RSS
RSS



AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


''Moon's Spell'' s'inspire du roman ''Salem'' de Sandra Triname. Les autres sources sont diverses et variées.
Redécouvrez certaines races avec des manières de jeux exclusives qui pourront vous ravir. ''Moon's Spell'' cherche plusieurs
PV's très importants pour le développement du jeu. Personnages construits mais libres en plusieurs points, ils ont tous des
liens entre eux. N'hésitez pas, inscrivez vous !



Partagez|

Surrender for cocaine ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Isaac Crawford

avatar

Humain



¤ AVATAR : Samuel Larsen
¤ CRÉDITS : (c) Divers
¤ MESSAGES : 88
¤ POINTS : 6
¤ MULTIS : Milo | Kasparian
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE : FicheLiensRencontres

~~~
En détail : Yeux vairons. (Droit : bleu. | Gauche : marron). ❦ Soigneur au London zoo, il s'occupe des grands prédateurs (Lions, hyènes, loups etc) ❦ Il a plusieurs tatouages et piercing. (Mollet | Bras | Dos) ❦ Il a beaucoup d'affections pour les animaux. ❦ Il possède un tamia de Sibérie comme familier.
Traits de caractère prédominants : Blagueur ❦ Fêtard ❦ Courageux ❦ Bon copain ❦ Sociable ❦ Taquin ❦ Bon vivant ❦ Indépendant ❦ Curieux ❦ Posé ❦ Insouciant ❦ Imprudent ❦ A le gout du risque et du danger ❦ Imprévisible ❦ Sans-attache (Du moins il essaye de s'en persuader) ❦ Impulsif ❦ Blasé ❦ Électron-libre ❦ Désordonné
¤ GROUPE : Aucun
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 20/12/2018


MessageSujet: Surrender for cocaine ? Ven 28 Déc - 19:44

Surrender for cocaine ?
Feat Neal.

 Malgré le froid de l’hiver et la neige menaçante, je suis en feu.  La musique est forte, l’herbe de qualité et les corps autour de moi alléchants. Je ne suis pas venu pour tirer mon coup, mais l’idée de rentrer en bonne compagnie ne me révulse pas. Ashe danse avec moi. Pour l’occasion, elle s’est peu vêtue sous sa parka rapidement abandonnée aux vestiaires. Elle se dandine sensuellement mais non sans provocation et me sourit. Je la connais suffisamment pour savoir que je ne suis pas sa proie. Ce soir, je suis insipide à ses yeux. Une jeune demoiselle typée asiatique me fait de l’ombre, ça me convient parfaitement. Elles se lancent des regards ardents, des sourires enjôleurs et se rapprocher sans la moindre discrétion. Malgré son envie de jouer avec la créature d’Asie, mon amie reste en ma compagnie encore un moment. Parfois, elle se penche à mon oreille pour me susurrer deux, trois vannes et se colle à moi au rythme de la musique. On rit, s’amuse et flirte sans le moindre sérieux. Elle comme moi avons l’attrait de la diversité, même si je me lasse parfois de ce qu’elle me propose. L’inverse est également vrai, je lui pardonne son envie de changement. Après tout, nous ne sommes pas ensembles, de quelle que manière que ce soit. Juste des amis suffisamment proche pour passer des moments de solitude ensemble. Rien de mal à cela. Rapidement, je ressens son besoin d’attention. Je me penche à son oreille. « Aller files avant de te retrouver vieille fille. » Ashe me remercie d’un sourire et rejoint la belle créature d’une démarche féline. L’inconnue l’accueille d’un baiser aussi ardent que passionné. Je souris malgré moi devant cet échange et me détourne du spectacle.

Je ne reste pas longtemps seul. A peine quelques secondes après le départ de Ashe, je sens une main se glisser sur l’arrière de mon jean. Un coup d’œil par-dessus mon épaule suffit à entrevoir le visage inconnu. C’est un homme, peut-être plus âgé que moi. D’ailleurs il semble un peu gêné de son geste. Sa peau est claire, ses cheveux sombres et son regard noisette. Une barbe de quelques jours lui donne un certain charme brut. Il a l’air gentil. L’homme me sourit et je fais volte-face. Il m’approche et parle plus fort pour que je puisse l’entendre. « Pardon, je voulais attirer ton attention … » C’est mignon … Je souris à ses mots. « C’est chose faite. » Merde, c’est la première fois qu’un type s’excuse pour m’avoir touché, en club.  Sans ajouter le moindre mot, nous partageons quelques pas de danses. Rien de très proche, je le sens de nature timide malgré la petite main aux fesses. Sans trop de gêne, ma main se pose contre sa nuque et je l’attire vers moi pour l’embrasser. Il ne résiste pas, se laisse entrainer et guider dans cet agréable échange. Le baiser se rompt un peu trop hâtivement à mon gout. Il attrape mon bras, plonge la main dans sa poche pour en sortir un stylo. Il inscrit des numéros sur ma peau et me glisse à l’oreille. «  Appelles moi, à l’occasion. » Je comprends qu’il s’en va et hoche la tête à sa demande. A l’occasion a t-il dit. Ça veut dire quoi ? Qu’il veut un rencard au calme ? Plutôt spontané, je ne suis pas du genre à ‘rappeler’. Tout se fait dans l’instant, pas plus tard. Mais qui sait, je pourrai me lancer tenter par un peu d’aventure.

Le bel inconnu disparait rapidement dans la foule et je décide de sortir pour aller fumer. Je croise un instant le regard d’Ashe, j’imite le geste de cigarette des doigts pour lui indiquer mon absence. Elle hoche la tête et m’ignore à nouveau. Je prends deux minutes pour retourner aux vestiaires et ramassés mon manteau. Je suis peut-être chaud mais sensible au froid, pauvre humain que je suis. Je joue des coudes pour rejoindre la salle faisant office de vestiaires. Il faut savoir que nous sommes dans les Docs, aux abords de la Tamise. Il n’est pas rare qu’une fête y pose ses valises le temps d’une nuit. Musique, drogue, sexe, parfait pour les quelques dépravés qui peuplent les rues de Londres. Ici, les dealers ne frottent les mains, entre l’herbe classique, les amphétamines et l’héroïne … Il y a de quoi faire. Personnellement, je me limite à la beuh que j’apporte, ne jamais toucher à la came inconnue. C’est un principe. Armé de ma parka kaki, j’affronte la foule pour sortir du hangar, laissant le tumulte derrière moi le temps d’un joint. Je m’éloigne un peu, bravant le froid et les flocons, joint entre les lèvres, une main devant le visage pour faire naitre la flamme de mn briquet suffisamment longtemps. Une première taffe libératrice … Comme à mon habitude, je fais les cent pas, de droite à gauche, une main dans la poche, l’autre tenant mon joint. Le regard rivé vers le sol, je suis la trajectoire des dalles, marchant sur la jointure, quelques pas, demi-tour et rebelotte. La soirée s’annonce pas trop mal pour le moment ….


xx feat. xx
codage Lilie - icon chrysalis



Revenir en haut Aller en bas
Neal Doherty

avatar

☽Loup-Garou☾
Meute du Centre



¤ AVATAR : Ed Westwick
¤ CRÉDITS : (c) ECK (c) miss pie
¤ MESSAGES : 185
¤ POINTS : 50
¤ MULTIS : R.I.P Megan
¤ AGE : 25 ans bientôt
¤ ZONE LIBRE :
- 1m73 | 70kg
- Désespérément célibataire
- Infographiste 3D et webdesigner
- A des marques de lacérations et de piqûres récurrentes sur les avants-bras
- Réincarnation de la Louve Cynan, alpha mineure ayant prêté allégeance à Nalya
- Groupe Sanguin : O-
- Accroc à son iphone + instagram
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 08/04/2018


MessageSujet: Re: Surrender for cocaine ? Mar 1 Jan - 10:12

Les boîtes de nuit c'est pas ton truc, et y a peu de chance que t'ailles te mêler à la foule des corps enfiévrés à l'intérieur. Mais y a toujours moyen de trouver des dealers dans le coin, et toi, t'as beau avoir drastiquement diminué tes doses depuis que la Louve s'est révélée et que tout un tas de choses se sont expliquées en toi, et ont cessé de te faire souffrir, t'as encore ces moments où t'arrives pas à faire sans. L'alcool que tu siffles chez toi, au Moon Tavern ou dans d'autres bars fait plus assez effet, ce soir comme d'autres, et t'as marché un moment, le long des docks en te disant que t'allais réussir à tenir, que tu pouvais le faire, hein ? Qu'avec le lien de la meute, peut-être qu'ils ressentiraient quelque chose, et qu'il fallait pas que tu les inquiètes. Que t'avais pas le droit de plonger à nouveau...

Les flocons de neige s'égarent sur ta veste, mais tu les remarques même pas. Tu les remarques même plus. T'as craqué, t'as acheté de la came à ce type, déboursé un peu de ta paie que tu t'es promis mille fois de plus utiliser pour ça, et tu t'es isolé plus loin sur les docks pour te faire ton fix. T'es encore assis à même le sol, ta clope à la main, tandis que les effets de la drogue s'insufflent plus ou moins vite dans ton esprit, endorment la Louve qui a grogné un moment, avant que tu sniffes la poudre que tu pouvais pas piquer là sans trop de matos. Tu l'as pas écoutée. Elle tolère moins mal l'alcool, elle a tenté de t'avertir, mais tu l'as rejetée. Cette part de toi, tu sais qu'elle a raison, au fond, que tu devrais suivre ses conseils, mais... Mais t'es faible, tu le sais, quoi que Charlie et les autres tentent de te faire croire. Cynan t'as pas choisi pour rien, la blague. Elle est où la chef de meute, là, au fond de toi ? T'en sais foutre rien, et tu comprends toujours pas.

Dans les meilleurs moments, tu sais que c'est pas une malédiction, pourtant. Que la douleur des transformations et toutes tes années de souffrance ne vont pas sans ce lien si spécial qui t'unit à la meute, et que c'est grâce à Cynan qu'il y a aujourd'hui auprès de toi l'alpha, son beta Kenneth, ta si chère Katniss, Cara et tous les autres.

Puis il y a les autres moments. Ceux où tu te supportes à nouveau plus, et où rien n'y fait. Il y a pas forcément de raison particulière, juste ton mal-être qui refait surface et t'as juste envie de tout oublier. Dans l'alcool, dans l'alcool, n'importe. Comme ce soir. T'oublies, tu fais taire la Louve, et le temps que la drogue fait effet, t'es ailleurs, inconscient, presque du monde qui t'entoure. Trop inconscient. Tu vois pas vraiment ce type qui va et vient dans la rue un peu plus loin. Tu vois pas non plus totalement ce mec qui s'arrête, t'observes un moment, là, assis sous la neige, avant de venir s'accroupir vers toi. Il te parle, mais les mots ne semblent avoir aucun sens, ton cerveau ne les enregistre pas. Toi t'es bien. Apaisé. Le reste n'a pas vraiment d'importance. Ca fait combien de temps que t'es là ? Tu sais pas, t'as perdu la notion du temps. Un moment sans doute, l'endormissement te gagne. T'aurais pas dû rester là, t'aurais mieux fait de rentrer chez toi, ta Louve grogne péniblement au fond de toi. Tu devrais la laisser prendre le dessus qu'elle murmure aux portes de ton esprit, mais tu te demandes pourquoi. Il y a ce type qui pose les mains sur toi, qui murmure quelque chose à ton oreille, mais t'es déjà en train de sombrer, et t'as ce léger sourire flottant sur tes lèvres. Ta Louve suggère le danger, tu sais pas si elle implique un vol, un viol, tu sais rien de ce qui est en train de se passer, tu somnoles déjà. Mais pour qu'elle prenne le dessus complètement, faudrait que t'arrives à sortir de l'inconscience, et t'y sombres au contraire davantage à chaque seconde qui passe.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Surrender for cocaine ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» La cocaine debarque à nouveau en haiti
» Joseph Lambert ap seme terè nan Jacmel
» 2x16 : "Murmures"
» No Surrender 30 Septembre 2012 (Résultats)
» [No Surrender] Alberto y los otros...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moon's Spell :: BIENVENUE A LONDRES :: Le Centre de Londres-
Sauter vers: