RSS
RSS



AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


''Moon's Spell'' s'inspire du roman ''Salem'' de Sandra Triname. Les autres sources sont diverses et variées.
Redécouvrez certaines races avec des manières de jeux exclusives qui pourront vous ravir. ''Moon's Spell'' cherche plusieurs
PV's très importants pour le développement du jeu. Personnages construits mais libres en plusieurs points, ils ont tous des
liens entre eux. N'hésitez pas, inscrivez vous !



Partagez|

Une fois de plus un combat, vivre et mourir en ce jour - Charlie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Isaiah Campbell

avatar

☽Loup-Garou☾
Bêta du Centre



¤ AVATAR : Chris Pine
¤ CRÉDITS : Avenged in chains
¤ MESSAGES : 265
¤ POINTS : 11
¤ AGE : Plus de six-cents ans mais, il a tout juste l'air d'avoir la quarantaine
¤ GROUPE : Meute du Centre
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 12/12/2018


MessageSujet: Une fois de plus un combat, vivre et mourir en ce jour - Charlie Mar 18 Déc - 14:15




« Une fois de plus un combat, vivre et mourir en ce jour »


Charlie & Isaiah








Une mission sur le terrain, enfin, si on pouvait dire, cela faisait un long moment qu'Isaiah n'y avait plus participé. Le frisson du combat, la concentration intensive dans le seul et unique but de rentrer vivant, ou même entier à la maison, cela n'avait nul pareil en ce monde. Ces sensations étaient indescriptibles et, durant sa très longue vie, le loup ne s'était jamais senti plus vivant que sur un champs de bataille épée en main. Lui qui était né en plein milieu d'une ignoble et interminable guerre, lui qui avait combattu au cours de celle-ci durant de nombreuses années, il semblait n'avoir vécu que pour ça par la suite. Rien ne l'avait vraiment préparé à vivre si longtemps, personne ne lui en avait jamais vraiment parlé avant son entrée dans l'armée et, durant une bonne partie de son existence, l'ancien vécu en solitaire. Bien que la chose put être difficile par moment, en grande partie de part sa nature, le français préférait n'être sous les ordres de nul autre alpha hautain, arrogant, pompeux et se prenant bien trop souvent pour un dictateur. Ainsi, le temps que notre ami ne se lie d'amitié à d'autres loups, qui avaient les pieds sur terre, Isaiah avait déjà bien mûri et, nul rêve ne l'avait jamais vraiment traversé quant à son avenir, si ce n'était de voyager et de combattre. La nature semblait l'avoir façonné pour cet art, que ce soit de part ses capacités physiques, mais aussi ce refus net et catégorique de mourir, ne lui faisant qu'engranger plus d'expérience et de maîtrise, ne le rendant toujours que plus difficile à abattre. Au final, ce fut là, le but de son existence, arpente le monde, chercher des guerres auxquelles il pourrait participer, faisant en sorte de toujours joindre le camp qu'il estimait le plus juste. Décision arbitraire certes mais, lorsqu'un pays décidait d'envahir un autre, la victime de cet assaut lui semblait tout naturellement être une cause à défendre.

Ce chaos innommable était devenu son chez-soi. Il n'y avait qu'en ce lieu qu'il se sentait réellement bien. Non pas qu'il ait été un détraqué, disposant d'une soif de sang sans fin non. Enfin, en partie. L'idée d'occire et de se retrouver recouvert du sang des vaincus était une chose qui semblait particulièrement plaire à son loup, mais lui ne vivait que pour ce frisson qui le parcourait. La moindre erreur de jugement, le moindre coup mal porté, que ce soit dans le timing ou encore dans la précision et la mort pouvait arriver. La frontière entre la vie et la mort était un endroit enivrant. Malheureusement, avec les siècles, les guerres ont évoluées, laissant place à des armes à feu, des gaz, des armes chimiques et des explosifs, ne rendant la chose que moins intense, bien que toujours effrayante. Même si l'Alliance le forma à ses nouvelles technologie, lui ne semblait apprécier que les explosifs, chose qui le ramenait parfois à quelques stratégies employées des décennies auparavant. Fort heureusement, les missions auquel il participa pour cet ordre secret lui laissa le choix de ses armes et, c'est toujours affublé d'armes archaïques qu'il les accomplissait, retrouvant un semblant de cette vie révolue.

Malheureusement pour lui, les années finirent par le rattraper, le rendant moins vif, moins puissant, moins endurant et plus fragile. Cela ne le rendait pas pour autant faible, au combat. Nombreux furent celles et ceux à l'imaginer ainsi, avant de se faire abattre par ce guerrier ancestral. Néammoins, une longue carrière auprès de l'Alliance finit par combler son envie de combattre, tout comme elle le fit pour cette soif de sang possédée par son loup qui, passée les six siècles finit par s’apaiser drastiquement. Alors, notre homme finit par choisir une vie bien plus tranquille, plus douce et plus intellectuelle, travaillant auprès d'une shamane, semblable à ce que l'on pourrait voir en essayant, du mieux que l'on pouvait, de réfléchir au physique parfait. Une femme douce, agréable, cultivée et intelligente, qui faisait une patronne dont tout le monde rêverait. Non pas pour pouvoir mater en permanence, je vous vois venir, mais pour pouvoir travailler dans le meilleur des cadres.

Même s'il était heureux dans cet environnement, entouré de livres, conseillant au mieux les clients qui pouvaient venir le voir, se plaisant en évoquant des ouvrages écrit des siècles plus tôt, détaillant grandement les qualités et les défauts de ceux-ci, tout comme il se plaisait à placer quelques mots sur la plume de l'écrivain. Oui, grâce à cette Joanne, le thérianthrope vivait désormais d'une de ses plus grande passions, bien moins mortelle et sanglante que celle pour l'épée. Malgré tout, aller sur le terrain lui manquait grandement, même s'il savait qu'en s'étant engagé auprès d'une meute, un combat pouvait éclater à tout moment. C'était un sentiment très mitigé qu'il avait à ce sujet d'ailleurs. Même si l'idée de participer à un conflit lui plaisait, l'idée de voir le reste de sa meute en danger le terrifiait au plus haut point. Imaginer les siens blessés, ou mort lui donnait la nausée, pour tout dire, il préférait partir seul affronter quoi que ce soit et en mourir, plutôt que d'imaginer un membre de sa meute blessé. Sentiment étrange, pour lui qui n'avait jamais participé à une vie de meute avant celle-ci. L'instinct peut-être ? Ou tout simplement l'amour pour cette dernière, qui s'était installé peu à peu, étreignant son âme, à travers les années à glander dans l'établissement de celle qui devint son alpha.

Et puis, un beau jour, il reçut un message de Charlie, un peu étrange, un peu inquiétant, mais qui lui fit le plus grand bien, au fond de lui. Il était question de s’équiper afin d'aller voir un clan, dans le but de l'intégrer à le meute. Il y avait des chances que cela se passe mal, que cela soit avec eux, ou même sur le trajet. L'alpha n'avait pas que des amis et, certains pourraient très probablement avoir la bonne idée d'attaquer à ce moment. La louve voulait y aller en petit comité et, le Bêta n'étant pas disponible, elle proposait au guerrier de l'accompagner. Comment refuser cela ? Comment refuser, d'abord, de partir avec son Alpha et de la protéger ? Mais comment refuser, aussi, l'idée d'avoir à se battre ? De part sa longue carrière au sein de l'Alliance, Isaiah put faire appel à des ingénieurs de l'organisation pour construire quelques compartiments secrets au sein de sa petite maison. Un sous-sol qui, bien que banal, était l'accès à un second niveau, renfermant ses équipements, au cas où. Il y avait une armoire, en acier, fermant à clé. Si l'on enfonçait la clé jusqu'au bout, celle-ci ouvrait simplement le compartiment. Cependant, en l'enfonçant que d'un tiers, avant de la tourner, cela ouvrait une trappe, dans le béton, laissant place à sa charmante collection, tant d'armes crées par l'organisation à laquelle il appartint, que de trésors amassés au cours de son interminable vie. La première chose qu'il prit fut une veste noire, semblable à celle d'un costume, élégant et de coupe anglaise. Il allait avec un petit gilet de la même couleur mais, l'ensemble était doublé de kevlar, offrant une protection non négligeable, tout en offrant une certaine légèreté et facilité de mouvement. Vint alors les armes, deux dagues, de conception de l'Alliance, pouvant faire du mal tant aux vampires qu'aux loups. Il récupéra aussi une épée courte, basée sur le même modèle que la toute première lame qu'il eut, engouffrée dans un large sac de sport, au cas où, auquel il joignit quelques grenades d'eau bénite, un peu d'essence et un briquet, au cas où.

Le lieu de rendez-vous étant à l'établissement de Charlie, notre ami s'y rendit, l'espoir de pouvoir boire un coup ou deux avant le grand départ. Il savait qu'après tout, quelques employés et membres de la meute n'étaient jamais contre boire un verre, quelle que soit l'heure de la journée. Après avoir salué tout le monde comme il se devait, son sac fut posé de l'autre côté du bar, gardant toujours ses deux dagues sur lui, au cas où, buvant une bière, puis une seconde, attendant patiemment l'arrivée de leur chef. Ce fut un bref et soudain silence d'une partie de la salle qui lui mit la puce à l'oreille. Se retournant finalement vers l'entrée, il lui offrit un petit sourire en levant son verre dans sa direction pour la saluer, pour finalement se lever. « Bonsoir, patron. » Descendant d'un trait la pinte qui lui restait, Isaiah récupéra une serviette en papier sur le comptoir pour enlever la mousse qui s'était installée sur sa moustache, puis, après avoir fait une boule de papier, balança le tout dans la poubelle de l'autre côté du comptoir. « Je suis honoré d'avoir été choisi pour cette … Disons promenade. Puis-je me permettre de demander où nous nous rendons ? A moins que, l'information soit, pour l'instant, tenue secrète, de peur que les murs puissent avoir des oreilles. » Un petit rire ponctua ses mots, pour rapidement reprendre un air un peu plus sérieux. « J'ignore les dangers qui pourraient se dresser sur notre route, ainsi, je me suis équipé pour pouvoir affronter à peu près tout et n'importe quoi. Ceci dit, si je peux me permettre, ne penses-tu pas qu'une personne de plus serait une bonne idée ? Je ne remets pas en cause tes capacités mais, au vu de ton état, je me dis que … Peut-être que … Et puis, je commence à me faire vieux désormais, j'ignore si je pourrais encore affronter une armée. Mais, c'est toi le patron. Si tu estimes qu'il est préférable de s'y rendre à deux seulement, afin de ne pas les mettre sur la défensive, soit, je te suivrais. Il ne me reste qu'à respecter un petit rituel et je serais prêt. » Se retournant vers le comptoir, l'ancien commanda un verre de whisky qu'il tomba d'une traite. Une idiotie, probablement, mais, lors de sa première bataille, on lui offrit un verre, issu d'une bouteille volée sur le cadavre d'un anglais. On lui promis que cela lui donnerait du courage et, surtout, lui porterait chance. Cela peut sembler idiot mais, depuis, dès qu'il dut partir pour combattre, ou du moins pensait partir pour le combat, le loup but toujours son whisky. Les traditions avaient du bon, cela le mettait, en quelques sortes, sur des rails. « Me voilà fin prêt. »

Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
Charlie Michaels

avatar

☽Loup-Garou☾
Alpha du Centre



¤ AVATAR : Phoebe Tonkin
¤ CRÉDITS : midnight blues
¤ MESSAGES : 287
¤ POINTS : 108
¤ MULTIS : Joanne / Vassily / Ashanti
¤ AGE : 220 ans / 30aine physiquement
¤ ZONE LIBRE :
• Elle est mère, en couple, de 4 enfants : 3 loups (Peter 174 ans, Cassiopée 81 ans et Katniss 18 ans) et mère adoptive d'une Sorcière qui travaille pour l'Alliance (Pandora, 26 ans). A perdu l'enfant de Kenneth en décembre 2018 • Elle est gérante du pub The Moon Tavern, qui se trouve dans la City. • Louve grise au pelage épais, parsemé de teintes plus sombres. • Elle possède une tâche de naissance en forme de croissant de lune sur l'épaule droite, tâche de naissance qu'on également ses enfants. • Membre de l'Alliance depuis 1981, devenue Chefs d'Unités pour en 2018. Charlie possède donc la marque Or de l'organisation sur son poignet droit. Mais depuis janvier 2019, l'Alliance n'existe plus.



ChronoLiensFicheMeute CentreRp's



¤ GROUPE : Loup-Garou, Alpha de la meute du Centre
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 13/01/2018


MessageSujet: Re: Une fois de plus un combat, vivre et mourir en ce jour - Charlie Mer 19 Déc - 14:28


Charlie. ft. @ISAIAH CAMPBELL
Charlie observait son ventre rond et nu qui ondulait au rythme du bébé qui s’agitait. Pandora venait de l’accompagner à l’échographie du mois… La Louve avait en horreur d’être suivie médicalement, mais ce fut une sorte de pacte familiale pour rassurer tout le monde. Les mois précédents avaient été difficiles et de nombreuses aventures pas toujours faciles à vivre. La dernière en date était encore bien gravée dans les mémoires des membres de la famille.

Maman, t’es certaine de ne pas vouloir connaître le sexe du bébé ?
Nope, on garde la surprise! Comme au bon vieux temps...

Charlie souriait avant de grimacer. Le gel froid venait d’être déposé sur son ventre arrondit pour pouvoir procéder à l’échographie. Non, Charlie ne voulait pas connaître le sexe de son bébé. Elle n’avait jamais voulu le savoir, pour aucune de ses nombreuses grossesses. À quoi bon savoir ? Un bébé restait un bébé, il serait aimé peu importe son sexe non ? Bon, elle n’était cependant pas certaine de ne pas céder face à l’insistance des membres de la famille. C’est une Pandora dessus qui observa l’écran de l’échographe. Au cœur de l’Alliance, les équipements médicaux étaient bien plus performants que dans les hôpitaux pour humains. Pandora était fière des avancées technologiques dont elle était en partie responsable au sein de l’Alliance. Sorcière particulière, elle n’en restait pas moins une femme douée et une fille merveilleuse. Charlie était fière de sa gamine, même si elle était maintenant une belle adulte indépendante donc le sourire s’étira à l’écoute des battements rapides du cœur du bébé. S’il y avait bien une chose que Charlie aimait, c’était de voir les sourires sur les visages de ses enfants, sur le visage de Kenneth, fier de devenir père, bien que certainement angoissé.

La louve avait eu du mal a accepter cette grossesse et une partie d’elle avait toujours et encore du mal… La Louve était ravie, faite pour être mère. C’était un peu dans sa nature. Mais la femme, c’était une autre histoire. Après Katniss, elle s’était jurée de ne pas retomber enceinte. Mais la voilà, dix-huit ans après, avoir l’allure d’une baleine échouée sur une plage abandonnée. Bref, la santé du bébé et de la mère vérifier, les deux femmes quittèrent les locaux de l’Alliance pour déjeuner ensemble. Charlie avait été contrainte de lever le pied durant sa grossesse. Elle travaillait beaucoup moins, autant à l’Alliance qu’au bar… Et ça l’énervait. Elle avait besoin de bouger, d’être dans l’action, et ce, même si elle était enceinte. Après tout, ce n’était pas une maladie non ? C’était d’ailleurs pour le prouver un peu, qu’elle avait accepté de rencontrer un petit clan de loup qui semblait vouloir rejoindre la meute du Centre ou du moins prêter allégeance à cette dernière. Kenneth n’étant pas disponible, c’est l’Alpha qui allait se déplacer. Et par méfiance, elle décida d’embarquer avec elle un homme en qui elle avait confiance : Isaiah. Le vieux loup était avant tout un collègue de l’Alliance qui avait pris sa retraite peu de temps plus tôt. L’homme était un combattant doué malgré son vieil âge et elle savait pourrait compter sur lui. D’autant plus qu’il était aujourd’hui membre de sa meute. Une petite meute qui comptait quelques petites dizaines de têtes.

Et malgré les mots de ses filles, Charlie comptait y aller. Besoin permanent de se sentir utile, encore plus depuis qu’elle était Alpha. Charlie ne pouvait se montrer diminuée, même si les membres de sa meute étaient là pour elle. Femme forte et fière, elle continuerait jusqu’au bout, ce n’était pas un ventre trop gros qui allait l’arrêter. L’Alpha avait donné rendez-vous à Isaiah dans le QG de la meute, à savoir son bar. Il fallait qu’elle récupère quelques armes, juste au cas où, la meute se montrant visiblement réfractaire. Car même si le rendez-vous devait être calme, Charlie avait des ennemies et se méfiait toujours.

C’est à l’heure qu’elle arriva au bar. La nuit n’était pas encore tombée dehors, mais l’après-midi était déjà bien entamée. À son entrée, quelques voix s’abaissèrent, pour marquer le respect des loups présents face à l’Alpha du secteur. Décidément, jamais elle ne s’y ferait. Bonjour tout le monde, allez allez, continuez à picoler ! Qu’elle lâcha en souriant, une main posée instinctivement sur son ventre cachée sous son pull. Isaiah était déjà là, fidèle au poste, installé au bar à boire quelques verres. Salut les gars, dit-elle à Ted, le barman et bras droit au bar, ainsi qu’à Isaiah qui reprenait déjà la parole. J’t’en dirais plus dans la voiture, dit-elle avant d’engouffrer une poignée de chips dans sa bouche. Mais elle manqua presque de s’étouffer aux mots du loups. Ted souriait déjà, amusé rien qu’à l’idée que Charlie remette Isaiah un peu en place suite à ses propos. Mais, gentille, elle le laissa finir son petit rituel.

Si toi, tu doutes de toi, moi je ne doute pas de moi… Je pourrais t’écraser dans ton sommeil avec mon ventre, méfie toi seulement. Et je pourrais botter des culs mêmes en accouchant. Ted explosa de rire, tout comme d’autres clients. Donc non, pas besoin de quelqu’un d’autre en plus. T’inquiètes, je protégerais tes fesses, rajouta-t-elle en souriant.

Charlie n’était que rarement énervée avec ses loups et acceptait les mots d’Isaiah. Du moins, la Louve les acceptait, touchée par ce que ses loups voulaient pour elle, touchée par leurs inquiétudes. Mais la femme, fière et rebelle, ne supportait pas l’idée qu’on puisse la croire diminuée simplement parce qu’elle était enceinte.

Kenneth travaille ce soir, Pandora est avec Katniss. Ted, tu restes joignable. Vous restez tous joignable… On va rencontrer un clan de loups qui voudraient prêter allégeance… Mais on ne sait pas trop ce que ça va donner. Je t’enverrais l’adresse dès qu’on sera partis, dit-elle à Ted. Bon, je vais chercher quelques affaires et je reviens.

Une dizaine de minutes plus tard, Isaiah et Charlie se retrouvèrent dans la voiture de l’Alpha, un SUV noir qu’elle avait acheté quelques mois plus tôt. C’est elle qui roula, s’installant derrière le volant en y calant son ventre. L’adresse fut, comme promis, envoyée à Ted. Une fois en route, Charlie pu en dire un peu plus à Isaiah.

Alors, on a rendez-vous à une heure de route d’ici, près de Swakeleys Park. Je me suis un peu renseignée sur ce clan. Ils sont donc huit. Un Alpha assez jeune, il a une cinquantaine d’années, accompagnée d’une Bêta, sa sœur jumelle. Ils ont ensuite quatre gammas et deux oméga. À partir de là, j’apprécie moyennement… Les oméga, je ne supporte pas ça.

En effet, la Louve n’acceptait pas qu’on puisse soumettre volontairement et pour le plaisir, des loups au sein d’une meute. Le fait que ce clan avait en leur sein cette mentalité, ne pouvait pas plaire à l’Alpha qu’était Charlie.

J’ai un peu fouillé au sein de l’Alliance et on a déjà un dossier sur Derek, l’Alpha du clan. Il aurait foutu le bordel dans une meute en Écosse et se serait pris une bonne grosse raclée. Apparemment, il aime ça partout où il passe. Autant te dire qu’il voudra certainement prendre le dessus sur moi, surtout s’il voit que je suis enceinte. Pour ça aussi que je ne voulais pas trop de monde, il doit savoir que j’ai confiance en moi et que je ne laisserais pas quelqu’un prendre ma place… Des questions ? Un avis, des idées ?

On sentait chez Charlie l’agent qui s’exprimait, mais la Louve, l’Alpha plutôt, étalait son aura de dominance. Non pas qu’elle soumettait Isaiah, loin de là, mais c’était tout simplement naturel.

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr





Family. Always & forever
"The bond of a family with an immeasurable power." But we must accept what comes with it, it gives us a responsibility to love without condition. The bond we're feeding, gives us strength.

Revenir en haut Aller en bas
Isaiah Campbell

avatar

☽Loup-Garou☾
Bêta du Centre



¤ AVATAR : Chris Pine
¤ CRÉDITS : Avenged in chains
¤ MESSAGES : 265
¤ POINTS : 11
¤ AGE : Plus de six-cents ans mais, il a tout juste l'air d'avoir la quarantaine
¤ GROUPE : Meute du Centre
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 12/12/2018


MessageSujet: Re: Une fois de plus un combat, vivre et mourir en ce jour - Charlie Jeu 27 Déc - 22:59




« Une fois de plus un combat, vivre et mourir en ce jour »


Charlie & Isaiah








Faire partie d'une meute avait quelque chose de … D'indescriptible. Malgré le nombre ahurissant qu'Isaiah avait appris à parler au cours de son interminable existence, il ne trouvait pas un seul mot pour décrire ce sentiment unique. C'était, en quelques sortes, comme se sentir entier, vivant, épanoui et serei. Comme si, n'importe quoi pouvait arriver en face, une armée, une arme terrifiante ou la plus terrible des créatures, notre homme se sentirait prêt à l'affronter, sans la moindre hésitation, sans la moindre crainte, certain de pouvoir surmonter cette épreuve. Vivre, ou mourir, cela ne lui posait pas de problème particulier, tant que eux, au final, pourraient survivre à cet affrontement. En y réfléchissant bien, s'en était presque à se demander comment il avait pu mener une si longue vie sans connaître cette béâtitude qui surpassait ce sentiment d'appartenance à une famille. Oh, des familles, notre vieux loup en eut. Ayant la chance de se marier plusieurs fois, tantôt à une humaine, tantôt à une sorcière, tantôt à une louve et même, à une vampire. Chose qui, d'ailleurs, vous vous en douterez, fit parler grand nombre de gens. L'homme n'eut jamais vraiment de soucis avec quelque espèce que ce soit. Même si les vampires pouvaient être de redoutables adversaires, perfides et particulièrement dangereux, étrangement, il eut toujours une petite préférence aux femmes de cette espèce, chose qui semblait contraire à sa nature pour beaucoup. Pour en revenir à ce que e disais, malgré les familles que le guerrier put construire au cours de sa longue vie, jamais il ne put connaître pareil sentiment d'appartenance, qu'après avoir prêté allégeance à Charlie. Sans doutes était-ce aussi parce que c'était elle, sans doutes qu'à ses yeux elle représentait l'alpha que tout un chacun rêverait de suivre. Après tout, ce fut elle, la première à qui il prêta allégeance, ce n'était pas pour rien. Forte, courageuse, maline et si bonne envers les siens. Sans nul doutes que cette femme était l'une des rares pour qui le loup irait jusqu'en enfer si elle lui demandait. Ainsi, lorsque la cheffe plainsanta sur la remarque de son homme, sur ses compétences et ses capacités, il ne put que sourire, amusé, loin, très loin de l'hilarité de Ted. Se retournant vers le barman, l'ancien le pointa du doigt, un sourire en coin. « Veux-tu bien cesser de rire comme un phoque mon ami ? » Un petit rire, très léger, avant que son attention ne revienne vers son alpha. « Jamais, je ne me permettrai de douter de tes compétences patron. Je suis bien placé pour savoir ce dont tu es capable. Cependant, il me semble normal de m'inquiéter pour .. » Fronçant du nez et des sourcils en un mouvement grotesque, qui tira presque un sourire moqueur à Ted, l'ancien membre de l'Alliance se perdit dans une brève réflexion, pour finalement finir sa phrase. « Pour l'héritier, rien de plus. Quant à mes fesses, nul doutes de s'inquiéter pour elle. Je crains fort que, malgré mon âge, rares sont celles et ceux capables de pouvoir les atteindre. Cela fait bien longtemps que l'on me prédit ma mort, ou ma défaite, en vain. » Un petit sourire empli de fierté s'afficha largement sur son visage. Malgré son âge avancé, Isaiah restait confiant en ses capacités. Loin d'être hautain, ou orgueilleux, il savait ce dont il était capable et, son inestimable expérience sur le champ de bataille continuait à faire de lui un adversaire dangereux. « Cependant, si tu estimes que ma seule présence sera suffisante pour faire plier nos ennemis et, pour veilleur sur vous, je m'en remets à ton discernement. Puis, si je dois m'occuper de châtier quelques loups mal éduqués, cela sera avec grand plaisir, ma chère. »

Bientôt, la propriétaire des lieux donna quelques instructions à Ted, ainsi que tous ceux qui resteraient au bar, tout en donnant de maigres informations sur la sortie nocturne. Suite à quoi, Charlie s'éclipsa pour aller récupérer des affaires, probablement des armes ou des protections. Chose qui permit à Isaiah de descendre un verre de plus, chose qui n'était jamais de trop. Malgré son désir de protéger à tout prix les siens, malgré son expérience et, toutes les horreurs qu'il put déjà voir, la peur de ne pas rentrer l'avait déjà étreint, quelques fois, au combat, lui faisant perdre de précieux instants de lucidité qui aurait pu le mener à sa perte, ou à celle d'autrui. Et puis, une bonne bière n'avait jamais fait de mal à quiconque, n'est-ce pas ? Attendant patiemment que leur alpha ne revienne, lui et Ted discutèrent de tout et rien, s'amusant facilement de peu. Lorsqu'elle ressurgit enfin, le barman rendit son sac à l'ancien et, très vite, il se retrouva dans la voiture de celle à qui il avait juré allégeance qui, après s'être confortablement installée et, après avoir envoyé un message sur son portable finit par expliquer calmement la situation. Un Alpha peu commode, qui semblait apprécier étendre sa domination sur autrui, tout comme le fait qu'il avait déjà causé bien des soucis en Ecosse. Une fois l'exposé terminé, la belle demanda à son compagnon de voyage s'il avait quelque chose à redire à tout cela. Soupirant un long moment, Isaiah se mit à se frotter légèrement les mains, semblant réfléchir un instant à tout cela. « Rien de tout cela, cependant, j'aurais une supposition à émettre. De ce que tu as évoqué, leur chef m'a tout l'air d'une forte tête, impulsif, fier et orgueilleux. Nul doutes aussi, que suivre un autre Alpha ne soit guère dans sa nature. Ainsi, je ne peux m'empêcher de me questionner au sujet de son envie de nous joindre. » Prenant une courte pause pour remettre ses idées dans l'ordre, sa main vint naturellement se porter à son menton, caressant doucement cette petite barbe qu'il arborait fièrement. « De fait, je suis presque certain que, lorsque tu l'auras battu … Puisque nul doute qu'il y aura confrontation et que tu le vaincras … Je suis certain que la seule chose qui en résultera, sera le chaos. Pareil homme, doté d'une si grande fierté ne verra qu'un affront à l'idée de s'être fait ridiculiser par une femme enceinte. Probablement qu'il essaiera de t'attaquer, de la pire des manières, ou fera mine de vouloir te suivre pour frapper, par la suite, si tant est qu'il détienne ce genre de patience et de sagesse. Chose qui me fait me poser la question suivante, pourquoi prendre le risque de s'accointer avec pareil loup ? Enfin … » Un petit sourire en coin, très vite accompagné par un long soupir, presque désolé. « Je ne suis personne pour discuter de tes choix. Je suppose que mon rôle, ce soir, sera de m'occuper des plus menaçants et, principalement, de sa sœur, une fois l'affrontement terminé ? Sans doutes qu'en arrivant, seul, à maîtriser trois, voire quatre guerriers de leur groupes, cela suffira à décourager le reste. Probablement que cela pourrait donner envie aux Omégas de se libérer de cette oppression, pour nous rejoindre. Et ... » Il y eut comme un éclair de lucidité dans son regard, qui fit très vite suivi d'un petit sourire, amusé. « Peut-être n'est-ce là que ton plan depuis le début, qui sait. Enfin, pardonne-moi, je m'étale encore. »

Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
Charlie Michaels

avatar

☽Loup-Garou☾
Alpha du Centre



¤ AVATAR : Phoebe Tonkin
¤ CRÉDITS : midnight blues
¤ MESSAGES : 287
¤ POINTS : 108
¤ MULTIS : Joanne / Vassily / Ashanti
¤ AGE : 220 ans / 30aine physiquement
¤ ZONE LIBRE :
• Elle est mère, en couple, de 4 enfants : 3 loups (Peter 174 ans, Cassiopée 81 ans et Katniss 18 ans) et mère adoptive d'une Sorcière qui travaille pour l'Alliance (Pandora, 26 ans). A perdu l'enfant de Kenneth en décembre 2018 • Elle est gérante du pub The Moon Tavern, qui se trouve dans la City. • Louve grise au pelage épais, parsemé de teintes plus sombres. • Elle possède une tâche de naissance en forme de croissant de lune sur l'épaule droite, tâche de naissance qu'on également ses enfants. • Membre de l'Alliance depuis 1981, devenue Chefs d'Unités pour en 2018. Charlie possède donc la marque Or de l'organisation sur son poignet droit. Mais depuis janvier 2019, l'Alliance n'existe plus.



ChronoLiensFicheMeute CentreRp's



¤ GROUPE : Loup-Garou, Alpha de la meute du Centre
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 13/01/2018


MessageSujet: Re: Une fois de plus un combat, vivre et mourir en ce jour - Charlie Sam 29 Déc - 9:18


Charlie. ft. @ISAIAH CAMPBELL
Charlie était consciente que ce rendez-vous risquait de mal se passer. C’était certainement pour ça qu’elle était soulagée de ne pas avoir Kenneth à ses côtés. Elle ne pouvait se permettre d’avoir à s’inquiéter de trop et ne voulait pas être surprotégée au risque de voir à nouveau Kenneth finir à l’hôpital… Non pas qu’elle ne s’inquiéterait pas pour Isaiah, loin de là. En bon Alpha, Charlie se faisait du souci pour chacun de ses loups. Mais combattre à côté de l’homme que l’on aime d’un amour fou est bien plus compliqué qu’on peut le croire. Et les souvenirs de leur mésaventure avec Max semblaient encore bien trop frais dans sa mémoire. Femme et louve avaient été traumatisé par cet évènement dramatique. Revoir Katniss blessée, heurtée, traumatisée -et elle l’était encore-, et voir Kenneth aux portes de la mort lui avait semblé être une épreuve insurmontable tant elle en avait souffert. Elle n’était pas prête à remettre ça, à retourner combattre aux côtés de son Homme et Bêta. Isaiah était donc un élément de choix pour cette mission. Elle avait confiance en lui et en ses capacités animales, humaines et physique. L’homme avait été un agent de l’Alliance doué, efficace. Aujourd’hui, il était un Gamma tout aussi utile et efficace, avec ses paroles d’un autre temps et son côté protecteur.

Un topo rapide de la situation avait était faite au sein du bar, mais un état plus complet de la rencontrer était faite au sein de la voiture, pour plus de précautions. Charlie était rapide, concise, comme l’Agent qu’elle avait été et qu’elle était toujours. Tous dans la meute savaient que l’Alpha ne tolérait pas les Oméga au sein de son clan. Elle ne voulait soumettre personne et certainement pas avoir de souffre-douleur. Elle n’était pas ce type d’Alpha. À partir de là, il était évident qu’elle aurait du mal à prendre sous son aile une meute qui tolérait ce genre de pratique qui, selon elle, était moyenâgeuse et castratrice. On pouvait très bien asseoir son autorité sans avoir à se la jouer dominant à souhait et violent qui plus est. Charlie, elle, n’avait pas besoin de ça en tout cas pour avoir une meute fidèle et respectueuse à ses côtés. Bien évidemment, Charlie ne partait pas en mission sans s’informer avant. Et des dossiers sur ce Derek, elle en avait suffisamment trouvé pour savoir qu’il tenterait de prendre le dessus à un moment donné. Charlie n’y allait pas pour se battre. Mais elle le ferait si cela devait être nécessaire. Et comme elle ne partait pas seule, il lui était important d’avoir l’avis d’Isaiah. Même si elle prendrait les dernières décisions, même si elle avait le dernier mot, elle tenait toujours compte des avis des siens. Et puis, Isaiah était un homme de terrain, un homme d’expérience, son avis était toujours le bienvenu.

Concentrée à la fois sur la route et sur le loup à ses côtés, Charlie patientait jusqu’à ce qu’il prenne la parole. Et il voyait juste. Derek, l’Alpha, n’avait demandé aucun entrevue à Nikolaj du Nord ou à Jack du Sud. Il avait jeté son dévolu sur la plus petite zone de la ville, sur l’Alpha femelle. Certainement que son égo surdimensionné doublé à son machiste l’avait poussé à choisir Charlie plutôt que ses deux acolytes mâles. Et, nul doute qu’il ne comptait pas courber l’échine, mais tâter le terrain pour le gagner. Ce qui, bien évidemment, était hors de question. Pour Isaiah, la confrontation semblait inévitable. Mais il se posait alors la question de savoir si le loup pourra plier l’échine après la défaite ou s’il cherchera à attaquer à nouveau. Charlie laissa Isaiah pousser sa propre réflexion, souriant en l’écoutant.

J’aimerais éviter la confrontation. Mais si elle doit avoir lieu alors soit. Nous gagnerons. Il est trop jeune et expérimenté face à nous. Il ne gagnera pas. J’ose cependant croire que je parviendrai à gagner les siens avant qu’il ne puisse attaquer. Car Charlie était pour la paix. Croire que les oméga pourraient la rejoindre n’était pas une pensée utopiste, loin de là. En général, il ne revient pas à l’attaque une fois qu’il a perdu. Mais il s’est toujours battu contre des mâles qui ne cherchaient pas à discuter. Je suis une femelle, enceinte, qui prône le respect… Autant dire que me faire plier serait pour lui une grande victoire, une grande fierté. Mais Isaiah … je n’hésiterai pas à lui arracher la gorge s’il le faut. Cette nuit, soit il courbe l’échine, soit il s’en va, soit il meurt...

Et pour ça, Charlie était radicale. On disait d’elle qu’elle était l’Alpha compréhensive. Elle l’était. Mais Charlie avait compris que parler n’était pas toujours suffisant.

Je dois montrer qu’on ne plaisante pas avec moi. Tu sais… j’ai conscience de certains murmures à mon sujet. Certains loups, en dehors de notre meute, disent que je ne mérite pas ma place d’Alpha. Je dois prouver qui je suis, que je suis légitime. Je dois montrer qu’on ne se frotte pas à la Meute du Centre sans y perdre des poils, voir la vie…

Le Gamma pouvait sentir que son Alpha était à la fois sincère et touchée par ses propres mots, qu’une blessure bien plus profonde n’avait toujours pas cicatrisé en elle. Il fallait dire que le passé de Charlie n’était pas le plus facile et qu’elle avait connu bien des misères dans ses expériences de meute. Être Alpha lui tenait à cœur, pour ne jamais souiller la mémoire de Nalya, son Alpha du passé, celle qui avait tenu la meute du Centre avant elle.

Donc oui, si besoin, occupe toi de la jumelle. Elle est celle qui risque de poser le plus de problème. Les autres n’ont pas le droit d’intervenir, car Derek a peur que l’un d’eux finissent par prendre le dessus. Mais j’espère que nous n’aurons pas à en arriver là.

Un sourire étirait les lèvres de Charlie lorsqu’elle jeta un coup d’œil à Isaiah. L’alpha était sûre d’elle. La peur n’était pas présente, la confiance en revanche était là. La Louve savait que personne n’était infaillible, mais que le doute était le pire des ennemis. Pour elle, la rencontre serait réglée et aucun d’eux ne sera blessé.

Bon, sinon, dis moi sérieusement, comment va ta vie en dehors de l’Alliance ? Tu sais… je songe de plus en plus à rendre mon tablier.

C’était certainement la première fois qu’elle l’avouait à haute voix à quelqu’un. Mais qui de mieux qu’Isaiah pour en parler ?

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr





Family. Always & forever
"The bond of a family with an immeasurable power." But we must accept what comes with it, it gives us a responsibility to love without condition. The bond we're feeding, gives us strength.

Revenir en haut Aller en bas
Isaiah Campbell

avatar

☽Loup-Garou☾
Bêta du Centre



¤ AVATAR : Chris Pine
¤ CRÉDITS : Avenged in chains
¤ MESSAGES : 265
¤ POINTS : 11
¤ AGE : Plus de six-cents ans mais, il a tout juste l'air d'avoir la quarantaine
¤ GROUPE : Meute du Centre
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 12/12/2018


MessageSujet: Re: Une fois de plus un combat, vivre et mourir en ce jour - Charlie Sam 12 Jan - 22:24




« Une fois de plus un combat, vivre et mourir en ce jour »


Charlie & Isaiah








Avant son arrivée dans ce pays qu'Isaiah était certain de détester, il n'avait jamais suivi d'Alpha, ni, en toute logique, intégré de meutes. Celles qu'il avait pu croiser au cours de son interminable vie n'étaient passionnées que par la conquête et la soumission. Tous n'avaient pour but que d'étendre leur territoire et leur influence et, cela ne l'intéressait pas. Étrange, pourriez-vous penser, pour quelqu'un qui avait passé la grande majorité de sa vie sur les champs de bataille. Étrange, pour quelqu'un qui n'avait connu que le sang et la guerre. Étrange, pour quelqu'un qui n'avait d'autres talents que celui de tuer. C'est pourtant pour ces raisons là qu'Isaiah voulait une meute différente, compréhensive et pacifique, le plus possible. A quoi bon parcourir le monde, en quête de nouvelles choses, si ce n'était que pour s'arrêter auprès d'un alpha qui ne cherchait qu'à guerroyer comme n'importe quel seigneur humain ? Non, le vieux loup voulait quelque chose de nouveau, trouver un lieu où il pourrait se sentir chez soi, trouver un groupe qu'il pourrait considérer comme sa famille et surtout, s'éloigner un tant soit peu de toute cette violence. C'est pour cela qu'il avait choisi de suivre Charlie, cette femme représentait parfaitement l'image qu'il avait d'une chef, compréhensive, calme et réfléchie qui, pourtant, est capable de montrer les dents, de frapper quand il faut, voire même tuer. Une de celles que l'on se plaît à suivre, encore plus lorsque toute sa confiance vous est dévolue. Quelque part, cette louve lui rappelait un peu Jeanne d'Arc. Il n'y avait pas tout ce côté frôlant au mystique et à la légende mais, c'était un général qu'il pourrait suivre jusqu'en enfer, les yeux fermés, si on le lui demandait. Un chef, juste, droit qui ne se laissait pas marcher sur les pieds. Même s'il dut attendre six siècles pour trouver cet alpha providentiel, Isaiah était heureux d'avoir été si patient.

Ainsi, lorsque cette femme lui demandait son avis, cela ne pouvait que le rendre heureux. Les alphas qu'il avait pu côtoyer en temps de guerre n'étaient que trop rarement de ceux qui demandaient l'avis de ses subordonnés, se contentant de vouloir soumettre les siens à sa volonté, ni plus ni moins. La réponse de la belle, concernant ce qu'elle comptait faire ne fit que le conforter dans cette certitude, voulant éviter le conflit si possible, même si elle savait fort bien qu'il ne se laisserait pas avoir par des mots, avant d'évoquer les possibles fin d'entrevues, ce qui tira un doux sourire à l'ancien. « Je vois. Cependant, je me dois de le dire, malgré la certitude que cela te déplaira. Je ... » Fronçant son nez férocement, Isaiah inspira longuement, avant d'expirer un soupir tout aussi long, se préparant à ce qui allait suivre. « Je pense qu'il serait préférable que je m'occupe de lui. Jamais je ne remettrais en cause tes capacités, ou ton jugement mais … Un mauvais coup est si vite arrivé et, je m'en voudrais probablement pour le reste de ma vie s'il vous arrivait quelque chose à tous les deux et puis … Peut-être que si c'est moi qui défait cet homme, peut-être sera-t-il plus enclin à rester calme ? Peut-être ne cherchera-t-il pas à faire des coup bas ? A nous nuire, malgré le fait qu'il puisse promettre de te suivre. Enfin, tout ça pour dire que j'ignore si c'est là une bonne idée que de vouloir l'affronter. » A nouveau, un long soupir s'échappa de ses lèvres tandis qu'il se frottait frénétiquement le front. « Enfin, peut-être que je m'inquiète trop mais, je me dois d'être honnête avec toi, j'ai une certaine appréhension quant à cette entrevue et … Ce qui semble être un combat obligatoire. »

Bientôt, la conversation tourna vers les histoires prononcées tout bas à son sujet et, surtout, sur sa légitimité en tant que nouvelle Alpha. Certains pensaient qu'elle n'avait rien à faire à ce rôle et, il lui fallait prouver qu'elle la méritait bel et bien, quitte à faire quelques exemples. Notre homme eut un sentiment étrange en entendant son amie parler, une sorte d'empathie exacerbée dont il n'avait guère l'habitude encore, le faisant comprendre bien trop brutalement à quel point la chose pouvait la toucher, lui nouant à son tour l'estomac, à tel point qu'il en tira une petite grimace. « Je ne me préoccupe guère de ce que les gens peuvent dire sur toi, ou ce qu'ils peuvent imaginer. Ces gens-là sont idiots, ni plus, ni moins. Tout ce que je peux te dire, c'est que tu es la première que je choisis de suivre ce qui, en soit, te rend différente de cette écrasante majorité. Sans doutes est-ce là la raison de ces bruits de couloirs, ne comprenant pas ce que tu fais, ou plutôt, ne comprenant pas la manière dont tu procèdes. Vois-tu, cela fait un moment que j'y pense et, plus nous avançons, plus je me rends compte de l'évidence mais … Tu ressembles étonnamment à Jeanne d'Arc, sous bien des aspects. Forte, rusée, douce et bienveillante mais surtout, bien trop en avance sur son temps. Chose qui, la faisait pointer du doigt. Elle avait de ses stratégies qui paraissaient complètement ridicules. Nombreux étaient ceux à se moquer d'elle, ne comprenant pas ce qu'une fille des champs faisait à pareil poste. Ainsi, il était toujours réjouissant de voir ses visages se décomposer lorsque sa façon de faire, farfelue fonctionnait et nous fit gagner des batailles contre … L'ennemi de l'époque. » Le visage du loup sembla s'illuminer en repensant à cette époque. Malgré les siècles qui le séparaient de cette femme et de ces batailles, les souvenirs étaient intacts, comme s'ils ne dataient que de quelques années auparavant. Un grand sourire, radieux et idiot occupa ses lèvres, alors qu'il reprit. « Je suppose que, si cette femme m'avait demandé de la suivre pour aller affronter e diable ou son armée de démons, je n'aurais pas hésité une seule seconde. » Son sourire se transforma délicatement en un petit rire joyeux, puis, en un soupir. « Je crains fort de m'étaler. Ce que je sous-entend là, c'est que tu es de ces personnes que l'on pourrait suivre dans n'importe quel combat. Ta meute a une confiance absolue en toi et tu ne dois pas écouter ces idiots. Ceci dit, je me ferais un plaisir de faire disparaître ces mauvaises langues, si elles te dérangent tant que ça. Peu importe le nombre de personnes avec qui je devrais m'entretenir pour ça. »

Isaiah ayant bien trop dévié du point de départ, se renfonça bien profondément et sagement dans son fauteuil, préférant laisser l'occasion à son interlocutrice d'en placer une ou deux. Trop bavard, nombreux furent celles et ceux à lui faire la réflexion. Une fois parti, il était difficile à notre homme de s'arrêter, même si, les années avaient finies par éroder ce vilain défaut. Ainsi, le français la laissa évoquer sa tâche, gérer la sœur, tout en évoquant le fait que, normalement, les autres loups n'auraient pas le droit d’intervenir, mais qui sait ? « Bien. Je crains cependant de n'avoir d'autre choix que de vraiment frapper la jumelle. Que ce soit pour tuer ou … Mutiler. Je doute qu'elle ne se contente d'une leçon après avoir vu son frère blessé, ou pire. Pour le reste, j'aviserai en temps voulu, mais s'ils se tiennent à carreaux et qu'ils ne suivent ce Derek, seulement par peur de représailles, sans doutes seront ravis de le voir à terre, du moins, je l'espère. » Et, sans qu'il ne puisse s'y attendre, Charlie lâcha une bombe, évoquant sa pensée de quitter l'Alliance à son tour, tout en lui demandant ce qu'il pensait de sa nouvelle vie. Pris au dépourvu, le vieux loup resta ahuri, quelques secondes, les yeux grand ouverts, tout comme sa bouche, ne sachant par où commencer. « C'est … Plutôt brutal comme déclaration ma chère. Te serais-tu lassée ? Mais, pour répondre à ta question, les débuts furent étrange et je nageais en plein inconnu. Ce fut la première fois où je posais véritablement les armes, sans cette envie oppressante d'y retourner. Je t'avouerai, tout de même, qu'il me faille parfois prendre mon épée en main, tel un gros sentiment de manque mais, e suis heureux. Ma vie n'est plus vouée à la guerre, ni aux maniements des armes, e suis plus serein et plus calme. Pour être sincère, cela faisait quelques années que j'y songeais déjà, mon loup, vieillissant lui aussi était nettement moins assoiffé de sang et de conflits. Sans doutes s'était-il lassé de tout cela, tout comme moi. Ceci dit, je me dois d'être franc, j'ai longtemps été terrorisé à l’idée de faire ce grand pas en avant, dans l'inconnu. Par chance, travailler pour dame Joanne est probablement l'une des meilleures choses qui me soit arrivé au cours de mon existence. Entouré de ces ouvrages, travaillant pour quelque chose de simple et de non-violent, cela me fait un si grand plaisir. Puis, elle est si patiente et douce avec moi, j'aurais rarement pu espérer meilleur employeur. En plus de quoi, notre chamane par intérim a un sourire des plus chaleureux, capable de rassurer quiconque, tout en redonnant du courage après une bourde. Non, je suis sincèrement heureux de mon choix et, je crains de m'être étalé une fois de plus, pardonne-moi. »

Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Une fois de plus un combat, vivre et mourir en ce jour - Charlie

Revenir en haut Aller en bas
Une fois de plus un combat, vivre et mourir en ce jour - Charlie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Vivre et mourir, en ce jour [PV Atlas]
» Si tu vis 100 ans, j'espère bien vivre 100 ans moins un jour, comme ça, je n'aurais jamais à vivre sans toi. [PV FLY]
» "Je suis l'Ange frappé par la Foudre Divine. Damné par les dieux, je ne peux vivre et mourir." ~ Charon
» Combat des Chixx!
» Il faut vivre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moon's Spell :: BIENVENUE A LONDRES :: Le Centre de Londres :: La City de Londres :: The Moon Tavern-
Sauter vers: