RSS
RSS



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



''Moon's Spell'' s'inspire du roman ''Salem'' de Sandra Triname. Les autres sources sont diverses et variées.
Redécouvrez certaines races avec des manières de jeux exclusives qui pourront vous ravir. ''Moon's Spell'' cherche plusieurs
PV's très importants pour le développement du jeu. Personnages construits mais libres en plusieurs points, ils ont tous des
liens entre eux. N'hésitez pas, inscrivez vous !




Nouveautés les hommes en noirs sont de retour
Soldats d'une unité secrète, qui sont-ils réellement ? Quels sont leurs buts ?
Venez les découvrir !
L'annexe du groupe & les PV's du groupe



Partagez|

Force & Honneur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Seth Keegan

avatar

Loup • meute Nord



¤ AVATAR : Alexandre Ludwig
¤ CRÉDITS : Divers
¤ MESSAGES : 121
¤ POINTS : 15
¤ AGE : 53 ans réellement, 26 ans physiquement
¤ ZONE LIBRE : PDG de la Keegan Entertainments. ❦ Possède un club de combats clandestins nommé Au Zénith ❦ Véritable roi du nord ❦ Père célibataire, divorcé ❦ A vécu 10 ans à la Nouvelle-Orléans. ❦ Affilié à la meute du Bayou par mariage arrangé. ❦ Conduit une Bentley Continental GT

FicheLiensSujets
¤ GROUPE : Meute du Nord
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 31/08/2018


MessageSujet: Force & Honneur Dim 16 Sep - 15:11


( Force & Honneur ! )
Mon verre de bourbon à la main, je déambule parmi mes invitations pour rejoindre l’étage. Le plus haut balcon de l’opéra fait office de bureau. Des verrières ont étés installées tout du long pour en restreindre l’accès. Le reste du balcon donne sur le centre de la pièce. Seuls de lourds rideaux de brocart écarlate délimitent les espaces à cet étage, comme autrefois d’ailleurs. Sans rejoindre mon bureau, je viens trouver la rambarde de sécurité du balcon et m’y accoude, observant les passants en contre bas. J’observe de tout. Des garous de tous âges, de toutes meutes, parfois solitaires. Le message du Zénith est plutôt clair : Sanctuaire pour les loups. Ici, les meutes n’existent plus. Seul l’espace à notre espèce compte. Ici, mes semblables peuvent se rencontrer, échanger et discuter sans la pression de leurs alphas respectifs. Les parias trouvent également leur compte entre ses murs. Quant à moi … Je cherche les perles rares parmi les exilés pour constituer mon ‘armée’. Un roi sans allié ne vaut pas grand-chose. Alors je pars en quête de partisan. Et elle commence assez bien ! Depuis notre retour à Londres, quelques loups se sont manifestés, mais je ne connais ni leur valeur, ni leur principe. Ce soir, c’est l’Epreuve. Le ring domine le centre de la salle et je compte bien y envoyer quelques prétendants pour faire mon choix. A l’heure actuelle, ma confiance est limitée et seul Ace l’a gagné. Balayant la ‘foule’ du regard, je m’attarde sur une jeune femme humaine, probablement une sorcière. Ceci dit, elle me semble bien jeune pour se trouver ici … Je la suis du regard. C’est une jolie demoiselle. Une lourde chevelure bouclée et rousse lui tombe dans le dos, je distingue des taches de rousseurs sur ses joues et pendant un court instant, ses grands yeux verts innocents me rencontrent. La supposée sorcière me fixe sur de longues secondes avant qu’on ne vienne l’interpeler. Mon regard se pose sur le jeune loup qui l’attrape par la taille et l’embrasse.

Je les laisse tranquille et prend une gorgée de bourbon. A peine ma lampée engloutie que je sens mon téléphone vibrer dans la poche intérieure de mon costume. Je pose le verre sur le garde-corps plat et plonge une main dans ma veste noire pour en ressortir mon téléphone. Le nom d’April apparait. Je peste et ne répond pas. Ca fait déjà deux fois qu’elle essaye de me joindre mais j’entrevois une mauvaise nouvelle ou une conversation agaçante, alors je filtre …. Notre dernier appel date de la semaine précédente. Elle m’avait annoncé ne pas pouvoir venir pour les vacances de la Toussaint. Et j’avais pété un câble. Tabatha se faisait une joie de faire la tournée des bonbons avec un costume commun à sa mère. A la place, elle serait Princesse Tabatha. Alors que je range mon téléphone, il vibre de nouveau.

Nouveau grognement, je regarde le nom affiché. Baby-Sitter. Mieux … Elle m’envoie un message, joint d’une photo. Le texte dit : Bonsoir Seth. Tabatha vient encore de changer d’avis pour son déguisement. Finalement ça ne sera pas Elastigirl mais Mercredi de la famille Addams. Nous vous faisons des bisous. Nous ? Ainsi je n’ai pas rêvé quand je me suis fait la réflexion que cette jeune femme avait un petit béguin pour moi ? Elle rougit quand je lui parle et est drôlement tactile quand je suis proche … Du genre à me toucher le bras quand elle me parle ou le torse après avoir pouffé à une mauvaise blague. Bref. Je regarde la photo joint …. Et je souris bêtement devant la photo de ma petite princesse. Elle est coiffée de tresses encadrant son joli visage, le visage maquillé de blanc, les yeux de noirs, vêtue d’une robe noire au col blanc. Même déguisée en vilaine Mercredi, Tabatah reste trop mignonne. Ce déguisement me va, du moment qu’on ne me demande pas de me cosplayer en Gomez … Bref, je réponds d’un simple : merci. Et range mon téléphone. J’attrape mon verre. Je me tourne vers la salle principale et m’éclairci la voix pour faire taire mes semblables  « Chers Loups et Louves, amis humains et sorcières ! Merci à tous d’être venu à l’inauguration du Zenith. Ceux parmi vous qui me connaissent savent quelle importance j’attache à notre peuple ! Et ceux que je ne connais pas encore l’apprendre rapidement. Ce sanctuaire est une zone neutre parmi les meutes et un refuge pour les exilés. Je saurai être présent pour tendre la main aux reprouvés, mais aussi accueillir les plus hargneux dans l’arène ! En attendant, je vous invite à aller vous servir au bar jusqu’à plus soif, de profiter des festivités. Par contre, je n’assure pas le service de taxi pour ramener les plus ivres, donc aller y mollo ! » L’assemblée lâche un petit rire à l’unisson. Je tends mon verre vers leur direction. « Force et honneur sur notre noble communauté lupine de Londres ! » Tous trinquent, boivent et retournent vaquer à leur occupation.




( Pando )
Revenir en haut Aller en bas
Ace Redfield

avatar

Loup Solitaire



¤ AVATAR : Nathaniel Buzolic
¤ MESSAGES : 18
¤ POINTS : 2
¤ AGE : 400 ans, pour une trentaine d'année physiquement
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 13/09/2018


MessageSujet: Re: Force & Honneur Lun 17 Sep - 13:53


Force & Honneur
Seth Keegan & Ace Redfield


Le regard coule sur l'horloge murale du bar de quartier dans lequel il travaille. « Bientôt la fin ? » Encore 15 minutes mais, ses yeux dévie sur cette femme, assise sur une chaise haute du comptoir. Elle fait presque trop bien dans cet endroit, avec ses cheveux blonds qui lui retombent au milieu du dos et son regard d'un bleu intense. « Le temps de vous servir un dernier verre, si vous voulez ? » Un autre soir, il aurait pris plus de temps pour elle mais, il a des choses de prévues. Des choses importantes. « Non, ça ira. » Elle pousse son verre vide en direction d'Ace avec un sourire qui en dit long. Sous le verre, une serviette sur laquelle est inscrit un prénom et un numéro de téléphone alors qu'elle se lève dans un clin d’œil pour quitter le bar. « Ta nuit va encore être courte on dirait. » Élise... Une collègue chez qui on sent comme un petit ton de jalousie dans sa façon de prononcer certains mots. Ça le fait sourire alors qu'il enfonce la serviette dans la poche arrière de son jean. « Oui mais pas pour les raisons que tu crois. » Ce n'est pas dans des draps qu'il compte se défouler ce soir. Une tout autre activité l'attend, tout aussi passionnante. Élise semble intriguée alors, il s'approche de l'oreille de la jeune femme. « Et puis, tu le sais bien, j'ai toujours préféré les brunes. » Ce qu'elle est, cette collègue qu'il sent rougir avant qu'il ne s'éloigne dans un sourire satisfait.

Ace s'occupe de débarrasser quelque table jusqu'à ce que la pendule affiche la fin de son service. Direction le vestiaire où il se débarrasse de quelques affaires à l'effigie de ce bar et enfiler ses propres vêtements. Un casque de moto à la main, il quitte le bar pour retrouver le petit bolide garé dans la rue de derrière. A défaut de pouvoir courir sous forme lupine à travers les rues de Londres – on a déjà vu plus discret – la moto reste le seul engin qui lui semble digne d'intérêt. Il démarre vite, pressé d'arriver à destination, non sans voir la femme blonde attendre devant le bar. Navré ma belle, pas pour ce soir. Ses réflexes de loups sont une aide considérable pour rouler vite. Trop vite. Tout en slalomant entre les voitures dans le trafic peu dense de cette soirée. La course s'arrête devant le Zenith dont l'inauguration se trouve être ce soir. Vous voyez, il avait bien plus important à faire que satisfaire une jeune femme.

Le casque est calé sur son avant-bras quand il entre et, très vite, c'est sa veste en cuir qu'il ouvre. Mettez une grande concentration de loup dans un même endroit et, vous verrez, vous n'aurez pas besoin de radiateur pour chauffer la pièce. Une très bonne solution pour les économies d'énergie... Et dire qu'on désigne les surnaturels comme des dangers! Ace se retrouve à saluer quelques personnes sur son passage quand son regard se lève sur le balcon le plus haut. Il ne lui faut pas longtemps pour voir la mine renfrogner de Seth, là-haut, devant son portable qu'il ne décroche même pas. Sa femme, probablement. Ace a toujours eu un don pour analyser les situations et, l'avantage, c'est qu'il connaît suffisamment Seth pour faire des déductions assez rapidement. Mais sa force, à Ace, c'est de réussir à donner l'impression de ne pas être un danger. D'être juste le petit con prétentieux qui se croit supérieur et qu'on peut casser en deux sans le moindre soucis.

Une voix s'élève depuis le balcon, un discours est prononcé alors qu'Ace se dirige vers le bar. S'il semble être seulement intéressé par la boisson qu'il va prendre, en réalité, il est surtout attentif aux réactions des gens. Un whisky lui est servi alors qu'il se demande comment Seth a fait pour ne pas avoir une meute plus tôt. Discours de leader que tout le monde semble applaudir dans des verres qui tintent ensemble. Une gorgée du liquide ambré passe dans sa gorge alors qu'il se retourne et, pas vraiment malencontreusement, le contenu du verre se renverse sur un loup. « Tu peux pas faire attention ! » Ace, qui est loin d'être petit, se retrouve à devoir lever la tête pour voir le visage de l'homme. Un sourire à la con apparaît sur ses lèvres. « J'aurais bien aimé mais, sérieux Mec, comment tu veux qu'on t'évite. Tu prends toute la place ! »

Dans une guerre, il ne faut pas toujours que des stratèges. Il y a aussi besoin de soldats qui savent seulement répondre à des ordres, sans avoir une grande capacité de raisonnement. Ce loup à physiquement toutes les caractéristiques de celui qu'on envoie se battre au front. Mais sembler avoir les compétences pour et les avoir réellement, ce sont deux choses différentes. En tout cas, la montagne face à Ace a le sang chaud puisqu'il est déjà en train de vociférer des insultes. Et derrière eux, une voix s'élève pour réclamer un combat dans l'arène. Demande reprise en cœur par d'autres loups présents. « Je vais te casser en deux. » Ace, il hausse les épaules. « Faudrait encore que tu puisses te déplacer jusqu'à là-bas ! »

Finalement, il ne faut que quelques minutes pour que les deux se retrouve sur le ring. Le loup-montagne, se prend pour un catcheur quand il fait des signes aux spectateurs afin d'être encouragé. Au moins, Ace lui accorde le sens du spectacle alors que, de son côté, il se contente seulement d'enlever sa veste. On annonce le début de ce premier combat, sous les acclamations des autres personnes présentes. Ace voit même quelques billets filtrer entre des gens qui semblent prendre des paris. Pour une première soirée, ce n'est pas si mal. Ace et l'autre loup sont différents en tous points. L'un est massif, tout en muscle et bien trop imposant. Ace, du haut de son 1m85, reste fin, tout en nervosité. D'ailleurs quand l'autre fond sur lui pour essayer de frapper, Ace il se contente d'esquiver. Quand il laisse une ouverture, elle est pleinement volontaire. Un poing s’abat sur sa joue, sa tête est rejetée sur le côté quand il sent un goût métallique dans sa bouche. Pourtant il sourit : D'accord, la montagne est droitière. « Tu devrais abandonner maintenant. » Ace relève le regard vers le loup, un peu étonné. « Pourquoi, tu as déjà peur de perdre ? »

Le loup essaye d'attaquer et Ace joue au kangourou. Sa façon de sautiller partout semble même être complètement aléatoire pour éviter les coups alors qu'il est en train d'analyser l'homme sans même en donner l'impression. Déséquilibre sur la jambe gauche, le flanc droit jamais protégé à cause d'un bras qui veut frapper plutôt que de se défendre et un manque de réactivité par un corps trop imposant. Et, tout d'un coup, après à peine une ou deux minutes, Ace cesse de sauter partout. Le loup en profite pour balancer son poing droit en direction du visage d'Ace qui, au dernier moment, l'esquive en se baisant et frappe directement dans les côtes droites. Surpris, l'homme se plie et Ace en profite pour foutre un coup de pied violent dans le genou droit du loup. L'adversaire flanche, incapable de reprendre appui sur une jambe qu'il ne semblait déjà pas bien le tenir avant le début du combat. Un grognement de frustration vient se faire entendre alors qu'Ace en profite pour mettre son poing sur la tempe du loup qui, sous la force de frappe, s'écroule. Ok. Pour le côté spectaculaire on repassera, comme pour le côté « show » du combat. Mais Ace n'est pas bon pour ce genre de choses, avec lui c'est plutôt simple et concis : il va à l'essentiel. Le regard d'Ace se lève discrètement sur le balcon dans un haussement d'épaule : la montagne ne serait même pas un bon combattant !

Il rattrape sa veste et sort du ring, pendant que deux autres loups s'occupent de traîner la montagne hors de la place. Un autre combat est déjà en train de se préparer quand Ace décide de quitter la pièce principale pour rejoindre le balcon le plus haut. Il ne lui faut pas longtemps pour se retrouver auprès de Seth. « L'espace d'un instant j'ai vraiment cru qu'il pourrait avoir un intérêt. » On ne gagne pas à tous les coups ! « Tabatha a trouvé son déguisement ? » Les avants-bras se pose sur la rambarde alors que le regard est rivé sur les prochains combattants qui se mettent en place. « La dernière fois elle parlait de dragons. » Et, il parlerait de n'importe qui qu'Ace aurait ajouté : mais c'est une gamine, en plus d'être une fille, alors ça change d'avis toutes les deux secondes. Mais là, il est question de Tabatha et, PERSONNE ne critique cet enfant ! « Et joli discours au passage. Ça fait combien d'années que tu le prépares celui-là ? » Il laisse passer un sourire amusé, pas vraiment sérieux dans sa question.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Seth Keegan

avatar

Loup • meute Nord



¤ AVATAR : Alexandre Ludwig
¤ CRÉDITS : Divers
¤ MESSAGES : 121
¤ POINTS : 15
¤ AGE : 53 ans réellement, 26 ans physiquement
¤ ZONE LIBRE : PDG de la Keegan Entertainments. ❦ Possède un club de combats clandestins nommé Au Zénith ❦ Véritable roi du nord ❦ Père célibataire, divorcé ❦ A vécu 10 ans à la Nouvelle-Orléans. ❦ Affilié à la meute du Bayou par mariage arrangé. ❦ Conduit une Bentley Continental GT

FicheLiensSujets
¤ GROUPE : Meute du Nord
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 31/08/2018


MessageSujet: Re: Force & Honneur Lun 17 Sep - 21:26


( Force & Honneur ! )
Discours offert, je reste  accouder au balcon alors que j’aperçois Ace en contre bas. Je le suis du regard et entrevoit la suite de l’histoire. Un colosse le percute et renverse le contenu de son verre. A moins que ce ne soit l’inverse ? Le loup en question est un géant parmi les loups … Il doit bien faire deux mètres de hauteur et peser ses trois cent livres. Goliath s’énerve et grogne à l’encontre de son David. De ma place, je l’entends geindre et Ace jouer avec ses nerfs. Malgré moi, je souris à sa remarque pas provocante pour un sou. Cet homme a le don de se mettre dans la panade, mais je comprends son jeu et je dois avouer qu’il est subtil. Notre but toujours en joug, le ‘’beta’’ met les recrues à l’épreuve, quitte à servir de sac de frappe durant les tests. Le gorille perd son sang-froid et commence à déblatérer tout un tas de nom d’oiseau. La tension monte rapidement parmi les loups présents et l’un réclame un combat dans l’arène. Ça serait un beau baptême pour ce ring flambant neuf … C’est à l’unisson que les animaux réclament du sang. Curieux, je fixe les duellistes, le dos bien droit une main dans la poche de mon pantalon de costume, l’autre tenant mon verre à porter de lèvre. J’accueille une gorgée de bourbon, esquissant un rictus aux paroles des deux loups. L’un menace, l’autre esquive avec repartie et esprit. Très rapidement, les deux protagonistes passent les grilles de la cage. Goliath joue des muscles et fait le spectacle envers un public conquis. Des liasses passent de main en main et j’entends les pronostics à droite à gauche. Pauvre Ace … Si sous-estimé sur de simples présomptions. Mais c’est aussi là toute sa force. Le public s’enflamme devant le colosse qui fanfaronne, tandis que l’autre combattant retire simplement sa veste pour plus d’aise en ses mouvements. La différence est tellement marquée que s’en est risible. De loin, on pouvait prendre cela pour un sketch. Néanmoins, j’ai une entière confiance envers mon ami et sans lire le Destin, je connais déjà l’issu de ce combat. Prendre les paris ? Pas tout de suite, je ne veux pas déjà plumer mes chers compatriotes …

Le ding-ding annonce le début du combat. Et je me fais plus attentif. Une sorte de silence s’installe le temps du premier coup. Peu étonnant, Goliath prend les devants et se rue sur son adversaire. En mode bulldozer, il ne prend pas la seconde de réflexion et fonce comme un taureau. Vif et alerte, le loup du Bayou esquive sans difficulté. Cependant, il accueille le lourd poing de l’autre sur son visage. Le premier coup fait mouche et le public exclame sa satisfaction devant le combat. La faveur des spectateurs va au Goliath. De mon perchoir, je regarde Ace, distinguant un sourire joueur. Il observe et déchiffre son opposant. Force, agilité, déplacements, habitudes, faiblesses. Il le pousse dans l’excès de  confiance pour le guider vers la faute. Faute fatal quand elle sera exploité. Ce sont des années de combats communs qui me font réfléchir ainsi. Je connais le loup et ses talents de fighter, tout comme il connait les miens. Plein d’assurance, le Colosse l’invite à se rendre dès maintenant. Petit Rocky sur patte, le loup évite une nouvelle attaque et se déplace par petits bonds sans la moindre logique. Je prends une nouvelle gorgée d’alcool quand il se fige, se baisse à une attaque de front peu maligne. La riposte est quasi-immédiate. A force de loup, le poing du ‘’beta’’ rencontre des cotes bien trop exposées au danger. Un craquement se joint à l’impact. Il s’en suit d’un nouveau coup au niveau du genou pour l’inertie et un dernier coup au visage. Acculé, le Goliath choit, complètement KO. Simple et efficace … J’ôte la main de ma poche pour applaudir sur mon poignet tandis que le reste du public s’exclame et reste pantois de cette victoire improbable. Mon regarde croise celui du loup, je lui adresse un signe de tête discret pour l’inviter à me rejoindre, aussitôt il disparait dans la foule, récupérant sa veste au passage.

Le temps qu’il monte, j’observe les nouveaux combattants remplacer les précédents. Plus bas s’opposent deux loups, le combat est très différent de l’autre. Equilibré mais féroce, coup pour coup, de vrais bêtes sauvages qui se cognent sans vergogne … La lutte devient un bruit de fond que Ace me rejoint. Sans regarder son approche, je bois le fond de mon verre. « Les sacs à viande sans cervelle sont rares intéressants, l’histoire nous la prouver maintes et maintes fois. » Je pose le verre vide sur le garde-contre et porte enfin mon regard sur mon ami. Sa joue est légèrement rougie du coup qu’il a pris, mais il s’en remettra, nous avons déjà connu bien pire état. Alors qu’Ace s’accoude à la rambarde, je tourne le dos à la foule et m’adosse contre. Quand il m’interroge sur ma fille, je souris et file dans les photos de mon téléphone pour lui tendre. « Et après les dragons, ça a été Elastigirl des Indestructibles, et depuis même pas une heure, c’est Mercredi de la famille Addams. Tiens regarde, la baby-sitter m’a envoyé une photo de son costume. Elle est trop chou. » Je lui laisse le téléphone pour qu’il puisse admirer sa filleule dans son costume de vilaine, au passage la nounou est aussi sur la photographie …. Ils sont beaux les loups conquérants à s’extasier de bonheur devant une fillette de quatre ans … Top virilité. Quand on est Super-Papa et Super-Parrain, on a le droit sans perdre de crédit auprès de ses semblables !

Ace me taquine sur mon discours de leader charismatique et je lui réponds d’un sourire. « C’est Taby’ qui me la écrit ce matin. » Faux mais pour la forme, ça vaut le coup. Si tel avait été le cas, j’aurai plutôt dis : Les loups c’est des gentils et ils sont copains avec les dragons, parce que les dragons sont gentils aussi. Par contre, la compote de pomme s’est pas bon et les pommes s’est moches. Un truc dans ce gout-là. Parce que oui, Madame Princesse Keegan n’aime pas les pommes, pour la petite anecdote. Bref. Un verre me manque et je fais signe à un sous-fifre d’apporter une bouteille de scotch. J’en profite pour récupérer mon téléphone et le range dans la poche intérieure de mon costume. Tout en sentant le téléphone virer contre ma poitrine, je soupire et annonce plus désolé que réellement agacé. « J’ai eu April au téléphone il y a quelques jours, elle reporte encore son ‘droit’ de visite … Elle va me rendre chèvre c’te femme … » Et à cause d’elle, je dois mentir à ma fille … J’échafaude des bobards pour justifier l’absence de sa mère. Je la préserve de la triste vérité. Je ne peux lui dire que sa génitrice à zéro intérêt pour elle. Je comble le vide comme je peux mais je ne suis pas stupide, je sens le manque et le vide qu’April a laissé dans sa vie. Un serveur apporte la bouteille ainsi qu’un verre supplémentaire pour Ace. Je récupère mon verre et lui tend. Il le remplit à moitié, sert l’autre et disparait en laissant tout cela sur une table à proximité. Je fais tourner le contenant dans ma main par habitude. « La température chez Nikolaj est plutôt glacé … » Pour dire vrai, c’est même le pôle nord au plein cœur de Londres. Je regarde le liquide brun dans mon verre, affirmant d’une voix un peu plus basse, qui se prête à la confidence. « Mon ex-fiancée est sa compagne. Tu aurais vu sa gueule quand je lui ai annoncé de but en blanc qui se taper mes restes … » Est-ce de la fierté de l’avoir fait souffrir qui ponctue ma voix ? Surement …




( Pando )
Revenir en haut Aller en bas
Ace Redfield

avatar

Loup Solitaire



¤ AVATAR : Nathaniel Buzolic
¤ MESSAGES : 18
¤ POINTS : 2
¤ AGE : 400 ans, pour une trentaine d'année physiquement
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 13/09/2018


MessageSujet: Re: Force & Honneur Hier à 16:04


Force & Honneur
Seth Keegan & Ace Redfield


« Rarement veut bien dire qu'il peut y avoir des exceptions. » N'est-il pas intéressant d'avoir des gens qui ne sont pas ce qu'on peut s'attendre à voir en temps normal ? Ça valait le coup d'essayer, sans parler du fait qu'il s'est amusé. Au moins quelques minutes. Par réflexe, il passe sa langue sur la blessure à l'intérieur de sa joue qui est déjà en train de se refermer. Son regard quitte l'arène pour attraper le téléphone alors qu'un sourire apparaît sur ses lèvres en tombant sur Tabatha Adams. Cette enfant est parfaite, que ce soit en dragon, en Mercredi ou même en super-héroïne. Et c'est quand Seth parle de trop chou qu'Ace ne peut s'empêcher de le taquiner un peu. « Tu parles de qui là : de la baby-sitter ? Parce que ma filleule n'est pas trop chou... Elle est parfaite ! » Mettez-les, tous les deux, dans un parc entouré de mères et de leurs enfants, ils gagnent haut-la-main le concours de gagatitude.

C'est dans un sourire amusé qu'il rend le téléphone à Seth en se demandant si, enfin, il s'est aperçu des regards lourds de sens de la baby-sitter à son encontre. Elle ne fera pas long-feu aux côtés de Tabatha, de ça, Ace en est quasi-persuadé. Mais ce n'est pas à lui de parler de ces choses. Son regard se porte un instant sur le combat équilibré qui se joue sous eau, avant de laisser échapper un petit rire. « Elle ira loin cette enfant. » Pour le délire, il faudrait qu'il demande à Tabatha d'écrire un discours sur le sujet qu'elle veut. Seulement pour voir ce que ça donne. Mais cette trêve amusée est bien vite mise de côté quand le téléphone vibre dans la poche de Seth. « Ce serait un comble de devenir chèvre. » En plus de ne pas être pratique pour récupérer une meute mais, cette phrase n'est pas sérieuse. En réalité, il laisse passer un soupire. « Tu vas lui dire quoi cette fois ? » Encore... Et toujours... Des fois, Ace se demande comment April a pu engendrer une fille comme Tabatha. Comment on pouvait être aussi désintéressé devant le visage de cette gamine ? « Elle va finir par comprendre que quelque chose cloche. » Il avait lu un truc sur le fait que les gamins comprenaient bien plus que ce que l'on pensait et qu'ils ne le disaient pas forcement pour protéger les adultes. C'est loin d'être con ces petites bêtes là. Tabatha l'est encore moins et Seth n'aura pas toujours des excuses à fournir à la place de celle qui est sa femme... Uniquement sur le papier.

Un problème ne semble jamais arriver seul. Seth laisse entendre que sa visite chez son cousin n'a pas été du meilleur accueil. Difficile de s'attendre à l'inverse, les cousins n'ont pas été élevés pour être les meilleurs amis du monde. La surprise vient de la suite. Ace se redresse, attrape le verre servit par un serveur déjà disparu. « Ton ex-fiancée ? » Il faut que l'information monte à ses neurones parce que c'est assez inattendu comme situation. A croire que c'est une vocation chez l'Alpha actuel de prendre ce qui aurait dû appartenir à Seth. Une meute. Une femme. « Il devrait pourtant être habitué à avoir ce qui ne lui revient pas. » Ace porte le verre à ses lèvres pour en boire une gorgée, délaissant complètement le combat en contre-bas pour se concentrer sur Seth. « Et comment ça va, toi ? » Le ton de la phrase à Seth n'était pas assez neutre pour ne pas avoir un ressenti sur cette situation. Cette ex, Ace ne la connaît pas, il ne la jamais croisée. Pourtant, il est presque certain de pouvoir la reconnaître pour en avoir entendu parler. C'est même assez étrange pour lui, parce qu'il n'arrive pas vraiment à définir ce que Seth peut penser d'elle. S'il a l'air d'avoir été marqué par son passage dans sa vie, il y a toujours eu un fond de rancœur suite à leur séparation. Un timing qu'Ace a toujours trouvé trop parfait pour que ce soit naturel mais, là encore, il n'est pas certain que ce soit ses affaires pour prendre la décision de creuser un peu plus dans cette direction. Soit le destin ne voulait vraiment pas les voir ensemble, soit un petit malin s'est amusé à provoquer ce destin. Et, pour le coup, c'est vers le père de Seth que les soupçons se tournent. L'homme a toujours semblé avoir des idées bien précises et des attentes particulières pour son fils. Un mariage pour se lier à une autre meute, c'est tout de même bien plus intéressant qu'une humaine qui n'apporte rien.

« Tab' était présente aussi ? » Est-ce qu'elle a comprit les échanges d'adultes qui devaient tous être aussi surpris les uns que les autres ? Il laisse passer un sourire. « Allez, elle a eu le temps de faire combien de dessins ? » Parce que c'est sûrement ce qu'elle avait fait pour s'occuper et ça donnerait une idée approximative du temps qu'a duré cette rencontre. Mais la question légère, laisse bien vite place à un air un peu plus sérieux alors qu'il boit une nouvelle gorgée. « Tu comptes faire quoi ? » Est-ce qu'il en a seulement une petite idée ? Une ex-fiancée dans les bras de Nikolaj, ça change peut-être la donne et, dans ce cas, Ace aimerait être au courant. Le changement ne l'inquiète pas, c'est seulement qu'il a besoin de changer son fusil d'épaule pour s'adapter à une éventuelle nouvelle stratégie.

Pendant ce temps, ça siffle en bas. La foule qui hurle à un des loups d'abandonner. L'équilibre a été perdu et celui qui se trouve en mauvaise posture refuse pourtant d'abandonner le combat. Il se relève à chaque fois en sachant qu'il va retourner au sol parce qu'il n'a plus la force de se défendre. Un bref regard en direction de l'arène, et un coin des lèvres d'Ace se soulève dans un demi-sourire. Peut-être pas le meilleur combattant ce loup mais, de toute évidence, une volonté à toutes épreuves.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Force & Honneur

Revenir en haut Aller en bas
Force & Honneur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Le Harem de Sigmar - Les soeurs sont dans la place !!
» Joseph Frost ...Force et Honneur... Présentation
» One Hospice - L'île Maudite
» {Flashback. An -28 av J-C. Eté} Force et Honneur (Marcus V.)
» Aymeric de Froulay # force et honneur (over)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moon's Spell :: BIENVENUE A LONDRES :: Le Nord de la Tamise :: L'Ouest :: Au Zénith-
Sauter vers: