RSS
RSS



AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


''Moon's Spell'' s'inspire du roman ''Salem'' de Sandra Triname. Les autres sources sont diverses et variées.
Redécouvrez certaines races avec des manières de jeux exclusives qui pourront vous ravir. ''Moon's Spell'' cherche plusieurs
PV's très importants pour le développement du jeu. Personnages construits mais libres en plusieurs points, ils ont tous des
liens entre eux. N'hésitez pas, inscrivez vous !



Partagez|

Au détour d'une ruelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Gabriel Nilsen

avatar

∞ Sorcière ∞
Feu



¤ AVATAR : Shiloh Fernandez
¤ CRÉDITS : (c)Miss Pie (sign)
¤ MESSAGES : 284
¤ POINTS : 163
¤ MULTIS : Nikolaj, Andrew, April
¤ AGE : 27 ans
¤ ZONE LIBRE : Fermé pour rp.

◮ Bijou : porte toujours une chaîne avec une tête de renard sous son tee-shirt.
◮ Tatouages : le prénom "Sarah" est gravé au-dessus de son cœur, la date "12.03.14" se trouve le long de son annulaire, sur son avant-bras droit se confondent trois triangles, puis un corbeau prenant son envol recouvre son pectoral droit dont l'une des ailes remonte sur son épaule.
◮ Particularités : il a de nombreuses cicatrices sur le corps.
¤ GROUPE : Sorcière du feu (né femme)
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 08/03/2018


MessageSujet: Au détour d'une ruelle Mer 25 Juil - 18:53



Au détour d'une ruelle
Kahlan & Gabriel

Cigarette en bouche , j'erre dans les rues de Londres, pensif. Vivre avec un loup, ça faisait pas vraiment partit de mon programme mais... Faut bien avouer que cette colocation me plaît bien, même si l'odeur de loup plaît beaucoup moins à ceux qui m'utilisent comme banque de sang. Bah tant pis, ils feront avec ou iront se faire foutre, mais croyez-moi il n'y a pas beaucoup de vampires qui diraient non à du sang de sorcière. Bref tout ça pour dire que j’ai un nouveau client, mais que lui ce n’est pas à la source qu’il boit en général, par peur de ne pas se contrôler et d'avoir un cadavre sur la conscience. C’est que c'est un brave type l'air de rien.

Sauf que voilà, le sang de sorcière il en est accro et il en demande de plus en plus de quantités, mais mec je suis pas vraiment pote avec les gens de mon espèce et mon sang il circule pas à volonté. Donc ouais, va falloir qu’on ait une conversation sérieuse lui et moi et qu’il se choisisse un groupe sanguin chez les humains pour calmer sa soif entre deux doses de sa nouvelle drogue. Sauf qu’il a réellement perdu la boule le p'tit gars parce que lorsque j'arrive sur le lieu de rendez-vous, c’est au cou d'une nana qu’il se trouve penché. J'analyse un peu la situation. Plan A il la mord, la tue et on règle nos affaires avant que chacun reparte de son côté. Plan B la fille survit et il y a un risque qu’elle veuille se venger de lui pour l'avoir attaqué et de moi pour n'avoir rien fait. Plan C j'empêche la fille de crever et chacun retourne tranquillement à ses petites affaires. Plan D... bon d’accord j’arrête là, parce que des plans comme ça on pourrait en faire jusqu’à la lettre Z en réalité. Allez Gab, décide-toi.

- Mords cette fille et tu devras ramper pour te trouver quelqu’un d’autre qui te file du sang de sorcière.

- T'es en retard Gabriel.

- Ouais ? Dommage pour toi dans ce genre de business c’est le dealeur qui fait ses lois, après tout c'est pas toi qui prends des risques.


Parce qu’au cas où tu l'aurais oublié, l'Alliance traque les connards comme moi qui dealent du sang. Maintenant tu relâches cette nana avant que je ne m’énerve. Parfois je me demande pourquoi il faut toujours que j'intervienne lorsqu’il y a un problème, et surtout pourquoi faut toujours que je prenne la défense du perdant, mais en même temps il n'y a rien de fun à aider le gagnant. Je lâche un soupire lorsque je vois que le vampire ne l'a toujours pas lâché, et la seconde suivante, du feu jaillit de ma cigarette pour se diriger tout droit vers lui, me servant de sa peur pour le repousser plutôt que de l'attaquer. Il relâche enfin la fille et me jette un regard noir.

- Putain à quoi tu joues ?!

- Je fais ça pour ton bien. Tire-toi.

- Et ma...

- Casse-toi ou cette fois je t'assure que t'auras mal.


Comme pour appuyer mes dires, je rapproche doucement les flammes de lui. Il hésite, il grogne, sûrement frustré de se laisser marcher dessus par une sorcière, mais finalement il quitte les lieux et quand on se retrouve seuls la fille et moi, je laisse mes flammes disparaitrent en fumée. Puis je reporte tout simplement ma clope à mes lèvres pour tirer une taffe avant de lui adresser quelques mots.

- Tu ferais mieux de rentrer chez toi, et évite le quartier sud la nuit, ça grouille de vampires ici.

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Kahlan Invictus

avatar

∞ Sorcière ∞
Ether



¤ AVATAR : Lily James
¤ CRÉDITS : mélanges (avatar) ❦ Lilie (signa) ❦ Kah!an/moi-même (codage)
¤ MESSAGES : 460
¤ POINTS : 33
¤ MULTIS : Aliana Williams & Rachel Sparda
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE : PrésentationRpsLiensCottage
Son PV et meilleur ami, son tout
Codage en LSAvatars & GIFs en LS

1m70 ɞ 55kgs
ɞ Métier : Vétérinaire
ɞ Caractère : Douce & Protectrice & Loyale & Ne juge pas & Respecte la nature & Respecte les autres espèces & Fascination pour les humains
ɞ Compétence : en guérison et protection & aux combats (mais n'aime pas se battre)
ɞ Animal totem : Fenrir, son loup qui l'accompagne souvent

Places de Rps disponibles : Aucune (sauf rp réservé)
¤ GROUPE : Sorcière ~ de le communauté de Dublin, en Irlande (où elle était la guérisseuse et héritère d'un siège au Conseil qu'elle n'a jamais réclamé)
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 24/07/2018


MessageSujet: Re: Au détour d'une ruelle Sam 28 Juil - 8:35


Au détour d'une ruelle
Gabriel & Kahlan

Pourquoi est-ce que j'avais la capacité de concentration d'un poisson rouge ? Non vraiment, ça ne me réussissait pas. Je venais voir un apothicaire deux heures avant l'aube et je me retrouvais à en sortir une heure après que la nuit soit tombée. Génial. Heureusement que la maison était plus proche de ce quartier qu'elle ne l'était du centre de Londres, parce que devoir tout retraverser m'aurait bien agacée. D'un soupir, je remonte ma sacoche sur mon épaule avant de me mettre en route. J'allais bien trouver un taxi sur une des artères principales non ?

Je ne marchais pas depuis longtemps quand je sentis un courant d'air dans mon dos et que je sentis comme un frisson me traverser. Danger. C'est comme si ce mot était hurlé dans mon esprit. Je me retournais brusquement pour voir ce qui se passait quand je surpris un sourire hanté par des canines. Non, c'était une blague ? Pourquoi un vampire ? Pourquoi, parmi toutes les espèces celle-ci ? Je le retrouvais tout d'un coup bien trop proche de moi et j'entrepris de réciter dans ma tête un sortilège de protection quand il prit la parole.

« C'est mon jour de chance, deux pour le prix d'un. Tu es perdue petite sorcière ? »


J'entendais le ton moqueur de sa voix mais le pire était de voir l'absence de vie dans ses prunelles. C'était un être qui ne fonctionnait plus que pour une chose : le sang. Est-ce que mes parents étaient en train de devenir ainsi ? Est-ce qu'ils étaient condamnés eux aussi à perdre cette lueur dans leurs regards ? A devenir des monstres de chair et de destruction, de mort même. Parce que je sentais que cet être serait capable de me vider totalement de mon sang.

Trop perdue dans des questions qui n'avaient rien à faire là, je veux dire, j'aurais du me questionner après avoir éloigné le danger, je me fis surprendre par un troisième arrivé. Un homme, qui connaissait apparemment ce vampire et avait une emprise sur lui. Gabriel. Je me concentrais à peine sur son prénom, parce que je cherchais à comprendre ces propos précédents. Est-ce qu'il vendait du sang de sorcières ? Est-ce que celles-ci étaient consentantes au moins ? Ou est-ce que finalement j'étais tombé sur plus dangereux que le vampire ?

Je me contentais de les regarder en alternance et finalement, je sursautais quand tout à coup, du feu jaillit de l'homme. Quoi ? Une sorcière ? Il y avait une sorcière dans le coin ? Est-ce que cet homme était un initié et il était protégé par quelqu'un qui restait hors de vue ? Ou est-ce que... Non, ce n'était pas possible. Ma mère avait été assez claire sur le sujet. Je divaguais. Et pendant ce temps là, le vampire prit la fuite mais il me parut assez mécontent. Lui, il allait revenir, reste à savoir qui il viendrait chercher.

Le feu cessa de brûler et je croisais le regard de l'homme, qui lui avait pour le coup un regard brillant de vie, bien qu'assez las. Et ces paroles me fit l'effet d'un électrochoc. C'est vrai, je devais partir d'ici, mais et lui ? Il était peut-être protégé mais qui sait combien de temps cela allait durer, surtout si le vampire était parti chercher des renforts.

« Merci pour l'aide, je... suppose. Bien que je n'ai pas tout compris à cette situation, mais sans toi ce vampire m'aurait pris pour son petit-déjeuner. Et je ne compte pas rester, je ne comptais pas être là de nuit d'ailleurs, je me suis laissée emporter... »


Comme je me laisse emporter en cet instant en prenant un peu trop la parole. Tais-toi K, tu le vois bien que tu l'agaces le monsieur. D'ailleurs, je m'agace moi-même quand j'agis comme ça. Je sens mes joues devenir rouges mais bon, heureusement, il fait nuit et la lumière est assez loin, donc c'est assez discret. Je déteste être un tel livre ouvert.

« Tu ne veux pas repartir avec moi, enfin je veux dire, en même temps que moi ? On ne sait jamais, cet... homme pourrait être parti chercher des confrères si comme tu dis, ça grouille de vampires dans le coin. Et tu pourrais être en danger à ton tour... Et je parle trop, désolée. »


Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Nilsen

avatar

∞ Sorcière ∞
Feu



¤ AVATAR : Shiloh Fernandez
¤ CRÉDITS : (c)Miss Pie (sign)
¤ MESSAGES : 284
¤ POINTS : 163
¤ MULTIS : Nikolaj, Andrew, April
¤ AGE : 27 ans
¤ ZONE LIBRE : Fermé pour rp.

◮ Bijou : porte toujours une chaîne avec une tête de renard sous son tee-shirt.
◮ Tatouages : le prénom "Sarah" est gravé au-dessus de son cœur, la date "12.03.14" se trouve le long de son annulaire, sur son avant-bras droit se confondent trois triangles, puis un corbeau prenant son envol recouvre son pectoral droit dont l'une des ailes remonte sur son épaule.
◮ Particularités : il a de nombreuses cicatrices sur le corps.
¤ GROUPE : Sorcière du feu (né femme)
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 08/03/2018


MessageSujet: Re: Au détour d'une ruelle Mer 1 Aoû - 0:14



Au détour d'une ruelle
Kahlan & Gabriel

Connard de Ian, il ne pouvait pas attendre juste cinq petites minutes de plus avant de se jeter sur le premier cou venu ? Sérieusement, ils me gonflent ces clients à ne pas se contrôler. Et ouais je sais que j’aurais pu être à l’heure, qu’on aurait évité ça mais en tant que dealeur je fais ce que je veux et si j’arrive en retard bah c’est pas mon problème, il n’a qu’à attendre sagement. Sauf que ce n’est pas ce qu’il a fait et du coup je le prive de sa dose pour ce soir. Ouais je sais que c’est dangereux, que je prends un risque, que je perds peut-être même un client, mais jouer avec le feu ça me connaît et franchement, je n’ai absolument pas peur de ce type, ni de son réseau.

Le vampire déguerpit et je conseil à la fille de rentrer chez elle, d’éviter ce quartier-là la nuit surtout. Le sud c’est là où je trouve le plus facilement mes clients, pas compliqué faut dire quand le roi du quartier est un vampire. Blackwood... Il serait temps que je me renseigne à son sujet comme il me l’a clairement insinué, c’est que je n’ai pas eu beaucoup de temps à ça dernièrement, mais maintenant il va falloir que je m’y attarde. Bref tout ça pour dire que cette nana elle ferait mieux de se balader dans le nord le soir, là-bas ce sont des loups qui règnent et même si certains sont dangereux, au moins eux ils ne sautent pas au premier cou qu’ils voient. N’allez pas croire que je les aime bien, je préfère de loin les vampires aux loups, mais faut bien reconnaître ce qui est.

Je continue de tirer sur ma clope alors que la fille me remercie et... Me parle de choses dont j’en ai pas grand-chose à foutre en fait. Ouais ouais je sais, je suis un connard mais j’ai jamais cherché à insinuer le contraire. Je reste silencieux, me contentant de fumer. Qu’est-ce que je peux bien lui dire après tout ? La prochaine fois ne te laisse pas emporter ? C’est pas mon problème si elle se fait bouffer. Elle reprend et me demande de repartir avec moi. Sérieusement ? Putain j’ai pas que ça à foutre de jouer les baby-sitter et puis...

« Je l’aime bien, elle est mignonne. »

Mon regard se tourne un instant vers Sarah qui se tient juste à côté de la fille et sourit. Bah voyons, il ne manquait plus qu’elle. Au point où j’en suis... Puis Sarah aime tout le monde donc tu parles d'une surprise. Moi qui m’apprêtais à cracher mon venin sur la jeune femme, je n’entrouvre mes lèvres que pour prendre une nouvelle latte. Une longue bouffée de nicotine avant de finalement me décider à prendre la parole.

- Suis-moi.

Je fais demi-tour, vu qu’on approchera plus vite de la limite du nord dans ce sens-là. Je me mets en route sans chercher à savoir si elle me suit ou non, mais je me doute bien qu’elle n’est pas loin, après tout c’est elle qui a demandé à ce qu’on parte ensemble alors... Je tire une dernière latte de ma cigarette avant de la faire entièrement cramer, n’en laissant qu’une odeur passagère de tabac entre mes doigts mais rien de plus. Les protecteurs de la planète seraient heureux que tous détruisent comme moi leur mégot plutôt que de polluer j’imagine. Je tourne mon regard sur l’humaine qui m’a rejoint.

- T’es nouvelle dans le coin, pas vrai ? C’est les infos de la Saint-Patrick qui t’ont attiré ? Si tu veux mon avis maintenant que Londres est devenu le centre d’attention vaudrait mieux éviter cette ville. Ils se trament des trucs pas ronds ici.

Après tout il y en a pleins qui semblent oublier les soudaines disparitions de la Saint-Patrick, mais moi ça me trotte encore dans la tête ces histoires-là et surtout le fait que personne n’ait encore de nouvelles des portés disparus. C’est à se demander s’il y en a vraiment qui en ont quelque chose à branler de tout ça, tout le monde préfère s’occuper de sa petite vie et juste oublier les problèmes des autres. Faut dire que ce n’est pas très surprenant, l’Homme a toujours été égoïste, et moi le premier.

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Kahlan Invictus

avatar

∞ Sorcière ∞
Ether



¤ AVATAR : Lily James
¤ CRÉDITS : mélanges (avatar) ❦ Lilie (signa) ❦ Kah!an/moi-même (codage)
¤ MESSAGES : 460
¤ POINTS : 33
¤ MULTIS : Aliana Williams & Rachel Sparda
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE : PrésentationRpsLiensCottage
Son PV et meilleur ami, son tout
Codage en LSAvatars & GIFs en LS

1m70 ɞ 55kgs
ɞ Métier : Vétérinaire
ɞ Caractère : Douce & Protectrice & Loyale & Ne juge pas & Respecte la nature & Respecte les autres espèces & Fascination pour les humains
ɞ Compétence : en guérison et protection & aux combats (mais n'aime pas se battre)
ɞ Animal totem : Fenrir, son loup qui l'accompagne souvent

Places de Rps disponibles : Aucune (sauf rp réservé)
¤ GROUPE : Sorcière ~ de le communauté de Dublin, en Irlande (où elle était la guérisseuse et héritère d'un siège au Conseil qu'elle n'a jamais réclamé)
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 24/07/2018


MessageSujet: Re: Au détour d'une ruelle Dim 5 Aoû - 15:19


Au détour d'une ruelle
Gabriel & Kahlan

Pourquoi de toutes les espèces à croiser a-t-il fallu que ce soit un vampire ? Et pourquoi est-ce que mon esprit ne peut pas s'empêcher de faire des parallèles au pire des moments ? Non, vraiment, j'aurais pu me défendre seule si je ne partais pas dans mes pensées à la moindre occasion, à la place, il a fallu qu'un homme me sauve la vie, bien que je n'en ai pas réellement compris la méthode et la raison. Il disait être dealeur de sang de sorcière mais sauvait la vie d'une sorcière ? N'était-ce pas un peu contradictoire ?

Enfin toujours est-il que cela ne m'empêchait pas de le remercier pour sa bonne action, sans lui, je me serais surement retrouvée avec le teint bien plus blanc, voir translucide. Et en même temps, mon esprit ne put s'empêcher de faire un parallèle et d'imaginer dans quel type de danger est-ce qu'il pourrait se trouver à cause de moi et de sa bonne action. Surement ne penserait-il pas comme moi mais j'imaginais, d'une certaine façon, que c'était à mon tour de lui sauver la vie. Ou en tout cas, je préférais prévenir que guérir. Même si je formulais la chose d'une manière bien étrange, j'en eus conscience. C'est d'ailleurs pour cela que je cafouillais et que je finis par rester silencieuse et attendre sa réponse même si elle prit du temps. On dirait presque qu'il était ennuyé, son regard alternant entre moi et la sortie de la ruelle derrière moi. Mais finalement, il prit la parole pour me dire de le suivre et c'est ce que je fis.

Je fus obligée d'accélérer pour le rattraper au début, trottinant à ses côtés, avant de reprendre un rythme de marche. Je gardais le silence parce que j'avais l'impression que prendre la parole l'ennuierait. Il avait l'air d'être le genre d'homme totalement anti-femme et surtout anti-parlotte. Et ça, ça me mettait plus mal à l'aise que les vampires parce que je savais que quand j'étais gênée, j'avais tendance à parler pour ne rien dire, ce qui n'arrangeait pas mon cas, avouons-le.

Encore une fois, il y eut l'utilisation d'une pointe de magie mais cette fois, je dus m'empêcher de réagir avec violence. Je voyais les flux d'énergie et j'avais l'impression que l'énergie venait de lui. Mais c'était impossible n'est-ce pas ? Ma mère m'avait bien assez raconté que les femmes naissaient sorcières mais pas les hommes pour que cela se grave dans mon esprit, bien que je ne comprenne pas cette ségrégation, j'avais pu la constater dans la communauté de Dublin. Alors comment la magie aurait-elle pu venir de lui ? Comment pourrait-il... être une sorcière élémentaire? Ou un sorcier plutôt ? Est-ce qu'il était le seul ? Ou est-ce que la magie avait évolué pour être permise aux hommes ? Trop de questions, peu de réponses, mais je ne pense pas que lui parler m'aiderait sur ce point...

Il prit la parole alors je tournais la tête vers lui pour l'écouter. Les infos ? Est-ce qu'il me prenait pour une humaine avide de sensations fortes ? Parce qu'il ne pouvait pas être plus loin de la vérité. Autant pour le côté humain que le côté sensation forte d'ailleurs. Je préférais de loin le calme de la nature. Mais il n'y avait pas de meilleure ville pour se camoufler en ce moment. Sauf que je ne suis pas certaine que ce soit le genre de réponse qu'on pouvait fournir sans paraître suspecte...

« Je ne regarde pas les informations, même si je suis au courant pour... Toute cette histoire de révélation. Mais ce n'est pas la raison de ma présence ici. En fait, j'aurais du arriver avant les évènements de Saint-Patrick comme tu les appelles, mais j'ai eu un léger contretemps... »


Oui, un contretemps appelé emploi ou travail, je n'avais été embauché que récemment mais c'est surtout ma démission qu'il avait fallu que je négocie. Ainsi que les logements, j'avais un salaire suffisant oui, mais pas pour deux maisons, surtout avec tout ce qui allait avec, après tout, j'avais dans ma maison tout le nécessaire pour soigner un humain ou un animal et c'était cher, c'était le cas de le dire. Alors oui, le contretemps s'appelait travail et argent...

Je ne sais pas, peut-être à cause du vent frais, mais je me retrouvais à croiser mes bras et à frictionner ceux-ci de mes mains pour les réchauffer. Ou alors c'était l'ambiance. Un quartier de vampire, ça donne envie après tout. Je le regardais un instant, cet homme était... ou plutôt n'était pas un vampire, c'est tout ce que je savais et cela me suffisait pour traverser la ville à ses côtés. Mais si j'avais raison sur son caractère légèrement antisocial et sa moue énervée, alors pourquoi m'aidait-il ? Il était réellement un mystère...

« Et toi ? Tu vis ici depuis longtemps ? Comment était les choses, avant les révélations ? Il y avait autant de... mouvements ? J'ai vu plus de créatures ces derniers jours que dans toute ma vie réunie... »


S'il continue à me prendre pour une humaine, je suppose qu'il se moquera de moi... Mais en tant que sorcière de l'Ether, j'arrivais à distinguer les auras et les flux énergétiques entourant les personnes, certes j'avais besoin d'être très proche de la personne (à cause de la réduction de mes pouvoirs), mais cela, associé aux caractéristiques spécifiques aux espèces me permettaient de faire des déductions souvent vraies. Alors, à part pour les sorcières, oui, je pouvais affirmer que cette ville pullulait de plus d'espèces que je n'en avais jamais vu sur le sol irlandais. Étonnant, quand on savait qu'on était dans une capitale humaine... Ou pas, je suppose que je n'étais pas la seule à vouloir me fondre dans la masse...

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Nilsen

avatar

∞ Sorcière ∞
Feu



¤ AVATAR : Shiloh Fernandez
¤ CRÉDITS : (c)Miss Pie (sign)
¤ MESSAGES : 284
¤ POINTS : 163
¤ MULTIS : Nikolaj, Andrew, April
¤ AGE : 27 ans
¤ ZONE LIBRE : Fermé pour rp.

◮ Bijou : porte toujours une chaîne avec une tête de renard sous son tee-shirt.
◮ Tatouages : le prénom "Sarah" est gravé au-dessus de son cœur, la date "12.03.14" se trouve le long de son annulaire, sur son avant-bras droit se confondent trois triangles, puis un corbeau prenant son envol recouvre son pectoral droit dont l'une des ailes remonte sur son épaule.
◮ Particularités : il a de nombreuses cicatrices sur le corps.
¤ GROUPE : Sorcière du feu (né femme)
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 08/03/2018


MessageSujet: Re: Au détour d'une ruelle Ven 10 Aoû - 19:44



Au détour d'une ruelle
Kahlan & Gabriel

Je ne sais pas trop pourquoi j’accepte la demande de cette nana, peut-être à cause de Sarah, peut-être parce que je me dis que quitte à l’avoir sauvé, autant être sûr qu’elle rentre entière. J’en sais rien et j’ai pas envie de me poser de questions en fait. J’ai pas non plus envie de répondre à des questions, alors plutôt que de lui laisser le temps de s’interroger, c’est moi qui lance le prochain sujet, comme ça au moins je sais vers quoi on va. Elle me répond qu’elle est au courant de tout ce qu’il se passe ici, qui ne l’est pas en même temps, mais que ce n’est pas ce qui explique sa présence en ville. Tant mieux, ça ne fait pas d’elle une personne stupide comme beaucoup d’autres. Parce que ouais, les gens qui viennent pour en savoir plus sur les ‘monstres’ sont tous stupides à mes yeux.

On continue d’avancer alors que je la vois frissonner. Hors de question que je lui file ma veste putain, pourtant je vois bien les gros yeux de Sarah et ce petit mouvement de tête qui me pousse à être galant. Elle commence sérieusement à me gonfler à force, j’ai dit non ! Enfin je l’ai pensé mais c’est pareil. Et voilà, à cause d’elle j’ai pas eu le temps de lancer le prochain sujet et c’est moi qui me retrouve à devoir répondre à des questions, merci Sarah.

- Je vis là depuis plusieurs années. Quatre ans si on veut être exacte, avant ça j’avais une autre vie dans un autre pays que je voudrais oublier. Et y a toujours eu du mouvement par ici, pas autant que maintenant mais... Doit y avoir un truc avec cette ville qui attire les surnats.

Non parce que le pourcentage de surnaturels présents est quand même vachement impressionnant aujourd’hui. A croire que Londres est devenue le refuge des surnaturels. Un nouveau souffle d’air frais passe et il y a le regard de Sarah qui persiste toujours sur moi. Putain elle me gonfle vraiment... Je finis par légèrement soupirer avant de retirer ma veste, récupérant le paquet de clopes à l’intérieur de la poche intérieure avant de lui tendre ma veste.

- Tiens. Elle semble vouloir me dire que ce n’est pas la peine, mais je suis pas vraiment d’humeur à insister alors elle ferait mieux de se grouiller de l'attraper. Prends-la, avec mes dons je suis bien plus résistant au froid.

Elle la prend enfin et maintenant que j’ai les mains libres, j’en profite pour me sortir une nouvelle clope que j’allume avec mon briquet. Ouais je ne sais pas créer le feu, juste le manipuler. Et ouais je sais aussi que je viens de finir une clope il n’y a pas moins de cinq minutes mais... J’aime fumer, c’est tout. J’inspire une longue taffe de nicotine dans mes poumons avant d’expirer la fumée, continuant de marcher à ses côtés.

- Et donc, c’est quoi ton plan pour rester en vie ? Non parce que si t’as l’intention de rester dans le coin ce serait mieux d’en avoir un.

Parce que des types comme le vampire qu’on a croisé t’en croiseras d’autres, t’en croiseras même des bien pires que lui alors ouais, je suis curieux de connaître ton plan pour survivre à Londres. T’es pas au courant du taux de mortalité de cette ville ? Dommage pour toi. Ce qui serait encore plus dommage, c’est que tu fasses monter le pourcentage avec ta propre mort. J’expire une nouvelle taffe de ma cigarette avant de reprendre.

- A moins que t’aies un bon karma et que tu tombes sur un preux chevalier pour te sauver à chaque fois que t’auras besoin d’aide, mais si tu veux mon avis tu ferais mieux de ne pas trop miser sur cette option.

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Kahlan Invictus

avatar

∞ Sorcière ∞
Ether



¤ AVATAR : Lily James
¤ CRÉDITS : mélanges (avatar) ❦ Lilie (signa) ❦ Kah!an/moi-même (codage)
¤ MESSAGES : 460
¤ POINTS : 33
¤ MULTIS : Aliana Williams & Rachel Sparda
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE : PrésentationRpsLiensCottage
Son PV et meilleur ami, son tout
Codage en LSAvatars & GIFs en LS

1m70 ɞ 55kgs
ɞ Métier : Vétérinaire
ɞ Caractère : Douce & Protectrice & Loyale & Ne juge pas & Respecte la nature & Respecte les autres espèces & Fascination pour les humains
ɞ Compétence : en guérison et protection & aux combats (mais n'aime pas se battre)
ɞ Animal totem : Fenrir, son loup qui l'accompagne souvent

Places de Rps disponibles : Aucune (sauf rp réservé)
¤ GROUPE : Sorcière ~ de le communauté de Dublin, en Irlande (où elle était la guérisseuse et héritère d'un siège au Conseil qu'elle n'a jamais réclamé)
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 24/07/2018


MessageSujet: Re: Au détour d'une ruelle Lun 13 Aoû - 17:35


Au détour d'une ruelle
Gabriel & Kahlan

Est-ce que c'était réellement une bonne idée de rester à côté de cet homme ? Je ne savais rien de lui, si ce n'est qu'il m'avait sauvé la vie et qu'il avait un lien étrange avec le feu. C'était peu. Mais après tout, ce n'était pas pire que ma précédente rencontre. Et il fallait que je recommence à faire confiance, sinon, j'allais finir coincé dans le passé et je ne voulais pas, surtout avec le mien. Je sais, il existe surement des gens qui ont eu un passé pire que le mien, un fardeau bien plus grand mais... Mon vécu, je ne le souhaitais quand même à personne d'autre. Et je ne souhaitais pas me l'imposer plus longtemps que nécessaire. Alors essayons. Essayons de faire confiance. Même si cet homme est empli de mystères...

Quand il me demande si je suis là pour voir des êtres surnaturels, je me demande un instant si j'ai atterris dans un autre monde. Est-ce qu'il y a vraiment des êtres qui sont là pour ça ? Qui sont venus pour découvrir les êtres surnaturels et pour risquer de se faire manger ? Mais quel genre de fou est-ce là ? Enfin, en tout cas, je lui réponds que non, ce n'est pas pour cette raison et je peux voir dans son regard que je gagne un petit point dans son estime personnelle. En même temps, j'ai l'impression que je ne suis pas très haute dans celle-ci donc... j'imagine que cela ne doit pas être dur de gagner des points.

Même si j'ai cru comprendre qu'il n'aimait pas parler, je finis par lui poser une question... Enfin plusieurs questions... Enfin une question qui en amènent plusieurs. Bref. Je dois quand même l'avoir agacé mais il me répond et sa réponse ne me rassure pas vraiment. Je préfère éviter les êtres surnaturels. Surtout quand ce sont des vampires qui ont faim. Ou des sorcières qui me poseraient des questions sur ma place dans cette communauté à laquelle je n'appartiens pas. Ou les loups qui s'intéresseraient peut-être trop à Fenrir. Bref, tout ça, c'est pas bon pour moi et je ne peux pas empêcher une grimace d'étirer mon visage.

J'entends un soupir qui me fait tourner la tête vers l'homme à mes côtés et je vois une veste m'être tendue. Je suis à deux doigts de la refuser, je veux dire, je peux supporter un peu de fraîcheur, j'ai déjà fais des opérations en pleine forêt avec une moins bonne température pour sauver un animal. Mais on dirait que je n'ai pas le choix parce que l'homme reprend la parole et fait passer son geste de galanterie pour un geste... Je ne sais pas. Mais on dirait qu'il ne vaut mieux pas que j'insiste.

« D'accord... Merci dans ce cas. »


J'enfile le vêtement, le trouvant légèrement trop grand mais presque pas. En fait, il épousait assez bien mes formes, si ce n'est qu'il devait être d'une taille plus grande que la mienne. C'était surement du à la coupe mais c'était... Etrange. Finalement, je plongeais mes mains dans les poches du manteau pour les trouver toutes chaudes, me détendant en marchant aux côtés de l'homme jusqu'à ce qu'il reprenne la parole.

Je ne l'interrompis pas jusqu'à ce qu'il finisse d'évoquer ses idées mais dans ma tête, c'était un sacré fatras. Qu'est-ce que je pouvais répondre ? Est-ce que je pouvais lui faire confiance ? Il avait dit qu'il vendait du sang de sorcières et il avait l'air de me prendre pour une humaine pour le moment. Mais je n'allais pas prétendre jusqu'à la fin de ma vie ? En même temps, quelle était les chances que je recroise cet homme si je prétendais être humaine ? Je ne savais pas quelle idée était la meilleure... Je levais les yeux pour croiser ses yeux sombres, ennuyés, et pourtant, je croyais y voir une étincelle de vie quelque part derrière... Mais peut-être que je fondais en lui trop d'espoirs. Cette ville, cette vie, m'apprenait à être prudente...

« Déjà, je vais éviter de ressortir de nuit, ce soir était une erreur, mais cela m'aura servi de leçon au moins. Et puis... »


Je me baissais, soulevant légèrement mon pantalon pour que l'homme voit l'éclat de ma lame avant de relâcher la manche de mon pantalon, laissant celle-ci retomber sur ma cheville. Ce n'était pas ma seule lame mais c'était la plus innocente, celle qui présentait un aspect ordinaire, bien qu'elle ne le soit pas. J'adressais un léger sourire à l'homme à côté de moi avant de reprendre la parole.

« Habituellement, je sais me défendre, j'ai juste été prise par surprise. Là où j'étais avant, les gens n'étaient pas aussi... entreprenants. Mais je ne me ferais plus prendre par surprise. Et j'ai quelques surprises, justement, pour ceux qui tenteront quand même de m'attaquer, je ne me contenterais pas éternellement du rôle de la jeune demoiselle en détresse. »


Je remets ma main dans la poche de la veste tout en maintenant le rythme de marche soutenu de l'homme. J'étais en assez bonne condition physique pour supporter sa cadence, quand bien même ses pas étaient plus grands que les miens. C'était peut-être idiot mais je me sentais plus détendue en sa présence qu'au début, quand bien même il était visible qu'il aurait préféré être ailleurs qu'avec moi.

« J'ai cru comprendre que vous étiez capable de vous défendre seul... Je suis désolée, je dois un peu ruiner le déroulé de votre soirée, vous ne deviez pas l'imaginer ainsi. »


Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Nilsen

avatar

∞ Sorcière ∞
Feu



¤ AVATAR : Shiloh Fernandez
¤ CRÉDITS : (c)Miss Pie (sign)
¤ MESSAGES : 284
¤ POINTS : 163
¤ MULTIS : Nikolaj, Andrew, April
¤ AGE : 27 ans
¤ ZONE LIBRE : Fermé pour rp.

◮ Bijou : porte toujours une chaîne avec une tête de renard sous son tee-shirt.
◮ Tatouages : le prénom "Sarah" est gravé au-dessus de son cœur, la date "12.03.14" se trouve le long de son annulaire, sur son avant-bras droit se confondent trois triangles, puis un corbeau prenant son envol recouvre son pectoral droit dont l'une des ailes remonte sur son épaule.
◮ Particularités : il a de nombreuses cicatrices sur le corps.
¤ GROUPE : Sorcière du feu (né femme)
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 08/03/2018


MessageSujet: Re: Au détour d'une ruelle Mer 22 Aoû - 17:38



Au détour d'une ruelle
Kahlan & Gabriel

Est-ce qu’elle regrette sa demande ? Je ne suis pas sûr d’être la meilleure compagnie pour elle ce soir, en même temps je ne fais pas tellement d’efforts pour l’être non plus. J’aurais pu la laisser se démerder seule, comme j’en avais envie en fait, mais fallait que Sarah insiste et je sais qu’elle m’aurait gonflé toute la soirée si j’avais juste passé mon chemin et abandonné cette nana. D’un autre côté sa compagnie n’est pas aussi désagréable que je l’aurais pensé tout compte fait, alors je me détends un peu au fil des secondes, j’essaie d’être plus aimable disons, mais faut pas trop m’en demander non plus. En réalité elle commence réellement à susciter mon intérêt lorsque mon regard glisse sur cette jambe dont elle relève la manche du pantalon, me laissant apercevoir une bien jolie lame. Une lame que mon Autre adorerait avoir entre les mains, j’en suis sûr. Sourire aux lèvres, je souffle la fumée de ma cigarette avant de prendre la parole.

- Ça pour une surprise... Moi qui te prenais pour la parfaite princesse Peach, peut-être bien que tu pourrais être Lara Croft finalement.

Il ne faut pas prendre mal mon franc parlé, je suis comme ça voilà tout. Quant à mes références j’imagine qu’elles sont toutes deux assez connues pour voir où je veux en venir, parce qu’entre Peach que Mario doit sauver des mains de Browser à tous les niveaux et Lara qui sait défendre ses propres fesses en mettant la raclée à ses ennemis, il y a tout un fossé. Elle couvre sa lame et je suis un peu déçu de ne pas pouvoir la voir de plus près à vrai dire. L’humaine commençait enfin à devenir intéressante alors autant jouer un peu, non ? Pas dit qu’elle aime mes jeux mais... Je m’arrête, ce qui la pousse à en faire de même alors qu’elle termine sa phrase que je n’ai pas écouté. Mon regard plongé dans le sien, je tire une nouvelle taffe de ma cigarette avant de lui faire cette proposition.

- Montre-moi. Je souffle ma fumée, toujours en la regardant avec insistance alors qu’elle n’a pas l’air de comprendre où je veux en venir, alors j’insiste. Tu dis qu’habituellement tu sais te défendre, alors montre-moi.

Allez ne viens pas me dire que tu ne veux pas m’attaquer parce que tu n’as pas envie de me faire de mal ou quoi que ce soit, je peux encaisser, en considérant que tu réussisses réellement à me blesser. Des flammes sortent du feu de ma cigarette et s’agrandissent pour former un cercle autour de nous, telle une arène dans laquelle je viens la piéger.

- C’est simple, si tu veux sortir de cette arène alors tu dois me battre. Considère que tous les coups sont permis, sauf les mortels bien évidemment.

Mais ça j’imagine que je n’ai pas besoin de le préciser avec elle, quelque chose me dit qu’elle aura déjà bien assez de mal comme ça à se décider à m’attaquer alors me faire du mal, je suis persuadé qu’elle en serait incapable. D’une pichenette je vire la cigarette que je tenais entre mes doigts et attends, je ne donnerai de toute évidence pas le premier coup.

- Alors, tu comptes approcher ou coucher-là ?

C’est que je n’ai pas non plus toute la nuit à t’accorder, alors ce serait bien de ne pas trop hésiter et de rentrer dans mon jeu maintenant. Promis, j’essaierai de ne pas te faire mal...

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Kahlan Invictus

avatar

∞ Sorcière ∞
Ether



¤ AVATAR : Lily James
¤ CRÉDITS : mélanges (avatar) ❦ Lilie (signa) ❦ Kah!an/moi-même (codage)
¤ MESSAGES : 460
¤ POINTS : 33
¤ MULTIS : Aliana Williams & Rachel Sparda
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE : PrésentationRpsLiensCottage
Son PV et meilleur ami, son tout
Codage en LSAvatars & GIFs en LS

1m70 ɞ 55kgs
ɞ Métier : Vétérinaire
ɞ Caractère : Douce & Protectrice & Loyale & Ne juge pas & Respecte la nature & Respecte les autres espèces & Fascination pour les humains
ɞ Compétence : en guérison et protection & aux combats (mais n'aime pas se battre)
ɞ Animal totem : Fenrir, son loup qui l'accompagne souvent

Places de Rps disponibles : Aucune (sauf rp réservé)
¤ GROUPE : Sorcière ~ de le communauté de Dublin, en Irlande (où elle était la guérisseuse et héritère d'un siège au Conseil qu'elle n'a jamais réclamé)
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 24/07/2018


MessageSujet: Re: Au détour d'une ruelle Ven 31 Aoû - 10:24


Au détour d'une ruelle
Gabriel & Kahlan

Je ne sais pas à quoi m'attendre de mon compagnon d'infortune. Il n'a pas l'air bien méchant mais en même temps, il a fait partir un vampire affamé avec juste quelques mots bien placés, qui peut se permettre d'en dire autant ? Est-ce qu'il fait parti des gentils ou des méchants ? Est-ce qu'il y a même une catégorie de gens gentils et désintéressés dans cette ville ? J'ai l'impression de tomber de surprises en surprises, comme si cette ville vivait dans un autre univers, comme si elle était... unique. Finalement, cela ne devrait pas m'étonner qu'il y ait des gens assez fous pour venir ici uniquement rechercher le surnaturel. Cela colle à ce que la ville est devenu avec les derniers événements, non ? Par contre, je ne le laisserais pas se tromper, je ne suis pas là pour cela, au contraire même. Je veux juste me fondre dans la masse. Mais même ainsi, je n'oublierais pas de me défendre et de vendre chèrement ma peau. Ce n'est pas tant pour moi que pour tout ce que j'abandonnerais derrière moi. Je suis l'espoir d'humanité de mes parents, la dernière de ma lignée, la compagne de Fenrir, la sauveuse de quelques êtres de la forêt. Si je ne suis plus là, si j'abandonne tout cela... Tout ce pour quoi je me suis battue n'aura servi à rien. Alors non, ce n'est pas tant pour moi, c'est surtout pour eux que je suis là et que je resterais là, que je ne me laisserais plus surprendre.

« Drôle de compliment... Mais pourquoi pas, je prends. Sauf que désolée, je ne suis pas une pilleuse de tombes et les énigmes ne sont pas forcément mon fort. »

Quoi ? Ce n'est pas parce que je ne passe pas ma vie sur un ordinateur que je ne connais pas Lara Croft. Je veux dire, c'est une figure emblématique, et britannique en plus. J'ai fais mes devoirs avant de venir. Et même avant, j'ai bien du y jouer quand j'étais encore jeune, ou plutôt, j'ai regardé mon meilleur ami y jouer pendant que je mangeais un paquet de chips, confortablement installée dans son canapé. Mais ce sont des souvenirs, de vieux souvenirs. Et ce n'est pas à l'ordre du jour...

On continue à avancer, jusqu'à ce que finalement l'homme s'arrête et me regarde droit dans les yeux pour me faire sa demande. Quoi ? Depuis quand les alliés d'une nuit demande à se faire botter les fesses ? Et puis, qu'est-ce que cela peut lui faire si je sais ou non me battre ? En quoi cela lui apportera du plaisir de me voir me battre contre lui ? Je fronce les sourcils mais je ne réplique pas et soudainement, je sens la chaleur des flammes autour de nous, formant un cercle complet autour de nous. Je sais, j'ai vérifié en faisant un tour sur moi-même avant de replonger mon regard dans celui de l'homme. Et là, il annonce ses conditions. Mais à quoi est-ce qu'il joue ? Et moi, qu'est-ce que j'ai encore fait pour tomber sur un pyromane psychopathe et masochiste ?

« Tu n'es pas protégé par une sorcière n'est-ce pas ? Ses capacités, ce sont les tiennes... »


Ce qui signifie que si tu finis assommé, le feu s'éteindra. Ca ne veut pas dire que je veux en arriver là, au contraire même. La dernière fois que j'ai du me défendre, la situation a tellement dégénéré que parfois, je me réveille le soir avec la sensation du sang encore chaud coulant entre mes doigts, le cœur battant la chamade et un cri au bord des lèvres. Je ne veux pas être responsable d'une autre situation comme celle-ci. Si je suis venue ici, c'est pour commencer une nouvelle vie et non pas pour me rappeler de l'ancienne. Mais quand je croise les yeux butés de l'homme, je sais qu'il ne me laissera pas d'autres choix. Il me provoque, alors je ne lui laisse pas le temps de finir sa phrase, j'attaque.

La plupart des gens ont un style de combat bien défini, le mien est plutôt instinctif, composé de beaucoup de jeux de jambes. Je suis réaliste, je n'ai presque pas de force dans les bras, mais c'est autre chose pour mes jambes, qui supportent mes courses, le poids des animaux que je soigne, mon corps qui bouge toute la journée. Et mes quelques années en tant que danseuse m'ont permises d'acquérir une certaine souplesse.

Alors je me jette dans ses jambes, me plaquant au sol et entremêlant mes jambes aux siennes pour le faire tomber. Dans la suite de mon mouvement, je me remets debout et je m'éloigne d'un pas de lui pendant qu'il est allongé sur le sol, encore à se demander quand est-ce que cela a commencé et quand est-ce que le mouvement s'est fini. Je ne suis pas une grande combattante, mais j'ai l'effet de surprise de mon côté. Et avec de la chance, cela suffira. Je ne veux pas me battre et la douleur qu'il doit ressentir dans son dos sera peut-être suffisante pour le faire accéder à mon souhait.

« Je ne suis pas une tueuse ou une combattante, encore moins une policière ou une guerrière. Mais je sais me défendre, je pense que je te l'ai prouvé. Maintenant, le jeu peut-il s'arrêter ? »


Je penche la tête sur le côté et je rajoute peut-être les mots de trop, mais après tout, c'est lui qui a commencé les provocations. Et j'ai beau être d'un caractère assez doux, je ne me laisse pas marcher sur les pieds, en aucun cas. J'ai croisé des hommes bien plus macho que lui et je ne me suis jamais écrasée, je ne commencerais pas maintenant, pas même pour l'homme qui m'a offert son blouson en me voyant frissonner.

« Après tout, c'est toi qui est couché, moi je suis debout, je crois que le résultat est clair...»


Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Nilsen

avatar

∞ Sorcière ∞
Feu



¤ AVATAR : Shiloh Fernandez
¤ CRÉDITS : (c)Miss Pie (sign)
¤ MESSAGES : 284
¤ POINTS : 163
¤ MULTIS : Nikolaj, Andrew, April
¤ AGE : 27 ans
¤ ZONE LIBRE : Fermé pour rp.

◮ Bijou : porte toujours une chaîne avec une tête de renard sous son tee-shirt.
◮ Tatouages : le prénom "Sarah" est gravé au-dessus de son cœur, la date "12.03.14" se trouve le long de son annulaire, sur son avant-bras droit se confondent trois triangles, puis un corbeau prenant son envol recouvre son pectoral droit dont l'une des ailes remonte sur son épaule.
◮ Particularités : il a de nombreuses cicatrices sur le corps.
¤ GROUPE : Sorcière du feu (né femme)
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 08/03/2018


MessageSujet: Re: Au détour d'une ruelle Dim 2 Sep - 18:43



Au détour d'une ruelle
Kahlan & Gabriel

Une humaine qui connaît ses classiques, voilà qui lui fait encore gagner un point. Qui sait, peut-être que je pourrais finir par apprécier cette femme ? Allez savoir, parfois on peut tomber sur de bonnes surprises. Et moi, serais-je une bonne surprise dans ta vie ? Je la vois faire un tour complet sur elle-même lorsqu’une arène de flammes se crée autour de nous, apparemment elle ne s’en réjouit pas. Oh allez ! Tu dis que tu sais te battre, c’est l’occasion de me prouver que tu n’as pas besoin du prince charmant pour venir te sauver à chaque fois. Elle finit par faire le rapprochement entre le pouvoir et moi et j’affiche un sourire malin. Tu vois, toi qui disais que les énigmes ne sont pas ton fort, tu t’en sors plutôt bien pour l’instant. Bon c’est vrai que ça paraît un peu évident maintenant, mais tu aurais très bien pu continuer de penser qu’on était observé et que quelqu’un d’autre créait les flammes à ma place. Après tout les sorcières hommes n’existent pas chez nous, mais peut-être que ça tu ne le sais pas... Quoi que tu m’as l’air renseignée tout de même.

- C’est si surprenant qu’un homme ait des pouvoirs ? Tu m’as l’air d’en savoir un peu plus que tu ne le laisses croire...

Quel est ton rôle au juste dans ce monde ? Qui sait, peut-être que je finirai pas découvrir tes petits secrets, mais en attendant... Place à l’action ! Allons ne fais pas cette tête, personne ne va mourir ni finir blessé ce soir, je te demande juste un combat à l’amiable ! Quoi que le sang ne me dérange pas. Galant, j’attends qu’elle donne le premier coup et finalement elle profite d’une énième provocation pour agir. Je n’ai pas le temps de voir le coup venir que je me retrouve déjà cul au sol, enfin dos au sol et le choc fait vibrer mon Autre qui dort en moi. Pendant un bref instant, lorsque je rouvre les yeux, c’est son regard à lui qui se pose sur la jeune femme, désireux d'encore plus de violence, puis d’un clignement œil à l'autre il disparaît à nouveau, alors que je relâche une plainte et me relève.

- Ok, 1 point pour toi Lara, mais le truc tu vois c’est que ça se joue en 3 points...

Et j’ai à peine terminé ma phrase que je m’élance sur elle et la renverse, l’écrasant dos au sol de tout mon poids, mes mains attrapent ses poignets et la bloquent tandis que mes jambes autour de sa taille appuient pour bloquer le bas de son corps. Je profite d'avoir plus de force qu'elle pour l'empêcher de reprendre le dessus. Mon visage au-dessus du sien, un sourire amusé s’affiche sur mon visage.

- On dirait qu’on est revenu à égalité, puisque c’est toi qui es couchée en-dessous.

Allez ne fais pas cette tête, ce n’est qu’un jeu après tout ! Que risques-tu ? Rien, si j’avais l’intention de te tuer je l’aurais déjà fait avec mes flammes. Vois ça comme... un entraînement ! Puisqu’apparemment l’idée que ce soit un jeu ne t’enchante pas. Je me redresse finalement et la libère de ma prise avant de lui tendre la main pour l’aider à se relever.

- Allez, ne viens pas me dire que tu ne trouves pas ça même un peu amusant !

Ou alors c’est moi l’enfant perturbateur, mais en général j’arrive facilement à inciter mes camarades à me suivre dans mes idées. Ne viens pas me dire que tu échappes à la règle, si ? Peut-être que tu as besoin de quelque chose d'un peu plus stimulant pour être convaincue, mais dans ce cas il suffit de le demander, j’ai toujours une bonne idée en tête. Ou mauvaise, tout dépend du point de vue.

- On va faire un truc, si tu gagnes t’as le droit de me demander quelque chose, n’importe quoi, tu peux me poser une question, me demander de te raccompagner en restant bouche cousue ou même de te porter sur tout le reste du trajet ! Mais si je gagne... tu me dis ce que tu es réellement.

Et si tu es une humaine tu n’as pas grand-chose à y perdre, si tu es autre chose et bien vaut mieux pour toi que ce ne soit pas un secret, quoi que je saurais très bien le garder pour moi, mais vu qu’on se connait à peine, je doute que tu aies envie de partager un secret avec un inconnu aussi vite. Alors, est-ce que l’enjeu rend la partie plus excitante à tes yeux ? Personnellement je suis déjà impatient de connaître le résultat de cet affrontement.

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Kahlan Invictus

avatar

∞ Sorcière ∞
Ether



¤ AVATAR : Lily James
¤ CRÉDITS : mélanges (avatar) ❦ Lilie (signa) ❦ Kah!an/moi-même (codage)
¤ MESSAGES : 460
¤ POINTS : 33
¤ MULTIS : Aliana Williams & Rachel Sparda
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE : PrésentationRpsLiensCottage
Son PV et meilleur ami, son tout
Codage en LSAvatars & GIFs en LS

1m70 ɞ 55kgs
ɞ Métier : Vétérinaire
ɞ Caractère : Douce & Protectrice & Loyale & Ne juge pas & Respecte la nature & Respecte les autres espèces & Fascination pour les humains
ɞ Compétence : en guérison et protection & aux combats (mais n'aime pas se battre)
ɞ Animal totem : Fenrir, son loup qui l'accompagne souvent

Places de Rps disponibles : Aucune (sauf rp réservé)
¤ GROUPE : Sorcière ~ de le communauté de Dublin, en Irlande (où elle était la guérisseuse et héritère d'un siège au Conseil qu'elle n'a jamais réclamé)
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 24/07/2018


MessageSujet: Re: Au détour d'une ruelle Dim 9 Sep - 19:44


Au détour d'une ruelle
Gabriel & Kahlan

Qui est cet homme ? Au début, on aurait pu croire que c'était une âme charitable mais je commence à me demander s'il n'y a pas bien plus que cela. Sauf que je n'ai pas besoin de mystère dans ma vie ou de danger, j'attire déjà cela bien assez sans les rechercher. Mais cet homme a l'air d'être assez buté pour ne pas vouloir revenir sur son point de vue. Et vu que contrôler les flammes n'a jamais fait parti de mes capacités, on dirait que c'est avec lui qu'il va falloir que je joue pour gagner le droit de sortir.

Il me pose sa question et je hausse juste les épaules. Oui, c'est étonnant qu'un homme ait des pouvoirs, ce n'est pas naturel. Mais peut-être est-ce l'évolution ? Je ne questionne pas ce qui m'arrive ou les décisions que le destin peut prendre, je vis avec c'est tout. Par contre, je ne risque pas de dire tout ce que je sais à un inconnu. Je ne sais pas si ma famille est aussi connue ici qu'à Dublin mais si c'est le cas et qu'il connaît, comme je le soupçonne, un réseau de sorcières, alors dire la vérité serait suicidaire et totalement fou. Or je ne suis pas folle, enfin je ne le suis pas 95% du temps on va dire.

Finalement, il me lance ses conditions et je n'attends pas, je ne prends pas le risque de le voir composer une stratégie de défense, j'agis. Mon corps est une arme dont je ne veux pas me servir, dont la lame est émoussée mais ce n'est pas pour autant que cela ne peut pas faire mal. Quand je me recule, j'ai le droit à une petite frayeur. Le regard qu'il pose sur moi, pendant une seconde, paraît sanguinaire et sauvage. Comme une bête qui désire plus. Et ensuite, il redevient cet être de malice. Quelle est la partie de lui qui est véritable ? Et dans quel pétrin me suis-je fourrée ?

A me poser des questions, je me fais prendre par surprise comme une débutante et pire encore, je me fais coincer pendant que l'autre homme s'amuse. Je ne supporte pas cette position. Je serre les dents et les lèvres tellement fort que je suis certaine de les entendre crisser mais on dirait que cela l'amuse plus qu'autre chose. Sauf qu'à mes yeux, ce n'est certainement pas amusant, nous sommes passés dans le moment de survie... Et pour cela, pour ce moment, je sais mettre mes principes de côté.

Le fait qu'il se relève me permet de reprendre un peu le contrôle et quand je lève le regard vers lui, je suis assez calme. Il me parle d'amusement mais de mon côté, ce n'est pas ce que je ressens. Ce que je ressens, c'est de l'obligation. Je n'ai jamais aimé me battre, je suis une guérisseuse, pas une combattante, ma place n'est pas ici. Je n'aime pas blesser, ni tuer ou faire du mal. Il doit voir ma réticence parce qu'il me propose un marché. Mais un marché qui n'a aucun véritable avantage.

« Et si tes conditions ne me plaisent pas ? Après tout, je ne crois pas réellement gagner quelque chose, quand j'aurais gagné ce combat. »

Parce que je vais le gagner. Parce que maintenant, j'ai une motivation pour gagner. Je ne sais pas quel est son rapport avec les sorcières mais je ne m'en approcherais pas, donc je ne m'approcherais pas non plus de lui. Je me suis sentie, à tord, en sécurité, mais j'avais oublié que j'étais en fuite. Et que la sécurité était quelque chose de superflue pour quelqu'un comme moi. Finalement, je fais mine de prendre sa main, mais plutôt que de me laisser redresser, je tire un grand coup dessus, le faisant trébucher en avant. Mes jambes l'accueillent, mes cuisses s'enroulant autour de son cou dans une position qui le bloque rapidement en station debout, à demi-étranglé. D'une bascule de la hanche, j'inverse notre situation, le ramenant en position allongé pendant que je me défais de son corps. Je roule vers lui pour me placer contre son dos, un genoux le bloquant face contre le sol pendant que mon autre main se glisse sous son cou. Si je le voulais, je pourrais l'étouffer à l'inconscient. Mais je ne veux pas en arriver là. Je me déteste déjà pour ce que j'ai pu faire, pour ce combat, pour ces réminiscences du passé...

« Tu es certain de vouloir continuer à trois points ? Je ne t'en voudrais pas d'abandonner, ça serait tout à fait logique. Et je ne répandrais aucune rumeur donc tu pourras garder ta fierté. »


Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Nilsen

avatar

∞ Sorcière ∞
Feu



¤ AVATAR : Shiloh Fernandez
¤ CRÉDITS : (c)Miss Pie (sign)
¤ MESSAGES : 284
¤ POINTS : 163
¤ MULTIS : Nikolaj, Andrew, April
¤ AGE : 27 ans
¤ ZONE LIBRE : Fermé pour rp.

◮ Bijou : porte toujours une chaîne avec une tête de renard sous son tee-shirt.
◮ Tatouages : le prénom "Sarah" est gravé au-dessus de son cœur, la date "12.03.14" se trouve le long de son annulaire, sur son avant-bras droit se confondent trois triangles, puis un corbeau prenant son envol recouvre son pectoral droit dont l'une des ailes remonte sur son épaule.
◮ Particularités : il a de nombreuses cicatrices sur le corps.
¤ GROUPE : Sorcière du feu (né femme)
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 08/03/2018


MessageSujet: Re: Au détour d'une ruelle Mer 26 Sep - 19:12



Au détour d'une ruelle
Kahlan & Gabriel

Cette femme n’est décidément pas si amusante qu’elle le laisse penser avec ses airs de Lara Croft. Dommage, moi qui croyais que la soirée allait devenir intéressante, peut-être que je plzce trop d’espoirs envers cette femme. Femme font j’ai quelques doutes quant à sa nature. Est-elle humaine ou sorcière ? Qu’importe après tout, ce n’est pas comme si ça allait changer grand-chose pour moi. Alors qu’on se retrouve à un point chacun, je tente de rendre le jeu intéressant pour elle, mais non, rien à faire, elle continue de tirer la tête. Sérieux, elle n’est vraiment pas marrante, moi qui voulais juste mesurer un peu ses capacités, on dirait que je suis un taré à ses yeux, pourtant elle n’a pas encore rencontré la mauvaise part de moi.

Je réfléchis à ses paroles, à la recherche de la fameuse option qui lui prouvera qu’elle a bel et bien quelque chose à gagner de ce combat, mais elle en profite pour me prendre en traître. Alors que j’étais persuadé qu’il me fallait encore trouver ‘la’ bonne raison pour la pousser à jouer le jeu, je me retrouve au sol, face contre terre, dans une situation qui ne me met franchement pas à mon avantage. Impossible de la dégager de mon dos et ma respiration se fait un peu difficile alors qu’elle m’attrape par la gorge. Et pendant un instant mon esprit s’échappe d’ici, se perd dans un souvenir lointain que j’aimerais mieux oublier. Ma respiration s’accélère alors que je tire sur ses bras pour la pousser à me relâcher et mes yeux n’arrêtent pas de changer, passant des siens aux miens.

- Putain c’est bon lâche-moi, t’as gagné !

Elle accepte finalement de me libérer et je reste encore un instant par terre, me battant contre ce sombre souvenir qui me revient en pleine face, me battant contre lui pour ne pas qu’il prenne la place, car lui s’amusera bien autrement avec elle, et contrairement à moi il ne cherchera pas son bien. D’un coup l’arène de flammes autour de nous disparaît alors que je garde les yeux fermés pour me concentrer sur ma respiration, assis à genoux sur le sol. Allez Gabriel, garde ton calme, on ne va pas s’emporter pour un putain de jeu que j’ai moi-même initié. De longues secondes s’écoulent avant que j’ouvre les yeux à nouveau et me relève, me rend compte qu’elle est toujours là et me regarde... inquiète ? Qu’elle me foute la paix, j’ai pas besoin de son inquiétude.

- Le feu qui s’éteint, c’était pour te dire de partir.

Mon ton est froid lorsque je prononce ses mots, comme un reproche que je lui fais d’être encore là. Finalement j’arrive à retrouver calme et contrôle et décide d’évacuer ce qu’il vient de se passer dans une nouvelle clope. J’allume la cigarette et inspire une longue taffe avant de plonger à nouveau mon regard dans celui de la blonde.

- Qu’est-ce que t’attends au juste ? Me dis pas que t’as toujours envie que je te raccompagne, moi j’en ai plus envie en tous cas.

Bonjour le caractère de merde, mais c’est un truc dont il faut se faire avec moi, ce qui explique mon côté antisocial car peu de personnes acceptent ça. Ce que j’en pense ? Rien à foutre, vaut mieux être seul que mal accompagné comme on dit, et par le passé j’ai été bien trop souvent mal accompagné. Foutus souvenirs. Je souffle ma fumée avant de soupirer.

- Puis tu m’as l’air assez douée pour te défendre toute seule visiblement, donc t’as pas besoin de moi pour t’en tirer comme une grande.

Parce que oui, contrairement à ce qu’elle pouvait croire l’idée n’était pas lui donner des bleus mais d’identifier si elle était vraiment apte à se battre contre un ennemi ou si sa lame se retournerait facilement contre elle. Elle sait se battre, tant mieux pour elle, au moins n’aura-t-elle pas besoin d’attendre que le preux chevalier vienne la secourir la prochaine fois, car clairement je n’aurais pas joué ce rôle-là deux fois.

- Allez, va-t’en...

Mon ton n’est pas aussi froid cette fois, en réalité ces mots sonnent presque comme une demande de ma part alors que je détourne mon regard du sien et préfère me concentrer sur ma clope plutôt que sur ce satané combat qui m’a fait perdre mes moyens, qui a réveillé de sales souvenirs, qui m’a littéralement bloqué en situation de danger. A croire que c’est moi qui ai besoin d’être protégé... ce qu’il aurait fait, si je ne l’avais pas bloqué, et là l’humaine aurait vraiment morflé.

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Au détour d'une ruelle

Revenir en haut Aller en bas
Au détour d'une ruelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Au détour d'une Ruelle [Pv : Hana Takumi]
» Au détour d'une ruelle [PV Elsa & Icare]
» Au détour d'une ruelle [Livre II - Terminé]
» Chronologie explicant le massacre de la Ruelle Vaillant
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moon's Spell :: BIENVENUE A LONDRES :: Le Sud de la Tamise-
Sauter vers: