RSS
RSS



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



''Moon's Spell'' s'inspire du roman ''Salem'' de Sandra Triname. Les autres sources sont diverses et variées.
Redécouvrez certaines races avec des manières de jeux exclusives qui pourront vous ravir. ''Moon's Spell'' cherche plusieurs
PV's très importants pour le développement du jeu. Personnages construits mais libres en plusieurs points, ils ont tous des
liens entre eux. N'hésitez pas, inscrivez vous !




Avis de recherche ! Les EFL et les Sorcières sont en sous-nombre.
Fous fanatiques tueurs de Vampires ou Sorcières ? Faites votre choix !
Plusieurs types de Sorcières manquent sur le forum, n'hésitez donc pas.
Privilégiez les groupes les moins représentés.




Les AWARDS de Moon's Spell
Pour continuer de fêter l'été comme il se doit, le forum a décidé de sortir le tapis rouge pour laisser
ses membres devenir les stars, et c'est à vous de décider qui montera sur le podium.
Privilégiez les groupes les moins représentés.
Plus d'infos ici les awards

Partagez|

You are my blood - Ft. Kali

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Vassily Ivanov

avatar

Vampire • Clan Sud Est



¤ AVATAR : Tom Hiddleston
¤ CRÉDITS : swan x signy x Hannah
¤ MESSAGES : 85
¤ POINTS : 44
¤ AGE : 37 / 520 ans
¤ ZONE LIBRE :
• Directeur d'Orphelinat - cherche employé(e)s


Rp : 3/3 - Full
¤ GROUPE : Vampire, clan Sud
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 27/04/2018


MessageSujet: You are my blood - Ft. Kali Mar 24 Juil - 21:30

feat. @Kali Ivashkov
▲ ▲ ▲ ▲

Il est évident, Monsieur, que nous n’avions pas trouvé sa trace jusqu’à présent. Mais elle est bel est bien à Londres, nos sorcières sont formelles.

Les doigts de l’immortel tapotaient sur le bureau, le regard rivé sur la paperasse qui s’étalait devant lui. Perdu dans ses pensées, le russe revit le visage des petites jumelles dont il fut le père. Deux jolies petites blondes aux yeux aussi bleus qu’un beau ciel d’été. Vera et Tatiana. Elles approchaient de leurs dix ans lorsque Vassily quitta ses filles, sa femme, pour partir aux côtés de Nastasia. Il avait abandonné sa famille pour cette femme qu’il avait toujours aimée ; cette femme qui avait accepté de l’effacer de leurs mémoires. Durant les premières années de sa vie, le Russe chercha à oublier cette vie humaine et il y arriva relativement bien. Mais un jour, le passé le rattrapa lorsque quelque part en Russie, il croisa le visage d’une Vera bien âgée, qui semblait reconnaître le père qu’elle avait eu dans ses songes. Durant bien des années, l’immortel décida de faire suivre ceux et celles qui étaient de son sang. Mais à nouveau, la soif, la folie, la puissance, le firent oublier cet attachement à cette vie mortelle. Quatre cent quatre-vingt-trois années s’étaient écoulées depuis cette nuit où il avait abandonné les siens. Autant d’années depuis que son cœur avait cessé de battre.

Que fait-elle à Londres ?
Il semblerait qu’elle soit associée à une puissante Sorcière. Qu’elle travaille pour elle.
Une Sorcière ?

Vassily releva son regard sur l’homme assis de l’autre côté du grand bureau. Son sang s’était donc mêlé à la magie ?

Oui Monsieur. Mademoiselle Ivashkov est une Sorcière du mental née en Russie, comme vous. Les origines ne se sont jamais totalement perdues.

L’homme pensait certainement faire un peu d’humour, mais Vassily n’était pas d’humeur à rire. Il ne sautait pas non plus au plafond. Quelques années plus tôt, plus d’une dizaine, l’immortel avait engagé d’excellent enquêteurs privés, curieux de savoir si sa lignée existait toujours. Depuis ce jour, rien n’était remonté à lui, laissant donc croire au Russe que plus personne n’avait sa noirceur dans le sang et il trouva cela bien mieux ainsi. Mais voilà que cet homme se pointait chez lui, sourire aux lèvres, pour lui dire que sa lignée existait toujours bien que les recherches furent longues et compliquées.

Je peux vous laisser ces documents que nous avons pu réunir. Si vous avez besoin de quoi que ce soit, n’hésitez pas à nous contacter. Une enveloppe fut glissée jusqu’à l’homme qui, sans gêne, compta les billets, vérifiant que le compte y était.C’est toujours un plaisir de faire affaire avec vous Monsieur Ivanov.

Sans un mot de plus, Vassily quitta son siège, dossiers à la main et s’en alla du bureau, de l’immeuble. Assis dans sa voiture, il scruta les dossiers jetés sur le siège passager. Quelques longues minutes s’écoulèrent ainsi, jusqu’à ce qu’il s’échappe dans la nuit.

(…)

Quelques jours s’étaient écoulés depuis la découverte de cette fameuse Kali. Vassily avait mené sa propre enquête. Ou plutôt, quelques Sorcières qu’il comptait dans ses contacts avaient bien voulu lui rendre service, retrouvant la trace exacte de cette jeune femme. S’il ne trouva pas l’adresse exacte de son lieu de vie, il trouva néanmoins le secteur, lui permettant ainsi de faire le guet. Et il finit par la voir, la jeune femme aux cheveux longs et au visage fermé. Nu doute qu’elle avait des airs de ressemblance avec les jumelles du vieux Vampire. Où files-tu ainsi dans la nuit jeune fille ? Vassily, en toute discrétion, suivi la jeune femme dans les rues de Londres, ignorant totalement où elle se rendait. Mais il la suivit la jeune femme, observant ses déplacements. Malheureusement, les choses ne se passèrent visiblement pas comme prévues, car la personne que Kali semblait chercher n’était pas seule. Deux colosses de près de deux mètres, sentant le loup de loin, se posèrent devant elle. Bien qu’elle ne semblait pas perturbée, Vassily ressentit une chose étrange, comme un besoin de protection envers cette gamine dont il ignorait presque tout. Il n’intervint pas de suite, l’observant faire. Les loups expérimentés, semblaient parvenir à prendre légèrement le dessus. Vassily sortit de l’ombre, retroussant les manches de sa chemise, dénouant légèrement sa cravate. Un raclement de gorge plus tard, il s’avança totalement, manifestant sa présence.

Bonsoir… puis-je vous aider ?

L’un des loups, ne comprenant pas, mais sentant la menace, se précipita sur Vassily en se transformant. L’animal n’ayant visiblement pas prévu l’âge avancé de l’immortel, vola contre un mur, le percutant de plein fouet avec une violence inouïe. Des craquements d’os se firent entendre. Sans broncher, Vassily posa son regard sur la jeune femme.

Je réitère ma demande. Besoin d’aide ?

Étrange comme entrée en matière, mais il était bien difficile de savoir comment s’y prendre.

▲ ▲ ▲ ▲

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Kali Ivashkov

avatar

Sorcière • Mental



¤ AVATAR : Alycia Debnam Carey
¤ MESSAGES : 33
¤ POINTS : 22
¤ AGE : 26 ans
¤ GROUPE : Sorcière du mental
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 10/06/2018


MessageSujet: Re: You are my blood - Ft. Kali Sam 28 Juil - 15:15


You are my blood
Vassily Ivanov & Kali Ivashkov
Un ordre. Un nom. Une nouvelle mission. Ashanti me la confie en personne, vouant une totale confiance en mes aptitudes. Cette sorcière a voulu se jouer de la maîtresse, de notre clan, alors il faut le lui faire payer au prix fort. Personne ne trahit ma famille. Personne ne nous fera tomber. Si certains ont du mal avec l’idée de mise à mort, moi ça ne me refroidit pas. Quand on a fait la guerre quasiment toute sa vie la mort devient vite quelque chose de banal dans un quotidien. Munie de mes deux épées fétiches rangées dans mon dos, je les dissimule avec un sort avant de me mettre en route. J'ai donné un lieu de rendez-vous à la sorcière, prétendant la rencontrer pour des affaires. Elle est censée venir seule, mais je n'ai pas confiance en elle pour suivre mes règles à la lettre. Quand on veut détruire une reine, on cherche d’abord à la démunir de ses meilleurs guerriers.

Lorsque je l'aperçois au loin, je passe dans une ruelle sombre et y reste, ne laissant sortir qu’une vision de moi que toutes les personnes aux alentours apercevront. Et comme je m'y attendais, je n'ai pas le temps d'atteindre la sorcière. Deux hommes immenses se mettent sur mon chemin. Des loups. Ainsi la sorcière avait d'autres alliés secrets. Le premier coup, ce sont eux qui l'envoient, prouvant clairement leur désir d'entrer en guerre. Et moi je les laisse s’épuiser contre cette vision de moi, les blessant, les laissant avoir le dessus par moment pour qu’ils ne se doutent de rien. Et c’est là qu’un autre homme intervient, vampire cette fois. Autre garde du corps ? Non, c’est moi qu’il semble vouloir aider. Pourquoi ? Tandis que je m'approche du but, je garde un œil sur le vampire qui se fait attaquer. Peut-être me sera-t-il utile tout compte fait, surtout au vue de sa force, il pourrait plaire à la maîtresse. Mon regard plongé dans le sien, je finis par lui répondre.

- Qu’est-ce qui vous fait croire que je ne maîtrise pas la situation ?

Ma voix résonne partout autour de lui, comme si elle venait de tous les endroits à la fois, et alors l'image de la Kali qui se trouve sur le champ de bataille grésille avant de tout simplement s'évaporer. Apparaissant alors dans le dos de la sorcière, je prononce ces mots en russe.

- Predateli vsegda pervymi pogibayut.

Autrement dit "les traîtres sont toujours les premiers à périr.". Mes deux lames placées sur chaque côté de sa gorge, je découpe sa tête tel on couperait une feuille au ciseau. Elle a tout juste le temps de crier avant que sa tête ne roule sur le sol. Du sang gicle de son cou tel un geyser avant que son corps ne finisse par suivre le rythme et s’écrouler lui aussi. Je relève mon regard vers les loups et pointe une épée vers eux.

- Ceux qui ne sont pas les alliés de ma reine sont ses ennemis. Choisissez.

Battez-vous et mourrez, ou pliez genoux et survivez. Les loups regardent le vampire, puis moi avant de se regarder entre eux. Ils savent que s'ils ne s'agenouillent pas, ils mourront ce soir. Alors les loups reprennent forme humaine et finissent par le faire, attendant la suite.

- Ma reine sait être clémente. Partez, mais si vous trahissez à nouveau sa confiance, vous prierez pour que l'on vous tue.

Les loups me remercient et remercient ma reine avant de prendre la fuite, me laissant ainsi seule avec le vampire qui m'est venu en aide. Je le regarde un instant avant de m'accroupir vers le cadavre pour découper le morceau de chair tatoué qui prouve l’appartenance de la sorcière, un trophée pour mon clan, une preuve de la mort de cette femme. Je range mes épées à leur place et glisse le morceau de chair dans un sachet que je remets dans veste. Seulement là, je reporte mon attention sur le vampire.

- Vous intervenez souvent comme ça dans les affaires des autres ?

⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
Vassily Ivanov

avatar

Vampire • Clan Sud Est



¤ AVATAR : Tom Hiddleston
¤ CRÉDITS : swan x signy x Hannah
¤ MESSAGES : 85
¤ POINTS : 44
¤ AGE : 37 / 520 ans
¤ ZONE LIBRE :
• Directeur d'Orphelinat - cherche employé(e)s


Rp : 3/3 - Full
¤ GROUPE : Vampire, clan Sud
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 27/04/2018


MessageSujet: Re: You are my blood - Ft. Kali Lun 30 Juil - 11:34

feat. @Kali Ivashkov
▲ ▲ ▲ ▲

Vassily fut dupé, mais ne s’en rendit pas compte. Avant de découvrir la vérité, il observa cette femme, cette guerrière en qui coulait son sang. En réalité, elle semblait totalement maîtriser la situation et était impressionnante à voir. S’il avait maîtrisé un loup, elle se battait avec des armes réelles. La voile tomba, laissant disparaître la magie et apparaître la vraie Kali. Un sourire étira les  lèvres de l’immortel, amusé par cette duperie. Elle semblait intelligente et maline, la gamine. Et i l’observa. Il observa cette scène, les lames. Il écouta les mots prononcés dans sa langue natale. Et il vit la tête rouler à terre, le sang s’écouler, réveillant ses sens. Kali venait de tuer sans une once de doute ou de remords. Dans son regard ne brillaient que la haine et la soif de tuer. Une sorte de monstre, comme celui qu’il avait été et qu’il pouvait être encore. Fascinante. Les loups n’en menèrent pas large, mais Kali leur laissa une chance, celle de s’allier à sa Reine. L’Immortel n’en savait pas assez sur cette fameuse femme, mais elle semblait avoir beaucoup de pouvoir et d’emprise sur son clan. Suffisamment, pour qu’on tue pour elle sans broncher. Et les loups reprirent forme humaine, nus comme des vers et s’agenouillèrent sous le regard étonné de Vassily. La clémence leur fut accordée par Kali, au nom de sa Reine. Les loups prirent la fuite sans demander leurs restes, la queue entre les jambes. La tête penchée sur le côté, bras croisés sur sa poitrine, Vassily observa le petit rituel de la Sorcière. Lambeau de chair arrachée en guise de trophée, comme lui à une époque où il aimait garder quelques souvenirs de ses meilleures victimes. Les épées rangées dans le dos de la Sorcière, elle reporta son attention sur l’Immortel silencieux, le questionnant sur son intervention.

Tol'ko yesli shou interesno. Uniquement si le spectacle est intéressant. Répondit-il en souriant légèrement, annonçant la couleur de leurs origines identiques. Mais il est évident que vous n’avez besoin de personne pour vous défendre. Vous y parvenez très bien toute seule.

L’immortel s’avança, sortant de sa poche un mouchoir en tissu qu’il tendit à la Sorcière pour s’essuyer son visage tâché de sang.

J’ai entendu parler de vous et de votre clan. De votre Reine aussi. Je ne suis pas là pour vous causer du tord, bien évidemment. Malgré mon expérience, je crois que le combat contre vous serait difficile, bien que passionnant.

Lentement, l’homme s’avança, tendant sa main à la jeune femme pour la saluer, ignorant si elle saisir cette main ou non.

Je m’appelle Vassily Ivanov, né en 1498 près de Moscou. J’aimerais en apprendre d’avantage sur vous et sur cette Reine que vous servez. Ashanti Baratte c’est ça ?

Il prenait des risques, il en avait conscience, mais il ignorait comment annoncer la couleur. Il fallait avouer qu’il n’était pas habitué à ce genre de pratiques. Ce n’était pas tous les jours que l’on pouvait trouver quelqu’un de sa lignée et Vassily ne savait comment avancer les choses. Après tout, il n’était qu’un homme intervenu sans aucun droit dans cette bataille gagnée d’avance pour cette jeune Sorcière. Il n’était personne à ses yeux. Il n’avait été personne pour sa famille dès le moment où il avait pris la décision de les abandonner. Qui était-il pour prétendre avec un quelconque droit sur cette femme ? Et pourquoi s’y intéressait-il maintenant ? Était-ce par nostalgie ? Les enfants de l’orphelinat avaient-ils réveillé chez lui une sorte de fibre paternelle un peu tardive ?

Je ne suis pas là pour vous causer du tort, croyez bien. Je crois que nous partageons bien plus de choses que tout ceci laisse à croire. Auriez-vous un peu de temps pour parler avec un vieux Vampire comme moi ? Ou peut-être auriez-vous besoin d’aide pour vous débarrasser de ce corps ?

Tout dépendait des réactions de cette femme. Sorcière du mental, elle pouvait très bien sonder son esprit et y découvrir la vérité. Il en avait conscience. Kali semblait puissante et suffisamment expérimentée pour se débarrasser d’un homme comme lui. Mais Vassily ne savait pas comment annoncer la couleur. Certainement parce que lui-même ne savait pas ou plus, pourquoi il voulait absolument apprendre à la connaître.

▲ ▲ ▲ ▲

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Kali Ivashkov

avatar

Sorcière • Mental



¤ AVATAR : Alycia Debnam Carey
¤ MESSAGES : 33
¤ POINTS : 22
¤ AGE : 26 ans
¤ GROUPE : Sorcière du mental
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 10/06/2018


MessageSujet: Re: You are my blood - Ft. Kali Mar 31 Juil - 19:15


You are my blood
Vassily Ivanov & Kali Ivashkov
Le combat se termine presqu’aussi vite qu’il a commencé. Ce soir pas de massacre, juste une tête tranchée, un unique cadavre à faire disparaître, voilà qui ne sera pas bien compliqué. Les deux loups repartent avec un avertissement, sachant parfaitement qu’à la prochaine erreur leur tête rejoindra celle de leur chef et qu’ils n’espèrent pas avoir un coup d’avance la prochaine fois, ils finiront morts avant même d’avoir engagé la bataille. Pouvoir entrer dans l’esprit de n’importe qui, ça aide à prévoir les coups avant même qu’ils ne soient donnés. Mon regard se plonge dans celui du vampire, russe lui aussi. Mon premier instinct est de me méfier. Ferait-il partit du clan dans lequel j’ai grandi ? L’aurait-on envoyé pour moi ? Ou peut-être appartenait-il au clan ennemi ? Mais non, son visage ne me dit et la Russie est un grand pays après tout.

Je reste malgré tout méfiante alors qu’il se rapproche. Je ne dis rien, j’écoute, j’analyse. J’hésite avant de finir par attraper le mouchoir qu’il me tend. En soit avoir ces traces rouge sur mon visage ne me répugne en rien, j’ai l’habitude d’être couverte du sang de mes ennemis, mais quitte à avoir accepté ce tissu, autant m’en servir. J’essuie donc le sang sur mon visage,  ou peut-être que je l’étale plus qu’autre chose, mais peu m’importe après tout. Ce qui m’intéresse c’est de savoir qui il est et ce qu’il veut, puisque visiblement il a entendu parler de mon clan. Au moins n’est-il pas prétentieux au point de prétendre pouvoir tous nous évincer, un bon point pour lui. Je ne dis toujours rien, regarde cette main qu’il me tend avant de la serrer. Et il se présente finalement, m’offre des renseignements qui me seront utiles, que je pourrais rapporter à la reine. Un vampire aussi vieux qu’il l’est et avec ses capacités pourrait tout à fait l’intéresser.

Il demande à en connaître plus sur moi, plus sur ma reine. Risque ou opportunité ? A voir. Face à mon silence il reprend à nouveau la parole et m’annonce qu’il n’est pas là pour nous causer du tort. Pourtant on dit souvent qu’il n’y a que les coupables qui cherchent à se justifier... Alors de quoi es-tu coupable au juste ? Je ne l’ai toujours pas lâché du regard alors qu’un silence s’installe entre nous. C’est à moi de parler, je le sais, et finalement je me décide enfin à prendre la parole.

- Kali Ivashkov, c’est ainsi qu’on m’a nommé.

Est-ce mon véritable nom pour autant ? Une question à laquelle je n’aurais probablement jamais de réponse. Je sais que mes ‘parents’ n’étaient pas réellement les miens, tout comme mes frères et sœurs ne sont pas de mon sang. Aucune famille n’était réelle dans ce clan, on plaçait des enfants à des adultes qui se chargeaient de nous éduquer, de nous entraîner, de nous apprendre à tuer.

- Et pourquoi pas discuter et se débarrasser du corps en même temps.

Profite, je ne fais pas ce genre de proposition à n’importe qui. En réalité le vampire m’intrigue et si je pouvais me débarrasser de ce corps relativement vite, je décide d’opter pour la version classique histoire de laisser plus de temps au vampire de me convaincre de sa bonne cause.

- Derrière la maison il y a un chantier où du béton attend sagement d'être versé.

Et c’est ainsi que je me penche pour attraper la tête de la sorcière, laissant le corps aux mains du vampire. Oui je profite il faut bien l’avouer, mais un cadavre ne doit pas peser bien lourd pour un membre de son espèce après tout. Et c’est ainsi que je marche aux côtés du vampire, tenant chacun un morceau du cadavre comme si c’était une situation tout à fait banal.

- Que voulez-vous savoir à propos d’Ashanti ? Prenez garde à vos questions, ce serait dommage que je vous prenne pour un ennemi.

En réalité je ne me doute pas que c’est à moi qu’il s’intéresse. Qui suis-je à part une guerrière prête à risquer sa vie pour sa reine ? En ce qui me concerne généralement on veut simplement m’éliminer, pas apprendre à me connaître. Ma reine en revanche intéresse bien plus et ils ont raison, elle pourrait aussi bien leur apporter la paix que la déchéance. Et toi, Vassily, que veux-tu exactement ?

⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
Vassily Ivanov

avatar

Vampire • Clan Sud Est



¤ AVATAR : Tom Hiddleston
¤ CRÉDITS : swan x signy x Hannah
¤ MESSAGES : 85
¤ POINTS : 44
¤ AGE : 37 / 520 ans
¤ ZONE LIBRE :
• Directeur d'Orphelinat - cherche employé(e)s


Rp : 3/3 - Full
¤ GROUPE : Vampire, clan Sud
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 27/04/2018


MessageSujet: Re: You are my blood - Ft. Kali Ven 3 Aoû - 15:58

feat. @Kali Ivashkov
▲ ▲ ▲ ▲

La jeune femme se présenta sous l’identité connue par Vassily. C’était une bonne chose. Son informateur ne s’était pas trompé et la jeune Sorcière ne lui mentait pas. Cela pouvait cependant être une fausse identité Vassily savait qu’elle avait été élevée par une famille qui n’était pas la sienne, pas la leur. Pourtant, c’était bel et bien le sang de l’Immortel qui coulait dans les veines de la jeune femme. Et, étrangement, il se sentit fier de la voir, si belle, si forte, si guerrière. Elle semblait être une femme droite et impressionnante, qui n’avait visiblement peur de rien et de personne. Une femme au caractère bien trempé qui proposa à Vassily de discuter tout en se débarrassant du corps sans vie. Il en fut satisfait, acceptant d’un signe de tête. Au moins, leur rencontre ne serait pas écourtée.

Très bien, je vous suis Kali.

Et c’est ce qu’il fit. Bien évidemment, ce fut lui qui porta le corps de la défunte Sorcière. Elle ne pesait pas bien lourd sur son épaule lorsqu’il l’attrapa. L’un à côté de l’autre, les deux surnaturels se mirent en route. Vassily réfléchissait. Comment aborder la chose ? Quelles seraient ses réactions ? Aborder le sujet de cette femme qu’elle servait semblait être une bonne chose. Il était vrai qu’avoir des informations sur cette soit disant Reine était important. Après tout, il fallait autant connaître ces amis potentiels que ces ennemis éventuels. Et s’il voulait pouvoir revoir Kali, il était important pour lui de savoir à qui il avait à faire.

Ce fut la jeune femme qui brisa le silence et reprit la parole. Tout naturellement, le sujet portait sur Ashanti Baratte, la fameuse Sorcière dont le nom commençait doucement à s’élever dans les bas-fonds de Londres. Vassily avait quelques connaissances de toutes races, dans bien des milieux. À son âge, l’inverse aurait été étonnant après tout.

Je ne souhaite prendre part à aucune guerre Kali et m’attirer des ennuis ne m’enchante guère. Si vous vous renseignez sur moi, vous apprendrez que je suis Directeur d’un Orphelinat pour jeunes surnaturels. Je n’ai donc aucun intérêt à m’attirer des ennemis et des ennuis. J’ai des enfants à protéger. C’est pourquoi j’aimerais savoir si votre Reine compte mettre la ville à feu et à sang. Elle peut bien faire ce qui lui chante, mais si mes enfants courent un risque, je me dois de le savoir pour les protéger.

Ils arrivèrent au niveau du chantier où effectivement, tout était prévu. Un trou, assez grand, était fait, attendant la dépouille de la Sorcière. Vassily la fit tomber dedans sans ménagement ou douceur quelconque. Il ne connaissait pas cette femme et se moquait royalement d’elle et de ce qu’elle avait bien pu faire. Vassily resta silencieux le temps de laisser Kali faire ce qu’elle avait à faire. Le béton se mit à couler de la bétonnière de chantier et le corps fut doucement ensevelit à tout jamais.

En réalité Kali, dit-il en se tournant vers elle, Je vous doit toute la vérité. J’ai à mes côtés quelques enquêteurs qui travaillent pour moi depuis bien des années. Il y a quelques jours, l’un d’eux est venu me voir en me disant qu’une Sorcière avait été trouvé… Une Sorcière de ma lignée. Une Guerrière… Vous. Un silence, léger, rapide, fut marqué. Vous ne cherchez certainement pas une famille, je crois que vous en avez une. Mais j’avais besoin de savoir qui vous êtes… Et ce que vous faites avec cette Sorcière. Je ne me mêlerai pas de votre vie, soyez en certaine Kali, sauf si vous le souhaitez… Mais … j’aimerais beaucoup en savoir plus sur vous.

Vassily venait de mettre les pieds dans le plat, se jetant à l’eau. Quand aurait-il dû le faire ? Il n’y avait pas de moment pour ça, ni autour d’un bon plat, ni autour d’un verre d’alcool. S’il était doué pour apaiser les chagrins d’enfants ayant eu un cauchemar, il n’était pas le plus doué pour parler avec une femme de son sang dont il ne connaissait rien. Il avait beau avoir une infante certainement plus jeune que Kali, cela ne changeait rien. Vassily savait être un père ou une sorte de mentor. Il savait aider et le faisait plutôt bien. La preuve avec Hannah, cette jeune nécromancienne qu’il aidait sans rien attendre en retour. Vassily n’avait rien prévu et ne savait pas ce qu’il attendait de cette rencontre avec Kali. Il ne voulait ni être un père, ni un grand-père et encore moins un amant. Un allié peut-être ? Aucune idée. Pour une fois, Vassily n’avait aucune idée de ce qu’il voulait. Et c’était suffisamment rare pour le souligner.

▲ ▲ ▲ ▲

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Kali Ivashkov

avatar

Sorcière • Mental



¤ AVATAR : Alycia Debnam Carey
¤ MESSAGES : 33
¤ POINTS : 22
¤ AGE : 26 ans
¤ GROUPE : Sorcière du mental
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 10/06/2018


MessageSujet: Re: You are my blood - Ft. Kali Sam 11 Aoû - 15:23


You are my blood
Vassily Ivanov & Kali Ivashkov
Nous avançons côte à côte, chacun avec un morceau du cadavre de la sorcière. Elle ne risque plus d’embêter grand monde dans cet état. L’air frais de la nuit m’est complètement insensible tandis que nous contournons le bâtiment. Tel un vampire, il n’y a pas grand chose capable de m’atteindre, j’attends même parfois de trouver ce qui en sera capable. La conversation reprend, j’attends de savoir ce qu’il veut à ma reine avant de me décider sur son sort, Ashanti n’apprécie pas que des étrangers se mêlent de ses affaires. L’homme m’avoue qu’il est directeur d’un orphelinat pour surnaturels, ce qui involontairement me fait penser à mon ancienne vie, mon ancienne famille. Là-bas aussi il y avait de nombreux enfants surnaturels, à la différence qu’on ne les protégeait pas, on les entraînait pour les envoyer au front remporter une guerre qui n’aura jamais de fin. J’ai aimé si fort cette famille qu’il m’est encore impossible de la détester aujourd’hui, malgré leur trahison, bien qu’à leurs yeux ce soit moi la traître.

- Je puis vous assurer qu’aucun de vos enfants ne courra le moindre danger tant que vous ne cherchez pas à l’affronter. Ashanti n’élimine que ses ennemis et ils sont déjà bien assez nombreux pour se préoccuper de ceux qui ne lui veulent aucun mal.

Et s’il le faut je veillerai moi-même à ce qu’Ashanti ne s’intéresse pas à eux. Pourquoi ? Peut-être parce que d’une certaine façon, son combat m’intéresse. Peut-être parce que j’aurais aimé plus jeune atterrir dans un orphelinat avec un directeur qui se soucis réellement de ses enfants plutôt que là où j’ai été. Non je ne regrette pas, je n’aurais pas été la femme que je suis aujourd’hui si on m’avait couvé, mais forcément parfois je m’imagine quelle autre femme j’aurais pu devenir si mon passé avait été différent.

Nous nous arrêtons sur le chantier, balançant la tête et le corps dans le trou sans ménagement. A quoi bon prendre soin des morts, surtout s’il s’agit d’ennemis. Je contourne le vampire et active la machine qui permet au béton de s’écouler, recouvrant totalement le corps mort de la sorcière. Demain je m’occuperai de sonder quelques esprits pour leur rappeler qu’ils ont travaillé tard dans la nuit afin de pouvoir avancer plus rapidement leurs travaux. Mes yeux observent toujours le béton couler lorsque le vampire reprend, m’avoue des choses que je ne pensais pas entendre ce soir, ni même jamais d’ailleurs. Je relève les yeux vers lui et reste de marbre lorsque la vérité quitte ses lèvres. Famille ? Je le scrute, essayant d’y trouver une quelconque ressemblance entre lui et moi. Il poursuit. Il termine et je n’ai toujours rien dit, pas réagit. Un silence s’installe entre nous et il me faut plusieurs longues secondes avant de finalement le briser.

- Vos hommes ne vous ont donc pas renseigné ? On m’a éduqué pour devenir une arme de guerre, voilà qui je suis.

Et j’ai terrassé bon nombre de mes ennemis. J’ai fait couler des litres de sang, arraché des centaines de vies. Mon existence n’a tourné qu’autour de la guerre des surnaturels, je ne suis rien d’autre, je ne suis rien de plus. Je n’ai pas spécialement envie d’être autre chose, c’est trop tard aujourd’hui. Je ressens alors comme ce besoin étrange de le... fuir, je crois. J’ai ce besoin de me mutiler jusqu’à en oublier complètement cette rencontre. Pourquoi ? Je ne sais pas, je n’en ai pas d’explications. Je m’approche du vampire jusqu’à m’arrêter juste devant lui, relevant la tête pour pouvoir le regarder dans les yeux.

- Personne ne s’en prendra à vos enfants, mais je ne peux pas être cette enfant pour vous. Je vous briserai le cœur.

Car mon passé n’a rien de glorieux. Car je ne peux pas aimer ni le plus fidèle de mes alliés, ni un homme sortit de nulle part pour m’annoncer qu’il est de ma famille. Pourquoi vouloir créer un lien aujourd’hui ? Il y a quelques années j’aurais été ravie de le suivre, à la recherche désespérée d’une nouvelle famille pour m’accueillir, j’étais seule et en danger mais c’est Ashanti qui m’a trouvé, elle qui m’a libéré. Elle est devenue ma famille et je ne peux pas en avoir deux à la fois.

- Vous m’avez l’air d’être un homme bon, ne perdez pas votre temps avec moi.

⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
Vassily Ivanov

avatar

Vampire • Clan Sud Est



¤ AVATAR : Tom Hiddleston
¤ CRÉDITS : swan x signy x Hannah
¤ MESSAGES : 85
¤ POINTS : 44
¤ AGE : 37 / 520 ans
¤ ZONE LIBRE :
• Directeur d'Orphelinat - cherche employé(e)s


Rp : 3/3 - Full
¤ GROUPE : Vampire, clan Sud
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 27/04/2018


MessageSujet: Re: You are my blood - Ft. Kali Dim 12 Aoû - 9:42

feat. @Kali Ivashkov


▲ ▲ ▲ ▲

La Sorcière se mit à parler. Au moins, elle ne s’était pas mise à rire comme une folle pour se moquer de l’Ancien et n’avait pas non plus pris la fuite. Vassily prit ça comme une bonne chose, preuve qu’elle pouvait, quelque part, être intéressée par cette révélation. Avant de le rejoindre, elle dévoila une chose dont Vassily n’avait pas été certain tant, les traces de Kali avaient été difficiles à retrouver. Il ignorait dans quoi elle avait pu être enrôlée exactement dès son plus jeune âge. Une machine de guerre ? Cela ne l’étonna guère. Les Russes n’étaient pas connus pour leur tendresse et la maîtrise du combat, ainsi que la violence de Kali, ne pouvaient venir que d’une éducation particulièrement stricte et violente. Mais cela voulait-il dire qu’elle n’était bonne qu’à ça ? Qu’à tuer encore et encore ? Il plissa les yeux, curieux d’en savoir plus.

En effet, je l’ignorais avoua-t-il lorsqu’elle s’approcha de lui, levant les yeux pour regard le Vampire bien plus grand qu’elle. Regards plongés l’un dans l’autre, Vassily aurait aimé se glisser dans ses pensées pour y trouver quelques informations précieuses, ne serait-ce que pour savoir ce que ses traits sans émotions pouvaient bien cacher.

Encore une fois, la Sorcière lui confirma que personne ne s’en prendrait à ses enfants. Un peu plus tôt, avant qu’il ne lâche la véritable raison de sa présence, elle lui avait annoncé que ses enfants ne risquaient rien, ni son orphelinat, tant qu’il ne se mettait pas en travers de la route de cette fameuse Reine Ashanti. Là n’était pas son but, bien évidemment. Vassily agissait toujours, et en priorité, pour le bien de ses gamins. Ses décisions étaient prises en fonction de leur bien-être et de leur sécurité. Peu importe vers qui il pouvait tanguer, il y avait toujours une bonne raison dans les choix qu’il prenait. En revanche, Kali ne pensait pouvoir être une enfant pour lui, disant qu’elle lui briserait le cœur, ce qui fit sourire l’immortel. Elle ne pouvait savoir à quel point son cœur avait déjà été brisé, à quel point il était maintenant irréparable. La suite fut bien plus étrange. Kali ne voulait pas qu’il perde son temps avec elle parce qu’il lui semblait être quelqu’un de bien. Et donc, s’il avait été un monstre, aurait-elle accepté de passer du temps avec elle ? Il souriait le vieux Vampire, presque touché.

J’ai passé les cent soixante-dix premières années de ma vie vampirique à tuer, massacrer, torturer des innocents. J’ai plus de sang sur les mains que vous, je pense. Bien qu’il ne s’agisse pas d’une compétition. Je ne suis pas un Saint Kali, je tue encore, mais plus pour les mêmes raisons. Certains diront que j’essaye de m’acheter une conscience pour faire oublier tous les massacres que j’ai pu commettre… J’ai juste envie de croire qu’il faut savoir s’apaiser pour ne pas se faire tuer. Car des ennemis, il en avait lui aussi. Des veuves épeurées qui cherchaient à se venger, et bien d’autres encore. Sorcière du mental n’est-ce pas ? Vous pouvez accéder à mon esprit pour y trouver tout ce que vous voulez, mais croyez moi, derrière les images de mes gamins et moi se cachent un monstre dont les pulsions tendent à se réveiller ces derniers temps.

À croire que certaines rencontres, certains attachements, poussaient sa monstruosité à vouloir s’échapper à nouveau. Non pas pour tuer par plaisir, quoi que, mais par vengeance cette fois. Et Vassily savait qu’une fois le monstre lâché, il serait difficile de le remettre en cage.

Je n’ai aucunement envie de faire de vous une héritière modèle ou une fille à son papi… Surtout que, avouons le, je n’ai pas du tout la tête d’un papi. Il souriait, amusé, cherchant certainement à détendre l’atmosphère. Je ne sais pas ce que j’attends de tout ça. J’ai abandonné ma femme et mes deux jeunes jumelles lorsque ma Créatrice a fait de moi celui que je suis. J’ai durant plusieurs années fait suivre mes filles, les leurs et ainsi de suite. Puis j’ai abandonné, transporté par ma folie sanguinaire, par mon cœur brisé par celle que j’aimais. Oui, mon cœur est brisé depuis bien longtemps et rien n’a jusqu’ici pu le réparer entièrement. Alors pour ça, vous n’avez pas à vous en faire Kali, je suis résistant. Vous ne risquez pas de me faire du mal. Enfin… pas comme ça en tout cas.

Observant les alentours, Vassily hésita avant de faire une proposition à la jeune femme.

Accepteriez-vous de boire un verre avec moi ? Dans un pub ou chez moi, comme bon vous semble. Après ça vous serez libre de choisir, vouloir nouer un lien, apprendre à nous connaître, ou oublier cette rencontre et continuer nos vies comme avant...

Elle était entièrement libre la jeune femme. En aucun cas, Vassily ne la forcerait à faire quoi que ce soit.


▲ ▲ ▲ ▲

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: You are my blood - Ft. Kali

Revenir en haut Aller en bas
You are my blood - Ft. Kali
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Episode 8: Thicker than Blood & Deeper than Water.
» armée blood axe en construction
» Blood & Chocolate ou Le gout du sang.
» [1500 pts] blood axes
» Liste Blood Ravens (BA) Cypher Table #3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moon's Spell :: BIENVENUE A LONDRES :: Le Sud de la Tamise-
Sauter vers: