RSS
RSS



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



''Moon's Spell'' s'inspire du roman ''Salem'' de Sandra Triname. Les autres sources sont diverses et variées.
Redécouvrez certaines races avec des manières de jeux exclusives qui pourront vous ravir. ''Moon's Spell'' cherche plusieurs
PV's très importants pour le développement du jeu. Personnages construits mais libres en plusieurs points, ils ont tous des
liens entre eux. N'hésitez pas, inscrivez vous !




Les jeux de l'été ! sont ouverts de Juin à Septembre
Les beaux jours sont là, l'été approche, le soleil, la place, le vacances ... le boulot, la routine ? Peu importe !
Venez vous amuser un peu avec nous, osez venir faire des rps complètements fous, lancer des défis, participer à des jeux
! Sortez vos maillots, vos lunettes de soleil et vos crèmes solaire !
Venez jouer !




Avis de recherche ! Les EFL et les Sorcières sont en sous-nombre.
Fous fanatiques tueurs de Vampires ou Sorcières ? Faites votre choix !
Plusieurs types de Sorcières manquent sur le forum, n'hésitez donc pas.
Privilégiez les groupes les moins représentés.



Partagez|

King of ashe & les "saintes" questions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Milo S. O'Conell

avatar

Loup Solitaire



¤ AVATAR : Eddie Redmayne
¤ CRÉDITS : (c) Aki
¤ MESSAGES : 416
¤ POINTS : 30
¤ MULTIS : John Danner
¤ AGE : Trentaine physiquement. Réellement 249 ans
¤ ZONE LIBRE : Fiche - Liens - Rp - SMS - Chrono
***
◮ Taille : 1,84 m
◮ Poids : 70 kg
◮ Couleur des cheveux : Brun
◮ Couleurs des yeux : Vert
◮ Particularités : Légères taches de rousseurs sur le visage
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 25/06/2018


MessageSujet: King of ashe & les "saintes" questions Mer 27 Juin - 0:10


King of ashe & les "saintes" questions

Feat.  Joanne M. Moore
Les deux coudes sur le bureau, le front dans les mains, Milo se creusait les méninges. Sous ses yeux, son carnet de note, entre ses doigts, un crayon de papier. Et sa mission : Une véritable horreur ! Un calvaire ! Un petit flash-back semble nécessaire pour placer le contexte … Ainsi, l’histoire commençait trois minutes et dix secondes plus tôt … Nous nous trouvons dans les bureaux du Times, étages de la rédaction. Des bureaux en open space, un chariot de courriers qui défile entre les couloirs et au fond, la douce voix du rédacteur en chef, qui braille, à l’autre bout de l’étage. Pourtant tous l’entendent, et se font petits. Quand M. Smith est en colère, il faut se taire ! Son bureau se trouvait entre 3 murs de verres et une baie vitrée donnant sur la rue. Il tapait du poing sur son bureau, faisant voler les piles de dossiers que sa malheureuse stagiaire peinait à rassembler. La pauvre … Elle n’aurait pas pu tomber plus mal qu’à cet instant. Milo ressentait parfois des élans de compassion pour elle, petite gamine d’une quinzaine d’année, rêvant d’exploits journalistiques. Au final, elle servait les cafés du patron, filtrer les appels de sa femme et s’assurait que les crayons soient bien taillés. Dur la vie de lycéen.  A ce moment précis, Sasha revenait de l’impression, son papier avait été lu, corrigé et prêt à partir pour le journal du lendemain. A peine eut-il posé son fessier derrière son bureau qu’il entendait. « O’Conell !! Dans mon bureau !! » Ce que Monsieur Smith veut, Monsieur Smith a … Aussi avec un soupir digne de ce nom, le loup trainait des pieds jusqu’à la bulle, tel était le nom de ce bureau. Il n’eut qu’à faire un pas pour se voir flanquer un dossier dans les mains par le patron moustachu. « Je veux une enquête sur ces monstres qui parcours la ville !! Photos, interview, témoignage sanglants !! Je veux la totale ! T’a deux jours ! » Et sur ses belles paroles, il se prit la porte au nez pendant que l’imposant – pour ne pas dire gros – Monsieur Smith retournait à son bureau.

Et le voilà de retour à son bureau. Se prenant la tête devant son syndrome de la page blanche. Jamais, ô grand jamais, il n’aurait cru devoir ‘’enquêter’’ sur le sujet. Au Times, Milo était le seul surnaturel. Bien sûr, des sorcières pouvaient se tapir parmis ses collègues, mais pour le reste, quenneni. Et bien évidemment, nulle ne savait ce qu’il était, ce qu’il cachait, un gros loup à l’instinct primitif, chassant les nuits de pleine lune. Quel douce ironie qu’il soit chargé de cette affaire. Sasha n’était pas stupide, il savait quel genre d’informations voulait son patron. Du sanglant, de l’effrayant. Les surnaturels, c’est le mal absolu. Il voulait ce genre de choses et comment, lui, un garou pourrait décrire ses confrères sous de tels traits. Impossible. Enfin … Pas impossible non, il suffisait de revenir cinquante ans plus tôt pour avoir un parfait exemple du salopard, cruel et sans merci. Sauf qu’il n’en avait aucune envie. Et encore moins de faire cet article. Et pour finir par l’achever, il n’avait que deux jours pour rassembler ses informations et rédigé son papier. Même Ethan Hunt n’aurait voulu d’une telle mission car elle portait véritablement bien son nom : Mission impossible. My god …. Il était cuit. Fin du flash back. Donc il était cuit. Et pour de bon ! Jamais il n’avait éprouvé autant de difficulté devant un sujet. Bien, réfléchissons.  Pour commencer, il n’aurait pas ses réponses ici, au Times. Aussi, il enfilait son manteau, rangeait ses affaires et partit. Dans l’ascenseur, il parcourait son portable, balayant les notifications d’un bref regard. Une seule attirait son attention. En lisant l’article, un léger sourire se dessinait sur ses lèvres. Changement de plan !

Une petite demi-heure plus tard, le beau loup se trouvait devant une librairie. LA librairie faudrait-il dire même. The Other side était son nom. Milo passait pas mal de temps la bas, l’ambiance était agréable et calme, la propriétaire gentille et charmante. Il pouvait déguster un earl grey tout en lisant les dernières parutions. Aujourd’hui, il était la avant tout pour l’ouvrage de Feist : King of ashes, attendu depuis des mois maintenant ! Presque heureux et impatient, il passait la porte, trouvait rapidement son livre et prit place dans un coin isolé. Dans un même temps, il sortait son ordinateur et vient l’illumination. A de nombreuses reprises, il avait senti l’odeur de surnaturels ici … Il ne serait pas dur de les interroger, peut-être même pourrait-il questionner la propriétaire … Il ne prendrait pas le risque de se dévoiler, caché sous sa profession. Aussi, il entamait l’écrire d’une série de questions pertinentes pour ses futurs interrogatoires.


(c) Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
Joanne M. Moore

avatar

Chamane • Meute Sud • Admin


https://boite-a-idees.tumblr.com/

¤ AVATAR : Katerina Graham
¤ CRÉDITS : © january cosy& Lilie
¤ MESSAGES : 1965
¤ POINTS : 72
¤ MULTIS : Erza - Charlie - Ivana - Vassily
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE :
• Chamane au Conseil de Londres
• Chamane de la meute du Sud
• Animal totem : un Hibou, Isha
• Prénom indien : Ashaisha
Fiche - LiensSujetsChrono


¤ GROUPE : Communauté de Londres / Meute du Sud
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 21/10/2017


MessageSujet: Re: King of ashe & les "saintes" questions Mer 27 Juin - 17:46


 
La Chamane et le Loup  •  Jo' ft. Milo

La journée s’annonçait agréable et chargée pour Joanne. La matinée en tout cas. Depuis qu’Anthony lui avait laissé les clés de la librairie et qu’elle en était devenue la gérante, Joanne avait des journée bien plus chargée. Fort heureusement, elle avait Léanie, sa nouvelle employée, pour l’aider dans ses tâches quotidiennes. Il fallait avouer que Joanne avait vécu des moments très difficiles depuis la disparition de Yuma. Entre ça, la St-Patrick, la nouvelle meute, le Conseil, son Initié… Rien qu’à y penser, Joanne en avait la nausée. Tant de changement en même pas quatre mois de vie. Au moins, elle n’avait plus le temps de s’apitoyer sur elle-même et de déprimer sur son canapé en mangeant des sucreries devant des films ou séries qui ne faisaient que de la déprimer un peu plus. La Chamane avait, grâce à sa nouvelle meute et grâce à Jack, retrouvé l’appétit et son sourire légendaire. Et surtout, elle avait totalement retrouvé sa magie. Elle en aurait presque oublié ce que cela faisait d’être complète. Seule Yuma lui manquait, dans cette grande maison vide qu’elle avait pu louer grâce à ses économies. Une nouvelle vie. C’était réellement ça. Et Nahima, l’esprit de son ancêtre, ne cessait de lui dire que tout irait bien pour elle. Joanne était en effet le genre de personne qui pensait que les malheurs ne peuvent arriver seuls, que le bonheur fini toujours par frapper à la porte. Rien n’arrive par hasard. Le Conseil et la Meute n’étaient pas arrivés pour rien. Et même si elle ne trouvait pas encore de raison à la disparition de Yuma, elle finirait par en trouver une. Il y avait d’ailleurs un homme, que Joanne appréciait, malgré ses mauvaises fréquentations et son caractère particulier. À croire qu’elle finirait par craquer par un bad boy. Ou que je me tape un syndrome de j’sais pas quoi parce qu’il m’a sauvé la vie. Bref, Joanne n’avait plus énormément de temps à elle depuis qu’elle avait repris la libraire, ce lieu magique où elle se sentait comme à la maison.

La librairie, elle avait craqué dessus peu de temps après son arrivée à Londres. Elle s’était mise à la fréquenter régulièrement, à s’installer pour boire une tasse de thé et bouquiner. Anthony avait fini par lui proposer de travailler pour lui et elle avait accepté. La voilà maintenant dans le rôle de la patronne. La librairie avait pris un coup de jeune. Joanne avait repeint quelques murs, dans des tons clairs, pastels et agréable. L’endroit était une sorte de salon de thé littéraire avec surtout des livres ésotériques ou portant sur la chose, de la littérature fantastique pour adultes et enfants, ou des livres sur la lithothérapie. Elle y avait ajouté une pointe de romans fantastiques également. Une partie spéciale avait été créée à la demande d’Anthony, sur les Loups et leurs légendes. C’est d’ailleurs grâce à cette partie qu’elle avait fait la connaissance d’Aslander, celui qui était devenu son Initié.

Ce matin-là, Joanne recevait une nouvelle fournée de livre tout juste sortis. Léanie n’étant pas là, elle devait se charger de tout. Inventaire, ménage, réception des livres et des quelques pâtisseries qu’elle commandait chez une charmante jeune femme dont la boulangerie ne se trouvait pas bien loin. Le temps défila et les clients aussi. La boutique comptait surtout ses habitués, ses fans de lectures. Depuis la révélation de la St-Patrick, Joanne avait constaté que certains ne venaient plus, peut-être qu’ils craignaient des gens qui possédaient un tel endroit ? D’autres étaient venus pour la première fois, inspirés par les lectures ésotériques et les livres sur les légendes des créatures surnaturelles. Joanne n’allait pas crier sur tous les toits qui elle était et ce qu’elle était. Les Sorcières avaient cette chance de ne pas se faire remarquer au milieu des autres races et ne dégageaient aucun signe particulier, contrairement aux Vampires et leur peau froide ou encore les loups et leur peau plus chaude que la moyenne. Les Sorcières étaient des femmes normales et Joanne comptait bien le rester. Non pas qu’elle avait honte de ce qu’elle était, loin de là. Mais être Sorcière n’était pas ce qui la définissait. D’autant plus qu’elle ne se disait pas Sorcière, mais Chamane. Elle était de cette catégorie un peu à part. Celle qui court avec les loups.

Ce jour-là, comme bien souvent, un habitué prénommé Milo arriva dans la librairie. À son habitude, il s’empara d’un livre et s’installe, ordinateur ouvert. Selon ses dires, il était journaliste. Habitué donc, il avait passé pas mal de temps ici. Il était de ces clients dont Joanne connaissait les préférences et les habitudes. Ce fut donc assez naturellement qu’elle lui apporta un earl grey, qu’elle offrait gratuitement à ses clients, elle-même buvant plus de thé que de café. Les quelques pâtisseries étaient payantes, pour que les clients ne passent pas tout leur temps assis sans ne rien avoir à payer.

- King of Ashes ! Vous me direz s'il est bien. J’ai perdu le temps de lire, il m’en faudrait un bon, pour me remettre dans le bain.

La voix de Joanne s’était élevée légère, avec son accent canadien qu’elle peinait parfois à perdre, alors qu’elle déposait la tasse fumante sur la table. Son sourire, radieux et solaire, illuminait son visage à la peau caramel. La clochette de la porte se fit entendre et une jeune femme pénétra dans la boutique, souriante. Il s’agissait d’une louve de sa nouvelle meute, jeune femme qui avait besoin de quelques plantes pour apaiser quelques cauchemars. Joanne lui avait donc concocté un savant mélange avec les plantes de son propre petit jardin.

- Tiens, tu bois ça en tisane avant de te coucher, tu devrais rapidement sentir les effets. Et si ça ne va pas, tu m’appelles et je passerai chez toi.
- Merci Joanne, t’es un amour, combien de je te dois ?
- Tu veux rire ou quoi ? J’suis là pour ça non ?

Devant le comptoir, les deux jeunes femmes s’enlacèrent rapidement et la louve s’en alla, son petit paquet à la main. Joanne était heureuse de pouvoir aider. Elle se sentait enfin utile à nouveau. Un client arriva au comptoir à son tour, pour payer les livres qu’il venait d’acheter.

- Dites, vous avez pas peur vous, avec tout ces trucs de surnaturel ?

Les lèvres de la jeune femme s’étirèrent dans un sourire amusé alors qu’elle observait les titres des livres. Uniquement de la lecture sur les surnaturels.

- En toute franchise, je crois qu’il y a des cons partout et c’est ça le plus effrayant dans l’histoire. Avoir peur des surnaturels, c’est avoir peur de ce qu’on ne connaît pas… C’est du racisme. Et vu ma couleur de peau, le racisme ça me connaît. Donc non, je n’ai pas peur. Et vous non plus, vous ne devriez pas avoir peur.

Quelques instants plus tard, la boutique retrouva son calme. Joanne en profita pour rejoindre Milo, une tasse de thé à la main.

- Je peux me joindre à vous le temps d’une petite pause ?


L.



FEEL THE POWER
• lilie


absente les 17-18-19/07/2018 • impossible de répondre aux mps
Revenir en haut Aller en bas
Milo S. O'Conell

avatar

Loup Solitaire



¤ AVATAR : Eddie Redmayne
¤ CRÉDITS : (c) Aki
¤ MESSAGES : 416
¤ POINTS : 30
¤ MULTIS : John Danner
¤ AGE : Trentaine physiquement. Réellement 249 ans
¤ ZONE LIBRE : Fiche - Liens - Rp - SMS - Chrono
***
◮ Taille : 1,84 m
◮ Poids : 70 kg
◮ Couleur des cheveux : Brun
◮ Couleurs des yeux : Vert
◮ Particularités : Légères taches de rousseurs sur le visage
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 25/06/2018


MessageSujet: Re: King of ashe & les "saintes" questions Mer 27 Juin - 18:55


King of ashe & les "saintes" questions

Feat. Joanne M. Moore
Milo était en plein trouble. Entre son travail et sa passion, il ne savait quoi choisir. Une petite heure de lecture et le reste à plancher sur son sujet ? Ou bien, devait-il se montrer raisonnable et tout mettre en œuvre pour rendre son papier dans les temps, comme c’était toujours le cas. Le jeune loup était très ponctuel, cela couplé avec sa manie du rangement et de la propreté … C’était le combo ultime pour faire fuir n’importe qui ! Surement pour cela qu’il était seul. Ah si seulement les choses étaient aussi simples. Il essayait temps bien que mal de s’en convaincre ! Vraiment il essayait ! Mais plus tellement rêveur, ou du moins beaucoup moins qu’auparavant, il savait pourquoi les choses étaient ainsi. Toutefois, il refusait d’y songer. Ce n’était ni le moment, ni l’endroit. Il avait ce foutu article à faire et … Les idées ne pleuvaient pas. Aussi, il regardait son écran, tapotant les touches du bout des doigts. Tout texte devait commencer par un titre accrocheur. Les surnaturels, faut-il s’en méfier ? Non, il ne voulait pas partir sur du négatif. Même s’il devait combler les attentes de M. Smith, il ne pouvait trahir ses propres avis et sentiments. Aussi ferait-il à sa manière, comme il l’avait toujours fait d’ailleurs. Il supprimait donc le premier jet et le remplaça par Humains-Surnaturel : Comment coexisté.   Car oui, c’était celle-ci la véritable question.  

Pendant un court instant, il quittait son écran des yeux, sentant un parfum commun s’approchait. La première fragrance qu’il distinguait fut celle des feuilles de thé. Une odeur douce et apaisante, surmontée par la légèreté de la bergamote. Puis vint la senteur d’une femme, un parfum délicat et fruité plutôt caractéristique. Aussi, il n’eut besoin de poser les yeux sur l’individu approchant pour identifier Joanne, la propriétaire de cette boutique. C’était une femme charmante, toujours souriante dont il ne connaissait pas grand-chose. Bizarrement, il voulait la voir avec une attitude de mère, avenante et toujours prête à rendre service. Pourtant il se ravisait dans sa propre réflexion, trouvant assez inconvenant de se dire ‘capable de deviner les autres’. Par politesse, il posait tout de même les yeux sur elle durant son approche. Radieuse, elle s’adressait à lui avec un petit accent qu’il connaissait du Canada, il avait eu l’occasion de s’y rendre plusieurs fois. Elle voulait son avis sur ce nouveau roman ? Il s’en ferait une joie une fois qu’il aurait plongé dedans. Joanne posait la tasse sur la table et fut gratifié d’un « Bien sûr. Merci » certes très simple mais on ne peut plus sincère. Au tintement de la sonnette, la jeune femme tournait les talons et Milo portait un regard curieux pour l’arrivante, il n’eut pas de mal à reconnaitre l’odeur d’une louve. Pendant un court instant, il la suivait du regard jusqu’à comptoir puis s’en détacha pour revenir à ses propres moutons. Loin de lui l’idée d’épier La conversation, mais se fut plus fort que lui. Ou disons plutôt qu’elles parlaient fort et qu’il ne pouvait s’empêcher d’entendre … C’est mieux ainsi. Au fur et à mesure de la conversation, Sasha se mit à froncer les sourcils. Joanne était herboriste ? Et elle opérait gratuitement. Connaissait-elle la nature de son interlocutrice ? Cette interrogation commençait à germer quelque part dans ses pensées.

Bon, il n’avait pas le temps d’espionner, il devait encore rédiger son article. Il commençait à noter des idées en vrac, des questions pour récolter les avis des uns et des autres. Pensez-vous possible la coexistence entre les différentes races ? Les surnaturels ont toujours étés présents autour de nous durant toutes ses années, sans jamais se manifester, pensez-vous qu’il soit juste de les traiter de monstres ? Depuis que leur existence a été dévoilée, avez-vous eu un quelque rapport avec eux ? Quel a été votre avis ? Seriez-vous prêt à … Il ne terminait pas sa phrase que son attention se portait de nouveau vers le comptoir. Joanne donnait son avis sur le sujet, parlant de racisme envers les surnaturels. Il eut un léger sourire et retournait à son écran. Seriez-vous prêt à soutenir la cause des surnaturels ? A ce moment-même êtes-vous plutôt pro ou anti-surnaturels ? Cette fois-ci il ne vit pas Joanne revenir vers lui et se fit surprendre par sa demande. Milo eut un léger sourire et lui désignait un fauteuil d’un geste de la main. « Je vous en prie. » Il hésitait un instant avant de poser son regard sur elle. « Vous semblez avoir déjà un avis bien tranché sur les derniers évènements … Cela vous ennui si je vous posais quelques questions sur le sujet ? Je suis en charge de l'article des surnaturels pour le Times. »



(c) Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
Joanne M. Moore

avatar

Chamane • Meute Sud • Admin


https://boite-a-idees.tumblr.com/

¤ AVATAR : Katerina Graham
¤ CRÉDITS : © january cosy& Lilie
¤ MESSAGES : 1965
¤ POINTS : 72
¤ MULTIS : Erza - Charlie - Ivana - Vassily
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE :
• Chamane au Conseil de Londres
• Chamane de la meute du Sud
• Animal totem : un Hibou, Isha
• Prénom indien : Ashaisha
Fiche - LiensSujetsChrono


¤ GROUPE : Communauté de Londres / Meute du Sud
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 21/10/2017


MessageSujet: Re: King of ashe & les "saintes" questions Ven 29 Juin - 19:39


 
La Chamane et le Loup  •  Jo' ft. Milo

Joanne avait aimé cette librairie quasi immédiatement. Elle avait aimé le fait de pouvoir acheter des livres, d’en lire d’autres sur place, accompagnant la lecture d’une tasse de thé et de quelques douceurs sucrés. Elle aimait l’odeur des livres, vieux ou neufs et n’aurait pu se satisfaire une liseuse comme beaucoup le faisait. Pire, certains lisaient sur leurs téléphones. Mais où était donc le plaisir de sentir le papier entre ses doigts, de caresser les pages, d’admirer une couverture ? L’air de la technologie s’imposait partout, même dans la littérature. Mis au moins, cela rendait la lecture plus accessible à tous. En travaillant ici, Joanne avait pris plaisir à découvrir ses clients, à apprendre à connaître ceux qui étaient fidèles aux lieux. Elle savait qui buvait quoi, qui aimait tel auteur. C’était plaisant, il fallait l’avouer. Et, elle qui aimait réellement aider les autres, était servie en prenant soin de ceux et celles qui poussaient la porte de la librairie. Sa librairie… La journée étant calme, Joanne en profita donc pour rejoindre Milo qui était installé, presque toujours, à la même table. Cet homme travaillait beaucoup, du moins, c’était l’impression qu’avait la Chamane, et elle se demandait bien souvent comment il trouvait du temps pour bouquiner. Le journaliste ne refusa pas la présence de Joanne, lui indiquant le fauteuil en face de lui pour qu’elle s’installe. Et c’est ce qu’elle fit, posa ses fesses sur le fauteuil, prenant soin de déposer délicatement sa tasse sur la petite table.

- Merci, dit-elle en souriant.

Joanne eut à peine le temps de boire une gorgée de thé que Milo lui posa une question. Visiblement, il avait été attentif à la petite conversation qui avait eu lieu avec le client précédent. En effet, Joanne avait un avait bien tranché sur les évènements qui avaient eu lieu et sur les surnaturels. Parce qu’elle en était une. Même si elle n’aimait pas être définie uniquement par ça. Elle était cependant surprise que Milo veuille la questionner pour son article… Pour le Times, rien que ça.

- Oh… Et bien… Pourquoi pas oui !

Après tout, ça pouvait être amusant de répondre à quelques questions. Elle espérait juste ne pas avoir trop à mentir… Elle le laissa préparer ce qu’il avait à faire, ses trucs de journaliste quoi, patientant sagement avant qu’il lui pose sa première question.

« Depuis que leur existence a été dévoilée, avez-vous eu un quelque rapport avec eux ? Quel a été votre avis ? »

Joanne écarquilla les yeux. Quelque part, elle aurait voulu lui dire que oui, rien qu’en lui parlant, elle cotoyait un surnaturel. Parce qu’elle sentait sa nature de lui. Simplement parce qu’elle était une Chamane et qu’elle possédait cette affinité particulière avec sa race à lui.

- Je connais des surnaturels depuis pas mal de temps. Mon fiancé était un loup-garou. Là au moins elle ne mentait pas. Évoquer Yuma lui fit un pincement au cœur qu’elle cherchait à surmonter en permanence. Ce qui s’est passé durant la St Patrick est horrible, mais je connaissais déjà les races existantes. Pour moi ça ne change pas grand-chose, mais je peux concevoir que cela puisse faire peur. Mais personnellement, j’ai bien plus peur des psychopathe, des pédophile, que des loups ou des Vampires. Joanne était sincère et cela se lisait dans son regard.

À cet instant, la clochette de la porte d’entrée émit son tintement habituel et un homme d’une quarantaine d’années pénétra dans la libraire. C’était la première fois que Joanne le voyait là et, sans vouloir avoir de préjugés, il n’avait pas l’allure du type qui venait se perdre dans une librairie de ce type. Haussant les épaules en regardant Milo, murmurant un ‘je reviens’, Joanne se leva et alla accueillir son client.

- Bonjour, bienvenue ! Je peux vous aider ?
- Vous êtes la propriétaire ?
- Oui tout à fait, Joanne Moore, nouvelle propriétaire des lieux.
- Je jette un coup d’œil…
- Très bien, n’hésitez pas à demander si vous avez besoin de quoi que ce soit.

Le client, très peu avenant, s’en alla fouiner dans les rayons de livres. Joanne retourna auprès de Milo, ses lèvres mimant le mot ‘bizarre’, en se mettant assise. Parce que clairement, ce type semblait bizarre. À peine quelques secondes plus tard, du bruit se fit entendre… L’homme était entrain de renverser des livres à terres. Plusieurs livres, par dizaines, qui s’étalaient sur le sol de la librairie. Joanne se leva rapidement pour constater la chose.

- HEY ! Mais ça va pas bien chez vous ?! Dégagez de chez moi.

Mais l’homme, au regard noir, s’avança vers elle et la plaqua violemment contre une étagère.

- Prince Georges ne t'a pas suffi ? Tu devrais apprendre à te mêler de tes affaires !

Joanne eue le souffle coupé. Autant par la violence du geste que par les mots de l’homme. Prince George était la ville où elle avait vécu au Canada. Là où elle avait vécu avec Yuma, avec leur meute. Là où toute cette dernière avait été assassinée par des Vampires…

- Qui êtes vous !? Grogna-t-elle, oubliant que Milo était là.

Mais l’homme ne répondit pas et envoya Joanne valser plus loin. Pour sûr, il n’était pas un Vampire, un loup ? Certainement vu la force de ce dernier. La Sorcière, sonnée, peina à se relever du sol qu’elle avait rejoint avec violence.

L.



FEEL THE POWER
• lilie


absente les 17-18-19/07/2018 • impossible de répondre aux mps
Revenir en haut Aller en bas
Milo S. O'Conell

avatar

Loup Solitaire



¤ AVATAR : Eddie Redmayne
¤ CRÉDITS : (c) Aki
¤ MESSAGES : 416
¤ POINTS : 30
¤ MULTIS : John Danner
¤ AGE : Trentaine physiquement. Réellement 249 ans
¤ ZONE LIBRE : Fiche - Liens - Rp - SMS - Chrono
***
◮ Taille : 1,84 m
◮ Poids : 70 kg
◮ Couleur des cheveux : Brun
◮ Couleurs des yeux : Vert
◮ Particularités : Légères taches de rousseurs sur le visage
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 25/06/2018


MessageSujet: Re: King of ashe & les "saintes" questions Sam 30 Juin - 14:04


King of ashe & les "saintes" questions

Feat.  Joanne M. Moore
Milo fut rassuré que sa réponse soit positive. En effet, la jeune femme s’installait pour une pause et devait subir un interrogatoire, donc ce n’était plus tellement une pause … Enfin, il y avait tout de même une nette différence entre l’interrogatoire policier et celui d’un journaliste, ouf, il était du ‘’bon’’ coté ! Aussi, quand elle acceptait, le loup la remerciait d’un sourire et commençait à taper sur son clavier. Il notait la date du jour, l’heure, le nom et prénom de son interlocutrice et réfléchissait déjà aux questions qu’il allait choisir parmi son premier jet. À première vue, Joanne avait l’air convaincue de la cohabitation entre les différentes espèces, c’est pourquoi il dirigeait plus son enquête dans ce sens. Sa vision du futur maintenant que toute la vérité était dévoilé, les raisons qui la poussaient à croire en cet avenir commun. Bien sûr, tout cela serait anonyme. Avec un sujet encore si sensible, il valait mieux préserver ses sources, alors il utiliserait un pseudonyme pour l’identifier. Entre deux réflexions, il prit sa tasse fumante d’une main, y portait les lèvres pour en boire une lampée. Il le savourait en silence, profitant du parfum apaisant  des feuilles de thé et des arômes subtilement suaves et piquantes de la bergamote. Un mélange qu’il partageait souvent avec une salade de fruit bien frais, exotique, quand ce n’était pas avec une part de carrot cake. Plaisir sucré qu’il s’accordait en récompense de son enquête, quand ils auraient finis cette interview.

Reposant sa tasse, Milo se penchait vers son manteau pour glisser sa main dans la poche intérieure, en sortant un étui à lunette. Il les posait sur son nez, coupant court à la migraine qui pointait son nez. En reportant son regard émeraude sur elle, il commençait à la questionner. « Depuis que leur existence a été dévoilée, avez-vous eu un quelque rapport avec eux ? Quel a été votre avis ? » L’observant, il crut voir un moment de surprise de son regard. Milo lui laissait le temps de la réflexion, les doigts sur le clavier, prêt à saisir sa réponse. Bien qu’il n’appréciait guère la technologie, il était devenu très fort pour frapper ses textes sans regarder clavier ou écran. Ce fut à son tour d’être surprit face à sa réponse. Son fiancé était un loup ? Etait ? Se trouvait-elle dans la même situation matrimoniale que lui ? La question le démangeait dangereusement, mais il n’avait pas le droit de poser ce genre de question, ça ne la regardait aucunement, mais sa curiosité était piquée à vif. Milo du faire fi de sa première réponse pour se concentrer sur la suite. Quand Joane argumentait, il commençait à écrire son récit sans la quitter des yeux. Pour la demoiselle, les récents évènements ne changeaient rien à sa vision des choses, avouant avoir bien plus de crainte et peur pour les criminels, humains ou non d’ailleurs. Il pouvait être loup et complètement psychopathe. Dans ce cas, ce serait particulièrement effrayant … Sasha réprimait un frisson discret alors qu’il adressait un sourire à son interlocutrice. Son regard et sourire fut bref car déjà arrivé une nouvelle distraction, qui ne lui plu guère cette fois. Le loup solitaire eut un mouvement du nez léger, comme s’il reniflait l’odeur de l’arrivant. Un loup, à ne pas en douter. C’était une odeur qu’il n’avait encore jamais senti auparavant. Il ne vit même pas Joanne se levait pour l’accueillir, fidèle à elle-même. L’inconnu semblait complétement imperméable à son approche, il aurait pu l’envoyer sur les roses que le résultat aurait été le même.

Quand la demoiselle retournait vers elle, il eut un sourire presque moqueur face à son ‘murmure’. Il ne l’aurait pas qualifié en des termes si légers, mais se gardait bien de le lui dire. En attendant des ‘’boom’’ dans les rayons voisins, Milo sut que son interview venait de tomber à l’eau, car aussitôt Miss Moore bondissait de son siège pour aller voir ce qu’il se passait. Elle disparut derrière les bibliothèques. Avec un soupir léger, Milo abaissait à moitié l’écran de son ordinateur et fixait le siège en face de lui, maintenant vide. Ses oreilles se dressaient à la dispute qui s’amorcer. Très vite, la panique gagnait la clientèle humaine. Ils quittaient tous leurs sièges, certains en criant, pour courir vers la sortie. Seul Milo demeurait parfaitement stoïque. Un ‘boom’ plus violent raisonnait dans la librairie, ainsi que le son de livres tombant sur le sol. Lentement, le jeune solitaire ôtait ses lunettes qu’il posait sur la table, se levait pour se diriger vers la porte. Le loquet de la porte maintenant verrouillé, il tournait la pancarte pour afficher close. Puis, il tirait les stores sur les fenêtres donnant sur la rue. L’agitation avait dû attirer les passants, il n’était pas nécessaire qu’ils en voient d’avantage. Dorénavant assuré qu’il ne serait pas interrompu, il se dirigeait vers la source du bruit. Ses pas étaient ceux d’un loup silencieux, en chasse. Prince Georges ne t'a pas suffi ? Tu devrais apprendre à te mêler de tes affaires ! Il ne voulait rien savoir, mais sa paix avait été dangereusement troublée et, par-dessus-tout, Milo ne supportait pas qu’on s’attaque à une femme sans défense. Bien sûr il n’était pas un justicier se baladant sur les toits la nuit, armé de son collant et de sa cape. Mais il ne pouvait rester impassible quand cela se déroulait sous ses yeux. Quand O’Conell passait les barrières d’étagères, il se retrouvait dans le dos de l’inconnu, Joanne était par terre, à ses pieds.  Sous sa rage sanguine, l’étranger n’avait même pas remarqué la présence du garou. Son bras se levait au-dessus de sa tête, prêt à frapper la femme au sol. Sans contrôle, Milo laissait échapper un grognement guttural effrayant. Son avertissement n’avait rien d’humain, juste celui d’un loup menaçant, annonçant qu’il était prêt à attaquer au moindre signe de défiance. Par la même occasion, il s’était déplacé jusqu’au dos de l’homme, lui attrapant le bras d’une prise puissante. Sans lui laisser le temps de réagir, il le repoussait avec force, le faisant reculer sur plusieurs mètres alors qu’il se plaçait entre Joanne et le loup. Sans un regard pour elle, il se montrait tout de même bienveillant. « Rien de casser Joanne ? » Ses pupilles restaient pointés sur l’intrus, un regard noir qui aurait pu effrayer n’importe quel homme ‘normal’. « Je te conseille vivement de partir si tu ne veux pas passer tes prochaines pleine lune à hurler de douleur devant ton chaman ... » Sa voix se faisait drôlement calme pour une menace à peine voilée. Et il pouvait le garantir, il passerait les prochaines nuits à se tortiller douleurs, les membres en miettes, à supplier son soigneur d’abréger ses souffrances.




(c) Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
Joanne M. Moore

avatar

Chamane • Meute Sud • Admin


https://boite-a-idees.tumblr.com/

¤ AVATAR : Katerina Graham
¤ CRÉDITS : © january cosy& Lilie
¤ MESSAGES : 1965
¤ POINTS : 72
¤ MULTIS : Erza - Charlie - Ivana - Vassily
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE :
• Chamane au Conseil de Londres
• Chamane de la meute du Sud
• Animal totem : un Hibou, Isha
• Prénom indien : Ashaisha
Fiche - LiensSujetsChrono


¤ GROUPE : Communauté de Londres / Meute du Sud
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 21/10/2017


MessageSujet: Re: King of ashe & les "saintes" questions Mer 4 Juil - 16:41


 
La Chamane et le Loup  •  Jo' ft. Milo

Le passé resurgissait toujours, laissant des traces sur son chemin. Il revenait parfois, frapper à la porte, ou en la défonçant. Il revenait, avec douceur ou violence. Celui de Joanne était réapparu, avec une violence inouïe, secouant tous les souvenirs qui allaient avec. Ainsi que la tristesse, la colère, la peur. On avait dit à Joanne de tourner la page, de ne pas remuer les merdes qui n’avaient pas lieu d’être remuées. Mais elle n’avait pu se résoudre à abandonner ses recherches. Yuma avait disparu et ces Vampires étaient réapparus. Les deux étaient forcément liés. Certains préféraient privilégier la piste de l’enlèvement, comme pour les autres Alpha disparus et les forces de l’ordre londonienne n’avaient pas levé le petit doigt concernant la disparition de Yuma. « Madame, vous comprenez bien qu’il est adulte et responsable. Il vous a quitté, il faut juste l’accepter. » Mais Joanne ne pouvait accepter. Son intuition ne la trompait que très rarement. Elle savait que Yuma avait vécu quelque chose de dramatique. Malheureusement, Joanne n’avait pas su se faire assez discrète. La première fois, elle était tombée sur ces Vampires après les avoir pris en filature. Elle s’était faite amocher et, fort heureusement, elle avait été aidée et sauvée. Cette fois, elle ne s’était pas rendu compte qu’elle n’avait pas été assez discrète et cela risquait de lui coûter cher. Car cet homme, qui était un loup, semblait travailler avec le Clan de Prince George. Mais pourquoi un loup peut-il s’associer à un Clan de Vampire qui déteste les loups, qui a décimé toute une meute, et qui sait combien d’autres encore. Sonnée, Joanne chercha à se relever en s’accrochant à une étagère, en vain. Alors elle joua la carte de la parole. Bien mieux que les actes.

- Pourquoi ? Pourquoi tu fais ça ? Ils ont tué ma meute et toi tu t’associes à eux ? Qu’est-ce qu’ils te donnent ça hein ?

Le bras se leva, prêt à cogner avec la force surnaturelle des Loups. Joanne releva ses bras par réflexe de protection. Mais le coup n’arriva pas. À la place, un grognement animal s’éleva et Joanne eu juste le temps de voir son agresseur reculer, bousculé par Milo qui était toujours là, le regard noir. Il fit barrage entre Joanne et l’autre homme, protégeant ainsi la Chamane de son corps. Sans la regarder, les yeux rivés sur l’homme, il prit des nouvelles de la propriétaire des lieux.

- Non, je crois que ça va...

Et Milo se fit toujours plus menaçant, après la violence physique, ce fut les menaces verbales qui tombèrent, promettant à l’agresseur de lui faire sévèrement payer s’il ne partait pas de là. Joanne avait donc raison, Milo était lui aussi un loup. Sa nature se sentait à plein nez maintenant. Non pas qu’il puait, loin de là, mais Joanne, de part sa particularité, pouvait sentir les loups.

- La petite a besoin d’aide .. C’est sûr quand on a perdu toute sa meute, on doit se sentir seule… Comment va Yuma ?

Et soudain, Joanne se rappela… Ce Loup avait été refusé dans la meute. Joanne avait assisté de loin à la querelle entre Yuma et le loup. Un homme violent, qui n’aimait pas les femmes comme des êtres égaux. Yuma et son père n’avaient évidemment pas accepté l’homme à leurs côtés. Cette fois, Joanne se releva d’un bond, le visage tordu par la colère, la rage.

- Tu es un traites. Un lâche qui se cache derrière des putains de Vampire meurtriers, qui ont tué femmes et enfants sans une once de pitié. Tu ne vaux pas mieux qu’eux.

Le regard noir, Joanne dépassa Milo. Elle n’avait plus peur cette fois. Les mains légèrement tendues, elle inspirait profondément, appelant mentalement l’aide des éléments. C’est la Terre qui lui vint en aide, faisant pousser les branches des plantes de la librairie pour se glisser lentement et entraver les membres du Loup. L’homme se mit à gueuler, à essayer de se débattre, mais la nature était plus forte.

- Tu sais qui je suis. Mais ce que tu ne sais pas, c’est ce que je suis devenue… Milo, tu devrais t’en aller, je ne veux pas que tu t’attires des ennuis. Tu vois, les surnaturels, je n’ai rien contre… Mais lui il ne mérite pas d’en être un.

Joanne aurait pu appeler sa meute ou encore le Conseil des Sorcières. Mais pas tout de suite. Nul doute que s’il survivait, Joanne le ferait envoyer au Purgatoire. Mais d’abord, elle voulait des réponses. Isha, le bel hibou de la Chamane, arriva à sa convocation mentale.


- Isha, va surveiller la rue et préviens moi. Milo… Je te laisse une dernière fois la possibilité de partir. Si tu restes, il faudra assumer ce qui va suivre. Car je compte bien le faire parler.

Le regard de Joanne vacilla entre ceux des deux loups. Elle était déterminée, perdant toute la douceur qui illuminait habituellement son visage.

L.



FEEL THE POWER
• lilie


absente les 17-18-19/07/2018 • impossible de répondre aux mps
Revenir en haut Aller en bas
Milo S. O'Conell

avatar

Loup Solitaire



¤ AVATAR : Eddie Redmayne
¤ CRÉDITS : (c) Aki
¤ MESSAGES : 416
¤ POINTS : 30
¤ MULTIS : John Danner
¤ AGE : Trentaine physiquement. Réellement 249 ans
¤ ZONE LIBRE : Fiche - Liens - Rp - SMS - Chrono
***
◮ Taille : 1,84 m
◮ Poids : 70 kg
◮ Couleur des cheveux : Brun
◮ Couleurs des yeux : Vert
◮ Particularités : Légères taches de rousseurs sur le visage
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 25/06/2018


MessageSujet: Re: King of ashe & les "saintes" questions Mer 4 Juil - 23:02


King of ashe & les "saintes" questions

Feat.  Joanne M. Moore
Milo entendait des choses qu’il n’aurait pas voulu savoir, du moins pas de cette façon.  Ca parlait de meute et des massacres. Ainsi, Joanne en savait bien qu’elle ne voulait le laisser croire, au sujet des loups. Après tout, si son fiancé avait été un loup, il peut probable qu’elle soit au courant de tous les concernant. Les meutes, la ‘’malédiction’’ – pour Milo se n’en était pas un -, les effets de la morsure, le rapport à la pleine et à la chasse, l’instinct de tueur du loup … Quelque part, il se sentait un peu bête de ne pas avoir su, de ne pas avoir su deviner. Comment aurait-il pu ? Il n’était pas devin, il ne lisait pas dans les esprits, encore moins dans les feuilles de thé noir que Joanne avait laissé au fond de sa tasse. C’était peut-être mieux ainsi. Au moins, elle ne serait pas effrayée par sa découverte sur sa nature profonde. Un loup … Sauvage, mais dompté, menaçant, mais pas dangereux. Enfin, pas dangereux pour elle. Car pour l’agresseur il en était tout autre. Il aurait pu lui sauter à la gorge sans crier gare, sans avertissement, sans porte de sortie. Mais un cadavre au milieu des livres surnaturels, ça faisait un peu tâche … Aussi, le Solitaire ne voulait pas apporter d’avantage de problème à l’humaine, toujours par terre dans son dos. Humaine ? Etait-ce vraiment le cas ? Les meutes n’accueillaient que les loups. Pour sûr, elle n’en était pas une. Alors quoi ? Seules les chamanes étaient autorisées à profiter du confort et de la sécurité de la meute. Ce pourrait-il …. ? Cela pouvait expliquer ses connaissances d’herboriste observées peu avant. Enfin, qu’importe, ce n’était pas le moment de jouer des journalistes curieux, à échauffer hypothèse, sur hypothèses.

Le plus important était la santé de la femme. Elle affirmait n’avoir rien de casser. Ouf … Il aurait été bien malin à se retrouver avec une souffrante, ne sachant que faire de ses blessures. La replique de l’autre loup le laissait froid. « La petite a besoin d’aide … C’est sûr quand on a perdu toute sa meute, on doit se sentir seule… Comment va Yuma ? » Comment un loup, parfaitement conscient de sa force, pouvait sciemment attaquer des humains. Il parlait de solitude et d’un individu, Yuma était son nom. Sur le coup, Milo n’y prêtait pas d’attention. Qu’avait-il de la solitude ? De la douleur de perdre sa famille, de se retrouver seul dans un monde sans la moindre pitié pour les cœurs solitaires, un monde sourd aux plaintes des malheureux. Milo lui en voulait … Il lui en voulait tellement ! Il ne savait pas ce dont il parlait. Alors que Milo si. Par deux fois il avait perdu sa famille. La première fois avait été en 1868. Ses parents avaient trouvés la mort. Il avait passé cent années seul, bien sûr il avait eu des amis, mais ce n’était rien de compare à l’amour d’une famille. En 1955, il s’était marié et avait eu un petit garçon. Enfin, il avait fini par les perdre aussi quatre ans plus tard. Depuis, le loup était resté solitaire. Aussi, il bouillait d’une rage silencieuse. Quand, il allait repliquer, ou charger, il ne savait plus très bien, qu’elles étaient ses limites, il fut prit de court par Joanne. Elle s’était levé d’u bond. « Tu es un traites. Un lâche qui se cache derrière des putains de Vampire meurtriers, qui ont tué femmes et enfants sans une once de pitié. Tu ne vaux pas mieux qu’eux. » La petite femme l’avait dépassée. Elle n’avait plus rien de la petite demoiselle radieuse. C’était un ouragan violent, prêt à se déchainer. Et pour cause ! Les bras vers l’avant, elle fit apparaitre des branches d’arbres à travers les étagères. Ces mêmes branches s’enroulaient autour de loup, suffisamment fort pour maitriser sa force surhumaine. Une sorcière …

La sorcière l’invitait alors à partir, disant ne pas vouloir lui attirer de problèmes. Il était trop tard pour penser à cela. Au moment où il était apparu dans cette allée, ces problèmes étaient devenus aussi les siens. Ce n’était plus le moment de fuir. Bizarrement, sa colère était retombée … Peut-être l’avait-il céder à Joanne. Son loup l’incitait à se faire petit devant la colère de cette femme, mais il était bien trop curieux pour l’entendre. Maintenant, il voulait savoir. Et Joanne lui devait bien cela. Presque stricte, la jeune femme intimait à .. Isha ? D’aller surveiller la rue. Elle réitéra sa demande auprès de Milo, s’il voulait partir, c’était maintenant ou jamais. Alors, ça ne serait ‘jamais’. Il reculait juste de deux pas pour laisser de l’espace à la sorcière et croisait les bras sur son torse. «  Je suis en paix avec ma conscience. Faites ce que vous avez à faire, je vous en pris. » Dit-il totalement détaché, indiffèrent à la détresse de l’autre loup, qui le gardait. S’attendait-il à une solidarité inter-garou ? Il pouvait toujours attendre. Quelque part, il était curieux de voir la force d’une sorcière. « J’ai trop de questions pour me permettre de partir. Je pense que vous pouvez le comprendre … »





(c) Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
Joanne M. Moore

avatar

Chamane • Meute Sud • Admin


https://boite-a-idees.tumblr.com/

¤ AVATAR : Katerina Graham
¤ CRÉDITS : © january cosy& Lilie
¤ MESSAGES : 1965
¤ POINTS : 72
¤ MULTIS : Erza - Charlie - Ivana - Vassily
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE :
• Chamane au Conseil de Londres
• Chamane de la meute du Sud
• Animal totem : un Hibou, Isha
• Prénom indien : Ashaisha
Fiche - LiensSujetsChrono


¤ GROUPE : Communauté de Londres / Meute du Sud
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 21/10/2017


MessageSujet: Re: King of ashe & les "saintes" questions Sam 7 Juil - 17:50


 
La Chamane et le Loup  •  Jo' ft. Milo

Joanne n’était pas une femme cruelle. Elle ne l’avait jamais été, préférant la douceur et la fermeté. Elle avait cependant un caractère de feu et son sang pouvait se mettre à bouillir dans ses veines sous la colère. Yuma en avait parfois fait les frais. Mais rares étaient les fois où Joanne s’était énervée pour rien. Ses colères avaient toutes été justifiées, défendant ceux qu’elle aimait ou protégeant sa propre intégrité. Ce loup qui venait de violer son intimité, son monde, était de ceux qui avaient fait du mal à sa meute. Il ne méritait donc aucune once de sympathie venant de cette Chamane qui avait tout perdu. Elle ne pouvait lui trouver des excuses et ne voulait même pas savoir comment il avait pu retourner sa veste à ce point. Car rien ne pouvait justifier que l’on prenne part à un tel massacre. Rien ne pouvait justifier la mort de dizaines de personnes, femmes, hommes et enfants. Un saccage. Un meurtre en masse de personnes pacifiques ou presque. Jamais la meute de Prince Georges n’avait voulu la guerre, même si Joanne avait fini par apprendre que le père de Yuma, son premier Alpha, avait baigné, par fierté et égo, dans quelques eaux troubles. Mais personne ne méritait de mourir pour ça. Personne. Alors Joanne se devait de savoir, de comprendre ce qui s’était réellement passé et surtout, ce qui était arrivé à Yuma. Il était clair qu’il n’avait pas seulement disparu pour quitter Joanne et fuir le couple qu’ils formaient. Bien que les propos de ce loup pouvaient semer le doute chez Joanne. Savait-il ou non où était Yuma ? La Chamane allait faire en sorte de le découvrir. Et Milo décida de rester aux côtés de la jeune femme. Peut-être par curiosité ou pour réellement vouloir l’aider. Elle n’en savait rien à cet instant, mais finirait par le savoir. Joanne en oubliait toutes les politesses, tutoyant Milo sans s’en rendre compte. L’autre loup fut cependant bien surpris de voir que Milo se rangeait aux côtés de la Sorcière et non à ses côtés. Toi aussi tu as lâché ta race lorsque tu as décidé de participer à notre massacre. Joanne se considérait bien plus louve que Sorcière, même si elle n’avait aucun attribut des loups. Mais elle en était proche, plus que de celles de son rang. Les Chamanes étaient des Sorcières particulières, liées à leur meute par le sang, le cœur et l’âme. Aucune autre Sorcière ne pouvait prétendre comprendre ça.

- Je peux te jurer qu’il ne sera pas tué et qu’il paiera pour ce qu’il a fait. Mais avant je dois m’en occuper personnellement, avant de le remettre à qui de droit. Puis elle fixa à nouveau son agresseur, le regard noir. On aurait presque pu y voir les âmes des loups morts danser dans ses yeux. Ce n’est pas à moi de décider de ta mort. Mais un tour au Purgatoire sera certainement pire que la mort...

Le Purgatoire, la prison du surnaturel qui avait été révélée, sans que qui que ce soit d’extérieur n’en connaisse le lieu exacte. Même Joanne n’avait pas encore été informée de sa position exacte. Mais elle savait que les traitements réservés aux prisonniers n’étaient pas toujours très tendres. Cette prison, qui avait été jusque-là une rumeur, un murmure, existait vraiment. Et cela semblait effrayer le loup qui tentait de cachait ses émotions.

- Milo, je te le laisse quelques minutes, je vais préparer quelque chose.

Joanne savait que Milo ne ferait rien contre elle. De toute manière, les plantes retenaient ce loup et ne le lâcheraient pas. Les éléments, Joanne ne pouvait pas les maîtriser. Mais son affinité puissante avec la nature lui permettait de demander de l’aide. Alors, si mère nature trouvait l’aide justifiée, elle pouvait lui venir en aide. Et comme à chaque fois, Joanne fut aidée. Elle abandonna donc Milo et leur prisonnier pour rejoindre l’arrière-boutique où elle avait caché quelques petits trucs magiques. Plantes, potions, elle avait un abri bien caché par un sortilège. Elle sortit de la cachette une fiole qu’elle garda précieusement en main, potion de vérité à base de mandragore, ainsi qu’une seringue qu’elle vint remplir d’un liquide particulier.

- Ashaisha...

Le murmure de la voix de Nahima, l’esprit de la première Chamane de sa lignée, s’éleva doucement dans l’arrière-boutique.

- Toutes les vérités ne sont pas bonnes à entendre...
- Je dois savoir ce qu’il sait. C’est tout.

Nahima n’insista pas, se sachant impuissante, mais elle resta aux côtés de Joanne qui quittait la pièce pour rejoindre à nouveau Milo et l’autre loup. Elle adressa un sourire au journaliste, le remerciant silencieusement. Elle aurait aimé qu’ils puissent se présenter l’un à l’autre autrement. Lentement, les plantes se mouvèrent un peu plus pour immobiliser au mieux le loup qui grognait, le regard brillant et haineux.

- Une première injection, pour t’empêcher de te transformer... Dit-elle en plantant l’aiguille dans le bras du loup. L’avantage, quand on est Chamane, c’est qu’on sait maîtriser un loup. Et l’argent est le moyen le plus efficace pour ça. Et le plus douloureux aussi.

La dose injectée ne serait pas mortelle, mais très douloureuse et efficace pour empêcher toute transformation de l’homme en animal.

- Et parce que je dois savoir, une potion de vérité. Milo, tu veux bien m’aider ?

La potion fut versée, de force, dans la bouche du loup. Joanne était bien plus petite que les deux hommes, l’aide de Milo était la bienvenue. Il ne fallait que quelques secondes pour qu’elle agisse.

Maintenant, je veux que tu me dises pourquoi tu as fait ça et ce qui est arrivé à Yuma !

Il luttait, le loup. Contre l’argent dans son corps. Contre le sérum de vérité. Mais Joanne était une excellente Chamane et, depuis qu’elle était celle de la meute du Sud, ses pouvoirs étaient revenus bien plus complets qu’avant. Ses potions étaient donc elles aussi bien plus puissantes. Le loup avait beau grogner, il ne pourrait résister...

- Il m’a refusé le droit de rejoindre votre meute.
- Parce que tu es un homme violent, que tu ne respectais pas les femmes. Ils ne voulaient pas d’un homme comme ça à leurs côtés.
- Alors ils l’ont tous regretté. J’avais rien contre toi. Toi t’étais juste la Chamane.
- Juste ? En attendant, c’est moi qui suis là et toi qui te retrouve attaché et soumis à ma volonté. Continue.
- Le clan Vampire de Prince Georges m’a approché début 2011 et m’a proposé de me venger de vous. Je les ai suivis. On a tout planifié. La lune était pleine dans le ciel quand on a lancé l’attaque. Je pensais qu’on avait réussi à tuer Yuma. Je m’en suis chargé moi-même...(…)

Les oreilles de Joanne se mirent à siffler, les mots du Loup ne parvenaient plus jusqu’à elle lorsqu’il raconta à quel point il s’était acharné sur Yuma, sur d’autres loups aussi.

- Mais t’as réussi à le sauver, on s’en est rendu compte y a pas longtemps…

Joanne le gifla, de toutes ses forces, le visage noyé de larmes, le regard noirci par la haine. Elle aurait certainement pu le tuer.

- Où est-ce qu’il est ?
- Quelque part. On ne m’a pas dit où, ni qui l’a. Mais le clan de Prince Georges est dans le coup. On sait que tu nous chasses. Alors ils m’ont envoyé pour t’en dissuader, quitter à te tuer.

Et là, Joanne perdit pied. Elle se jeta sur l’homme entravé, se mettant à le frapper de toutes ses forces, le faisant grogner de douleur. Nul doute qu’il faudrait l’arrêter.

L.



FEEL THE POWER
• lilie


absente les 17-18-19/07/2018 • impossible de répondre aux mps
Revenir en haut Aller en bas
Milo S. O'Conell

avatar

Loup Solitaire



¤ AVATAR : Eddie Redmayne
¤ CRÉDITS : (c) Aki
¤ MESSAGES : 416
¤ POINTS : 30
¤ MULTIS : John Danner
¤ AGE : Trentaine physiquement. Réellement 249 ans
¤ ZONE LIBRE : Fiche - Liens - Rp - SMS - Chrono
***
◮ Taille : 1,84 m
◮ Poids : 70 kg
◮ Couleur des cheveux : Brun
◮ Couleurs des yeux : Vert
◮ Particularités : Légères taches de rousseurs sur le visage
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 25/06/2018


MessageSujet: Re: King of ashe & les "saintes" questions Dim 8 Juil - 0:52


King of ashe & les "saintes" questions

Feat.  Joanne M. Moore

Milo ne pouvait pas dire qu’il se moquait de la mort de ce loup, ni même qu’il soit heureux de le voir en vie. Il savait juste que cet individu était un pourri, mais il n’était personne pour décider de son sort. Et encore heureux, il n’aurait pu choisir. Aussi, il ne comptait pas intervenir, ni prendre le parti de l’un, ou de l’autre. Il était parfait médiateur. Il était le témoin de la vie du loup, s’assurant qu’elle ne le tuerait pas, et inversement. Bien sûr, Joanne avait ses raisons de vouloir sa mort. A ce qu’il avait compris, l’ancienne meute du chaman avait été éradiquée et il en était la cause. C’était une bonne raison pour vouloir sa peau. Je peux te jurer qu’il ne sera pas tué, avait-elle dit. Après mur réflexion, s’il avait touché à sa famille, Milo n’aurait pas eu la clémence de l’épargner, quitte à avoir le sang d’un ‘frère’ sur les mains. Le châtiment de Joanne était bien pire … Le Purgatoire. Tout surnaturel connaissait son existence. Il existait beaucoup de conte raconté aux enfants pour leur faire peur et les tenir dans le droit chemin. Ainsi, ce n’était pas un mythe … Milo pouvait, voulait, à peine imaginer ce à quoi ça ressembler … Une prison pour surnaturelle, ça devait être affreux, effrayant, horrible. Il plaignait les pauvres âmes qui finissaient la bas, et même celle du loup. La mort semblait bien douce à coté de ce jugement.  S’excusant, Joanne s’éloignait et disparue, annonçant qu’elle devrait préparer un truc.  Seul avec son semblable, Milo le regardait des pieds à la tête. Le loup semblait en faire de même.  «  Tu vas pas me laisser quand même ! Cette femme est folle, t’a bien vu ! Quand elle en aura fini avec moi, ça sera ton tour. » Fallait-il vraiment qu’il subisse ce genre de discours. C’était affligeant. « A défaut d’être courageux, affronte ton sort avec la dignité d’un loup. Tu fais honte à notre race. » Son dédain était à peine voilé. Cet homme représentait tout ce qu’il avait en horreur. Lâche et faible au point de s’en prendre à une femme. Versatile à souhait, du moment que ça lui profite et qu’il s’en sorte en vie. Il donnait l’impression d’aller bouffer à tous les râteliers pour sauver sa peau. Ou était passé sa fierté de loup ? L’homme pestait, grognait et l’insulter mais Milo ne l’écoutait déjà plus. Quel bazar … Entre la nature envahissante et la brusque de l’autre tâche, la boutique était sans-dessus-dessous. Et ces pauvres livres maltraités ! Une véritable honte. En attendant que Joanne revienne, Sasha ramassait tous les ouvrages au sol. Il les classait par genre, puis par ordre alphabétique. Non, ce n’était pas le toc d’un maniaque de l’ordre … Il fit une petite pile avec ces ouvrages pour les mettre à l’abri d’autres mauvaises surprises.

Enfin, Joanne réapparu, armée d’une fiole et d’une seringue à la couleur peu rassurante. Sans même voir besoin de demander, Milo savait ce que contenant ce liquide. Il entendait l’argent crépiter dans le cylindre de verre. Quand elle lui injectait la solution en ajoutant qu’il ne pourrait plus de transformer, Milo eut un frisson. A ne pas en douter, cette femme était effrayante … Aussi, il prit soin de noter dans un coin de sa tête : Joanne = Danger, ne pas l’embêter sous peine d’argent. Il n’allait pas l’oublier, pour sûr ! A peine injectée que le loup semblait au plus mal … Milo ne pouvait que le comprendre. Il y a peu, il avait eu une malheureuse expérience impliquant des menottes en argent. Le simple contact avec sa peau avait été un supplice … Il n’osait imaginer la souffrance quand le métal perlait dans le sang. En tout cas, l’agresseur avait l’air de déguster sévère. Pas insensible, le journaliste se contentait de regarder ailleurs. Sauf qu’elle lui demandait de l’aide. Hein ? Pour faire quoi ? Une potion de vérité apparemment. Joanne était trop petite pour atteindre son gosier. Sans trop de joie, il lui apportait donc son aide, lui faisant ingérer la mixture.. Et l’interrogatoire pouvait commencer. Le voile de la vérité venait de tomber et Milo connaissait sa vie sans vraiment le souhait. Du moins, cette approche n’aurait pas été celle qu’il aurait voulue. Ainsi, l’homme avait été rejeté par une meute à cause de son comportement. Pour cette simple raison, il avait conclu un pacte avec des vampires pour attaquer la meute. Milo n’avait pas besoin d’être présent pour deviner que l’attaque avait été un massacre. Toute vérité n’était pas bonne à entendre, Joanne en faisait les frais. Elle passait sa colère sur une gifle cinglante. Le dénommé Yuma était toujours introuvable. L’intérêt de Joanne pour lui venait de tomber en miette, il ne servait à rien sans information.  En voyant la petite femme se jetait à corps perdu dans la bataille, Sasha restait pantois pendant de longues secondes … Puis, il attrapait la femme par les bras, lui plaquant contre les flans pour qu’elle arrête de gesticuler, il ne souhaitait pas se prendre en mauvais coup. Sans mal, il la soulevait pour l’éloigner, contrôlant par sa force tout excès de violence. Il plantait ses yeux sur le loup. En dehors des réponses que Joanne attendait, Milo voyait tout autre chose. La sécurité de la chamane. « Combien de personne sont à sa poursuite ? » interrogeait-il tout en tenant Miss Moore. « Pour le moment je suis le seul. Mais si j’échoue, ils en enverront d’autres. »   « Qui sait ou se trouver Joanne ? Comment as-tu retrouvé sa trace ? » Le loup résistait mais fini par cracher le morceau. « Ils ne savent pas qu’elle travaille ici. J’ai retrouvé sa trace dans le journal local. Une coupure de presse parlait du changement de propriétaire de la boutique. Son nom et sa photo ont étés publiés ». Ça craint. Bien qu’il souhaite ardemment l’aider, Milo ne pouvait rien faire. Il était un loup solitaire, la sécurité de la chamane était en dehors de son champ de compétence.  Aussi, il se tournait vers la jeune femme « J’ignore si vous êtes de nouveau liée à une meute, mais je suis d’avis qu’il faudrait quérir leur soutien et sécurité ... J’en suis malheureusement incapable. Et je n’en ai pas non plus le droit …. » Et il n’y avait rien de plus fiable qu’une meute fidèle et loyale à ses membres. Milo le savait, le sentait même s’il n’en avait jamais fait l’expérience. Lui était dans une impasse. Son statut de vagabond lui retirait tout droit sur le territoire, il conservait uniquement celui de se faire petit et de chasser seul en zone neutre durant les nuits de pleine lune.





(c) Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
Joanne M. Moore

avatar

Chamane • Meute Sud • Admin


https://boite-a-idees.tumblr.com/

¤ AVATAR : Katerina Graham
¤ CRÉDITS : © january cosy& Lilie
¤ MESSAGES : 1965
¤ POINTS : 72
¤ MULTIS : Erza - Charlie - Ivana - Vassily
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE :
• Chamane au Conseil de Londres
• Chamane de la meute du Sud
• Animal totem : un Hibou, Isha
• Prénom indien : Ashaisha
Fiche - LiensSujetsChrono


¤ GROUPE : Communauté de Londres / Meute du Sud
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 21/10/2017


MessageSujet: Re: King of ashe & les "saintes" questions Lun 9 Juil - 10:34


 
La Chamane et le Loup  •  Jo' ft. Milo

Le loup ne lui servait à rien. Il était inutile. Et Joanne perdait son temps. Plus que tout, elle perdait une piste potentiel pour retrouver Yuma. Si depuis quelques temps elle semblait moins souffrir, elle souffrait à cet instant précis. Joanne gardait espoir, malgré tout, malgré les avertissements de Nahima, malgré la perte de contact avec les ancêtres de Yuma. Joanne devait le retrouver, mort ou vivant. Vivant de préférence. Elle ne saurait qu’elle serait sa vie après ça. Elle ne saurait s’ils pourraient s’aimer à nouveau ou si, tout simplement, elle parviendrait à surmonter sa mort. Elle savait cependant qu’elle devait continuer sa vie, en parallèle, vivre, s’épanouir. Mais il est difficile d’avancer lorsque le doute persiste. L’aimait-elle encore ? Évidemment. Elle savait qu’elle l’aimerait toujours, d’un amour fort et inachevé. Mais elle savait aussi qu’elle pourrait refaire sa vie. Qu’elle le devait en tout cas. Mais elle n’en était pas encore là, même si un homme parvenait à attirer son attention. Cela était cependant une toute autre histoire. A cet instant précis, Joanne ne pensait à rien ni à personne. A l’exception de Yuma. Sa colère, sa rage, sa peur également, se déversaient sur cet homme affaiblit par le poison qui brûlait ses veines. Joanne savait cogner. Elle avait appris par le passé, aux côtés des loups, mais surtout, elle apprenait aux côtés d’Aedan, devenu son coach personnel de self-defense, ou quelque chose comme ça. La sauvage savait donc où et comment frapper pour faire mal. Et le loup ne pouvait se défendre, grognant, essayant d’esquiver tant bien que mal. Ce fut Milo qui stoppa la Chamane dans sa lancée, l’attrapant par les bras pour l’attirer vers lui. Il l’immobilisa pour ne pas se prendre un coup par accident alors que Joanne se débattait, folle de rage. Elle arrêta cependant de lutter, lorsque la voix de Milo s’éleva, posant des questions à ce Loup. Des questions réellement importante, il fallait l’avouer. Milo pensait à la sécurité de Joanne avant tout et cette dernière en fut terriblement étonnée. Touchée même. Alors elle se calma, écoutant les mots de l’autre loup, les yeux remplis de larmes de rage. Elle écouta cet échange entre les deux hommes et les révélations précieuses. Elle ne fut pas étonnée de savoir qu’ils étaient à ses trousses. Joanne leur avait déjà fait perdre deux Vampires, des semaines plus tôt. Ils devaient forcément être énervés contre elle et soucieux de la voir mourir elle aussi… C’était pour ça que le loup avait été envoyé. Et comme il ne pourrait retourner auprès des siens, d’autres viendraient… Un peu calmée, mais pas moins nerveuse, Joanne cligna plusieurs fois des yeux, comme pour revenir à la réalité de ce monde, son regard rivé sur Milo qui s’adressait à nouveau à elle. Il lui conseilla de demander de l’aide, à sa potentielle nouvelle meute si elle en avait une. Jack... L’Alpha ne savait rien des enquêtes de sa Chamane, qui ne voulait pas mêler sa nouvelle meute à tout ça. Mais il était évident qu’elle allait devoir tout lui avouer. Il était évident qu’elle s’était, involontairement, mise dans une belle galère.

Le regard passant d’un loup à l’autre, Joanne se rendit compte qu’elle tremblait.

- Je dois… je dois appeler quelqu’un.

Joanne se mit à chercher son téléphone portable laissé sur le comptoir. D’abord, elle le fit trembler, toujours aussi nerveuse et fébrile. Rapidement, elle chercha le numéro de téléphone d’Aliana, la gardienne en Chef du Purgatoire. Et rapidement, cette dernière répondit.

- Oui allo ?
- C’est… c’est Joanne, j’ai besoin de toi à la librairie.
- Qu’est-ce qui c’est passé ? Je suis déjà en route, j’appelle une équipe.
- Un loup est venu m’attaquer… je l’ai maîtrisé. Je t’en dirais plus.
- J’arrive.

Aliana raccrocha. Joanne savait qu’elle serait là rapidement, avec des équipes de sécurité ayant de quoi maîtriser un loup. Perturbée, la Chamane retourna auprès de Milo. Elle était gênée la jeune femme, désolée aussi. Elle avait pourtant prévenu, mais il était resté.

- Ils seront là dans une dizaine de minutes. Tu peux toujours partir Milo, ou attendre ici. C’est… c’est comme tu veux.
- Laisse moi partir putain !
- Tu es un meurtrier, doublé d’un agresseur. Elles sauront ce que tu as fait et ce que tu sais. Je n’ai plus aucun pouvoir sur le sort qui te sera réservé. Mais chaque crime doit être puni.

Aliana fut la première a arriver, visiblement plus proche que l’équipe d’intervention. Joanne alla lui ouvrir, soulagée de la voir devant elle. Si elle était nouvelle au Conseil des Sorcières, si elle n’était pas encore extrêmement proches de toutes, Joanne appréciait Aliana. Rapidement elle lui expliqua la situation, mais Joanne n’eut pas grand-chose à dire. Aliana savait déjà, lisant l’esprit de la Chamane, y piochant uniquement ce dont elle avait besoin, ne violant pas les souvenirs et secrets de la jeune Sorcière. Aliana s’effaça rapidement de l’esprit du Loup, pour pouvoir rester discrète lorsqu’elle partirait.

- Occupe toi de ton ami, je m’occupe de lui. Nous te préviendrons lorsque tout sera terminé.

Alors Joanne invita Milo à la suivre dans l’arrière boutique. C’était une pièce, pas trop grande, avec un canapé, une petite table, des chaises, un frigidaire et pleins d’étagère, remplies de livres, de vivres. Sans rien dire, elle servit deux verres d’eau avant de prendre place sur le canapé, proposant au loup d’en faire autant. C’est qu’elle était gênée, vraiment, ne sachant pas par où commencer. Elle se lança finalement après une gorgée d’eau avalée, les mains toujours tremblantes.

- Je suis désolée… tout ça… Désolée. Et merci.

Pour le moment, Joanne ne fut capable de dire que ça. Car déjà, les larmes se mirent à couler le long de ses joues.

L.



FEEL THE POWER
• lilie


absente les 17-18-19/07/2018 • impossible de répondre aux mps
Revenir en haut Aller en bas
Milo S. O'Conell

avatar

Loup Solitaire



¤ AVATAR : Eddie Redmayne
¤ CRÉDITS : (c) Aki
¤ MESSAGES : 416
¤ POINTS : 30
¤ MULTIS : John Danner
¤ AGE : Trentaine physiquement. Réellement 249 ans
¤ ZONE LIBRE : Fiche - Liens - Rp - SMS - Chrono
***
◮ Taille : 1,84 m
◮ Poids : 70 kg
◮ Couleur des cheveux : Brun
◮ Couleurs des yeux : Vert
◮ Particularités : Légères taches de rousseurs sur le visage
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 25/06/2018


MessageSujet: Re: King of ashe & les "saintes" questions Lun 9 Juil - 16:00


King of ashe & les "saintes" questions

Feat.  Joanne M. Moore

Enfin calmée, la jeune femme reprit un peu de contenance. Il fallait mieux ne pas céder à ses instincts les plus primaires, ce n’était pas vraiment le moment. Milo était resté drôlement calme durant tout l’échange. Soit il avait des nerfs d’acier, soit il était détaché de toute chose. Peut-être un peu des deux. Maintenant, il se sentait concerné par ce problème, mais il ne pouvait pas y faire grand-chose. Joanne serait bien plus en sureté avec sa meute, si bien sur elle en avait une. A partir de là, le reste ne le regardait pas. Ou peut-être bien que si.  Du moment qu’il avait décidé de rester, c’était devenu une affaire ‘personnelle’. Ceci étant dit, il y aurait peu de chance pour que son nom ressorte dans le fameux clan des vampires de Prince Georges. Qui l’aurait su en dehors des personnes présentes ? Ce n’était pas comme si l’agresseur allait être relâché de sitôt pour aller tout raconter à ses petits copains. Et si toutefois des gens bizarres venaient sonner à sa porte, il serait toujours temps de se poser la question ! Tout bien réfléchi, il y avait déjà des gens louches pour venir le harceler de jour comme de nuit ! Il pensait alors à Alléria, pour ne citer qu’elle.

Pendant un court instant, Miss Moore disparut de nouveau pour passer un coup de fil. Les oreilles du loup trainaient et ne perdait rien de cette conversation. Qui était cette femme dont elle demandait le renfort ? Surement la personne ‘ à qui de droit’ quelle avait cité en même temps que le Purgatoire.  En fond de lui, Milo n’était pas spécialement pressé de rencontrer cette personne.  Le loup pestait pour sa liberté tandis que l’inconnue arrivait très rapidement. Elles échangeaient quelques mots avant qu’elle ne prenne le relais. En attendant qu’elles aient terminés, le journaliste se faisait petit, il n’avait pas trop l’impression d’être à sa place à côtés des deux sorcières. Quand il fut invité à suivre le pas, Milo suivait la libraire dans l’arrière-boutique. Une salle de détente légèrement aménagée, mais lourdement décorée d’ouvrages en tout genre. La jeune femme lui servit un verre d’eau tout en lui intimant de s’installer. Il ne sentait pas  très à l’aise, surement devait-elle partager son sentiment. En plus, la chamane lui servait de l’eau … Installé à côté d’elle, il restait silencieux. Il le sentait trembler près de lui alors qu’elle excusait de tout et le remercier. Ses larmes faisaient grandir son mal-être. Milo n’avait jamais été un grand sentimental, ou bien il le cachait très bien ! Il ne savait pas comment se comporter face au chagrin des autres, surtout celui d’une femme. C’était dangereux une femme quand elle n’était pas radieuse. Aussi, il ne savait quoi faire. Lui tendre un mouchoir en lui promettant que tout irait bien ? Lui laisser de l’intimité pour qu’elle puisse les sécher ? Lui tenir les cheveux pour qu’ils ne soient pas mouillés ? Euh non, ça c’était uniquement en cas de dégobillage. Mince, il se sentait tellement bête, maladroit de ses deux mains, à ne pas savoir quoi dire pour la réconforter. Ce n’était pas un rustre, mais vivre seul, sans meute, avait aussi ses inconvénients. Affreusement maladroit, il passait un bras autour des épaules de Joanne, la main sur son bras, lui communiquant un peu de sa chaleur et de son soutien. Son visage était tourné à l’opposé, mal  à l’aise, il ne voulait pas non plus donner l’impression de profiter de la situation. Ce qui n’était pas le cas bien sûr ! Il toussotait pour s’éclaircir la voix «  Je … Je pense qu’un whisky serait plus adapté qu’un verre d’eau … » Aussi bien pour elle que pour lui. Il aurait tout donné pour pouvoir s’allumer une cigarette, parait que ça aide à se détendre. Jusqu’ici, il en avait toujours ressenti cet effet.

Après quelques secondes, il récupérait son bras « Vous avez … Je pense qu’on a passé un cap, tu as bien une meute n’est-ce pas ?... » Pour vu qu’elle dise oui.  Au final, il se doutait de la réponse donc ne lui laissait pas le temps de réagir. «  J’imagine que oui … Avec l’épisode de la louve et son sachet d’herbes. Sache en tout cas que je ne dévoilerai ton secret et ton passé à quiconque. »  Bien que journaliste, Milo était une tombe quand il s’agissait de se taire sur les secrets des autres. Joanne ne risquait rien. De l’autre côté de la pièce, il pouvait entendre des bruits de pas, des conversations dont il ne comprit par un mot et des bruits étranges, comme des bruissements de feuilles et des grincements de branches, des sons qu’il entendait sous lorsqu’il parait en chasse. Ses amies sorcières étaient surement en train de faire disparaitre son ‘arbre’. La femme de tout à l’heure apparu dans l’encadrement de la porte. « Vous en avons terminé. » Elle s’approche de Joanne et pose une main compatissante sur son épaule. « Si tu as besoin de quoique ce soit d’autre, je suis là. » Elle adressait un signe de tête au loup restant et prit congé. La clochette de la porte tintait derrière leur passage, puis plus un bruit. « J’aurai aimé que l’on se découvre dans d’autres circonstances. » affirmait Milo, un peu dépité. Dans un élan, il se redressait et prit un balai qui trainer dans un coin de la pièce. « Bon … Je suppose qu’il faut ranger maintenant. Je vais t’aider. » Surement sa partie favorite de la rencontre !





(c) Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
Joanne M. Moore

avatar

Chamane • Meute Sud • Admin


https://boite-a-idees.tumblr.com/

¤ AVATAR : Katerina Graham
¤ CRÉDITS : © january cosy& Lilie
¤ MESSAGES : 1965
¤ POINTS : 72
¤ MULTIS : Erza - Charlie - Ivana - Vassily
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE :
• Chamane au Conseil de Londres
• Chamane de la meute du Sud
• Animal totem : un Hibou, Isha
• Prénom indien : Ashaisha
Fiche - LiensSujetsChrono


¤ GROUPE : Communauté de Londres / Meute du Sud
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 21/10/2017


MessageSujet: Re: King of ashe & les "saintes" questions Jeu 12 Juil - 16:47


 
La Chamane et le Loup  •  Jo' ft. Milo

Les souvenirs se voilèrent doucement dans l’esprit de la Sorcière, certainement le fruit de la présence de Nahima dans un coin de la pièce. L’esprit tentait de soulager, comme elle le pouvait, la jeune Chamane qui souffrait. Joanne était parvenue à faire le deuil de sa meute, avec beaucoup de mal, il est vrai. Durant de longues années, elle s’était donnée la faute. Mais grâce à Nahima et Yuma, elle avait fini par comprendre qu’elle n’aurait rien pu changer à leur destin, qu’elle avait toujours fait ce pour quoi elle avait été créée et que les seuls responsables étaient morts, tués par ce clan de Vampires sanguinaires. Bien évidemment, Joanne se donnait la faute face à la disparition de Yuma. Après tout, c’était suite à une dispute qu’il avait disparu, qu’il s’en était allé de la maison et qu’il n’était plus jamais revenu. Alors oui, elle se sentait responsable et c’était pour cela qu’elle ne pouvait abandonner ses recherches. Seulement, comme bien souvent, quelqu’un semblait vouloir lui mettre des bâtons dans les roues et cette fois elle allait avoir réellement besoin d’aide. Katherine, sa Régente, allait être vite mise au courant. Les deux femmes ne se connaissaient pas encore assez bien pour que la Chamane puisse prévoir les réactions de la dirigeante des Sorcières de Londres. Et puis il y avait Jack à qui Joanne n’avait pas dit grand-chose, pour ne pas mettre la meute en danger. Il était évident qu’elle allait devoir tout lui raconter. Il devait savoir que sa Chamane était menacée. Mais à cet instant, Joanne n’était pas apte à réfléchir à tout ça, laissant la tension s’échapper, gênée de pleurer face à quelqu’un qu’elle ne connaissait pas vraiment. Maladroit, gêné lui aussi, Milo fit malgré tout l’effort de passer son bras autour des épaules de la jeune femme, cherchant comme il pouvait à la consoler un peu. Le pire, c’est qu’il parvint à la faire rire en parlant du Whisky.

-Tu as certainement raison, dit-elle en séchant ses larmes, un léger sourire étirant ses lèvres. Merci.

Un merci sincère, plein de gratitude, qu’elle prononça en murmurant à peine alors qu’il récupérait son bras. Joanne sécha ses yeux humides, attendant qu’Aliana revienne. Pendant ces quelques longues minutes, Milo reprit la parole. Il avait effectivement bien cerné les choses, bien compris. Et la belle acquiesça lorsqu’il lui demanda si elle avait une meute. Elle ne dirait rien à ce sujet, ne dirait pas à qui elle avait juré fidélité. Par protection certainement.

- J’ai une nouvelle meute, depuis pas longtemps… Et je crois que je vais devoir tout dire à mon Alpha cette fois… Mais ils me protégeront, c’est certain.

À cet instant, Aliana fit son irruption dans la pièce. Joanne se releva, le regard gêné, mais reconnaissant à nouveau. Aliana avait un charisme impressionnant, elle suintait la magie et la force. Après Katherine, elle était certainement l’une des Sorcières les plus puissantes que Joanne avait pu rencontrer.

- Merci. J’appellerai Katherine pour lui expliquer.

Et elle s’en alla, avec tous les agents du Purgatoire et le Loup. Joanne ferma les yeux quelques instants, prit une grande inspiration, cherchant à évacuer toutes les énergies négatives qui grouillaient en elle. Milo brisa le silence et proposa son aide pour ranger la bibliothèque. Nul doute qu’ils en auraient pour un moment, entre la saleté des plantes et tous les livres tombés à terre qu’il faudrait ranger. Joanne souriait, touchée et rassurée à l’idée qu’il ne voulait pas la fuir. En guise de réponse, elle sortit d’abord une bouteille de whisky qu’Anthony, le précédent propriétaire, avait laissé là, ainsi que deux verres. Elle brandit sa trouvaille en ajoutant :

- Et ça, ça va nous aider à ranger dans la joie et la bonne humeur.

Joanne et Milo quittèrent la réserve pour retrouver la librairie vidée de toutes personnes. Elle alla refermer la porte, vérifiant que personne ne rôdait autour. Un soupire s’échappa des lèvres de la jeune femme lorsqu’elle constata les dégâts. Une étagère était tombée, il faudrait la relever. Mais surtout, des dizaines et des dizaines de livres étaient étalés à terre.

- Tu peux m’aider à relever l’étagère ? Avec ta force et mes ptits bras musclés, on devrait y arriver.

Elle souriait, Joanne, un peu plus détendue maintenant, mais toujours angoissée. À deux donc, ils soulevèrent l’étagère qui retrouva sa place entre deux autres. En réalité, ce fut plus Milo qui fit le travail, bien plus fort que la Chamane. Avant de commencer le rangement, Joanne décida de servir les verres de whisky. Elle en tendit un à Milo avant de commencer à fouiller les livres.

- On pourrait… continuer ton article en même temps ? Pose moi les questions que tu veux. J’aimerais juste rester anonyme. Tu comprends pourquoi… Mais je suis prête à répondre à tes questions. J’ai envie que tu puisses faire un super article et que ce genre de moment ne soit pas ce qui puisse définir notre existence. Parce que nous ne sommes pas des monstres.

Son verre levé, elle trinqua avec Milo avant de boire une gorgée de Whisky, grimaçant légèrement lorsque l’alcool brûla doucement sa gorge.


L.



FEEL THE POWER
• lilie


absente les 17-18-19/07/2018 • impossible de répondre aux mps
Revenir en haut Aller en bas
Milo S. O'Conell

avatar

Loup Solitaire



¤ AVATAR : Eddie Redmayne
¤ CRÉDITS : (c) Aki
¤ MESSAGES : 416
¤ POINTS : 30
¤ MULTIS : John Danner
¤ AGE : Trentaine physiquement. Réellement 249 ans
¤ ZONE LIBRE : Fiche - Liens - Rp - SMS - Chrono
***
◮ Taille : 1,84 m
◮ Poids : 70 kg
◮ Couleur des cheveux : Brun
◮ Couleurs des yeux : Vert
◮ Particularités : Légères taches de rousseurs sur le visage
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 25/06/2018


MessageSujet: Re: King of ashe & les "saintes" questions Ven 13 Juil - 14:45


King of ashe & les "saintes" questions

Feat.  Joanne M. Moore

Quand Joanne sechait ses larmes et parlait de sa meute, Milo eut un sourire triste.  La sécurité et le confort d’une meute était inégalable, a ce qu’on dit … Il n’en avait jamais fait l’expérience, la sienne avait été plus que laborieuse. Quelque part, il était jaloux de tous ces loups qui avaient trouvé une famille, un équilibre dans leur vie. Lui était encore trop fragile, trop vulnérable pour se laisser tenter. Sa confiance envers ses pairs était moindre et il ne pouvait se résoudre à mettre sa vie entre les mains d’un Alpha. Dans son esprit embrumait d’ombre et de colère, c’était invraisemblable. Peut-être devrait-il ‘monter’ son propre clan dans le dos de l’Alliance. Ou bien finir ses jours de loup seul. Son loup hurlait de détresse face à ces possibilités. Il ne voulait pas de cela, ni d’une vie de solitaire, il n’avait que trop subit les états d’âme de son humain, Milo s’en voulait également pour cela. L’animal voulait se sentir uni à un groupe, en communion avec ses semblables, courir et chasser le gibier avec des frères. Il était las de devoir se contenter de belettes et d’écureuil dans le fin fond des bois. Il voulait sentir l’appel de la meute, le besoin d’appartenir à une hiérarchie, à un clan.

Dispersé dans ses songes, Milo ne prêtait pas d’attention à l’échange des deux sorcières, se contentant de regarder le vide, en direction du balai. Il avait eu une bonne idée  à proposer son aide pour le rangement. Il était un pro pour ça … Chez lui, on pouvait manger par terre. Même s’il avait un chien, il n’y avait jamais un poil sur le canapé ou sur ses vêtements. C’était un as de la propreté, ce qui n’était pas une qualité en soi … C’est sûr qu’il ne s’en vantait pas. Un homme maniaque, ça craint quand même ! Il compensait par ses talents de cuisinier ! Ça, c’était un bon point ! Et pour combler le loup, la Chamane mit la main sur une bouteille de whisky, accompagné de deux verres. Devant cette magnifique trouvaille, Milo ne put retenir un sourire. «  Tu sais parler aux hommes Joanne. » commentait-il pour plaisanter. Avec ce petit nectar brun, il mettrait encore plus de cœur à l’ouvrage ! Tant qu’il ne finissait pas à quatre pattes sous la table, la cravate nouée en bandeau de pirate, chantant à tue-tête les titres de la Compagnie Créole … ♯♪♫ Ca fait rire les oiseaux, ça fait chanter les abeilles, sa chasse les nuages et fait briller le soleil … Mince, il avait l’air dans la tête, c’était mal … Très mal ! Annonciateur d’un karaoké improvisé et complètement foireux. A coup sûr, il perdrait toute sa crédibilité auprès de la sorcière. Il ne pouvait pas se le permettre.

Avec son horrible air dans la tête, il suivait Joanne, armé de son balai. La boutique avait pris quelques dégâts quand même … Entre l’étagère qui avait été renversé, les livres abimés, piétinés ou juste renversés. Fort heureusement, la petite pile qu’il avait faite plus tôt était encore sur pied. Quand la jeune femme lui demandait son aide pour relever la bibliothèque, il ne discutait pas et arrivait. D’ailleurs, il eut l’impression de faire d’avantage le boulot qu’elle, mais il ne pouvait pas lui en vouloir avec sa force humaine, de femme. Il ne jugeait pas du tout la faiblesse des hommes ! Le meuble de nouveau sur pied, il prit le verre que Joanne lui tendit avec un sourire, ha … La, ils parlaient le même langage. A ne pas croire qu’il était alcoolique … Mince, l’article ! Avec toute cette agitation, il avait complétement oublié son travail. Elle demandait juste à rester anonyme, cela allait de soi. Aussi il sourit à sa remarque. «  Tu prêches un converti. Allez kampai » comme diraient les japonais. Il levait son verre pour trinquer et en prit une lampée. Ha … Il se sentait mieux maintenant que le doux nectar s’insufflait dans ses veines. « J’avais complétement oublié l’article. Et honnêtement, je n’ai pas le cœur à m’y remettre. Je ne veux pas t’embêter avec ça maintenant. Mais j’apprécie d’avantage ton point de vu maintenant que je connais la vérité » Quand il parlait de vérité, il mentionnait bien sur sa nature de sorcière. Posant le verre sur une table, il commençait à ramasser les livres un à un, les rangeant par genre. Tout ce qui était surnaturel vampire allait à gauche, sur les loups à droite, ça serait con de mélanger les deux … Les loups et les vampires ne vont définitivement pas ensembles, c’était un fait. Même s’il n’était pas au point de haine et d’aversion, Milo ne les portait pas totalement dans son cœur.  Donc, il ramassait, triés et classés comme un parfait secrétaire. Armé de son balai, il commençait à rassembler la poussière, terre et autres feuilles tombés des branches, tout en sifflant la chanson qu’il avait en tête. Se rendant compte qu’il avait fini par céder, il lançait un regard en coin à Joanne, pour voir s’il était grillé.   « Désolé … Une sale habitude … Donc tu es chamane … Je penserai à venir te voir si besoin ! Enfin, si tu veux bien tendre la main à un loup solitaire. On n’est pas tellement apprécié par les meutes. » Enfin, ça elle devait déjà le savoir si elle avait été dans une meute auparavant. L’autre loup devait être un parfait exemple de solitaire. Sauf qu’il était plus qu’insultant de le comparer à lui … Avec une petite pelle, il ramassait toutes les déchets et la poussière, direction la poubelle. Il ne restait plus qu’à remettre les livres en place, et le tour était joué. «  J’ai droit à une pâtisserie gratuite pour mon labeur ? » C’est qu’il commençait à avoir faim …





(c) Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
Joanne M. Moore

avatar

Chamane • Meute Sud • Admin


https://boite-a-idees.tumblr.com/

¤ AVATAR : Katerina Graham
¤ CRÉDITS : © january cosy& Lilie
¤ MESSAGES : 1965
¤ POINTS : 72
¤ MULTIS : Erza - Charlie - Ivana - Vassily
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE :
• Chamane au Conseil de Londres
• Chamane de la meute du Sud
• Animal totem : un Hibou, Isha
• Prénom indien : Ashaisha
Fiche - LiensSujetsChrono


¤ GROUPE : Communauté de Londres / Meute du Sud
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 21/10/2017


MessageSujet: Re: King of ashe & les "saintes" questions Sam 14 Juil - 11:24


 
La Chamane et le Loup  •  Jo' ft. Milo


L’alcool n’était pas la réponse à tout, surtout en plein après-midi, mais ça pouvait aider. Joanne n’ouvrirait plus la librairie ce jour-là et finirait la journée chez son Alpha… Ou au téléphone avec Katherine… Ou dans un bain plein de mousse. Elle hésitait encore. Mais pour le moment, il fallait ranger tout ce bazar et Milo était très enjoué à l’idée de l’aider. L’ambiance lourde, angoissante, stressante était retombée pour laisser place à plus de légèreté. Il n’était pas question d’oublier ce qui s’était passé ou de ranger ça sous le tapis comme on y range la poussière pour ne pas la ramasser. Mais se lamenter n’était pas dans les habitudes de Joanne. Elle était une femme dynamique et active. Et puis le ménage ne se ferait pas tout seul ! La Sorcière proposa également de parler du fameux article de Milo, celui commencé avant le drame. Mais le loup n’avait pas la tête à ça et surtout ne voulait pas embêter Joanne. Cela ne l’aurait pas dérangé, vraiment, sinon jamais elle n’aurait proposé. - Mais je te dois un article insista-t-elle en souriant, buvant une nouvelle gorgée d’alcool avant de poser son verre dans un coin. Il était temps de s’activer.

Même si elle ne le disait pas, Joanne était heureuse que Milo ne se soit pas barré en courant. Il était resté là, certainement d’abord poussé par sa curiosité. Mais il était resté aussi, pour elle. Il l’avait protégé, d’elle-même surtout et était encore là pour l’aider. Nul doute qu’elle lui serait redevable. Ensemble, ils trièrent les livres, les classèrent, les nettoyèrent. Milo sifflotait, joyeux et cela fit sourire Joanne, rajoutant un peu de bonne humeur à tout ça. Elle souriait en l’observant balayer le sol pendant qu’elle continuait à faire des piles les livres qui retrouveraient bientôt leur place dans la bibliothèque. Et son sourire s’étira un peu plus lorsqu’il la regarda. C’était agréable. Il était agréable.

- Viens me voir quand tu en as envie et besoin. Je te donnerais mon numéro de téléphone. Tu sais … les solitaires ne sont pas détestés de tous. On se méfie seulement de ceux qui sont incontrôlables, c’est tout. Et toi, tu sembles tout à fait apte à te contrôler.

Le sol nettoyé, la poussière enlevée, il ne restait maintenant plus qu’à ranger les livres. A deux les choses étaient allées beaucoup plus vite, il fallait bien l’avouer. Joanne se mit alors à rire aux mots de Milo.

-Ah les loups, toujours affamés ! Il reste plusieurs pâtisseries et comme je ne compte pas rouvrir aujourd’hui, tu peux touuuut manger. dit-elle en souriant, attrapant les premières piles de livres pour les ranger.

Bien vite, tout fut dans l’ordre, comme si aucun drame n’avait eu lieu dans la librairie. Joanne proposa à Milo de se réinstaller là où ils avaient commencé, là où l’ordinateur attendait encore. Quelques instants plus tard, elle revint avec un plateau de pâtisseries diverses venant de chez « The Howling Blacking » chez qui Joanne se fournissait, à deux pas de là. S’installant sur l’un des fauteuils, elle attrapa un énorme muffin triple-choco.

- Merci pour ton aide. D’autres se seraient barrés bien vite. Mais tu es resté. J’suis désolée que tu ai été confronté à ça mais c’est aussi notre triste réalité. Y a des cons partout ! dit-elle en souriant un peu. En tout cas je te le redis, n’hésite pas à venir vers moi si besoin. J’aide qui en a besoin. J’appartiens certes à une meute, mais je suis avant tout une Chamane, l’amie des loups et une nana sympa… Enfin je crois.

Elle se mit à rire Joanne, lorsque son téléphone vibra sur la table basse. Un sms d’Aliana lui annonçait que l’homme était enfermé et qu’elle allait le faire parler. Sourcils froncés, la Chamane lisait le message avant d’y répondre, remerciant Aliana d’être intervenue.

- Je fais également partie du Conseil des Sorcières de Londres. La Régente est venue me contacter après la St-Patrick. Je suis la première Chamane de l’histoire du Conseil de Londres. J’pourrais me la péter un peu, mais c’est flippant parfois, j’avoue. Ma vie est un peu bordélique en ce moment. Mais c’est pas tous les jours qu’un fou vient m’attaquer dans ma librairie. Et celui-là n’est vraiment pas près de revenir crois moi.


L.



FEEL THE POWER
• lilie


absente les 17-18-19/07/2018 • impossible de répondre aux mps
Revenir en haut Aller en bas
Milo S. O'Conell

avatar

Loup Solitaire



¤ AVATAR : Eddie Redmayne
¤ CRÉDITS : (c) Aki
¤ MESSAGES : 416
¤ POINTS : 30
¤ MULTIS : John Danner
¤ AGE : Trentaine physiquement. Réellement 249 ans
¤ ZONE LIBRE : Fiche - Liens - Rp - SMS - Chrono
***
◮ Taille : 1,84 m
◮ Poids : 70 kg
◮ Couleur des cheveux : Brun
◮ Couleurs des yeux : Vert
◮ Particularités : Légères taches de rousseurs sur le visage
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 25/06/2018


MessageSujet: Re: King of ashe & les "saintes" questions Sam 14 Juil - 21:48


King of ashe & les "saintes" questions

Feat.  Joanne M. Moore

Milo n’allait pas faire signer une reconnaissance de dettes à Joanne pour l’avoir aidé. Néanmoins, il était content de savoir qu’il pouvait compter sur elle en cas de besoin, elle lui donnerait même son numéro personnel. Quelle chance ! Evidemment, il n’allait pas la harceler ou venir taper à sa porte tous les matins. Le loup avait une fierté plutôt mal placée et n’avait pas pour habitude d’aller quémander de l’aide. D’ordinaire, il se débrouillait seul, comme il l’avait toujours fait. Et ces habitudes ont souvent la vie dure. C’était le côté pénible d’avoir vécu seul autant d’années, il ne demandait jamais rien. Bien sûr, s’il était aux portes de la mort, il n’irait pas l’affronter tout seul. Il rangerait sa queue entre ses jambes et demanderait poliment un coup de main … Ou quelque chose comme ça. Enfin, vous connaissez les hommes ?... Ils préféraient se perdre plutôt que de demander leurs chemins ! Et même perdu, ils ne demanderaient toujours pas. La fierté s’est de la vraie vacherie quand même. Joanne continuait en affirmant que les solitaires étaient plus craints pour leur instabilité que détesté. Milo savait que c’était vrai. Mais uniquement en cas de morsures récentes. Les humains devenus loups étaient dangereux … Instable à souhait, ils leur arrivaient même de perdre la tête. Ils étaient chassés par les meutes, puis abattu. C’est pour éviter cela qu’il avait pris Alléria sous son aile, quitte à se plaindre de ses frasques à longueur de temps, à devoir supporter son comportement et quelques caprices. Le prédateur se mit à sourire à sa remarque. Effectivement, il avait le contrôle sur lui-même. Ces ‘premières’ années en tant que loup avaient étés compliquées. Il avait eu beaucoup de mal à respecter le territoire de chasses des meutes. Et pour cela, il avait été contraint de fuir son pays à demi-natal pour rester en vie. Depuis, le journaliste n’avait plus remit un pied en Irlande, et ne comptait toujours pas s’y rendre, n’étant pas le bienvenue. « Je suis né loup, j’ai jamais eu de problèmes de contrôle avec lui » se sentait-il obligé de préciser.

Face à son ‘salaire’, Milo était content. Il n’avait pas eu le temps de manger ce matin, ou l’appétit lui avait fait défaut il ne savait plus. Maintenant que les émotions étaient passées, il se rendait compte que son estomac gargouillait. Joanne lui promit alors toutes les pâtisseries restantes. Mince alors ! Il était gourmand, mais raisonnable, il piocherait sans tout engloutir, ainsi la jeune femme pourrait en rapporter à ses enfants. En avait-elle seulement ?... Il n’en avait aucune idée. Quand l’ordre fut de retour, Milo retournait machinalement vers ses affaires laissés en vrac. Il prit place à côté de son ordinateur. Il était éteint et la batterie clignotait rouge. Génial … Et bien sûr, il avait oublié le chargeur. Magnifique. Le loup commençait donc à ranger ses affaires alors que la sorcière revenait avec un plateau de pâtisseries. Il y avait toute sorte de chose. Paris-Brest praliné et chantilly-fraises, des tartelettes chocolats et fruités, mille-feuilles, mini-opéra. Et parmi tout ce choix, un saint-honoré était tout seul dans son coin. Milo jetait son dévolu dessus, posant l’assemblement de choux à la crème sur une serviette. Joanne optait par un énorme muffin … Au lieu de croquer dans le tas à pleine dent, Milo mangeait les choux un a un, détruisant la forme générale du gâteau. Il trempait le chou dans le caramel fondu avant de le déguster. Punaise que c’était bon … En même temps qu’il s’extasiait intérieurement, il écoutait Joanne le remercier d’être resté. Quand il disait être une nana sympa, il eut un sourire. « Je n’aime pas les conflits … Et quand ils se passent souvent mon nez encore moins. Surtout s’il implique une femme sans défense. Mais je constate que tu n’es pas si ‘sans défense’ que ça. Tu es même effrayante. » Peut-être trop sincère ? Tant pis, ça faisait partie de l’homme.

La demoiselle avouait alors faire partie du Conseil des Sorcières de Londres. Bah dis donc … Ça rigole pas on dirait. Il semblait toutefois étonné par cet aveu. Elle était aussi la première chamane du Conseil de Londres. Avec tous ces titres, Milo eut l’impression d’avoir Daenerys Targaryen devant lui … Mais il fallait adapter : Joanne Moore, première du nom, mère du The Other Side, Maitresse Chamane de meute, présidente du Conseil des Sorcières, mère des arbres …. Bon tout n’était pas vrai, mais c’était pour la comparaison. Il se gardait bien de partager cette pensée avec elle, a coup sur elle le prendrait pour un fou. « Eh bien, ça ne doit pas être facile tous les jours. » Parfois, il aimait sa vie tranquille presque monotone, quoique plutôt agité ces derniers temps. « Je n’ai pas grand-chose à t’apprendre en échange de tout cela … Je suis solitaire depuis un demi-siècle … Je vis seul avec mon chien … Je passe la plupart de mon temps à l’étranger. » Mince, qu’il semblait insipide à côté d’elle. Même s’il affirmait vivre seul, il portait encore son alliance, il n’avait pas encore passé le cap. Un jour peut-être. Entre deux choux, il s’arrosait le gosier de whisky, bizarrement le mélange des deux n’était pas immonde. Il ne trouvait que cela à dire sur lui, le reste était soit trop personnel, soit trop peu intéressant pour être cité.




(c) Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: King of ashe & les "saintes" questions

Revenir en haut Aller en bas
King of ashe & les "saintes" questions
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Five Questions About Haiti and the Coup Attempt
» Questions / Réponses
» [coupable][escroquerie] Jennifer 17/06/1456 SAINTES
» Chapelet de questions
» Questions, interrogations...Nommez cela comme vous voudrez >

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moon's Spell :: BIENVENUE A LONDRES :: Le Centre de Londres :: Westminster :: The Other Side-
Sauter vers: