RSS
RSS



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



''Moon's Spell'' s'inspire du roman ''Salem'' de Sandra Triname. Les autres sources sont diverses et variées.
Redécouvrez certaines races avec des manières de jeux exclusives qui pourront vous ravir. ''Moon's Spell'' cherche plusieurs
PV's très importants pour le développement du jeu. Personnages construits mais libres en plusieurs points, ils ont tous des
liens entre eux. N'hésitez pas, inscrivez vous !




Les jeux de l'été ! sont ouverts de Juin à Septembre
Les beaux jours sont là, l'été approche, le soleil, la place, le vacances ... le boulot, la routine ? Peu importe !
Venez vous amuser un peu avec nous, osez venir faire des rps complètements fous, lancer des défis, participer à des jeux
! Sortez vos maillots, vos lunettes de soleil et vos crèmes solaire !
Venez jouer !




Avis de recherche ! Les EFL et les Sorcières sont en sous-nombre.
Fous fanatiques tueurs de Vampires ou Sorcières ? Faites votre choix !
Plusieurs types de Sorcières manquent sur le forum, n'hésitez donc pas.
Privilégiez les groupes les moins représentés.



Partagez|

Chasser le rat, une sinécure ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
John Danner

avatar

☩ Et fratres luminis ☩ Humain



¤ AVATAR : Jeffrey Dean Morgan
¤ CRÉDITS : (c) Aki
¤ MESSAGES : 145
¤ POINTS : 10
¤ MULTIS : Milo S.O'Conell
¤ AGE : 49 ans
¤ ZONE LIBRE : FicheAvis de rechercheAvis de décès
◮ Taille : 1,88 m
◮ Poids : 85 kg
◮ Couleur des cheveux : Brun
◮ Couleurs des yeux : Noisette
◮ Particularités : Nombreux tatouages & cicatrices
¤ GROUPE : El Fratres Luminis
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 03/07/2018


MessageSujet: Chasser le rat, une sinécure ? Jeu 12 Juil - 22:57


Chasser un rat, une sinécure ?
xx feat. Kylian Byrne xx
Après la rencontre avec Jesse Klein, John Danner tend un piege au traitre de l'Ordre : Kylian Bryne


A la caisse du supermarché, John attendait son tour … Plutôt nomade, il passait très peu de temps chez lui. Certains pensaient qu’il vivait dans sa voiture, ce n’était pas entièrement faux. Et la boite a gant de la mustang était vide. D’ordinaire, il y gardait quelques bières, des couverts, du saucisson  et de la rillette. Les stocks étaient vides. Alors il rempotait, ajoutant une baguette de pain pour se faire des tartines. Devant lui, il y avait une vieille dame, ses cheveux blancs entortillés dans des bigoudis. Pire ! Elle lui adressait des petits sourires, laissant entrevoir les bords de son dentier. Charmante mamie. En fait, le pire était vraiment à venir. Grande-mère-bigoud’s lui adressait la parole. Elle flattait le charme de l’homme. John était très charismatique, sa chevelure et sa barbe poivre et sel faisaient chavirer le cœur des femmes. Mais, les vieilles … Na ! « Oh, vous savez, si j’avais vingt ans de moins, je vous aurais dessus ! » Dit-elle, apparemment fière d’elle. John lui indiquait le tapis roulant d’un geste du doigt. «  Oui et t’a vingt ans de trop, aller mamie, grouille c’est ton tour. » La vieille semblait profondément offusquée qu’elle émit un son … Une sorte de sifflement outrée. Elle cherchait de l’aide autour d’elle comme s’il venait de lui voler son sac. Sauf qu’elle s’accordait la colère de la file d’attente … La caissière dut s’éclaircir la voix pour attirer son attention. Bordel de dieu, un quart d’heure pour payer un sauciflard et deux tranches de rillettes. Quelle perte de temps …

De retour dans sa caisse, il rangeait une partie de ses courses dans la boite aux gants, prit sa baguette de pain, un couteau et se tartine de la rillettes tout du long. Les chaussures sur le tableau de bord, il mangeait son sandwich en pianotant son téléphone. C’était bien pratique ces petits machins là ! Surtout depuis qu’il avait trouvé un tuyau infaillible. Les jeunes appelaient cela un blog … Et sur ce blog, une personne sous le nom d’As de Pique publiait des adresses de vampires, authentiques et certifiés. Il ignorait qu’il était sa source, mais grâce à cet As, John avait pu chasser beaucoup de rats. D’ailleurs, un nouveau post venait d’apparaitre. Nouvelle adresse, nouveau travail ! Le Chasseur prit le carton sur le siège passager et le mit sur les sièges arrière. Dedans ce carton, un autre genre de courses … Cartouches de différents calibres, ceintures de munitions, des ampoules ultra-violets etc. La parfaite panoplie du Van Helsing moderne ! Ce soir, la mort allait encore s’abattre sur Londres ! Tout en piochant dans son casse-dalle de rillette, John mit le pied sur la pédale, direction le planché, il prit la route pour rejoindre l’adresse en question.

La nuit était bien avancée quand la mustang arrivait à destination. C’était un quartier pauvre, dit malfamé avec son lot de dépravé et autres catins dégueulasses. Heureusement pour lui, la pluie venait de s’abattre sur les putains, les chassant comme un gyrophare de police. Il n’avait pas besoin de public pour ce qu’il allait faire. Lentement, il gravissait les marches insalubres de l’immeuble. Les pigeons devaient avoir élu domicile ici, les marches étaient couvertes de fientes et une forte odeur d’urine le prenait au nez. Cadre de vie idéal pour un rat ! Arrivé au dernier étage, il commençait à siffler alors qu’il visait adroitement un silencieux sur le canon de ses colt. Les vampires avaient des voisins, il serait con de les alerter avec un coup de feu. Tout en toquant à la porte, il affichait un sourire presque béa, le canon vers l’avant, a hauteur d’une poitrine. Le loquet claquait, la porte grinçait et une femme apparue. En voyant l’homme et l’arme, elle emit un son de surprise. «  Tu tu tu … On rentre bien sagement. » Ordonnait-il John d’un geste de la main. La femme reculait dans l’appartement, laissant le chasseur entrer et fermer la porte sur son malheur. Le rat semblait seul et rien dans la pièce ne laissait croire le contraire. Pas de jouet d’enfant, aucun effet masculin, que des paies de chaussures que porterait une femme. Et un détail qui surprit Danner, des poches de sang. Elles étaient vides. L’une semblait encore fraiche, le sang qui tachait le plastique n’avait pas encore coagulé. C’était comme ça qu’ils se nourrissaient ? Par quel moyen ? Le don du sang ? Un établissement hospitalier ? Une morgue ? La dernière option lui paraissait être la plus plausible. «  Ne me faites pas de mal … » Demandait la femme. Alors il lui accordait son attention. Elle semblait avoir une trentaine d’année, le teint livide, blafard, à la limite valétudinaire. Elle avait un aspect rachitique et misérable, les cheveux ternes et emmêlé. Une clocharde en appartement. « Ça peut se faire si tu me dis comment tu obtiens ta bouffe ? », elle hésitait. «  Oh … Aller, assieds-toi, ça va aller. » La femme déglutissait et fit non de la tête. Le silence faisait son œuvre et une balle d’eau bénite rencontrait son genou. Elle perdit l’équilibre et posait son derrière sur son fauteuil, les larmes aux yeux, le cri noué dans la gorge. « Donc, on reprend … »

[/size]
†††
[size=11]

La vermine s’était mise à table. John était assis sur une mine d’or ! Elle lui avait tout balancé ! Le trafic de sang, le mode operateur du passeur de poches et surtout … Son nom. Ha oui, surtout son nom … Jackpot ! Pour remercier sa ‘source’, Danner avait épargné le rat, temporairement bien sûr ! La femme était sur le canapé, un pieu en bois dans le cœur, il ne voulait pas encore la tuer, il aurait surement encore besoin d’elle. Il avait fait un aller-retour de la voiture, jusqu’à l’appartement pour mettre en place son piège. Il avait remplacé les ampoules classiques pour des UV. Puis il avait envoyé un sms avec le portable de la femme, un message identique à celui envoyés plusieurs à ce même numéro. Le message disait : Ce serait pour une commande de Salazar, type A pour une soirée de 10. Le sms était partit une heure et demi avant. Il avait ôté le pieu de la femme, lui donnant ses instructions si elle voulait vivre, et elle avait foi en sa parole. La pauvre … En attendant son invité, il s’était installé sur le fauteuil, les bottes sur la table, le colt en direction de la femme. Il lui racontait ses carnages … Ha c’était beau une nouvelle amitié.


- code by lilie -

Revenir en haut Aller en bas
Kylian Byrne

avatar

Vampire



¤ AVATAR : Ben Barnes
¤ CRÉDITS : and Signa :Miss_Pie <3
¤ MESSAGES : 1150
¤ POINTS : 305
¤ MULTIS : Ciarán tite chose et Genki samaaa
¤ AGE : 33 ans, transformé à 31
¤ ZONE LIBRE : Fiche Liens
Sujet

Broken... By Wroniec

¤ GROUPE : Ex- Fratres devenu vampire / Boss du bar "Le Lux"
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 22/02/2018


MessageSujet: Re: Chasser le rat, une sinécure ? Ven 13 Juil - 1:52

Chasser le rat, une sinécure ?

Le bar tournait bien, mon trafic de sang aussi et j'arrivais à travailler en tant que consultant à la morgue. Bon, niveau professionnel, il n'y avait vraiment rien à redire, c'était agréable. La seule chose qui me gonflait réellement était de faire la paperasse qui commençait, légèrement, à dépasser de mon bureau. Dieu sait à quel point la moindre chose était une belle excuse pour filer à l'Anglaise dans ce cas de figure... Mais c'était aussi une merveilleuse opportunité pour demander à Mon Virgile de m'aider dans ces démarches...

- Tu es sûr de toi ?
- Oui mon ange, il suffit juste de faire [m – σ ; m + σ] pour la première classe, en gros, ce sera [12-2 ; 12+2 ] = [10 ; 14], tu vois ?
- Ha d'accord, je vois ! qu'est-ce qu'il me raconte sérieusement ?
- Fait moi ça déjà au niveau des statistiques et tu me rappelles...
- Ça marche ! J'ai rien comprit.
- Allez, fais attention à toi mon cœur... Je t'aime, à plus tard.
- Moi aussi, tu me manques...

Alors que je raccrochais en soupirant sur mon fauteuil, je finissais par tourner le regard vers mon téléphone pour voir un sms de commande d'une cliente assez fidèle. Chouette, la fameuse excuse pour fuir ces papiers maudits !
Les maths. Je n'étais pas mort pour continuer à faire des maths ! Et en plus, je comprenais rien ! Virgile et ses besoins de statistiques et de probabilité... Payer un comptable, c'est cher non ? Je ne peux pas... Je ne sais pas connaître quelqu'un qui me fait toutes ces conneries contre un peu de sang ou une partie de jambes en l'air non ?
Bon, revenons au texto et à quelque chose de plus agréable !
C'était une commande basique qu'elle faisait. Bon, elle avait déjà englouti l'autre commande passé un peu plus tôt, mais elle devait sûrement avoir eu des invités... Et au pire, ça ne me regardait pas.

Je prépare alors tout ça avant de toute mettre dans ma belle Nephilim et partir à l'adresse enregistrée sur mon GPS. Je n'avais pas non plus envie de me dépêcher. Il faisait frais et la route était vraiment bien dégagée au vu de l'heure. C'est ainsi que j'arrive calmement à destination, ouvrant la portière après avoir nettoyé la poignée comme à mon habitude. Comment ça, j'étais toujours légèrement obsédé par ma bagnole ? Juste un peu.
Tandis que je me force à nettoyer la mini tache quasi-invisible sur ma portière, je finis par sentir une odeur étrange émaner de l'immeuble. Alors soit, l'odeur de pigeon, de pisse et autre me prenaient souvent au nez en venant ici, mais là c'était différent. Je n'arrivais pas clairement à déceler la source, mais cela ne me disait rien qui vaille.
Je décide de laisser la commande dans la voiture pour le moment avant de monter à l'appartement. L'odeur était de plus en plus forte et j'étais à présent certains que cela venait de la porte de ma cliente. Qu'est-ce que cela pouvait être ? La peur. Je la sentais aussi, mais pourquoi ? Mon instinct me disait clairement de fuir, mais mon côté Fratre m'empêchait clairement cette option. Je posais alors légèrement l'oreille sur la porte. J'entendais du bruit, des voix. Peut-être qu'elle était juste avec quelqu'un, d'où la demande de dix litres ?C'est ainsi que je finis par doucement frapper à la porte pour attendre une réponse tout en déclinant mon identité.

- Livraison...

Puis bien sûr, à part ma force et mes crocs, je n'avais clairement aucune arme. Pourquoi en aurais-je pour une simple livraison ? Je n'en avais même pas avec Virgile quand on partait en patrouille pour l'Alliance. Et peut-être que j'allais le regretter, ce qui était fort probable...
Mon regard ne quittait en tout cas absolument pas la porte, reculant légèrement lorsque les pas se rapprochaient.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
John Danner

avatar

☩ Et fratres luminis ☩ Humain



¤ AVATAR : Jeffrey Dean Morgan
¤ CRÉDITS : (c) Aki
¤ MESSAGES : 145
¤ POINTS : 10
¤ MULTIS : Milo S.O'Conell
¤ AGE : 49 ans
¤ ZONE LIBRE : FicheAvis de rechercheAvis de décès
◮ Taille : 1,88 m
◮ Poids : 85 kg
◮ Couleur des cheveux : Brun
◮ Couleurs des yeux : Noisette
◮ Particularités : Nombreux tatouages & cicatrices
¤ GROUPE : El Fratres Luminis
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 03/07/2018


MessageSujet: Re: Chasser le rat, une sinécure ? Sam 14 Juil - 11:27


Chasser un rat, une sinécure ?
xx feat. Kylian Byrne xx
Après la rencontre avec Jesse Klein, John Danner tend un piege au traitre de l'Ordre : Kylian Bryne


Assise devant lui, la vampire ne payait pas de mine. Elle l’observait d’un regard vitreux, un filet de sang au coin des lèvres, une expression rage et de douleur sur les traits. Quelque chose n’allait pas ? Ah son genou … C’est vrai. On l’aurait presque oublié celui-là !  Oh ca va, y’a pire ! Il ne fallait pas non plus oublier le trou presque béant qu’elle avait dans la poitrine, perforation laissé par le pieu précédemment planté. La femme ne quittait pas le chasseur du regard, ni même le canon de son arme. Elle ne pouvait rien faire. Elle était faible, de par sa faim et ses blessures. Bien sûr, elle ne doutait plus qu’elle allait mourir mais sans se défendre. Pauvre chose. John la gardait en vie par simple intérêt. Il fallait bien faire un brin de causette en attendant que princesse Kylian se montre. Apparemment, le rat n’appréciait pas trop ses histoires et anecdotes. Merde alors, il était un mauvais conteur ? Il lui racontait sa dernière chasse et ses retrouvailles avec un exilé des Fratres. C’était un bon souvenir pour John, il ne devait pas être aussi précieux pour le dit exilé. Ce dernier était repartit avec une balle d’eau bénite dans l’épaule, cadeau destiné à sa vermine. Le chasseur espérait qu’il ait apprécié son invitation. Il fallait dire qu’elles ne se refusaient pas … Ho non, il ne valait mieux pas refuser les invitations et jeux de Danner. Avant même d’avoir dit ‘non’, vous étiez déjà considéré comme participant. D’une manière ou d’une autre, John gagnait toujours.

Face au manque de réaction de son ‘interlocutrice’ John soupirait, ce n’était pas drôle. Et il s’ennuyait. Il n’y avait rien à faire ! A part attendre … Dieu merci, il était d’une grande patiente, et parfois un peu moins … Mais la simple idée de cette rencontre lui mettait du baume au cœur, il était heureux, clairement heureux. Il aurait pu attendre toute la nuit ! Nui déjà bien avancé d’ailleurs … Dans deux ou trois heures, le soleil commençait à pointer son nez. Il sonnerait le glas pour ce vampire. Maintenant que le silence planait dans le salon, le chasseur n’eut pas de mal à entendre des bruits de pas dans le couloir. Il tendit l’oreille en direction de la porte, les yeux toujours sur la femme, prêt à tirer au moindre signe de menace. Les pas se rapprochaient, puis on toquait à la porte. Ha ! John venait de joindre les mains et de regarder le plafond, à défaut du ciel. Il ne parlait pas mais ses lèvres mimaient Merci, Seigneur … Il serait fier de lui, sa lumière guidait ses pas, guidait sa main et ses balles. Ce soir, il se sentait particulièrement béni par la grâce du Tout-Puissant. Il était en veine ! Livraison entendait-il de l’autre côté de la porte. Cette voix … Plus de doute, c’était bien lui. Le Vilain Petit Canard de l’ordre. Dans le cœur de John, c’était le Carnaval de Rio ! Depuis le temps qu’il attendait ce moment. Même au cœur du Vatican, il se faisait le rêve de mettre la main sur ce salopard de traitre et lui faire bouffer ses viscères, une belle vision …

Mais trêve de blabla, il fallait accueillir l’invité avant qu’il ne se carapate. Alors la Brute se levait, indiquant à la femme de se tenir tranquille si elle ne voulait pas précipiter son destin. Armé de Diane et de son plus beau sourire, il se dirigeait vers la porte, fit sauter le loquet et tirait la porte. Aussitôt ses yeux et son canon se posait sur le traitre … Bordel, il n’avait pas changé, vampire oblige avec sa peau blafarde. Le canon de son Colt était levé, pointé vers la tête du vampire. « Ah …. Le vilain petit canard … Je t’en prie, entre donc … » Il baladait son regard rapidement sur sa silhouette, essayant de distinguer la moindre forme de révolver ou même couteau. Rien, apparemment. John se poussait de l’encadrement de la porte, entrant dans l’appartement en faisant signe à Kylian d’en faire de même, il le gardait en joug, il ne prendrait pas le risque de se faire surprendre. Tout sourire, il lui demandait, l’air enjoué. « Je t’ai envoyé une carte postale, elle t’a plu ?! » Il parlait bien sur de Jesse. Son message était : Je suis de retour en ville, on va rigoler. Ou un truc du genre ... Enfin, dans les Fratres, tout le monde connaissait John et son gout particulier pour les symboles et les mises en scène ...

- code by lilie -
Revenir en haut Aller en bas
Kylian Byrne

avatar

Vampire



¤ AVATAR : Ben Barnes
¤ CRÉDITS : and Signa :Miss_Pie <3
¤ MESSAGES : 1150
¤ POINTS : 305
¤ MULTIS : Ciarán tite chose et Genki samaaa
¤ AGE : 33 ans, transformé à 31
¤ ZONE LIBRE : Fiche Liens
Sujet

Broken... By Wroniec

¤ GROUPE : Ex- Fratres devenu vampire / Boss du bar "Le Lux"
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 22/02/2018


MessageSujet: Re: Chasser le rat, une sinécure ? Dim 15 Juil - 13:40

Chasser le rat, une sinécure ?

Je sentais tellement que ce n'était pas une bonne idée... Je sentais au plus profond de mon être qu'il était préférable pour moi de fuir. Et pourtant, je restais devant cette porte en bois cramoisi à attendre qu'on vienne m'ouvrir. L'odeur était de plus en plus forte. Je la connaissais. Enfin, elle me disait quelque chose, mais quoi ? Où est-ce que je l'avais senti ? Des souvenirs. Elle me rappelait des souvenirs. De mon enfance. Des Fratres. Des Fratres. Tout ce qui me rappelait cette époque n'était pas positif. Mais avant que je ne puisse rebrousser chemin, je me retrouvais avec un canon en ma direction.
Je relevais les mains par réflexes en dévisageant mon interlocuteur. Bordel. Il manquait plus que lui. Ce foutu enseignant que j'avais croisé de nombreuse fois. Cet enfoiré qui m'avait fait comprendre qu'il était en ville de la pire des façons.
Et moi qui étais venu sans arme à part mes deux crocs proéminents. Si je m'en sors, je promets de toujours venir avec une arme, même pour mes livraisons.

Sans le quitter du regard, j'avançais lentement dans la pièce tout en observant partout ce qui pourrait me servir pour m'échapper ou au moins me défendre. Pourquoi il fallait que ce soit dans la seule foutue baraque avec trois tapis en décoration sincèrement ? Quelque chose me disait que la maîtresse des lieux, elle, n'allait pas durer vraiment longtemps. Un peu comme moi si je ne trouvais pas rapidement une solution cependant.

- C'était subtile effectivement... Bien que peu appréciable.

Je n'avais pas aimé qu'il s'en prenne à Jesse. On ne touchait pas mes frères ni mes amis. Et la seule chose qui me consolait un peu dans cette histoire, c'était le fait que nous étions loin du bar au moins. Il y avait trop d'être précieux à mes yeux là-bas. Mais à l'heure actuelle, il fallait surtout que je pense à ma tronche.

- Et donc, à part t'en prendre à des anciens collègues non armés et des vampires junkies, tu fais autre chose ?

Je n'étais pas vraiment en mesure de rigoler, mais je ne pouvais m'empêcher de jouer tranquillement avec ces nerfs, petit à petit. Je le savais, il n'était pas vraiment connu pour sa clémence et son pardon. C'était une brute sanguinaire qui aimait défoncer de la sangsue. Et étant moi-même un ancien fratre, je savais qu'il allait prendre son temps, discuter, me faire souffrir, bref le EFL dans toute sa splendeur.

- Sois sûr d'une chose, si tu t'en prends encore une fois à Jesse, tu vas vraiment te prendre quelque chose où je pense, et même pour toi, ce ne sera pas plaisant...

Dis-je alors en m'approchant d'un pas vers lui.
Je ne sentais tellement aucune peur émaner de son être. Son cœur battait rapidement, mais c'était de l'excitation, un plaisir malsain qu'il avait à capturer sa proie et la sentir soumise à lui. Il était vraiment atteint. Et cela me paraissait logique qu'il s'en prenne à moi et Jesse. Nous devions être comme des trophées pour lui, le haut level de chasse. Mais au fond, je m'avouais que je n'étais pas rassuré. Je continuais à regarder partout pour espérer trouver un échappatoire, mais rien ne me venait...

- Laisse la partir elle au moins... Elle ne t'a rien fait...

Autant essayer de sauver ce que je pouvais pour le moment. Ça restait une vampire qui ne tuait personne et une bonne cliente.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
John Danner

avatar

☩ Et fratres luminis ☩ Humain



¤ AVATAR : Jeffrey Dean Morgan
¤ CRÉDITS : (c) Aki
¤ MESSAGES : 145
¤ POINTS : 10
¤ MULTIS : Milo S.O'Conell
¤ AGE : 49 ans
¤ ZONE LIBRE : FicheAvis de rechercheAvis de décès
◮ Taille : 1,88 m
◮ Poids : 85 kg
◮ Couleur des cheveux : Brun
◮ Couleurs des yeux : Noisette
◮ Particularités : Nombreux tatouages & cicatrices
¤ GROUPE : El Fratres Luminis
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 03/07/2018


MessageSujet: Re: Chasser le rat, une sinécure ? Dim 15 Juil - 19:37


Chasser un rat, une sinécure ?
xx feat. Kylian Byrne xx
Après la rencontre avec Jesse Klein, John Danner tend un piege au traitre de l'Ordre : Kylian Bryne




Sous le joug du revolver, Kylian eut la présence d’esprit de lever les mains. Et John jubilait dans son for-intérieur. Sans se lacher du regard, l’homme reculait tandis que la ‘bête’ avançait dans l’appartement miteux. La pauvre blessée n’avait pas bougé d’un pouce, avec un genou en morceau ça semblait fort compliqué. Pour le coup, il n’y portait plus tellement d’attention, elle ne représentait pas une menace, l’eau bénite devait calmer ses ardeurs. Dorénavant, il n’avait d’œil que pour le nouvel arrivant. Le traitre. Sa simple faute avait été de perdre la vie, pour la retrouver d’une toute autre façon … Une façon contre nature. Dieu n’acceptait pas ce genre de créature sous ses cieux, John non plus. Quelque part, c’était cruel de condamné, encore, un homme pour être mort. Mais les lois sont les lois, on les respectait et violait seulement les profits et intérêt. En tant qu’homme, Danner n’avait aucun grief contre le vampire, il ne plaignait même par moment. Les Fratres lui avaient laissés la chance d’en finir avec  sa seconde vie, partir dignement pour un chasseur. Mais il avait tourné le dos aux principes de l’Ordre … Et pour cela, il était devenu une cible au même titre que ceux qu’il traquait autrefois. Depuis son arrivé à Londres, la Brute s’acharnait à le chasser. Tout avait commencé par une invitation toute simple, sous forme de cartouche de 9mm. D’ailleurs, le vampire disait ne pas avoir apprécié son cadeau. Oh … John pourrait en avoir le cœur brisé tant il était déçu. Pour imaginer son ‘sentiment’, il prit une moue de déception, posant sa main libre sur sa poitrine.

Et nous y voilà ! La provocation. L’arme ultime. Une arme dont John faisait souvent usage. Et ici, il en était la victime. Que faisait-il à part tuer les collègues et les junkies ? John se mit à rire, sarcastique. « Je nique et je prie. » La base … Satisfait de sa réponse, il n’en dit pas plus. Il contemplait juste le vampire en face de lui, démuni et ‘sans défense’. Pendant bien trop longtemps il avait été tranquille. Pour preuve, il n’avait même pas d’arme, ne prenait aucune précaution. Il se baladait ouvertement sous le nom de l’Ordre, il était temps qu’on remette les points sur les I. John avait été envoyé à Londres pour ça : remuer la fourmilière, châtier les traitres et remettre les agneaux dans le droit chemin. Il allait serrer la vis et montrer l’exemple. Mais il était un homme clément, bien qu’on puisse croire le contraire. Pour preuve ! Kylian le provoquait, le menaçait et pourtant, il était encore entier. Si ce n’était pas de la tolérance, dites-moi ce dont il s’agit ! Le menacer s’était bien, mais il ne fallait pas abuser de sa gentillesse. Et l’ancien frère avait dépassé la limite. Il lui disait qu’il lui ferait des choses, allez savoir quoi, s’il venait à s’en prendre de nouveau à Jesse. Oh ? Il était peut-être jaloux ? Quand le vampire se tut et fit un pas en avance, John plaquait le canon du silencieux contre son épaule et tira. « Pas de jaloux comme ça. » Une petite balle d’eau sainte ne ferait pas de mal. Enfin si, mais il n’en avait rien à foutre, il apprendrait à tenir sa langue, sans quoi il finirait par terre.

Bordel, avec toute cette excitation, il en avait oublié la femme. Kylian réclamait à ce qu’elle soit épargnée. Pauvre chat … Elle était si pathétique. En entendant la demande de son semblable, la vermine femelle levait le nez, les yeux emplit d’un espoir qui sortait dont ne sait ou pas. Le chasseur posait les yeux sur elle, le visage joueur. « D’accord. » annonçait-il en plongeant sa main dans son blouson. La ‘jeune’ femme eut un éclat de bonheur sur le visage. Elle se redressait avec grande difficulté. « C’est vrai ?!... ». Tirant son second colt du hoslter, il le pointait vers elle « Non. » et tira. Une balle explosive cette fois-ci … Ayant tiré dans sa poitrine, le tronc expulsait le reste de ses membres un peu partout dans le salon … Calme à souhait, John rangeait son second revolver, gardant le principal à la main, la cible en joug. D’un geste de pistolet, il invitait Kylian à s’installer. « C’est un sacré petit business que tu t’es fait là … », presque admiratif. «  Comment va l’Anglais ? » Il lui sourit. Il savait que le traitre côtoyait encore son frère Declan, il n’attendait qu’une faute de ce dernier pour le taillader, enfin façon de parler … Le seigneur notre père refusait qu’on s’en prenne à sa Création, John n’était que son humble serviteur.

- code by lilie -
Revenir en haut Aller en bas
Kylian Byrne

avatar

Vampire



¤ AVATAR : Ben Barnes
¤ CRÉDITS : and Signa :Miss_Pie <3
¤ MESSAGES : 1150
¤ POINTS : 305
¤ MULTIS : Ciarán tite chose et Genki samaaa
¤ AGE : 33 ans, transformé à 31
¤ ZONE LIBRE : Fiche Liens
Sujet

Broken... By Wroniec

¤ GROUPE : Ex- Fratres devenu vampire / Boss du bar "Le Lux"
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 22/02/2018


MessageSujet: Re: Chasser le rat, une sinécure ? Lun 16 Juil - 1:06

Chasser le rat, une sinécure ?

Je continuais à observer les lieux, mais rien ne me venait. Pas d'arme de fortune, juste des murs craquelés et un lit dans un coin. Et des poches de sang vide. Vraiment utile pour se sortir de cette merde tiens. Je laissais de nouveau mon regard fixer John, un sourire aux lèvres.

- Parfait, c'est ce que je fais aussi... Ca nous fait des points communs.

Je niquais et je priais. Toujours. Et je travaillais aussi et j'essayais de tuer le moins possible. Mais ça, je savais très bien que ça n'avait aucun poids pour le chasseur. Je restais une cible à abattre, et même si je restais un jeune vampire sûrement peu intéressant pour un homme de son niveau, mon côté Fratre me collait beaucoup trop à la peau. Me chasser et me tuer pour la simple raison que l'on m'avait déjà tué avant. Cette logique m'échappait de plus en plus. Je n'avais pas décidé d'être kidnappé par une bande de vampires et d'être torturé des jours par ces derniers. Ces enfoirés m'avaient transformé justement par vengeance. Pour me faire payer mes chasses avec Declan. Et mon frère, n'avait pas eu la force de me tuer et moi non plus. Était-ce finalement un crime d'avoir juste voulu survivre ?
Finalement, ma seule défense était la provocation. C'était actuellement la seule chose que je pouvais faire, mais cette dernière allait vite se retourner contre moi. Le coup partait et je finissais au sol, les crocs sortis à gémir un peu face à la douleur que cette balle me provoquait. Je lui grognais alors dessus, restant un moment genoux à terre, le bras tremblant un peu.
Je serrais les crocs un moment pour alléger la douleur avant de soupirer quelques mots pour qu'il laisse au moins la vampire partir. Et bien sûr, ce fut le contraire qui se produisit. Je regardais la scène avec horreur avant de me laissait tomber sur le fauteuil le plus proche, me tenant toujours un peu l'épaule. Bordel, ça brûlait, c'était presque infernal. Putain d'enfoiré. Malheureusement, je n'avais pas le temps de la pleurer trop longtemps.

- Traite le encore d'Anglais... Et c'est lui qui te fera la peau...

On ne touchait pas à Declan. Jamais, never. Mon frère était la personne que j'aimais le plus au monde, celui auquel je tenais. Qui oserait le toucher pouvait déjà prévoir son enterrement.

- Et quoi... T'es jaloux ? J'ai plus d'un business en poche... Ça t'étonne qu'un vampire puisse bosser malgré tout... ? Je reste un Fratre, pas une vermine.

J'essayais comme je pouvais de trifouiller mon épaule pour en extraire la balle. Je ne pourrais pas guérir un minimum tant qu'elle resterait coller dans ma chair. Mon corps entier réagissait, l'instinct vampire prenait le dessus avec l'envie de sang.
Mes crocs étaient d'ailleurs toujours sortis. Voilà mon arme très cher. Et crois moi, je ne réagis pas encore, mais ne me pousse pas trop à bout non plus... J'attendais juste le bon moment pour ne pas me retrouver avec la tronche arrachée à cause de ces armes. En général, j'étais du genre à foncer et réagir ensuite, mais pas là.

- Tu penses vraiment que Dieu est satisfait d'avoir un tel monstre comme toi dans ses rangs ? Tu viens d'assassiner une pauvre fille...

Que mon discours avait pu changer depuis que j'étais vampire... Et je l'admettais. Mais je parlais surtout avec lui pour me laisser le temps de choper cette balle et trouver une solution à mon problème.

- Et ne viens pas me dire que Dieu est amour avec ses enfants... Les Fratres ne l'ont jamais été avec moi malgré mon niveau...

Noyé, frappé, enfermé... Les sœurs et frères de l'institut ne m'avaient jamais bien traités et pourtant j'avais souvent fait partis des meilleurs.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
John Danner

avatar

☩ Et fratres luminis ☩ Humain



¤ AVATAR : Jeffrey Dean Morgan
¤ CRÉDITS : (c) Aki
¤ MESSAGES : 145
¤ POINTS : 10
¤ MULTIS : Milo S.O'Conell
¤ AGE : 49 ans
¤ ZONE LIBRE : FicheAvis de rechercheAvis de décès
◮ Taille : 1,88 m
◮ Poids : 85 kg
◮ Couleur des cheveux : Brun
◮ Couleurs des yeux : Noisette
◮ Particularités : Nombreux tatouages & cicatrices
¤ GROUPE : El Fratres Luminis
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 03/07/2018


MessageSujet: Re: Chasser le rat, une sinécure ? Hier à 11:02


Chasser un rat, une sinécure ?
xx feat. Kylian Byrne xx
Après la rencontre avec Jesse Klein, John Danner tend un piege au traitre de l'Ordre : Kylian Bryne




Des points communs ? Hmm oui, certainement. John ne le niait pas. Ils avaient étés Fratres, un. Ils appréciaient tous deux le plaisir de la chair, pas forcément la même, et de la boisson, deux. Malgré ces déboires, le vampire disait ne pas avoir perdu la foi, trois. Et pour, ils protégeaient tous les deux leurs intérêts communs, quatre. Effectivement, ils avaient bien quelques similitudes, mais combien de différence ? Grand Dieu, bien trop pour être cités et énumérés, on en aurait pour la nuit, et Kylian ne bénéficiait pas d’autant de temps malheureusement. Dans à peine quelques heures, le soleil serait levé, ne lui laissant que le choix entre la mort … Ou la mort. John venait à s’interroger sur les ‘conséquences’ de sa tragique perte. Declan finirait-il par commettre une faute sur la colère ? Très certainement, il était sanguin ce british ! Son sang ne ferait qu’un tour dans ses veines s’il apprenait la mort de sa vermine. Peut-être John devrait-il lui apporter un cadeau ? Ou le lui annoncer en premier, en personne, question de principe. Peut-être devait-il lui offrir sa tête, et ce n’était pas une image. Ou lui dépecer un petit bout de peau très caractéristique de sa personne … Comme un tatouage par exemple. S’il venait à mourir, son commerce mourait dans ‘l’œuf’ également, les vampires dépendant de lui devrait se retrouver à chasser, les Fratres auront donc plus de travail … Peut-être que les extremis viendraient-ils se venger à grand renfort de flammes sur les planques, ou potentiel planque, de sangsue ? A coup sûr, ce ne serait pas du joli-joli. Danner voyait là une Saint-Patrick numéro deux. Epouvantable pour un esprit sain. Pourtant c’était une opportunité dans le sien. Celle d’exterminer la vermine en masse dans un premier, et dans un second appuyait ses arguments au Conseil, comme quoi il fallait serrer la vis et donner l’exemple. Kylian serait cet exemple.

Et les menaces continuaient à pleuvoir. Il allait devoir prendre un parapluie bien plus grand … Surement, le rat n’avait-il pas compris son message. La douleur ne lui avait pas suffi ? C’était d’ailleurs une magnifique scène ! Magnifique mais pathétique. Comme un corps mort pouvait ressentir la douleur, les sentiments ou quoique ce soit d’humain. C’était tout bonnement inconcevable pour John, la mort emportait tout. Il n’irait pas à dire qu’il faisait du cinéma, dans ce cas Kylian avait mal choisi sa voie, mais il n’y croyait pas. Et quand bien même, il s’en foutait royalement. Il pouvait presque se délecter de cette vision de souffrance. « L’eau bénite, ça picote hein ? Brrr, j’aimerai pas être à la place … » se permit-il de commenter alors que l’anciennement-humain s’installait sur le divan, les doigts plongés dans ses chairs, à la recherche d’une certaine balle. Et ce fut l’hilarité totale ! Jaloux ?! Lui ?!! « Mais t’es complétement à coté de tes pompes petit rat ! Qu’est-ce que j’en ai à foutre que ton business soit fructueux ! On vit comme on peut ! Certains font le trottoir, d’autres vendent du sang. » Non non, il ne faisait pas allusion à la ‘possible’ reconversion professionnel forcé de l’un de ses acolytes. Enfin, il s’en fichait. S’il se sentait l’âme d’aider les vampires nécessiteux, grand bien lui fasse. Non, c’était fini la ! Il était face à la falaise, les orteils dans le vide. De sa place, John ne le quittait pas des yeux, il observait ses crocs … Il n’affichait pas de mine particulière, mais au fond de lui il était écœuré. Pas un écœurement comme ceux qui soulève le cœur et finit en gerbe. Non, plutôt une déception écœurante, c’était toujours ‘peinant’ de voir un élève finir ainsi, en déchet. Quel gâchis … « Ce que tu appelles : fille, je l’appelle monstre. » Quel était le monstre ? Celui qui était né de l’œuvre de Dieu ? Ou celui qui n’avait plus rien à faire ici ? Un mort parmi les vivants. C’était contrenature, il ne pouvait le tolérer.

Etait des regrets qu’il percevait dans sa voix ? Un enfant aux abois qui n’avait pas reçu l’amour de parents, de dieu ? On dirait bien. Kylian le faisait remarquer en tout cas, soulignant que les frères de la lumière n’avaient jamais accordés son amour à ‘ce’ fils. John le dévisageait un moment. Quand il était à Rome, il était souvent confronté aux bonnes sœurs. Sous leurs habits monastiques, elles cachaient de la cruauté, de la perversion indigne du Saint-Père … John ne les aimait pas. A quelques reprises, il avait retrouvé des élèves en sale états, des mauvais traitements qu’il n’était pas les siens. John était beaucoup de choses … Un homme dur et sévère, strict et punitif. Mais il était en aucun cas un salopard de pédo qui battait les gosses. En tout cas, pas les enfants humains. Les lardons surnaturels, ils les tuaient, parfois les torturaient psychologiquement, mais ça s’arrêtait pas. Mais ces putains de sœurs, il les avait affrontés sur bien des plans et jamais plus elles n’avaient touchés à SES recrues. C’était la faute a Pas-de-Chance si Kylian n’avait pas été le sien. A part le déplorer intérieur, il n’avait rien à ajouter, ci ce n’est. « C’est l’jeu ma pauvre Lucette. » Soudainement, une idée lui vint ! Pourquoi le tuer maintenant ? Il pourrait lui planter une dague en plein cœur pour l’endormir, le ramener au Vatican et le laisser croupir la bas, dans une cellule noire, humide, degueulasse et nauséabond. C’était une idée … Mais elle demandait de la logistique, du temps et des moyens financiers. Honnêtement, le chasseur ne voulait pas s’emmerder avec ça. « Bon !! On va pas coucher la … Surtout qu’il est déjà … » regarde sa montre. « 4h40. Seigneur que le temps passe vite quand on s’amuse ! J’crois que c’est le moment d’en finir. » Il s’approchait tout en restant à bonne distance, dirigeait le canon de son arme vers sa cervelle. « Une dernière volonté ? » Il n’en autorisait jamais. Mais il fallait preuve de bonté envers un ancien camarade. Ceci dit, pas sûr qu’il acceptait cette dite volonté.


- code by lilie -
Revenir en haut Aller en bas
Kylian Byrne

avatar

Vampire



¤ AVATAR : Ben Barnes
¤ CRÉDITS : and Signa :Miss_Pie <3
¤ MESSAGES : 1150
¤ POINTS : 305
¤ MULTIS : Ciarán tite chose et Genki samaaa
¤ AGE : 33 ans, transformé à 31
¤ ZONE LIBRE : Fiche Liens
Sujet

Broken... By Wroniec

¤ GROUPE : Ex- Fratres devenu vampire / Boss du bar "Le Lux"
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 22/02/2018


MessageSujet: Re: Chasser le rat, une sinécure ? Aujourd'hui à 1:53

Chasser le rat, une sinécure ?

J'essayais de gagner du temps. De ne pas attaquer tant que je n'étais pas certain d'avoir l'avantage. Ou du moins tant que je n'y étais pas obligé. Je grimaçais en essayant d'extraire cette foutue balle, cachant le plus possible ma douleur en serrant les crocs. Je l'écoutais à peine me parler, surtout occupé à faire fonctionner mon cerveau à trois cent à l'heure pour me sortir de là. Mon instinct vampire me rappelait alors que le soleil pouvait se pointer bientôt. Ma voiture n'avait pas de vitres UV, je ne pouvais même pas juste prier pour la rejoindre à temps. Si je ne trouvais pas une solution rapidement, j'allais finir ou exploser comme mon ancienne cliente ou juste en tas de cendres. Dans les deux cas, ce futur ne me réjouissait pas du tout.
Allé Kylian, ne cède pas à la panique. Virgile t'a toujours appris à te calmer, réfléchir et ainsi, être au-dessus de tes ennemis. Pense à lui, pense à ce qu'il t'a appris avec beaucoup de fierté. Alors. L'ennemi. Apprends déjà à l'observer, à savoir comment il fonctionne et quelle arme il a. La voix de mon français résonnait alors que je repensais à ces mots qu'il me disait durant les entraînements.
Il est armé... Il a cette arme-là, celle-là... Ok. Il est seul, pas de complice. Il se bat bien et n'a aucune pitié. Très bien, analyse terminé. Passons ensuite à l'environnement. Nous avons une morte, des poches vides, un lit, un tapis... Le tapis. Lui est au-dessus et moi, j'ai le bord. Si je l'attrape, est-ce que je peux le faire basculer ? Avec du temps oui, mais sans c'était malheureusement peu probable. Passons à autre chose. Il y a un tableau au mur, des rideaux... Un pieu, mais beaucoup trop loin pour l'attraper rapidement. En tout cas plus rapidement qu'une balle à bout portant.
Sur moi qu'est-ce que j'ai ? Rien... Oh, attends. Si. Le stylo. Le stylo que j'utilisais pour faire ces satanées maths ! Et dans la main d'un vampire, tout peut devenir une arme... Et cette arme, ce sera elle à défaut de trouver mieux pour le moment.
Très bien. À présent comment l'utiliser ? Aucun doute là-dessus. J'étais prêt.

Je finis par enfin retirer la balle avant de la jeter par terre. La plaie ne se fermait bien sûr pas du tout à cause de l'eau bénite et j'avais perdu trop de sang pour forcer mon corps à la refermer. Il fallait que je boive, mais avant... Il fallait que j'arrête d'être une cible...
Je sursaute alors en respirant un peu plus fort en voyant le canon se rapprocher. Je levais alors les yeux vers lui, faisant semblant d'être complètement terrorisé.

- Je veux bien... Tu sais calculer [12-2 ; 12+2 ] = [10 ; 14] ?

Je profitais alors de son moment d'incomprehension pour sortir le stylo de ma poche et lui planter dans le bras qui tenait l'arme.

- On ne demande jamais une dernière volonté à un ancien Fratre crétin !

J'en profitais pour lui mettre un coup en plus dans le bras pour lui faire lâcher son arme, plantant alors sauvagement mes crocs dans son cou. Allé boit rapidement, au moins ce que tu peux tout en faisant attention à chacun de ses gestes ! Ce n'était pas le moment de faire une erreur ! Bois et fuit !
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Chasser le rat, une sinécure ?

Revenir en haut Aller en bas
Chasser le rat, une sinécure ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» 06. [Freeman's] Cure for Hangover...
» Je veux apprendre à chasser! [pv]
» Super grande bataille ( tous ceux qui peuvent chasser de tous Clan+ BLAIREAUX)
» Un chasseur sachant chasser
» Le chasseur se faisant chasser... [Kiara/libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moon's Spell :: BIENVENUE A LONDRES :: Les Habitations :: Au Nord de la Tamise-
Sauter vers: