RSS
RSS



AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


''Moon's Spell'' s'inspire du roman ''Salem'' de Sandra Triname. Les autres sources sont diverses et variées.
Redécouvrez certaines races avec des manières de jeux exclusives qui pourront vous ravir. ''Moon's Spell'' cherche plusieurs
PV's très importants pour le développement du jeu. Personnages construits mais libres en plusieurs points, ils ont tous des
liens entre eux. N'hésitez pas, inscrivez vous !



Partagez|

Quand la soirée tourne au vinaigre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Mary Thellier

avatar

☽Loup-Garou☾
Meute du Sud



¤ AVATAR : Olivia Wilde
¤ CRÉDITS : nonapbf
¤ MESSAGES : 488
¤ POINTS : 43
¤ AGE : 31 ans / 143 ans
¤ ZONE LIBRE : Solitaire ~ Fidèle ~ Méfiante ~ Protectrice ~ Agressive ~ Sensible
¤ GROUPE : Gamma de la meute Sud
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 26/09/2018


MessageSujet: Quand la soirée tourne au vinaigre Dim 25 Nov - 11:11

Jodie & Mary ~ 15 Novembre 2018

Ce soir là, Mary était sortie au Zénith. Les deux dernières semaines qui venaient de s’écouler avaient été éprouvantes et intenses. Le clan du Nord dirigé par Calista était tombé. Ce fait aurait dû réjouir tous les loups, mais cela fut bref. William Corey nouvellement nommé au Sud venait de prendre les rênes tandis que Alex Blackwood s’était emparé des restes du Nord. Autant dire que cet état de fait n’avait pas ravie le roi Keegan, bien au contraire. Ce dernier était venu à la rencontre de Jack, probablement pour avoir une conversation fort énervante. Mais dans la meute du Sud, les relations étaient déjà tendues avant l’intervention de Nikolaj. Jack restait sur ses positions, maintenant la politique de Manoë d’encourager la paix entre espèces et non la guerre. Il était conscient que certaines situations nécessitaient une réaction et que les loups de la meute du Sud n’étaient pas prêts pour ça. Mais sentant cette volonté de tuer des vampires, il ne voulait pas donner les armes aux membres de sa meute qui se dépêcheraient d’aller se battre volontairement par vengeance. Être le chef n’avait jamais été un rôle aisé à jouer. Aujourd’hui, son Alpha s’en mordait bien plus les doigts qu’auparavant. Lui qui n’avait pas choisi de prendre cette place, la louve continuait de le soutenir comme elle pouvait, malgré ses désaccords sur pas mal de points. Officiellement, devant tous, la jeune femme était d’une fidélité sans faille, approuvant tout ce que son Alpha pouvait dire ou faire. Il n’avait jamais franchi de limites nécessitant qu’elle réagisse en public après tout. Mais en off, la brune ne gardait pas ses remarques pour elle.

Entre la rencontre officielle avec Nikolaj Keegan, Alpha du Nord, et la discussion avec Ace Redfield, loup solitaire pouvant devenir Alpha s’il trouve une meute, les tensions dans la meute du Sud n’avaient jamais été aussi grandes. Cette sortie au Zénith avait été un moyen de décompresser. Aller trouver Cassiopée n’était pas une solution. Elle ne savait pas encore si elle devait lui parler de ses échanges avec son ancien amant. Aussi, seule, elle s’était dirigée vers le Zenith vêtue d’un slim, d’un manteau et d’une paire de bottines à talons, le tout entièrement noir pour aller boire un coup et se fondre dans la masse comme elle savait si bien le faire. Evidemment, elle avait aperçu Ace de loin sur le ring. L’avait-il vu aussi ? Il y avait peu de chances, son attention était focalisée sur son adversaire après tout. Cela convenait parfaitement à Mary qui n’était pas venue ici pour faire un second round. Après avoir bu quelques verres au bar et regarder les combats et les gens passer, elle s’était décidée à rentrer chez elle. Une fois sa note réglée, elle attrapa sa veste qu’elle enfila tout en franchissant la sortie accessible uniquement aux surnaturels. Marchant tranquillement dans la rue, la brune installa ses écouteurs dans ses oreilles pour mettre un peu de musique. Malgré le fait que ce repère ne soit que pour les loups et les sorcières, des vampires traînaient aux alentours. La louve pouvait les sentir avec son odorat. Mais ce qui vint déranger ses pas ne fut pas l’odeur nauséabonde d’un suceur de sang mais son attitude et ses paroles. Non loin de là, l’un d’eux semblait mal parler à une jeune femme.

Instinctivement, les pas de la brune la rapprochèrent du lieu en question. D’extérieur, on aurait dit une habitation, un appartement probablement. Écoutant les échanges de paroles qui avaient lieu à l’intérieur de la bâtisse, la jeune femme dont le battement de coeur était non seulement rapide mais aussi étrange tentait de calmer la sangsue qui était à ses côtés. Pénétrant dans le bâtiment puis l’appartement concerné, Mary fut surprise de l’intérieur des lieux. Elle avait l’impression d’être dans un cabinet médical ou une clinique vétérinaire. Elle ne savait pas trop se positionner sur la nature des lieux. Approchant de la salle où se situait les deux protagonistes, la louve entendit une personne se faire plaquer contre un mur. La brune apparut dans l’ouverture de la porte à ce moment là, voyant le vampire être bien plus menaçant qu’il ne le devrait. Se saisissant du couteau qui ne la quittait jamais, elle le lança en directement du surnaturel qui esquiva par réflexe, s’éloignant de sa victime. La jeune femme put ainsi se rapprocher rapidement de l’humaine pour se mettre entre les deux.

Tu vas te calmer tout de suite. Je crois qu’elle n’est pas d’accord la jeune fille.

Dévisagée par l’homme qui semblait plus en recherche de sensation plus que de nourriture, se battre avec un loup était bien plus tentant qu’avec une humaine. C’était sa veine il faut croire même si elle n’avait pas prévu de se défouler de la sorte ce soir sinon elle aurait pu monter sur le ring. Songeant que la jeune femme pourrait devenir un dommage collatéral, elle ajouta à son attention :

Allez-vous en.

Elle n’ajouta rien de plus que le vampire se rua sur elle. Se transformer ici devant une inconnue ne l’arrangeait vraiment pas aussi commença-t-elle l’échange de coups sous sa forme humaine, ce qui n’était pas du tout à son avantage.
Revenir en haut Aller en bas
Jodie Rowley

avatar

Humaine
Admin



¤ AVATAR : Candice Accola
¤ MESSAGES : 515
¤ POINTS : 247
¤ MULTIS : Aaron Davis - Hannah Johnson - Alex Blackwood
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE :

¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/01/2018


MessageSujet: Re: Quand la soirée tourne au vinaigre Lun 26 Nov - 0:00

Quand la soirée tourne au vinaigre


Jodie est enfermée dans une des pièces de son cabinet, a examiner les résidus d'une plante bleuté au microscope, quand la sonnerie de la porte se fait entendre. Celle qui tinte quand quelqu'un passe l'entrée du cabinet. Alors, laissant ses recherches de côté et en prenant soin de refermer derrière elle, c'est vers l’accueil qu'elle se dirige avant de tomber sur un homme qui semble blessé. La méfiance et l'instinct de survie ne sont pas vraiment les traits de caractère qui peuvent la définir, c'est même plutôt l'inverse. Confiante, elle s'approche pour lui demander ce qui lui arrive, posant une main sur le bras qu'il tient contre lui. A ce moment-là, elle croit encore que derrière ce bras se trouve une blessure. Elle aurait pourtant dû noter l'absence de sang mais, non, pas assez méfiante pour chercher des signes d'incohérence.

L'homme ne dit rien mais, quand son bras se libère c'est pour la repousser dans une autre pièce. Il ne dit toujours rien, tandis qu'elle commence déjà à se poser mille questions. La main qui la repousse lui donne rapidement une indication : vampire. Trop froid pour être un loup ou un humain. D'ailleurs cette dernière catégorie est très peu présente dans ce cabinet. C'est le vampire qui referme la porte derrière eux, sûrement un réflexe ou une envie de ne pas être dérangé si quelqu'un venait à venir.

« Qu'est-ce que... » Qu'elle commence à vouloir dire avant de se faire interrompre.
« Est-ce que tu sais combien de vampire il a tué ? »

Il n'a même pas besoin de prononcer le moindre prénom pour qu'elle comprenne qu'il parle de Nikolaj. De qui d'autre sinon ? Elle secoue la tête pour dire qu'elle ne connaît pas la réponse. En toute franchise, Jodie ne veut pas la connaître, c'est vraiment le sujet sur lequel elle n'est pas en accord avec Nikolaj. Le vampire s'agite, fait de grands gestes, se montre menaçant alors qu'elle sursaute et recule un peu pour se donner un peu d'espace quand il part dans ses explications.

« C'est mon infant qu'il a tué un soir. Mon infant ! » Il hurle ce lien qui l'unissait à un autre vampire. Lien que Jodie n'est pas sûre de comprendre alors qu'elle ne peut s'empêcher de penser à l'enfant qui est en train de prendre sa place dans le creux de son ventre. « La personne qui était la plus chère à mes yeux... » C'est sur ces mots qu'il relève son regard sur Jodie. « Je me dois de lui rendre la monnaie de sa pièce. »

Il fallait bien que ça arrive un jour. Jodie se baladait avec une cible sur le dos. La personne facile à atteindre quand on n'arrive pas à s'en prendre directement à Nikolaj. Elle déglutie l'humaine, réfléchie à toutes les options qui se présentent à elle. Scalpel, anesthésiant, … beaucoup de matériel médical mais qui reste assez peu efficace contre un vampire. Ethan s'était déjà moquée d'elle quand elle s'était armée d'un scalpel pour se protéger de lui... Complètement inefficace. Le vampire fait un pas vers elle.

« Attendez ! »

Elle s'apprête à parler de clan. Avec un peu de chance, il appartient à celui d'Alex et, dans ce cas, elle a peut-être une chance de s'en sortir. Mais elle n'a pas le temps d'en parler que la porte d'entrée se fait à nouveau entendre. Et c'est con parce que, pour le coup, elle ouvre la bouche pour hurler à la personne de fuir. Jodie ne sait pas qui vient de rentrer mais ça n'a pas d'importance, tout ce qu'elle veut à cet instant c'est de ne pas mettre quelqu'un d'autre en danger. Le son qu'elle cherche à sortir reste bloqué dans sa gorge quand elle est plaquée contre un mur, laissant finalement une exclamation de surprise et douloureuse s'échapper de ses lèvres.

C'est une jeune femme qui apparaît dans la pièce et qui lance un couteau. Joli lancé. Le vampire relâche Jodie pour s'éloigner un peu laissant la place à la nouvelle arrivante pour se mettre entre les deux. De toute évidence elle a l’aplomb et l'assurance que Jodie n'a pas dans ce genre de situation. Il y a juste un petit problème : il est hors de question que Jodie parte.

« Non ! »

C'est son problème, elle ne va pas laisser quelqu'un d'autre le gérer seule. Et puis, honnêtement, qu'il soit dangereux ou non, elle ne veut pas d'un mort supplémentaire dans son cabinet et sur la conscience. Oui c'est naif de réagir comme cela mais c'est Jodie, elle reste incapable de vouloir la mort d'une personne. Est-ce qu'elle peut vraiment en vouloir à un vampire de vouloir venger la mort de son infant ? Pas vraiment. Sauf que bien sûr, jamais elle n'a le temps d'expliquer tout cela puisque le combat s'engage déjà entre les deux. Réfléchir, réfléchir, réfléchir vite.

Jodie cherche à courir en dehors de la pièce. Premier essai avorté quand le vampire délaisse l'autre femme un instant pour l'empêcher de sortir. Il l'attrape par le poignet avant de la rejeter de l'autre côté de la pièce. Petit vol plané qui la sonne un peu quand elle atterrit contre un meuble rempli de matériel médical. Son seul réflexe est de mettre les mains au-dessus de sa tête pour éviter trop de dégâts quand des aiguilles, scalpel, et autres objets tranchants lui tombent en pluie dessus. Le vampire, lui, est déjà revu à l'assaut sur la brune. Quelques coupures sont à compter sur les mains de Jodie mais, la plus grosse entaille se fait quand elle met une main au sol pour se relever, s'appuyant sans le faire exprès sur un débris de verre. Odeur de sang qui remonte jusqu'au vampire qui se fige un court instant avec un sourire mauvais sur les lèvres.

« L'alpha te fait surveiller à ce point pour que, au premier problème venu, il envoie une de ses louves ! » parce que pour lui, c'est clair. Nikolaj a mit Jodie sous surveillance et cette louve n'est pas passée là par hasard. « Ma vengeance n'en sera que plus appréciée. »


©crack in time


Revenir en haut Aller en bas
Mary Thellier

avatar

☽Loup-Garou☾
Meute du Sud



¤ AVATAR : Olivia Wilde
¤ CRÉDITS : nonapbf
¤ MESSAGES : 488
¤ POINTS : 43
¤ AGE : 31 ans / 143 ans
¤ ZONE LIBRE : Solitaire ~ Fidèle ~ Méfiante ~ Protectrice ~ Agressive ~ Sensible
¤ GROUPE : Gamma de la meute Sud
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 26/09/2018


MessageSujet: Re: Quand la soirée tourne au vinaigre Lun 26 Nov - 10:23

Jodie & Mary ~ 15 Novembre 2018

L’effet de surprise était la seule chose qui avait rendu le lancé de couteau utile. Mary en était bien consciente mais c’était tant mieux. De toute évidence, le vampire n’aimait pas vraiment que la louve soit venue s’en mêler. Ce qu’elle avait pris au départ pour un besoin de se défouler semblait être tout autre, une chose sur laquelle elle n’avait pas encore mis le doigt dessus. Même si la brune avait entendu l’échange de paroles, elle ne s’était pas focalisée sur son contenu préférant écouter le positionnement des deux individus dans la pièce et le rythme cardiaque de l’humaine qui lui paraissait anormal. Comme prévu, alors que le combat s’engage, le vampire prend rapidement le dessus. Il faut dire que sa forme humaine n’est pas la plus optimale pour combattre sérieusement un suceur de sang. La louve se défend tout de même. Malgré le fait que Jack soit contre, cela ne l’a jamais empêché de s’entraîner à se battre seule dans son coin. Seulement, elle finit par prendre un mauvais coup dans les côtes qui lui coupe brièvement la respiration. Son adversaire en profite pour attraper l’humaine et la projeter au fond de la salle alors qu’elle allait sortir de la pièce. Pourquoi ne s’était-elle pas décidée avant ? Avait-elle décidé de mourir ce soir ? C’était bien sa veine de tenter de sauver une suicidaire. Voyant les divers objets médicaux lui tombaient dessus, la jeune femme ne put faire plus pour la blonde que regarder car déjà la sangsue revenait à la charge.

Alors que l’échange de coups avait repris, l’homme se figea et Mary comprit rapidement pourquoi. Une odeur de sang chaud venait de chatouiller ses narines à elle aussi. Ne s’arrêtant pas là-dessus sachant parfaitement la suite des évènements si elle n’intervenait pas, elle en profita pour frapper le plus fort possible de vampire dans le ventre avec son pied l’envoyant valser contre le mur opposé à la blonde. Encaissant le coup, le suceur de sang vit son sourire s’étirer. De toute évidence, son coup n’avait pas fait effet longtemps. Mais les mots qu’il cracha n’avait pas de sens. Pourquoi un Alpha ferait-il surveiller une humaine ? Ca n’a pas de s… Tournant la tête vers la jeune femme au sol, un prénom lui vint à l’esprit : Jodie. Il ne manquait plus que ça. Le destin semblait s’acharner contre la louve qui n’avait de toute évidence pas le droit à l’erreur. La faute en reviendrait forcément à la meute du Sud si elle n’arrivait pas à sortir l’humaine d’ici entière. Regardant à nouveau son adversaire, un demi sourire aux lèvres, douce provocation :

Comme si j’obéissais à Nikolaj.

Quelques craquements se firent rapidement entendre et en un bond, l’humaine laissa place à une louve noire comme la nuit, les babines retroussées, les dents serrés et ce grondement qui venait du fond de ses entrailles qui résonnait dans la nuit. Mary se voulait menaçante. Elle n’avait aucune idée si la compagne de Nikolaj était en état de se relever et de s’enfuir. Le plus simple était de faire fuir le vampire ou de le tuer rapidement et proprement.

Sale chienne, tuer l’humaine sera bien suffisant pour me venger.

Sautant à la gorge du vampire, celui-ci esquiva de peu, plaquant la louve contre le mur et lui cassant une côte au passage. Aucun glapissement de souffrance ne sortit de la gueule de l’animal, seul un grognement encore plus intense vint annoncer la suite. Mordant le bras de la sangsue de toutes ses forces, Mary lui broya les os, le faisant relâcher la prise. Elle en profita pour s’attaquer à l’une de ses jambes, cherchant à provoquer la fracture de cette dernière. Plus vite elle aura supprimé ses appuis, plus vite elle pourra s’attaquer à ses points vitaux. La pièce n’était pas bien grande, se battre sans faire de dommages collatéraux n’était pas du tout évident, surtout lorsque le but de son adversaire était d’en faire. Ce dernier échappa à sa prise et tenta de se rapprocher de Jodie qui était encore en train de se redresser. Suivant l’élan de l’homme, la louve arriva derrière lui et vint atterrir sur son dos pour l’envoyer droit dans le mur à un mètre à peine de l’humaine. Adressant un aboiement un peu agressif à destination de la blonde, la jeune femme reporta immédiatement son attention sur le vampire. Cela fut une seconde trop tard. Ce dernier l’envoya valser à l’autre bout de la salle, percutant de plein fouet le mur qui céda sous la violence du coup. Un peu sonnée par la réception, la brune se releva un peu trop vite et vacilla avant de secouer sa tête et de remettre ses idées en place. Son corps commençait à être recouvert d’écorchures, rien de grave en soit. Seule sa côte cassée lui faisait mal. Elle revint bien vite dans la salle, à l’assaut du suceur de sang qui était déjà en train de regarder Jodie comme on regarde une bûche de Noël avant de l’engloutir. L’attraction du sang était un gros désavantage pour les vampires qui ne savait pas s’en détacher du tout. La gueule de la louve se referma sur l’épaule droite de son adversaire laissant entendre un craquement grave et immonde, à vous glacer le sang. De sa main gauche, l’homme attrapa Mary par la gorge et la plaqua contre le mur.

Espèce de connasse ...

L’humaine devait s’en aller. Mary avait déjà bien amoché le vampire. Cependant, elle n’avait pas assez de liberté pour se battre dans cet espace confiné. La peur qu’un coup atteigne la blonde par inadvertance ou qu’un mur s’effondre sur elle à cause de leur combat restait présente. Si la louve se battait contre les vampires, c’était bien pour protéger les autres. Elle n'attaquera jamais en premier, mais elle ne laissait rien passer aux suceurs de sang.
Revenir en haut Aller en bas
Jodie Rowley

avatar

Humaine
Admin



¤ AVATAR : Candice Accola
¤ MESSAGES : 515
¤ POINTS : 247
¤ MULTIS : Aaron Davis - Hannah Johnson - Alex Blackwood
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE :

¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/01/2018


MessageSujet: Re: Quand la soirée tourne au vinaigre Mar 27 Nov - 13:55

Quand la soirée tourne au vinaigre


L'espace d'un instant, Jodie doit bien avouer qu'elle se pose la question. Est-ce que Nik a vraiment envoyé quelqu'un pour la surveiller ? Lui parlerait de protection plus que d'une surveillance mais, dans les faits, ça reviendrait au même. Si c'est le cas, il va falloir qu'elle lui en touche deux mots enfin, déjà faut qu'elle sorte de cette situation. Le fait d'entendre l'autre femme dire qu'elle n’obéit pas à Nikolaj est, d'une certaine manière, un peu rassurant. C'est qu'elle prendrait un peu mal le fait que l'alpha fasse perdre du temps à un loup pour garder un œil sur elle, même si cette situation tend à penser qu'elle en a besoin. Ce qui est certain en revanche c'est que la femme qui vient d'arriver n'a rien de la simple humaine puisqu'elle vient de prendre la forme d'une louve avant de bondir sur le vampire. Jodie aimerait dire qu'elle s'habitue à ce genre de choses, qu'elle s'habitue au fait que sa vie gravite autour de surnaturels, qu'elle s'habitue à voir des transformations. Mais ce n'est pas le cas, ça reste toujours aussi impressionnant pour elle.

Pas plus qu'elle ne peut s'habituer aux bruits des os qui craquent dans un affrontement. Jodie sait très bien qu'il est question de rivalités, de guerres et de protection. Mais, dans son joli petit monde, personne ne devrait avoir à se taper dessus. Elle ne supporte pas cela. Debout, elle cherche une solution pour éviter que les deux autres s’entre-tuent et c'est quand elle va pour bouger que le vampire est projeté juste à côté d'elle. Une exclamation de surprise s'échappe de sa bouche dans un sursaut. La louve est envoyée contre un mur qui s'effondre. Hey, son cabinet tout beau, tout neuf ! Pas le temps de s'intéresser au mobilier et, puis, de toute façon, elle s'en tape. C'est un pas sur le coté qu'elle fait quand le vampire reporte son attention sur elle. Il n'a pas le temps de faire quoique ce soit qu'une mâchoire se referme sur son épaule avant que la louve ne soit plaquée contre un mur. Ok.

Jodie court vers un tiroir qu'elle ouvre pour en sortir une seringue, regrettant déjà son geste. L'objet manque de glisser dans sa main en sang mais elle ressert sa prise dessus. Passant au-dessus de divers débris, alors que le vampire est concentré que la louve, Jodie arrive dans son dos pour planter l'aiguille dedans et appuyer sur le piston. La réaction du vampire est immédiate : il relâche la louve et s’empare de Jodie par la gorge en lui faisant face. Très vite, l'humaine sans ses pieds quitter le sol et, par instinct ce sont ses mains qu'elle reporte sur les avants-bras du vampire pour tenter de se défaire de cette prise.

« Tu croyais quoi, qu'un anesthésiant aurait de l'effet sur m... »

Il ne finit pas se phrase, relâche Jodie en hurlant alors qu'elle s'écroule au sol. Une main se porte sur son cou qui gardera probablement la trace des doigts du vampire alors que ce dernier se tort dans tous les sens pour enlever l'aiguille restée fichée dans son dos. Même quand il tient la seringue dans les mains, il n'arrive pas à tenir en place, continuant de beugler sous la douleur.

«  Pas... Anesthésiant... Eau... Bénite... »

Qu'elle explique lamentablement à cause d'une gorge un peu trop mal traitée. S'il y a bien une chose que Jodie à compris ces huit derniers mois, en travaillant à soigner des surnaturels, c'est qu'il faut parfois les maîtriser un peu. Elle fait avec les moyens du bord, ceux qui lui sont accessibles en tant qu'humaine. La dose n'a rien de mortelle, elle serait bien incapable de tuer quelqu'un de toute façon. Elle est seulement suffisante pour être assez désagréable afin qu'il soit désorienté et plus vraiment capable de réfléchir correctement. Jodie est toujours au sol quand elle lève son regard sur la louve. Cette dernière à une occasion en or pour se débarrasser du vampire et, de ça, Jodie est bien consciente. Alors elle secoue doucement la tête en regardant cette louve.

«  Ne le tuez pas. »

Qu'elle articule difficilement. Nikolaj aurait été à la place de la louve, Jodie aurait pu dire n'importe quoi qu'il aurait quand même tué le vampire. Elle le sait. Mais ce n'est pas lui alors peut-être que cette louve se contentera de le maîtriser pour le mettre hors d'état de nuire. C'est qu'elle en a marre Jodie de voir des vampires mourir. Même si c'est parce qu'ils ont cherché à s'en prendre à elle, l'humaine se sent toujours responsable de ces morts.

©crack in time


Revenir en haut Aller en bas
Mary Thellier

avatar

☽Loup-Garou☾
Meute du Sud



¤ AVATAR : Olivia Wilde
¤ CRÉDITS : nonapbf
¤ MESSAGES : 488
¤ POINTS : 43
¤ AGE : 31 ans / 143 ans
¤ ZONE LIBRE : Solitaire ~ Fidèle ~ Méfiante ~ Protectrice ~ Agressive ~ Sensible
¤ GROUPE : Gamma de la meute Sud
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 26/09/2018


MessageSujet: Re: Quand la soirée tourne au vinaigre Mer 28 Nov - 22:19

Jodie & Mary ~ 15 Novembre 2018

Le combat semblait s’éterniser. La louve ressentait de plus en plus la douleur liée à ses blessures qu’elle avait cherché le plus longtemps possible à annihiler. L’humaine présente n’arrangeait rien au déroulement du combat. Si seulement elle l’avait écouté et s’était enfuie sans hésiter au début. La prise que le vampire avait sur son corps l’empêchait de réagir. Elle devait trouver une solution pour reprendre le dessus. Un bras plaqué sur sa gorge pour la maintenir contre le mur, l’autre qui s’appuyait en travers de son corps pour minimiser ses mouvements, cherchant à broyer des côtes supplémentaires, Mary était en mauvaises postures, mais elle n’allait pas abandonner comme ça. Puis d’un coup d’un seul, l’animal au pelage noir alla rejoindre le sol tandis que le suceur de sang attrapa la fameuse Jodie. Pourquoi n’était-elle toujours pas partie ? Elle désirait franchement mourir de toute évidence, c’était bien sa veine. Secouant la tête, la jeune femme devait reprendre du poil de la bête. Prenant une respiration, elle allait repasser à l’attaque lorsque l’homme tomba à genoux, relâchant l’humaine au passage. L’odeur lui indiqua bien vite le contenu de la seringue, ce qui allait la ravir. La blondinette n’avait pas agi si bêtement que ça, même si son action était stupide au vu des risques encourus.

L’avantage c’est que la fin du combat allait être facile. La brune n’aimait pas en finir ainsi, un peu à la déloyale, mais elle ne pouvait laisser repartir ce suceur de sang en vie. Par contre, là où elle se retrouva à jouer les statues, c’est quand la jeune femme qui lui faisait face lui fit non de la tête. Etait-elle en train de rêver ? Non, les mots qui sortirent de sa bouche n’étaient pas un rêve, Jodie lui demandait très clairement de ne pas achever la sangsue. Surprise, le mot était faible. Avec un peu de recul, elle se rendit compte qu’il était bien étrange d’avoir une seringue d’eau bénite sous la main comme ça. A quoi jouait cette humaine qui avait pour compagnon nul autre que l’Alpha du Nord ? Reprenant sa forme humaine, Mary se retrouva nue. Même si la majorité des loups ne se formalisaient plus de cela, elle n’avait jamais réussi à passer outre sa gêne naturelle. Elle assumait bien plus que durant sa vie humaine, mais c’était loin d’être le top. Avançant de quelques pas pour se rapprocher du vampire et de l’humaine, la louve mit un bon crochet du droit dans la tête du vampire afin de l’assommer, coup un peu violent et gratuit mais qui permettrait d’être tranquille.

A quel moment vous-êtes vous dit que garder un vampire en vie, un vampire qui vous veut du mal, était une bonne idée ?

Ecoutant la respiration et les battements du coeur de son hôte, Mary retrouva cette sensation, ce bruit bizarre. Instinctivement, elle baissa le regard en direction de la poitrine de Jodie, s’accroupissant face à elle. Maintenant que le calme était revenu, elle put se concentrer pour enfin distinguer les deux battements. Alors c’était ça, la jeune femme était enceinte. Elle ne devait donc plus s’inquiéter que pour elle mais pour eux deux. Etait-elle au courant ? Il était difficile de croire qu’entourée de loups, aucun d’eux ne lui ai déjà fait la remarque. Nikolaj avait bien du s'en rendre compte. Cette petite humaine était donc celle qui avait fait chavirer le cœur du roi Keegan. Indirectement, elle ne put s'empêcher de se dire que Cassiopée souffrait à cause d'elle. Mais elle balaya très vite cette pensée qui était plus que stupide. Elle le savait depuis le temps qu'on ne décidait pas de qui on tombait amoureux. Tournant la tête, elle constata que ses vêtements avaient été réduit en lambeaux. Échappant un petit soupir, elle allait devoir rentrer chez elle sous sa forme lupine. Reportant son attention sur la blondinette, elle observa sa main ensanglantée, blessée par les débris de verre.

Je pense que je n’ai pas besoin de vous avertir que c’est un vampire mort. Même si ça n’est pas ce soir, je doute que Nikolaj le laisse errer bien longtemps. Le risque est trop grand pour vous deux.

Et par “vous deux” elle ne songeait pas au loup mais à l’enfant qu’elle portait dans son ventre. De toute manière, la brune n’allait pas laisser la sangsue ici. Une fois qu’elle l’aura emmené, elle verra bien si elle le laisse partir en vie ou pas. Mais ne pas le tuer après ce qu’il venait de faire risquait de créer des complications entre la meute du Sud et le roi du Nord.
Revenir en haut Aller en bas
Jodie Rowley

avatar

Humaine
Admin



¤ AVATAR : Candice Accola
¤ MESSAGES : 515
¤ POINTS : 247
¤ MULTIS : Aaron Davis - Hannah Johnson - Alex Blackwood
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE :

¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/01/2018


MessageSujet: Re: Quand la soirée tourne au vinaigre Dim 2 Déc - 20:28

Quand la soirée tourne au vinaigre


Si on avait dit à Jodie qu'un loup était capable de reconnaître de l'eau bénite dans une seringue, elle n'y aurait jamais cru. Jamais elle n'aurait pensé que cela puisse avoir une odeur particulière étant donné que la bénédiction de l'eau n'étaient que des paroles prononcées, sans qu'aucun additif ne soit ajouté à l'eau en elle-même. D'un autre côté, elle n'avait jamais cru non plus qu'un prête puisse réellement bénir de l'eau. Faut dire que la française n'est pas très portée sur la religion et qu'elle n'y a jamais cru. Pourtant, difficile de nier certaines choses quand, devant elle, le vampire s'agite dans tous les sens.

C'est un soupir de soulagement qui s'échappe des lèvres de Jodie quand elle voit la louve reprendre forme humaine, estimant que cette action veut dire qu'elle ne compte pas tuer le vampire. Bien qu'elle doit bien avouer avoir un petit moment de doute quand elle voit un coup partir mais, finalement, le vampire cesse de s'agiter sans pour autant perdre la vie. Action qui sera bientôt suivi par une sorte de reproche face à l'incompréhension de la demande de Jodie. Oui, elle sait. Ce n'est pas normal de vouloir garder un vampire en vie. Ça doit être ce qu'elle entend le plus depuis qu'elle est avec Nikolaj.

« J'vais pas vouloir sa mort alors qu'il cherchait juste à venger la vie de son infant. »

Toujours cette histoire de cercle vicieux à la con. Nikolaj tue un vampire, le sire de ce vampire décide de se venger... S'il avait tué Jodie, c'est Nik qui serait à son tour parti la venger... Et on en sort plus jusqu'à ce que quelqu'un d'autre se fasse tuer. Et puis, de toute façon, il est hors de question qu'elle soit responsable de la mort de quelqu'un, même indirectement, encore une fois. Alors elle va pour se relever mais se stoppe dans son action quand la femme vient s'accroupir face à elle. Le regard se lève vers cette femme, Jodie lui doit des remerciements. Elle n'a pas le temps d'ouvrir la bouche que la louve reprend en parlant du vampire, du fait que ce n'était qu'une question de temps avant qu'il ne meurt, avant d'ajouter le danger qu'il représente pour eux deux. Eux deux... Jodie ferme les yeux dans un léger soupir. C'est quand elle les ouvre à nouveau qu'elle reprend la parole.

« Vous savez, c'est assez vexant de savoir que tout le monde peut être au courant. »

Elle n'avait même pas eu l'occasion d'avoir des doutes à cause des petits signes qui peuvent nous orienter vers une grossesse. Non il avait fallu que ce soit Ethan qui l'apprenne à Nik avant que ce dernier ne vienne chercher une confirmation, suivit de Daniel. Si Jodie voulait une grossesse normale, comme n'importe laquelle de ses amies humaines, elle pouvait toujours rêver.

« Et pour information, ça sera un vampire mort que si Nikolaj est au courant. »

Si Nik ne vient pas lui demander comment s'est passé sa soirée, elle devrait pouvoir réussir à garder l'information pour elle. Bon, s'il pose des questions ça va être un peu plus compliqué vu qu'elle ne sait pas mentir et qu'il mettra moins de deux secondes pour comprendre qu'il s'est passé quelque chose... Ok... Un problème à la fois. Jodie se relève pour aller vers un casier renversé qu'elle ouvre difficilement. C'est à l'intérieur qu'elle attrape des vêtements avant de les tendre à la jeune femme.

« Tenez. Si y a bien un truc que j'ai compris en soignant des surnaturels, c'est qu'il est préférable d'avoir des affaires de rechanges. » Elle attend que les affaires soient prises avant de reprendre. « En tout cas, merci beaucoup pour votre intervention. »

Ce qui est sincère et pas forcé. Jodie est une inconsciente mais elle sait quand même reconnaître quand quelqu'un vient de lui venir en aide. Et elle pourrait la remercier pendant un petit moment mais il y a un vampire qui risque de se remettre de son coup à la tête. Ça reste solide ces êtres, sans parler de leur capacité à se régénérer même si le processus est un peu plus compliqué avec de l'eau bénite.

« Est-ce que je peux abuser et vous demandez de le transporter dans une pièce à côté ? »

Une salle de soin, sur un lit. Jodie n'aura plus qu'à lui passer une perfusion avec quelque chose qui laissera le vampire dans un état comateux. Au moins le temps qu'elle trouve une solution à ce petit problème.

©crack in time


Revenir en haut Aller en bas
Mary Thellier

avatar

☽Loup-Garou☾
Meute du Sud



¤ AVATAR : Olivia Wilde
¤ CRÉDITS : nonapbf
¤ MESSAGES : 488
¤ POINTS : 43
¤ AGE : 31 ans / 143 ans
¤ ZONE LIBRE : Solitaire ~ Fidèle ~ Méfiante ~ Protectrice ~ Agressive ~ Sensible
¤ GROUPE : Gamma de la meute Sud
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 26/09/2018


MessageSujet: Re: Quand la soirée tourne au vinaigre Mar 4 Déc - 23:01

Jodie & Mary ~ 15 Novembre 2018

Mary avait rapidement compris le liquide qui se trouvait dans la seringue. Malgré que les blessures soient internes, l’odeur de chair brûlée ne trompait et, chez un vampire, cette odeur était rarement dû à autre chose que de l’eau bénite. La réaction de leur adversaire ne faisait que confirmer sa pensée concernant la substance que l’humaine lui avait injecté. Etant donné que la situation était à présent sous contrôle, la brune reprit sa forme humaine afin de pouvoir répondre à la jeune médecin. Communiquer avec quelqu’un d’autre qu’un membre de la meute n’était pas vraiment possible sous forme lupine. La blonde semblait soulager de la voir se retransformer sans trop savoir pourquoi. Ses paroles sonnaient creux à l’oreille de la louve. Sa conscience lui dictait d’achever la sangsue sur le champ pour avoir attenté à la vie d’un être humain. Les raisons de la jeune femme semblaient sortir d’un autre monde, un monde comme celui des bisounours. Prenant le ton de la plaisanterie, la louve répliqua :

Oh dans ce cas je le laisse vous tuer la prochaine fois ?

Peut-être bien que la compagne de l’Alpha du Nord avait des tendances suicidaires. Evidemment, Mary n’en ferait rien. Nikolaj voudrait très certainement sa mort à elle aussi si elle laissait la blonde mourir devant elle sans lever le petit doigt. De toute évidence, la remarque suivante de la louve n’avait pas plu à Jodie. Et puis merde, ça n’était pas son problème si elle avait décidé d’évoluer dans le monde des surnaturelles où quasiment toute la population était détentrice d’une ouïe très fine. Levant les yeux au ciel une fraction de seconde, l’humaine se préoccupait de choses qui n’avait pas lieu d’être, surtout pas tout de suite maintenant, dans la situation dans laquelle elles étaient. L’ajout tel un détail du fait que le vampire sera mort si le roi Keegan apprend ce qui est arrivé arracha un petit sourire à la jeune femme. Même quelqu’un qui ne l’avait jamais rencontré et qui vivait à Londres depuis un petit moment l’aurait deviné. Mais ce qu’elle ne sait pas c’est que la brune ne laissera pas le vampire repartir en vie. Il avait déjà commis une erreur et s’en était une de trop. Même si elle pouvait l’achever maintenant devant l’humaine, en allant à l’encontre de ce qu’elle disait, elle n’en fit rien : simple respect pour ce qui semblait être la propriétaire des lieux. Jetant un oeil au alentour, la brune se rendit compte qu’une seringue avait tout à faire dans un endroit pareil. Etait-ce un cabinet médical ou bien une clinique ?

Avec les blessures que vous avez, vous pensez vraiment que vous allez pouvoir lui cacher ce qui est arrivé ?

Sans parler de l’odeur de la louve et du vampire qui devaient s’être imprégné dans ses vêtements, odeur corporel mais surtout l’odeur de leur sang. Etant donné la proximité de l’humaine avec le combat qui venait d’avoir lieu, il y avait forcément eu des éclaboussures. Mary ne doutait en rien des facultés de l’Alpha à sentir tout cela sur la blonde.Et même si Jodie se douchait et brûlait ses vêtements, ses blessures seraient encore présentes. Il était hors de question pour la jeune femme de mentir à l’Alpha du Nord si celui-ci, dans un cas très peu probable, venait lui demander des comptes. Elle vit alors la blonde se diriger vers un casier d’où elle extirpa des vêtements propres. La louve n’allait pas clairement pas refuser. Attrapant les fringues, elle lui adressa un bref sourire, souhaitant reprendre la parole lorsque les paroles de la jeune médecin lui coupèrent l’herbe sous le pied.

Merci à vous pour les vêtements.

Soigner les surnaturels ? Etait-ce ce qu’elle faisait ici ? Ecoutant de nouveau la blonde, elle acquiesça d’un signe de tête avant d’enfiler en deux temps trois mouvements les habits qu’elle lui avait remis. Puis, Mary souleva l’homme inconscient avant de suivre Jodie dans une autre pièce. Cette dernière lui désigna le lit dans un coin de la pièce pour déposer le mort-vivant. Observant à nouveau les environs, la brune ne savait pas trop quoi penser de l’endroit. Même lorsque le cabinet de l’humaine était dans le sud, elle n’en avait jamais entendu parlé.

Vous soignez les surnaturels vous m’avez dit ? Comment cela se fait-il que vous soyez toujours en vie ?

Simple constat, une frêle humaine comme elle ne pouvait rivaliser avec un loup ou un vampire. Et même si le risque provenait clairement des vampires, cela n’expliquait en rien comment la jeune femme avait survécu en faisant un métier de ce genre.

Vous voulez lui faire quoi au vampire ? Je préfère vous prévenir, je ne vous laisserais pas ici avec lui seule. Je peux le larguer à l’autre bout de la ville en partant si vous voulez.

Evidemment, la brune ne précisait pas qu’elle ne comptait pas le larguer en vie. Au pire, le déposer en extérieur au petit matin ferait vite l’affaire. Infant ou pas, ce suceur de sang n’aurait pas dû s’en prendre à une humaine. S’adossant au mur à l’opposé du lit, l’odeur du macabé l’écoeurant un peu, Mary observa son hôte tout en écoutant ce qu’elle pouvait avoir à lui dire. Si jamais la petite humaine pensait qu’elle venait de faire une simple proposition, elle se trompait. La brune repartirait avec le cadavre ambulant qu’elle le veuille ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Jodie Rowley

avatar

Humaine
Admin



¤ AVATAR : Candice Accola
¤ MESSAGES : 515
¤ POINTS : 247
¤ MULTIS : Aaron Davis - Hannah Johnson - Alex Blackwood
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE :

¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/01/2018


MessageSujet: Re: Quand la soirée tourne au vinaigre Mer 5 Déc - 0:51

Quand la soirée tourne au vinaigre


Jodie sait bien que son point de vue est compliqué à comprendre. Elle sait bien qu'il peut sembler naïf mais, elle a été élevée de cette manière et il est difficile de changer ce que l'on est profondément. Alors quand la femme vient lui dire qu'elle laissera le vampire la tuer la prochaine, Jodie ne sait pas quoi faire d'autre que de lui répondre par un sourire navré. Dans le fond, elle sait très bien que la vie du vampire est comptée mais, elle a envie de croire que les choses peuvent être différentes. C'est la louve qui souligne les blessures de Jodie et, dans un réflexe, cette dernière porte les yeux à ses mains. Elle hausse les épaules.

« ça ne sera pas la première fois que je rentre avec quelques blessures. »

Est-ce qu'on s'habitue à ce genre de choses ? Il faut croire que oui vu le ton qu'elle emploie en disant cela. Franchement, elle ne s'en sort pas si mal. Il n'y aura même pas de marque de morsures. Ça ce sont les blessures qui lui posent le plus de problèmes, en plus de souvent créer une dispute avec Nikolaj. Elle n'a pas le boulot le plus simple et les problèmes ne viennent pas que des vampires. Un loup qui se réveille d'une grave blessure peut avoir des réactions assez impressionnantes, surtout avec la force dont ils sont capables. Pour ce qui est des odeurs, autant dire qu'en bossant avec des surnaturels, Jodie à toujours des odeurs de différentes espèces sur elle, ainsi que celle du sang. Mais plutôt de s'attarder sur la manière dont elle va expliquer les choses à Nik, Jodie préfère passer des vêtements à la louve qui s'empresse de s'habiller.

Elle remercie la louve de bien vouloir transporter le vampire. Et c'est quand Jodie s'active à lui enfoncer une aiguille dans le bras pour préparer une perfusion, que la brune s'interroge sur le fait que Jodie soit toujours en vie. Question spontanée qui rend impossible, pour Jodie, de retenir un sourire amusé. En fait, il y a un tas de raisons qui font qu'elle est encore en vie. Il y a même des raisons qui lui échappent complètement. Alors elle accroche la perfusion qu'elle connecte pour laisser le vampire dans un état comateux avant de relever la tête vers la louve.

« Si on ne compte pas ce soir. La fois où j'ai vraiment faillie mourir, c'était dans les rues de Londres. Des vampires, qui venaient d'arriver en ville. J'étais juste au mauvais endroit, au mauvais moment. » Elle hausse les épaules. « Et, en fait, si je suis en vie c'est parce que c'est un autre vampire, que j'avais déjà soigné ici, qui est intervenu. »

La seule chose dont elle commence à douter, c'est si Ethan lui a sauvé la vie parce qu'il avait une dette ou s'il l'a fait parce que, finalement, le clan du sud – passé au nord – n'a pas tellement envie de la voir mourir. Pas maintenant en tout cas. Bon en vrai, il y a une autre fois où elle a failli mourir mais, là encore ça n'a rien à voir, puisque c'est Nikolaj – possédé par un larve – qui avait été à l'origine de l'attaque. Oh, puis, en vrai, elle est morte deux fois aussi. Dans des illusions. Alors franchement, à bien y réfléchir, elle n'est pas certaine que ce cabinet soit le pire des dangers pour elle.

« Et puis, en vrai, même si on compte ce soir. En y regardant bien c'est pas le métier que je fais qui est en cause mais plutôt la personne avec qui je vis. » Ce qui ne veut pas dire qu'elle estime que Nikolaj est responsable. C'est comme ça, c'est tout. Elle finit par désigner le vampire d'un mouvement de tête. « Oh mais dans cet état, franchement, il ne fera pas grand-chose donc, il n'y a pas de risque qu'il se passe quelque chose. »

c'est que Jodie est assez septique sur la suite des événements si elle laisse le vampire à la louve. Alors autant le garder ici jusqu'à ce qu'elle trouve une solution. Elle en trouvera une. Elle en trouve toujours. Quoiqu'il en soit, elle se rend surtout compte que la rencontre est assez particulière pour que les choses n'aient pas été faites dans l'ordre. Alors, elle finit par tendre une main vers la louve, avant de voir les coupures qui se trouvent dessus. Pas terrible... Du coup, elle range sa main dans un air navré avant de reprendre.

« J'étais partie pour me présenter mais, en fait, on dirait que ce n'est pas la peine. »

C'est quand même perturbant, des fois, de chercher à être discrète. Enfin, Jodie ce n'est pas celle qui se balade tout le temps à côté de Nikolaj, ni même dans la meute du nord. Pourtant c'est loin d'être la première qu'on sait qui elle est, alors qu'elle ignore tout de son interlocuteur. Une interlocutrice pour le coup.

« Et du coup, vous ne travaillez vraiment pas pour Nikolaj ? Non parce que, c'est quand même bien le genre à me faire surveiller. » C'est lui, après tout, qui avait parlé de bulle protectrice. Et franchement, si c'est le cas, il va falloir qu'elle lui en touche deux ou trois mots. « Surtout depuis que... » Elle jette un regard à son ventre. « Enfin, vous voyez quoi. »


©crack in time


Revenir en haut Aller en bas
Mary Thellier

avatar

☽Loup-Garou☾
Meute du Sud



¤ AVATAR : Olivia Wilde
¤ CRÉDITS : nonapbf
¤ MESSAGES : 488
¤ POINTS : 43
¤ AGE : 31 ans / 143 ans
¤ ZONE LIBRE : Solitaire ~ Fidèle ~ Méfiante ~ Protectrice ~ Agressive ~ Sensible
¤ GROUPE : Gamma de la meute Sud
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 26/09/2018


MessageSujet: Re: Quand la soirée tourne au vinaigre Dim 9 Déc - 21:37

Jodie & Mary ~ 15 Novembre 2018

La blonde qui lui faisait face était bien naïve de toute évidence. Elle était également dotée d’une grande gentillesse. Elle lui faisait un peu penser à elle, lorsqu’elle était humaine. Mais la louve ne se rappelait pas être si naïve. Il aurait fallu que Joachim soit encore de ce monde, il aurait été le seul capable de juger de son caractère à cette époque. Son époux la connaissait si bien. Avant leur mariage, les deux jeunes avaient appris à se connaître et à s’apprivoiser jusqu’à devenir ami. Cet arrangement entre leurs parents qui avait tant fait peur à Mary s’était finalement bien fini. Par la suite, ils avaient fini par se tourner réellement autour à la plus grande surprise de la jeune Blanc. Etrangement, Jodie lui rappelait sa vie humaine, loin des combats contre les vampires et des transformations lunaires. Et ça, malgré le fait que sa vie à elle baignait complètement dans le surnaturel. En même temps, lorsqu’on choisissait pour moitié un loup, un Alpha de surcroît, on ne pouvait s’attendre à avoir une vie paisible. Encore plus si on choisissait d’un autre côté un métier relié au monde surnaturel comme la jeune médecin. Sa vie n’avait rien de tranquille. Se faire blesser n’était pas censé être une habitude pour l’humaine et pourtant, le ton de sa voix laissait entendre le contraire.

Même si ce n’est pas la première fois, je doute qu’il ne vous questionne pas sur le pourquoi.

Mary ne s’était toujours pas présentée et elle ne savait pas encore si elle allait le faire. Nikolaj ne connaissait pas son identité, uniquement son visage. Mais moins Jodie avait d’éléments sur elle et moins cela pourrait revenir aux oreilles de l’Alpha du Nord. Il n’allait probablement pas lui en vouloir d’avoir défendu la femme qu’il aime ainsi que son futur enfant. Pour autant, il risquait de ne pas comprendre que la Gamma du Sud sache se défendre et se lance dans la bataille ainsi malgré la politique de paix de Jack. Et moins la brune aurait d’explications à lui donner, mieux elle se porterait. Même s’il n’était pas aussi horrible que ce qu’elle s’était imaginée, loin de là même, faire face au roi Keegan n’était pas la position la plus sympathique. Le jugement qu’il portait sur Jack ne lui convenait pas, même si elle partageait plus son point de vue que celui de son Alpha. Evidemment, elle s’abstiendra de tout commentaire de la sorte devant lui. Il était venu en donneur de leçons et la jeune femme n’avait pas franchement apprécié.

Vous trempez dans le monde des surnaturels et vous n’avez jamais mis votre vie en jeu plus de deux fois ?

La louve était septique. Soit la blonde avait énormément de chances, soit sa naïveté oubliée certains cas où elle était réellement en danger sans s’en rendre compte. Le fait qu’un vampire lui ait sauvé la vie la surprit. Même si Mary voulait croire qu’une sangsue puisse avoir un peu de bon sens et de bonté en elle, se mettre en danger pour sauver une humaine était encore un autre niveau. A moins bien sur que la personne en question est quelque chose à tirer de cela. Même si Jodie avait soigné le vampire, elle doutait clairement du fait qu’il se montre reconnaissant à ce point. Laissant la jeune femme parlait librement, et Dieu sait que cela n’était pas compliqué de laisser Miss Rowley parler, cette dernière confessa que son lien avec le roi Keegan était la plus grosse raison de sa mise en danger régulière. La remarque suivante étira un sourire à la louve. La blondinette pouvait dire ce qu’elle voulait, elle repartirait avec le cadavre sur l’épaule. Soit elle finirait par faire céder Jodie, soit elle le prendrait par la force. Elle ne l’avait pas sauvé pour rien et le vampire ne méritait pas franchement de survivre. La brune souria de nouveau à la remarque comme quoi les présentations ne semblaient pas nécessaires. Malheureusement pour elle, la jeune femme était connue dans le monde des surnaturels, à cause de sa moitié une fois de plus. Les dernières phrases de la médecin firent doucement rire la louve.

A juste titre qu’il veuille vous surveiller je pense. Mais non, je n’appartiens pas à la meute du Nord, je n’ai donc aucun lien avec Nikolaj. Mais il serait capable de venir me mettre une bonne brasse si je laisse ce cadavre ici avec vous toute seule. Et encore je pèse mes mots.

Dernière tentative pour convaincre gentiment l’humaine de la laisser s’occuper du vampire. Elle était plus partante pour le tuer que le laisser repartir mais son choix définitif n’était pas encore fait. Observant la soigneuse s’affairer, une question traversa l’esprit de Mary. Elle devait peut être pousser la scientifique à réfléchir au pourquoi il était plus sage de laisser la louve repartir avec l’homme sous le bras plutôt qu’elle s’en occupe seule.

Avez-vous au moins la moindre idée de quoi faire de lui ? Je veux dire vous ne pouvez même pas le soulever pour le déplacer et je le vois mal se réveiller ici et accepter de partir bien sagement. Vous êtes censée faire attention pour deux ...

La culpabilisation, la raison, des choses qui devraient l’atteindre. En tout cas, la brune l’espérait fortement afin qu’elle ne l’ait pas sauvé pour rien. Elle serait bien sotte de rester camper sur ses positions après tout ces éléments concrets qui prouvaient que laisser la sangsues à la louve était la plus sage des décisions.
Revenir en haut Aller en bas
Jodie Rowley

avatar

Humaine
Admin



¤ AVATAR : Candice Accola
¤ MESSAGES : 515
¤ POINTS : 247
¤ MULTIS : Aaron Davis - Hannah Johnson - Alex Blackwood
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE :

¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/01/2018


MessageSujet: Re: Quand la soirée tourne au vinaigre Hier à 14:15

Quand la soirée tourne au vinaigre


Oui Nikolaj risquait de l'interroger sur ses blessures. Et oui, Jodie serait incapable de mentir face à des questions trop directes. Mais, est-ce qu'elle est obligée de penser à tout cela maintenant ? Entre temps, la petite blonde aura probablement trouvé une solution qui lui échappe encore pour le moment. A croire qu'il est trop compliqué de comprendre qu'elle en a juste marre de se sentir responsable de la mort d'un vampire. Parce qu'à chaque fois qu'on en tue un pour la défendre, c'est elle qui se sent coupable et, franchement, ce n'est pas le genre de choses qu'elle vit au mieux. Surtout depuis que des hormones peuvent lui mettre les nerfs un peu à vifs. Jodie prend le temps de réfléchir aux nombre de fois où sa vie a été mise en danger. Peut-être qu'elle en oublie. Peut-être que son manque d'instinct de survie lui font dégrossir ce chiffre. Mais, dans les faits, les fois où elle a vraiment pensé ne pas avoir d'issue n'avaient pas été si nombreuses que cela. Alors, elle se retrouve à hocher la tête pour le confirmer auprès de la louve.

«  En vrai, ce n'est pas si étonnant que cela. »

Jodie a une place particulière quand on y réfléchit bien. Elle a une cible bien visible sur le dos mais, c'est cette cible qui lui évite aussi pas mal de problèmes. Jodie c'est la fille à abattre sur on veut porter un gros coup à l'Alpha du nord, si on veut qu'une guerre s'enclenche pour de bon. Du moment qu'on n'en est pas là, elle est aussi l'humaine à garder en vie pour avoir la possibilité de choisir l'instant où on aura envie de porter préjudice à Nikolaj. Chose qu'elle a fini par comprendre et sur quoi elle travaille en secret dès qu'elle a un peu de temps libre pour protéger ses arrières et celui d'autres personnes. Après, bien sûr, il y a toujours ces solitaires, à l'image de ce vampire, qui est hors de contrôle et qu'elle ne peut pas prévoir. En tout cas, ce qu'elle prévoit pour se mettre à l’abri, ce n'est certainement pas à cette louve qu'elle va en parler. En fait, ce n'est pas aux loups en général qu'elle peut en parler.

Ce qui est certain, en revanche, c'est que la louve ne songe pas à donner son identité. Point sur lequel Jodie décide de ne pas insister, estimant que si elle agit de cette façon c'est qu'il y a sûrement une raison. En tout cas, la louve semble d'accord avec le fait que Nikolaj fasse protéger Jodie, ce qui a une tendance à la faire soupirer. Dans le fond, elle comprend aussi, ce n'est pas le souci. Mais franchement, qui a envie d'être surveillé à longueur de temps ? En plus d'aimer une certaine indépendance, la blonde ne peut pas comprendre qu'on fasse perdre du temps à des gens pour cela. Il y a quand même des choses plus importantes à faire, non ?

C'est quand même assez vexant que, quoiqu'il arrive, on ne cherche pas à écouter ce que Jodie veut par crainte des représailles de Nikolaj. Jodie veut bien entendre qu'elle n'a rien d'impressionnant, surtout face à un Alpha mais, quand même, est-ce qu'on peut lui laisser ses propres choix ? Pourquoi est-ce qu'il faut que tout le monde décide pour elle, par rapport à Nikolaj ? S'ils sont ensemble, ils ne sont pas non plus une seule et même personne, chacun ayant le droit d'avoir ses avis et ses envies !

«  Écoutez, vraiment je vous remercie pour votre intervention et ce que vous avez fait. Mais, de toute façon, je ne sais même pas qui vous êtes alors, même s'il vient à me poser la question je pourrais même pas lui répondre. » Finalement, c'est peut-être mieux qu'elle n'ai pas donné son identité. «  Du coup, il n'y a pas de raison qu'il décide de vous reprocher quoique ce soit. »

Jodie à l'impression de toujours devoir négocier pour qu'on se décide à l'écouter, pour qu'on prenne en compte ce qu'elle veut. Elle sait très bien que c'est un peu le revers de la médaille d'être avec un Alpha en guerre contre les vampires. Elle sait très bien que tout ne peut pas être parfaite et, franchement, ce n'est pas cela qui la fera partir. Mais, elle a aussi le droit de trouver abusé en se rendant compte qu'on se fiche pas mal de ce qu'elle veut. Mais la louve ne semble pas vouloir en démordre, commençant à argumenter par des moyens techniques et, surtout, par le fait que Jodie n'est plus la seule personne a qui elle doit faire attention. C'est son index qu'elle pointe vers le bas du lit.

«  C'est pour cette raison qu'on a inventé des roulettes sur les lits et, aussi, des véhicules capables de les transporter. » Maintenant que le vampire était sur un lit, elle pouvait le déplacer. «  Et je n'ai pas dit que je comptais le laisser partir tranquillement, j'ai juste dis que je ne voulais pas qu'il soit tué. Alors, franchement, je compte bien aller demander de l'aider à une personne qui, j'en suis certaine, respectera cette volonté. »

C'est que la blonde commence à avoir pas mal de contacts, vampires, qui ne sont pas forcément pour tuer un des leurs. Et, de toute évidence, qui se fichent un peu de ce que pourra en dire l'Alpha. Elle trouvera bien une solution.


©crack in time


Revenir en haut Aller en bas
Mary Thellier

avatar

☽Loup-Garou☾
Meute du Sud



¤ AVATAR : Olivia Wilde
¤ CRÉDITS : nonapbf
¤ MESSAGES : 488
¤ POINTS : 43
¤ AGE : 31 ans / 143 ans
¤ ZONE LIBRE : Solitaire ~ Fidèle ~ Méfiante ~ Protectrice ~ Agressive ~ Sensible
¤ GROUPE : Gamma de la meute Sud
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 26/09/2018


MessageSujet: Re: Quand la soirée tourne au vinaigre Aujourd'hui à 0:21

Jodie & Mary ~ 15 Novembre 2018

Mary était plutôt surprise de l’attitude de son interlocutrice. Elle ne s’attendait pas vraiment à ça à vrai dire. Le roi Keegan, qui avait la haine des vampires qui coulait dans ses veines en permanence, était avec une humaine qui soignait les suceurs de sang et souhaitait la paix entre toutes les espèces. Elle était un peu abasourdie par une telle découverte. Le contraste entre les deux personnes était flagrant mais pour autant, il ne semblait pas ternir leur relation. Cependant, cela pouvait-il durer ainsi très longtemps ? La brune n’en avait aucune idée. Mais ce qui était sûr, c’est que la jeune médecin était devenue une cible à abattre pour beaucoup de personnes en se mettant en couple avec l’Alpha du Nord. Le fait qu’elle est survécue jusqu’ici était un exploit en soit. Evidemment, la louve n’était pas au courant du nombre prodigieux de vampires qui était passé entre ses mains et encore moins de son pacte, son travail pour Alek Blackwood. Cela complexifiait encore plus la situation de la jeune femme.

De toute évidence, Jodie ne voulait pas de son aide et concrètement, ça l’emmerdait clairement. Ne pas tuer un vampire était quelque chose d’envisageable pour elle. Mais laisser une humaine seule avec un vampire qui avait tenté de la tuer, la Lupa de Nikolaj qui plus est, était impensable. Elle ne s’était pas présentée sachant pertinemment que l’Alpha reconnaîtrait son odeur sur les vêtements de sa chère et tendre. Il faut dire qu’elle ne pensait pas utile de décliner son identité non plus. Le roi du Nord ne lui avait pas demandé durant leur entrevue après tout. Ace l’avait fait lui. Tout le monde n’accordait pas autant d’importance à un nom. Mary était du genre à en accorder beaucoup, peut-être même trop. C’était l’une des raisons qui l’avait poussé à prendre le nom de jeune fille de sa mère et à adapter son prénom. Son nom d’épouse lui rappelait beaucoup trop la douloureuse perte qu’elle avait subit.

J’ai l’impression que vous ne connaissez pas très bien la réputation de Nikolaj parmi les loups. Il est vrai que je ne me suis pas présentée ne songeant pas cela utile mais si vous préférez. Je m’appelle Mary, Mary Thellier et j’appartiens à la meute du Sud. Vous pourrez apprendre mon prénom à Nikolaj si vous le souhaitez.

Elle devait être bien avancé la blondinette avec ces informations. Elle qui se plaignait d’être au courant en dernier. L’information était bien mince, mais elle l’avait tout de même avant le roi Keegan qui ne lui avait pas posé la question. Ne quittant pas la blondinette du regard, cette dernière semblait déterminée. Il faut dire que malgré le fait qu’elle lui ait sauvé la vie, elle n’avait pas plus de raisons que ça de la croire ou de lui faire confiance. Jodie se doutait très certainement qu’elle n’avait rien à craindre d’elle, l’ayant sauvé. Mais elle ne pouvait pas en dire autant concernant la sécurité du vampire. La jeune médecin n’était probablement pas au courant de l’existence des différentes meutes et de leurs différences majeures.

La jeune femme reprit la parole, dévoilant un esprit logique et un peu trop terre à terre. Oui les lits roulants étaient fait pour ça et les véhicules étaient adaptés. Pour autant, le garder sous perfusion seule, jusqu’à ce qu’elle l’ait emmené au bon endroit, qu’elle s’en débarrasse et qu’elle prenne la poudre d’escampette était un pari assez risqué. La blondinette était peut-être prête à miser là-dessus, mais absolument pas Mary. La dernière remarque paraissait cinglante aux oreilles de la louve. De toute évidence, elle était en train de se fermer comme une huître et il serait alors hors de question qu’elle l’écoute un temps soit peu. En même temps, depuis le début, l’humaine ne semblait pas vouloir l’écouter rien qu’un peu. A croire qu’il était écrit “bobards” sur son front.

Bien si je vous propose de suivre vos instructions afin qu’on l’emmène loin d’ici et de vous ramener ici après, acceptez-vous enfin que je vous aide ? Justifier à Nikolaj qu’un vampire repart vivant ne me pose aucun soucis. Par contre, vous laissez seule en tête à tête avec celui qui a voulu vous tuer, je ne donne pas cher de ma peau.

Elle ne pouvait pas être plus sincère après tout. Même si son choix premier se serait porté sur une exécution pure et simple, Jodie était celle qui s’était faite attaquée après tout. Si elle ne désirait pas se venger et préférait laisser son agresseur repartir comme il était venu, cela restait son problème. La brune ne serait pas toujours dans les parages pour sauver les miches de la jeune femme. Et puis, s’il n’appartenait pas à un clan de Londres, peut-être qu’en tant que vampire solitaire, ce dernier serait résonné par la bonté et la générosité naïve de la blondinette. Mary ne croyait pas du tout en cette possibilité. Mais cela n’arriverait jamais si on leur laissait pas leur chance non plus. Jack ne cessait de lui répéter ce genre de choses.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Quand la soirée tourne au vinaigre

Revenir en haut Aller en bas
Quand la soirée tourne au vinaigre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Un rendez-vous qui tourne au vinaigre ? [ Pv Dragger Jack ] [ FB 1923 ]
» Quand un simple verre tourne à l'humiliation - Ashton ♥
» "La Moutarde" qui tourne au vinaigre.
» Une histoire de cornichon qui tourne au vinaigre
» Une soirée bien arrosée. (Terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moon's Spell :: BIENVENUE A LONDRES :: Le Nord de la Tamise :: Le Nord :: CMAS-
Sauter vers: