RSS
RSS



AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


''Moon's Spell'' s'inspire du roman ''Salem'' de Sandra Triname. Les autres sources sont diverses et variées.
Redécouvrez certaines races avec des manières de jeux exclusives qui pourront vous ravir. ''Moon's Spell'' cherche plusieurs
PV's très importants pour le développement du jeu. Personnages construits mais libres en plusieurs points, ils ont tous des
liens entre eux. N'hésitez pas, inscrivez vous !



Partagez|

Beta & Lupa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Milo S. O'Conell

avatar

☽Loup-Garou☾
Bêta du Sud



¤ AVATAR : Eddie Redmayne
¤ CRÉDITS : (c) Aki
¤ MESSAGES : 661
¤ POINTS : 96
¤ MULTIS : Kasparian B. Vasa | Isaac Crawford
¤ AGE : Trentaine physiquement. Réellement 250 ans
¤ ZONE LIBRE : Fiche - Liens - Rp - SMS - Chrono
***
◮ Taille : 1,84 m
◮ Poids : 70 kg
◮ Couleur des cheveux : Brun
◮ Couleurs des yeux : Vert
◮ Particularités : Légères taches de rousseurs sur le visage
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 25/06/2018


MessageSujet: Beta & Lupa Dim 9 Déc - 13:54


“ Beta & Lupa ” Notre mère est devenue sourde à nos appels. Mort et carnage s’abat sur son peuple bien-aimé, mais elle reste silencieuse devant notre souffrance. Les temps sont durs pour mes semblables et je me dois d’être un roc pour cette meute en perdition. Notre Alpha s’est volatilisé, les assauts vampiriques sont devenus nombreux et les loups meurent. Accablé par les pertes et mon impuissance flagrante, ma foi se trouve dangereusement ébranlée. Malgré moi, je nourris de la rancœur envers ce leader  absent et tâche d’être un pilier sur lequel se reposer. Avec tout ceci, je dois aussi être présent pour l’humain qui partage ma vie, ou du moins j’aime à le croire. Dépassé et incertain, je doute de moi et mon loup me reproche ce moment de faiblesse. Lui est plutôt impatient. La prochaine pleine lune n’est que dans quelques semaines mais il hurle déjà à la liberté. Il gronde de colère face à la faiblesse des miens. Comment Diable sommes-nous arrivé ici ? Dans cette guerre contre l’autre face de la nuit, parfois contre nous même. La confiance envers l’alpha n’est plus. La trêve a fini par faire grogner les plus vindicatifs de mes frères et le manque de réaction du leader terni l’éclat de la meute.  Que faire ? Prendre la tête d’une communauté déjà fragile par un ‘coup d’état’ ? Attendre l’éveil de Jack au risque de tout perdre ? Je ne manque pas de confiance en lui. Mais … Je ne sais pas. L’intérêt et la sécurité de la meute passe avant tout. Or ses actions ne me semblent pas aller dans ce sens. J’ai besoin d’y voir plus claire.

En attendant, je flaire et suit une odeur de peur et de sang qui me tord les entrailles. Devant l’urgence de cet affreux pressentiment, mon loup fait fi des tiraillements de ses dernières blessures et s’affole dans cette course folle vers un carnage certain. Ses coussinets sont douloureux, sa panse l’irrite. Je ne suis pas entièrement remis de ma dernière bataille. Mais cette souffrance n’est rien comparée à celle que je ressens par l’union de la meute. L’odeur âcre du sang, de la mort, des cendres me prend au museau et me donne la nausée. Combien de loup ont encore trouvés la mort ce soir ? Je suis las des funérailles et pourtant, je sais d’ores et déjà qu’il faudrait de nouveau jouer ce rôle. J’accélère, bondit par-dessus les fourrées. Le gibier fuit à mon approche mais même le plus gras des sangliers ne sauraient me distraire de mon objectif. J’ignore l’appel de la chasse qui m’envahit et arrive – malgré moi – à destination. Mon loup se fige à la lisière d’une petite clairière. Ses oreilles au garde à vous s’abaissent à mesure qu’il contemple les victimes. Des corps jonchent le sol. Des loups, des vampires. Des femmes et des enfants. Quel genre de monstre est capable d’une telle atrocité ? Au nom de quelle stupidité peut-on faire une telle chose ? La suprématie d’une race de parasite ? La tristesse prend le pas sur ma colère et je m’avance sans un bruit entre les corps en charpie.

Parmi les cadavres inanimés, je reconnais quelques-uns de mes frères et sœurs. Des familles sans histoire ne réclamant que le droit de vivre et élever leurs enfants dans la tradition lupine. Ce ne sont pas des guerriers mais ils se sont vaillants défendus, quelques assaillants reposent à leur côté, honteux … Le cœur saignant, mon loup hurle à la lune à qui voudra bien l’entendre. Une ode funeste pour accompagner les âmes tourmentées de sa famille. Un léger jappement me dresse les oreilles. Je distingue du mouvement sous la silhouette canine et imposante de Clive, un gamma. Il s’approche, faufile son museau entre les chairs et en dégage une petite chose. Un louveteau pour lequel son père s’est sacrifié. La petite chose suffoque un instant, crache et profite de l’air, certes nauséabond, que je lui offre. Quelques coups de langue sur le pelage et le voilà propre du sang qui l’entacher. Il n’y a plus rien ici, ni pour lui, ni pour moi. Alors j’enserre sa nuque dans ma gueule, le soulever sans peine et disparait.

Ma course m’emmène jusqu’au cœur de notre territoire. C’est une maison simple de bois, un peu plus gros qu’une cabane, mais c’est ici que nous nous retrouvions avec Jack et le reste de la meute. Alors j’y emmène le petit. Ne sentant aucune menace environnante, je me hisse sur les pattes arrière pour entrebâiller la porte. Je me glisse dedans, la referme d’un coup de patte arrière et dépose le louveteau sur le sol. Je m’éloigne de quelques pas. Des craquements d’os très singuliers résonnent dans la maisonnette, dans quelques secondes, je serai de nouveau un homme …



 
code by solosands
Revenir en haut Aller en bas
Mary Thellier

avatar

☽Loup-Garou☾
Solitaire



¤ AVATAR : Olivia Wilde
¤ CRÉDITS : HoneyLily / Wonder Girl
¤ MESSAGES : 788
¤ POINTS : 82
¤ MULTIS : Ella Thatcher
¤ AGE : 31 ans / 143 ans
¤ ZONE LIBRE : Solitaire ~ Fidèle ~ Méfiante ~ Protectrice ~ Agressive ~ Sensible
~ Taille : 1m71
~ Poids : 57 kg
~ Couleur des cheveux : Brune
~ Couleur des yeux : Vert
~ Signes particuliers : A des traces de brûlures dans le bas du dos, marques de son douloureux passé.
¤ GROUPE : Solitaire depuis peu
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 26/09/2018


MessageSujet: Re: Beta & Lupa Dim 9 Déc - 23:14

Milo & Mary ~ 24 Novembre 2018

Aujourd’hui était un jour de repos pour Mary. Cela faisait bien longtemps qu’elle n’avait pas utilisé une telle journée pour se reposer et prendre du temps pour elle. Mais surtout, son étonnante rencontre quelques jours auparavant ne lui donnait pas envie de croiser qui que ce soit. Joachim était plus ou moins en vie. Son cerveau ne cessait de tergiverser à ce sujet. C’est ainsi qu’elle se résigna à ouvrir une bouteille de rhum arrangé à la vanille en début de soirée. Un peu d’alcool dans le sang allait l’aider à se détendre. Cette solution n’était pas forcément la plus judicieuse, mais elle était la plus simple et la plus rapide. Posée dans son canapé vêtue d’un legging noir et d’un tee-shirt ample, elle zappait à l’aide de la télécommande tout en dégustant le contenu de son verre. Son premier verre était bien entamé que cela ne suffisait toujours pas à éloigner le fils Latil de ses pensées. Revoir son défunt époux l’avait réellement chamboulée. Son visage avait été changé par les flammes mais également par l’âge, c’était évident. Aussi, impossible pour la louve de ne pas avoir des remords. Elle ne l’avait pas cherché, elle n’avait pas sorti son corps de sous les décombres. Elle-même avait été en proie à une douleur inimaginable avec sa transformation en loup. Par la suite, la brune avait dû apprendre à vivre avec sa louve, chose qui avait été facilité par la présence de Jack. Elle avait tout de même mis un minimum de temps et s’était pliée aux instructions et conseils du loup plus vieux au cours des jours qui avaient suivi sa transformation. Et derrière elle l’avait cru. L’Alpha qui n’était qu’un loup solitaire à cette époque lui avait garanti qu’elle avait été la seule survivante dans la demeure. A présent, elle savait que ça n’était pas le cas.

Tout ce temps perdu avec lui la rendait malade. Mais ce qui l’affectait le plus était qu’il est choisi de devenir un vampire, comme ceux qui les avaient torturé et séparé. La brune ne savait pas si elle en voulait plus à Joachim d’avoir fait une telle erreur ou à elle-même de ne pas avoir été là pour l’arrêter dans sa folie. Le passé ne pouvait être changé. Mais la jeune femme restait persuadée qu’elle aurait pu contenir son mari. Aurait-il accepté sa nature lupine ? Aucune idée, mais il l’aurait tout de même écoutée, elle en était persuadée. Seulement avec des “si” on refaisait le monde en commençant par mettre Paris en bouteille. Les choses étaient à présent ainsi et c’est ce que la louve avait le plus de mal à admettre, à accepter. Dans l’attitude de l’homme qu’elle a aimé, elle ne retrouvait pas grand chose de ce qu’elle en connaissait. C’est ce qui lui faisait le plus peur. Elle qui s’était déjà permis de se battre contre des vampires, d’en tuer parfois. Comment allait-elle réagir si demain elle tombait sur le brun ténébreux en train de s’en prendre à un humain ? Ce qui la sortit de sa réflexion n’était pas le surplus d’alcool ou la raison. Non il s’agissait tout simplement du vibreur de son téléphone portable qui faisait un bruit très reconnaissable posé sur sa table basse. Se saisissant de l’appareil, Mary décrocha rapidement lorsqu’elle vit le prénom d’un membre de la meute s’afficher sur l’écran. Fausse alerte, il n’y avait rien de bien grave, mais Jack étant de nouveau absent aujourd’hui, les gens se référaient souvent à elle lorsqu’ils avaient besoin.

Attrapant sa paire de bottes à talons aiguilles, une écharpe et une veste en cuir, elle sortit rapidement de chez elle pour se rendre au point central de la meute. Il ne semblait pas y avoir mort d’hommes, mais certains membres de la meute ne répondaient pas présents. Mary était loin d’imaginer qu’un nouveau carnage avait eu lieu. Aussi, elle décida de faire un crochet par chez eux avant d’aller au QG. La vision du champ de bataille lui donna la nausée. C’était une horreur sans nom. Ils semblaient s’être défendu tant bien que mal, étant donné que des cadavres de vampires reposaient au même endroit. Reniflant les environs, Mary fut surprise de sentir l’odeur de son Beta. Faisait-il parti des victimes ? Ca n’en avait pas l’air. Suivant son odeur, elle se rendit bien vite compte qu’il était retourné au QG, ne faisant pas attention au fait qu’il y avait une seconde odeur masquée par celle du vieux loup. Se mettant à courir, la louve arriva bien vite non loin du QG où elle croisa les autres loups sur le départ. Il se faisait tard après tout. Expliquant rapidement ce qui s’était passé, la brune dût faire face à des mines déconfites, déçues, des membres qui se sentaient trahis. Leur souhaitant bonne nuit, elle poursuivit sa course et pénétra alors dans la maison en bois. C’est alors qu’elle aperçut un loup gisant par terre. Se jetant à genou au sol, elle regarda le loup sous toutes ses coutures pour vérifier ses blessures. Malgré des plaies pas très jolies, sa vie n’était pas en danger. Tournant la tête sur le côté, attiré par les bruits de craquement d’os, elle fit face à l’apparence humaine de son Bêta, plongeant son regard attristé dans celui du loup.

Bonsoir Milo. Je vois que tu n’es pas arrivé non plus à temps.

Le fait qu’un loup ait survécu était une bonne nouvelle. Mais cela était dû uniquement à la chance. Personne n’avait défendu ses loups qui s’étaient fait attaqués. L’atmosphère de la meute allait encore prendre un coup. Milo était debout, il semblait un peu décontenancé. La nudité apparente était une chose à laquelle Mary avait fini par se faire. Elle n’aimait pas que les autres la voient nus, gardant une certaine pudeur malgré sa nature lupine. Pour autant, elle n’était plus choquée ou gênée par la présence de personnes nues, y compris les hommes. Mais à chaque fois, son regard restait rivé sur le visage de son interlocuteur. Contrairement à d’autres, elle ne profitait pas de ça pour se rincer l’oeil. A vrai dire, elle s’en moquait éperdument. Son plus gros problème était plutôt qu’elle ne saurait quoi dire à son Bêta. Elle était venue jusqu’ici par réflexe. Se relevant, elle se dirigea vers une armoire d’où elle sortit le nécessaire pour panser les plaies du jeune loup qui avait survécu. Revenant se positionner à genoux à côté de son corps de loup, elle s’attela à nettoyer ses blessures, attendant la moindre réaction de la part du reporter photo.
Revenir en haut Aller en bas
Milo S. O'Conell

avatar

☽Loup-Garou☾
Bêta du Sud



¤ AVATAR : Eddie Redmayne
¤ CRÉDITS : (c) Aki
¤ MESSAGES : 661
¤ POINTS : 96
¤ MULTIS : Kasparian B. Vasa | Isaac Crawford
¤ AGE : Trentaine physiquement. Réellement 250 ans
¤ ZONE LIBRE : Fiche - Liens - Rp - SMS - Chrono
***
◮ Taille : 1,84 m
◮ Poids : 70 kg
◮ Couleur des cheveux : Brun
◮ Couleurs des yeux : Vert
◮ Particularités : Légères taches de rousseurs sur le visage
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 25/06/2018


MessageSujet: Re: Beta & Lupa Lun 10 Déc - 18:29


“ Beta & Lupa ” Le retour à mon humanité se fait rapidement et sans douleur, avantage plus que précieux de mon entente avec mon loup. Les craquements s’amenuisent et se taisent quand je deviens un homme. Pendant la seconde suivante ma transformation, je ne prête pas d’attention à la louve qui m’a rejoint. Je me redresse de tout mon long tandis qu’elle se tourne vers moi. Mon regard se plonge dans le sien tandis qu’elle me salut et constate l’échec commun. Je soupire malgré moi, la mine basse, accablée, empreint d’une douleur que les loups partagent en cette nuit bien sombre. Finalement, je sors un. « Bonsoir … » A peine audible pour une oreille humaine, mais Mary ne l’est pas. La louve m’abandonne à ma pudeur inexistante pour se préoccuper du jeune loup. Je la sens s’éloigner, la suivant du regard sans un mot alors qu’elle ouvre une armoire. Elle en sort tout le nécessaire pour soigner le louveteau. Finalement, je tends le bras vers la chaise ou j’ai déposé mes vêtements et commence à me vêtir sans hâte. La fraicheur de l’automne ne me gêne pas. Néanmoins, il me semble plus judicieux d’enfiler quelques tissus. Je laisse à Mary le soin de s’occuper de l’enfant. Cela sonne plutôt réducteur, mais c’est le rôle des femelles de s’occuper des jeunes, tandis que les mâles tiennent le poste de guerrier. Réducteur, mais vrai. Et j’ai beaucoup d’admiration pour cela. Cette pensée me renvoi dans un passé maintenant fort lointain. Quel genre de loup aurait été Shun s’il avait eu la chance de grandir ? Nul doute qu’il aurait été un guerrier fantastique, un loup fiable et loyal, un exemple de droiture comme son père.

Jean sur les pattes et ceinture fermée, j’attrape ma chemise blanche à carreau du parfait petit comptable et glisse les bras dedans. Je me tourne alors vers la louve. Le visage fermé, mais plutôt désolé, je soupire et annonce. « Depuis quand notre espèce est devenue une cible aussi simple à abattre ?... » Question purement rhétorique, soulignant notre faiblesse de l’instant. Je prie notre mère la Lune qu’elle soit brève et passagère. Je ne supporte plus ces morts et toute cette tristesse. Sans se laisser aller dans une croisade vindicative contre le peuple ennemi, je ne peux que comprendre ce besoin de venger. Les loups réclament le sang. La violence par la violence. Œil pour œil … Et dans son manque de réponse, Jack voit ses frères lui tourner le dos. Je ferme un à un les boutons de ma chemise en observant les gestes de la louve et les réactions du blessé. « Ce sont des heures bien sombre qui nous attendent. Les loups meurent, les vampires se frottent les mains et revendiquent la pleine domination de nos terres. » L’entendre si clairement me met en colère. Je la tapis dans un coin de ma tête et finit de fermer les deux pans de tissus. Un fin pull de plaine navy passe au-dessus de ma tête et s’ajuste sur la chemise pour laisser le col dépassé. Tout en restant en chaussette, je traverse la pièce pour ouvrir le frigo bien trop vide à mon gout. Ce n’est pas la faim qui m’anime, mais le besoin vorace d’un remontant puissant. J’abandonne la bière au frais et tire la porte d’un placard. Rhum blanc ou whisky ? J’empoigne la bouteille auburn, attrape deux verres et revient vers la table. J’en verse un fond de chaque contenant et referme la flasque. « L’inactivité et la surprise des assassinats constants va finir par me rendre chèvre. » Ça serait bien ironique pour le prédateur de devenir la proie. Mais n’est-ce pas clairement ce qui est en train de se passer ? Je laisse à Mary le luxe de saisir, ou non, son verre et m’installe sur une chaise, faisant tourner le nectar brun au fond de ma ‘chope’. J’en observe les cercles tout en me laissant bercer par la délicate senteur du whisky.

Dehors, j’entends les autres gammas revenir avec les corps tels des fardeaux précieux. Ce soir, plus d’un loup est devenu orphelin. J’ai de la peine pour ce garçon …  Jamais il n’aurait le luxe d’apprendre nos traditions avec ses parents. Jamais il n’aurait la chance de courir librement en leur compagnie. Dans une autre vie … Espérant qu’elle soit meilleure que celle-ci. Je soupire silencieusement et prend une petite gorgée de whisky. « Comment va-t-il ? Les blessures me semblaient assez superficielles, compte tenu du contexte évidemment … »



 
code by solosands
Revenir en haut Aller en bas
Mary Thellier

avatar

☽Loup-Garou☾
Solitaire



¤ AVATAR : Olivia Wilde
¤ CRÉDITS : HoneyLily / Wonder Girl
¤ MESSAGES : 788
¤ POINTS : 82
¤ MULTIS : Ella Thatcher
¤ AGE : 31 ans / 143 ans
¤ ZONE LIBRE : Solitaire ~ Fidèle ~ Méfiante ~ Protectrice ~ Agressive ~ Sensible
~ Taille : 1m71
~ Poids : 57 kg
~ Couleur des cheveux : Brune
~ Couleur des yeux : Vert
~ Signes particuliers : A des traces de brûlures dans le bas du dos, marques de son douloureux passé.
¤ GROUPE : Solitaire depuis peu
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 26/09/2018


MessageSujet: Re: Beta & Lupa Mar 11 Déc - 8:19

Milo & Mary ~ 24 Novembre 2018

L’attitude de Milo était songeuse, taciturne. Pensait-il qu’elle avait été sous forme lupine plus tôt à écouter ses pensées ? Ou peut-être ne trouvait-il aucun commentaire à faire sur cette triste réalité ? La louve ne s’en préoccupa pas trop pour le moment. Le plus important était de soigner leur compagnon et même si ses connaissances étaient très limitées, cela devrait faire l’affaire. Examinant le jeune homme, elle garda une oreille attentive aux propos qui pourraient émaner de son Bêta. Mais pour le moment, celui-ci se rhabillait simplement. Sortant de l’alcool pour désinfecter les plaies, elle en imbiba largement une compresse avant de l’appliquer sur chacune des blessures du loup. Des gémissements commencèrent à se faire entendre. Ca n’avait jamais été agréable pour personne que de sentir de l’alcool directement sur une plaie ouverte. Mary caressa doucement la tête de son compagnon pour attirer son attention et le calmait. Elle allait faire au mieux et au plus vite. Mais cette étape était primordiale. Continuant de faire l’inventaire des différentes blessures du jeune homme, c’est le bras droit de Jack qui reprend la parole. La brune ne pouvait s’empêcher d’entendre sa remarque telle une critique. Soupirant tant de tristesse pour ses amis morts ce soir que d'exaspération vis à vis de cette situation qui avait trop duré, elle commença à mettre des bandages au loup sur ses différentes plaies. La jeune femme avait beau faire de son mieux, elle ne pouvait être présente partout. Elle était consciente qu’elle n’était pas fautive. Si tout le monde savait se défendre seul, le nombre de victimes ne serait pas nul, mais il s’en rapprocherait bien plus que dans l’état actuel des choses. Seulement pour Jack, ce n’était pas une option possible. Non pas que le vieux loup ne souhaitait pas que les membres de la meute sachent se défendre. Mais dans la situation actuelle, il restait persuadé qu’en apprenant aux autres loups à se battre pour pouvoir faire face à une attaque de vampires, ils utiliseraient cet apprentissage pour partir en chasse et ils se feraient massacrer. La louve comprenait son point de vue, c’était certain. Mais elle ne l’acceptait pas pour autant.

La remarque de Milo résonna au fin fond de son esprit. Oui, leurs loups mouraient les uns après les autres. Elle en était presque à se demander qui serait le prochain. Restant silencieuse à sa remarque, la brune l’entendit se déplacer jusqu’au frigo vide, les placards étaient guères mieux. Mary ne s’en occupait plus depuis quelques jours voir semaines. Les absences répétées des deux dirigeants aux moments où on avait besoin d’eux l’avaient fait fuir le refuge de la meute Sud. Les autres loups se tournaient bien trop vers elle, à commencer pour faire face aux loups de l’extérieur qui venaient prendre la température. Ses récentes rencontres avec Nikolaj et Ace l’avaient forcément poussé à la réflexion. La jeune femme savait se battre, se défendre a minima contre les vampires. Elle était même mieux positionnée que beaucoup dans ce domaine. Mais elle ne pouvait être partout à la fois. Terminant le dernier pansement, son Bêta lui parla de ses états d’âme qui la surprit à moitié. Il faisait parti de la meute depuis pas si longtemps à vrai dire. Et pourtant, elle pouvait comprendre que ça l’affecte aussi. Lorsqu’elle croisait un loup solitaire blessé ou tué, elle avait ce pincement au coeur qui ne s’expliquait pas. Prenant le corps de son ami dans les bras, elle se releva et ne put s’empêcher d’ajouter à l’attention du loup qui buvait :

Je te croyais pacifiste tout autant que Jack.

Tournant les talons, la louve se dirigea dans une pièce à l’arrière du chalet en bois, une chambre. Allongeant l’homme sous forme lupine sur un lit, elle lui caressa de nouveau la tête doucement pour le rassurer et le laissa là pour qu’il se repose avant de revenir dans la pièce principale. Ses pas faisaient écho à ceux des loups de dehors qui ramenaient les autres corps, ceux des loups qui n’avaient pas eu la même chose que l’autre de survivre. Alors que Milo levait son verre pour boire une autre gorgée, la brune vint s’asseoir en face de lui pour prendre le verre qui semblait lui être destinée. Adressant un signe de tête à son Bêta pour le remercier pour le contenu, elle prit une bonne gorgée. Le mélange rhum arrangé et whisky n’allait peut-être pas faire bon ménage mais tant pis.

Il s’en remettra … Jusqu’à la prochaine fois tout du moins ...

Oui, Mary sous-entendait très clairement qu’il subira de nouveau une attaque, comme eux tous. Elle n’était qu’une Gamma, et même si Jack avait un grand respect pour elle, elle se demandait parfois s’il écoutait tout ce qu’elle pouvait lui dire de son point de vue et de celui de la meute. Elle comprenait cette envie de vivre paisiblement, en paix. Mais cela n’était pas toujours aussi simple. En l'occurrence, les vampires ne leur laissaient pas vraiment le choix.

Que faisons-nous à part attendre notre fin ? Je ne compte plus empêcher ceux qui souhaitent quitter la meute de le faire Milo.

Elle aurait bien précisé qu’elle n’en avait plus ni l’envie ni le courage, mais cela semblait évident au vue de la situation. Comme elle l’avait promis aux deux loups qu’elle avait rencontré, la jeune femme avait fait remonter leurs dires à Jack puis à l’ensemble de la meute lors de la dernière réunion. Elle s’était abstenue de tout commentaire ou jugement, ne jouant que le rôle de messagère dans cette situation.

Qu’as-tu proposé à Jack comme solution ?

La louve aurait bien précisé “toi qui est son Bêta” mais la provocation n’était pas son fort, sauf cas rare où elle était réellement nécessaire. Seulement voilà, rien ne bougeait dans la meute, et les prochains mouvements seraient des loups qui deviendraient solitaires ou que rejoindraient Ace ou Nikolaj probablement.
Revenir en haut Aller en bas
Milo S. O'Conell

avatar

☽Loup-Garou☾
Bêta du Sud



¤ AVATAR : Eddie Redmayne
¤ CRÉDITS : (c) Aki
¤ MESSAGES : 661
¤ POINTS : 96
¤ MULTIS : Kasparian B. Vasa | Isaac Crawford
¤ AGE : Trentaine physiquement. Réellement 250 ans
¤ ZONE LIBRE : Fiche - Liens - Rp - SMS - Chrono
***
◮ Taille : 1,84 m
◮ Poids : 70 kg
◮ Couleur des cheveux : Brun
◮ Couleurs des yeux : Vert
◮ Particularités : Légères taches de rousseurs sur le visage
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 25/06/2018


MessageSujet: Re: Beta & Lupa Mer 12 Déc - 18:49


“ Beta & Lupa ” Assis sur la chaise, je laisse à Mary le temps nécessaire au soin et à sa propre réflexion. Je ne la connais guère mais son avis sur la situation actuelle m’intéresse. Que penser de tout cela à part que c’est navrant et tout bonnement inacceptable. La force de son allégeance et sa loyauté me sont inconnus, cependant j’aime à croire qu’elle comprend le poids de certaines décisions. Fidèle aux principes de Jack, je ne peux m’empêcher de songer à tout cela. Comment se présenterait les choses si les loups allaient au ‘front’. Je ne pousse personne vers la vengeance et l’acharnement à détruire le peuple ‘ennemi’. Cependant, je pense que chacun doit être capable de défendre sa vie et celle des autres quand danger il y a. Je suis fort à tel point que je pourrai porter le fardeau de la meute, du monde sur mes épaules. Mais cela ne suffit guère à sauver mon peuple. Finalement, je tourne les yeux vers Mary quand elle soulève le plus jeune, acceptant sa remarque sans défi. « Pacifique oui. Stupide, non. » dis-je simplement après ma première gorgée de whisky. Diplomate dans l’âme, je reste un combattant aguerri. Loin d’être stupide, je sais reconnaitre un cas perdu d’avance quand je l’observe et … En toute honnêteté, je pense être devant ce genre de cas de figure. Les loups fuient, en quête d’un leader capable de répondre à leur attente. Ils attendent un loup qui saurait les guider vers une nouvelle vie, sans attaque ni peur d’un danger constant qui plane au-dessus de nos têtes tel l’épée de Damoclès. Aussi la sécurité de ma meute, de ma famille, passe avant le rester. Si abattre le roi du Sud me permet de leur sauver la vie, j’entacherai mes crocs et ma fourrure sans le moindre problème. Je me roulerai dans ses entrailles putrides et donnerait ses viscères à manger à mes frères, tel un trophée. Ceci étant dit, je crains qu’ils n’attrapent mal à manger de la viande avariée … Prudence.

La louve disparait quelques instants, me laissant seul avec mes sombres réflexions. Que faire ? Chercher et raisonner l’Alpha ? Le défier pour prendre sa place ? L’idée me semble bien mauvaise et je n’ai aucune prétention à prendre cette place. Mais … Le fait d’y penser est déjà une trahison en soit ? Peut-on vraiment m’en vouloir d’émettre cette possibilité ? Les meurtres ne peuvent durer plus longtemps. Je me renfrogne malgré moi dans cette pensée quand la jeune femme revient, son précieux fardeau en moins. Cette dernière prend place en face de moi, saisit son verre et en prend une gorgée. Elle m’annonce que le blessé s’en sortira. Jusqu’à la prochaine fois … Je la regarde alors, sans rien dire, laissant en suspens ce que nous savons tous les deux : Ces assauts se répèteront encore et encore jusqu’à l’extinction de notre espèce, tout du moins dans le sud de Londres. Je repose mon verre et me penche vers mon blouson épousant le dossier de ma chaise. Je glisse une main dans ma poche et attrape un paquet de cigarette avec un briquet. Dans un même temps, Mary m’interroge sur notre but actuel, ajoutant qu’elle ne compte plus empêcher quiconque de partir. « J’aimerai pouvoir te répondre : Faire confiance à notre Alpha. Mais malgré moi, cela sonnerait faux. On ne peut en vouloir à quiconque de chercher la sécurité, alors que nous sommes incapable de la leur fournir. » Je suis bien conscient que l’unité de la meute s’effrite dangereusement. La vague de l’incertitude et de la colère s’abat sur nous. Et face à la souffrance des siens, notre leader reste silencieux, absent. J’ouvre le paquet de cigarette et en prend une. Vieille habitude ressortant durant les moments de stress. Ceci couplé à l’alcool … Mauvaise combinaison.

Je joue avec le cylindre de tabac un moment, ressentant le trouble en cette jeune louve. Les forces et l’envie lui manquent, je ne peux que la comprendre. Finalement, je sens une pointe de défi alors que sa question tombe. Je le quitte la cigarette des yeux pour l’observer. « L’abandon de cette trêve sans queue ni tête. » Dans des temps plus prospère, l’idée est bonne. Mais elle n’est plus d’actualité. Je glisse la cigarette entre mes lèvres et l’allume avant de prendre une petite bouffée. La fumée au fond de la gorge, je la conserve un instant tout en songeant à ma rencontre avec l’alpha. Très clairement, j’ai annoncé me besoin de protéger mes semblables, que je n’irai pas contre ma nature pour des idéaux, certes louables et honorables, mais parfois complétement bancal. Je souffle la fumée à l’opposé pour éviter de la polluer. « Même si cela me déchire de l’annoncer, je pense qu’il est nécessaire de remettre en cause les décisions de notre Alpha. La sécurité de la meute passe avant l’individu et ce, même si j’apprécie Jack et ses envies utopiques. »  L’est-ce vraiment ? Ou juste une évidence dont personne ne parle ? Jack est incapable de protéger sa famille. Cette décision me semble être la plus sage. « Les rêves et les chimères ne sauvent personne. Penses que je suis fou ou infidèle si cela te conforte, mais nous devons garder l’œil ouvert et l’esprit vif. » Mon regard la quitte pour travers la fenêtre voisine. Des silhouettes sombres passent et repassent sous les fenêtres, un coup les bras chargés, le suivant ils sont vides. « Nous avons également la possibilité de demander de l'aide à l'Alliance ... » Cette idée ne m'enchante guère et cela s'entend. Parler de fierté mal-placée si cela vous sied, mais les problèmes de la meute ne doivent être réglé que par la meute.




 
code by solosands
Revenir en haut Aller en bas
Mary Thellier

avatar

☽Loup-Garou☾
Solitaire



¤ AVATAR : Olivia Wilde
¤ CRÉDITS : HoneyLily / Wonder Girl
¤ MESSAGES : 788
¤ POINTS : 82
¤ MULTIS : Ella Thatcher
¤ AGE : 31 ans / 143 ans
¤ ZONE LIBRE : Solitaire ~ Fidèle ~ Méfiante ~ Protectrice ~ Agressive ~ Sensible
~ Taille : 1m71
~ Poids : 57 kg
~ Couleur des cheveux : Brune
~ Couleur des yeux : Vert
~ Signes particuliers : A des traces de brûlures dans le bas du dos, marques de son douloureux passé.
¤ GROUPE : Solitaire depuis peu
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 26/09/2018


MessageSujet: Re: Beta & Lupa Ven 14 Déc - 14:59

Milo & Mary ~ 24 Novembre 2018

Les mots du Bêta résonnèrent dans sa tête pendant qu’elle couchait le blessé. Pensait-il que Jack était stupide ? Devait-elle y voir un quelconque signe, comprendre un message ? Aucune idée, mais ce qui était sûr, c’est qu’elle allait chercher à le découvrir. Revenant dans la pièce principale, elle prit place en face de lui et dégusta le whisky qui lui était destiné. Elle devait juste veiller à rester vigilante et à garde a minima ses capacités. Faisant un constat sur l’état du louveteau, la brune enchaîna rapidement sur le fait qu’elle allait arrêter de retenir les membres de la meute. Jack faisait de son mieux, c’était un fait. Mais aujourd’hui, c’était loin d’être suffisant. Ce qui lui portait le plus préjudice dans son rôle du point de vue de la louve était sa nature de solitaire. L’éloignement constant qu’il entretenait l’empêchait d’intervenir plus rapidement lorsqu’un problème survenait malgré le lien de la meute qui permettait à l’Alpha d’être quasi omniprésent. Milo semblait dépité lui aussi. Cesser de croire en Jack n’était pas dans les projets de la jeune femme, pour autant, elle ne pouvait nier les faits. Depuis quand le vieux loup l’écoutait aussi peu ? Etait-ce dû au sujet qu’il ne voulait pas changer d’avis ? Énormément de questions s’emmêlaient dans l’esprit de la louve sans trouver une réponse pour la satisfaire. Voyant son Bêta prendre une cigarette, elle fut un peu surprise. Elle n’avait jamais vu Milo fumer jusqu’à présent ni même sentir la cigarette. Peut-être que cela était occasionnel chez lui, comme pour elle d’ailleurs. Il faut dire que vu les circonstances, fumer pouvait vite devenir une nécessité. Mary y songea une seconde puis se ravisa. Il fallait mieux attendre de voir où cette discussion allait les mener. Lorsqu’elle entendit l’homme qui lui faisait face lui énoncer la proposition qu’il avait fait à Jack, elle fut un peu surprise.

Faire changer d’avis Jack sur ce point là me semble compliqué.

La louve avait dit ça pour ne pas dire impossible. Il n’était pas un pacifiste au point de Jack de toute évidence. Après tout, elle le connaissait peu. Au travail, il passait souvent en coup de vent ou s’arrêtait pour échanger avec les journalistes mais rarement plus. Milo n’avait pas intégré la meute depuis bien longtemps aussi. Certains membres de la meute n’osaient pas se tourner vers lui. C’était aussi pour ça que la brune s’était retrouvée à jouer les intermèdes. Son ancienneté au sein de la meute et son amitié avec Jack l’avaient désigné d’office pour ce rôle, en plus du fait de ne pas se laisser marcher dessus. La grande question était : comment s’était passé l’entrevue Bêta-Alpha suite à une telle proposition de la part de son second ? Elle ne croyait pas au revirement complet de son ami. Pour autant, cela avait-il ouvert une porte pour s’y engouffrer et trouver une solution qui conviendrait plus à l’ensemble de la meute ?

Que t’a-t-il dit lorsque tu as évoqué le sujet pour que tu t’orientes sur une solution aussi drastique ?

Évincer Jack n’était pas une solution à ses yeux. Son attachement pour le vieux loup entachait très certainement son point de vue sur la question. Mais l’Alpha n’avait toujours voulu que le bien de sa meute même avant de prendre de telles responsabilités à son actif. Portant de nouveau son verre à ses lèvres, elle le termina, se rendant compte à quel point cette conversation prenait de l’importance. Pourquoi devait-elle se retrouver dans toutes les conversations du genre déjà ? Le truc de Mary, c’était de rester discrète, d’agir dans l’ombre. Les trucs de politique, de parlotte et de prises de décision pour tous, ça n’était vraiment pas pour elle.

Ce que je pense importe peu. Il faut trouver une solution, sur ce point je pense qu’on est d’accord. Le temps s’écoule bien trop vite, emmenant avec lui beaucoup trop de nos camarades ...

Le regard perdu, Mary avait fait en sorte de ne pas s’attacher plus que nécessaire. Les pertes de membres de la meute l’affectaient forcément. Mais s’étant tenue à l’écart de beaucoup, elle ressentait moins cette peine qui l’accompagnait depuis près de 150 ans. Depuis la perte de son époux, elle s’était jurée de ne plus s’accrocher à qui que ce soit. Si on n’aimait pas, on ne pouvait souffrir à ce point. C’est ce dont la louve s’était convaincue. La proposition de faire appel à l’Alliance semblait une idée intéressante. Peut-être était-ce une solution de demander de l’aide extérieure. D’un autre côté, aller voir la mère de Cassiopée pour lui demander de prendre des risques à leur place ne l’enchantait pas plus que ça.

Que penses-tu que l’Alliance puisse faire dans une telle situation ? Je connais quelqu’un qui y appartient si besoin. J’avoue ne pas y avoir pensé avant ne voyant pas très bien ce qu’ils pourraient faire. Mais peut-être que c'est une piste après tout.

Se saisissant de la bouteille, elle versa un peu de son contenu dans le verre de son Bêta et remplit le sien par la suite. Physiquement, la brune était en pleine forme. Mentalement, c’était l’épuisement total. Elle se demandait si elle pourrait tenir ce rythme encore longtemps … Fixant son verre dans lequel elle faisait tourner le liquide alcoolisé sur la table, Mary réfléchissait à d’autres idées qui seraient susceptibles de faire bouger les choses. S’adossant au fond de sa chaise, croisant les jambes, la brune aimerait vraiment avoir l’idée du siècle qui permettrait de régler tous les problèmes d’un coup. Mais cela lui semblait clairement difficile si ce n’est impossible. La jeune femme avait vraiment besoin de comprendre le fond de la pensée de Milo.

Penses-tu que si tu ressentais tout ce qu’il se passe dans la meute, tu arriverais à intervenir à temps à chaque fois ? Ou alors songeais-tu plus à faire la chasse aux vampires en proposant l’abandon de cette trêve qui n’a jamais vraiment eu lieu ?
Revenir en haut Aller en bas
Milo S. O'Conell

avatar

☽Loup-Garou☾
Bêta du Sud



¤ AVATAR : Eddie Redmayne
¤ CRÉDITS : (c) Aki
¤ MESSAGES : 661
¤ POINTS : 96
¤ MULTIS : Kasparian B. Vasa | Isaac Crawford
¤ AGE : Trentaine physiquement. Réellement 250 ans
¤ ZONE LIBRE : Fiche - Liens - Rp - SMS - Chrono
***
◮ Taille : 1,84 m
◮ Poids : 70 kg
◮ Couleur des cheveux : Brun
◮ Couleurs des yeux : Vert
◮ Particularités : Légères taches de rousseurs sur le visage
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 25/06/2018


MessageSujet: Re: Beta & Lupa Sam 15 Déc - 15:55


“ Beta & Lupa ” Compliqué . Bel euphémisme. Tous semblent l’être en ce moment dans ma vie. La situation critique de la meute, ma relation étrange avec Gabriel, mes propres états d’âmes parfois vaseuses. Tout part de travers. Je n’ai plus le contrôle sur quoique ce soit et cela est très déroutant. Tout du moins pour une personne comme moi, qui tient à son quotidien tranquille et ses domaines acquis. La moindre chose m’échappe et cela m’agace, me fruste. Que faire ? Faire changer d’avis l’Alpha est impossible, prendre sa place n’est pas envisageable non plus. Je connais ma place, mes valeurs, mes talents et ceux qui ne sont pas mien. Je ne suis pas un leader, un meneur. Je suis un soldat, j’exécute les ordres. Il m’arrive aussi de prendre quelques décisions, mais aucunes ne concernent le devenir de la meute, l’unité de notre famille. Toute cette discorde et ces problèmes me stressent et me tirent vers le bas. Aucun doute sur le fait que Mary partage ces sentiments. Je passe mes nerfs, présent mais enfouit, par cette petite cigarette. La fumée m’échappe enfin et me détend. Vertu de la nicotine ou parfait placebo, peu m’importe du moment que je retrouve un semblant de lucidité, de solidité. Curieuse, en quête de réponse, la louve m’interroge sur mes diverses entrevues avec Jack. Comment cela s’est-il passé ? Comment réagit-il aux nouvelles funestes ? Qu’a-t-il proposé pour mettre un terme aux attaques ? Quel a été issu de la rencontre pour faire un tel constat ? Quand elle parle de solution drastique, je croise son regard. Drastique … Punaise que oui, cela l’est et ça me désole. Ma foi est ébranlée par le doute constant. Je pense aux pertes futures, qui seront les prochains ? Mary ? Moi ? Crotte, je les attends de pattes fermes si tel est leur intention à mon égard. Si je dois mourir sous ce genre d’assaut, les parasites seront nombreux à mourir avant que je ne trouve le trépas du guerrier.

Je me penche sur la table pour attraper le cendrier et y glisser les premières cendres de cigarette. Cette odeur m’évoque la senteur de mon colocataire. Mais ce n’est pas le moment de songer à cela. Que t’a-t-il dit lorsque tu as évoqué le sujet ? « Que ce n’était pas au programme et que son plan quel qu’il soit reste inchangé. » Plan dont j’ignore tout, à mon grand dam. Ma fierté est entachée par les secrets de ce programme. Pourquoi ne pas me mettre dans la confidence ? Sa confiance à mon égard est-elle aussi maigre pour qu’il garde le silence ? Sans fuir le contact avec la louve, mon regard reste baissé vers la cigarette. J’observe le papier bruler lentement, le tabac grillé et s’élever en une légère fumée opaque et odorante. La jeune femme refuse de me donner son avis sur la question, affirme qu’il importe peu. Dommage. Ma curiosité me pousse à vouloir connaitre l’avis de la demoiselle sur la situation, sur Jack, sur moi. Je ne sais pas comment elle réfléchit, ce qu’elle pense de son Alpha, de son Beta. C’est dérangeant et compliqué de faire confiance à quelqu’un dont on ne sait rien. Elle doit partager ce point de vue et je ne peux lui en vouloir de ne pas m’accorder le moindre crédit. Mary affirme qu’il faut trouver une solution sans ajouter quoique ce soit.

Ce que l’Alliance peut faire pour nous ? Je hausse les épaules dans un premier temps. « Je ne sais pas. Mais si le Sud tombe aux mains des vampires, ça n’arrangera les affaires de personne. Ils n’ont aucun profit, ou intérêt quel qu’il soit, à laisser une telle chose de produire. L’équilibre des puissances et des races serait mis à mal. Ceci étant dit, faire appel à un extérieur pour régler nos problèmes internes me dérange un peu. A moins que ce ne soit la solution : La neutralité absolue. » Je ne parle pas de médiateur dont je doute complètement de l’utilité. La question de Mary m’interpelle et me pousse à réfléchir. Que ferais-je si je ressentais tout ? La moindre panique, la moindre once de peur. Je sauterai dans le tas, surement. Je saisis mon verre récemment remplit et prendre une longue gorgée de whisky. « Une croisade anti-vampire ne m’intéresse pas. Comment distinguer les innocents des coupables dans ce genre de guerre ? Un être vivant, ou non-mort, n’a pas à mourir pour les débordements de son espèce. J’aimerai pouvoir être présent pour chacun d’entre vous, mais  je ne suis pas omniprésent. » Je ne reste qu’un loup. Je repose mon verre. « Je suis d’avis de punir les coupables. » Merci à notre flair animal qui nous permet d’enregistrer la moindre odeur et reconnaitre les individus. « Je ne parle pas de faire des exemples, mais de prouver que nous sommes disposés à défendre nos vies et venger nos morts. Que nous sommes des loups fiers et forts, capables de vivre dans l’harmonie des espèces, tout en restant menaçant et féroces si on nous attaque. Voilà ce qu’est un loup, à mes yeux. » Une bête capable de vivre avec les autres, mais de se battre si son territoire et la vie des siens sont menacés.  « Et toi qui n’est pas nait comme tel, comment définis-tu ta nature ? Qu’est-ce qu’un loup à tes yeux ? » Je sais d’odeur qu’elle n’est pas comme moi, qu’elle n’est pas né ainsi. Est-ce un choix d’être mordu ? Lui a-t-on imposé ? A-t-elle trouvé ses marques et sa ligne de conduite ?



 
code by solosands
Revenir en haut Aller en bas
Mary Thellier

avatar

☽Loup-Garou☾
Solitaire



¤ AVATAR : Olivia Wilde
¤ CRÉDITS : HoneyLily / Wonder Girl
¤ MESSAGES : 788
¤ POINTS : 82
¤ MULTIS : Ella Thatcher
¤ AGE : 31 ans / 143 ans
¤ ZONE LIBRE : Solitaire ~ Fidèle ~ Méfiante ~ Protectrice ~ Agressive ~ Sensible
~ Taille : 1m71
~ Poids : 57 kg
~ Couleur des cheveux : Brune
~ Couleur des yeux : Vert
~ Signes particuliers : A des traces de brûlures dans le bas du dos, marques de son douloureux passé.
¤ GROUPE : Solitaire depuis peu
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 26/09/2018


MessageSujet: Re: Beta & Lupa Sam 15 Déc - 18:44

Milo & Mary ~ 24 Novembre 2018

A son grand étonnement, Milo semble vouloir ouvrir la discussion. quel intérêt a-t-il de parler d’une telle chose avec elle ? La brune n’en a aucune idée. Et pourtant, c’est cette impression qui persiste. Le temps où elle se tenait loin des décisions, loin de la meute tout court d’ailleurs, était révolu. Leur grande famille accumulait sans cesse les pertes, et elle ne pouvait rester à ne rien faire. La réponse que Jack avait donné à son Bêta était la même que celle que la jeune femme avait eu. Le connaissant depuis de nombreuses années, Mary se rendait compte des efforts qu’il faisait et de l’énergie qu’il dépensait à tenter de sauver les membres de la meute. Mais il ne pouvait défendre tous les loups seul. L’Alpha avait peur de créer une guerre, de mener sa meute au combat, s’il demandait de l’aide aux autres pour défendre les plus faibles. C’est ce que la louve avait tiré comme conclusion à force d’échanger avec lui à ce sujet. Depuis le temps, elle savait parfaitement que les intentions du vieux loup étaient justes et louables. Malheureusement, par les temps qui couraient, elle n’était pas certaine qu’il obtienne le résultat escompté à un moment ou un autre. Dans le fond, elle était blessée par cette cruelle vérité. Jack était le genre de personnes à penser à tout le monde avant lui, y compris les gens qui n’en avaient rien à faire de lui. Et pourtant, il n’arrivait pas à obtenir cette paix pour tout le monde. Milo avait peut être raison en disant que son objectif était utopique après tout. Mais la brune avait envie de croire en son ami.

En ce moment, entre les problèmes de la meute et les problèmes personnels de chacun, la jeune femme commençait à pas mal accumuler. Elle avait aidé Cassiopée à se relever, puis ça avait été le tour de Joanne qu’elle connaissait peu à la base mais dont l’histoire l’avait touché tant il y avait de similarité avec la sienne. Par la suite, Mary avait fait office de figure pour la meute du Sud en présence de l’Alpha du Nord puis de Ace, un Alpha solitaire. Louable ou pas, les intentions des deux derniers allaient à l’encontre de la prospérité du règne de Jack. Mais leurs interventions à chacun avaient poussé la louve à se poser de nouvelles questions. Son vieil ami avait-il réellement envie de diriger la meute ou avait-il pris le poste de dirigeant par dépit ? Elle ne doutait pas de la bonne volonté de Jack pour faire le bien et faire prospérer la meute. Mais entre le résultat espéré et celui obtenu, la différence était de taille. Et le plus gros problème, c’est que le vieux loup était un peu borné et ne souhaitait envisager une autre solution. Sa volonté, son envie était plus que louable, c’était même enviable. Sauf que dans le monde actuel, cela n’était absolument pas envisageable. Des vies s’éteignaient presque tous les jours dans les conditions actuelles. Malgré cela, la brune n’envisageait pas de mettre quelqu’un d’autre à la place du vieux loup. Celui-ci était bien capable d’arrêter le tout tout seul, s’il ne se sentait plus à la hauteur. Reportant son attention sur Milo, la jeune femme respira la fumée de la cigarette de son interlocuteur tandis que celui-ci lui expliqua pourquoi l’Alliance aurait envie de s’emmêler dans cette histoire. La louve fut surprise de la remarque de son Bêta concernant la résolution des problèmes internes par la meute, et uniquement la meute.

L’avantage de cette solution c’est qu’elle aura plus de chances d’être accepté par Jack qu’une autre je pense.

Ce que lui disait Milo avait du sens. Mais surtout, cela permettrait de convaincre Jack tout en conservant la meute à l’abri. Mary avait envie de croire en cette solution qui paraissait plus qu’envisageable. Derrière, le loup poursuivit en expliquant qu’il était assez sur la même longueur d’ondes que son Alpha excepté qu’il aurait envie de réagir un peu plus aux agressions que la meute subissait. Son point de vue se défendait complètement. La brune aurait presque eu envie de le soutenir là-dedans. Mais encore une fois, il n’était que le second de la meute, et son vieil ami ne voulait pas tuer. Lorsqu’il défendait un loup en péril, il mettait à mal son adversaire, mais jamais il ne tuait. Les rares crimes qu’il avait commis dans le passé restaient des exceptions, des meurtres involontaires.

Tu sais, même Jack qui peut ressentir lorsque l’un de nous a un problème, ne peut être partout à la fois.

Écoutant la suite de l’intervention de Milo, elle arrivait à rallier certaines idées à celles de son Alpha. Mais d’autres étaient plus proches de la vision qu’elle aurait d’un fonctionnement cohérent. Seulement ils leur étaient impossibles de former tous les loups au combat sans que Jack ne l’apprenne. Ce dernier craignait trop les croisades vengeresses en solitaire pour entraîner ses loups au combat. Mais si chacun savait se défendre, rien qu’un peu, cela permettrait au moins de tenir bon jusqu’à l’arrivée des secours. C’était ce en quoi la brune croyait. Mais son avis importait peu de son point de vue. Ce même point de vue n’était partagé ni par Jack ni pas Milo de toute évidence. La question de son Bêta la surprit. Le fait qu’elle soit une louve mordue n’était pas une nouveauté. Le pourquoi du comment elle avait été transformé n’était par contre pas du tout connu.

Peu importe l’espèce à laquelle tu appartiens, chacun a le droit de vivre en paix théoriquement. Nos pulsions animales peuvent nous pousser à la violence mais elles peuvent être maîtrisées autrement.

Mary en savait quelque chose. Elle savait se battre, ce n’était pas un problème. A vrai dire, sa façon d’agir était plus proche de celle de Milo que de celle de Jack. La brune ne se privait pas pour punir celui qui avait osé s’en prendre à l’un des siens. Même si elle accompagnait l’Alpha depuis de nombreuses années, elle avait appris l’art du combat de son côté. Elle devait beaucoup au vieux loup mais elle avait su gagner son indépendance également. Sa fidélité était dûe à ce que l’Alpha avait fait pour elle lors de leur rencontre mais aussi tout ce qui en avait découlé, leur relation amicale avec certains biais autres.

L’idéal serait que chacun sache se défendre a minima. Mais Jack craint qu’une fois formé au combat, certains loups n’utilisent leur apprentissage pour la vengeance et non seulement pour leur propre défense.

Portant son verre à ses lèvres, une frustration qui n’était pas d’hier se réveilla en elle. L’accumulation de tout commençait à lui peser. Aussi, reposant son verre vidé de son contenu, elle loucha sur le paquet de cigarettes avant de reporter son attention sur le loup qui lui faisait face. Puis elle ajouta :

Je peux ?

Une bonne cigarette ne lui ferait pas de mal ce soir. Milo accepta, poussant le briquet dans sa direction. La brune ne se fit pas prier et se servit, tirant sur la clope d’une façon libératoire. Derrière elle enchaîna :

Et toi qui est né loup, vois-tu une différence dans les échanges vampires-loups depuis que tu es venu au monde ?

Pour Mary, la guerre entre les deux espèces n’étaient pas d’hier. Elles n’étaient pas faites pour s’entendre. Si chacune restait dans son coin, peut-être que ça pourrait marcher. Mais sur un même territoire, il y en aurait toujours un pour aller embêter le voisin.
Revenir en haut Aller en bas
Milo S. O'Conell

avatar

☽Loup-Garou☾
Bêta du Sud



¤ AVATAR : Eddie Redmayne
¤ CRÉDITS : (c) Aki
¤ MESSAGES : 661
¤ POINTS : 96
¤ MULTIS : Kasparian B. Vasa | Isaac Crawford
¤ AGE : Trentaine physiquement. Réellement 250 ans
¤ ZONE LIBRE : Fiche - Liens - Rp - SMS - Chrono
***
◮ Taille : 1,84 m
◮ Poids : 70 kg
◮ Couleur des cheveux : Brun
◮ Couleurs des yeux : Vert
◮ Particularités : Légères taches de rousseurs sur le visage
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 25/06/2018


MessageSujet: Re: Beta & Lupa Dim 16 Déc - 17:10


“ Beta & Lupa ” A mesure de la conversation, je découvre qui est Mary. Sa façon de penser, son attachement et dévotion envers la meute et son alpha. J’entrevois également sa louve. J’aimerai que les circonstances soient autres, que l’on puisse prendre le temps de se connaitre, de partager une séance de chasse. Rien de mieux qu’une bonne traque nocturne pour identifier le caractère d’un loup, forger des amitiés ou des rivalités. Cependant, les temps actuels ne s’y prêtent pas et il devient dangereux pour une bête de mettre une patte dehors, alors que la chasse est ouverte. Tout du long, je garde le silence, lui offrant toute mon attention. Je l’écoute donner son avis sur diverses choses, se positionner sur la situation, me rejoindre sur des sujets et surement me contredire sur d’autres. Je garde également une oreille attentive sur ce qui se passe dans l’autre pièce et dehors. Je n’entrevois plus d’aller et venu devant les fenêtres, tous les corps ont du être récupérer, certains morceaux par morceaux. La charogne a été laissée sur place pour les corbeaux et les vautours. Je perçois des sanglots, des éclats de voix, des conversations que je ne cherche pas à comprendre. Mes oreilles n’ont pas à trainer dans les discussions qui en me ‘concernent’ pas directement. Laissons aux familles ou amis l’intimité et la solitude du deuil. C’est ainsi que j’entrevois cette passade : tendre les bras à la solitude. Elle a été chère à mon cœur après la mort de ma femme et mon fils. Une sorte de réconfort certain dans un moment ou nul n’aurait su panser mes blessures. Pour d’autre, la compagnie des siens est salvatrice. Plus tard dans la soirée, j’irai partager la peine de ma famille, apporter mon soutien, montrer que je suis là et que Mary n’est pas la seule épaule sur laquelle pleurer. Elle aussi a besoin de souffler. Je la sens épuisée, à bout de force. Et probablement à bout de nerf.

Jack craint qu’une fois formé au combat, certains loups n’utilisent leur apprentissage pour la vengeance et non seulement pour leur propre défense. « C’est une possibilité en effet. Cependant … » Je hoche la tête qu’elle me demande une cigarette et pousse le briquet du doigt vers elle. « Cependant, l’Alpha doit être en mesure d’imposer ses règles à ses Gammas. Sa voix doit être parole d’évangile. Même si pour l’heure, ce n’est pas tellement au rendez-vous. » Certains alphas règnent sur le troupeau par la terreur et la crainte : Marche ou crève. D’autres sont plus souples, paternaliste. Ils marchent côte à côte avec ses loups et non pas dix mètre. Mais que ce soit l’un ou l’autre, les loups doivent se soumettre aux règles de la meute. Auquel cas, défier l’autorité actuel et prendre sa place. Dernièrement solution : L’exil. « Chaque loup sait ce qu’il incombe de braver les lois. Les loups aiment Jack. Pour cela, ils ont choisi l’exil que la défiance. Malgré tout, il le respecte pour le loup qu’il est. Fort, indomptable et têtu, à mon grand dam … » Je tire une bouffée sur ma cigarette, mettant en suspend ma phrase quelques instants. « Les liens de la meute sont forts malgré la situation. S’il concédait à leur apprendre à se battre, à se défendre tout en soulignant l’importance de n’être guère vindicatif, ils sauraient être reconnaissants. Ils auraient le sentiment d’être écouté, comprit. Tout du moins, c’est que je pense » C’est ce que je ressentirai si ma place était la leur. Mais elle est bien différente. Combattre et tuer je sais le faire, et je le fais quand le danger est imminent.

Une gorgée d’alcool et voici que Mary s’intéresse à ma vie d’antan. Comment étaient les échanges intra-race à mon époque de jeunesse. « Hmm …. » Fais-je en regardant ailleurs, j’ai bien besoin de quelques secondes pour remonter aussi loin dans le temps. « Le contexte était bien diffèrent. Ma famille n’est pas native de Londres. Notre maigre clan vient du nord de l’Angleterre. Aussi noble et pur que soit le sang de mes ancêtres, nous avons toujours étés des parias. Un choix de vie comme un autre. Sur les terres de la meute locale, il y avait un pacte de non-agression entre les deux races dominantes, pas vraiment une trêve mais une obligation pour cacher notre existence aux hommes. J’ai énormément voyagé avant de me fixer à Londres. Il existe des pays ou un loup n’oserait guère mettre une patte de l’autre côté de la frontière. Et inversement pour les suceurs de sang. » J’ignore si les légendes sur le Comte Vlad III dit l’Empaleur alimentent les croyances des uns et des autres, mais je n’ai croisé aucun autre loup la bas. Mon séjour fut très court et en proie à une angoisse constante. Contrairement aux pays à l’origine sioux ou la culture du loup est profonde. « Quoiqu’il en soit, le rapport de force entre les espèces a toujours été présent. Il y a peu de temps, mon …. » Mon quoi ? Compagnon ? Ami ? Petit-ami ? Colocataire ? Truc ? Je rougis légèrement malgré moi à songer qu’il est mon compagnon et me racle la gorge. « Colocataire m’a interrogé sur ma … Comment dire … Disons mésentente avec les vampires. Il ne conçoit pas qu’une race toute entière, et sans trop de raison apparente, puisse détester l’autre. Cette haine est intrinsèquement liée à nos origines. Les vampires n’ont jamais rien fait contre moi, mais je suis incapable de leur accorder la moindre confiance, la moindre sympathie, la moindre pitié. » Pour autant, je ne les tue pas à tour de bras. « Tout n’est qu’une question de caractère, humain comme animal … »


 
code by solosands
Revenir en haut Aller en bas
Mary Thellier

avatar

☽Loup-Garou☾
Solitaire



¤ AVATAR : Olivia Wilde
¤ CRÉDITS : HoneyLily / Wonder Girl
¤ MESSAGES : 788
¤ POINTS : 82
¤ MULTIS : Ella Thatcher
¤ AGE : 31 ans / 143 ans
¤ ZONE LIBRE : Solitaire ~ Fidèle ~ Méfiante ~ Protectrice ~ Agressive ~ Sensible
~ Taille : 1m71
~ Poids : 57 kg
~ Couleur des cheveux : Brune
~ Couleur des yeux : Vert
~ Signes particuliers : A des traces de brûlures dans le bas du dos, marques de son douloureux passé.
¤ GROUPE : Solitaire depuis peu
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 26/09/2018


MessageSujet: Re: Beta & Lupa Dim 16 Déc - 21:47

Milo & Mary ~ 24 Novembre 2018

Il était très rare pour la jeune femme de fumer. Le fait qu’elle en ait envie était un signe de son accumulation actuelle. Mary encaissait bien mais elle atteignait ses limites. La tristesse, la colère, toutes les émotions négatives en règle générale étaient ce qui prenaient le plus d’énergie à une personne. Écouter chaque personne, la réconforter, lui proposer des solutions ou des alternatives lorsque cela est possible, toutes ses tâches prenaient beaucoup de temps et générer un surplus de sentiments considérable. Le bruit des allers et venus à l’extérieur du chalet lui fait froid dans le dos. Il lui rappelle la douleur de la perte d’un être cher et les conséquences liées à cette perte. Elle avait perdu Joachim des années en arrière. Ce traumatisme était ancré en elle, son corps était marqué au fer rouge par cette douleur qui ne s’éteindrait jamais. Depuis ce jour, la brune s’était jurée de ne plus s’attacher à qui que ce soit de la sorte, par respect pour son défunt mari mais également pour ne plus avoir si mal, pour ne plus avoir besoin de lutter pour se relever. Les morts de plus en plus nombreuses au sein de la meute ravivaient en elle des souvenirs que la louve aurait parfois aimé oublier. Sa rencontre avec Joanne suite au décès de son fiancé avait été la plus dure, la plus riche en émotions. Elle s’était revue dans les yeux de la chamane, perdant pied, n’ayant plus le goût pour rien, songeant à en finir pour de bon.

Revenant dans la réalité, elle se sortit une cigarette qu’elle alluma en deux temps trois mouvements tout en écoutant Milo. Sa remarque la surprit un peu. Malgré le fait qu’il ne fasse pas parti de la meute depuis très longtemps, il avait bien dû apprendre à connaître son Alpha au cours des derniers mois. Il arrivait à la louve de se demander comment la coordination entre les deux dirigeants se faisaient. Elle n’avait pas l’impression qu’il y avait un gros travail commun mais plutôt des actions individuelles. Evidemment, cela avait moins d’impact. Plus la brune réfléchissait sur le sujet et plus elle se rendait compte qu’il y avait une part de hasard, une part de malchance dans ce qui était en train d’arriver à sa meute. Plusieurs mois auparavant, ils avaient tous dû pleurer la perte de leur Alpha. Il avait fallu un nouveau dirigeant et un nouveau bras-droit. Les attaques des vampire s’étaient intensifiées à ce moment là. Et pour connaître Jack mieux que quiconque et avoir connu les deux façons de mener la meute, le vieux loup ne s’en sortait pas aussi bien que Manoé malgré le fait que leur point de vue soit très proche en grande partie parce qu’il ne se faisait pas respecter de la même façon. Dans les paroles du Bêta, Mary retrouvait la vieille école, celle dont venait Jack lui aussi.

Restant impassible, la louve laissa Milo s’exprimer durant plusieurs minutes, écoutant attentivement tout ce qu’il lui disait. Elle avait été méfiante à l’arrivée du loup. Encore plus lorsque peu de temps après son arrivée, ce dernier avait été catapulté Bêta à la place de Jack qui devait prendre le rôle de l’Alpha. non pas que la jeune femme ait été intéressé d’une quelconque façon par ce job. Elle lui laissait bien volontier. Seulement, elle craignait que son ami soit mal épaulé dans son nouveau rôle qu’il ne connaissait que de loin. Écoutant les explications du loup sur la possibilité de former au combat ou en tout cas à l’auto-défense les loups de la meute, elle se rendit compte que la présence du beau brun avait le même effet sur elle que celle de Jack : un sentiment de sécurité, d’apaisement. Même si l’entente entre le chef et son second ne semblaient pas des plus optimales, elle n’avait plus cette méfiance des débuts. En même temps il fallait se rendre à l’évidence, le loup qui lui faisait face faisait de son mieux lui aussi, comme tous les autres. Jack était entêté, c’était un fait incontestable.

Je ne sais pas si tu as raison sur la réaction des membres de la meute face à un tel apprentissage. Pour autant je suis persuadée que Jack s’en voudrait plus que tout à la moindre perte suite à une tentative désespérée de vengeance.

Portant son verre à ses lèvres, Mary enchaîna en tirant sur sa cigarette. Étrangement, stupidement même, cela lui faisait du bien. Habituellement, pour vider son surplus d’énergie lié à sa condition lupine, elle retrouvait Jack. C’était rare, mais leurs échanges sur l’oreiller lui avaient permis de mieux le comprendre, de mieux le connaître, en plus de leur conversation en tout amitié. Les membres de la meute savaient qu’ils se connaissaient depuis longtemps. A leur arrivée, des suspicions avaient été faite sur une potentielle histoire entre eux. Mais très vite les choses s’étaient tassées. On ne pouvait pas dire qu’ils étaient vraiment en couple. C’était plus un genre d’amitié améliorée. Le vieux loup savait parfaitement que la brune était une solitaire comme elle. Elle jouait tout simplement mieux que lui la comédie en public. Mais être seule était ce qui lui réussissait le mieux généralement. Sauf à de très rares occasions comme ce soir om la louve était contente de retrouver une personne dont la présence l’apaisait. Elle n’aurait cependant jamais pensé que Milo pourrait avoir un tel impact sur elle. Pouvait-elle lui faire confiance pour autant ? Chez Mary, la confiance était une chose sacrée. Naïve lors de sa vie humaine, elle avait extrêmement changé en s'unissant à sa louve.

Evidemment, ce à quoi la jeune femme ne s’attendait pas, c’était que son Bêta se livre aussi facilement, lui qui paraissait si en retrait, si effacé. Si on pouvait le décrire en un mot, certains diraient probablement “timidité”, d’autres opteraient plus pour le terme “réservé”, mais la finalité était à peu près la même. Et pourtant, alors qu’ils n’avaient jamais discuté tous les deux depuis qu’il avait intégré la meute du Sud, voilà qu’ils parlaient tous les deux en pleine franchise. Il lui expliqua comment cela se passait de son temps, lorsqu’il était plus jeune. Mais de toute évidence, il restait persuadé que la rivalité, la confrontation vampires-lycans, n’était pas d’hier et qu’elle devait être dans les gènes. Le fait qu’il parle de sa vie privée, qu’il l’évoque rien qu’un peu la prit au dépourvu. Son Bêta semblait vouloir parler sincèrement et d’un côté, cela était flatteur ou en tout cas appréciable par la brune. N’avait-il pas peur de faire confiance à la mauvaise personne ? Elle même savait bien qu’il n’avait rien à craindre. Mais si Mary avait été à sa place, aurait-elle pu lui parler ainsi ? Problement pas. Elle nota toutefois qu’il n’avait rien à reprocher aux vampires et c’était peut-être ce qui faisait que lui comme Jack ne comprenaient pas cette rage interne, cette envie de vengeance que les autres loups qui avaient perdu des proches pouvaient ressentir. Prenant une nouvelle gorgée, Mary tira sur sa cigarette avant de réagir d’une voix calme et posée :

Justement, tu dis que nous sommes programmés pour détester les vampires. Imagine si tu avais une bonne raison par au-dessus qui te dicterait d’aller te battre, comment réagirais-tu à ton avis ? Je pense que Jack est parfaitement conscient de ça et qu’il doit croire que l’ordre d’un Alpha ne pourra les retenir une fois que les armes seront entre leurs mains.

Avait-il pour autant raison d’agir ainsi ? La louve ne partageait pas son avis. Mais elle le comprenait et acceptait sa position. C’est pour cette raison qu’elle était toujours à ses côtés. La dernière phrase de son interlocuteur résonnait encore dans son esprit. Il est vrai que dans une même espèce, deux individus pouvaient ne pas s’entendre et cela n’était dû qu’à leur caractère respectif.

Je pense que je vais voir pour contacter Charlie de la meute du Centre. Elle appartient à l’Alliance. Cela permettra d’avoir son avis sur une intervention potentielle ou pas de l’organisation.
Revenir en haut Aller en bas
Milo S. O'Conell

avatar

☽Loup-Garou☾
Bêta du Sud



¤ AVATAR : Eddie Redmayne
¤ CRÉDITS : (c) Aki
¤ MESSAGES : 661
¤ POINTS : 96
¤ MULTIS : Kasparian B. Vasa | Isaac Crawford
¤ AGE : Trentaine physiquement. Réellement 250 ans
¤ ZONE LIBRE : Fiche - Liens - Rp - SMS - Chrono
***
◮ Taille : 1,84 m
◮ Poids : 70 kg
◮ Couleur des cheveux : Brun
◮ Couleurs des yeux : Vert
◮ Particularités : Légères taches de rousseurs sur le visage
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 25/06/2018


MessageSujet: Re: Beta & Lupa Jeu 20 Déc - 19:23


“ Beta & Lupa ” « Sans le moindre doute. Néanmoins, même si je ne cautionne pas ce genre d’acte, le choix de la vengeance leur appartient. Ils le savent et c’est pour cela qu’ils quittent la meute. Pour ne pas porter ‘nos couleurs’ et imposent une vision néfaste et trop … Nordique à notre famille. » Nordique hein … Oui oui, je fais bien référence à Nikolaj et sa guerre intemporelle ave la race vampire. « Ceci dit … Ca me ferait mal qu’ils décident de le rejoindre pour une ‘simple’ histoire de vengeance. » J’avoue avec un rire jaune. Je ne juge pas, ne déteste pas le roi du Nord, mais non … Ce qu’il fait endurer au peuple vampire n’est pas acceptable. Je n’irai ni les défendre, ni les pleurer et encore montrer de la pitié face à leur sort. Mais des innocents doivent mourir sous ces rixes, c’est intolérable. Qui a le droit de juger tel ou tel individu ? Qui peut juger de la mort d’une personne selon des allégations parfois plus douteux. Qui est en mesure d’apporter la mort sous le prétexte de la race ? De la couleur ? Du sexe ou de l’ethnie ? Cela s’est vu il y a peu … De l’autre côté de la Manche, lors de la Second guerre mondiale. Cette réflexion reste profondément enfouit au fond des méandres de mes exagérations et je prends une nouvelle bouffée de fumée, longue celle-ci. Dernièrement, la cigarette est devenue plus commune à l’instar des divers problèmes. Avant tout cela, ma vie était calme, saine, un petit fleuve tranquille dans lequel il faisait bon vivre. Aujourd’hui, c’est un océan houleux en pleine tempête et le navire prend dangereusement l’eau. Non, il prend le whisky et les voiles de mon rafiot me sert de tube pour fumer du tabac. Seigneur … Voici le discours d’un junkie. Gabriel validerait. Ah Gabriel … Le singulier et très changeant Gabriel. Il est en partie responsable des trous dans ma coque, mais il maintient aussi le gouvernail hors des flots. Relation plus que tumultueuse. Surement ce qu’il me fallait pour ne pas mourir d’ennui.

Quoiqu’il en soit, je me sens d’humeur loquace et abandonne quelques informations sur mon passé, mon présent. Ma vie de loup n’est pas un secret, j’en suis fier et peut en parler plus ou moins spontanément. Ce sont mes problèmes, mes bêtes noires, mes souffrances que je tais. Même mon colocataire ne sait rien de ma vie d’antan, alors que j’étais marié et père de famille. Une époque qui me semble si peu lointaine. Depuis peu, mon alliance a rejoint son écrin et mes sentiments sont remis en jeu. Le sorcier a bouleversé ma vie de bien des façons, mais je ne suis pas encore enclin à en parler. Pas en ces termes en tout cas. La louve n’est pas idiote. Elle doit sentir les effluves de la magie sur ma peau, dans mes cheveux, le genre d’odeurs suffisamment ancrées pour souligner quelque chose. Elle-même en porte un. Celle de l’Alpha. Aussi, cela me laisse à penser qu’elle le fréquente probablement plus qu’elle ne le laisse entendre. Mais c’est un sujet qui ne me concerne en rien. J’ai une sainte horreur qu’on fouille et m’interroge sur ma vie privée, ce n’est pas pour faire la même chose.

Mary me met au pied du mur avant sa question. Que ferais-je si mon passé avait été souillé par les non-morts. Malgré moi, je me renferme un peu à sa question, j’y réfléchi et me sent un peu hypocrite. Combien de fois je me suis emporté quand il revenait avec des morsures sur la peau. Je fais la moue dans ma réflexion et joue machinèrent avec mon verre, faisant tournoyer l’alcool au fond, le regard baissé vers le liquide brun. « J’aurai des envies de meurtre. » Dis-je simplement. « Mais une envie aussi primitive et sauvage n’est pas suffisante pour causer un génocide. Seuls les coupables doivent être punis. » Je soupire. Ce genre de discours ne me va pas et je répugne d’y songer. Punir les coupables, certes, mais je ne parle pas de mort. Un jugement sous l’autorité des sorcières ? Un séjour sans fin au Purgatoire ? J’ai déjà vu quelques sorcières de cet ordre. Soudainement, j’ai une illumination. Mary m’indique qu’elle connait Charlie, l’Alpha femelle du centre et qu’elle appartient à l’Alliance. C’est un bon début. « Et pourquoi pas la menace des sorcières ? Les surnaturels qui troublent l’équilibre et l’ordre naturel des choses sont chassés par les Gardiennes. Joanne fait partit du Conseil, elle pourrait appuyer notre demande. Mais elle a bien trop souffert dernières. Bien plus que n’importe lequel d’entre nous. Laissons-la en paix … » Mais j’ai foi en mon idée. La menace qu’inspire le Purgatoire peut nous aider. Bon, cela reviendrait encore une fois à demande l’aide d’étranger. Mais … Cela me dérange moins que l’Alliance. Bon diplomate, je pourrai quérir une audition au sein du Conseil des sorcières et plaider en notre faveur ... L'avis de Mary me semble vitale et je tends l'oreille à ses réactions.



 
code by solosands
Revenir en haut Aller en bas
Mary Thellier

avatar

☽Loup-Garou☾
Solitaire



¤ AVATAR : Olivia Wilde
¤ CRÉDITS : HoneyLily / Wonder Girl
¤ MESSAGES : 788
¤ POINTS : 82
¤ MULTIS : Ella Thatcher
¤ AGE : 31 ans / 143 ans
¤ ZONE LIBRE : Solitaire ~ Fidèle ~ Méfiante ~ Protectrice ~ Agressive ~ Sensible
~ Taille : 1m71
~ Poids : 57 kg
~ Couleur des cheveux : Brune
~ Couleur des yeux : Vert
~ Signes particuliers : A des traces de brûlures dans le bas du dos, marques de son douloureux passé.
¤ GROUPE : Solitaire depuis peu
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 26/09/2018


MessageSujet: Re: Beta & Lupa Ven 21 Déc - 23:46

Milo & Mary ~ 24 Novembre 2018

Les paroles de Milo ne la choquent pas. Mais elle ne peut nier qu’elle est surprise par ses propos. Lui qui semblait au départ encore plus pacifiste que Jack, se révélait en fait être un loup partageant un peu plus sa vision des choses que celle de leur Alpha. Mary comprenait mieux pourquoi son Bêta n’influençait pas plus que ça Jack. Il avait potentiellement la même démarche qu’elle ce qui faisait plus redondance que double effet. Cependant, la jeune femme fut surprise de son allusion à la meute de Nikolaj. Elle qui l’avait rencontré à la place des dirigeants de la meute avait du mal à ne pas lui donner raison sur certains points. Il faut croire que dans le fond, la brune avait encore plus envie que Milo d’attaquer voir d’agresser ses adversaires. Une suppression totale de leur espèce ne la dérangerait pas le moins du monde. Même si elle avait envie de croire à la façon de penser de Jack, la brune n’avait encore vu aucune façon d’agir en ce sens de la part d’un vampire. Le loup qui lui faisait face ajouta une petite remarque qui semblait appuyer le fait qu’il est un souci avec Nikolaj. Se basait-il sur les “on dit” ou sur une expérience plus directe voir personnelle ? La louve n’en avait aucune idée mais étant donné qu’ils étaient à présent au coeur d’une conversation on ne peut plus sérieuse et intéressante, il serait bête de tout stopper.

Crois-tu qu’il y ait réellement une façon de réagir meilleure qu’une autre ?

La louve n’était pas désespérée, elle était plus curieuse par la possibilité d’enrichir sa réflexion à l’aide de l’analyse d’une autre personne. D’un autre côté, elle nota ce semblant de rancoeur que Milo semblait avoir pour la meute du nord et plus particulièrement pour son dirigeant. Mary ne mettait absolument pas en doute les raisons qui poussaient son Bêta à penser ainsi. Mais sa curiosité naturelle la poussait à vouloir en savoir plus. Malgré le fait qu’elle retienne ses pulsions, la louve n’avait pas oublié son envie de vengeance. Ce sentiment était impossible à supprimer de l’esprit de la jeune femme. Elle avait tellement perdu ce soir là à commencer par son mari qu’elle aimait plus que tout mais également son futur enfant, qu’elle portait depuis quelques semaines à peine. La brune avait des soucis physiologiques qui avait grandement gêné le fait qu’elle tombe enceinte. Et quand enfin cela était arrivé, le destin lui avait arraché son bonheur. A croire qu’il n’était possible d’être heureux dans ce bas monde sans en payer le prix fort. C’était la façon de penser de la brune depuis un certain temps maintenant. Il était plus facile de ne s’accrocher à personne, cela évitait des souffrances supplémentaires quasi insurmontables.

Alors que son Bêta ne semblait pas comprendre le fait qu’ils soient peut-être programmé pour s’entretuer avec les vampires, la jeune femme souleva une question, simple, mais primordiale. La réponse qui sort de la bouche de Milo est à la fois pleine de vérités mais aussi très déstabilisante. Arrivait-il réellement à se mettre à la place d’une personne qui avait perdu un proche à cause des suceurs de sang ? N’y avait-il aucune nuance possible entre tuer les responsables seulement et faire un génocide ? Pour la brune, tuer les responsables n’était pas suffisant, même si elle s’y tenait pour respecter les ordres de Jack. Après tout, sans aucun exemple plus marquant, les vampires continuaient de s’en prendre aux humains, aux sorcières et aux loups garous, sans aucune retenue. Qu’ils aient besoin de se nourrir était une chose, cela ne provoquait pas systématiquement la mort de leur cible. Mary comprenait le raisonnement du loup qui lui faisait face mais elle ne le partageait pas totalement.

Ta façon de voir les choses laisse à penser qu’il n’y a que deux issues possibles. Notre monde est pourtant composé de diverses nuances de gris, tu ne crois pas ?

Il arrivait à tout le monde de parler trop vite ou d’exprimer une envie en oubliant une autre facette possible. De toute façon, la louve comprenait bien le raisonnement de Milo. Une telle façon de penser, si proche de celle de Jack, aurait probablement dû permettre de convaincre son Alpha de revoir les choses. Mais il n’en était rien. C’est alors que son Bêta énonça une autre possibilité.

Ne crois-tu pas que les sorcières n’interviendront que sur des cas extrêmes ? A la base, leur conseil existe pour protéger la communauté surnaturelle. Elles n’arrêtent que ceux qui mettaient notre secret en péril. J’avoue que je ne suis pas sûre que leur organisation est encore une utilitée aujourd’hui, sans réforme.

Ecoutant la réflexion suivante de Milo, la jeune femme n’était pas tout à fait d’accord avec cette dernière. Certes, leur chamane avait sérieusement souffert suite au décès de son fiancé. La brune connaissait que trop bien ce genre de sentiment. Evidemment, cette même épreuve était vécue différemment pour chaque personne.

Je devais aller voir Joanne pour autre chose prochainement. J’en profiterais pour lui en toucher deux mots. Je pense que l’on a rien à perdre à demander un coup de pouce des deux côtés. Mais surtout, elle nous en voudrait de ne pas recourir à elle si elle peut rendre service. Même si personne ne va lui reprocher son “absence”, elle s’en veut à elle-même de pas jouer son rôle au sein de la meute.
Revenir en haut Aller en bas
Milo S. O'Conell

avatar

☽Loup-Garou☾
Bêta du Sud



¤ AVATAR : Eddie Redmayne
¤ CRÉDITS : (c) Aki
¤ MESSAGES : 661
¤ POINTS : 96
¤ MULTIS : Kasparian B. Vasa | Isaac Crawford
¤ AGE : Trentaine physiquement. Réellement 250 ans
¤ ZONE LIBRE : Fiche - Liens - Rp - SMS - Chrono
***
◮ Taille : 1,84 m
◮ Poids : 70 kg
◮ Couleur des cheveux : Brun
◮ Couleurs des yeux : Vert
◮ Particularités : Légères taches de rousseurs sur le visage
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 25/06/2018


MessageSujet: Re: Beta & Lupa Dim 23 Déc - 16:10


“ Beta & Lupa ” L’issue A est meilleur que l’issue B ? Je ne saurai le dire. Tout ce que je sais … C’est que les loups meurent et que les vampires en jubilent. Que les choses doivent changer irrémédiablement, rapidement. Alors même si l’idée de tuer nos ennemis ne m’enchante pas, je saurai faire ce qui est nécessaire à la survie de mon peuple. L’instinct de conversation, surement. Mes principes me poussent à chercher la voix de la paix et de la diplomatie. Mais également à ne pas laisser mes frères face à une mort certaine et horrible. Conflit d’intérêt interne. Jack savait parfaitement à quoi s’en tenir à mes côtés, jamais je ne lui ai caché mes valeurs. Lors de notre étrange rencontre, l’Alpha m’avait interrogé sur l’origine de mes blessures, sur mes activités de la soirée. Inquiet qu’un vampire ait été tué sur son territoire, Jack craignait les troubles qu’une telle mort aurait sur le sud, sur sa relation avec le Roi. Il était soucieux des représailles sur sa famille. Un bon Alpha qui se soucie des siens. Cependant, cette nuit-là, c’est une jeune louve qui trouvé la mort, décapité par un chasseur humain. Devant une telle scène, mon sang n’a fait qu’un tour. J’ai cédé à la fureur de mon loup … Le sang baigné d’argent, l’animal s’est trainé jusqu’à la porte de la chamane, du moins il a essayé. Quelques heures plus tard, j’ai repris conscience et forme humaine ici-même. Et ici-même, j’ai annoncé à Jack que jamais je ne tournerai le dos à un frère pour une cause perdue d’avance. La sienne ne l’était pas. Bien au contraire. C’était un choix de vie louable et digne de ma propre vision. La paix … C’est tentant. Mais aujourd’hui, complétement chimérique, à mon grand regret.  En ces heures sombres, il faut prendre de lourdes décisions pour la survie de notre famille. Et je suis prêt à les prendre, qu’importe ce qu’en dira Mary, ou même Jack. Quel mauvais rôle que le mien … Suivre aveuglement un leader quitte à tout perdre. Ou trahir sa vision du monde pour sauver ce qu’il reste de notre meute. C’est insupportable d’être vu à nouveau comme un traitre, moi qui ne songe qu’à sauvegarder ce qu’il nous reste, le peu qu’il nous reste … Souvent, je me sens bien seul, écrasé par le poids du ‘monde’. Mais le combat est loin d’être fini et ma conscience chavire sur des eaux troubles, à deux doigts de se noyer.

Je soupire pour moi-même, pour ses doutes qui m’assaillent et qui doivent rester terrer, pour le bien de tous. Un Alpha ‘absent’, un Beta indécis, ce n’est pas le moment de baisser les bras. Le regard bas, je regarde le papier de ma cigarette se consumer et la cendre formée un cylindre parfait à son exterminé. « Je suppose que seule la finalité compte. Limiter les pertes, garantir la sécurité au plus grand nombre … Qu’importe le chemin que nous empruntons, c’est pour la survie de notre meute. » Face à la remarque de Mary, je fronce légèrement les sourcils et redresse les yeux vers elle. Jamais je n’ai dit qu’il n’y avait que deux issus possibles. La vie ou la mort. Certes c’est une fatalité, mais c’est une chose à laquelle je ne crois pas. J’entrevois bien les nuances grises dont elle parle. Durant toute ma vie, j’ai vécu dans la zone grise. Etre présent mais ne pas s’impliquer pas dans les conflits. La survie par la neutralité. Je n’en peux plus de cette vie. Si les choses avaient étés autres, aurai-je sauvé plus de vie qu’à ce jour ? Si je n’avais pas fuis mon besoin de communauté … Pendant longtemps je suis resté sourd au besoin de mon loup. Un loup n’est pas fait pas pour vivre seul, sans ses congénères, il est malheureux, incomplet. Si seulement j’avais ouvert les yeux avant. Si seulement ma rancœur, ma crainte d’une vie commune avait été fugace … Avec des ‘si’ on refait le monde.

Une fois encore, Mary m’interroge sur ma proposition. Celle de faire appel au Conseil des sorcières. « Notre secret n’est plus. Mais notre espèce est menacée par une autre, elles ne peuvent pas continuellement fermer les yeux sur ce qui est. » Quant à l’utilité actuelle de leur ordre. Je ne sais pas trop … Avant Joanne et Gabriel, je ne connaissais aucune sorcière, je ne suis pas expert. Cependant, l’idée me semble bonne sur le coup. Je donne une tape sur le dessus de ma cigarette pour faire tomber l’amas de cendre, je la coince entre mes lèvres, écoutant Mary. Elle semble proche de la Chamane … Solidarité féminine peut être. Elle m’avoue devoir lui rendre visite prochainement, qu’elle discuterait avec elle de tout cela. Cependant, la louve ajoute que garder le silence sur les diverses propositions n’est pas correct. « Je n’ai jamais envisagé de l’évincer de nos problèmes, rassures-toi. Je conçois que nous ayons tous nos … Difficultés humaines, mais le devenir de la meute est en jeu. J’ai été solitaire des siècles durant, mon loup est furieux de se faire ravir ce qu’il juge comme acquit. Aujourd’hui, il est hors de question que je cède ce qui est à nous. » Parfois mon raisonnement est plus animal qu’humain. Cependant, je n’oublie pas que les difficultés humaines, j’en ai aussi. Et pas des moindres : Un humain compliqué et destructeur qui ‘m’incombe’ de protéger et aimer. Aimer … On dirait bien que oui.


 
code by solosands
Revenir en haut Aller en bas
Mary Thellier

avatar

☽Loup-Garou☾
Solitaire



¤ AVATAR : Olivia Wilde
¤ CRÉDITS : HoneyLily / Wonder Girl
¤ MESSAGES : 788
¤ POINTS : 82
¤ MULTIS : Ella Thatcher
¤ AGE : 31 ans / 143 ans
¤ ZONE LIBRE : Solitaire ~ Fidèle ~ Méfiante ~ Protectrice ~ Agressive ~ Sensible
~ Taille : 1m71
~ Poids : 57 kg
~ Couleur des cheveux : Brune
~ Couleur des yeux : Vert
~ Signes particuliers : A des traces de brûlures dans le bas du dos, marques de son douloureux passé.
¤ GROUPE : Solitaire depuis peu
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 26/09/2018


MessageSujet: Re: Beta & Lupa Jeu 27 Déc - 21:03

Milo & Mary ~ 24 Novembre 2018

Les paroles de Milo semblaient être sans appel. Il était difficile de ne pas aller dans son sens. Pour autant, Mary ne pouvait aller à l’encontre de son vieil ami. Il lui avait donné une seconde chance, il lui avait tout appris de la vie de loup-garou. Limiter les pertes, garantir la sécurité. Oui, son Bêta avait raison, seul l’objectif était important. Et dans le cas présent, l’objectif du loup restait le même que celui de Jack. La façon d’arriver à ses fins allait-elle être réellement différente de celle de Jack ? Bizarrement, elle n’imaginait pas franchement Milo devenir violent et partir à la chasse aux suceurs de sang. Peut-être en serait-il capable si leur Alpha lui demandait, mais cela ne risquait pas d’être le cas avec le vieux loup. La brune lui avait déjà demandé de revenir sur sa décision, d’arrêter de fermer les yeux sur ce qu’était réellement les vampires. Sans vraiment s’énerver, il l’avait remballé simplement, lui faisant comprendre par la même occasion que cette bataille n’avait pas lieu d’être. Jack n’aimait pas le conflit, que cela soit avec des ennemis naturels ou une amie de longue date. C’est là-dessus que la louve retrouvait beaucoup de points communs entre Milo et Jack. Peut-être que le Bêta ne voyait pas les interventions de son chef sur le terrain. La vie était nuancée de gris, mais entre la voie choisie par le roi du Nord et celle de Jack, elle avait du mal à envisager d’autres alternatives elle-même. Elle croyait en l’existence de celles-ci, mais plus le temps passait et plus elle souhaitait rendre les coups au-delà de ce que son vieil ami faisait déjà.

Je me demande parfois si nous verrons vraiment le bout de tout cela.

Est-ce qu’une guerre entre espèces peut prendre fin, tôt ou tard, sans l’extinction de l’une des deux ? Pour Mary, la situation actuelle était réellement mal partie. Ce qu’elle craignait le plus était de voir la St Patrick se réalisait de nouveau. Perdre autant de monde d’un coup avait été une tragédie. Il fallait que la meute cesse de perdre des membres. Ce n’était pas chaque jour mais au moins toutes les semaines, la brune avait un ami qui disparaissait à cause des sangsues. Comment ne pas vouloir leur arracher la tête après une telle chose ? Eux ne se privaient pas pour se venger. Mais se vengeaient-ils de Jack qui ne les tuait pas ? Est-ce qu’en faisant tout le temps comme ça, ils arriveraient à les apaiser, les calmer pour qu’ils cessent de tuer leurs amis ? Penser ainsi semblait permettre un retour au pays des bisounours, un monde qui n’existait pas. Certains membres de la meute avaient changé d’attitude voir avaient commencé à partir.

Peut-être as-tu raison.

Tirant sur sa cigarette une dernière fois, la louve l’écrasa dans le cendrier. Son attention se reporta alors sur son verre qui contenait encore un peu de liquide ambré. Milo était assez logique dans son raisonnement. Mais même si cela était logique, cela ne voulait pas dire que cela fonctionnait ainsi. La brune avait trop souvent constaté un écart qui pouvait être vraiment important entre la logique et le choix des hommes. Mary s’y connaissait vraiment peu si ce n’était pas du tout en matière de sorcières. A part les chamanes qui avaient accompagné la meute à laquelle elle appartenait, sinon elle n’en avait jamais cotoyé. Le loup semblait mal prendre sa remarque. Pensait-il réellement qu’elle se permettait de le juger ? Son propre avis n’avait pas grande valeur à vrai dire alors il y avait peu de chances qu’il se braque à cause de cela. Laissant Milo reprendre la parole, ce dernier ne sembla pas avoir compris les propos de la jeune femme. Ce n’était pas si grave que cela, elle préférait laisser couler. Ils avaient bien assez de problèmes comme ça sans en rajouter avec des broutilles. Sa façon de s’exprimer était en train de changer, à croire qu’il laissait son loup prendre le dessus. Mais Mary savait très bien que sa propre louve n'agissait pas ainsi. C’était une battante, mais elle préférait réfléchir avant de bêtement foncer dans le temps. Enfin ça, c’était en temps normal. Mais le beau brun qui lui faisait face parlait de la meute comme d’une propriété. Mary trouvait ça pour le moins assez étrange. Attrapant son verre, la brune le termina cul sec. La conversation semblait toucher à sa fin aussi elle n’allait pas s’attarder ici plus que nécessaire. Avant de partir, il lui suffirait d’aller échanger avec une des louves amie du blessé pour qu’elle puisse veiller elle-même à son bon rétablissement. Après tout, elle resterait joignable par téléphone comme à son habitude. Elle reprit la parole tout en se levant tranquillement.

Ecoute, je vais en parler avec Joanne pour les deux, étant donné qu’elle va pouvoir nous mettre en lien avec les deux. Espérons que l’on nous réponde assez vite.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Beta & Lupa

Revenir en haut Aller en bas
Beta & Lupa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» version beta 1.23.0
» Du nouveau chez les lordz - Napoleon III beta v2 -
» TS3 beta 29
» beta 1.29
» [S12-Beta] D6 unifiée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moon's Spell :: BIENVENUE A LONDRES :: Les Habitations :: Au Sud de la Tamise-
Sauter vers: