RSS
RSS



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



''Moon's Spell'' s'inspire du roman ''Salem'' de Sandra Triname. Les autres sources sont diverses et variées.
Redécouvrez certaines races avec des manières de jeux exclusives qui pourront vous ravir. ''Moon's Spell'' cherche plusieurs
PV's très importants pour le développement du jeu. Personnages construits mais libres en plusieurs points, ils ont tous des
liens entre eux. N'hésitez pas, inscrivez vous !




Event Halloween L'event est ouvert !
Venez le découvrir !
Freak Show



Partagez|

Je sais qui tu es. Et toi ? [Decima]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
William Corey

avatar

☠ Vampire ☠
Solitaire



¤ AVATAR : Travis Fimmel
¤ MESSAGES : 237
¤ POINTS : 49
¤ MULTIS : Richard Young
¤ AGE : 35 ans physiquement, mais en réalité il a 432 ans
¤ ZONE LIBRE : Fiche ¤ Liens

Forgeron, il crée principalement des armes pour le clan mais est ouvert à toutes commandes. Il crée des armes depuis plus de 400 ans.
¤ GROUPE : In Tenebris
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 29/07/2018


MessageSujet: Je sais qui tu es. Et toi ? [Decima] Mar 31 Juil - 9:38

Adossé au mur d’un bâtiment, William attendait. Même s’il était du genre à tout vouloir tout de suite, il savait se montrer patient lorsqu’il savait que cela en valait la peine. Des rumeurs, il y en avait souvent, beaucoup trop même. Mais certaines attiraient son attention plus que d’autres. Le nom de certaines sorcières retenait son attention davantage encore. Contrairement à beaucoup de vampires, il ne vivait pas dans un clan de buveurs de sang. Peut-être aurait-il aimé ça, il n’en savait rien. Vivre en solitaire, au gré de ses envies, avait du bon aussi. Mais il préférait nettement vivre avec son clan. Un clan dépareillé, empli de créatures différentes. Mais tous avaient le même but et c’était surtout cela qui comptait. William s’était mis comme but de réunir un maximum de personne sans pour autant prendre les premiers qui venaient. Ils avaient besoin de gens puissants, de gens de confiance. Et même si William n’avait que peu de réels amis de par son caractère spécial, il était fidèle à ceux qui avaient su se rendre intéressants. Marie Laveau était l’une de ces personnes. William était déjà un vampire de plus d’un siècle lorsqu’il l’avait connue mais la sorcière avait toujours su l’intéresser. Il se méfiait toujours des sorcières manipulant la magie des morts mais il appréciait surtout chez elle tout son côté sombre et cruel. Sur ce point, ils s’étaient entendus à merveille. Malheureusement, elle mourut, comme les humains avaient trop tendance à le faire. William avait espéré qu’elle reviendrait un jour mais il avait fini par laisser tomber cette idée en voyant les siècles défiler. Abena était de retour, elle le serait toujours, il le savait. Mais Marie… rien n’était sûr. Et pourtant, les dernières rumeurs qu’il entendit étaient que Marie était revenue, sous les traits d’une jeune femme inoffensive aux cheveux blonds et bouclés. William ne savait pas ce qui le perturbait le plus. Le fait que Marie soit de retour ou le fait qu’elle soit devenue un agneau. Il devait vérifier, il devait voir par lui-même. Lors de la soirée de la Lune Rouge, il avait bien vu Ashanti en compagnie d’une jeune femme qui correspondait plus ou moins à la description donnée pour la nouvelle Marie mais il n’était sûr de rien. Bien qu’il aurait pu aller demander de plus amples renseignements à sa reine, il avait préféré mener l’enquête de son côté, par jeu. La découverte n’était-elle pas plus exquise lorsqu’elle était faite par soi-même ?

Enfin, sa « cible » quitta les locaux de la police. Elle se repérait facilement, même de nuit. Son physique particulier ne passait pas inaperçu. William, qui était relativement à bonne distance n’était pas dans son champ de vision. Même s’il était loin, son regard affuté ne perdait pas une miette du moindre de ses gestes. C’était une belle femme, tout comme l’était Marie Laveau à l’époque. Pourtant elles n’avaient pas grand-chose en commun à première vue. Se détachant du mur, il se mit à la suivre tranquillement. La jeune femme devait avoir terminé son travail et devait très certainement rentrer chez elle. A vrai dire, il n’avait pas encore pris la peine d’observer ses moindres faits et gestes. Il ne voulait pas attendre plus longtemps, tant pis si elle le fuyait. Elle avait déjà vu Ashanti, c’était plutôt bon signe non ?

William bifurqua dans une rue, coupant rapidement pour prendre un raccourci. Si elle continuait dans cette direction, il devinait où elle se rendait. Au final, il quitta une rue adjacente pour se retrouver sur le trajet de la jeune femme. Désormais, elle venait dans sa direction. William se tourna vers elle et attendit qu’elle arrive à sa hauteur. La fixant, il la regardait arriver vers lui. Peut-être allait-elle changer de trottoir ou s’écarter en voyant un homme la fixer ainsi. Aussi, il préféra prendre les devants.

« Bonsoir Decima. » lança-t-il, content d’avoir au moins son prénom en guise d’informations « Je suis William. Peut-être m’as-tu aperçu lors de la fête de la Lune Rouge ? Toi, on ne peut pas dire que tu passes inaperçue… »

William ne cherchait pas à faire ami-ami d’entrée de jeu. Il voulait tout d’abord savoir, voir. Voir ses réactions, sa façon d’être sous ce nouveau corps. Savoir si c’était bien elle, bien Marie. Le vampire plissa légèrement les yeux comme s’il cherchait à lire en elle. Il sentait sa magie émaner d’elle mais il avait le sentiment que c’était là une magie bien différente de celle de Marie. Il s’approcha un peu plus et vint se saisir de sa main pour lui faire un baisemain avant de lui rendre sa liberté.


@Decima L. Giaccherini
Revenir en haut Aller en bas
Decima L. Giaccherini

avatar

☽Chamane☾
Meute du Centre



¤ AVATAR : Rose Bertram.
¤ CRÉDITS : (c) Lilie.
¤ MESSAGES : 841
¤ POINTS : 86
¤ AGE : 25 ans.
¤ ZONE LIBRE :
+ Détective au LPD +
+ Agent de l'Alliance +
+ Nécromancienne réincarnée +
+ Chamane de la meute du Centre +
+ A pour animal totem : Mamba Noir +
+ Tutrice de sa petite-soeur de 11 ans +
+ A une tâche de naissance sur le coeur +
+ Maman improvisée +
- Liens -
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 13/01/2018


MessageSujet: Re: Je sais qui tu es. Et toi ? [Decima] Ven 10 Aoû - 1:58

Chassez le naturel, et il revient au galop. Voilà ce sur quoi se basait bon nombre de personnes entourant Decima. Ou plutôt, bon nombre de personnes entourant Decima dans l’espoir de revoir Marie revenir, au plus tôt. Restait à savoir si la sorcière avait naturellement une part d’ombre en elle, que nourrissait actuellement Marie, bien qu’encore endormie… Ou bien si elle avait naturellement bon fond, et que Marie, et sa cruauté, et sa soif de pouvoir, n’avait été qu’un concours de circonstance, causée à un instant T par une certaine vie, par certaines expériences.
Probablement que personne ne le saurait jamais. Probablement que Decima était un peu des deux, à la fois. Decima était une jeune femme à la vie rangée, qui faisait peu de remous - ou du moins, qui en faisait en fouinant un peu trop dans le cadre de ses métiers et de ses affaires -, pratiquait une magie plus proche de la nature que de la mort… Et pourtant. Et pourtant, Marie était là. Marie était là, et nourrissait la curiosité quasi-naturelle de la jeune blonde pour la nécromancie, pour les vampires, créatures de la mort par excellence, bien que sa « magie » fasse d’elle l’amie de leurs ennemis éternels, les loups. Elle nourrissait son attirance pour les rituels sombres, et affirmait sa présence aux travers de rêves, de messages quasi-subliminaux, de tranches de vie face auxquelles Decima était à la fois surprise, perdue, voire effrayée… Mais intriguée. Toujours intriguée.

La fête de la Lune Rouge. Decima l’avait vue en rêve, un rêve prémonitoire comme ceux dont lui avait parlé son amie chamane. Un rêve prémonitoire bien étrange, au thème bien trop proche de ce qu’affectionnait tant Marie pour qu’il puisse s’agir d’un total hasard. Et malgré une certaine appréhension, naturelle pour la novice qu’elle était dans cette nouvelle vie, Decima y était allée. Elle s’y était rendue, parce qu’impossible de faire autrement. Chassez le naturel, et il revient au galop. Decima y était allée, et en était sortie grandement troublée. La Marie en elle était contentée, titillée, se faisant presque pressante, alors que Decima se perdait de plus belle, sur une voie qui ne lui semblait pas si innée au premier abord, et qui pourtant l’était.

« A demain les gars ! » Son service était enfin terminé. Cette fois-ci, elle était chanceuse. Deux heures du matin, c’était clairement un bon jour. Parce que les trois quart du temps, il fallait plutôt compter cinq, six heures du matin. Depuis la grande révélation, la police était surmenée, certains agents avaient préféré déserter les horaires de nuit, de peur de croiser des buveurs de sang et de mettre leur vie en danger… Mais pas Decima. Non, Decima ne se sentait pas en danger, la nuit, bien au contraire. Decima n’évitait pas les affaires trempant dans le surnaturel, loin de là, elle demandait à en prendre la charge. Et surtout, Decima n’avait pas peur des fameux buveurs de sang. Elle ne craignait pas les vampires. Peut-être était-ce là aussi un vestige de Marie, qui jadis avait travaillé avec bon nombre d’entre eux. Peut-être était-ce parce que sa magie, jadis, était si liée à eux qu’elle en avait laissé des traces sur Decima, bien qu’elle était désormais une chamane. Proche des loups, mais pas loin des vampires, pour autant. Enfin, pas comme si elle pouvait vraiment s’en éloigner de toute manière, à croire qu’elle les attirait naturellement, puisqu’elle se retrouvait tôt ou tard à en fréquenter. Dans la police, ou en dehors. Même dans le cadre de son travail. Et bien souvent, ce n’était même pas elle qui allait les chercher, mais plutôt l’inverse.

Comme aujourd’hui. Simple intuition, ou bien techniques de flic bien ficelées… Elle avait une drôle d’impression, le sentiment d’être observée, alors qu’elle prenait le chemin du seul café encore ouvert à cette heure-ci, histoire d’y prendre sa dernière dose de caféine avant de rentrer. Et une impression tenace. Pourtant, il n’y avait personne autour d’elle, mais elle savait très bien que, cela ne voulait rien dire. Il y en avait des tas, qui pouvaient surveiller, observer, sans être vus.
Et son intuition ne l’avait pas trompée. Rapidement, un homme fit irruption, se tenant face à elle. Grand, blond, imposant. Impossible de le rater, même dans une foule. Sa première réaction ? La surprise. Puis l’interrogation. Elle était suspicieuse, et cela se lisait sur son visage, alors qu’elle avançait vers lui, restant sur ses gardes. « … Bonsoir. On se connait ? » Après tout, comment pouvait-il savoir qu’elle s’appelait Decima, sinon ? Il était William. William… La fête de la Lune Rouge. La fameuse fête. Decima ouvrit grand les yeux. Elle ne s’était pas attendue à revoir qui que ce soit de cette fameuse fête, du moins pas de si tôt. Mais sa surprise laissa rapidement la place à son éternel regard suspicieux et interrogateur, alors que l’homme prenait sa main pour y déposer un baiser. Surprenant, comme manière de saluer. Il était surprenant tout court, d’ailleurs. Trop… Surprenant pour être un simple humain. Il n’était pas un simple humain. Impossible. Un peu déstabilisée, Decima se força néanmoins à faire bonne figure. Il ne fallait surtout pas le montrer, d'autant plus qu'elle ne savait pas encore à qui elle avait à faire. « Très probablement, oui. On a dû se croiser. » Bien qu’elle ne s’en rappelait pas, ayant été dans un état un peu second durant cette soirée, et surtout ayant passé la majeure partie de son temps avec Ashanti. « Tu m’attendais William, je me trompe ? » Car ce n’était clairement pas une coïncidence. Il l’attendait. Mais pourquoi, voilà la question.


@William Corey
Revenir en haut Aller en bas
William Corey

avatar

☠ Vampire ☠
Solitaire



¤ AVATAR : Travis Fimmel
¤ MESSAGES : 237
¤ POINTS : 49
¤ MULTIS : Richard Young
¤ AGE : 35 ans physiquement, mais en réalité il a 432 ans
¤ ZONE LIBRE : Fiche ¤ Liens

Forgeron, il crée principalement des armes pour le clan mais est ouvert à toutes commandes. Il crée des armes depuis plus de 400 ans.
¤ GROUPE : In Tenebris
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 29/07/2018


MessageSujet: Re: Je sais qui tu es. Et toi ? [Decima] Lun 20 Aoû - 14:20

Comme il s’en était douté, Decima ne le reconnaissait pas. Il ne pouvait pas lui en vouloir car elle ne lui avait pas été présentée officiellement et il n’était même pas certain qu’elle l’ait aperçu lors de la fête. Lui l’avait vue mais l’inverse n’était pas forcément vrai. Elle ne pouvait que se méfier d’un type qui connaissait son prénom et qui s’avançait vers elle comme en territoire conquis. Mais cette expression de surprise et de méfiance amusait beaucoup le vampire qui avait envie de la faire mariner un peu. Oui il s’amusait. Etait-ce prohibé ? Après tout, il ne faisait rien de mal. Rien qui pourrait contrarier les plans d’Ashanti pour elle.

« Se croiser ? Oh on a fait bien plus que ça… » fit-il avec un sourire amusé qui en disait long

Bien entendu, rien n’était vrai. En tout cas pas à cette époque. Elle ne l’avait sans doute même pas vu. Mais elle semblait peut sûre d’elle et il avait envie de la faire tourner en bourrique. Etait-ce ainsi qu’il s’en ferait une alliée ? Il en doutait. Mais il n’avait pas non plus envie de faire des ronds de jambe. Il était comme ça, il fallait s’y faire. Marie le savait. Mais elle, le savait-elle ? Lui se souvenait très bien de Marie. Decima ne semblait même pas forcément au courant de qui elle était réellement. Il fallait dire que la jeune femme qui faisait face au vampire avait l’air des plus douces. Ou en tout cas, rien de cruel n’émanait d’elle.

« Pour être sincère… je t’ai aperçue de loin lors de la fête. Rien de plus. »

Quoiqu’il en était, elle avait raison sur un point. Il l’attendait. Il voulait lui parler, en savoir plus. Voir si elle était conscience de qui vivait en elle. Mais vu la façon dont elle le traitait, il n’en était pas certain. Le vampire fit une moue ennuyée, presque triste. Les réincarnations, c’était toujours compliqué. Au moins, le jour où il mourrait, il savait qu’il ne risquait pas de se réincarner. C’était sans doute mieux ainsi. Son existence de douleur s’arrêterait enfin.

« Non, tu ne te trompes pas, je t’attendais. Tu es flic, c’est ça ? C’est un peu paradoxal. »

La Marie qui lui faisait face n’avait vraiment pas grand-chose à voir avec la Marie d’Antan. William se souvenait parfaitement du jour où Ashanti l’avait appelé à elle par le biais d’Abena. Marie n’avait pas l’air de s’être réveillée en Decima malgré son âge. Au fond, c’était peut-être ce qu’Ashanti cherchait à faire en la conviant à la fête de la lune rouge. En tout cas, la jeune femme devait savoir qu’il n’était pas humain mais il ne voulait pas pour autant lui dire ce qu’il était tout de suite.

« Sorcière hein ? J’aime les sorcières. Vous êtes toutes… fascinantes. Certaines plus que d’autres. » Il lui tourna autour lentement en l’observant « Les histoires de réincarnation, ça te parle ? »

Il jeta un œil autour de lui. Peut-être valait-il mieux bouger de là plutôt que de rester en pleine rue, là où n’importe qui pourrait les entendre. Mais encore fallait-il que Decima ait envie de l’écouter. Il ne savait pas si elle serait curieuse d’en savoir plus ou si elle aurait envie de le fuir. Cette jeune femme avait l’air trop normale, trop gentille pour ça. Mais il savait aussi que porter un jugement trop vite était souvent fatal. Il cessa de lui tourner autour et lui lança un sourire amical.

« On se connait depuis longtemps. Bien avant que tu ne naisses. Tu veux sans doute rentrer chez toi… On peut en parler sur le trajet si tu me laisses t’accompagner. »


@Decima L. Giaccherini
Revenir en haut Aller en bas
Decima L. Giaccherini

avatar

☽Chamane☾
Meute du Centre



¤ AVATAR : Rose Bertram.
¤ CRÉDITS : (c) Lilie.
¤ MESSAGES : 841
¤ POINTS : 86
¤ AGE : 25 ans.
¤ ZONE LIBRE :
+ Détective au LPD +
+ Agent de l'Alliance +
+ Nécromancienne réincarnée +
+ Chamane de la meute du Centre +
+ A pour animal totem : Mamba Noir +
+ Tutrice de sa petite-soeur de 11 ans +
+ A une tâche de naissance sur le coeur +
+ Maman improvisée +
- Liens -
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 13/01/2018


MessageSujet: Re: Je sais qui tu es. Et toi ? [Decima] Dim 9 Sep - 15:05

Se croiser. Ils avaient fait bien plus que se croiser. Decima ouvrit grand les yeux, et peina à cacher sa surprise. Oh merde. Ce n’était pas le genre de « plus » auquel elle pensait, si ? Elle n’avait pas été jusque là durant cette soirée ? Parce que, déjà qu’elle avait peiné à comprendre les 3/4 de ses réactions et actions, si en plus elle était allée jusque là. Avec un inconnu. Non pas qu’il soit désagréable à regarder, bien au contraire mais… Mais merde quand même. Parce qu’elle n’en avait plus aucun souvenir.
Lui qui avait envie de la faire tourner en bourrique devait être satisfait de la réaction de la jeune sorcière ; son stratagème fonctionnait à merveille. Decima avait, de toute manière, une sorte de naïveté naturelle ou d’innocence, peut-être, qui était en contradiction non seulement avec la nécromancienne sans pitié qu’elle avait été dans sa vie passée, mais aussi avec la policière qu’elle était, tout simplement. Membre des forces de l’Ordre, recrue de l’Alliance, et pourtant encore capable d’avaler sans sourciller ce que venait lui dire un parfait inconnu. Peut-être cela changerait-il un jour, peut-être cela changerait-il au fur et à mesure que le temps passerait… Que Marie reviendrait…

Puis, soulagement. Il l’avait seulement aperçue de loin. Elle n’avait donc rien fait qu’elle avait oublié, elle n’était pas atteinte d’Alzheimer précoce, elle n’avait fait aucune connerie. Hallelujah. Decima resta silencieuse un moment, avant de finalement esquisser un mince sourire, presque amusée. Okay, ce William s’était joué d’elle, mais… Mais il avait le mérite d’avoir de l’humour, au moins. C’était déjà ça. Ce n’était pas bien méchant. Et surtout, elle était bien trop contente de ne pas avoir fait une énième bêtise sans même le réaliser, pour lui en vouloir. « J’ai à faire à un petit joueur, je vois. »

Un petit joueur qui, en réalité, lui disait quelque chose. Elle ne se souvenait pas l’avoir aperçu à la soirée, mais il lui disait véritablement quelque chose. Pourquoi, comment, aucune idée. Simplement qu’elle… Que c’était comme recroiser une vieille connaissance, un vieil ami. Une sensation de déjà vue, qu’elle gardait pour elle, pour le moment. Elle avait déjà bien trop l’impression de passer pour une folle ces derniers temps, de devenir folle même, alors elle n’osait plus trop, elle n’osait plus tout dire. « Paradoxal ? Flic ? Pourquoi ? J’ai pas une tête à être flic ? » Ou alors il savait pour son histoire familiale et tout le reste, pour le clan mafieux des Giaccherini et là, là, là, ce serait inquiétant. Sans le quitter du regard, elle le suivit des yeux alors qu’il lui tournait autour, l’observant toutes ses coutures. Un regard pénétrant, comme s’il cherchait à voir plus loin, à voir autre chose… A sonder son âme. Et c’était déstabilisant. Decima essayait de faire bonne figure, mais c’était déstabilisant. Il aimait les sorcières. Il les trouvait fascinantes. Certaines plus que d’autres, et elle sentait que cela lui était dirigé. Mais elle, fascinante ? Sorcière fascinante ? Déstabilisée, perdue, un peu mal à l’aise, gênée aussi… Puis le coup de grâce. Réincarnation ? « … Je sais pas grand chose sur les réincarnations, non … »

Et ce n’était que le début. Ils se connaissaient depuis longtemps. Avant même qu’elle soit née. Le plus inquiétant dans l’histoire, c’est… Qu’elle était quasiment prête à le croire, parce qu’elle avait la même sensation. De le connaître. Depuis très longtemps. « Charles Corey… » C’était autour de Decima de l’observer, longuement, le sondant du regard. Sans se rendre compte d’une petite erreur qu’elle venait de commettre, sans même le réaliser. Il s’était présenté comme William Corey. Mais Marie avait toujours préféré son second prénom, Charles, et lui avait longtemps adressé des lettres en les destinant à CC pour Charles Corey, n’utilisant que très rarement William. A croire que Marie, par le biais de petits lapsus, de petits souvenirs, très discrets, s’amusait à montrer qu’elle était là. Cachée, mais là. « Tu es un vampire, Charles, hein ? » Autant mettre cartes sur tables. Hochement de tête, petit signe de la main pour lui indiquer de la suivre, alors qu’elle reprenait sa marche. Il pouvait l’accompagner sur le trajet. Parce que finalement… Elle aussi, ne serait pas contre lui parler plus longtemps. De plus en plus d’interrogations remontaient à la surface, et elle ne savait pas quoi en faire. « Dis-moi… Comment ça tu me connais avant même ma naissance ? … Est-ce que tu sais où je suis née, par hasard ? Ou qui sont mes parents ? Mes origines ? Tu connais ma famille ? … Tu sais quelque chose sur moi ? » Tout en marchant, Decima avait tourné la tête vers lui, ne le quittant pas du regard. Elle avait tant de questions. Elle ignorait tant de choses. Peut-être, peut-être qu’enfin, elle était tombée sur quelqu’un qui savait, qui pourrait la renseigner, sur elle-même. Decima ne se doutait alors pas que c’était Marie qu’il connaissait depuis si longtemps… Et non cette nouvelle version d’elle-même.



@William Corey
Revenir en haut Aller en bas
William Corey

avatar

☠ Vampire ☠
Solitaire



¤ AVATAR : Travis Fimmel
¤ MESSAGES : 237
¤ POINTS : 49
¤ MULTIS : Richard Young
¤ AGE : 35 ans physiquement, mais en réalité il a 432 ans
¤ ZONE LIBRE : Fiche ¤ Liens

Forgeron, il crée principalement des armes pour le clan mais est ouvert à toutes commandes. Il crée des armes depuis plus de 400 ans.
¤ GROUPE : In Tenebris
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 29/07/2018


MessageSujet: Re: Je sais qui tu es. Et toi ? [Decima] Lun 24 Sep - 15:18

Jouer des tours aux autres était l’un des passe-temps favoris de William. Parfois il ne fallait pas grand-chose, comme ce soir. Et il s’amusa de voir la réaction de la jeune femme. Evidemment qu’elle n’en avait aucun souvenir puisqu’il ne s’était rien passé. Mais elle semblait troublée, comme si elle pouvait accepter le fait qu’elle ne se souvienne pas ce qui avait pu se passer au cours de la soirée. Mais comme il la voulait comme alliée et non comme ennemie, il lui révéla bien vite la supercherie. La jeune femme finie par esquisser un sourire. Forcément, quand on était le dindon de la farce, on ne s’esclaffait pas mais au moins elle ne l’avait pas mal pris. Rien de méchant après tout.

« Oh mais je suis plus que ça. Tu verras. »

Parce qu’il comptait bien prolonger leur rencontre. Il venait de retrouver Marie, il n’allait pas la laisser filer et continuer cette vie de policier. C’était d’ailleurs paradoxal, cette reconversion. Voilà qui confirmait que la jeune femme ne savait pas qui elle était. Le vampire voyait mal Marie être volontairement défenseuse de la veuve et de l’orphelin. Pas comme ça en tout cas. A moins que tout cela ne soit une façade mais il en doutait franchement. Mais il en eut la confirmation lorsqu’elle ne comprit pas son allusion. Elle ne savait pas qui elle était, c’était une certitude. Machinalement, il glissa ses doigts le long de sa barbe en l’observant, curieux.

« Je ne crois pas qu’il existe une « tête » à ci ou à ça. Juste que je ne t’imaginais pas dans un métier de ce genre. En tout cas… pas la  toi que je connais. »

La pauvre ne devait pas comprendre le moindre mot. Forcément, il lui manquait l’essentiel : la mémoire de Marie. Mais peut-être parviendrait-il à faire réapparaitre en partie cette femme. Arrivait-elle à le ressentir à travers son hôte ? Plus il parlait, plus il sentait qu’elle se perdait. Ses yeux reflétaient l’incompréhension mais il se voyait mal tout lui balancer ainsi, en pleine rue. Pour le commun des mortels, les réincarnations étaient juste des légendes, rien de plus. Rien de concret en soi sauf pour quelques fanatiques de religions. Pour les sorcières, c’était un peu différent. Certaines s’y connaissaient beaucoup, d’autres pas. Decima faisait partie de celles là.

« Dommage… parce que tu es plus que concernée par les réincarnations. Mais je peux t’en parler si tu le souhaites. »

Et même si elle ne le souhaitait pas. Car il voulait qu’elle se souvienne. Il savait qu’il aurait du travail et que tout cela allait prendre du temps. Les réincarnations n’étaient jamais simples sauf pour quelques cas comme pour Abena. Lorsque Decima prononça son prénom, William haussa les sourcils de surprise. Comment savait-elle ça ? Il ne s’était présenté que sous William et à aucun moment il n’avait évoqué le prénom Charles. Ni aujourd’hui, ni un autre jour où elle aurait pu être présente. Un sourire se dessina sur les lèvres du vampire. Un sourire sincère et non joueur ou narquois comme c’était souvent le cas. Marie était là, quelque part. En sommeil mais suffisamment éveillée pour raviver quelques souvenirs subtils chez Decima. Marie était l’une des rares à l’appeler ainsi et l’entendre dans la bouche de son hôte lui faisait chaud au cœur. Decima le questionna et il préféra ne pas faire de remarque sur le moment. Vu qu’elle acceptait qu’il l’accompagne, il lui emboita le pas, marchant à sa hauteur.

« Oui, je suis un vampire, c’est exact. Je n’ai pas la tête d’un loup-garou ? »

Peut-être que c’était Marie qui le lui avait soufflé aussi. Ou alors elle était juste observatrice mais il était curieux de savoir ce qui avait pu la mettre sur la piste. Le peu qu’il avait dit avait attisé sa curiosité. C’était parfait. Au moins elle ne le traitait pas de fou et le croyait. Pour l’instant. Mais elle se méprenait et fondait un peu trop d’espoir sur ce qu’il savait. Visiblement, la jeune femme ignorait ses propres origines et c’était surtout ça qui semblait l’intéresser. William fit une moue songeuse, cherchant la meilleure façon de tout lui révéler. Il ne voulait pas qu’elle le lâche s’il ne lui disait pas ce qu’elle voulait entendre. Mais il ne voulait pas non plus lui mentir. Pas à Marie.

« Non… je ne sais rien de tout ça. Les choses que je sais sur toi remontent à bien plus loin… Cependant, peut-être qu’en cherchant bien je peux trouver ces informations. »


Evidemment cela n’allait pas être gratuit. Mais si Marie se réveillait, il n’en ferait peut-être pas toute une histoire. Il était cependant temps de commencer à lui révéler la vérité.

« J’ai connu celle que tu étais avant. Bien avant. Il y a plusieurs siècles. Nous nous connaissions bien. Tu m’écrivais souvent. Tu étais déjà une puissante sorcière. Très puissante et crainte mais respectée. Tu as vécu une longue vie. Et puis, tu t’es réincarnée. Sans doute avant, je ne sais pas. Tu es sa première incarnation que je trouve. Tu n’as jamais senti des choses étranges ? Comme des souvenirs qui ne t’appartenaient pas ? Tout à l’heure, tu m’as appelé Charles. Je t’ai dit que je m’appelais William… Pourtant Charles t’es venu naturellement. C’est effectivement mon deuxième prénom, celui qu’utilisait celle que tu étais avant. Ce n’est pas une coïncidence… »



@Decima L. Giaccherini
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Je sais qui tu es. Et toi ? [Decima]

Revenir en haut Aller en bas
Je sais qui tu es. Et toi ? [Decima]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Je sais une église... écrit sans un seul O
» "Je t'apprécie beaucoup tu sais...."(with EMY!)
» Feuille de frêne(je sais pas si faut autre chose) || 13 Sept.
» Je ne sais pas jouer au piano[PV Niko']
» (...) Vois-tu je sais que tu m'attends. [Hazel]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moon's Spell :: BIENVENUE A LONDRES :: Le Centre de Londres-
Sauter vers: