RSS
RSS



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


''Moon's Spell'' s'inspire du roman ''Salem'' de Sandra Triname. Les autres sources sont diverses et variées.
Redécouvrez certaines races avec des manières de jeux exclusives qui pourront vous ravir. ''Moon's Spell'' cherche plusieurs
PV's très importants pour le développement du jeu. Personnages construits mais libres en plusieurs points, ils ont tous des
liens entre eux. N'hésitez pas, inscrivez vous !



Partagez|

That’s the last straw

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Aaron Davis

avatar

Alliance • Humain • Admin



¤ AVATAR : Chris Pratt
¤ CRÉDITS : Dee
¤ MESSAGES : 324
¤ POINTS : 101
¤ MULTIS : Jodie Rowley - Alex Blackwood - Hannah Johnson
¤ AGE : 36 ans
¤ ZONE LIBRE : Places libre pour RP : 0/4
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 28/01/2018


MessageSujet: Re: That’s the last straw Sam 28 Avr - 0:33



>
That’s the last straw
Noah & Aaron




Il ne le fait même pas exprès en réalité mais, de toute évidence, jouer le naïf qui s'inquiète de rien lui a sauvé la vie plus d'une fois. Personne ne s'inquiète d'un mec comme lui, il a l'air tellement à côté de la plaque dans ses réflexions qu'on le prend souvent pour un simple abruti. Il hausse les épaules.

« Baaah, techniquement, c'est vous qui pouvez la voir. Alors, la seule conséquence que j'ai c'est de devoir vous voir, vous. Autant dire qu'il y a pire pour emmerder quelqu'un. »

Devoir supporter Noah, franchement il y a pire comme punition. Il la trouve même assez agréable et amusante, même si c'est parfois à ses dépends. Si vraiment il doit voir un point négatif, de son point de vue, c'est de s'être fait soulever par un vampire aussi facilement qu'une poupée pour enfant. Alors, pour réponse, il laisse passer un sourire quand elle lui demande si c'est comme ça qu'il fait pour ne pas devenir dingue. Il ne saurait même pas lui répondre parce qu'il ne pense pas avoir de méthode particulière.  Un sourire qui se transforme en un léger rire alors qu'il secoue la tête.

« Non, en réalité, ce n'est pas le genre d'excuses que je peux utiliser. Mais, si faut être franc... » Et il se penche légère, comme pour dire une confidence. « A chaque fois qu'on m'a fait boire un truc, que ce soit une potion ou un machin de protection, j'ai toujours trouvé ça infâme au goût. »

A se demander si les sorcières pouvaient être de bonnes cuisinières tellement elles sont habitués à faire des potions dégueulasses. Bon, cela dit, il n'avait jamais eu à se plaindre des plats de Katherine. N'empêche qu'il s'étonne un instant de l'interrogation de Noah. Puis il se souvient qu'il l'avait faite passer pour une nécromancienne il n'y a pas si longtemps.

« Ouais, cette fois c'est une vraie. »

Et c'est sur son téléphone qu'il retourne quand elle parle du peu d'intérêt d'un lit de camp. Contre les esprits, c'est clair qu'il ne pourrait pas faire grand-chose. Contre les vampires, en revanche, il était déjà un peu plus armé pour se défendre. Mais peut importe parce que, ce qu'il comprend, c'est qu'elle veut bien qu'il la fasse venir et ça le rassure un peu. Enfin, peut-être qu'ils arriveront à avoir un peu plus de réponses. Une fois le message envoyé et le téléphone rangé, il attrape la tasse tendue par Noah en la remerciant.

« Parce qu'un humain n'a pas le droit d'avoir quelques connaissances ? » Il a ce sourire à la fois amusé et énigmatique. « Sérieusement, comme je vous l'ai dit : j'étais en couple avec une sorcière qui ne m'a pas caché sa nature. Dix ans ensemble, on finit forcément par apprendre un tas de choses. »

Il passe le fait que des années à l'Alliance permettait d'en savoir encore plus sur tous les êtres que l'on pouvait croiser. Et, histoire de ne pas s'attarder sur cette relation, Aaron se met à la questionner sur un tas de choses. Sur ce qu'il boit, sur les différentes herbes qui se trouvent dans la boutique. Il y en a certaines qu'il arrive à reconnaître en donnant leurs noms de manière très approximatives mais, il l'interroge sur les autres. Après tout, ça fait des connaissances en plus.

Une vingtaine de minutes plus tard, c'est une jeune femme qui passe la porte de la boutique. Peut-être un peu trop jeune pour correspondre à l'idée de la nécromancienne qui sait ce qu'elle fait. Du haut de ses 24 ans et de son mètre soixante-trois, elle regarde l'ensemble de la boutique avant de reporter son attention sur les deux personnes. Elle passe un court instant sur Noah avant de venir poser son regard sur Aaron.

« T'es sérieux quand tu dis que t'as besoin d'moi ? » Elle pointe un doigt vers une des étagères. « Y a au moins trois plantes différentes qui servent à faire venir un esprit ou à l'apaiser, rien que dans cette étagère. »

Dans l'esprit de Hannah, c'est assez clair : soit cette sorcière sait comment se servir de ces plantes en question, soit elle connaît une clientèle qui est capable de l'aider.

« Parce que t'vois, j'étais quand même en plein... »

Il y a Aaron qui sort son portefeuille d'une de ses poches avant d'en sortir plusieurs billets. C'est vers Hannah qu'il les tend dans un soupir. Ok, là, y a la gamine qui se met à avoir un sourire vachement plus jovial, comme s'ils parlaient enfin la même langue. Les billets finissent dans la poche de son jean avant de s'avancer vers Noah, non s'en renifler un court instant la boisson qui se trouve dans le mug d'Aaron.

« Salut. J'suppose que t'es Noah. » Elle tend une main dans sa direction. « J'suis Hannah. C'est quoi l'problème ? »
« y a l'esprit d'une sorcière qui est venue la trouver et... » Et il se mange un de ces regards de la part de Hannah.
« Mon chou, s'teu plait... » Elle lui sert son plus beau sourire. « T'veux bien laisser les grandes personnes parler entre elles. »
« Bien m'man ! »

Aaron retourne à son thé et Hannah lui offre un clin d'oeil avant de revenir sur Noah.

« Cette sorcière, elle est venue d'elle même ? Elle t'as dit ce qu'elle voulait ? »

Si Aaron en était encore au vouvoiement, c'était son problème. Hannah a cette fâcheuse tendance à ne pas s’embarrasser de protocoles de ce genre. En même temps, on lui a jamais appris les relations sociales alors elle fait comme ça vient.



©️ LILIE



Revenir en haut Aller en bas
Noah Prescott

avatar

Chamane • meute Nord



¤ AVATAR : Hannah Simone
¤ CRÉDITS : Shiya
¤ MESSAGES : 87
¤ POINTS : 40
¤ AGE : 32 ans
¤ ZONE LIBRE :
¤ GROUPE : Chamane
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 12/02/2018


MessageSujet: Re: That’s the last straw Lun 30 Avr - 14:04


 
That’s the last straw
Aaron & Noah

     
Noah sourit, amusée de la réponse d’Aaron. Il avait raison, il y avait certainement mieux qu’elle. Comme une sorcière qui sait parfaitement gérer les apparitions fantomatiques. Mais il y avait certainement pire qu’elle.

« C’est vrai, vous auriez pu tomber sur ma grand-mère ! »

Et elle se mit à rire, imaginant l’accueil que son aïeule aurait pu lui réserver. A lui, comme à l’esprit. La jeune femme en souriait aujourd’hui, mais ça n’avait pas toujours été le cas. Cependant, Noah avait l’impression que peu importe la personne, elle aurait été bien plus à même de gérer la situation seule, qu’elle-même. Elle fronça un instant les sourcils, se rendant compte subitement que le sentiment d’infériorité et d’impuissance qu’elle cultivait depuis quelques mois la dérangeait de plus en plus. Et son apogée semblait très proche.

« Ah ? C’est vrai qu’il y en a des franchement dégueulasses, mais la plupart du temps, je ne suis pas dérangée… »

Le regard de Noah passa du liquide chaud dans sa tasse à celui du flic, avec une pointe d’appréhension. Aujourd’hui, elle n’avait pas l’impression d’avoir fait quelque chose de mauvais, même si le goût risquait d’être un peu anisé. De manière générale, elle n’avait pas l’impression de faire des breuvages affreux. Même lorsque les ingrédients mélangés paraissaient parfois un peu douteux. Ou peut-être qu’il s’agissait là d’un pouvoir caché des sorcières, d’être immunisées contre l’odeur et le goût de leurs propres préparations… Dans le doute, elle mit en avant le pot de sucre. Ça pouvait résoudre un grand nombre de problèmes de ce genre, le sucre. Le gras aussi. Mais elle n’avait pas de crème.

Noah se contenta d’un « OK » lorsqu’il lui confirma qu’il s’agissait bien d’une vraie nécromancienne. C’était plus ou moins l’arme ultime contre ce genre de désagrément, alors… Outre le fait que faire appel à une aide extérieure la renvoyait directement à ses propres insuffisances, elle espérait que la sorcière ne ramène pas avec elle d’autres esprits encore plus sombres. Noah ne se sentait pas l’énergie de voir et ressentir de nouveau ce genre de manifestation. Ni que la nécromancienne passe trop de temps sur cette affaire. La chamane respectait la puissance de ces sorcières et elle devait bien avouer que c’était parfois carrément impressionnant. Mais leur magie et leurs pratiques morbides rentraient en conflit avec ce en quoi elle croyait et ce qu’elle souhaitait protéger, la vie. Au-delà du fait que ça la faisait aussi parfois un peu flipper…

« En dix ans, on peut effectivement en voir, des trucs… On dirait qu’elle vous a ouvert grand les portes de son monde. Vous deviez être sacrément proches. »

Parce que le monde surnaturel était caché et que beaucoup faisait en sorte qu’il le reste. En particulier les sorcières dont le rôle était de garder cet équilibre. Pour qu’une sorcière accepte de dévoiler les secrets du surnaturel, c’est qu’elle devait avoir entièrement confiance en Aaron. Mais il en parlait au passé. Que c’était-il passé pour que cette confiance s’arrête ? Elle s’apprêtait à lui poser la question, mais il l’a pris de court et s’intéressa d’un peu plus près à sa marchandise. Et Noah répondit aux questions avec plaisir, retrouvant un instant son peps. C’était toujours très gratifiant que quelqu’un manifeste de la curiosité pour ce que l’on fait. Une impression d’autant plus appréciée par la jeune femme qui, en discutant avec le policier, renouait un peu avec son estime d’elle-même.

Jusqu’à ce que la porte grince pour laisser entrer une toute jeune femme. L’intuition de Noah lui fit rapidement comprendre qu’il s’agissait de la fameuse nécromancienne. Et elle en fut ravie parce qu’elle paraissait tout à fait sympathique. Jusqu’à ce qu’elle ouvre la bouche. Et Aaron, son portefeuille. Ça donnait déjà à Noah une vague idée de la personnalité de la demoiselle.

« Oui, c’est bien ça… »

La chamane serra la main que la sorcière lui tendait avec son sourire habituel. Elle aimait le fric. A priori, rien de bien méchant jusqu’à présent. En revanche, elle fut tout de même étonnée de la façon dont elle rembarra le flic. Elle en haussa les sourcils et laissa un sourire amusé étirer ses lèvres. Elle venait de clouer le bec d’Aaron ?

« Euh … Et bien, oui d’elle-même. Enfin … On l’a un peu aidé … »

Noah jetait des coups d’œil à Aaron qui avait fini le nez dans la tasse. Elle ne savait pas trop si elle devait révéler l’ensemble de l’histoire ou pas, pour ne pas le mettre en porte-à-faux. Elle n’était même pas sure elle-même d’avoir tous les éléments de l’histoire, d’ailleurs. La jeune femme n’était pas très bonne menteuse. Alors elle tenta l’omission.

« Disons qu’elle est assez revancharde. Et qu’elle a tenté de me rendre dingue pour mener sa petite vendetta personnelle … »

Un regard en biais à Aaron pour savoir si cette version lui convenait.

« J’ai essayé de m’en débarrasser, hein ! » S’empressa-t-elle d’ajouter. « Mais j’ai bien peur que ça ne soit pas définitif… Et puis il y a cette histoire de vampires. Des vrais débiles, mais qui n’arrange rien du tout non plus … C’était drôle parce qu’on m’a fait passer pour une nécromancienne pour s’en débarrasser, genre ‘si vous vous tirez pas je vais vous faire rôtir en enfer’ … » Elle se mit à rire nerveusement avant de se racler la gorge. « Enfin bon, pas dis que ce soit définitif non plus … »

Elle se mordit un peu la lèvre, se demandant si elle en avait pas un peu trop dit. Mais après tout, si cette nécromancienne pouvait négocier tout ce beau monde, ça ne serait pas plus mal … Noah soupira légèrement avant de montrer du doigt la théière.

« Du thé ? »
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Aaron Davis

avatar

Alliance • Humain • Admin



¤ AVATAR : Chris Pratt
¤ CRÉDITS : Dee
¤ MESSAGES : 324
¤ POINTS : 101
¤ MULTIS : Jodie Rowley - Alex Blackwood - Hannah Johnson
¤ AGE : 36 ans
¤ ZONE LIBRE : Places libre pour RP : 0/4
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 28/01/2018


MessageSujet: Re: That’s the last straw Lun 30 Avr - 16:47



>
That’s the last straw
Noah & Aaron




Hey mais ça se trouve, il s'en sortirait très bien avec sa grand-mère. Apparemment il avait des touches avec les vieilles, d'ailleurs c'était souvent quand Ambrose était dans les parages. Enfin, cela dit, si son super-pouvoir c'est de faire en sorte que toutes les petites vieilles trouvent qu'il a un beau cul... Autant dire qu'il avait le pouvoir le plus pourri de l'univers. Du coup, il va éviter de s'en vanter.

Pour ce qui est du thé. Personne ne saura jamais s'il a aimé ou non. Il n'a pas rajouté de sucre mais peut-être parce qu'il a senti que Noah s'inquiétait du goût de son thé et que, du coup, il a voulu la rassurer. Le sacrifice de soi pour que les gens se sentent revalorisés. Il est plutôt doué dans ce domaine. Mais... peut-être qu'il a vraiment apprécié. Mystère. Quoiqu'il en soit, ça lui fait plaisir de voir Noah se reprendre pour parler de ses plantes, comme si chaque explication était un pas vers une confiance en elle. En fait, la seule chose qu'il n'avait pas faite, c'était de revenir sur la relation qu'il avait évoquée. Pas la peine d'expliquer que c'était la régente elle-même qui l'avait mis dans la confidence. Bonjour la crédibilité après ça.

De toute façon, Hannah mit rapidement fin à la conversation sur les plantes ou autre chose. Elle sert la main de Noah, parce qu'il paraît que c'est ce qu'il faut faire quand quelqu'un tend la main. Si vous aviez vu sa tête la première fois qu'on lui a tendu la main, son air interrogateur sur le visage en se demandant pourquoi on faisait ça. Heureusement, entre temps, elle avait pu apprendre deux ou trois choses sur les interactions sociales.

Cela dit, elle plisse bien vite les yeux en posant son regard sur les deux autres tour-à-tour. Faut dire qu'elle ne trouve pas les explications de Noah très claires et que cette dernière semble beaucoup regarder dans la direction de Aaron. Deux explications à cela : soit elle n'avait pas toutes les informations, soit... Tous les deux, il y avait des choses interdites aux moins de 18 ans. Mais elle revient bien vite que sur Noah quand cette dernière lui parle de vampires. Euh... depuis quand il est question de vampires. Hannah lance un soupire en direction d’Aaron qui hausse les épaules l'air faussement innocent.

Passant à côté du doigt tendu de Noah, Hannah s'interroge très vite sur ce que du thé vient foutre dans l'histoire.

« Et c'quoi l'rapport entre un esprit, des vampires et du thé ? » Il y a Aaron qui se racle la gorge pour bien insister sur la théière que Noah désignait. « Oooh. J'vois. Euh. » Elle penche la tête au-dessus de la théière en question avant de se redresser soudainement vers Aaron. « J'croyais que tu détestais l'anis ? »
« Non, pas du tout. Pff. N'importe quoi » La fin d'un mystère.
« Ben si, j'm'en rappelle. A cause d'une cuite au pastis que t'as pris avec un Français de passage ici ? »

Elle ne comprend pas trop pourquoi il lui fait des gros yeux. Les mecs sont vraiment étranges parfois. Du coup, elle secoue la tête pour reporter son attention sur Noah.

« Et t’arrives à le supporter ? » Les esprits étaient bien plus simples à gérer que ce type. « J'crois que je commence à être impressionnée. » Enfin bref... Elle est payée pour un boulot alors, autant s'y mettre. « Pour ton petit soucis, là. Y a un moment où il va falloir me dire ce qui s'est vraiment passé. Parce que c'est un peu vague tout ça. »

Aaron qui boit une nouvelle gorgée pour bien prouver que tout va bien avec son thé, se décide à prendre la parole. SI Noah hésite à dire des choses c'est parce qu'elle semble avoir peur de trop en dire sur ce qu'il a pu faire, autant la décharger de ça.

« c'est une sorcière que j'ai tuée. »
« Encore ! »

Elle secoue la tête et décide que, finalement, elle ne veut pas d'explications sur la manière dont il en est arrivé là. Noah a l'air d'être carrément plus saine d'esprit que lui.

« Ouais donc... le truc avec les vampires c'est que, se faire passer pour une nécromancienne, en général on ne s'en débarrasse pas de manière définitive non plus. » Comme l'esprit qu'elle n'est pas certaine d'avoir fait partir. « Du coup, on va prendre les problèmes un par un. » Un large sourire s'inscrit sur ses lèvres. « On commence par cette sorcière récalcitrante.[/color] » Elle attrape la main de Noah pour la trainer devant une étagère avec plein d'herbe et va pour prendre quelque chose avant de se raviser. « T'sais quoi en fait... L'idée c'est de l'invoquer. J'te laisse tout préparer. »

l'idée c'est surtout de voir comment elle organise tout ça. Peut-être qu'il y aura deux ou trois petites astuces à lui donner pour une prochaine fois.

« Enfin, tu peux l'invoquer ou pas ? Parce que, en fait, je ne sais jamais où sont vos limites. »



©️ LILIE



Revenir en haut Aller en bas
Noah Prescott

avatar

Chamane • meute Nord



¤ AVATAR : Hannah Simone
¤ CRÉDITS : Shiya
¤ MESSAGES : 87
¤ POINTS : 40
¤ AGE : 32 ans
¤ ZONE LIBRE :
¤ GROUPE : Chamane
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 12/02/2018


MessageSujet: Re: That’s the last straw Jeu 3 Mai - 16:14


 
That’s the last straw
Aaron & Noah

     
« Non, non, c’était juste pour vous proposer quelque chose à boire… Aucun lien, en fait … Enfin si, mais peu importe… »

La sorcière devait être drôlement concentrée sur ce qu’elle devait faire pour faire un lien improbable entre deux entités surnaturelles et une boisson chaude. Noah ne savait pas bien si c’était un gage de sérieux et de professionnalisme ou pas. Aaron, quant à lui, tenta de lui faire comprendre d’une manière qui se voulait discrète, mais qui ne l’était pas spécialement. Elle haussa les épaules en le regardant. Si elle ne voulait pas thé, elle n’allait pas s’en offusquer. Après tout, il n’était pas là pour tailler la bavette. Elle ne s’offusqua pas non plus lorsque dans un élan de spontanéité, Hannah dévoila les goûts du policier qui tenta une défense un peu molle.

« Vous êtes bêtes, vous auriez pu me le dire … »

Un autre haussement d’épaule signifiant son incompréhension avant de laisser échapper un rire.

« En fait, ce n’est pas que les sorcières vous ont fait boire des trucs immondes. C’est vous qui êtes difficile ! »

D’accord, elle entendait que certaines personnes aient un peu de mal avec le goût de l’anis. Ca restait fort et un peu spécial. Et toutes les potions et décoctions magiques n’étaient pas très goûteuses. Mais peut-être que c’était juste lui qui, au-delà des burgers, frites, avait un peu de mal.

« Bah … Ouais. Il connaît des p’tits restos sympas … »

Comme si tout le capital sympathie qu’avait accumulée Aaron auprès de Noah se résumait à ça. Il était certains que non. Mais c’était la seule chose qui lui avait traversé l’esprit alors que la nécromancienne se disait impressionnée.

« Mais … Il est quand même pas insupportable. Ok, il a tendance à provoquer n’importe qui et à donner l’impression de se foutre de tout. Mais regardez-le, il fait quand même pas bien méchant. Il a même la politesse de boire un truc qu’il déteste … »

Une défense d’Aaron un peu maladroite de la part de Noah, formulée comme si le principal intéressé n’était pas là. Mais son capital sympathie en prit un coup à la réaction désabusée d’Hannah. Et comme un écho, Noah sortie un « Encore ?! » choqué avant de lui adresser un regard duquel émanait un pointe de déception. Un regard qui prit fin lorsqu’elle se fit traîner devant un de ses étagères.

« Disons que mon truc à moi, c’est l’invocation des ancêtres d’une meute, les miens ou des esprits de la nature … Pas forcément un esprit avec qui je n’ai a priori rien en commun et qui se fou royalement de mon quota de sommeil et de ma santé mentale … »

Elle était chamane. Pas nécromancienne. Mais sympa et avec l’envie d’aider, Noah prit tout de même le temps de réfléchir deux secondes à une façon de faire. Quelque part, une certaine relation s’était faite avec l’esprit de la sorcière. Une semaine à essayer de la rendre dingue, ça crée des liens.

« Je peux éventuellement bidouiller un truc … Mais je compte sur vous pour prendre la relève après. Franchement, j'me sens pas au top de ma forme … On va se mettre dans l’arrière-boutique. »

Elle piqua quelques herbes dans divers pots, connues pour faciliter la communication avec les esprits.

« Faites votre choix, si vous avez besoin … »

Elle mettait à disposition d’Hannah sa marchandise alors qu’elle ficelait les branches qu’elle venait de choisir entre elles. C’était de toute façon mal partie pour que sa journée lui fasse faire des bénéfices. Noah chopa la théière et remplis de nouveau le mug d’Aaron avec le fond d’eau qu’il restait et qui devait certainement être bien infusé.

« A la santé des dizaines de sorcières que vous avez certainement tué ! Z’avez intérêt à tout boire … »

Et elle fila dans la pièce derrière le comptoir. Une pièce plus petite que la boutique en elle-même, mais qui était moins encombrée. Il était donc possible de s’installer en son centre. La chamane déposa en cercle les pierres qu’elle avait utilisées le matin même. Elle alluma le bouquet d’herbes qui commença à se consumer lentement et une bougie.

« Ok, je suis prête. Je vous fais confiance, hein ! »

Un rappel insistant auprès de la nécromancienne. Mais rien qu’à l’idée de devoir mettre le peu d’énergie qui lui restait dans l’invocation de l’esprit qui lui avait bouffé tout le reste, la rendait nauséeuse. Il ne fallait pas qu’elles se loupent. Elle se frotta le front en soupirant, mettant sa franche en bataille avant de demander sans ménagement à Aaron de se placer au centre du cercle. Parce qu’après tout, c’était lui, la cible première de l’esprit. Et en tant que chamane, il était rare qu’elle réalise ce type de rituel seule. Aaron serait le loup, l’esprit de la sorcière serait l’ancêtre. Elle espérait que l’analogie fonctionne. Quant au reste des outils, ils étaient empruntés à une pratique magique plus traditionnelle. Seul le tambour, son outil de prédilection, rappelait ses origines.

Quelques secondes de concentration et le premier coup de tambour résonna. Le second émit un bruit bien plus profond. Le pont entre le monde des vivants et le monde des morts se mettait en place. Yeux fermés et tête baissée, Noah mettait toute sa volonté à retrouver cette sorcière opiniâtre. L’ambiance glaciale de la pièce indiquait qu’elle n’en était pas loin.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Aaron Davis

avatar

Alliance • Humain • Admin



¤ AVATAR : Chris Pratt
¤ CRÉDITS : Dee
¤ MESSAGES : 324
¤ POINTS : 101
¤ MULTIS : Jodie Rowley - Alex Blackwood - Hannah Johnson
¤ AGE : 36 ans
¤ ZONE LIBRE : Places libre pour RP : 0/4
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 28/01/2018


MessageSujet: Re: That’s the last straw Ven 4 Mai - 17:58



>
That’s the last straw
Noah & Aaron




Hannah elle ne comprend pas trop le concept d'offrir un truc à boire quand on fait venir quelqu'un pour le boulot, c'est vraiment le genre de choses qui lui échappe complètement. Aaron, lui, il bafouille des excuses pour son thé, secouant la tête pour laisser entendre qu'il n'est pas compliqué du tout. Enfin, y a deux ou trois petites choses qu'il n'aime pas vraiment mais ça s'arrête là. Cela dit, il n'est pas certain que ce soit une bonne chose de partir dans un débat sur la nourriture qu'il peut ingérer ou non. N'empêche qu'il serait près à faire son malin – ou son coq – quand Noah elle prend sa défense en disant qu'il n'est pas si insupportable. Elle a même raison sur toute la ligne : il n'a pas l'air bien méchant. Un avantage pour lui dans son boulot.

En revanche, il se serait bien passé du « encore » de Hannah, reprit en écho par Noah. Y a sa bouche qui s'ouvre pour répliquer, pour expliquer que ce n'est pas vraiment ce qu'elle croit mais... Ben en fait, Noah s'est faite embarquer par Hannah, ce qui fait qui se retrouve face à un pan de mur. Pour sûr, ce dernier ne va pas lui faire la conversation alors, autant qu'il se taise.

Hannah, de son côté, elle ne capte pas ce genre de malaise alors, elle regarde les différentes plantes de Noah tout en l'écoutant. Et, ce qu'elle comprend, c'est que la chamane n'est pas très sûre d'elle en plus d'être fatiguée. Bon, au moins, elle a la bonne volonté de vouloir aider. C'est toujours ça de prit. Notant mentalement les herbes prises par Noah, elle décide de la suivre dans l'arrière boutique. L'endroit n'a rien à voir avec son salon de voyance qui, lui, en rempli d'objets qui servent juste à appâter une clientèle bien trop crédule. Un parfait mélange entre du made in china et des herbes qui ont un réel pouvoir.

Aaron, lui, il se retrouve avec une nouvelle tasse dont l'odeur anisée ne laisse pas de doute sur le temps d'infusion. Il laisse passer un soupir.

« Non mais... » Tu parles, y a personne qui veut vraiment écouter ses explications. Alors il bougonne un « Y en a pas une dizaine. »

Et comme un gamin qu'on vient de gronder, il suit les filles pour se retrouver à l'intérieur d'un cercle de pierre. Y a des jours, c'est mieux de rester couché ! Hannah reste à l'extérieur de cercle, regardant la manière dont Noah s'y prend pour faire appel à un esprit. Elle hoche distraitement la tête quand la chamane dit lui faire confiance. Faut dire que ce n'est pas vraiment le terme qu'il faut employer avec elle. Sa confiance, on ne peut l'avoir que le temps d'un boulot donné et quand il est bien payé. En dehors de ça...

Le premier coup de tambour raisonne dans la pièce, puis un autre. Hannah, très lentement et en silence, se déplace pour finalement se mettre derrière Noah lorsqu'elle fait sonner le dernier coup. Sans se couloir inquiétante, elle se hisse sur la pointe des pieds pour lui parler le plus bas possible.

« J'vais prendre la relève, reste concentrée... »

Là où l'herbe est en train de brûler, Hannah y ajoute le contenu d'une toute petite fiole métallique qui était dans sa poche. Un mélange d'herbes séchées et broyées viennent se mélanger à la préparation de Noah. Il y a quelques mots murmurés en une formule dans une autre langue alors que l'air se fait encore un peu plus froid et que, finalement, l'esprit décide de se montrer pour les deux femmes. Il faut noter que Hannah à la particularité de voir les esprits comme ils étaient au moment de leur dernier souffle, contrairement à la grande majorité qui les voient comme ils étaient de leur vivant.

« Mandy ? »

Hannah hausse un sourcil face à l'esprit qui se retrouve avec un trou dans le front et un autre dans l'épaule, typique des marques que laissent des balles. Aaron lève les yeux au ciel en se disant que, finalement, ça ne l'étonne même pas que Hannah puisse connaître cette défunte.

« Hannah, mais qu'est-ce que tu fous là ? »
« Bah, mon boulot. Mais toi, qu'est ce que tu fous... » Elle secoue la tête. « C'est à cause de Buffle ? »
« Biff ! »

Buffle, biff, c'est la même chose, non ? Si les vampires avaient un côté classe, Biff n'avait pas été présent pendant la distribution de cet atout. Hannah laisse passer un soupire.

«  J't'avais dit de faire gaffe. »
« J'suis pas la seule à être en affaire avec des vampires. »

Mais, au moins, Hannah faisait preuve d'un peu plus de discrétion. Ce n'est pas elle qui avait une balle logée en plein dans le front. Et si Noah se pose des questions sur ce qui est en train de se poser, Aaron il hausse les épaules pour faire comprendre qu'il n'a pas de réponse. D'un autre côté, il n'entend pas les phrases de l'esprit alors c'est compliqué de ce faire une idée avec la moitié d'une conversation.

«  Mouais, peu importe en fait. Du coup, meuf, c'quoi le truc entre Buffle, Aaron et Noah ? 'Fin, du coup, si t'avais un truc t'aurais pu v'nir me voir, non ? »
« C'est plus compliqué que ça. »
« Explique. »
« Non. »

Le sourire de Hannah se fait bien plus prononcé alors qu'elle se tourne vers Noah.

« Est-ce que ça va ? » Le truc d'avoir laisser Noah commencer le rituel c'est qu'elles étaient liées toutes les deux et que, si l'une d'elle n'en pouvait plus ça risquait de tout foutre en l'air. « Parce que là, je risque de compliquer un peu les choses. »
« Tu vas pas faire ça Hannah. »

Il y a l'esprit qui a un mouvement de recul et une certaine inquiétude dans sa voix. Faut croire qu'elle connaît assez les méthodes de la nécromancienne pour savoir ce qui allait se passer par la suite. Hannah elle ne lâche pas Noah du regard mais c'est à l'esprit qu'elle s'adresse.

« Ma grande, tu ne me laisses pas trop le choix. » Et c'est pour Noah qu'elle reprend. « Ce qui va se passer c'est que je vais faire en sorte de la forcer à parler et... Enfin en général c'est assez douloureux pour les esprits, d'une certaine manière. Alors elle risque de se montrer peu coopérative mais, ça va bien se passer. »

Elle sort un petit tube de sa poche et se détourne pour aller vers le centre du cercle.

« Attend. » Si un esprit peut soupirer, ça ressemblerait au bruit que vient de faire la fameuse Mandy. « Je suis passée par elle pour qu'elle le trouve lui. J'me suis dit qu'il irait chercher Biff et les autres pour qu'elle ne risque rien. C'était une façon de leurs faire passer un message à eux. »

Et Mandy elle explique, un peu à regret, que le groupe de vampire était à la recherche d'un vieux grimoire qui avait disparu depuis deux siècles. Que c'est dans la mort qu'elle avait comprit que l'ouvrage était caché dans un des murs de l'arrière boutique de Noah. Ne pouvant pas parler directement avec le groupe de vampires, elle avait espéré qu'en envoyant Noah chercher Aaron, ce dernier trouverait les vampires et qu'ils comprendraient que Mandy leur envoyait un message pour dire où était le livre. Elle n'avait pas prévu que tout ce petit monde se croiserait par hasard dans un restaurant de la ville.



©️ LILIE



Revenir en haut Aller en bas
Noah Prescott

avatar

Chamane • meute Nord



¤ AVATAR : Hannah Simone
¤ CRÉDITS : Shiya
¤ MESSAGES : 87
¤ POINTS : 40
¤ AGE : 32 ans
¤ ZONE LIBRE :
¤ GROUPE : Chamane
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 12/02/2018


MessageSujet: Re: That’s the last straw Mar 8 Mai - 19:35


 
That’s the last straw
Aaron & Noah

     
Le mélange de la magie d’Hannah à la sienne, aida Noah dans sa maîtrise. Comme un coup de boost bienvenue dans le maintien du lien avec l’esprit de la sorcière. L’odeur des herbes brûlées vint lui chatouiller les narines, l’amenant à se demander ce qu’elle avait bien pu ajouter à sa propre préparation. Parce que ca avait l’air de drôlement bien marché. Il allait falloir qu’elle lui demande. Si cela devait se reproduire, cette histoire d’esprit qui ne toque pas à la bonne porte, les trucs et astuces d'une nécromancienne pouvaient être bons à prendre. Tant que ça ne touchait pas au sacrifice de quoi que ce soit…

« Mandy ? »

Un autre écho de la part de Noah aux paroles de la sorcière des morts.

« Nan, mais dites, les nanas … J’peux refaire du thé si vous voulez. »

Un sarcasme sorti de la mâchoire serrée de Noah. Ce n’était pas comme si le rituel qu’elles avaient mis en place toutes les deux pouvait tenir aussi longtemps qu’elles le souhaitaient. Les retrouvailles entre potes allaient devoir attendre un peu. Faire appel à un esprit était une chose, encore fallait-il pouvoir maintenir sa présence. Surtout que tout ceci allait en contradiction totale avec ce qu’avait cherché à faire Noah le matin même. Faire faire machine arrière toute à cette volonté magique était comme nager à contre-courant. Pas impossible mais épuisant.

« Mmpf … »

Ce fut la réponse de la chamane à la question d’Hannah concernant son état. Et puis la phrase qui suivit la plongea dans l’inquiétude autant que Mandy.

« Faire quoi ? Tu vas faire quoi ? Elle va faire quoi ? »

Tout le monde était mis à contribution pour répondre à cette question, Hannah, Mandy et même Aaron qui avait la moitié de la conversation. Et peut-être que finalement, d’explications, la chamane s’en serait bien passée. Obliger un esprit à parler ?

« Tu … tu vas la torturer ? »

Une question posée avec effarement. Parce que non seulement, Noah découvrait que des esprits pouvaient être torturés. Mais qu’Hannah était prête à le faire. Et elle lui annonçait ça sans trembler des genoux. Le fait qu’elle choisisse cette option aussi rapidement l’inquiétait d’avantage que les éventuelles répercussions de l’opération sur elle-même. C’était typiquement le genre de méthodes des nécromanciennes qui la mettait tout à fait mal à l’aise. Mais il fallait bien avouer que cette menace eue son petit effet sur Mandy qui déballa tout. Et au fur et à mesure que Mandy s’expliquait, Noah faisait la traduction à Aaron avec un ton de plus en plus agacé.

« Mais … vous parlez du bouquin, là ?! »

Et Noah montra du doigts une niche dans le mur en pierre dans lequel se trouvait effectivement un livre, visiblement vieux, avec ses pages marron et sa couverture tâché d'humidité.

« L’ancien proprio le tenait de l’ancien proprio qui le tenait de l’ancien proprio … Enfin, vous avez compris. Il n’a jamais vraiment été caché, bien qu’on puisse refermer le trou avec une pierre. »

Et elle montra la pierre qui était au sol. Noah voulut s’avancer machinalement pour prendre le livre, mais un léger vertige la fit se stopper. Le rituel était toujours en place et Mandy toujours là.

« C’est bon ? C’est fini ? C’est fini … »

Sans attendre une quelconque réponse de qui que ce soit, elle éteignit les herbes qui brûlaient toujours dans le bol et brisa d’un léger coup de pied dans une des pierres, le cercle de protection.

« Allez, tchao Mandy. Et j’te dis pas à bientôt. »

Une chouilla énervée, Noah n’en revenait pas que toute cette histoire n’était due qu’à un bouquin. Un vulgaire bouquin qui ne contenait que des recettes de mélanges de thés, d’herbes pour pisse mémé et d’épices.

« Au vu des mélanges, il n’y a rien de magique. A par une ou deux qui peuvent éventuellement donner quelque chose … Mais clairement, ce bouquin n’a même pas été écrit par un initié ! »

Elle tendit le vieux grimoire d’apothicaire à Hannah. Il fallait bien avouer que le livre, bien qu’esthétiquement simple, était plutôt joli en soi. Il devait avoir été écrit au début des années 1800. L’écriture à la plume était régulière, les quelques croquis d’explications étaient bien exécutés et la reliure en cuire était travaillée. Sans parler des recettes qui n’étaient pas mauvaises du tout. C’est une jolie antiquité qui faisait partie du charme de la boutique.

« On va leur expliquer aux vampires, que ça va leur servir à rien du tout ! »

Et la jeune femme disait cela avec un grand sourire de soulagement. Il suffisait d’expliquer et tout rentrerait dans l’ordre, non ? Jusqu’à ce qu’une idée lui traverse l’esprit. Elle se retourna vers Aaron.

« A moins qu’ils soient dans le trafic d’antiquité ? Ce qui poserait un problème parce que je n’ai pas spécialement l’intention de m’en séparer, de ce bouquin … »
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Aaron Davis

avatar

Alliance • Humain • Admin



¤ AVATAR : Chris Pratt
¤ CRÉDITS : Dee
¤ MESSAGES : 324
¤ POINTS : 101
¤ MULTIS : Jodie Rowley - Alex Blackwood - Hannah Johnson
¤ AGE : 36 ans
¤ ZONE LIBRE : Places libre pour RP : 0/4
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 28/01/2018


MessageSujet: Re: That’s the last straw Jeu 10 Mai - 0:55



>
That’s the last straw
Noah & Aaron




Aaron lève les mains en direction de Noah, comme pour sembler dire qu'il y avait ENFIN quelqu'un de sensé dans cette pièce. Non parce que la petite qui semble taper la discut' bien tranquille, c'est sympa mais ça n'arrange pas les affaires de la chamane. Puis elle avait déjà l'air épuisé alors ce n'est pas le bon moment pour tailler le bout de gras avec une morte. Si Hannah veut parler à cette Mandy, elle peut toujours la faire revenir plus tard, non ? La nécromancienne, de son côté, elle regarde tout le monde avec un certain étonnement, en se demandant où est l'urgence. Elle a bien le droit de prendre des nouvelles, en oubliant que ce qui semble être une formalité pour elle ne l'est pas forcément pour Noah.

Mais comme elle est payée pour ce boulot, autant essayer de faire les choses bien : demander à Noah comment elle va et interroger l'esprit. Ce qu'il faut pas faire pour se montrer un peu sociable. Sauf que, apparemment, ses méthodes ne conviennent pas à la chamane. Aaron il hausse les épaules pour dire à Noah qu'il ne sait pas de quoi Hannah parler. Et cette dernière, elle roule des yeux dans un soupir.

« ça va. C'est pas de la torture à proprement parler. »

Elle lui aurait bien expliqué la nuance mais Mandy se met à parler. Et contre toute attente, Hannah et Aaron se tournent dans la même direction quand Noah montre un bouquin. Tout ce bordel pour un vieux livre qui est tranquillement affiché dans la niche d'un mur ? Aaron ne sait pas trop quoi en penser. Si ce livre possède des sortilèges inconnus, c'est peut-être normal qu'il soit convoité à ce point. Mais il n'a pas le temps de s'interroger plus qu'il fait déjà un pas en direction de la chamane qui semble perdre l'équilibre un court instant. Elle se reprend avant qu'il ne l'aide.

« ça va, t'es sûre ? »

Il n'ose même pas la toucher pour l'aider, en se demandant si elle lui en veut vraiment ou non. Si Noah le voit comme un tueur en série de sorcière, elle n'a peut-être pas envie que ce soit lui qui lui vienne en aide. Il allait peut-être devoir éclaircir quelques points avec la chamane, ce qui est assez compliqué dans la mesure où il ne peut pas lui dire qu'il travaille pour une organisation secrète.

« NOOON ! » Soupire de la part de Hannah. « Trop tard ! »

Noah a déjà détruit le cercle, ce que la nécromancienne trouve très con. Comment elle fait maintenant pour faire en sorte que Mandy ne revienne plus la voir ? Si Noah a mis fin à un sortilège obligeant un esprit à se pointer, en aucun cas elle vient de se protéger d'une nouvelle apparition opportune. Ah, ces chamanes ! Voilà, Hannah allait devoir faire tout le boulot, plus tard, pour empêcher Mandy de revenir la voir. Le pire, dans tout ça, c'est que Noah pensera sûrement que c'est elle qui a réussi à faire fuir cet esprit définitivement.

« Un problème ? »
« Non, c'pas grave. T'inquiète. »

Il l'a payé pour que Mandy ne dérange plus Noah, elle fera en sorte que ce soit le cas. Au moins, en faisant ça dans son coin, personne ne sera là pour s'offusquer d'une quelconque torture. ET voilà qu'elle sort son téléphone portable, les yeux rivés sur l'écran, alors que Noah lui tend un livre. C'est Aaron qui le récupère, histoire que la chamane ne reste pas comme une conne avec son livre dans les mains. Au moins, elle ne change pas, à croire qu'il suffisait juste de parler avec des vampires pour régler l'affaire.

« Non, je ne pense pas qu'ils fassent dans le trafic d'antiquité. » En tout cas, ils n'étaient pas connus de ses services pour cette raison. « Mandy et ses potes cherchaient des nouvelles formes de magie pour... » En ouvrant le livre, il tombe sur le nom de la femme qui a écrit ce livre. « Oooh. » Il a un sourire sur les lèvres. « Evanlyse...  » Il montre le nom à Noah. « Y a une vieille légende sur elle. Il se dit que c'était une puissante sorcière et qu'elle consignait tout dans un livre qui révélait des sorts oubliés. A l'époque, le fait de faire une tisane avec la bonne plante suffisait à dire qu'une femme était une sorcière. Au final, ça n'était pas le cas. Elle a probablement utilisé les bonnes herbes, sur la bonne personne et les gens ont spéculé sur elle. Spéculation qui n'a fait que s’agrandir au fil du temps. » Il referme le livre qu'il tend à nouveau à Noah. « Ils vont être déçus. »

Ce n'est pas le fait qu'ils soient déçus qui le fait rire mais, plutôt, le fait qu'une vieille légende s'avère être du vent.

« J'espère qu'il y a une bouche d'égout ou une conn'rie du genre qui donne pas loin de l'entrée d'service. »

Hannah qui semble soudain de se réveiller, range son téléphone en interrogeant Noah du regard. Aaron, pour le coup, se montre vraiment septique à ce qu'elle vient de dire.

«  Pourquoi ? »
« Bah, parc'que j'ai dit à Buffle et ses potes d'venir ici pour le livre ! » Quelle drôle de question, ça semble pourtant évident.

Aaron soupire en laissant sa tête retomber vers le sol. Il ne sait pas ce qui l'exaspère le plus : le fait qu'elle vient d'inviter des vampires à venir, ou le fait qu'elle trouve ça complètement logique ?

« Hey, tu m'as payé pour que j'règle le problème. Pas pour que j'me tape toute la ville à traverser pour aller les voir. »

Donc, autant les faire venir. Les forcer à oublier ce livre et le problème serait réglé sans qu'elle perte de temps – et de l'essence – à aller retrouver la bande vampires ailleurs.



©️ LILIE



Revenir en haut Aller en bas
Noah Prescott

avatar

Chamane • meute Nord



¤ AVATAR : Hannah Simone
¤ CRÉDITS : Shiya
¤ MESSAGES : 87
¤ POINTS : 40
¤ AGE : 32 ans
¤ ZONE LIBRE :
¤ GROUPE : Chamane
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 12/02/2018


MessageSujet: Re: That’s the last straw Dim 20 Mai - 18:43


 
That’s the last straw
Aaron & Noah

     
« Niquel. »

Réponse sèche faite à Aaron qui se préoccupait de son état. Mais à vrai dire, une réponse qui avait été dite machinalement, parce que l’attention de Noah n’était plus sur sa fatigue, mais sur ce bouquin qui était la cause de cette journée, voire même de cette semaine de dingue.

« Oui, oui, je sais … Mais je ne vois pas pourquoi elle reviendrait me faire suer, la Mandy, maintenant… »

Noah avait répondu à Hanna suite à la rupture un peu brutale de son invocation. Le message de Mandy était passé. Son boulot était fini, non ? Le bras en l’air, avec au bout le fameux livre, Noah attendis que la nécromancienne se décide en écrasant du bout du pied une petite cendre encore rougeoyante des herbes. Lorsqu’elle releva la tête, ce fut pour voir Aaron qui, finalement, le prit pour le feuilleter, alors qu’Hannah pianotait sur son téléphone. C’était franchement le moment, là, d’envoyer un texto ? En écoutant d’une oreille distraite le flic, Noah tenta de regarder discrètement ce que fabriquait la sorcière avant de reporter son attention sur le nom de l’auteur du livre de recettes.

« Ah ? Alors j’ai un bouquin de quelqu’un de connu ? Ça c’est cool ! »

Noah tourna quelques pages du livre comme si elle le découvrait pour la première fois. Le fait que la soit disant sorcière ait un nom qui résonne à au moins une personne semblait le rendre encore plus intéressant aux yeux de la chamane. C’était surtout le fait qu’elle découvre un peu son histoire qui la mettait en joie. Elle savait que ce bouquin était dans la boutique depuis quelques générations de propriétaire, mais c’était tout.

« Vous en savez de ces trucs, vous … »

Elle le regarda d’un air un peu suspicieux. C’était une anecdote assez spécifique. Il était rentré tout de même sacrément dans le détail avec son ex de sorcière, pour savoir une chose pareille. Et le retenir, surtout. Mais peu importait, Hannah posa une question bizarre. Et aussi bizarre qu’elle puisse être, Noah tenta d’y répondre quand même, sans vraiment savoir la finalité.

« J’en sais trop rien. Il y en a au moins une dans la ruelle derrière. Elle est complètement défoncée et quand je m’y gare, je me prends le nid de poule à chaque fois … Et ca m’énerve. »

C’est donc Aaron, certainement poussé par son instinct de flic qui s’intéressa au pourquoi de cette question.

« C’est Biff. » Reprit Noah, alors qu’Hannah venait de leur annoncer que le trio de vampire était certainement en route pour l’Ancient Spices. « Sans traverser toute la ville, je ne sais pas si cela aurait été mon premier choix de lieu de rendez-vous, à vrai dire… »

Une remarque qui se voulait diplomate. Parce que non seulement, sa boutique et son emplacement ne leur serait plus complètement inconnu, mais en plus, il y avait des trucs qui cassaient, dans ce magasin. Et vu la rapidité à laquelle les vampires s’étaient chauffés chez Barney, il lui paraissait tout à fait normal de se poser quelques questions sur le déroulement de cette deuxième rencontre.

« Quoi qu’il en soit, faut pas qu’ils partent avec le bouquin, hein ! On va leur expliquer. Je peux leur expliquer ? » Une demande formulée pour Hannah. « Parce que … Torture tout ça, ça va certainement me foutre en l’air les ondes positives de cette boutique, alors … Bof. Et puis je suis pas sûre qu’ils soient du genre à faire la popote et boire de la tisane … Alors, ils vont certainement s’en foutre complètement, de ce livre, non ? J’espère qu’ils vont pas trop mal le prendre … Je saurais pas trop quoi leur donner en échange. J’ai pas grand-chose dans la boutique qui pourrait les intéresser … »

Noah y tenait vraiment, à ce livre à priori sans importance, d’où sa demande un peu insistante auprès de la nécromancienne. La chamane était repartie dans le magasin, à la recherche éventuelle de quelque chose qui pourrait intéresser le trio infernal, sans vraiment penser qu’Hannah était tout de même tout désignée pour être LA solution. Mais en même temps, elle craignait un peu ses manières de faire. Elle avait presque envie que tout le monde trouve son compte dans cette histoire, finalement.

Il leur fallut à peine un quart d’heure aux trois gaillards pour débarouler dans la boutique de Noah. Enfonçant sans ménagement la porte d’entrée, ils embrumèrent les lieux de la fumée qu’ils dégageaient, dus aux quelques rayons UV qui les avaient effleuré malgré leur manteau et capuche qui les cachait presque tout entier.

« Salut ! »

Toujours le livre dans les mains, Noah le cala un peu plus contre elle.

« On ne peut plus se passer de moi, sorcière ? »

Si Noah s’était parée de son sourire le plus chaleureux, elle avait en retour le sourire certainement le plus carnassier de Biff, alors que ses sbires commençaient à glousser dans leur coin. Ils auraient tout à fait pu jouer les fouines dans Qui Veut la Peau de Roger Rabbit.

« Non, non, c’est pas ça … On a juste un peu discuter avec Mandy … C’est pas cool, ce qui lui est arriver et on a bien compris que vous étiez bien embêtés. Et croyez nous, nous le sommes tous. Mais du coup, elle nous a dit que vous cherchiez un bouquin. Il se trouve que c’est celui-là. Mais vous savez quoi ? C’est juste un bouquin de recette… C’est fou, non ? »

Si elle était rentrée dans le vif du sujet rapidement sur un ton faussement enjoué, le son de sa voix se fit de plus en plus bas au fur et à mesure que Biff se rapprochait d’elle, jusqu’à ce qu’elle prononce ces dernières paroles en chuchotant. Le visage du vampire était à quelques centimètres du sien. Et Aaron avait raison, niveau haleine, ce n’était pas le top. Mais du coup, elle venait de trouver ce qu’elle allait bien pouvoir leur donne en échange. Son paquet de Mentos dans son sac.

« Ca, c’est à moi d’en juger, ma jolie … »

Bon, vu le regard qui posait sur elle, il allait la bouffer. Ca paraissait à présent évident. Elle aurait pu s’en aller vite fait et se réfugier derrière Hannah, mais la paluche de Biff s’était posée sur le bouquin et un bras de fer que Noah allait à coup sûr perdre s’amorçait entre eux. Les yeux dans les yeux, chacun commençait à tirer sur l’objet de leur convoitise, le vampire oubliant complètement qui l’avait invité à venir ici. Une nécromancienne. Et une vraie.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Aaron Davis

avatar

Alliance • Humain • Admin



¤ AVATAR : Chris Pratt
¤ CRÉDITS : Dee
¤ MESSAGES : 324
¤ POINTS : 101
¤ MULTIS : Jodie Rowley - Alex Blackwood - Hannah Johnson
¤ AGE : 36 ans
¤ ZONE LIBRE : Places libre pour RP : 0/4
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 28/01/2018


MessageSujet: Re: That’s the last straw Dim 20 Mai - 21:50



>
That’s the last straw
Noah & Aaron




Décidément, Aaron doit avoir perdu les faveurs de Noah – s'il les a eu à un moment dans cette journée – vu le ton qu'elle emploie pour lui répondre. Il préfère ne pas relever, ce n'est pas le moment de lui demander où est le problème. Hannah, de son côté, elle secoue la tête en écrasant les dernières herbes encore allumées. Oui, Mandy a fait passer son message mais, si son but est que Biff – Buffle, comme vous voulez – récupère le livre alors, son travail est loin d'être fini à la défunte. Bouarf, en même temps, elle s'en fout un peu la nécromancienne. Elle convoquera Mandy dans son coin pour lui faire comprendre que ce n'est plus la peine de venir voir Noah. Tout le monde sera content.

Pendant que la gamine elle textotte tranquille, Aaron il hoche la tête en direction de Noah.

« En tout cas, elle est connue dans un certain milieu, ça ajoute une valeur au bouquin. » Si jamais, elle décide de s'en séparer, autant qu'elle ne se fasse pas arnaquer en le bradant. « J'suis même sûr que certains essayerons de trouver un message caché derrière ces recettes. »

Mais ce n'est pas un expert à ce point-là. Si Noah estime que ce ne sont que des recettes alors, ça doit être le cas. Mais, même dans le monde de la sorcellerie, il existe des complotistes qui se diront que le livre cache d'autres secrets. Faut surtout espérer que ce n'est pas le cas de Biff et de son groupe, sinon Noah risque d'être emmerdée un bon moment. D'ailleurs, alors que Noah trouve qu'il sait beaucoup de choses, Aaron il cherche des solutions pour qu'elle soit tranquille à l'avenir. En tout cas, par rapport à tout ça. Alors, il hoche la tête distraitement.

C'est Hannah qui ramène tout le monde avec une question plutôt étrange. Aaron, il ne peut s'empêcher de sourire, un court instant, en entendant Noah répondre à la question de la sorcière. Y a toujours, chez elle, ce petit mélange de naïveté qui fait qu'elle répond avant de se poser des questions. C'est mignon, bien que peut utile quand il faut faire appel à un instinct de survie. Elle semble un peu déconnectée de la réalité à parler d'un nid de poule et de la galère que ça peut-être au quotidien. Hannah, elle se contente d'un simple haussement d'épaules quand Noah lui répond qu'elle aurait peut-être pris un autre lieu de rendez-vous. Pourquoi ? Ils étaient tous ici, autant faire venir les vampires, c'est quand même vachement plus simple !

« Mouais, mouais. Les explications c'est bien. »

Et, elle aussi, elle se la joue diplomate en évitant de balancer un long soupir exaspéré. Discussion ça veut dire : perte de temps. Ce que tout le monde semblait s'employer à faire ici, hormis elle.

« Tu peux toujours leur proposer tes services en échange. Ils viennent de perdre leur sorcière, ils pourront pas dire non. »

Un magasine de psychologie, lu en attendant un rendez-vous, avait laissé entendre qu'il fallait faire de l'humour pour avoir de bonnes relations avec les gens. Alors Hannah, dans ses efforts qu'elle essayait de faire à ce niveau-là, vient d'appliquer ce qu'elle a lu. Parce que, de toute évidence, elle ne va pas vraiment proposer à une sorcière de bosser avec des vampires, elle est bien placée pour savoir que c'est mal vu. Cela dit, en voyant le regard d'Aaron sur elle, Hannah en vient à se dire que son trait d'humour n'a pas été pris de cette manière. La prochaine fois, elle essayera de dire une blague avec un sourire, ça passera peut-être mieux. Ils sont vraiment compliqués les gens normaux ! Elle soupire, déçue de ne pas être comprise.

« ça va, stress pas Aaron, c'est de l'humour. »

Elle roule des yeux avant de suivre Noah dans la boutique. Aaron, il suit le mouvement, tout en enfilant des nouvelles balles dans son arme de service. Ces balles spécifiquement faites pour les vampires et dont il en garde quelques-unes, bien cachée dans une poche intérieure de sa veste.

« J'suis quand même pas certain que la négociation, ce soit leur fort. »

Enfin, il dit ça, il dit rien, hein. Mais le groupe de vampires n'avait pas leur très enclin à la discussion à leur première rencontre. De toute façon, ils ne vont pas tarder à le savoir puisque les trois fumants arrivent assez rapidement. Biff, il va directement vers Noah et Aaron va pour s'approcher quand les deux autres lui barrent le passage. Ça commence bien. Noah elle apporte des explications mais Biff s'en fiche et veut récupérer le livre. Elle espère réellement pouvoir avoir le dessus, dans une épreuve de force avec un vampire ?

Biff, ça le saoule, il n'a pas vraiment envie de perdre de temps avec ces conneries. Il lâche une de ses mains qui va directement s'accrocher à la gorge de Noah, pour la soulever et lui faire lâcher prise. Aaron, il va pour intervenir mais, assez vite, il se retrouve dans la même posture.

« Les gars, par contre, juste ne me jeter pas à travers la pièce. Elle va encore plus m'en vouloir. »

Tu parles, l'acolyte, il s'en fout complètement et il l'envoie valdinguer à travers la boutique. Aaron il touche le sol, avant de toucher le moindre objet. Par contre, sa course se finit contre un meuble et, comme un con, il se retourne rapidement sur le dos pour rattraper les deux ou trois choses qui décident de tomber suite au petit choc.

« J'ai rien cassé ! »

Et il est fier, avec les objets dans les mains, quand il tourne son regard vers Noah. Mais, vue la posture dans laquelle la chamane se trouve, il y a fort à parier qu'elle s'en fiche pas mal. Quoique, elle est assez étrange et décalée pour s'inquiéter de sa boutique alors qu'une main vampirique doit l'empêcher de respirer normalement. Aaron sort son arme mais, un autre vampire le désarme rapidement.

« Hannah ? »
« Hmmm ? »

La sorcière, qui est restée dans son coin à faire une partie sur une application quelconque de son téléphone, lève les yeux vers Aaron.

« Genre, un coup d'main ? »
« Bah, j'vous laisse discuter moi, t'sais. »

Et forcément, y a le troisième vampire qui semble remarquer sa présence et, Hannah, elle a une folle envie de lui faire ravaler son sourire de con. Dans un soupir, elle range son téléphone et sort un petit tube de sa poche, qu'elle craque alors que ses lèvres remuent sans prononcer un mot. Y a l'air de la pièce qui se refroidit un peu, quelques mèches de ses cheveux qui virevoltent doucement. Quand le vampire est juste face à elle, Hannah relève les yeux vers lui dans un grand sourire et, soudainement, son pied claque le sol. Y a comme une onde qui traverse la pièce mais qui ne fait rien de plus qu'une petite brise. Rien ne s'envole, rien ne se casse.

« Reste là ! » Le troisième vampire, il se stoppe net et ne bouge plus. Elle se déplace dans la pièce, va vers le vampire qui emmerde Aaron. « Laisse-le et ne bouge plus non plus. » Le vampire s'exécute alors qu'elle va vers Biff. « Relâche-là et rend lui son livre ! »

Biff il repose Noah au sol, sans vraiment de ménagement – en même temps, Hannah n'a pas précisé qu'il devait le faire doucement ! Mais, il a lâché le livre, c'est bien non ? Quoiqu'il en soit, Hannah se retourne vers Noah.

« Est-ce que si j'lui d'mande d'plus avoir envie d'ce livre, c'est une méthode trop barbare ? »



©️ LILIE



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: That’s the last straw

Revenir en haut Aller en bas
That’s the last straw
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moon's Spell :: BIENVENUE A LONDRES :: Le Centre de Londres-
Sauter vers: