'il ne me pose une autre question. Je soupire un peu, prenant une épingle pour caler la bande et qu'elle ne bouge plus.

- Parce que j'ai le même problème... Des voix, des hallucinations, comme un monstre ou plusieurs qui s'emparent de ton corps, ton esprit. Ton odeur à changer, tes yeux, même ta respiration. Ton sang filait vraiment plus vite dans tes veines. Tu me ressemblais un peu en pleine crise, sauf que tu gardais le contrôle de la réalité. Pas de ton corps certes, mais tu étais présent alors que moi, je ne le suis jamais... Voilà, pour ça, ça tiendra bien, mais je te conseille le sang ou l'hôpital, tout est cassé là-dedans... Je le regarde ensuite. J'ai vécu un an avec ces voix sans avoir la moindre personne pour m'aider. Puis j'ai rencontré quelqu'un qui m'a tendu la main, m'a parlé, m'a offert de son aide malgré ma violence, malgré le fait que je l'ai attaqué... Alors j'ai fait pareil avec toi. Parce que c'est important pour moi.

Cela me rappeler mon enfance quand je protégeais ce petit bonhomme. Je ne savais même pas ce qu'il était devenu ni comment il s'appelait. On m'avait tout fait oublier. Mais quelques souvenirs demeuraient. Je soupire un peu avant de regarder sa main.

- C'est le moment d'utiliser le sang que tu m'as pris non ? Ce sera largement plus rapide même si je pense que désinfecter n'était pas forcément un luxe. Puis, si tu veux je vais y aller et te laisser te reposer. Il me reste encore un peu de temps avant que le soleil ne se lève.

Il n'avait pas l'air d'être non plus très bavard ni très social. Alors je n'allais pas le déranger plus. Je me lève en suite en m'étirant.

- Je travaille à la morgue de l'hôpital central, je ne sais plus si je te l'ai dit, si jamais... Tu as besoin de parler.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Nilsen

avatar

Sorcière • Feu



¤ AVATAR : Shiloh Fernandez
¤ MESSAGES : 60
¤ POINTS : 38
¤ MULTIS : Nikolaj, Declan
¤ AGE : 27 ans
¤ ZONE LIBRE : Fermé pour RP
¤ GROUPE : Sorcière du feu (né femme)
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 08/03/2018


MessageSujet: Re: Promis, je ne mords pas Lun 2 Avr - 0:51



Promis, je ne mords pas
Kylian & Gabriel

Je le laisse me soigner sans trop chercher à le regarder. C’est assez perturbant en fait que quelqu’un fasse ça pour moi, inhabituel surtout, mais pas si déplaisant. Disons que ça me change que de laisser mes blessures s’infecter ou de les soigner moi-même en galérant quand c’est dans des endroits pas pratiques. J’aimais bien quand Sarah prenait soin de moi, au moins ça me donnait l’impression d’avoir de l’importance pour quelqu’un. Putain faut que j’arrête de penser à ça.

Il finit par m’expliquer pourquoi il agit comme ça avec moi, bon visiblement c’est pas pour me tuer. Je relève enfin mon regard vers lui lorsqu’il me dit qu’il a le même problème. Vraiment ? Parce que ça c’est pas vu ce soir, je peux te dire que moi si je me prends un pain l’autre débarque tout de suite alors que toi t’es resté complètement stoïque. Tu m’expliques ton secret ? J’écoute attentivement tout ce qu’il me dit, pour une fois je cherche pas à le couper ni à l’envoyer boulet, j’ai besoin de comprendre. Il dit que c’est quelqu’un qui l’a aidé, sauf que moi on a déjà essayé de m’aider, on m’a même filé des médocs pour ça mais comme tu peux le voir ça n’a pas marché.

- Ça fait douze ans qu’on m’a catégorisé comme patient à trouble dissociatif de l’identité, rien que le nom met pas trop en confiance. Y en a plus d’un qui ont essayé de m’aider, des professionnels à la con qui me bourraient de médocs, ça a jamais marché pour moi. Je sais pas ce qui t’est arrivé, ton expérience m’a plutôt l’air d’un trauma, peut-être que c’est pour ça que tu as pu être aidé. Mais je suis pas sûr que moi on puisse m’aider.

Et pourquoi je lui parle de ça après tout ? J’ai jamais parlé de ces problèmes-là à personne, mais c’est aussi parce que jamais personne ne m’a encore dit avoir vécu la même chose. Il me propose alors d’utiliser son sang pour soigner ma main, ce qui me fait jeter un coup d’œil sur le travail qu’il a fait. Ouais, c’est carrément mieux qu’un bandage que je me serais fait moi-même, y a pas à dire. Il finit par se relever et je sais qu’il va s’en aller. Mon regard se repose directement sur lui alors que dans ma tête je cherche une bonne raison de le pousser à rester. Boire un coca ? T’es con c’est un vampire. Se mater un film ? Tu connais même pas ses goûts. Merde je sais pas, mais... J’ai pas envie de rester seul c’est tout.

- Sinon tu peux rester aussi, et t’inquiète pas je vais pas chercher à baisser ton froc ni à te cogner encore. Enfin après tu restes que si t'en as envie...

Parce que manquerait plus qu’il reste par pitié, ça c’est pas pour moi, je préfère encore qu’il se casse et qu’on se revoit jamais. Je me lève à mon tour de ma place pour aller ouvrir une fenêtre où je me cale pour fumer. Promis, les volets seront baissés et les rideaux tirés si t’es encore là au moment où le soleil se pointe, mais en attendant autant ne pas enfumer la baraque. Je galère un peu à sortir la clope du paquet et l’allumer, le tout avec la main gauche alors que je suis droitier. Ça me rappelle qu’il m’a proposé d’utiliser le sang qu’il m’a filé pour me soigner, sauf que je préfère pas vraiment faire ça. Après avoir soufflé la fumée, je tourne mon regard vers lui à nouveau.

- La fiole je risque d’en avoir besoin pour des situations disons plus extrêmes... Mais je serais pas contre que tu m’offres encore un peu de ton sang pour soigner cette blessure-là.

Et puis le sang des vampires c’est un peu comme une drogue pour moi, donc si je peux avoir droit à une dose offerte, ce n’est pas moi qui serais mécontent, reste à savoir si lui ça lui va. J’ai pas non plus de problème à lui offrir encore un peu de mon sang en échange, pour moi ce genre de choses est loin d’être tabou, mais ça t’as déjà dû le remarquer.

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Kylian Byrne

avatar

Vampire


En ligne

¤ AVATAR : Ben Barnes
¤ CRÉDIT AVATAR : and Signa :Miss_Pie <3
¤ MESSAGES : 665
¤ POINTS : 205
¤ MULTIS : Ciarán tite chose !
¤ AGE : 32 ans, transformé à 31
¤ ZONE LIBRE : Fiche Liens
Sujet

Broken... By Wroniec

¤ GROUPE : Ex- Frates devenu vampire
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 22/02/2018


MessageSujet: Re: Promis, je ne mords pas Lun 2 Avr - 1:48

Promis, je ne mords pas

Je lui réponds alors sans le regarder avant de lever le regard sur lui tandis qu'il m'explique son trouble. J'en avais entendu parler oui. Ce n'était pas ce que j'avais, mais les symptômes pouvaient parfois se ressembler. Dans les deux cas, tout venait du cerveau.

- Je ne suis pas atteint du même trouble, c'est vrai... Pour ma part, c'est à cause de ma transformation en vampire, les tortures que l'ont m'a fait, le fait que... Plusieurs vampires m'ont mordu et transformé en même temps... De plus, on m'a laissé ensuite mourir seul dans une cave avant de me laisser sans explication... Ca a été dur... Mais je pense que quand on veut, on peut essayer d'aider l'autre au mieux... Et si tu acceptes, je peux essayer...

Je lui souris avant de me lever. Peut-être souhaitait-il être seul et se reposer. Et, pourtant, au fur et à mesure que je m'approche de la porte, je le sens chercher une excuse pour me retenir. Je me retourne ensuite, le regardant avec questionnement avant de rigoler légèrement.

- Oh, ne t'inquiète pas, je baisse très bien mon froc tout seul et quelques coups ne m'ont jamais fait peur... Mais, ok ! Et puis je veux vérifier que ta main aille bien... Et que... Je le montre entièrement. Le reste aussi !

Oui, je me cherchais quelques excuses également effectivement. Je ne restais pas par pitié, j'avais envie de le connaître un peu plus. Lui et son hôte. Je le regarde se lever pour aller fumer avant de m'approcher, me calant l'épaule contre le montant de la fenêtre. Boire de notre sang ne le répugnait pas, au contraire, je sentais qu'il prenait même un grand plaisir. Il était comme ces humains au bar où j'allais, prêt à beaucoup de sacrifice pour une dose. Notre sang devait cacher plus de psychotropes que je ne le pensais.

- Très bien... Et je suis d'humeur généreuse... Je te propose même de choisir l'endroit que tu souhaites ! Mais à une condition... Enfin deux. Je suis gourmand. Déjà, je veux savoir pourquoi vous, les humains, sorciers comprit, vous raffolez autant de notre sang... Il y a des sensations, un goût, quelque chose ? Et deuxièmement, je veux un peu du tien pour demain... Et à la source...

Je lui souris, attendant sa réponse malgré le fait que je trouvais mes conditions plutôt généreuse au vu du prix. Je le laisse alors fumer, tandis que je m'aventure vers la télé où une collection de DVD trônait.

- Jolie ! Tu me proposes un truc pour ce soir ? Je connais rien, j'ai pas eu droit aux films durant ma vie... Instruis moi... Et puis, on peut se commander quelque chose... Enfin, pour toi, parce que, je ne digère rien... Dis-je en regardant les titres.En tout cas... Même si je n'arrive pas à te sauver de cet état... Dis-toi au moins que je l'accepte parfaitement... J'acceptais son double, je l'acceptais lui. Et si tu es d'accord alors... Je hausse les épaules après m'être relevé. Une amitié pourrait naître...

Je le regarde, esquivant un sourire.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Nilsen

avatar

Sorcière • Feu



¤ AVATAR : Shiloh Fernandez
¤ MESSAGES : 60
¤ POINTS : 38
¤ MULTIS : Nikolaj, Declan
¤ AGE : 27 ans
¤ ZONE LIBRE : Fermé pour RP
¤ GROUPE : Sorcière du feu (né femme)
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 08/03/2018


MessageSujet: Re: Promis, je ne mords pas Mar 3 Avr - 1:36



Promis, je ne mords pas
Kylian & Gabriel

Le fait qu’il me raconte l’histoire de sa transformation m’étonne un peu, surtout en découvrant à quel point elle a pu être traumatisante. Je ne sais pas pourquoi il me fait confiance au point de me révéler tout ça, peut-être qu’il le fait parce que je me suis ouvert aussi... Quoi qu’il en soit j’ai déjà entendu de biens plus belles histoires de transformation et la sienne ne donne clairement pas envie. Qu’est-ce que tu faisais dans ton passé pour que des vampires te fassent subir un tel sort ? Je reste silencieux, gardant mes questions pour moi, me disant que je pourrais peut-être revenir sur le sujet une prochaine fois, ou peut-être pas.

Je me contente d’aller à la fenêtre après lui avoir proposer de rester de manière assez bancal, mais l’effet est là, il accepte ma proposition. J’en cache un certain sourire, ne préférant pas lui montrer que ça puisse me faire plaisir, j’ai pas envie qu’il croit que je l’apprécie déjà un peu trop pour une première rencontre.

- Je suis un dur à cuire tu sais, il faut plus qu’une main pétée pour me faire aller mal.

A vrai dire les douleurs physiques ne m’atteignent plus vraiment, ne me brisent plus en tous cas. Aujourd’hui si vous voulez vraiment me faire du mal c’est le mental qu’il faut briser, lui est tellement déséquilibré que ce serait facile de l’abîmer. J’allume ma cigarette et commence à tirer une longue latte dessus avant qu’il ne me rejoigne. C’est là que le débat sur l’échange de sang commence, visiblement il est d’accord pour me filer du sien, ce qui éveille le côté drogué en moi. Il veut aussi mon sang pour demain, ce qui encore une fois ne me dérange pas le moins du monde, tout comme répondre à sa question. Je pensais que les vampires étaient les premiers au courant de l’effet que leur sang pouvait infliger. J’aspire à nouveau la fumée de ma cigarette avant de finir par lui répondre.

- Deal, tu auras droit de reprendre mon sang, demain, ce soir, quand tu veux. Et en ce qui concerne le sang des vampires... Disons que tu prends la drogue la plus puissante, tu gardes les meilleurs effets et tu retires les pires. Crois-moi quand tu sais ça t’as bien vite fait d’abandonner toutes les merdes du marché pour profiter du Graal.

Alors oui, le sang des vampires ne plaît pas forcément à tout le monde parce que chacun est différent, t’en auras pleins qui te diront qu’ils n’ont pas besoin ni l’envie de se retrouver dans ces états-là pour se sentir bien, mais t’en as aussi pleins d’autres qui ont besoin de ça pour tenir le coup. Il finit par se lever et se diriger vers mon meuble à DVDs, me proposant le programme de ce soir. Je tire une dernière latte sur ma cigarette avant de la jeter et refermer la fenêtre, me rapprochant du meuble et de lui par la même occasion.

- Sérieux ? Tu connais rien de rien ? Va vraiment falloir changer ça alors. On pourrait commencer par John Wick ? C’est un film d’action avec un héros ultra badass. Sinon on pourra regarder Matrix aussi, mais c’est toute une saga, ça risque de prendre plus de temps.

Et me voilà partit, par contre je te préviens, t’attends pas à regarder des films d’amour ou des comédies musicales ici, ce sera sans moi sinon. Je finis par m’arrêter et me tourner vers Kylian pour répondre aux derniers mots qu’il a prononcé avant que je ne me lance dans une liste de films d’action à se mater.

- Et ouais, pourquoi pas... J’espère juste que tu le regretteras pas mais vu qu’apparemment tu l’acceptes aussi ça devrait aller.

Enfin ça ira jusqu’au jour où il essaiera sérieusement de te tuer j’imagine, après ça tu ne voudras probablement plus m’approcher, mais puisqu’on en est pas encore là j’imagine qu’on peut en profiter. J’ai pas eu de personne vraiment proche depuis la Norvège alors... je pourrais essayer.

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Promis, je ne mords pas

Revenir en haut Aller en bas
Promis, je ne mords pas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Promis, je ne mords pas
» ♠ Marcus ~ Promis, je ne mords pas...si vous êtes sage ! ¤
» Promis je ne mords pas (a) ~ Owen
» “Promis, je serai sage, je ferai pas de bruit!”
» Petit poisson mord à l'hameçon... [Jared] ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moon's Spell :: BIENVENUE A LONDRES :: Le Centre de Londres-
Sauter vers: