RSS
RSS



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



''Moon's Spell'' s'inspire du roman ''Salem'' de Sandra Triname. Les autres sources sont diverses et variées.
Redécouvrez certaines races avec des manières de jeux exclusives qui pourront vous ravir. ''Moon's Spell'' cherche plusieurs
PV's très importants pour le développement du jeu. Personnages construits mais libres en plusieurs points, ils ont tous des
liens entre eux. N'hésitez pas, inscrivez vous !




Avis de recherche ! Les EFL et les Sorcières sont en sous-nombre.
Fous fanatiques tueurs de Vampires ou Sorcières ? Faites votre choix !
Plusieurs types de Sorcières manquent sur le forum, n'hésitez donc pas.
Privilégiez les groupes les moins représentés.




Les AWARDS de Moon's Spell
Pour continuer de fêter l'été comme il se doit, le forum a décidé de sortir le tapis rouge pour laisser
ses membres devenir les stars, et c'est à vous de décider qui montera sur le podium.
Privilégiez les groupes les moins représentés.
Plus d'infos ici les awards

Partagez|

Fight of god

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Declan Finnigan

avatar

Et Fratres Luminis • Admin



¤ AVATAR : Jonathan Rhys-Meyers
¤ CRÉDITS : (c)Miss Pie (aesth & sign)
¤ MESSAGES : 1231
¤ POINTS : 242
¤ MULTIS : Nikolaj, Gabriel
¤ AGE : 34 ans
¤ ZONE LIBRE : Fermé pour Rp.
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 28/01/2018


MessageSujet: Fight of god Mar 3 Juil - 18:40



Fight of god
Kylian & Alistair & Declan

Je suis en train de perdre la raison mon frère. Où peut-être suis-je en train de la retrouver ? Qu’est-ce qui est vrai et qu’est-ce qui est faux ? La balance qui maintenait l’équilibre en place a disparu mon frère, le sang dégouline de tous les côtés, les cadavres l’ont faite céder. La vibration d’un message reçu m’arrache de mes pensées. Ma cigarette s’est entièrement consumée entre mes doigts sans que je ne la fume. Oui, ça faisait un bail que j’avais pas fumé, depuis mon arrivée en Italie en fait, être Fratre nécessite d’avoir des poumons en bonne santé. Quand est-ce que j’ai repris ? Je ne sais pas. Deux jours ? Peut-être trois. Je lis le message de Kylian qui m’annonce son retour en ville. Retour ? Oh c’est vrai, il devait partir quelques jours au Japon. Combien de jours au juste ? Combien de temps s’est écoulé ? Combien de temps me reste-t-il avant que les Fratres ne découvrent mes crimes ?

Je laisse tomber ma cigarette sur la terre fraîche et l’écrase avec mon pied, regardant un instant ces trois individus devant moi avant d’envoyer les coordonnées de ma position à Kylian, lui proposant de me rejoindre tout de suite dans cette forêt. Et il ne met pas bien longtemps à arriver, mon frère, maintenant qu’il est vampire quelques minutes à peine lui suffisent avant d’être là. Je sens sa présence dans mon dos alors que je fixe toujours ces trois personnes agenouillées devant moi, ces trois vampires, deux hommes et une femme. Ils ont les poignets et les chevilles ligotées par des chaines trempées dans l’eau bénite, eau bénite qui circule par ailleurs dans leurs veines grâce à la seringue qui est venu s’enfoncer dans leur peau. Je ne me tourne pas vers Kylian, me contenant de fixer ces personnes. Les reconnais-tu mon frère ? Ou sont-ils de purs inconnus pour toi aussi ? Comme les autres avant. Comme les autres après.

- J’étais sur le point de les tuer lorsque j’ai repensé à ce que tu m’as dit, « les monstres sont des individus, pas un groupe de personne. ».

La tête de ma hache est baissée vers la terre alors que je prononce ces mots, juste avant de me retourner vers Kylian. Je vois le froncement de sourcils sur le visage de mon frère. Est-ce que c’est la barbe qui te perturbe ? Ou peut-être les cernes ? A moins que ce ne soit l’odeur de la cigarette, ou un mélange des trois. Je m’approche de Kylian et pose ma main libre contre sa nuque.

- Dis-moi mon frère, ce soir est-ce que ce sont eux ou moi le monstre à abattre ?

Donne-moi ta réponse, car Dieu ne répond plus à mes questions. Regarde-les Kylian. Regarde-les bien et regarde-moi. Tu sais que celui de gauche a prié Dieu au moment de sa capture ? Quel Dieu au juste a-t-il pu bien supplier alors que le nôtre envoie ses soldats répandre la paix en libérant les âmes des êtres de la nuit ? Suis-je un bon soldat de Dieu Kylian ? Ou ne suis-je pas la fabrication de la cruauté des hommes ? Ces vampires qui pleurent devant nous, j’ai envie de les tuer. J’ai besoin de les tuer. Mais si ces vampires étaient comme toi ? Des êtres bons qui savent contrôler leurs pulsions. S’il y en avait d’autres ? Je relâche la nuque de mon frère et me dirige vers ces vampires, me plaçant dans leur dos, remontant ma hache tel le bourreau prêt à faire tomber sa sentence.

- Si ce n’est pas Dieu qui m’a envoyé les libérer, alors qui m’envoie au juste ?

Et le premier coup tombe, tranchant la tête de ce vampire d’une coupure nette. Pas de douleur, juste de la peur et des larmes avant la fin d’une vie qui aurait dû être déjà finie. Et je me place de la même façon dans le dos du deuxième vampire, relevant mon regard pour croiser celui de Kylian.

- Tu m’as supplié de te tuer cette nuit-là Kylian, mais je n’emporte avec moi que les âmes damnées. Et toi, qui est-ce que tu tues ?

Est-ce que tu me laisseras abattre ces deux derniers vampires ? Est-ce que tu m’arrêteras moi ? Oublie que je suis ton frère, oublie tout ce qu’on a traversé. Si tu devais choisir entre eux et moi pour la pureté de l’âme, qui choisirais-tu d’épargner ? Mon regard quitte le sien et je relève ma hache, prêt à la laisser trancher la nuque de cette jeune femme.




Forget everything you know



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kylian Byrne

avatar

Vampire



¤ AVATAR : Ben Barnes
¤ CRÉDITS : and Signa :Miss_Pie <3
¤ MESSAGES : 1374
¤ POINTS : 336
¤ MULTIS : Ciarán tite chose et Genki samaaa
¤ AGE : 33 ans, transformé à 31
¤ ZONE LIBRE : Fiche Liens
Sujet

Broken... By Wroniec


* On ne touche pas à ses frères
* Fait des blagues à la con
* Refuse un autre amour que son Virgile
* Vis pour sa voiture
¤ GROUPE : Ex- Fratres devenu vampire / Boss du bar "Le Lux" / Préposé à la morgue
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 22/02/2018


MessageSujet: Re: Fight of god Mar 3 Juil - 19:45

Fight of god

Retour du Japon. Un merveilleux voyage. J'avais adorais découvrir tout ça avec Nao. Et j'avoue que j'avais été triste de partir. La fin du séjour s'était mal déroulé, mais je n'arrivais à avoir que des flashs de cette partie. Je ressentais cependant encore l'angoisse, la peur et le sang. Tout ça s'était comme imprimé dans ma mémoire olfactive. Je soupirais cependant, envoyant comme promis un message à mon frère pour lui dire que j'étais rentré. Enfin, je lui avais envoyé ça deux trois jours après avoir atterri, le temps que le jetlag se fasse. Oui, même les vampires le ressentent... Malheureusement !
Mon frère me répond presque instantanément en me demandant de le rejoindre impérativement. Il me laisse sa position, me permettant de me retrouver derrière lui, en pleine forêt, quelques minutes plus tard. En plein forêt ? Dee, qu'est-ce que... Je m'arrête alors en voyant les trois vampires souffrant devant moi. Qu'est-ce qui se passe ?

- Declan, qu'est-ce que tu... Il me coupe alors, me rappelant notre soirée au bar. Je ne comprends pas où tu veux en venir et encore moins lorsque tu te retournes. Ça ne te ressemble pas. Déjà, ce look ne te ressemble pas. L'odeur de la clope non plus et encore moins cette méthode. Tu n'aimes pas faire souffrir, alors... Pourquoi t'amuses-tu avec eux ? Pourquoi les fais-tu souffrir et pourquoi m'appelles tu ?

Je continue de le fixer avant de me tourner vers les trois vampires tandis qu'il me touche la nuque. Je soupire légèrement, inquiet de cette situation et, pour la première fois, pas à l'aise du tout. Je finis par le regarder, plein de question.
Je n'arrive même pas à lui répondre, baissant les yeux alors qu'il se rapproche de ses victimes.
Je relève mon visage au bout d'un moment en sentant qu'il s'est placé derrière eux. Tu me fais peur Declan... Quelle ironie.

- Declan, calme toi... Je sais qu'on nous a appris à faire ça sans réfléchir, mais je t'en pris, pose ton arme. Il n'y a aucun monstre ici...

J'essayais de l'apaiser avec des gestes doux, me rapprochant doucement. J'avais l'impression d'être un flic dans une prise d'otages. Je le fixais, murmurant un s'il te plaît alors qu'il ouvre la bouche pour d'autres paroles. Je sens son geste. Je sens ses intentions. Declan... Je t'en pris...

- Noooooon !

Mais trop tard. La tête tranchée, le premier corps tombe en avant, créant une panique chez les deux autres. Je fixe la scène, bouche béée un moment avant de regarder mon frère. Moi aussi, j'avais peur à cet instant.

- Mais tu ne l'as pas fait Dee... Et... À présent, tu vois bien que tu avais choisi la bonne solution mon frère... Ma voix tremblait alors que j'essaie de m'approcher encore. Je n'avais pas à choisir entre lui et eux. Je ne souhaitais juste plus voir des êtres de mon espèce souffrir sans avoir la preuve formelle que les monstres font partis d'eux. Je fais des erreurs, je l'admets... Je tue des gens parfois, je sais... J'essaie d'arrêter, mais une chose sûre, c'est que je ne les fais pas souffrir comme tu es en train de faire...

Je ne savais pas trop si c'étaient les bonnes choses à dire dans cette situation, mais je ne mentais jamais à mon frère.
Je le vois alors relever sa hache et cette fois, je n'attends pas. En une micro-seconde, je suis à ses côtés, arrêtant son arme en plein élan.

- Arrête Dee... Je ne veux pas te faire de mal mon frère, je t'en pris, ne m'oblige pas à sortir mes armes également. Ces méthodes ne sont pas les tiennes.

D'un coup souple, je lui fais lâcher sa hache qui se plante un peu plus loin sur le sol, lui tordant légèrement le bras. Je le fixe alors avant de m'approcher des vampires et commencer à les détacher. Je ne les choisis pas Declan. Au contraire, c'est toi que je choisis. Si je te laisse les tuer, tu finiras par complètement péter un plomb. Je ne veux pas que ça arrives. Je ne sais pas ce que tu as, ce que tu ressens et pourquoi tu te comportes ainsi, mais te laisser les tuer de cette manière ne peut que rendre les choses encore plus compliquées.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Alistair Colt

avatar

☩ Et fratres luminis ☩ Humain



¤ AVATAR : François Arnaud
¤ CRÉDITS : dandelion.
¤ MESSAGES : 135
¤ POINTS : 15
¤ AGE : 31 ans
¤ ZONE LIBRE : .
▲ 1m88
▲ Cicatrices dans le dos (macération)
▲ Arme principale : 9mm
▲ Balles à fragmentation G2R RIP
▲ Armes secondaires :
----- tantō
----- fusil à pompe
▲ Dans les poches :
----- Seringue d'eau bénite
----- Seringue soluté d'argent
----- Corde à piano
▲ Couleur : #6f931c
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 29/06/2018


MessageSujet: Re: Fight of god Mer 18 Juil - 11:12

La pluie luisait sous les rues de sa Ducati noire tandis qu’il s’éloignait du centre de Londres. Bientôt les gratte-ciels de verre firent place dans le paysage aux immeubles d’habitation, auxquels succédèrent des petits pavillons de banlieue, maisonnettes en briques rouge correctement clôturées. Il n’empruntait pas toujours la même route pour se rendre où il allait, mais à chaque fois qu’il passait devant ces petites bicoques bien alignées, il éprouvait à la fois du mépris pour les âmes étriquées qui devaient y vivre, et en même temps une certaine forme de curiosité. Qui serait-il, s’il habitait pareille demeure ? Quelle vie aurait-il eue ? Embrasserait-il lointainement sa femme avant de partir pour son boulot 9h-17h en songeant patiemment aux congés payés ? Participerait-il aux barbecues de quartier entre voisins ? Possèderait-il une tondeuse à gazon et une paire de pantoufles ? Une sorte de rêve américain, mais Elizabeth II en plus, quelque part. Serait-il heureux ? C’est à ce stade de ces questionnements qu’il stoppait net son introspection, généralement. Pas envie de savoir, au fond.
dee & kyl & ali
FIGHT OF GOD.

La forêt, enfin ! Petite accélération, juste pour le plaisir. John disait que c’était idiot de se déplacer à moto : pas de coffre assez large pour y mettre tout un bordel d’armes létales. Mais ce soir, Alistair ne partait pas en chasse. Il ne portait que le stricte nécessaire : trois ou quatre armes blanches, une corde à piano, et surtout son 9mm bien au chaud dans son holster sous son bras droit. Il avait récemment opté pour de nouvelles balles à fragmentation qu’il faisait importer des US, beau pays qui les proposait en vente libre alors qu’elles étaient les seules capables de traverser un gilet pare-balles : des G2R RIP 9mm, qu’Alistair avait fait revêtir d’une fine couche d’argent et qu’il avait personnellement enduites d’eau bénite. Histoire de parer à toute éventualité.

Après un virage, un éclair noir traversa soudain le halo lumineux de ses phares. Alistair freina brutalement et manqua de déraper. Des trombes d’eau se soulevèrent autour de lui. N’importe qui, après avoir été projeté dans le décor en aquaplaning et avoir défoncé la glissière de sécurité, se serait convaincu d’avoir vu une biche couper la route et se serait mis en devoir d’appeler une dépanneuse. Le monsieur tout le monde avec sa tondeuse à gazon et ses pantoufles aurait eu une telle réaction. Mais Alistair Colt ne possédait pas de pavillon en banlieue, ne grillait pas de merguez entre voisins, et ne soupirait pas pendant ses 35h de boulot hebdomadaires. Alistair Colt mit pied à terre, accrocha un antivol bloque disque à sa moto après l’avoir garée en bordure de route, et s’enfonça dans la forêt en courant. Il ne confondrait jamais la course altière et élégante d’une biche avec les foulées surnaturelles d’une saleté de vampire, lui.
Il suivit la piste pendant une vingtaine de minutes, avant de toucher au but. Dans la pénombre des arbres alentours, il ne distinguait que des silhouettes, pas un visage. Il s’avança subrepticement tout en vissant un silencieux sur son revolver. La suite se passa en moins d’une minute : un homme était debout, tenant une hache dégoulinante de sang, mais il lâcha prise lorsque la créature lui tordit le bras. La situation était facile à analyser : un humain contre plusieurs vampires, ça allait être un carnage.  Alistair pointa son arme sur celui qui venait de se pencher pour détacher ce qui semblait être un de ses congénères (peut-être pris en otage par l’humain, lequel serait alors soit un amateur inconscient, soit… un chasseur ?). Inutile d’agir par la ruse à cette maigre distance, les créatures de la nuit ayant l’ouïe fine, autant y aller franchement. Il rallia donc les quelques mètres qui le séparaient de l’individu sans plus se soucier d’être discret, jusqu’à ce que son arme ne se trouve qu’à dix centimètres de sa nuque.
« On va mettre tout ça sur pause et se calmer, susurra-t-il entre ses dents. Vous, vous allez arrêter tout de suite de détacher cette chose et faire cinq pas de côté, très lentement, si vous ne voulez pas que je mette des petits bouts de votre cervelle partout par terre. »
D’où les balles à fragmentation. Exquis manque de subtilité de ces petites beautés, elles pouvaient faire de la bouillie en deux temps trois mouvements. Même si on ratait la tête, les dégâts sur des organes internes étaient forcément mortels pour un humain, et difficilement réparables pour un surnaturel. En temps normal, Alistair aurait même tiré sur tout ce qui ne se serait pas déplacé à vitesse humaine, mais cette scène, prenant des airs d’exécution fanatique, devait être expliquée avant que l’EFL prenne la moindre décision.
« Vous êtes qui et vous faites quoi ? », lança-t-il d’un ton exigeant à l’attention de l’homme, qui se trouvait à cinq mètres devant le vampire qu’il tenait en joue.
Il ne pouvait pas détourner les yeux de sa cible. S’il l’avait fait, peut-être aurait-il pu reconnaître Dee, mais ne pas tuer un vampire qu’il avait sous la main lui demandait déjà un effort de concentration extrême. Il attendait donc des explications lapidaires et efficaces, avant de (probablement) buter tout le monde.

Code par Jules



Revenir en haut Aller en bas
Declan Finnigan

avatar

Et Fratres Luminis • Admin



¤ AVATAR : Jonathan Rhys-Meyers
¤ CRÉDITS : (c)Miss Pie (aesth & sign)
¤ MESSAGES : 1231
¤ POINTS : 242
¤ MULTIS : Nikolaj, Gabriel
¤ AGE : 34 ans
¤ ZONE LIBRE : Fermé pour Rp.
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 28/01/2018


MessageSujet: Re: Fight of god Ven 20 Juil - 1:54



Fight of god
Kylian & Alistair & Declan

Dieu nous a abandonné. Je ne cesse de me répéter ces mots dans ma tête, cherchant parfois à me convaincre du contraire mais les preuves ne sont-elles pas évidentes ? Regarde-nous Kylian, regarde ce que tu es, regarde ce que je suis devenu. A ta transformation c’était moi qui avais peur de toi, de perdre à jamais notre lien... Aujourd’hui c’est toi qui es effrayé, je le lis dans tes yeux. Regarde-moi Kylian et dis-moi ce que tu vois. Dis-moi qui est le monstre entre l’homme qui abat sa hache et le vampire qui se fait décapiter. Tu me hurles d’arrêter mais tu ne réagis pas à temps pour cette fois. Peut-être la prochaine ? Je vais les tuer Kylian. Je vais tous les massacrer, comme je les ai massacré eux aussi. Tu tentes de m’en dissuader, de ramener le bon vieux Dee à la raison mais je crois bien avoir définitivement perdu la tête mon frère.

- Souffrir... Tout le monde fini par faire souffrir.

Ils t’ont fait souffrir là-bas. Et eux, ne feront-ils pas souffrir quelqu’un un beau jour ? Qui te dit qu’ils ne l’ont pas déjà fait ? Moi aussi j’ai fait souffrir. C’est trop tard pour revenir en arrière mon frère, dans la boucle infernale de Dieu il n’y qu’un début et qu’une seule fin. Je relève ma hache, prêt à trancher une deuxième tête mais Kylian m’arrête finalement. Tu les choisis eux ? Quelque part j’étais sûr que les vampires seraient ton choix. Peut-être es-tu meilleur que moi Kylian, probablement même.

Je grogne lorsqu’il me tord le bras, plus énervé qu’il ait maltraité comme ça mon pauvre bébé mais j’imagine qu’il valait mieux éloigner ma hache de moi. Et Kylian s’empresse de les libérer... jusqu’à ce qu’une arme se trouve braquée contre sa nuque. Immédiatement mon cerveau se met en mode alerte. Mon frère est en danger et je ne peux pas le laisser mourir, si je ne l’ai pas tué, ce n’est pas pour que quelqu’un d’autre le fasse. J’entends alors une voix qui me semble connue sans pour autant réussir à mettre un nom ou un visage dessus. Je ne serais pas contre un léger rayon de lune par ici.

- Kyl fais ce qu’il te dit.

Je préfère largement que ce soit ces deux vampires qui meurent plutôt que toi. J’ai... besoin de toi mon frère alors tu n’as pas intérêt de jouer les héros maintenant. De mon côté j’avance d’un pas lent vers l’homme qui continue de maintenir son arme braquée sur Kylian. Et finalement, j’aperçois enfin ce visage que je reconnais. Est-ce un soulagement ou la panique à bord de reconnaître Alistair ? Pour l’instant je ne sais pas trop.

- A ton avis Ali ? On fait notre job. On tentait juste un peu de mise en scène histoire de changer la routine mais faut croire que t’es plus doué que nous pour ça.

Mon plan ? Je l’invente sur le tas, c’est bien pour ça que je suis connu. Je continue d’approcher, non sans chercher à être agressif. Je n’ai jamais rien eu contre Alistair, donc si je peux le convaincre de libérer Kylian sans avoir à user de la force, je le ferais, mais si je dois choisir... Et bien le choix restera toujours le même.

- Par contre on n’était pas partit sur un drame donc tu serais gentil d’arrêter de braquer ton arme sur Kylian.

Ouais je sais que c’est un vampire et que c’est en opposition avec ce qu’on nous enseigne au Vatican mais... Mais pour contrer ces questions-là aussi j’ai un plan.

- Et oui je sais que c’est un vampire, mais c’est aussi l’arme secrète des Fratres. Je ne sais pas si en Italie ils approuvent mais ici ils sont plutôt contents d’avoir un espion dans les rangs pour leur livrer directement les plus gros poissons. Donc encore une fois, tu seras gentil de ne pas tirer.

Je ne sais pas trop si mon plan va fonctionner, mais au moins j’ai gagné assez de temps pour pouvoir me rapprocher. Si le plan A ne marche pas, on essaiera directement le plan B qui est... Probablement un peu de combat. Faut croire que le danger réussi à me faire reprendre mes esprits, car sans mes proches je n'ai plus de raison de me battre.




Forget everything you know



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kylian Byrne

avatar

Vampire



¤ AVATAR : Ben Barnes
¤ CRÉDITS : and Signa :Miss_Pie <3
¤ MESSAGES : 1374
¤ POINTS : 336
¤ MULTIS : Ciarán tite chose et Genki samaaa
¤ AGE : 33 ans, transformé à 31
¤ ZONE LIBRE : Fiche Liens
Sujet

Broken... By Wroniec


* On ne touche pas à ses frères
* Fait des blagues à la con
* Refuse un autre amour que son Virgile
* Vis pour sa voiture
¤ GROUPE : Ex- Fratres devenu vampire / Boss du bar "Le Lux" / Préposé à la morgue
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 22/02/2018


MessageSujet: Re: Fight of god Ven 20 Juil - 21:15

Fight of god

Tout se passait tellement vite actuellement que j'avais du mal à mettre en place les éléments. Declan commençait à perdre son esprit et je me voyais alors tenter de défaire les liens de mes "collègues" avant de m'arrêter d'un coup en sentant une autre odeur et surtout le bruit reconnaissable de la sécurité d'une arme à feu. Décidément, je déteste les armes à feu. Doucement, je levais juste les yeux pour fixer un homme que je ne reconnaissais pas. Ou alors que j'avais peut-être juste croisé... Un Fratre, je suppose ?
Bon, un couteau, une épée... Je veux bien m'y frotter, mais les flingues, c'était moins ma tasse de thé... Je lève un peu les mains avant de me lever sous les conseils de mon frère et me décaler un peu. Je le voyais parfaitement et je sentais à son regard qu'il n'était pas en train de plaisanter. Oh, mais... Ce n'était pas vous sur la moto ? Non Kylian, ne pose pas la question.
Plus les secondes passaient plus je comprenais que mon frère et cet inconnu bah... Ne l'était pas. Chose sûre, c'est que le fameux Ali savait parfaitement pour moi.

- Oui, j'avoue que je préférerais aussi que tu baisses ton truc, ça me rend nerveux quand on braque un canon sur moi... Enfin ça dépend le canon bien sûr !

Ha, ce n'est pas le moment de plaisanter, c'est ça ? Oui pardon... Par contre la suite me laisse perplexe et comme toujours, il me faut un petit temps d'adaptation.

- Hein ? Dis-je en direction de mon frère sans vraiment comprendre son plan au début. Ho ! Oui ! L'arme secrète, oui, je suis une sorte d'agent double un peu comme Snape dans Harry Potter, c'est un grand honneur de servir les Fratre de nouveau... Et eux bah, c'était les... Petits poissons... Et pour avoir des plus gros, il faut... En avoir de petits. Je suis très doué en chasse et là du coup, j'expliquais à mon frère que si on voulait le gros requin, il fallait faire peur au plancton pour qu'ils aillent titiller de la baleine et avoir ensuite bah l'aquarium entier. Comment ça, je force sur les images ?

Je lui souriais alors, fier de mes paroles. J'étais un piètre menteur, mais j'arrivais toujours à me sortir des plus gros emmerdes et j'étais persuadé d'encore réussir à le faire cette fois-ci. Bon, le bon point de tout ça, c'est que Declan semble être redevenu lui-même, comme quoi une petite dose d'adrénaline parfois, ça change tout !

- Donc, on se calme et on se fait une réunion de famille pépère hein ? Allé... Pour une fois, entre frères d'armes et... On peut même fêter vos retrouvailles en... Je ne sais pas... Les lâchant pour qu'ils aillent prévenir ceux qu'on souhaite attraper ?

Et comme ça, j'aurais peut-être la possibilité de les sauver un peu mieux avant que cela dégénère, car même si Declan le connaissait, je sentais que je n'étais pas encore sorti d'affaire moi...
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Alistair Colt

avatar

☩ Et fratres luminis ☩ Humain



¤ AVATAR : François Arnaud
¤ CRÉDITS : dandelion.
¤ MESSAGES : 135
¤ POINTS : 15
¤ AGE : 31 ans
¤ ZONE LIBRE : .
▲ 1m88
▲ Cicatrices dans le dos (macération)
▲ Arme principale : 9mm
▲ Balles à fragmentation G2R RIP
▲ Armes secondaires :
----- tantō
----- fusil à pompe
▲ Dans les poches :
----- Seringue d'eau bénite
----- Seringue soluté d'argent
----- Corde à piano
▲ Couleur : #6f931c
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 29/06/2018


MessageSujet: Re: Fight of god Dim 29 Juil - 20:25

Les circonstances auraient pu être analysées facilement si l’atmosphère n’avait été chargée d’une tension qui ne convenait pas à un banal terrain de chasse. Quelque chose ne collait pas. Quelque chose ici n’avait rien de banal. Les chasseurs ont une routine, des habitudes, des manies voire, pour certains, des superstitions qui les poussent à accomplir leur tâche dans un ordre précis. Pourtant, ce soir, en ces lieux, il était question d’autre chose. Seulement, Alistair n’arrivait pas à mettre le doigt dessus. Il avait fait irruption au milieu de ce théâtre obscur en ayant certains préjugés sur ce qu’il était en train d’advenir, mais l’attitude des individus ici présents le détrompa rapidement.
L’un dit à l’autre de faire comme Alistair venait de l’ordonner. Sage suggestion. La créature s’exécuta en reculant de quelques pas. Les doigts du chasseur se rigidifièrent sur la poignée de son revolver. Il était tellement concentré sur sa cible qu’il mit quelques secondes à laisser les mots de l’autre homme parvenir jusqu’à son cerveau. Il lui en fallut quelques autres encore pour qu’il comprenne qu’il connaissait cette voix.
dee & kyl & ali
FIGHT OF GOD.

« A ton avis, Ali ? On fait notre job. »
Declan. Declan, qui se mit à déblatérer sans discontinuer. Alistair aurait voulu que tout s’arrête, que cette situation s’immobilise, se fige dans l’instant, pour lui laisser le temps de la regarder en toute objectivité. Mais Declan continuait de parler, de donner des raisons d’un ton qui se voulait moitié détaché moitié agacé. Qui ça « on », d’abord ? Alistair tiqua au nom de Kylian. Le vampire se retournait très lentement pour lui faire face, alors qu’il le tenait toujours en joue. Vraiment, c’était bien Kylian qui lui faisait à présent face, et, en même temps, ce n’était plus lui du tout. Alistair plissa les yeux quand le vampire prétendit… faire de l’humour ? Franchement, c’était grotesque. Quoi ? Il s’imaginait que s’il se montrait spontané et moqueur, il en paraîtrait plus normal, plus vivant ? Car c’était bien ce dont il était question. Kylian qui se mettait à parler, qui agissait, qui pensait, c’était un mort en mouvement. C’était antinaturel. Et nuisible. Les propos de Declan eurent plus d’impact sur Alistair que ne pouvait en avoir l’attitude sympathique et décontractée de Kylian, pleine d’exclamations bruyantes : « l’arme secrète des Fratres », telle était la manière dont Dee annonça Kylian auprès du chasseur. Cela remua quelque chose en lui. Les hautes instances des Fratres se seraient-elles enfin aperçues de ce dont Alistair avait acquis la conviction depuis un moment ? Que la meilleure arme à opposer aux vampires était peut-être l’un des leurs ? Est-ce que, finalement, il serait récompensé d’avoir séquestré et domestiqué un vampire, si c’était pour la cause ? Tamara était un secret bien gardé, mais après tout peut-être qu’il s’escrimait à agir dans l’ombre inutilement ; peut-être qu’il n’était pas le seul à vouloir tenter l’expérience. Les soldats n’avaient pas de contacts réguliers avec les membres hauts placés dans la hiérarchie. Il était fort possible qu’un ordre venu du sommet de la pyramide ne soit pas encore parvenu à Alistair. Tout prenait du temps, lorsque l’on avançait caché.
« … et on peut même fêter vos retrouvailles en… Je ne sais pas, les lâchant pour qu’ils aillent prévenir ceux qu’on souhaite attraper ? »
Les yeux de Kylian pétillaient à travers la pénombre. Il souriait d’un air enjoué. Surjoué. Alistair hocha la tête sans répondre, affichant un sourire qui n’arriva pas à monter jusqu’à ses prunelles.

Il pivota d’un quart de tour et deux coups partirent. Chacune des balles à fragmentation vint se loger dans la cervelle des deux vampires agenouillés, qui éclatèrent et se répandirent au sol avec un bruit de gravillons étouffé par la terre meuble de la clairière. Les éclaboussures de sang dessinèrent des motifs floraux et poisseux devant les corps inertes des créatures déchues, de longues trainées dont on ne devinait les entrelacs que parce qu’un rayon de lune s’y accrochait. C’était beau. D’une certaine manière.
Alistair braquait de nouveau son 9mm sur Kylian. Il était à peu près sûr que Dee aurait eu le réflexe de se munir de nouveau de son arme, mais il était curieux de voir contre qui il la tournerait. Oserait-il lever la main sur un chasseur ? Sur un frère ? Le blesser pour sauver un monstre ? Le châtiment infligé aux actes fratricides chez les soldats de Dieu était sans appel. Braverait-il le danger, pour un vampire ? Nul ne pouvait le dire pour le moment. Ils étaient donc trois, désormais, à se regarder en chiens de faïence. Les secondes s’égrenaient lentement, bien qu’Alistair ait agi avec une incroyable célérité et une efficacité propre aux chasseurs de sa trempe.
« On ne va aller nulle part, et eux encore moins que quiconque. »
Sa voix était rocailleuse et calme. Il sentait pourtant qu’il aurait voulu hurler quelque chose comme : « Mais putain qu’est-ce que tu fous, Declan ? ». Il sentait qu’il voulait secouer son collègue, pour lui remettre les idées en place. Pourtant, comme à chaque fois que la situation était grave, il devenait incroyablement paisible et impavide.
« Est-ce que tu peux arrêter de me raconter des conneries, Declan ? Une mise en scène ? Tu as peut-être besoin que je te rappelle ce que disent les Ecritures à propos de l’idolâtrie ? »
Les images, les fioritures, les ornements, les rituels, c’était des formes d’idolâtrie et un signe de l’orgueil purement humain, donc indigne de servir Dieu. Les Frères suivaient les inscriptions bibliques scrupuleusement. Autrement dit, pas de mise en scène, car la Vérité n’a besoin d’aucune parure pour briller de tout son éclat. Tuer froidement ce qui ne doit pas vivre, c’était le seul message qui avait de la valeur et de l’impact. Pas la peine d’y ajouter des fantaisies. On n’est pas une confrérie de bouffons, merde !
« Quant à cette… (Alistair scrutait Kylian d’un air écœuré) … arme secrète… Tu as eu un ordre de mission ? Par quel biais ? »
Le chasseur venait d’avoir une idée. Il prit le temps d’y réfléchir sans vraiment prêter attention à la réponse que lui ferait peut-être Declan. Il pensait à Tamara. Il savait quel pion avancer pour obtenir la vérité. Seulement, il allait prendre son temps.
« Admettons que je te crois. Si le vampire est devenu une arme, j’imagine que c’est qu’il est obéissant. Ils n’auraient pas pris le risque de te laisser faire équipe avec une bête incontrôlable, tu leur es trop précieux. Si tu peux me prouver qu’il t’est complètement soumis, je m’en tiendrai là pour ce soir. »

Code par Jules



Revenir en haut Aller en bas
Declan Finnigan

avatar

Et Fratres Luminis • Admin



¤ AVATAR : Jonathan Rhys-Meyers
¤ CRÉDITS : (c)Miss Pie (aesth & sign)
¤ MESSAGES : 1231
¤ POINTS : 242
¤ MULTIS : Nikolaj, Gabriel
¤ AGE : 34 ans
¤ ZONE LIBRE : Fermé pour Rp.
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 28/01/2018


MessageSujet: Re: Fight of god Mer 1 Aoû - 23:51



Fight of god
Kylian & Alistair & Declan

Pourquoi on ne peut pas faire de la télépathie Kylian et moi ? Ce serait chouette, je pourrais lui dire de la fermer au moins, parce que là il va griller la couverture que je tente misérablement de lui construire. Je lui ferais bien les gros yeux pour qu’il arrête mais là aussi ce serait griller et... Non je ne sais pas, il doit se foutre de moi, ou alors il a des envies suicidaires qui viennent de lui pousser. T’es au courant Kylian, que si on arrive à convaincre Alistair de ne pas te tuer ce sera déjà énorme ? Oui c’est un fratre donc tu dois forcément t’en douter... Alors pourquoi diable faut-il que tu parles de libérer ces deux-là ?! Finalement ce n’est même plus Alistair qui me rend nerveux mais Kylian, j’ai peur de la prochaine connerie qu’il pourrait dire et qui signerait son arrêt de mort.

Et c’est là que tout dérape, quand Kylian commence à bouger pour aller les libérer. Le premier coup de feu part et je dégaine immédiatement mon arme alors que le deuxième coup a le temps d’être tiré. Fais gaffe Alistair, si le troisième coup part il y en aura un quatrième et ce sera directement dans ta tête. Ouais, je choisis un vampire à un fratre mais ce n’est pas n’importe quel vampire tu vois. Kylian est mon partenaire, mon frère et personne ne me le prendra, peu importe sa nouvelle espèce. Le silence revient au beau milieu de la forêt alors que les deux cadavres gisent sur le sol. Faisons en sorte qu’il n’y en ait pas plus que deux pour ce soir. Le truc c’est qu’avoir mon arme braquée sur Alistair n’aidera pas à améliorer la situation. Alors à contrecœur je prends le risque de lever les mains, lui montrant bien que mon arme ne le vise plus.

- Ok Ali, tu t’es défoulé c’est bien, j’en ai rien à foutre de ces deux-là, mais Kylian ça fait des semaines qu’il est sur un gros coup pour nous rapporter la tête du roi du Sud donc... Et bien il m’est encore utile tu vois.

Kylian a l’air un peu surpris que j’évoque le roi du Sud, comme si je devais être au courant de quelque chose... Me dis pas que... Non je ne veux pas savoir, ce sera une discussion pour un autre soir, un soir où sa vie ne sera pas en jeu. Mais Alistair il commence à en avoir marre de ce petit jeu, il ne me croit pas sur certaines choses et doute sur d’autres, alors c’est de ces doutes dont je vais pouvoir me servir pour nous sortir de là. Bon d’accord la mise en scène c’était peut-être naze comme idée, mais sur le moment il n’y a rien d’être qui m’est venu alors...

- Tu sais bien que je suis nul pour suivre les règles.

On va mettre ça sur le compte que je suis arrivé chez vous à l’âge de 22 ans hein, déjà un gamin indiscipliné et tout le tralala, ça a été dur de faire de moi un soldat, mais maintenant je leur suis bien utile, quand je suis les fameuses règles. Allez Alistair, range-moi ce maudit flingue... Je vois bien que l’idée que Kylian soit réellement une sorte d’indic des fratres commence à prendre place dans son esprit et là c’est un peu notre chance de lui prouver qu’on ne ment pas, même si c’est le cas. Je décide de ne pas répondre aux questions pièges du fratre, passant directement à ce qui me crédibilisera à ses yeux.

- Une preuve hein, dans ce cas je vais te prouver que non seulement Kylian m’obéit mais aussi qu'il n’est pas dangereux pour les humains.

Désolé mon frère, loin de moi l’envie de te donner des ordres mais il faut savoir jouer au jeu de la survie et là je suis prêt à tout pour démontrer à Alistair que tu ne dois pas être tué. C’est donc à la suite de mes mots que je relève l’une de mes manches en regardant droit dans les yeux le fratre.

- Kylian, approche et mords-moi. Contente-toi de deux gorgées de mon sang, compris ? Ni une, ni trois mais bien deux. Prouve-lui que ta raison est plus forte que ta soif.

Je sais que c’est un énorme risque que je prends, est-ce que Kylian se contrôle assez pour se limiter à un certain nombre de gorgées ? Mon frère m’a déjà mordu sans chercher une seule fois à me prendre la vie, mais il y a une différence entre s’arrêter à temps et se contenter de deux gorgées… Au pire des cas j’aurais au moins gagné le fait de voir Kylian s’éloigner d’Alistair et se rapprocher de moi. Maintenant le reste repose sur toi mon frère.




Forget everything you know



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kylian Byrne

avatar

Vampire



¤ AVATAR : Ben Barnes
¤ CRÉDITS : and Signa :Miss_Pie <3
¤ MESSAGES : 1374
¤ POINTS : 336
¤ MULTIS : Ciarán tite chose et Genki samaaa
¤ AGE : 33 ans, transformé à 31
¤ ZONE LIBRE : Fiche Liens
Sujet

Broken... By Wroniec


* On ne touche pas à ses frères
* Fait des blagues à la con
* Refuse un autre amour que son Virgile
* Vis pour sa voiture
¤ GROUPE : Ex- Fratres devenu vampire / Boss du bar "Le Lux" / Préposé à la morgue
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 22/02/2018


MessageSujet: Re: Fight of god Jeu 2 Aoû - 15:19

Fight of god

Je ne sais pas pourquoi, mais je ne le sentais pas ce merdier. Et comme toujours, je ne pouvais pas m'empêcher de déblatérer deux trois conneries justes pour essayer de calmer mon stress bien présent. Ca va, Dee, pas besoin de te cacher, je sais très bien que tu as envie de m'étrangler et me secouer comme un pommier pour que je puisse un moment fermer ma grande gueule. N'empêche que ça me rappelle l'époque ironique où tu me disais "Mais sérieux Kyl, comment tu as fait pour atteindre l'âge de trente ans avec tes conneries ?" Ho bah, je ne sais pas mon frère... Mais à l'époque, je ne savais pas que je n'atteindrais pas les quarante cependant.
Bref. J'avais finalement un dernier espoir pour sauver les deux derniers restants. M'approchant alors doucement pour les détacher. Cependant, le choc me fit partir en arrière avant de voir les deux derniers de mon espèce présent dans la scène s'effondraient d'une balle dans la tête, libérant alors un flux de sang monstrueux qui me montait déjà aux narines. Le choc m'avait éloigné heureusement des deux victimes, échappant à une quelconque balle perdue. Je regardais la scène avec bouleversement avant de relever timidement le regard vers Alistair. Ok, peut-être que là, je commençais à légèrement angoissé de cette situation. Ils ont supprimé le test psychologique pour être embauché maintenant ou quoi ?
Toujours à terre, j'écoutais mon frère avant de déglutir et tourner très légèrement la tête vers lui avec un regard de "oh tiens en parlant de ça... Oui, d'accord, ce n'est pas le moment..."
Je replaçais ma tête à son endroit initiale avant de laisser les deux autres parlaient entre eux. Halala, si je pouvais fuir rapidement, ce serait quand même super bien...
Ouvrant la bouche pour dire quelque chose, le regard de mon frère me la fit refermer bien vite. Ok. Oui, de toute façon ça aurait été moins drôle sans le contexte. N'empêche que Declan et idolâtrie dans la même phrase, c'était très drôle ! On parlait quand même d'un mec qui se bat avec un vampire grâce à des cotillons en étant totalement torché hein ... Ne souris pas, Kylian. De toute manière, tu ne pourras pas sourire longtemps avec ce qui arrive.

Doucement, mon regard plongeait dans celui du Fratre. Je sentais le dégoût dans sa voix, dans son regard, dans toutes les particules de sa peau. Je reniflais alors l'air pour ne détecter aucun signe de peur de dans son odeur. Son flux sanguin, son cœur, tout allait à une vitesse normale. Cependant, celui de Declan, c'était une autre histoire.
Je bafouillais légèrement sans savoir quoi répondre avant que ce dernier ne surenchérisse sur autre chose.
Mon sang ne fit qu'un tour. Moi, obéissant ? Complètement soumis ? Oula non, mec joue pas avec ça, le premier qui pourrait me soumettre, il n'est pas né... Enfin. Si, Virgile le faisait, mais le second il est même pas en construction mec !
Et... Bordel. Je soupirais alors en me relevant, voulant rétorquer un minimum avant de me stopper net pour voir le bras nu de mon ancien partenaire. Qu'est-ce que tu fous sérieux ? Je n'ai pas bouffé, je me contrôle à peine et toi tu... La raison plus forte que ma soif. Putain Declan, même mon envie de me gratter les parties est plus forte que ma raison, qu'est-ce que... Putain. Je me passais une main dans les cheveux, nerveux avant de sentir les deux me regarder, attendant alors ma preuve d'obéissance.

Essayant de moins fléchir, je m'approchais de Declan, le regardant avec un regard assassin avant de choper son bras en me concentrant un moment, plongeant finalement mes crocs à peine sortis délicatement dans sa chair. J'aspirais une fois. J'arrêtais. Punaise, c'était bon sa mère. Le sang de mon frère n'était pas seulement délicieux, ce geste était également d'une concupiscence aveuglante avec lui. Allé une autre et je lâche. Une autre... Et je lâche ! J'aspirais une seconde fois. Je m'arrêtais. Lâche le. Lâche le Kyl. LÂCHE LE !
Relevant la tête, je reprenais une contenance avant de lâcher son bras calmement. Voilà. Deux fois. Punaise. Cela m'avait vraiment demandé beaucoup d'effort. J'avais à peine un an et demi, bon sang ! Je tuais en général où je m'arrêtais à temps où je bouffais à mort avant, mais là... Si ça n'avait pas été mon frère, je n'aurais sûrement pas réussi.
- Voilà... Je pense que c'est bon... Je... Vais peut-être vous laisser non ? Entre... Humain ?
Non ? Pitié.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Alistair Colt

avatar

☩ Et fratres luminis ☩ Humain



¤ AVATAR : François Arnaud
¤ CRÉDITS : dandelion.
¤ MESSAGES : 135
¤ POINTS : 15
¤ AGE : 31 ans
¤ ZONE LIBRE : .
▲ 1m88
▲ Cicatrices dans le dos (macération)
▲ Arme principale : 9mm
▲ Balles à fragmentation G2R RIP
▲ Armes secondaires :
----- tantō
----- fusil à pompe
▲ Dans les poches :
----- Seringue d'eau bénite
----- Seringue soluté d'argent
----- Corde à piano
▲ Couleur : #6f931c
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 29/06/2018


MessageSujet: Re: Fight of god Ven 3 Aoû - 15:42

Le Roi du Sud, hein ? Rien que ça ! Alistair, arquant un sourcil, toisa Kylian d’un air moqueur à l’entente des propos de Declan. Les EFL seraient-ils devenus inconscients, pour lancer un bébé vampire à l’humour de merde aux trousses d’une créature multi-centenaire ? Décidément, cette histoire était suspecte. Elle l’était d’autant plus que Declan avait tenu le canon de son arme braqué sur Ali, quelques instants plus tôt. Histoire d’être bien clair sur ses priorités. Le chasseur tâcherait de s’en souvenir. Quand bien même Declan exagérait-il l’importance du vampire pour sa mission, Alistair ne pouvait cependant pas être certain que celle-ci n’existait pas. Il ne pouvait pas descendre froidement Kylian comme il venait de le faire avec les deux autres, car une part de vérité pavait peut-être les propos sibyllins de Declan. Si tel était le cas, il aimerait mieux ne pas être traîné de force au Vatican pour répondre de ce meurtre. Kylian s’était propulsé en arrière, en l’entendant tirer, et avait fixé sur lui des yeux grands comme des soucoupes, incrédule, comme s’il s’étonnait du sang froid du chasseur. Pourquoi avait-il l’air aussi surpris ?
dee & kyl & ali
FIGHT OF GOD.
Le test psychologique, il l’avait mieux que réussi, il l’avait explosé ; la seule personne de sa connaissance qui avait eu une note plus élevée que la sienne, c’était Secilia. Parce que c’est cela que recherchent les hautes instances : des tueurs glaciaux et distanciés de leurs victimes. Il y a encore trois ans à tout casser, Kylian aussi aurait probablement agi de la sorte, dans une telle situation. C’est cette surprise, qu’il pouvait lire distinctement sur les traits fins du vampire, qui perturbait Alistair. Comment Kylian pourrait-il lui-même tuer des vampires, si voir faire un EFL le laissait aussi pantelant ? L’histoire de Declan devenait de plus en plus captivante, à mesure qu’elle était décrédibilisée par les réactions spontanées de son acolyte.
« Tu sais bien que je suis nul pour suivre les règles », insista le chasseur, détournant l’attention.
Certes, Alistair pouvait bien lui concéder cela, se dit-il en haussant les épaules. Puis lui vint une idée. Plusieurs, à vrai dire. Il y avait un moyen de savoir, non pas si Dee lui disait la vérité, mais au moins si Kylian était convenablement domestiqué. Il doutait fort que cette histoire de Roi soit exacte, mais il devait savoir si oui ou non le vampire avait été dressé, comme lui-même avait tâché de le faire avec Tamara. Quelque chose au fond de lui espérait que ce fût le cas. Il exigea une preuve.

Pas dangereux pour les humains, bah voyons ! A moins que Dee s’apprête à lui montrer qu’il lui avait arraché les crocs avec des tenailles, Alistair resterait sceptique. Il ne dit rien, pourtant, curieux de connaître quelle sorte de preuve lui présenterait son collègue. Celui-ci appela Kylian et releva la manche de sa veste. Alistair suivit le mouvement du vampire, braquant toujours son arme sur lui. En entendant les ordres de Declan, le cœur d’Ali manqua un battement.
« Non, att… »
Son murmure était si bas qu’il n’avait presque pas existé, et qu’il n’était certainement pas parvenu jusqu’à l’EFL. C’était trop tard, les incisives de la créature disparaissaient déjà dans la chair de son avant-bras.  Alistair maîtrisa un haut-le-cœur tandis qu’un filet de sueur froide lui coula le long de la colonne vertébrale. Il se raidit et inspira lentement, tâchant de ne pas détourner les yeux de cette scène abominable. Son malaise ne dura que quelques instants, mais il était bien réel. Des images horrifiques de son enfance lui revenaient en mémoire, et il eut de la peine à les chasser. Alistair pouvait supporter beaucoup de chose : il pouvait entendre hurler à la mort, tabasser froidement, exploser des crânes, écorcher vivant, éviscérer… Mais il avait beaucoup de mal à regarder un vampire planter ses crocs dans le corps d’un humain. Il l’avait beaucoup trop subi lui-même pour accepter cette vision.
« Voilà… Je pense que c’est bon… Je… Vais peut-être vous laisser non ? Entre… Humains ? »
Il l’aurait dépecé sur place s’il n’avait pas autant envie de vomir. Cinq secondes passèrent sans qu’Alistair ne bouge ni ne dise rien. L’écœurement se dissipa. Il n’avait même pas été en mesure de compter les gorgées de sang que la créature s’était enfilées. La seule chose dont il était sûr, c’est que Kylian y avait pris du plaisir. Et peut-être même que Dee… Non, n’y pensons pas.
« C’est idiot, prononça-t-il lentement alors que peu à peu il retrouvait son sourire narquois et son attitude calme et féroce, de vouloir me prouver qu’il est inoffensif pour les humains en l’incitant à se nourrir de son plat préféré. Pour me démontrer l’innocence d’un lion, tu le ferais sauter à la gorge d’une gazelle, peut-être ? »
De sa main droite, celle qui ne tenait pas son arme, il fouilla la poche arrière de son jean, sans quitter des yeux les deux complices.
« Tu devrais savoir qu’obéir à un ordre agréable n’est pas un signe de soumission, mais de coopération. La soumission, c’est plus sale, ça exige de renoncer à une partie de sa dignité. »
Sa voix prenait une inflexion à la fois gutturale et moqueuse. Il extirpa de sa poche une seringue qu’il présenta en tendant le bras sous un rayon de lune. L’aiguille était protégée par un capuchon en plastique. Il avait toujours sur lui quelques millilitres d’eau bénite sous cette forme. Il lança la seringue à Declan, qui la rattrapa probablement au vol.
« Je veux que tu lui ordonnes de s’injecter ça directement dans les veines. La dose n’est pas énorme, je suis bon prince : il n’en aura que pour deux ou trois heures de souffrances, avant que son corps élimine la toxine. »
S’ils avaient été sincères dans leurs intentions, ils renonceraient bien à quelques heures sur leur mission, si c’était pour éviter à Kylian de recevoir une balle en pleine tête. Si Declan refusait de donner cet ordre à Kylian, Alistair saurait que ses sentiments à son égard n’étaient pas strictement professionnels. Il saurait que Kylian n’était pas à ses yeux un outil dans une lutte, mais un frère qu’il devait protéger. Et là, la traque commencerait.

Code par Jules



Revenir en haut Aller en bas
Declan Finnigan

avatar

Et Fratres Luminis • Admin



¤ AVATAR : Jonathan Rhys-Meyers
¤ CRÉDITS : (c)Miss Pie (aesth & sign)
¤ MESSAGES : 1231
¤ POINTS : 242
¤ MULTIS : Nikolaj, Gabriel
¤ AGE : 34 ans
¤ ZONE LIBRE : Fermé pour Rp.
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 28/01/2018


MessageSujet: Re: Fight of god Mar 7 Aoû - 0:46



Fight of god
Kylian & Alistair & Declan

Les plans ça n'a jamais vraiment été mon fort, mais ce soir je crois que je crains un peu dans mon improvisation, enfin pas complètement au moins, sinon Kylian aurait déjà rejoint les autres cadavres. Est-ce que lui demander de me mordre pour prouver à Alistair qu’il se contrôle est une bonne idée ? J’en sais rien bon sang ! Mais là c’est tout ce qui me traverse l'esprit. Alors Kylian suit le plan, même s’il n'a pas l'air tout à fait sûr de lui, et Alistair ça a l'air de le déranger cette morsure. Tant mieux, peut-être qu’il arrêtera de nous gonfler après ça, enfin si Kylian ne fait pas tout foirer... Les canines de mon frère se plantent dans ma peau et je reste impassible, déjà parce que je refuse d'aimer ça, ensuite parce qu’il ne faut pas qu'Alistair croit l'inverse, même s'il a l'air un peu ailleurs.

Finalement la morsure s’arrête après deux gorgées, même si j'ai craint le pire pendant un instant. Pourquoi t'as été si long Kylian ? Heureusement le fratre ne semble pas y avoir spécialement fait attention, tant mieux. Kylian propose de partir et je suis sur le point d'approuver lorsqu'Alistair reprend la parole. Quoi encore ?! C’est qu’il va me rendre fou le fratre. Ouais, vraiment fou.

- S'il avait été dangereux il m'aurait vidé de mon sang. Qu’est-ce que tu veux que je te prouve encore ?

Parce que là ça commence sérieusement à me gonfler. Ali se met à parler de différence entre coopération et soumission, sauf que j'en ai rien à foutre de la nuance et s'il n'est pas content ça reviendra au même. Mon air se durcit lorsqu’il parle de renoncer à une partie de sa dignité. Connard. A croire qu’il ne vaut pas mieux que ceux que j'ai éliminé en Italie. Moi je ne fais pas subir ce genre de choses aux vampires, même à ceux que je pourchasse. Je tue, je les libère, je ne les salis pas comme il me demande de le faire. Ma main rattrape machinalement la seringue qu’Alistair m'envoie sans jamais le quitter des yeux. Seulement pour deux ou trois heures de souffrance hein... Cette fois je commence doucement à perdre mon sang-froid.

- Je ne sais pas ce qu’on t'a dit à mon sujet mais les rumeurs sont forcément fausses. Je tue mes ennemis, je ne les torture pas.

Et putain j'ai toujours eu horreur de ça, même si ce soir j'ai failli me laisser emporter, je l'aurais regretté pendant des jours entiers. Le pire c’est que je crois bien que Kylian aurait été prêt à subir ça juste pour qu’on se tire d'affaire, mais bordel il est hors de question que je lui fasse ça. J'ai déjà assez de choses comme ça sur la conscience pour en rajouter une couche. Je laisse tomber la seringue à mes pieds et l’écrase, laissant le contenu se déverser dans la terre. C’est que je ne suis pas idiot au point de la lui rendre et finalement je pousse Kylian derrière moi et braque mon arme sur Alistair. Oh je sais très bien le risque que je prends et si je ne tiens pas à me faire renier par les fratres, je ne tiens pas non plus à perdre mon frère ce soir.

- Appelle ça de la soumission ou de la coopération c’est pas mon problème, il bosse pour moi et il n'y a que les résultats qui m'intéressent. Maintenant si t'as un problème avec ça Alistair alors je t'en prie, tire-moi dessus.

Mais sache que je répliquerai en retour, ou peut-être que ce sera Kylian qui s'en chargera, après tout il a l’avantage d’être plus rapide tout en étant aussi fort que nous, n’oublions qu'il était l'un des meilleurs fratres. Ouais, peut-être que tu en tueras un mais tu n'auras pas les deux Ali, alors à ta place je pencherai plus pour sauver mon cul.

- J'ai hâte de te voir expliquer à nos supérieurs la connerie que tu risques de faire ce soir.

C’est ma dernière chance de le dissuader d'ouvrir le feu, si Alistair continue de persister après ça... Je crois bien que je serais prêt à l’éliminer. Ce serait bien.qu’on n'ait pas à en arriver là Alistair, qu’en penses-tu ?




Forget everything you know



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kylian Byrne

avatar

Vampire



¤ AVATAR : Ben Barnes
¤ CRÉDITS : and Signa :Miss_Pie <3
¤ MESSAGES : 1374
¤ POINTS : 336
¤ MULTIS : Ciarán tite chose et Genki samaaa
¤ AGE : 33 ans, transformé à 31
¤ ZONE LIBRE : Fiche Liens
Sujet

Broken... By Wroniec


* On ne touche pas à ses frères
* Fait des blagues à la con
* Refuse un autre amour que son Virgile
* Vis pour sa voiture
¤ GROUPE : Ex- Fratres devenu vampire / Boss du bar "Le Lux" / Préposé à la morgue
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 22/02/2018


MessageSujet: Re: Fight of god Ven 10 Aoû - 16:21

Fight of god

Alors que je m'apprêtais à partir, je m'arrêtais en entendant le Fratre reprendre la parole. Je revenais alors à ma position initiale, voyant bien qu'il n'était pas prêt à lâcher le morceau de steak. Bon, ok, en général, j'aime faire le con dans ces moments-là, ça me détend et m'aide à décompresser. Mais plus maintenant. Je ne faisais que baisser un peu les yeux en attendant. Il n'était pas convaincu. Et à vrai dire, je ne le serais pas non plus. Je ne sais pas si c'était l'idée de Dee ou ma faiblesse à me contrôler qui avait fait que, mais le Fratre avait, de toute évidence, une autre vision des choses. Plus je l'entendais parler, plus je me disais que ces histoires de soumission et lui, ce n'était pas étranger. Sauf que moi mon bonhomme, je ne me soumets plus au Fratre. Je n'étais pas un gros dominant non plus, mais ma dignité, ce qu'il en reste du moins, je la garde.
Declan essayait tant bien que mal de nous sortir de là alors que je regardais la seringue briller à la lumière de la lune. Lorsque cette dernière atterrissait enfin dans les mains de mon frère après un petit vol, je m'écartais, comme naturellement terrorisé par cette substance.
Je levais alors les yeux vers Declan comme pour l'autoriser à accepter. S'il fallait faire ça pour être peinard, autant le faire non ? Même si c'est juste pour nous donner quelques jours de répit. Allé Dee... Dee...
Et voilà que ce dernier n'écrase pas cette foutue seringue au sol ? Bon, bah là, il va moins nous croire, j'imagine. Sérieux, trois heures de souffrance après tout ce que j'ai subi, c'est du pipi de chat frangin !
Puis tout allait très vite alors que les armes commençaient à pointer vers le ciel. Ok, je n'ai pas prévu de perdre un membre de ma famille un peu brisé ce soir ni un organe.
- Ok... Dee n'est pas du genre à me soumettre en me faisant mal... Et on veut tous éviter d'avoir des problèmes avec les membres supérieurs...
Je ne savais pas du tout si j'allais réussir à calmer le jeu ou si le mieux pour moi serait de fuir vite et loin. Chose sûre, c'est que je ne pouvais pas laisser mon frère seul face à lui surtout avec des armes à feu. Qu'est-ce que je détestais ces conneries.
C'est quoi d'ailleurs le comportement d'un vampire soumis ? J'en savais rien. Je n'allais quand même pas me mettre sur le dos, les quatre pattes en l'air en tendant la nuque. C'était un boulot de loup ça, au mieux.
J'essayais en attendant d'être le plus docile possible tout en restant calme. Mais chose certaine, c'est que si une balle partait un peu trop vite, je serais le premier à me foutre devant. Mais j'aimerais bien qu'on n'en arrive pas là.
- Demande... N'importe quoi, et je le ferais...
Vas-y, ce que tu veux, tant qu'on en sort tous vivant, je peux bien me permettre de te lâcher un bout de ma dignité encore.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Fight of god

Revenir en haut Aller en bas
Fight of god
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Jamaica struggles to fight crime
» Bite fight...
» Davy Back Fight !
» Dino Fight
» isveig Ϫ and the only solution was to stand and fight.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moon's Spell :: BIENVENUE A LONDRES :: Le Centre de Londres-
Sauter vers: