RSS
RSS



AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


''Moon's Spell'' s'inspire du roman ''Salem'' de Sandra Triname. Les autres sources sont diverses et variées.
Redécouvrez certaines races avec des manières de jeux exclusives qui pourront vous ravir. ''Moon's Spell'' cherche plusieurs
PV's très importants pour le développement du jeu. Personnages construits mais libres en plusieurs points, ils ont tous des
liens entre eux. N'hésitez pas, inscrivez vous !



Partagez|

Un jour d'automne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Rose Pepperpot

avatar

∞ Sorcière ∞
Eau



¤ AVATAR : Freya Mavor
¤ CRÉDITS : Pinterest/Zachary Reed
¤ MESSAGES : 112
¤ POINTS : 52
¤ AGE : 23 ans
¤ ZONE LIBRE : 1,58m / 52 kg
Etudiante
Bénévole à la Fondation Ivanov.

Fiche
Histoire
Liens
Fiche de rps
Téléphone
Maison
Grimoire
¤ GROUPE : Sorcière - Coven de Glastonbury (Pays de Galles)
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 14/08/2018


MessageSujet: Un jour d'automne Lun 29 Oct - 15:59

En ce vendredi soir, il n'y avait pas grand monde à la bibliothèque universitaire. A cette heure où certains s'empressent de quitter la fac d'un pas alerte avec des idées bien arrêtées de week-end, Rose traînait encore... Elle avait remit plusieurs fois ses recherches mais ne pouvait décemment pas les différer davantage. Elle avait quoi ? Deux semaines encore à tout casser pour finir son dossier sur l'utilisation thérapeutiques des plantes létales, et à moins de travailler dans l'urgence... Son pas s'affermit alors qu'elle se dirigeait vers le département des plantes. Elle passa l'heure suivante à longer les étagères chargées, à la recherches d'ouvrages de référence sur le sujet de ses recherches. Sa professeur, Mrs Ferguson, était très exigeante sur la forme des travaux rendus.  Elle ne voulait pas perdre de points bêtement en bâclant la bibliographie. Ce dossier était important pour la suite de sa formation d'herboriste...

Les bras chargés de livres, la jeune femme revint à pas lents vers la table qu'elle occupait. Après avoir posé ses grosses lunettes noires sur son nez, elle passa un long moment à prendre des notes, grimaçant parfois dans sa concentration. Il lui fallait recopier les titres des ouvrages, le titre des collections et autres joyeusetés pour ses notes de bas de page. Consciencieuse, elle ouvrit la première de couverture à la recherche de l'éditeur et de l'année de publication. Ceci fait, elle passa aux autres ouvrages devant elle. Elle était totalement absorbée par son travail et n'aperçut pas le soleil décliner à travers la fenêtre. Il était 17 h passées lorsqu'elle écarta d'une main lasse son cahier de prise de notes. Elle avait bien progressé, mais il lui manquait encore deux ou trois ouvrages de référence, si possible des livres récents. Elle ne put s'empêcher de penser que son grimoire ferait une source bien utile, hélas il lui était impossible d'y faire référence... Lissant les plus de sa jupe d'une main nerveuse, elle se décida à errer une dernière fois dans les allées... Hélas, il lui fallu bien se rendre à l'évidence. Il n'y avait plus grand chose. C'était de sa faute, bien sûr ! Les autres étudiants de sa promotion avaient dû emprunter les livres les plus intéressants pour faire leurs travaux... Comment allait-elle faire ? Contrariée, elle se mit à grommeler à voix basse. Sa tante aurait dit "dans sa barbe", mais sa tante était une moqueuse...

- Quelle nouille ! Rose Pepperpot, tu es une nouille !

Alors qu'elle jetait un œil par la fenêtre, elle se rendit compte qu'il se faisait tard... Bon sang, la bibliothèque n'allait pas tarder à fermer !

- Mince !

Elle se leva précipitamment à la recherche de la vieille femme qu'elle avait aperçue un peu plus tôt à l'accueil, mais à sa grande surprise elle s'aperçut que cette dernière avait disparu. A sa place était assis un homme d'à peu près son âge... Il pourrait sans doute la renseigner ! C'est l'esprit empli d'espoir que Rose se dirigea vers lui, mais pour l'heure il était occupé. Pas énervée le moins du monde, la jeune femme se mit à feuilleter un petit livre illustré, tout en tripotant une mèche de cheveux. Un tic d'enfance. Elle attendait patiemment qu'il soit disponible.
Revenir en haut Aller en bas
Zachary Reed

avatar

∞ Initié ∞



¤ AVATAR : Gaspard Ulliel
¤ CRÉDITS : Pinterest
¤ MESSAGES : 75
¤ POINTS : 52
¤ AGE : 24 ans
¤ ZONE LIBRE : • 1m81
• 74kg
• Aristocrate britannique

Fiche
Historique RP
Téléphone
Liens
Chronologie
¤ GROUPE : Initié - Coven de Londres
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 16/09/2018


MessageSujet: Re: Un jour d'automne Lun 29 Oct - 17:26

N’en surprennent certains, travailler dans une bibliothèque n’était pas de tout repos. L’idée selon laquelle les employés se la coulaient douce, assis derrière un bureau toute la sainte journée à lire ou jouer à Candy Crush était une méconnaissance flagrante du métier, une hérésie. Entre l’accueil des usagers, le catalogage, le rangement, et les commandes à réceptionner - liste non exhaustive - une bonne organisation appuyée sur un planning méticuleux, il n’y avait pas de quoi chômer.


Des différentes activités qu’il se devait d’exécuter quotidiennement, Zachary préférait de loin la restauration des ouvrages. C’est d’ailleurs ce à quoi il avait passé son temps toute l’après-midi, évitant le défilement des étudiants et des maîtres de conférence pressés en cette journée d’avant week-end. Chaque vendredi c’était la même chose, un tohu bohu sans interruption au créneau horaire bien défini afin de permettre à tout le monde de prendre la clef des champs sitôt le dernier cours terminé.


Presque tout le monde.


A cette heure-ci, quelques rares âmes erraient encore entre les rayonnages à la recherche de the ouvrage, celui qui leur permettrait de rendre un devoir plus approfondi et qui leur offrirait peut-être la possibilité de grappiller quelques points supplémentaires, accompagnés d’une appréciation positive de la part de leur professeur.


Vers 17h, Zachary était venu relever Vivian à l’accueil pour son dernier service de la journée. Le jeune homme appréciait beaucoup la vieille dame qui avait été sa référente lors de son arrivée à la bibliothèque universitaire. Elle lui avait appris quelques astuces qui lui avaient simplifié la vie à plusieurs reprises. Le privilège de l’expérience.


Assis devant l’écran de l’ordinateur, une pile de revues informatiques posées sur le bureau, Zachary s’évertuait à recouvrir chaque exemplaire d’un film de protection transparent ainsi qu’à fixer une pochette plastifiée sur la dernière page des magazines comprenant un dvd afin de le glisser à l’intérieur. Puis, à l’aide de la douchette, il les scannait un par un afin de les ajouter au catalogue de prêt. Il lui suffirait ensuite d’aller les ranger dans les porte-revues prévus à cet effet.


Ce travail à la chaîne se poursuivait maintenant depuis plusieurs minutes, le jeune homme entièrement concentré sur ce qu’il faisait. Au bout d’un moment, un mouvement sur sa gauche qu’il aperçut du coin de l’oeil attira son attention. Il redressa la tête pour y jeter un bref regard et de découvrir une jeune femme en train de feuilleter un livre en malmenant une mèche de sa longue chevelure blonde.


Depuis combien de temps se trouvait-elle là, à attendre à son guichet ? Aucune idée. Il pivota sur sa chaise pour se mettre face à elle et l’interpella gentiment.


« Je peux vous aider ? »


Il l’observa en attendant sa réponse et se sentit obligé de préciser en lui souriant :


« Vous attendez depuis longtemps ? Parce que si c’est le cas, vous aviez tout à fait le droit de m’interrompre, vous savez. »


Au moins faisait-elle preuve de politesse, il n’allait pas le lui reprocher.

Revenir en haut Aller en bas
Rose Pepperpot

avatar

∞ Sorcière ∞
Eau



¤ AVATAR : Freya Mavor
¤ CRÉDITS : Pinterest/Zachary Reed
¤ MESSAGES : 112
¤ POINTS : 52
¤ AGE : 23 ans
¤ ZONE LIBRE : 1,58m / 52 kg
Etudiante
Bénévole à la Fondation Ivanov.

Fiche
Histoire
Liens
Fiche de rps
Téléphone
Maison
Grimoire
¤ GROUPE : Sorcière - Coven de Glastonbury (Pays de Galles)
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 14/08/2018


MessageSujet: Re: Un jour d'automne Lun 29 Oct - 17:54

Le petit livre qu'elle feuilletait était finalement plus intéressant que sa couverture avait pu lui laisser penser. S'appuyant au guichet, Rose se laissa prendre dans le récit, oubliant le temps et les festivités du week-end qui débutait. Elle sortit un petit paquet de post it roses (évidemment) machinalement de la poche de son corsage, et entreprit d'en coller un dès qu'elle jugeait la page intéressante. Si quelqu'un l'avait vue faire, il aurait certainement ri, voyant la multitude de feuillets dépasser des pages...

Rose était donc absorbée lorsque le jeune homme de l'accueil la découvrit, la tête penchée sur son ouvrage. Il l'interpella sans doute, mais Rose était si concentrée, qu'elle ne l'entendit pas. Tout au contraire, elle tourna une page de son livre d'un geste décidé en fronçant des sourcils. Et de tourner sa mèche blonde plus belle autour de son doigt... C'était parti pour un tour !

Le texte évoquait la Belladone, une plante célèbre sur bien des plans... La plante l'intéressait moins que les histoires que s'y rapportaient, il fallait bien le dire. Rose connaissait des rituels où on l’utilisaient, mais il fallait être très habile et prudent dans son emploi. La belladone était un poison violent, en aucun cas à ingérer si l'on ne voulait pas finir raide comme la justice.

La page suivante avait pour sujet le muguet, un poison reconnu chez les siens, mais pas du tout du grand public. Les gens préféraient y voir le symbole du renouveau, du printemps... C’est vrai que les fleurs du muguet étaient jolies, mais allez boire l'eau où avait trempé des brins de muguet ! Hop, au cimetière ! Son doigt suivit la courbe fine de la tige. Il parait que certains confondaient la plante avec l'ail des ours ! Incroyable...

Quelque chose attira bientôt son attention... Levant les yeux, elle découvrit que le jeune homme s'était tourné vers elle. Il l'observait en souriant. Elle se sentit niaise, à tournicoter sa mèche de cheveux et cessa de le faire. Depuis combien de temps était-il à attendre qu'elle réagisse ? Elle piqua un fard et ferma son livre d'un geste sec, si sec qu'un post it s'envola et tomba sur la tablette un peu plus bas, là où le jeune homme travaillait. Elle se redressa et lui sourit. Elle était gênée, mais fallait pas pour autant être désagréable !

- Bonjour ! J'espère que vous n'attendez pas depuis longtemps ! quand je lis, je... je suis en dehors du monde...

Elle prit une inspiration et fronça le nez.

- Je voulais savoir si vous n'auriez pas des livres qui étaient revenus aujourd'hui sur les plantes létales. Enfin, je travaille sur leur utilisation thérapeutique. J'ai un dossier important à faire et...

Elle passa d'un pied à l'autre.

- Bref, je suis en retard. Vous pourriez m'aider ? Je cherche des ouvrages plutôt récents.

Et de lui sourire une nouvelle fois. Comme disait Edwige au coven, on n'attrapait pas des mouches avec du vinaigre !
Revenir en haut Aller en bas
Zachary Reed

avatar

∞ Initié ∞



¤ AVATAR : Gaspard Ulliel
¤ CRÉDITS : Pinterest
¤ MESSAGES : 75
¤ POINTS : 52
¤ AGE : 24 ans
¤ ZONE LIBRE : • 1m81
• 74kg
• Aristocrate britannique

Fiche
Historique RP
Téléphone
Liens
Chronologie
¤ GROUPE : Initié - Coven de Londres
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 16/09/2018


MessageSujet: Re: Un jour d'automne Lun 29 Oct - 19:47

Pas de réponse. Zachary considéra la jeune femme qui, malgré ses questions, ne daignait lever le museau de son si passionnant bouquin. Il pencha sensiblement la tête sur le côté pour identifier l'ouvrage et haussa un sourcil, intéressé et à la fois surpris par le nombre de post-it rose qui dépassaient de tous les côtés. Elle était plongée dans un manuel qui avait pour thème les plantes et semblait incapable d'en détacher le regard.


Le bibliothécaire s'adossa contre le dossier de sa chaise de bureau et son regard revint vers la blondinette. Un fin sourire étira ses lèvres et l'on devinait à son air que l'attitude de l'étudiante (?) l'amusait. Elle était plutôt mignonne et quelque chose sur son visage laissait à penser qu'elle était quelqu'un de sympathique. Ne jamais juger un livre à sa couverture, sa mère n'avait cessé de lui répéter, mais Zachary préférait laisser parler son instinct. Etrangement, il parvenait assez aisément à cerner les gens, probablement parce qu'il était plus un observateur qu'un acteur. Certes, il ne mettait pas dans le mille à tous les coups, mais jusqu'à présent, ses propres conclusions n'avaient jamais été très éloignées de la réalité.


Il abandonna son outil informatique pour croiser les mains, les coudes posés sur le bureau. C'est qu'elle était amusante, là, à s'entortiller les cheveux autour de son index. Finalement, il se racla le fond de la gorge, suffisamment fort pour qu'elle effectue un retour à la réalité.


Réalisant qu'elle était observée, ses joues prirent une teinte rosée et la vivacité avec laquelle elle referma son précieux ouvrage décolla un post-it qui acheva son vol sur le clavier. Malgré sa gêne, elle prit néanmoins sur elle pour articuler une brève excuse et formuler la raison de sa présence à l'accueil. Zachary sourit à son tour en lui rendant son post-it égaré.


« Ne vous en faites pas, je ne peux décemment pas en vouloir à quelqu'un qui dévore un livre avec autant d'intérêt. »


Il connaissait très bien ce sentiment que procuraient les livres, l'illusion d'être dans une bulle et que le monde autour n'existe plus. Bon. Il ne l'avait jamais expérimenté avec des manuels d'herboristerie mais qui était-il pour juger les passions d'autrui ?


Suite à la demande, il pianota sur le clavier de l'ordinateur et secoua la tête.


« Aucun retour ayant pour thème les plantes létales. Par contre je peux faire une recherche pour voir ce dont nous disposons en magasin. »


Aussitôt dit, aussitôt fait. Il entra le code de la classification correspondant et filtra les parutions des cinq dernières années. L'écran se figea et Zach poussa un soupir.


« Désolé, le parc informatique n'est plus de première jeunesse et nous rencontrons quelques soucis de réseau depuis quelques temps. Le mieux à faire est de ne rien toucher et de le laisser faire sa recherche tranquillement. »


Le nombre de fois, au tout début de son arrivée, où il avait eu la mauvaise idée d'effectuer un clic de souris pour voir si l'ordinateur vivait toujours et où ce dernier, par vengeance certainement, avait décidé de freeze totalement, si bien qu'il avait été obligé de reboot.


« Vous êtes étudiante en herboristerie ou c'est un module optionnel ? »

Autant causer pour éviter tout silence gênant.

Revenir en haut Aller en bas
Rose Pepperpot

avatar

∞ Sorcière ∞
Eau



¤ AVATAR : Freya Mavor
¤ CRÉDITS : Pinterest/Zachary Reed
¤ MESSAGES : 112
¤ POINTS : 52
¤ AGE : 23 ans
¤ ZONE LIBRE : 1,58m / 52 kg
Etudiante
Bénévole à la Fondation Ivanov.

Fiche
Histoire
Liens
Fiche de rps
Téléphone
Maison
Grimoire
¤ GROUPE : Sorcière - Coven de Glastonbury (Pays de Galles)
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 14/08/2018


MessageSujet: Re: Un jour d'automne Lun 29 Oct - 22:30

Le bibliothécaire était bien gentil, reste qu'elle se sentait toujours embarrassée. Et lorsqu'il se mit à lui sourire, elle se dit que finalement ce n'était pas si grave. Après tout, elle doutait de le revoir un jour sinon dans les allées encombrées des livres de la bibliothèque. Et même là, il était plus que probable qu'il ne se rappelle pas d'elle... Il devait en voir des gens dans sa journée !

Elle resta le regarder alors qu'il pianotait sur le clavier de son ordinateur, mais il semblait qu'il n'y ait malheureusement aucun retour des livres qu'elle cherche. Zut ! Fort heureusement, l'homme lança une autre recherche. Elle le remercia, c'était bien le moins qu’elle puisse faire.

- Je veux bien, merci !

Malgré elle, elle soupira à pierre fendre. Sous la tablette, elle croisa les doigts, murmurant une incantation. Tout allait de travers aujourd'hui. Et lorsque la page de recherche se figea, elle comprit qu'il lui faudrait attendre encore... Quelle plaie ! Rose regarda machinalement la montre bracelet qu’elle portait autour de son poignet. Une swatch bariolée avec une grosse abeille sur le cadran.

- Je vais attendre... Si rien n'aboutit, je tenterai la librairie au coin du temple. Elle est ouverte jusqu'à 21h...

Rose savait qu'elle trouverait sans doute les ouvrages qu'elle cherchait. Elle s'y était déjà rendue à son arrivée à Londres. Ce n'était pas difficile de la trouver puisqu'elle était située près du coven de Londres et possédait un grand rayon sur les simples. Il s'agissait d'une étrange coïncidence qui lui fit comprendre que cela n'était pas sans raison. Cependant, ses achats lui coûteraient sans doute cher. Elle en aurait bien pour 70 livres, au mieux ! Les livres universitaires étaient onéreux. Sa tante lui aurait dit que c'était un investissement et elle aurait eu raison. Reste que Rose n'avait pas d'emploi. Etudiante, elle avait une bourse et un peu d'argent qu'elle avait hérité au décès de sa mère, rien de glorieux...

Elle était plongée dans ses pensées lorsque le jeune homme embraya la discussion. Elle lui tourna un regard surprit avant de lui sourire en retour. Il ne l'ignorait pas comme certains employés de l'université... C'était agréable d'être considérée. Ce disant, elle se détendit imperceptiblement. La discussion était bienvenue alors qu’elle sentait monter le stress en elle.

- Je suis étudiante en herboristerie. J'ai commencé mes études à Glastonbury et je viens achever le cycle ici.  Je connais les simples depuis longtemps... J’ai appris quand j'étais petite.

On pouvait parler des plantes, mais parler de simples... Les gens qui faisaient usage de ce terme n'étaient pas légion. Elle comprit qu’elle avait fait une erreur et regarda ailleurs l'air de rien. Il était des choses à ne pas éclaircir. Fort heureusement, qui croyait aux sorcières dans le monde réel, hein ? elle changea brutalement de sujet.

- J’espère que le temps ne va pas se gâter.
Revenir en haut Aller en bas
Zachary Reed

avatar

∞ Initié ∞



¤ AVATAR : Gaspard Ulliel
¤ CRÉDITS : Pinterest
¤ MESSAGES : 75
¤ POINTS : 52
¤ AGE : 24 ans
¤ ZONE LIBRE : • 1m81
• 74kg
• Aristocrate britannique

Fiche
Historique RP
Téléphone
Liens
Chronologie
¤ GROUPE : Initié - Coven de Londres
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 16/09/2018


MessageSujet: Re: Un jour d'automne Mer 31 Oct - 10:09

L'informatique. Très pratique sauf lorsque l'on travaillait avec du matériel datant de Mathusalem. La nouvelle génération était devenue à ce point dépendante de cette technologie qu'elle se retrouvait bloquée pour peu qu'elle en soit coupée. Il n'y avait qu'à voir le nombre de personnes accro à leur téléphone portable, qu'ils dégainaient à chaque instant du jour ou de la nuit pour peu qu'un moment de flottement les gagnait. Comme devoir patienter, par exemple. Il s'étonna même de ne pas avoir encore vu l'étudiante sortir un smartphone de son sac...


Elle évoqua l'éventualité de se rendre en librairie pour trouver son bonheur au cas où la recherche fasse chou blanc. Zachary hocha la tête avec compréhension même si la situation le gênait quelque peu. Il avait en sa possession des carnets remplis de notes griffonnées au fil du temps à ce sujet, résultat d'une éducation approfondie dispensée par sa mère dans un premier temps, et sa soeur ensuite. Autant dire qu'il en connaissait un rayon et sa connaissance du sujet aurait pu être bénéfique pour la jeune femme, mais les sources dont il disposait étaient pour le moins... inhabituelles. Du genre à éviter de révéler à de simples mortels et à ne surtout pas mettre dans un devoir.


« C'est une bonne alternative, si on omet le fait que vos achats risquent de vous coûter cher. Je ne peux que trop vous conseiller, dans un premier temps, de vous rendre dans l'une des bibliothèques municipales, la ville en possède plusieurs et certaines d'entre elles sont également ouvertes jusqu'à 21h. »


C'était tout l'intérêt de d'abord choisir l'option de la bibliothèque pour les étudiants dont la grande majorité ne roulait pas sur l'or. Bien sûr, il ne faisait que lui apporter un conseil, libre à elle ensuite de faire comme bon lui semble.


Le temps passait relativement lentement lorsque l'on était forcé de patienter et Zachary, le regard fixé sur l'écran de l'ordinateur qui affichait toujours cette animation caractéristique du mode recherche, pianota du bout des doigts sur la table du bureau, un tic qui se manifestait quand il commençait à trouver le temps long. Sa cliente lui révéla la nature de ses études, précisant qu'elle avait des connaissances sur les simples depuis son enfance.


Les simples. Rares étaient les personnes qui utilisaient ce mot pour désigner les plantes médicinales, ou même connaissaient ce terme datant du Moyen-Âge. Mais venant d'une étudiante en herboristerie, ce n'était pas si étrange après tout. Lui aussi l'utilisait, mais pour une tout autre raison. Il allait lui confier qu'il avait également des notions dans le domaine mais elle changea brusquement de sujet pour aborder celui banal de la météo.


Et ça, c'était déjà bien plus étrange.


Il jeta un bref coup d'oeil par l'une des fenêtres du bâtiment. Le ciel se couvrait à l'ouest, masquant le soleil déclinant et assombrissant par conséquent le paysage.


« J'espère que vous avez pris votre parapluie avec vous ce matin. »


En cette saison, le temps changeait brusquement si bien qu'il était plus prudent de sortir de chez soi armé. Il revint sur son écran pour finalement constater que la recherche avait abouti.


« On dirait que vous avez de la chance, j'ai quelque chose pour vous en magasin, une encyclopédie en cinq volumes de M. Umberto Quattrocchi. À consulter sur place uniquement. Je vais vous les chercher ? »

Revenir en haut Aller en bas
Rose Pepperpot

avatar

∞ Sorcière ∞
Eau



¤ AVATAR : Freya Mavor
¤ CRÉDITS : Pinterest/Zachary Reed
¤ MESSAGES : 112
¤ POINTS : 52
¤ AGE : 23 ans
¤ ZONE LIBRE : 1,58m / 52 kg
Etudiante
Bénévole à la Fondation Ivanov.

Fiche
Histoire
Liens
Fiche de rps
Téléphone
Maison
Grimoire
¤ GROUPE : Sorcière - Coven de Glastonbury (Pays de Galles)
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 14/08/2018


MessageSujet: Re: Un jour d'automne Mer 31 Oct - 12:06

Rose fit une petite grimace en l'entendant évoquer le prix élevé que ces livres lui coûteraient. Il lui faudrait revoir son budget pour les semaines à venir, c'était clair si elle devait faire cette dépense ! Et faire une croix sur les jolies chaussures à paillettes qu'elle avait repérées dans une petite boutique de Chelsea. Sa réponse la laissa circonspecte.

- Je vais voir... Les ressources des bibliothèques municipales sont plutôt tout public. Je crains de ne tomber que sur des ouvrages avec de jolies photos de plantes ou des recueils de tisanes. C'est pas que ces livres ne sont pas intéressants, mais ce n'est pas tout à fait ce que je recherche.

A le regarder, le bibliothécaire semblait d'un calme olympien. Rose aurait bien aimé posséder ce trait de caractère. D'un naturel impulsif, elle marquait le rythme des secondes en tapotant le comptoir de son index. Que c'était long ! Et pendant ce temps, les aiguilles des minutes tournaient sur le cadran de l'horloge. Aurait-elle le temps ?

Fort heureusement, il ne releva pas l'allusion et Rose se détendit. Elle s'admonesta en silence, se promettant de faire désormais plus attention à ce qu'elle dirait. Alors qu'elle avait choisi le sujet de la météo pour cacher son trouble, l'homme enchaîna sur le sujet. Un parapluie ? Elle haussa un sourcil.

- Oh non, je n'en ai pas. J'ai oublié le mien à Glastonbury... C'est rare de penser à emporter une telle chose lorsqu'on part faire ses études... S'il pleut... Bah, je serais mouillée, tant pis. C'est pas comme si je n'en avais pas l'habitude !

Rose était galloise et était habituée à l'humidité. Elle allait approfondir ce sujet lorsque le bibliothécaire lui annonça que la recherche avait été fructueuse. Une encyclopédie était en rayon ! C'était déjà bien pour expliciter correctement les termes, voire même de faire quelques paragraphes sur l’histoire de chaque plante létale. Yes ! Pour un peu, elle l'aurait embrassé ! Vive, elle se pencha brusquement pour répondre.

- Oui !!

Il lui faudrait consulter les tomes sur place, cependant. Zut... Elle qui avait songé filer  à son repaire sitôt les livres empruntés... Elle comprit qu'il lui faudrait rester encore là des heures, le temps de compulser la ressource et peut être même faire des photocopies... Elle se souvint que le photocopieur était hors de service en début de semaine. Elle croisa les doigts pour que ce ne soit plus le cas.

- Savez-vous si le photocopieur est réparé ? J'avoue que j'aimerais faire des photocopies de certaines pages ? Pas de photocopillage, rassurez-vous... Juste quelques pages les plus intéressantes. Ça me ferait gagner un temps précieux !

Ça sentait le week-end moisi. Au programme pizzas, café non décaféiné (évidemment) et plusieurs nuits à bosser comme une damnée sur ce maudit dossier. Elle soupira rien qu'en y pensant et une remarque lui échappa.

- Je sens que le week-end va être joyeux... Et moi qui avait pensé visiter l'exposition Monet au Royal Muséum...

Soupir encore. Bah cette visite attendrait. Elle était là pour ça de toute manière, pour bosser !
Revenir en haut Aller en bas
Zachary Reed

avatar

∞ Initié ∞



¤ AVATAR : Gaspard Ulliel
¤ CRÉDITS : Pinterest
¤ MESSAGES : 75
¤ POINTS : 52
¤ AGE : 24 ans
¤ ZONE LIBRE : • 1m81
• 74kg
• Aristocrate britannique

Fiche
Historique RP
Téléphone
Liens
Chronologie
¤ GROUPE : Initié - Coven de Londres
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 16/09/2018


MessageSujet: Re: Un jour d'automne Jeu 1 Nov - 9:13

L'idée de consulter les bibliothèques municipales ne l'emballa pas plus que cela, craignant de n'y trouver que des livres traitant le sujet de manière générale.


« Ne partez pas avec cet a priori mademoiselle, certaines bibliothèques possèdent un fond bien plus important que d'autres dans un domaine bien précis. Vous pouvez leur passer un petit coup de fil pour leur poser la question et ainsi vous éviter tout déplacement inutile. Je suis persuadé que mes collègues seront ravis de vous renseigner. »


L'éventualité de prendre la pluie ne semblait pas la déranger et Zachary haussa les épaules en souriant. Elle était bien différente de la majorité des jeunes filles de son âge qui pensaient avant tout à protéger leur brushing et leur maquillage impeccable. Il ajoutant cependant :


« Ne prenez pas froid tout de même, le temps s'est considérablement rafraîchi ces derniers temps, ce serait dommage de tomber malade. »


Dans l'éventualité où la pluie s'abattait sur cette belle ville de Londres. Pour le moment, le ciel, bien que de plus en plus chargé, parvenait à garder l'eau que ses nuages contenaient.


La recherche à l'issue positive enthousiasma la jeune femme même s'il crut déceler une pointe d'ennui quand il mentionna qu'elle devrait procéder à ses recherches sur place. La collection qu'il s'apprêtait à aller lui chercher était assez onéreuse, ce qui suffisait à justifier une consultation au sein même de la bibliothèque. Elle comptait donc procéder à quelques photocopies pour gagner du temps, tout en le rassurant sur le montant.


« La photocopieuse n'est plus en panne, un réparateur est passé hier matin pour la réparer. »


Trois longues journées assez intenses à devoir expliquer aux différents usagers qu'il leur était impossible de faire des photocopies et à essuyer leur mécontentement - entièrement justifié cela étant dit.


Zach se saisit d'une fiche cartonnée pré-remplie sur laquelle il griffonna les données relatives à la collection que l'étudiante en herboristerie allait emprunter tandis que cette dernière marmonnait à propos de son week-end qui allait quelque peu différé des projets qu'elle avait initialement prévu. Herboriste et amatrice d'art. En ce qui le concernait, le bibliothécaire n'entendait pas grand chose à l'art, soit il trouvait les représentations jolies à regarder, soit non. Il n'avait aucune connaissance quant à la dimension globale d'une oeuvre et à sa symbolique.


Il lui glissa la fiche et un stylo afin qu'elle puisse compléter les donnés manquantes.


« Je vous laisse inscrire votre nom ainsi que votre numéro d'étudiante, le temps pour moi d'aller chercher les ouvrages en magasin. »


Il lui sourit, se leva de son siège et se dirigea vers un recoin de la bibliothèque dont l'accès n'était autorisé que pour le personnel. Il revint quelques minutes plus tard, les bras chargés de volumes plutôt épais.


« Où souhaitez-vous vous installer ? Je vais vous les déposer, ils sont assez lourds. »

Revenir en haut Aller en bas
Rose Pepperpot

avatar

∞ Sorcière ∞
Eau



¤ AVATAR : Freya Mavor
¤ CRÉDITS : Pinterest/Zachary Reed
¤ MESSAGES : 112
¤ POINTS : 52
¤ AGE : 23 ans
¤ ZONE LIBRE : 1,58m / 52 kg
Etudiante
Bénévole à la Fondation Ivanov.

Fiche
Histoire
Liens
Fiche de rps
Téléphone
Maison
Grimoire
¤ GROUPE : Sorcière - Coven de Glastonbury (Pays de Galles)
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 14/08/2018


MessageSujet: Re: Un jour d'automne Jeu 1 Nov - 13:08

Étonnée, Rose haussa un sourcil devant sa verve. Celui-là n'avait pas manqué sa vocation ! Il n'empêche qu'il n'avait pas tout à fait tort sur le fond. Amusée, Rose reprit, avec une note d'humour.

- Très bien, chef ! A vos ordres, chef ! J'irai faire un tour à celle de Fulham, ce soir si j'ai le temps...

Elle s'empêcha d'ajouter : "Z'êtes contents ?", et enroba le tout d'un peu de sucré. C'était pas toujours évident de savoir comment les gens réagissaient à ses répliques.

- Vous avez des vrais talents d'orateur, vous savez...

La jeune sorcière jeta un coup d’œil sur la petite plaque épinglée à la chemise du bibliothécaire. Il s'appelait Zachary Reed. Reed, le roseau...

- ... Mr Reed.

Ses lèvres s'incurvèrent une nouvelle fois, mais son sourire ténu était cette fois teinté de mystère. Elle se creusa sa cervelle mais ne sut que lui répondre. Il aurait été compliqué de lui dire qu'étant une sorcière de l'eau, il lui suffisait de faire jouer sa magie en elle pour que l'eau s'évapore de ses vêtements. Fille de l'eau, cet élément ne lui était jamais désagréable... Il lui était si facile de jouer avec lui... enfin, quand ça ne partait pas en cacahuète ! Bref... Non, décidément, c'était impossible de lâcher cette information à un simple humain. Elle fit avec l'inspiration du moment. Un peu de poésie dans ce monde cruel !

- Ne vous inquiétez pas... Comme le vent, je filerai entre les gouttes !

Et de rire doucement. Ce n'était pas vraiment une blague, mais lui n'en saurait rien, n'est ce pas ?

Bon, le photocopieur était réparé ! La bonne nouvelle que voilà ! Satisfaite, Rose se redressa de toute sa hauteur, c’est à dire fort peu. L'espoir s'insinua en dans son esprit. Elle en aurait peut être pour moins de temps qu'elle avait pensé, une heure voire peut être deux ! Et puis les notes de sa mère sur les simples et les siennes l'aideraient grandement dans son travail. Elle enroberait le tout avec quelques citations et voilà, basta ! Elle regarda le jeune homme saisir une fiche cartonnée et la lui tendre. Il allait chercher les ouvrages... Elle hocha de la tête et commença à remplir les champs de son écriture arrondie et souple. Rose Pepperpot, n°L879757 et la date. La pointe du crayon crissa sur le papier alors qu'elle s'appliquait pour être lisible. Elle avait une jolie écriture lorsqu'elle le décidait, mais le plus souvent elle griffonnait à la va vite. Elle avait terminé lorsque le jeune homme revint mais tiqua lorsqu'il proposa de porter l'ensemble des livres vers sa table de travail.

- Là-bas, près de la fontaine. Laissez-moi vous aider, ils ont l'air d'être très lourds.

Et pour montrer sa détermination, elle glissa la fiche de carton remplie sur la tablette avant de tendre les mains vers lui.
Revenir en haut Aller en bas
Zachary Reed

avatar

∞ Initié ∞



¤ AVATAR : Gaspard Ulliel
¤ CRÉDITS : Pinterest
¤ MESSAGES : 75
¤ POINTS : 52
¤ AGE : 24 ans
¤ ZONE LIBRE : • 1m81
• 74kg
• Aristocrate britannique

Fiche
Historique RP
Téléphone
Liens
Chronologie
¤ GROUPE : Initié - Coven de Londres
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 16/09/2018


MessageSujet: Re: Un jour d'automne Jeu 1 Nov - 15:48

La réaction de la jeune femme surprit Zachary qui demeura, l'espace de quelques secondes, comme deux ronds de flan. Il la dévisagea en haussant les sourcils, la bouche entrouverte comme s'il s'apprêtait à lui rétorquer quelque chose. Au lieu de cela, ses lèvres s'étirèrent en un sourire à la fois amusé et abasourdi, et il éclata d'un rire franc. Heureusement qu'en cette heure avancée, les lieux étaient quasiment déserts, lui évitant de déranger d'éventuels usagers.


« Excusez ma véhémence, j'ai très souvent tendance à m'emporter dans de grands discours lorsque j'en viens à parler de livres, ou du métier en règle générale. Ce ne sont bien évidemment que des conseils, je ne vous oblige en rien. »


Il imaginait fort bien ne pas avoir besoin de le préciser et qu'elle faisait avant tout preuve d'humour, peut-être en partie parce qu'elle était dans une situation qui la stressait un peu. Il avait remarqué sa petite danse d'un pied sur l'autre de tantôt, caractéristique de celles et ceux qui ne se sentaient pas à l'aise. Evidemment, cela pouvait également signifier autre chose de bien moins psychologique, mais pas dans ce cas précis.


« Filer entre les gouttes d'eau ? Telle une danseuse classique évoluant sur scène avec la légèreté d'un oiseau ? Voilà qui est très gracieux. Je serai bien curieux d'apprendre votre secret. »


Parce qu'elle n'était pas bien grande, mais tout de même. Il rit intérieurement. Un problème que Zachary ne rencontrerait pas, prévoyant qu'il était. Esther ne cessait de lui répéter qu'il devrait un peu plus souvent se laisser porter par le vent et de vivre la vie telle une aventure, ce qui la rendrait bien plus amusante. Ce n'était simplement pas dans son caractère, lui préférait planifier pour éviter de se retrouver en défaut, comme sans parapluie par un jour de pluie, par exemple.


Finalement, il abandonna la jeune femme pour se rendre dans la réserve. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il ne fallait pas être claustrophobe pour travailler ici. Le plafond était bien plus bas que dans l'autre partie du bâtiment - c'est bien simple, il ne devait y avoir pas plus de sept ou huit centimètres entre ce dernier et le sommet du crâne du bibliothécaire - et les allées étaient incroyablement exiguës afin de pouvoir stocker le plus grand nombre d'ouvrages possible.


A son retour, l'étudiante l'attendait patiemment devant le comptoir. Quand il lui offrit de l'aider à transporter ses livres, elle déposa la fiche cartonnée qu'elle avait terminé de remplir et tendit les bras pour elle-même prendre quelques livres, tout en lui indiquant l'endroit où elle souhaitait s'installer.


Zachary secoua la tête en souriant.


« Ne vous en faites pas, je suis plus costaud qu'il n'y paraît. »


Certes il avait perdu pas mal de poids au cours des deux années qui venaient de s'écouler mais il était tout à fait capable de porter des charges plus lourdes que la moyenne. C'est d'ailleurs ce qu'il faisait presque quotidiennement ici même. Il avança sans plus attendre en direction de la fontaine à eau qu'elle venait de lui indiquer et déposa la pile de livres sur la table.


« Et voilà, Mademoiselle Pepperpot. N'hésitez pas à me solliciter si vous avez besoin de quoi que ce soit d'autre. »


Oui, il avait eu le temps d'entr'apercevoir son nom sur la fiche qu'il lui avait demandé de remplir.

Revenir en haut Aller en bas
Rose Pepperpot

avatar

∞ Sorcière ∞
Eau



¤ AVATAR : Freya Mavor
¤ CRÉDITS : Pinterest/Zachary Reed
¤ MESSAGES : 112
¤ POINTS : 52
¤ AGE : 23 ans
¤ ZONE LIBRE : 1,58m / 52 kg
Etudiante
Bénévole à la Fondation Ivanov.

Fiche
Histoire
Liens
Fiche de rps
Téléphone
Maison
Grimoire
¤ GROUPE : Sorcière - Coven de Glastonbury (Pays de Galles)
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 14/08/2018


MessageSujet: Re: Un jour d'automne Jeu 1 Nov - 17:21

Elle observa son visage changer d'expression alors qu'elle le titillait. Et lorsque la stupéfaction la plus totale s'afficha, elle se mit à rire. Fort heureusement, l'homme ne tarda à en faire de même, finalement plus amusé qu'elle aurait pu le penser. Elle était comme ça, Rose. Vive et impertinente, mais ce n'était pas méchant. Un petit grain de folie, une façon d'embellir les relations humaines souvent empreintes de non-dits, de faux semblants et d'ennui. La vie était trop belle pour s'embarrasser des conventions sociales, nom d'un petit bonhomme !

- Je sais bien...

Elle sourit et se tut, amusée par le tour que prenait cette conversation.

Sa remarque l'avait surprit. Il ne tarda pas à lui demanda son secret. Hum... Elle grimaça, cherchant une idée.

- Un secret qui se transmet uniquement de mère en fille...

Après avoir zieuté d'un côté puis de l'autre, elle se pencha au-dessus du comptoir, l'air grave.

- Dites-vous que je suis une fée égarée dans le royaume des hommes... Mais, chut... C'est un secret.

Elle souffla sur son index et sourit, l'air malicieux.

Contre toute attente, ses mains demeurèrent vides. Le bibliothécaire insista pour tout porter. Elle balança la tête doucement.

- Travailler ici ne fait pas de vous une bête de somme, hein ! Pensez aux troubles musculo-squelettiques !

C'était peine perdue, il était déjà parti... Quelle tête de mule, alors !L'employé avait peut être craint qu'elle ne s'empare de force des livres qu'il transportait. Elle le suivit vers la table qu'elle avait choisie pour travailler. L'endroit était encombré de carnets griffonnés à la hâte et d'une multitudes de crayons de toutes les couleurs. Ils avaient tous leur utilité, en raison d'un code qu'elle avait mis au point. Le rouge pour les définitions, le vert pour les citations, le violet pour les récits historiques... Et puis, il y avait aussi des fluos... Mystère, les fluos.

- Je vous remercie, mais je pense que ça devrait aller... Y'a plus qu'à.

Sans faire plus de façons, elle s'assit sur son siège et attrapa le premier tome de l'encyclopédie. Après un dernier geste de remerciement à destination du bibliothécaire, elle ouvrit l'ouvrage à la recherche de la belladone. Et de s'emparer d'un crayon bleu. Baissant la tête, elle s'abîma dans la lecture de la page en question. A a grande surprise, elle trouva quelques renseignements qui lui étaient inconnus. Elle se mit à griffonner, écrivant aussi rapidement qu’elle était en mesure de le faire :

"La plante a surtout été utilisée comme hallucinogène. Dioscoride, un des pères fondateurs de la médecine, connaît bien les drogues et la subtilité de leurs actions, fonction de leur dosage  : "boire le volume d'un drachme de son jus amène d'agréables hallucinations, alors que le volume de quatre drachmes entraîne la mort" disait-il à propos de la plante...

Rose soupira. Ce n'était en rien utile... Elle nota tout de même qu'on pouvait l'utiliser à des doses infinitésimales en cas de fortes fièvres chez les enfants lors de maladies infectieuses... Elle tourna les pages, à la recherche de l'arnica. C'était déjà bien plus intéressant. Et de tourner la page de son carnet de notes pour y noter le nom de la plante... L'arnica montana L., de la famille des Astéracées. Elle lut le passage consacré à la plante avant de noter les principales caractéristiques : les préparations à base d'arnica soulageaient les piqûres d'insectes, les gingivites et les inflammations de la cavité buccale. Seule contre indication, les personnes allergiques aux Astéracées... La suite était encore plus intéressante, elle prit un post it rose qu'elle colla sur la page supérieure. Cette page était à photocopier. Elle passa à l'anémone sylvie, la berce du Caucase, la bryone, la bourdaine, avant d'être tirée de sa concentration par la soif. Elle se dirigea donc vers la fontaine qui n'était pas si loin et se servit un verre en appuyant sur la bouton qui proposa de l'eau très froide. C'est qu'il faisait chaud dans la bibliothèque ! Elle but une gorgée et grimaça. C'était tiède... Quelle déception ! Elle savait que l'eau tiède était beaucoup mieux assimilée par le corps humain, mais que voulez-vous, Rose n'aimait pas ça ! C'était comme le thé, qu’elle aimait brûlant! L'eau, ça se buvait froid, glacé et même avec des glaçons ! Elle posa une main sur la fontaine avec un grand naturel, histoire de rafraîchir l'eau contenue dans la fontaine. Y'avait pas de mal à le faire hein ! Elle sentit le froid se répandre, mais sans doute qu'elle avait mal estimé le temps qu'il lui faudrait pour se faire. L'eau était froide désormais, trop froide, gelée ! Zut de zut ! Quelle empotée ! Rose se retourna vivement, cherchant à voir si quelqu'un l'avait vue. Faudrait peut être faire l'opération inverse ! Elle avança maintenant une main vers la bonbonne d'eau...
Revenir en haut Aller en bas
Zachary Reed

avatar

∞ Initié ∞



¤ AVATAR : Gaspard Ulliel
¤ CRÉDITS : Pinterest
¤ MESSAGES : 75
¤ POINTS : 52
¤ AGE : 24 ans
¤ ZONE LIBRE : • 1m81
• 74kg
• Aristocrate britannique

Fiche
Historique RP
Téléphone
Liens
Chronologie
¤ GROUPE : Initié - Coven de Londres
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 16/09/2018


MessageSujet: Re: Un jour d'automne Jeu 1 Nov - 19:11

Curieuse personnalité que celle de la jeune femme qui, alors qu'ils ne se connaissaient pas, cherchait à le taquiner gentiment. Mais peut-être s'octroyait-elle cet élan de familiarité puisqu'ils étaient relativement proches en terme d'âge. Zachary n'était pas du genre à s'en offusquer, cependant, il ne pouvait s'empêcher de penser qu'elle devrait se montrer plus prudente avec des inconnus. Certaines personnes, sans la moindre dose d'humour, pouvaient ne pas apprécier.


Son aura se nimba de mystère lorsqu'elle lui répondit de façon énigmatique sur ses prétendus talents à esquiver les gouttes de pluie. Un secret transmit de mère en fille ? Voilà qui semblait familier. Il connaissait personnellement une caste de femmes dont les secrets se transmettaient de mère en fille depuis de nombreuses générations. Mais imaginer qu'elle put être l'une d'elle était parfaitement ridicule. C'était donner beaucoup trop de crédits à des paroles qui se voulaient innocentes, des paroles auxquelles, en raison de son ascendance, il donnait une tout autre signification.


Que pouvait-il donc lui répondre ? Se faisait-il des idées ou était-elle en train de... d'essayer de le séduire ? Non, il se faisait des idées. Elle ne faisait que le taquiner, une nouvelle fois. Mais cette soudaine proximité le déstabilisait et il était bien incapable de trouver quelque chose de spirituel à répliquer. Il se contenta de lui sourire et de reporter son attention sur son poste de travail, un peu gêné.


Elle essaya finalement de le dissuader de porter la pile de livres tout seul, invoquant d'éventuels répercussions sur ses muscles et ses os, mais il secoua la tête en pouffant.


« Allons donc, vous dramatisez un peu. Je ne risque pas un tour de rein pour avoir porté quelques ouvrages. »


Non, bien entendu. Lui préférait les tours de rein octroyés par un éternuement un peu trop violent. Au moins avait-il été son propre cobaye quant à la préparation de d'onguents et de baumes visant à le soulager de ses douleurs.


Après avoir acheminé les livres, l'étudiante lui assura qu'elle n'avait plus qu'à se mettre au travail et qu'elle saurai se débrouiller sans avoir à requérir à son aide.


« Bon courage pour vos recherches dans ce cas. »


Il lui sourit et tourna les talons pour rejoindre sa table de travail. Cet interlude intéressant ne le dispensait pas de se remettre au boulot. C'est qu'il avait encore plusieurs revues à recouvrir et à intégrer dans le catalogue de prêt, avant de pouvoir les placer dans les présentoirs.


Les minutes passèrent, et son travail à la chaîne prit bientôt fin. Zachary porta son regard sur l'horloge suspendue au mur en face de lui et qui affichait à présent 18h passées de quelques minutes. Personne d'autre n'était venu requérir ses services et il lui semblait bien qu'à présent, il ne restait plus que lui et Miss Pepperpot. Ou du moins ne l'avait-il pas vu quitter la bibliothèque. D'ailleurs, à ce propos, il avait oublié de lui demander de l'avertir une fois qu'elle aurait terminé afin qu'il puisse retourner les encyclopédies en magasin.


Les revues sous le bras, il décida de faire un crochet par la table de l'étudiante, déjà pour voir si elle était toujours là. C'était bien le cas. Quand il arriva à sa hauteur, la jeune femme lui tournait le dos et faisait face à la fontaine.


« On a une petite soif ? Je voulais simplement vous demander de m'avertir une fois que vous aurez achevé vos recherches. Je pourrai ainsi retourner les livres à la réserve. »

Revenir en haut Aller en bas
Rose Pepperpot

avatar

∞ Sorcière ∞
Eau



¤ AVATAR : Freya Mavor
¤ CRÉDITS : Pinterest/Zachary Reed
¤ MESSAGES : 112
¤ POINTS : 52
¤ AGE : 23 ans
¤ ZONE LIBRE : 1,58m / 52 kg
Etudiante
Bénévole à la Fondation Ivanov.

Fiche
Histoire
Liens
Fiche de rps
Téléphone
Maison
Grimoire
¤ GROUPE : Sorcière - Coven de Glastonbury (Pays de Galles)
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 14/08/2018


MessageSujet: Re: Un jour d'automne Jeu 1 Nov - 19:53


Ses réparties firent un grand ploc dans la marre. Ploc!!! Elle n'avait pas tenté de le séduire, juste de rire un peu et se trouva fort dépourvue lorsque que le bibliothécaire piqua du nez, visiblement embarrassée par sa vivacité. Le silence se fit. Elle haussa les épaules. Rose n'était pas vexée, grands dieux, non ! Elle avait juste tenté de faire un peu d'humour, mais elle savait que tout le monde n'était pas pourvu comme elle de ce brin de folie... La sagesse lui dicta de se taire et de laisser le pauvre homme tranquille, ce qu'elle fit.

- Si vous le dîtes...

Il ne voulait pas d'aide, soit. Elle décida ne ne plus rien en dire. Il avait sa conception de son travail et qui était-elle pour la remettre en question ? Une simple étudiante qui ne le connaissait ni d'Hastur ni de Cassilda. Bref... Elle remercie la bibliothécaire d'un signe de tête. Cela n'avait rien de très personnel, le signe de tête, si ? Elle commença à lire et puis, elle succomba à la lecture si captivante qu'elle se mit à grignoter le bout de son stylo du bout des dents. Le travail offrait ce refuge, qui lui avait toujours permis de rejoindre l'autre monde. Sa tante l'avait toujours plaisantée sur ce sujet, mais il y avait du vrai. Rose aimait lire et c'était aussi pour s'extraire de la réalité.

La paume de sa main se posait tout juste sur la bonbonne d'eau lorsqu’elle entendit distinctement quelqu'un l'interpeller. Bon sang, le bibliothécaire ! Fallait qu'il se pointe au plus mauvais moment, celui-là ! Il avait un détecteur de conneries intégré ou quoi ? Tournant les talons, elle lui fit face vivement. Elle espérait que la rougeur dont elle était si coutumière ne s'inviterait pas. Une vraie malédiction pour les rousses mais dont, étrangement, elle avait héritée. Manquerait plus que ça, tiens!

- Oh !

Suite à son exclamation, Rose entreprit de cacher de son mieux la bonbonne avec son corps, devenue un bloc de glace. La jeune femme n'était pas si épaisse et pria celui ou celle qui voudrait bien l'exaucer. Elle laissa les bras retomber mollement autour de son corps, faisant comme un rempart.

- J'en ai encore pour un petit moment. Juste quelques photocopies à faire et je file, promis !

Rose demeura sur la réserve. Elle revint sur ces paroles et décida qu'il n'y avait rien à redire ce que qu'elle venait de déclarer. Logiquement, il devrait quitter son attitude compassée. Elle par contre, l'avait empruntée, peut être par effet miroir. Elle était comme ça, Rose... Un feu follet qui se muait en huître sitôt qu'une gêne s'annonçait. Présentement, elle était devenue huître. Et de faire un sourire très décent. Pas d'ultra bright ici, non ! Pô question, Mesdames et messieurs !

- La bibliothèque ferme à quelle heure déjà ?

Elle le savait, mais le demanda tout de même. De l'art de parler pour ne rien dire !
Revenir en haut Aller en bas
Zachary Reed

avatar

∞ Initié ∞



¤ AVATAR : Gaspard Ulliel
¤ CRÉDITS : Pinterest
¤ MESSAGES : 75
¤ POINTS : 52
¤ AGE : 24 ans
¤ ZONE LIBRE : • 1m81
• 74kg
• Aristocrate britannique

Fiche
Historique RP
Téléphone
Liens
Chronologie
¤ GROUPE : Initié - Coven de Londres
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 16/09/2018


MessageSujet: Re: Un jour d'automne Jeu 1 Nov - 22:37

Quelque chose venait subitement de changer dans l'attitude de l'étudiante, elle semblait d'un seul coup plus renfermé, comme si son engouement de tantôt s'était évaporé. Zach fronça les sourcils en lui jetant un regard suffisamment bref pour qu'il ne soit pas qualifié d'inquisiteur, sans réaliser qu'il était la cause de ce brusque changement d'humeur. Sans doute la montagne de travail qui l'attendait avait eu raison de son enthousiasme à présent qu'elle réalisait le temps qu'il lui faudrait passer à effectuer ses recherches.


Le bibliothécaire s'éclipsa donc afin de la laisser travailler tranquillement. Lui aussi avait du boulot qui l'attendait, même si à côté de la jeune femme, il ne risquait pas de se surchauffer les neurones. En retournant à son poste, lui revinrent en mémoire les souvenirs de ses propres études ; il ne comptait plus les heures qu'il avait passées à monter des dossiers, jamais en retard cependant. À l'époque comme aujourd'hui, Zachary avait toujours était un garçon très bien organisé qui avait su établir un planning scrupuleux lui évitant le genre de mésaventures que vivait actuellement mademoiselle Pepperpot. Il n'en tirait pourtant aucun orgueil, sachant très bien être une exception en la matière. En cela, il différait beaucoup d'Esther qui attendait toujours la dernière minute pour se mettre à bosser, dû sans doute à un trop grand excès de confiance.


Lorsqu'il revint vers elle un peu plus tard, il eut l'impression que son interpellation la fit sursauter, vu la vitesse avec laquelle elle avait fait volteface.


« Excusez-moi, j'espère ne pas vous avoir effrayée. »


Quelque chose était étrange dans sa gestuelle, elle donnait l'impression de se tortiller d'une manière qui n'était pas véritablement naturelle, comme si elle venait d'être interrompue et cherchait à dissimuler quelque chose. Histoire de la mettre un peu plus à l'aise et parce que ça ne le regardait pas, Zachary détourna le regard qu'il posa sur la table remplie de stylos, des encyclopédies et feuilles volantes en tout genre.


« Vous vous en sortez ? Je ne suis pas venu pour vous mettre dehors. J'ai juste oublié tout à l'heure de vous demander d'avoir l'obligeance de venir me prévenir de votre départ, afin que je puisse récupérer les livres que vous avez empruntés. »


Oui, il y avait définitivement quelque chose de changé dans son attitude mais l'employé de la bibliothèque universitaire se voyait mal lui en demander la raison. Elle avait beau avoir sensiblement le même age que lui, il se devait de rester professionnel avant tout et ne pas franchir la limite qu'une relation employé-étudiant impliquait.


Elle brisa néanmoins le silence en le questionnant sur les horaires de fermeture de la bibliothèque, et il s'empressa de lui répondre.


« 19h30 le vendredi. Donc vous avez encore tout le temps que vous voulez pour terminer vos recherches et faire vos photocopies. Il y aura une annonce faite dans les haut-parleurs dix minutes avant la fermeture. »


Précision superflue si elle fréquentait régulièrement le lieu.

Revenir en haut Aller en bas
Rose Pepperpot

avatar

∞ Sorcière ∞
Eau



¤ AVATAR : Freya Mavor
¤ CRÉDITS : Pinterest/Zachary Reed
¤ MESSAGES : 112
¤ POINTS : 52
¤ AGE : 23 ans
¤ ZONE LIBRE : 1,58m / 52 kg
Etudiante
Bénévole à la Fondation Ivanov.

Fiche
Histoire
Liens
Fiche de rps
Téléphone
Maison
Grimoire
¤ GROUPE : Sorcière - Coven de Glastonbury (Pays de Galles)
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 14/08/2018


MessageSujet: Re: Un jour d'automne Jeu 1 Nov - 23:25

Le bibliothécaire reprit immédiatement. Il songea qu'il l'avait effrayée et s'excusa platement de l'avoir interpellée aussi abruptement. Rose leva une main, balançant doucement la tête en signe de dénégation.

- Non, pas du tout... Je vous assure.

Enfin, Rose aurait préféré qu'il ne lui tombe pas sur le dos, un point c'est tout ! Elle se força à sourire. Un sourire un peu forcé, distant, convenu. Fort heureusement, l'homme se détourna d'elle et de cette maudit bonbonne d'eau qu'elle cachait, scrutant sa table de travail avec curiosité. Un vrai bazar, de son point de vue ! Il n'en dit rien et la demanda de venir le prévenir lorsqu'elle quitterait les lieux. Il aurait alors les lourds tomes de l'encyclopédie à ranger. La jeune femme hocha machinalement de la tête, trouvant du réconfort dans cette conversation banale à pleurer.

- Oui, ça va... Je marque à pages à photocopier et puis je m'y mets !

Elle tourna un regard vers les livres en question. Il y avait encore tant de pages à regarder. Autant de pages que de simples. L'asaret, l'asphodèle blanc, le buis, la chélidoine, le chèvrefeuille, la cigüe, la clématite et le colchique, la consoude... Et l'on n'était qu'à la lettre C ! Et il lui faudrait aussi noter les doses à respecter pour faire usage de ces plantes en toute sécurité et bien sûr, les mariages à éviter ! Tant de travail encore... C'était l'évidence, elle n'y parviendrait pas en une heure de temps.

Alors que Rose se posait ces questions existentielles, Mr Reed lui donnait sa réponse à sa précédente question. Elle balança la tête, tentant de lui montrer que cela l'intéressait alors que ce n'était pas le cas. Elle était déjà au courant des horaires de la bibliothèque pour chaque jour de la semaine.

- Très bien ! Je viendrai vous prévenir lorsque j'aurais terminé. Cela ne devrait plus tarder...


Rose se tut, se sachant plus que dire. Elle attendait qu'il s'éloigne. Tournant le dos, il ne pourrait apercevoir la bonbonne d'eau qui était à présent gelée. Honteuse, elle n'avait plus que cela à l'esprit : éviter qu'il ne s'aperçoive de cet événement très étrange. Encore qu'elle pourrait mettre en cause le thermostat de la fontaine ! C'était une riche idée, ça ! Et soulagée d'avoir songé à cela, elle le salua.

- A plus tard!

L'heure suivante, Elle la passa à faire autant de photocopies qu’elle put, mais ne put, hélas, couvrit l'ensemble des pages qui l'intéressait ! Elle s'en était doutée, bien entendu ! 19h15... L'annonce n'allait plus tarder ! Elle décida de ne pas attendre davantage. Elle rangea les feuilles dans un fichier à élastiques, fourra sa trousse emplis de crayon dans la besace. En un clin d’œil, il n'y eut plus rien à traîner sur la table de travail... Et sans un regard pour la bonbonne qui dégelait, elle prit le chemin de la sortie, lançant un "J'y vais ! Bon week-end ! "au bibliothécaire qui avait attrapé le haut parleur. Elle irait acheter ces maudits livres à la librairie, et puis c'est tout ! Adieu les ballerines argent à paillettes !
Revenir en haut Aller en bas
Zachary Reed

avatar

∞ Initié ∞



¤ AVATAR : Gaspard Ulliel
¤ CRÉDITS : Pinterest
¤ MESSAGES : 75
¤ POINTS : 52
¤ AGE : 24 ans
¤ ZONE LIBRE : • 1m81
• 74kg
• Aristocrate britannique

Fiche
Historique RP
Téléphone
Liens
Chronologie
¤ GROUPE : Initié - Coven de Londres
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 16/09/2018


MessageSujet: Re: Un jour d'automne Mar 6 Nov - 12:49

Il ne l'avait pas effrayée. Bon. Vu le silence de mort qui régnait en ces lieux, son intrusion inopinée aurait pu la déstabiliser, aussi avait-il préféré jouer de prudence en s'excusant auprès d'elle. Il lui sourit en retour bien que quelque chose dans le comportement de la jeune femme le chiffonnait. Il se morigéna mentalement ; cela ne le concernait pas après tout.


Elle l'informa de ce qui lui restait à faire. Vu l'état de sa table de travail, il ne doutait pas qu'elle n'était pas au bout de ses peines et il résista à l'envie de lui conseiller de s'y prendre un peu plus à l'avance la prochaine fois. Encore une fois, cela ne le concernait pas. Il avait simplement beaucoup de mal à comprendre celles et ceux qui prenaient la décision de tout faire à la dernière minute. Après, peut-être se montrait-il injuste envers l'étudiante ; d'après ce qu'elle lui avait dit, elle n'était à Londres que depuis récemment, il ne connaissait rien de sa vie, peut-être avait-elle besoin d'un temps d'adaptation plus important pour trouver ses marques et se faire à la vie à la capitale.


« Je vous remercie. »


Il réajusta la pile de revues qu'il portait sous le bras pour éviter d'en perdre une en route.


« Je ne vais pas abuser plus longtemps de votre temps, vous avez encore du travail, tout comme moi d'ailleurs. Bon courage. »


Sur ces mots, il inclina légèrement la tête pour la saluer et reprit son chemin vers les étagères destinées aux magazines. Il retira les numéros du mois précédent qu'il rangea dans les espaces de prêt et glissa les nouvelles revues dans les présentoirs. Ces exemplaires seraient, pour les quatre semaines à venir, consultables uniquement sur place, pour permettre à tous les usagers intéressés de pouvoir les lire rapidement.


Les minutes s'égrenèrent, normalement pour Zachary, certainement trop rapidement pour mademoiselle Pepperpot. Il constata les allées et venues rapides de la jeune femme jusqu'à la photocopieuse, qui se hâtait de scanner les extraits qui l'intéressaient. Bientôt l'heure de faire l'annonce de la fermeture imminente de la B.U arriva. La jeune femme passa en trombe devant l'accueil en le saluant.


« Merci, à vous également. »


Le bibliothécaire procéda à l'annonce comme prévu, dix minutes avant la fermeture. Il éteignit l'ordinateur, fit le tour des lieux pour vérifier s'il n'y avait pas un quelconque retardataire aussi bien dans la salle que dans les toilettes et que toutes les fenêtres de l'étage étaient correctement fermées. Il en profita pour remettre correctement les chaises, récupéra un gobelet en plastique vide abandonné sur une table et termina sa ronde par la table occupée par Rose.


De l'eau avait coulé sur le sol au niveau de la fontaine dont la bonbonne perlait ; à l'intérieur, un gros cube de glace. Zachary haussa les sourcils, un dysfonctionnement dans le système de refroidissement probablement. Il alla d'abord ranger les encyclopédies et revint avec une serpillière qu'il posa sous la fontaine qu'il débrancha. Il colla une note sur l'écran d'ordinateur afin de prévenir son collègue en poste le lendemain matin d'appeler un réparateur.


Enfin l'heure de rentrer. Il avait vu sur Netflix qu'une nouvelle série relatant les aventures de Sabrina était disponible, et il avait très envie de voir comment l'univers des sorcières serait traité par les scénaristes. C'était toujours très amusant de constater les clichés mis en scène par des personnes ignorant tout du monde surnaturel...


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Un jour d'automne

Revenir en haut Aller en bas
Un jour d'automne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» L'automne en mille morceaux!
» "SPLENDEURS D'AUTOMNE"
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS
» HOROSCOPES DU JOUR
» Discours du premier ministre Alexis(jour des aïeux)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moon's Spell :: BIENVENUE A LONDRES :: Le Centre de Londres-
Sauter vers: