RSS
RSS



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



''Moon's Spell'' s'inspire du roman ''Salem'' de Sandra Triname. Les autres sources sont diverses et variées.
Redécouvrez certaines races avec des manières de jeux exclusives qui pourront vous ravir. ''Moon's Spell'' cherche plusieurs
PV's très importants pour le développement du jeu. Personnages construits mais libres en plusieurs points, ils ont tous des
liens entre eux. N'hésitez pas, inscrivez vous !




Les jeux de l'été ! sont ouverts de Juin à Septembre
Les beaux jours sont là, l'été approche, le soleil, la place, le vacances ... le boulot, la routine ? Peu importe !
Venez vous amuser un peu avec nous, osez venir faire des rps complètements fous, lancer des défis, participer à des jeux
! Sortez vos maillots, vos lunettes de soleil et vos crèmes solaire !
Venez jouer !




Avis de recherche ! Les EFL et les Sorcières sont en sous-nombre.
Fous fanatiques tueurs de Vampires ou Sorcières ? Faites votre choix !
Plusieurs types de Sorcières manquent sur le forum, n'hésitez donc pas.
Privilégiez les groupes les moins représentés.



Partagez|

We are monsters ft. Daniel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Ivana Gallo

avatar

Vampire • Clan du Centre



¤ AVATAR : Katie McGrath
¤ CRÉDITS : lilie + declan
¤ MESSAGES : 89
¤ POINTS : 33
¤ MULTIS : Joanne / Aslinn
¤ AGE : 34 ans
¤ ZONE LIBRE :
• Ex membre des ''Et Fratres Luminis"
• Chasseuse de Vampires



¤ GROUPE : Clan de Valentina Gianni
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 09/12/2017


MessageSujet: We are monsters ft. Daniel Sam 23 Juin - 20:15


we are monsters ft. Daniel


- J’ai besoin de votre aide, je vous jure que je vous paierai.
- Pas intéressée. J’suis pas tueur à gage.
- Mais vous êtes un Vampire, je vous ai vu l’autre jour, menacer ce gars !

Ivana grogne et fusille la femme du regard. Elle ne peut même pas boire sa putain de bière tranquille, sans qu’on vienne l’emmerder. Si c’est pas un type lourd qui vient la draguer, c’est une nana qui lui demande de tuer quelqu’un pour elle. Depuis quand ça se passe comme ça ? Depuis qu’elle a été imprudente, un soir, à vouloir démonter la gueule d’un Vampire trop imprudent… Et au final, c’est elle qui l’a été. Ivana ne supporte pas les Vampires. Difficile donc de se supporter. Mais elle apprend. Elle apprend à distinguer le mal du bien. Chose qu’elle aurait dû apprendre durant toutes les heures passées au Vatican. Mais la notion bien/mal, là-bas, est légèrement faussée. Ça, elle l’a appris en devenant Vampire. C’est toujours étrange dans son esprit. Parce qu’elle a appris à apprécier Stellan puis Valentina. Elle apprend à apprécier sa propre existence et à se découvrir des qualités.

- S’il te plait ! J’te jure, il veut ma peau.

La serveuse implore du regard et Ivana soupire. Dieu lui dirait qu’il faut aider son prochain. Le verre de bière se vide et claque sur le bar. Un plaisir qu’elle découvre depuis peu, parce qu’avant, dans cette vie perdue, elle ne buvait pas vraiment.

- Où est-il ?

(…)

Le lendemain, Ivana se réveille dans la chambre de son appartement. Comme tous les jours, c’est le même rituel. Douche, prière, sang. Elle a besoin de ça. Elle a besoin d’habitudes, pour garder la tête hors de l’eau et garder le contrôle d’elle-même. Ses pensées s’envolent vers Lucius, qu’elle a recroisé quelques jours plus tôt. C’est quand elle commence à se reconstruire que le passé semble vouloir ressurgir. Elle soupire en finissant sa poche de sang, étudiant un plan de la ville. Elle a beau être là depuis plusieurs mois, elle ne connaît pas tous les quartiers et peine à s’y retrouver entre les différents territoires. Le sien, enfin celui de Valentina, est vraiment petit par rapport aux autres. Et Valentina le lui a bien dit, il faut se méfier, ne pas chasser ailleurs, être prudente. Ivana doit être irréprochable si elle ne veut pas attirer d’ennuis à sa protectrice. Mais des ennuis elle risque d’en avoir encore… Son esprit se rappelle de bien des choses depuis que la puce de Paul a été retirée de son crâne. Elle se souvient du Purgatoire, de la Régente et du lavage d’esprit. Elle se souvient de l’ordre donné par cette femme, cette Sorcière. Pour le moment, Ivana n’a rien dit à qui que ce soit, elle fait comme si de rien était, reçoit les poches de sang, les missions. Même Valentina ne sait pas.

Ivana chasse toutes ses idées et se concentre sur sa mission. Elle a refusé l’argent de cette serveuse et ne sait pas si elle mettra ce Vampire à mort. Au cas où, elle a sur elle ses armes habituelles, principalement ses poignards, dont elle ne se sépare jamais. Toute de noir vêtue, rangers aux pieds, elle quitte son appartement et s’engouffre dans le premier métro qui la conduit là où il faut, à la frontière du territoire de Valentina. Sur le lieu de rendez-vous, Ivana est discrète, grimpe sur un toit pour observer. La serveuse et là et son dealer arrive peu de temps après. C’est un Vampire, pas de doute là-dessus. Les voix s’élèvent dans ce quartier pourtant huppé. Ivana fini par quitter son perchoir et se montre.

- Je crois qu’elle t’a assez payé non ? Fiche lui la paix maintenant !

(…)

Elle court Ivana. Use de sa rapidité pour tenter de rattraper ce type. Le goût du sang chatouille encore sa langue. Le sien, celui de l’autre aussi. Dans la ruelle, la confrontation fut inévitable et les coups se sont rapidement mis à pleuvoir. Le type a fini par prendre la fuite, mais c’était sans compter Ivana et son instinct de Chasseuse. Déjà humaine, elle ne lâchait pas ses cibles. Alors en étant Vampire, elle ne lâche rien non plus. Seulement maintenant Ivana court pour chasser et court en se sentant suivie. L’odeur des loups agresse son nez. Son esprit carbure, encore et encore. Qu’est-ce que j’ai foutu putain ! Elle réfléchit, se demande où le territoire se termine. Est-ce qu’elle s’est introduite sur le territoire du Nord ? Valentina va me tuer ! Alors elle court, encore, sans abandonner sa proie qu’elle finie par rattraper dans une ruelle crade des quartiers négligés du Nord. Poignard à la main, elle lui tranche la gorge. Le sang gicle, le type râle, mais cicatrise bien vite. Alors qu’elle tente de lui planter le cœur, un grognement retentit derrière elle. Les loups sont là.

- Tu vas nous faire crever pétasse. Laisse moi partir !

Et Ivana le lâche. Le type ne demande pas son dû et se casse, abandonner la Chasseuse derrière lui, sans une once de pitié ou de remords. Ivana leur fait face. Elle ne sait pas si elle peut survivre à une attaque de loups. Mais elle va faire en sorte de rentrer vivante.

- Tout doux, on range les crocs !

Lilie
Revenir en haut Aller en bas
Daniel Moretti

avatar

Bêta • Meute Nord



¤ AVATAR : Charlie Hunnam
¤ CRÉDITS : hershelves
¤ MESSAGES : 55
¤ POINTS : 7
¤ AGE : 30 ans
¤ GROUPE : Bêta, meute du Nord
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 24/05/2018


MessageSujet: Re: We are monsters ft. Daniel Sam 23 Juin - 22:06





We are monsters

ft. Ivana Gallo - Daniel Moretti




Selon l'Alliance, les loups doivent quitter Londres au moment de la pleine lune. Rien n'est spécifié lorsque cet astre n'a pas toute sa rondeur. C'est jouer sur les mots, Daniel le sait bien mais, il a toujours été comme ça. Utiliser les failles, ne pas écouter bêtement, ne pas croire les yeux fermés. Il aurait aimé dire qu'il a toujours obéit lorsqu'il était encore dans la grande famille des EFL mais, même là, s'il doit être honnête, il sait que ce n'est pas vrai. S'il est croyant, l'homme est de ceux qui pense qu'un groupe d'individus ne peut pas être, tout le temps, la parole de Dieu. Le Vatican a peut-être une relation privilégiée avec Dieu mais, ils restent des hommes et ils ne sont pas infaillibles. Alors, oui, parfois, Daniel a remit en cause des missions et n'a pas forcément suivi les ordres à la lettre. A partir de là, comment espérer qu'il écouterait les lois imposées par l'Alliance.

La chasse aux vampires, c'est l'histoire de sa vie. Une cause à laquelle il croit fermement. Et, se retrouver dans la meute du nord, finalement, c'est presque comme si Dieu, lui-même, l'avait posé là. Dans ce regroupement de loup, évinçant l'ancien Alpha pour en mettre un autre à la place bien plus virulent avec les vampires. Si, ça, ce n'est pas un signe du destin, un appel à lui demander de continuer la traque, qu'est-ce que c'est ? Tout semble s'être parfaitement aligné pour qu'il continue cette quête divine, celle qu'on lui a enseignée, celle à laquelle il croit. Bien sûr, il aurait préféré rester humain pour cela mais, peut-être qu'il s'est foiré quelque part, peut-être que c'est un avertissement de Dieu pour faire passer un message. Comme une punition. Rien n'arrive par hasard !

Il a mit du temps à accepter cette nouvelle condition. Il s'est rejeté, a voulu en finir sans pouvoir le faire. Le suicide, ce pêché ultime auquel il ne peut pas céder. Puis, quand l'acceptation a commencé à pointer le bout de son nez, difficilement, douloureusement, il s'est prit en main. Ou en pattes, c'est au choix. Daniel s'est entraîné fort, longuement, toujours douloureusement. Se contrôler, se connaître, ont été un chemin long à parcourir. Tout n'est pas parfait aujourd'hui, il y a des failles qu'il comble par une volonté qui lui est propre et des principes qui font de lui quelqu'un de droit et de fiable.

Ce soir, peu importe ce que pense l'Alliance des regroupements, ils sont quatre à se mettre derrière deux vampires. Quatre loups à traquer ces deux êtres de la nuit. Le destin, encore une fois, est avec eux puisque les deux vampires semblent s'être amochés comme des grands. Ça facilitera le travail, qu'il pense sans le dire aux autres. Ne jamais être trop sûr de soi, sa condition de loup est un rappel au fait que personne n'est infaillible.

Ils s'engouffrent dans cette ruelle, les différentes odeurs toutes plus agressives que les autres. Pas une ne semble positive dans cette partie de la ville. Ils grognent, les loups, l’excitation du combat à venir. Stoppé à quelques mètres des vampires, on sent les pattes qui peuvent être comparées à un moteur que l'on fait chauffer pour démarrer plus vite quand le feu passera au vert. Ils attendent l'ordre du bêta qui est derrière pour surveiller les arrières. Devant, on sait ce qui se trouve, si une menace doit venir de l'arrière, il veut être le premier à se faire avoir. Punition d'une négligence, ce n'est pas à ses loups de pâtir d'une potentielle erreur de sa part ! Ce qu'il voit, c'est un des vampires s'enfuir.

**On se sépare, on fait deux groupes pour le prendre en chasse ?**

Daniel va pour répondre à cette question avant d'être stoppée par une voix qui résonne, qui leur demande de ranger les crocs. Les odeurs des gens qu'il a connus avant, il n'est pas capable de les reconnaître. Tout change quand l'odorat devient aussi fin, on redécouvre tout comme la première fois. Mais la voix, ça il est capable de la reconnaître.

**Dan ?**

Le Bêta sort de ses pensées qui l'ont ramené des années en arrière. Au temps de ses entraînements au sein des EFL. A cette fois où on lui a demandé de traquer un membre de cette famille devenue vampire. Secilia !

**Allez chasser l'autre, je m'occupe de celle-là**
**Mais..**
**Je m'en occupe !**

Pas d'appel possible à cet ordre. Qu'il soit compris ou non, les loups obéissent. Ils partent en courant, en direction de la vampire mais, la contourne pour prendre en chasse le fuyard. Dans cette ruelle, ne reste plus que cette EFL devenue vampire et le EFL devenu loup. Les yeux dorés de Daniel se pose sur elle, la gueule se referme pour enlever toute forme d'agressivité. Y a cette sorte d'inspiration, autant qu'il peut le faire sous cette forme animal, avant que les os ne craquent dans un bruit sinistre. Les transformations se passaient bien mieux, toujours un peu douloureuses mais elles étaient soutenables. Sous le regard de celle qui s'appelait Secilia, le loup devient un homme au visage connu.

« C'est comme ça que tu te fais discrète ? »

Dans le fond de son timbre de voix, un peu d'amusement. Elle non plus n'a pas vraiment quitté les EFL si on en croit à la chasse qu'elle vient de mener. Pourtant, cette rencontre, Daniel aurait aimé l'éviter. Il le sait, il allait devoir expliquer à l'Alpha pourquoi il a laissé un vampire en vie. Et ça, il en est quasiment certain, ça ne passera pas très bien.
☽  A S Y L  ☾

Revenir en haut Aller en bas
Ivana Gallo

avatar

Vampire • Clan du Centre



¤ AVATAR : Katie McGrath
¤ CRÉDITS : lilie + declan
¤ MESSAGES : 89
¤ POINTS : 33
¤ MULTIS : Joanne / Aslinn
¤ AGE : 34 ans
¤ ZONE LIBRE :
• Ex membre des ''Et Fratres Luminis"
• Chasseuse de Vampires



¤ GROUPE : Clan de Valentina Gianni
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 09/12/2017


MessageSujet: Re: We are monsters ft. Daniel Dim 24 Juin - 18:05


we are monsters ft. Daniel


De base, les loups ne sont pas ses ennemis. Secilia a appris à tuer les Vampires, pas les autres. Bien que certains EFL soient devenus légèrement déviants avec le temps et pleins d’une haine sans nom envers les surnaturels, elle n’a jamais été de ceux-là. Non, pas même aujourd’hui. Secilia est devenue Ivana, mais la haine n’a pas évolué. Au contraire. Ou alors si, mais en bien. Sait-elle tuer un loup ? Son instinct le lui dira. Elle a appris des choses sur eux. Et puis quand on sait tuer un Vampire, on sait presque tuer n’importe qui d’autre. Mais elle ne veut pas les tuer. Parce qu’elle sait que ça va lui apporter bien des emmerdes. Emmerdes où elle s’est déjà foutue en enfreignant les stupides règles des territoires entre races. Elle, elle est bien loin de ces conneries là, mais visiblement tout le monde n’aime pas voir les Vampires se promener librement. Elle le sait pourtant. Mais quand elle chasse, Ivana ne regarde pas trop où elle va. Surtout, depuis qu’elle est Vampire, que ses pas sont plus rapides et qu’elle ne s’épuise plus.

Elle est là, coincée, alors que l’autre se fait la belle. Elle est là, en tête-à-tête avec ces putains de loups qui montrent les crocs, prêts à lui sauter à la gorge. Et il y a ce loup, qui l’observe un peu plus que les autres. Il y a quelque chose de bizarre dans son regard. Mais elle est loin de se douter de ce qui va suivre. Soudain, les loups se mettent en mouvement. Ivana est sur ses gardes, prête à frapper et à sortir, elle aussi, les crocs. Ils foncent sur elle et finissent par la contourner au dernier moment, prenant l’autre en chasse plutôt qu’elle. Et la voilà, seule à seule avec ce loup au regard doré. L’espace d’un instant, le loup semble devenir moins agressif. Mais Ivana se méfie. Toujours. Elle ne sait pas à quoi s’attendre. Elle sait juste que Vampires et Loups ne font pas bon ménage, bien au contraire. Et soudain, le bruit des os qui craquent parvient à ses oreilles. Ce qui se passe sous ses yeux, c’est franchement dégueulasse. Rapide, mais dégueulasse.

- Bordel !

Mais le pire ce n’est pas la transformation au final. C’est ce en quoi le loup se transforme. Évidemment, il s’agit d’un être humain. Mais pas n’importe lequel. Ivana recule sous la surprise, face à ce visage qu’elle connaît depuis tant d’années. Et la voix de l’homme s’élève, laissant la Vampire sous le choc. Il est là, complètement nu sous ses yeux, Loup devenu Homme. Alors qu’un an plus tôt, il l’avait retrouvé, mise en garde, aidé… En tant qu’EFL. Pas comme loup, non. Elle cligne des yeux et se rend compte qu’elle n’hallucine pas.

- Et toi ? Tu te balades souvent à poil dans les rues de Londres ?

C’est tout ce qu’elle trouve à dire, sa main gesticulant de bas en haut pour montrer son corps nu. Elle n’est pas pudique Ivana, parce que son corps n’est pas, pour elle, un instrument de séduction. C’est un moyen de locomotion. Même si elle parvient à éprouver du plaisir avec. Quoi qu’il en soit, Ivana ne bouge pas. Ils n’ont jamais été tactiles, car Secilia ne l’a jamais été. Elle était celle sur qui on chuchotait, celle qui avait le moins d’émotions, de sensibilité, la moins sociable, la moins douée pour les interactions humaines. Et ça n’a pas vraiment changé. Et puis elle se méfie, ne sait pas ce qui s’est passé pour lui, même si clairement, il n’est pas devenu loup en claquant des doigts. En réalité, elle a besoin d’un peu de temps pour percuter.

- T’es de la meute du Nord ? C’est quoi ce bordel Daniel ?

Non, elle ne juge pas, ne critique pas non plus. Mais elle sait que s’il est un loup, alors lui aussi est traqué. Elle sait que s’il est du Nord, c’est qu’il déteste toujours autant les Vampires. Alors quoi Daniel ? On va se la jouer à celui qui maîtrise le mieux ses nouvelles capacités et voir celui qui crève en premier ? T’as l’avantage, tu sais comment tuer un Vampire... L’ouïe fine de la Vampire lui permet d’entendre, au loin, les cris de douleur du Vampire qu’elle a pris en chasse. Daniel aussi l’entend, elle le sait. Et elle sourit, presque satisfaite.

- Tu remercieras tes gars d’avoir fait le travail à ma place.

Finalement, elle soupire la fille de la nuit et se détend, juste un peu. Elle s’imagine des choses, comme le retour des troupes et sa mise à mort.

- Ils vont revenir pour moi ? Ou c’est toi qui vas essayer de me tuer ?

Elle doit savoir. Elle veut savoir. Parce que visiblement, le destin a décidé de mettre sur sa route les fantômes de son passé. Après Paul et Lucius, c’est Daniel. Qui sera le prochain ?

Lilie
Revenir en haut Aller en bas
Daniel Moretti

avatar

Bêta • Meute Nord



¤ AVATAR : Charlie Hunnam
¤ CRÉDITS : hershelves
¤ MESSAGES : 55
¤ POINTS : 7
¤ AGE : 30 ans
¤ GROUPE : Bêta, meute du Nord
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 24/05/2018


MessageSujet: Re: We are monsters ft. Daniel Jeu 12 Juil - 10:51





We are monsters

ft. Ivana Gallo - Daniel Moretti




« Surprise ! » Qu'il lance en écho au « bordel » qu'elle vient de lâcher, avant de faire un pas en arrière quand il redevient humain.

Ce n'est peut-être pas le moment d'être ironique, ni même de faire de l'humour. Mais, honnêtement, qu'est-ce qu'il aurait pu dire d'autre ? Ces derniers jours, le destin avait décidé de lui refoutre tous ses anciennes connaissances EFL dans les pattes. Freya, d'abord, puis Declan et, maintenant, Secilia ! Autant dire qu'il commence à avoir l'habitude de ce genre de réactions ! Mais cet air un peu fataliste et ironique, il le perd bien vite quand elle parle de sa tenue.

« Quoi ? Nooon. » Sauf qu'il capte, qu'à cet instant, ce qu'elle veut dire. Daniel ne s'y fait pas encore, il a du mal à enregistrer qu'une transformation ne lui rend pas ses vêtements. Dans un automatisme, gêné, il y a ses mains qui viennent se place devant un endroit stratégique de son anatomie. « J'vais jamais m'y faire ! »

Il a envie de se terrer, de disparaître, d'avoir des vêtements qui lui tombent du ciel. Bien sympa Dieu mais, quand même, ça serait encore plus cool s'il pouvait faire une pluie de pantalon et de chemise. Ou alors, maintenant que les surnaturels étaient connus de tous, peut-être qu'on pourrait inventer des distributeurs de vêtements, en plus des habituels paquets de chips et canettes ? Bien pratique pour ce genre de situations, il doit y avoir un marché financier à prendre.

« Pour ma défense... » Il manque de lever la main pour plaider sa cause mais se ravise au dernier moment. « … je n'étais pas supposé reprendre ma forme humaine en ville. »

Mais parler sous forme de grondements, il n'est pas certain que cela aurait été très probant pour une parfaite compréhension. Parce que, des questions, elle en a déjà. Bon, pour une fois, on ne passe pas par la phase hallucination où, la personne face à elle, se demande si c'est bien lui où un sort d'une sorcière quelconque. Il hoche la tête pour sa première question : oui, il est un membre de la meute du nord. Pas celle qui a la meilleure réputation auprès des vampires.

« C'est... Euh... » Là, encore, il s'empêche de se gratter l'arrière du crâne. « Une mission qui a mal tournée il y a un peu plus de six mois. J'aurais dû mourir, un loup a trouvé bon de me faire revenir sous cette forme. »

Et s'il commence à l'accepter, ça n'a pas toujours été le cas. Surtout dans les premiers temps, surtout à l'appel de la lune et aux changements de corps qui se sont opérés dans la douleur pendant un long moment. Il n'a pas de meilleure explication à lui fournir, c'est rapide, concis mais, ça reste la vérité. Mais, au finale, ce n'est pas le plus important. Il y a ce nouveau hochement de tête quand elle parle de remercier les autres loups. Il va être là le problème. Rentrer pour dire qu'il n'a pas tué la vampire. Il aurait été n'importe qui dans cette meute, ça aurait posé moins de problème. Mais, bordel, il fallait que ce soit le bêta qui manque à la première règle qui consiste à tuer les vampires.

« Ils ne vont pas revenir. » C'est ce qu'il a demandé et, s'il n'est pas un alpha, il sait faire preuve d'une certaine autorité que ses yeux doré – sous forme de loup – aident à mettre en place. « Et si j'avais prévu de te tuer, Secilia, je ne serais pas sans vêtement devant toi. »

Il note, tout de même, le fait qu'elle parle de « essayer » de la tuer. Ça le fait sourire. Daniel n'est pas devin, il ne sait pas comment se finirait une confrontation entre eux d'eux mais, de toute évidence, personne n'aime s'engager dans un combat en pensant qu'il va être perdant.

« Problème auquel je vais vraiment devoir remédier. » C'est que ça le stress un peu de ne pas pouvoir utiliser ses mains comme il le veut. « Par contre, je vais probablement avoir un service à te demander. » Il penche légèrement la tête dans une moue, comme si ce qu'il prévoyait n'allait pas lui plaire... Pas à lui, en tout cas. « J'vais pas pouvoir rentrer sans une égratignure. »

A nikolaj, il dirait la vérité sur le fait qu'il n'a pas attaqué la vampire. Aux autres, il ne sait pas encore. Il n'est même pas certain que ce soit à lui de prendre la décision. Il verra avec l'alpha, la meilleure marche à suivre. Difficile de dire à des loups qu'il faut tuer des vampires et ne pas le faire soi-même.

« Parce que, la situation va être un peu délicate, vue la politique de la meute et la place que j'y occupe... » Ses yeux doré empêchent sa position d'être secrète, en tout cas pour ceux qui savent reconnaître ces colorations particulières.
☽  A S Y L  ☾

Revenir en haut Aller en bas
Ivana Gallo

avatar

Vampire • Clan du Centre



¤ AVATAR : Katie McGrath
¤ CRÉDITS : lilie + declan
¤ MESSAGES : 89
¤ POINTS : 33
¤ MULTIS : Joanne / Aslinn
¤ AGE : 34 ans
¤ ZONE LIBRE :
• Ex membre des ''Et Fratres Luminis"
• Chasseuse de Vampires



¤ GROUPE : Clan de Valentina Gianni
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 09/12/2017


MessageSujet: Re: We are monsters ft. Daniel Sam 14 Juil - 11:18


we are monsters ft. Daniel


C’est fou, quand on y pense, de voir ce qui arrive à certain d’entre eux. Ivana hallucine un peu. Si la nudité ne la dérange pas, voir Daniel en loup était bien plus étrange, presque dérangeant. À vrai dire, elle n’a rien contre les loups, ce sont en général eux qui en ont après elle. Stupide guerre loups contre vampires. Comme si les Vampires n’avaient pas assez d’emmerdes. Et tous deux sont bien placés pour le savoir. Eux, les anciens soldats de Dieu. Ce Dieu qui a visiblement décidé de reprendre le plein pouvoir sur ceux qui prêchent soit disant en son nom. Ivana croit toujours en lui et quelque part, c’est ce qui la raccroche a cette pseudo-humanité qu’elle n’a jamais réellement eu. Machine de guerre sans émotions, elle en a bien plus depuis qu’elle est de l’autre côté. Tout s’est amplifié depuis qu’elle est Vampire. Et elle se demande si pour Daniel c’est la même chose. Qu’éprouve-t-il maintenant qu’il est loup ? Au moins, sa haine pour les Vampires n’a pas eu à changer. Pas comme pour elle. Elle qui doit accepter d’être ce qu’elle est devenue. Lui, qui doit accepter d’être nu après ses transformations. Elle en aurait presque souri, la fille de la nuit, si elle n’était pas aussi méfiante. Pourtant, Daniel lui a déjà prouvé qu’il peut lui laisser la vie sauve. Il l’a déjà fait. Pourquoi changer maintenant ? Tous deux, même s’ils ne sont plus de la même race, sont dans la même merde. Tous deux surnaturels, tous deux ayant donc dû fuir les EFL. Est-il recherché lui aussi ? D’après ses mots, Ivana imagine que leurs supérieurs doivent le croire mort. Elle l’espère en tout cas. Pour qu’il n’ait pas à regarder derrière lui en permanence. Parce qu'elle, elle est suivie et ça il le sait.

Daniel confirme qu’il ne veut pas la tuer. Et elle le croit. Il n’a aucune raison de mentir et ne se sont jamais mentis en réalité. Lorsqu’il prononce son prénom, celui d’avant, un frisson semble lui parcourir l’échine. Ce prénom. Une simple identité par le passé. Elle aurait pu s’appeler Germaine qu’elle n’en aurait rien eu à foutre à cette époque. Mais maintenant qu’elle se fait appeler Ivana, elle le trouve beau son ancien prénom. Elle le regrette parfois. Ivana reste silencieuse pendant qu’il parle, gêné par le manque de vêtements, cachant sa virilité. Franchement, il serait resté la bite à l’air que ça ne l’aurait pas choqué. Pour elle, un corps reste un corps. Homme, femme, peu importe. Mais lui, visiblement, est mal à l’aise à se retrouver ainsi. Il faudra remédier à ce problème.

Par contre, ce qui l’étonne encore plus, c’est la demande qu’il fait. Le blesser ? Vraiment ? Ivana contrôle mal sa puissance, ses pouvoirs. Quand elle frappe, elle le fait réellement, pour blesser sévèrement, pour tuer. Elle ignore si elle pourra s’arrêter. Peut-être que l’odeur du sang de loup la dégouttera tellement, qu’elle y arrivera. Elle se console en pensant ainsi. Elle acquiesce sans pour autant accepter.

- Avant de te cogner, on va d’abord régler ton souci vestimentaire qu’elle dit, amusée, avant de s’éclipser rapidement.

Elle tend l’oreille la belle et croise un type complètement ivre, complètement seul aussi. Alors elle l’attire, dans ce cul-de-sac où elle a laissé Daniel.

- Whoua les trucs à trois s’pas mon déliré avec un mec !

Ivana roule des yeux.

- Ne t’inquiète pas, je ne vais pas le tuer dit-elle en s’adressant à Daniel, juste avant de plaquer le type contre un mur.

Son regard plonge dans celui de l’ivrogne. C’est qu’elle se concentre Ivana. Elle veut faire les choses bien. Comme Stellan lui a appris. Comme Valentina lui apprend encore. Elle sent ce moment précis où elle capte l’esprit, où l’hypnose s’impose.

- Tu vas filer ton pantalon, tes chaussures et ton t-shirt à mon ami. Et ensuite, tu vas oublier tout ça. Tu vas te rappeler de ta soirée, tu vas te rappeler t’être fait agresser. Mais tu oublies nos visages, nos voix, notre existence. D’accord ?

Il acquiesce et commence à se dévêtir, filant ses vêtements à Daniel. Ivana est fière d’elle, mais ne le montre pas. Elle détourne le regard, pour laisser un minimum d’intimité à son ancien partenaire. Finalement, c’est dans un caleçon Bob l’éponge totalement ridicule que le type dégage de la ruelle, complètement paumé. Plus tard, on apprendra qu’il s’est fait arrêter par la police pour atteinte à la pudeur et état d’ivresse.

- Maintenant, je pense qu’on peut parler plus sérieusement pas vrai ? Je ne connais pas le coin, y a-t-il un endroit où je pourrais être en sécurité sur tes terres ?

Parce que c’est ça Daniel, pas vrai ? Ces terres sont en partie les tiennes ? Tu as commandé ces loups, c’est que ta place est importante. Et si elle se souvient bien, Daniel avait le regard doré sous sa forme animale. Signe qu’il est un Bêta si elle se rappelle bien de ses leçons passées.

- Oh et… plus personne ne m’appelle Secilia maintenant. Je me fais appeler Ivana. Mais c’est comme tu veux.

Quelque part, elle s’en fout un peu. C’est comme il veut. Mais elle ne sait pas si Secilia existe encore au fond d’elle, tant elle a changé depuis l’année écoulée.

Lilie
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: We are monsters ft. Daniel

Revenir en haut Aller en bas
We are monsters ft. Daniel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Like a flower [Daniel]
» Daniel Elie demande un audit de sa gestion
» Daniel Edouard, boxe ayisyen, chanpyon WBA pwa mwayen latin/ameriken
» Invitation au voyage (Daniel)
» LOIN D'ÊTRE UNE FARCE LE CATHOLICISME ,UNE FORCE MORALE POUR DANIEL ROUZIER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moon's Spell :: BIENVENUE A LONDRES :: Le Nord de la Tamise-
Sauter vers: