RSS
RSS



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



''Moon's Spell'' s'inspire du roman ''Salem'' de Sandra Triname. Les autres sources sont diverses et variées.
Redécouvrez certaines races avec des manières de jeux exclusives qui pourront vous ravir. ''Moon's Spell'' cherche plusieurs
PV's très importants pour le développement du jeu. Personnages construits mais libres en plusieurs points, ils ont tous des
liens entre eux. N'hésitez pas, inscrivez vous !




Avis de recherche ! Les EFL et les Sorcières sont en sous-nombre.
Fous fanatiques tueurs de Vampires ou Sorcières ? Faites votre choix !
Plusieurs types de Sorcières manquent sur le forum, n'hésitez donc pas.
Privilégiez les groupes les moins représentés.




Les AWARDS de Moon's Spell
Pour continuer de fêter l'été comme il se doit, le forum a décidé de sortir le tapis rouge pour laisser
ses membres devenir les stars, et c'est à vous de décider qui montera sur le podium.
Privilégiez les groupes les moins représentés.
Plus d'infos ici les awards

Partagez|

Hi Daddy ! ~ John & Oriana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Oriana Lazario Danner

avatar

Sorcière • Nécro


En ligne

¤ AVATAR : Margot Robbie
¤ CRÉDITS : Freesia
¤ MESSAGES : 130
¤ POINTS : 14
¤ MULTIS : Joshua
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE : Blonde aux yeux bleus
1.68 m/57 kilos
Elle a quelques tatouages bien dissimulés
Elle est nécromancienne et peut asservir les vampires, ce qu'elle fait d'ailleurs avec un certain plaisir...Quand elle y arrive...
Elle a deux visages : un côté doux et innocent et celle qu'elle est réellement : une tête brûlée impulsive qui a un don pour avoir des ennuis.
Elle bosse comme barmaid au Lux, ce qui est assez ironique lorsque l'on sait que le patron est un vampire...
Elle est la fille d'un EFL, elle est venue en Angleterre pour retrouver son père et apprendre à le connaitre.

¤ GROUPE : Sorcières
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 12/07/2018


MessageSujet: Hi Daddy ! ~ John & Oriana Sam 14 Juil - 18:23


La folie, c'est de famille, non ?


L'Angleterre...Pourquoi était-elle venue dans ce pays déjà ? Il était triste, gris, pluvieux, froid...Tout le contraire de son Italie natale. Elle n'était là que depuis quelques semaines et Rome lui manquait déjà ! Mais il y avait une chose importante qui l'avait attirée en ce pays et pas des moindres : son  père. Elle ne le connaissait pas personnellement, mais elle avait l'avantage d'être très à l'aise avec un ordinateur et internet. Elle avait appris, sur le tas, à coder et peu à peu elle s'était mise à hacker. C'était avec une facilité déconcertante qu'elle parvenait à entrer dans certains systèmes protégés, au final, elle était sans doute plus douée à ça qu'avec ses dons magiques. Il fallait bien le dire, Oriana n'était pas la plus grande sorcière qui soit. Sa mère lui avait appris les base, étant une sorcière de feu, mais comme elles n'avaient pas les mêmes capacités, elle n'avait pas pu lui enseigner véritablement comment utiliser ses dons et puis...Cela lui faisait sans doute un peu peur. Pas que parler avec les morts puisse l'effrayer, mais elle avait la sensation que sa fille avait tendance à vouloir tendre vers une magie plus sombre et cela n'était pas dans ses idéaux. Elle avait donc tenté de la contrôler au maximum et de lui donner des occupations autres telles que la danse qui était vite devenue une véritable passion pour la jeune fille qui s'occupait davantage de cela que de ses dons magiques.

De ce fait, Oriana n'était pas une grande nécromancienne. Elle avait réellement commencé à s'intéresser à tout cela qu'une fois sa carrière brisée du fait d'une grave blessure alors qu'elle avait vingt trois ans, et plus encore à la mort de sa mère. Etant légèrement tête brûlée, la jeune femme ne se rendait pas véritablement compte des dangers auxquels elle s'exposait et elle avait tendance à foncer tête baissée. C'était ce qu'elle avait fait, ce soir-là, lorsqu'elle avait suivi la trace d'un vampire bien trop âgé et puissant pour elle mais c'était un véritable challenge, alors, pourquoi ne pas essayer ? Parce qu'elle risquait de se faire tuer ? Allons ! Elle ne s'imaginait pas un seul instant que ça puisse arriver ! Oui, elle était assez inconsciente sur le sujet...Et cela lui avait déjà valu quelques déboires mais elle ne semblait pas retenir la leçon, se lançant toujours des défis complètement dingues. Et en cette soirée, elle avait envie de s'amuser...Elle en avait repéré un et l'avait suivi alors qu'elle se trouvait non loin de la gare, bifurquant dans diverses ruelles, elle gardait une certaines distances, mais au bout d'un moment, alors qu'elle tournait à un angle de rue, elle avait perdu sa trace. Elle regarda tout autour d'elle, elle était pourtant persuadée de l'avoir vu aller dans cette direction ! Mais elle ne tarda pas à tomber sur celui qu'elle recherchait, ou plutôt, c'était lui qui lui était tombé dessus. Vraisemblablement, elle n'avait pas été discrète et cela faisait un moment qu'il l'avait remarquée. La plaquant contre le mur, le vampire la toisait de toute sa hauteur et Oriana dut relever le visage pour voir le sien.

« Dis donc, t'es un vrai petit sauvage toi. Tu as envie de jouer avec moi ?... »

Elle affichait un sourire mordillé, s'amusant à lui faire du charme, tant elle était sûre de pouvoir manipuler son esprit à sa guise. Seulement, après avoir tenté de façon infructueuse à pénétrer son esprit, le vampire se mit à rire. « Je ne suis pas un novice, par contre, toi, tu sembles avoir besoin d'entrainement. » La blonde plissa les yeux, un tantinet vexée que ce suceur de sang se permette de lui tenir de tels propos. Puisqu'elle n'arrivait pas à contrôler son esprit, elle tenta de se débattre mais elle était physiquement bien moins forte qu'un vampire. Allait-elle véritablement se faire tuer dans cette ruelle ?


Pando
Revenir en haut Aller en bas
John Danner

avatar

☩ Et fratres luminis ☩ Humain



¤ AVATAR : Jeffrey Dean Morgan
¤ CRÉDITS : (c) Aki / Lilie
¤ MESSAGES : 174
¤ POINTS : 17
¤ MULTIS : Milo S.O'Conell, Kasparian B. Vasa
¤ AGE : 49 ans
¤ ZONE LIBRE : FicheAvis de rechercheAvis de décès
◮ Taille : 1,88 m
◮ Poids : 85 kg
◮ Couleur des cheveux : Brun
◮ Couleurs des yeux : Noisette
◮ Particularités : Nombreux tatouages & cicatrices
¤ GROUPE : El Fratres Luminis
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 03/07/2018


MessageSujet: Re: Hi Daddy ! ~ John & Oriana Sam 14 Juil - 23:24


Hi Daddy !
xx feat. Oriana Lazario Danner xx
Après plusieurs massacres, John se retrouve confronter à ses collègues du Conseil. On l'accuse d’excès de zèle.


« Les nettoyeurs sont à cran. Depuis ta mutation sur Londres, tu sollicites sans cesse leur unité. Il va falloir calmer le jeu. » Le grondait Maria à l’autre bout de la table. Et John ne l’écoutait que d’une oreille. Les séances du Conseil étaient d’un chiant … Il était un chasseur, un homme de terrain, pas un putain de bureaucrate tirant les ficelles depuis les ombres. Pourtant, il était là … Sur l’un des quatre Sièges du conseil des Frates Luminis. Avec Maria, il avait été le seul membre muté en Angleterre. Les deux autres étaient restés à Rome, dirigeant le reste des opérations depuis le siège social du Vatican. Pour les séances hebdomadaires, le personnel plaçait deux télévisions, reliées à un ordinateur. Il appelait ça une vidéo-conférence. Ainsi, il pouvait conserver avec les collègues à l’autre bout de l’Europe sans avoir à supporter l’odeur de chien mouillé de Joshua. Ah ces loups … De vrai cradingue. Quoiqu’il en soit, il se retrouvait là, affalé sur son siège, les bottes boueuses sur la table. Il avait son téléphone à la main et tapait sur son écran. Ses oreilles n’entendait que : bla  blabla bla, sugar ! bla bla… Et hop, niveau terminé ! Il s’esclaffait de sa victoire alors que ces camarades le regardaient en silence. «  Tu m’écoutes ? » demandait Maria, des rides de colère sur le visage. « Non. » répondait-il John sans lever les yeux de son écran. Mince, plus d’énergie … Il allait devoir se concentrer. Tant pis … Il remit son téléphone dans la poche de son manteau de cuir et croiser les bras sur son torse, regardant enfin la blonde. «  Tu disais ?... » Le loup, dans sa petite boite télévisé, semblait furibond. Il commençait à gueuler contre le comportement de l’humain. Las de l’entendre geindre, John sortit son colt et tirait dans l’écran. Il éclatait en une explosion de verre et prit lentement feu …   « Enfin du calme. » Un employé resté dans en coin s’empara d’un extincteur pour éteindre le début d’incendie. De son coté, Maria lui lançait un regard accusateur. « Mais qu’est-ce que vous venez m’emmerder avec votre équipe de nettoyage ? Embauché plus de personnel, ça fera un roulement. » Maintenant mécontent, il ôtait ses pieds de la table pour s’asseoir normalement, il était mis en avant, l’air menaçant. « J’crois que vous avez pas saisi la situation que les choses ont changés depuis la Saint-Patrick. Notre mission est plus importante aujourd’hui que jamais. Vous avez de la résine sur le cul depuis que vous avez pris le Siege. » Il fit le signe de la croix pour se faire pardonner son langage. « On est pas des putains de bureaucrates, on est des chasseurs bordel de merde. » Clayton aurait été d’accord avec lui. C’était son mentor. Une légende au sein de l’Ordre, son prédécesseur sur le Siege. John avait repris son flambeau. Actuellement, il était le plus ancien membre du Conseil, voilà onze ans qu’il était présent parmi les Quatre. Et durant ces années, il était resté un chasseur actif, contrairement à ces camarades.

Plus emmerdé qu’autre chose par les griefs de ses collègues, il quittait la table et prit congés, leur adressant juste un geste de la main. Quand il retrouvait le parking du ‘sanctuaire’, il était minuit passé. Bordel de dieu … Il allait surement passer passer une partie de la nuit dans un bar, un verre de whisky a la main, peut-être ramasser une femme pour l’autre partie de la nuit. C’était un bon programme. Mais avant, il valait la dalle ! A cette heure, plus grand-chose n’était ouvert. Il trouverait surement une boutique de burger ouverte sur piccadilly circus, mais c’était un vrai bordel pour se garer … Alors il prit la direction de la gare King Cross. Il y avait là-bas un marchand de hot-dog pas trop crade, ni trop cher. En bon américain de naissance, il n’allait pas se rabattre sur du fish & chips … Ainsi, il prit la route vers la gare, profitant des rues désertes pour jouer de la vitesse. En un quart d’heure, il était arrivé. Il se garait dans une petite rue comme à son habitude. Sa mustang était trop reconnaissable pour qu’il se permette de prendre place devant la gare … Alors qu’il allait verrouiller les portières, il entendit un ‘boum’ puis des voix … La scène se déroulait dans la rue voisine. De sa place, Danner pouvait voir l’agresseur. Sous la lumière du lampadaire il pouvait reconnaitre la pâleur d’un vampire. Oh punaise … Il était en congé aujourd’hui et ce rat se pavanait sous son nez. Trop tentant. La Brute n’eut qu’à faire un pas pour prendre Martha sur les sièges arrière. Trop concentré sur sa prise, la vermine ne vit pas le chasseur se faufiler dans son dos, pourtant il ne cherchait pas à être furtif … Attrapant Martha a deux mains, il prit de l’élan dans son geste et faucha la tête du vampire a l’horizontal. Le suceur de sang fut entrainait par le coup, tombant sur le côté alors qu’une partie de sa joue était resté dans les barbelés de sa batte. A plat ventre par terre, le bougre bougeait encore. Diantre … Tout en se léchant les lèvres, John plaçait sa tête sur le bitume d’un coup de botte et lui fracassait le crane avec deux coups de Martha. Le sang éclaboussait le jean et les chaussures de la femme tandis qu’un œil se mit à rouler sur les dalles maculées le rouge.  Danner posait un bref regard sur la femme avant de poser sa semelle pour le globe oculaire, arrêtant sa course. Il prit son téléphone et le portait à son oreille. « C’est John … Fais pas chier tu veux. Un seul rat, derrière la gare, tête éclatée, pas de victime, un témoin … J’m’en occupe. » Et oui, l’équipe de nettoyage n’était pas prêt de partir en week end avec lui.  Le téléphone rangé, il se tournait vers la petite nana, faisant tourné sa batte dans sa main, envoyé les lambeaux de peau à droite, à gauche.


- code by lilie -
Revenir en haut Aller en bas
Oriana Lazario Danner

avatar

Sorcière • Nécro


En ligne

¤ AVATAR : Margot Robbie
¤ CRÉDITS : Freesia
¤ MESSAGES : 130
¤ POINTS : 14
¤ MULTIS : Joshua
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE : Blonde aux yeux bleus
1.68 m/57 kilos
Elle a quelques tatouages bien dissimulés
Elle est nécromancienne et peut asservir les vampires, ce qu'elle fait d'ailleurs avec un certain plaisir...Quand elle y arrive...
Elle a deux visages : un côté doux et innocent et celle qu'elle est réellement : une tête brûlée impulsive qui a un don pour avoir des ennuis.
Elle bosse comme barmaid au Lux, ce qui est assez ironique lorsque l'on sait que le patron est un vampire...
Elle est la fille d'un EFL, elle est venue en Angleterre pour retrouver son père et apprendre à le connaitre.

¤ GROUPE : Sorcières
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 12/07/2018


MessageSujet: Re: Hi Daddy ! ~ John & Oriana Dim 15 Juil - 1:10


La folie, c'est de famille, non ?


Oriana avait un aplomb assez stupéfiant étant donné la situation. Elle se retrouvait plaquée contre un mur, coincée par un vampire bien plus fort qu'elle autant physiquement que mentalement étant donné qu'elle n'avait pas été foutue de pénétrer son esprit. Pire, il avait remarqué ses tentatives et semblait s'en amuser, ce qui agaçait la blonde plus que de raison. Légèrement susceptible, elle s'était mise à le frapper lorsqu'il s'était foutu d'elle mais il fallait se rendre à l'évidence, elle n'était pas en position de force. Elle vit les canines du mort vivant s'approcher d'elle alors qu'il cherchait à plonger dans son cou lorsque...Elle entendit un bruit, proche de sa tête. Le vampire venait d'avoir la tête arrachée, l'éclaboussant au passage. Le corps tomba lourdement et l'homme qui était intervenu semblait s'amuser plus que de raison sur le cadavre sanguinolent, éclaboussant ses chaussures et son jean du sang du cadavre en continuant à s'acharner dessus.

« Putain, mon jean... »

Elle regardait ses fringues et ses chaussures avec un air dépité, comme si c'était plus important que la scène qui venait de se dérouler devant ses yeux et qui ne la perturbait pas plus que ça. Il y avait un corps à ses pieds, le crane explosé, un œil qui roulait et la blonde se préoccupait davantage de sa tenue. Elle venait de frôler le pire, et elle ne semblait pas le réaliser véritablement. Vous croyez qu'elle aurait dit merci à son sauveur ? Bien sûr que non, elle était trop préoccupée par des futilités ! Soupirant, elle finit par relever les yeux vers l'homme lorsqu'elle l'entendit parler au téléphone, et là, son attention fut totalement happée par lui, oubliant ses malheurs de gamine capricieuse. Elle cligna des yeux à plusieurs reprises, comme si elle avait l'impression d'halluciner, comment cela pouvait-il être possible ? Evidemment, elle l'avait immédiatement reconnu. Elle avait fait assez de recherches sur lui et avec internet, quand on savait comment et où cherchait, on trouvait absolument tout le monde, même les personnes les plus discrètes ! C'est en découvrant qui elle avait en face d'elle qu'elle décida de tenter de contenir son arrogance, car un autre se serait fait houspiller pour avoir tué ce vampire d'une façon des plus dégueulasses ! Mais là...Elle avait son père en face d'elle, et si elle avait imaginé cet instant de mille et une façons, si elle avait répété dans sa tête la façon dont elle se présenterait à lui, en cet instant, elle ne savait plus comment réagir, elle ne savait plus quoi dire. Elle était légèrement hébétée et cela, c'était une chose rare pour elle !

Un sourire finit par étirer ses lèvres et c'est tout naturellement qu'elle lui sauta dans les bras, se foutant bien qu'il avait une batte sanguinolente à la main. Oui, Oriana était très impulsive...Et tactile. Elle se foutait bien que ce n'était pas conventionnel, que les gens pouvaient être mal à l'aise avec ses façons de les aborder, en cet instant, c'était son côté naturel qui ressortait. Pour un peu, elle l'aurait même embrassé ! Elle avait relevé le visage vers lui, le détaillant avec un sourire comme si elle avait le bon dieu devant elle. Elle l'observait comme si elle voulait s'assurer que c'était réel, ou pour imprimer dans son esprit chaque détail de son visage, et vu son air émerveillé, il devait sans doute se dire qu'il avait gagné une groupie...Ce qui n'était pas tout à fait faux ! Combien de chances avait-elle de tomber sur lui de cette façon alors qu'elle faisait des recherches depuis des semaines sur lui ?

« Merde alors, si je m'étais attendue à ça...Comment je pourrais te remercier ? »

A sa façon d'être collée à lui et de le regarder, pour sûr qu'il allait sûrement s'imaginer qu'il était tombé sur une véritable chaudasse -ce qui n'était pas faux non plus de toutes façons !- d'autant plus qu'elle commença à glisser sa main sur son visage, autant dire que la situation pouvait sembler des plus ambiguës, surtout qu'il ne s'imaginait surement pas un seul instant qu'ils étaient liés par le sang !

Pando
Revenir en haut Aller en bas
John Danner

avatar

☩ Et fratres luminis ☩ Humain



¤ AVATAR : Jeffrey Dean Morgan
¤ CRÉDITS : (c) Aki / Lilie
¤ MESSAGES : 174
¤ POINTS : 17
¤ MULTIS : Milo S.O'Conell, Kasparian B. Vasa
¤ AGE : 49 ans
¤ ZONE LIBRE : FicheAvis de rechercheAvis de décès
◮ Taille : 1,88 m
◮ Poids : 85 kg
◮ Couleur des cheveux : Brun
◮ Couleurs des yeux : Noisette
◮ Particularités : Nombreux tatouages & cicatrices
¤ GROUPE : El Fratres Luminis
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 03/07/2018


MessageSujet: Re: Hi Daddy ! ~ John & Oriana Dim 15 Juil - 14:36


Hi Daddy !
xx feat. Oriana Lazario Danner xx
Après plusieurs massacres, John se retrouve confronter à ses collègues du Conseil. On l'accuse d’excès de zèle.



Les témoins étaient souvent bien rares pour John. D’ordinaire il agissait avant qu’il puisse y en avoir. Ici, ce n’était pas une chasse officielle mais la réactivité, en plus du besoin d’éradiquer la vermine, avait été de mise. Le peu de victime que John avait eu été en état de choc, incapable de parler, de bouger, paralysés par la peur. Ils n’arrivaient pas à comprendre ce qu’ils avaient vu, vécu. Ces personnes étaient souvent pris en charge par du personnel Fratres de l’esprit, des psychologues de profession rattaché à l’Ordre. Ici, la réaction de la jeune femme laissait à désirer. Elle ne criait pas, heureusement d’ailleurs, elle ne pleurait pas, elle ne semblait pas non plus choquer. Surement n’était-ce pas son premier vampire. C’était même fort probable maintenant que l’existence des monstres avait été dévoilée au monde. Enfin qu’importe, dans un quart d’heure l’équipe de nettoyage serait là et nul ne saurait la vérité sur ce qui s’était passé ici. Enfin, si ... Il y avait cette fille. Cette drôle de fille fallait-il préciser. Car oui, il l’avait entendu se plaindre pour les taches sur son jean. Et oui chérie, le sang ça gicle et en prime, ça tache.

Quand il portait enfin son attention sur elle, John fut un peu décontenancé. C’était une jeune blonde, peut-être une trentaine d’années, la silhouette svelte mais menue, légèrement musclée. Elle avait le visage d’une poupée, la peau claire, presque pâle, de grands yeux bleus qui le fixaient et un sourire jusqu’aux oreilles. C’était quoi son problème ? John soutenait son regard, presque interrogateur, curieux aussi. Sur les traits de la demoiselle, il pouvait presque lire de l’émerveillement, presque de la fascination. Elle avait le béguin pour son ‘héro’ ou bien ?...  En deux secondes de temps, il se retrouvait avec la femme entre les bras, pendu à son cou. Elle se collait à lui alors qu’il reculait le buste en arrière, mettant de la ‘distance’ entre eux tandis que son visage se tournait légèrement sur le côté, évitant le sien. Il s’était tout de même reculé d’un pas ou deux sous le choc, tout en écarquillant les yeux de stupeur. Il aimait que les femmes se collent à lui, mais généralement elles étaient nues … Et il ne se trouvait pas dans une ruelle crade quand cela arrivait. Quand bien même, il ne pouvait penser à cela avec cette nana, elle était trop … Trop pure, trop immaculée, bien que maintenant tachée. Pour finaliser le tableau, son visage avait un air de déjà-vu. Il faut dire qu’entre Londres, Rome et les states, le chasseur avait rencontré pas mal de monde. Il ne se souvenait pas de tous … Mince. Etait-ce une nana qu’il avait déjà serré sans s’en souvenir ? Peu probable. Pour l’achever, la femme lui demandait comment le remercier. Seigneur … Il y avait mille et une façons de lui dire merci, même s’il n’était pas friand des dettes et de la gratitude. Les ingrats, il les aimait presque ! Bon un peu de contrôle nom de Dieu ! John pestait alors qu’il était pris d’assaut pour cette folle. « T’emballes pas fillette …. J’préfère les rousses » Ah les rousses … Toute une histoire. Il s’en était tapé de la rouquine … Déjà durant ses années au Vatican, puis quelques conquêtes avant Martha. Cette chère Martha, belle salope que cette femme à la crinière de feu.  

Le Chasseur se mit à grincer des dents quand il sentit une main se poser sur son visage. Bordel de dieu ! John attrapait la femme par les coudes et la repoussait en arrière, sans grande tendresse. D’habitude, c’est lui qui avait ce rôle, le dompteur, il n’était pas question que ce soit l’inverse. Il s’éloignait de quelques pas, approchait Martha de son visage et commençait à attraper les lanières de chairs du bout des doigts. Il tirait dessus pour les retirer des barbelés et les jeter sur le vampire-quasi-sans-tête. Quand elle fut débarrassé des morceaux, mais pas encore propre, il prit un tissu noir de sa poche, la passait sur le manche, retirant les traces de sang. « Les nettoyeurs seront bientôt là, t’a plutôt intérêt à virer ta carcasse de fêlée de là si tu ne veux pas de faire embarquer avec ton pote.» Son conseil donnait, il commençait à tourner les talons, c’est qu’il avait de plus en plus la dalle.

- code by lilie -
Revenir en haut Aller en bas
Oriana Lazario Danner

avatar

Sorcière • Nécro


En ligne

¤ AVATAR : Margot Robbie
¤ CRÉDITS : Freesia
¤ MESSAGES : 130
¤ POINTS : 14
¤ MULTIS : Joshua
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE : Blonde aux yeux bleus
1.68 m/57 kilos
Elle a quelques tatouages bien dissimulés
Elle est nécromancienne et peut asservir les vampires, ce qu'elle fait d'ailleurs avec un certain plaisir...Quand elle y arrive...
Elle a deux visages : un côté doux et innocent et celle qu'elle est réellement : une tête brûlée impulsive qui a un don pour avoir des ennuis.
Elle bosse comme barmaid au Lux, ce qui est assez ironique lorsque l'on sait que le patron est un vampire...
Elle est la fille d'un EFL, elle est venue en Angleterre pour retrouver son père et apprendre à le connaitre.

¤ GROUPE : Sorcières
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 12/07/2018


MessageSujet: Re: Hi Daddy ! ~ John & Oriana Dim 15 Juil - 21:17


La folie, c'est de famille, non ?



Bordel ! Non seulement elle n'avait pas été foutue de se défendre contre un pauvre vampire stupide, mais en plus, celui qui était venue l'aider avait fait ça comme un cochon ! Elle avait du sang un peu partout sur elle, et si il lui en fallait plus pour être horrifiée, elle était cependant très ennuyée et agacée de voir que son jean était tâché. Chacun ses priorités dans la vie ! Sans doute cela devait-il le décontenancer de voir que ça ne la perturbait pas outre mesure de s'être retrouvée face à un vampire, à la limite, c'était peut-être sa façon de faire pour le tuer qui aurait pu la faire tiquer un peu, mais même à deux doigts de se faire tuer, elle restait insouciante. Oui, il avait raison, elle était fêlée. Une fois qu'elle eut réalisé qui elle avait en face d'elle, c'est d'un geste naturel qu'elle était allée l'enlacer, lui demandant comment elle pouvait le remercier, mais l'homme semblait émettre des réserves sur un potentiel paiement quel qu'il soit et eut plutôt tendance à la repousser, glissant qu'il préférait les rousses.

« S'il n'y a que ça pour te plaire... »

Le pire, c'est que même si la blonde avait l'esprit mal tourné quatre vingt dix pour cent du temps, en cet instant, elle le disait sans arrières pensées même s'il ne le penserait surement pas ainsi. Oui, elle voulait lui plaire, elle espérait qu'il l'accepte dans sa vie, elle avait fait pas mal de recherches ces derniers mois pour le retrouver. Pourquoi pas avant ? En réalité, elle n'avait aucune piste, sa mère refusant de lui en parler, ce n'est que lorsqu'elle s'est sentie prête à quitter ce monde qu'elle lui avait, enfin, donné quelques informations et lui avait montré une photo. Et bordel, ce n'était pas ça qui allait l'aider ! Entre un prénom passe partout, une photo qui avait près de trente ans, la seule vraie piste était son nom de famille et le fait qu'il soit américain...Et des John en Amérique...Il y en a quelques uns ! C'était donc son nom qui lui avait permis de trier un peu, et elle avait de la chance car malgré tout, elle avait réussi à le retrouver assez "aisément" grâce à ses compétences en informatique. Finalement, il était en Europe à présent, à Londres et elle avait fini par trouver une photo un peu plus récente que celle qu'elle possédait. Bon sang, il fallait vraiment chercher pour le reconnaître maintenant qu'il avait les cheveux poivre et sel, une barbe et une trentaine d'années de plus ! Mais quand elle l'avait vu, elle avait eu un petit sourire, elle avait tellement fantasmé ce père dont elle ne savait rien ! Et elle espérait vraiment qu'il ne la rejetterait pas. La première rencontre ne fut pas celle qu'elle aurait pu s'imaginer, loin de là, elle avait pensé lui envoyer un sms après avoir trouvé son numéro de téléphone, car bien évidemment qu'elle allait le trouver ! Et lui donner rendez-vous quelque part, espérant que la curiosité le pousserait à venir. Et s'il ne le faisait pas et bien...Elle aurait bien fini par trouver où il vivait ! Noooon, ce n'était pas une stalkeuse ! Mais elle voulait véritablement apprendre à le connaitre. Elle l'avait pris dans ses bras, sous le coup de l'impulsivité et elle le sentait cherchant à s'éloigner d'elle. Elle le regardait comme si elle était en adoration, et alors qu'elle passait sa main sur sa joue, elle le sentit se saisir de ses bras et la repousser. Elle fit deux pas en arrière sous l'effet de ce geste des plus fermes mais c'était mal la connaitre que de croire qu'elle s'arrêterait là. Elle le regardait, retirant les lambeaux de chair de sa batte avec une petite moue dégoûtée lorsqu'il reprit la parole.

« Me faire embarquer ? Pourquoi ? »

Ah, il l'avait traitée de fêlée aussi ? Elle ne semblait pas s'en offenser. Sans doute qu'elle l'avait entendu assez souvent pour le prendre comme un compliment, après tout...C'était vrai ! Elle se mit à le suivre, enjambant les lambeaux de chair du vampire éclaté au sol. Elle tenta de le suivre comme elle pouvait étant donné les grandes enjambées qu'il avait et les escarpins qu'elle portait.

« Attends ! Mais t'as le feu au cul ou quoi ? »

Elle hâta le pas pour le rattraper et glissa son bras sous le sien comme si c'était tout à fait normal. Elle l'avait tutoyé directement, comme elle le faisait avec tous ceux avec qui elle était naturelle ou se sentait à l'aise, et à présent...Il risquait, en réalité, de se coltiner une sangsue car maintenant qu'elle l'avait trouvé...ou que lui l'avait trouvée...elle ne risquait pas de lâcher l'affaire !

Pando
Revenir en haut Aller en bas
John Danner

avatar

☩ Et fratres luminis ☩ Humain



¤ AVATAR : Jeffrey Dean Morgan
¤ CRÉDITS : (c) Aki / Lilie
¤ MESSAGES : 174
¤ POINTS : 17
¤ MULTIS : Milo S.O'Conell, Kasparian B. Vasa
¤ AGE : 49 ans
¤ ZONE LIBRE : FicheAvis de rechercheAvis de décès
◮ Taille : 1,88 m
◮ Poids : 85 kg
◮ Couleur des cheveux : Brun
◮ Couleurs des yeux : Noisette
◮ Particularités : Nombreux tatouages & cicatrices
¤ GROUPE : El Fratres Luminis
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 03/07/2018


MessageSujet: Re: Hi Daddy ! ~ John & Oriana Lun 16 Juil - 14:47


Hi Daddy !
xx feat. Oriana Lazario Danner xx
Après plusieurs massacres, John se retrouve confronter à ses collègues du Conseil. On l'accuse d’excès de zèle.



John était quelque peu dépassé par la demoiselle, elle jouait clairement les allumeuses et troublée son programme nocturne. Il commençait à croire qu’il avait un don pour attirer les blondes aliénées … Pour commencer il y avait Maria Wright, sa fameuse collègue du Conseil. Bien qu’elle semblait froide, quand elle observait John, il voyait de la colère, peut-être du mépris, mais toujours souligné par une pointe de désir. Seuls humains du conseil, ils leur étaient arrivés de partager quelques moments intimes. Pas de tendresse, ni douceur, encore moins d’amour à vomir, juste du sexe pur et ‘dur’. Par moment, il avait l’impression qu’elle avait une influence sur son comportement. C’était simple, elle savait lui parler. Quand elle était chiante, John montait en pression, quand elle était mielleuse, il jouait à son jeu. Aujourd’hui, il avait eu sa dose de Maria et de blondes. Pas de chance … Il était pris d’assaut pour une autre. Mais c’était un autre genre ! Celle-ci semblait prête à se plier en quatre pour attirer son attention et lui plaire. Bordel de merde, c’était quoi son foutu problème ? Il avait beau la repousser, la demoiselle ne perdrait rien de ses ardeurs. N’empêche, il devait être le seul homme de Londres qui osait repousser les avances d’une telle créature. Après tout, l’inconnue était loin d’être laide. Sa crinière et sa peau presque blanches faisaient magnifiquement ressortirent ses yeux bleus. Son sourire était charmeur, enjôleur et elles avaient des formes de ‘vrai’ femmes. S’il avait été d’humeur, il aurait pu l’embarquer avec lui jusqu’aux sièges arrières de sa caisse … Ah ça, il lui aurait montré ce qu’était un homme d’expérience dans un lit, enfin … Là on parlait de voiture, mais ça ne change rien ! Enfin, il n’en ferait rien, il avait trop la dalle pour penser à baiser … D’ailleurs, il entendait presque la saucisse hot-dog, moutarde sucrée l’appeler. Manges moi… j’arrive babes !

Quoique … Pourquoi se faire embarquer ? Très bonne question. Il soupirait, désespéré. Il pointait Martha en direction du zombie. « Les témoins, c’est pas ce qu’on préfère. Alors ils sont souvent embarqués pour finir la cervelle comme lui. » C’était une image bien sûr. Mais un petit lavage de cerveau ça ne faisait jamais de mal. Ou peut-être que si ? Danner n’en savait foutrement rien, il n’avait eu à le subir. Ou alors si mais il ne s’en souvenait pas … Impossible ! On ne mettait pas un élément ‘trouble’ au Conseil. Ainsi, il reprit le chemin qu’il avait emprunté pour venir, Martha reposant sur son épaule alors qu’il commençait à siffler l’hymne de son pays, une vieille habitude. Bye bye la tarée ! se dit-il, presque content de s’en aller vers le destin qu’il s’était choisi : bouffe, alcool et avec un peu de chance – il en avait souvent – de la baise.  Qu’entendait-il à cet instant de repris durement mérité ? Des bruits de talons contre les dalles. Ne me dit pas que … He bien si ! La cinglée lui emboitait le pas. Enfin, elle ne le suivait pas bien sûr, elle reprenait également son chemin en suivant le conseil du chasseur ! Cette femme était foutrement opiniâtre ! Elle lui demandait de l’attendre, tout en secouant ses miches jusqu’à lui, lui attrapant le bras comme un couple … Ou un père et sa fille. Mais c’est qu’elle commençait sérieusement à lui casser les noix ! Ce que je dis, tout le monde s'en tamponne ! Je gueule, je gueule, j'pourrais gueuler dans le cul d'un poney ce serait pareil ! pensait-il alors …  A ce moment, c’était un appel qu’il lançait à tout malheureux qui viendrait croiser sa route … Messieurs dames, dans quelques instants le grand spectacle de la souffrance. Si vous pouvez tâcher moyen de vous éloigner de 25 pieds, bons pieds, hein parce que ça va gicler un peu ! D’un coup, il s’arrêtait dans sa marche « Bon écoute, tu m’emmerdes mais quelque chose de concret. »

Au moment instant, un van noir aux vitres teintées s’arrêtait au bout de la rue. Trois hommes en sortirent, le quatrième toujours volant. Ils étaient vêtus de noir, armés de mallettes. Déjà ? Ils étaient rapides ces cons. Le premier, chef de l’équipe, approchait de John et se mit à sourire. « Tu les prends au berceau maintenant Danner ? » Il aurait tellement pu lui taper sur la gueule jusqu’à ce qu’il décède ! Dans sa tête, John s’inventait l'hymne à la cruauté,  un autel dressé au culte de la barbarie … Sauf qu’il se contentait de lui sourire, cruel « Clara va bien ? Elle est toujours au l’école primaire St James ?... » A défaut de pouvoir tabasser ses collègues, il savait tirer profit des informations de leurs dossiers … La menace engendrait la peur chez l’homme qui devient tout pâle. Il baissait la tête, les yeux vers le sol et passait à côté du Chasseur.  Tout en libérant son bras de l’étreinte de la femme, il retournait à sa voiture. Il ouvrit la porte arrière, y déposait sa batte, il n’allait pas aller bouffer avec, ça ferait mauvais genre …


- code by lilie -
Revenir en haut Aller en bas
Oriana Lazario Danner

avatar

Sorcière • Nécro


En ligne

¤ AVATAR : Margot Robbie
¤ CRÉDITS : Freesia
¤ MESSAGES : 130
¤ POINTS : 14
¤ MULTIS : Joshua
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE : Blonde aux yeux bleus
1.68 m/57 kilos
Elle a quelques tatouages bien dissimulés
Elle est nécromancienne et peut asservir les vampires, ce qu'elle fait d'ailleurs avec un certain plaisir...Quand elle y arrive...
Elle a deux visages : un côté doux et innocent et celle qu'elle est réellement : une tête brûlée impulsive qui a un don pour avoir des ennuis.
Elle bosse comme barmaid au Lux, ce qui est assez ironique lorsque l'on sait que le patron est un vampire...
Elle est la fille d'un EFL, elle est venue en Angleterre pour retrouver son père et apprendre à le connaitre.

¤ GROUPE : Sorcières
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 12/07/2018


MessageSujet: Re: Hi Daddy ! ~ John & Oriana Lun 30 Juil - 11:46


La folie, c'est de famille, non ?



Il l'avait sauvée, celui qu'elle recherchait désespérément depuis quelques temps lui était tombé dessus dans le plus pur des hasards et si sa façon de faire avait pu lui faire grincer des dents, parce que, rappelons le, il a foutu du sang sur son jean, lorsqu'elle vit qui elle avait en face d'elle, elle oublia rapidement ce petit problème. Pour sûr qu'il avait de quoi être décontenancé et se demander sur quel étrange spécimen il était tombé ! Elle, elle était juste euphorique et elle n'arrivait pas à cacher son excitation de le rencontrer enfin même s'il n'avait aucune idée du pourquoi et du comment. Elle s'était retenue pour ne pas l'embrasser, mais lui avait tout de même sauté au cou, ce qui semblait déplaire grandement à John. Merde alors, déjà un point de divergence, elle qui était si tactile ! Et puis, il avait l'air d'être sacrément grincheux l'américain ! Mais mine de rien, il avait son charme, et si elle ne savait pas que c'était son père, sans doute qu'il aurait eu raison de penser que ses propos étaient des plus ambigus ! La blonde l'observait, mais lui n'était pas dans la même optique qu'elle, il cherchait davantage à la fuir, n'étant venu là que pour faire son "travail". Il lui avait dit de ne pas rester là au risque de se faire embarquer et la blonde ne comprit pas bien avant qu'il ne l'éclaire un peu plus sur le sujet.

«Aaah ! Tu ne veux pas qu'on sache que tu éclates les vampires avec une batte ! T'inquiètes, je sais tenir ma langue ! »

Elle fit le geste que ses lèvres étaient scellées même si pour ce qui est de tenir sa langue, il pouvait bien se poser la question étant donné son petit côté exubérant.

« Alors comme ça, tu les chasses ? Ça nous fait un point commun ! Même si pour le coup, j'ai bien cru qu'il allait me croquer celui-là ! Tu fais ça souvent ? Ou c'est juste pour te défouler un peu ? »

Etant donné qu'il ne semblait pas enclin à parler, sans doute que sa multitude de questions allait le faire chier mais il en fallait beaucoup à Oriana pour qu'elle se démonte et ce n'était pas son caractère qui allait la refroidir. Elle s'était hâtée pour le suivre, quelle idée aussi de se balader avec des escarpins et encore plus en sachant que si elle tombait sur un vampire, elle chercherait à s'amuser avec ! En même temps, ça pouvait être une arme, un coup de talon dans la tête, ça peut faire mal, non ? Elle l'avait agrippé juste au moment où une voiture de nettoyeurs arrivaient et que l'un des hommes ne fasse une remarque qui fit doucement rire la blonde mais son géniteur ne semblait pas trouver cela amusant, décidément, quel rabat joie !

« Wow t'es toujours aussi grincheux ? Tu devrais t'envoyer en l'air, ça te détendrait !»

Elle était restée accrochée à son bras jusqu'à ce qu'il se "débarrasse" d'elle pour aller mettre sa batte sur le siège arrière d'une magnifique Mustang. La blonde eut un sourire et alors qu'il pensait sans doute être débarrassé d'elle, elle s'était incrustée, sans gêne, montant du côté passager. Elle le regarda et lui lança d'un naturel déconcertant :

« J'adore ta voiture ! On va où ?! »

Pour sûr qu'il ne devait pas s'attendre à ce qu'elle le squatte de la sorte et évidemment qu'elle n'était pas prête de le lâcher, nullement intimidée par son caractère de cochon et la façon qu'il avait de dire merde aux gens ou même de les menacer, après tout, elle aussi avec un caractère pourri la plupart du temps, mais là, elle était tellement heureuse qu'elle n'arrivait pas à effacer ce sourire idiot de son visage.


Pando
Revenir en haut Aller en bas
John Danner

avatar

☩ Et fratres luminis ☩ Humain



¤ AVATAR : Jeffrey Dean Morgan
¤ CRÉDITS : (c) Aki / Lilie
¤ MESSAGES : 174
¤ POINTS : 17
¤ MULTIS : Milo S.O'Conell, Kasparian B. Vasa
¤ AGE : 49 ans
¤ ZONE LIBRE : FicheAvis de rechercheAvis de décès
◮ Taille : 1,88 m
◮ Poids : 85 kg
◮ Couleur des cheveux : Brun
◮ Couleurs des yeux : Noisette
◮ Particularités : Nombreux tatouages & cicatrices
¤ GROUPE : El Fratres Luminis
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 03/07/2018


MessageSujet: Re: Hi Daddy ! ~ John & Oriana Lun 30 Juil - 17:33


Hi Daddy !
xx feat. Oriana Lazario Danner xx
Après plusieurs massacres, John se retrouve confronter à ses collègues du Conseil. On l'accuse d’excès de zèle.




La fillette parlait fort, était indiscrète, collante et on ne peut plus agaçante. Et voilà qu’elle suivait John … Seigneur, qu’avait-il fait pour mériter pareil punition ? N’avait-il pas servit sa cause avec justesse et dévotion depuis toutes ses années ? Il n’avait jamais fauté, quelques fois péchées, mais pourquoi un tel châtiment ? Quand la femme lui parlait, il n’entendait que blabla bla blabla. Il priait en silence pour qu’un signe se manifeste … Ou un accident. Par exemple : un pot de fleur qui tombe d’une fenêtre, droit sur sa mouille. Là, elle la fermerait ! Ou bien, qu’elle pose le pied sur un bouche d’égout et se coince le talons dedans. Non, pas assez fort ! Elle serait capable d’abandonner ses chaussures et de le suivre à pieds nues. Non non, le pot de fleur s’était idéal ! Sauf que … Aucunes fenêtres ne donnaient sur la ruelle. Acharnement … Car oui, elle continuait de parler, son débit était impressionnant. Frustrant, agaçant, angoissant même ! La femme disait qu’elle garderait son secret, et qu’elle-même chasser les vampires. Ce n’était pas une réussite pour le coup … Comment aurait-elle fait ? Un coup d’escarpin dans les valseuses ? Pitié … Elle continuait à l’interroger, notamment sur la fréquence de ses chasses, la raison qui le poussait à le faire, et ce genre de truc de bonnes femmes. Martha avait été comme ça aussi. A parler beaucoup trop … Elle avait fini en copeaux pour poiscailles. Et brulée ... Entre autre chose. La jeune femme semblait s’amuser de la situation, le qualifiant de rabat-joie. Aussi ? Elle lui conseillait d’aller prendre son pied, pour le détendre. La remarque fusait aussitôt. « C’était le plan jusqu’à ce que tu viennes m’emmerder, pisseuse. » Carrément que c’était son plan d’origine ! Bouffer et baiser ! Mais non … Là, son programme de la soirée était chamboulé. Si selon il s’était garé plus loin, il n’aurait pas eu se soucier. Bordel de dieu. Excusez-moi Seigneur ….

Et la ... C’est le drame ! La blonde profitait qu’il déverrouille les portières pour se glisser à l’intérieur de la voiture. Elle prit place sur le siège passager, lui demandant ou ils allaient. John eut une sorte de bug sur l’instant. Mais …. Mais what the hell man ?! Le chasseur restait interdit devant son comportement. Elle voulait quoi concrètement ? Quel était son but ? On n’emmerde pas les gens sous prétexte qu’on veut passer le temps. Si ?! C’est vrai quoi, qu’est-ce qu’elle lui voulait au final c’te débile ? Du fric ? Un coup de reins ? Fais chier … « Mais descends de ma caisse bordel de Dieu ! » Danner fit le tour de la voiture pour rejoindre le côté passager. Il tirait la porte, lui attrapa le bras et la fit sortir. Et la délicatesse envers les dames ?! Inconnu au bataillon ! Quand elle fut extraite de la mustang, John claquait la portière, en verrouillant l’accès avec la clef. Il la bloquait contre la voiture, les mains de part et autre de son corps, l’air menaçant. « Bon tu me fais chier. Qu’est-ce que tu veux ? » Etait-ce une bonne idée de demander. Par sûr ! Alors avant qu’elle ne puisse répondre, il enchainait. « Tu sais quoi, je veux même pas le savoir. Fous l’camp’ ». Il se reculait pour la laisser libre. Retournant sur le trottoir, il prenait la direction de la gare. Son hot-dog et sa bière l’attendaient et son ventre commençait à crier famine. Alors, passer l’éponge sur cette histoire, il s’engageait dans la rue, les mains retrouvaient le fond de ses poches La démarche tranquille, il s’éloignait de la voiture, ignorant complétement l’autre tarée sans nom. Étrangement, son visage restait gravé dans sa mémoire. Elle avait un air de déjà-vu. Cependant, il était incapable de savoir ou … John ne l’avait jamais rencontré, il en était certain. Alors pourquoi cette sensation étrange. Boaf, tant pis, ce n’était pas capital, alors que la bouffe si ! Il pouvait sentir l’odeur du hot-dog parvenir jusqu’à son nez … Réveillant ses sens et son appétit.


- code by lilie -
Revenir en haut Aller en bas
Oriana Lazario Danner

avatar

Sorcière • Nécro


En ligne

¤ AVATAR : Margot Robbie
¤ CRÉDITS : Freesia
¤ MESSAGES : 130
¤ POINTS : 14
¤ MULTIS : Joshua
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE : Blonde aux yeux bleus
1.68 m/57 kilos
Elle a quelques tatouages bien dissimulés
Elle est nécromancienne et peut asservir les vampires, ce qu'elle fait d'ailleurs avec un certain plaisir...Quand elle y arrive...
Elle a deux visages : un côté doux et innocent et celle qu'elle est réellement : une tête brûlée impulsive qui a un don pour avoir des ennuis.
Elle bosse comme barmaid au Lux, ce qui est assez ironique lorsque l'on sait que le patron est un vampire...
Elle est la fille d'un EFL, elle est venue en Angleterre pour retrouver son père et apprendre à le connaitre.

¤ GROUPE : Sorcières
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 12/07/2018


MessageSujet: Re: Hi Daddy ! ~ John & Oriana Mer 1 Aoû - 14:16


La folie, c'est de famille, non ?



Les retrouvailles familiales commençaient bien, elle voyait bien qu'elle le faisait chier et qu'il n'avait pas envie de lui parler, mais elle, elle en crevait d'envie depuis des mois ! Elle ne parvenait pas à contenir son excitation et elle se disait qu'il finirait bien par se dérider un peu, après tout, la bonne humeur, c'est communicatif, n'est ce pas ? A croire que ça ne marchait cependant pas sur lui vu à quel point il restait grincheux ! Elle ne s'imaginait pas un instant qu'il espérait qu'elle finisse assommée dans cette ruelle ! Connard ! Elle, elle cherchait à le connaitre mais lui ne semblait pas enclin à parler et devait même regretter de l'avoir aidée. Mais merde quoi, elle était si repoussante que ça qu'il prenait la fuite comme un voleur ?! Limite qu'elle aurait préféré qu'il la prenne pour une groupie et qu'il croie qu'ils allaient s'envoyer en l'air sur la banquette arrière de sa bagnole ! Elle lui avait dit qu'il devrait d'ailleurs se détendre un peu, elle le sentait nerveux le vieux !

«Ah oui ? T'as une femme ? T'es marié ?  »

Peut-être qu'il se demanderait si elle posait ces questions là parce qu'il l'intéressait, et d'une certaine façon c'était vrai, mais d'une façon bien platonique car elle espérait surtout apprendre à le connaitre et il fallait croire qu'elle s'y prenait comme un manche vu ses réactions ! Est-ce qu'elle avait une belle-mère ? Des demis-frères et sœurs ? Bien sûr qu'elle s'était déjà posé la question mais c'était tellement dur de trouver des infos sur lui ! Sur le net, elle avait trouvé une photo, une origine qu'elle connaissait déjà et à force de chercher elle avait su qu'il était, normalement, à Londres, mais pour le reste, le mystère restait entier. Non mais c'est quoi ces gens qui n'ont aucune vie virtuelle bon sang ?! Elle l'avait suivi, montant dans sa bagnole comme si elle était chez elle, espérant bien qu'il allait l'emmener avec elle ! Et puis, s'il avait faim, elle lui paierait même son hot dog ! Et là, ce fut sans doute le truc de trop pour agacer le chasseur. Il l'attrapa par le bras sans ménagement et la fit sortir de sa voiture, la plaquant contre la carrosserie. Merde, il avait l'air vraiment furax et pas commode ! Son sourire s'estompa peu à peu alors qu'il lui parlait. Elle allait ouvrir la bouche lorsqu'il lui demanda ce qu'elle voulait avant de l'interrompre et de poursuivre en lui disant qu'il n'en avait rien à foutre et de ficher le camp avant de s'en détourner. Elle resta un instant hébétée, elle qui avait tant espéré pouvoir lui parler se retrouvait face à un mur.

« JOHN !» Hurla t-elle alors qu'il s'éloignait, la blonde commençant à être énervée. Sans doute allait-il se poser la question de comment elle connaissait son nom, car à aucun moment ils ne s'étaient présentés ni l'un ni l'autre, l'homme qui était venu faire le ménage l'ayant appelé par son nom de famille. Il était difficile de garder ce sourire béat quand on se faisait jeter comme une merde ! Elle le regardait partir, sentant son sang bouillonner d'agacement, après tout, elle n'était pas italienne pour rien et son impulsivité finit par parler :

«On m'avait dit que tu étais cool mais en fait... T'es vraiment un sale con !» Dit-elle en attrapant un de ses escarpins et en le lançant droit à la tête de l'homme qui lui tournait le dos. L’insulter et lui balancer sa chaussure, sur l'instant, ça avait semblé être une bonne idée et même, ça avait soulagé ses nerfs ! C'est lorsqu'elle le vit se prendre son escarpin derrière la tête qu'elle réalisa vraiment ce qu'elle venait de faire.

« Oups...Désolée...»

Elle avait la tête d'une gamine prise en faute après une bêtise, là il lui restait deux options : Retirer sa deuxième chaussure et courir, vite, ou l'affronter. Et merde avec le caractère qu'il avait, il serait bien capable de lui éclater la tête avec sa batte ce grand malade ! Elle opta cependant pour la seconde option, même si c'était mal parti, c'était de son père dont il s'agissait et elle tenait absolument à le connaitre en espérant qu'un jour, il lui ferait une petite place dans sa vie.




Pando
Revenir en haut Aller en bas
John Danner

avatar

☩ Et fratres luminis ☩ Humain



¤ AVATAR : Jeffrey Dean Morgan
¤ CRÉDITS : (c) Aki / Lilie
¤ MESSAGES : 174
¤ POINTS : 17
¤ MULTIS : Milo S.O'Conell, Kasparian B. Vasa
¤ AGE : 49 ans
¤ ZONE LIBRE : FicheAvis de rechercheAvis de décès
◮ Taille : 1,88 m
◮ Poids : 85 kg
◮ Couleur des cheveux : Brun
◮ Couleurs des yeux : Noisette
◮ Particularités : Nombreux tatouages & cicatrices
¤ GROUPE : El Fratres Luminis
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 03/07/2018


MessageSujet: Re: Hi Daddy ! ~ John & Oriana Ven 3 Aoû - 11:42


Hi Daddy !
xx feat. Oriana Lazario Danner xx
Après plusieurs massacres, John se retrouve confronter à ses collègues du Conseil. On l'accuse d’excès de zèle.




Curieuse, la femme l’interrogeait sur sa vie. S’il avait une femme ? Qu’en ferait-il ? Quant au mariage … Effectivement il avait eu une épouse fut un temps, Martha. Mais elle avait fini en flamme avec son amant à longues dents. Depuis non, il ne songeait ni à trouver quelqu’un, et encore moins à se remarier. Et tout cela, la petite folle n’avait pas besoin de le savoir. Alors, l’interrogatoire restait sans réponse. Dans d’autre circonstance, il aurait peut-être été plus sympathique. Quoique, cette fille avait quand même un don ! Celui de le faire sortir de ses gonds en deux secondes de temps. Pire que Maria et Joshua. Avant, avec ses deux collègues, John avait de grosse marge. En avant vers la bouffe, il comptait bien passer l’éponge sur ce début de soirée chaotique pour se concentrer sur la suite. Mais c’était sans compter sur la ténacité de la blonde. Cette dernière hurlait son nom dans la rue, comme ça, sans scrupule. Comment savait-elle d’abord ? Certes, il s’était présenté quand il avait téléphoné au nettoyeur, mais avait-elle été attentive à ce détail ? Peu de chance, à cet instant, elle avait l’air plus préoccupé par les taches de sang sur son jean. A son prénom, il ne s’arrêtait pas, prenant une grande inspiration pour calmer ses nerfs, tout en lui présentant son doigt du milieu. Doigt qui retombait le long de son flan quand elle brayait. On m’avait dit que … C’est qui ‘’on’’ ? Et oui, il était un sale con. John était beaucoup de chose ! Mais surement pas un type a emmerder quand la faim pointait son nez.

Et la … Mesdames et Messieurs, c’est le drame. Danner se prit un projectile à l’arrière de la nuque. A l’impact, il se figeait. Elle … était … putain de SERIEUSE ?!!!! Son sang ne fit qu’un tour. John fit volte-face, regardant le pauvre escarpin à ses pieds. La garce … La putain de garde, elle lui avait balancé sa godasse à la gueule. Après tant de vulgarité, il irait demander pardon au Seigneur. Peut-être devrait-il aussi se confesser sur son premier meurtre humain. A quelques mètres, la femme s’excusait. Pas crédible. Armé d’un calme olympien, le chasseur ramassait la pantoufle de verre. Il retournait auprès de la folle, à pas lent, tenant la chaussure par le talon. Peut-on vraiment marcher avec ces échasses ? Les femmes devaient être des monstres pour le supporter … Encore plus imprudente, elle ne voyait pas venir la menace et lui faisait front. Se figeant devant elle, il lui tenait la chaussure, sans un mot, rien. Quand elle tenait la main pour la reprendre, John attrapa son poignet, la tirant vers lui en se baissant pour la porter sur son dos comme un vieux sac de patate. Heureusement qu’elle était maigre, sinon il ne donnait pas cher de son pauvre dos.

Se foutant pas mal de ses plaintes et éventuels coups, le Chasseur trainait son sac de pommes de terre dans une ruelle à proximité. A l’entrée, des grosses poubelles … L’une était encore ouverte, à moitié pleine d’ordres en tout genre … Epluchure de légumes et de fruits, poussières, emballages alimentaires, peau de banane, couche de bébés. Bref un vide ordure quoi. Sans trop chercher à comprendre, il balançait la blonde dans la poubelle avant d’en refermer la porte. Salop …. Pour ne pas la laisser sortir, il sautait sur le couvercle pour s’asseoir dessus. Ignorant son chahut, le chasseur descendit la moitié la fermeture éclair de sa veste en cuir, prit un paquet de cigarette dans la poche intérieur. Il en coinçait une dans son bec, allumé l’extrémité du tabac avant de tout ranger et de refermer son blouson. John tirait une première bouffée pour se calmer avant de reporter son attention au conteneur degeulasse de détritus. « Bon, on va causer un coup. » C’est bien ce qu’elle voulait non. « Tu sembles savoir des choses sur mon compte, et je tiens à savoir quoi. C’est qui le ‘’on’’, dans : on m’avait dit que tu étais cool ? Et comment tu connais mon nom. De ta sortie dépend tes réponses. »



- code by lilie -
Revenir en haut Aller en bas
Oriana Lazario Danner

avatar

Sorcière • Nécro


En ligne

¤ AVATAR : Margot Robbie
¤ CRÉDITS : Freesia
¤ MESSAGES : 130
¤ POINTS : 14
¤ MULTIS : Joshua
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE : Blonde aux yeux bleus
1.68 m/57 kilos
Elle a quelques tatouages bien dissimulés
Elle est nécromancienne et peut asservir les vampires, ce qu'elle fait d'ailleurs avec un certain plaisir...Quand elle y arrive...
Elle a deux visages : un côté doux et innocent et celle qu'elle est réellement : une tête brûlée impulsive qui a un don pour avoir des ennuis.
Elle bosse comme barmaid au Lux, ce qui est assez ironique lorsque l'on sait que le patron est un vampire...
Elle est la fille d'un EFL, elle est venue en Angleterre pour retrouver son père et apprendre à le connaitre.

¤ GROUPE : Sorcières
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 12/07/2018


MessageSujet: Re: Hi Daddy ! ~ John & Oriana Dim 5 Aoû - 16:41


La folie, c'est de famille, non ?



Traiter John de sale con était un euphémisme, si elle avait été du genre pleureuse, elle se serait surement effondrée de voir comment leur première rencontre se passait, mais au contraire, la jeune femme avait un putain de caractère, et elle avait beau ne pas avoir connu son père, ça devait être dans les gênes de ne pas être maître de ses nerfs. Elle lui avait balancé son escarpin après qu'il lui ait fait un doigt d'honneur, agacée par la façon qu'il avait de ne pas lui répondre quand elle lui parlait et de l'envoyer chier au moindre mot. Non mais sérieux, c'était lui son père ? Ok il avait fait une entrée remarquée qui la laissait penser qu'il était cool, mais alors...Quel caractère ! Il revenait vers elle, mais il avait l'air vraiment furax, merde, il pouvait être encore pire qu'il ne l'était déjà ? Alors qu'il lui tendait sa chaussure, elle avança sa main pour la récupérer, un peu penaude, s'attendant à se faire sermonner mais les choses ne se passèrent pas comme elle l'avait imaginé. Lui attrapant le poignet, il la souleva pour la mettre sur son dos, ce qui eut pour effet de lui faire échapper un cri de surprise.

«Hééé ! Mais qu'est ce que tu fais ? Lâche moi ! Espèce de grand malade !! »

Elle essayait de s'en défaire, tapant du poing dans son dos, s'agitant comme elle pouvait, mais rien n'y faisait.

« Où tu vas ? Qu'est ce que tu fais ? Où tu vas ???»

Ah, elle l'avait déjà demandé ? Et bien, elle ne tarderait malheureusement pas à avoir la réponse, car il s'arrêta devant une benne à ordures et la jeta dedans sans ménagement avant de refermer le couvercle et de poser son cul dessus, lui signifiant qu'ils allaient causer. Oriana était horrifiée de se retrouver dans les poubelles, c'était dégueulasse, ça empestait, elle cognait contre le couvercle, tentant de le soulever, mais rien n'y faisait, c'est qu'il était lourd le vieux !

«Laisse moi sortir de là ! John ! Putain ! C'est dégueulasse !!»

Elle n'écoutait pas vraiment ce qu'il disait, trop écœurée surtout par l'odeur étouffante qu'il y avait là dedans.

« C'est sans doute pour ça qu'elle m'a dit que tardivement qui tu étais ! Si j'avais su, j'aurais pas cherché à te retrouver !! Laisse moi sortir !!! Je vais te massacrer !!»

Oui, elle avait de l'espoir, mais ne dit-on pas qu'une femme en colère peut équivaloir dix hommes ? Et là, en colère, elle l'était. Si elle l'avait en face d'elle, pour sûr qu'il s'en serait pris une ! De plus en plus furieuse, la blonde tapait dans le couvercle comme une folle - ce qu'elle était de toutes façons !- en espérant parvenir à le soulever assez pour le déséquilibrer et qu'il dégage de là.

« Si j'avais su, j'aurais jamais quitté Rome pour te voir !»

C'en suivi tout un tas de jurons en italien, elle commençait à s'essouffler à force de s'acharner sur ce couvercle et elle crevait de chaud là dedans, elle finit par abandonner, voyant qu'elle ne parvenait à rien, à bout de force, elle lâcha prise. Il n'allait pas rester là pendant des décennies, n'est ce pas ?  La jeune femme était déçue et attristée de la façon dont les choses se déroulaient, elle qui avait tant espéré le moment où elle rencontrerait enfin son père...Elle était loin de s'imaginer que ça se passerait ainsi...



Pando
Revenir en haut Aller en bas
John Danner

avatar

☩ Et fratres luminis ☩ Humain



¤ AVATAR : Jeffrey Dean Morgan
¤ CRÉDITS : (c) Aki / Lilie
¤ MESSAGES : 174
¤ POINTS : 17
¤ MULTIS : Milo S.O'Conell, Kasparian B. Vasa
¤ AGE : 49 ans
¤ ZONE LIBRE : FicheAvis de rechercheAvis de décès
◮ Taille : 1,88 m
◮ Poids : 85 kg
◮ Couleur des cheveux : Brun
◮ Couleurs des yeux : Noisette
◮ Particularités : Nombreux tatouages & cicatrices
¤ GROUPE : El Fratres Luminis
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 03/07/2018


MessageSujet: Re: Hi Daddy ! ~ John & Oriana Mer 8 Aoû - 23:11


Hi Daddy !
xx feat. Oriana Lazario Danner xx
Après plusieurs massacres, John se retrouve confronter à ses collègues du Conseil. On l'accuse d’excès de zèle.




Malgré les cris et les coups, John restait sourd à ses plaintes. Depuis la mort du vampire, la femme cherchait à capter son attention. Maintenant qu’il était disposé à l’entendre, elle pestait de toutes ses forces. Ah les femmes … Eternelles casses-couilles. Et cette blonde avait une sérieuse marge pour lui briser les noix. Dans la benne à ordure, la furie ne se calmait toujours pas. Une tempête de coup faisait rage sous son postérieur. Elle pensait pouvoir soulever le couvercle alors qu’il était dessus ? Pour l’instant, il l’ignorait. Il prit juste le soin d’aller chercher le paquet de cigarette au fond de sa poche intérieur. Il en sortit une, la coinçait entre les lèvres pour l’allumer. Briquet et paquet rangé, il fumait tranquillement, attendant que ça se calme en dessous. La femme le sommait de la laisser sortir, argumentant en disant que c’était dégueulasse. C’était une poubelle princesse, c’est forcément crade … Si je t’avais lancé dans une piscine de guimauve, l’effet n’aurait pas été le même. Voilà ce dont il pensait en l’entendant se plaindre. N’avait-elle pas comprit ? Plus elle tardait à se mettre à table, plus elle resterait parmi les ordures. Finalement, elle passait aux aveux. L’inconnue parlait d’une elle qui avait tarder à parler de lui. Qui était cette elle. John avait connu beaucoup de femme dans sa vie, c’était trop vague. La folle poursuivait en avouer avoir cherché à le retrouver. Pourquoi ? Comment le connaissait-elle ? Qui était-elle ? La dernière phrase était une menace qui le survolait à peine. Il ne répondait pas, se contentant de tirer sur sa cigarette, rejetant lentement la fumée sous forme de cercle. En conclusion, la femme avait quitté Rome pour lui. Mais … Bordel de dieu, c’était qui ? Une italienne d’une trentaine d’année qui connaissait son existence d’une autre femme de la même ethnie.

Ça n’était pas suffisant pour lui. Il devait en savoir plus. John avait beau fouiller sa mémoire, il ne se souvenait de rien. Du moins, rien de compromettant. Il avait passé une majorité de sa vie à Rome ! Des souvenirs et des femmes, il en avait eu un certain nombre. Pourtant, la femme lui rappelait quelqu’un. Lui ? Dans son caractère de merde pour commencer. Ouais bon, il y avait des milliards d’humains sur la planète, John n’était surement pas le seul con grincheux et insupportable que portait la Terre. Mais en dehors de son attitude, son visage lui semblait commun. Quant à mettre un nom dessus … Impossible ! Et puis, elle aurait pu se présenter cette petite chieuse avant de l’emmerder ! C’était la moindre des choses, surtout quand on connaissait l’identité de son interlocuteur. Dans sa réflexion, il oubliait presque la femme dans la poubelle. Elle avait fini par se taire et se calmer. A moins qu’elle ne se soit étouffée dans les ordures. Il serait bien avec un cadavre humain sur les bras ….

Terminant tout de même sa cigarette, il jetait le mégot dans le caniveau avant de sauter de son perchoir. Il saisit le bord du couvercle pour le soulever. Elle était dans un triste état … Peau de banane dans les cheveux, vêtements sales, odeur nauséabond. Face à son déguisement, John n’eut qu’un rictus peu discret. Il lui fit signe de la main de se lever. Il l’attrapait par les flancs pour la porter et l’aider à sortir de la benne à ordure. Quand elle fut sur ses deux pieds, il retirait la peau de banane dans ses cheveux. « T’es-en mal d’amour paternel pour me coller aux basques ?» Il la prit par les épaules et l’attirer dans ses bras. C’était un câlin très masculin avec la tape dans le dos et la rudesse. Au bout de dix secondes, John lâchait prise et s’éloigner. « Par contre tu pues … Mais violent ! » Il secouait sa main devant son nez en ayant un rire malicieux. « Bon ! Et si tu me disais clairement pourquoi tu me cherches depuis Rome ? Ta cinq minutes pour me convaincre, après j'me casse » Sa limite n’était plus très loin. Au moins l’odeur avait chassé sa faim …




- code by lilie -
Revenir en haut Aller en bas
Oriana Lazario Danner

avatar

Sorcière • Nécro


En ligne

¤ AVATAR : Margot Robbie
¤ CRÉDITS : Freesia
¤ MESSAGES : 130
¤ POINTS : 14
¤ MULTIS : Joshua
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE : Blonde aux yeux bleus
1.68 m/57 kilos
Elle a quelques tatouages bien dissimulés
Elle est nécromancienne et peut asservir les vampires, ce qu'elle fait d'ailleurs avec un certain plaisir...Quand elle y arrive...
Elle a deux visages : un côté doux et innocent et celle qu'elle est réellement : une tête brûlée impulsive qui a un don pour avoir des ennuis.
Elle bosse comme barmaid au Lux, ce qui est assez ironique lorsque l'on sait que le patron est un vampire...
Elle est la fille d'un EFL, elle est venue en Angleterre pour retrouver son père et apprendre à le connaitre.

¤ GROUPE : Sorcières
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 12/07/2018


MessageSujet: Re: Hi Daddy ! ~ John & Oriana Dim 12 Aoû - 16:36


La folie, c'est de famille, non ?



Elle avait beau s'agiter autant qu'elle le voulait, le couvercle ne bougeait pas d'un millimètre. Cet enfoiré l'avait enfermée là dedans et s'était assis dessus, se foutant bien de qui elle était et pourquoi elle cherchait à lui parler. Oriana se sentait mal, et pas seulement à cause de l'odeur infecte qu'il y avait dans cette poubelle et qui lui donnait la nausée. Elle avait été si heureuse lorsqu'elle l'avait reconnu, elle n'avait pas pu s'empêcher de lui sauter au cou, laissant parler son impulsivité, sauf que ce mec là...Il ne semblait pas aimer le contact humain ni même la conversation, et l'avait repoussée aussi sec. Loin de se démonter, elle avait tenté, encore et encore de capter son attention, pensant qu'il finirait par se dérider un peu, après tout, on lui disait souvent que son sourire était contagieux. Mais en l'occurrence...On était loin de ça. En colère, déçue et triste, la jeune italienne avait fini parmi les ordures, le maudissant et l'insultant autant qu'elle le pouvait. Finalement, il ouvrit le couvercle et elle put respirer un peu mieux, se redressant, elle fut surprise de le voir l'aider à sortir de là, se demandant ce qu'il pouvait bien avoir derrière la tête. Son cœur se serra à ses mots alors qu'il...la prenait dans ses bras ? Elle était si médusée qu'elle ne parvint pas, sur le coup, à réagir. Comment un type pareil pouvait-il réellement être son père ? La colère ne l'avait pas quittée et lorsqu'elle releva les yeux vers lui, le voyant se moquer ainsi d'elle après ce qu'il avait osé faire et lui dire, elle se rapprocha un peu plus, un large sourire sur les lèvres, la tête légèrement penchée.

« Tu as raison...Je suis en manque d'amour paternel... Et de ce que je vois, on est loin du rêve qu'on m'avait vendu.»  

Sa voix avait été douce, elle le regardait, se demandant s'il allait comprendre mais elle ne lui laissa que quelques secondes avant de lui coller son poing en plein visage. Pour sûr qu'il ne devait pas s'y attendre, et la jeune femme grimaça après coup, se frottant la main. Bordel, elle  s'était fait mal ! Mais elle espérait bien que la réciproque était vraie aussi ! S'il avait l'habitude de se battre avec des vampires, le coup porté devait lui sembler bien faiblard, mais elle, ça l'avait défoulée ! Clopinant, étant donné qu'elle n'avait plus qu'une de ses chaussures, elle finit par laisser la colère parler, changeant de visage et de ton par rapport à l'apparente douceur qu'elle affichait quelques instants plus tôt.

« Tu as compris ou je te fais un dessin, Danner ? Parce que t'as l'air d'avoir plus de muscles que de méninges ! Ma mère s'appelait Maria Lazario, ça te dit rien ? Il y a vingt-neuf ans, à Rome ?!»  

Et à chaque portion de phrase qu'elle disait, elle s'avançait plus vers lui, levant les mains pour le frapper sur le torse. Elle était furieuse et avait un terrible besoin de se défouler après  ce qu'il venait de se passer. Merde, elle qui avait espéré que ça se passerait autrement, que les choses se feraient naturellement et surtout qu'il ne l'enverrait pas chier sans même connaitre son nom, c'était raté. Elle était déçue, elle était triste, mais pour l'heure, les nerfs prenaient le dessus sur tout cela. Agacée, elle finit par dégager sa deuxième chaussure, se retrouvant pieds nus en pleine rue et la blonde le regardait, prête à lui taper dessus à nouveau ou à le voir prendre la fuite, après tout, dès qu'elle avait ouvert la bouche, il avait fui.

Pando
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Hi Daddy ! ~ John & Oriana

Revenir en haut Aller en bas
Hi Daddy ! ~ John & Oriana
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Autre point de vue de John Maxwell pour la defense d'Haiti
» Is Starvation Contagious? By John Maxwell
» LMDC Tag Team Championships: Floyd Mayweather & Randy Orton Vs Stone Cold Steve Austin & John Cena
» John Cena
» John Lewis accuse Mc Cain d'attiser la haine contre Obama

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moon's Spell :: BIENVENUE A LONDRES :: Le Nord de la Tamise :: Le Nord :: King Cross Station-
Sauter vers: