RSS
RSS



AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


''Moon's Spell'' s'inspire du roman ''Salem'' de Sandra Triname. Les autres sources sont diverses et variées.
Redécouvrez certaines races avec des manières de jeux exclusives qui pourront vous ravir. ''Moon's Spell'' cherche plusieurs
PV's très importants pour le développement du jeu. Personnages construits mais libres en plusieurs points, ils ont tous des
liens entre eux. N'hésitez pas, inscrivez vous !



Partagez|

Happy Birthday

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Nikolaj Keegan

avatar

☽Loup-Garou☾
Alpha du Nord • Admin



¤ AVATAR : Liam Hemsworth
¤ CRÉDITS : By Jodie
¤ MESSAGES : 489
¤ POINTS : 210
¤ MULTIS : Gabriel, Andrew, April
¤ AGE : 23 ans
¤ ZONE LIBRE : Fermé pour RP



¤ GROUPE : Alpha de la meute du Nord
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 04/01/2018


MessageSujet: Happy Birthday Mer 2 Jan - 0:24



Happy Birthday
Jodie & Nikolaj

Aujourd’hui est une journée particulière, il s’agit de l’anniversaire de Jodie. C’est bête mais nous n’avons jamais échangé une telle information et si j’aurais pu lui poser la question, c’est à son grand-père que j’étais allé demander il y a plusieurs mois. Au final c’est pratiquement une heure que j’ai dû passer avec le vieil homme qui m’a parlé d’à quel point il tenait à sa petite fille et ce qu’il me ferait, surtout avec sa canne, si je lui faisais du mal. J’ai toujours bien apprécié cet homme, il aime sa petite-fille d’un amour fou et serait prêt à tout pour assurer son bonheur et sa sécurité. Par ailleurs j’ai découvert d’où Jodie tient son flot de paroles. J’admets avoir déconnecté au bout d’un certain temps et lorsque Daniel m’a passé un coup de téléphone urgent, il a tout de suite su que d’autres responsabilités m’appelaient ailleurs. Alors il m’a donné la date de son anniversaire, le 25 décembre, et m’a fait promettre de toujours la faire sourire, plus particulièrement ce jour-là.

Nous sommes le 25 décembre aujourd’hui et si j’ai fait semblant de ne pas être au courant de la date de son anniversaire toute la journée, lui souhaitant simplement un joyeux Noël, c’est seulement lorsque je dois quitter le manoir au beau milieu de l’après-midi qu’un colis anonyme arrive pour elle. C’est une robe bustier violette qui se trouve à l’intérieur, sa couleur préférée. Plus courte à l’avant pour plus de liberté, la robe est longue à l’arrière. Une petite note est glissée dans le colis « Une robe de princesse pour une merveilleuse rose. ». Aucune signature, j’ose croire qu’elle ne pensera pas qu’un tel cadeau vient de la part de Seth.

Une heure plus part c’est un autre colis qui arrive, une paire de chaussure pour aller avec la robe car tout doit être parfait. A nouveau une note anonyme est laissée dans la boite « N’oublies pas tes pantoufles de verre, tu pourras les retirer à minuit seulement... ». Oui j’ai dû regarder des Disney, on m’a dit que c’était bien d’avoir ce genre de références en tant que nouveau père et pour être honnête je me suis mis à remercier Lucian de ne jamais m’avoir laissé regarder de dessins-animés lorsque j’étais enfant. Bon évidemment les chaussures ne sont pas en verre, quoi que j’ai bien voulu lui en acheter mais on m’a garanti que Jodie ne serait pas à l’aise avec de telles chaussures alors j’ai suivi les conseils des femmes qui s’y connaissent bien mieux que moi en la matière. Et c’est encore une heure plus tard qu’un dernier colis arrive, cette fois c’est un bijou, une belle parure ornée de multiples diamants, de quoi illuminer ce merveilleux cou dégagé. Et voici la dernière note qui va avec, toujours et encore anonyme, « Même le plus beau des diamants ne serait pas à la hauteur de ce cou parfait. Sois prête pour 20h. »

Et lorsque 20h sonne, c’est à bord d’une Lamborghini noire que j’arrive au manoir, parfaitement vêtu et coiffé moi aussi, j’ai quand même sorti le costard pour l’occasion. Aujourd’hui est un jour spécial et j’ai bien l’intention de faire en sorte que Jodie passe le meilleur anniversaire ce soir, à mes côtés. Si je pourrais entrer et la rejoindre au manoir, je reste à la porte et me contente de sonner pour lui indiquer mon arrivée. Nous ne passerons pas cette soirée au manoir, j’ai tout prévu pour elle, ce qui a dû d’ailleurs nécessiter mon absence cet après-midi. Ce soir aucun problème concernant la meute ou la Keegan Industry ne viendra nous interrompre. C’est juste elle et moi.

Je me sens nerveux à l’attendre comme ça derrière la porte, comme un adolescent qui vient de donner son premier rendez-vous à une fille et encore, j’étais bien plus à l’aise lors de mon premier rendez-vous. J’ai juste envie que tout soit à la hauteur pour elle, que cette soirée soit comme un rêve pour elle mais un rêve bien réel. J’entends ses bruits de pas approcher et sens mon cœur tambouriner. Bon sang, les fleurs ! J’use de ma rapidité pour attraper le bouquet de fleurs laissé sur le siège passager et reviens à ma place pile à temps. Ni vu ni connu, c’est sur un grand bouquet de pâquerettes et de pissenlits que Jodie tombera en ouvrant la porte, avant de me voir moi derrière.

- Une petite souris m’a informé que le 25 décembre est un jour particulier dans la vie de Jodie Rowley.

Et pas parce qu’elle aime les fêtes de Noël, mais si elle peut encore en douter, je n’hésiterai pas à en jouer encore un peu. Cela dit il va falloir que j’arrête les références étranges, ça ne me réussit pas de voir des animations pour enfant. Vraiment pas.

Code by Kah!an


Comme une évidence.
Revenir en haut Aller en bas
Jodie Rowley

avatar

Humaine
Admin



¤ AVATAR : Candice Accola
¤ MESSAGES : 543
¤ POINTS : 267
¤ MULTIS : Aaron Davis - Hannah Johnson - Alex Blackwood
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE :

¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/01/2018


MessageSujet: Re: Happy Birthday Mer 2 Jan - 17:12

Happy Birthday


Depuis trois jours, Jodie dispose d'une information que les autres non pas. Si depuis le début de sa grossesse, les loups et les vampires, avaient pu être au courant du petit être qui poussait dans son ventre, aucun n'était capable d'en donner le sexe. Ça peut paraître dérisoire mais, elle est contente de pouvoir savoir sans que personne ne vienne lui annoncer la nouvelle, hormis le médecin qui lui avait fait son échographie. Bien évidemment. Jodie est doublement contente parce que c'est elle qui pourra l'annoncer à Nikolaj. Et elle a dû se faire violence pour ne pas vendre la mèche ces trois derniers jours. Si elle a été impatiente de pouvoir lui dire, Jodie s'était aussi dit que Noël était proche et que ça pouvait être sympa d'attendre le 25 pour une telle annonce.

Ce jour est arrivé. Celui où plein de gamins du monde entier se ruent sous le sapin pour voir ce qu'à pu apporter ce fameux père noël. Jodie n'est pas très attachée à noël, ses parents avaient toujours préféré mettre l'accent sur son anniversaire plutôt que sur cette fête. Et, dans le fond, ça ne changeait pas grand-chose pour elle : petite, elle avait des cadeaux. Sauf que cette année, c'est un peu particulier. Jodie et Nikolaj n'ont jamais parlé de leurs dates d'anniversaire. Ça peut paraître idiot, c'est souvent dans les premières choses que les gens se demandent quand ils se mettent en couple. Il faut croire qu'ils n'avaient vraiment rien fait comme tout le monde et, honnêtement, Jodie est loin de s'en plaindre. Elle comptait lui dire mais, plus la date approchait, plus elle trouvait ridicule d'en parler. Elle lui dirait l'année prochaine... Peut-être...

C'est ridicule. Ils passent du temps ensemble, se souhaite un joyeux noël et... Et Jodie panique un peu : et s'il n'était pas content du sexe de l'enfant ? Oui, ils en ont déjà parlé mais, entre ce qu'on dit et la vérité, il y a parfois un monde. Plus la journée avance, plus elle retarde l'échéance. Jodie est loin de sauter au plafond quand il lui annonce qu'il doit partir mais, elle le laisse partir dans un sourire. Après tout, s'il est appelé un 25 décembre c'est que ça doit être important. Elle sait ses responsabilités alors, elle ne va pas se mettre à faire la tête. C'est un fait qu'elle accepte plutôt bien. Puis, du coup, elle en profite pour aller récupérer son téléphone portable qui affiche quelques messages. Si Nik n'est pas au courant de son anniversaire, ce n'est pas le cas des amis qu'elle a et qu'elle connaît depuis avant sa rencontre avec le loup.

Jodie est au téléphone avec Eliz quand on sonne à la porte et que, l'appareil coincé entre son oreille et son épaule, elle récupère un colis à son nom. Intriguée, elle n'en oublie pas de remercier le livreur avant de se traîner dans le salon en continuant sa conversation. Le colis est ouvert et c'est un « La vache » exclamatif qui s'échappe de sa bouche. C'est Eliz qui fait son hystérique à l'autre bout de la ligne pour lui demander ce qui se passe. « Une robe. J'ai reçu une robe. Le genre, euh... Princesse ? » Et Jodie doit promettre à son amie de lui envoyer une photo du vêtement avant de pouvoir raccrocher. Mais ça attendra. Dans l'immédiat, Jodie balance le téléphone sur la table pour sortir complètement la robe, et se retrouver un peu bouche-bée devant. Elle n'a jamais eu une robe de ce genre dans les mains, encore moins pour elle. Du coup, Jodie ne sait pas trop si elle doit se mettre à faire l'hystérique, ou se dire que c'est bien trop.

Il n'y a aucun nom sur le mot laissé avec la robe et, Jodie se retrouve à froncer les sourcils. C'est à Nikolaj qu'elle pense en premier mais, d'un autre côté... Il y a forcément un coin de son cerveau qui lui rappelle que : 1, ce n'est pas vraiment son genre. 2, qu'il n'est pas au courant du fait que c'est son anniversaire. D'un autre côté, ça ne peut être personne d'autre que lui. Si le prénom de Seth lui traverse l'esprit, elle ose croire qu'il n'est pas encore assez suicidaire pour faire livrer ce genre de choses ici, ou pour lui offrir une robe tout court. Puis arrive le deuxième colis, avec une référence clair à des films Disney. Elle continue de croire que c'est Nikolaj mais, franchement, ils vont devoir parler de ces derniers films qu'il a regardés. Puis c'est au tour d'un collier qu'elle n'aurait jamais cru voir en dehors d'une vitrine. Ok... Là, ça craint et elle panique. Alors c'est Eliz qu'elle appelle à nouveau pour lui demander de venir de toute urgence. Faut croire qu'elle n'attendait que cela parce qu'il ne lui faut pas plus d'un quart d'heure pour arriver au manoir et qu'elles se retrouvent toutes les deux devant la table qui contient tous les cadeaux reçus.

« Hmm... » On dirait qu'elles sont des médecins devants une table d'opération, à chercher la meilleure façon d'aborder un problème. « T'es sûre que ça vient de Nikolaj, au moins ? »
« Évidemment ! »
« Pas si évident que ça. J'en connais un autre qui connaît ta date de naissance et ta couleur préférée. En plus d'avoir une fille qui est en âge de regarder des Disney. »
« Eliz, tu m'aides pas là. »

L'avantage de garder une amie de longue date, c'est qu'elle vous connaît bien. L'inconvénient, c'est qu'elle connaît vraiment beaucoup de choses, et qu'elle a même été présente à de nombreuses étapes de votre vie. Jodie n'a pas eu besoin de lui raconter ce qu'elle avait vécu avec Nik parce que, à cette époque, Eliz était déjà son amie.

« J'vois qu'une chose à faire. »
« Quoi ? » Que Jodie demande, un peu inquiète.
« Essayer tout ça. » Il y a une joie un peu trop prononcée dans la voix d'Eliz.
« Quoi ? Non mais, attends... »

Ou pas... Eliz la tire déjà par la main avec, sous son bras, les cadeaux reçus pour monter à l'étage. Comme seul argument, elle lui rappelle qu'elle doit être prête à 20h alors, il n'y a pas de temps à perdre. C'est dans une salle de bain que Jodie est poussée avec la robe entre les mains. Aucune protestation ne trouve grâce dans les oreilles d'Eliz qui reste à la porte en s'impatientant. Toutes les trois secondes, elle demande à Jodie si elle a finit et si elle peut entrer. Réponse qui se fait positive après, selon son amie, un temps beaucoup trop long. Si elle en avait eu la force, Eliz serait entrée en défonçant la porte.

« Putain ! »
« Quoi ? Quoi ? »

C'est Jodie qui panique en se tournant vers le miroir pour savoir ce qui cloche. D'accord, elle ne pense pas être faites pour ce genre de robe, pas la prestance pour porter ce genre de vêtements. Mais, tout de même, ce n'est pas catastrophique à ce point, si ? C'est un regard inquiet qu'elle pose sur Eliz.

« T'es parfaite... Enfin presque. Attends moi là. »

Cinq minutes plus tard, Eliz revient avec une petite mallette qu'elle avait laissé dans sa voiture. Et Jodie, elle comprend très vite ce que ça veut dire alors, elle se met à faire un pas en arrière en agitant les mains.

« Non, non, non. Même pas en rêve. »
« Oh que si ! »

C'est un sourire presque sadique, et trop plein de satisfaction, qu'Eliz lui lance. Elle ne lui laisse pas le choix et, Jodie est bien forcée de céder... Elle aurait le droit à une « mise en beauté » parce que, soit disant, elle ne peut pas porter cette tenue sans un minimum de maquillage. Jodie angoisse pendant toute la séance de coiffure et de maquillage mais, une fois fini, elle doit bien avouer être assez bluffer. Eliz n'en a pas fait des tonnes comme à son habitude, tout reste assez discret.

« Il est 19h45 »
« Quoi, déjà ? Non. »

Les deux descendent les escaliers en panique. Jodie à l'impression d'être une adolescente qu'on vient chercher pour le bal de fin d'année. Chose qu'elle n'a jamais vécu alors c'est assez perturbant d'avoir cette impression. C'est Eliz qui, près de la porte d'entrée, l'attrape par les épaules pour la forcer à la regarder.

« ça va ? »
« J'suis pas sûre. »
« Ok, c'est que ça va alors. »
« Et si c'est pas lui... » Oui, bah là, désolée mais elle doute de tout.
« Mais bien sûr que si, c'est lui. » Voilà que les rôles s'inversent. « Tu sais quoi, je vais rester dans la cuisine si ça peut te rassurer et je m'échappe d'ici juste après toi. Ok ? »
« Ok. »

Sauf que, quand sa sonne à la porte, c'est Jodie qui commence à aller dans la cuisine pour s'y planquer. Et là, on pourrait croire à deux adolescentes qui se chamaillent en chuchotant – ce qui ne sert à rien quand on sait que c'est un loup qui se trouve derrière la porte ! Eliz pousse Jodie vers la porte, qui de son côté secoue la tête. Elle y met tellement de la mauvaise volonté que c'est Eliz qui doit ouvrir la porte en faisant en sorte d'être toujours caché derrière celle-ci. Et voilà comment Jodie se retrouve nez-à-nez devant un bouquet de ses fleurs préférées.

« Elles sont superbes. »

Jodie est quand même soulagée de voir Nikolaj derrière le bouquet. Elle n'est pas certaine d'en avoir vraiment douté mais, quand même... et voilà que ça glousse derrière la porte alors, Jodie elle y met un petit coup d'épaule pour faire taire Eliz. Niveau discrétion, on repassera. Alors, elle affiche un sourire un peu navré à Nikolaj.

« C'est un longue histoire. »

Nikolaj parle d'une petite souris et, amusée, Jodie plisse légèrement les yeux. Mouais... Sa petite souris, elle n'aurait pas une canne et un certain âge ? Il va falloir qu'elle est une conversation avec son grand-père à l'occasion.

« Tu me sembles un peu trop bien informé toi ! »

Elle pourrait en vouloir à son grand-père d'avoir vendu la mèche. A nikolaj de s'informer dans son dos. Mais, en vrai, ça la touche. Ce qui doit se traduire par un sourire un peu trop prononcé, et sûrement un peu niais sur le visage. A moins que ce soit à cause de la tenue de Nikolaj, qui s'est mit sur son trente et un. Il est parfait. En même temps, il l'est même avec un simple jogging. C'est pas humain d'être aussi parfait à longueur de temps.

« Attends ! » Un air un peu inquiet et étonné se peint sur son visage quand elle penche la tête pour voir la voiture dans l'allée. « T'es venue avec ça ? » Donc là, forcément, elle recommence à paniquer un peu. « Euh... La tenue, la voiture... J'vais vraiment finir par m'inquiéter de la suite, tu sais ? »

Est-ce qu'elle doit lui rappeler qu'elle est enceinte, qu'elle vient de débuter un quatrième mois ? Logiquement ça doit commencer à se voir et puis, il ne devrait pas avoir oublié une information de ce genre. Donc la vraie question c'est : est-ce qu'il sait que jouer avec ses hormones, ça peut être dangereux ?


©crack in time


Revenir en haut Aller en bas
Nikolaj Keegan

avatar

☽Loup-Garou☾
Alpha du Nord • Admin



¤ AVATAR : Liam Hemsworth
¤ CRÉDITS : By Jodie
¤ MESSAGES : 489
¤ POINTS : 210
¤ MULTIS : Gabriel, Andrew, April
¤ AGE : 23 ans
¤ ZONE LIBRE : Fermé pour RP



¤ GROUPE : Alpha de la meute du Nord
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 04/01/2018


MessageSujet: Re: Happy Birthday Dim 6 Jan - 1:24



Happy Birthday
Jodie & Nikolaj

Je ne peux m’empêcher de me sentir nerveux au moment où je l’attends devant le manoir, tout bien vêtu et bouquet entre les mains. Pourquoi est-ce que j’ai cette boule au ventre ? J’ai envie que tout soit parfait pour Jodie au moins une journée et j’ai un peu peur de me louper je dois bien l’admettre. Pourtant j’ai toujours été plutôt sûr de moi en ce qui concerne les rencards, quoi que mes relations précédentes étaient bien plus d’ordre sexuel que sentimental et c’est justement ce qui fait toute la différence. Je suis fou amoureux de Jodie et de ce fait je ne supporterai pas que tout ne soit pas parfait pour elle ce soir. Alors j’attends devant la porte, impatient, et me retrouve à froncer les sourcils lorsque je sens une autre présence à l’intérieur. Pourquoi Eliz se trouve-t-elle au manoir ? Sans doute pour souhaiter un bon anniversaire à Jodie mais j’espère que sa présence ne nous empêchera pas de suivre le programme préparé, c’est que je l’apprécie bien son amie et ce serait dommage de me retrouver à la détester tout à coup.

Je tends un peu plus l’oreille et fronce les sourcils lorsque je les entends se chamailler à voix basse. D’accord il y a un truc bizarre. Et si Jodie ne se sentait pas bien ? Il y a tout un tas de scénarios qui me traverse l'esprit et je me retrouve à poser la main sur la poignée de la porte, prêt à débarquer à l’intérieur pour vérifier si tout va bien, sauf que la porte s’ouvre finalement et je me retrouve à tendre en premier lieu le bouquet en lâchant cette phrase ridicule à propos d’une souris qui m’aurait confié un secret. Puis c’est lorsque je baisse un peu le bouquet que je me fige devant cette vision parfaite. Est-ce qu’on peut tomber amoureux deux fois de la même personne ? Non parce que j’ai comme la sensation que c’est ce qui en train de m’arriver. Jodie est splendide, elle est déjà parfaite en jean et baskets mais je dois dire que cette vue a quelque chose d’encore plus fascinant.

- Tu es magnifique Jodie.

Et c’est là que j’entends un gloussement derrière la porte. Je me penche un peu pour apercevoir Eliz qui se tient droite autant qu’elle le peu dos au mur à côté de l’entrée. Je me redresse et reporte mon regard sur Jodie qui affirme que c’est une longue histoire et je ne suis pas certain d’avoir envie de la connaître. Je sais que quand Eliz fait partie de l’histoire ça peut vite devenir étrange. Au lieu de ça je me mets à afficher un petit sourire lorsqu’elle prétend que je suis trop bien informé. C’est ça d’être un Keegan, on se renseigne sur tout, bon là en l’occurrence c’est différent, je n’ai pas eu à soudoyer son grand-père pour avoir sa date de naissance, juste une petite –ou longue- conversation avec lui et mon charme naturel l’aura fait craquer.

L’inquiétude qui se lit sur son visage lorsqu’elle me demande d’attendre me fait froncer les sourcils. Que se passe-t-il ? Je suis en train de me dire que j’ai peut-être mal fait un truc. Les chaussures ne sont pas confortables ? J’ai mal coiffé mes cheveux ? Le bouquet de fleurs est déjà en train de faner ? Non, visiblement c’est la voiture qui attire son attention. Je tourne mon regard vers la Lamborghini avant de sourire en la regardant à nouveau.

- A quoi bon gérer une industrie d’automobiles si je ne peux pas avoir les voitures que je veux ? Et tu n’as pas à t’inquiéter, en fait tout ce que tu as à faire c’est de sortir du manoir, me suivre jusqu’à la voiture et te laisser conduire vers une destination inconnue.

Et je crois que c’est la destination inconnue qui doit faire flipper Jodie, parce qu’il faut quand même l’intervention d’Eliz pour la pousser dehors pendant qu’elle attrape le bouquet de fleurs et me dit qu’elle s’occupe de les mettre dans un vase en nous disant de filer et de passer une bonne soirée. Est-ce que je devrais m’inquiéter de la laisser seule au manoir ? Bizarrement j’ai confiance en cette femme, alors je me contente d’attraper la main de Jodie et l’attirer vers moi lorsque la porte se referme derrière elle.

- Joyeux anniversaire. Je dépose un baiser contre ses lèvres et l’entraîne avec moi vers la voiture où je lui ouvre la portière côté passager pour la laisser s’installer avant de la refermer derrière elle. Puis je la rejoins rapidement côté conducteur. J’espère que tu n’es pas fatiguée car la nuit risque d’être longue. Est-ce qu’elle est fatiguée ? Peut-être que le bébé l’épuise et moi je la pousse à sortir... mais en même temps je n’ai pas envie d’attendre l’année prochaine pour lui offrir toutes ces choses alors je prends le risque.

Je mets le moteur en route et nous voilà en direction du meilleur restaurant de Londres, le lieu de rendez-vous parfait pour tous les mondains. Sauf que ce soir est une nuit particulière, alors j’ai réservé tout le toit du restaurant pour que nous soyons en tête à tête. Que Jodie se rassure, tout est couvert par du verre, nous enfermant comme dans une bulle chaude tout en nous offrant une vue parfaite sur Londres. Je ne tiens pas non plus à ce qu'elle prenne froid. C’est quelques minutes plus tard que nous arrivons devant le bâtiment où je donne les clés de la voiture au voiturier, aidant Jodie à en descendre. Nous nous retrouvons tous les deux dans l’ascenseur direction le fameux toit couvert et j’en profite pour me tourner vers elle, caressant doucement son bras.

- C’est fou comme j’ai envie de te retirer cette robe même si tu la portes à la perfection... Mais pas avant minuit, j’ai d’autres projets pour toi avant.

Je dépose un baiser dans son cou et me redresse doucement. Puis les portes s’ouvre et je laisse Jodie s’avancer en premier pour découvrir les lieux, la vue et choisir l’emplacement qui lui conviendra le mieux. Elle peut même choisir de prendre l’entrée côté droit, le plat principal côté gauche et le dessert encore ailleurs. Tout ce que Jodie voudra, Jodie l’aura.

- J’espère que la vue te plaît.

Et il n’y a aucune odeur nauséabonde qui viendra perturber les sens de Jodie, j’ai demandé à ce que la cuisine ne soit pas faite au même étage au cas où ses hormones voudraient lui jouer des tours. Autrement dit il n’y a que l’odeur de nos plats qui pourraient éventuellement lui faire tourner la tête. Oui je suis exigeant mais elle mérite la perfection alors je fais en sorte qu’elle l’obtienne.

Code by Kah!an


Comme une évidence.
Revenir en haut Aller en bas
Jodie Rowley

avatar

Humaine
Admin



¤ AVATAR : Candice Accola
¤ MESSAGES : 543
¤ POINTS : 267
¤ MULTIS : Aaron Davis - Hannah Johnson - Alex Blackwood
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE :

¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/01/2018


MessageSujet: Re: Happy Birthday Lun 7 Jan - 14:21

Happy Birthday


Nikolaj se fige en la voyant et, si en premier lieu, elle a envie de douter, de se demander si quelque chose cloche, il suffit de voir le regard de Nik pour se sentir rassurant. Pire, pour se sentir rougir sur cette façon qu'il a de la regarder et de lui dire qu'elle est magnifique. Elle sourit, son bouquet entre les mains, un peu bêtement jusqu'à ce qu'Eliz se mette à glousser, cassant un peu ce moment. Dans le fond, ça la fait rire, surtout quand Nik passe la tête pour voir ce qui se passe. Fort heureusement pour tout le monde, il ne pose pas de questions sur cette présence. Ça aurait vraiment été une longue histoire.

A bien y réfléchir, son après-midi avec Eliz, semble être bien moins importante que ce que Nikolaj a pu prévoir. Jodie fronce les sourcils et s'interroge sur la voiture, tout en trouvant le moyen de commencer à s'inquiéter sur le reste de la soirée. Bien sûr, il s'agite de Nik alors, elle est capable de le suivre les yeux fermés, là où il veut mais... ça lui paraît tellement démesuré pour ce qu'elle est. Puis il parle de destination inconnue. De toute évidence, ils ne vont pas aller dans un restaurant au coin de n'importe quelle rue habillés comme ils le sont. Jodie elle se sent tellement paniquée qu'elle est presque prête à faire un pas en arrière. C'est Eliz, qui la connaît très bien, qui lui souffle que tout va bien se passer et qui lui prend le bouquet avant de la pousser à l'extérieur.

Nik referme la porte. Comme ça, plus de marche arrière possible. Si Jodie n'a pas peur de ce qu'il peut lui arriver en présence de Nikolaj, c'est ce qu'elle va vivre qui l'inquiète. Ça commence déjà comme un conte de fée et, ça, Jodie n'y est pas habituée. Le loup lui souhaite un joyeux anniversaire en l'embrassant et, Nik à ce pouvoir-là sur elle, de virer toutes ses inquiétudes juste d'un contact. Elle sourit dans un remerciement avant de s'installer côté passager alors que Nik referme la porte de la voiture. La blonde en est certaine, elle a plus de place à l'avant de cette voiture qu'elle n'en a dans tout son vieux tacot réuni. Non mais sérieusement, elle a tellement d'espace qu'elle peut voir le bout de ses pieds qu'elle agite en souriant. Et, elle se sent un peu conne de s'extasier devant la vision de ses pieds quand Nikolaj entre à son tour dans la voiture alors, comme dans un réflexe, elle se redresse et s'attache l'air de rien.

« Je suis en pleine forme. »

Qu'elle lance dans un sourire. La magie du second trimestre, celui qui généralement se passe le mieux. Adieu les nausées et la fatigue continuelle. C'est le trimestre de la renaissance avant celui qui se transforme en mode baleine et où il est pénible de mettre un pied devant l'autre. La voiture démarre et le bébé, dans son ventre, reste tranquille. Une réaction qui laisse une moue se dessiner sur le visage de Jodie.

« Je suis vexée. Quand c'est ma voiture que je prends, bébé saute partout et fait la java. Là, il est super calme. »

A croire que même ce petit être lui demande de changer de voiture pour éviter d'être chahuté à chaque nid de poule. C'est un complot ! Cela dit, elle ne va pas se plaindre de cette tranquillité et profite du trajet qui se fait dans un confort qui, elle doit bien l'avouer, n'existe pas dans sa propre voiture. Mais chut, n'allez pas dire ça à Nikolaj ! La voiture s'arrête devant un bâtiment magnifique et Jodie voit sortir Nikolaj dans un regard interrogatif. Elle s'apprête même à ouvrir la bouche pour lui rappeler que ce n'est pas une place mais se ravise quand elle le voit donner les clés à quelqu'un avant de venir lui ouvrir la porte. Elle sort et quand il commence à l’entraîner à l'intérieur du restaurant, Jodie jette un regard en arrière avant de glisser doucement quelque chose à Nikolaj.

« Y a vraiment quelqu'un qui va garer ta voiture. Je croyais que ça existait que dans les films, ça. »

Au McDo du coin, quand elle était étudiante, la seule façon de manger sans avoir à garer sa voiture c'était de passer au Drive. Il semblerait, qu'ici, il ne soit pas question de hamburger. C'est que la beauté de l'endroit lui file un peu le vertige. Même l'ascenseur est plus grand que la chambre qu'elle occupait quand elle était étudiante. Son regard se porte partout jusqu'à ce qu'elle soit attirée par Nikolaj et les mots qu'il prononce alors qu'elle se remet à sourire naïvement.

« Et tu vas réussir à tenir presque quatre heures ? »

Elle y met peut-être un regard un peu provocateur alors qu'elle se mord doucement la lèvre inférieure, avant de laisser un large sourire prendre place sur son visage. A cet instant elle n'a d'yeux que pour lui, jusqu'à ce que le bruit de la porte se fasse entendre et qu'il semblerait qu'elle soit invitée à entrer en première. Elle entre, voit les tables vides de tous clients, jusqu'à ce que ses yeux se lèvent sur le dôme en verre, puis vers la vie. Est-ce que ça lui plaît ? Est-ce que le fait d'être figée en plein milieu d'une pièce, pour se mettre à regarder tout autour d'elle, avec les yeux illuminés et un sourire trois fois trop grand pour elle, est une réponse ?

« Tu en doutes sérieusement ? » Un petit rire émerveillé s'échappe de ses lèvres quand elle va vers le bord du toit, toujours protégé par un verre épais, et voir une partie de Londres comme elle ne l'avait jamais vu. « Oh regarde... »

Jodie doit bien passer trois minutes complètes à désigner des lieux qu'elle connaît, mais vu d'en bas. L’avantage de cette période de l'année, c'est que Londres est plus illuminée que jamais et que ça rend le tout encore plus féerique. Elle finit par délaisser la vue pour se concentrer sur la salle et marquer un petit temps d'arrêt.

« Mais, ils sont où les autres clients ? » Elle finit à peine sa question qu'elle connaît déjà la réponse sans qu'il n'ai à le dire. C'est vers Nik qu'elle se tourne. « Il n'y aura pas d'autres personnes, c'est ça ? » Pas besoin de réponse en fait alors, elle l'embrasse et quand elle se recule, c'est pour lui souffler quelques mots. « Je t'aime. »

Pas pour tout ça, même si elle trouve ça merveilleux. Une pizza dans le salon, lui aurait très bien convenu aussi. Mais elle l'aime aussi pour toutes ces intentions qu'il a son égard, pour la manière dont il fait attention à elle, qu'il la regarde, ou pour cette implication qu'il met à faire en sorte que la vie de Jodie soit parfaite. Tout ne l'est peut-être pas toujours mais, ce sont aussi les imperfections qui font la perfection. C'est sa main qu'elle attrape pour aller s'installer à une table près de la vue sur Londres.

« T'es quand même au courant que c'est juste mon anniversaire. » Et elle n'est pas certaine de mériter tout cela. Non, en fait, elle en est même certaine. « Quoi que... » Elle laisse passer un sourire. « ça peut aussi être le jour où tu peux apprendre si tu vas avoir un garçon ou une fille. » Elle fronce légèrement le nez dans une fausse hésitation. « Mais je ne suis pas encore certaine que tu mérites de le savoir. »



©crack in time


Revenir en haut Aller en bas
Nikolaj Keegan

avatar

☽Loup-Garou☾
Alpha du Nord • Admin



¤ AVATAR : Liam Hemsworth
¤ CRÉDITS : By Jodie
¤ MESSAGES : 489
¤ POINTS : 210
¤ MULTIS : Gabriel, Andrew, April
¤ AGE : 23 ans
¤ ZONE LIBRE : Fermé pour RP



¤ GROUPE : Alpha de la meute du Nord
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 04/01/2018


MessageSujet: Re: Happy Birthday Jeu 10 Jan - 16:42



Happy Birthday
Jodie & Nikolaj

Soyons honnête, il faudrait être fou pour ne pas aimer être dans cette voiture, ou bien avoir vraiment des goûts étranges. Je suis même prêt à parier que certains paieraient juste pour faire un tour avec, d’autres dormiraient peut-être même dedans. Tout ça pour dire que je ne manque pas de voir que la voiture plaît à Jodie lorsque j’en fais le tour pour m’installer côté conducteur et si elle tente de n’en rien montrer, ce n’est pas moi qu’elle risque de berner aussi facilement. Si Jodie affirme qu’elle est en pleine forme, elle se vexe que le bébé reste sage dans son ventre durant le trajet alors que ce n’est pas tout à fait comme ça que ça se passe lorsqu’elle prend sa propre voiture. Un petit sourire amusé passe sur mes lèvres à ces mots.

- Que veux-tu, bébé à des goûts de luxe et il essaie de pousser maman à en avoir aussi, ce n’est pas moi qui l’en blâmerai. De toute façon j’ai bien l’intention de t’emmener à la boutique pour que tu choisisses une voiture, la tienne n’est pas assez sécurisée à mon goût et pour le bébé il faut être prêt à faire quelques sacrifices.

En fait ce bébé est une bénédiction parce que je peux totalement l’utiliser comme argument pour pousser Jodie à enfin changer de voiture. Maintenant qu’il y a deux vies à protéger, elle ne peut plus faire autant sa tête de mule qu’avant et ça je compte bien m’en servir. Dans le pire des cas je sais que je pourrais convaincre Jodie de changer de voiture au moins jusqu’au moment où elle accouche, et si j’y arrive ce sera au final une victoire assurée car Jodie aimera tellement sa nouvelle voiture qu’elle ne voudra plus récupérer l’ancienne, même une fois le délai dépassé. Non ce n’est pas de la manipulation, mais je suis doué dans le commerce, je n’ai pas fait des études pour rien. L’autre avantage d’avoir une voiture de luxe, c’est que les voituriers sont non seulement ravis de pouvoir la garer, mais qu’au moins on ne nous refuse pas l’entrée. C’est que les lieux aussi prestigieux ont une certaine image à tenir et malheureusement on ne peut pas y entrer comme on veut. La réflexion de Jodie m’amuse assez, je n’oublie pas que nous ne venons pas du même monde, mais maintenant Jodie est entrée dans le mien et je compte bien lui offrir tout ce qu’elle mérite, c’est-à-dire tout.

- Qui sait, il y a peut-être une caméra cachée en train de tourner... Mais il ne vaudrait mieux pas, je ne tiens pas à ce que pleins d'hommes bavent sur toi.

Ce qui arriverait forcément si Jodie passait à la télé. Jodie est à moi et j’assume parfaitement ma possessivité envers elle, je pense qu’elle s’y est habituée aussi. Au moins là où on se rend il n’y aura personne pour la reluquer puisqu’on ne sera que tous les deux et c’est tant mieux, je veux que ce moment ne soit rien que pour nous. Je ne veux pas partager cette soirée avec d’autres clients, je ne veux pas qu’il y ait de brouhaha autour de nous ou des regards curieux. Juste elle et moi, c’est bien mieux que tout le reste. Sauf que c’est beaucoup plus de tentations aussi. Est-ce que je vais réussir à tenir quatre heures ? Bonne question.

- Ça dépend, tu me mets au défi ? Si je craque avant minuit, tu peux me demander absolument ce que tu veux pour le restant de la nuit mais si je ne craque pas... c’est toi qui devras m’écouter.

Est-ce que Jodie acceptera le défi ? J’en suis convaincu. Nous sommes joueurs tous les deux et passons beaucoup trop de temps à nous chamailler pour ne pas sauter sur cette occasion parfaite de demander à l’autre ce qu’on veut. Quatre heures, ce n’est pas grand-chose à tenir après tout... Je ne suis pas convaincu par ma propre pensée mais il va falloir que je le sois pourtant. Pour l’instant j’essaie surtout de mesurer à quel point ma surprise lui plaît et Jodie a l’air d’être ravie de se trouver ici, elle profite de la vue et je suis heureux qu’elle aime. Si elle s’extasie beaucoup sur la vue de Londres, moi c’est sur elle que je m’extasie, sur sa beauté, sur ses sourires et ses expressions, j'en oublie presque l’endroit où nous nous trouvons, jusqu’à ce qu’elle me demande où sont les autres clients.

- Concrètement les autres clients se trouvent trois étages plus bas mais oui, ici nous ne serons que tous les deux. Et j’ai dû lutter pour réserver cette salle-là en particulier, mais l’avantage de porter le nom Keegan, c’est que rien ne vous résiste trop longtemps, à part quelques vampires visiblement… Enfin je n’ai pas envie de penser à ça ce soir. Alors je laisse Jodie choisir une table et tel un bon gentleman, je tire sa chaise et la repousse pour la laisser s’asseoir avant de m’installer en face d’elle. Juste ton anniversaire ? Ça n’arrive qu’une fois par an alors il faut bien que ce soit marquant.

Et marquant dans le bon sens du terme. Ayant eu Lucian comme père on ne peut pas dire que mes anniversaires aient été exceptionnels, quoi que durant mes années d’études j’ai pu faire la fête de manière assez extravagante... Quoi qu’il en soit je tiens à ce que cette soirée soit parfaite pour Jodie, mais il semblerait que je ne sois pas le seul à avoir des surprises ce soir et lorsqu’elle me parle de découvrir le sexe de l’enfant, j’ai comme un blocage facial durant trois bonnes secondes avant de me mettre à arquer un sourcil.

- Sérieusement ? Tu sais déjà ce qu’on va avoir ? Ce n’est pas un peu tôt pour savoir ? J’en sais rien en fait, je ne m’y connais pas en bébé et j’ai tout à apprendre, mais Jodie a l’air sérieuse. C’est un sourire qui passe sur mon visage alors que j’attrape sa main. Est-ce que j'ai envie de savoir ? Non… Oui ! Bon sang Jodie dis-le moi ! Allez t’as pas le droit d’être au courant et de ne pas me le dire ! Fais gaffe où je dirais au serveur de te priver de dessert et tu n’auras pas accès à ta dose de chocolat, ce serait dommage... Encore et toujours le chocolat, c’est que c’est devenu un sujet qui revient dans beaucoup de nos conversations depuis qu’elle est enceinte, ça et mes bouteilles de whisky disparues également.

Code by Kah!an


Comme une évidence.
Revenir en haut Aller en bas
Jodie Rowley

avatar

Humaine
Admin



¤ AVATAR : Candice Accola
¤ MESSAGES : 543
¤ POINTS : 267
¤ MULTIS : Aaron Davis - Hannah Johnson - Alex Blackwood
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE :

¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/01/2018


MessageSujet: Re: Happy Birthday Sam 12 Jan - 20:24

Happy Birthday


Oh non, non, non ! Jodie sait déjà qu'elle aurait dû se taire sur la tranquillité du bébé, juste en voyant le sourire se dessiner sur le visage de Nikolaj. C'est soupire faussement exaspéré qu'elle laisse entendre, appuyant le plat de sa main sur son front, quand il commence à prendre la parole. Se servir de cet enfant pour qu'elle change de voiture, c'est bas comme façon de faire. Forcément, si on commence à parler à Jodie de la sécurité et du bien-être de l'enfant, les contre-arguments qu'elle va avancer vont sembler dérisoire à côté de ça. Puis non, d'abord, elle ne tient pas spécialement à ce que cet enfant ait des goûts de luxe, pas plus qu'elle ne veut en avoir. Le simple, c'est bien aussi. Jodie croise les bras, affiche une mine boudeuse qui n'a rien de crédible en décidant de ne pas répondre. Elle le sait : Jodie ne peut pas luter contre l'argument bébé ! Puis, si elle n'en parle plus, Nikolaj oubliera peut-être de l'emmener dans sa concession de voitures. L'espoir, c'est ce qui la caractérise !

Cette histoire est déjà presque oubliée quand elle s'étonne qu'on vienne garer la voiture de Nikolaj. Ce dernier s'amuse de la réflexion de Jodie en parlant de caméra cachée. Est-ce qu'elle préfère que ce soit une sorte de canular ? Elle n'en sait rien. En vrai, elle ne se pose même plus la question quand Nikolaj continue en disant qu'il préfère que ce ne soit pas le cas... Afin d'éviter que d'autres hommes ne bavent sur elle. Jodie laisse passer un éclat de rire en secouant la tête.

« Dit l'homme qui se trimballe à poil après une session en forêt, devant d'autres louves de la meute ! »

Si elle peut en parler à voix haute c'est pour plusieurs raisons. Pour commencer, ils sont seuls dans l'ascenseur et, s'il y a des caméras, elles n'ont souvent pas le son. Et, de toute façon, les surnaturels ne sont plus un secret pour personne, pas plus que ceux qui dirigent les clans et les meutes de la ville. Bref tout ça pour dire que c'est surtout elle qui devrait s'inquiéter parce qu'il porte un nom bien connu. Et, physiquement ? N'en parlons même pas... Si elle voulait pousser le bouchon un peu plus loin, elle pourrait même lui rappeler cette réputation de Don Juan qu'il a pu avoir. Et surtout, lui rappeler que l'une des personnes lui ayant donné cette information se trouve être une ancienne conquête ! Jodie en profite tout de même pour lui demander s'il va être capable de tenir quatre heures. Ça l'amuse. Nikolaj il n'hésite même pas à parler de défi, ce qui fait sourire Jodie encore plus.

« Absolument tout ? »

Qu'elle lui demande avec un sourire qui s'étire encore plus alors qu'elle le regarde. Franchement, ça semble être une très bonne motivation pour tenter de le faire perdre ce défi. Elle hoche la tête pour dire qu'elle accepte. Hors de question de refuser ce genre de défi avec Nikolaj. Faut dire que la blonde à une confiance absolument en l'homme qui l'accompagne alors, même si elle venait à perdre – ce qu'elle ne prévoit pas pour autant – ça ne l'inquiète pas. Ça aurait même tendance à la rendre curieuse. Elle a donc un peu moins de quatre pour le faire craquer.

Le défi n'est pas oublié, il est seulement mit de côté quand elle arrive au dernier étage. Vue magnifique en présence de l'homme parfait. Quoi demander de plus ? Nikolaj confirme qu'il n'y aura pas de client à cet étage et, pour être honnête, il y aurait pu en avoir qu'elle n'aurait même pas pris le temps de s'attarder sur eux. Elle a déjà bien à faire entre Londres qui s'affiche sous ses yeux et Nikolaj qui est dans toutes ses pensées. C'est en le remerciant qu'elle s'installe avoir de reporter son regard sur lui, toujours dans ce sourire qui refuse de la quitter dans de telles circonstances.

« Non, justement... ça arrive tous les ans. Ça rend la chose moins exceptionnelle. »

Il faut croire que c'est une façon différente de voir les choses. Tous les ans... Elle ne sait pas trop pourquoi elle s'attarde sur cette phrase, peut-être parce que ça lui rappelle qu'elle va seulement continuer de vieillir plus rapidement que lui. Mais cette pensée, Jodie la chasse rapidement parce que ce n'est ni le lieu, ni le moment de s'interroger sur ce sujet. Au lieu de ça, Jodie préfère largement s'amuser de lui apprendre qu'elle le sexe du bébé. Et, ça fait rire la petite blonde de voir le loup bloquer quelques secondes. Ce n'est pas moqueur, c'est même tout l'inverse. Putain, ce qu'elle peut les aimer ces petites réactions chez lui. Sa main dans celle de Nikolaj, elle hésite sur la façon de lui dire. Sauf que Monsieur décide de faire entrer le chocolat dans les négociations ce qui, automatiquement, fait froncer les sourcils de Jodie.

« c'est malin ça. J'allais te le dire et faut que tu me menaces... » Les yeux se plissent, dans un air faussement réprobateur. Lui va dire que ce n'est pas une menace mais une forme de négociation, elle en est presque certaine. « Sais-tu que tu peux avoir des informations sans mettre en jeu le chocolat ? » D'accord, le sourire est peut-être un peu provocateur à ce moment-là. « Suffit seulement de demander en y mettant les formes. » Pour sa défense, elle est bien obligée de le provoquer un peu : ils ont quand même un pari en cours. « Mais bon... ça va faire quatre mois que tu ne sais pas, tu dois bien pouvoir attendre 5 mois de plus. Je ne m'inquiète pas pour le dessert, de toute façon, tu ne peux pas me refuser quelque chose aujourd'hui. »

Jamais il n'osera la priver de désert le jour de son anniversaire, n'est-ce pas ? Hein ? Nooon, il ne peut pas faire ça! C'est donc l'air fier qu'elle retire sa main pour attraper le menu et se cacher derrière pour laisser passer ce sourire qu'elle retient depuis tout à l'heure. Sauf que, quand son regard tombe sur la carte, c'est un hoquet de surprise qui la bouscule un peu. Son regard passe au-dessus de la carte pour appeler Nikolaj à l'aide.

« C'est très joli les noms des plats. » Même très poétiques. « Mais... ça correspond à quoi ? »



©crack in time


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Happy Birthday

Revenir en haut Aller en bas
Happy Birthday
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» 19 mai 1962: Happy Birthday to you mister president...
» Happy birthday Mona and Rainer ♫♥
» Le 30 juillet... MELINE Happy Birthday to you...
» [JAMAICA] Happy Birthday ft. Nolwen & June
» Happy Birthday ... Mimou :B

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moon's Spell :: BIENVENUE A LONDRES :: Ici et là-
Sauter vers: