RSS
RSS



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



''Moon's Spell'' s'inspire du roman ''Salem'' de Sandra Triname. Les autres sources sont diverses et variées.
Redécouvrez certaines races avec des manières de jeux exclusives qui pourront vous ravir. ''Moon's Spell'' cherche plusieurs
PV's très importants pour le développement du jeu. Personnages construits mais libres en plusieurs points, ils ont tous des
liens entre eux. N'hésitez pas, inscrivez vous !




Nouveautés les hommes en noirs sont de retour
Soldats d'une unité secrète, qui sont-ils réellement ? Quels sont leurs buts ?
Venez les découvrir !
L'annexe du groupe & les PV's du groupe



Partagez|

What happens to you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Tamara S. Dunne

avatar

Vampire



¤ AVATAR : Nina Dobrev
¤ CRÉDITS : Lilie
¤ MESSAGES : 623
¤ POINTS : 20
¤ AGE : 29 ans / 30 ans
¤ ZONE LIBRE :
▲ Ex-éditrice
▲ Vit en Angleterre depuis près de quinze ans
▲ D'origine Irlandaise
▲ 1m66
▲ A une cicatrice au niveau du coude gauche liée à la fracture de son bras à l'âge de 10 ans faite par son père.
▲ Transformée depuis 1 an
▲ Séquestrée par Alistair
▲ Couleur : #5a0057

¤ GROUPE : Vampire solitaire
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 28/07/2018


MessageSujet: What happens to you Lun 10 Sep - 23:55

Aliana & Tamara ~ Juin 2011

Cela faisait bien longtemps que Tamara n’était pas rentrée chez sa mère. Les cours lui prenaient beaucoup de temps et son prochain stage dans la maison d’édition de Bloomsbury approchait rapidement. Son emploi du temps s’était assez allégé en terme d’heures de cours. Par contre, la brunette avait un travail personnel écrasant. Lire des livres, faire des comptes-rendus, proposer des améliorations sur des livres édités depuis des décennies et considérés comme des chefs d’oeuvre, étudier des auteurs et leur biographie jusqu’au bout de doigt … Tout cela faisait partie intégrante de son quotidien à présent. Son stage allait être la finalité de ses cinq années d’étude en littérature. La jeune femme avait sauté de joie en apprenant qu’elle avait été retenu dans cette maison d’édition connue et réputée. Cela faisait deux jours qu’elle avait reçu sa convention de stage et qu’elle l’avait renvoyé signé immédiatement.

Mais ce week-end était particulier. Alexander était de retour de mission. Sa mère lui avait donc proposé de venir passer le week-end à quatre pour fêter son retour après six mois d’absence. Tamara adorait sa mère, elle savait bien que l’absence de son beau-père lui pesait à chaque fois. Aussi, il ne lui serait pas venu à l’esprit de refuser une telle invitation. La jeune femme avait utilisé sa soirée du vendredi pour préparer ses affaires et avancer sur son travail personnel. La matinée du lendemain fût guère différente. Enchaînant les lectures et les comptes-rendus, la brune poursuivit tout cela dans le train qui devait la mener chez ses parents en début d’après-midi. Installée dans un coin du wagon, les genoux relevés contre le siège de devant, les écouteurs dans les oreilles avec de l’opéra-rock un peu trop fort, ses yeux se baladaient sur chaque ligne du bouquin tandis que sa main droite griffonnait quelques mots de temps en temps sur un bloc-notes qu’elle avait calé à cheval sur le livre.

Une fois arrivée à la gare de destination, l’étudiante avait rangé toutes ses affaires et s’était mise en marche. Elle ne regardait même pas le chemin qu’elle arpentait tellement elle le connaissait par coeur. La musique continuait de rythmer ses pas tandis qu’elle s’approchait sereinement du foyer familial. C’était le milieu d’après-midi alors qu’elle montait les marches du perron pour frapper à la porte. Sa mère, Elizabeth, l’accueillit avec un sourire jusqu’aux oreilles.

Bonjour maman. Tu vas bien ?
Bonjour ma chérie. Ca va bien mieux maintenant. Et toi ? Tu as fait bon voyage ?
Ca va ca va, toujours autant de travail. Où est donc Alexander ?
Il est sorti faire une partie de pêche avec des amis. Tu imagines bien qu’après six mois intenses, il ne pouvait plus se passer de ses vieux amis.

Lizbeth, surnom qu’elle donnait beaucoup à sa mère lorsqu’elle était plus jeune, insista pour qu’elles prennent le thé ensemble avant que l’étudiante ne s’enferme dans sa chambre pour travailler jusqu’en début de soirée. L’heure du repas arrivée, Tamara descendit pour retrouver Alec en compagnie de sa fille Aliana. Elle salua les deux puis alla aider sa mère à faire les derniers préparatifs avant qu’ils ne s’installent tous autour de la table pour dîner. Sa mère s’était une fois de plus surpassée en cuisine tandis qu’Alexander avait sorti une bonne bouteille pour accompagner le tout. Les conversations furent assez banale mais il est vrai qu’un moment pareil était assez agréable. Au cours de la soirée, alors qu’ils allaient passer au dessert, la brune retourna dans sa chambre pour aller chercher un bouquin qu’elle avait ramené pour Alec sur la pêche. Ce dernier sembla très content de ce petit cadeau sans grande prétention. Une fois le gâteau dégusté, l’étudiante s’excusa auprès de tous et leur souhaita une bonne soirée. Son lit l’appelait étant donné que la fatigue la rattrapait bien vite ces derniers temps. Passant devant la chambre de sa mère et Alec, elle grimpa les escaliers jusqu’à l’étage où se trouvait les autres pièces. Refermant sa porte, elle ne mit pas longtemps à enfiler un pyjama et à se glisser sous la couette.

Pour autant, le sommeil de Tam fût plutôt agité, au point qu’elle n’entendit aucun bruit en provenance de la réalité. A chaque fois qu’elle accumulait beaucoup de fatigue, ses cauchemars, les sombres souvenirs de son enfance, refaisaient surfaces. Gémissant et remuant dans son sommeil, elle se sentit peu reposée le lendemain matin lorsqu’il fut le moment de se lever. Ouvrant difficilement les yeux, la brune prit le temps de s’étirer tant bien que mal dans son lit. Sans avoir fait le moindre sport, elle ressentit quelques courbatures et quelques tensions lui rappelant la nuit mouvementée qu’elle avait eu. Tamara ne se rappelait jamais des rêves qu’elle pouvait faire durant la nuit. Par contre, les cauchemars liés à son passé restaient clairement dans son esprit telle une marque au fer rouge sur une peau blanche. Descendant les escaliers, la brune se dirigea vers la cuisine où elle retrouva Aliana, seule. Lui adressant un sourire, elle commença à se servir un thé tout en saluant sa demie-soeur. Une fois installée, l’étudiante remarqua que cette dernière l’observait différemment de d’habitude.

Il y a un souci ?
Revenir en haut Aller en bas
Aliana Williams

avatar

Sorcière • Mental



¤ AVATAR : Kate Beckinsale
¤ MESSAGES : 138
¤ POINTS : 6
¤ MULTIS : Kahlan Invictus & Rachel Sparda
¤ AGE : 39 ans
¤ ZONE LIBRE : Fermé pour Rp
HistoireRpsLiensAppartementSon PV, son chouchou, son gardien
Codage en LSAvatars & Gifs en LS

Physique : un corps musclé et tonique, habitué au combat, des cheveux peu souvent libres pour ne pas la gêner, un maquillage sombre ou discret selon l'occasion, des habits sombres et un visage magnifique mais figée dans l'attente de ce que votre esprit pourrait lui apprendre.
Capacités particulières : très forte pour créer des illusions ou rentrer dans des esprits sans se faire repérer. Elle sait apaiser ou créer des tourments selon sa volonté.
Signes particuliers : son corps est couvert de cicatrices, plus ou moins volontairement infligés par son séjour en Asie où elle a appris à résister à la torture, d'autres cicatrices sont dû à son passif de combattante. Elle a les yeux légèrement vairons, un de couleur noisette et l'autre de couleur brun.
Armement standard : Porte toujours sur elle, à sa cheville ou contre sa cuisse, la dague offerte par Andrew à leur dernière rencontre. Possède deux Beretta 92FS améliorés par ses soins contre ses cuisses ou ses hanches. Ainsi qu'une série de couteaux de jets contre sa taille.
¤ GROUPE : Sorcière du Mental ~ Conseil de Londres, y possède un siège ~ Gardienne en chef du Purgatoire et Bourreau
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 30/08/2018


MessageSujet: Re: What happens to you Ven 14 Sep - 11:29



What happens to you

Juin 2011
Aliana & Tamara
Avoir une double vie m'avait quelque peu éloigné de mon père. Je n'avais rien contre sa nouvelle femme, mais elle n'était pas au courant du surnaturel et c'était toute ma vie. J'avais à peine une existence légale chez les humains, juste ce qu'il me fallait pour être la détentrice d'une part de Microsoft et vivre une vie de sorcière confortable. Malgré tout, les discussions tournaient vite en rond, en dehors de ma passion pour les armes et les combats qui pouvaient passer pour des passions humaines, le reste n'était pas vraiment discutable en "famille". Mais mon père venait de revenir alors je ne pouvais pas faire semblant de rien.

Je lâchais finalement le Purgatoire, lançant un signe de tête à la gardienne qui prendrait le relais et une étreinte sur son épaule avant de la lâcher. Je reviendrais rapidement pour voir comment se passait la soirée, comme à chaque fois depuis que j'étais devenue Gardienne en chef, je vivais presque ici, il y avait tant de choses à organiser et même les quelques années passées n'étaient pas suffisantes pour que les bonnes habitudes soient déjà prises.

Je pris ma voiture et fit le trajet jusqu'à la nouvelle maison de mon père. Enfin nouvelle maison, cela faisait longtemps qu'il y était installé mais je venais si peu souvent que finalement, j'avais l'impression d'être toujours dans une nouvelle maison. Je me garais et je pus voir des fars se diriger vers moi, je m'immobilisais et je croisais finalement le regard clair de mon père à travers la vitre. Un léger sourire vient étirer mes lèvres, tout comme les siennes, pendant qu'il se garait. J'attendis qu'il descende avant de me diriger d'un pas fluide vers lui.

« Bonsoir papa, bon retour à la maison. »
« Ma chérie, je suis heureux de te voir, tu ne sais pas à quel point. »

Mon père était l'une des seules personnes envers qui j'acceptais un câlin alors je le fis et reçu un baiser sur le front de sa part. Malgré tout, j'avais eu le temps de croiser son regard légèrement triste. Il était heureux de me voir mais comme à chaque fois, quand nous étions ensemble, il y avait le fantôme d'Andrew. Nous étions toujours à trois et maintenant, nous n'étions plus que deux, et malgré les années, cela n'était jamais devenu normal. Malgré tout, nous étions bons pour donner le change.

Finalement, nous prîmes la direction de la maison où nous fûmes accueilli par Elizabeth. Notre rencontre fut cordiale mais bien loin d'une relation de belle-mère/belle-fille optimale. En même temps, je n'avais aucun point en commun avec cette femme douce, cette femme au foyer. Elle était même très loin de ma personnalité alors rien ne nous rapprochait. La soirée se passa en grande partie dans le silence de mon côté, j'observais cette vie familiale qui était bien loin de la mienne et de ma solitude habituelle. Au moment de partir, Elizabeth me rappela que j'avais une chambre et me supplia presque de rester la matinée, rejointe par mon père et je finis par céder. A un moment, Elizabeth partit se coucher et nous pûmes vraiment discuter, entre père et fille, entre initié et sorcière. Je parlais un peu de ma mission au Conseil, des dernières nouvelles, recevant des conseils militaires de sa part. Et la soirée se finit tranquillement, sur un silence bienveillant et reposant avant qu'on ne se quitte.

Quand je montais pour aller dormir, je passais devant la porte de Tamara, m'arrêtant en croyant entendre un gémissement. Qui fut confirmé par un deuxième. Silencieusement, j'ouvris la porte et je tombais sur Tamara qui semblait faire un cauchemars. Je ne connaissais pas cette demi-sœur et je n'avais jamais pris la peine de la connaître mais cela me semblait étonnant que l'étudiante modèle puisse avoir un cauchemars tellement puissant que son esprit me criait sa détresse. Je restais un instant dans sa chambre, avant de finir par envoyer mon esprit vers le sien pour l'apaiser un peu, sortant ensuite de la salle pour me diriger vers ma chambre et mon lit, m'y laissant tomber et m'endormant rapidement après avoir enlevé mes vêtements.

Le réveil fut tout aussi rapide, le passage à l'état de conscience très rapide. Je me redressais, sentant qu'il n'y avait que l'esprit de Tamara, encore endormie, dans la maison. C'était bien la peine de rester... Je pris quelques minutes pour faire quelques exercices de musculation et d'étirement avant de me laver, de m'habiller et de descendre pour prendre mon café et ma cigarette. J'eus à peine le temps de m'installer contre la fenêtre de la cuisine pour exhaler ma cigarette, que Tamara arriva. Nous échangeâmes un bonjour avant qu'elle ne se serve à manger et inconsciemment, je la suivis du regard, me rappelant de la nuit précédente. Qu'est-ce qui pouvait déranger l'étudiante modèle ? Je crois que je la regardais tant qu'elle finit par me poser une question qui sortait de notre routine habituelle. Je pris le temps de prendre une taffe de cigarette avant de répondre à mon tour.

« Je commence à me rendre compte que tu n'es pas aussi lisse que tu semblais l'être, c'est tout. »


J'étais brutalement honnête, mais cela, les gens devaient s'y habituer c'était mon caractère, je ne tournais autour du pot que quand je n'avais pas le choix. Mes yeux ne la lâchaient pas pendant que je continuais à fumer ma cigarette, je sentais que mon regard la mettait mal à l'aise mais je n'arrêtais pas. En même temps, cette famille ne savait rien de moi. Il me prenait pour une femme avec une carrière de garde du corps, qui était souvent en mission et qui avait pas mal de secrets. C'était très large, très loin de la vérité également...

« Tu fais souvent des cauchemars, Tamara ? »


Code by Kah!an

Revenir en haut Aller en bas
Tamara S. Dunne

avatar

Vampire



¤ AVATAR : Nina Dobrev
¤ CRÉDITS : Lilie
¤ MESSAGES : 623
¤ POINTS : 20
¤ AGE : 29 ans / 30 ans
¤ ZONE LIBRE :
▲ Ex-éditrice
▲ Vit en Angleterre depuis près de quinze ans
▲ D'origine Irlandaise
▲ 1m66
▲ A une cicatrice au niveau du coude gauche liée à la fracture de son bras à l'âge de 10 ans faite par son père.
▲ Transformée depuis 1 an
▲ Séquestrée par Alistair
▲ Couleur : #5a0057

¤ GROUPE : Vampire solitaire
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 28/07/2018


MessageSujet: Re: What happens to you Dim 16 Sep - 22:25

Aliana & Tamara ~ Juin 2011

Calée contre le plan de travail, sa tasse de thé à la main, Tamara était vêtue d’un débardeur et d’un short tout ce qu’il y a de plus banal. elle s’était sortie deux muffins à manger, histoire de ne pas rester le ventre vide. Observant sa demie-soeur, celle-ci s’était assise sur le rebord de la fenêtre pour fumer sa cigarette. La brune fumait très rarement, seulement au cours de soirées pas mal arrosées où l’envie d’une clope pouvait la prendre. Mais ce matin, Aliana était différente, son attitude toute entière semblait changée. Le regard qu’elle lui portait était lui aussi curieux. Depuis qu’elles se connaissaient, les deux filles n’avaient jamais beaucoup échangé. Il faut dire que la différence d’âge n’aidait pas forcément, elles avaient presque une décennie qui les séparait. Au départ, Tamara avait eu l’impression que sa mère n’était pas la bienvenue de la vie de sa demie-soeur. Très vite, elle s’était rendue compte qu’elle faisait fausse route. La fille d’Alec était tout simplement très froide ,aux premiers abords ,avec tout le monde. Une fois qu’elle eut compris ça, la brune avait gardé son attitude très courtoise avec elle, ni plus ni moins. Une bonne entente était de rigueur pour leurs deux parents, mais elles n’avaient pas besoin de devenir amies pour autant. Passionnée de lectures, elle aimait bien sa solitude qui la faisait paraître comme une élève modèle sans débordement.

Ses premières paroles furent comme un électro-choc. De quoi était-elle en train de parler ? La voir encore là ce matin était surprenant. Aliana ne faisait que passer en coup de vent habituellement. Son regard transperçait la jeune fille qui ne comprenait pas où elle voulait en venir. Portant la tasse à ses lèvres, Tamara souffla légèrement sur le liquide avant d’en prendre une gorgée. Sa demie-soeur continuait de la fixer intensément la mettant quelque peu mal à l’aise. Oui la brune passait pour la petite fille modèle et alors ? Devaient-elle forcément devenir rivales et se comparer sur tous les tableaux ? Elle ne connaissait quasiment rien de la vie de la fille d’Aleksander tout comme elle ne connaissait rien de la sienne. Ce que l’étudiante ne comprenait pas, c’était ce qui avait changé aujourd’hui qui avait déclenché ce type de réaction chez Aliana. Tout ce temps, elle était restée muette face à sa demie-soeur, réfléchissant à la situation. Puis, la fixant toujours autant, tirant une taf sur sa cigarette, son aînée lui posa une question très simple, très froide et très dure. Les pièces du puzzle s’assemblèrent rapidement. Etant donné qu’elle était restée cette nuit, elle était forcément montée à l’étage. Tamara savait parfaitement qu’elle avait mal dormi cette nuit. Elle n’avait pour autant pas pensé que ça arriverait ce soir là ni que quelqu’un l’entendrait. C’était d’ailleurs la grande question : qu’avait-elle entendu ?

Je ne sais pas en quoi je devrais être “lisse” mais oui, il m’arrive de faire des cauchemars comme tout le monde.

Maintenant son regard dans celui d’Aliana, elle ne savait pas trop comment réagir. Après tout, elles n’avaient jamais montré un grand intérêt l’une pour l’autre. Plus jeune, Tamara avait tenté d’apprendre à la connaître. Mais elle s’était confrontée à un mur, une forteresse imprenable. Sa mère l’avait encouragé, voulant une vie de famille heureuse. La brunette n’avait jamais réussi à décrocher plus d’une phrase de la part de la garde du corps froide et distante qu’était sa demie-soeur. Aujourd’hui semblait différent, c’était elle qui semblait prête à parler. Malheureusement pour la brune, elle avait choisi un sujet plutôt sensible. La jeune femme ne savait même pas si sa mère avait dit à Aleksander qu’elle avait fui le père de Tamara et encore moins si elle lui avait expliqué le pourquoi. Lâchant le regard d’Aliana, elle se déplaça jusqu’à la fenêtre à l’opposé de sa demie-soeur pour constater que la voiture de leurs parents n’était plus dans l’allée. Confirmant l’absence de ces derniers, elle revint à sa place initiale.

Qu’est-ce qui t’as fait croire que j’étais si lisse ?

Tamara savait qu’elle était bonne comédienne. Peut-être que l’on pourrait trouver anormal sa vie sexuelle qui se résumait effectivement uniquement au sexe. Elle n’envisageait absolument pas de trouver un compagnon et encore moins de fonder une famille. Evidemment, la brune n’avait pas besoin de voir un psy pour comprendre toute seule que son père lui avait laissé une marque indélébile. Elle continuait d’avancer aujourd’hui et de faire sa vie, mais certains événements pourraient raviver de mauvais souvenirs au fond d’elle. Songeant à tout cela, son regard n’avait pas quitté celui de sa demie-soeur qui finissait sa cigarette. Elle n’avait toujours pas touché à ses muffins et il faut dire qu’au vue du terrain miné sur lequel Aliana avait décidé de s’aventurer, elle allait probablement les laisser où ils étaient. Personne encore n’avait réalisé qu’elle faisait des cauchemars d’une intensité anormale. Elle avait toujours réussi à baratiner Lisbeth. Mais ce regard et ce franc-parlé lui annonçaient clairement que sa demie-soeur n’était pas dupe. Elle n’avait aucune idée de la tournure qu’allait prendre cette conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: What happens to you

Revenir en haut Aller en bas
What happens to you
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moon's Spell :: BIENVENUE A LONDRES :: Ici et là :: Il était une fois-
Sauter vers: