RSS
RSS



AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


''Moon's Spell'' s'inspire du roman ''Salem'' de Sandra Triname. Les autres sources sont diverses et variées.
Redécouvrez certaines races avec des manières de jeux exclusives qui pourront vous ravir. ''Moon's Spell'' cherche plusieurs
PV's très importants pour le développement du jeu. Personnages construits mais libres en plusieurs points, ils ont tous des
liens entre eux. N'hésitez pas, inscrivez vous !



Partagez|

La chamane au fond du jardin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Jodie Rowley

avatar

Humaine
Admin



¤ AVATAR : Candice Accola
¤ MESSAGES : 515
¤ POINTS : 247
¤ MULTIS : Aaron Davis - Hannah Johnson - Alex Blackwood
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE :

¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/01/2018


MessageSujet: La chamane au fond du jardin Lun 16 Juil - 16:49






La chamane au fond du jardin


Noah & Jodie


Messagerie. Encore...

Elle cherche, quelque part dans son esprit, si Nikolaj a une raison de faire le mort et de ne pas lui répondre. Des fois, il ait un peu étrange et, elle n'est pas certaine qu'il est besoin d'une raison pour filtrer ses appels. Sauf que, cette fois, elle s'inquiète sans vraiment savoir pourquoi. C'est quand elle s'aperçoit que ses doigts tapotent nerveusement sur son bureau, que Jodie se décide à se lever pour aller chercher des réponses, incapable de rester ici à ne rien faire. La blonde se retrouve rapide dans une pièce adjacente à celle qu'elle occupe, pour tomber sur une louve qui fait office d'infirmière.

« Sophia ? » Une fois l'attention captée, elle enchaîne en désignant la porte de sortie. « J'ai quelque chose à faire et... »

ça se sent à sa voix que ça l'ennuie de partir mais, en même temps, Sophia ne passe pas à côté de cette inquiétude qui se fait sentir chez Jodie.

« Je t'appelle s'il se passe quelque chose. »
« Merci. »

Jodie elle apprécie ce côté-là chez Sophia, d'ailleurs une des raisons de son embauche. Elle a ce côté presque maternelle, cette capacité à comprendre les gens avec son côté empathique. Un trait de caractère qui fait un peu écho à celui de Jodie et qui fait que les deux arrivent très bien à s'entendre, sans avoir besoin de longs discours.

*****

C'est à la porte de Daniel qu'elle frappe. Ce loup qui leur était venu en aide quelques jours plutôt alors que, Nikolaj et Jodie s'étaient retrouvés face à des vampires. L'humaine ne garde pas un très bon souvenir de cette partie de la soirée, à cause de ce qu'elle y a vu et de la manière dont ça s'est fini. Cela dit, elle est consciente que l'intervention de Daniel a été salutaire et, ça lui a également permis de comprendre que lui et Nikolaj étaient plutôt proches. Une question d'Alpha et de bêta qui lui échappe encore complètement.

Jodie apprend assez vite qu'elle n'est pas la seule à s’inquiéter et, qu'elle n'est pas la seule qui n'a pas de réponse de la part de Nikolaj. L'Alpha semble avoir disparu et, Daniel, il n'a pas beaucoup de temps à lui accorder puisqu'il ne cesse de lancer des opérations pour le retrouver. Y a cet espèce de poids qui lui tombe sur les épaules quand elle comprend qu'elle est impuissante. Qu'est-ce qu'elle peut faire, elle, l'humaine dans un monde de loups ? Battre la campagne avec un odorat qui ne fait pas la différence entre une fraise et une framboise ? Allez affronter une armée de vampires qui la boufferaient en 2 secondes ? Jodie, elle sait soigner des gens et faire des bouquets de fleurs. On a déjà vu plus utile dans la disparition d'un alpha !

Daniel lui dit qu'il la tient au courant et il va pour congédier quand il pense à quelque chose. Quelques instants plus tard, il revient vers elle avec une adresse inscrite sur un bout de papier en lui disant de se rendre à cet endroit. Noah Prescott, la chamane de la meute. Jodie, elle ne comprend pas trop l'utilité qu'elle peut avoir auprès d'une sorcière mais, très vite, Daniel explique que, vu le lien qu'elle a avec Nikolaj, ça pourra peut-être aider la chamane à le localiser. Ça reste du charabia pour Jodie qui, en réalité, n'a jamais eu à faire à une sorcière. Elle sait bien que ça existe, la Saint-Patrick a été une bonne démonstration de leur existence mais, elle n'y connaît rien. Cela dit, qu'est-ce qu'elle a à perdre ?

*****

Elle gare sa vieille voiture, qui semble fortement sur la fin, près de l'adresse indiquée. Les mains sur le volant, elle penche la tête par-dessus pour avoir une vue sur le cottage et, ça la fait sourire. Elle trouve l'endroit hors du temps, il est presque difficile de se croire en ville. C'est cliché mais, il y a ce côté rustique qui, selon elle, colle assez bien avec l'idée qu'elle peut se faire d'une chamane. Une inspiration plus tard, elle vérifie dans le rétroviseur intérieur que son foulard est bien ajusté autour de son cou. Une morsure dégueulasse à cacher, Ethan ne l'a pas loupé quand il l'a mordu dans son délire. Jodie a bien fait quelques points pour limiter les dégâts mais, elle ne dispose pas de la capacité régénératrice des loups et des vampires. Elle sait très bien qu'un foulard, par ce temps, c'est un peu suspect mais elle compte sur le fait que ça passe pour une coquetterie plus que pour cacher une morsure. Ça passerait sûrement plus si, elle avait autre chose qu'un jean, t-shirt et converses aux pieds.

Dehors, elle soupire quand, après s'être acharnée sur sa portière, elle comprend que la clé ne veut plus tourner pour verrouiller les portes. Il va vraiment falloir qu'elle change de voiture... Pensée qui la ramène à Nikolaj et sa proposition de lui en offrir une, après avoir voir l'état de la sienne. L’inquiétude, qui n'était pas vraiment partie, revient au premier plan. Assez pour ne plus la faire hésiter à aller vers la porte de la maison faite de pierre et de bois. Elle frappe à cette nouvelle porte, lèvre inférieure légèrement pincée alors qu'elle passe d'un pied à l'autre. Inconsciemment, elle se remet à tripoter le vieux bracelet brésilien – rafistolé dans tous les sens – qu'elle porte au poignet. Vieux souvenir, de la première personne qu'elle a perdue dans sa jeunesse.

« Salut. » Qu'elle lance quand la porte s'ouvre. Dans d'autres circonstances, son sourire n'aurait pas été empreint d'une certaine inquiétude. Dans d'autres circonstances, elle n'aurait pas été hésitante sur la manière d'aborder une personne. « Je, euh... » Elle pointe la direction de la ville alors que ça ne sert à rien. « C'est Daniel qui m'a dit de venir. » Est-ce qu'il avait un nom ? Oui, forcément qu'il a un nom mais, elle ne le connaît même pas. « Parce que... Euh... Bah, en fait, je ne suis pas vraiment certaine de comprendre pourquoi. » Et, finalement, c'est un sourire qu'elle laisse passer. Entre la gêne et l'amusement de la situation. « Je connais Nikolaj. »

Peut-être que cette précision servirait à Noah pour comprendre quelque chose. Ce qui est certain c'est que Jodie, elle est incapable de dire qu'elle le connaît bien ou pas. Elle ne sait même pas qu'il se montre lui-même avec elle, parce qu'elle n'a eu que rarement l'occasion de le voir agir avec d'autres personnes. Elle ne sait pas, Jodie, qu'il se montre sous un autre jour avec elle, comparé aux autres. Elle ne sait pas définir ce qu'il y a entre eux deux parce que, c'est tellement particulier qu'elle n'est pas certaine de réussir à mettre un terme dessus. Et c'est peut-être parce qu'elle est incapable de mettre des mots sur cette relation qu'elle change, sans vraiment le vouloir, de sujet en désignant l'ensemble de la propriété.

« J'adore cet endroit.  » C'est un peu amusé, et surtout inquiète qu'elle laisse passer la suite. « Finalement, j'aurais peut-être dû accepter quand il a voulu me prendre un endroit dans le nord de Londres. Y a des coins sympas.  »




par humdrum sur ninetofive


Revenir en haut Aller en bas
Noah Prescott

avatar

☽Chamane☾
Meute du Nord



¤ AVATAR : Hannah Simone
¤ CRÉDITS : Shiya
¤ MESSAGES : 183
¤ POINTS : 92
¤ AGE : 32 ans
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 12/02/2018


MessageSujet: Re: La chamane au fond du jardin Mer 18 Juil - 16:53


 
La chamane au fond du jardin
Jodie & Noah

     
Penchée sur l’évier, Noah rempotait délicatement quelques bulbes en prévision de l’automne. L’été avait à peine commencé, mais elle se projetait déjà sur les quelques récoltes de plantes utiles qu’elle allait pouvoir faire dans deux ou trois mois. A bien y regarder de plus près, il y avait déjà un sacré paquet de pots en tout genre qui trônaient dans sa cuisine et qui prenaient une partie de la pièce à vivre. Elle avait peut-être un peu abusé, cette année… Il faut dire que les changements qui s’opéraient dans le monde pour les surnaturels la laissait perplexe. Et à son échelle, les nouveautés qu’engendrait l’arrivée du petit dernier des Keegan à la tête de la meute du nord ne l’aidaient pas à se sentir très sereine. Alors faire ce travail lui plaisait et lui occupait l’esprit. Le lui vidait aussi, de toutes les interrogations qu’elle avait, des doutes quant à sa présence dans cette meute qui manifestement ne correspondait pas tout à fait à ses valeurs, dans ce quartier de Londres dans lequel elle était surveillée, et même dans cette ville qui lui en faisait toujours voir de toutes les couleurs.

Ces derniers jours, son intuition aussi, ne la laissait pas en paix. Ses rêves lui laissaient deviner que quelque chose n’allait pas, la présence d’esprit lupin dans son sillage non plus. Son regard s’attarda d’ailleurs quelques instants sur le grand loup noir, au travers de la fenêtre de la cuisine avant d’enchaîner sur le dernier pied de sauge qui avait drôlement grandit en quelques semaines. La chamane savait parfaitement qui avait été cet animal dont l’aura d’alpha n’avait pas terni, même dans l’au-delà. Mais elle ne se sentait pas encore assez forte pour lui faire face. Alors ils se surveillaient mutuellement et s’observaient. Une présence constante qui lui donnait l’impression d’être jugée et qui avait une fâcheuse tendance à développer chez elle une paranoïa qui n’était pourtant pas dans sa nature. Les doutes de la jeune femme en étaient d’autant plus présents et l’empêchaient d’agir comme la chamane de la meute, une place que certains loups, les plus fidèles à Nikolaj, ne l’aidait pas non plus à prendre.

La sauge avait enfin une meilleure mine lorsque Noah entendit des coups à la porte d’entrée. Elle chopa un torchon dans lequel elle essuya ses mains pleines de terre et se retrouva face à une charmante petite blonde.

« Salut. »

Elle répondit par mimétisme puisque la jeune femme semblait être aussi dubitative que Noah sur sa présence sur le pas de sa porte. Malgré tout, le nom de Daniel fit lever les sourcils de la chamane en même temps qu’un léger sourire se dessinait sur ses lèvres. Daniel, c’en était un sur qui elle pouvait s’appuyer au sein de la meute du nord, bien que dans les apparences, c’était plutôt l’inverse qui se produisait du fait de la jeunesse du loup qu’il portait en lui. Mais sa présence amicale était presque une bénédiction pour la chamane. En revanche, le sourire se crispa un peu lorsque la blonde cru bon de l’informer de sa relation avec Nikolaj. Du coup, la paranoïa se remit en route.

« "Vous prendre un endroit" ? Il a pas voulu dire, vous pendre à un endroit ? » Une réplique sarcastique et qui marquait bien la grande méfiance que ressentait à cet instant Noah. « Enfin bon, oui, je m’y sens bien effectivement. Et je n’ai pas l’intention d’en partir. »

Une réponse un peu sèche. C’était un message codé, cette remarque sur sa maison ? Une allusion douteuse sur sa présence non désirée par certain dans ce coin de la ville ? Un sous-entendu sur un potentiel remplacement ? Les yeux légèrement plissés, elle observa sans retenu, la jeune femme qui lui faisait face. Ce n’était pas une louve. Peut-être une sorcière ? Auraient-ils été assez tordus pour envoyer quelqu’un pour la surveiller, voir l’interroger mine de rien ? A cette idée, Noah bouscula un peu Jodie pour sortir sur le perron.

« Franchement, les gars ! Je rempote des plantes, j’suis pas en train d’organiser une orgie avec des vampires ! »

Le mouvement de ses bras trahissait son agacement et le torchon qui s’agitait dans tous les sens en était la victime. La jeune femme regarda autour d’elle, s’attendant presque à voir débouler deux ou trois loups de derrière les fougères. Mais rien. Ses sens mystiques ne lui indiquaient pas non plus une quelconque présence lupine dans les parages. Et ce silence, uniquement perturbé par le croassement moqueur du corbeau perché sur le toit, sembla la faire redescendre.

« Je vois … » Ses bras retombèrent le long de son corps et son regard revint sur Jodie. « En fait, vous trouvez vraiment l’endroit sympa, c’est ça ? ».

Elle se passa une main sur le front, y étalant la terre qui y restait. Il fallait absolument qu’elle se reprenne si elle ne voulait pas finir comme sa grand-mère, vieille, seule et folle. Son regard se reposa sur Jodie, lui adressant un sourire un peu las. Si son empathie n’avait pas été éclipsée par ses suspicions débiles, elle aurait pu voir que cette jeune femme ne semblait pas être des plus sereines. Elle aurait même pu faire un lien entre ses pressentiments et cette venue inattendue. Noah finit par s’avancer vers elle, une main en avant.

« Enchantée, je m’appelle Noah ! Vous voulez un truc à boire ? »

Une reprise de conversation sur le ton naturel et chaleureux qui lui était habituel et qui contrastait avec le comportement qu’elle venait d’avoir. C’était sans doute pour tenter de mieux faire oublier ce rapide épisode gênant… Rentrant de nouveau dans la maison, elle se passa les mains sous l’eau avant de sortir deux grands verres et un pichet dans lequel flottaient tout un tas d’herbes et de tranches de citron qu’elle disposa sur un plateau.

« Même si vous ne savez pas trop ce que vous faites là, Daniel ne vous a pas envoyé ici par hasard, non ? »

Noah se doutait que ça allait tourner autour de la meute. Mais elle souhaitait entendre la jeune femme pour éviter de faire de nouveaux des suppositions à côté de la plaque.
Revenir en haut Aller en bas
Jodie Rowley

avatar

Humaine
Admin



¤ AVATAR : Candice Accola
¤ MESSAGES : 515
¤ POINTS : 247
¤ MULTIS : Aaron Davis - Hannah Johnson - Alex Blackwood
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE :

¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/01/2018


MessageSujet: Re: La chamane au fond du jardin Mer 18 Juil - 22:03






La chamane au fond du jardin


Noah & Jodie


Au moins, le prénom de Daniel se suffit à lui-même, ce qui évitera à Jodie de se sentir un peu conne si on lui demande un nom de famille. Un soulagement de courte durée quand, sans comprendre pourquoi, le visage de la chamane semble se tendre un peu. Mais, très vite, c'est au tour de Jodie de hausser un sourcil à la réflexion concernant Nikolaj. L'espace d'un instant, elle se demande même si elles parlent de la même personne parce que, non, elle ne s'est pas trompée sur ce qu'il a dit.

« Euh... » En vrai, elle est un peu étonnée par sa réponse, autant que par le ton employé. « Non, il était bien question de logement. »

Jodie a définitivement loupé un épisode quelque part. Elle cherche ce qu'elle a pu dire qui peut prêter à confusion, quelle phrase elle a mal tournée pour que la conversation commence de cette manière. Pourquoi Noah se sent obligée de préciser qu'elle ne veut pas partir ? Jodie, elle voulait juste souligner que l'endroit était sympa, pas qu'elle allait la chasser pour prendre possession des lieux. Elle en serait incapable. Alors, elle ouvre la bouche, désireuse de reformuler ses paroles de la meilleure manière pour ne pas créer de mal-entendus. Jodie n'a pas le temps de sortir le moindre mot que, déjà, la chamane la pousse pour sortir. Ok. On aura déjà vu mieux comme première approche.

« Euh ? »

Elle lève une main, comme une autorisation à parler alors que Noah elle parle... Au vent ? A des gens invisibles pour Jodie ? Mais, alors qu'elle baisse la main, elle se dit que la prochaine fois, elle se renseignera sur les sorcières avant de débarquer à l'improviste. Parce que là, Jodie, elle est juste complètement paumée. Quand Noah se tourne à nouveau vers elle, l'expression de son visage changée, Jodie elle affiche un air presque navré dans un léger haussement d'épaule.

« Oui ? » Oui elle trouve vraiment l'endroit sympa mais, cette affirmation se transforme en question parce qu'elle ne sait plus ce qu'elle doit dire ou non.

Faut bien avouer que, quand Noah finit par tendre une main dans sa direction, Jodie elle hésite un très court instant. Est-ce qu'elle ne va pas finir dans le fond d'une marmite ? Pas qu'elle veut jouer sur les clichés mais, pour le coup, Noah elle a l'air d'être un peu barge. Est-ce que c'est un trait commun aux sorcières ? Est-ce que c'est spécifique à la chamane, perdue dans une maison hors du temps ? Sauf qu'il est question de Nikolaj, et si elle ne comprend pas comment elle peut aider, ça vaut le coup d'essayer. Sa main se tend pour serrer celle de Noah.

« Jodie. Je suis désolée, j'aurais dû commencer par-là. » Et éviter de parler de la maison, apparemment. « C'est gentil, je veux bien bien. Merci. »

Le sourire est revenu et, elle évite soigneusement de se dire que la boisson est peut-être une sorte de potion pour, ensuite, la mettre dans une marmite. Noah semble repartir sur des nouvelles bases, autant essayer de suivre le mouvement. Jodie se garde, tout de même, de parler de la trace de terre sur le front. Il ne faudrait pas que Noah pense qu'elle en parler pour s'accaparer ce bout de visage ! Pendant que la chamane se lave les mains, Jodie elle jette un œil aux différents pots de plantes. Aux TRES nombreux pots de plantes.

« Vous prenez de l'avance pour cet autonome ? »

Sauf que sa question, elle est prononcée en même temps que celle de Noah. Ça fait rire légèrement Jodie, qui se sent un peu bête de chercher un sujet de conversation alors que, techniquement, elle est là pour quelque chose en particulier. Au moins, la chamane, elle entre directement dans le vif du sujet. Jodie agite la main, comme pour effacer sa propre question, avant d'afficher un air incertain sur le visage.

« En fait, je suis allée le voir parce que je n'ai pas de nouvelles de Nik et que, bah... » Haussement d'épaules un peu gênée. « Je suis un peu inquiète. » Elle est vraiment très inquiète. « Et, euh... » Elle se gratte le haut du crâne, ne comprenant même pas la suite de ses propres mots. « Il m'a dit de venir ici parce que, apparemment Nik a vraiment disparu et que je pourrais peut-être vous aider à le retrouver... Une question de lien entre lui et moi. »

Sauf que Jodie ne comprend pas ce que sa relation avec Nik vient foutre là-dedans. Pour le coup, elle a l'impression que c'est elle qui va passer pour une folle à sortir des trucs de ce genre. Son regard se perd, un instant, sur les feuilles qui voguent à la surface du pichet d'eau. Le temps pour elles d'identifier les plantes en question. Avoir eu sa propre boutique de fleuriste pendant quelques années, ça aide à avoir des notions dans les fleurs et les plantes.

« ça veut dire quelque chose pour vous ? » Elle relève son regard vers Noah. « Parce que, pour moi, c'est juste du charabia. J'vois pas trop comment je peux être utile à quoi que ce soit. »

Je ne suis qu'une humaine. Qu'elle a envie d'ajouter avant de se retenir. Si elle préfère oublier l'épisode de dehors, elle reste un peu sur la réserve sur ce qu'elle pourrait bien dire.




par humdrum sur ninetofive


Revenir en haut Aller en bas
Noah Prescott

avatar

☽Chamane☾
Meute du Nord



¤ AVATAR : Hannah Simone
¤ CRÉDITS : Shiya
¤ MESSAGES : 183
¤ POINTS : 92
¤ AGE : 32 ans
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 12/02/2018


MessageSujet: Re: La chamane au fond du jardin Mar 24 Juil - 17:08


 
La chamane au fond du jardin
Jodie & Noah

   
Pas rancunière, la blonde. Pas spécialement effrayée non plus du cirque que venait de lui faire Noah puisqu’elle accepta de mettre un pied dans la maison.

« Non, non, vous en faites pas. Vous n’avez pas à vous excuser. Ça ne m’aurait pas empêché de faire … Ben … Ca, là … »

Et la chamane montra vaguement le perron de la maison en se mettant à rire et en agitant la main dans tous les sens à la Jack Sparrow, pour signifier une petite folie passagère. Sans pour autant la nommer ainsi. Une façon peut-être un peu bancale de faire comprendre à Jodie qu’il ne fallait pas trop y faire attention. Et une façon aussi de dédramatiser sa réaction, pour elle-même. Parce qu’elle se sentait presque ridicule. Presque. Mais surtout un peu mal à l’aise parce que ça ne lui ressemblait pas spécialement. Ça ressemblait d’avantage à un comportement qu’aurait pu avoir sa taré de grand-mère. Il allait vraiment falloir qu’elle prenne du recule …

Quoi qu’il en soit, Jodie devait avoir quelques notions de jardinerie puisqu’elle lui fit une réflexion sur ses récentes plantations. Manque de pot, elle la lui fit en même temps que Noah lui demandait ce qu’elle faisait là. Un petit flottement avant que la chamane esquisse un sourire amusé. Mais la blonde préféra finalement apporter une réponse à la question qui lui était posée. Et l’explication qui suivit surpris de nouveau Noah. Déjà, elle l’appelait Nik. Ce n’est pas tout le monde, qui pouvait utiliser ce surnom. Une personne suffisamment proche de lui pouvait le faire. Ou qui se croyait suffisamment proche de lui. Parce qu’une jeune femme blonde qui s’inquiète de ne pas avoir des nouvelles d’un beau mâle, on l’avait  déjà vu. C’était cliché, mais probable.

« Moui, d’accord … »

C’était tout ce qu’elle put sortir, franchement dubitative. Une réaction non pas aux interrogations de la jeune femme concernant sa présence chez elle, mais plutôt à son anxiété. Pour l’instant, elle ne savait pas trop si elle avait à faire à une pauvre nana tombée dans le piège d’un connard de mec qui avait décidé de l’ignorer, ou bien si ses inquiétudes étaient réellement fondées. Malgré les différents indices assez concrets qui pouvaient lui permettre de croire à cette dernière hypothèse, Noah ne parvenait pas totalement à concevoir que quelqu’un, autre qu’un loup de la meute, puisse s’amouracher de Nikolaj au point de venir la voir, elle.  

« On se met dehors ? »

Si la chamane ne savait pas trop qu’elle était la réelle raison de la venue de Jodie, une chose était sûre, son trouble était bien réelle. Alors autant tenter de l’apaiser un peu avec une citronnade à siroter tranquillement. Noah invita donc la jeune femme à la suivre dans le jardin à l’arrière et à s’assoir à une petite table, à l’ombre de la maison.

« Lorsque deux personnes se rencontrent, un lien se tisse entre eux. La relation peut-être positive ou négative mais dans tous les cas, elle se co-construit avec les sentiments, les émotions, les souvenirs, l’énergie … Plus la relation est forte, plus le lien est important. Comme un fil de laine qui grossi jusqu’à former une grosse corde de bateau lorsque la relation est importante, si vous voulez … Il est possible magiquement de retrouver et de suivre ce lien qui uni deux personnes. »

Sorcière ou pas, Jodie avait le droit à une explication imagée de la part de Noah. S’il était effectivement nécessaire de le retrouver, il fallait qu’elle comprenne que la nature de leur relation avait son importance.

« Alors si le lien est important, ça sera plus facile.  On repère mieux une grosse corde qu’un petit fil à broder, hein ! »

A dire vrai, le lien l’unissant à Jodie ne lui importait pas autant qu'à une sorcière élémentaire ou psychique qui aurait été mieux placée pour l’utiliser à son avantage. En tant que chamane, elle était bien plus à l’aise avec les esprits. Mais ce qui empêchait Noah de le dire à la blonde, c’est qu’elle était drôlement curieuse de savoir ce qui pouvait bien se passer entre Jodie et Nikolaj. Alors elle continua en versant la boisson dans les verres.  

« Donc … La question est, est-ce que c’est une corde d’amarrage qui vous lie ou un bout de ficelle ? Et répondez objectivement. Pas juste ce que vous fantasmez … »

Et cette dernière demande se perdit un peu dans le verre dans lequel elle plongea son nez.
Revenir en haut Aller en bas
Jodie Rowley

avatar

Humaine
Admin



¤ AVATAR : Candice Accola
¤ MESSAGES : 515
¤ POINTS : 247
¤ MULTIS : Aaron Davis - Hannah Johnson - Alex Blackwood
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE :

¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/01/2018


MessageSujet: Re: La chamane au fond du jardin Mer 25 Juil - 21:38






La chamane au fond du jardin


Noah & Jodie


Surtout très docile, la blonde. Faut dire qu'elle essaye de ne pas trop juger au premier abord et que, en plus, il est potentiellement question de Nikolaj. Alors Noah, elle peut se la jouer Jack Sparrow à chasser des mouches invisibles en agitant les bras, Jodie elle va quand même la suivre. Puis l'humaine, elle ne baigne pas dans le monde surnaturel depuis des lustres alors, une sorcière un peu barge, ça lui semble presque logique. Il faut bien qu'il y ait un cliché, à défaut d'être laide avec une verrue sur le nez.

« Cela dit, ça doit être une très bonne méthode pour faire fuir les démarcheurs ou les vendeurs d'aspirateurs. » Elle balance ça dans un sourire qui veut dédramatiser la situation. Reprise à zéro, on oublie le perron et le fait de hurler contre le vide. « Il faudra que j'essaye à l'occasion. »

Ce qui est certain c'est que Noah, elle ne semble pas très convaincue de la venue de Jodie. Déjà que la blonde n'y comprend rien – et, non, ça n'a rien à voir avec sa couleur de cheveux ! - mais si, en plus, Noah n'a pas l'air d'être convaincue... Ce n'est pas gagné comme histoire. Mais elle reste quand même curieuse de savoir pourquoi on l'a envoyé ici alors, Jodie, elle hoche la tête pour suivre Noah dehors. Assise, un verre devant elle, Jodie écoute. Parce qu'elle ne peut faire que cela, parce qu'elle a besoin de comprendre, parce qu'elle ne sait pas comment être utile autrement.

Les explications imagées de Noah rendent les choses un peu plus clair. Si un jour il devait y avoir une matière « sorcellerie » à l'école, la chamane ferait une très bonne prof de part ses explications simples. Mais, si Jodie comprend qu'un lien invisible peut exister entre deux personnes, elle n'arrive toujours pas à comprendre comment on peut suivre ce bout de ficelle. Ça reste beaucoup trop abstrait pour elle. Difficile, quand on n'est pas une sorcière, de concevoir qu'on peut suivre quelque chose d'invisible. Puis, ne faudrait-il pas trouver la bonne « corde » ? Parce que, Jodie elle connaît pas mal de gens, si elle est liée à chacun d'entre eux, ça doit être le bordel. Pire qu'un démineur se demandant quels fils il doit couper ou non. C'est con mais, la jeune femme, elle se met à regarder autour d'elle, comme si des fils allaient soudainement apparaître autour d'elle. Bien sûr, elle ne voit rien.

La suite la ramène à la réalité et, alors qu'elle pose son regard sur Noah, Jodie se demande à quoi pourrait bien ressembler son lien avec Nik. Difficile à évaluer pour elle. Par contre, il y a un léger flottement. Jodie, elle bloque sur la dernière phrase de Noah. Fantasmer une relation ? Les yeux se plissent un court instant, avant qu'elle ne lâche un soupir.

« J'en sais rien moi, si c'est une corde d'amarrage ou un simple bout de ficelle. Je peux pas vraiment juger quelque chose que je ne comprends pas. »

Jodie elle n'est pas capable de mettre des mots sur cette relation, elle ne sait pas comment la qualifier. Ce n'est pas quelque chose qu'elle a déjà vécu, elle n'a pas de référentiel pour ça. La meilleure chose à faire et peut-être d'expliquer la situation pour que ce soit Noah qui arrive à se faire une idée sur un point où Jodie ne peut pas être objective. Elle attrape le verre, boit une gorgée et s'installe plus confortablement sur la chaise.

« Nikolaj m'est tombé dessus... Enfin, il est surtout écroulé sur ma voiture. Il était blessé et je l'ai soigné, sans savoir que c'était un loup. Peu de temps après, je n'ai pas trop compris, une histoire d'odeur qu'il a laissé chez moi ou un truc dans le genre. Bref y a des vampires qui sont venus, pour que je serve d'appât. » C'est carrément étrange à dire à voix haute, ça lui semble irréaliste. « Il est venu et, cette fois, c'est lui qui m'a sauvée. Enfin, il m'a aussi embrouillé parce que j'avais refusé le canapé qu'il avait fait livrer chez moi pour, justement, qu'il n'y ait pas son odeur trop présente chez moi. »

En même temps, elle ne pouvait pas savoir à l'époque. Ce qui est sûr, c'est que c'est ce soir-là qu'elle a appris que les vampires existaient que Nikolaj était un loup-garou. Une super soirée !

« D'ailleurs, on s'embrouille souvent sur ce genre de détail. J'veux pas qu'il me prenne un truc dans le nord. J'veux pas changer de boulot alors qu'il trouve que c'est trop dangereux. J'ai pas voulu qu'il change ma voiture parce que, même si elle est en fin de vie, bah, j'l'aime bien cette voiture. » Elle hausse les épaules un peu désabusée. « Puis il a fait des trucs étranges aussi. Comme cette fois où il est venu rencontrer mon grand-père avec mes fleurs préférées. Ça c'est fini par lui me disant que j'étais qu'un pari et qu'il n'en avait rien à faire pour, quelques jours plus tard, foutre sur la tronche d'un type qui me parlait dans un bar. »

Et accessoirement lui apprendre qu'il lui avait dit ça parce qu'il ne voulait pas être un danger pour elle et que ce n'était qu'une façon de l'éloigner. Finalement la soirée c'était plutôt bien terminé, elle avait même acceptée de rester chez lui pour la nuit. Le verre roule entre ses mains, alors qu'elle regarde le mouvement des feuilles qui sont dedans.

« Franchement, je ne peux pas vous dire ce qui nous lie tous les deux. Je ne serais pas objective parce que, de toute évidence, je ne le suis pas quand il s'agit de lui. Il y a un tas de choses que je ne pourrais pas concevoir de n'importe qui et que j'accepte parce que c'est lui. Comme ces tueries contre les vampires. On n'est pas d'accord sur le sujet. Je comprends pas qu'on puisse tuer quelqu'un juste parce que c'est un vampire, sans chercher à savoir qui il est. Et même en le sachant, de toute façon, je comprends pas qu'on puisse tuer quelqu'un. » Elle lève les yeux vers Noah. « J'agis sûrement de facile stupide avec lui mais, en vrai, je ne pense pas fantasmer une relation. Il a vraiment de très bons côtés, des fois, faut juste lire un peu entre les lignes. »

Et finalement, elle s'en fiche un peu que son lien soit de la taille d'une corde ou d'une ficelle. Là, dans le fond, elle a juste envie de faire comprendre qu'il n'est pas mauvais, qu'il sait avoir des bons côtés et que ce n'est pas juste un loup fait pour tuer des vampires. Les autres travers, en fait, elle n'en a pas réellement conscience.

« ça semble à ce point improbable ? »

L'interrogation est réelle parce que, dans le fond, Jodie n'a pas beaucoup côtoyé Nikolaj avec d'autres personnes de son entourage. Elle ne sait pas, elle, qu'il peut être différent avec les autres.




par humdrum sur ninetofive


Revenir en haut Aller en bas
Noah Prescott

avatar

☽Chamane☾
Meute du Nord



¤ AVATAR : Hannah Simone
¤ CRÉDITS : Shiya
¤ MESSAGES : 183
¤ POINTS : 92
¤ AGE : 32 ans
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 12/02/2018


MessageSujet: Re: La chamane au fond du jardin Ven 27 Juil - 14:30


 
La chamane au fond du jardin
Jodie & Noah

     
Jodie était visiblement dans le flou, concernant Nikolaj. Un indice qui permettait à Noah de croire qu’elle ne s’était pas laissée aveugler par la belle gueule du loup. Des doutes, des questionnements qui laissaient présager qu’elle n’était pas dans un délire érotomaniaque. Elle se sentait tellement perdue dans cette relation qu’elle crut bon de lui faire un petit topo. Un résumé de leur rencontre et de la réaction de Jodie improbable, des évènements que cela avait entraîné et du comportement tout à fait surprenant de la part de l’Alpha du nord. Il avait fait preuve de réactions carrément maladroites, disproportionnées, lourdes. Mais toutes semblaient trahir une certaine bienveillance à l’encontre de la blonde, malgré leurs points de vue différents sur des sujets aussi sensibles que les vampires. Et à cette évocation, Noah n’y tint plus.

« Vous permettez ? Je crois que … Enfin, j’veux dire … J’en ai juste besoin … »

Et elle se rapprocha de Jodie pour la serrer dans ses bras un court instant. Comme pour bien se rendre compte qu’elle était réelle. Qu’elle n’était pas un être surnaturel se trahissant pas une peau trop froide ou trop chaude et qui cherchait juste à la manipuler pour une quelconque raison tordue. Parce que la chamane était tellement surprise que Nikolaj ait une personne telle que Jodie dans son entourage qu’il fallait qu’elle en profite. Parce que Jodie, avec ces quelques explications un peu confuses, lui permettait de croire un peu plus que le loup était capable d’autre chose et que rien que pour ça, la sorcière lui en était reconnaissante.

« Voilà, c’était tout … »

Et la jeune femme finit son verre d’une seule traite avant de s’en resservir un. Elle reprit alors la conversation comme si de rien était.

« Oui, ca semble improbable … Vous me décrivez un Nikolaj que je ne connais pas. Pour le coup, c’est un Nikolaj que je pensais moi, fantasmer … »

Noah laissa échapper un rire, se passant une main sur le front et se demandant par où commencer. Jodie avait besoin d’explications. La chamane avait presque eu l’impression que dans sa dernière question raisonnait un peu de détresse certainement dû à l’incompréhension de ce monde qui lui était inconnu. Et Noah, quant à elle, avait besoin que Jodie continue de croire en Nikolaj.

« Les loups sont nés en réaction à l’apparition des vampires. Parce que de base, les vampires, c’est quand même pas des rigolos … C’était une question d’équilibre, comme à peu près tout dans ce monde. Loups et vampires sont des opposés, des ennemis naturels. »

La paix, Noah n’y croyait pas. Mais à la trêve et aux compromis, oui. C’était une chamane, mais une sorcière aussi. Ce qu’elle était la poussait à chercher l’équilibre.

« En plus de sa nature, Nikolaj est le produit d’une éducation certainement très strict et d’une vision très offensive du rôle des loups et du sort des vampires. Attaquer avant d’être attaqué. Les Keegan ne sont pas connus pour faire dans la dentelle. Le seul qui s’y est essayé s’est volatilisé … »

Elle avait côtoyé Elijah assez de temps pour en apprendre plus sur sa famille. Il lui avait fourni assez d’information pour que la chamane puisse comprendre les dérives de la meute du nord. Et qu’elle puisse aussi garder un peu espoir.

« Je n’approuve pas non plus ce besoin de tuer. Mais en sachant l’origine des loups et d’où vient Nikolaj, je peux concevoir qu’il se montre aussi implacable avec les vampires … De manière générale, le monde des surnaturels peut-être bien plus violent et radical que le monde des humains … »

Il avait sans doute raison, pour certains cas. Il y avait assez peu de pitié et il fallait savoir se montrer impitoyable, chose dont Noah avait conscience, mais dont elle avait du mal à faire preuve. Et elle espérait que Jodie comprenne ce fait pour qu’elle puisse le concevoir à son tour.

« Le problème, c’est qu’il a tendance à se comporter de la même manière avec les sorcières. Voilà pourquoi je n’ai eu à faire qu’au Nikolaj sans pitié, violent, trop sûr de lui et franchement buté. »

Elle n’était pas un vampire, mais c’était presque tout comme. Elle avait juste le droit de respirer en silence. Ce qui, finalement, était déjà une chance.

« Mais je veux bien vous croire lorsque vous me dites qu’il peut être quelqu’un de bien. C’est parce que je m’accroche à cette idée que je ne laisserai pas tomber la meute du nord. Et je veux bien croire que quelque chose se passe entre vous. Il veut purger tout le nord de la ville des vampires et des sorcières. Pour lui, si vous êtes dans le nord, vous serez en sécurité. Et franchement, vos fleurs préférées… C’est trop chou ! »

Un large sourire s’inscrit sur ses lèvres, un peu attendrie, mais surtout amusée d’imaginer l’alpha s’essayer au romantisme.

« Ca n’empêche que son comportement radical lui apporte plus de soucis qu’autre chose. Il est bien évident que les vampires ne vont pas se laisser massacrer sans rien faire. Sans compter que les surnaturels sont surveillés de près, maintenant … Je sentais bien que quelque chose se passait. Qu’il est disparu ne m’étonne qu’à moitié ... »

A croire que les Keegan avaient un don pour s’évaporer dans la nature. Son regard se perdit dans le vide, alors que l’inquiétude la reprenait. Elle avait tenté de retrouver Elijah. Par tous les moyens qui lui étaient possibles et elle avait lamentablement échouée. Si elle devait de nouveau tenter avec Nikolaj, un second échec aurait certainement raison de sa confiance en elle déjà bien vacillante. Et ça l’inquiétait presque plus que la disparition de l’Alpha.
Revenir en haut Aller en bas
Jodie Rowley

avatar

Humaine
Admin



¤ AVATAR : Candice Accola
¤ MESSAGES : 515
¤ POINTS : 247
¤ MULTIS : Aaron Davis - Hannah Johnson - Alex Blackwood
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE :

¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/01/2018


MessageSujet: Re: La chamane au fond du jardin Ven 27 Juil - 15:33






La chamane au fond du jardin


Noah & Jodie


Euh... Oh ! Jodie se retrouve dans les bras de Noah, sans trop savoir comment, ni pourquoi. Étrange chamane, aux réactions inattendus mais, dans le fond, pas bien méchantes. Ça la fait sourire l'humaine, la tête par-dessus l'épaule de la sorcière. Elle n'y comprend rien mais ça la fait sourire. Action qui prend fin aussi vite qu'elle est arrivée et qui, en reprenant la parole comme si de rien n'était, fut balayée rapidement. Il y a des questions qui se bousculent dans l'esprit de Jodie mais, elle n'est même pas certaine que Noah est une explication à ses réactions. Alors, Jodie, elle laisse filer en laissant tout ça dans un coin de sa tête.

Elle ne sait pas, la petite blonde, si ça l'étonne d'entendre qu'elle décrit un Nikolaj inconnu. Il l'a suffisamment mise en garde, il lui a assez dit qu'il était loin d'être parfait et d'avoir le meilleur fond qui existe. Nikolaj, il sait même inquiété en se demandant si Jodie continuerait de le voir de la même manière si elle avait conscience de toute cette part d'ombre. C'est le fait qu'il se pose la question, qu'il s'en inquiète, qui rend Jodie assez confiante sur le loup. Alors, elle secoue doucement la tête pour faire comprendre à Noah que, non, elle ne le fantasme pas non plus. Il y a réellement quelque chose de bien chez l'alpha, de ça, Jodie en est certaine.

Elle boit dans son verre, quand elle se retrouve à hocher la tête. L'éducation de Nikolaj, elle n'en a que des brides. De sa mère, il n'a pas dit grand-chose. De son père, en revanche... Elle en sait un peu plus. Du moins, elle sait que même aujourd'hui, alors qu'il est mort, Nikolaj en a peur. Elle sait que son éducation est pour beaucoup dans ses choix envers les vampires. Elle n'avait pas pris assez conscience des gènes qui opposent les deux, qui créés une sorte de haine viscérale entre les deux races.

« Elijah, c'est ça ? » Qu'elle interroge au court de la conversation, pour être certaine qu'elles parlent de la même personne. A sa connaissance, Nik a qu'un seul frère mais, après tout, elle n'est pas à l’abri de nouvelles informations. Il avait été question de lui quand l'alpha actuel avait parlé de son nouveau statut, de ses doutes sur son rôle et sa manière de mener la meute.

Ça la rassure d'entendre Noah dire qu'elle n'approuve pas les tueries. Qu'elle peut les concevoir. L'impression que quelqu'un peut la comprendre quand Jodie peut avoir ce genre de discours. Par contre, elle s'étonne quand il est question des sorcières. Et, en y réfléchissant bien, ils n'ont jamais abordé ce sujet ensemble, elle ne sait pas comment Nikolaj les voit. Il semblerait qu'elles ne soient pas appréciées, si on en croit Noah. Cependant, impossible de ne pas laisser passer un rire quand il est question du côté têtu de Nikolaj. Large hochement de tête, pour dire qu'elle est bien d'accord sur ce point-là. Une vraie tête de mule, quand il s'y met. Au moins, pour une fois, elle a l'impression qu'elles parlent bien de la même personne.

Jodie, elle regarde le fond de son verre dans un sourire, piquant presque un far quand il est question des fleurs. C'est quand même débile de réagir comme une adolescente qui vient de rencontrer le premier mec sur qui elle a flashé. Réaction qui s'arrête immédiatement quand Noah fait référence aux problèmes que Nikolaj peut s'attirer. Pour le coup, Jodie a arrêté de compter le nombre de fois où elle a dû le soigner suite à une altercation. Ça l'inquiète parce qu'elle se dit que, un jour, il n'aura pas autant de chance.

« Vous pensez que ça a un rapport avec la disparition de son frère ? » Une situation peu engageante puisque l'ancien Alpha n'a toujours pas été retrouvé. « Parce que, par exemple, je l'ai déjà vu avoir une altercation avec des vampires qui appartenaient à un petit clan qu'il a pourchassé. » Elle veut d'autres solutions parce qu'elle veut croire qu'il y a une issue possible et qu'il va réapparaître. « En fait, je me dis qu'il a une telle proportion à s'attirer des ennuis, que ça peut être n'importe quoi. »

Mais elle n'est pas une surnaturelle. Elle n'appartient pas à une meute. Il lui manque bien trop d'informations et l'avis de Noah lui semble bien plus adéquate que le sien.

« Je ne savais même pas qu'il avait un problème avec les sorcières, le sujet ne s'est jamais posé. Et j'avoue que je ne comprends pas bien, surtout vis-à-vis de vous. Enfin, j'ai cru comprendre qu'une chamane c'est important pour une meute. » Haussement d'épaules. « Mais, j'avoue, que je n'y connais vraiment rien. »

Elle réajuste le foulard qu'elle a autour du cou, à défaut de savoir quoi faire de ses mains en se disant qu'elle veut avoir l'occasion d'en parler avec Nikolaj. Elle veut avoir l'occasion de parler d'un tas de choses encore. Elle veut pouvoir encore le taquiner sur les hauts de hurlevent qui prône dans sa bibliothèque.

« Et je veux bien croire qu'il me veut dans le nord pour ma protection mais, en vrai, des fois... » Elle marque une pause, hausse les épaules. « J'ai juste l'impression que ce qui le dérange surtout c'est que... Enfin, disons que j'ai une affaire qui a été financée par le vampire responsable du clan du Sud. » Petite moue sur le visage, pas très fière de la situation. « Sauf que je savais pas tout ça, à ce moment-là. Et j'me vois pas tout lâcher, comme ça. »

Surtout pas envie d'être dépendante de Nikolaj. Pas envie de tout lui devoir, elle n'est pas certaine qu'elle le vivrait bien. Mais, tout ça, dans l'immédiat, ça lui semble bien dérisoire. Son regard se pose sur Noah.

« Il mérite qu'on s'accroche, vous savez ? Ce n'est peut-être pas évident à voir. » Elle suppose, en tout cas, de ce qu'elle a pu entendre. « Mais c'est quelqu'un de bien qui, en vrai, s'inquiète vraiment pour sa meute et pour les loups qui la composent. Des fois, je me dis, qu'il ne sait seulement pas encore comment s'y prendre. Entre ce qu'on lui a toujours appris et ce qu'il veut. Il faut juste qu'il trouve sa propre méthode, que des gens l'aident pour trouver sa place mais... » Elle soupire dans un sourire. « C'est Nik et, je suis bien d'accord, y a pas plus borné et têtu que lui. » Ce qui est dit avec tout le ton le plus attendrissant qu'elle peut avoir.

Nik il veut juste ne pas faire d'erreur et se montre parfois bien trop exigent. Du mal à concevoir qu'il à le droit d'avoir un peu de temps et de faire des erreurs.

« Je suis désolée pour vous, pour le fait que ça ne se passe pas bien avec lui. » Ce n'est probablement pas à elle de s'excuser pour le comportement de Nikolaj mais, c'est plus fort qu'elle. Jodie elle veut juste que Noah comprenne qu'il faut creuser, s'accrocher mais qu'il n'est pas mauvais dans le fond. « La situation ne doit vraiment pas être évidente pour vous. Vouloir aider et être présente pour une meute dont l'alpha se montre hostile, ça doit compliquer les choses je suppose. »





par humdrum sur ninetofive


Revenir en haut Aller en bas
Noah Prescott

avatar

☽Chamane☾
Meute du Nord



¤ AVATAR : Hannah Simone
¤ CRÉDITS : Shiya
¤ MESSAGES : 183
¤ POINTS : 92
¤ AGE : 32 ans
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 12/02/2018


MessageSujet: Re: La chamane au fond du jardin Mer 1 Aoû - 15:08


 
La chamane au fond du jardin
Jodie & Noah

     
Quand Jodie parle d’altercation, la sorcière a du mal à réprimer un rire. Si ce n’était que des altercations, tout irait bien dans le meilleur des mondes. Des haussements de ton, des grondements, quelques poings qui rencontrent quelques nez, ça, c’est une altercation. Dans l’esprit de Noah, une altercation était presque salutaire. Les loups avaient besoin de contact physique, d’affrontement. C’étaient aussi comme ça, qu’ils marchaient. Mais lorsque cela se terminait par des gorges arrachées et des boyaux à l'air, ça ressemblait à tout sauf à quelque chose de salvateur. Alors Noah ne sut pas quoi répondre à Jodie lorsqu’elle s’interrogea sur les raisons de cette disparition. Il y avait tout un tas de raison pour que l’Alpha du Nord se volatilise. Et pour l’instant, c’était un peu trop de le bazar dans la tête de la chamane pour qu’elle puisse faire une première ébauche de liste.

« Les chamanes peuvent être importantes, oui. Mais pas non plus indispensables. Beaucoup de meutes n’en ont pas et s’en sortent tout de même bien. Nikolaj a grandi dans une meute sans chamane qui prônait la domination des loups, c’est certainement en partie pour cette raison qu’il a du mal a voir les bénéfices qu’il peut y avoir… Mais s'il y a bien une meute qui devrait en accueillir une à bras ouvert, c’est la sienne. Ne serait-ce que pour sa casquette de rebouteuse ! »

Parce qu’à force de se mettre dessus avec leur ennemi de toujours, si personne ne les soignait au fur et à mesure, les rangs de la meute du nord allait rapidement se clairsemer. Au-delà des capacités de guérison, la chamane pouvait être une aide et un appui important pour le nouvel Alpha qu’était Nikolaj. Mais son orgueil était pour l’instant bien trop important pour qu’il s’en rende compte.

« Nikolaj se méfie des sorcières presque tout autant que des vampires … Je suis à sa disposition. Si ça ne doit pas être moi, tant pis. Mais j’me dis qu’il ne peut pas rester sans. Avec toutes les casseroles familiales qu’il doit se trainer, franchement … »

Et de tout ce qui allait certainement devoir affronter dans le futur, il allait avoir besoin d’aide, qu’il le veuille ou non. Et de ça, Jodie en avait clairement conscience et elle le lui répéta de nouveau, qu’il ne fallait pas le laisser tomber. Noah n’en avait pas l’intention. Pas encore, du moins. Mais c’est surtout le fait que la blonde soit en relation directe avec un vampire qui la fit buger.

« Mais … Sérieusement ? C’est quoi cette affaire ? Un abattoir pour vampire ? Mais même, on s’en fout en fait ! Parce que Nikolaj, grand ennemi des vampires, les pourfendeurs des suceurs de sang, les fléaux des ... » Se rendant compte qu’elle en faisait peut-être un peu trop de par sa surprise, Noah fit un geste de la main pour signifier que ça pouvait durer encore longtemps et qu’elle passait dessus « … ‘Fin bref … Il ne vous a pas encore renié parce que vous fricotez avec un vampire ? » Noah la dévisagea un instant, les yeux grands ouverts, avant d’éclater de rire. « Et vous me dites que vous ne savez toujours pas où vous en êtes avec lui ?! »

Il devait vraiment être amoureux, le loup, pour accepter une telle situation. La curiosité de Noah venait donc d’être satisfaite. Et pour sa propre survie, elle ne se risquerait pas à creuser d’avantage. Si Nikolaj apprenait qu’elle se mêlait de ses affaires de cœur, elle n’en sortirait certainement pas vivante, ca, c’était une certitude.

« Si je vous refais un câlin, là, ça va peut-être paraitre un peu trop en si peu de temps, non ? … Nan, mais laissez tombé, on verra ça plus tard

Parce que Jodie, elle était tout à fait l’exacte opposée de ce qu’elle aurait pu imaginer comme fille pour Nikolaj - si tant est qu’elle ait imaginé quelque chose un jour. Ça lui faisait du bien de la voir aussi bienveillante avec lui et optimiste à son égard. C’était un petit soulagement qui dans cette période de doutes et d’inquiétudes avait le même effet que si elle avait pris une grande gorgée d’air frais en haut d’une falaise.

« Ne vous excusez pas. Ce sont ses choix et les miens, pas les vôtres. Si être chamane d’une meute était facile, ça se saurait. Comme vous l’avez dit, il s’inquiète pour sa meute. Et moi aussi. Nous avons au moins un point commun. Ce qui n’était franchement pas gagné d’avance… Mais rien que votre existence me remotive ! »

Et la chamane fit claquer son verre contre celui de la blonde avec un sourire.

« Mais quand même … Faites gaffe avec ce vampire. Ça serait dommage que vous payiez les conséquences du comportement de Nikolaj … »

Genre, devenir sans même s’en apercevoir un moyen de pression, un appât, juste un jouet dans cette guerre que se livraient loups et vampires. En soit, fréquenter des vampires ne lui posait pas spécialement de problème, à Noah. Mais il fallait qu’elles comprennent, toutes les deux, qui elles avaient dans leur entourage pour ne pas se laisser avoir. Ou pas trop. Ou pas assez pour que ça se finisse mal.

« Dites, vous avez déjà appelé des esprits ? »
Revenir en haut Aller en bas
Jodie Rowley

avatar

Humaine
Admin



¤ AVATAR : Candice Accola
¤ MESSAGES : 515
¤ POINTS : 247
¤ MULTIS : Aaron Davis - Hannah Johnson - Alex Blackwood
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE :

¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/01/2018


MessageSujet: Re: La chamane au fond du jardin Ven 3 Aoû - 23:36






La chamane au fond du jardin


Noah & Jodie


Le terme « altercation » n'est pas bien choisi. Jodie veut bien l'entendre et le comprendre. Mais, elle a envie que Noah continue de croire en Nikolaj, qu'elle sache qu'il peut être quelqu'un de vraiment très bien. Du coup, elle n'a pas tellement envie de souligner le fait qu'elle l'a déjà vu tuer plusieurs vampires... A moins qu'elle n'est pas envie de se rappeler ces souvenirs. Elle l'a dit, Jodie ne sait pas être objective quand il est question de l'Alpha. Elle ne peut pas l'être quand il lui montre d'autres côtés qui sont aux antipodes de ce qu'il est face à un vampire. Jodie ne se veut pas malhonnête avec Noah mais... Est-ce qu'il est important de souligner des points que la chamane sait déjà ?

D'ailleurs, c'est quoi le rôle d'une chamane dans une meute ? Jodie écoute attentivement et, forcément, elle hoche la tête avec conviction quand Noah parle de sa possibilité de soigner les loups. La petite blonde a vu Nikolaj plus souvent blessé que complètement intact. Et, d'ailleurs, il semblerait que Noah ne soit pas au courant de toutes les blessures de l'Alpha puisque c'était elle qui s'en était occupée. Est-ce Nik était venu vers elle pour, justement éviter la sorcière, ou il l'avait fait parce que c'était elle ? Jodie en vient à se dire que la réponse n'avait pas d'importance, que la seule chose qui compte c'est qu'il soit soigné. Il n'empêche que Noah à l'air d'en savoir beaucoup sur Nik et sur sa famille. Un sujet sur lequel il reste vague la plupart du temps. En même temps, la chamane bénéficie d'une place en première ligne en appartenant à la meute. Pas étonnant qu'elle ne sache autant. Et, bien sûr, il y a l'envie de lui poser des questions sur ce qu'elle sait mais, Jodie aurait trop l'impression de ne pas respecter ce que Nikolaj ne veut pas lui dire. Ou pas encore lui dire. Après, s'il y a des informations qui tombent toutes seules, Jodie ne va pas se fermer les oreilles.

Le verre de Jodie va pour se porter à ses lèvres quand, finalement, il s'arrête à mi-chemin. Geste interrompu, yeux grand ouverts sur une Noah qui... Wahou... Et bien, Nikolaj pourrait en avoir des noms pour le qualifier face aux vampires. Elle va quand même pour se justifier quand Noah balaie tout d'un revers de main pour sembler étonnée. Vraiment étonnée.

« Je fricote pas avec un vampire ! » ça lui échappe, avant de se demander où veut en venir Noah. En quoi le fait que Blackwood est financé son projet peut dire où elle en est dans sa relation avec Nikolaj. « Je ne vois pas trop le rapport entre notre relation et le cabinet médical que j'ai. C'est même plutôt une source de conflits... j'crois que c'est pour ça qu'il veut que je déménage dans le nord ou que j'emménage chez lui. »

Parce qu'elle n'arrive pas à se dire, Jodie, qu'il lui a fait cette proposition parce que c'est elle. Parce qu'il veut juste la voir plus souvent, qu'elle soit plus à ses côtés. Ou peut-être qu'elle préfère croire qu'il veut la voir chez elle pour sa protection afin de se trouver une bonne excuse pour ne pas avoir accepté. Bien qu'elle regrette de ne pas avoir accepté, maintenant qu'il est introuvable. Elle a juste été bête et complètement flippée. N'empêche que Noah, elle semble avoir besoin de faire des câlins tout le temps même si Jodie ne comprend pas trop la raison de cette envie. Pas plus qu'elle ne comprend en quoi son existence peut remotiver Noah. Cela dit, elle ne va pas se plaindre de ce détail et laisse son verre claquer contre celui de la chamane volontiers.

Autant dire que la recommandation de Noah est un peu comme un coup de poignard dans le bide de Jodie. Elle a déjà l'impression d'être un problème pour Nik, elle a déjà servit d'appât et... Et franchement ce n'est pas le genre de truc qu'elle vit super bien. C'est le genre de phrase qui lui rappelle qu'elle est juste égoïste en fait. Si elle n'a pas envie d'être un point faible pour l'Alpha, le plus simple est encore de sortir de sa vie. Jodie, elle y a bien songé mais, franchement, elle en est incapable.

« Justement, c'est pour ça que le sud est mieux. De ce que j'ai pu voir et comprendre, Nik chasse surtout les vampires sur son secteur. » Elle hausse les épaules. « Si je suis dans le sud, je ne suis pas tellement en contact avec les vampires qu'il peut traquer. » vas-y Jodie, cherche toi des excuses !

Excuses qui se tiennent un peu. Jusqu'à présent elle n'avait été une cible que pour des vampires qui avaient eu affaire avec Nikolaj. Dans le sud, finalement, elle est peut-être moins exposée. Si Jodie n'a pas l'air convaincu c'est surtout parce qu'elle se trouve égoïste et que ça ne lui ressemble pas. Et c'est quand Noah commence à devenir presque normale, qu'elle se décide à lui balancer une question inattendue. Enfin le genre de question qu'on entend dans les films ou dans les fêtes foraine, avec une fille qui se prend pour une voyante.

« Euh... non ? » Est-ce que c'est une bonne réponse ? « Honnêtement, je n'ai jamais considéré qu'un esprit puisse exister. » Jodie a quand même le cerveau d'une surdouée alors, pour certaine chose, tout est assez carré et logique. Un mort est mort, en fait. Sauf que toutes ces croyances – ou non croyances – semblent être remises en cause depuis la Saint-Patrick. « Parce que, vous pouvez parler avec des... Esprits ? »

ça lui semble un peu fou de prononcer cette phrase. Et, en même temps, ça fait flipper Jodie. Est-ce que Noah lui pose cette question pour appeler l'esprit de Nikolaj ? Jodie elle n'a pas du tout envie que ce soit un esprit. Vraiment pas. Du coup, elle n'est pas sûre de vouloir la réponse à sa question.

« Mais, en fait, hormis le fait de soigner, c'est quoi le rôle d'une chamane dans une meute ? » Elle détourne mais pas complètement, peut-être que les esprits ont une place dans toute cette histoire. « Enfin, pas que ça sert à rien de soigner, hein. Au contraire, c'est même plus qu'utile. » Non parce qu'elle ne veut pas sous entendre que c'est naze de « juste » soigner les gens.

La question n'est pas anodine. Noah à l'air d'être quelqu'un de très bien et qui veut aider. Franchement, c'est un élément à ne pas négliger dans la vie de Nikolaj, surtout quand on voit sa manière de vouloir éradiquer les vampires. Alors si elle peut mieux comprendre le rôle de Noah, peut-être qu'elle pourra en parler à Nikolaj... Elle veut pouvoir avoir l'occasion de lui en parler.




par humdrum sur ninetofive


Revenir en haut Aller en bas
Noah Prescott

avatar

☽Chamane☾
Meute du Nord



¤ AVATAR : Hannah Simone
¤ CRÉDITS : Shiya
¤ MESSAGES : 183
¤ POINTS : 92
¤ AGE : 32 ans
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 12/02/2018


MessageSujet: Re: La chamane au fond du jardin Ven 24 Aoû - 17:14


 
La chamane au fond du jardin
Jodie & Noah

     
« Oh ! Vous avez un cabinet médical ? Vous êtes médecin ? Vous êtes super jeune ! »

Noah ne tilta pas tout de suite que Jodie ne comprenait pas sa logique, parce que Noah, elle allait de surprise en surprise. Jodie n’était définitivement pas juste la petite nénette sympa et mignonne. C’est qu’elle avait un boulot sympa et stable ! Elle en avait aussi dans le cigare et avait de l’ambition. Pas que Noah en ait douté à un moment, mais ça ne faisait que le confirmer.

« Non, enfin … Ce que je voulais dire, c’est que pour quelqu’un qui est en relation avec un vampire et avec Nikolaj, vous vous en sortez plutôt bien. Il ne fait tellement pas de concession avec les vampires qu’il aurait tendance à vouloir supprimer tout ce qui s’y rapporte de près ou de loin … Voyez ? »

C’était une source de conflit, peut-être, mais pas une raison de mise à mort immédiate. Ça ne semblait même pas le motiver pour prendre ses distances. Cette fille était forte. Très forte. Mais pas spécialement perspicace. C’était drôle de s’apercevoir qu’elle ne parvenait pas à voir clairement l’attachement que lui portait l’Alpha et les raisons de ces tensions, sans doute justifiées. La jeune femme sourit, comprenant maintenant ce qu’on lui avait déjà reproché quelques fois aussi. Se transformer en nunuche dès lors que des sentiments s’en mêlaient.

« Vous avez raison … Sa haine des vampires s’arrête aux frontières de son territoire ! »

Une petite ironie ponctuée par un rire franc. D’abord le nord de la ville et s’il parvenait à éradiquer tous les vampires de son territoire, que se passerait-il ensuite ? La jeune femme doutait franchement qu’il s’arrête en si bon chemin.

« Enfin … Quoi qu’il en soit … »

Noah observa Jodie un instant, se mordilla la joue, semblant hésiter un peu. Il ne fallait pas qu’il la laisse filer, celle-là ! A se demander si Noah ne se le disait pas aussi pour elle-même et pour la meute.

« Au vu de ce que vous me dites, tout semble indiquer que Nikolaj tiens énormément à vous. Ça me parait assez clair. Maintenant, à vous d’être claire avec vous-même et avec lui. »

Voilà. Elle n’irait pas plus loin. La jeune femme se l’interdirait, même si l’envie de les pousser dans les bras l’un de l’autre lui faisait drôlement envie. Au vu de la relation qu’elle entretenait avec Nikolaj, elle n’était pas spécialement bien placée pour mettre son nez dans ses affaires de cœur. Et cela ne concernait en rien son rôle de chamane. Du coup, elle s’engouffra dans les questionnements de Jodie concernant les esprits.

« Sérieusement ? Vous n’avez jamais essayé de faire un truc pareil entre copines ? »

Dans l’idée de Noah, toute adolescente digne de ce nom avait déjà allumé des bougies dans une pièce sombre, mis le doigt sur un verre retourner et appelé des esprits quelconque.

« Toutes les sorcières, le peuvent. Généralement, ce sont leurs propres ancêtres avec lesquels elles communiquent. Le savoir et le pouvoir magique passe par là aussi. Et puis c’est sympa de savoir d’où l’on vient. Et j’me suis toujours dit que ça pouvait régler un certain nombre de problèmes familiaux… Les secrets de famille, tout ça … » Ça pouvait pourrir une vie, ce genre de truc, sans savoir d’où ça vient. « Après, on n’a pas forcément envie de voir débarquer mamie tous les quart d’heure … »

En ce qui la concernait, la mamie en question n’était pas encore tout à fait morte. Elle n’avait plus de contact avec sa mère depuis une bonne vingtaine d’années. Et ses propres ancêtres avaient toujours un peu boudé les rares appels qu’elle leur avait lancés. Cet aspect de sa magie avait toujours été compliqué pour Noah.

« En ce qui concerne les chamanes, on peut aussi communiquer avec les ancêtres des membres de la meute. On est leur messagère, le lien entre le monde des morts et de vivants. Pour un Alpha, être en communication avec ses ancêtres peut être un sacré atout. Ils en savent souvent bien plus que les vivants… »

A croire que passer dans l’autre monde donnait accès à un sacré panel de connaissances et de pouvoir.

« On est en contact avec les esprits de la nature aussi, les éléments et les animaux. Ils peuvent être super puissants et très utiles, eux aussi … » Noah leva les yeux au ciel et se tortilla sur sa chaise, cherchant visiblement quelque chose du regard. « Tiens… regardez le corbeau là-bas. C’est mon animal totem. Je n’en ai jamais eu jusqu’ici. Mais je crois que les esprits se sont dit que m’en envoyer un ne pourrait pas me faire de mal avec une meute comme celle du nord ! »

Elle se mit à rire alors que l’oiseau, sentant qu’on parlait de lui, vint se poser à quelques pas des deux jeunes femmes dans un croassement sonore.

« Ajouter à ça notre rôle de guérisseur, physique, mentale parfois. Nous sommes des accoucheuses, des sages-femmes, des nounous, des passeurs d’âme, des aidants, des diplomates… Nous sommes des guides pour les loups, la meute. Nos rôles évoluent avec les époques, mais nos compétences sont toujours là. »

Noah laissa échapper un léger soupir, son regard perdu sur l’oiseau noir qui se lissait consciencieusement ses plumes noires, comme si d’avoir listé les quelques attributions d’une chamane l’avait épuisé.

« Il faut vraiment que la meute du nord accepte une chamane. »

Ça se confirmait.
Revenir en haut Aller en bas
Jodie Rowley

avatar

Humaine
Admin



¤ AVATAR : Candice Accola
¤ MESSAGES : 515
¤ POINTS : 247
¤ MULTIS : Aaron Davis - Hannah Johnson - Alex Blackwood
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE :

¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/01/2018


MessageSujet: Re: La chamane au fond du jardin Dim 26 Aoû - 14:58






La chamane au fond du jardin


Noah & Jodie


Est-ce qu'elle est médecin ? Jodie laisse passer un « C'est un peu compliqué » parce que, officiellement elle ne l'est pas. Ses études ont été arrêtées deux moins avant qu'elle ne puisse avoir officiellement le titre. Du coup, techniquement parlant elle ne l'est pas mais elle a les connaissances pour l'être. Cela dit, le fait qu'on puisse la trouver super jeune pour ce genre d'activité, ça la fait sourire. La femme, à ses côtés, elle loin d'être beaucoup âgée qu'elle et semble en connaître un rayon sur plein de choses aussi ! Puis l'âge c'est assez relatif. Noah qui est entourée de loups pouvant vivre plusieurs siècles, devait avoir une échelle assez différente de celle de Jodie. D'ailleurs, est-ce que les chamanes avaient une longévité plus importante que les humains ? Ce serait plutôt pratique quand on doit prendre soin d'une meute qui va sûrement vivre très longtemps.

L'humaine hoche la tête aux explications de Noah. En fait, la vraie question à se poser c'est : combien de temps Nikolaj ferait des concessions sur l'activité de Jodie. Si c'est aussi étonnant pour Noah, c'est peut-être parce que ça ne va pas durer. La naïveté, le fait qu'elle n'a pas envie de réfléchir à certaine chose et de rester sur son petit nuage, fait que Jodie n'a pas envie de réfléchir à cela. Elle n'a pas envie de se dire que ces concessions de la part de Nikolaj ont une date butoir. N'empêche qu'elle ne peut pas s'empêcher de laisser passer un rire quand Noah parle de frontière. Ok. Un point pour la chamane, c'est Jodie qui est un peu conne de croire qu'un territoire est suffisant pour que Nikolaj ne s'y aventure pas.

Quoiqu'il en soit, les doutes que pouvaient avoir Noah au début de cette rencontre semblent s'être estompées. Jodie ne sait pas trop pourquoi et, en fait, elle s'en fout complètement. Tout ce qu'elle sait c'est que, répondant à une action que la sorcière avait pu avoir plus tôt, c'est Jodie qui se lève un peu pour aller lui faire un câlin, glissant un remerciement au passage. Reprenant sa place, son regard se pose sur Noah de manière amusée.

« Voilà, c'est tout ! » Faisant écho à la propre phrase de Noah au moment de la première étreinte.

Jodie a juste besoin de la remercier pour les paroles qu'elle a pu avoir. Ça la rassure sur sa relation avec Nikolaj, là où elle passe son temps à douter qu'un type comme lui puisse s'intéresser à elle. Jodie n'est pas assez sûre d'elle dans ce domaine pour y croire alors, le fait que Noah puisse revenir sur ses paroles du début pour estimer que Nik tient à l'humaine... Ouais, c'est carrément rassurant. Ça le serait encore plus s'il revenait. Il le doit.

Il est grand temps de se concentrer un peu plus sur le rôle d'une chamane, et ses capacités, au sein d'une meute. C'est que Jodie, elle a vraiment envie d'aider ce petit bout de femme à s'intégrer et se faire accepter par Nikolaj. Bon, elle n'est pas certaine de pouvoir faire quelque chose mais, après tout, elle peut essayer. Sauf que ça part mal. Jodie elle est déjà en train de secouer la tête négativement.

« Euh... Non ? » Elle semble presque désolée de répondre négativement. « Pour ma défense : faculté de médecine assez jeune et, là-bas, les gens sont assez cartésiens. »

Les soirées autour d'une planche de ouija improvisée, ce n'était pas tellement le style des étudiants qu'elle fréquentait. Ce n'était pas son style non plus. Ce qui est assez ironique quand on sait que, durant ses études, elle a été en collocation avec une nécromancienne qui s'ignorait jusqu'à la Saint-Patrick. A côté de combien de choses elle est passée quand les surnaturels n'étaient pas encore connus ? Jodie laisse ses interrogations de côté pour finir son verre en écoutant Noah. Et, autant dire qu'elle ne sait pas ce qu'elle doit penser de tout cela. Elle n'est pas certaine que ce soit une bonne idée de communiquer avec les morts, d'avoir des informations qu'on n'est pas censé avoir. Pourtant, il y a bien un tas de choses qu'elle dirait à ses parents. Et beaucoup d'excuses à l'encontre de Julien, son ami d'enfance.

Y a le nez de Jodie qui se plante au ciel, une main en visière, pour apercevoir un corbeau. Pas un simple volatile apparemment. Ça lui semble tellement fou tout ça. Et encore, Noah elle se met à débiter tout un tas de rôles différents que peut endosser une chamane. Quand elle termine d'exposer tout cela, y a Jodie qui la regarde la bouche ouverte et les yeux écarquillés. Ça dure quelques secondes avant qu'elle ne semble retrouver la parole.

« Et c'est moi qui paraît super jeune pour avoir un cabinet médical ? »

L'hôpital qui se fout de la charité ! La chamane elle a quoi ? Une trentaine d'année ? Et... Non mais Jodie elle hallucine sur tout ce qu'elle peut faire pour des loups. C'est loin d'être une soigneuse avec des pouvoirs magiques, ses rôles sont tellement nombreux que Jodie se demande comment on peut refuser une aide de cette nature.

« Et avec un CV comme ça, Nik a dû mal à vous accepter ? » Hallucinant. « Vous lui avez dit que ça pourrait être bénéfique pour tous les autres loups ? C'est peut-être pas très fair-play comme façon de faire mais, il se préoccupe vraiment de la meute. Alors, citer les bénéfices que ça peut apporter à tous les autres... » Elle hausse les épaules. « ça pourrait être une bonne approche. »

Nik est une tête de mule et il est bien trop fier. Mais, sa meute, c'est clairement sa priorité. Pour l'avoir vu en pleine séance de doute sur son rôle d'Alpha, Jodie ne doute pas une seule seconde de l'importance des membres de sa meute. Alors, est-ce que la meilleure manière de lui faire accepter Noah, ce n'est pas d'abord de montrer les bénéfices qu'elle peut apporter à tous les autres ? Être trop frontal, avec lui, ce n'est pas toujours une bonne solution.

« Et, je suis désolée mais... » Elle semble hésiter un peu. « Du coup, vous avez déjà interrogé les... » Y a sa main qui s'agite dans les airs pour désigner des trucs invisibles. « … les esprits pour savoir où il pouvait être ? » Ne sont-ils pas supposés tout savoir et tout voir ? « Ou le fait que ça ne se passe pas très bien avec lui, fait que ça brouille un peu les choses ? »

Parce que, dans le fond, Noah n'a pas l'air d'être stupide. Bien au contraire. Elle paraît complètement givrée mais ça, c'est surtout parce que Jodie n'y connaît rien en terme de magie. La chamane a sûrement déjà essayé de faire ce qu'elle pouvait. La blonde elle s'en veut presque d'avoir posé cette question parce que, si ça été fait et qu'il n'y avait pas eu de réponse... Enfin, elle ne voulait pas mettre en doute les compétences de Noah.

« Ou peut-être que, là où il est, il y a... Vous savez, comme pour les portables, une sorte de zone où on ne capte pas. » Elle fait des parallèles avec ce qu'elle peut, à défaut de s'y connaître en sorcellerie. « Si une sorcière peut localiser des gens, je suppose qu'elle peut aussi faire en sorte qu'une personne ne soit pas localisable. » Elle hausse les épaules. « Peut-être que, en fait, faut chercher une zone d'ombre. »




par humdrum sur ninetofive


Revenir en haut Aller en bas
Noah Prescott

avatar

☽Chamane☾
Meute du Nord



¤ AVATAR : Hannah Simone
¤ CRÉDITS : Shiya
¤ MESSAGES : 183
¤ POINTS : 92
¤ AGE : 32 ans
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 12/02/2018


MessageSujet: Re: La chamane au fond du jardin Ven 31 Aoû - 19:34


 
La chamane au fond du jardin
Jodie & Noah

     
C’est compliqué ? Ah … Soit elle avait le droit d’exercer, soit elle n’avait pas le droit d’exercer. Ça lui paraissait assez simple, à la chamane. A moins que c’était ça, sa tare. Être une nana plus barge qu’elle n’en avait l’air qui se prend pour une pseudo-scientifique. Une vague idée angoissante qui fut vite oubliée suite au geste amical de Jodie, accueillit par un large sourire de la chamane. Et pour le coup, peu importait les raisons de cette marque d’affection.

« Hey ! Je fais des émules ! »

Elle se mit à rire, mais sa réponse suivante fut bien plus hésitante.

« Ben … oui ? »

Cette fois, c’était au tour de Noah de ne pas être sûr de sa réponse et de ne pas forcément comprendre l’étonnement de la jeune femme suite à l’explication sur les différents rôles d’une chamane. Se lancer dans une carrière médicale était long et difficile. Ouvrir et gérer un cabinet médical devait certainement demander de l’expérience qu’un jeune diplômé ne devait peut-être pas avoir. Et franchement, Jodie, elle avait à vue de nez la petite trentaine. Et dans l’esprit de la chamane, trente ans c’est encore jeune dans une carrière de médecin. Et pas un instant, elle ne fit le parallèle avec ses propres compétences. Elle baignait dedans depuis si longtemps…

« Bien sûr que je lui ai dit ! » Noah répondit quasiment du tac au tac avant de se reprendre et de froncer les sourcils. « Enfin … Peut-être pas aussi clairement, en fait … »

Nikolaj et elle n’avaient finalement jamais eu de conversation assez longue pour qu’elle lui fasse un cours de rattrapage sur l’utilisation d’une chamane dans une meute. Il faut dire que l’entretien d’embauche, elle l’avait eu avec son frère. Pas avec lui. C’était peut-être ça, qui pêchait aussi …

« Mais je crois que Nikolaj souhaite avant tout des actes … C’est un Alpha, mais ça reste un loup. Prouver sa valeur, montrer de quoi on est capable. C’est dans l’action, que les loups jugent quelqu’un … »

Et la jeune femme comprenait parfaitement ce point de vue, beaucoup plus franc que des discussions à rallonges. Mais beaucoup plus implacable aussi. Les erreurs étaient parfois payées très chères, loup ou non. Alors elle y allait un peu à tâtons quand même. Quoi qu’il en soit, elle secoua la tête négativement à la question de Jodie concernant ses potentielles tentatives pour le retrouver.

« C’est vous qui m’avez confirmé qu’il avait disparu. Je sentais bien que quelque chose n’allait pas. Mais rien ne m’était clairement apparu… »

Tout comme la disparition d’Elijah. Le voile était épais lorsqu’il s’agissait des Keegan. Mais Jodie, humaine cartésienne sans logique de sorcellerie, proposait pourtant une solution qui tenait la route, mais qui faisait peur à Noah. La dernière fois qu’un Keegan avait disparu, la chamane s’était confrontée au silence. Un mutisme total de l’autre monde qu’elle ne comprenait toujours pas et qui avait fini par l’angoissée. Un néant qui remettait ses propres compétences en question.

« Si des sorcières sont dans le coup, ça ne va pas arranger ma cote de popularité ! »

Un humour maladroit pour tenter de repousser au maximum l’inéluctable. Elle laissa passer quelques secondes durant lesquelles elle sourit un peu niaisement. La jeune femme finit par faire un mouvement de la main pour balayer cette remarque un peu à côté de la plaque.

« Ce que je veux dire, c’est qu’on va essayer de le retrouver. C’est juste que … La dernière fois, je n’en ai rien ressorti. La magie peut être très puissante. Mais c’est rarement une solution miracle… »

La sorcellerie était un art bien trop délicat pour que la chance y trouve sa place. Noah finit le fond de son verre d’une traite alors que le corbeau s’engouffrait par la porte de la maison, pressentant que quelque chose se préparait.

« Vous v’nez ? On va rattraper votre retard question spiritisme. »

Et ce fut au tour de la chamane de passer le pas de la porte. Elle roula le vieux tapis du salon dans un coin, laissant apparaître un planché qui avait déjà visiblement vécu quelques soirées ésotériques, avec ses traces blanches, quelques marques de brûlure et de cire séchée. La jeune femme sortie l’attirail de la parfaite sorcière du coffre près de la cheminée.

« Vous allez venir avec moi dans le cercle. Vous n’avez pas de dons magiques, mais votre volonté est tournée vers Nikolaj. Alors concentrez-vous là-dessus. La magie, c’est avant tout une question de volonté et de croyance. Et puis, vous êtes une femme … »

A priori, une remarque pas spécialement pertinente, alors que la chamane traçait un cercle avec du sel. Cela révélait surtout la croyance que Noah avait concernant le pouvoir des femmes. Pour elle, toutes avaient un peu de magie en elles. La chamane alluma les bougies, les herbes favorisant protection et appel aux esprits et positionna son tambour. Elle invita finalement Jodie à prendre place en face d’elle.

« Vous ne verrez rien, mais vous pourrez éventuellement ressentir quelque chose. Rien de bien méchant, normalement. Même si je soupçonne les ancêtres Keegan de se montrer un peu virulents … S’ils se montrent … »

Ce qui n’était pas gagné, tout compte fait. Pour le coup, Noah n’avait rien pour elle puisqu’elle s’apprêtait à utiliser la magie pour appeler des ancêtres qui y étaient opposés et pour un fils non désiré.

« Si ça ne va pas, vous me le dites, hein ! »

Noah regarda Jodie d’un air interrogatif, souhaitant s’assurer que jusqu’ici au moins, tout allait bien et qu’elles pouvaient commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Jodie Rowley

avatar

Humaine
Admin



¤ AVATAR : Candice Accola
¤ MESSAGES : 515
¤ POINTS : 247
¤ MULTIS : Aaron Davis - Hannah Johnson - Alex Blackwood
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE :

¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/01/2018


MessageSujet: Re: La chamane au fond du jardin Lun 3 Sep - 0:40






La chamane au fond du jardin


Noah & Jodie


C'est qu'elle se laisse à rire un court instant, avec Noah. Sorte de petite parenthèse dans l'inquiétude générale que peut ressentir Jodie vis-à-vis de toute cette histoire. C'est peut-être un autre des super-pouvoirs de Noah : détendre les gens, même dans les pires situations. Il faut vraiment que Nikolaj laisse de côté ses a priori sur les sorcières. Elle veut bien comprendre, Jodie, qu'un loup à besoin d'actes – d'ailleurs, elle note ça dans un coin de sa tête, ça peut servir – plutôt que de paroles. Mais, quand même, un environnement sain pour tout le monde, ça doit aider à avoir de meilleurs résultats. Puis elle espère bien que ce n'est pas que dans l'action que Nikolaj juge quelqu'un, sinon elle n'est pas aidé la petite blonde. Dans le genre humaine inutile qui ne sert que d'appât et qui est incapable de se défendre, elle se pose là ! Mais, ce n'est pas important dans l'immédiat.

En ce qui concerne la disparition de Nikolaj, étrangement, ça rassure un peu Jodie de savoir que rien n'a été tenté. Parce que, du coup, ça a plus de chance de fonctionner, non ? Pourtant, rien ne se passe. Noah, elle reste figée quelques instants et... Enfin, pour être honnête, ça fait un peu culpabiliser Jodie qui a l'impression de lui imposer d'user de magie. Est-ce que c'est mal ? Sûrement mais, d'un autre côté, Jodie elle a vraiment envie de tout tenter pour le retrouver. Elle est navrée pour Noah mais elle est trop inquiète pour lui dire de laisser tomber. Et ça la saoule de réagir de cette manière parce que, franchement, ça ne lui ressemble pas. Alors, elle se contente seulement de hocher la tête quand Noah dit que ce n'est pas une solution miracle, plutôt que de lui dire qu'elle n'est pas obligée d'essayer.

Elle suit la chamane, la regarde ranger le tapis et tout déballer. L'esprit cartésien de la blonde se demande dans quoi elle vient de s'embarquer. Et dire que, quelques mois plus tôt, elle aurait trouvé tout cela ridicule. Et ce se serait, d'ailleurs, bien gardé de le dire préférant laisser à chacun ses croyances. Elle sort de ses pensées quand Noah lui annonce qu'elle va entrer dans le cercle. Euuuh ? Sourcil arqué. Sérieusement ? Enfin c'est pas forcément une bonne idée, elle n'y connaît rien et n'est pas certaine d'y croire. Puis, qu'est-ce que vient foutre le fait d'être une femme là-dedans ?

« Vous êtes sûre ? » Parce que, elle, elle ne l'est pas du tout. Vraiment pas, alors qu'elle se positionne selon la volonté de Noah. Jodie n'est pas plus rassurer de savoir qu'elle peut éventuellement ressentir quelque chose. C'est vraiment bien d'appeler des esprits ? Ça se passe toujours mal dans les films.

Jodie finit par inspirer en fermant les yeux un court instant. Ok. Ça va aller. De toute façon, elle ne le fait pas pour elle. Dans une autre vie, elle se serait vraiment dit qu'elle est bien trop désespérée pour en arriver à ce genre de méthode. Finalement, elle ouvre à nouveau les yeux sur Noah pour lui attraper les mains avant qu'elle ne commence.

« Noah ? » Un sourire rassurant se dessine sur le bord de ses lèvres. « Ce n'est vraiment pas grave si ça ne donne rien. » Enfin, ça l'est forcément un peu. Jodie préfère avoir des réponses. « Enfin, ce que je veux dire c'est que... Aussi étonnant que ça puisse paraître, surtout pour moi, je vous crois. » Elle croit en ses différents rôles, en sa magie, en tout un tas de choses. « Et que... Bah si ça ne devait pas fonctionner, c'est pas... J'sais pas... Pas de votre faute ? » C'est ça qu'on dit ?

A défaut de ne pas être capable de lui dire de laisser tomber, Jodie veut la rassurer. Sans trop savoir pourquoi, ni même comment elle doit s'y prendre. Essayer, c'est déjà un grand pas pour Jodie. La réussite c'est un putain de plus mais, apparemment, ça ne dépend pas que de Noah. Elle relâche les mains de la chamane et hoche la tête comme pour dire qu'elle est prête, sans trop vraiment savoir à quoi elle doit s'attendre. Jodie se veut concentrée sur Nikolaj, sur eux, sur ce qu'il représente. Mais, d'un autre côté, elle ne peut pas s'empêcher d'être attentive à ce que peut faire Noah. Des mots, des gestes, des coups sur un tambour dont elle ne comprend absolument rien. Impossible de passer à côté du changement d'air ambiant, des poils qui se hérissent sur les bras de Jodie. Est-ce que c'est ça, ce qu'elle doit ressentir ? C'est quand même un brin flippant ! Elle n'ose même pas parler, même pour demander à Noah si tout va bien ou ce qui se passe. Trop peur de, elle ne sait pas trop, foutre des mauvaises ondes ? Quelque chose dans ce goût-là.




par humdrum sur ninetofive


Revenir en haut Aller en bas
Noah Prescott

avatar

☽Chamane☾
Meute du Nord



¤ AVATAR : Hannah Simone
¤ CRÉDITS : Shiya
¤ MESSAGES : 183
¤ POINTS : 92
¤ AGE : 32 ans
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 12/02/2018


MessageSujet: Re: La chamane au fond du jardin Mar 4 Sep - 17:38


 
La chamane au fond du jardin
Jodie & Noah

     
Noah vérifia une énième fois que tout était bien à sa place. Un petit malaise au fond de son estomac se faisait sentir que Jodie avait dû percevoir, d’une manière ou d’une autre. La chamane releva un regard interrogatif sur la jeune femme qui venait de prendre ses mains dans les siennes. Elle souhaitait la tranquilliser sur ses capacités et le résultat auquel elle souhaitait parvenir, mettant presque de côté son désir de retrouver Nikolaj. Alors Noah se sentit toute con. Parce qu’au milieu d’un cercle magique, avec cette ambiance que la fumée des herbes rendait nébuleuse, ce n’est pas l’humaine qui aurait dû avoir des mots rassurants. Noah serra les mains de la jeune femme et lui rendit son sourire.

« Ne vous en faites pas. On va avoir des réponses… » Peut-être pas ce qu’elle attendait. Mais elle en aurait. « Nous sommes dans un cercle de protection, il ne peut rien nous arriver de méchant. Concentrez-vous sur Nikolaj … Et profitez ! »

Son sourire se fit plus large. Ce n’est pas tous les jours qu’on a le droit à une séance de spiritisme avec une experte. Une experte qui doute, qui se passe une main sur le front, qui souffle un bon coup et qui secoue ses mains. Mais experte quand même. Et la chamane commença. Un premier coup de tambour, quelques mots à priori inintelligibles et les flammes des bougies semblèrent se figer. Un deuxième coup de tambour, vibrant et l’atmosphère se fit plus lourde. Le monde des esprits était ouvert. Elle déclara son invocation d’une voix profonde, posée et claire. Et pourtant, rien ne se passa. Un silence qui parut être une éternité pour Noah. Mais elle le refusait. De toute sa volonté. Alors, elle recommença. Et le silence tomba de nouveau. L’angoisse faisait place à l’agacement. Ce n’était pas possible que l’au-delà reste muet. Elle était une chamane et elle demandait aux ancêtres de se manifester.

« Bordel ! Répondez-moi ! Me refaites pas le coup, la vie de l’Alpha est en jeu, merde ! »

A peine eu-t-elle le temps de s’énerver qu’une bourrasque fit vaciller dangereusement la flamme des bougies. Comme pour lui fermer son caquet qu’elle avait osé ouvrir un peu de trop. La pièce se rafraîchit alors qu’elle discernait des ombres s’y faufiler.

« Il n’est pas nécessaire de faire preuve d’autant de vulgarité, sorcière. »
« C’est ce qui vous a pourtant fait venir. »

Un loup. Grand. Noir. Un alpha, au vu de sa carrure, de son aura qui ne semblait pas avoir diminué dans l’autre monde. Un ancêtre, l’un de ceux qui avait précédé Lucian, à une époque lointaine. Ses paroles étaient lentes, sa voix susurrante. Le loup tournait autour du cercle, lentement, ses yeux rouges passaient de la chamane à Jodie qu’il reniflait dès qu’il en avait l’occasion. Noah adressa d’ailleurs un clin d’œil à la blonde. Ca y est, le contact était établi.

« Les Keegan n’ont jamais aimé recevoir des ordres. Encore moins d’une sorcière. Tu devrais commencer à les connaitre … »
« C’est surtout leur côté buté qui m’a marqué. » Un léger sourire ironique, continuant dans la provocation sans s’en apercevoir. « Nikolaj a disparu. Il me faut de l’aide pour le retrouver. »

Elle eut à peine le temps de finir sa phrase que l’une des ombres qui s’étaient glissées dans un coin de la maison, apparue soudainement, s’arrêtant net à la frontière du cercle. Noah eut un violent mouvement de recul, par peur. Et par surprise. Parce qu’elle avait en face d’elle une tête qu’elle connaissait. Ella.

« Nikolaj est un fou ! Il n’est rien d’autre que le reflet de la violence et de la mégalomanie de Lucian. Il mènera la meute à la mort. Sa disparition n’est que la suite logique de ses actes irréfléchis. Qu’il y reste ! Il ne mérite pas sa place ! »
« Ella … »
« Mais … que vous est-il arrivé ? » Demanda la chamane dans un souffle. Le regarde de Noah était épouvanté. Ella était morte. Comment cela pouvait-il être possible ? Comment se faisait-il qu’elle ne soit pas au courant ?
« J’ai subi la folie de mon fils ! »

L’esprit de la Louve était effrayant, hurlant, sa colère était telle qu’il se répercutait physiquement dans la pièce. Il se fit plus dense, laissant apparaître clairement l’entaille sanguinolente sur le coup d’Ella. Le cercle de protection était mis à rude épreuve et Noah avait le souffle court, puisant dans ses forces pour garder le pouvoir magique du cercle effectif.

« Ella ! » Gronda l’Alpha. La louve se redressa, jeta un regard méprisant pour les deux femmes. Mais la pression venait de retomber. « Nikolaj a fait ses propres choix. Il doit les assumer. »

« Ses choix ont des répercussions sur la meute. Je ne veux pas l'abandonner, alors je dois aider Nikolaj. »
« Un destin doit se réaliser et l’Alpha y a sa place. Soit patiente, son absence n’est pas définitive. »

Sur le coup, Noah n’y comprit pas grand-chose. Il faut dire que sa préoccupation venait de se déplacer sur le cas de Ella qu’elle dévisagea.

« Ne me laissez pas tomber. »

La chamane ne savait pas comment cela s’était passé. Ni pourquoi. Tout ce qu’elle savait, c’était le qui. Dans l’immédiat, elle se sentait incapable de juger quoi que ce soit. La présence de la mère de l’Alpha à ses côtés pouvait être néfaste comme tout à fait bénéfique. Et c’est dans cet espoir qu’elle ne souhaitait pas s’en faire une ennemie. Noah crut voir le regard d’Ella s’adoucir avant de disparaître. Le loup en fit de même.

« Nan, nan, attendez, s’il vous plaît ... J’ai pas fini ! Putain de bordel de merde ! »

Elle sentait le lien disparaître et en désespoir de cause, elle tenta ce qui semblait avoir fonctionné quelques minutes avant, la vulgarité. Mais c’est le silence qui lui répondit. La chamane soupira et sembla s’affaisser sur elle-même alors que son regard se perdait dans le vide. La découverte qu’elle venait de faire était bien trop importante pour passer dessus. Que devait-elle en faire ? Comment la gérer ? Ses yeux finirent par remonter sur Jodie à laquelle elle sourit faiblement. La fragilité toute humaine de la blonde sembla la frapper à cet instant. Etait-ce uniquement dans son propre intérêt qu’elle souhaitait la voir auprès de Nikolaj ? Faisait-elle preuve d’égoïsme en ne lui révélant pas tout ce qu’elle savait de la part sombre du loup ? Avait-elle le droit d’user de la bienveillance d’une jeune femme pour un homme qui semblait pouvoir disjoncter à chaque instant ? Elle se frotta un peu les yeux en soupirant faiblement avant d’éteindre les bougies.

« Voyons le bon côté des choses. Les ancêtres Keegan ne sont pas totalement réfractaires à toute communication. » Parce que jusqu’à présent, elle en doutait. « En revanche, je ne peux toujours pas vous dire où il est. » Pour le coup, elle aurait été surprise d’avoir eu une réponse aussi claire et précise. Ça ne se passait que rarement ainsi. « Vous le reverrez. Je ne sais pas quand. Je ne sais pas comment. Mais il reviendra. »

Et à ce moment-là. Que devra-t-elle faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Jodie Rowley

avatar

Humaine
Admin



¤ AVATAR : Candice Accola
¤ MESSAGES : 515
¤ POINTS : 247
¤ MULTIS : Aaron Davis - Hannah Johnson - Alex Blackwood
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE :

¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/01/2018


MessageSujet: Re: La chamane au fond du jardin Jeu 6 Sep - 13:03






La chamane au fond du jardin


Noah & Jodie


En fait... C'est le fait de préciser qu'elles sont dans un cercle de protection qui est un chouilla flippant. Ça veut dire quoi ? Si elle sort un pied du cercle, elle risque de se faire bouffer la jambe façon dent de la mer éthéré ? Et bien sûr, Noah elle finit sa tirade en lui disant de profiter de l'expérience. Magnifique ! Jodie hoche tout de même la tête, dans un sourire qui se veut confiant mais qui, de toute évidence, n'est pas très convainquant. C'est qu'elle regarde bien l'espace dont elle dispose et où se trouvent les limites du cercle, pour être certaine de ne pas en bouger. C'est qu'elle y tient à sa jambe !

Et c'est parti. Sûrement mieux qu'une séance de spiritisme, dans la tente d'une fête foraine, avec une femme déguisée en bohème – et bien moins coûteux aussi ! Jodie se concentre sur Nikolaj, elle essaye en tout cas. C'est que ça l'intrigue ces coups de tambours qui résonnent, ses bougies dont la flamme n'agit pas naturellement et cet air qui se charge d'un coup. Et là, on ne parle pas de Noah qui s'exclame tout d'un coup. Jodie se mord la lèvre inférieure pour s'empêcher de sourire à cette façon, toute particulière, de s'adresser à des esprits. Finalement ce n'est pas si différent que de s'adresser à tonton George, le gros relou de la famille. Bien que Jodie ne se soit jamais permise de parler de cette manière, à qui que ce soit.

Elle ose à peine laisser passer un soupir, rassurée, quand il semble y avoir quelqu'un pour répondre à Noah. Et, elle se concentre autant qu'elle le peut. Sauf que quelque chose semble être étrange. Peut-être l'attitude de Noah ou bien l'interrogation qui s'échappe à l'arrivée d'une personne que Jodie ne discerne pas. Ou alors, c'est le mouvement de recul de la Chamane qui inquiète la petite blonde. Qu'est-ce qui se passe ? Elle n'ose pas poser la question pour le moment et, avec un seul bout de conversation, il est compliqué de comprendre quoi que ce soit.

Puis tout semble prendre fin. L'air retrouve son état naturel, Noah ne semble plus parler à personne. Elle ne semble pas non plus dans son assiette. Jodie, inquiète, vient poser une main sur son épaule, prête à lui demander si elle va bien, si elle peut faire quelque chose. Aucune question ne sort de ses lèvres quand elle voit le regard de la chamane sur elle. Regard qui ne la rassure pas et qu'elle n'arrive pas à décrypter. Sérieusement, qu'est-ce qui vient d'échapper à l'humaine ? La séance n'a pas duré longtemps mais, elle semble avoir été intense. Autant physiquement qu'en révélation.

La main s'enlève de l'épaule de la Chamane pour la laisser éteindre les bougies. Est-ce le signe que Jodie peut quitter le cercle ? Elle suppose que oui. Mais avant de faire le moindre mouvement, c'est toute son intention qu'elle porte à la chamane quand cette dernière donne quelques explications. Mais, honnêtement, ce n'est pas très clair pour l'humaine. On dirait ce genre d’énigme un peu à la noix dans des jeux télévisé. Elle va le revoir. Un jour. Quelque part. Remarque, c'est toujours mieux que rien. Et, c'est surtout mieux que d'apprendre que Nik s'était présenté lors de cette petite séance. Jodie hoche la tête dans un sourire remerciant.

« Je reviens. »

L'humaine quitte la pièce pour se retrouver dehors et décide de remplir le verre de Noah. Mais, avant de revenir, elle ferme un instant les yeux dans une profonde inspiration. Comment elle en était arrivée là, déjà ? Dans cette baraque à croire, sans trop d’hésitation, qu'une femme vient de parler à des esprits ? Tout ça pour retrouver un loup Alpha, chose qui... Enfin, il y a quelques mois, ça lui aurait semblé tellement fou. Et tout ça, avec une morsure de vampire qu'elle cache derrière un fouloir. Quand est-ce que les choses ont déraillées à ce point dans sa vie ? Jodie aimerait dire que c'est depuis la révélation de la Saint-Patrick mais, en fait, elle sait que c'est faux. Ça a commencé avant, quand Nik était apparu dans sa vie. Elle chasse ses pensées, raccroche un sourire à ses lèvres avant de revenir à l'intérieur de la maison.

« Tenez... » Elle tend le verre à Noah. « Enfin, si vous voulez bien sûr. » elle ne va pas non plus la forcer à boire, ça lui été juste apparu comme une bonne idée. A défaut d'avoir une autre utilité surnaturel à fournir. « Noah ? » Petite moue gênée sur le visage alors qu'elle lève les yeux sur la chamane. « Qu'est-ce qu'il vient de se passer ? Vous aviez l'air... Je ne sais pas trop en fait, Surprise ? Effrayée ? » Elle secoue la tête légèrement dans un haussement d'épaules. « Je crois que... Enfin, j'ai juste besoin de savoir où je mets les pieds là parce que... Tout ça. » Elle désigne l'ensemble de la pièce, du cercle, et sa vie de manière générale. « ça me dépasse un peu. Pour ne pas dire complètement. Et... » Et finalement, elle n'est pas certaine d'avoir sa place là-dedans. Chose que, finalement, elle préfère garder. « Enfin, j'ai juste besoin de savoir. Si c'est possible. »

Et, dans le fond, c'est ça le problème. Qu'est-ce qu'elle peut savoir ou pas. Qu'est-ce qu'elle peut comprendre ou non, quand elle essaye d'évoluer dans deux mondes complètement différents.



par humdrum sur ninetofive


Revenir en haut Aller en bas
Noah Prescott

avatar

☽Chamane☾
Meute du Nord



¤ AVATAR : Hannah Simone
¤ CRÉDITS : Shiya
¤ MESSAGES : 183
¤ POINTS : 92
¤ AGE : 32 ans
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 12/02/2018


MessageSujet: Re: La chamane au fond du jardin Mar 11 Sep - 17:34


 
La chamane au fond du jardin
Jodie & Noah

     
La chamane sentie à peine la main réconfortante de Jodie sur son épaule et la regarda, interloquée, se diriger vers le jardin. Au milieu du cercle, elle se sentait un peu déphasée. La mort d’Ella l’avait perturbée, sa colère et ses révélations aussi. Tout ceci avait occulté la disparition de Nikolaj et son potentiel retour dans un futur incertain. Et même la réussite d’avoir contacté les ancêtres Keegan. A vrai dire, Noah était presque a espéré qu’il ne revienne finalement jamais. Ce matricide faisait voler en éclats tous les efforts qu’elle avait faits et qu’elle faisait pour croire en l’Alpha, en ses capacités et en sa force. Et elle lui en voulait. Elle lui en voulait de lui faire ressentir cette déception, cette impression de s’être fait avoir, d’avoir été trop con pour espérer quelque chose de mieux. Les larmes lui montaient aux yeux, poussées par cette bouffée de négativisme et c’est le croassement du corbeau perché sur le haut du canapé qui la ramena à la réalité. Un sursaut et Noah souffla un « Et chiotte … » dépité. Elle s’était promis d’aller jusqu’au bout pour la meute du nord. De rester fidèle au lien qui l’unissait à Elijah. Mais est-ce qu’elle n’avait pas atteint ce bout ? Il y avait-il encore un peu d’espoir pour Nikolaj et la meute ? C’est se doute qui lui permit de ravaler ses sanglots au moment où Jodie refaisait son apparition.

« Merci, c’est pas de refus … »

Et elle avala deux longues gorgées d’eau fraîche qui la remisent un peu plus d’aplomb. Ce qui n’allait pas être du superflu au vu des questions de Jodie. Bien évidemment, les bouts de conversation qu’elle avait pu capter n’avaient sans doute ni queue, ni tête. Et c’était mieux ainsi. Noah avait-elle le droit de révéler quelque chose d’aussi abominable concernant l’homme que Jodie aimait ? Elle ne s’en sentait en tout cas pas les épaules pour le faire. Il était peut-être nécessaire de faire le point sur cette histoire avant de révéler quoi que ce soit ? Noah se redressa enfin, avec difficulté, comme si elle avait un poids mort sur les épaules. Le poids du secret se faisait déjà sentir.

« Vous voulez un truc à grignoter ? J’ai envie d’un truc à grignoter … »

Et elle fila à la cuisine, profitant de ses quelques minutes de répit pour trouver quoi dire à Jodie sans la faire fuir en courant, mais sans lui mettre dans la tête des idées trop optimistes. Elle trouva un paquet de gâteau typiquement anglais et ramena pichet et verre du jardin sur la table de la cuisine à laquelle elle invita Jodie à s’asseoir.

« Je vous l’ai dit, les Ancêtre Keegan sont un peu virulents… » Elle sourit à Jodie, presque ironiquement. « J’ai dû mettre un peu plus de magie dans le cercle de protection et ça m’a un peu fatiguée, c’est tout … »

Un cercle de protection servait avait tout à créer un lieu qui permettait à la sorcière de canaliser sa magie. Pour Noah, la protection était une option, qui n’était pas à négligé, mais qui n’était pas constamment nécessaire. Surtout, lorsqu’il s’agissait de contacter les Ancêtres, censés être plutôt bienveillants.

« Un esprit auquel je ne m’attendais pas s’est manifesté. Je ne sais pas encore ce que ça signifie et j’aimerais… comprendre, avant de faire des conclusions. »

Un nouveau sourire, un peu plus naturel. Parce qu’avec cette explication, Noah avait l’impression de ne pas trop mal s’en sortir. Elle ne mentait pas. Mais n’avait pas la sensation d’affoler qui que ce soit, non ? Elle prit un biscuit avant de pousser le paquet en direction de Jodie.

« Que vous n’ayez pas les codes du monde surnaturel est normal. Vous le découvrez et il est complexe. C’est comme si vous vous retrouviez dans un pays étranger, avec sa langue, sa culture, sa population… Il faut vous laisser le temps de comprendre tout ça. Ce n’est pas parce que le surnaturel vous parait nébuleux qu’il ne peut pas s’apprendre et se comprendre. Je peux vous aider, si vous le souhaitez. Je peux répondre à vos questions. »

Du mieux qu’elle le pouvait, en tout cas. Elle n’avait pas la science infuse et certaine chose lui échappait. Elle avait une connaissance en magie chamanique et en loup. Pour le reste, elle n’était qu’une amatrice plus ou moins éclairée.
Le bruissement d’ailes de corbeau attira l’attention de Noah qui tourna son regard en direction du coffre sur lequel l’oiseau venait de se poser. Son lien avec l’animal se renforçait de jour en jour, une pensée lui traversait l’esprit et l’oiseau y donnait son avis. En l’occurrence, il l’a confortait dans son idée. Alors la chamane se leva pour prendre une petite fiole dans le coffre et la posa devant Jodie avant de se rasseoir.

« La magie peut apporter énormément. Elle peut vous faire voir et vous faire ressentir des choses dont vous n’avez même pas idée. Les vampires et les loups sont des êtres exceptionnels. A leur façon. J’vous conseille une chasse un soir de pleine lune avec les loups dans les steppes de Mongolie, ça vaut le détour ! »

Et elle appuya ses dires en agitant le bout de biscuit. La vie de chamane ne se résumait pas à parler avec des fantômes, faire fumer de l’herbe et guérir les bobos.

« Mais le surnaturel n’est pas à prendre à la légère. Il peut-être aussi féerique que cruel et violent. Alors vous avez le droit de vous défendre. Vous en avez même le devoir. Peu importe contre qui ou contre quoi. Ce n’est pas parce que vous êtes humaine que vous ne pouvez rien faire. Chacun à ses points faibles. Et les loups, c’est l’argent. » Elle poussa du bout du doigt la fiole qui contenait le liquide argentée. « Injectée ça à un loup pour l’affaiblir ou le neutraliser. Ou le tuer. »

Noah regardait Jodie pour bien s’assurer qu’elle comprenait ce qu’elle lui disait et qu’elle était suffisamment convaincante. Parce qu’en ce qui la concernait, il lui était parfois difficile d’appliquer ce conseil pour elle-même. Fait ce que je dis, mais ne fais pas ce que je fais. Si Jodie se sentait en danger, il ne fallait pas qu’elle hésite à se défendre. Même contre des personnes desquelles elle se sentait proche.
Revenir en haut Aller en bas
Jodie Rowley

avatar

Humaine
Admin



¤ AVATAR : Candice Accola
¤ MESSAGES : 515
¤ POINTS : 247
¤ MULTIS : Aaron Davis - Hannah Johnson - Alex Blackwood
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE :

¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/01/2018


MessageSujet: Re: La chamane au fond du jardin Mar 11 Sep - 22:17






La chamane au fond du jardin


Noah & Jodie


Elle ne sait pas.

Jodie n'a jamais été particulièrement égoïste, c'est même le petit bout de femme qui a tendance à s'effacer au profit des autres. Ça lui a toujours semblé plus important d'aider une personne, plutôt que de chercher à avoir des choses pour elle. Alors, là, elle ne sait pas, elle est paumée. Noah a l'air de ne pas aller bien et ce n'est pas un verre d'une quelconque boisson qui va l'aider à aller mieux. A croire que Jodie veut se donner bonne conscience en lui en proposant un, pour mieux pouvoir poser des questions derrière. Et, franchement, elle se déteste d'agir de la sorte, tout en étant capable de sentir une certaine frustration quand la chamane s'en va en parlant de grignoter un truc.

L'humaine reste un peu dans le salon, en se mordant la l'intérieur de la joue pour s'éviter d'insister. Ce n'est pas correct. Ça ne lui ressemble pas. Tout est tellement chamboulé quand il s'agit de Nikolaj, que ce soit directement ou indirectement. Des fois, Jodie peine à se reconnaître tellement elle agit de manière contraire à ce qu'elle est habituellement. Alors, elle inspire et prend sur elle pour chasser ce besoin de réponses qui, en vue de la tête de Noah, doit être secondaire. Cet instant pour elle, comme Noah venait d'avoir le sien, Jodie arriva dans la cuisine pour s'asseoir.

« Je suis désolée. Je ne savais pas que ça pouvait être aussi éprouvant. »

Les mots sont réellement pensés, ce ne sont pas juste des paroles en l'air. Jodie est trop ignorante pour imaginer les ressources que cela peut demander. Peut-être que, si elle avait su, elle n'aurait rien demandé pour laisser Noah tranquille. Peut-être pas, vue son besoin de savoir où était Nikolaj ou de savoir comment l'aider. La blonde attrape le biscuit tendu, joue avec entre ses doigts pendant que les paroles de Noah font leur bout de chemin dans un coin de son cerveau. Ça fonctionne souvent de cette manière : des informations montent et ne ressortent que quand elles ont été associées à d'autres pour apporter une conclusion. En attendant, Jodie ne dit rien mais il y a quelque chose qui la dérange sans trop savoir quoi.

Si l'humaine semble ailleurs, ça ne l'empêche pas d'écouter. Elle apprécie la proposition d'aide de la part de Noah. Elle entend le corbeau qui croasse et voit bien la chamane partir chercher quelque chose. Et c'est sur la fin des paroles de la sorcière que Jodie comprend ce qui la dérange. Il y a une forme de peur. Elle ne sait pas si c'est Noah qui craint quelque chose pour elle, ou si elle a peur pour Jodie. Les sourcils de l'humaine se froncent quand elle relève le regard de la fiole pour le poser sur la chamane.

« Ok. Là, c'est flippant. » Elle désigne la fiole du bout de son gâteau. « L'aconit, aussi, fonctionne bien sur les loups. » Elle lève les yeux comme si elle semble réfléchir ou réciter quelque chose. « Les morsures de loups sont fatales pour les vampires, à condition que la morsures ait lieu un soir de pleine lune. Quoique, si c'est pris très vite, il est possible d'éviter que ce soit fatal.  Un garrot pour éviter la propagation et drainer le sang pour le renouveler, ça peut éviter la mort. »

ça avait été sa première vraie intervention, bien avant d'ouvrir son cabinet. Elle y connaissait encore rien à ce moment-là, ça avait été la tentative un peu au hasard né d'une idée qui avait germé dans son cerveau. C'est aussi ce qui avait fait qu'Alex lui avait proposé de financer son projet de cabinet.

« Enfin, le sang d'Alpha est une valeur sûre pour ce genre de blessures. » Son regard se reporte sur Noah.« Je n'ai peut-être pas précisé mais, le cabinet médical dont je vous parlais est... Enfin disons qu'il est assez spécifique dans la mesure où il est pour les surnaturels alors, de manière globale je sais ce qui peut être dangereux pour un loup ou un vampire. » Elle repousse la fiole vers Noah. « Mais je reste incapable de me servir de ce genre de choses. » C'est presque un air navré qui s'affiche sur son visage mais, Jodie est incapable de faire volontairement du mal à quelqu'un... Même si sa propre vie en dépend. Pitoyable, hein ? « Encore moins sur Nik. »

Parce que Noah ne lui a pas proposé de l'argent et de l'eau bénite. Elle n'a mit que de l'argent en évidence alors, il est question de se défendre contre un loup. Et comme il a été question de Nikolaj depuis le début, Jodie en déduit que c'est toujours le cas maintenant.

« Je ne vais pas vous demander qui vous avez vu, ni même ce qu'on a pu vous dire et encore moins des choix de Nikolaj dont vous avez pu parler. Parce que de toute évidence, et parce que vous l'avez dit, vous voulez faire le point sur tout ça. » En tout cas, elle avait parlé d'un besoin de comprendre ce qui se passait. « Mais tout ça, ajouter à ça... » C'est la fiole qu'elle désigne. « Ouais, c'est un peu flippant. Cela dit, vous pouvez penser que je suis inconsciente et naïve... » Ce qui est loin d'être faux. « Mais, à aucun moment je ne doute, ou n'ai peur, de lui. »

Pourtant elle n'a pas vu que les côtés les plus agréables. Elle l'a vu face à des vampires, elle l'a vu devenir loup aussi dans ce genre de circonstances et, elle l'a vu en tuer. Mais, il y a tout le reste : son côté prévenant, protecteur et attentionné. Cette façon dont il note les moindres petits détails pour les ressortir au bon moment. Elle a confiance. Aveuglement.



par humdrum sur ninetofive


Revenir en haut Aller en bas
Noah Prescott

avatar

☽Chamane☾
Meute du Nord



¤ AVATAR : Hannah Simone
¤ CRÉDITS : Shiya
¤ MESSAGES : 183
¤ POINTS : 92
¤ AGE : 32 ans
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 12/02/2018


MessageSujet: Re: La chamane au fond du jardin Mer 19 Sep - 17:18


 
La chamane au fond du jardin
Jodie & Noah

     
« Flippant … Ah ? Je trouve ça plutôt jolie, moi … »

Penchée sur la table, Noah louchait sur le liquide métallique dans la fiole. Elle ne s’était pas attendue à ce que Jodie trouve le contenant angoissant et il lui fallut un certain temps avant de comprendre qu’il ne s’agissait pas de la fiole en tant que tel. La chamane ne s’était pas non plus attendue à un exposé médical de la part de Jodie sur les vampires et les loups. Alors ça la fit sourire, encore, la chamane, de comprendre que Jodie, elle ne fricotait pas juste avec un vampire qui avait la gentillesse de l’aider pour ouvrir un cabinet. Mais qu’elle le faisait avec tout un tas d’autres. Et que par-là, elle n’était pas tout à fait novice dans le monde du surnaturel, comme ce que Noah avait cru comprendre. Comme tout bon médecin, elle appliquait le serment d’Hypocrate qu’elle élargissait aux êtres surnaturels. Un serment certainement renforcé par ses propres convictions qui semblaient bien ancrées. Et enfin, ajouté à ça sa confiance totale en Nikolaj et il était impossible pour Noah de créer le moindre doute chez la blonde qui pourrait réveiller en elle un instinct de conservation.

Son regard n’avait pas quitté Jodie durant tout le temps où elle lui expliquait qu’elle ne pourrait se défendre de la façon que Noah lui proposait. Et ce n’est que quelques seconds après que la chamane réagit enfin avec une petite grimace.

« Ouais … J’aurais peut-être dû amener le truc autrement. C’était trop visible… »

Elle ne voulait affoler personne. Encore moins quand ses soupçons n’étaient fondés qu’à partir de la réaction d’un esprit hystérique. C’était bien pour cette raison qu’elle ne souhaitait pas rentrer dans les détails avec Jodie qui semblait le comprendre. Mais pour le coup, elle avait peut-être manqué de subtilité. Quoi que la blonde ne semblait pas spécialement inquiète, tout compte fait. Noah soupira.

« Inconsciente peut-être. Naïve, je ne suis pas sûre… Mais je ne crois pas être la mieux placée pour vous faire la leçon là-dessus. » La chamane se redressa sur sa chaise pour s’appuyer contre le dossier en riant. « Vous vous inquiétez de savoir dans quoi vous mettez les pieds, mais en fait, vous y êtes déjà jusqu’au cou ! »

Il était trop tard pour faire marche arrière. Et de toute manière, Jodie ne semblait pas l’envisager. Noah regarda un instant par la fenêtre, se mordillant l’intérieur de la joue. Est-ce que son intimité avec l’Alpha la protégeait de sa dangerosité ? Etait-elle suffisamment objective pour revendiquer ainsi sa confiance totale dans le loup ? Et si elle faisait les frais de la folie qui semblait guetter Nikolaj ? Aurait-elle assez de force pour s’en remettre ? Son regard revint sur la blonde.

« Sans trop me mouiller, je pense que vous êtes sans doute la meilleure personne qu’il ait pu rencontrer depuis longtemps.» Peut-être même depuis toujours. « Votre présence et votre confiance ne peuvent que lui faire du bien. Si vous êtes heureuse et s’il est heureux, alors tant mieux. »

Un environnement sain, des relations saines pour une Alpha et une meute saine. Et par répercussion, une chamane qui va pas trop mal non plus. Un désir utopique. Une réalité qu’elle ne connaîtrait certainement jamais, la vie étant ce qu’elle est. Mais elle souhaitait tendre vers ce but et s’en rapprocher le plus possible.

« Seulement, voilà mon problème… Je peux assumer mon souhait égoïste de vous garder près lui dans l’espoir que ça puisse le canaliser et par répercussion, espérer une meilleure relation avec lui. Je peux gérer l’inquiétude que le comportement de Nikolaj peut générer, dans la meute et chez moi. Je peux aussi gérer notre désaccord concernant les vampires … Enfin … Disons que j’vais y arriver, hein. »

Parce ce que les paroles de Joanne résonnaient encore dans sa mémoire. Inutile d’être en accord parfait avec l’Alpha pour faire correctement son devoir. Elle n’existait pas pour la survie des autres espèces. Elle existait pour la survie des loups. Noah espérait pourtant encore pouvoir apaiser cette haine que Nikolaj avait envers les suceurs de sang et qu’il souhaitait voir aussi dans la meute.

« Mais s’il vous arrivait quelque chose, je ne suis pas sûre d’arriver à assumer ma culpabilité, ma colère et ma déception. Et peut-être bien la vôtre aussi. »

Noah se penchant un peu plus en arrière pour ouvrir un tiroir d’un des meubles de la cuisine, y fouiller et en ressortir un bout de papier et un crayon.

« Peut-être que ça, ça sera moins flippant … » La chamane déposa le papier avec son numéro de téléphone dessus à côté de la fiole. Son regard se fit de nouveau très sérieux. « Au moindre doute, à la moindre question, vous m’appelez. Et ma porte sera toujours ouverte. » Quelques secondes de flottement et Noah grimaça de nouveau. « Ouais, peut-être que dis comme ça, c’est flippant aussi … Je crois que je n’arriverais pas à faire mieux. »
Revenir en haut Aller en bas
Jodie Rowley

avatar

Humaine
Admin



¤ AVATAR : Candice Accola
¤ MESSAGES : 515
¤ POINTS : 247
¤ MULTIS : Aaron Davis - Hannah Johnson - Alex Blackwood
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE :

¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/01/2018


MessageSujet: Re: La chamane au fond du jardin Sam 22 Sep - 14:32






La chamane au fond du jardin


Noah & Jodie


Elles ne raisonnent pas de la même manière, pas au premier abord. Noah semble se concentrer sur l'aspect de la fiole alors que, de son côté, Jodie est bloquée sur ce que cela signifie. La blonde aurait même envie de sourire, parce qu'elle a un côté touchant la chamane. Mais le sujet ne s'y prête pas. Au lieu de cela, c'est un sourire un peu navré que lui sert Jodie quand, en face, la sorcière estime avoir emmené les choses de la mauvaise manière. En vrai, c'est Jodie qui aurait aimé ne pas comprendre ou le faire de travers. Là, Noah lui donne une confirmation et ce n'est pas rassurant. Est-ce qu'elle pense réellement que Jodie aurait besoin de se défendre ? Ça lui semble surréaliste et, franchement pas nécessaire parce qu'on ne reste pas avec un homme qui nous fait peur.

L'humaine laisse passer un soupir en laissant entendre que Noah ne devrait pas faire de conclusion hâtive. Naïve et le trait de caractère qui ressort souvent quand on parle de la petite blonde, à croire que tout le monde à un bon fond, à se laisser berner parce qu'elle croit ce qu'on lui dit. En même temps... Inconsciente, ça fonctionne aussi. On lui a même déjà parlé d'une absence totale d'instinct de survie. Pas étonnant, même quand on essaye de la mettre en garde et qu'on lui propose de quoi se défendre, Jodie refuse tout en bloque en pensant ne rien avoir à craindre. Elle hausse les épaules, incapable de changer ce qu'elle est maintenant. En revanche, elle peut répondre sur un autre point.

« En fait j'ai des connaissances assez... Euh... Médicales ? Mais pour le reste, c'est un zéro pointé. »

La vie en meute. Rien que le fait d'être un surnaturel et d'avoir évolué dans un monde différent du sien, ça forge un caractère et une façon de voir les choses. Et c'est là qu'elle ne sait pas où elle met les pieds parce que, Jodie elle a une vision très humaine sur tout cela. Elle le voit très bien avec Nikolaj, leurs disputes sont souvent le résultat de deux mondes qui s'entrechoquent. Lui parle de son éducation particulière alors qu'elle est née dans un monde où le surnaturel n'était pas connu. Est-ce qu'ils sont heureux ? Jodie relève son regard sur Noah pour laisser planer un sourire. Oui, elle suppose qu'ils le sont. En tout cas, quand leurs deux mondes ne viennent pas rentrer en conflit.

Sauf qu'elle a doucement l'impression que leur relation n'est pas que leur affaire. Et, elle ne le comprend pas trop parce que Jodie ne pense pas avoir assez d'influence sur lui. Elle ne sait pas trop comment elle pourrait lui apporter une sorte d'équilibre canalisateur. En fait, elle ne voit même pas ce qu'il y a à canaliser chez Nikolaj. A croire que celui qu'elle peut avoir face à elle n'a rien à voir avec celui qu'il est en présence d'autres personnes.

« Je peux peut-être déjà vous débarrasser d'une potentielle culpabilité. » Elle s'avance pour poser les avant-bras sur la table. « Je ne pense pas pouvoir faire quelque chose pour la déception ou la colère mais... Vous n'avez pas à culpabiliser parce que, de toute évidence, vous êtes en train de mettre en garde. » Contre quoi exactement, Jodie ne le sait pas. « C'est moi qui n'écoute pas. Ou qui ne veut pas écouter. Donc, ça ne sera en rien votre faute. »

Et, bien sûr, tout ça reste totalement hypothétique. Parce que, comme elle l'a dit, Jodie ne croit pas que Nikolaj puisse être un danger pour elle. En tout cas, pas de manière directe. Jodie attrape le morceau de papier sur lequel se trouve le numéro de téléphone et laisse passer un sourire en hochant la tête.

« Non, là, c'était plutôt pas mal. » Le ton est plus léger mais ça n'en demeure pas moins vrai. « En fait, vous savez quoi ? Je vais prendre ça aussi. » C'est la fiole qu'elle tient dans sa main, avisant le liquide un court instant avant de hausser les épaules. « On ne sait jamais, hein ? »

Ce qui est plus fait pour rassurer Noah que Jodie. Mais çe na coûte rien à l'humaine de prendre l'argent pour ranger la fiole dans un coin par la suite. Le manoir Keegan était bien assez grand pour qu'elle lui trouve une place où prendre la poussière.

« Merci en tout cas. Vraiment. Pour... Enfin votre truc dans le salon. » La réponse n'est pas celle qu'elle espérait mais c'est toujours mieux que rien, non ? « Et pour un tas d'autres choses en fait. »

La citronnade, la discussion, les informations sur le rôle d'une chamane, le câlin sorti de nulle part. Mais, aussi pour la mise en garde. Même si Jodie ne veut pas l'entendre, elle apprécie que cela ai été fait. Sur quoi elle se lève, parce qu'elle n'a pas spécialement envie de prendre le temps de cette femme qui semble avoir beaucoup de casquettes.

« Et promis, j'appelle en cas de questions. » Numéro qui, elle ne le sait pas encore, risque de servir dans un futur plus ou moins proche. Les avertissements ne sont peut-être pas aussi inutile que cela ! Mais, dans l'ignorance, Jodie elle affiche un large sourire avant de tendre les bras. « Câlin ? » Tactille, elle sait l'être mais, dans l'immédiat, c'est surtout plus pour finir sur une note légère qu'autre chose.



par humdrum sur ninetofive


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: La chamane au fond du jardin

Revenir en haut Aller en bas
La chamane au fond du jardin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» (28/08 - 16:30) La cabane au fond du jardin (Caroline&Sacha)
» Dans la chaumière au fond du jardin ♪ [Uriko]
» Les travaux au jardin
» Le jardin des amants...
» Un petit reportage sur la préparation du jardin pour les PdT.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moon's Spell :: BIENVENUE A LONDRES :: Les Habitations :: Au Nord de la Tamise :: Chez N. Prescott-
Sauter vers: