RSS
RSS



AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


''Moon's Spell'' s'inspire du roman ''Salem'' de Sandra Triname. Les autres sources sont diverses et variées.
Redécouvrez certaines races avec des manières de jeux exclusives qui pourront vous ravir. ''Moon's Spell'' cherche plusieurs
PV's très importants pour le développement du jeu. Personnages construits mais libres en plusieurs points, ils ont tous des
liens entre eux. N'hésitez pas, inscrivez vous !



Partagez|

La mauvaise famille... Encore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Hannah Johnson

avatar

∞ Sorcière ∞
Nécromancienne



¤ AVATAR : Willa Holland
¤ CRÉDITS : Schizophrenic
¤ MESSAGES : 220
¤ POINTS : 95
¤ MULTIS : Jodie Rowley - @Aaron Davis - Alex Blackwood
¤ AGE : 24 ans
¤ ZONE LIBRE : Nécromancienne
Fait payer ses services en terme de magie


¤ GROUPE : Roule pour elle
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 08/04/2018


MessageSujet: La mauvaise famille... Encore Ven 31 Aoû - 22:58






La mauvaise famille... Encore


Ethan & Hannah


« Je t'entends... »

Hannah pose une main sur sa bouche pour faire taire sa respiration trop haletante. Accroupie, adossée contre un arbre, la sorcière regarde sa deuxième main qui lui tenait le flanc. Du sang. Beaucoup. Elle en perd trop depuis qu'il a enfoncé une lame évitant de justesse quelques organes. Elle essaye de se calmer et de réduire les battements de son cœur alors qu'elle penche la tête pour essayer de voir où il se trouve.

« Je te vois... »

Merde. Dans une crispation de douleur, Hannah se relève pour courir à travers la forêt. Elle aurait préféré que l'homme soit un vampire, au moins elle aurait eu une chance de s'en sortir. Mais non, il ne l'est pas. Elle n'est pas certaine qu'il soit totalement humain. Peut-être un loup ? Ou alors il est vraiment doué pour pister les gens. Hannah retient une plainte quand elle se déplace, sa jambe blessée lui fait un mal de chien. Elle veut se planquer derrière un arbre mais, quand elle y arrive, elle se retrouve nez-à-nez avec l'homme qui l'a poursuit depuis un moment.

« Merde... »

Le mot se finit dans une plainte quand ses pieds décollent du sol. Une main puissante encercle sa gorge, serrant un peu trop fort. Elle manque d'air la sorcière. Elle se débat comme une malade, agite les pieds, le griffe, essaye d'atteindre son visage pour lui faire lâche prise. En réponse, il la secoue comme un pommier tellement facilement qu'elle a l'impression d'avoir le poids d'une plume entre ses mains. L'arrière de sa tête tape fort contre le tronc, laissant échapper une exclamation de douleur. La bouche de l'homme se rapproche de son oreille.

« Tu vas crier pour moi, c'est une promesse. »

Et, il ne devait pas s'entendre à ce que cette phrase, murmurer du bout des lèvres, fasse éclater de rires la jeune nécromancienne. Un rire dans lequel se mêle un mélange d'étouffement et de sang suite à un coup au visage, qu'elle s'est prit un peu plus tôt. Ça le vexe le type, elle le voit à son regard quand il laisse le crâne de Hannah frapper une nouvelle fois sur le tronc d'arbre.

« Gars, t'sais... » Elle peine à parler mais, elle estime que ça vaut le coup. « J'ai déjà entendu ça et, honnêtement, il était beaucoup plus convaincant que toi. »

ça ne lui plaît pas. Trop d'arrogance chez l'homme. Il envoie Hannah voler un peu plus loin. Maintenant c'est sûr, il n'est pas humain. C'est le dos de Hannah qui frappe en premier contre un nouvel arbre. Putain elle a mal, quand elle se retrouve allongée sur le sol. A tous les coups, il y a des côtés qui ont cassés sous l'impact trop violent et elle se mord violemment la joue. Non, elle ne criera pas. Pas deux fois elle ne donnerait cette satisfaction. Ses mains s'enfoncent dans le sol quand elle essaye de se relever mais elle y arrive à peine. Le peu qu'elle arrive à soulever de son corps ne sert qu'à se prendre un coup de pied qui l'envoie encore plus loin.

Elle roule mais n'arrive pas se relever. Trop de sang perdu. Trop d'os cassés. Trop de blessures qui ne sont pas toutes superficielles. Est-ce qu'elle peut trouver du réconfort dans le fait que ce ne soit pas Ethan qui la tue ? Est-ce que ça fait d'elle la gagnante de ce jeu malsain entre eux ? Pas sûr que ce soit si réconfortant, elle n'a pas envie de mourir la sorcière. Elle a encore un tas de choses à découvrir et à faire. L'homme vient de la rejoindre, la retourne pour qu'elle se retrouve le dos contre le sol. Et elle voit bien la lame qu'il monte, comme pour prendre un peu d'élan avant de chercher lui donner le dernier coup... Celui qui la tuera.

« Au revoir Hannah Finnigan ! »

Elle n'a vraiment jamais le bon nom. Johnson, Finnigan. A croire qu'elle attire les familles qui se font décimer, ou qui vont l'être. Au moins, elle n'a pas crier. Il a foiré sa promesse...





par humdrum sur ninetofive
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Rice

avatar

☠ Vampire ☠
Bras-droit Nord-Ouest



¤ AVATAR : Joseph Morgan
¤ CRÉDITS : Aesth d'Hannah
¤ MESSAGES : 106
¤ POINTS : 72
¤ AGE : 120 ans, 30 ans physiquement
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 15/05/2018


MessageSujet: Re: La mauvaise famille... Encore Mar 4 Sep - 22:09




Une vie pour une vie


Au beau milieu d’une affaire importante, l’un de mes oisillons vient me siffler à l’oreille une information qui me fait perdre mon rictus. Je regarde les messieurs en face de moi, tant pis, il se trouve que j’ai plus urgent ailleurs. Je sais que m’éclipser au beau milieu d’un tel entretien me fera perdre le pacte que nous allions sceller mais il faut savoir connaître ses priorités. Hannah, Hannah, pauvre petite chose, dans quelle histoire t’es-tu encore laissée embarquer ? Et dire que je n’aurais pas à m’en faire quant à la survie de ce corps une fois qu’Anya en aura pris pleine possession, elle saura se débrouiller sans ma sécurité pour survivre à ce monde. Le problème reste pourtant toujours le même : Alex a besoin d’une nécromancienne dans ses plans. Quelle frustrante impasse dans laquelle nous sommes piégé.

Ma vitesse me permet d’arriver rapidement à la forêt et l’odeur du sang qui se répand agite mes sens. J’entends son cœur palpiter puis la menace de l’homme. Finnigan ? En dehors de cette famille rares sont ceux à ne pas la nommer Johnson. Peu importe les désirs de cet homme, il est hors de question que je le laisse achever ma proie, pas alors que j’ai fait la même promesse. Hannah est à moi et je ne laisserais pas un misérable amateur me la voler. L’homme abat sa main dans un geste qui se veut meurtrier, mais la lame n’atteint jamais le cœur de la petite sorcière alors que ma main attrape à temps le poignet de son adversaire pour la lui briser d’un simple geste. L’homme rouspète et recule de quelques pas, plonge cet étrange regard dans le mien. Il attire ainsi toute mon attention, cet homme qui n’est ni un vampire, ni un loup et certainement pas humain.

- Depuis quand les Djinns sortent-ils de leur grotte ?

J’en ai rencontré plus d’une des créatures au cours de mon existence mais celle-là sont celles qui me répugnent le plus, juste après les loups. Aux yeux des vampires, les djinns sont une espèce qui manque cruellement d’originalité, copiant nos dons, volant nos poches de sang, ils ne sont que peu appréciés par mes semblables. Le combat s’engage entre la créature et moi, son plus gros défaut est son impulsivité, tandis qu’il s’épuise à tenter en vain de m’abattre, j’en profite pour simplement esquiver et analyser mon adversaire, et on les appelle des génies... Une dernière esquive et je disparais dans un coup de vent, ce qui pousse la créature à se tourner dans tous les sens pour me chercher, tandis qu’Hannah est toujours à terre de son côté, probablement à attendre de connaître la fin de cet affrontement.

Je sors de ma veste un poignard magique et use de ma rapidité pour réapparaître dans son dos et enfoncer la lame dans son crâne. Le djinn hurle tous les maux alors qu’il attrape sa tête entre ses mains. Des sorcières du mental ont créé cette lame pour piéger leur adversaire dans d’atroces illusions sans avoir à se fatiguer. Dommage pour le djinn, un coup de lame dans le cerveau ne permet pas de les assassiner. Néanmoins lorsque je m’apprête à lui arracher le cœur, c’est lui qui disparaît cette fois, emportant malheureusement la lame avec lui pour ne pas revenir. Je guette tout de même quelques instants pour être sûr qu’il ne reviendra pas. Tant pis, j’irai récupérerai cette lame par d’autres moyens. Enfin seuls, je peux accorder toute mon attention sur la sorcière blessée dont l’odeur du sang ravive quelques souvenirs en moi.

- Tu es décidément douée pour choisir la bonne famille.

Pas qu’elle ait vraiment le choix, mais si elle avait su se tenir loin des Finnigan, peut-être que cet homme n’aurait jamais fait le rapprochement avec l’ex taulard de la famille et l’aurait laissé tranquille. Je me penche près d’Hannah pour mieux analyser ses blessures, le djinn ne l’aura pas laissé dans un très bon état.

- Passons un deal Hannah, si je te soigne de mon sang tu n’uses pas de ta magie contre moi en retour.

Pour une fois peut-être pourrions-nous faire une trêve ? Profite, ce n’est pas comme si j’allais te le proposer tous les jours, mais ce n’est pas non plus comme si j’avais tellement le choix. Pour l’heure je ne peux ni te tuer, ni ramener Anya. Tu es utile au roi et ses affaires passent nécessairement avant les miennes. Alors, marché conclu ?

Revenir en haut Aller en bas
Hannah Johnson

avatar

∞ Sorcière ∞
Nécromancienne



¤ AVATAR : Willa Holland
¤ CRÉDITS : Schizophrenic
¤ MESSAGES : 220
¤ POINTS : 95
¤ MULTIS : Jodie Rowley - @Aaron Davis - Alex Blackwood
¤ AGE : 24 ans
¤ ZONE LIBRE : Nécromancienne
Fait payer ses services en terme de magie


¤ GROUPE : Roule pour elle
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 08/04/2018


MessageSujet: Re: La mauvaise famille... Encore Mer 5 Sep - 14:21






La mauvaise famille... Encore


Ethan & Hannah


Le coup ne tombe pas, arrêter dans un craquement caractéristique. Hannah laisse passer un soupir qui lui arrache les côtes mais, la douleur est mieux que la mort. Elle n'y voit plus très clair la sorcière mais, la voix qu'elle entend... Putain, cette voix, elle peut la reconnaître entre mille. Ethan. Le répit sera peut-être de courte durée finalement. Merde! Elle sert les dents quand elle essaye de se retourner pour se redresser. Elle se retient de laisser la moindre plainte passer quand l'ensemble de son corps lui supplie d'abandonner. Même pas en rêve, Hannah. Tu vas pas mourir. Pas ici, pas par lui.

La bataille entre les deux autres s'est engagée et, Hannah, elle veut juste profiter de ce petit délai pour s'extraire de cette forêt. Il y a bien une partie de son cerveau qui lui dit que c'est impossible mais, elle ne peut pas baisser les bras et ne même pas essayer. Tout ce qu'elle arrive à faire, c'est se traîner jusqu'au tronc d'un arbre pour s'y adosser. Même pas fichue de se relever, elle soupire en se trouvant pitoyable. Pourtant elle essaye de s'encourager pour se motiver à se relever mais, ce sont ses yeux qu'elle sent se fermer. Des yeux qui s'ouvrent soudainement dans un sursaut quand la créature se met à hurler. Ok. Garder les yeux ouverts. Tout va bien... Tout... Va... Bien...

Une main comprime une blessure qu'elle a sur le ventre, l'autre est ancrée dans le sol à chercher un peu de l'énergie de tous les animaux ou insectes qui ont pu mourir sur cette terre. C'est qu'elle n'a pas envie de lui simplifier la tâche mais, franchement, elle ne sent rien. Pas assez d’énergie en elle-même pour espérer en puisez ailleurs. Hannah trouve quand même le moyen de rire, avant que ça ne se finisse dans une petite quinte de toux ravivant la douleur de sa cage thoracique.

« Fallait bien corser un peu les choses et te mettre un peu de concurrence. »

Elle s'en serait bien passé de ces deux familles. Bonjour les emmerdes. En même temps, à ce rythme-là, les deux noms qu'elle pourrait porter ne serait plus qu'un vague souvenir dans les mémoires de certaine personne. A croire qu'être de sa famille, à elle, ça veut aussi dire se faire décimer à tour de bras. Faut vraiment que les Dieux aient une putain de dent contre elle pour la coller dans des familles qui se font toutes tuées. Sauf que c'est loin d'être le plus étonnant. Non, parce que, là, il y a quand même Ethan qui est en train de lui proposer de la soigner. Sérieusement ?

« C'est quoi l'arnaque ? » Le regard se lève sur le vampire, l'air de ne pas comprendre. « J'l'ai brisé le sort d'Anya. Y a plus de liens entre nous. » Qu'elle pourrait exploiter par faiblesse de la part de Hannah.

Parce que là, en vrai, c'est ce qu'elle se dit : Ethan propose assez de sang pour qu'elle retrouve ses pouvoirs mais pas suffisant pour être en état. Sûrement dans l'espoir de revoir Anya profiter d'une brèche. Hannah s'est faite avoir une fois à ce petit jeu, pas deux fois !

« Désolée de te décevoir Ethan mais, j'suis pas assez maso pour accepter d'être soignée juste pour finir attachée sur une table. » Des ongles en moins, un rat sur le ventre, ou quoi que ce soit d'autre qu'il peut imaginer. Parce que, l'imagination pour les tortures et les meurtres, on ne peut pas lui enlever.

Même avec le cerveau embrumé, Hannah n'arrive pas à croire que cette proposition ne cache pas de coup fourré. C'est tellement pas logique de lui proposer du sang. Il veut la voir morte. Alex ne le veut pas. Franchement, c'est la situation parfaite. Ethan a juste à la laisser là quelques temps et il aura ce qu'il veut sans que ce soit de sa faute, sans qu'Alex puisse lui en vouloir. Bon c'est presque parfait parce que, du coup, il ne l'aura pas tué lui-même. Mais la vie est une histoire de compromis, non ?

« Puis, ça devrait te plaire, non ? Regarde, c'est presque poétique... » Le regard se perd dans le vide, peinant à rester ouverts. « ça finit là où ça a commencé : Dans une forêt avec du sang et un deal. »





par humdrum sur ninetofive
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Rice

avatar

☠ Vampire ☠
Bras-droit Nord-Ouest



¤ AVATAR : Joseph Morgan
¤ CRÉDITS : Aesth d'Hannah
¤ MESSAGES : 106
¤ POINTS : 72
¤ AGE : 120 ans, 30 ans physiquement
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 15/05/2018


MessageSujet: Re: La mauvaise famille... Encore Mar 11 Sep - 11:01



Une vie pour une vie


Tu es dans un bien mauvais état petite Hannah, réalises-tu que si je ne te faisais pas surveillée, tu aurais perdu la vie ce soir entre les mains de ce djinn ? Réalises-tu qu’il est hors de question qu’un autre que moi mette fin à tes jours ? Tes mots m’arrachent un rictus, tu aurais pu trouver mieux comme concurrence Hannah, cet homme est condamné à mourir maintenant que je suis au courant qu’il en veut à ta vie, dommage pour lui, d’autant que je ne compte pas faire les choses simplement lorsque je l’aurais en face de moi. Un homme qui veut me voler ma vengeance mérite de souffrir le martyre après tout et il regrettera de t’avoir mise dans cet état, je peux te l’assurer. Il n’y a que moi qui aie les droits sur ta chair et ton sang Hannah, et tous tes ennemis l’apprendront à leur dépit.

- Il va falloir faire de meilleures recherches si tu tiens tant que ça à m’imposer de la concurrence.

Son timing aurait pu être bon si je n’étais pas intervenu à temps mais... le temps est mon meilleur allié de ce monde. Il ne semble pas être le tiens en revanche. Tic-tac Hannah, tu te vides de ton sang et sans mon aide tu ne survivras pas à cette soirée. Alors, quel est ton choix ? La sorcière trouve le moyen de réfléchir malgré son état accablant, peut-être est-elle suicidaire tout compte fait. Elle m’annonce que son lien avec Anya est brisé et si j’aurais pu en être agacé, il n’en est rien. Pour l’heure la seule chose qui me préoccupe est l’état d’Hannah et non pas l’attente d’Anya. Je roule des yeux face au comportement puérile de la sorcière, décidément elle ne réalise pas que certains jours, elle ferait mieux de laisser sa fierté de côté.

- Hors de question que les choses se terminent ainsi.

Tant pis pour le deal... Il faut savoir faire des compromis. Je mords dans mon poignet et le colle à la bouche d’Hannah, la forçant à avaler mon sang pour soigner ses plaies, ou du moins éviter des dégâts irrémédiables. Après le dégoût elle semble presque aimer ce liquide carmin qui coule dans sa gorge. Puis lorsqu’elle en a eu assez, je lui retire mon poignet des lèvres et jette un coup d’œil à ses blessures. Vu son état mon sang ne suffira pas à soigner ses plaies, mais au moins me permettra-t-il de la maintenir en vie, bien qu’inconsciente. Une sieste après un bon repas, ça ne peut pas faire de mal après tout. Je glisse mes bras autour de son corps et la porte contre moi puis quitte la forêt.

♠ ♥ ♠

Cette fois-ci ce n’est pas sur une table de tortures qu’Hannah ouvrira les yeux mais dans un endroit tout de même plus confortable, l’une des chambres de ce manoir. Mon manoir, celui dans lequel je vis ainsi que mes Infants, du moins ceux qui méritent que je garde un œil sur eux. Hannah est allongée dans un lit dont la couverture couvre son corps habillé uniquement de sous-vêtements propres. Elle a été lavées des pieds à la tête de tout ce sang et ses plaies ont été recousues et recouvertes de bandages. Mes Infants ont été étonné que je réserve un tel sort à une sorcière, mais ils ne m’ont pas posé de questions, ils ne le font jamais, connaissent les règles de la maison. J’ai beau être un créateur attentif, je suis aussi exigeant et ceux qui vivent dans ce manoir savent parfaitement ce qu’ils peuvent faire ou ne pas faire ici. Toucher à Hannah par exemple est un risque qu’ils ne prendraient pas alors qu’elle est mon invitée.

Une robe ample a été déposée sur le bord du lit pour qu’elle puisse se vêtir lorsqu’elle sera réveillée et que le cœur lui en dira de quitter cette chambre fermée, mais pas verrouillée. De mon côté je me trouve dans la pièce principale du manoir, le grand salon. Deux de mes Infants sont avec moi et m’interrogent sur l’un de mes plans dont ils ont connaissance. Ils connaissent mes intentions en général et surtout ils ont souvent leur rôle à jouer dans mes plans, mais contrairement à mes oisillons, eux ne sont pas des pions sacrifiables.

- Il est hors de question que tu touches à cette lance Leïa, à la moindre coupure tu te retrouverais à assassiner tous les membres de ce manoir. J’aimerais mieux éviter d’avoir à t’arracher le cœur.

- Et ne crains-tu pas qu’on retourne cette arme contre toi ?

- Quand on joue à un jeu, il faut être prêt à prendre des risques, mais puisque tu sembles douter, parlons statistiques. Admettons qu’avec un fratre maudit, il puisse en tuer deux avant de se faire abattre, ce qui finalement reviendrait à trois morts avec une seule coupure. Avec dix petites coupures je me retrouve avec trente fratre décédés, avec quarante coupures on se retrouve donc à 120 morts. Tuer un fratre est peut-être compliqué, mais le blesser ? Un jeu d’enfant.

- Tu crois vraiment que la lame a de tels pouvoirs ?

- Il n’y a qu’en essayant qu’on le saura.

Mais oui, j’y crois, tout le monde ressentirait la puissance de la magie émaner de la lance de Caïn, même un simple humain. La vieille magie n’a pas d’égale et les malédictions sont difficilement traitables. Une malédiction qui a pour but de décimer les frères et sœurs… c’est l’arme parfaite pour décimer les fratres.

- Et si tu te faisais blesser par la lame ?

- La malédiction de Caïn me poussera aussi à détruire mes frères et sœurs... la seule personne que je considère comme tel se trouve être Alex. Il est assez intelligent pour me tuer en premier.

Si le risque se résume à une seule vie de perdue en échange de centaines détruites du côté de l’adversaire, alors oui, je n’ai pas la moindre hésitation quant à mon plan, quand bien même la vie détruite puisse être la mienne. Il faut savoir abattre ses cartes et prendre des risques, il n’y a que de cette façon qu’on atteint la victoire. Mais trêve de bavardage, mon invitée est réveillée. Je ne bouge pas de mon siège alors que mon regard se pose sur la sorcière, mes Infants en font de même, l’analysant de la tête aux pieds.

- Tu as l’air en meilleure forme, petite Hannah.

Revenir en haut Aller en bas
Hannah Johnson

avatar

∞ Sorcière ∞
Nécromancienne



¤ AVATAR : Willa Holland
¤ CRÉDITS : Schizophrenic
¤ MESSAGES : 220
¤ POINTS : 95
¤ MULTIS : Jodie Rowley - @Aaron Davis - Alex Blackwood
¤ AGE : 24 ans
¤ ZONE LIBRE : Nécromancienne
Fait payer ses services en terme de magie


¤ GROUPE : Roule pour elle
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 08/04/2018


MessageSujet: Re: La mauvaise famille... Encore Mar 11 Sep - 16:52






La mauvaise famille... Encore


Ethan & Hannah


Hannah n'aurait pas été dans cet état, elle aurait sûrement rigolé un peu avant de lui promettre de faire un effort pour lui trouver de la concurrence. Enfin, cela dit, même sans réellement en chercher, la sorcière ne s'en sort pas si mal si on en juge par ses blessures. « j'f'rais un effort » c'est tout ce qu'elle arrive à glisser entre ses lèvres gardant ce qui lui reste de force pour refuser son deal. Pas qu'elle ait envie de mourir mais, les arrangements avec Ethan, ce n'est jamais une bonne chose. Enfin disons que, dans son esprit, si c'est pour claquer quelques heures plus tard sous de nouvelles tortures, autant arrêter les choses ici. Mais, il faut croire que rien n'est simple avec le vampire. Hannah fronce les sourcils quand elle l'entend dire que c'est hors de question. Elle ne comprend pas ce revirement de situation et se dit que c'est sûrement son cerveau qui lui joue des tours. Le fait de se vider de son sang doit avoir des conséquences sur ce qu'elle croit entendre ou croit comprendre.

Hannah se retrouve avec un poignet sur les lèvres, du sang se déversant dans sa gorge et... Et c'est un regard d'incompréhension qu'elle lance au vampire, avant que les yeux ne se ferment sous le coup de blessures trop nombreuses. Un black-out où elle n'a conscience de rien du tout. Quand les yeux s'ouvrent à nouveau, c'est sur une pièce qu'elle ne connaît pas. Il lui faut quelques secondes pour que sa vision cesse d'être floue et, ensuite, vient le petit moment de panique où elle se redresse d'un coup. La bouche s'ouvre dans une plainte muette, le mouvement vif tirant sur un tas de blessures, alors qu'elle pousse la couverture pour poser un regard sur son corps.

Ses doigts passent sur des sutures faites sans qu'elle n'en ai le moindre souvenir. Comment est-ce qu'elle est passée de la forêt, agonisante, à cette pièce en étant soignée ? C'est le visage d'Ethan qui lui revient en mémoire et, c'est plutôt étonnant vu qu'elle se trouve dans un lit au lieux d'être ligotée à une table de torture. Ok. Définitivement, il lui manque un épisode. Doucement, elle se lève pour quitter le lit, serrant un peu les dents quand tout son corps se tend. Elle aurait pu s'offusquer d'avoir été lavée et changée dans la foulée mais, franchement, c'est bien le dernier de ses soucis. D'ailleurs, si ça ne tenait qu'à elle, Hannah serait sortie de la chambre sans prendre la peine d'attraper la robe. Mais, Vassily lui avait appris que se balader à poil, ou presque, ce n'était pas une très bonne chose. Hannah ne comprend toujours pas vraiment pourquoi mais... Bah, dans le doute, elle passe dans la robe qu'on a dû déposer à son attention.

Les pas ne sont pas très assurés quand elle quitte la chambre, regardant autour d'elle avant de prendre la direction de voix qu'elle pouvait entendre. Sa main ne quitte pas le mur quand elle se déplace jusqu'à arriver dans l'encadrement qui donne sur un grand salon. Là, où se trouve Ethan et deux autres vampires. Le genre de situation qui pourrait être inquiétante pour n'importe qui mais, étrangement, ça ne l'angoisse pas tant que ça. En vrai, elle préfère que ce soit des vampires plutôt que des loups ou même des humains. Sans rien dire, bien que sa présence ne doit pas passer inaperçue, elle s'appuie sur cet encadrement.

« Le problème c'est qu'il n'est pas assez vieux pour se défendre convenablement contre toi. »

Oui, elle prend la conversation en cours de route. Et alors ? Étant donné qu'elle est là, autant qu'elle en profite pour donner son avis alors que plusieurs regards se tournent vers elle et qu'Ethan parle de sa meilleure allure. La sorcière hausse légèrement les épaules.

« Il semblerait effectivement. J'dois remercier qui ? »

Elle sait que c'est lui qu'elle doit remercier parce que, même s'il n'a pas fait les choses lui-même, l'ordre vient d'Ethan. Sauf que ce n'est pas si facile de remercier le vampire qui, jusqu'à présent, avait plutôt tendance à la mettre dans un mauvais état, plutôt que de la soigner. La question qui continue de lui tourner en tête c'est : pour combien de temps et pourquoi ? Hannah, elle ne peut pas s'empêcher de se dire que ça cache quelque chose. Qu'il doit juste attendre qu'elle soit totalement guérie pour mieux « s'amuser » après !

« Mais, pour en revenir à votre sujet de conversation... » Parce qu'elle n'a pas tellement envie de réfléchir à ce qui peut lui arriver ensuite. « … Cette lance, à la base, c'est qu'une question de nécromancie. Enfin, en grande partie. » Petit haussement d'épaules. « Alors je suppose que, sans avoir à toucher à la magie que la lance renferme, il doit être possible d'y ajouter un petit élément pour s'assurer que ça ne touche qu'un groupe de population en particulier. Une sorte de dénominateur commun. »

Chose qu'elle aurait dû garder pour elle si Hannah était capable d'un peu plus de morale. Mais, disons que dans l'immédiat, c'est sa façon de le remercier... En lui donnant des pistes à exploiter. En vrai, elle ne sait pas ce qui la fait vraiment chier dans cette histoire : est-ce que c'est le fait qu'Ethan prenne des risques ou qu'il peut en avoir pour Alex ? Ce dernier est quand même un bon payeur et, de toute évidence, elle lui doit le fait d'être encore en vie. Oui, c'est sûrement pour Alex que ça l'ennuie. Ethan, elle s'en fiche, n'est-ce pas ? Elle aimerait tellement pouvoir dire oui, sans hésiter, à cette question.





par humdrum sur ninetofive
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Rice

avatar

☠ Vampire ☠
Bras-droit Nord-Ouest



¤ AVATAR : Joseph Morgan
¤ CRÉDITS : Aesth d'Hannah
¤ MESSAGES : 106
¤ POINTS : 72
¤ AGE : 120 ans, 30 ans physiquement
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 15/05/2018


MessageSujet: Re: La mauvaise famille... Encore Lun 17 Sep - 18:24



Une vie pour une vie


Mon regard se porte vers la sorcière qui a l’air en bien meilleure forme maintenant qu’elle est soignée, bien qu’encore assez fragile de ses blessures. Les humains, et sorcières pareillement, sont décidément des êtres beaucoup trop faciles à casser. En réalité je les plains, eux qui se trouvent mêlés aux jeux dangereux des immortels, ils tentent en vain de se protéger et répliquer avec leurs capacités mais sont loin d’être des pions à la hauteur dans un tel jeu. Mais pour l’heure Hannah se défend plutôt bien, si on oublie le fait qu’elle a failli perdre la vie ce soir. Elle n’est pas bête, la jeune Hannah, elle sait répliquer là où ça fait mal et sait par-dessus tout avoir de son côté les bons alliés. Après tout si elle n’était pas dans le clan d’Alex, autrement dit mon clan, son nom serait actuellement gravé sur une pierre tombale.

- Sous-estimerais-tu ton roi ?

Alex est intelligent, il sait qu’au vu de son jeune âge ses meilleures victoires se feront à travers la stratégie plutôt que l’affrontement direct, mais je sais aussi qu’il a plus d’un tour dans son sac si un jour l’affrontement venait à frapper à sa porte. Est-ce qu’il perdrait contre moi ? J’imagine qu’il n’y a qu’en essayant que nous pourrions le savoir, mais j’aimerais mieux que ce jour n’arrive jamais. Je n’ai ni envie de me faire tuer par Alex, ni envie de le voir mourir entre mes mains. Un mince sourire traverse mon visage lorsqu’Hannah demande à qui elle doit ce petit traitement.

- Remercies Alex, c’est à lui que tu dois tous ces traitements de faveur.

Après tout si Alex ne me l’avait pas demandé, il y a longtemps que je me serais délecté de la mort d’Hannah Johnson. Je la regarde approcher dans cette robe blanche un peu trop ample sur elle, on dirait presque un ange ainsi, dommage qu’elle se retrouve piégée dans la maison du diable. Elle reprend sur le sujet de la lance de Caïn, émet une hypothèse tout à fait intéressante à exploiter. Me proposerais-tu tes services, petite Hannah ? Je me lève de ma place et me rapproche lentement, pas après pas vers elle tout en songeant à une telle possibilité.

- La question est : y-a-t-il une nécromancienne digne de confiance et assez puissante pour influencer une magie si ancienne ?

Après tout la lance de Caïn est connue pour être l’un des tout premiers objets magiques de ce monde, si ancien que certains disent qu’il est impossible de détruire une telle magie, même si Freya a voulu prouver le contraire en brisant la lance. Un geste qu’elle regrettera amèrement lorsque Levy aura mis ses capacités à mon service. J’arrive jusqu’à Hannah et m’arrête juste devant elle, baissant mon regard pour pouvoir croiser le sien. As-tu peur, Hannah ? Es-tu plus en confiance dans la maison de l’ennemi que dans la salle de tortures ?

- Mais c’est une question qui a le temps d’être pensée avant d’en donner une réponse, après tout la lance n’est pas encore réparée. Je contourne finalement Hannah, effleurant à peine son corps du mien tandis que je la dépasse. Mon visage se tourne légèrement de profil pour la regarder. Suis-moi.

Ce n’est pas vraiment une demande, plutôt un ordre, bien que je ne lui ferais rien si elle décidait de rester plantée-là rien que pour me tenir tête. Je me dirige jusqu’à la cuisine et fais chauffer un thé tandis que j’attrape un plat fraîchement préparé pour elle. Après tout il n’y a aucun humain dans ce manoir.

- Assieds-toi.

Le plat chauffe dans un micro-onde qui sert pour la première fois, tout juste acheté et le thé est déjà prêt. Je verse l’eau chaude dans une tasse et apporte l’assiette à Hannah, m’éloignant à nouveau pour attraper des couverts que je lui apporte.

- Mange, tu es humaine après tout et il serait dommage que tu ne sois pas en forme lorsqu’Alex aura besoin de tes services.

Oui, je me suis légèrement fait remonter les bretelles par Alex lorsqu’il a appris pour les tortures d’Hannah et la manière dont je lui ai bloqué l’accès à sa magie, alors j’ai décidé d’opter pour une nouvelle stratégie. Puisque je ne peux pas nuire à Hannah pour l’instant, autant faire en sorte d’instaurer une meilleure ambiance, après tout un clan uni est un clan qui règne beaucoup plus longtemps. Un beau jour tout basculera comme avant Hannah, lorsqu’Alex t’aura enfin remplacé je reviendrais pour te tuer, mais pour l’heure je vais tâcher de faire taire mes désirs et songer au bien du clan. Je n’en suis pas le bras droit pour rien après tout.

- Et pendant que tu manges, profites-en donc pour m’annoncer le nombre d’ennemis que tu possèdes, avec des noms si possibles. Je compte sur ta coopération, Hannah.

Revenir en haut Aller en bas
Hannah Johnson

avatar

∞ Sorcière ∞
Nécromancienne



¤ AVATAR : Willa Holland
¤ CRÉDITS : Schizophrenic
¤ MESSAGES : 220
¤ POINTS : 95
¤ MULTIS : Jodie Rowley - @Aaron Davis - Alex Blackwood
¤ AGE : 24 ans
¤ ZONE LIBRE : Nécromancienne
Fait payer ses services en terme de magie


¤ GROUPE : Roule pour elle
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 08/04/2018


MessageSujet: Re: La mauvaise famille... Encore Mar 18 Sep - 0:00






La mauvaise famille... Encore


Ethan & Hannah


Elle ne cache pas son soupir. Déjà, pour commencer, Alex n'est pas son roi. Officiellement, elle ne fait pas partie de ce clan et il n'est pas son seul client. Deuxièmement, ce n'est pas qu'elle le sous-estime c'est juste que, si Ethan venait sans prévenir pour le tuer. Bah ouais, elle n'est pas certaine que l'issue du combat soit en faveur d'Alex. Hannah se contente de hausser les épaules en guise de réponse. Après tout, ce n'est pas son problème. Bien que le roi du Sud est plutôt un très bon payeur et ça l'ennuierait de le perdre mais, de toute évidence, sa loyauté envers lui n'est pas pour les mêmes raisons qu'Ethan. D'ailleurs, il est toujours question d'Alex concernant son traitement. Dommage que rire lui fasse trop mal, sinon, elle s'y serait donnée à cœur joie. Non parce que si elle passe de torturée à soignée, c'est qu'Alex a dû avoir une petite discussion avec Ethan. Et ça lui plaît pas mal, l'idée de voir Ethan se faire dicter sa conduite par un autre vampire. Sérieusement ? Une vie à suivre un seul objectif : tuer les Johnson. Et se faire recaler juste parce qu'il bosse pour un type qui veut voir Hannah en vie ? Vraiment, ça a de quoi faire rire !

« J'y songerai la prochaine fois que je le croiserai. » Ou peut-être pas.

Cela dit, elle est en vie alors qu'elle ne devrait pas. Elle a été soignée alors que, la dernière fois, elle était sur une table de torture. Mieux, elle est même habillée ! Ça mérite bien un petit avis, glissé comme cela, sur cette lance de Cain. Ethan se lève et s'approche et, sans même s'en rendre compte, c'est elle qui se redresse comme elle le peut, plutôt que de rester appuyée contre l'encadrement de la porte. Dire qu'elle se sent en sécurité serait un mensonge. Cela dit, elle ne peut pas faire grand-chose non plus. Trop affaiblie. Mais même si elle ne se sent pas en sécurité, même s'il y a toujours ce sentiment de crainte, ça n'empêche pas Hannah de lever les yeux sur Ethan et de soutenir son regard.

« Une nécromancienne digne de confiance ? » Elle laisse passer un sourire. « Comme si tu pouvais avoir confiance en ce genre de sorcières. »

Elle aurait même bien dit qu'elle ne le voyait pas capable d'avoir confiance en qui que ce soit... Pourtant, il semble y avoir Alex et Anya. Bien que ce soit plus de la loyauté qu'une confiance. Mais, ça, elle ne sait pas trop faire la différence. Hannah ne répond pas sur la question de la puissance. En théorie, si elle devait s'occuper de quelque chose comme cela, c'est directement l'esprit de la sorcière à l'origine de cette magie qu'elle convoquerait. Peut-être même que c'est son corps qu'elle ferait revenir à la vie. Après, tout est une question de contrôle sur un esprit ou sur un corps mort. Qui dit contrôle, dit aussi pouvoir obliger une défunte à dire comment modifier sa magie. Il y a un tas de choses dont elle doute ou qu'elle ne maîtrise pas. Mais, a aucun moment, Hannah ne doute de sa propre magie.

Ça doit être assez agaçant pour Ethan. Il ne peut pas tuer une Johnson. Il ne peut pas se servir d'une lance qui est cassée. Sa vie semble être une succession de contrariétés. Et elle se demande si elle doit s'en réjouir ou non. Enfin, dans le cas de sa vengeance sur les Johnson, oui... Elle s'en réjouie. Et elle n'a pas le temps de s'interroger davantage qu'il lui demande de la suivre en l'effleurant à peine. Hannah, elle déteste l'idée de sentir son corps aussi réactif à cette présence proche. Fichu corps, qui se souvient d'actes dont son esprit préfère oublier l'existence. Une cohabitation difficile des fois.

Elle soupire quand elle tourne les talons pour le suivre. A quoi bon lui dire non ? On ne va pas se mentir, il sait se montrer persuasif quand il veut quelque chose alors, elle ne va pas se battre juste parce qu'il lui demande de venir quelque part. Dans une cuisine pour être exacte. Et là, Hannah, elle débarque vraiment dans une dimension parallèle. Il n'a même pas besoin de lui demander de s'asseoir parce qu'elle l'aurait fait. Faut dire qu'elle croit que son cerveau lui joue des tours et qu'elle a besoin de repos. Sérieusement ?! Ethan il est en train de foutre un truc au micro-onde et de faire chauffer le thé ? Hannah regarde son assiette et Ethan tour à tour, l'air de plus en plus suspicieux.

« Ok... J'crois que je préférais la table de torture. Là, au moins c'était assez clair au niveau des intentions... » Son regard se lève sur Ethan. « Là, c'est juste... 'Tain, sérieux, elle est où l'arnaque ? »

De l'anti-gel dans sa bouffe ? Mort lente et douloureuse. Et si elle n'est pas immédiate, elle peut passer pour le résultat d'une sale maladie. Un poison efficace ? Pas vraiment le genre d'Ethan. Alors, avant de se concentrer sur cette assiette, c'est sur lui qu'elle se concentre un instant. Lui et sa question un peu étrange.

« Tu veux qu'on parle de tous les ennemis ? Parce que j'ai contrarié un tas de monde. » On ne gagne pas beaucoup d'argent en étant totalement honnête. « Ou seulement de ceux qui sont sérieusement inquiétants ? Parce que, sur cette dernière catégorie, j'ai bien un nom. » Elle fait mine de réfléchir un instant. « Ethan Rice, ça te parle ? Genre, un vampire qui lâche pas une affaire qui, pourtant, date un peu. Mais c'est assez drôle quand on y réfléchit parce que, tu vois, il se retrouve bloqué avec une vengeance de toute une vie à cause d'une alliance avec un autre vampire. »

Sur quoi, elle repousse l'assiette qui est devant elle. Hors de question qu'elle touche à ce qu'il lui propose, même si le corps semble vouloir se jeter sur cette nourriture. C'est trop irréaliste... Oh putain... ça se trouve elle est vraiment morte dans cette fichue forêt, ou elle est sur le point de crever et son esprit il divague complètement. C'est quand même la loose : être sur le point de mourir et de s'imaginer avec Ethan jouant les serveurs pour qu'elle mange un truc. Improbable. Bien trop improbable. Et puisqu'elle divague et que rien n'est réel, elle n'a pas grand-chose à perdre. Alors elle se relève soudainement, un peu trop vite. La tête tourne un instant alors que sa main s'agrippe à la table. Hannah ferme les yeux et prend une inspiration avant de reposer son regard sur Ethan.

« Tu sais ce qui me saoule le plus, c'est que je ne pensais pas que mes dernières pensées iraient vers toi. » Son cerveau est vraiment étrange de lui jouer ce tour. Elle hausse les épaules. « J'aurais plus imaginé, je ne sais pas, quelqu'un comme Vassily avec un burger, des chips et du coca. Mais clairement pas toi. »

Elle est forcément toujours dans cette forêt en train de se vider de son sang. C'est illogique de se retrouver là, avec lui, comme s'ils pouvaient avoir un échange qui ne commence pas par un affrontement. Ethan devait l'avoir complètement détraqué lors de ses ébats avec Anya, pour que ce soit à lui qu'elle pense alors qu'elle vit ses derniers instants. Et finalement, elle n'a qu'une envie : sortir d'ici et essayé de se trouver une divagation un peu plus cool.





par humdrum sur ninetofive
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Rice

avatar

☠ Vampire ☠
Bras-droit Nord-Ouest



¤ AVATAR : Joseph Morgan
¤ CRÉDITS : Aesth d'Hannah
¤ MESSAGES : 106
¤ POINTS : 72
¤ AGE : 120 ans, 30 ans physiquement
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 15/05/2018


MessageSujet: Re: La mauvaise famille... Encore Lun 24 Sep - 15:47



Une vie pour une vie


La confiance... On pourrait débattre longtemps sur un tel sujet. Je fais partis de ceux qui accordent très difficilement leur confiance à quelqu’un, la preuve, je ne porte pas la moindre confiance en mes propres Infants alors que je vis avec eux et les protège. Ce qui peut sembler paradoxal pour les autres est tout à fait cohérent pour moi. Alors finalement en qui ai-je confiance dans ce monde ? Il n’y a qu’en Anya à qui j’ai jamais accordé une confiance aveugle, pourtant il m’est déjà arrivé de me méfier de cette femme par moment. Ma confiance est extrêmement difficile à gagner mais si facile à perdre... C’est sans doute pour cette raison qu’Alex prend ses précautions avec moi, il sait que je lui voue fidélité et qu’il peut compter sur ma présence dans le meilleur comme dans le pire, ça n’exclue pas que de mon côté, j’ai besoin d’encore un peu plus de preuves pour lui accorder ma totale confiance. Malgré tout Alex n’a pas à se plaindre, contrairement aux autres je n’ai pas le moindre doute sur le fait qu’il restera toujours un allié, j’ai simplement des doutes sur certaines de ses intentions, certains de ses choix, mais c’est un sujet qui mérite d’avoir un autre débat beaucoup plus long. Finalement, pour simple réponses aux paroles d’Hannah, je finis par lâcher ces quelques mots:

- Tu appuies là sur un point intéressant, les nécromanciennes ne méritent pas la confiance des vampires, je ne cesse pourtant de le répéter à Alex. Un sourire malsain sur le visage, je me penche pour être un peu plus proche d’Hannah et murmure ces mots près de son oreille. Et j’attends patiemment le jour où tu fauteras et prouveras à Alex que j’ai raison.

Car ce jour-là signifiera la fin de la protection d’Alex à ton égard et donc par extension la fin de la famille Johnson, toutes exterminées par les mains du même démon. Ce jour ne semble malheureusement pas être sur le point de se produire, mais comme je l’ai annoncé, je suis un homme patient et en tant qu’immortel j’ai tout le temps qu’il me faut pour accomplir à bien cette vengeance. Voyons les choses autrement, cette trêve nous permettra peut-être d’avoir le droit à d’autres perspectives qu’un jeu du chat et de la souris, bien que je ne m’en lasse pas. Je quitte ma place pour me diriger vers la cuisine, suivit d’une Hannah qui semble avoir du mal à réaliser ce qu’il se passe. Je dissimule un certain sourire à sa réaction mais trouve cela bien amusant de la désorienter de la sorte. Peut-être que ce sera mon nouveau jeu avec Hannah, découvrir tout ce que je peux obtenir d’elle. J’ai déjà eu son sang, ses larmes, ses cris et son corps, quitte à patienter, autant avoir encore plus. Je ne réponds pas clairement à la question qu’Hannah se pose sur l’arnaque qui se cache derrière mon comportement, à elle de s’adapter à la situation.

- Je ne vois pas de quelle arnaque tu parles, mais si tu préfères réellement la table de torture ça peut encore s’arranger.

Mon ton parfaitement sérieux laisse peser le doute sur la véracité de ces mots, alors que je garde pour moi une toute autre réponse qui n’est autre que : la plus grande arnaque dans cette histoire c’est toi, petite Hannah. Toi te faisant passer pour l’alliée du Sud. Une fois l’assiette remplie et la tasse de thé apportées, j’interroge Hannah sur ses ennemis, me doutant que je suis le pire de la liste mais je ne dois pas être le seul, la preuve, sans mon intervention elle aurait perdu la vie ce soir. J’aimerais mieux que ce genre de mauvaises surprises ne se reproduisent pas à nouveau, mais Hannah, toujours suspecte de la situation, me fait remarquer que je fais justement partie de sa liste d’ennemis ‘sérieusement inquiétants’.

- Allons Hannah, je sais bien que tu aimerais être le centre de l’attention mais il y a d’autres affaires qui nécessitent mon intérêt. Mon alliance auprès d’Alex se trouve être extrêmement enrichissante alors tu devras être un peu patiente avant que je ne te refasse passer en haut de mes priorités. Oh je sais parfaitement qu’Hannah préférerait que la situation reste ainsi encore longtemps, voire même que je l’efface de mon esprit et j’en joue. Il est si facile de perturber la jeune sorcière après tout. Mais rassure-toi, je ne t’oublie pas.

Petit rappel que sa vie est et restera toujours en danger, après tout cette trêve peut sauter à tout instant... C’est ce qui est le plus amusant finalement, qu’elle ne sache pas sur quel pied danser à mes côtés, un jour tout est blanc et l’autre tout est noir. Il va falloir t’habituer à un nouveau rythme de vie Hannah et il sera très amusant pour moi. Je la vois alors se redresser trop vite et se rattraper à la table, une main contre sa tête tandis que mon corps a immédiatement réagit à l’appel de sa faiblesse, se redressant pour la rattraper alors qu’il n’y en avait visiblement pas besoin. Ne pense pas un instant que je m’inquiète pour toi, petite Hannah, je te veux simplement en pleine forme pour que tu puisses jouer ton rôle. Je lâche finalement un léger rire à ses paroles, réalisant qu’Hannah se croit en pleine hallucination. Oui, c’est vraiment simple de perturber la petite sorcière.

- Tu n’es pas en train de mourir Hannah, mais le jour où ça arrivera, crois-moi tu n’auras pas la force de te focaliser sur un autre que moi.

Et certainement pas à ce Vassily dont je garde le prénom noté dans un coin de mon esprit. Puis d’une simple pression de bras, je pousse Hannah à se rasseoir sur la chaise derrière elle.

- Maintenant tu vas suivre mes conseils et te nourrir, ne me pousse pas à user d’hypnose pour te forcer. Vu ton état ton esprit ne résisterait pas au mien et franchement il serait stupide d’en arriver-là pour si peu, ne trouves-tu pas ? D’autant que tu ferais mieux de t’accommoder à cet endroit, tu ne quitteras pas ce manoir tant que tu ne seras pas pleinement guérit. Félicitations Hannah, tu vas m’avoir sur le dos pour un moment.

Revenir en haut Aller en bas
Hannah Johnson

avatar

∞ Sorcière ∞
Nécromancienne



¤ AVATAR : Willa Holland
¤ CRÉDITS : Schizophrenic
¤ MESSAGES : 220
¤ POINTS : 95
¤ MULTIS : Jodie Rowley - @Aaron Davis - Alex Blackwood
¤ AGE : 24 ans
¤ ZONE LIBRE : Nécromancienne
Fait payer ses services en terme de magie


¤ GROUPE : Roule pour elle
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 08/04/2018


MessageSujet: Re: La mauvaise famille... Encore Lun 24 Sep - 23:26






La mauvaise famille... Encore


Ethan & Hannah


Sauf que... Sans nécromancienne, Alex il serait encore en train de gérer ses entreprises et faire des courbettes à Nikolaï plutôt que de siéger sur son trône ! Phrase et argument qu'elle ravale parce qu'elle ne sait pas ce qu'Ethan sait ou non sur la manière dont Blackwood est devenu roi. Ce n'est pas à elle d'en parler, ça faisait partie du contrat après tout. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'elle n’apparaît pas officiellement dans ce clan. Du coup, elle ne fait que sourire à la menace à peine volée d'Ethan. Hannah ne s'inquiète pas d'Alex, pas plus d'une faute qu'elle pourrait commettre. Il ne faut pas voir là de la naïveté venant de sa part, la sorcière apprend à protéger ses arrières. Peut-être pas toujours de la meilleure manière mais, elle les protège quand même.

C'est dans la cuisine qu'elle soupire en roulant des yeux quand il parle de s'arranger pour la table de torture. Elle va finir par s'habituer aux menaces, c'est comme tout. Mais il y a vraiment un coin de son cerveau qui aurait préféré, au moins Hannah savait où elle mettait les pieds. Là, ce n'est pas vraiment le cas. Pas du tout même ! Si c'est le nom d'Ethan qu'elle donne comme ennemi potentiel, elle tait les autres. C'est  sûrement débile comme réflexion mais, quitte à se faire tuer, Hannah préfère que ce soit par quelqu'un d'autre que lui. Au moins, elle aurait la satisfaction de sa frustration. C'est un léger rire, un peu ironique, qu'elle laisse sortir quand son regard se reporte sur Ethan.

« T'es très présent pour quelqu'un qui ne me voit pas comme une priorité. » Elle hausse les épaules. « Je peux même pas me faire tuer tranquillement sans que tu débarques. » Petit claquement de langue agrémenté d'une petite moue sur les lèvres. « Je crois que c'est ça qu'on qualifie de troubles obsessionnels. »

C'est ça, en fait Ethan est un putain de névrosé. Et elle, une sorcière qui divague alors qu'elle est en train de crever. C'est quand même l'hypothèse la plus probable à toute cette histoire. Se relever n'avait pas été sa meilleure idée, surtout en sentant Ethan venir la rattraper. Sérieux ? Pourquoi ? Son mal de crâne s'intensifie, une de ses blessures au niveau du ventre la tiraille encore plus suite à son mouvement. Et les neurones qui traduisent ce que vient de dire le vampire. Elle n'est pas en train de mourir, elle est bien là. Son bras veut se dégager de la main d'Ethan mais, sans trop pouvoir y faire quelque chose, Hannah se retrouve à nouveau assise. Soupir de frustration pour ne pas avoir la force de montrer un peu plus de résistance.

« T'es trop prétentieux... T'es pas le centre de mon intention, ni en haut de mes priorités ! »

Faux sourire voulu sur les lèvres quand elle reprend ses arguments de manière ironique. Comme quoi elle apprend de plus en plus sur les interactions entre deux personnes... Quelques mois en arrière, elle se serait contentée de lui dire d'aller se faire foutre. Elle soupire bruyamment quand il vient à parler de la forcer à manger. Ça va, elle n'est pas une enfant de 5 ans qui ne veut pas manger sa soupe de brocolis. C'est une sorcière qui ne veut pas manger un truc que lui propose le type qui veut la tuer. Y a quand même une putain de différence.

« Et tu sais obtenir des choses sans passer par les menaces ? » Elle avise son assiette et le thé. Non, hors de question. « ça doit être triste quand même, avoir une influence que par l'intimidation. Tu ferais un très bon sujet d'étude pour un psy. »

C'est que ça la ferait presque rire de l'imaginer avec un type lui demandant de lui parler de son enfance. Ou de son obsession pour Anya qui, de son côté, ne voit en lui que le moyen de revenir de sa condition de morte. Mais, pour l'heure, il semblerait qu'elle soit bloquée ici. Du coup, il n'y a pas de raison qu'elle soit la seule à devoir le supporter lui. Après tout, elle peut aussi faire en sorte que sa présence, à elle, soit tout autant désagréable.

« Si pour sortir d'ici, il suffit d'aller bien... »

Elle hausse les épaules et attrape la tasse de thé dans un soupir pour y mettre une touche de mauvaise volonté. Sauf qu'au lieu d'aller jusqu'à ses lèvres, la tasse est balancée en direction d'Ethan. Qu'il esquive le liquide avec sa rapidité, elle s'en fiche. Dans le même mouvement, c'est l'assiette qu'elle a balancée au sol avant qu'elle ne s'éclate.

« Oups... » Toujours ce sourire sur les lèvres quand c'est son majeur qu'elle lève en direction d'Ethan.

Notons quand même qu'elle ne le regarde pas directement. Ça évite souvent l'hypnose. Dans l'idée, elle se serait même bien levée pour dégager de la cuisine et essayer de trouver une porte de sortie aussi vite qu'elle peut. Mais en vrai ça dépend surtout de la tasse de thé. Si elle a été évité, ça ne sert à rien. Si elle a réussi à l'ébouillanter un peu, ça vaut le coup d'essayer.





par humdrum sur ninetofive
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Rice

avatar

☠ Vampire ☠
Bras-droit Nord-Ouest



¤ AVATAR : Joseph Morgan
¤ CRÉDITS : Aesth d'Hannah
¤ MESSAGES : 106
¤ POINTS : 72
¤ AGE : 120 ans, 30 ans physiquement
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 15/05/2018


MessageSujet: Re: La mauvaise famille... Encore Mar 2 Oct - 17:31



Une vie pour une vie


Les Johnson ont cette fâcheuse tendance à aimer me rendre... névrosé. Mais il semblerait que la jeune Hannah soit bien plus douée que ses prédécesseurs. Elle sait qu’elle ne peut pas mourir de ma main, pas pour l’instant du moins et elle en joue. Amuse-toi donc petite Hannah, mais le jour où la situation basculera pour toi, ce sera une toute autre expression qui trônera sur ce délicieux visage et ce sera celle-là que je garderai à jamais en mémoire. La sorcière n’a décidément pas sa langue dans sa poche mais je crois bien commencer à m’habituer à ce trait de caractère chez la jeune femme, étonnamment il commence même à m’amuser. Un sourire se dessine sur mon visage lorsqu’elle affirme que je souffre de troubles obsessionnels.

- Que veux-tu, je tiens à être le seul capable de te mettre dans tous tes états, que ce soit dans la souffrance comme dans le plaisir.

Si ton esprit essaie de chasser ce qu’il s’est passé cette nuit-là, ton corps lui se souvient très bien de l’état de pure jouissance dans lequel je l’ai plongé lorsque ton corps n’appartenait qu’à moi. Qui sait, tu pourrais peut-être regoûter à ce plaisir un jour ou l’autre... Je roule des yeux lorsqu’Hannah réutilise mes mots et provocations pour affirmer que je ne suis pas placé en haut de ses priorités. Vraiment ? Tu ferais mieux de m’y mettre pourtant, après tout c’est moi qui maintiens suspendu l’épée de Damoclès au-dessus de ta tête, moi qui suis capable de la conserver loin de ta nuque ou au contraire la rapprocher de très près. Oui, tu aurais plutôt intérêt à me mettre au sommet de tes priorités, Hannah Johnson.

Puis vient finalement le soupire lorsqu’Hannah parle de ma façon d’obtenir les choses par la menace. Elle a décidé d’être agaçante aujourd’hui il semblerait... Oui, vraiment très agaçante. J’esquive la tasse de thé de justesse lorsqu’elle l’envoie dans ma direction. La tasse s’éclate contre le meuble derrière moi et tout le contenu se renverse sur le sol, très vite rejoint par le plat qu’elle renverse aussi. Cette fois je commence à arriver au bout de ma patience. J’apparais devant elle et l’empêche d’aller plus loin, mes mains se posent sur sa taille et je la fais basculer pour que son dos vienne cogner contre mon torse.

- Puisque tu es du genre à aimer la provocation et les complications, de mon côté je poursuivrai à avec les menaces et la manière forte.

Je mords dans mon poignet et le lui colle à la bouche, mon autre main l’attrapant sévèrement par le cou, je la force à boire le sang qui coule entre ses lèvres sans lui laisser la possibilité de le recracher ou de se défaire de ma prise. C’est seulement lorsqu’elle en a eu assez que je la libère enfin.

- Et voilà ce qu’il se passe lorsqu’on ne respecte pas les règles de cette maison. Ne te plains pas, certains paieraient cher pour goûter à mon sang.

Et sur ces mots je porte Hannah sur mon épaule, me moquant bien de ses blessures, et je retourne jusqu’à la chambre dans laquelle elle s’est réveillée à vitesse vampirique pour la laisser retomber assez durement sur le matelas.

- Puisque la nourriture humaine ne te convient pas tu te nourriras de sang de vampires jusqu’à guérison. Et n’espère pas pouvoir user de magie dans ce manoir, il est entièrement protégé des petites sorcières dans ton genre.

On n’est jamais trop prudent après tout et je ne tiens pas à ce qu’on me détrône dans ma propre demeure, encore moins avec mes Infants présents. Je me demande encore ce qui m’a pris de ramener Hannah ici, pire, de ne pas l’avoir tué dans cette forêt alors que l’occasion de lui arracher la vie était parfaite. Par moment je me demande si c’est véritablement pour Alex que je laisse vivre cette sorcière où s’il n’y a pas une autre raison...

- Maintenant repose-toi et cesse donc de jouer les enfants... autrement je n’hésiterai pas à t’attacher pour que tu restes sage.

Et crois-moi je ne plaisante absolument pas, j’espère que tu en as conscience. Oui encore et toujours des menaces mais comme je te l’ai dit, je m’adapte à ton comportement et pour l’instant on ne peut pas franchement considérer que tu fasses des efforts, alors ne t’attends pas à ce que j’en fasse plus de mon côté.

Revenir en haut Aller en bas
Hannah Johnson

avatar

∞ Sorcière ∞
Nécromancienne



¤ AVATAR : Willa Holland
¤ CRÉDITS : Schizophrenic
¤ MESSAGES : 220
¤ POINTS : 95
¤ MULTIS : Jodie Rowley - @Aaron Davis - Alex Blackwood
¤ AGE : 24 ans
¤ ZONE LIBRE : Nécromancienne
Fait payer ses services en terme de magie


¤ GROUPE : Roule pour elle
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 08/04/2018


MessageSujet: Re: La mauvaise famille... Encore Lun 8 Oct - 14:39






La mauvaise famille... Encore


Ethan & Hannah


Un sourire ironique s'inscrit sur le visage de la sorcière quand Ethan commence sa phrase mais, ce sourire se perd quand il parle de plaisir. Coup bas. Et c'est un soupir vexé qui s'échappe des lèvres de Hannah, se retenant de l'envoyer bouler en lui disant que ce n'est pas elle qui s'est envoyé en l'air avec lui. Si elle ne dit rien, c'est qu'elle a peur de ne pas être assez crédible. Parce que, si ce n'était pas son esprit, il s'agissait bien de son corps et cet abruti semblait garder cet instant en mémoire. Ce qui est réellement vexant en plus de donner des impressions contraires entre ce que pense sa tête et ce dont se souvient son corps. Alors ça, plus sa façon de remettre toujours de menaces en jeu, Hannah ne réfléchit pas vraiment quand elle décide de tout envoyer valser avant de se relever. Son seul regret ? Que Ethan ne se soit pas pris une tasse de liquide brûlant dans la tronche, ça aurait été mérité.

Une petite victoire de très courte durée. La sorcière n'a pas le temps de faire beaucoup de pas quand Ethan apparaît soudainement en face d'elle, alors qu'elle laisse échapper un petit sursaut malgré elle. Elle n'a même pas le temps de faire un pas en arrière, de trouver une autre direction à prendre, que Hannah se retrouve contre Ethan. Les paroles du vampire ne sont pas rassurantes et, quand il vient mordre dans son propre poignet, Hannah comprend... Assez en tout cas pour chercher à s'extraire de cette prise et de poser ses mains sur l'avant-bras du vampire pour tenter de l'empêcher d'atteindre sa bouche. « Non, att... » Les efforts sont vains, elle n'a pas la force de luter contre lui. Le poignet entaillé se retrouve sur ses lèvres et elle essaye toujours de retirer cette main en s'accrochant à son avant-bras. Les ongles s'enfoncent dans la chair du vampire, les pieds s’agitent pour tenter de se libérer... Zéro réussite.

Quand elle est relâchée, un tas d'insultes et de protestations passent dans son esprit. Ethan ne lui laisse pas le temps d'en placer une qu'elle est déjà balancée sur son épaule. Les protestations de la sorcière sont coupées par une vive douleur au niveau de son abdomen, sentant quelques points de sutures sautés dans la manœuvre. Des soins qui sont mis à rude épreuve quand elle est balancée sur le matelas. Elle sert la mâchoire et se redresse pour se retrouver à genou sur le lit. Elle a un tas de choses à lui dire sur sa manière de faire mais, étrangement, elle a envie de se tenir tranquille. Essentiellement parce que sa blessure lui fait mal et que ce n'est pas en aggravant cette dernière que Hannah va se sortir de là. Sauf que, c'est à ce moment qu'Ethan décide de lui dire de ne pas faire l'enfant. Hannah à cette fâcheuse tendance à voir rouge quand on la compare à une gamine.

« Jouer les enfants ? » Son regard se braque sur Ethan. « C'est moi qui joue l'enfant alors que c'est toi le gamin capricieux dans cette histoire, à croire que les gens ne sont que des objets qui t'appartiennent ? » Et comme pour, ne pas du tout prouver ses dires, elle attrape un cousin qu'elle balance dans sa direction. « C'est toi l'enfant Ethan avec ta quête débile et des obsessions dignes d'un gamin de cinq ans. T'es là à ne penser qu'à ta putain de vengeance pour Anya sous prétexte d'un amour mais... Sérieusement ! » deuxième coussin envoyé, faisant sauté définitivement tous ses points de sutures dans l'action de son bras. « Si tu l'aimais tant que ça, tu te serais déjà arrangé pour la rejoindre pour que vous puissiez vivre votre soit-disant amour tranquillement dans le monde des esprits. » Après tout, quand on aime, on s'en fiche de la forme qu'on peu avoir. « Mais tu sais ce que je crois ? C'est que tu ne le fais parce que, soit tu ne l'aime pas tant que cela... Soit parce que, inconsciemment, tu sais que vous vivrez pas tranquillement votre amour. Si tu ne lui apporte pas un retour sur terre, tu dois bien te douter qu'elle n'aura plus aucun intérêt pour toi. »

Hannah ne se rend même pas compte de la tâche de sang qui est en train de s’agrandir sur la robe qu'elle porte, le tissu adsorbant l’afflux sanguin. Ce qu'elle sent, en revanche, c'est sa tête qui tourne dangereusement quand elle se relève du lit mais qu'elle doit s'y retenir tout de même. Sur le moment, elle met ça sur le compte du sang de vampire qui la fait vriller un peu. Trop de sang en peu de temps, ce n'est pas bon, ça reste comme une drogue. Il y a ses jambes qui menacent de se dérober sous ses pieds mais, là encore, elle décide de faire comme si elle ne le sentait pas.

« Alors arrête de me prendre pour une enfant parce que, franchement, tu ne vaux pas mieux ! »





par humdrum sur ninetofive
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Rice

avatar

☠ Vampire ☠
Bras-droit Nord-Ouest



¤ AVATAR : Joseph Morgan
¤ CRÉDITS : Aesth d'Hannah
¤ MESSAGES : 106
¤ POINTS : 72
¤ AGE : 120 ans, 30 ans physiquement
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 15/05/2018


MessageSujet: Re: La mauvaise famille... Encore Mer 10 Oct - 11:48



Une vie pour une vie


Hannah peut bien protester que je ne l’écoute plus. J’ai beau être un homme patient, je n’ai pas l’intention pour autant de laisser cette enfant faire sa loi, surtout pas dans mon manoir. Il y a des règles à respecter ici et la petite sorcière subira les conséquences de son entêtement. Je suis prêt à faire des efforts de mon côté Hannah, mais si tu n’en fais aucun du tien, ne sois pas surprise si je te traite de la sorte. C’est donc après l’avoir nourri que je la ramène de force dans sa chambre, là où elle ne ressortira pas jusqu’à nouvel ordre, à moins qu’Alex ait besoin d’elle entre temps, mais je doute qu’il veuille l’utiliser dans son état. Alors oui elle restera là et si elle continue de faire l’enfant je mettrai ma menace à exécution sans la moindre once de remord. Mais visiblement mes termes ne plaisent pas à la sorcière.

Je soupire lorsqu'elle reprend mes mots d’un air vexé. Oui Hannah, tu es une enfant, tu as parfaitement bien compris. Ne viens donc pas jouer les offusquée avec moi alors que tu ne trouves rien de mieux que de me balancer un coussin dans ton état. Finalement tu ne fais qu’approuver mes dires en te comportant de la sorte. Je reste stoïque tandis que je la laisse me cracher son venin au visage. Mon attention est bien plus portée sur l’odeur de sang qui se dégage de l’une de ses blessures, blessure qu’elle ouvre à nouveau à cause de son comportement enfantin et inconscient. J’attends mais Hannah n’a toujours pas fini, les femmes ont cette fâcheuse tendance à parler plus qu’il ne le faut et je regrette presque la vieille époque où elles étaient tenues de faire leurs tâches en silence.

J’esquive un deuxième coussin et vois cette tâche grandir sur la robe d’Hannah, mais alors que j’allais mettre mes menaces à exécution, la suite de ses mots me stoppe. Qui es-tu au juste pour juger une relation qui te dépasse complètement ? J’aimerais dire que les mots de la sorcière ne m’atteignent pas le moins du monde mais ce serait me mentir à moi-même. S’ils m’atteignent, c’est parce que je me suis plus d’une fois posé moi-même ce genre de questions et peut-être ai-je préféré fermer les yeux face à la vérité, peut-être était-ce plus simple de s’aveugler de la sorte. Je regarde Hannah alors qu’elle semble avoir enfin terminé et plusieurs secondes s’écoulent dans un silence de mort avant que je ne finisse par prendre la parole.

- Maintenant que tu as terminé il semblerait que ce soit à mon tour.

D’une main je repousse la sorcière en arrière, la faisant tomber dos au lit alors que je disparais à vitesse vampirique le temps d’une courte seconde à peine pour revenir avec une corde. J’attrape ses mains et ne lui laisse pas le choix lorsque je les porte au-dessus de sa tête pour les attacher aux barreaux du lit.

- Tu n’es peut-être pas une enfant mais tu es une inconsciente incapable de faire attention à tes propres blessures.

J’ouvre le tiroir de la table basse près du lit et en ressors du matériel de médecin que je pose sur le lit avant de m’asseoir près d’elle. Je soulève sa robe, me moquant bien que cela puisse la gêner d’une quelconque façon. Je regarde la plaie dont tous les points de sutures ont sautés et attrape du coton sur lequel je verse de l’alcool avant de venir désinfecter sa plaie, me moquant aussi de la brûler.

- Je devrais te laisser te vider de ton sang dans cette chambre.

Mais je ne le fais pas. A la place je nettoie sa peau du sang qui a coulé dessus et lorsque la plaie est propre, c’est sur mes mains que je verse de l’alcool avant d’attraper un fil et une aiguille. Je pourrais laisser l’un de mes Infants s’occuper d’elle à nouveau mais puisque j’y suis et qu’elle est réveillée, autant lui infliger ces souffrances moi-même, sans anesthésie. J’enfonce l’aiguille dans sa peau et commence à recoudre.

- J’ai promis à Anya de la venger de tous les Johnson lorsqu’elle est morte dans mes bras. Je ne regarde pas Hannah dans les yeux lorsque je prononce ces mots, restant concentré sur sa blessure dont la douce odeur du sang est difficile à ignorer. Appelle ça jouer l’enfant si ça t’amuse, j’appelle ça être un homme d’honneur. Car à mes yeux il n’y a rien de plus détestable que ces vermines qui ne respectent pas leur parole, alors quel genre d’homme serais-je si je ne respectais pas la mienne ? Je sais que je ne dois aucune explication à la sorcière, mais il faut croire que ses mots m’ont plus touché que je ne l’aurais voulu. Et je ne peux pas la rejoindre dans le monde des esprits. Tes prédécesseurs ont maudit mon âme, alors quel que soit l’endroit où j’irai à ma mort, il n’aura rien de merveilleux.

Et je ne serais sûrement pas aux côtés d’Anya. Est-ce qu’Anya se sert de moi juste pour assurer son retour sur terre ? Ce ne serait pas impossible et quand bien même ce serait le cas je la laisserai juste partir mais je ne lui reprendrais pas la vie, c’est elle qui m’a offert la mienne après tout. Un dernier coup d’aiguille et je fais un nœud avec le fil avant de couper ce qui dépasse, puis je remets sa robe en place et commence à ranger le matériel.

- Habitues-toi à dormir comme ça, je ne te libérerai que lorsque je serais sûr que tu ne seras pas un danger pour ta propre vie.

Je range le matériel à sa place et jette les cotons dans une poubelle, baissant mon regard sur mes mains couvertes de son sang. Il est grand temps que j’aille me nourrir avant que la tentation ne soit trop forte.

Revenir en haut Aller en bas
Hannah Johnson

avatar

∞ Sorcière ∞
Nécromancienne



¤ AVATAR : Willa Holland
¤ CRÉDITS : Schizophrenic
¤ MESSAGES : 220
¤ POINTS : 95
¤ MULTIS : Jodie Rowley - @Aaron Davis - Alex Blackwood
¤ AGE : 24 ans
¤ ZONE LIBRE : Nécromancienne
Fait payer ses services en terme de magie


¤ GROUPE : Roule pour elle
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 08/04/2018


MessageSujet: Re: La mauvaise famille... Encore Dim 14 Oct - 23:26






La mauvaise famille... Encore


Ethan & Hannah


Elle a terminé et elle s'attend à ce qu'il réplique, qu'il agisse ou, qu'il fasse quelque chose mais c'est un silence lourd qui s'installe, presque dérangeant. Hannah ne sait pas comment réagir face à ce comportement inquiétant. Est-ce qu'elle a franchi une limite à ne pas dépasser ? Est-ce qu'il est en train d'envisager de ne plus s'inquiéter de la réaction d'Alex s'il venait à la tuer ? Forcément qu'elle pense à ce genre d'hypothèses, ce n'est pas comme si Ethan et elle se croisaient régulièrement pour une partie de scrabble autour d'un verre de vin. Elle doute fortement que ses paroles puissent avoir un quelconque impact sur lui. Même si elle le voulait, Hannah n'aurait aucune crédibilité seulement parce que c'est une Johnson ! Alors elle est là, à le regarder, durant ces quelques secondes pour tenter de comprendre ce qui est en train de se passer dans la tête du vampire.

« Hey ! »

L'exclamation sort toute seule, surprise par le fait de se retrouver jeter sur le lit pour la deuxième fois – en tout cas, de manière consciente. Pas le temps de s'interroger qu'il revient aussi vite qu'il n'est parti. C'est en voyant la corde qu'il tient à la main que l'ensemble du visage de la sorcière exprime un « sérieusement » de manière blasée. C'est énervant parce que, en réalité, elle n'a même pas la force de se débattre, même pour la forme, quand il vient l'attacher au lit. En même temps, elle avait été prévenue... Pourquoi avait-il fallu qu'il la traite de gamine, les choses se seraient bien mieux passées s'il s'était abstenu. Oui, c'est de sa faute. A lui ! Le pire c'est sûrement quand il vient la critiquer sur le fait qu'elle est incapable de faire attention à ses blessures.

« C'est un peu du foutage de gueule là. »

Lui qui vient lui dire qu'elle devrait faire attention, sérieusement ? La plupart des blessures qu'elle a eues ces derniers temps étaient de son fait, à lui. Alors c'est un peu abusé de venir lui reprocher de ne pas faire attention. Qu'est-ce que ça peut lui foutre, hein ? Au moins, ils se rejoignent assez vite sur une pensée : il devrait la laisser se vider de son sang. Pas qu'elle a envie de mourir mais, après tout, ça serait plus logique que de le voir la soigner sans aucune considération pour les méthodes douces. Vassily, au moins, il faisait l'effort de mettre du désinfectant qui ne pique pas, comme il aime le dire.

« Ouais... Ben ça serait déjà plus logique ! »

Elle est vexée, elle a mal et elle n'est vraiment pas bien. Ce qui doit expliquer ce genre de remarques qui pourrait passer pour suicidaire. On ne propose pas à quelqu'un de nous laisser nous vider de notre sang. Enfin, pas quand on est sain d'esprit. Dans le fond, elle est quasi certaine qu'il est moins douloureux de se vider de son sang, plutôt que de sentir l'aiguille passer encore et encore dans sa peau. Les poings se ferment, la mâchoire se crispe et elle ne peut pas empêcher son corps de se contracter à chaque passage de cette fichue aiguille. Pourtant, elle essaye de se concentrer uniquement sur ce qu'il dit pour ne pas avoir à se focaliser sur la douleur. Mais les résultats ne sont pas aussi probant que ce qu'elle souhaiterai.

Elle aurait un tas de petites phrases à lui balancer, pour le narguer, pour se moquer, ou seulement pour l'exaspérer. Elle n'en sort aucune, sans même savoir pourquoi elle se l'interdit. Peut-être parce que les mots d'Ethan sonnent trop juste et qu'elle trouve un peu déconné d'appuyer sur ce sujet. Et en même temps, elle est supposée s'en foutre pas mal des états d'âme du vampire. Mais, d'un autre côté, il lui a aussi sauvé la vie dans la forêt et, même si elle n'est pas certaine que ce soit une bonne chose, c'est quand même grâce à lui qu'elle peut parler à cet instant. Fais chier ! Hannah tait le fait que, pour un homme d'honneur, ça craint de la soigner alors qu'il est supposé la tuer ! Elle ne dit rien jusqu'à ce qu'il finisse de la recoudre et qu'il commence à ranger la matériel.

« Atta, c'est moi le danger pour ma propre vie ? T'es sérieux quand tu dis ça ? » L'étonnement n'a rien de feint. « Enfin, je veux dire, tu arrives vraiment à croire tes propres mots ? Parce que ma vie est juste devenue bordélique à cause de toi, je te rappelle. » Hein, Monsieur j'ai promis de venger Anya de tous les Johnson ! « C'est pas moi qui suis en train de lorgner sur mon propre sang ! Donc techniquement, c'est quand même toi le plus gros danger pour moi.» Puis merde, il est chelou Ethan. Comment il peut être la plus grosse menace qui plane sur sa tête et, en même temps celui qui la sauve. Ça n'a juste aucun sens. « Un djinn, que tu as dit, c'est ça ? Ce ne sont pas eux qui drainent aussi le sang et qui se la joue vampire... » Un sourcil se hausse. « Viens pas me faire croire que c'est Alex qui te bloque quand tu pourrais lui dire qu'un Djinn me courait après et qu'il n'aura pas la possibilité de faire la différence entre lui et toi. »

Pure provocation mais, elle a besoin de savoir si c'est vraiment Alex qui empêche sa mort ou si c'est sa ressemblance avec Anya. Dans le deuxième cas, elle gagne très clairement un ascendant psychologique.




par humdrum sur ninetofive
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Rice

avatar

☠ Vampire ☠
Bras-droit Nord-Ouest



¤ AVATAR : Joseph Morgan
¤ CRÉDITS : Aesth d'Hannah
¤ MESSAGES : 106
¤ POINTS : 72
¤ AGE : 120 ans, 30 ans physiquement
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 15/05/2018


MessageSujet: Re: La mauvaise famille... Encore Dim 21 Oct - 19:16



Une vie pour une vie


Il y a beaucoup de choses qui me sont devenues frustrantes depuis que la route de la jeune Johnson a croisé la mienne. Ne pas pouvoir la tuer. Ne pas pouvoir retrouver Anya. Ne pas pouvoir la torturer comme je l’entends. Et cette ressemblance physique des plus troublantes semble capable de me faire perdre la tête. Cette petite est d’une frustration sans nom... Et d’un autre côté ce jeu m’amuse, j’y prends bien plus goût que de simplement la tuer, comme je l’ai promis. Hannah a un comportement des plus déconcertants qui est assez fascinant à analyser. Je sais bien qu’un jour je m’en lasserai et ce jour-là j’espère tout autant qu’Alex aura fini par la remplacer pour que je puisse la tuer une fois pour toute, mais en attendant, autant me raccrocher à ce jeu comme lot de consolation.

Je n’éprouve aucun remord à la torturer avec cette aiguille à chaque fois qu’elle glisse dans sa peau, encore et encore jusqu’à ce que sa blessure soit refermée. Comme quoi on peut faire du mal en faisant du bien, j’ai toujours apprécié ce genre de paradoxe. En même temps il est assez difficile de ne pas faire dans le paradoxal avec quelqu’un comme Hannah capable de vous dire qu’il serait effectivement plus logique de la vider de son sang alors qu’elle n’a en réalité aucune envie de mourir. Quoi qu’on pourrait parfois se poser la question. Il y a longtemps que j’aurais arraché la vie de cette jeune femme s’il n’y avait pas eu Alex dans le lot, mais est-ce la seule raison de sa survie ? C’est surtout la seule réponse envisageable, mais une fois de plus Hannah joue de ses habituelles provocations. Une fois de plus Hannah prouve qu’elle n’est pas douée pour convaincre ses ennemis de la garder en vie.

Mon visage se crispe un peu lorsqu’elle affirme que les Djinn ressemblent aux vampires dans leur façon de faire, ces pâles copies ne sont que des parasites qui finiront comme ces animaux en voie d’extinction, et je prendrais plaisir à être celui qui mettra un terme à leur existence tant j’ai horreur que mon espèce soit comparée à la leur. Mais l’idée d’Hannah n’est pas de me provoquer dans ce sens, non, ce qu’elle cherche à me dire, c’est que si j’avais réellement voulu la tuer, j’aurais été capable de masquer les preuves et Alex ne l’aurait jamais su. J’apparais devant elle à vitesse vampirique, mon corps penché au-dessus du sien, ma main entourant sa gorge, je la regarde droit dans les yeux.

- Est-ce une proposition pour t’arracher la vie tout de suite ?

Ma main libère son cou pour redescendre le long de son corps, par-dessus sa robe blanche et s’arrêter au niveau de son cœur. Ma paume se pose à plat contre sa poitrine, sans arrière-pensée autre que celle de lui arracher la vie. Mon regard ne cesse d’observer ces yeux verts, ce visage qui m’est si familier, ce visage que j’ai autrefois aimé comme un fou. Mais ce n’est pas le sien... Ce n’est pas Anya alors qu’est-ce qui m’empêche de la tuer ? Comme elle l’a suggéré, j’aurais mon alibi tout prêt si je le désirais.

- Alex a besoin d’une nécromancienne dans ses plans...

Oui Alex, toujours le même nom qui quitte mes lèvres pour justifier sa survie, toujours la même personne en qui j’ai juré protection et fidélité. Serais-je un bon bras droit si je lui retirais son atout ? Non, mais Alex est un homme stratégique, des atouts il en a des tas, il trouve toujours des solutions à un problème, toujours des remplacements à un pion manquant... Le cœur palpitant de la sorcière sous mes doigts me rappelle mon envie de boire du sang. Son sang. Encore quelques secondes à la regarder dans les yeux et je la libère de ma présence, mon corps n’oppresse plus le sien et ma main n’est plus en contact avec sa poitrine.

- Je ne priverai pas mon roi de son meilleur atout.

Est-ce avouer qu’Hannah est puissante et utile au clan ? Non, c’est juste l’opinion d’Alex, pas le mien... Je quitte la pièce et referme la porte derrière moi restant quelques secondes sans bouger, songeant à ma chance de lui voler la vie que je viens de laisser s’échapper, à son cœur que je sentais cogner contre ma main, à mon envie de son sang... A mon envie de son corps. Il est grand temps que je me nourrisse.

Revenir en haut Aller en bas
Hannah Johnson

avatar

∞ Sorcière ∞
Nécromancienne



¤ AVATAR : Willa Holland
¤ CRÉDITS : Schizophrenic
¤ MESSAGES : 220
¤ POINTS : 95
¤ MULTIS : Jodie Rowley - @Aaron Davis - Alex Blackwood
¤ AGE : 24 ans
¤ ZONE LIBRE : Nécromancienne
Fait payer ses services en terme de magie


¤ GROUPE : Roule pour elle
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 08/04/2018


MessageSujet: Re: La mauvaise famille... Encore Mer 24 Oct - 12:35






La mauvaise famille... Encore


Ethan & Hannah


Hoquet de surprise quand Ethan apparaît soudainement au-dessus d'elle. Le premier réflexe de Hannah est d'utiliser ses mains pour retenir celle qui lui encercle la gorge, mais le mouvement est bloqué par les liens entourent de ses poignets. Est-ce une proposition pour t’arracher la vie tout de suite ? Si elle garde un regard de défi sur Ethan, elle sent très bien son estomac se nouer à cette question. Non, bien sûr que non, ce n'est pas une proposition. Hannah n'a pas envie de mourir, elle veut juste savoir jusqu'où elle peut aller. A quel point Alex n'est qu'une excuse pour Ethan alors qu'il pourrait contourner ce problème. Ce n'est pas, non plus, la première fois qu'Ethan porte sa main au niveau du cœur de la sorcière. Mais, c'est bien la première fois que son cœur tambourine aussi fort contre cette paume, sans qu'elle ne puisse le contrôler. Peut-être qu'elle a franchie la ligne qu'elle ne devait pas. Peut-être qu'elle vient de lui fournir l'alibi pour qu'il puisse la tuer.

Hannah est dans l'incertitude pendant quelques secondes. Un espace temps particulier où elle ne sait pas s'il cherche seulement à lui faire peur, ou s'il compte vraiment la tuer. Puis le prénom d'Alex résonne dans la pièce et, Hannah, elle sent sa poitrine se soulever pour reprendre l'air qu'elle avait bloqué de manière inconsciente. Et, si elle respire à nouveau c'est parce que, dans le fond, elle sait qu'elle a gagné. Si elle ne sait pas encore comment exploiter cette faiblesse, elle sait qu'elle vient de faire un pas en avant. C'est même un demi-sourire qui vient parcourir ses lèvres quand Ethan retire sa main et la présence de tout son corps en parlant de ne pas priver Alex de son atout.

Le vampire quitte la chambre et c'est un sourire franc qui apparaît sur le visage de la sorcière, malgré la douleur et l'état de faiblesse. Qu'Alex ne soit qu'une excuse ou une vraie raison, finalement, ça revient au même. Ethan peut bien parler de la tuer, il ne le fera pas ! Il avait toutes les cartes en main pour le faire sans même en profiter. Est-ce qu'il a conscience qu'il vient de retirer l'épée de Damoclès qu'il avait, lui-même, mit au-dessus de la tête de Hannah ? Parce que, pour la sorcière, ça vient de changer beaucoup de choses. Ne plus avoir peur de mourir entre ses mains, ça apporte forcément de nouvelles perspectives et ça risque de la rendre beaucoup plus téméraire.

C'est avec cette nouvelle donnée en tête qu'elle attend un petit moment. Ethan semblait un peu trop lorgner sur son sang, avec un peu de chance, il a dû aller se nourrir. C'est contre la tête de lit qu'elle appuie un de ses ongles de toutes ses forces jusqu'à la faire sauter et, c'est sur cette sensation qu'elle se concentre pour soudainement hurler de douleur. Hannah crie jusqu'à ce que la porte de la chambre s'ouvre sur un vampire qui n'est pas Ethan. Plutôt une bonne nouvelle mais, elle n'en fait rien savoir. Au lieu de ça, elle lui hurle dessus, prétexte avoir soudainement très mal à un rein. Après tout, vu les blessures et son état en arrivant ici, il n'est pas possible qu'un de ses organe interne fasse des siennes. L'infant semble ennuyé, faisant voguer son regard entre Hannah et en dehors de la chambre. A croire qu'il espère l'arrivée d'Ethan pour savoir quoi faire.

« Tu te bouges ou tu préfères lui expliquer pourquoi j'ai claqué alors que tu étais présent ! »

C'est toujours sur un ton douloureux qu'elle lui hurle dessus alors qu'elle se tortille comme si elle voulait se mettre en boule. Le vampire se décide à défaire ses liens en lui ordonnant de ne rien faire de stupide. Sous le coup d'une fausse douleur, elle l'envoie chier avant de se mettre en boule. L'infant tourne en rond, s'inquiète et semble se demander ce qu'il doit faire. La sorcière hurle qu'il lui faut de l'eau. Parait que pour éviter les douleurs aux reins il faut boire de l'eau. Pas sûr que ça fonctionne quand c'est déjà trop tard mais, tant pis. Le vampire lui dit de ne pas bouger – ceux à quoi elle lui répond qu'elle ne risque pas de partir en courant – et il quitte la chambre pour aller trouver de l'eau.

Hannah se relève d'un coup et cours à travers un couloir, un escalier, … En fait elle ne sait pas trop, son esprit étant trop focalisé sur la porte de sortie. Celle devant laquelle elle se trouve maintenant et qu'elle ouvre. Le soleil vient frapper sa peau et elle se fige quand son esprit percute. Il fait jour. Putain, il fait jour ! Ce qui signifie qu'il y a peu de chance qu'Ethan soit sorti du manoir. Pourquoi elle n'a pas capté plus tôt qu'il faisait jour ! Elle n'a même pas le temps de faire quelques pas en avant pour sortir et être protégée par les rayons du soleil, qu'elle voit déjà une main s'abattre sur la porte pour se refermer. Hannah ferme les yeux une seconde dans un soupir.

« Il était pas question que je puisse partir quand ça irait mieux ? » Le visage reste encore un peu baissé. « Parce que, j'vais super bien ! »




par humdrum sur ninetofive
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Rice

avatar

☠ Vampire ☠
Bras-droit Nord-Ouest



¤ AVATAR : Joseph Morgan
¤ CRÉDITS : Aesth d'Hannah
¤ MESSAGES : 106
¤ POINTS : 72
¤ AGE : 120 ans, 30 ans physiquement
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 15/05/2018


MessageSujet: Re: La mauvaise famille... Encore Mar 6 Nov - 11:03



Une vie pour une vie


Je quitte la pièce, laissant Hannah seule dans la chambre. Que vient-il de se passer au juste ? Ce demi-sourire sur son visage ne m’évoque rien qui vaille. C’est comme si elle avait compris quelque chose... Compris qu’il y avait peut-être autre chose que ma fidélité envers le roi. Compris que je ne la tuerai pas, malgré toutes les menaces que je profère à ce sujet. Du moins je ne la tuerai pas pour l’instant. C’est tout de même un véritable problème si Hannah pense avoir l’ascendant sur moi. J’ai besoin de me nourrir et d’avoir l’esprit clair pour réfléchir. Je quitte le couloir, direction le sous-sol où se trouve prisonnière une source humaine. J’ai besoin de mordre dans un cou, pas de me contenter d’une simple poche de sang. Je regarde la jeune femme tapis dans l’ombre dont les yeux sont cernés de noir et de rouge, la pauvre enfant ne souhaite que son trépas pour se libérer de cet enfer. Elle a au moins l’intelligence de savoir qu’elle ne ressortira jamais de cet endroit. J’ouvre la barrière et entre dans cette prison alors qu’elle tente de reculer, mais avec le mur dans son dos elle ne risque pas d’aller bien loin.

- Approche, n’aies pas peur.

Mon regard ancré dans le sien, son esprit succombe bien vite à mon hypnose et la jeune femme se détend enfin et se lève de sa place, approchant d’un pas plus certain. Je la dévisage, ayant envie de lui faire subir bien des choses pour me défouler de ce que me fait endurer Hannah et je ne pense pas au viol, je n’ai pas besoin de forcer pour obtenir des plaisirs charnels.

- Tu vas enfin être libérée ma douce, ton calvaire se termine aujourd’hui.

Elle sait ce que cela signifie, la mort car il est hors de question de la libérer, cela signifierait que les vies humaines m’importent et ce n’est pas le cas. Alors non, elle mourra comme il se doit, vidée de son sang pour nourrir un vampire. Je glisse mon index le long de son cou et la vois fermer les yeux à ce contact, désireuse de la suite... Et je mords. Je ne cherche pas à me faire doux, je ne cherche pas à me faire brutal non plus. Une plainte sort de ses lèvres suivit d’un gémissement, un doux mélange entre plaisir et douleur. Mes mains se referment autour de son corps, la serrant davantage contre moi tandis que je bois abondamment à sa gorge, jusqu’à ce qu’il n’en reste plus une goutte. Je la libère enfin lorsque je suis rassasié, laissant son corps tomber à mes pieds. Je tire un mouchoir de ma veste et m’essuie prestement les lèvres avant d’abandonner le tissu tâché près du corps. L’un de mes Oisillons s’occupera de se débarrasser des preuves.

Je sors ma montre à gousset pour y lire l’heure. Huit heures du matin, le soleil est déjà bien levé. Je referme ma montre et laisse mon pouce glisser sur les initiales inscrites : A.J. Quel genre d’homme suis-je en train de devenir Anya ? J’entends du bruit à l’étage ce qui n’annonce rien qui vaille. Les vampires sont connus pour leur discrétion après tout et Hannah est la seule mortelle en ces lieux. Je quitte le sous-sol, la suis à cette odeur loin de ressembler aux autres et mon corps se tend lorsque je la repère à l’entrée, sachant pertinemment qu’elle pourrait m’échapper. Hors de question... J’arrive jusqu’à elle à vitesse vampirique. J’ai malheureusement le temps de ressentir une légère brûlure des rayons du soleil s’infiltrant dans le manoir avant de claquer la porte sous ses yeux, l’empêchant d’aller plus loin. Mon regard est sombre, mon air mécontent.

- Que vais-faire bien pouvoir faire de toi, petite Hannah ?

La sorcière désobéit bien trop aux ordres, elle se met en danger et elle aurait pu mettre en danger l’un de mes Infants. Je n’accepte pas ce genre de provocations.

- Tellement bien que tu saignes encore.

Ma brûlure se referme à vue d’œil, quelques secondes encore et elle ne sera plus qu’un bref souvenir. Je regarde Hannah droit dans les yeux, avançant d’un pas vers elle ce qui la fait reculer, maintenant dos à la porte elle ne risque pas de m’échapper. Elle n’aurait pas été bien loin même si elle avait essayé de toute façon.

- Je ne te laisserai pas mourir dehors Hannah, pas alors que je suis prisonnier de ce manoir.

Ne l’a-t-elle donc pas compris ? Je ne suis pas un danger pour elle actuellement, aussi il reste hors de question qu’Hannah perde la vie entre les mains d’un autre et encore moins parce qu’une blessure aura eu raison d’elle. Alors non, elle n’est pas prête de quitter ce manoir de sitôt et elle devra bien s’y habituer.

- Fais-toi une raison, tu ne quitteras pas ces lieux dans les jours à venir à moins d’être sous ma surveillance.

Oui, comme une enfant et je me moque bien que cela te déplaise, je ne te demande pas ton avis, je ne te laisse pas non plus le choix. Tu devras faire avec mes règles et t’en contenter car il n’en sera pas autrement et à moins qu’Alex n’ait besoin de toi je ne prendrai pas le risque de te faire sortir pour que tu puisses à nouveau user de tes dons sur moi. Alors n’y penses même pas.

- Je pourrais te dire qu'au prochain faux pas c'est dans une véritable prison que tu finiras, mais je commence à être las des menaces, Hannah, alors cesse donc de me provoquer.

Revenir en haut Aller en bas
Hannah Johnson

avatar

∞ Sorcière ∞
Nécromancienne



¤ AVATAR : Willa Holland
¤ CRÉDITS : Schizophrenic
¤ MESSAGES : 220
¤ POINTS : 95
¤ MULTIS : Jodie Rowley - @Aaron Davis - Alex Blackwood
¤ AGE : 24 ans
¤ ZONE LIBRE : Nécromancienne
Fait payer ses services en terme de magie


¤ GROUPE : Roule pour elle
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 08/04/2018


MessageSujet: Re: La mauvaise famille... Encore Mer 7 Nov - 15:18






La mauvaise famille... Encore


Ethan & Hannah


La porte claque, retirant tout espoir de sortie. Hannah n'aurait pas dû réfléchir ou se poser des questions, elle aurait juste dû passer cette fichue porte pour être à l'abri dans les rayons du soleil. Est-ce qu'elle l'aurait vraiment été ? Combien de mètres auraient-elles réussi à parcourir avant de s'écrouler à cause de ses blessures ? La sorcière ne veut pas les réponses à ses questions parce que... Bordel, ça voudrait dire qu'elle est plus en sécurité dans ce lieu, avec lui ! Elle ne veut pas penser à cela alors, pour se sortir cette vérité de la tête, Hannah laisse passer un sourire. Que va-t-il pouvoir faire d'elle ? Rien, qu'elle a envie de lui répondre puisque Monsieur Alex a besoin de sa sorcière ! Provocation gratuite qu'elle tait quand Hannah se retrouve à faire un pas en arrière. Son dos heurte la porte qu'elle aurait pu passer quelques secondes plus tôt. Pensée qui lui fait perdre son sourire, surtout quand Ethan lui rappelle qu'elle n'est pas vraiment en état de gambader tranquillement dehors.

Un court instant, la sorcière se focalise sur la brûlure du vampire qui se referme à vue d’œil. Blessure superficielle qui ne va pas durer bien longtemps, contrairement à ses propres blessures. Son intention se reporte bien vite sur le vampire qui dit refuser de la voir mourir dehors, rappelant son enfermement à cause de la lumière du jour. Elle ne sait même pas pourquoi, l'espace d'une fraction de seconde, elle a presque envie de le plaindre pour ne pas pouvoir goûter à la chaleur des rayons du soleil. Empathie qu'elle chasse bien vite de son esprit. Putain mais elle s'en tamponne de ce qui pourrait être à plaindre ou non chez lui !

« Quoi ?! » Indignation qu'elle ne peut pas retenir quand il parle de plusieurs jours. « J'ai une entreprise à faire tourner, je te rappelle. »

Une boutique qui vise surtout à arnaquer les gens qui sont prêts à débourser de l'argent pour parler à des défunts. N'empêche que ça fonctionne plutôt bien mais, dans le fond, ce n'est qu'une excuse. Ce n'est pas quelques jours d'inactivités qui vont la ruiner. Étrangement, sa première pensée va à Vassily. Le vampire s'est montré très protecteur depuis quelques temps et, s'il cherche à la joindre, il y a fort à parier qu'il va s'inquiéter si elle ne répond pas. A choisir, Hannah aimerait que les deux vampires ne se rencontrent pas parce que... Si elle doit être honnête, Hannah sait qu'elle ne laissera pas Vassily s'en prendre à Ethan. Mais là encore, elle n'a pas envie de prendre conscience de cette réalité.

« Et j'ai encore moins besoin d'un chaperon ! » Elle ne fait pas trop sa fière sur cette phrase parce que, dans les faits, elle serait morte cette nuit si Ethan n'était pas intervenu. « Par contre, j'ai besoin de mon téléphone. » Celui qui se trouve dans ses affaires... Celles qu'elle n'a plus depuis son réveil dans ce manoir. « Faut que je prévienne quelqu'un que je ne vais pas être dispo. »

Pas de plan diabolique pour prévenir une personne, ou pour faire venir quelqu'un. Justement, c'est ce qu'elle cherche à éviter. Sauf que ça fait plusieurs fois qu'elle essaye de s'enfuir du manoir, sans le moindre succès. Du coup, elle peut comprendre que cette demande puisse paraître suspecte.

« Je te laisse même vérifier ce que j'écris, si tu veux. » Si ça peut le « rassurer » dans le fait que ce n'est pas une nouvelle tentative de fuite. D'ailleurs, à ce propos... « Et si tu arrêtes les menaces inutiles, je dois pouvoir faire un effort sur les provocations. » Juste un effort parce que, quand même, elle ne contrôle pas tout ce qu'elle dit. « Je veux bien, même, s'il le faut, ne pas chercher à fuir mais dans ce cas : » elle lève un doigt. « Pas de menaces, ni de ligotage ! » Un deuxième doigt se lève. « J'suis pas une oie alors, pas de gavage de nourriture forcé non plus. » Troisième et dernier doigt qui se lève. « Et, pour une question d'équité, pas d'hypnose non plus. »

Ouais, elle file ses conditions ! Même si le regard d'Ethan n'est pas le plus avenant, il n'y a pas de raison qu'elle se prive. Si Hannah doit rester ici, faire des efforts pour ne pas fuir ou ne pas provoquer inutilement, elle ne voit pas pourquoi elle serait la seule à en faire. Question de principe.




par humdrum sur ninetofive
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Rice

avatar

☠ Vampire ☠
Bras-droit Nord-Ouest



¤ AVATAR : Joseph Morgan
¤ CRÉDITS : Aesth d'Hannah
¤ MESSAGES : 106
¤ POINTS : 72
¤ AGE : 120 ans, 30 ans physiquement
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 15/05/2018


MessageSujet: Re: La mauvaise famille... Encore Ven 16 Nov - 17:19



Une vie pour une vie


Hannah est amusante, mais d’autrefois elle se veut aussi extrêmement agaçante. La provocation je m’y suis fait assez rapidement mais je n’apprécie guère ce manque de conscience dont elle fait preuve. J’ai sauvé sa vie une fois ce soir, je ne jouerai pas les héros deux fois en moins de vingt-quatre heures. Il est temps qu’Hannah apprenne à écouter et respecter les consignes, surtout lorsqu'elles sont là pour son intérêt. Je roule des yeux face à sa réponse. Si Hannah souhaite mettre sa vie en danger pour ce qu’elle appelle une entreprise qui n’a même pas de nom officiel et est encore moins reconnue par l’Etat en tant que véritable société... Non, je ne préfère même pas aller au bout de ma pensée.

- Ton "entreprise" ne disparaîtra pas en quelques jours. Si c’est une question d’argent je suis prêt à te payer pour que tu restes sagement ici.

Je sais, elle ne mérite pas cet argent mais contrairement à la jeune femme je ne suis pas vénale et l’argent se gagne si facilement pour un vampire comme moi. Ces billets verts ne font pas mon bonheur, ce sont d’autres choses que je collectionne, des objets bien plus précieux et dangereux. Quoi qu’il en soit si je peux obtenir sa coopération en l’achetant, c’est une méthode qui me convient. Mieux vaut ça que l’hypnose j’imagine, enfin pour elle en tous cas. Si elle ne me laisse pas le choix c’est ce qui finira par se produire. Alors Hannah, il est temps de prendre une décision.

La petite sorcière finit par se résoudre à rester là mais il semblerait qu’elle ait envie d’émettre des conditions, à commencer par envoyer un message, bien qu’elle ne la compte pas dans ses trois demandes, mais quelque chose me dit que si je le lui refuse elle continuera de faire sa têtue. Alors disons que cela fait quatre demandes au total. Rien de bien fâcheux, à vrai dire je pourrais concéder à tous ces efforts si en échange elle cesse de me rendre la vie dure. Je la regarde droit dans les yeux lorsqu’elle termine d’énumérer ses conditions, je ne réponds pas tout de suite. Je me contente d’abord de sortir de ma veste son téléphone et de le lui tendre sans la laisser s’en emparer avant d’avoir parlé.

- Un seul message. J’accepte tes autres conditions. Je lui laisse le téléphone, patiente le temps qu’elle tape son message, me le montre et l’envoie à ce Vassily avant de récupérer l’appareil que je remets dans ma veste. A mon tour de poser mes conditions. Pas de fuite. Pas de provocations. Pas de choses risquées. Plus vite tu seras remise sur pieds, plus vite nous pourrons tous les deux reprendre le cours normal de nos vies.

Enfin presque normal. Le cours normal aurait été que je continue à la traquer et qu’elle continue de me résister, mais il est temps de passer à autre chose, n’est-ce pas ? Toute bonne chose doit avoir une fin et je n’ai pas envie de m’ennuyer de cette petite guerre alors que je suis censé prendre plaisir à éliminer chaque Johnson de ce monde.

- Maintenant que les bases ont été établies, vois donc ton emprisonnement dans ce manoir comme un petit séjour de repos. Je lui tourne le dos et fais quelques pas vers le salon avant de m’arrêter et me tourner vers la sorcière pour préciser un dernier point qui me semble être utile avec elle. Je compte sur toi pour respecter les lieux et ne rien voler ici.

Et par rien je veux surtout entendre ma collection d’artefacts magiques. Ils ne se trouvent pas tous dans ce manoir, il y en aurait trop sinon, mais Hannah pourrait tomber sur quelques objets intéressants bien qu’inefficaces en ces lieux. Je me tourne à nouveau et la laisse seule. Etre enfermé ici ne signifie pas que nous devons passer les prochains jours en compagnie de l’autre pour autant et je crois que plus je me tiendrais loin d’Hannah, plus ma santé mentale restera stable. Alors quitte à être bloqué ici, c’est vers une toile loin non terminée que je viens passer mes nerfs. Pour une fois il ne s’agit pas d’une toile vivante, avec des cadavres et des organes qui traînent. Non, il s’agit bien de fibres de lin et de peinture à l’huile.

J’attrape mon pinceau et analyse le paysage, il s’agit d’un coucher de soleil qui s'enfonce au cœur de l’océan. En soi n’importe qui pourrait penser que le tableau est terminé, mais il y a ce quelque chose qui me manque sans parvenir à mettre le doigt dessus. Pas facile de se remémorer exactement les couleurs d’un coucher de soleil lorsque le dernier que vous avez vu remonte à presque cent ans. Cette toile finira sans doute comme toutes les autres, au fin fond de la cheminée ou jetée aux ordures. J’ai du mal à rester attaché à mes œuvres, il m’est difficile d’en être pleinement satisfait et je m’en lasse trop facilement. Peut-être est-ce parce que la peinture est le seul lien qui me connecte encore à mon humanité. Allez savoir, on pourrait facilement trouver tout un tas de raisons sans savoir laquelle est vraie pour autant.

- Dis-moi petite Hannah... Je n’ai pas besoin de me retourner pour savoir qu’elle est se trouve dans la même pièce que moi, alors qu’elle aurait tout aussi bien pu retourner dans sa chambre ou faire un tour des lieux. Selon toi, que manque-t-il à cette toile pour la rendre... vivante.

Revenir en haut Aller en bas
Hannah Johnson

avatar

∞ Sorcière ∞
Nécromancienne



¤ AVATAR : Willa Holland
¤ CRÉDITS : Schizophrenic
¤ MESSAGES : 220
¤ POINTS : 95
¤ MULTIS : Jodie Rowley - @Aaron Davis - Alex Blackwood
¤ AGE : 24 ans
¤ ZONE LIBRE : Nécromancienne
Fait payer ses services en terme de magie


¤ GROUPE : Roule pour elle
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 08/04/2018


MessageSujet: Re: La mauvaise famille... Encore Sam 17 Nov - 22:36






La mauvaise famille... Encore


Ethan & Hannah


Une moue contrariée se dessine sur le visage de la sorcière quand il semble mettre en doute son « entreprise ». Légale ou non, ça reste quand même son affaire. Celle qu'elle a monté toute seule, comme une grande, et qui s'avère extrêmement rentable. Puis, soyons honnête, c'est cette même entreprise qui lui a fait croiser le chemin d'Alex et qui, par extension, fait qu'elle est encore en vie. Alors, sérieux, il pourrait faire un peu d'effort de considération pour ce qu'elle fait. Et c'est un soupir qu'elle lui sert en guise de réponse quand il dit être prêt à la payer. Jamais de la vie. Hannah a toujours été particulièrement vénale, bien que ce trait semble s'atténuer un peu avec le temps mais, hors de question qu'elle prenne de l'argent à Ethan. C'est mort, elle trouverait le moyen de se sentir redevable et, non, ça ne doit pas arriver avec lui. Elle lui doit déjà la vie, elle ne va pas en plus accepter son argent.

Autant de ne pas répondre directement à ce qu'il vient de proposer. A la place, elle énumère un nombre de conditions pour pouvoir rester ici, tout en faisant un petit effort. Ça semble gagné quand il attrape le téléphone de la sorcière et, quand elle va pour le récupérer, Ethan décide de le garder encore un petit moment. Nouveau soupir, moue vexée quand elle comprend que c'est à lui de donner ses conditions. Pas de provocations, pas de fuite, pas de choses risquées. Tout ce qu'elle n'est pas en soit. Super ! Mais bon, si c'est le prix à payer pour se barrer d'ici, elle devrait pouvoir faire un effort.

Elle hoche la tête et prend le téléphone. C'est qu'elle se demande quand même ce qu'il peut bien entendre par le cours normal de leurs vies. Parce que, si ça veut dire l'enfermer pour la torturer, elle s'en passerait plutôt bien. Hannah tape un message très rapidement, juste pour dire qu'elle va être absente pour affaire quelques jours et donc, qu'elle ne sera pas joignable. Le message est montré à Ethan puis envoyé. Elle ne répond rien, non plus, quand il lui dit de voir son séjour ici comme un moment de repos. Pas qu'elle ne veut pas lui répondre, c'est juste qu'elle ne sait pas comment le faire sans être ironique ou provocante. Non parce que, pour que ce soit un séjour de repos, ça manque cruellement de spa, de personnel, et de cocooning. Faut croire qu'on ne peut pas tout avoir.

Ethan sort de son champ de vision et, franchement, la porte qui se trouve derrière elle lui fait de l’œil. Elle n'a cas se mettre dans un rayon de soleil pour être à l’abri du vampire, ce n'est pas si compliqué. Sauf qu'elle sait que ça ne durera qu'un temps et que c'est contre-productif. Surtout que, si elle doit être honnête, Hannah ne sait même pas combien de temps elle peut marcher sans s'écrouler. Se reposer ? Elle y songe mais se sait incapable de trouver le sommeil. Alors elle vogue un peu dans le manoir, peut-être qu'elle y trouvera des informations intéressantes sur le vampire qui occupe ses lieux. Ses yeux s'attardent sur un tas de petites choses qui ne lui apprennent pas grand-chose, avant de débouler dans cette pièce où se tient Ethan. Une toile devant lui.

La sorcière se fige un instant. C'est lui qui a fait ça ? Son regard se porte sur le dos d'Ethan, un peu étonnée – pour ne pas dire énormément – de cette facette du vampire. Il faut qu'il s'adresse à elle pour qu'elle sorte de ses pensées et qu'elle se décide à approcher un peu quand il lui demande ce qu'il manque pour rendre l'ensemble plus vivant.

« Du sang en guise de rouge, ou des bouts d'organes. » Merde, c'est ironique ça ? Est-ce que ça entre dans les provocations ? « Et non, je ne suis pas en train de me proposer comme matière. »

Autant anticiper la réponse qu'il risquait de lui faire. Parce que, si Ethan la trouve parfois provocante, il n'en rate pas une non plus. Cela dit, elle finit par se mettre à côté de lui, sans pour autant le regarder. C'est la toile qui garde toute son attention alors qu'elle se fait un peu plus sérieuse en réfléchissant.

« T'es conscient que l'art ce n'est pas vraiment un domaine que je maîtrise ? » Tout comme la culture générale et tout un tas de choses qu'on est supposé apprendre quand on a une vie un peu près normale. « Mais, je dirais que ça manque un peu de contraste entre les parties claires du soleil et le foncé des creux des vagues. » Elle hausse les épaules. « Je suppose que ça donnerait un peu plus de mouvements. »

Elle penche la tête, un peu sur le côté. On lui aurait montré cette toile, jamais elle aurait misé sur le fait qu'elle est été faite par Ethan. S'il avait un goût pour la mise en œuvre, elle a toujours supposée qu'il fallait une certaine sensibilité pour peindre. Alors soit elle se plante complètement, soit c'est sur lui qu'elle se trompe. Autant miser sur le fait qu'elle se goure sur ce qu'elle pensait des peintres.

« ça te manque ? » De voir le soleil...

Pour le coup, la question sort de manière spontanée et sérieuse. Pas d'ironie, pas de forme de provocation. Elle aurait pu lui poser un tas de questions sur les raisons qui le poussent à peindre mais, en réalité, c'est surtout le modèle choisi qui l'intrigue.




par humdrum sur ninetofive
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Rice

avatar

☠ Vampire ☠
Bras-droit Nord-Ouest



¤ AVATAR : Joseph Morgan
¤ CRÉDITS : Aesth d'Hannah
¤ MESSAGES : 106
¤ POINTS : 72
¤ AGE : 120 ans, 30 ans physiquement
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 15/05/2018


MessageSujet: Re: La mauvaise famille... Encore Hier à 15:38



Une vie pour une vie


Est-ce que je peux faire confiance à Hannah pour rester là jusqu’à guérison ? Quand je passe un deal j’aime pouvoir croire en la parole de celui ou celle qui marchande avec moi. Disons que c’est un test pour vérifier si Hannah a bel et bien une parole. Pour l’heure elle ne cherche pas à s’enfuir alors que l’accès à la porte d’entrée se trouve juste dans son dos, personne pour la menacer ni l’arrêter, pas de clé pour l’enfermer, elle ne pourrait avoir meilleur opportunité que maintenant pour s’en aller... mais la sorcière a fini par réaliser qu’elle n’est pas en danger ici, pour une fois. Autant en profiter. Je délaisse Hannah pour revenir me concentrer sur cette toile inachevée à mes yeux, à la recherche du détail qui saura faire la différence.

C’est finalement à Hannah que je pose la question, alors que je ressens sa présence dans la pièce, peut-être sera-t-elle plus apte de me dire ce qui manque à ce tableau. Les avis extérieurs sont toujours bons à prendre après tout. Ses premiers mots m’amusent, si seulement elle savait... J’ai fait de chaque Johnson tuée une véritable œuvre d’art, avec du sang et des bouts d’organe, comme elle le suggère. Oui, cette méthode je la connais bien, je la pratique même souvent, mais parfois j’ai envie de peindre autrement. Un sourire se dessine sur mes lèvres lorsqu’elle complète en insinuant qu’elle ne se propose pas comme matière. Dommage, je suis certain que le sang d’Hannah aurait rendu la toile splendide. Quoi qu’il en soit je ne relève pas ces remarques, trop concentré sur ce travail, j’attends une autre réponse de sa part.

- Nul besoin de maîtriser un art pour avoir une opinion. Je te demande de voir avec ton cœur, pas avec ton esprit.

Le savoir ne fait pas tout, surtout dans l’art. Quelqu’un capable de s’exprimer avec son cœur offrira une toile bien plus passionnante que celui qui se contente de suivre les codes de l’art. Ainsi Hannah se rapproche et analyse un moment la toile avant de m’offrir ses conseils. Plus de contraste. Plus de mouvement. Ces mots sonnent comme une illumination dans mon esprit. Evidemment, pourquoi n’y ai-je pas pensé moi-même ? Un nouveau sourire se dresse sur mes lèvres tandis que je plonge mon pinceau dans une couleur.

- Bravo petite Hannah, je savais que tu serais capable de trouver le détail manquant.

Je m’applique à ajouter la dernière touche à cette toile, chaque coup de pinceau étant extrêmement minutieux, il faut être précis dans la peinture, un seul petit trait de travers et toute une toile peut être ruinée. Je relève mon pinceau et m’arrête lorsque la question d’Hannah est posée. Je ne lis pas de moquerie ni de provocation dans l’intonation de sa voix, juste une question désireuse d’obtenir une réponse sincère. Je ne me tourne pas vers elle, garde le regard concentré sur ce coucher de soleil et finis par lui répondre.

- La beauté d’un paysage illuminait par les rayons du soleil me manque. J’ai toujours été cet artiste sensible aux charmes de la nature, étonnant n’est-ce pas ? Surtout pour un monstre de mon gabarit. Il faut croire que c’est la seule part humaine que j'ai conservé de mon passé. Le soleil en tant que tel ne me manque pas. Le soleil manque au peintre que je suis, mais en dehors de cela j’ai toujours été un homme de la nuit. Je dépose mon pinceau près de la peinture et tourne mon regard vers Hannah pour croiser ses yeux verts. Le jour chaque homme et chaque femme revêtent un masque pour complaire à une société qui leur demande de jouer un rôle. Les humains partent travailler et doivent se forcer à sourire en s’épuisant dans un travail qui ne leur plaît pas pour la plupart. Le monde dans lequel nous vivons est un ramassis de faux sourires et d’hypocrisie. Mais la nuit... Tout le monde délaisse son masque pour être celui qu'il a envie d'être.

La nuit tout devient plus chaleureux, tout devient beaucoup plus festif. Je me souviens de ma sœur qui rentrait d’une longue journée en se plaignant de toutes ces femmes aristocrates qui prennent plaisir à dénigrer les moins fortunés et n’ont rien de mieux à faire que d’échanger des potins qui ne serviront qu’à gâcher des vies. Elle se plaignait et je l’écoutais, je la regardais défaire ses cheveux et retrouver son petit air d’arrogante que je lui connais bien. Je la regardais poser ce rouge sur ses lèvres et délaisser cette robe de "coincée", comme elle l’appelait, pour se vêtir d’une tenue bien plus sensuelle sans jamais être vulgaire. Puis une fois encore elle me demandait de la couvrir auprès des parents, ce que j’acceptais en échange de sa promesse de ne laisser aucun homme la toucher. Si je n’avais rien contre le fait de laisser ma sœur s’amuser, je me devais tout de même d’être protecteur envers elle. Ma sœur était une preuve vivante que le monde prend bien plus de plaisir à vivre de nuit que de jour, c’était comme avoir deux vies : une ennuyeuse et une amusante. Devenir vampire, c’est ne garder que la partie plaisante de la vie.

- Comment en es-tu venue à travailler pour Alex ?

Revenir en haut Aller en bas
Hannah Johnson

avatar

∞ Sorcière ∞
Nécromancienne



¤ AVATAR : Willa Holland
¤ CRÉDITS : Schizophrenic
¤ MESSAGES : 220
¤ POINTS : 95
¤ MULTIS : Jodie Rowley - @Aaron Davis - Alex Blackwood
¤ AGE : 24 ans
¤ ZONE LIBRE : Nécromancienne
Fait payer ses services en terme de magie


¤ GROUPE : Roule pour elle
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 08/04/2018


MessageSujet: Re: La mauvaise famille... Encore Hier à 23:31






La mauvaise famille... Encore


Ethan & Hannah


C'est bien là le problème. Hannah ne comprend pas ce que les gens veulent dire quand il demande de voir ou d'écouter avec leur cœur.  Ça ne reste qu'un muscle, une pompe sanguine qui sert à faire circuler du sang. Ça ne voit pas. Les expressions des gens sont parfois étranges. Mais peut-être que c'était comme la fois où un autre vampire lui avait fait écouter un orchestre à la télévision. Si elle n'y comprenait rien, ça ne l'avait pas empêché de trouver ça beau sans être capable de l'expliquer. Du coup, elle se concentre quand même sur cette toile, pas très certaine de ce qu'il veut entendre et encore moins de ce qu'elle doit dire. C'est avec incertitude qu'elle parle des contrastes parce que, hormis cela, elle ne sait pas trop ce qu'il y a à redire à cette peinture.

« Sérieux ? »

C'est une réelle exclamation d'étonnement qu'elle laisse passer dans ce mot. Sauf qu'Ethan n'est pas le genre à la féliciter pour un truc qu'il ne pense pas, ça serait même plutôt l'inverse en temps normal. Mais elle ne préfère pas trop chercher à comprendre, en fait, Hannah est même assez hypnotisée par les mouvements de pinceaux sur la toile. C'est drôle mais ça a quelque chose d'assez apaisant à regarder. En tout cas, elle semble l'être assez pour se permettre de poser une question qui pourrait sembler personnelle. Ce genre de question qu'elle ne devrait pas lui poser. Ce qu'il est, la personne qu'il peut être, ce n'est pas supposé la regarder.  Sauf que c'est trop tard, elle l'a fait et s'en rend compte quand il décide de répondre. Ça aussi c'est étonnant.

Hannah elle s'attend à une réponse ironique, une grosse connerie, quelque chose qui serait à cent lieux de la vérité. Sauf que ça ne semble pas être le cas et, honnêtement, la sorcière préfère restée à regarder le tableau plutôt que de poser son regard sur Ethan. Peut-être par peur de lui trouver un côté humain, un peu moins psychopathe ou sadique. Puis cette toile, c'est fou de voir qu'avec quelques petites touches supplémentaires, elle est capable de prendre une toute autre dimension. Elle la délaisse a regret quand elle sent le regard du vampire sur elle, la faisant dévier les yeux sur lui.

Honnêtement, elle ne comprend pas trop cette idée de jour et de nuit. Mais Hannah n'a pas été soumise à la même éducation que tout le monde, elle n'a pas subie les mêmes pressions sociétales que l'ensemble des gens. Elle est le même que ce soit le jour ou la nuit. Si sa préférence va à la nuit c'est seulement parce que c'est à ce moment que se passent la plupart de ses affaires.  Pour sa défense, son incompréhension vient surtout du fait qu'elle n'est pas consciente de cette partie « plaisir ». Sortir, s'amuser, tout ça, Hannah ne connaît pas.

La sorcière se perd dans ses pensées, son regard revenant inconsciemment sur le tableau, pour réfléchir à ce qu'il vient de dire. C'est la question qu'il lui pose par la suite qui la sort de sa torpeur. Question qu'elle n'a pas vraiment envie qu'on lui pose, ce qui se traduit par un changement d’appui sur ses pieds alors qu'elle croise les bras contre elle. Si Ethan et Alex semblent proches, Hannah ne sait pas ce que le roi a pu dire sur sa prise de pouvoir. Et ce n'est clairement pas à elle d'éventrer ce secret.

« C'est lui qui est venu me trouver. J'ai jamais vraiment cherchée à être discrète dans mon activité et, comme les surnaturels n'étaient pas connus, quand quelqu'un disait qu'une « voyante » relevait des morts, autant dire qu'on les prenait pour des fous. » En tout cas, elle n'a jamais été emmerdée par le monde des humains, au contraire, ça lui faisait même de la publicité. « Du coup, Alex a compris que j'étais une nécromancienne et... » Elle se tourne à nouveau vers Ethan. « Bah, tu sais comment il est. Du coup, il m'a embauché pour des petits trucs. Et faut dire qu'il paye bien. »

Le mieux pour ne pas avoir un cœur qui s'emballe sur le coup d'un mensonge, c'est encore de dire la vérité. Ce qu'elle vient de faire en oubliant le boulot principal qui avait propulsé Alex à la tête du clan du sud. La discussion risquant de devenir dangereuse, Hannah jette un coup d’œil vers la sortie de la pièce.

« Je vais aller me reposer. »

Elle tait le fait que, si elle se repose, elle s'en remettra plus vite et pourra se barrer. Il a dit plus de provocations. C'est ce qu'elle fait, tout en prenant la direction de la sortie avant de s'arrêter devant l'encadrement de la porte.

« Pour ce que ça vaut... » Elle désigne la toile d'un mouvement de tête. « Je la trouve parfaite comme ça. »

Pas la moindre raison de lui dire si elle ne le pense pas. Pas la peine non plus de s'appesantir là-dessus. Hannah quitte la pièce pour aller retrouver la chambre là-haut. Fatiguée, elle s'écroule sur le lit pour se rouler en boule sous la couverture. Aucune idée du temps qu'elle passe à y dormir. Quand elle ouvre les yeux et qu'elle se lève, son premier réflexe va à la blessure plusieurs fois suturée. Pas totalement cicatrisée mais ça va déjà mieux. La fenêtre qui donne sur l'extérieur lui apprend qu'il fait nuit et qu'elle a probablement dormi toute la journée. Et, quand elle sort c'est avec l'idée d'aller avec la cuisine, son ventre émettant des gargouillis caractéristiques. Elle a faim.

Sauf que, en descendant, Hannah passe devant la porte qui mène à dehors. Et son appel est bien plus fort que celui de la bouffe alors, elle s'en approche et se décide à sortir. La sorcière ne va pas bien loin, en réalité. Elle descend juste les marches du perron pour s'asseoir sur la dernière, ses pieds nus sur le sol frais d'une allée. A peine installée qu'elle entend la porte derrière elle et ne prend pas la peine de se retourner pour voir qui vient de sortir, elle sait déjà que c'est Ethan.

« J'suis pas partie... » Ses doigts de pieds s’agitent dans les gravillons. Techniquement, il n'y a qu'eux qui ont quitté la demeure puisque son cul est posé sur la dernière marche du perron. « Fallait juste que je prenne l'air. Un peu. » Hannah rabat ses genoux contre son corps pour venir y poser son menton, après avoir encerclé ses jambes de ses bras. Le regard ne se tourne toujours pas vers Ethan mais reste figé sur un point au hasard plus loin. « Quand j'étais petite et que j'arrivais pas à faire un sort, ma mère me foutait dans le sous-sol qui servait de lieu d’entraînement. Et je devais y rester jusqu'à ce que j'y arrive. » Ce qui ne semble pas la traumatiser, en fait c'est ce qu'elle a toujours connu alors c'est presque normal finalement. « J'crois que c'est de là que je tiens le fait de ne pas réussir à rester en intérieur trop longtemps. » Et c'est la seule raison qui l'avait poussée à sortir. Cependant, les règles étaient de ne pas le faire alors, Hannah laisse passer un sourire et s’apprête à se relever. « Mais je sais... Pas de sortie tant que je ne suis pas totalement rétablie ! »




par humdrum sur ninetofive
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: La mauvaise famille... Encore

Revenir en haut Aller en bas
La mauvaise famille... Encore
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Sidney est une mauvaise fréquentation.
» DAN X BICHON MALE 2 ANS (SANS FAMILLE 89)
» Dragons et tyranides…Même famille ? (réservé) [Caîn et Koskyo]
» Deux nouveaux amis de la même famille (PV avec nuage de feu)(fini)
» Si le centre est stable, alors la famille est soudée — Ngugi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moon's Spell :: BIENVENUE A LONDRES :: Les Habitations :: Au Sud de la Tamise :: Chez E. Rice-
Sauter vers: