RSS
RSS



AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


''Moon's Spell'' s'inspire du roman ''Salem'' de Sandra Triname. Les autres sources sont diverses et variées.
Redécouvrez certaines races avec des manières de jeux exclusives qui pourront vous ravir. ''Moon's Spell'' cherche plusieurs
PV's très importants pour le développement du jeu. Personnages construits mais libres en plusieurs points, ils ont tous des
liens entre eux. N'hésitez pas, inscrivez vous !



Partagez|

Dites moi qu'il est là [Jodie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Cassiopée Spencer

avatar

☽Loup-Garou☾
Meute du Centre



¤ AVATAR : Meghan Ory
¤ MESSAGES : 751
¤ POINTS : 27
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 28/01/2018


MessageSujet: Dites moi qu'il est là [Jodie] Sam 18 Aoû - 19:38




Dites moi qu'il est là
Deux jours et deux nuits, 48 petites heures qui m'ont semblés être les plus longues de ma vie alors que chaque seconde qui s'égrennent encore en ce moment me semblent une éternité. Pourquoi une telle impression ? Et bien tout simplement parce que toutes les sensations que j'éprouve, toutes les choses que je vis me sont dictées ou sont rythmées par l'angoisse et la peur que le pire n'arrive. Tout a commencé quand j'ai tenté de contacter ma mère comme je le fais souvent pour prendre de ses nouvelles et des indirectement des nouvelles de Katniss que je sais fragile depuis la Saint Patrick. Un appel sans réponse, un petit passage sur le répondeur, je ne m'inquiète pas, je rappelle un peu plus tard...toujours rien et ainsi de suite. Et au bout de trois heures passées à appeler à peu près toutes les 10mn et à saturer ce foutu répondeur voilà que je me suis mise à paniquer et que tout en rejoignant ma petite sœur adorée j'ai rameuté tout le clan geré par ma mère ainsi que notre petite famille afin de tenter d'obtenir des nouvelles mais aussi un peu de soutien. Les choses se sont rapide organisées, nous nous sommes vite retrouvés tous, cette union permettant à la tension de retomber un peu, nos angoisses semblant durant un temps s'appaiser les unes les autres.

Mais après deux jours je n'ai pas pu m'empêcher d'avoir besoin de plus, d'autre chose pour permettre à mon angoisse de diminuer encore, pour tenter une dernière fois de ne pas perdre pied alors que je sent que chaque heure qui passe me fait me rapprocher un peu plus de ce moment. Alors j'ai finalement décidé de sauter le pas et de me tourner vers la personne ne faisant ni partie de ma famille ni de notre petit clan de loup, la plus proche de moi et sans doute encore la plus importante malgré le fait que nos relations aient changées ces dernières semaines. Et cette personne n'est autre que Nikolaj Keegan, client fidèle de l'avocate que je suis, ami presque aussi fidèle même si je ne suis pas certaine que cela nous l'avouerons tout de suite ni même que nous nous en rendons vraiment compte, ancien amant a qui je dois avouer en vouloir encore un peu aujourd'hui, la faute à l'orgeuil feminin mal placé et à une pointe de jalousie sans doute. Mais alors que je pensais tomber directement sur lui en l'appelant j'ai eu droit au même scénario qu'avec ma mère, Nikolaj semblant avoir disparu de la surface de la terre. Entant qu'avocate je connais quelques endroits où il peut se trouver pour affaire et c'est tout naturellement que je le contacte, contactant également les quelques membres de son entourage que je connais là encore sans réponse.

Si personne n'a été capable de m'indiquer où se trouve Nikolaj à cet instant précis certaines personnes m'ont toutefois indiquer que je pourrais peut être aller demander des informations à la femme avec laquelle il passe semble t il pas mal de temps ces temps-ci, la fameuse Jodie dont il m'a parlé après m'avoir gentiement repoussé. Mauvais départ entre moi et la jeune femme pour le coup surtout que je n'ai pas pu m'empêcher d'être jalouse d'elle et de la cataloguer alors tout de suite dans la case « pouffe » ou « pétasse » alors même que je ne la connais pas le moins du monde et qu'elle pourrait bien être tout le contraire. D'ailleurs je suis presque certaine qu'elle est tout le contraire sinon Nik n'aurait jamais craqué suffisament sur elle pour se passer de nos petits rendez vous professionnels qui dérapent. Mais que je me trompe ou non je ne peux pas m'empêcher de ressentir une certaine reticence à l'idée d'aller frapper à la porte de cette femme pour lui demander des nouvelles de l'homme qui fait le lien entre nous deux. Mais ai je vraiment le choix? Et si je décide de ne pas aller vérifier est ce que j'arriverais à ne pas péter un plomb alors que c'est déjà à deux doigts d'arriver ? Bref je n'ai finalement pas le choix du tout et c'est donc presque sur un coup de tête que je décide de quitter l'appartement après m'être assurée que tout était sous contrôle de ce côté là, pretextant le besoin de faire des courses pour ravitailler toute notre petite troupe et le besoin d'aller respirer un peu l'air extérieur.

Une fois la porte de l'appartement fermé c'est au pas de course que j'ai dévaler les escaliers puis fait le chemin me séparant du cabinet médical de la fameuse Jodie, cabinet dont l'un des proches de Nikolaj m'a donné l'adresse. Je ne tarda pas à arriver à destination, venant tout de suite tambouriner à la porte du lieu comme si ma vie en dépendait sans me soucier de ce que l'ont pourrait bien penser de moi et de mon attitude. Et ce n'est finalement que lorsque la porte s'ouvre que je me calme un peu enfin...que je me calme durant deux ou trois secondes avant de passer la porte sans demander l'autorisation à la personne qui vient de m'ouvrir, ne sachant d'ailleurs pas si il s'agit ou non de la fameuse Jodie.

- Nikolaj, est ce qu'il est là ? Dites moi que oui et promis je me calme.

Cassie la folle furieuse bonjour...Si j'avais une mauvaise impression à cause de la façon dont j'ai entendu parlé de la blondinette elle va certainement mettre moins de deux secondes à me ranger dans la casse folle, névrosée et sans éducation. Mais là tout de suite est ce que j'ai vraiment le temps de me préocupper d'une telle chose ? Non, je veux juste qu'il soit là et pas je ne sais où comme ma mère que j'ai au moins une raison de ne pas devenir encore plus folle que je ne le suis déjà.
(c) Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
Jodie Rowley

avatar

Humaine
Admin



¤ AVATAR : Candice Accola
¤ MESSAGES : 489
¤ POINTS : 223
¤ MULTIS : Aaron Davis - Hannah Johnson - Alex Blackwood
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE :

¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/01/2018


MessageSujet: Re: Dites moi qu'il est là [Jodie] Lun 20 Aoû - 21:39






Dites moi qu'il est là


Cassiopée & Jodie


C'est le bordel dans la tête de la petite blonde. Deux jours sans qu'il ne décroche à ses appels, sans qu'il ne réponde à ses SMS. A ce stade, Jodie se dit qu'il est en train de refaire comme la dernière fois : la rejeter pour éviter le rapprochement. Ou la rejeter tout simplement, sans avoir la décence de le dire convenablement. Pourtant, il y a cette petite voix dans sa tête qui lui rappelle que Nikolaj lui a quand même demandé de venir vivre au manoir, ce n'est pas le genre d'attitude qu'on a quand on veut faire partir une personne. Peut-être que c'est parce qu'elle ne lui a pas dit oui qu'il ne veut plus répondre quand elle l'appelle. Peut-être qu'il lui en veut, qu'elle l'a blessé sans le vouloir. Jodie elle flippe à l'idée de s'installer avec une personne, elle n'a juste pas su quoi lui répondre... Maintenant, elle se sent conne d'avoir réagi de cette manière parce que, évidemment, que c'est ce qu'elle veut. Juste être avec lui, partager un quotidien où chacun serait quand même libre d'avoir ses occupations. Après tout, c'est un loup, elle ne compte pas l'enfermer dans son propre manoir.

Dans le fond, elle commence réellement à s'inquiéter de ce qui a pu lui arriver. Pas une seule fois elle ne l'avait vu sans qu'il soit amoché. Une altercation qui a mal tournée ? Encore une disparition d'Alpha ? Jodie ne veut pas penser à tout cela. C'est Nikolaj, il va se sortir de toutes les situations. Il le doit parce qu'elle en a besoin ! Alors Jodie bosse... Elle travaille beaucoup trop pour ne pas avoir à penser. Et même comme ça, elle ne peut pas s'empêcher de regarder son téléphone toutes les deux secondes, comme s'il allait miraculeusement la rappeler pour lui dire que tout va bien. Sauf qu'à cette heure-ci, les choses sont plutôt calmes. Quand on tient un cabinet non officiel pour les surnaturels, on sait que le rush arrivent surtout la nuit. Voir en fin de nuit. A défaut d'avoir des gens à soigner, Jodie elle nettoie. Tout. De fond en comble. Elle s'occupe sans réussir à se vider l'esprit.

Elle n'a pas l'impression que beaucoup de temps s'est écoulé avant qu'on vienne s'acharner sur la porte de l'entrée. Faut dire que la moindre seconde lui semble être une éternité. Elle se presse pour aller ouvrir, vue la force des coups et leurs frénésies, elle s'attend à tomber sur quelqu'un de vraiment très amoché. Une sorte d'urgence qu'il va falloir traiter très vite. Jodie tombe très vite sur une femme, devant la porte. Inspection rapide qui ne montre aucune blessure visible. Pourtant elle semble être sur le nerfs alors qu'elle entre sans même y être invitée. Bon, en soit, Jodie s'en fiche un peu. Enfin, disons que ça ne la choque pas plus que cela, ce qui l'intrigue c'est de savoir pourquoi elle est là et dans cet état. Est-ce qu'elle peut l'aider d'une manière ou d'une autre ?

Une question tombe pendant que Jodie referme la porte, s'arrêtant quelques secondes dans son action. Nikolaj ? Elle vient vraiment de lui parler de Nikolaj ? Jodie inspire et pousse la porte avant de se retourner vers la femme. Ok. Pas de blessure mais des questions concernant l'alpha. Jodie ne sait pas trop si c'est une bonne chose ou non. La dernière fois qu'une femme est venue la voir pour lui parler du loup, ça n'avait pas donné de bonnes choses.

« Euuh... » Elle a bien envie de jouer l’innocente en lui disant qu'elle ne sait pas de qui elle parle mais, Jodie est une très mauvaise menteuse. « Non, il n'est pas là. Je suis désolée. »

Et elle aurait préféré répondre oui à cette question. Elle aurait aimé dire qu'il était là, tranquillement en train de se reposer d'une quelconque blessure. Sauf que ce n'est pas le cas et, si cette femme pouvait le vérifier, elle pouvait le faire en passant l'endroit avec son odorat. La seule odeur de Nikolaj doit se trouver sur Jodie, suite à leur nuit chaste passée ensemble. Ou éventuellement sur le t-shirt lui appartenant, dans un des casiers, qu'elle avait enlevé qu'en arrivant ici et qu'elle n'avait pas encore eu l'occasion de lui rendre.

« ça fait deux jours que je n'ai pas de nouvelles de lui. »

Et Jodie, elle a vraiment l'air navré de ne pas pouvoir l'aider davantage. Elle aurait pu être suspicieuse, se demander pourquoi une femme comme celle-ci – qui n'a rien de désagréable à regarder – cherche Nikolaj et semble aussi perturbé dans sa recherche. Mais la jalousie ne fait pas vraiment partie de son caractère. C'est une optimiste, très naïve sur beaucoup de choses. Il y a quand même son rythme cardiaque qui s’accélère, à la blondinette, parce qu'elle comprend surtout que si ce n'est pas la seule à se demander où il est, c'est que quelque chose est réellement arrivé. Le tout était de savoir qui le cherchait.

« Et, euh... Vous êtes qui ? » Il ne faut pas lui en vouloir de ne pas savoir, Nikolaj est quelqu'un d'assez discret sur un tas de choses. Si elle a déjà croisé trois loups de la meute et le bêta, c'était plus à causes des circonstances. Pas parce que Nikolaj avait voulu la présenter à des personnes. « Je suppose que j'ai pas besoin de me présenter ? » Le ton n'est toujours pas critique, ni même énervé. Jodie elle reste assez égale à elle-même : avenante et souriante. Il n'y a que son rythme cardiaque pour traduire son inquiétude. « Oh et, je peux vous offrir quelque chose à boire ? » Histoire qu'elle puisse essayer de se calmer un peu.




par humdrum sur ninetofive


Revenir en haut Aller en bas
Cassiopée Spencer

avatar

☽Loup-Garou☾
Meute du Centre



¤ AVATAR : Meghan Ory
¤ MESSAGES : 751
¤ POINTS : 27
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 28/01/2018


MessageSujet: Re: Dites moi qu'il est là [Jodie] Sam 1 Sep - 16:24




Dites moi qu'il est là  
La situation est plus qu'invraisemblable finalement, plus que je n'aurais pu l'imaginer si j'avais pris ne serait ce que deux petites secondes pour réfléchir avant de me jeter tête baissée dans ma quête d'indices pour retrouver Nikolaj. Me voilà donc dans le cabinet d'une jeune femme dont je ne connais finalement que le nom et qui ne connait très probablement rien de moi, entrain de passer pour une véritable folle tant j'ai laissé l'angoisse contenue depuis deux jours prendre le dessus sur tout le reste. Elle doit certainement être tentée de me mettre dehors à coups de pieds aux fesses sans me donner la moindre réponse. D'ailleurs si elle le faisait je crois que je ne pourrais pas lui en vouloir. Mais je semble incapable d'agir d'une autre façon tout comme il me semble impossible de ne pas rester littéralement suspendue aux lèvres de la jeune femme dans l'attente d'une réponse à ma question. Enfin non, je ne veux pas uniquement une réponse, je veux LA réponse, celle que j'attends, celle qui me rassurera. Je veux qu'elle me dise qu'il est là dans un coin ou mieux je veux qu'il déboule comme une furie pour m'engueuler de venir les importuner lui et sa copine. Je veux ignorer ses reproches et lui sauter dans les bras juste le temps de pleurer pour évacuer un peu d'angoisse avant de le supplier de m'aider à retrouver la trace de ma mère. Oui je veux tout ça et si je comprends assez vite que je n'aurais pas droit à la deuxième solution je n'ai de cesse de guetter le moment où la blondinette viendra entrouvrir les lèvres pour me répondre. J'ai l'impression que chaque seconde que je passe à attrendre dure une éternité mais voilà qu'enfin Jodie ouvre la bouche pour me répondre. Mais alors que j'espérais être ne serait ce qu'un peu soulagée j'ai la désagréable impression que chacun des mots de la jeune femme vient me blesser comme le ferait un couteau enfoncé en pleine poitrine. Elle ne sait pas où il se trouve et ce depuis deux jours. Voilà tout ce que je redoutais et qui me fait mettre un pied dans une situation de laquelle je ne suis pas certaine de sortir indemne.

Ne pas défaillir et perdre totalement pied maintenant, même si la frontière entre rester à peu près normale et devenir folle et vriller totalement n'est pas bien grande. C'est ce qu'il me faut faire si je veux garder l'espoir de ressortir à peu près normale de tout cela, si les choses viennent à s'arranger un jour et si ces deux disparitions que je vis en ce moment ne deviennent pas définitive chose que je serais bien incapable de supporter. Reprendre pied donc en commençant peut être par reprendre la parole après avoir laisser la jeune femme parler toute seule durant ces dernières minutes. Ah et essayer par la même occasion de passer un peu moins pour une folle cette fois ci. Je prends une profonde inspiration histoire de tenter de retrouver un minimum de contenance et de calme avant de finalement reprendre la parole.

- J'avoue que j'aurais préféré une autre réponse.

Dans ma voix la tension et l'angoisse sont palpable, mes cordes vocales semblant en grande partie bloquées par les larmes que je semble incapable de laisser couler pour le moment tandis que mes mains elles semblent avoir décidé de se mettre à trembler sans que je ne puisse lutter. Je crois d'ailleurs que je ne faisais pas un minimum d'effort pour rester « normale » ma louve aurait sans doute pris le dessus devant la jeune femme dans l'espoir d'être ainsi plus à même de lutter contre la pesanteur de ma situation.

- Cassiopée Spencer, je suis l'avocate de Nikolaj et une de ses amies louve. Quant à vous oui on m'a déjà parlé de vous sinon je ne vous aurait pas trouvé et d'ailleurs je voudrais m'excuser pour mon attitude et du coup pour cette rencontre étrange.

La jeune femme va t elle comprendre que nous avons été plus que ça tous les deux ? L'avait elle déjà compris avant tout ça ? Ai je bien fait de minimiser ainsi notre relation ? Plein de questions qui me passent vite fait dans la tête sans pour autant y demander des réponses chose pour laquelle je n'aurais de toute façon pas le temps et Jodie non plus quand je lui en aurait dit un peu plus.

- Oui je veux bien quelquechose merci, si vous avez plus fort que de l'eau je veux bien et...je pense que vous pouvez prendre la même chose pour vous. Puisque Nikolaj n'est pas ici et que vous n'avez pas plus de nouvelles que moi et toutes les autres personnes que j'ai contacté avant de débarquer ici je crois qu'une discusion s'impose.

Cassie si tu n'as pas réussi à faire flipper encore un peu plus le jeune femme que tu sentais pourtant déjà sous tension avant même si elle semblait tout vouloir faire pour le cacher c'est que tu te trouve face à une super woman. Comme il m'est impossible d'être certaine qu'elle n'est pas entrain de devenir petit à petit aussi folle que je ne le suis moi même je préfère attendre qu'elle s'installe plus confortablement avant de continuer.

- En fait si je suis arrivée aussi angoissée ici et si je dois avouer l'être encore c'est qu'il n'y a pas que Nikolaj qui ai disparu, ma mère est également aux abonnés absents depuis deux jours et deux nuits alors que ce n'est pas son habitude.

Bon Cassie sur ce coup là tu n'es peut être pas totalement passée pour une folle mais je pense que tu l'a un peu perdue la petite. Entre le débit de tes paroles et le fait qu'elle ne connaisse absolument rien de ta vie elle n'a pas du comprendre grand chose. Nouvelle grande inspiration donc histoire de tenter de remettre mes idées en place et cette fois ci c'est en essayant de me concentrer un minimum que je reprends la parole.

- Désolée je viens à nouveau de m'emporter je crois. Ma mère est Charlie Michaels, c'est elle qui gère le clan des loups solitaires du centre de Londres, clan dont je fais partie. Et si il n'est pas normal que Nikolaj n'ai prévenu personne de son absence et surtout pas vous ou les loups de sa meute, il n'est pas normal que ma mère nous ai laissé mes sœurs et moi, son compagnon et les loups qui lui sont proches sans nouvelles si longtemps. J'ai bien peur qu'il leur soit arrivé quelquechose alors si jamais quelquechose vous revient par rapport à Nikolaj ou a des attitudes étrange qu'il aurait pu avoir cela pourrait peut être être utile pour les retrouver.

Je lui laisse le temps d'essayer de digérer tout ce que je viens de lui expliquer et de lui annoncer en espérant que je ne lui ai pas fourni trop d'informations et qu'elle ne va pas péter un plomb. Enfin, si c'est le cas je m'arrangerais pour essayer tant bien de l'aider à ne pas perdre pied même si là tout de suite je ne suis pas certaine d'être le meilleur exemple.  
(c) Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
Jodie Rowley

avatar

Humaine
Admin



¤ AVATAR : Candice Accola
¤ MESSAGES : 489
¤ POINTS : 223
¤ MULTIS : Aaron Davis - Hannah Johnson - Alex Blackwood
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE :

¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/01/2018


MessageSujet: Re: Dites moi qu'il est là [Jodie] Lun 3 Sep - 0:39






Dites moi qu'il est là


Cassiopée & Jodie


Jodie a des questions. Des tonnes de questions qui visent surtout à savoir qui est cette femme qui s'inquiète pour Nikolaj. La blonde n'estime pas avoir le monopole de celle qui s'inquiète le plus, Nikolaj est entouré. Assez pour que plusieurs personnes s'interrogent sur sa disparition soudaine. Mais elle, c'est une femme qui ne semble pas s'inquiéter pour un simple ami. Ou peut-être que c'est seulement Jodie qui s'imagine que c'est plus qu'une amie. Elle n'en sait rien. Mais, ce qui est certain, c'est que ce n'est pas une raison suffisante pour la mettre à la porte. Déjà parce que ce n'est pas le genre de Jodie, qui est bien incapable de réagir de cette manière et, ce, peu importe la situation. Et, surtout, parce qu'elle ne se voit pas virer une personne qui semble être en détresse. Alors d'accord, en général, Jodie gère des urgences médicales. Là, c'est bien différent mais ça ne change rien. La blonde c'est quand même la personne qui est capable de prendre la défense d'une personne qui l'aurait agressé alors, franchement, elle ne va pas en vouloir à cette femme de débouler dans son cabinet de cette manière.

« Désolée. » Encore une fois...

Mais elle est sincère, elle aurait vraiment aimé pouvoir lui apporter une autre réponse. Pour être honnête, ça l'aurait aussi arrangé si Nikolaj avait été présent. La femme en profite pour se présenter en tant qu'avocate et amie. Un air étonné se forme brièvement sur le visage de Jodie avant de se dire que, en fait, ce n'est pas si étonnant qu'il ait besoin des services d'une avocate. Trop sanguin, le Nikolaj, mêlé à une capacité prodigieuse à se foutre dans les emmerdes. Suffit de voir la manière dont il avait fondu sur ces types, dans un bar, juste parce qu'ils parlaient avec Jodie.

« Non, ça va. Vous n'avez pas besoin de vous excuser. » Sourire rassurant à l'appui. « Vous êtes inquiète, c'est normal. »

Cassiopée, puisque c'est le prénom qu'elle lui a donné, à toutes les raisons du monde de ne pas être dans son état normal. Du moins, Jodie suppose que ce n'est pas son état de tous les jours. Elle comprend. Elle comprend parce que, au final, elle n'est pas certaine que Cassiopée n'est été qu'une amie. Elle veut juste croire que c'est bien le cas maintenant alors que, à bien y réfléchir, on a déjà pris la peine de prévenir la blonde que Nik ne se contentait jamais d'une seule femme dans sa vie. Mais elle n'a pas envie de penser à ça, elle veut juste lui faire confiance et le croire quand il lui parle. Non, ce qui commence vraiment à l'inquiéter c'est quand il est question d'alcool et de discussion. Ça, sérieux, ça ne présage jamais rien de bon. Jodie elle hoche la tête.

« Venez avec moi. »

Jodie l’entraîne dans une autre pièce afin de quitter l'accueil. Direction la salle de pause où se trouve un canapé, plus confortable que des chaises pour attendre. Elle fouille dans des placards pour voir si elle peut trouver quelque chose qui soit un peu plus fort que des sodas. Mais rien... Pas sûr que proposer de l'alcool pour désinfecter ou de la morphine soit une bonne idée. Finalement elle attrape un thé fournit par une sorcière qui, un jour, lui avait dit que ça aidait à calmer les gens. Elle hausse les épaules, ça devrait bien pouvoir faire l'affaire, non ? Et elle essaye, Jodie, de rester la plus calme possible dans ses gestes pendant qu'elle verse la préparation dans une tasse avant de l'emmener à Cassiopée.

« Tenez » Qu'elle lui lance en lui donnant la tasse, avant de venir s'asseoir à ses côtés. Sans trop savoir pourquoi, il est question de la mère de Cassiopée. Et, pour être honnête, Jodie ne comprend pas trop ce que ça veut dire. Est-ce qu'il y a un lien entre la mère de Cassiopée et Nikolaj ? Et, tout d'un coup, Jodie se trouve bien injuste avec ses interrogations sans importance. On s'en fiche de savoir ce qu'a été Cassiopée ou ce qu'elle peut encore être. Il y a des choses bien plus importantes et plus urgentes qu'une pseudo jalousie que Jodie pourrait ressentir. Alors Jodie écoute religieusement, inquiète, cette histoire de mère de la meute du centre – Clan, qu'elle dit mais Jodie ne fait pas de différence, ce n'est pas son monde – qui a également disparue au même moment.

« Et, euh... » Elle essaye de réfléchir, de faire le tri dans les informations qu'elle vient d'avoir. « Quand vous dites qu'elle gère les loups du centre, ça veut dire que c'est une alpha ? » C'est ça qui serait vraiment inquiétant en réalité. « Parce que, ce n'est pas la première fois que des alphas disparaissent. »

Elle s'en veut Jodie d'avoir passé deux jours à douter sur les raisons qui ont poussé Nik à ne pas lui répondre. Elle s'en veut parce que c'est deux jours de perdus qui auraient pu être utile si elle s'était réveillée avant. Forcément qu'elle repense à la Saint-Patrick et au fait que tous les alphas ont disparu ce jour-là. Et si ça recommençait ? Si c'était au tour de cette nouvelle génération, à peine mise en place ? Elle ne veut pas céder à la panique, parce que ça ne sert à rien d'être deux à paniquer. Jodie cherche à rester calme malgré toutes les interrogations qui lui passent par la tête. Elle se rassure en se disant que Nik n'est pas son frère, qu'il arrivera forcément à se sortir de toutes les situations. Elle ne lui laisse pas vraiment le choix de toute façon.

Est-ce qu'il y a des choses étranges à dire sur Nikolaj ces derniers temps ? Oui. Comme le fait qu'il voit son père mort et qu'il semblait en avoir assez peur pour chercher à fuir une vision. Mais ce n'était qu'une vision, ça n'a rien de tangible. Un truc dû au stress ou quelque chose dans ce goût-là. Jodie, elle n'a pas vraiment envie de raconter ça à Cassiopée. Pas qu'elle veut lui cacher des informations mais ça semble assez personnel pour Nikolaj pour qu'elle n'aille pas le balancer à la première personne qui cherche à savoir où il est. Parce que, à ce stade-là, autant aussi lui dire qu'il lui a proposé d'emménager avec lui. Vu la description qu'on a pu lui faire de Nik, là aussi, ça pourrait sembler être un caractère étrange venant de sa part. Chose qu'elle refuse de voir de cette manière.

« Non, rien de particulier à signaler. En fait, pour être honnête, on était un peu en froid. Enfin ça venait tout juste de s'améliorer alors autant dire que je ne l'ai pas beaucoup vu ses derniers temps. »

Ce qui n'est pas un mensonge. Quand il lui avait balancé qu'elle était trop naïve et qu'elle n'était même pas capable de voir qu'il se jouait d'elle... Que, eux deux, finalement ce n'était qu'un pari entre potes. Autant dire que ça avait mis une distance considérable entre les deux. Alors, ok, les choses se sont arrangées mais, elle ne peut pas vraiment parler de ce qu'elle aurait trouvé bizarre parce que, bah, elle ne l'a pas vraiment côtoyé ces derniers temps.

« Vous avez une chamane dans le centre ? Elle peut éventuellement aider à faire quelque-chose, non ? » Elle n'y comprend pas grand-chose à tout cela alors, elle n'est pas très sûre quand elle pose cette question. « Je suis vraiment navrée pour votre mère. Mais, en réalité, je me sens horriblement impuissante. J'y comprend rien moi, à la vie en collectivité pour des loups. Ou même au loups, tout court. »




par humdrum sur ninetofive


Revenir en haut Aller en bas
Cassiopée Spencer

avatar

☽Loup-Garou☾
Meute du Centre



¤ AVATAR : Meghan Ory
¤ MESSAGES : 751
¤ POINTS : 27
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 28/01/2018


MessageSujet: Re: Dites moi qu'il est là [Jodie] Sam 29 Sep - 10:07




Dites moi qu'il est là  
Après être sans doute passée sans problème pour la folle ou l'hystérique de service voilà que je vais devenir celle par qui les mauvaises nouvelles ou du moins les informations porteuses d'angoisse arrivent. Nul doute que Jodie risque fort de ne pas me porter dans son cœur tout de suite, du moins si elle fonctionne à peu près comme moi. Là tout de suite alors que la pression est redescendue d'un tout petit cran je me dis que j'aurais peut être dû agir autrement ou dire autrechose. Mais en fait je devrais comprendre que cela n'aurait pas changé grand chose finalement, le moment où j'aurais pu faire machine arrière étant bien trop loin puisque ce n'est aute que le moment où j'ai décidé de quitter l'appartment familal pour me mettre en quête de la jeune femme et de nou velles de l'alpha du nord. Oui dès ce moment là j'ai pris, guidée par mon angoisse et finalement sans m'en rendre vraiment compte, la décision de venir chambouler la vie de cette jeune femme que je ne connais que de nom. Alors il me faut assumer à présent et aller de l'avant un maximum dans l'espoir d'obtenir le plus de résultats possible puisque faire machine arrière n'est plus possible et serait de toute manière bien inutile. Aller de l'avant oui mais prendre encore un peu plus le risque de me faire foutre dehors non. Parce que oui je crois que si les rôles avaient été inversés j'aurais déjà mis la blondinette dehors si elle avait déboulé chez moi comme je l'ai fait et eu mon attitude. Alors je choisi de ne lui donner qu'une partie du lien m'unissant ou plutôt m'ayant uni à Nik, après tout elle n'a pas forcément besoin de savoir que nos entrevenues professionnelles ne l'étaient pas toujours jusqu'au bout, du moins elle n'a pas besoin de le savoir là tout de suite alors que nous ne savons pas si l'alpha est encore en vie ou non.

Alors oui avocate et amie cela suffit amplement je le pense et c'est un lien finalement assez important pour justifier mon état surtout quand on sait que Charlie a aussi disparu de la circulation. En tout cas cette explication semble suffire à la jeune femme pour le moment et c'est tant mieux. Encore une fois elle vient me dire qu'elle est désolée alors qu'elle n'y peut bien entendu absolument rien. Alors que je dois bien avouer avoir voulu arracher la tête de cette blondinette sans même la connaître lorsque je suis sortie de chez Nik lorsqu'il m'a éconduite et expliqué qu'il avait rencontré quelqu'un amplissant suffisamment sa tête et son être pour qu'il n'est plus besoin ou envie de venir se perdre dans de folles soirées ou instants avec moi, je suis entrain de le comprendre. La jeune femme en plus de ne pas être désagréable à regarder semble être à la fois douce et maternelle avec une pointe de force venue de je ne sais où qui se dégage malgré tout d'elle, et dont je ne suis même pas certaine qu'elle ai bien conscience. Je ne pensais pas qu'une telle chose pourrait se produire surtout dans ces conditions mais il semblerait que déjà je lui en veuille un peu moins et pourtant je vais sans doute la chambouler avec mes prochaines paroles et en faire de même avec son existence du moins jusqu'à ce que monsieur l'alpha refasse surface si toutefois cela arrive.

C'est pour cela que tout en acceptant son invitation à boire un petit quelquechose pour me remettre de mes émotions j'ai essayé de faire comprendre à Jodie qu'elle allait avoir elle aussi besoin d'un petit remontant dans les prochaines minutes.Je ne sais pas si elle a ou non compris la teneur de mon message mais elle m'invite assez rapidement à la suivre ce que je fais sans me faire prier tout en essayant de trouver le meilleur moyen de tourner les choses dans ma tête. Mais même si j'ai tenté de peser mes mots je sais et sent bien lorsqu'ils sortent de ma bouche qu'ils sont encore bien maladroits, pour certains mal choisis et même peut être un peu violents. Mais comment aurait je pu faire autrement alors que finalement la situation est bel et bien violente, angoissante et hors de contrôle. Je sent d'ailleurs que j'ai du communiquer un peu de mon angoisse à la jeune femme, ce que je ne voulais pas mais qui était finalement impossible à éviter. Prenant la tasse que Jodie me tends en le remerciant, tout en regrettant un peu qu'il n'y ai pas d'alcool dans ce qui semble être un thé je me rends également compte que j'ai sans doute été rapide et un peu fouillie dans mes explications. Je fais malgré tout le choix d'attendre la réaction de la jeune femme et ses éventuelles questions qui ne tardent d'ailleurs pas à arriver, avant d'essayer de lui en dire plus et de m'expliquer un peu mieux. Viens donc assez rapidement le moment de parler un peu plus de Charlie et ce sans m'embrouiller ou en essayant de le faire le moins possible.


- Non elle n'est pas alpha, mais je dirais que c'est tout comme. C'est un peu compliqué, le lien entre ma mère et les membre de notre clan n'est pas aussi fort que celui d'un alpha et sa meute, comme le lien qui unit Nikolaj aux membres de la sienne. Mais pour le commun des mortels ou pour les autres surnaturels qui se contenteraient de regarder ça de loin je pense qu'elle peut être vue comme telle. S'ils ont été enlevés ou quelquechose de ce genre, tous les deux c'est très certainement pour cela et j'avoue que c'est le genre de chose qui m'angoisse encore plus d'autant plus que j'ai senti ma mère un peu préoccupée les jours précédent sa disparition, comme si quelquechose se tramais mais qu'elle ne voulait pas nous inquiéter.

Oui j'ai sentie Charlie sous tension mais j'ai mis cela sur le compte d'un problème avec Kenneth ou d'un membre du clan qui aurait pu faire des siennes, ayant comme je le fais bien souvent depuis la St Patrick préféré me voiler la face plutôt que de prendre le risque de me retrouver face à une situation pouvant me faire perdre pieds. On peut dire que pour le coup en jouant de cette façon j'ai perdu et pas qu'un peu. Mais il est temps de me reconcentrer et de tenter d'obtenir des résultats ou du moins des indices pour essayer de les retrouver tous les deux en espérant bien entendu qu'ils en font de même de leur côté, ce qu'il font sans aucun doute si ils en ont la possibilité, je les connais tous les deux séparément et si ils peuvent et réussissent à s'allier je n'ai aucun doute quant au fait qu'ils s'en sortirons. Viens alors le moment où Jodie me parle de Décima qui nous a bien entendu été d'une grande aide mais qui malheureusement n'a pas encore fait de miracles.

- Nous avons une chamane en effet et qui plus est nous avons la chance qu'elle soit dans la police et donc peut être plus à même d'être au courant du moindre rebondissement mais malheureusement pour le moment même son implication sans faille n'a rien pu faire pour nous aider à trouver des pistes. Et pour le coup c'est également cela qui m'inquiète ça et le fait que ni elle ni Nikolaj ne sont du genre à disparaître comme ça dans la nature, du moins pas à ma connaissance, du coup je ne peux pas m'empêcher de me dire qu'il se trame un truc vraiment pas clair et peut être grave.

Pour le discours rassurant je crois que je serais dans l'obligation de repasser mais encore une fois j'en ai été incapable et si le contenu de ma tasse semble avoir réussi à me rendre un peu moins folle furieuse et électrique il n'a pas encore réussi à me rendre totalement zen ce qui me semble de toute façon tout bonnement impossible pour le moment. Rester concentrée sur Jodie et me concentrer donc également sur Nikolaj pour élargir le champ des recherches et des indices possible c'est ce qu'il me faut que je m'efforce de faire.

- Après je n'ai pour le moment rien dit à mon clan sur ma peur que Nikolaj ai disparu lui aussi peut être que si nous nous concentrons sur lui également nous aurions plus de chances de parvenir enfin à un résultat. Je pense que tout comme moi vous connaissez sa capacité à se mettre dans les ennuis tout seul comme un grand puisque monsieur n'est pas vraiment l'homme et le loup le moins sanguin et tétu qui existe, du coup est ce que rien ne vous revient sur une dispute ou une situation dont il vous aurait parlé mais qui n'aurait pas nécessité que je lui vienne en aide pour lui éviter la prison ou les ennuis judiciaires.

Moi qui ai plus ou moins pesé mes mots jusqu'à présent je crois que j'en ai peut être un peu trop dit là tout de suite puisque finalement je ne sais pas si Jodie connait ce côté de Nikolaj bien que je doute qu'il ai pu lui cacher totalement ce côté casse cou et fonceur de sa personnalité depuis le temps qu'il semble la fréquenter. Tant pis s'il avait réussi, si nous voulons le revoir en vie il faut que nous explorions toutes les possibilités, d'ailleurs je m'apprête à nouveau à mettre les pieds dans le plat en revenant mettre le doigt sur le froid entre Jodie et Nik dont la jeune femme m'a parlé un peu plus tôt.

- Et le froid entre vous dont vous m'avez parlé, était il vraiment fondé ou avez vous eu l'impression que c'était plutôt un moyen de vous mettre à l'écart de je ne sais quoi dont il se serait méfié ?

Après Cassie la folle voici Cassie l'inspectrice de police preuve que j'ai réussi à retrouver un peu de contenance et suffisamment de calme pour mettre quelques idées en ordre dans ma tête. Mais je me rend compte que je suis devenue bien intrusive attitude pour laquelle je dois peut être quelques excuses à la jeune femme.

- Pardon de vous assaillir de questions sans doute trop personnelles comme ça mais je soupçonne ce thé de m'avoir rendu juste ce qu'il faut de calme pour devenir celle qui pose un tas de questions dans le but d'avoir ne serait ce qu'un tout petit indice, mais n'hésitez pas à me dire si je vais trop loin surtout qu'à votre place je crois que je me serais déjà mise à la porte.

Je ponctue mes dires d'un léger sourire alors que j'ai également tenté de mettre un peu d'humour et de légèreté dans mes paroles histoire d'essayer sans doute sans vraiment m'en rendre compte de nous détendre un peu toutes les deux ce qui ne devrait pas nous faire de mal si nous voulons avancer un peu dans notre quête pour retrouver la trace de nos deux disparus.
(c) Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
Jodie Rowley

avatar

Humaine
Admin



¤ AVATAR : Candice Accola
¤ MESSAGES : 489
¤ POINTS : 223
¤ MULTIS : Aaron Davis - Hannah Johnson - Alex Blackwood
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE :

¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/01/2018


MessageSujet: Re: Dites moi qu'il est là [Jodie] Sam 29 Sep - 23:53






Dites moi qu'il est là


Cassiopée & Jodie

Assise, Jodie écoute. Elle écoute et elle essaye de comprendre un monde qui n'est pas le sien. Comme avec Nikolaj, c'est dans ces moments-là qu'elle a l'impression de ne servir à rien et de ne pas pouvoir saisir les informations. Ce sont des loups et elle est humaine. Ça pourrait être une simple différence de races mais, en réalité, c'est bien plus que cela. Eux et elle, ils ont évolué dans des univers différents laissant un énorme fossé qu'elle n'arrive toujours pas à franchir. L'humaine est bien incapable de comprendre la nuance entre chef de clan et Alpha, de loin, cela lui semble être la même chose. Et c'est bien suffisant pour l'inquiéter. Jodie pense à la Saint-Patrick et à la disparition des Alphas que cela à engendrer, dont le frère de Nikolaj. Est-ce que c'est cela qui est en train de se produire ? Jodie n'a pas envie d'y croire, même si ça semble être le plus logique quand ils sont deux à disparaître en même temps. Mais y croire s'est s'enlever une partie d'espoir. Les Alphas disparus lors de la Saint-Patrick ne sont pas réapparus, il est hors de question qu'elle admette que cela puisse arriver à Nikolaj.

Elle essaye, comme elle peut, d'essayer de donner des pistes avec le peu d'informations qu'elle a. Comme cette histoire de Chamane qui pourrait user de ses pouvoirs pour essayer de localiser les Alphas. Jodie apprendrait plus tard, après avoir rendu visite à Noah, que cette solution serait imparfaite bien qu'elle apporterai un début de réponse. Jodie hoche la tête en apprenant que la chamane du centre est aussi de la police, ce qui lui donne un accès un peu plus large pour ses recherches. Elle suppose que c'est une bonne nouvelle. Jodie baisse un instant le regard sur ses doigts qui se triturent entre eux. Signe d'inquiétude parce que le discours de Cassiopée n'est pas ce qu'on fait de plus rassurant. La situation ne l'est pas non plus.

Et c'est con parce que, à ce stade-là, Jodie regrette un tas de choses. Des trucs qu'il n'a pas dit à Nikolaj, des réponses qu'elle ne lui a pas données parce qu'elle flippait. Elle regrette parce qu'elle veut pouvoir avoir la chance de lui dire, elle veut qu'il revienne. En fait, ce n'est même pas qu'elle le veut mais, elle en a besoin. Ses pensées sont interrompues quand Cassiopée explique qu'elle n'a rien dit à son clan pour la disparition de Nikolaj, ce qui semble être assez étonnant. Pourquoi cacher cette information quand les deux disparitions ont l'air d'être liées ? L'association des deux meutes auraient pourtant pu donner des résultats, non ? Et là, Jodie en vient à se poser des questions sur la nature des liens entre Cassiopée et Nikolaj. Est-ce que deux membres de meutes différents n'ont pas le droit de se voir, ou quelque chose dans ce goût-là, pour qu'elle n'en ait pas parlé ?

Un sourcil se lève dans un léger sourire alors qu'elle hoche la tête, comme une confirmation plus qu'évidente au caractère sanguin et têtu de Nikolaj. L'alpha a ce côté impulsif et une proportion à s'attirer les ennuis qui frôle le super-pouvoir. Et, dans le fond, ça n'étonne pas Jodie qu'il puisse avoir besoin d'une avocate pour se sortir de certains ennuis. Bien que, en réalité, Jodie n'est pas confronté au Nikolaj qu'on commence à lui décrire de plus en plus. Elle a cette impression, parfois, qu'elle ne parle jamais du même loup avec les autres personnes. A croire que Jodie a le droit à la meilleure facette, celle que les autres ne voient pas ou ne veulent pas voir... Sauf si c'est lui qui ne veut pas la montrer, elle n'en sait rien.

Cassiopée insiste sur certaine question, comme celle qui concerne un froid entre Nikolaj et Jodie. L'humaine comprend qu'il est important pour l'avocate d'avoir des réponses parce que, peut-être que ça pourrait lui permettre de retrouver les deux loups. Il n'est plus vraiment question que de Nikolaj mais aussi de la mère de Cassiopée. Jodie inspire longuement avant de laisser passer un sourire rassurant pour que Cassiopée ne s'inquiète pas de poser trop de questions. Elle peut comprendre ce côté inquisiteur après tout, la louve est inquiète et c'est sûrement pour cette raison qu'elle pose autant de questions.

« Il n'y a aucune raison pour que je vous mette à la porte. Vous êtes inquiète, c'est tout. » ça donne certain passe-droit. « Et pour répondre à votre question, le froid qu'il pouvait y avoir entre nous... Je crois que, en réalité, c'est surtout notre relation qu'il essayait d'éviter. » Elle hausse légèrement les épaules. « Faut comprendre que certaines choses sont compliquées dans cette histoire. Enfin, cet endroit est le plus gros point de désaccord en fait. » Elle hésite un instant avant de se lancer. « Ce cabinet est financé par un vampire, ce qui apparemment est ce que Nikolaj déteste le plus. Du coup, ça entraîne pas mal de disputes. »

Mais elle ignore, la petite blonde, ou ne veut pas se rendre compte que Nikolaj ne l'a pas repoussé à un moment à cause de cela. Que s'il l'avait fait c'était surtout parce qu'il flippait de ce qui se passait entre eux d'eux quand son père lui avait pourtant appris qu'une relation sérieuse était le mal absolu.

« Mais ça s'était arrangé en fait. Le truc c'est que je ne me suis pas inquiétée du fait qu'il ne réponde pas à mes appels parce que... » Jodie regarde ses mains, le sol de cette salle de repos, tout et n'importe quoi... Elle soupire avant de relever les yeux sur Cassiopée. « En fait, il m'a demandé d'emménager chez lui et, comme une débile, je ne lui ai pas donné de réponse. » ce qu'elle regrette maintenant parce qu'elle se rend compte que si elle n'a pas accepté, bah, c'était juste par peur. « Alors j'ai pensé qu'il était vexé et que du coup il filtrait mes appels. Et là, franchement, je me sens assez conne d'avoir pu penser ça. »

Deux jours de recherches qu'elle a perdu à croire Nikolaj vexé. Deux jours de perdus à croire qu'il l'évitait encore à cause de son manque de réponse. Bon, en vrai, Jodie ne sait pas comment elle aurait put aider. C'est qu'elle se sent particulièrement inutile la petite humaine, dans ce monde de loup.

« Je sais que la dernière fois où je l'ai vu on s'est fait attaquer par des vampires. » Et voilà qu'elle commence à remanier la vérité. A la base ils ne se faisaient pas attaquer. C'est un des vampires qui pensait que Jodie avait un soucis avec le loup et qui a voulu la récupérer, avant que tout dégénère. « Je ne sais pas commence ça s'est fini... J'étais inconsciente... Mais, si je dois être honnête, je ne pense pas que les vampires aient survécus. Le bêta de Nikolaj était là pour l'aider alors... Mouais, je ne crois que cela ai pu bien se finir pour les vampires. »

ce qui l'attriste particulièrement la petite Jodie. Elle qui ne supporte pas de voir des morts, peu importe la race. Depuis le début de sa relation avec Nikolaj, elle en avait vu pourtant vu beaucoup et, à chaque fois, c'était pour la défendre elle. Autant dire que la blonde se sent responsable de ces morts et ce n'est pas ce qu'elle vit le mieux.

« Enfin tout ça pour dire que je ne pense pas que tout cela puisse avoir un rapport avec sa disparition. Par contre, je comprends pas pourquoi vous n'en avez pas parlé ? Si le Nord et le centre savent qu'ils ont disparu tous les deux, ça vous donnerait pas plus de chances de les retrouver ? Enfin, j'en sais rien, les collaborations sont possibles au moins entre deux meutes, clans, ou je ne sais quoi ? »



par humdrum sur ninetofive


Revenir en haut Aller en bas
Cassiopée Spencer

avatar

☽Loup-Garou☾
Meute du Centre



¤ AVATAR : Meghan Ory
¤ MESSAGES : 751
¤ POINTS : 27
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 28/01/2018


MessageSujet: Re: Dites moi qu'il est là [Jodie] Dim 30 Sep - 17:39




Dites moi qu'il est là  
Si j'ai l'impression d'être un peu moins bouffée par l'angoisse depuis que je suis ici et que j'ai déballer mon sac ou plutôt une partie de celui-ci à Jodie je sent bien que cette dernière a du hériter d'un peu de mon angoisse, son corps ne pouvant pas s'empêcher de me montrer des signes de tension là où ses mots se veulent plus rassurant, sa voix plus posée bien qu'un peu moins assurée si on y prête vraiment attention. Je vois également qu'elle semble perdue face à toutes les informations que je viens de lui fournir mais qui ne le serais pas à sa place. Moi et les miens sommes déjà dans un état quasi similaire, peut être un peu moindre mais pas tant que ça alors elle qui ne connait finalement pas grand chose à nos histoires à nous autres loups ne peut qu'être dans un flou quasi complet. J'aimerais lui faciliter les choses comme elle l'a finalement elle même fait avec moi jusqu'à présent mais je suis bien incapable de trouver comment faire une telle chose, du moins pour le moment alors je prends la décision de me contenter de rester attentive à la jeune femme, à présent que j'ai retrouver un état suffisament « stable » pour pouvoir faire une telle chose, le tout tout en me tenant prête à répondre aux questions qu'elle pourrait avoir.

Enfin...pour le moment pour la palme de la chieuse qui pose le plus de questions je dois bien avouer que je suis bien placée et si je me dis que toutes mes questions sont utiles dans une certaine mesure je dois également plaider coupable pour les questions indiscrètes, peut être un peu trop d'ailleurs. Mais heureusement la jeune femme ne semble pas m'en vouloir et trouver encore dans l'angoisse qui est la mienne une excuse à mon comportement. Plus encore elle ne mets pas bien longtemps avant de me répondre, me faisant alors à travers ses mots me rendre un peu plus compte que j'ai été bien trop intrusive sans véritable raison puisque le froid qui semble exister entre la jeune femme et Nikolaj est selon les dires de la blondinette due à leur relation.

- Bon pour le coup je vais quand même me sentir obligée de m'excuser à nouveau d'avoir été si intrusive mais je voulais être certaine qu'il ne cache rien de spécial. Ne vous en faites pas pour ce lieu et son attitude, il peut être têtu et buté mais généralement quand il comprends qu'il y a moins de danger ou d'enjeu qu'il ne voulais bien le penser au départ il se range du côté des gens plus sensés.

Tout en disant ces derniers mots j'adresse un petit sourire à Jodie histoire une nouvelle fois de tenter de détendre un peu l'atmosphère bien trop électrique, malgré nous, qui règne dans cette pièce. Mais la légèreté se fait à nouveau quelques peu la malle lorsque c'est à la jeune femme de venir me questionner sur le fait que je n'ai rien dit aux miens par rapport à la disparition de Nikolaj. J'aurais dû réfléchir un peu plus lorsque j'ai laisser s'échapper d'entre mes lèvres des mots à ce sujet. J'aurais dû me douter que de telles paroles allaient sans nul doute intriguer la jeune femme et la pousser à vouloir en savoir plus ce qui est on ne peut plus normal. Et si je n'ai pas assez peser mes mots je ne peux à présent plus que me rendre à l'évidence, me voilà au pied au du mur et si je n'ai pas d'autre choix que celui de dire toute la vérité à Jodie quoi qu'il puisse m'en couter ou se passer ensuite en espérant bien évidemment que je ne vais pas faire fuir la jeune femme ou la blesser de quelque façon que ce soit. Et oui, moi qui n'y croyais qu'à moitié je crois que je la trouve bien sympathique la petite à présent que je la connais un peu même si les circonstances de notre première rencontre s'avèrent être quelque peu étranges.

- Oh et puis zut de toute façon je suis certaine que ça ne sert à rien de continuer à marcher sur des œufs et puis vous auriez de toute façon fini par le savoir.

Je n'en dis pas plus arrêtant là ma phrase durant un court instant seulement, laps de temps dont j'ai besoin pour choisir un minimum mes mots, Jodie a certes l'air gentille, ouverte et compréhensive mais elle est aussi une femme et en temps que telle je ne suis pas persuadée que le fait de découvrir que son homme et moi avons été plus qu'ami soit une nouvelle qui passe comme une lettre à la poste pour elle.

- Je ne vous ai pas tout dit tout à l'heure, en fait j'ai été un peu plus que l'amie et l'avocate de Nik. Vous avez certainement entendu parler de sa réputation de séducteur, et bien à l'époque où nous avons commencé à collaborer ensemble on peut dire que ces talents ont plutôt bien fonctionner avec moi et nous avons eu une aventure jusqu'à ce qu'il croise votre route et décide de se ranger.

Et bien voilà les choses sont dites à présent, je ne sais pas si faire les choses ainsi, comme si je me contentais d'arracher un peu violemment un pansement qui ne se serait pas trouvé sur mon propre bras a été la bonne solution mais c'est fait. Toutefois je me rends compte presque immédiatement que je ne peux pas me contenter de m'arrêter là parce que Jodie ne va pas forcément comprendre en quoi le fait de m'être envoyée en l'air quelques fois avec l'alpha constituerai une excuse suffisante pour ne pas avoir parler de sa disparition aux miens.

- C'est à cause de cette histoire, de ce lien entre Nik et moi que j'ai tue mon inquiétude auprès des miens. Nikolaj n'a jamais eu les mêmes idées que Charlie, ma mère, à propos de la façon de gérer ses loups. Là où Charlie est pour la paix entre les différentes espèces Nik privilégie les loups quitte à devoir s'en prendre aux autres espèces mais cela vous devez déjà l'avoir compris après ce que vous m'avez dit par rapport à votre désaccord sur le lieu dans lequel nous nous trouvons aujourd'hui. Ni ma mère ni les autres membres de notre clan ne sont donc au courant du lien qui nous a unit Nikolaj et moi et j'avoue avoir préférer être égoïste histoire de ne pas avoir à subir de représailles de la part des miens.

Égoïste et bien trop stupide c'est ce que j'ai été dans cette histoire et aussi fou que cela puisse paraître je ne m'en rend véritablement compte que maintenant, alors que je prononce ces mots à l'attention de Jodie. J'ai soudainement envie de me foutre des claques à moi même mais me rend vite compte qu'en plus d'être stupide cette réaction ne change absolument rien aussi je me reprends et tout en venant poser ma tasse à présent vite non loin de moi je me reprends et reprends par la même occasion la parole.

- Mais à présent que ma peur qu'il ai disparu lui aussi est devenue une certitude je ne peux plus taire cette disparition. Je ne sais pas encore si je parlerais de tout aux miens comme je viens de le faire avec vous, mais je trouverais bien un moyen pour que nous nous concentrions sur Nik autant que sur ma mère.

Mes mots ne suffisent pas à calmer Jodie je le sent et j'ai même peur qu'ils aient eu l'effet contraire alors je décide sans avoir besoin d'y réfléchir davantage de lui faire part de l'une des seules raisons qui me pousse à vraiment espérer que nous puissions rapidement les voir revenir tous les deux parmi nous sains et saufs.

- Je ne sais pas si ça pourra vous rassurer puisque finalement ça ne parvient pas à avoir cet effet sur moi mais je pense que ce n'est pas plus mal que ces deux là se retrouvent ensemble dans ce cauchemar. De ce que je connais de Nik il est têtu, obstiné, fonceur et peut être un peu trop casse cou mais je sais qu'il fera tout pour les siens et pour les loups en général. Il a ce dernier point en commun avec ma mère qui est elle aussi forte et combative mais un peu plus raisonnée et maternelle. Si il y en a deux qui peuvent s'en sortir c'est bien eux, si ils parviennent à s'allier l'un à l'autre bien entendu.

Vais-je réussir à rassurer un peu la jeune femme alors que je ne suis même pas certaine de ne pas avoir surtout chercher à me rassurer moi même sur ce coup là. Mais quoi qu'il arrive je crois dur comme fer à ce que je viens de dire à Jodie, et si ces paroles, ces certitudes ne peuvent malheureusement pas nous assurer que nous reverrons Charlie et Nikolaj en un seul morceau elles font malgré tout du bien et me permette de ne pas penser que les choses se terminerons comme à la St Patrick.  
(c) Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
Jodie Rowley

avatar

Humaine
Admin



¤ AVATAR : Candice Accola
¤ MESSAGES : 489
¤ POINTS : 223
¤ MULTIS : Aaron Davis - Hannah Johnson - Alex Blackwood
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE :

¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/01/2018


MessageSujet: Re: Dites moi qu'il est là [Jodie] Ven 5 Oct - 16:04






Dites moi qu'il est là


Cassiopée & Jodie


Le problème n'est pas d'être intrusive parce qu'on cherche des réponses. Le problème c'est de l'être si, on se sert d'une situation, même de manière inconsciente, pour avoir des informations dans un domaine qui devrait rester privé. Sauf que Jodie, elle reste sur la première idée, incapable de voir le « mal » chez les gens, pensant toujours qu'ils ont une bonne excuse de faire quelque chose. Elle n'est pas méfiante de base, c'est d'ailleurs un de ses gros problèmes ! Pourtant, Jodie commence doucement à s'interroger sur Cassiopée et sur Nikolaj alors que la situation voudrait qu'elle se concentre sur la disparition des deux loups. La petite blonde ne sait pas trop si Cassiopée essaye d'être rassurante quand elle lui dire ne pas s'en faire pour l'attitude de l'Alpha. Parce que, si c'est le but, c'est un peu foiré. Il n'y a rien de rassurant à savoir que les choses vont se tasser si Nikolaj comprend que la situation est moins dangereuse et avec moins d'enjeu parce que... En fait, c'est tout le contraire. Jodie n'a jamais subi autant d'attaque et de blessures depuis qu'elle est avec lui et depuis qu'elle a ce cabinet. Les enjeux ? Parlons-en des enjeux. Elle sort avec un Alpha qui mène une guerre contre les vampires alors qu'elle bosse avec un Roi du Sud qui ne veut plus voir de loups. Dans le genre situation merdique, on peut difficilement faire pire. Alors, à bien y réfléchir, la phrase de Cassiopée qui était dite « pour ne pas s'en faire » à l'effet complètement inverse, comme pour lui dire que c'est juste voué à l'échec. Jodie garde toutes ses réflexions pour elle, hochant la tête dans un sourire peut-être peu convaincant.

Tout ce qui est dit pousse Jodie à s'interroger sur la nature de la relation entre Cassiopée et Nikolaj. Peut-être qu'elle n'aurait pas dû exprimer tout cela à voix haute parce que, quand la louve se décide à parler, Jodie se dit qu'elle préférerait peut-être ne pas savoir. Elle fronce les sourcils de manière interrogative. Finir par savoir quoi ? Cassiopée... Cassiopée... L'art et la manière de dire les choses en se voulant le plus rassurant possible, sans même se rendre compte que c'est souvent l'inverse qui se produit. Jodie elle se fige un instant, ne sachant même pas comment réagir. Non, elle n'est pas au courant de sa réputation. Pas plus qu'à n'a envie d'imaginer Nikolaj déployer « ses talents » sur sa propre avocate. Elle hoche la tête, intègre l'information et essaye de la digérer. Et alors qu'elle hoche la tête, Jodie se retrouve à la secouer de manière négative.

« Alors non, je n'ai pas entendu parler de sa réputation. » Merci de lui apprendre, comme ça Jodie pourra encore plus flipper pour un oui ou pour un non, déjà qu'elle ne comprend pas ce qu'un gars comme lui fout avec elle ! « J'imagine que c'est le genre d'informations qu'on garde pour soit et dont on ne se vante pas devant une nouvelle conquête. » Est-ce qu'elle n'est que cela ? Une nouvelle conquête qu'il garde un peu plus que les autres parce qu'ils n'ont pas encore franchi un certain cap tous les deux.

Puis bon de « une aventure », Cassiopée passe à « une histoire », puis « un lien »... Il manquerait plus qu'elle lui parle de connexion entre les deux pour que Jodie se confirme qu'elle n'est pas faite pour l'Alpha. Trop humaine pour le loup. Non mais c'est limite si Cassiopée n'est pas en train de lui raconter une histoire à la Roméo et Juliette, avec deux clans dont les idées sont totalement différentes et qui force à cacher une relation pour ne pas s'attirer les foudres des membres de sa propre meute. Cela dit, Jodie ne sait pas si Cassiopée se voile la face, si elle n'est pas au courant ou si elle cherche à préserver Jodie... Mais venir dire que Nik privilégie les loups quitte à devoir s'en prendre aux autres espèces... On est quand même bien en dessous de la vérité. Bien sûr qu'il privilégie les loups. Mais c'est pas uniquement pour cette raison qu'il tue les vampires à tour de bras. Apparemment, Nikolaj n'a pas vraiment besoin d'avoir une raison pour s'en prendre à un vampire. Information qu'elle préfère garder pour elle. Parce que si Jodie ne comprend pas grand chose aux meutes, elle sait que le centre dépend de l'Alliance et que ce sont eux qui ont interdit les affrontements de masses. Autant éviter de parler de cela à une femme qui, en plus d'être avocate, semble aussi être pour la paix entre les espèces.

L'humaine se lève dans uns inspiration et se dirige vers la machine à café. Pas bon pour les nerfs, à ce qu'il paraît mais, ça lui semble être la meilleure chose à faire. C'est con mais, en fait, elle se met à culpabiliser. Il est question de la disparition de deux personnes et, pourtant, son cerveau ne relève que certains bouts de phrases venant de Cassiopée. Comme cette façon qu'elle a de se vouloir rassurante en décrivant Nikolaj comme elle le connaît. Est-ce que c'est cela la jalousie ? C'est bien étrange parce qu'elle n'avait jamais ressentie cela. Le café coule et elle secoue la tête en se tournant vers la louve, les mains en appuie sur le plan de travail.

« Je ne peux pas faire grand-chose en réalité. Mais j'irais voir Daniel pour essayer de lui exposer la situation et voir s'il sait quelque chose. C'est euuuh... Le bêta ? C'est comme ça qu'on dit ? » Elle hausse les épaules en se disant qu'une désignation n'est pas si importante. « Et euh... Je suppose que je peux vous prévenir si jamais quelque chose se sait, ou s'il y a un semblant d'indice à exploiter ? » Elle se détourne pour attraper sa tasse de café et, après quelques secondes de réflexion, c'est un sourire navré qui se peint sur son visage. « Je suis désolée. En général je suis un peu plus expressive que cela et, surtout, un peu plus... euh... Sociable ? Mais là, disons que ça fait vraiment beaucoup d'informations à digérer en une fois. » Elle boit une gorgée avant de reprendre. « Et je devrais m'inquiéter que de ces disparitions parce que c'est clairement ça le plus important. Sauf que je ne peux pas m'empêcher de culpabiliser de ne pas avoir réagi plus tôt. » Et, du coup, d'avoir douté de Nikolaj en pensant qu'il ne faisait que la snober. « Et de n'entendre que votre histoire à tous les deux. Alors que franchement, c'est pas important, on a tous les deux eu une vie avant de se rencontrer alors, ça devrait pas m'impacter et j'ai pas non plus besoin d'être rassurée à ce niveau. » En fait si, mais pas par Cassiopée. Ce n'est pas contre elle, c'est seulement qu'elle n'est absolument pas rassurante dans sa façon de raconter les choses. « Bref, je vais voir ce que je peux faire. Mais c'est assez limité. »




par humdrum sur ninetofive


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Dites moi qu'il est là [Jodie]

Revenir en haut Aller en bas
Dites moi qu'il est là [Jodie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» henri II à Diane de poitiers( lettres inédites)
» Dites moi, mon brave... [PV]
» Dites 33... Bon Anniversaire Taylor !!!
» Jodie Holmes - beyond : two souls
» Presentation de Jodie Starling

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moon's Spell :: BIENVENUE A LONDRES :: Le Sud de la Tamise :: CMAS-
Sauter vers: