RSS
RSS



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


''Moon's Spell'' s'inspire du roman ''Salem'' de Sandra Triname. Les autres sources sont diverses et variées.
Redécouvrez certaines races avec des manières de jeux exclusives qui pourront vous ravir. ''Moon's Spell'' cherche plusieurs
PV's très importants pour le développement du jeu. Personnages construits mais libres en plusieurs points, ils ont tous des
liens entre eux. N'hésitez pas, inscrivez vous !



Partagez|

Révélation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Jodie Rowley

avatar

Londonnienne



¤ AVATAR : Candice Accola
¤ MESSAGES : 249
¤ POINTS : 96
¤ MULTIS : Aaron Davis - Hannah Johnson - Alex Blackwood
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE : Places libre pour RP : 0/4
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/01/2018


MessageSujet: Révélation Ven 23 Fév - 20:51



>
Révélation
Nikolaj & Jodie




Jodie regarde son téléphone dans un soupir. Que des refus, soit disant qu'on est en semaine. Pff. Demain, elle doit récupérer son grand-père à l’hôpital, en fin de journée, alors elle s'était dit qu'elle pourrait profiter de cette dernière soirée en sortant un peu. Les refus sur son téléphone lui apprennent qu'elle ne sortira pas. Tant pis. Elle expérimente donc les soirées « de vieux », celles où on finit dans un pyjama pas très glamour mais fichtrement confortable, affalée dans le canapé à regarder la télé. Un canapé qui, au passage, avait été recousu maladroitement et nettoyé comme elle l'avait pu. Le sang, ça ne part pas aussi facilement que ce qu'on pouvait croire, surtout quand ce maudit canapé n'est pas déhoussable. N'empêche qu'elle l'avait gardé, qu'elle ne l'avait pas bazardé pour un autre parce que c'était SON canapé, aussi pourri soit-il !

Un peu déçue, et navrée par le programme télé, Jodie décida de se coucher tôt. Au moins, elle va peut-être pouvoir rattraper son sommeil en retard, c'est un mal pour un bien. En tout cas c'est ce qu'elle imagine en allant se coucher. Sauf que, en pleine  nuit, sans qu'elle ne sache réellement l'heure qu'il peut bien être, ça tambourine à sa porte. Sa frappe de manière frénétique ce qu'elle trouve assez étrange et plutôt inquiétant. Mal réveillée, les cheveux en plein rébellion, elle descend pour ouvrir la porte et se retrouver nez-à-nez avec un homme qu'elle ne connaît absolument pas. Il ne lui laisse même pas le temps de s'interroger.

« Je viens d'avoir un accident, mon ami est encore dans la voiture » Il fait un geste de la main mais elle ne voit rien. Faut dire qu'elle a à peine ouvert la porte, ça limite beaucoup son champ de vision. « Mon portable s'est cassé et... Et... Est-ce que je peux emprunter le votre pour appeler les secours, s'il vous plaît ? »
« Bougez pas, j'arrive. »

La voix est encore un peu endormie mais elle comprend l'urgence de la situation. Elle en est certaine, tout le monde aurai réagit de la même façon qu'elle dans ce genre de circonstance. Elle laisse la porte entrebâillée et retourner dans le salon pour attraper son téléphone portable. L'objet dans la main, elle sursaute en se retournant après avoir vu l'homme se tenir face à elle. Jodie va pour lui tendre le téléphone mais il y a soudainement quelque chose qui la dérange. L'homme n'a plus vraiment l'air paniqué et, en penchant légèrement la tête, elle voit  une autre silhouette entrer pour refermer la porte derrière elle.

« Il n'y a pas vraiment d'accident, c'est ça ? »
« J'voulais juste prouver à mon pote que c'était trop facile de rentrer, sans avoir à le faire en force. »

OK. C'est le genre de moment où elle aimerait alors l'esprit de répondre quelque chose de cinglant, digne d'une réplique de film. En vrai, ce n'est pas dans son caractère, elle reste bloquée comme une conne tout en sachant qu'elle doit bouger. Là, tout de suite, elle se sent assez pitoyable. Le gars agite la main en direction du téléphone qu'elle tient et, sans même prendre le temps d'y réfléchir, elle lui tend.

« Vous voulez quoi ? »
« On veut quelqu'un. »

Il pianote sur le téléphone jusqu'à trouver le prénom recherché dans le téléphone. Une sonnerie se fait entendre et quand ça décroche, elle se sent complètement paumé par rapport à la situation.

« Salut P'tit prince. On est chez ton infirmière... Tu sais que son canapé a encore ton odeur ? Une infection, je te jure !  Enfin bref, si tu veux la retrouver en un seul morceau, je te conseille de te ramener assez vite. »

Jodie essaye de calculer assez rapidement la situation. S'il parle d'infirmière, c'est qu'il doit avoir appelé Nikolaj... Ou son grand-père mais elle ne voit vraiment pas ce qu'on peut vouloir à cet homme. En revanche, Nikolaj avait parlé de gens qui gardaient une certaine haine vis-à-vis de la situation que pouvait avoir son père. Et, allez savoir pourquoi, cette idée la fait rire ce qui vaut un regard interrogateur de l'homme face à elle.

« Parce que vous pensez vraiment qu'il va venir ? Il ne doit même pas savoir de qui vous parlez. »

L'homme lui fait comprendre qu'elle n'a pas à s'inquiéter pour ça, qu'il va venir. Mais, en revanche, elle devrait commencer à s'inquiéter pour elle, que tout ça n'est qu'une question de vengeance. En réalité, Jodie n'écoute plus vraiment ce qu'il dit tellement elle est dégoûtée par cette main qui parcourt sa joue jusqu'à descendre sur son cou. Son cerveau se déconnecte et c'est une sorte d'instinct de survie complètement pourri qui se met en route. Elle repousse cette main et contourne l'homme pour courir jusqu'à la porte de sortie. Elle arrive même jusqu'à la poignée qu'elle arrive à actionner avant que le deuxième homme ne la rattrape par la taille avant de la soulever comme un sac à patate.

« On doit vraiment attendre qu'il arrive pour la tuer ? »

ça doit être à ce moment là qu'elle s'est mise à se débattre comme elle le pouvait. Alors que l'autre répondait que, oui, il fallait attendre. Apparemment il avait envie que Nikolaj la voit mourir. Le sac à patate qu'elle est devenue, se retrouva projeté sur le canapé. Elle ne saurait dire ce qui s'est exactement passé par la suite, tellement c'est flou. Elle s'est qu'elle a essayé de s'enfuir plusieurs fois, qu'elle s'est prise quelques coups à chaque essais pour la dissuader de recommencer. Jodie ne sait pas non plus combien de temps tout ça a durer, surtout que sa dernière tentative d'évasion s'est soldée par une rencontre avec un meuble du salon. En plein dans l'arcade sourcilière qui a cédé. Elle se souvient des deux types qui se sont figés un instant, qui l'on  regardés comme un morceau de viande sans quitter sa blessure du regard. Quand, tout d'un coup, le type numéro un – qu'on va appelé Max – tourne son regard vers la porte.

« Il arrive ? »

Qui ? Quoi ? Comment ? Elle n'a pas le temps de se poser toutes ces questions que l'autre, Allan, l'attrape par les cheveux pour la traîner au fond du salon, laissant Max entre eux et la porte d'entrée.


©️ LILIE



Revenir en haut Aller en bas
Nikolaj Keegan

avatar

Loup • meute Nord



¤ AVATAR : Liam Hemsworth
¤ MESSAGES : 97
¤ POINTS : 53
¤ MULTIS : Declan, Gabriel
¤ AGE : 18 ans
¤ ZONE LIBRE : 2 places libres pour RP
¤ GROUPE : Prince de la meute du Nord
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 04/01/2018


MessageSujet: Re: Révélation Dim 25 Fév - 23:20



Révélation
Jodie & Nikolaj

Plus les jours passent et plus le boulot s’accumule et je ne parle pas de la fac mais de mon travail en tant que prince de meute. Evidemment c’est normalement à Elijah de gérer ce qu’il se passe sur son territoire, mais puisque lui accepte les autres espèces, il faut bien que quelqu’un d’autre fasse le travail à sa place. J’ai l’impression que plus on en tue et plus il y en a, coupez une tête et d'autres repoussent. Les vampires sont des abominations qui se reproduisent à une vitesse dévastatrice. S’il n’y avait personne pour les éliminer Londres serait complètement envahi à l’heure qu’il est. Alors il faut que je prévoie plus gros, un moyen de les éliminer en plus grande quantité. Alors que je suis penché sur plusieurs documents, je vois mon téléphone sonner.

- Salut P'tit prince. On est chez ton infirmière... Tu sais que son canapé a encore ton odeur ? Une infection, je te jure !  Enfin bref, si tu veux la retrouver en un seul morceau, je te conseille de te ramener assez vite.

Je ne réponds pas, me contente de raccrocher alors que l’expression de mon visage s’est complètement obscurcie. Je me contente d’embarquer deux armes avant de partir, sans prévenir personne. J’aurais pu demander de l’aide à Bastian ou Gareth mais non, je considère que cette affaire me touche personnellement et je suis suffisamment en colère pour détruire ces vampires seul. Seulement deux s’en étaient sorti lors de notre affrontement, alors s’ils sont toujours deux je n’ai pas besoin d’aide pour les anéantir.

Je gare la voiture un peu plus loin, me rapprochant à pied pour rester discret. Je repère trois odeurs, celle de Jodie et les deux vampires. Ce qui m’inquiète c’est l’odeur de sang que je détecte, le sien. Cette fois s’en est assez. Je défonce la porte d’un mouvement d’épaule et entre, me jetant sur cet enfoiré de suceur de sang qui croit pouvoir sortir les crocs avec moi. Je frappe, donnant plusieurs coups de poings dans l’estomac, près de la carotide et contre sa mâchoire. Oh je me reçois des coups aussi mais rien ne m’arrête dans ma rage.

- Tu t’en es pris à la mauvaise personne, connard.

Il se jette alors sur moi, nous renversant au sol alors que ses canines se plante dans mon épaule, surement dans le but de me faire ressentir les endorphines pour me calmer et mieux me tuer. Hors de question que je le laisse faire. Un nouveau coup de poing lui fait relâcher sa prise alors que je parviens à reprendre le dessus, le prenant finalement en otage avec ma lame placée sous sa gorge. C’est là que je les vois, lui et elle. Jodie blessée.

- Si tu veux qu’elle vive relâche-le.

- Si tu veux qu’il vive relâche-la.

- Ne joues pas au plus con avec moi !


Ça me ressemble bien pourtant de jouer au con, mais quand je la vois… Je ne peux pas prendre le risque qu’il lui arrive du mal. Je finis à contrecœur par libérer son ami de ma prise, relâchant mon arme avant de me relever.

- Vous êtes donc si lâche pour avoir besoin de vous en prendre à elle afin de m’avoir ?

- On a envie de voir la tête que tu feras quand ta copine se sera faite vider de son sang.

- J’aurais exactement cette tête-là. Ce n’est qu’une humaine, si tu voulais avoir une chance de m’atteindre il fallait t’en prendre à ma meute.


Je ne la regarde pas, me contentant de fixer celui qui la tient, impassible. Je sais que si mon regard se pose sur elle une émotion risque de ressortir et ça nous condamnerait tous les deux. L’autre type me fou son poing dans l’estomac avant d’éclater de rire alors que je lâche un grognement de douleur.

- Notre petit prince ment très mal...

- Vraiment ? Allez-y dans ce cas, tuez-la pour voir.


Ils s’échangent un regard, un peu hésitant, c’est tout ce qu’il me faut pour réagir. Je bouscule le vampire devant moi pour l’envoyer valser sur un meuble en même temps que je m’empare de ma deuxième arme pour balancer le poignard dans le bras du vampire qui tenait Jodie, lui faisant lâcher sa prise sous la douleur.

- Sauve-toi !

Et sur ces mots je me jette sur le vampire, l’empêchant de la rattraper, ne pensant plus qu’à une seule chose, lui sauver la vie en les tuant.

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Jodie Rowley

avatar

Londonnienne



¤ AVATAR : Candice Accola
¤ MESSAGES : 249
¤ POINTS : 96
¤ MULTIS : Aaron Davis - Hannah Johnson - Alex Blackwood
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE : Places libre pour RP : 0/4
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/01/2018


MessageSujet: Re: Révélation Lun 26 Fév - 10:38



>
Révélation
Nikolaj & Jodie




Étant donné les circonstances, on ne dira rien sur le fait que, après avoir tué un canapé, Nikolaj vient de s'attaquer à la porte d'entrée. Les magasins, du style IKEA, doivent vraiment aimer ce genre de personne : ils te rachètent du mobilier toutes les semaines. Heureusement, Jodie est à des années lumières de ce genre de réflexion, elle sursaute quand la porte se fait défoncer parce que, apparemment, elle est bien la seule à ne pas avoir un odorat assez développer pour savoir qu'il allait arriver. Et après, tout s'embrouille dans sa petite tête dont le cerveau à pourtant l'habitude de carburer à une vitesse impressionnante.

Ça peut paraître con mais la première chose qu'elle fait c'est un haussement de sourcil réprobateur. Pourquoi est-ce qu'il est venu ? Il vient volontairement se mettre dans une situation dangereuse et elle a du mal à accepter qu'on puisse faire ça pour elle. Il se met en danger, c'est la seule chose qu'elle retient, la seule chose qu'elle regrette. C'est qu'elle est un peu trop altruiste Jodie, elle ne pense pas au danger pour elle mais pour les autres... Encore plus quand c'est lui. Puis après, arrive très vite, la panique la plus totale quand les deux hommes se tapent dessus. Elle cherche à se débattre encore plus de celui qui la retient parce qu'elle ne veut pas qu'il arrive quelque chose à Nikolaj. Réaction débile qu'elle ne contrôle pas mais, soyons honnête, elle est bien incapable de le défendre.

Plus elle se débat et plus le gars ressert sa prise. Gars qui sort bien vite des crocs, sûrement à cause de l'odeur du sang mêlé à l'excitation du combat qui se joue devant ses yeux. Là, ce n'est plus la panique qui pousse Jodie à se débattre mais la peur et l'incompréhension. Son cerveau refuse d'analyser ce que peut voir ses yeux. La petite blonde est une surdouée, une intellectuelle, qui répond à une logique. Ça, bordel, ce n'est pas logique. Nikolaj ne serait pas en train de se battre de manière si réaliste, qu'elle demanderait où se trouve la caméra cachée. Mais elle n'a pas le temps d'analyser la situation plus en profondeur... Et elle n'est pas certaine de le vouloir. Jodie ne le sait pas encore mais tout ça va lui retomber dessus d'un coup, quand la situation se sera calmée.

Temps calme. Nikolaj s'en fiche qu'elle meurt ou non, il ne daigne même pas lui porter un regard. Pire, il annonce qu'ils peuvent la tuer, là, maintenant, tout de suite. Pourquoi ? Elle ne peut pas s'être trompée à ce point sur lui ? Sauf que, là encore, elle n'a pas le temps d'analyser la situation qu'elle se retrouve à loucher sur une lame qui s'est plantée dans un bras proche d'elle. Bien trop proche. Puis un ordre se fait entendre. Fuir, elle doit fuir.

Suivant un instinct primaire, elle court vers la sortie. Cela dit, elle ne compte pas fuir, elle veut aller chercher de l'aide. Avant qu'elle atteigne la porte – ou ce qu'il en reste – elle sent une main sur son bras. Le vampire qui s'est fait attaquer en premier, l'empêche de quitter la pièce. Il n'a même pas besoin d'user de beaucoup de force pour la faire voler à travers le salon et qu'elle atterrisse dans un meuble vitré. Jodie laisse passer une plainte alors qu'elle a le réflexe de protéger sa tête avec ses mains tandis qu'un tas de bibelots et débris de verre lui tombent dessus. Le vampire, lui, à une vitesse bien trop rapide pour son œil humain, s'est jeté sur Nikolaj pour prêter main forte à son pote.

Vacillant, Jodie se relève difficilement mais parvient à s’emparer d'une chaise. Quoi ? Personne ne connaît l'attaque de la chaise ? Parfaitement inutile sur un vampire mais, désolé, à l'école on ne lui a pas appris à se battre contre ces êtres là. Et puis son cerveau ne veut toujours pas admettre que ce sont des vampires, il y a forcément une autre explication. Bref, elle s'approche du groupe.

« Hey ! »

Un des vampire relève la tête et, en y mettant toute sa force, elle lui explose la chaise dessus. Il ne lui reste plus que le dossier dans les mains alors que le gars n'a même pas haussé un sourcil.

« Sérieusement ? »

Il aurait au moins put faire semblant d'avoir mal, parce que là c'est vexant. Ce qui est certain c'est qu'elle aurait du partir quand Nikolaj lui avait demandé. Elle a trop de petites coupures et le vampire à été affaibli sur son premier combat avec le loup alors, finalement, c'est assez logique qu'il quitte le combat actuel pour se jeter sur l'humaine. Il n'y a pas cinquante façons, pour un vampire, de reprendre des forces et espérer avoir le dessus sur Nikolaj. Oh, elle a bien essayé de fuir en voyant son regard mais il est bien trop rapide pour elle. Jodie se débat encore et hurle au type de la lâcher quand il la maintient en se tenant derrière elle. Puis il y a cette sensation étrange, incompréhensible. D'abord une douleur mais elle s'estompe aussi vite qu'elle cesse de se débattre. Deux crocs dans son cou comme deux pailles qui rendent, soudainement, sa vision un peu lointaine. Difficile de douter de la nature de ce type après ça.

Et tout ce qui lui passe à l'esprit c'est une culpabilité grandissante parce que, involontairement, elle a attiré Nikolaj dans un piège.


©️ LILIE



Revenir en haut Aller en bas
Nikolaj Keegan

avatar

Loup • meute Nord



¤ AVATAR : Liam Hemsworth
¤ MESSAGES : 97
¤ POINTS : 53
¤ MULTIS : Declan, Gabriel
¤ AGE : 18 ans
¤ ZONE LIBRE : 2 places libres pour RP
¤ GROUPE : Prince de la meute du Nord
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 04/01/2018


MessageSujet: Re: Révélation Sam 3 Mar - 18:14



Révélation
Jodie & Nikolaj

Les choses dérapent complètement. Comment suis-je censé la protéger tout en conservant le secret ? Qu’elle sache pour les vampires est une chose, qu’elle sache pour les loups en est une autre. Je n’en ai rien à faire que les humains traquent ces suceurs de sang, au contraire s’ils peuvent apporter leur aide ils ne seront jamais de trop, mais je ne peux pas prendre le risque qu’ils s’en prennent aussi à ma meute. Mais serait-ce réellement un risque si Jodie était au courant ? Je me dis que non, j’ai envie de le croire en tous cas. Pourtant je continue de rester humain, peut-être que je pourrais abattre ces deux vampires sans avoir à me transformer et dans ce cas je décide de jouer sur le coup du bluff.

Ne m’en veux pas Jodie mais je suis prêt à blesser ton cœur pour sauver ta vie. Je réussi à la libérer de la prise du deuxième vampire, c’est le moment ou jamais pour elle de fuir. Alors fuis Jodie ! Fuis. Lancé dans mon combat avec le vampire je ne peux pas prendre le risque de la suivre du regard, mais je me retourne lorsque j’entends le bruit d’un corps qui heurte un meuble et tout ce qui va avec. Merde ! Un coup de poing contre la tempe me sonne un peu. Allez Nik relève-toi, elle a besoin de toi ! Ce ne sont que deux vampires, tu peux les tuer seul. Je n’ai pas le temps de reprendre complètement mes esprits qu’un nouveau coup s’abat en pleins dans ma colonne vertébrale. L’autre vampire est venu prêter main forte.

Je grogne, plus de rage que de douleur. Je me jure d’abattre ces vampires et de les rendre en charpie. Aucun de vous ne survivra ce soir. Jodie tente de m’aider mais j’aurais préféré qu’elle tente à nouveau de s’échapper, surtout quand j’assiste à ce qui suit. C’est comme si tout se passait au ralenti. Je tente de rattraper le vampire mais le deuxième me bloque, enfonçant un morceau de verre à l’arrière de mon épaule, mais tout ce qui m’importe, tout ce que je vois, c’est ce vampire qui plante ses maudites crocs dans sa peau.

- Non !

- Regardez-le bien la vider de son sang, ensuite ce sera ton tour.


Parce que tu crois que je vais rester là à observer le spectacle ? Non. Tant pis si Jodie a peur de moi après ça, je prends le risque pour sauver sa vie. Son regard plongé dans le mien, je laisse mon loup prendre le dessus. La transformation est rapide, immédiate et malgré mes blessures, rien ne m’empêche de passer à l’attaque. Je mords la gorge du vampire derrière moi, lui arrachant littéralement la moitié de la gorge alors qu’il s’écroule par terre et se vide de son sang. Suivant. Face à mon attaque l’autre vampire a cessé sa morsure et ouvert de gros yeux. La seconde qui suit, je suis déjà sur lui, essayant d’enfoncer mes crocs dans sa chair alors qu’il tente de me maintenir en arrière.

Un coup m’éjecte sur le côté mais immédiatement après je me relève et me jette à nouveau sur lui, donnant un coup de griffes sur son visage, enfonçant mes canines sur son torse, juste au-dessus de son cœur. Je n’ai aucun problème à dévorer sa peau jusqu’à pouvoir mordre son cœur et le lui arracher. Quand je suis un loup à l’attaque il n’y a plus rien d’humain en moi, plus que le côté bestial et sanguinaire. Il hurle à la mort et son agonie ne s’arrête qu’une fois que mes crocs ont effectivement arraché son cœur. D’un coup il ne reste plus qu’un lourd silence dans la pièce, uniquement rompu par quelques grognements de mon loup et par le souffle de Jodie. Jodie... Je me retourne vers elle, toujours sous forme de loup alors que mes babines sont recouvertes de sang. Que va-t-elle penser de moi maintenant ? Peut-être que si je partais elle croirait que tout ça n’était qu’une hallucination... Je reste là à la regarder, ne préférant pas m’approcher pour éviter de l’effrayer, ne préférant pas reprendre forme humaine sous ses yeux. Il va bien falloir que je fasse quelque chose pourtant...

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Jodie Rowley

avatar

Londonnienne



¤ AVATAR : Candice Accola
¤ MESSAGES : 249
¤ POINTS : 96
¤ MULTIS : Aaron Davis - Hannah Johnson - Alex Blackwood
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE : Places libre pour RP : 0/4
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/01/2018


MessageSujet: Re: Révélation Dim 4 Mar - 0:09



>
Révélation
Nikolaj & Jodie



Bizarrement elle n'a pas mal, passé le moment où il a planté ses crocs, au contraire tout semble flou et lointain, comme surréaliste. Un coin de son cerveau s'allume pour lui dire de lutter mais tout le reste de son corps semble comme endormi, refusant de bouger. Son regard s'excuse auprès de Nikolaj, c'est la seule chose qu'elle peut faire de manière consciente. Elle est désolée de l'avoir entraînée dans cette histoire, ne pensant pas une seule seconde que c'est surtout lui qui a provoqué cette situation.

Si elle pense que les choses ne peuvent pas devenir plus compliquées, elle se trompe largement. D'un regard presque éteint, Jodie voit Nikolaj se transformer en loup. En loup ? Tout remonte d'un coup dans sa mémoire, ce soir-là en France, quand elle a vu la même scène. Un souvenir qu'elle avait chassé, enfouie au plus profond de son esprit quand tout le monde l'avait traité de folle, de petite fille avec trop d'imagination. Une imagination qui avait coûté la vie à son meilleur ami quand elle l'avait traîné à la recherche de ce loup-garou. C'est con mais, elle est là, à se faire bouffer par un vampire et elle se met à sourire comme une débile. Elle n'est pas folle, elle ne l'a jamais été.

Elle se sent tomber mais, cette fois, c'est au sens littéral du terme. Son regard se pose sur un premier corps au sol qui, de toute évidence, n'a rien de joli à voir. Merci à ses années de médecine qui lui empêchent de vomir l'intégralité de son dernier repas devant un corps sur lequel il manque une grande partie de sa gorge.  Genoux et mains au sol, elle se sent trembler de tous ses membres alors que le loup attaque le deuxième vampire.

Elle inspire... Ses cours lui ont appris ce qu'est un choc traumatique, elle sait très bien qu'elle est en plein de dedans. Son cerveau analytique essaye de lui faire comprendre que c'est psychologique, qu'elle peut reprendre le dessus, qu'il suffit juste de le vouloir. Elle expire... Des hurlements se font entendre et elle ferme les yeux, un peu comme si ça allait atténuer le son. Un échec total alors que ses tremblements s'intensifient. L'humaine, apparemment la seule de cette pièce, serre les dents en essayant de trouver une respiration correcte.

Le silence.

Elle redresse son dos, ses genoux restent au sol, et son regard se lève sur le loup. Ce dernier survivant d'une bataille entre des êtres qui sont supposés être que dans les films ou dans les livres... Pas dans son salon. Elle le regarde sans savoir si elle doit fuir ou rester sur place. Est-ce qu'il est lui ? Enfin, est-ce qu'il y a quelque chose d'humain sous cette forme ? Est-ce qu'il est dans une sorte de frénésie qui va lui coûter la vie, à elle, qui n'arrive pas à faire le moindre mouvement, qui n'est qu'une humaine ?

Le silence, encore.

Ses yeux se baissent sur ses mains qui n'arrêtent pas de trembler. Ça va passer, ça va passer. Elle tourne cette affirmation en boucle dans sa tête, pour essayer de se calmer, de réduire les palpitations de son cœur et d'occulter les corps dans son salon. Comment elle va nettoyer tout ce sang ? Putain, voilà qu'elle se remet à sourire à cette réflexion qu'elle trouve trop terre-à-terre et bien mal venue. Non, elle ne sourit pas, elle rit de manière parfaitement nerveuse. Qui s'inquiète de comment nettoyer son salon quand il vient d'apprendre que les vampires et les loup-garou existent? Son rire s'arrête aussi subitement qu'il est arrivé et elle lève les yeux sur le loup.

« Est-ce que ça va ? »

Elle s'inquiète du sang qui le macule. Est-ce que c'est celui des vampires ou est-ce que le sien s'y mêle ? Jodie en oublie ses blessures, surtout celle de son cou où le sang continue pourtant de s'évacuer lentement. Tout ce qu'elle se demande – hormis l'état de santé du loup – c'est si Nikolaj peut la comprendre sous cette forme. Faut dire qu'elle ne dispose pas d'une encyclopédie sur les loup-garou alors elle n'est pas trop au fait du fonctionnement de ces derniers. C'est son regard qui s'illumine d'un coup, comme si elle vient de comprendre quelque chose.

« C'est pour ça que tu n'avais pas de chaussettes. »

C'est ce détail à la noix qui l'avait marqué à la dernière, et première, rencontre. Son manque de chaussettes. Elle avait tous les signes sous les yeux : sa nudité totale, sa capacité à encaisser les blessures... Ouais même avec tout ça elle n'arrive pas à se trouver stupide pour ne pas avoir pensé à la thèse du loup-garou. Trop fou. Trop irréel.

« Bouge pas. Je reviens. »

Elle veut rester terre-à-terre, ne pas trop penser à tout ça. Elle veut contrôler ses tremblements, se concentrer sur ce qu'elle sait et peut faire. De toute façon, Jodie est incapable de penser à elle en premier, les blessures potentielles de Nikolaj sont plus importantes. D'ailleurs ce n'est pas qu'à cause de son caractère, c'est parce que c'est lui. La française est incapable de mettre des mots sur ça, de l'expliquer, mais elle a seulement envie de l'aider plutôt que de le fuir. Elle ne veut surtout pas le fuir.

Elle se relève, vacille par manque de force et se rattrape à la table. Après une inspiration, elle arrive à se diriger vers la salle de bain pour y prendre des serviettes et c'est son reflet dans le miroir qui lui rappelle qu'elle est blessée. Jodie ferme les yeux et sert les dents pour s'empêcher de pleurer, sentant ses larmes montées pour évacuer une situation qui lui échappe. Vraiment, elle essaye de se retenir mais ça reste un échec. Son corps la lâche par manque de force et elle s'écroule au sol, le dos contre la baignoire alors que ses larmes ont forcées le passage de ses paupières. Ses pleurs silencieux lui rappellent que le monde ne sera jamais plus comme avant.


©️ LILIE



Revenir en haut Aller en bas
Nikolaj Keegan

avatar

Loup • meute Nord



¤ AVATAR : Liam Hemsworth
¤ MESSAGES : 97
¤ POINTS : 53
¤ MULTIS : Declan, Gabriel
¤ AGE : 18 ans
¤ ZONE LIBRE : 2 places libres pour RP
¤ GROUPE : Prince de la meute du Nord
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 04/01/2018


MessageSujet: Re: Révélation Lun 5 Mar - 23:20



Révélation
Jodie & Nikolaj

Je n’avais pas prévu que les choses tournent au drame. Voilà pourquoi j’ai pris toutes les mesures nécessaires pour qu’ils ne retrouvent pas ma trace chez elle, mais visiblement ce n’était pas assez. Enfin quand je remarque que le canapé n’a pas été changé comme on me l’a affirmé, je comprends mieux pourquoi. J’ai bien l’intention de retrouver l’enfoiré de livreur qui m’a menti et a probablement gardé le canapé pour lui. De toute façon c’est trop tard pour avoir des regrets, maintenant il faut agir et un tel loup qui défend son territoire, je me bats. Maintenant que la transformation a lieu je n’ai plus vraiment peur de l’effrayer, je pense que plus grand-chose ne pourrait la choquer, pas même les futurs cadavres dans son salon et tous ce sang. Enfin peut-être que si, mais c’est ça ou notre mort à tous les deux, alors le choix est vite fait.

Après la mort le silence vient, comme toujours. Un silence qui n’est pas forcément des plus appréciables. Je me tourne vers elle et j’hésite, redevenir humain ou partir ? Je ne peux pas juste me contenter de foutre le camp et la laisser nettoyer tout ce bordel. Non, sûrement pas. Alors que mon loup fait connaissance avec elle, je la vois éclater de rire. Oh je connais bien ce genre de rire, ce n’est pas la première à réagir de cette façon lorsque quelque chose d’aussi étrange se produit sous ses yeux, mais j’imagine que peu de personnes découvre l’existence du surnaturel d’une telle manière. Elle s’arrête d’un coup, me demandant si je vais bien, mais c’est plutôt son état à elle qui m’inquiète.

Je baisse doucement la tête pour la rassurer, c’est là qu’elle fait le lien avec notre première rencontre. J’ai l’impression qu’elle va s’écrouler d’un moment à l’autre, ou bien éclater en sanglot peut-être, mais à la place elle se relève et s’éloigne du salon. C’est là que j’en profite pour me retransformer en humain, attrapant des fringues au sol qui étaient probablement  censés être pliés et repassés. J’enfile rapidement un jean et arrache le morceau de verre coincé dans ma peau avant de mettre le tee-shirt, j’imagine que nous ne sommes plus à un peu de sang près.

C’est là que j’entends ses sanglots, lorsque je me concentre sur mon ouïe pour savoir ce qu’elle fait. Je lâche un soupire un peu désolé, me disant que sur ce coup-là les choses sont vraiment allées trop loin. Va falloir te rattraper Nik. Je m’approche de la salle de bain et toque doucement à la porte.

- Jodie ?

Pas de réponse. Je me permets quand même d’entrer sans attendre son autorisation, je ne peux pas juste la laisser toute seule après ce qu’il vient de se passer, d’autant qu’elle est blessée et j’ai horreur de ça. J’ouvre la porte et pose mon regard sur elle, la voyant assise par terre contre la baignoire, ses larmes se mélangeant à toutes ses coupures.

- Ça va aller, laisse-moi prendre soin de toi cette fois.

Je te dois au moins ça après tout. Je ne lui demande pas de se relever, à la place je m’empare de la trousse de soin qu’elle avait sorti et commence à verser du désinfectant sur du coton avant de m’agenouiller auprès d’elle. Je commence à passer doucement le coton sur ses plaies alors que mon regard croise le sien. Je ne suis pas aussi doué que toi en médecine Jodie mais je saurais t’aider à guérir.

- Je suis désolé Jodie, tout ça n’aurait jamais dû arriver... Je ne voulais pas bouleverser ta vie.

Car beaucoup d’humains ont horreur de ça, ils aiment se bercer d’illusions et rester enfermé dans leur monde, refusant de voir la vérité en face. Ces humains-là sont généralement les plus dangereux car une fois qu’on les sort de leur bulle ils prennent peur et décide de traquer tout ce qu’ils ne peuvent pas contrôler. Dis-moi que tu n’es pas ce genre d’humaine Jodie...

- Le canapé aurait dû être changé, il n’y aurait plu eu ma marque chez toi et ils ne t’auraient pas trouvé. Mais je ne permettrai plus qu’un seul de ces vampires t’approche à nouveau, tu m’entends ? Aucun de ces monstres ne te fera du mal.

Mais peut-être qu’à ses yeux je fais aussi partit des monstres. Peut-être que pour elle les loups sont aussi dangereux, oh ils le sont, mais pas pour les humains. Jamais je ne lui ferais du mal.

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Jodie Rowley

avatar

Londonnienne



¤ AVATAR : Candice Accola
¤ MESSAGES : 249
¤ POINTS : 96
¤ MULTIS : Aaron Davis - Hannah Johnson - Alex Blackwood
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE : Places libre pour RP : 0/4
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/01/2018


MessageSujet: Re: Révélation Mar 6 Mar - 13:31

@Jodie Rowley a écrit:


>
Révélation
Nikolaj & Jodie





On frappe à la porte de la salle de bain et, très rapidement, elle essaye d'essuyer d'en revers de manche les larmes sur son visage. Pas la peine qu'on la voit dans cet état, ça va passer, c'est seulement le choc de tout ce qui vient de se passer. En tout cas, elle tente de se persuader que ce n'est que cela, que c'est psychologique et que c'est à elle de se reprendre en main.

Ça va aller.

Nikolaj apparaît et elle s'en veut d'être dans cet état, il semble avoir tellement de choses a régler qu'elle ne veut pas en rajouter en pleurnichant dans une salle de bain. Une serviette plaquée contre son cou, Jodie essaye de se ressaisir pour être capable de l'aider lui. Sauf que ce n'est pas aussi simple, elle ne vient pas d'assister à un accident de la route, elle vient de voir deux vampires se faire tuer par un loup. Inspiration...

Ça va aller.

Elle veut bouger et retrouver ses facultés. Elle veut l'aider mais, au lieu de ça, elle reste dans sa position pour le laisser faire. Ce n'est pas elle qu'on aide d'habitude, c'est l'inverse et ça lui est un peu étrange comme situation. Alors elle se raccroche à ce regard qui la fixe, elle se perd dans les yeux de Nikolaj pour remonter à la surface quand il s'excuse d'avoir bouleverser sa vie. Une sorte de demi sourire passe sur les lèvres de Jodie, un sourire qui se veut rassurant mais qui est entravé par de nombreuses coupures qui rendent le geste difficile.

« C'est pas de ta faute et... J'étais déjà au courant. »

Ce n'est pas tout à fait la vérité. Elle avait bien vu un homme se changer en loup quand elle était petite mais, avec toutes les phrases qu'elle avait subies en n'en parlant, elle avait relégué ça à de l'imaginaire. Pour les vampires, c'est une vraie découverte – pas la meilleure et la plus  facile – mais elle n'a pas besoin de préciser ce point, elle ne veut pas le voir culpabiliser.

« Le canapé ? »

Elle est perdue, son esprit s'embrouille un peu. Beaucoup. Pourquoi est-ce qu'il parle de ce fichu canapé. Il lui faut un peu de temps pour faire le rapprochement entre cette histoire de canapé et de marque. Quoi, c'était à cause de ça qu'on était remonté jusqu'à elle ? A cause d'un fichu canapé ? S'en est presque risible.

Jodie continue à le regarder comme si Nikolaj est une sorte de bouée de secours l'empêchant de sombrer. C'est difficile à admettre et même à concevoir mais, là tout de suite, elle a besoin de lui, besoin qu'il soit présent. Si une de ses mains tient toujours une serviette plaquée contre son cou, son autre vient sur celle de Nikolaj pour qu'il arrête un instant ses soins.

« Écoute. » Elle inspire et essaye de se caler un peu mieux. « Ce n'est pas de ta faute. J'ai pas voulu de ce canapé. C'est moi qui ai ouvert la porte à ces... » Types ? Vampires ? Elle ne sait pas quel terme elle doit employer. Enfin, si, elle le sait mais ça n'arrive pas à sortir. « Bref... C'est moi qui est merdé. »

c'est peut-être con comme façon de réagir mais, pour essayer de ne pas perdre pied, Jodie s'emploie à faire ce qu'elle fait de mieux : rassurer, aider et écouter les autres. Elle essaye de s'oublier parce que ça ne ferait que la ramener à ce qui s'est passé dans le salon. Elle sait que ce n'est qu'une illusion, qu'elle se voile la face. Son cerveau le sait aussi sinon, pourquoi est-ce que ses larmes continuent de couler sans qu'elle puisse les contrôler, sans parler des tremblements qui secouent son corps de manière ponctuelle.

« Je suis désolée de t'avoir embarquée là-dedans. Désolée de ne pas avoir compris plutôt. » Et dire qu'on l'avait qualifiéde surdouée alors qu'elle n'avait pas été capable de voir ce qui se trouvait sous ses yeux. « Désolée d'avoir été un... Appât. »

Elle déglutit difficilement à cette idée parce que, au final, elle n'avait été que ça. Un fichu appât pour piéger Nikolaj. Elle se fiche bien de savoir pourquoi ces vampires en avaient après le loup, c'est bien le cadet de ses soucis. Elle avait été cette cible trop naïve, trop facile et trop fragile pour tenter de nuire à Nikolaj. Et là, tout d'un coup, sans qu'elle ne le contrôle, ses larmes s'intensifient un peu. Elle a peur. Peur qu'il lui en veuille parce qu'elle avait été trop longue à la détente, parce qu'elle n'avait pas fait attention, parce qu'elle était une humaine trop fragile. Son regard se baisse.

« M'en veut pas, s'il te plaît. »




©️ LILIE



Revenir en haut Aller en bas
Nikolaj Keegan

avatar

Loup • meute Nord



¤ AVATAR : Liam Hemsworth
¤ MESSAGES : 97
¤ POINTS : 53
¤ MULTIS : Declan, Gabriel
¤ AGE : 18 ans
¤ ZONE LIBRE : 2 places libres pour RP
¤ GROUPE : Prince de la meute du Nord
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 04/01/2018


MessageSujet: Re: Révélation Mer 7 Mar - 23:20



Révélation
Jodie & Nikolaj

Elle ne devait pas se faire attaquer. Elle ne devait pas être au courant pour moi. Comment les choses ont pu à ce point échapper à mon contrôle ? Je la regarde et ma haine envers ces vampires grandit de plus en plus, je souhaiterai presque qu’il y en ait encore un en vie pour pouvoir le faire souffrir encore, beaucoup plus longtemps. Maintenant que puis-je faire à part aider à la soigner et la réconforter ? J’aimerais bien lui faire oublier, qu’elle ne soit pas traumatisée, mais je n’ai pas non plus envie de tricher. De toute façon ce n’est certainement pas moi qui irai faire appel à des sorcières pour lui retirer ses souvenirs, mais visiblement elle n’en a pas besoin.

- Depuis quand ?

A quel moment as-tu réalisé que les humains n’étaient pas seuls ? Est-ce à cause de moi ? Etait-ce bien avant ? Quoi qu’il en soit c’est ma faute si elle s’est faite attaquée, j’aurais dû moi-même m’occuper de me débarrasser de son canapé pour lui installer l’autre. Quel abruti. Sa main se pose sur la mienne, me poussant à arrêter de lui appliquer des soins. Je suis si mauvais que ça ? Il faut dire que je suis plus du genre à provoquer des blessures qu’en soigner, mais j’ai envie de prendre soin de toi, je ne peux pas juste te laisser comme ça. Je peux encore moins te laisser croire que tu es responsable de tout ça.

Elle ne me laisse pas le temps de répondre, s’excusant encore alors que des larmes coulent sur ses joues. Pourquoi est-ce que je déteste à ce point la voir dans cet état ? Pourquoi est-ce que j’ai envie de la protéger ? Elle n’est qu’une humaine... Je ne dois pas m’attacher aux humains, encore moins aux femmes. C’est comme si la voix de Lucian résonnait dans ma tête pour m’insulter et me traiter de petit être pathétique. Je t’emmerde Lucian, toi et toutes tes décisions. Mes pouces viennent essuyer les larmes de Jodie alors que je la force à croiser mon regard pour bien m’écouter.

- Je ne t’en veux pas Jodie, ce n’est pas de ta faute tu entends ? Je ne t’en voudrais jamais.

Comment pourrais-je te détester ? Je te dois la vie Jodie et même sans ça… Même sans ça je ne t’aurais jamais laissé. J’essuie ses dernières larmes avant de retirer mes mains de son visage. J’ai envie de l’emmener loin d’ici, loin de cette maison, de ces cadavres, de ce sang et de tous ces mauvais souvenirs.

- Je pense que tu vas devoir déménager ma belle... Cet endroit n’est pas assez sécurisé, je ne te laisserais pas ici.

Je m’attends déjà ce qu’elle me dise non, soit parce qu’elle n’aurait pas les moyens, soit parce qu’elle n’aurait pas envie, mais j’ai besoin qu’elle soit raisonnable et pour ça je n’hésiterai pas à la prendre par les sentiments.

- Laisse-moi trouver un meilleur endroit. Si tu ne le fais pas pour toi, fais le au moins pour ton grand-père.

Après tout je n’ai pas non plus envie d’avoir la mort de ta famille sur la conscience, alors oublie juste cet endroit. Qu’est-ce qu’une maison après tout ? Des déménagements ça se fait tous les jours et je serais plus rassuré si tu habitais dans le Nord de la Tamise, mon territoire. Crois-moi il y a beaucoup moins de vampires qui traînent dans le Nord que dans le Sud car même si Elijah est pour la trêve, moi je continue la traque.

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Jodie Rowley

avatar

Londonnienne



¤ AVATAR : Candice Accola
¤ MESSAGES : 249
¤ POINTS : 96
¤ MULTIS : Aaron Davis - Hannah Johnson - Alex Blackwood
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE : Places libre pour RP : 0/4
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/01/2018


MessageSujet: Re: Révélation Ven 9 Mar - 0:01



>
Révélation
Nikolaj & Jodie




« Très longtemps »

Elle n'a pas spécialement envie d'en parler, pas tout de suite, il faut d'abord que tout arrive à s'organiser dans sa petite tête. Mais, en réalité, Nikolaj ne lui a pas appris l'existence des loups, il n'a fait que confirmer quelque chose qui était enfouie au fond d'elle. Jodie ne veut pas qu'il s'inquiète sur ce point, elle ne veut pas lui causer le moindre tort non plus alors, oui, elle s'excuse.

Elle sent bien qu'on lui essuie ses larmes et, dans un automatisme, son regard revient sur celui du loup. C'est con mais ça la rassure de l'entendre dire qu'il ne lui en voudra pas, elle hoche doucement la tête comme pour se convaincre d'y croire. C'est la suite qu'elle trouve... Euh... étrange ? Déplacée ? Autant que de réfléchir au moyen de nettoyer du sang alors qu'elle vient d'apprendre l'existence de vampire. Ses larmes s'arrêtent et elle se remet à rire. Ses émotions sont en plein grand huit.

« Y a deux cadavres dans mon salon, pourquoi tu veux que je déménage ? » Justement parce qu'il y a deux cadavres dans son salon. « Enfin, je crois que j'ai d'autres priorités pour le moment. » Comme se débarrasser de ces deux putains de cadavres. « J'voulais déjà pas d'un nouveau canapé alors... Un nouveau logement ? Pas moyen. »

C'était SON canapé, SA maison. Non, en fait, c'était surtout le lieu où elle avait ses souvenirs avec ses parents, où il y avait encore leur chambre et leurs affaires. A aucun moment elle ne peut envisager de tout envoyer en l'air parce que les vampires existent. Rien que de penser à eux, ça lui file un mal de crâne tellement son cerveau n'arrive pas à imprimer cette idée. Trop irréelle. Oui, c'est ça. Elle est dans un rêve. C'est la meilleure explication logique qu'elle peut avoir.

« J'vais me réveiller. »

La phase du déni, c'est pas mal aussi. En tout cas c'est beaucoup plus simple à gérer que de prendre en considération ce qui vient de se passer. Du coup, elle s'en fiche d'être soignée, ou de savoir comment elle va nettoyer le sang. Dans quelques minutes, elle va sortir de son lit et se rendra compte que tout ça n'était qu'un fichu cauchemar. Ce qui est con c'est que, quitte à rêver de Nikolaj, autant que ce ne soit pas un cauchemar.

« Tu sais quoi ? Fais comme tu veux. » Elle s'aide de la baignoire pour se relever. « Faut que j'aille me faire un café, t'en veux un ? »

Puisque tout cela n'est pas réel, autant ne pas s'en soucier et faire des choses basiques jusqu'à ce qu'elle se réveille enfin. Et ça se voit parce que, en temps normal, elle se serait déjà proposée pour soigner les blessures de Nikolaj mais là, les blessures ne sont pas réelles... Remarque, elle pourrait en profiter, juste histoire de se rincer l’œil avant son réveil. Non, ça ne serait pas correct. Si jamais elle le recroise un jour – pour de vrai, cette fois – elle va virer au rouge avant même de le saluer.

Elle laisse tomber la serviette qui était contre son cou. Ça a dû coaguler depuis le temps et, dans le pire des cas, ce n'est pas réel. Du coup, elle quitte la salle de temps, assez naturellement, et repasse dans le salon. Son regard se pose sur un des corps et, quelques secondes plus tard, elle hausse les épaules pour aller à la cuisine et préparer un café. C'est en le faisant qu'elle voit ses mains qui continuent de trembler. Est-ce que c'est normal, ça, dans un rêve ? En entendant Nikolaj arriver dans la cuisine, elle se retourne vers lui et, sans prévenir, elle fait les derniers pas qui la sépare de lui pour aller se blottir contre le loup.

« J'vais pas me réveiller, c'est ça ?  »

C'est à ce moment bien précis que son monde s'écroule.




©️ LILIE



Revenir en haut Aller en bas
Nikolaj Keegan

avatar

Loup • meute Nord



¤ AVATAR : Liam Hemsworth
¤ MESSAGES : 97
¤ POINTS : 53
¤ MULTIS : Declan, Gabriel
¤ AGE : 18 ans
¤ ZONE LIBRE : 2 places libres pour RP
¤ GROUPE : Prince de la meute du Nord
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 04/01/2018


MessageSujet: Re: Révélation Lun 12 Mar - 20:55



Révélation
Jodie & Nikolaj

J’admets que j’ai du mal à comprendre, si elle était au courant depuis si longtemps, alors pourquoi m’a-t-elle posé toutes ces questions à notre rencontre ? Elle aurait dû se douter. Et pourquoi est-elle aussi choquée par la présence de ces vampires ? Enfin peut-être est-elle surtout choquée par la violence. Oui, je crois qu’elle est en état de choc, j’en suis sûr même. Je n’aime pas la savoir dans cet état. Je n’aime pas la savoir en danger. Il faut que je trouve quelque chose pour la protéger et le déménagement me semble être une bonne option, même si c’est surtout la voie de la facilité.

- Jodie...

Tu n’as pas voulu de nouveau canapé et regarde où on en est arrivé. Je ne supporterai pas qu’on te fasse du mal une deuxième fois. Elle finit alors par prononcer ces mots : je vais me réveiller. La fameuse passade du déni. En général je n’aime pas m’occuper de cette phase-là, je préfère laisser quelqu’un d’autre s’en charger ou même faire effacer les souvenirs pour régler rapidement le problème. Mais je ne vois pas Jodie comme un problème et je n’ai pas envie que quelqu’un d’autre que moi s’occupe d’elle. Dans ses illusions elle finit par tout envoyer boulet et je sais bien que ce n’est pas une bonne idée, que dès lors qu’elle croisera ces cadavres, elle risque de craquer.

- Jodie tu devrais rester là.

Mais elle ne m’écoute pas, quitte sa place et me contourne pour sortir de la salle de bain. Je pourrais l’arrêter mais je n’ai pas envie de la brusquer, cette soirée l’a assez chamboulé comme ça pour que j’en rajoute une couche. Je me lève à mon tour et la suis au salon, me préparant à ce qu’elle craque. Je sais qu’elle va craquer, personne n’a envie de voir du sang dans sa maison avec deux cadavres. Mais elle ne craque pas, elle se contente d’aller dans la cuisine et se faire ce café. Merde qu’est-ce que je suis censé faire dans ce genre de situation ? Il faut que j’appelle Gareth et Bastian pour m’aider à nettoyer tout ça, car ce n’est certainement pas elle qui va s’occuper de faire disparaître ces cadavres, je ne veux même pas qu’elle les touche.

Je dépasse les cadavres à mon tour et la rejoins dans la cuisine où je vois ses mains trembler. Son corps trembler. Jodie j’ai horreur de te voir comme ça... Elle vient soudain se blottir dans mes bras, un geste qui me surprend assez. Je n’ai encore jamais réconforté quelqu’un, en général j’ai tendance à abandonner les personnes qui ont besoin de réconfort et les enfoncer en les traitants de faible. Sauf qu’à mes yeux Jodie est loin d’être faible et d’une certaine façon, j’apprécie pouvoir être celui qui la réconforte. J’entoure son corps de mes mains, en glissant une dans ses cheveux pour les caresser doucement, pour calmer ses tremblements.

- Je te promets que ça va aller, laisse-moi m’occuper de tout. Dans quelques heures il n’y aura plus rien et si tu veux rester ici alors je trouverai un moyen de sécuriser ta maison.

Je ferais tout pour que tu ne te sentes pas en danger. Laisse-moi prendre soin de toi Jodie, pour une fois que j’ai envie de prendre soin de quelqu’un, accepte ma protection. Je ne la relâche pas, je la laisse juste reculer un peu son visage pour pouvoir la regarder dans les yeux. L’une de mes mains repousse doucement une mèche de ses cheveux en arrière.

- Je te promets ma protection Jodie.

Et ce n’est pas à prendre à la légère, une promesse chez les loups est quelque chose de sacré, j’en ai d’ailleurs rarement faites et les seules concernées ma meute. Tu n’es pas ma meute Jodie et pourtant à mes yeux tu es tout aussi importante. Comme c’est étrange.

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Jodie Rowley

avatar

Londonnienne



¤ AVATAR : Candice Accola
¤ MESSAGES : 249
¤ POINTS : 96
¤ MULTIS : Aaron Davis - Hannah Johnson - Alex Blackwood
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE : Places libre pour RP : 0/4
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/01/2018


MessageSujet: Re: Révélation Mar 13 Mar - 22:08



>
Révélation
Nikolaj & Jodie




Elle reste contre lui parce qu'elle en a besoin. Jodie a besoin de cette présence réconfortante, de cet être qui ne panique pas et qui n'a même pas le moindre tremblement. Elle a besoin de rester contre cette assurance dont il fait preuve et dont elle est incapable. Elle a besoin de ce réconfort qu'il apporte, des mots qu'elle entend et qui lui disent que tout va bien se passer. La petite blonde n'y croit pas vraiment, pas tout de suite en tout cas. Comment ça pourrait aller alors qu'elle vient de se prendre une réalité impossible en pleine tronche ? Mais Nikolaj est calme, il y a cette promesse qui passe dans les mots qu'il prononce doucement et le réconfort de ses gestes. A défaut de ne pas savoir à quoi se rattraper, c'est à tout ça qu'elle se raccroche. Le loup est devenu ce pilier dont elle a besoin, maintenant, pour ne pas sombrer.

Le visage de Jodie se décolle de ce torse pour se perdre dans un regard qui, à l'instant, lui semble des plus sincères. Un sourire involontaire passe douloureusement sur son visage quand la main de Nikolaj repousse une mèche de ses cheveux. Un geste anodin et presque banal pour un tas de personne mais qui, en cet instant, sonne comme la promesse de protection qui s'échappe de lèvres de l'homme. Elle se noie dans ce regard en se demandant comment on pouvait être aussi jeune et, en même temps, aussi adulte dans ce genre de situation. Est-ce que c'est ça son quotidien ? Est-ce que ce qui semble impossible à Jodie est une normalité chez Nikolaj ? Et, étrangement, elle en vient à se demander si c'est elle qui a vraiment besoin d'aide. Bien sûr, il sait se défendre contrairement à elle mais, est-ce qu'il connaît seulement les choses simples de la vie ?

« Je suis désolée de ne pas vouloir partir. » Désolée si ça lui complique la tâche. « Mais, j'en suis incapable. » Elle laisse passer un soupir parce que, en temps normal, elle n'aurait pas apporté de justification à cette décision. « Tout ce qui me reste de mes parents se trouve dans cette maison, je ne suis pas prête à m'en séparer. »

Elle n'en parle jamais parce que, si Jodie est une oreille attentive, elle ne s'épanche pas sur ses propres soucis. Mais cette fois, elle se dit qu'elle doit une explication pour lui dire pourquoi elle ne veut pas partir. Des vêtements, des affaires personnelles, tout ça, ça peut se bouger. Mais les souvenirs qu'elle a dans chaque pièce, les rires échangés entre ces murs, ça, elle ne peut pas s'en séparer. Encore moins maintenant, quand tout ce qu'elle pensait acquit, est en train de s'écrouler.

Elle ferme un instant les yeux sur cette main proche de son visage, inspire le plus calmement possible avant de les ouvrir à nouveau sur Nikolaj.

« Tout ce que je te demande c'est de ne pas te sentir redevable. »

Elle allait s'en sortir, elle s'en sortait tout le temps. Il lui faut juste un moment – un bon moment – pour intégrer une nouvelle réalité. Par contre Jodie refuse qu'il se sente obligé de quoique ce soit, juste parce qu'il pense que c'est de sa faute. Elle ne veut pas devenir une contrainte qu'on s'oblige à protéger parce qu'on pense qu'elle serait encore dans l'ignorance sans cet événement. Non, clairement, elle ne veut pas être une obligation ou une formalité à remplir, aux yeux de Nikolaj. Parce que, dans son esprit, ça doit venir du caractère de l'homme, il doit se sentir redevable et il l'aurait fait avec n'importe qui d'autre. Jodie ne l'a jamais vu sous un autre jour, le peu de temps qu'elle a passé avec lui, Nikolaj s'est toujours montré agréable et avenant. Il est légitime de penser qu'il est comme ça tout le temps.

« Et je peux nettoyer. » En tout cas, elle pense qu'elle peut le faire. Après tout, ce ne sont que des corps... Avec des crocs trop longs. « Sauf si c'est maintenant que tu m'annonces que Mary Poppins existe et qu'il suffit de claquer des doigts, avec une chanson, pour que tout ce range rapidement. »

Au point où on en est... Peut-être même qu'il y a vraiment un père Noël et des lutins, des sirènes qui font des pactes pour avoir des jambes contre leurs voix et, surtout, une petite souris qui passe récupérer les dents des enfants.




©️ LILIE



Revenir en haut Aller en bas
Nikolaj Keegan

avatar

Loup • meute Nord



¤ AVATAR : Liam Hemsworth
¤ MESSAGES : 97
¤ POINTS : 53
¤ MULTIS : Declan, Gabriel
¤ AGE : 18 ans
¤ ZONE LIBRE : 2 places libres pour RP
¤ GROUPE : Prince de la meute du Nord
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 04/01/2018


MessageSujet: Re: Révélation Lun 19 Mar - 13:29



Révélation
Jodie & Nikolaj

Etrangement la protéger me paraît être quelque chose de naturel, comme si elle faisait partie de ma meute. Pourtant elle est humaine, je ne devrais même pas m’attacher mais c’est plus fort que moi. Je ne sais pas comment elle fait, je sais seulement que ça marche, autrement j’aurais déjà foutu le camp. Je protège les humains mais je ne reste jamais pour les aider après la bataille, en général j’envoie d’autres loups s’occuper d’eux s’ils ne peuvent pas le faire seul. Ce soir la bataille est terminée et je suis toujours là, je n’ai pas envie de partir. J’aurais bien aimé qu’elle parte avec moi en revanche, on pourrait quitter cette maison, je pourrais lui en trouver une autre mais non, visiblement celle-ci a une valeur sentimentale.

Je ne comprends pas vraiment en quoi ça a de l’importance que cette maison ait appartenu à ses parents, mais c’est parce que je n’ai jamais vraiment eu de relations faciles avec les membres de ma famille. Aujourd’hui j’en veux à mon père décédé et je déteste mon frère et ma mère encore vivants. Non, la famille n’est pas vraiment le terme qui me parle le plus. J’ai bien plus le sens de la meute que des liens du sang.

- C’est pas grave, je te l’ai dit, je trouverai un moyen de sécuriser ta maison.

Après tout ce n’est pas les sous qui manquent, si je peux lui offrir une maison, je peux tout aussi bien lui offrir des moyens techniques et humains en ce qui concerne sa sécurité. Je lui souris doucement pour la rassurer.

- Je ne me sens pas redevable, j’ai simplement envie du meilleur pour toi.

Je le réalise en même temps que je prononce cette phrase. Pourquoi est-ce que je lui porte autant d’attention ? Je ne sais pas et je crois qu’au fond la réponse m’effraie un peu. Lucian m’a appris à ne pas m’attacher, oui une sacrée leçon que je ne risque pas d’oublier. Mais Lucian n’est plus de ce monde... Pourtant j’ai toujours sa voix qui résonne quelque part dans ma tête pour me crier quelle déception je suis à ses yeux. Je chasse ces pensées de mon esprit, tournant mon regard vers son salon apocalyptique. Ouais, c’est un beau bordel.

- J’ai bien peur que Mary Poppins n’existe pas, mais j’ai des alliés fidèles qui peuvent m’aider à nettoyer tout ça.

D’ailleurs je sors mon portable pour envoyer le même message à Gareth, Bastian et Nyméria, leur envoyant l’adresse et une idée du matériel à ramener pour nettoyer tout ça. Après avoir reçu une réponse affirmative des trois, je remets mon téléphone dans ma poche et pose mon regard sur Jodie.

- Désolé tu vas avoir un peu de visite mais au moins ce sera bien plus rapide. Tu devrais aller te reposer pendant qu’on s’occupe du reste, je ne veux pas que tu t’occupes de ça.

Et si on pouvait éviter une rencontre Nyméria-Jodie ça m’arrangerait aussi, car je sais que la louve est assez possessive à mon sujet alors que je ne lui ai jamais rien promis. D’ailleurs j’aimerais bien aussi éviter que Bastian ou Gareth se mettent à draguer Jodie... Pourquoi est-ce que je pense à ce genre de choses ? Vraiment, quelque chose ne tourne pas rond chez moi depuis que je connais cette femme.

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Jodie Rowley

avatar

Londonnienne



¤ AVATAR : Candice Accola
¤ MESSAGES : 249
¤ POINTS : 96
¤ MULTIS : Aaron Davis - Hannah Johnson - Alex Blackwood
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE : Places libre pour RP : 0/4
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/01/2018


MessageSujet: Re: Révélation Mar 20 Mar - 16:56



>
Révélation
Nikolaj & Jodie




Elle sait qu'elle doit refuser quand il dit qu'il peut sécuriser sa maison. Parce qu'accepter sa proposition, c'est admettre qu'elle a besoin d'être protégée et, ça, elle ne veut pas l'entendre. Jodie ne veut pas se penser en danger quelque part et encore moins dans cette maison. Elle sait qu'elle doit refuser mais, dès qu'elle monte les yeux vers Nikolaj, rien ne sort. Elle a déjà refusé un canapé. Un foutu canapé. Et, au final, elle se retrouvait avec le cadavre de deux vampires alors, si elle voulait écouter la raison – et non les sentiments – elle devait l'écouter lui. Doucement, elle hoche la tête de manière positive. Ok, il veut bien entendre qu'elle ne veut pas partir d'ici alors, elle peut faire un effort et accepter qu'il sécurise la maison.

Il arrive même à la faire sourire, rassurée qu'il ne se sente pas obligé de faire quoi que ce soit. Peut-être qu'il dit ça juste pour la rassurer, seulement parce que c'est ce qu'elle a besoin d'entendre mais... Mais elle n'a pas envie de réfléchir à tout cela, elle veut juste le croire sur parole. Si Jodie est en train de revoir le monde dans lequel elle vit, de douter de tout ce qu'elle peut savoir sur ce qui l'entoure, elle a besoin de croire que lui, Nikolaj, il est bien réel et vrai dans ses propos.

« Merci. »

Un simple mot soufflé alors qu'il vient de se tourner vers le salon. Un simple mot dans lequel il se cache un tas de choses qui lui échappent complètement. La petite blonde ne sait pas pourquoi elle a le droit à cette attention, pourquoi il est venu alors qu'ils ne s'étaient vus qu'une seule fois. En fait, elle ne sait rien du tout alors, ce merci, c'est pour toutes ces questions sans réponse.

Il envoie un message et, de son côté, Jodie s'approche pour jeter un œil sur son salon. Elle n'a rien rêvé ni halluciné. Instinctivement, elle pose sa main à son cou, sur ces petites marques laissées par un vampire. Son cerveau semble avoir un sursaut à chaque fois qu'elle évoque ces êtres qui ne sont pas supposés être réels. Son salon prouve pourtant le contraire. Malheureusement, pas de nounou avec un parapluie pour venir tout nettoyer. Son regard se lève vers Nikolaj.

« Même pas en rêve ! » Elle se surprend elle-même pour la conviction qu'elle vient de mettre dans sa phrase. « Peut-être que ça fait parti de ton quotidien. » Sûrement même, bien qu'elle n'a pas envie de songer qu'elle est une pauvre victime de plus sur une longue liste de personnes qu'il a pu aider. « Mais c'est ma maison, et il est hors de question que je laisse des gens nettoyer sans participer. »

Il faut seulement qu'elle se rappelle ses cours de médecine, qu'elle pense que ce ne sont que des corps et rien d'autre. Du coup, elle se détourne et va ouvrir une petite porte qui renferme tout le nécessaire de ménage. Un balai pour enlever tous les débris de verre, ça semble déjà un bon début. Puis, ça va peut-être éviter que quelqu'un se blesse.  

« Nikolaj ? » Elle pose son regard sur l'homme, son balai à la main. « Je suppose qu'on n'est pas supposé appeler la police ? »

Il y a quand même deux morts chez elle. La logique veut qu'on appelle la police dans ce genre de moment, non ? Est-ce qu'ils sont au courant, eux, de l'existence des vampires ? Peut-être que les hautes autorités étaient au courant et qu'on ne disait rien à la population pour éviter les vents de panique. Peut-être même qu'elle était la seule, assez naïve, à ne pas être au courant.

« ça t'arrive souvent... Euh, ce genre de problème ? »

Étrangement, ça ne la rassure pas des masses de savoir qu'il est continuellement en danger. Se faire agresser par des humains, après tout, y a des recours pour l'aider. Mais là... Elle, pauvre petite humaine, n'est d'aucune utilité si les problèmes du loup sont d'ordre surnaturel.




©️ LILIE



Revenir en haut Aller en bas
Nikolaj Keegan

avatar

Loup • meute Nord



¤ AVATAR : Liam Hemsworth
¤ MESSAGES : 97
¤ POINTS : 53
¤ MULTIS : Declan, Gabriel
¤ AGE : 18 ans
¤ ZONE LIBRE : 2 places libres pour RP
¤ GROUPE : Prince de la meute du Nord
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 04/01/2018


MessageSujet: Re: Révélation Jeu 22 Mar - 21:50



Révélation
Jodie & Nikolaj

C’est assez rare d’entendre quelqu’un me dire merci, j’ai plus l’habitude des insultes ou des reproches, et puis avec l’éducation de Lucian je fais moi-même en sorte que les gens n’aient pas à me remercier, préférant largement les provoquer. Bref, c’est assez étrange comme situation, c’est comme si d’un coup quelqu’un acceptait de me laisser la place du gentil pour une fois, parce que l’air de rien ça peut être épuisant de devoir jouer le rôle du méchant, surtout face à Elijah. Je détourne brièvement le regard, ne sachant pas quoi répondre à ça, n’étant pas sûr qu’un "de rien" soit adapté à la situation, d’autant que c’est ma faute si elle s’est faite attaquée alors je lui devais au moins ça.
 
Maintenant il faut aussi remettre sa maison en état, mais pour ça j’ai appelé quelques renforts parce que seul risque d’être difficile et prendre trop de temps. D’autant que lorsqu’il y a des cadavres à cacher il vaut mieux faire ça rapidement. Par contre Jodie ne semble pas être d’accord sur le fait de nous laisser nous occuper de tout sans elle, sauf que moi je ne suis pas d’accord pour qu’elle participe au ménage, alors qui va plier ? Je suis habitué à toujours avoir le dernier mot.
 
- D’accord... Mais tu ne t’occupes pas de la partie "cadavres".
 
Je ne comprends même pas pourquoi j’accepte, pourquoi je la laisse gagner... Enfin pour ce qui concerne les cadavres en revanche je n’en démordrai pas, il est hors de question qu’elle y touche. Je la laisse aller chercher du matériel de nettoyage pendant que je jette un coup d’œil à son salon. Ouais, il y a vraiment du boulot. Mon regard se repose sur elle lorsqu’elle me pose sa question.
 
- Non, pas de police, autrement toi et moi on se ferait arrêter pour meurtre ou bien enfermer en asile si on se mettait à parler de vampires.
 
Et je pense que ni toi ni moi n’avons envie de finir dans l’une de ces prisons. Après il reste la possibilité où tu m’accuses d’être responsable des meurtres et t’innocentes, mais ça m’étonnerait que tu fasses ce genre de chose. Au moment où Jodie me pose sa prochaine question on entend sonner à la porte, chose qui se veut assez inutile étant donné que la porte est défoncée, mais j’imagine que c’était plus pour prévenir de leur arrivée.
 
- Rhabillez-vous on est là !
 
Bastian dans toute sa finesse. Ils sont arrivés vite, très vite même, je soupçonne Nyméria de les avoir pressé. Les trois entrent dans le salon et on peut entendre Gareth lâcher un sifflement de surprise face à cette vision apocalyptique.
 
- Et bah, quand tu nous avais dit qu’il y avait du taff tu plaisantais pas !
 
- Je vous présente Jodie, la propriétaire. Le brun c’est Bastian, celui qui va immédiatement éteindre sa clope s’appelle Gareth et voici Nyméria.

 
J’aurais bien aimé éviter la phase des présentations, surtout quand je vois Nyméria la fixer avec cet air sauvage ou Bastian la reluquer de haut en bas. Va falloir que je les garde à l’œil tous les trois.
 
- On a ramené des bâches, au boulot, et qu’elle ne nous gêne pas.
 
Nyméria crache ses mots d’un ton froid qui m’agace profondément alors qu’en temps normal ça ne m’aurait pas gêné plus que ça. Enfin en temps normal on ne ferait même pas tout ça. Gareth laisse tomber les deux bâches au sol alors que je me tourne vers Jodie, glissant doucement ces mots à son encontre.

- Oublie Nym, elle est tous le temps de mauvaise humeur.
 
Du moins elle ne l’était pas avant de me connaître mais depuis c’est la caractéristique qui lui colle le mieux à la peau. Je rejoins Bastian pour l’aider à soulever l’un des cadavres et l’installer sur la bâche pendant que Gareth et Nyméria s’occupent du deuxième.

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Jodie Rowley

avatar

Londonnienne



¤ AVATAR : Candice Accola
¤ MESSAGES : 249
¤ POINTS : 96
¤ MULTIS : Aaron Davis - Hannah Johnson - Alex Blackwood
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE : Places libre pour RP : 0/4
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/01/2018


MessageSujet: Re: Révélation Ven 23 Mar - 17:27



>
Révélation
Nikolaj & Jodie



Elle s'était attendue à ce qu'il lui répète qu'il ne voulait pas qu'elle s'occupe de nettoyer. Du coup, quand il accepte, elle affiche un regard surpris. D'accord, il met une condition à son acceptation mais, n'empêche, qu'il a dit oui. Alors, si son regard laisse passer une certaine perplexité, elle ne peut s'empêcher de sourire pour le remercier tout en hochant la tête. Pas la partie cadavre, elle ne va même pas rechigner sur cette demande, s'il fait des efforts, Jodie peut en faire aussi après tout.

La réponse qu'il apporte par la suite, elle s'y attendait. Pas de police. Quelque part ça rassure la petite blonde qui, avec cette réponse, comprend que les flics de la ville ne sont pas au courant pour les vampires ou pour les loups. Au moins, il n'y a pas la moitié de la ville qui cache des informations aux habitants, elle n'est pas la seule à être assez conne pour ne pas avoir su pour cette réalité qui a encore du mal à se frayer un chemin dans sa petite tête. Là, encore, elle répond par un hochement de tête parce qu'elle n'a pas vraiment envie de polémiquer sur la législation d'une légitime défense concernant des vampires. C'est trop compliqué.

De toute façon, on sonne déjà à la porte. Déjà ? Ils étaient déjà dans le coin où ils courent vraiment très vite ? Instinctivement, quand il est question de se rhabiller, Jodie se regarde pour s'assurer qu'elle porte bien ses vêtements. Faut dire que, là, tout de suite, le second degré ça la dépasse un peu. Elle ne comprend pas pourquoi on songe à leur demander ça, il y a bien trop de choses qui se passent dans sa tête en ce moment. Bref, Jodie se retrouve, avec son balai, devant trois nouvelles personnes. Si elle doit être honnête, elle est un peu impressionnée alors que Nikolaj s'engage dans des présentations rapides.

« Je ferais de mon mieux. »

La réponse n'a rien de froide ou distante, contrairement à la fille qui vient de parler d'elle comme si elle n'était pas là. D'ailleurs, Jodie laisse passer un sourire quand Nikolaj tente de la rassurer sur l'humeur de son amie. Amie ? Petite amie ? En fait, la petite blonde ne sait pas vraiment ce qu'ils sont l'un pour l'autre et, plus perturbant, elle ne comprend pas pourquoi elle se pose ce genre de questions.

« T'en fais pas. Ça va aller. »

Jodie est loin d'être dans son état normal mais, elle a un caractère profondément ancré en elle. C'est cela qui l'empêche de mal prendre une réflexion ou de se braquer directement. Les gens qui ont leurs humeurs, elle en a déjà géré... Elle ferait avec. La française ne bouge pas trop, elle les regarde assez impressionnée par l'efficacité de leurs mouvements, cette coordination qu'ils peuvent avoir. A croire qu'ils sont réellement habitués à ce genre de choses et... Et, en fait, elle n'est pas certaine que ce soit une bonne chose ou que ce soit rassurant.

Jodie se sort de ses pensées pour s'activer. Elle s'attaque à un coin du salon – le plus loin possible de Nyméria histoire de ne pas lui donner plus de raisons d'être de mauvaise humeur – et commence à rassembler tous les bouts de verre qui sont au sol. Il y a un moment où, en se relevant, elle croise le regard de Gareth, à qui elle répond par un sourire poli avant de retourner à sa tâche. Nettoyer c'est déjà un bon début mais il y avait certaines choses qu'elle devrait probablement expliquer à son grand-père comme : pourquoi la vitrine de son meuble est cassée. En même temps, elle peut se montrer tellement maladroite qu'elle n'aura pas du mal à lui faire croire qu'elle ne l'a pas fait exprès.

Les travaux de nettoyage ont bien avancé et, elle se retrouve à prendre une chaise au sol quand une main vient se poser sur la sienne. Relevant son regard elle tombe sur Gareth, tout sourire, qui lui dit qu'il va l'aider. Naïve, Jodie répond à son sourire en acceptant volontiers à remettre toutes les chaises sur la table. Ça laissera la place pour pouvoir nettoyer le sang. Tout le sang. Trop de sang.

« ça a tellement l'air normal, pour vous quatre, de faire ça. » Elle ne sait pas encore si ça doit l'impressionner ou lui faire peur. « Merci beaucoup. »

De l'aider même si ce n'est pas pour elle qui sont venus, ça reste appréciable mais... Franchement, super étrange. Trop de fois, pendant qu'elle nettoyait comme elle le pouvait, elle avait cherché le regard de Nikolaj. Il avait ce pouvoir rassurant, réconfortant dans le chaos qu'était devenu sa maison et sa vie après ce genre de révélation. C'était tout son univers qui s'écroulait et, pour eux quatre... On aurait dit qu'ils faisaient un simple déménagement. C'est assez perturbant.




©️ LILIE



Revenir en haut Aller en bas
Nikolaj Keegan

avatar

Loup • meute Nord



¤ AVATAR : Liam Hemsworth
¤ MESSAGES : 97
¤ POINTS : 53
¤ MULTIS : Declan, Gabriel
¤ AGE : 18 ans
¤ ZONE LIBRE : 2 places libres pour RP
¤ GROUPE : Prince de la meute du Nord
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 04/01/2018


MessageSujet: Re: Révélation Sam 24 Mar - 21:50



Révélation
Jodie & Nikolaj

Les savoir les trois-là en présence de Jodie n’est pas ce qui me ravit le plus, pas que je n’ai pas confiance en eux, au contraire, ils sont les amis les plus fidèles que je puisse avoir, c’est juste que... Je ne sais pas, ça me dérange que quoi que ce soit puisse se passer avec Jodie, des remarques déplacées, une dispute ou même de la drague. Je crois que j’aurais vite tendance à perdre patience si ça se produisait. J’aurais nettement préféré que Jodie aille se reposer à l’étage pendant qu’on s’occupe de tout, à son réveil tout aurait été remis en état et elle pourrait reprendre sa vie normale, ou presque. Mais il faut bien faire avec ce qu’on a.
 
On commence donc à se mettre au travail en s’occupant d’abord des cadavres. Plus vite on aura fini et plus vite ils seront repartis. J’aide Bastian avec le deuxième cadavre tout en gardant un œil sur ce qu’il se passe autour de nous. C’est assez calme mais avec eux je préfère le silence à une conversation qui pourrait vite se transformer en autre chose. Sauf que le silence ne dure jamais vraiment longtemps.
 
- Et ça te pose un problème ?
 
- Oh Nym t’es chiante à la fin, la jolie lady a dit merci.
 
Je ne sais pas vraiment lequel me dérange le plus entre Bastian et Nyméria, visiblement il n’y a que Gareth qui a décidé de ne pas m’énerver aujourd’hui. Alors que les cadavres sont placés sur les bâches, je relève la tête vers Jodie puis le groupe.
 
- On est habitué aux attaques de vampires. Allez, on met les corps dans la voiture et vous suivez le protocole habituel. Je m’occuperai du reste avec Jodie.
 
- Vu le bordel que c’est on aura plus vite fait de terminer à cinq, d’autant que le soleil ne va pas se lever tout de suite alors autant être utile.

 
Bastian prononce ces mots en regardant Jodie avec un sourire charmeur. Il ne sait pas se tenir celui-là. Gareth va vérifier qu’il n’y ait personne dehors avant de nous donner le signal, nous permettant de transporter les corps jusqu’à la voiture avant de les balancer dans le coffre que l’on referme ensuite. Au moins une bonne chose de faite. Alors que Gareth et Bastian retourne dans la maison aider aux autres tâches, j’attrape Nyméria par le bras et l’arrête un instant.
 
- Nym tes remarques sarcastiques tu les gardes pour quelqu’un d’autre.
 
- Pourquoi ? Ça ne t’embête pas habituellement.
 
- Fais juste ce que je te dis et on évitera les problèmes.
 
- Les désirs du prince sont des ordres.
 
Elle crache ces mots tels un poison, me faisant bien comprendre qu’elle en a marre de moi avant de me dépasser pour retourner dans la maison. Je lâche un long soupire, parfois ça peut être exaspérant de devoir les gérer tous les trois. D’ailleurs en rentrant dans la maison je ne manque pas d’apercevoir Bastian adossé à un meuble en train de faire du charme à Jodie. Décidément ils se sont passé le mot pour me faire perdre mon sang froid. Au moment où Bastian s’apprête à glisser une main dans ses cheveux d’un geste tendre et protecteur avant de lui balancer une phrase à deux balles, -oui je connais par cœur sa façon de faire-, je me mets sur le chemin, attrapant Jodie par la main que j’entraîne avec moi dans une autre pièce en lâchant cette phrase aux autres.
 
- Il faut que je m'occupe des blessures de Jodie, je reviens.
 
En réalité ce n’est qu’une excuse pour l’éloigner d’eux, d’autant que je me suis déjà occupé de certaines de ses blessures. Je l’entraîne dans une pièce au hasard, ne connaissant pas les lieux. C’est une chambre visiblement. Je referme la porte derrière nous et me tourne vers Jodie, relâchant sa main.
 
- Tu m’as l’air fatiguée, non ? Et ils sont du genre assez épuisants... Je préférerais que tu te reposes pendant qu’on s’occupe du reste, crois-moi ce sera rapide.

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Jodie Rowley

avatar

Londonnienne



¤ AVATAR : Candice Accola
¤ MESSAGES : 249
¤ POINTS : 96
¤ MULTIS : Aaron Davis - Hannah Johnson - Alex Blackwood
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE : Places libre pour RP : 0/4
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/01/2018


MessageSujet: Re: Révélation Ven 30 Mar - 12:54



>
Révélation
Nikolaj & Jodie





Jodie ne sait pas comment se placer face à ce groupe qui a l'air – bien trop – rôdé à ce genre de situation. Elle n'en veut pas à Myméria pour son hostilité, après tout Jodie vient sûrement de gâcher sa soirée. Elle apprécie le soutien de Bastian, tout en étant gênée parce qu'elle ne veut pas être la source de problème dans ce groupe qui semble soudé. Alors, elle se fait la plus petite possible mais quand elle voit Bastian revenir de dehors, elle s'inquiète de ce qui a pu retenir Nikolaj et Mynéria dehors. Est-ce qu'ils ont un problème ?

« ça va ? »

C'est Bastian qui semble s'inquiéter pour elle. Bien sûr, elle sourit parce qu'elle ne sait faire que ça, c'est le premier truc qui lui vient sans avoir besoin de réfléchir. Et là, clairement, elle ne peut pas réfléchir convenablement. Elle hoche la tête et le voit lever une main, doucement, vers elle. Avant même de pouvoir y réagir, Jodie sans une main prendre la sienne pour l’entraîner. Il parle de ses blessures mais ne prend absolument pas la bonne direction.

« Mais euuuuh... »

Elle veut lui dire qu'ils vont vers l'ancienne chambre de ses parents et que, là-bas, il n'y a rien d'autres que des vêtements qui n'ont pas bougé depuis deux ans, qu'il ne trouvera rien pour la soigner. Sauf que, en réalité, ça ne semble pas être la raison de leur venue. Pourquoi avoir menti aux autres ? Elle hausse un sourcil en le regardant, comme si cette action va lui apporter une réponse. Son haussement de sourcil se transforme en un froncement quand il lui reparle de se reposer. La première fois elle pensait que c'était parce qu'il s'inquiétait pour elle mais, là, elle est en train de se dire que c'est parce qu'il ne veut pas que ses amis la voient.

« Parce que tu crois vraiment que je vais réussir à me reposer ? » Il y a ce petit mouvement de tête qui prouve qu'elle semble hallucinée. A quel moment il pense qu'elle va réussir à rester tranquillement allongée après ce genre d’événement ? « Tu sais ? Je crois que c'est juste une excuse pour me laisser enfermée dans une pièce et que... » Elle pointe la porte brièvement « … Tes amis ne me voient surtout pas. »

Le ton n'est pas énervé, elle ne sait même pas comment s'y prendre pour l'être. Par contre, elle se sent étrangement vexée. Elle sait que ce n'est pas raisonnable, elle devrait comprendre qu'il ne veut pas mélanger son monde au sien. Il vient seulement de lui demander de se reposer et, en réalité, elle à l'impression qu'il vient de mettre un gouffre énorme entre eux d'eux. Elle se retrouve à baisser les yeux en se mordant légèrement la lèvre inférieure. Un geste habituel quand elle hésite entre dire un truc ou se taire.  En temps normal, Jodie n'aurait rien dit. Elle aurait accepté la proposition de rester dans une chambre, sans rien dire et sans bouger, mais comme rien n'était normal...

« C'est parce que je suis... Euh... Humaine ? »

Elle trouve que sa question est étrange. Faut dire qu'elle n'aurait jamais pensé dire ça un jour ! Et puis, elle le voit aussi comme un humain, avec seulement quelques particularités en plus. Enfin quoiqu'il en soit, elle imagine que c'est ça le problème alors, au final, elle soupire en baissant la tête.

« En fait, laisse tomber. C'est pas grave. Je vais rester là. »

Elle se recule un peu pour finir par s'asseoir sur le bord du grand lit qui n'a pas accueilli de personne depuis plus de deux ans. Si Nikolaj veut la cacher parce qu'elle n'est pas comme eux, elle doit bien réussir à l'accepter.



©️ LILIE



Revenir en haut Aller en bas
Nikolaj Keegan

avatar

Loup • meute Nord



¤ AVATAR : Liam Hemsworth
¤ MESSAGES : 97
¤ POINTS : 53
¤ MULTIS : Declan, Gabriel
¤ AGE : 18 ans
¤ ZONE LIBRE : 2 places libres pour RP
¤ GROUPE : Prince de la meute du Nord
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 04/01/2018


MessageSujet: Re: Révélation Lun 2 Avr - 2:50



Révélation
Jodie & Nikolaj

Je ne supporte pas la savoir dans la même pièce qu’eux et je sais que normalement ça ne devrait pas me faire réagir autant, mais aucune de mes réactions ne me paraît normale avec elle. Je n’arrive pas à qualifier l’effet que tu as sur moi Jodie, mais en tous cas il est très influant. Elle rouspète un peu lorsque je l’attire dans une autre pièce, une chambre visiblement, tant mieux, elle se reposera plus facilement sur un matelas après tout. Mais elle n’a pas l’air ravie que je lui demande de rester là, au début je crois que c’est parce qu’elle ne veut juste pas nous laisser nettoyer, puis je finis par comprendre qu’une autre idée lui est passée par la tête.

- Parce que tu crois vraiment que j’ai honte de toi ?

La question m’échappe un peu malgré moi, mais j’admets que ça me surprend tellement, une telle idée ne m’aurait pas effleuré l’esprit. En fait Jodie c’est totalement l’inverse, c’est justement parce que je te trouve trop bien, trop belle, trop douce, que je préfère te cacher là. Réaliser ce genre de pensée ne m’aide pas à relativiser sur la situation. En fait ce genre de sentiments je ne l’ai ressenti qu’une seule fois et Lucian m’a bien appris à quel point c’était une erreur de se laisser aller à de telles émotions. Ne refais pas la même erreur deux fois Nikolaj...

- Ecoute Jodie ce n’est pas parce que tu es humaine mais parce que je les connais par cœur, Bastian et Nyméria sont doués pour mettre mal à l’aise.

Et j’ai pas envie qu’on se dispute à cause d’eux. Pourquoi est-ce qu’on se disputerait après tout ? Je n’aime pas trop la tournure des choses, les proportions que ça prend. Il faut que je m’éloigne de toi Jodie. Pourquoi est-ce que je n’en suis pas capable ? Et pourquoi la voir se mordiller la lèvre comme ça me fait de l’effet ? Je me détourne rapidement, fermant complètement la porte restée entrouverte derrière moi avant de me retourner vers Jodie, je n’ai pas vraiment envie que les autres entendent ce qu’on se dit. Je me rapproche un peu, m’arrêtant à quelques centimètres d’elle alors que je plonge mon regard dans le sien.

- C’est surtout parce que je tiens à toi que je n’ai pas envie que tu te fatigues à nettoyer et... Je n’aime pas la manière dont Bastian te regarde.

Et évidemment il fallait que je le dise de vive voix, pas vrai ? Va rattraper ça maintenant. Je ne peux pas lui laisser croire que je m’attache à elle, je ne peux pas y croire moi-même. Si tu savais ce qui est arrivé à la seule femme que j’ai cru avoir aimé, crois-moi tu t’enfuirais loin de Londres. Je ne connais pas de tels sentiments Jodie, je ne dois pas les connaître, jamais. Je finis par détourner mon regard d’elle, préférant qu’elle ne lise pas trop d’intensité dans mes yeux, préférant ne pas y lire la sienne également.

- Je t’assure qu’en moins d’une heure tout sera remis en état et tu pourras regagner le salon, mais il vaudrait mieux que tu nous laisses faire en attendant.

Et sur ces mots je prends exprès la fuite en quittant la chambre pour la laisser là, sans lui laisser le temps de répondre ou de réagir. Mieux vaut que je ne reste pas trop longtemps seul en sa compagnie, retourner auprès des autres me changera un peu les idées au moins, même si c’est pour faire du nettoyage. Cette situation commence de plus en plus à être troublante Jodie et j’ai encore du mal à savoir si ça me plaît ou l’inverse. Il va falloir que je trouve un moyen d’élucider la question assez vite en tous cas.

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Jodie Rowley

avatar

Londonnienne



¤ AVATAR : Candice Accola
¤ MESSAGES : 249
¤ POINTS : 96
¤ MULTIS : Aaron Davis - Hannah Johnson - Alex Blackwood
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE : Places libre pour RP : 0/4
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/01/2018


MessageSujet: Re: Révélation Mer 4 Avr - 0:08



>
Révélation
Nikolaj & Jodie





Évidemment qu'elle croit que c'est pour ça. Pour quelle autre raison il voudrait la cacher dans une pièce, à l’abri du regard des autres? Ça lui semble tellement évident qu'elle ne comprend même pas la question de Nikolaj. Franchement, elle le regarde sans trop comprendre ce qu'il est train de lui dire. C'est une grande fille. Techniquement, elle est même plus âgée que lui – est-ce que c'est vraiment le cas du coup ? - alors, y a pas de raison de s'inquiéter qu'elle soit mal à l'aide. Ça va, elle ne va pas faire une crise parce qu'on lui a dit deux mots de travers, elle sait quand même se tempérer. Beaucoup trop même.

Alors elle ouvre la bouche pour contrer son argument mais aucun son ne sort. Il reprend la parole avant elle pour lui dire que... Il tient à elle ? Sa bouche se faire, son sourcil se hausse et elle reste figée sans trop savoir quoi dire. Jodie n'est même pas certaine d'avoir bien entendu tellement ça lui semble improbable, voire même impossible. OOOH. Tout d'un coup, elle comprend. Il ne tient pas à elle, il croit que c'est le cas parce qu'elle l'a aidé. C'est assez courant, en réalité. Quand un médecin soigne un patient, ce dernier est souvent reconnaissant. Bon, d'accord, elle ne sait pas trop ce que Bastian vient faire dans l'histoire. Il l'a juste aidé à nettoyer, rien de plus, non ? Un jour où il faudra qu'elle s'achète une meilleure vision du monde.

Avant même qu'elle ne trouve quoi dire, il lui fait comprendre qu'il faut qu'elle reste là, plutôt que de les déranger dans le rangement. En tout cas, c'est comme ça qu'elle prend sa dernière phrase et sa façon de quitter la chambre. Et, du coup, elle reste là, comme une conne, les bras ballants à ne pas comprendre ce qui vient de se passer. Tu parles que le fait d'être humaine n'est pas un problème ! N'empêche que l'humaine, elle doit rester là parce qu'elle est trop lente, qu'elle va les ralentir et que ça le saoule.

De l'autre côté, Nyméria ne semble pas avoir apprécié que Nik s'enferme dans une chambre avec une fille qui sort de nulle part. Alors, très discrètement, elle glisse à Bastian que vu le peu de temps passé avec Jodie, Nikolaj n'a pas vraiment pu la soigner mais qu'elle a vu du matériel dans la salle de bain. Elle lui file un coup d'épaule complice avant d'aller, le plus sérieusement du monde, vers Nikolaj.

« T'es certain qu'il n'y en a pas d'autres ? Parce qu'on a entendu du bruit dans la rue et, c'était bien trop rapide pour être humain. »
« Mais on ne voulait pas y aller, sans te prévenir. »

Et Nyméria, elle ne demande pas l'avis de Nikolaj, elle l'embarque pour une reconnaissance autour de la maison. Bastian, du coup, il laisse le troisième continuer le rangement pendant qu'il attrape de quoi soigner des blessures. Doucement, il frappe à la porte de la chambre, en poussant un peu la porte.

« Je peux entrer ? »

La petite blonde est assise sur le lit, à cogiter, quand elle relève les yeux vers la porte. Elle aurait aimé que ce soit Nikolaj, pour lui demander des explications, ou même pour s'excuser de ne pas être aussi efficace mais qu'elle faisait de son mieux. Elle hoche quand même la tête, ce qui suffit à Bastian pour entrer et s'asseoir à côté d'elle.

« On devrait s'occuper de tes blessures. »
« Je crois qu'il me déteste. »
« Il n'aime pas grand monde en même temps. »

Bastian sort de quoi nettoyer les coupures qu'elle a au visage et, commence à tamponner doucement. Jodie, de son côté, elle est encore dans la vague, à réfléchir, sans vraiment écouter ce qu'on lui dit. De toute façon, elle se fait ses opinions toute seule. Elle ne sait pas exactement de quoi ils parlent tous les deux, tout ce qu'elle note c'est le ton bas et doux de Bastian qui a une tendance à la calmer.

« Hey, tu sais... » Il n'y a plus de coton, cette fois, quand il passe la main sur son visage. « Etre humaine ne fait pas de toi quelqu'un de faible, bien au contraire. »

A croire qu'il comprend bien ce qu'elle a besoin d'entendre. Tout ça pour dire que, si quelqu'un devait entrer dans la chambre, à ce moment bien précis, il découvrirait les deux assis sur le bord du lit, à se regarder alors que Bastian encadre le visage de Jodie – encore paumée – de ses mains.




©️ LILIE



Revenir en haut Aller en bas
Nikolaj Keegan

avatar

Loup • meute Nord



¤ AVATAR : Liam Hemsworth
¤ MESSAGES : 97
¤ POINTS : 53
¤ MULTIS : Declan, Gabriel
¤ AGE : 18 ans
¤ ZONE LIBRE : 2 places libres pour RP
¤ GROUPE : Prince de la meute du Nord
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 04/01/2018


MessageSujet: Re: Révélation Ven 6 Avr - 2:12



Révélation
Jodie & Nikolaj

Je m’éclipse de la pièce sans chercher à lui offrir l’opportunité de répondre à mes propos, crois-moi c’est mieux comme ça. Au final ça ne te fera pas de mal de te reposer une petite heure et au moins on évite toute interaction avec les autres, je ne fais vraiment pas confiance à Bastian et Nyméria sur ce coup-là, si encore il n’y avait que Gareth ça irait… Alors que toutes mes pensées sont encore tournées vers Jodie au moment où je rejoins le salon, tous mes sens sont mis en alerte lorsque Nyméria me parle de bruits non-humains repérés dans les alentours, ce que Bastian confirme juste après alors que Gareth continue tranquillement son ménage de son côté.

- Vous deux vous surveiller la maison.

C’est un ordre que je donne à Gareth et Bastian au moment où Nyméria me tire vers l’extérieur. Bon en fait l’ordre c’est de protéger Jodie évidemment, la maison je m’en fiche un peu plus. On sort de la maison et commence à faire une ronde dans le quartier, mettant tous nos sens en éveil pour être sûr de ne rien manquer.

- Quels genres de bruit vous avez entendu ? C’est le silence complet ce soir...

- Bas’ et moi on est sûr de ce qu'on a entendu, mais peut-être qu’ils sont partis en nous voyant arriver, quatre loups ça fait des dégâts.

- On les retrouvera. Rentrons en attendant.


Elle accepte sans rechigner et je sens qu’un truc cloche sans réussir à mettre le doigt dessus pour l’instant. Sauf que je la connais trop bien pour savoir qu’elle n’a pas quelque chose derrière la tête. Qu’est-ce que tu manigances Nym ? Je n’aime pas quand tu prévois des plans dans mon dos et je fais bien de détester. La première chose que je remarque en rentrant c’est l’absence de Bastian au salon. Mon regard se pose alors immédiatement sur Gareth.

- Où il est ?

- Bas' ? Je crois qu’il est partit soigner ton amie.


Je n’en attends pas plus avant de me diriger vers la chambre où j’ai laissé Jodie, poussant la porte entrouverte pour y voir un spectacle auquel j’aurais préféré ne pas assister. C’est idiot ils ne font rien en plus mais… Voir Bastian la toucher comme ça, être si proche d’elle, donnant l’impression qu’il va l’embrasser d’une seconde à l’autre, ça me met hors de moi.

- Fou le camp.

Bastian se tourne vers moi et se lève les mains en l’air, histoire de dire qu’il n’a rien fait tout en se rapprochant. Je l’attrape par le col et le sort de force de la pièce, le plaquant dos au mur du couloir alors que mon regard sombre s’est planté dans le sien. C’est la première fois que je m’en prends à l’un d’entre eux, en général ils ont tous les quatre toujours été pour moi ce qui se rapproche de plus près à une famille.

- Tu la touches encore une fois et je te massacre.

- Calme-toi Nik, j’allais pas lui faire de mal...


Non t’allais pas lui faire du mal, t’allais l’embrasser et c’est tout aussi grave. Mon poing se lève, la colère parle à ma place et si je n’avais pas entendu Jodie dans mon dos, il se serait certainement abattu sur le visage de Bastian plutôt que dans le mur juste à côté. Je me rends compte que tout le monde nous regarde, sauf Jodie qui n'est pas simple spectatrice mais essaie de s’interposer alors que Gareth et Nyméria sont visiblement choqués par ce qu’ils voient. Je finis par relâcher Bastian et leur tourne le dos à tous avant de leur donner cet ordre à tous les trois.

- Sortez de là, tous les trois. Maintenant.

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Jodie Rowley

avatar

Londonnienne



¤ AVATAR : Candice Accola
¤ MESSAGES : 249
¤ POINTS : 96
¤ MULTIS : Aaron Davis - Hannah Johnson - Alex Blackwood
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE : Places libre pour RP : 0/4
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/01/2018


MessageSujet: Re: Révélation Ven 6 Avr - 22:43



>
Révélation
Nikolaj & Jodie





Ce qui est con c'est que, sur l'instant, Jodie elle croit que c'est à elle que Nikolaj s'adresse quand il débarque soudainement pour dire de foutre le camp. Mais, très vite, Bastian réagit laissant comprendre qu'il est le destinataire de cet ordre. De toute façon, le doute n'est plus autorisé quand Nikolaj l'attrape par le col pour le faire sortir de la chambre. Honnêtement, Jodie, elle reste un peu figée, quelques secondes, le temps de comprendre ce qui est en train de se passer. C'est quand elle entend Bastian demander à Nikolaj de se calmer qu'elle se lève soudainement pour sortir à son tour. Elle voit ce poing qui se ferme et ce bras qui se lève en direction de Bastian.

« Nikolaj ! »

Un simple prénom prononcé avec une pointe d'incompréhension mêlée à de la crainte. Oh, bien sûr, elle n'a pas envie que quelqu'un se prenne le poing de Nikolaj – elle n'a jamais aimé la violence de toute façon – mais ça reste pour lui qu'elle s’inquiète en priorité. Elle ne veut pas le voir faire quelque chose qu'il pourrait regretter par la suite. Jodie n'a aucune idée des liens qui peuvent exister entre tous ces gens mais, s'ils sont capables de venir en pleine nuit, c'est qu'ils doivent quand même être proches, non ? Du coup, elle n'a pas tellement envie de les voir s'embrouiller, surtout à cause d'elle, parce qu'elle a été incapable de voir les choses, parce qu'elle avait été trop dans le vague pour faire un point sur la situation.

Le point s'écrase sur le mur et elle sursaute légèrement. Son regard se pose sur les autres mais personne ne semble vouloir bouger le petit doigt alors, après s'être légèrement secouée la tête, Jodie décide d'intervenir. Elle pose une main sur l'épaule de Nikolaj, lui demande de laisser tomber, que ça n'en vaut pas le coup. En vrai, elle ne sait pas ce qu'elle dit exactement, tout ce qui lui passe par la tête.  Jodie ne sera probablement jamais si ce qu'elle a dit a pu avoir un impact, n'empêche qu'il lâche Bastian.

Puis il y a cet ordre qui claque. Heureusement qu'il précise que trois personnes doivent partir, sinon Jodie aurait suivi le mouvement – même si elle est chez elle. La française ne saurait l'expliquer mais il y a une sorte d'autorité naturelle dans la voix de Nikolaj, de celle qui donne envie de baisser la tête et de faire ce qu'il demande. Peut-être que c'est à cause de la colère qui passe dans les quelques mots qu'il prononce, elle n'en sait rien.

« T'es fière de toi, l'humaine, j'espère ! »

Les mots sont crachés par Myméria qui va pour sortir de la maison. Et, au lieu de s'énerver, Jodie elle attrape la main de Nikolaj pour exercer une légère pression sur cette dernière, comme pour lui demander muettement de laisser courir et de ne pas relever ce qu'elle vient de dire. Ce qu'elle ignore c'est que son geste peut être pris comme une provocation de la part de la louve. On ne peut pas se faire que des amis ! En attendant les trois autres loups ont quittés la maison et Jodie ne se sent pas très bien.

« Je suis désolée, je voulais juste aider. Pas que tu t'embrouilles avec tes amis. »

Pourquoi est-ce qu'il est encore là ? Elle a refusé le canapé neuf et s'est faite attaquer par des vampires. Elle a refusé de rester dans une chambre et elle a créé une embrouille. A croire qu'à chaque fois qu'il lui demande de faire quelque chose – et qu'elle refuse – ça se fini mal. Alors pourquoi il reste alors qu'elle est un aimant à problème ? Elle relâche la main de Nikolaj et baisse légèrement la tête, après tout il a toutes les raisons du monde de lui en vouloir.

« Tu devrais les rejoindre, pour que les choses ne restent pas dans cet état. »

Elle n'a aucune envie de le voir partir surtout que, après ça, il refusera sûrement de la revoir. Mais Jodie ne pense jamais à ce qui est le mieux pour elle mais à ce qui est mieux pour les autres. Et là, tout de suite, elle imagine que le lien entre les quatre loups est plus importante qu'une humaine incapable de faire ce qu'on lui demande.

« Il n'y a plus grand chose à faire, je vais m'en sortir. »

Gareth aurait eu le mérite d'être super efficace au moins. Remettre des meubles en place, elle saurait le faire sans aide, tout comme le ménage de finition.

« Jodie ? » Une voix se fait entendre depuis l'entrée et la petite blonde laisse passer un regard sur Nikolaj.
« La voisine. »

Elle souffle ces mots pour l'informer de qui vient de l'appeler avant de se rendre rapidement à l'entrée à où se tient Mary. Une femme d'une trentaine d'années qui louche sur la porte défoncée avant de faire de gros yeux en voyant l'état de Jodie.

« Mais qu'est-ce qui s'est passé ? J'ai entendu un de ces vacarmes. Mais t'es blessée ? Attends, j'appelle la police. »
« Non ça va. » Devant le regard interloqué de sa voisine, Jodie décide de reprendre assez vite. « On l'a déjà fait. »

Et c'est à l'évocation de ce « on » que Mary se penche un peu jusqu'à apercevoir Nikolaj. En moins d'une seconde, elle avait déjà replacé toutes ses mèches rebelles et affiché son plus beau sourire avant de faire un signe de la main.

« Hey, salut ! Alors je suppose que c'est vous qui avez fait fuir les cambrioleurs » Ce qui doit être l'explication la plus logique dans la tête de Mary. « Dites, vous ne voudriez pas faire un tour chez moi ? J'ai cru entendre du bruit et, enfin, vous savez, c'est dur de se sentir en sécurité quand une voisine vient de se faire cambrioler. »

Et là, bizarrement, sans être capable de mettre son poing dans la figure de cette voisine, Jodie commence un peu à comprendre la réaction de Nikolaj avec bastian. Il n'y avait pas eu de cambriolage, donc pas de raisons qu'elle ait entendu du bruit chez elle. Tout ça c'est juste une excuse pour embarquer Nikolaj.




©️ LILIE



Revenir en haut Aller en bas
Nikolaj Keegan

avatar

Loup • meute Nord



¤ AVATAR : Liam Hemsworth
¤ MESSAGES : 97
¤ POINTS : 53
¤ MULTIS : Declan, Gabriel
¤ AGE : 18 ans
¤ ZONE LIBRE : 2 places libres pour RP
¤ GROUPE : Prince de la meute du Nord
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 04/01/2018


MessageSujet: Re: Révélation Sam 7 Avr - 1:59



Révélation
Jodie & Nikolaj

Il n’y a que sa voix qui m’empêche d’aller jusqu’au bout, d’abattre mon poing sur le visage de Bastian. Oh je sais que j’aurais pu obtenir son pardon même si j’étais allé au bout du geste, mais quelque part je me dis que ce n’est pas plus mal que mon poing se soit plutôt abattu sur le mur, même s’il va y avoir des dégâts en plus à compter dans les réparations grâce à moi. Au fond ce n’est même pas Bastian qui est en tort, c’est moi qui me comporte comme un con, je ne devrais pas être autant sur le vif à son sujet, je ne devrais pas m’y attacher comme je le fais et pourtant c’est plus fort que moi. Pourquoi est-ce que tu as cet effet là sur moi ? A chaque fois je me pose un peu plus la question mais jamais je ne trouve la réponse.

Mon regard reste encore de longues secondes planté dans celui de Bastian avant que je ne m’écarte de lui, leur ordonnant à tous les trois de déguerpir d’ici. A ce stade la provocation de Nyméria ne m’étonne même plus, au final c’est elle la coupable de cette situation, elle qui a tout prémédité pour qu’on en arrive là, alors que Bastian s’est juste contenté d’être Bastian. Je sens la main de Jodie se fermer sur la mienne et d’une certaine façon ça m’aide à me calmer, à ne pas me retourner vers Nyméria pour la forcer à s’excuser auprès de Jodie, ce qui aurait très mal fini si vous voulez mon avis. Les trois déguerpissent enfin des lieux et pourtant je ne relâche pas encore la pression, j’ai du mal à redescendre de cette colère.

- Ce n’est pas toi Jodie, crois-moi.

Nyméria savait parfaitement ce qu’elle faisait, parfois il m’arrive de la détester lorsqu’elle a un tel comportement de peste, mais elle m’a aussi bien trop apporté son aide pendant plusieurs années pour que je puisse lui tourner le dos un jour. Je suis un peu bloqué avec elle par moment, quand les choses dégénèrent de cette façon. Je finis par tourner mon regard vers Jodie et immédiatement je m’apaise un peu, elle a cet effet-là sur moi, de me calmer d’un geste ou d’un regard. Ne t’attends pas à ce que j’écoute tous tes conseils pour autant.

- Je les reverrai bien assez vite, je préfère rester avec toi pour l’instant et crois-moi ça vaut mieux pour tout le monde.

Car je ne me suis pas encore tout à fait calmé pour avoir une conversation posée avec ces deux-là et Nyméria sait toujours où viser pour me faire m’emporter au quart de tour, alors autant éviter d’en arriver là ce soir. C’est là que je sens une nouvelle présence s’approcher, au moins ce n’est pas eux qui reviennent à la charge mais je me demande ce que ça peut être. Est-ce qu’on ne peut pas juste nous foutre la paix ? On dirait que c’est trop en demander dans ce quartier, et après on se demande pourquoi je n’aime pas le Sud de Londres. Je laisse Jodie s’occuper de la voisine, mais visiblement celle-ci n’est pas prête de nous lâcher, surtout lorsqu’elle me voit. Dommage pour toi mais je ne suis pas d’humeur à jouer les garçons bien élevés ce soir. Alors que mon regard est plongé dans le sien, je finis par lui répondre d’un ton pas franchement des plus amicals.

- Vous devriez appeler les flics dans ce cas, comme vous pouvez le voir on a encore du boulot à faire ici et on aimerait pouvoir être enfin tranquille.

Ouais, vraiment pas amical, il paraît que je le suis rarement avec les humains, mais il ne faut pas trop m’en demander non plus, déjà je les protège, je ne peux pas en plus tous les apprécier. Bizarrement ma réponse la refroidie un peu étant donné qu’elle fuit mon regard et se trouve une excuse bidon pour partir de là et nous laisser tous les deux, enfin. J’aurais bien claqué la porte derrière son passage mais ça va être compliqué vu son état.

- Va vraiment falloir qu’on change vite cette porte.

Heureusement que Gareth a fait disparaître tout le sang, ça aurait été compliqué d’expliquer ça à la voisine sinon. Je me tourne finalement vers Jodie en me rapprochant d’elle.

- Désolé de mettre emporté comme ça... Je n’ai vraiment pas aimé la manière dont Bastian a voulu jouer avec toi et Nyméria est très douée pour me pousser à bout. Je n’aurais pas dû m’emporter comme ça pour autant.

C’est bien la première fois que je fait des excuses pour ça, vraiment je ne sais pas ce qu’il me prend. Je pourrais presque croire que tu m’as jeté un sort Jodie si je ne te savais pas parfaitement humaine, et heureusement d’ailleurs, autrement nous nous serions bien moins entendu tous les deux, je suppose.

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Jodie Rowley

avatar

Londonnienne



¤ AVATAR : Candice Accola
¤ MESSAGES : 249
¤ POINTS : 96
¤ MULTIS : Aaron Davis - Hannah Johnson - Alex Blackwood
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE : Places libre pour RP : 0/4
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/01/2018


MessageSujet: Re: Révélation Mar 10 Avr - 15:38



>
Révélation
Nikolaj & Jodie





Elle a vraiment envie de croire que ce n'est pas elle, que ce n'est pas de sa faute... N'empêche qu'elle se sent fautive la petite Jodie. Trop humaine, pas assez adaptée à ce nouveau monde qui s'offre à elle, pas assez efficace et parfaitement incapable de comprendre la manipulation de Nyméria et Bastian. Mais, elle ne dit rien, elle ne veut pas développer son point de vue. C'est probablement égoïste parce que, dans le fond, Jodie doit bien apprécier le fait qu'il ne la tienne pas pour responsable de ce qui vient de se passer. Elle hoche simplement la tête quand il affirme qu'il les verra plus tard. En temps normal, Jodie aurait insisté pour qu'il parte, pour qu'il ne laisse pas une situation s'envenimer. En temps normal, elle n'aurait jamais pensé à ce qu'elle voulait mais plutôt à ce qui était mieux pour les autres. Mais, cette fois, elle n'insiste pas parce qu'elle le préfère ici qu'ailleurs. Ce n'est pas bien, ce n'est pas dans son caractère et elle le sait pertinemment... Elle décide de mettre ça sur le compte de la situation et de cette révélation qui change toute la vision du monde qui l'entoure. La petite blonde n'a pas envie d'admettre que c'est Nikolaj qui a une influence sur elle, qu'elle a réellement besoin de sa présence.

L'arrivée de la voisine n'aide pas dans ses réflexions. Jodie ne se souvient pas avoir déjà été énervée à cause d'une femme qui demande à un homme de lui venir en aide. Elle est supposée trouver ça normal, non pas agaçant. Nikolaj est bien loin de lui appartenir – cette idée en est presque risible tellement elle est impossible – alors elle ne devrait pas avoir cette réaction. Encore moins de trouver bien qu'il recale Mary, même s'il aurait pu y mettre un ton un peu plus agréable... Jodie reste quand même Jodie. N'empêche que c'est efficace vu comment elle détale sans demander son reste. La petite blonde va pour fermer la porte et, sa main reste fixée dans le vide, au moment où Nikolaj parle de la changer. Ah oui, c'est vrai. Il n'y a plus de porte.

L'humaine ouvre la bouche, en laissant retomber sa main, pour expliquer qu'elle a une idée pour la porte. Aucun son ne sort parce que Nikolaj a été plus rapide qu'elle pour reprendre la parole. Elle entend bien ce qu'il dit mais, très honnêtement, elle ne comprend pas. Jouer avec elle ? Est-ce qu'il ne voulait pas seulement la soigner ? Nyméria ? Jodie ferme les yeux un instant en prenant une inspiration. Décidément, il y a vraiment trop de choses qui lui échappent en une seule soirée.

« Ce n'est pas grave. » Elle ouvre à nouveau les yeux pour les poser sur Nikolaj. « Cette soirée... Tout ça... » Et elle, elle parle surtout des vampires, de l'existence des loups et des cadavres qui ont été laissés par cette soirée. « ça a de quoi mettre sur les nerfs. » Elle hausse les épaules. « C'est normal de s'emporter. »

Parce que même si ce n'est pas la première fois pour lui, ça doit quand même être éprouvant, non ? On ne doit pas pouvoir s'habituer à ce genre de choses ! Puis, dans le fond, elle n'a pas tellement envie de savoir s'il passe toutes ses soirées à aller sauver des humaines. Du coup, elle se tourne vers un couloir.

« Tu veux bien m'aider ? Je vais récupérer la porte d'une chambre pour la mettre à la place de celle de l'entrée. Je ne pourrais pas la verrouiller mais, au moins, il y aura une porte en attendant qu'une boutique ouvre pour que je puisse la changer. »

Et, sans vraiment attendre, elle se dirige vers la chambre pour aller enlever la porte. Ce n'est pas très compliqué à faire mais, une porte, c'est encombrant à porter. Alors un peu d'aide est la bienvenue. Et pas moyen qu'il lui dise qu'il peut le faire tout seul, de toute façon elle ne lâchera pas son bout de porte parce qu'elle veut aider. Elle veut être utile. C'est en retournant dans l'entrée qu'elle recommence à se poser un tas de questions.

« Qu'est-ce que je vais dire à mon grand-père ? Il est supposé revenir en début d'après-midi. » C'est avec Nikolaj qu'elle remet cette porte de substitution à la place de celle de l'entrée. « Il va paniqué complètement et s'il panique... Enfin, c'est pas bon pour lui, tu vois ? Parce qu'il est un peu fragile du cœur et... » Et, comme à chaque fois qu'elle commence à paniquer, Jodie commence à enchaîner les mots sans s'arrêter.  « Puis, je le connais. Après il va culpabiliser, il va se dire qu'il aurait dû être présent. Enfin, il aurait rien pu faire mais, je suis sa petite fille et, du coup, il ne veut pas qu'il m'arrive quelque chose. Oh, pire. Ça se trouve, à ses prochains examens, il va faire venir quelqu'un ici pour me surveiller, pour être certain qui ne m'arrive rien et... »

Et ça pouvait durer encore longtemps comme ça.




©️ LILIE



Revenir en haut Aller en bas
Nikolaj Keegan

avatar

Loup • meute Nord



¤ AVATAR : Liam Hemsworth
¤ MESSAGES : 97
¤ POINTS : 53
¤ MULTIS : Declan, Gabriel
¤ AGE : 18 ans
¤ ZONE LIBRE : 2 places libres pour RP
¤ GROUPE : Prince de la meute du Nord
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 04/01/2018


MessageSujet: Re: Révélation Mer 11 Avr - 23:04



Révélation
Jodie & Nikolaj

Cette soirée m’a un peu mis de mauvaise humeur, beaucoup en fait mais la présence de Jodie à mes côtés aide à canaliser tout ça, aussi étonnant soit-il. Bon j’envoie un peu boulet sa voisine mais je ne suis pas sûr que ça dérange qui que ce soit à part la voisine à vrai dire. Enfin inutile de nous attarder sur le sujet, maintenant qu’elle nous a laissé on peut continuer tranquillement à terminer ce qu’il y a à faire ici, parce qu’il est hors de question que je reparte en laissant sa maison dans cet état. En laissant Jodie dans cet état, parce que je crois bien que ça a été les montagnes russes pour elle ce soir.

- J’aurais quand même pas dû. Je ne voulais pas te faire peur.

Je n’ai pas envie que tu aies peur de moi Jodie, ni que tu me prennes pour quelqu’un de violent. Pourtant... pourtant c’est totalement ce que je suis. Un homme dangereux qui tue nuit après nuit pour la survie de son espèce, pour la survie des humains mais aussi pour son propre plaisir. Mon éducation m’a appris à aimer ça, la traque, le meurtre, et je veux être le meilleur dans ce domaine. Mais tout ça tu ne le comprendrais pas si tu le voyais.

J’acquiesce à sa demande, me disant que je pourrais m’occuper de la porte tout seul mais à force je commence à connaître Jodie, je sais que quoi que je dise elle ne me laissera pas avoir le dernier mot là-dessus, aussi énervant soit-il. Alors je la suis dans le couloir et l’aide à retirer l’une des portes pour la ramener jusqu’à l’entrée. Va vraiment vite falloir changer tout ça.

- J’ai un contact qui nous fera avoir des prix sur la porte, je l’appellerai à l’aube.

C’est qu’en tant que loups on a dû nous-même changer plus d’une fois des portes à cause d’attaques, alors oui, j’ai réellement un contact, mais je dis surtout ça pour la rassurer pour les prix, qu’elle ne se dise pas que je lâche trop d’argent pour elle entre le canapé et la porte, parce que oui, j’ai bien l’intention de payer, après tout j’ai participé à la destruction de cette porte et encore une fois je ne manque pas d’argent à dépenser.

On termine de mettre cette pseudo porte d’entrée au moment où elle commence à paniquer par rapport à son grand-père. C’est sûr que s’il voit cette porte il aura de quoi paniquer, aucune sécurité, même pas de verrou, c’est à peine si elle touche le sol... C’est la première fois que je vois quelqu’un s’inquiéter autant pour une autre personne, pour un proche. Ce n’est pas mon frère qui se serait inquiété comme ça pour moi en tous cas, l’inverse est vrai aussi. Je finis par plaquer doucement ma main sur la bouche de Jodie pour la faire taire, esquissant ce petit sourire.

- Chuut, c’est toi qui vas finir par faire une attaque à t’inquiéter comme ça et j’aimerais mieux éviter, d’autant que moi je n’ai pas suivi de cours de médecine.

Je finis par laisser retomber ma main alors que je l’entraîne doucement vers le canapé où je la fais s’asseoir, en faisant de même. Voilà à quoi on doit tout ce bazar, un canapé. Au moins Gareth a fait du bon boulot ici, il n’y a plus rien à nettoyer maintenant, juste des meubles à remplacer, et la porte d’entrée. Le seul problème c’est que Jodie a des marques sur le corps et je n’ai pas de sang magique pour pouvoir refermer ses plaies. Rien que la vue de ses blessures me met hors de moi...

- Tu diras à ton grand-père que des amis à toi vont venir installer tout un système de sécurité autour de la maison ainsi qu'à l’intérieur, qu’avec ça plus personne n’aura l’audace de mettre un pied ici et qu’il pourra faire ses examens le cœur léger.

Et c’est la vérité, ton grand-père n’est pas le seul à s’inquiéter pour toi, je ne laisserais pas quelqu’un d’autre approcher cette maison, je ne laisserais pas quelqu’un d’autre t’approcher toi, ni ta famille.

- Et si ça peut le rassurer tu lui diras que je peux être là à ses prochains examens, il ne me connaît peut-être pas mais je suis sûr qu’il m’appréciera.

Je me flatte surtout pour cacher le véritable sentiment de stress que je peux avoir à cette idée. Rencontrer le grand-père c’est un peu comme devoir faire ses preuves pour prouver avoir le droit d’être ici, aux côtés de sa petite-fille. Pourquoi est-ce que je ferais une chose pareille ? Une part de moi regrette déjà cette idée alors que l’autre... est curieuse de voir ce que tout ça pourrait donner.

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Jodie Rowley

avatar

Londonnienne



¤ AVATAR : Candice Accola
¤ MESSAGES : 249
¤ POINTS : 96
¤ MULTIS : Aaron Davis - Hannah Johnson - Alex Blackwood
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE : Places libre pour RP : 0/4
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/01/2018


MessageSujet: Re: Révélation Jeu 12 Avr - 2:21



>
Révélation
Nikolaj & Jodie





Elle fronce légèrement les sourcils dans un regard interrogatif. Elle n'a pas peur de lui. Enfin, elle a eu peur quand il a levé le poing, parce qu'elle ne voulait pas le voir frapper un ami à lui. Elle a eu peur à ce geste parce que, ça l'avait surprise, qu'elle ne s'y attendait pas et qu'elle n'y était pas habituée. Mais, non, jamais de la vie elle avait eu peur de lui. Jodie ne sait pas d'où elle tient cette certitude mais, elle pense qu'il ne lui fera rien. Sinon pourquoi prendre des risques en venant l'aider ce soir ? Pourquoi lui dire qu'il n'aurait pas dû faire quelque chose ? Il y a ces petits signes qu'elle ne sait pas vraiment comment interpréter mais qui lui offre cette certitude – peut-être erronée – qu'elle n'a rien à craindre de lui.

« Je vais bien. »

Une réponse qui demande à Nikolaj de ne pas s'inquiéter de ce qu'elle peut penser. Il vient de lui sauver la vie et ça suffit à lui donner pas mal de crédits d'avance. Il pourrait faire des choses qu'elle ne tolérerait pas en temps normal et, au final, les accepter seulement parce que c'est lui. Soyons honnêtes un instant. Elle sait, quelque part au fond d'elle, qu'il peut être dangereux. Il vient quand même de tuer deux vampires, elle l'a trouvé – la première fois – bien amoché. Ce n'est pas la première fois qu'il vit ce genre de confrontation alors, elle ne peut pas le voir comme une personne lambda qui vit sans histoire au fin fond d'un studio étudiant.

Jodie n'est pas stupide... Pas totalement. Elle sait qu'elle devrait le remercier encore une fois avant de lui dire de partir et, dans la mesure du possible, lui faire comprendre qu'elle veut qu'il reste loin d'elle. C'est sa rencontre avec lui – plus que de ne pas avoir changé de canapé – qui a provoqué cette soirée alors, si elle veut éviter d'autres ennuis elle devrait lui dire de partir. Sauf qu'elle n'en fait rien, elle reste là à monter une porte de fortune qui ne la protégera de rien du tout, sauf des regards curieux qui passeraient éventuellement dans la rue. Elle reste incapable de lui dire de partir parce que... Parce qu'elle n'en a aucune envie malgré la logique et la raison.

En revanche, elle laisse passer un soupir d'exaspération quand il lui parle de contact pour la porte. Ça va, elle pouvait se débrouiller toute seule et trouver quelqu'un pour lui changer. Elle allait bien trouver le financement pour une porte, après tout ça ne devait pas être une ruine... Enfin, elle l'espère parce que, en réalité, elle n'a jamais eu à changer de porte. Mais elle ne dit rien à ce sujet préférant enchaîner les mots sur son grand-père. Elle parle encore et encore. Et quand une main se pose sur sa bouche, elle continue à sortir des mots incompréhensibles alors que ses yeux louches sur la main de Nikolaj. Il lui faut quelques secondes pour vraiment cesser de parler et, encore, elle se force à ne rien dire.

Elle pince ses lèvres très fort, sous cette main, pour maintenir son silence. Mais quand il enlève sa main, c'est un sourire qui apparaît sur le visage de Jodie. Oui, ça la fait sourire de l'entendre dire qu'il préférait éviter qu'elle fasse une attaque parce qu'il manquait de connaissance en médecine. Elle inspire pour se calmer alors qu'elle se retrouve sur ce canapé. Celui où tout a commencé.

Pauvre Nikolaj, elle n'ose même pas lui dire que son grand-père est pire qu'elle. Jamais de la vie il n'acceptera qu'on vienne mettre un système de sécurité. Il préférera s'en occuper lui-même plutôt que d'être redevable envers quelqu'un. Les Rowley, ils étaient sympas dans l'ensemble mais ils pouvaient aussi être assez têtus quand ils le voulaient. Et c'est à la dernière phrase de Nikolaj que Jodie ne peut retenir un rire.

« Tu ne connais vraiment pas mon grand-père, ça se voit. » N'empêche qu'elle arrive à dire ça de manière attendrissante. « C'est une autre génération, tu sais. De celle où il est important de faire les choses soit-même et de ne rien devoir à personne, surtout quand il s'agit de la sécurité de sa famille. »

Son grand-père était, en quelque sorte, le dernier chef de la famille, celui qui devait prendre soin de Jodie. Ça passe par la sécurité de la maison mais aussi par les hommes qu'elle a pu lui présenter jusqu'ici. Même quand c'était de simples amis. N'empêche que ça la détend un peu de parler de son grand-père, de se souvenir avec amusement de tout ce qu'il a pu dire à certaine personnes. Du coup, sans même sans rendre compte, elle se retrouve à se pencher pour caler sa tête sur l'épaule de Nikolaj.

« Il est vieux et, du coup, il a la santé qui va avec son âge mais... » Et elle se met à sourire. « Il peut encore se montrer coriace sur certaines choses. » Son sourire disparaît au détriment d'un air un peu plus vague et un peu plus sérieux. « J'ai pas changé le canapé parce que je ne savais pas à quoi m'attendre. » Tu m'étonnes, jamais elle n'aurait imaginé une bande de vampires débarquant chez elle. « Mais, je suppose que c'est différent maintenant. Enfin, je comprends que c'est important de protéger cette maison mais... Je vais le faire, tu n'as pas à t'en occuper. »

Elle se redresse pour, finalement, se mettre en tailleur face à lui.

« Puis si tu dois t'occuper de tout ça, à chaque fois que ça t'arrive. Pff, tu vas finir par être sur la paille. Parce que vous avez l'air d'être quand même très bien rôdés pour ce genre de choses. » Ce qui ne lui plaît pas vraiment. Un, parce qu'il se met en danger et qu'elle n'aime pas cette idée. Deux, parce qu'elle n'a pas envie de se dire qu'elle n'est qu'une humaine comme une autre qu'il aide. « Je peux payer un système d'alarme et une porte. » Il suffit qu'elle fasse quelques heures en plus à son boulot. « Et, franchement, j'ai pas envie de me battre sur ce sujet avec toi » Elle laisse passer un sourire. « Parce que, de toute façon, je gagnerais. »




©️ LILIE



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Révélation

Revenir en haut Aller en bas
Révélation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» La délation peut elle être une bonne chose...
» Contre la délation
» La Grande Révélation
» pollution atmosphérique et allergie des enfants
» Un retour sans gloire et une révélation infiniment triste [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moon's Spell :: BIENVENUE A LONDRES :: Les Habitations :: Au Sud de la Tamise-
Sauter vers: