RSS
RSS



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



''Moon's Spell'' s'inspire du roman ''Salem'' de Sandra Triname. Les autres sources sont diverses et variées.
Redécouvrez certaines races avec des manières de jeux exclusives qui pourront vous ravir. ''Moon's Spell'' cherche plusieurs
PV's très importants pour le développement du jeu. Personnages construits mais libres en plusieurs points, ils ont tous des
liens entre eux. N'hésitez pas, inscrivez vous !




Event Halloween L'event est ouvert !
Venez le découvrir !
Freak Show



Partagez|

Bloody night, bloody moon ft. Decima

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Ashanti Baratte

avatar

∞ Sorcière ∞
Ether



¤ AVATAR : Zoe Kravitz
¤ CRÉDITS : lilie + swan
¤ MESSAGES : 160
¤ POINTS : 40
¤ MULTIS : Joanne ☿ Charlie ☿ Nastia ☿ Vassily
¤ AGE : 34 ans
¤ ZONE LIBRE :
In Tenebris
☿ Reine des 'In Tenebris', représentante auto-proclamée du Seigneur des Ténèbres.
fiche - Pré-liens - Liens - Chrono

¤ GROUPE : In Tenebris
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 10/06/2018


MessageSujet: Bloody night, bloody moon ft. Decima Sam 28 Juil - 9:46

To the moon
and back

We will reign over the world my child. And you will be by my side to admire our work. Follow my steps. Stay with me. And I will open to you a world of greatness. I would make you a princess in my darkness.


27 juillet 2018. Journée particulière. Celle de l’éclipse de lune. Une lune rouge, sanglante, qui appelle la magie. Une lune qu’Ashanti ne laissera pas passer, c’est évident. Est-ce que tout sera prêt en temps et en heure ? La Sorcière présente à ses côtés acquiesce. Oui, la soirée sera prête et parfaite. Quelques invitations ont été envoyées, à des connaissances. Et bien évidemment, la communauté d’Ashanti sera présente également. C’est d’ailleurs sa fille qui fini par frapper à son bureau, interrompant sa mère dans ses pensées obscures. Sa tête se pointe par la porte légèrement entrouverte, le sourire est timide. Il est vrai que la jeune fille de dix-huit a souvent peur de sa mère. Elle a beau l’aimer, elle craint la femme qu’elle est. Pas toujours. Mais parfois. Il est vrai aussi qu’avec la Reine, tout peut arriver, tant elle est prévisible. Mère ? Puis-je vous montrer ma tenue pour ce soir ? J’ai peur que... Ashanti l’interrompt immédiatement d’un signe de la main et Imani s’apprête déjà à repartir. Montre moi ma fille, dit-elle en quittant son fauteuil pour contourner son bureau. C’est heureuse que la jeune fille pénètre dans le bureau, se dévoilant dans une longue robe noire au décolleté évident, aussi bien dans le dos que sur sa poitrine. Mais cela n’est pas vulgaire. Ses cheveux longs, sont tressés comme ceux de sa mère. Il est évident que la fille souhaite ressembler le plus possible à sa génitrice, pour la rendre fière. Car il est difficile de rendre la Reine fière. Une Reine qui, comme rarement, porte un regard ému sur sa fille. Elle s’approche d’elle, un sourire étirant légèrement ses lippes. Doucement, sa main caresse sa joue, relevant son menton pour que leurs regards se croisent. Il faut dire que rares sont ceux qui garde les yeux haut sur la Reine. Tu es magnifique mon enfant. Une vraie femme. Tu vas faire battre des cœurs, c’est certain ! Imani rougit, touchée par les mots de sa mère. Et, dans un geste presque inattendu, elle se colle à elle, l’étreignant avec tout l’amour d’une fille pour sa mère. Ashanti lui baise la tempe, lui caresse les cheveux. Elle sent le bonheur de sa fille et elle ne veut pas lui enlever ça. Finalement, mère et fille se séparent et Imani retourne à ses occupations. Elle est bien plus insouciante, malgré les exigences de sa génitrice qu’elle appelle Mère avec amour. Ashanti ne s’est jamais réellement sentit légitime dans ce rôle. Sa fille, elle l’a eu à seize ans, pour ne pas l’avoir à un âge avancé où son corps ne pourrait réparer les dommages causés par le bébé. Elle l’a eu alors que son but était de servir le Seigneur des Ténèbres. Elle ne l’a pas eu par plaisir, mais pas nécessité. Si elle a appris, au fil des années, à être plus douce avec son enfant, elle n’a définitivement pas la fibre maternelle.

Les heures se sont écoulées et dehors, la nuit finira par tomber. Ashanti est dans sa chambre, finissant de se préparer, lorsque Kali frappe à sa porte. Sa Sorcière préférée vient la chercher pour l’escorter, car il n’y a qu’en elle que la Reine a une confiance aveugle. Terminant d’attacher son chignon haut, Ashanti s’observe une dernière fois dans le miroir. Toute de noir vêtue la Reine est belle. Rapidement, elle récupère son serpent totem, noir comme les Enfers, qui s’enroule à son poignet. Il est l’heure.

☿ ☿ ☿ ☿

La fête a lieu à l’extérieur de Londres, pour ne pas s’attirer les foudres de la Régente et des lois stupides qui ont été imposées par l’Alliance. Ashanti s’est vue prêter l’immense propriété d’un richissime Vampire de son clan. Le Manoir est typiquement anglais et ancien avec un terrain énorme. Un feu de joie trône en son centre. Autour quelques banc et tables ont été dressés pour que les convives puissent s’abreuver des meilleurs alcools et se nourrir des meilleurs mets. La foule est déjà dense. Certains visages sont inconnus. Les murmures ont fait venir ceux qui le méritent et Ashanti sait qu’il ne devrait y avoir personne qui lui voudrait du mal. Quelques curieux, quelques convertis et ses fidèles. Voilà tout. Près d’une cinquantaine de personnes s’amassent sur le terrain. Ashanti les observent du haut de la propriété. C’est Kali qui annonce sa venue, lorsque le soleil termine doucement sa course.

- La Reine, Ashanti Baratte et sa fille, la Princesse Imani.

Mère et fille s’avancent, côte à côte, dans les escaliers de pierre qui descendent vers le terrain. Les têtes s’inclinent, quelques murmures s’élèvent. arde la tête haute ma fille, tu es une Princesse ce soir. Elle attrape la main de son enfant. Cette nuit, la Princesse est montrée à ceux qui ne la connaissent pas. Au milieu de la foule, près du feu immense, Ashanti se retourne vers ses invités pour prendre la parole. Je suis heureuse de vous voir tous et toutes réunis ce soir pour célébrer ensemble la lune de sang, pour apporter toute notre dévotion à notre Seigneur. Cette nuit sera grande et forte. Dans notre union, nous viendrons accroître nos pouvoirs. Mais avant cela, profitez des festivités. Amusez-vous mes enfants.

Ashanti n’a que trente-quatre ans et pourtant elle a le charisme d’une femme bien plus âgée. À ses côtés, l’esprit d’Abena, la première de sa lignée, est présent. Ceux capables, de voir les défunts, peuvent ainsi voir la copie conforme d’Ashanti, non loin d’elle. Sorcières, Vampires, Initiés, même des loups, tous sont réunis ici pour célébrer la lune et rencontrer la Reine.

Va saluer nos invités. Sois digne mon enfant.
C’est promis mère.

Et Imani s’éclipse, allant à la rencontre de quelques convives. Ashanti se voit recevoir une coupe d’un vin rouge exquis alors que déjà quelques personnes viennent la saluer. Dans la foule, une jeune femme se démarque des autres. Seule, pas à l’aise, elle ne semble pas être à sa place ici. Et pourtant, Ashanti décèle chez elle une noirceur évidente, mais enfouit. Son énergie est fébrile, son aura vacille. Elle est fascinante. Alors c’est vers elle que la Reine s’avance, sa coupe à la main, souriante. Je ne crois pas vous connaître, dit-elle d’une voix délicate, bien que je ne connaisse pas tous les curieux ici présents. Mais c’est vous qui avez attiré mon attention… Ashanti Baratte maîtresse de cérémonie, Reine des ‘In Tenebris’. Dit-elle en lui tendant la main pour la saluer, impatiente déjà de sentir l’énergie se dégageant d’elle.



CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR DΛNDELION & Afanen
Revenir en haut Aller en bas
Decima L. Giaccherini

avatar

☽Chamane☾
Meute du Centre



¤ AVATAR : Rose Bertram.
¤ CRÉDITS : (c) Lilie.
¤ MESSAGES : 841
¤ POINTS : 86
¤ AGE : 25 ans.
¤ ZONE LIBRE :
+ Détective au LPD +
+ Agent de l'Alliance +
+ Nécromancienne réincarnée +
+ Chamane de la meute du Centre +
+ A pour animal totem : Mamba Noir +
+ Tutrice de sa petite-soeur de 11 ans +
+ A une tâche de naissance sur le coeur +
+ Maman improvisée +
- Liens -
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 13/01/2018


MessageSujet: Re: Bloody night, bloody moon ft. Decima Ven 10 Aoû - 1:49

To the moon
and back

We will reign over the world my child. And you will be by my side to admire our work. Follow my steps. Stay with me. And I will open to you a world of greatness. I would make you a princess in my darkness.


Parmi nos pouvoirs, Decima, il y a aussi les visions, des sortes de prémonitions. Voir le passé, voir le futur… que lui avait alors dit Joanne, lors d’un petit cours privé. Decima ne s’en était jamais crue capable jusque là, ou plutôt, elle avait eu bon nombre de prémonitions très probablement, de visions du passé comme du futur, sans savoir les décrypter. Depuis son entrevue avec la chamane, tout était plus clair. Pas forcément plus simple, mais en tout cas plus clair. Des visions du passé, parfois, qui n’étaient pas des plus rassurantes lorsqu’interprétés ainsi… Chaotiques, faites de sang, de cris et de morts, en devenant cauchemardesques à la simple idée qu’elles aient réellement existé, un jour. Puis, il y avait le reste. Des visions un peu brouillées, vacillantes, voire changeantes. Que Decima, tout en étant une novice, percevait intuitivement comme étant du futurs. Après tout, le futur était incertain… Des visions si vacillantes ne pouvaient venir que de là. N’est-ce pas ?

Puis il y eut une vision, en particulier. Une vision, qu’elle ne parvint pas à positionner. Ni même à comprendre. Une scène qui lui semblait si familière, si… Naturelle. Naturelle, oui, c’était le mot. Elle avait le sentiment de l’avoir vécue, d’y avoir été. Si réelle, si vive, qu’elle en perdit le sommeil pendant plusieurs nuits. Elle ne comprenait pas. Elle ne comprenait pas comment, elle ne comprenait pas pourquoi. C’était juste… Une évidence. Mais comment une telle chose pouvait-elle faire office d’évidence ? Comme une danse rituelle, d’une femme au teint halé, à l’aura si sombre qu’elle la percevait même dans son songe, pouvait-elle faire office d’évidence ? Et lui paraître agréable, qui plus est ? Car oui, cela avait réveillé quelque chose en elle. Encore une fois, Decima ne savait pas quoi. Et n’était pas sûr de vouloir savoir quoi, d’ailleurs, car cela avait quelque chose de… De presqu’effrayant. Intérieurement, Decima craignait probablement de découvrir quelque chose de sombre en elle-même, à creuser trop longtemps, trop souvent, en se laissant haler à ses intuitions mais… Mais c’était plus fort qu’elle. C’était plus fort qu’elle. Il y avait quelque chose qui l’attirait indéniablement dans cette vision. Quelque chose qui lui donnait l’impression que, oui, elle s’y plairait. Elle s’y plairait. Elle devait le faire, elle devait sauter sur l’occasion, elle s’y plairait.

Bien entendu, refusant de l’admettre, préférant se mentir à elle-même, Decima tenta de se convaincre tant bien que mal qu’il fallait chercher dans cette direction pour le travail. Le boulot. Flic soucieuse d’être à l’affut de toute information pouvant l’aider dans ses affaires, et cette vision avait peut-être pour but de le faire, de par son existence-même. Autrement, pourquoi l’aurait-elle eue ? Que Marie, tapie dans l’ombre, puisse en être à l’origine, ne lui traversait bien évidemment pas l’esprit. Encore faudrait-il qu’elle soupçonne l’existence de Marie, encore faudrait-il qu’elle sache qui elle était, qui elle était vraiment. Mais Decima ne savait rien, non.

Elle ne savait pas, mais elle était incapable de résister à une telle tentation. Une fois le travail terminé, sur un coup de tête, elle se décida à prendre la route. Oui, sur un coup de tête. Intuitivement, en regardant le ciel, elle crut reconnaître la lune, cette belle lune qu’elle avait perçu dans sa vision. Rentrer simplement chez elle et s’enfermer… Non, impossible. Elle avait un vide immense au creux de son coeur, qu’elle avait besoin de combler. Ce rituel étrange allait le combler. C’était ce que lui criait son coeur, du moins. Coeur qu’elle écoutait, mais en masquant la chose sous des excuses rationnelles, comme pour se mentir à elle-même. Pour le travail, uniquement pour le travail.

Le chemin ? Elle le trouva sans aucune difficulté, comme si elle le faisait depuis des années. Rapidement, elle arriva à destination. Face à une belle bâtisse. Visiblement, quelque chose se tramait bel et bien ici. C’était presque irréel. Comme si… Comme si une présence invisible l’avait menée jusqu’ici. Et cette présence invisible n’était autre qu’elle-même, une Marie qui se languissait de sa grandeur passée, de ses rituels sombres et sanguinaires, de sa magie mortuaire. Decima tenta de se fondre dans la masse, tant bien que mal, sans y parvenir. Comme à chaque fois. Sa crinière blonde n’aidait pas à la rendre invisible au milieu de la masse mais, plus encore, c’était quelque chose que seule une âme comme Ashanti pouvait ressentir. Decima ne la quitta pas des yeux dès sa première apparition, et visiblement, l’intérêt fut réciproque. Il y avait quelque chose chez elle… Quelque chose qui… La complétait ? Elle était incapable de mettre des mots dessus, mais… C’était comme retrouver une vieille amie, quelqu’un qu’elle connaissait depuis toujours. Qui lui ressemblait. Et pourtant, elle était certaine de la rencontrer pour la première fois. Mais, il y avait quelque chose. Qui la poussa à rapidement tendre la main pour la saluer à son tour, arborant un sourire timide. « Decima. Decima Giaccherini. » Ashanti… Peut-être Decima se sentait-elle proche d’elle pour une question d’origines ? Depuis qu’elle parvenait à comprendre et à parler le haïtien sans l’avoir jamais appris, Decima soupçonnait avoir des origines créoles. Voire africaines. Son métissage le laissait supposer, après tout. Elle ne pouvait pas être uniquement américaine. « Moi ? J’ai attiré votre attention ? » Un peu surprise. Un peu intimidée, aussi. Car elle ne voyait pas ce qu'il pouvait y avoir de si intéressant chez elle, mis à part sa chevelure imposante. « In Tenebris… » La sorcière répéta les mots, à basse voix, plus pour elle-même qu’autre chose. In Tenebris. Ces mots donnaient déjà un avant goût de la possible signification de cette cérémonie. Et pourtant, Decima, contre toute attente, n’en était pas effrayée. Pire, elle était encore là.



CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR DΛNDELION & Afanen
Revenir en haut Aller en bas
Ashanti Baratte

avatar

∞ Sorcière ∞
Ether



¤ AVATAR : Zoe Kravitz
¤ CRÉDITS : lilie + swan
¤ MESSAGES : 160
¤ POINTS : 40
¤ MULTIS : Joanne ☿ Charlie ☿ Nastia ☿ Vassily
¤ AGE : 34 ans
¤ ZONE LIBRE :
In Tenebris
☿ Reine des 'In Tenebris', représentante auto-proclamée du Seigneur des Ténèbres.
fiche - Pré-liens - Liens - Chrono

¤ GROUPE : In Tenebris
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 10/06/2018


MessageSujet: Re: Bloody night, bloody moon ft. Decima Sam 11 Aoû - 16:42

To the moon
and back

We will reign over the world my child. And you will be by my side to admire our work. Follow my steps. Stay with me. And I will open to you a world of greatness. I would make you a princess in my darkness.


Dans un coin, Imani s’adresse à quelques invités, droite et fière, digne héritière. En apparence en tout cas. Elle évolue sous les regards de Kali et de William, tous deux bien évidemment présents en cette soirée importante. La reine a jeté son dévolu sur cette fille aux cheveux blonds. Il y a quelque chose chez elle qui attire, une noirceur qui ne demande qu’à sortir, à s’échapper. Un quelque chose qui appelle Ashanti et qui ne peut la laisser indifférente. Certaines personnes ont des auras particulières, la sienne vacille entre plusieurs couleurs et c’est fascinant. La Reine aime les personnes particulières, qui sortent de l’ordinaire ; celles qui ont cette chose en plus. Et à en voir le visage innocent de cette jeune femme, elle ne semble même pas savoir qu’elle possède cette force sombre en elle. Pourquoi est-elle venue ici ? Que cherche-t-elle ? En temps normal, seuls les surnaturels sombres, occultes, sont venus ce soir, attirés par l’énergie et les murmures. Ashanti ne risque rien à vrai dire. Cette cérémonie échappe aux lois de Londres interdisant l’utilisation de la magie, interdisant les regroupements. Ashanti n’est pas bête, elle sait ce qu’elle fait. Bien évidemment, en temps normal, elle va à l’encontre de dizaines de lois. Mais elle sait faire. Il faut être intelligent et rusé pour durer dans le temps. Cette nuit, Ashanti ne compte pas sacrifier des êtres humains. Si elle se présente ici comme étant la Reine des ‘In Tenebris’, elle reste pour certain une simple illuminée qui pratique un peu de magie noir. Et c’est très bien ainsi.

La charmante Sorcière se présente à son tour, serrant la main d’Ashanti. Decima, un prénom qui résonne doucement aux oreilles de la Reine. Et elle sourit, lorsque la tête blonde murmure le nom de son clan. Certains vous dirons qu’il faut me craindre. D’autres vous dirons que je ne suis qu’une illuminé qui croit plus au Diable qu’en Dieu. Pour ma part, je me place au milieu de tout ça. Je suis une femme qui se respecte et qui a ses propres croyances. Mais je ne suis pas plus dangereux que ces fanatiques qui sont responsables des massacres de la St-Patrick. Ashanti secoue la tête, comme désolée pour ces tragédies qui sont venues frapper Londres. Je n’étais pas là, mais bien évidemment, j’en ai entendu parlé. Une vraie tragédie. C’est horrible de voir ce que l’ont peut faire à nos races… Regardez, ici, tous se côtoient avec respect. Vampires, Loups, Sorcières, Humains. Je prône le respect de chacun. Nous sommes des créatures de l’Univers et cette haine me rend malheureuse. Quelque part, Ashanti ne ment pas. Toutes les Créatures sont acceptées à ses côtés, tant qu’elles admirent le pouvoir du Seigneur des Ténèbres.

Imani finit par rejoindre sa mère quelques instants. Mère, excusez moi, certaines personnes aimeraient vous rencontrer. La Reine sourit, mais est agacée et sa fille peut le lire dans son regard. Je viendrais les saluer ne t’inquiète pas. Mademoiselle Giaccherini, voici Imani, ma fille. Le regard va de l’une à l’autre. Va t’occuper de nos invités. L’ordre est caché sous une voix douce et une caresse sur la joue de la fille qui s’éclipse sans un mot.

La Reine lance un regard à Kali qui la perçoit de suis. Elle sait qu’elle doit toucher un mot à la Princesse, la remettre à sa place, elle et ses caprices de jeune femme. C’est avec un sourire que la Reine s’intéresse à nouveau à la jolie blonde.

Alors dites moi, qu’est-ce qui vous amène ici ? Les murmures ? La curiosité ? Pratiquez-vous la magie occulte ou vous y intéressez vous ? J’espère que vous n’avez pas peur et que les sacrifices d’animaux ne vous écœurent pas. Car oui… Il y aura des sacrifices cette nuit. Mais dites moi tout… J’avoue que, lorsque j’ai posé les yeux sur vous, j’ai pu ressentir une force délicieuse, une aura particulière. Vous m’avez de suite attirée.

Ashanti est curieuse. Elle a envie de savoir d’où provient cette noirceur chez cette jeune femme. Même Abena, l’esprit de l’ancêtre d’Ashanti, est là, autour d’elles. Elle observe, elle sent, mais ne dit rien. Elle approuve cependant la noirceur qu’elle peut sentir elle aussi. Elle est divine qu’elle murmure finalement à la Reine. Elle rit, Ashanti, buvant une gorgée de vin alors que le serpent noir enroulé à son poignet se met en mouvement, remontant le long de la peau fragile et dénudée. Il se glisse jusqu’en haut du bras pour venir s’enrouler délicatement autour de son cou. La Reine lui tend son doigt, doucement, qu’il vient mordre pour se nourrir un peu. Oh oui, la Reine entretien une relation particulière avec son familier.



CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR DΛNDELION & Afanen
Revenir en haut Aller en bas
Decima L. Giaccherini

avatar

☽Chamane☾
Meute du Centre



¤ AVATAR : Rose Bertram.
¤ CRÉDITS : (c) Lilie.
¤ MESSAGES : 841
¤ POINTS : 86
¤ AGE : 25 ans.
¤ ZONE LIBRE :
+ Détective au LPD +
+ Agent de l'Alliance +
+ Nécromancienne réincarnée +
+ Chamane de la meute du Centre +
+ A pour animal totem : Mamba Noir +
+ Tutrice de sa petite-soeur de 11 ans +
+ A une tâche de naissance sur le coeur +
+ Maman improvisée +
- Liens -
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 13/01/2018


MessageSujet: Re: Bloody night, bloody moon ft. Decima Dim 12 Aoû - 1:12

To the moon
and back

We will reign over the world my child. And you will be by my side to admire our work. Follow my steps. Stay with me. And I will open to you a world of greatness. I would make you a princess in my darkness.


Certains prétendaient que l’on ne pouvait changer qui l’on était. Peut-être avaient-ils raison, peut-être avaient-ils tort. Difficile à savoir. Difficile à deviner. Decima était une autre personne, Decima avait une nouvelle vie, Decima était douce et inoffensive comme un agneau, et pourtant, Decima avait visiblement une aura tout aussi trouble que celle qu’elle avait possédé dans son ancienne vie. Sa part sombre était là, toujours, bien présente. Si présente qu’elle l’avait menée jusque dans cet endroit reculé, connu de peu. Une vision, un chemin, le tout avait été fait et mené uniquement par intuition. Et là voilà désormais au milieu d’eux tous. Mieux, là voilà en compagnie de la maîtresse des lieux, qui semblait l’avoir remarquée d’entre tous. La chose surprenait un peu la jeune sorcière, qui ne voyait pas ce qui, chez elle, pouvait être digne de tant d’intérêt. Après tout, elle était madame tout le monde. Decima, chamane débutante, à la vie bien rangée. Bien naïve, qu’elle était. Car Marie était là. Marie guettait, Marie veillait. Marie n’attendait que le bon moment pour revenir. Marie se languissait de sa grandeur d’antan, Marie se languissait des rituels sombres qu’elle menait. Et faute d’en mener un, elle avait décidé de mener son nouveau elle là où d’autres le faisaient.

Ashanti se décrivait comme une femme respectable, qui refusait de s’abaisser à choisir un camp ou l’autre, qui se contentait simplement de croire en le bien fondé de l’existence de chacun, tout en condamnant les actes extrémistes. Que demander de mieux ? Elle ne semblait pas être une mauvaise personne, définitivement. Enfin, ce qu’elle disait là était simplement cohérent. Cela tenait du bon sens. Et, surtout, cela faisait bonne impression à Decima, qui se trouvait à être un peu plus en confiance, grâce au discours de la sorcière. « Je ne peux qu’être d’accord avec tout ce que vous venez de dire. Des humains qui cherchent à tuer des vampires, des vampires qui cherchent à tuer des loups, et ainsi de suite… La différence effraie toujours, plutôt que d’être utilisée comme une force entre les uns et les autres. C’est malheureux. » Decima partageait son point de vue, étant de ceux qui promouvaient le vivre ensemble, la cohabitation entre toutes les races, sans en mettre une seule de côté. Malheureusement, plus le temps passait, moins les gens se montraient ouverts d’esprit, compréhensifs, en faveur d’une paix entre prétendus prédateurs et prétendus victimes, parce que tous n’étaient objectivement pas logés à la même enseigne sur l’échelle alimentaire. Alors rencontrer quelqu’un comme Ashanti, qui se présentait naturellement comme faisant partie de ce camp, la rendait d’emblée sympathique aux yeux de la chamane, en plus de la connexion invisible et quasi-intuitive par laquelle elle se sentait liée à elle sans pouvoir l’expliquer.

Elles furent bientôt rejointes par une belle jeune femme, qui lui ressemblait. Sa fille. Allez savoir pourquoi, mais cette configuration lui donna un pincement au coeur. Comme si… Comme si quelque chose, encore une fois, qu’elle avait vécu il y a fort longtemps, lui manquait. Marie, entourée de ses soeurs, voilà ce dont elle le languissait, sans même le savoir. Poliment, elle lui sourit, la saluant. Mais elle s’en alla rapidement, les laissant seules de nouveau. Qu’est-ce qui l’emmenait ici… Une question en apparence si facile, et pourtant. « Je vous avoue que… Je ne sais pas trop… » Elle lui sourit un peu, mal à l’aise. Ce n’était pas une réponse satisfaisante. Et pourtant. Elle ne savait pas quoi lui dire d’autre. Elle n’aimait pas mentir, et telle était la triste réalité. Elle ne savait pas, comme elle ne savait souvent pas grand chose. « Je n’ai jamais pratiqué la magie occulte, j’ai simplement eu une vision et… Et j’ai été intriguée, et voilà. Je ne sais pas trop comment l’expliquer autrement, ça s’est fait sur un coup de tête… » Elle n’avait jamais pratiqué la magie occulte dans cette vie mais, chassez le naturel, et il revient au galop. Elle en avait bien trop pratiqué auparavant pour ne pas être attirée par cette branche, surtout après tant d’années, tant de siècles, tant d’attente. Pourtant, les sacrifices d’animaux l’écoeuraient, la chamane qu’elle était appréciant bien trop leur existence et leur compagnie, et elle ne savait pas très bien comment elle allait supporter la chose, bien que nécromancienne en elle avait sacrifié bien plus que des animaux dans le passé. « Mon aura ? » Les auras. Voilà une nouvelle chose sur laquelle Decima ne savait, surprise, pas grand chose. « Eh bien… J’ai eu une vision. Un feu, un lieu. Et… Et je ne sais pas comment j’ai trouvé le chemin, mais je l’ai trouvé. J’avais l’impression que c’était aujourd’hui, je n’en étais pas sûr, mais je me suis dit que je viendrais vérifier et… Finalement, j’ai visé juste. » Aussi improbable que ça. Elle sourit de nouveau, toujours aussi mal à l’aise, ayant l’impression de décrire son aventure comme celle d’une folle. Parce que c’était surréaliste, de venir du centre de Londres jusqu’ici, sans y avoir mis les pieds une seule fois, par simple intuition. L’espace de quelques secondes, Decima se perdit à suivre du regard le serpent, alors qu’il s’enroulait autour du cou de sa maîtresse. Et là encore, un pincement au coeur. Il lui rappelait quelque chose. Cette soirée s'annonçait si étrange, et perturbante à la fois.



CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR DΛNDELION & Afanen
Revenir en haut Aller en bas
Ashanti Baratte

avatar

∞ Sorcière ∞
Ether



¤ AVATAR : Zoe Kravitz
¤ CRÉDITS : lilie + swan
¤ MESSAGES : 160
¤ POINTS : 40
¤ MULTIS : Joanne ☿ Charlie ☿ Nastia ☿ Vassily
¤ AGE : 34 ans
¤ ZONE LIBRE :
In Tenebris
☿ Reine des 'In Tenebris', représentante auto-proclamée du Seigneur des Ténèbres.
fiche - Pré-liens - Liens - Chrono

¤ GROUPE : In Tenebris
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 10/06/2018


MessageSujet: Re: Bloody night, bloody moon ft. Decima Mar 14 Aoû - 10:27

To the moon
and back

We will reign over the world my child. And you will be by my side to admire our work. Follow my steps. Stay with me. And I will open to you a world of greatness. I would make you a princess in my darkness.


Ashanti est curieuse. Ashanti aime savoir à qui elle s’adresse. Il est donc normal qu’elle pose des questions. La curiosité, dit-on, est un vilain défaut. Mais elle permet de savoir qui sont les alliés et qui ne le sont pas. La Reine ne connaît pas toutes les personnes venues ici, mais elle compte sur ses Sorcières pour sonder les esprits, pour découvrir qui pourrait lui vouloir du mal. Car la Reine a bien évidemment des ennemis. Certains aimeraient prendre sa place ; d’autres aimeraient la voir mourir. Car Ashanti ne laisse pas indifférent. Elle intrigue, elle donne envie de vomir, elle fascine, elle fait rire. Personne ne reste neutre face à sa magie, sa beauté et face à ses ambitions. Elle en a encore eu la preuve un soir, lorsqu’elle s’est invitée lors d’une cérémonie dans le Dark London. Elle se rappelle encore des regards tournés vers elle ; se souvient de l’échec évident de cette soirée où la divine Cerydwen, déesse démoniaque, est venue se montrer, tuant sur son passage et prouvant encore une fois qu’Ashanti connaît personnellement certaines entités… Ou du moins qu’elle est connue en Enfer. Quoi qu’il en soit, certains ici pourraient lui vouloir du mal. Mais la jeune et jolie Decima ne semble pas être l’une de ces personnes. C’est la curiosité qui brille dans son regard. Et la Reine sourit, lorsque la jeune Sorcière dit ne pas savoir. C’est encore plus amusant en vrai, d’entendre qu’elle n’est pas adepte de cette magie sombre et dangereuse, mais qu’elle a eu une vision la poussant à venir ici. Qui est donc cette jeune femme ? Ashanti est toujours plus curieuse en l’écoutant, en l’observant. Et elle sourit en l’écoutant, en voyant le trouble qui défile, comme un voile dans son regard. Elle savoure, l’énergie qu’elle dégage, si contradictoire avec la personne qu’elle semble être. Il y a définitivement quelque chose de sombre chez cette sorcière à la crinière blonde. Et si Ashanti voit juste, elle-même ne semble pas s’en rendre compte… Fascinant. Certaines choses relèvent parfois du mystère et votre présence ici semble l’être. Quoi qu’il en soit vous avez eu raison de vous laisser guider. Il faut toujours suivre son instinct et nourrir sa curiosité. Vous êtes la bienvenue ici, quoi qu’il en soit. Et j’ose espérer que cette nuit réveillera des choses en vous. Ashanti lui sourit alors que le serpent va se nicher dans la chevelure de la Reine.

Quelques personnes viennent interrompre les deux femmes, voulant saluer la Reine et maîtresse de cérémonie. Ashanti présente Decima à tout le monde. Elle aime lorsque les gens apprennent à se connaître. Elle aime surtout se nourrir des énergies qu’ils dégagent et cette nuit, les énergies sont divines. Levant les yeux vers le ciel, Ashanti constate que la lune est presque prête.

Mesdames, Messieurs, nous allons pouvoir commencer annonce la Reine qui invite Decima à se rapprocher au plus près de l’autel qui se trouve près du grand feu. Sur l’autel en question, des bougies furent allumées, au nombre de treize, noire comme la mort. De l’encens de violette fut également allumé, son odeur se perdant dans la nature. Autour du feu, plusieurs Sorcières du clan d’Ashanti se mettent en rond, en robes légères de cérémonie, fredonnant un chant étrange.

Approchez-vous mes chers amis. Cette nuit est grande. Nul n’est censé ignorer l’importance de la Lune de Sang, ni sa force. En cette nuit, nous allons remercier notre Seigneur, nous allons lui demander d’accroître nos pouvoirs. Célébrons sa grandeur, célébrons notre grandeur.

Ashanti s’installe devant l’autel brandissant son poignard en l’air, elle recueille son serpent qui vint s’enrouler autour de son poignet libre. Les spectateurs peuvent apprécier le baiser qu’il lui offre avant qu’elle ne le tranche en deux, vidant son sang dans un bol. Puis, c’est sa propre main qu’elle tranche, le mélangeant au sang de son familier qui renaîtra d’ici peu. Ce sang est mélangé à de l’alcool, du vin d’une grande qualité, accompagné de quelques herbes magiques. Chaque Sorcières, autour du feu, précédées d’Ashanti, ont le droit de boire une gorgée de ce mélange magique. Chacun se voit recevoir un baiser de la Reine. Lorsque toutes ont bu, elles se mettent à chanter, fort, et à danser autour de ce feu. Ashanti termine la coupe du mélange de vin et de sang.

Je vous invite, toutes et tous, à laisser vos pensées et vos souhaits s’élever jusqu’au Maître. Cette nuit, si vous êtes dignes de lui, il vous écoutera et vous excusera !

Dans le ciel, la lune se teinte de rouge. S’en suit la venue d’un Vampire, accompagné d’une chèvre. Sous les yeux de l’assemblée, Ashanti caresse l’animal et sa voix s’élève.

Voco super te domino obscuro eo. Venite ad me. Audi me voca. Sum rex ab eo accipere hoc munus mihi. Je t'appelle, Seigneur des Ténèbres. Viens à moi. Entend mon appel. Mon Roi, accepte cette offrande. Lucifer. Et expecto. Audi vocem meam. Venite ad me. Lucifer. Je t'attends. Entend ma voix. Viens à moi. La voix se fait plus forte encore. AUDIRE VOCATUS APOLLO. AUDIRE VOCATUS APOLLO. VENITE AD ME Entend mon appel. Viens à moi.

Le feu de camp s’agrandit subitement alors que les Sorcières dansent encore autour de lui, de plus en transe. Ashanti brandit sa dague vers la lune, une main maintenant la chèvre apaisée.

Da nobis tua speravi. Addit nostra potestate. Nos vocamus eam. Lucifer. Audi nos. Accorde nous ta confiance. Accroît notre pouvoir. Nous t’appelons. Lucifer. Écoute nous !

Et soudain, l’assemblée se met à appeler le Seigneur des Ténèbres, scandant son nom : Lucifer. C’est à cet instant précis que la Reine vint trancher la gorge de la chèvre, d’un geste vif, rapide, précis. Le sang coule, salit les mains d’Ashanti, avant de s’échouer à terre. La Reine lèche le sang. Les Sorcières dansant autour du feu tombent à Terre, inconscientes. Et tous peuvent sentir l’énergie immense qui se dégage maintenant des lieux, même les néophytes en sont capables. Autant de magie, de force et de pouvoirs réunis ne peuvent qu’engendrer une énergie immense, grisante, puissante.

La Reine se retourne vers l’assemblée, les lèvres et les mains souillées de sang.

GLOIRE A NOTRE SEIGNEUR !
- Gloire à Lucifer ! Hurlent-ils.

Certains s’agenouillent, d’autres applaudissent, là où certains restent calmes, savourant le moment présent et la puissance, priant le Maître. Imani s’avance vers sa mère qui l’embrasse sur la bouche. Elle a gardé pour elle un peu du mélange puissant de sang, qu’elle accepte de partager avec elle.

C’était incroyable Mère.

Et la Reine sourit. Derrière elle, les Sorcières se relèvent et toutes viennent embrasser la Reine qui fini par nettoyer ses mains. La Chèvre est jetée au feu, offerte aux flammes de l’Enfer.

(…)

Un quart d’heure s’est écoulé depuis la fin du rituel. Ashanti réapparaît, lavée, son serpent autour du poignet. La fête est à son maximum. Les gens boivent, mangent, chantent, dansent en l’honneur de leur Seigneur. Discrètement, Ashanti se glisse aux côtés de Decima, lui offrant une coupe de champagne.

J’espère que vous n’avez pas été effrayée.

Elle sourit alors que son serpent remonte le long de son bras.



CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR DΛNDELION & Afanen
Revenir en haut Aller en bas
Decima L. Giaccherini

avatar

☽Chamane☾
Meute du Centre



¤ AVATAR : Rose Bertram.
¤ CRÉDITS : (c) Lilie.
¤ MESSAGES : 841
¤ POINTS : 86
¤ AGE : 25 ans.
¤ ZONE LIBRE :
+ Détective au LPD +
+ Agent de l'Alliance +
+ Nécromancienne réincarnée +
+ Chamane de la meute du Centre +
+ A pour animal totem : Mamba Noir +
+ Tutrice de sa petite-soeur de 11 ans +
+ A une tâche de naissance sur le coeur +
+ Maman improvisée +
- Liens -
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 13/01/2018


MessageSujet: Re: Bloody night, bloody moon ft. Decima Mar 14 Aoû - 15:36

To the moon
and back

We will reign over the world my child. And you will be by my side to admire our work. Follow my steps. Stay with me. And I will open to you a world of greatness. I would make you a princess in my darkness.


Qui est donc Decima ? Voilà une question à laquelle elle-même n’est pas totalement en mesure de répondre. D’où venait-elle, qui étaient ses parents, quelles étaient ses origines, et pourquoi se sentait-elle si… Si étrange. Si différente. En apprenant qu’elle était chamane, en comprenant qu’elle était sorcière, elle avait pensé s’être expliquée ce sentiment de différence ressenti pendant tant d’années… Mais non. Non, parce qu’il était toujours là. Et elle n’était pas capable de dire pourquoi. Ce n’était pas le fait d’être une sorcière qui l’avait faite se sentir différente pendant toutes ces années, ou alors cela n’avait compté que comme un élément, parmi tant d’autres. Mais quels étaient les autres éléments ? Mystère et boule de gomme.
Les autres chamanes ne faisaient probablement pas des visions étranges comme celle-ci, puis terminaient dans une cérémonie occulte, sans avoir pratiqué ce genre de magie une seule fois. Les autres chamanes ne se sentiraient probablement pas aussi à l’aise qu’elle l’était, dans un tel endroit. Car oui, elle était à l’aise. Decima était mal à l’aise, mais tout au fond, bien cachée, tapie dans l’ombre, il y avait Marie. Marie qui se délectait de cette ambiance sombre et mystérieuse, Marie qui nageait en plein bonheur, se retrouvant enfin dans son milieu naturel, percevant ces forces si sombres qu’elle avait côtoyé pendant tant d’années. Marie était aux anges, au milieu de cet enfer sur terre. Et Decima… Decima n’y comprenait rien. Decima appréhendait la suite, Decima se demandait si elle avait bien fait de venir, bien fait de rester. La femme au teint sombre lui confirmait que oui. Toujours suivre son instinct. Et sûrement qu’elle avait raison. Suivre son instinct, suivre ses envies. Et Marie avait envie de revivre, après tant d’années, tant de siècles, une si longue absence, des cérémonies similaires à celle qu’elle avait mené, de son vivant.

Decima offrit un dernier sourire à la sorcière alors qu’elle s’en allait, débutant officiellement la cérémonie. Cérémonie dont la jeune femme ne perdait pas une miette. Elle était là…Et pas là, à la fois. Ce qu’elle voyait passer sous ses yeux, ce qu’elle percevait, ressemblait de près à ce qui se tramait, sans ressembler à la réalité. Sans ressembler à cette réalité. La réalité qu’elle voyait, était celle d’une autre époque. Des femmes autour d’un feu, vêtues de robes légères, en train de scander des champs. Et Decima voyait alors des femmes, en habits de cérémonie, des tenues créoles, des talismans en tous genres, des colliers énormes autour de leur cou… Des mots. Du haïtien. Voilà pourquoi Marie avait tant voulu venir. Voilà pourquoi Decima avait été envoyée ici. Seul un tel événement pouvait raviver les souvenirs passés. Et la chamane était alors subjuguée, n’en ratant pas une miette. Les images et les sons se mélangeaient, sans qu’elle ne puisse déceler ce qui relevait de la réalité, ou du songe. De cette réalité, ou d’une autre réalité, lointaine. Le serpent est coupé en deux, le sang coule. Mais bientôt, à la place de la reine des In Tenebris, Decima perçoit une femme, une femme au teint tout aussi sombre, aux yeux clairs, invoquant quelqu’un, quelque chose. Lucifer… Papa Legba… Les deux se mélangent, Decima est incapable de faire la différence. Et l’espace d’un court instant, Decima se sent défaillir. Son coeur bat vite, ses mains sont moites, une boule se forme au creux de son ventre. Elle ne comprend pas, elle n’y comprend rien, mais se sent submergée. Par tout. Les sons, l’énergie qu’elle perçoit. Des tambours. Des incantations, encore et encore. Sa peau la brûle, sa tâche de naissance, sur le haut de la poitrine, la brûle. Quelques phrases lui viennent en tête, se répètent sans cesse. Atibon Legba, ouvre-moi la barrière, papa Legba, ouvre-moi la barrière, ouvre la barrière que je puisse entrer, Dieu Legba, ouvre-moi la barrière, quand je reviendrai, je remercierai le LOA. Abodo ! Ago Ellegua !
La cérémonie prend fin. Et Decima s’écroule, retenue de justesse par un inconnu, à ses côtés. Elle s’écroule, comme cela arrivait à Marie, jadis, lorsque Papa Legba prenait contrôle de son corps, avant de le quitter, la laissant totalement vidée. Et elle se sentait vidée. Son nez saignait, sa tâche de naissance avait pris une couleur rouge sang, comme si on venait de la marquer au fer rouge.

Il lui fallut quelques minutes pour reprendre ses esprits, sans parvenir pour autant ni à comprendre ce qu’il venait de se passer, ni à… A rien. Elle n’y comprenait rien. Tout ce qu’elle savait, c’était ce qu’elle sentait. Et elle sentait soudainement un grand vide. Si ça ne tenait qu’à Marie, elle serait déjà en train de tout refaire, tout reprendre, tout recommencer. Elle n’en avait toujours pas assez. Pendant que d’autres buvaient et chantaient, Decima restait à l’écart, pensive. Jusqu’à ce qu’Ashanti revienne, une coupe de champagne dans les mains. Elle prit celle qu’elle lui offrait, lui souriant bien qu’elle cachait difficilement sa confusion. « Non, ça va… Je n’ai pas été effrayée… J’ai un peu eu du mal à suivre à un moment, il y a tout qui s’est mélangé et… J’ai entendu papa Legba, j’ai eu chaud, et puis pouf. » Elle rit un peu, tentant une nouvelle fois de noyer sa nervosité comme elle le pouvait. « Ou… Ou c’était Lucifer ? Je sais pas, je sais plus trop… »  Lucifer… Lucifer, elle connaissait. Mais Papa Legba ? Elle ne savait pas même ce que c’était. Decima ne savait pas même ce que c’était. « Je dois être un peu fatiguée je crois, c’est pour ça. Mon nez ne s’arrête pas de saigner, en plus… » Alors qu’elle essuyait un énième filet de sang avec son mouchoir. Elle avait suivi son instinct, était venue, mais repartirait probablement encore plus perdue qu’auparavant.



CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR DΛNDELION & Afanen
Revenir en haut Aller en bas
Ashanti Baratte

avatar

∞ Sorcière ∞
Ether



¤ AVATAR : Zoe Kravitz
¤ CRÉDITS : lilie + swan
¤ MESSAGES : 160
¤ POINTS : 40
¤ MULTIS : Joanne ☿ Charlie ☿ Nastia ☿ Vassily
¤ AGE : 34 ans
¤ ZONE LIBRE :
In Tenebris
☿ Reine des 'In Tenebris', représentante auto-proclamée du Seigneur des Ténèbres.
fiche - Pré-liens - Liens - Chrono

¤ GROUPE : In Tenebris
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 10/06/2018


MessageSujet: Re: Bloody night, bloody moon ft. Decima Jeu 16 Aoû - 10:35

To the moon
and back

We will reign over the world my child. And you will be by my side to admire our work. Follow my steps. Stay with me. And I will open to you a world of greatness. I would make you a princess in my darkness.


Ashanti est heureuse. Les choses se sont bien passées et tout le monde semble satisfait, heureux, pleins d’une nouvelle énergie. Les Sorcières récupèrent leur force après s’être évanouie, après que la Reine leur ait pompé une grosse partie de leur énergie. Tout est parfait. Tout est comme il se doit. Nul doute que de nombreux nouveaux fidèles voudront s’allier à elle avec cette preuve de pouvoir. Nul doute que le Seigneur des Ténèbres a su apprécier l’offrande faite en son nom. Quoi qu’il en soit, Ashanti est ravie de retrouver Decima dont le nez semble saigner. Pourquoi ? La Reine ne sait encore rien de la magie de la jeune Sorcière. Elle ressent juste l’énergie particulière qui se dégage d’elle. Énergie encore plus imposante maintenant que le rituel s’est achevé. Définitivement, cette fille n’est pas comme les autres. Elle qui semble confuse, nerveuse, sourit à Ashanti, accueille la coupe d’alcool. La Reine l’observe, l’écoute, les yeux légèrement plissés. Qui es-tu ma petite ? Que caches-tu au fond de toi… Je suis curieuse de le savoir. Vraiment curieuse. La reine tend sa main, caresse la joue, frôle le nez de son doigt. Si elle a usé de beaucoup de magie ce soir, elle peut néanmoins soigner un petit saignement de nez. Et c’est ainsi que le sang cesse de couler. Voilà, c’est mieux ainsi. À nouveau, elle caresse la joue, lui sourit. L’énergie dégagée dans ce genre de cérémonie est parfois si immense, qu’elle en devient étourdissante pour ceux et celles qui ne sont pas habitués. C’est normal, nulle crainte à avoir. Mais il n’y a pas que ça. Ashanti en est persuadée. Les mots prononcés par Decima ne sont pas tombés dans l’oreille d’une sourde, loin de là.

Finalement, la Reine invite la jeune femme à la suivre. Son état pourrait vite devenir préoccupant si elle ne prend pas soin d’elle. Ashanti attrapa la main libre de la Sorcière et la guide à sa suite vers un banc installé un peu à l’écart. La vue sur les festivités est parfaite, mais personne ne pourra les entendre ici. La Reine réfléchit, repense aux mots, boit une gorgée de champagne.

C’est intéressant … Ce que vous avez vécu. Personnellement, j’appelle Lucifer. Il est mon Seigneur, mon Maître, le seul à qui je dois des comptes... Mais Papa Legba… Ce n’est pas du tout pareil tu sais... Instinctivement, Ashanti la tutoie maintenant. Il est une divinité dans le vaudou, par exemple à Haïti, la Nouvelle-Orléans et bien d’autres contrés. Il est, pour ces Sorcières, le gardien de la porte des esprits. Pour être claire, il garde la frontière entre le monde surnaturel et le monde humain. Toute personne pratiquant le vaudou connaît Papa Legba. Il est vénéré. Mais il peut être également très malfaisant et dangereux. La Reine sourit. Le danger, c’est ce qu’elle aime.

Et puis soudain, la Reine est happée par une vision. Son corps s’affaiblit, mais se raidit pourtant. La tête tombe en arrière et les yeux, grands ouverts vers le ciel, semblent presque vitreux. Rapidement, c’est Kali qui accoure et s’agenouille devant sa Reine.

- La Reine a une vision.

Ashanti reste ainsi, durant cinq bonnes minutes. Affaibli par la cérémonie, du sang commence à couler doucement de son nez. Mais la vision est si importante, qu’elle ne souhaite la quitter. De toute manière, la Reine ne les contrôle pas. Elles lui sont imposées. Visions du passé ou du futur. Cette fois, c’est le passé qui vient la frapper. L’ambiance est chaude, lourde, brûlante, électrique dans cette vision. Autour d’un feu, en habits de cérémonie, des femmes créoles dansent et chantent, de lourds colliers autour de leurs cous. La Maîtresse de cérémonie n’est pas n’importe qui. Ashanti la reconnaît. Toute sorcière un peu renseignée et intéressée par les arts occultes, par le vaudou, sait qui est cette femme aux yeux clairs. Si la Reine ne comprend pas les mots prononcés, elle entend bien Papa Legba qui est invoqué. L’espace d’un instant, Marie se retourne et son regard semble croiser celui de la Reine. Elle lui sourit d’ailleurs, avant qu’Ashanti ne reprenne ses esprits. Plusieurs fois elle cligne des yeux avant que son regard vienne se poser dans celui de Kali. Toujours là quand il faut ma Guerrière. Dans un geste d’une immense douceur, elle lui caresse la joue. Tout va bien, ne t’inquiète pas. Déjà, d’autres Sorcières s’attellent pour redonner de la force à la Reine. Tu peux nous laisser Kali. Et la Sorcière s’exécute sans broncher, même si Ashanti sait qu’elle préférerait veiller sur elle de plus près.

Après une gorgée d’alcool, Ashanti repose son regard sur Decima, lui souriant. Désolée, je sais que ça peut sembler… Impressionnant ou effrayant. Mais tout va bien. J’ai eu une vision. Le fait que tu ais parlé de Papa Legba m’a amené tout droit dans le passé… À la Nouvelle-Orléans, chez la célèbre Marie Laveau. Les yeux se plissent, le regard de la Reine devient plus profond. Qui es-tu, Decima ? D’où viens-tu ? Ashanti n’a aucun doute là-dessus, cette vision n’est pas arrivée pour rien. Elles n’arrivent jamais pour rien ...



CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR DΛNDELION & Afanen
Revenir en haut Aller en bas
Decima L. Giaccherini

avatar

☽Chamane☾
Meute du Centre



¤ AVATAR : Rose Bertram.
¤ CRÉDITS : (c) Lilie.
¤ MESSAGES : 841
¤ POINTS : 86
¤ AGE : 25 ans.
¤ ZONE LIBRE :
+ Détective au LPD +
+ Agent de l'Alliance +
+ Nécromancienne réincarnée +
+ Chamane de la meute du Centre +
+ A pour animal totem : Mamba Noir +
+ Tutrice de sa petite-soeur de 11 ans +
+ A une tâche de naissance sur le coeur +
+ Maman improvisée +
- Liens -
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 13/01/2018


MessageSujet: Re: Bloody night, bloody moon ft. Decima Lun 27 Aoû - 0:06

To the moon
and back

We will reign over the world my child. And you will be by my side to admire our work. Follow my steps. Stay with me. And I will open to you a world of greatness. I would make you a princess in my darkness.


Decima se fige un peu, n’ose plus bouger, alors que la main de la jeune femme vient frôler sa joue, puis son nez. Voilà. C’était mieux ainsi. Sans les saignements. Ashanti venait de la soigner. Quelle ironie, pour une sorcière qui se disait chamane, et donc les soins étaient l’une des compétences premières. Ah, heureusement que Joanne ne voyait pas ça, et Decima avait visiblement encore beaucoup à apprendre, n’ayant pas acquis ce genre de réflexe très simple. Decima ne sait pas quoi faire, en sentant la main d’Ashanti contre sa joue encore une fois, d’un geste presque maternelle. Enfin, presque maternelle… C’était l’impression qu’elle avait, mais elle n’avait jamais rien connu de l’amour d’une mère, de la tendresse d’une mère, alors elle ne faisait que supposer. Tout ça était normal, Decima ne devait pas s’en inquiéter, l’énergie provoquée par la cérémonie était probablement la raison de ce petit étourdissement, de ces quelques saignements. Sagement, Decima suivit la sorcière, sa coupe de champagne toujours dans une main, et la main d’Ashanti dans l’autre. Pour une soirée où Decima était l’intruse, l’inconnue, la nouvelle arrivée, qui ne connaissait personne… La sorcière se sentait finalement incroyablement entourée. Surtout par Ashanti, dont la présence était constante, et qui ne s’était finalement absentée que lors du rituel. Ce qui n’était pas plus mal. Seule, Decima serait peut-être rapidement repartie. Accompagnée ainsi… Elle n’y pensait même plus, à partir. Et se laisser finalement aller. Laisser Marie reprendre le dessus, un peu. Profiter, de tout ce qu’il lui manquait depuis tant d’années.

Assises sur un banc, elles reprirent la discussion là où elles l’avaient laissée. Papa Legba. Ce n’était pas pareil. Ashanti n’en avait donc jamais parlé. Jamais. Et Decima ne se souvenait pas avoir entendu ça avant… Avant là. Avant cette vision étrange. Avant tout ça. Elle ne pouvait s’empêcher de sentir son coeur battre un peu, alors que son incompréhension grandissait. Elle grandissait au fur et à mesure qu’Ashanti parlait, lui expliquait. Une divinité dans le vaudou… A Haïti. Et Decima se souvint alors, de la fois où elle avait compris le haïtien, où elle avait parlé le haïtien, sans jamais l’avoir appris. A la Nouvelle-Orléans. Oh, la Nouvelle-Orléans. Quelque chose avait toujours irrémédiablement attiré la jeune chamane dans cette ville, comme un lien invisible, sans qu’elle ne puisse parvenir à s’y rendre jusqu’à maintenant, bien que la chose fasse partie de ses plans futurs. Papa Legba. Intuitivement, Decima posa sa main sur sa tâche de naissance, un drôle de symbole, qu’on confondait régulièrement avec un tatouage, pile sur l’emplacement de son coeur. Le tatouage de Papa Legba, son symbole, comme marqué au fer rouge, pour que Marie n’oublie pas. Decima n’en savait rien, mais Decima… Sentait, simplement. Un picotement là, quelque chose. Puis soudain, c’est la panique. La tête d’Ashanti part en arrière alors qu’une autre femme accourt à son chevet. Elle a une vision. Du sang commence à couler de son nez. « Son nez ! Elle saigne ! » [i]Comme moi[\i] aurait-elle presque eu envie de dire. Puis, elle revient à elle, peu à peu. Et tout le monde s’éloigne. Ne reste plus qu’elles deux. Comme plus tôt. Comme depuis le départ.

« Marie Laveau… J’ai l’impression d’avoir déjà entendu ce nom, quelque part… Enfin, ça ne me dit rien… Mais… Mais j’ai l’impression de l’avoir entendu quelque part quand même. Désolée, je dois avoir l’air d’être folle. » Elle rit un peu, tentant de cacher sa gêne, sa confusion, grandissante. « Qui est Marie Laveau ? Elle est célèbre pourquoi ? » Puis, peu à peu, le regard d’Ashanti change. Comme si elle essayait de sonder son esprit. De voir, de comprendre quelque chose. Mais quoi ? Decima l’ignorait. A vrai dire, Decima ignorait même cacher quoi que ce soit. « J’en ai… Aucune idée. » Un sourire forcé, un nouveau rire nerveux, alors qu’elle tourne sa coupe de champagne dans ses mains, le regard fuyant, un peu pensive. C’était horrible. Elle en prenait conscience et trouvait ça horrible. Horrible, bête, rageant. Tout le monde savait qui il était, d’où il venait. Mais pas elle. Pas elle, et ça l’agaçait. Elle était furieuse. Contre elle, contre tout. De ne pouvoir donner que ce genre de réponse, qui n’en était finalement pas une. Elle resta silencieuse un petit moment, les lèvres pincées, avant de reporter son regard sur Ashanti. Puis de se lancer. « En fait, j’ai été abandonnée à la naissance. Enfin, je suppose. Puisque bon… Le premier souvenir d’enfance que j’ai, c’est dans un orphelinat. Ou à traîner dans la rue, avant de me faire recueillir par un orphelinat. Je ne sais pas trop dans quel ordre, l’orphelinat et la rue, mais c’était globalement ça, des allers et retours de ce genre. Puis j’ai été adoptée un peu plus tard, par une grande famille italienne… Et je suis partie de là à quinze ans, parce que ça ne me convenait pas. Depuis, je vis seule, avec ma petite-soeur adoptive et… Voilà. Je ne sais rien de plus. Enfin, à part que je suis chamane… … Sûrement que j’ai des origines haïtiennes ou quelque chose du genre, parce que je me suis mise à parler haïtien une fois, alors que je l’ai jamais appris, je sais pas, peut-être que c’est un truc que je connais intuitivement parce que… Parce que je sais pas… Tout ce que je sais, c’est que je sais pas grand chose, en fait. » Sourire gêné, alors qu’elle boit une nouvelle gorgée.



CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR DΛNDELION & Afanen
Revenir en haut Aller en bas
Ashanti Baratte

avatar

∞ Sorcière ∞
Ether



¤ AVATAR : Zoe Kravitz
¤ CRÉDITS : lilie + swan
¤ MESSAGES : 160
¤ POINTS : 40
¤ MULTIS : Joanne ☿ Charlie ☿ Nastia ☿ Vassily
¤ AGE : 34 ans
¤ ZONE LIBRE :
In Tenebris
☿ Reine des 'In Tenebris', représentante auto-proclamée du Seigneur des Ténèbres.
fiche - Pré-liens - Liens - Chrono

¤ GROUPE : In Tenebris
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 10/06/2018


MessageSujet: Re: Bloody night, bloody moon ft. Decima Mar 4 Sep - 14:18

To the moon
and back

We will reign over the world my child. And you will be by my side to admire our work. Follow my steps. Stay with me. And I will open to you a world of greatness. I would make you a princess in my darkness.


Ashanti tient toujours compte des visions qu’on lui offre, ou qu’on lui impose. Elle sait qu’elles n’arrivent jamais pour rien et qu’il est nécessaire d’y accorder une réelle attention. Celle qu’elle vient d’avoir l’intrigue tout particulièrement. Decima l’intrigue. Cela ne fait aucun doute. Cette jeune femme a quelque chose de particulier. Et si Ashanti ne sait pas encore exactement quoi, la concernée ne semble pas le savoir non plus. C’est qu’elle semble perdue la Chamane, ne sachant même pas pourquoi elle est réellement venue ici. Ashanti aime croire que le destin pousse certains chemins à se croiser, sans que l’on puisse y changer quoi que ce soit. C’est visiblement le cas pour elles, Decima étant venu ici alors qu’elle n’aurait de base, pas sa place dans un tel regroupement. Après tout, elle ne semble pas croire au Seigneur des Ténèbres. Mais elle est bien là et les mots qu’elle a prononcé un peu plus tôt prouvent que quelque chose de mystérieux se prépare. La vision n’est qu’un appuie pour les pensées de la Reine. Decima est particulière. Reste plus qu’à savoir quel est son lien avec la célèbre Marie Laveau. Femme célèbre que Decima ne semble cependant pas connaître. Ashanti reste silencieuse alors que la jeune femme parle et se livre. Elle raconta sa vie, ses rares souvenirs d’enfance, ceux d’une gamine abandonnée qui a vécu entre orphelinat et rues. Une vie qui aurait pu faire larmoyer certaines personnes, mais pas Ashanti. Il faut dire que la Reine a le cœur dur et qu’il n’y a pas grand-chose qui parvient à la toucher. Malgré tout, elle continue d’écouter l’histoire de cette gamine qui a découvert sur le tard, qui elle est réellement : une Chamane, une Sorcière. Une enfant devenue femme qui semble parler le haïtien sans comprendre pourquoi. Et la Reine sourit. Decima semble perdue. Ashanti essaye d’imaginer ce que cela peut faire de ne pas connaître ses origines réelles. La Reine sait d’où elle vient, connaît ses origines les plus profondes. Mais cette jeune femme ne sait rien. Ashanti, elle, semble commencer à comprendre, à mettre le doigt sur ce qui ne se sait pas.

Marie Laveau est connue pour avoir été la plus grande prêtresse vaudou de la Nouvelle Orléans. Si mes souvenirs sont bons, elle est née en 1795 ou 94 dans le vieux Quartier Français à la Nouvelle Orléans. Fille d’une esclave noire originaire d’Haïti et d’un homme blanc. Elle était respectée et redoutée à la fois. Divination magie, occultisme… Sa renommé n’est plus à faire. On a dit d’elle qu’elle pouvait soigner, hypnotiser aussi. Je n’ai jamais réellement su de quelle magie elle était. Mais elle était puissante. Elle avait un animal totem elle aussi, un serpent … du nom de … Zombi je crois.

Ashanti réfléchit. Elle observe cette jeune Sorcière au potentiel certainement immense, mais qui l’ignore.

Il est important de savoir d’où l’on vient. Moi, par exemple, je suis ce que l’on appelle une réincarnation. Une femme de ma lignée, nécromancienne, s’appelle Abena, morte à l’époque des Sorcières de Salem. Tout a été fait pour qu’elle puisse se réincarner. Et cela a eu lieu. Je suis sa troisième et certainement dernière réincarnation. Notre magie change, au fil des passages. Mais les souvenirs restent. J’ai accès à tout ses souvenirs. N’as-tu jamais eu l’impression de venir d’ailleurs ? De voir, vivre, entendre des choses qui ne sont pas de cette époque, qui ne t’appartiennent pas totalement ?

La Reine sourit, elle est certaine que le lien entre Marie Laveau et Decima est puissant. Elle en mettrait sa main à couper d’ailleurs. Mais comment en être certaine ?

Je ne dis pas que tu es la réincarnation de Marie. Mais tu es peut-être celle d’une de ses proches… Aimerais-tu que ma Sorcière du Mental pénètre ton esprit pour y voir ce qui s’y cache ? Kali est douée pour ça, elle le fait avec moi parfois. Je n’ai rien à lui cacher et elle tient les secrets comme personne. En tout cas, je crois fortement que cela pourrait t’aider.

Ashanti est curieuse et elle aimerait vraiment en découvrir plus. Si cette gamine est une réincarnation aussi puissante que celle de Marie Laveau, elle ne pourrait qu’être une merveilleuse alliée. Et la Reine est toujours en quête d’alliés.



CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR DΛNDELION & Afanen
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Bloody night, bloody moon ft. Decima

Revenir en haut Aller en bas
Bloody night, bloody moon ft. Decima
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» « Last night, the moon watched the sea as he looked so sad » ► KII
» Bloody London
» Moon Night ~~
» Bloody Mary
» Sunday Bloody Sunday [RPG]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moon's Spell :: BIENVENUE A LONDRES :: Ici et là-
Sauter vers: