RSS
RSS



AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


''Moon's Spell'' s'inspire du roman ''Salem'' de Sandra Triname. Les autres sources sont diverses et variées.
Redécouvrez certaines races avec des manières de jeux exclusives qui pourront vous ravir. ''Moon's Spell'' cherche plusieurs
PV's très importants pour le développement du jeu. Personnages construits mais libres en plusieurs points, ils ont tous des
liens entre eux. N'hésitez pas, inscrivez vous !


Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez|

Une rencontre percutante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
April Blackwood

avatar

☠ Vampire ☠
Solitaire



¤ AVATAR : Jessica De Gouw
¤ MESSAGES : 14
¤ POINTS : 7
¤ MULTIS : Nikolaj, Gabriel, Andrew
¤ AGE : 50 ans, 27 ans physiquement
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 01/12/2018


MessageSujet: Une rencontre percutante Sam 1 Déc - 13:31



Une rencontre percutante
Alex & April

La fondation Ivanonv, l’un des endroits dans lequel je passe le plus de temps, surtout en ce moment. Il y a deux semaines un vampire est mort d’une morsure. A priori rien de louche quand on entend ça, on pourrait croire qu’un loup l’a mordu une nuit de pleine lune, sauf que ce n’était pas la morsure d’un loup. Il y a cinq jours, c'est justement un loup est mort cette fois du même type de morsure, et ça c’est encore moins normal. Ils peuvent dire que je ne suis qu’infirmière et que ces recherches ne me concernent pas, j’ai envie de comprendre d’où provient ce phénomène et surtout s’il existe un remède à une telle blessure. Alors je passe mon temps dans un laboratoire, à n’en sortir que pour apporter des soins à des patients avant de revenir m’enfermer dans cette pièce.

Ils n’arrêtent pas de me dire « allez April, rentre chez toi, tu passes trop de temps ici », sauf que j’ai bien mieux à faire dans ce laboratoire que chez moi. Je n’arrête pas de me dire que j’y suis presque avant de finir par me rendre compte que je n’ai pas du tout avancé en fait, et c’est frustrant. Très frustrant. Je remonte mes lunettes de scientifique sur le sommet de ma tête et quitte le laboratoire pour aller chercher la dernière poche de sang qu’il reste du loup décédé. Autant dire que je ne vais plus avoir le droit à beaucoup d’essais. En quittant la pièce, j’entends la voix de Vassily plus loin qui s’adresse à un autre homme que j’aperçois de dos. Je m’arrête une seconde, ayant une sensation étrange qui me procure un frisson. Etrange... Je finis par secouer la tête puis entre dans la pièce d’à côté et me dirige vers le frigo.

- Où te caches-tu petite poche...

Ne me dites pas que quelqu’un a confondu cette poche avec une autre et s’en est servie où je fais un massacre. Ah non, là voilà, pas de panique ! Je m’empare de la poche et referme la porte du frigo. Il y a des filaments noirs qui circulent dans le sang, signe de sa contamination. Je n’avais jamais vu ça autrefois et je ne comprends toujours pas quel type de poison le provoque.

- C’est ta dernière chance de me donner des réponses le loup, sois sympa.

Oui je m’adresse à une poche de sang, et alors ? Il y a pire comme type de folie, comme ceux qui commettent des massacres juste pour leur plaisir personnel. Moi je m’adresse aux objets, au moins je ne risque pas de faire de mal à qui que ce soit. Je serre entre mes doigts la poche de sang et quitte la pièce, pressée de rejoindre le laboratoire et faire un nouvel essai. Et là c’est le drame... C’est comme si que la scène se produisait au ralenti, pourtant je peux vous assurer que tout se passe très vite. J’ai le temps d’ouvrir de gros yeux ronds en me rendant compte qu’un homme se trouve sur ma trajectoire, mais je n’ai pas le temps d’hurler un « chaud devaaant » que nos corps se percutent déjà. Si ça ne c’était limité qu’à ce petit accident encore on s’en sortirait mais non, avec April le boulet ça ne s’arrête jamais aussi facilement. Je ne sais pas trop si c’est dû à l’impact plutôt violent ou à mes doigts qui s’enfoncent trop fort dans la poche de sang, je sais juste qu’elle éclate et que le sang se déverse sur nous, tâchant aussi bien l’homme que moi. La dernière poche de sang...

- Non non non...

Evidemment je pense en mode scientifique avant le mode « t’as fait une connerie, faudrait peut-être t’excuser ». Et j’ai le réflexe idiot de vouloir récupérer le sang sur lui avec mes mains, sauf que concrètement je ne fais rien de plus que l’étaler sur ses vêtements.

- T’as pas le droit de me faire ça le loup ! Oui c’est encore au sang que je m’adresse, ne cherchez pas à comprendre... Avec tout ça je n’ai même pas regarder la tête du vampire, trop concentré sur ce que je viens de perdre. N’y voyez pas une quelconque tentative de séduction mais... je vais devoir récupérer votre chemise.

En général je me serais d’abord excusée de lui être rentrée dedans avant de faire une telle demande, mais il y a enjeu scientifique qui se trouve sur cette chemise et c’est bien plus important que la politesse. Enfin quand même, je finis par relever mon regard vers l’homme que j’ai percuté et là, lorsque je croise ses yeux bleus, j’ai la sensation que mon cœur rate un battement. Peut-être même plusieurs en fait. Ce visage... Ces yeux...

- Je... vous connais ?

La question sonne étrangement dans ma bouche. Je n’ai pas la moindre idée de qui est cet homme et pourtant… j’ai l’impression de l’avoir connu toute ma vie. De l’avoir recherché toute ma vie. Qui est-il ?...

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Alex Blackwood

avatar

☠ Vampire ☠
Roi du Nord-Ouest & Sud



¤ AVATAR : Jared Leto
¤ CRÉDITS : Schizophrenic
¤ MESSAGES : 249
¤ POINTS : 111
¤ MULTIS : Jodie Rowley - Aaron Davis - Hannah Johnson
¤ AGE : 50 ans, transformé à 27.
¤ ZONE LIBRE : Places libre pour RP : 2/3
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 17/02/2018


MessageSujet: Re: Une rencontre percutante Dim 2 Déc - 20:39

Une rencontre percutante


Alex avait eu un appel de Vassily, quelques nuits plus tôt, pour lui annoncer – car ce n'était pas vraiment une demande – qu'il allait faire un tour chez les forains restés en ville. Une histoire de gamins enlevés et, bien qu'on ne demande pas l'avis au Roi, il trouve particulièrement stupide de s'en prendre aux mômes du directeur. Faut sacrément manquer de jugeote pour venir enlever des enfants surnaturels parce que c'est forcément s'exposer aux foudres de Vassily. Si Alex devait avoir un problème avec le directeur, ce n'est pas sur les enfants qu'il taperait en premier. Ça serait comme de tuer Jodie ou son mioche, par exemple, ça implique d'élever la guerre directement au plus au point. Bref... Stupide. Quoiqu'il en soit, Alex est passé voir Vassily. Déjà pour s'excuser de ne pas être passé plus tôt – récupérer un territoire, a pris beaucoup de son temps – et pour savoir si les enfants allaient bien. Et, bien sûr, il avait interrogé le directeur pour savoir s'il y avait besoin de quoique ce soit pour effacer des traces ou d'une logistique particulière pour quoi que ce soit.


Alex est en plein discussion avec Vassily quand une sensation étrange le parcours. L'envie de se retourner et forte mais c'est particulièrement impoli alors, il inspire, et reste concentré sur les mots du directeur. Concentré ou non, il ne peut pas empêcher son ouïe d'aller se balader vers les sons de pas qu'il a perçu au moment de cette sensation. Demander à une poche où elle se trouve ? Hmm. Alex suppose qu'il faut de tout pour faire un monde. Alex termine avec Vassily, une poignée de main est échangée quand le vampire retourne à ses occupations et qu'Alex décide de regagner la sortie de la fondation. En tout cas c'est comme cela qu'il imagine les choses mais, il se rend bien vite compte que ses pas non absolument pas suivis les instructions de son cerveau.


S'il s'en rend compte c'est surtout parce qu'il vient de percuter une femme. Une vampire, c'est ce que semble indiquer son odeur. Il est déjà perturbant de ne pas avoir su éviter une personne avec les réflexes dont il peut faire preuve. Ça l'est encore plus de se retrouver couvert de sang. De sang de loup qu'il n'a même pas eu le plaisir de tuer en plus. Alex a le regard visé sur ce sang qui macule ses vêtements hors de prix, alors qu'il cherche encore comment il a pu en arriver là. Puis y a cette voix qui résonne, la même qui parlait à une poche de sang. Cette voix qu'il ne connaît pas mais qui sonne étrangement à ses oreilles. Cette odeur qui est celle d'un vampire mais qui cache autre chose qui semble parler à Alex. Ses sens doivent être détraqués, il n'y a pas d'autres explications.


« Le loup ? »


Les sens de cette femme sont encore plus détraqués que les siens pour le prendre pour un loup. Il pose un regard interrogatif et suspicieux sur ce vampire un peu étrange. Un regard qui se fige quand il voit son visage, tous les sens se mettant à s'agiter dans toutes les directions. Il se passe quelque chose mais il ne sait pas quoi. Il ne répond même pas à cette histoire de chemise. Pendant une courte seconde, Alex ne sait même plus comment on fait pour aligner deux mots. Le plus étrange dans tout cela, c'est que cette impression indéfinie semble aussi atteindre la brune qui lui fait face.


« J'en sais rien... »


Pour la première fois, Alex semble vraiment perdu. Il pourrait fouiller dans sa mémoire, chercher à se souvenir de toutes les femmes qui sont passées entre ses draps. Mais, en plus de les avoir oubliées, il sait déjà que ce n'est pas cela. Il sait très bien que c'est la première fois qu'il ressent cette sensation qu'il n'arrive pas à comprendre. Il sait qu'il y a quelque chose de particulier. Il sait... Tout en ne sachant rien. Mais se sont probablement les yeux de cette femme qui le perturbe de plus.


« Mais je suppose que je devrais me souvenir d'une femme qui me demande ma chemise, sans tentative de séduction. »


Il faut qu'il reprenne ses esprits, qu'il reprenne la main. C'est dans sa nature et, il est hors de question qu'il laisse paraître un trouble quelconque même si c'est trop tard. Après tout, c'est peut-être un tour de sorcières, ça ne manque pas dans ses lieux. Un sort involontaire par une petite résidente, qui a envie de jouer avec des poupées grandeur nature ?


« Vous êtes au courant qu'il y a quand même mieux pour se nourrir que du sang de loup ? »

©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
April Blackwood

avatar

☠ Vampire ☠
Solitaire



¤ AVATAR : Jessica De Gouw
¤ MESSAGES : 14
¤ POINTS : 7
¤ MULTIS : Nikolaj, Gabriel, Andrew
¤ AGE : 50 ans, 27 ans physiquement
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 01/12/2018


MessageSujet: Re: Une rencontre percutante Dim 2 Déc - 22:49



Une rencontre percutante
Alex & April

Ce sang qui se renverse… c’est une catastrophe ! Le pire dans cette situation, c’est qu’à mes yeux la catastrophe n’est pas d’avoir couvert un roi de sang par accident, mais seulement d’avoir perdu ce sang bien trop précieux dans mes recherches. Pour ma défense je ne sais même pas que cet homme est le roi du Nord, et donc par extension de Vassily. Ce n’est pas comme si j’étais invitée aux réunions, quoi que je ne risque pas de l’être puisque je n’appartiens à aucun clan. Bref, revenons au plus important : le sang de loup. J’entends l’interrogation de l’homme qui doit penser que je le prends pour un loup, sans doute pas au courant que parfois il m’arrive de m’adresser aux objets ou à tout un tas d’autres choses d’ailleurs. Je m’apprête à lui expliquer que ce n’est pas lui le loup, même s’il le sait déjà, enfin je l’espère pour lui, sauf que ma bouche se referme lorsque mon regard croise le sien.

Il y a un truc qui se passe sans que je ne puisse expliquer quoi. Mon regard se fige dans le sien et j’ai du mal à en placer une, si ce n’est cette question qui n’a à la fois aucun sens et tout à fait son sens à mes yeux, ce qui explique bien à quel point la situation n’a aucun sens, euh... Je m’embrouille là ! Concentre-toi April. Sauf qu’il est difficile de se concentrer devant des yeux aussi bleus que les miens, pourtant ça ne m’avais jamais gêné de me regarder dans le miroir, mais là c’est juste totalement étrange. Et le pire c’est que le vampire semble se poser la même question que moi. Gros malaise en vue. Est-ce que se poser la question tous les deux signifie qu’on doit bel et bien se connaître ou signifie au contraire que si personne ne se reconnaît, ça veut dire qu’on a tort tous les deux ? Ce genre de questions philosophiques m’a toujours donné  mal au crâne.

Allez April, dis quelque chose, c’est pas en vous regardant dans le blanc des yeux que la situation va devenir d’un coup plus normale. La chemise, c’est là-dessus que je focalise mon attention, cet homme ne doit pas me faire oublier mon objectif, aussi troublant soit-il. Sa réponse finit par m’arracher un petit sourire. A tous les coups ce doit être le genre d’homme à avoir tout ce qu’il veut, y compris les femmes.

- Ne le prenez pas mal, mais la science avant tout !

De toute façon j’ai laissé les histoires de séduction et d’amour de côté depuis mon histoire avec un certain homme. Une histoire qui m’a fait prendre conscience qu’être seule était bien mieux, même si plus d’un tente encore de me prouver le contraire.

- Oh ce sang ? Ce n’est pas pour me nourrir, il est contaminé en plus.

Peut-être que ça va le convaincre de me filer plus rapidement sa chemise, ou alors il m’insultera et m’ordonnera de ne plus jamais l’approcher... C’est souvent à double tranchant. Et comme si insinuer qu’il était contaminé ne suffisait pas, il faut en plus que j’en rajoute, pointant du doigt un filament noir incrusté dans sa chemise.

- Vous voyez ce filament noir ? Ce n’est pas très commun dans le sang des loups, tout comme mourir d’une morsure ne l’est pas pour eux.

Si les vampires peuvent mourir d’une morsure de loup un soir de pleine lune, les loups ne souffrent pas d’une telle faiblesse, du moins c’était le cas avant et j’ai envie de comprendre pourquoi est-ce que ça a changé aujourd’hui. Possible que la question intéresse aussi le vampire en face de moi. Lorsque des enfants passent près de nous en nous observant étrangement avec tout ce sang, je lâche un soupire et attrape la main du vampire pour l’entraîner dans le laboratoire avec moi, le libérant une fois à l’intérieur. Je referme la porte derrière nous et me dirige près d’un placard pour y sortir une blouse blanche de scientifique.

- J’ai malheureusement que ça à vous donner pour remplacer votre chemise, c’est pas aussi hors de prix que vos vêtements mais au moins ça vous évitera de vous balader à moitié dénudé jusqu’à chez vous.

Comment est-ce que je sais que cette chemise est hors de prix ? Parce que j’ai vécu quelques années avec un homme riche et la qualité de ses chemises n’avait strictement rien à voir avec celle que mon père portait. Je tourne le dos au vampire pour lui laisser un peu d’intimité et en profite pour retirer ma propre blouse blanche également tâchée de sang et en enfiler une neuve. Tout le sang possible à récupérer sera nécessaire après tout, surtout après avoir gâché la dernière poche de cette façon.

- Vous venez souvent à l’orphelinat ? C’est la première fois que je vous vois et pourtant je persuadée de vous connaître.

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Une rencontre percutante

Revenir en haut Aller en bas
Une rencontre percutante
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» La figure de style, une approche percutante | Renan le Guerec
» Les règles qui me posent problème

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moon's Spell :: BIENVENUE A LONDRES :: Le Sud de la Tamise :: Fondation Ivanov-
Sauter vers: