RSS
RSS



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



''Moon's Spell'' s'inspire du roman ''Salem'' de Sandra Triname. Les autres sources sont diverses et variées.
Redécouvrez certaines races avec des manières de jeux exclusives qui pourront vous ravir. ''Moon's Spell'' cherche plusieurs
PV's très importants pour le développement du jeu. Personnages construits mais libres en plusieurs points, ils ont tous des
liens entre eux. N'hésitez pas, inscrivez vous !




Nouveautés les hommes en noirs sont de retour
Soldats d'une unité secrète, qui sont-ils réellement ? Quels sont leurs buts ?
Venez les découvrir !
L'annexe du groupe & les PV's du groupe



Partagez|

One Touch and I Ignite.. ❅ ASHANTI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Silke Nilsdóttir

avatar

Vampire



¤ AVATAR : Madelaine Petsch
¤ CRÉDITS : Nympheas
¤ MESSAGES : 122
¤ POINTS : 18
¤ MULTIS : Gwendolyn
¤ AGE : 603 ans; dix-huit en apparence
¤ ZONE LIBRE :
Vampire VEGAN.
FicheLiensChrono
BABY DOLL.

Dispo rp: 2/4
¤ GROUPE : Vampire
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 29/04/2018


MessageSujet: One Touch and I Ignite.. ❅ ASHANTI Sam 16 Juin - 22:17

One Touch and I Ignite.
SILKE & ASHANTI
A part of your life it can take away
Just like the blood running through your veins.



Deux semaines de pur plaisir qui faisait croire que la vampire avait pris la meilleure des décisions en venant s’installer à Londres avec sa troupe. Eux aussi avaient l’air de bien s’y faire, ils tentaient tous de trouver une voie qui les intéressait, pour avoir un emploi. L’argent n’avait jamais été le problème, pas après plus de 600 ans à vivre. Silke s’était toujours arrangée pour ce qu’ils ne manquent jamais de rien. Ce n’était pas comme s’ils avaient envie de se payer des restaurants à 1000 euros par repas, ils sauvaient au moins là-dessus. Ils préféraient tous voyager à la base, passer des nuits dans des hôtels chics ou des manoirs abandonnés. Ils n’étaient franchement pas difficiles et c’était ce qu’elle aimait d’eux. Ils se contentaient de peu, n’exigeaient aucun palace. Ce qui comptait, c’était qu’ils soient tous ensemble et qu’ils aient une vie relativement « belle ». Ici, dans le grand penthouse d'un hôtel qu’ils louaient à eux quatre, ils ne se plaignaient pas de l’espace. Ils vivaient tous dans deux chambre, laissant d’autres inoccupées dans l’hôtel parce qu’ils ne dormaient jamais seuls. Que ce soit Silke avec Caleb, Avalon et Robyn. Et les meilleurs moments, c’était quand ils étaient les quatre ensemble dans leur lit king. La vampire savait néanmoins que ses Infants souffraient de ses départs constants. Elle passait beaucoup de temps à la fondation Ivanov à aider de jeunes vampires et ils se sentaient désormais délaissés. Silke tentait vraiment de partager son temps au mieux et leur offrir toute l’attention qu’ils désiraient, mais ça n’était pas évident.

Elle devait parfois confronter leur jalousie évidente, sans qu’ils ne lui en parlent jamais. Elle pouvait le lire dans leurs yeux, ça paraissait sans qu’ils n’osent défier Silke. Voilà pourquoi elle leur ordonnait de trouver chacun un emploi ou une occupation pendant qu’elle n’était pas là, pour s’assurer qu’ils n’aient pas trop de temps à ressasser de mauvaises pensées. La femme aux cheveux de feux est justement en train d’observer la lune et de ressasser les derniers évènments depuis leur arrivée à Londres. De manière générale, Silke ne traine pas beaucoup en dehors de l’orphelinat sans son trio attitré. Elle rentre rapidement et s’occupe de ses Infants. Pas ce soir, elle devrait déjà être rentée, ils devaient aller chasser cette nuit et elle savait déjà qu’ils seraient impatients de la voir revenir au penthouse. Elle a besoin d’un bref moment pour penser, tout simplement. Elle veut ce qu’il y a de mieux pour son clan et elle se demande si elle ne devra pas choisir un clan envers qui s’associer un jour. Si la protection était mieux entourée, si son clan en bénifierait. Elle n’en savait encore trop rien. Resterait-elle assez longtemps à Londres pour que cela vaille la peine? Est-ce qu’elle supporterait d’avoir un roi en haut d’elle? Certes, la vampire n’en avait jamais eu pour le pouvoir à proprement parlé, cela aurait été trop facile à obtenir par son âge, sa force et ses talents. Disons seulement qu’elle appréciait être en mesure de prendre ses propres décisions, ce qu’elle redoutait si elle devait écouter une autre personne, peu importe qui c’était.

Elle aurait encore besoin de temps pour y penser, disons que la patience lui était venu avec ses six cents ans d’existence. La brise fait bouger ses cheveux légèrement frisé et quand elle décide qu’il est temps de rentrer, une odeur est amenée par le vent. Elle n’arrive pas à croire ce qu’elle hume alors, étant portée par le passé. Cet odeur, elle ne pourrait jamais l’oublier. Peu importait le corps dans lequel elle avait vécu, il y avait toujours ce parfum qui arrivait à la faire frissonner. Au lieu de courir. De s’échapper. De profiter du moment de réalisation et de quitter Londres pour éviter la tentation. Elle procède à vive allure, la vampire. Vers l’odeur. Vers elle. Elle sait qu’elle est passée ici il y a quelque temps, l’odeur est plus ou moins fraiche, mais plus elle se rapproche et plus elle sait qu’elle ne l’échappera pas. En moins de deux, elle est entrée dans le bar Le Lux, qu’elle visite si souvent déjà. Son corps s’arrête à quelques millimètres du sien à une vitesse autant phénoménale que d’habitude. Elle sent la chaleur se propager dans son corps tout entier quand ses prunelles croisent celles ambrées de la sorcière. « Abena. » Qu’elle dit, simplement. Elle sait qu’elle ne portera pas le même nom, mais elles se connaissent déjà toutes les deux. Et cette fois, elle porte la copie exacte du corps de celle qui l’a si fortement inspirée des siècles auparavant. Son visage qui s’adoucit, après toute cette surprise de la retrouver en moins de deux. Et son expression qui change aussi vite, sa main s’enlevant de la joue de la sorcière aussi vite qu’elle s’y était placée. Et tout ça, depuis cette brise, quelques secondes à peine s’étaient écroulées. Silke ne devait pas être ici. Elle ne pouvait pas la confronter, car elle était une de ses faiblesses .


Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Ashanti Baratte

avatar

Sorcière • Ether



¤ AVATAR : Zoe Kravitz
¤ CRÉDITS : lilie + swan
¤ MESSAGES : 145
¤ POINTS : 36
¤ MULTIS : Joanne ☿ Charlie ☿ Ivana ☿ Vassily
¤ AGE : 34 ans
¤ ZONE LIBRE :
In Tenebris
☿ Reine des 'In Tenebris', représentante auto-proclamée du Seigneur des Ténèbres.
fiche - Pré-liens - Liens - Chrono

¤ GROUPE : In Tenebris
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 10/06/2018


MessageSujet: Re: One Touch and I Ignite.. ❅ ASHANTI Dim 17 Juin - 9:36

what a wicked
game to play

The world was on fire and no one could save me but you. It's strange what desire will make foolish people do. I'd never dreamed that I'd meet somebody like you. And I'd never dreamed that I'd lose somebody like you.


- Abena, où vas-tu à cette heure ? Si la Maîtresse Osborne te voit, tu sais qu’elle ne serait pas contente !
Mère, tu sais bien qu’il ne me reste plus beaucoup de temps à vivre, que d’ici peu mes prophéties arriveront et mon corps brûlera dans les flammes de l’Enfer. Alors j’ai besoin de la voir encore.

Abena s’éclipsa, capuche sur la tête, dans les ruelles sombres de la ville. Dans les bois, là où personne ne pouvait trouver sa cabane, elle avait donné rendez-vous à celle qu’elle chérissait. Rares étaient les personnes qui parvenaient à faire naître de vraies émotions dans son cœur noircit par les ténèbres. Mais Silke était parfaite, c’était ainsi. Vampire et Sorcière furent réunies, une dernière fois peut-être. Le sort d’Abena était scellé, elle le savait, bien que tous s’y refusaient.


☿ ☿ ☿ ☿

Les yeux révulsés, allongée dans son lit, Ashanti observe les visions de ce passé qui lui appartient. La vision finie par changer, arrivant à une époque bien plus proche ou plutôt plus lointaine. Une vision du futur, comme elle est souvent capable d’en avoir. À nouveau, c’est le visage de cette Vampire qui se montre, toujours si belle, toujours si rousse. Et, dans son état particulier, Ashanti sent son cœur qui accélère sa course, juste en la voyant. Il y a quelque chose entre cette femme et Abena. Quelque chose de fort, qui malgré les années et les vies, subsiste au creux de son âme maudite. Si elle a déjà cherché à contacter Silke, Ashanti est toujours confrontée à des échecs. Comme si l’immortelle n’avait cessé de la fuir, elle et leur passé. Il y a pourtant Abena qui pousse, face à cette vision. Et lorsque les yeux cessent de se révulser, que le corps d’Ashanti se mouve lentement sur les draps, Abena est là, nerveuse, impatiente. L’esprit et la vivante se ressemblent, trait pour trait. Une nécromancienne pourrait en perdre la tête tant, la ressemblance est évidente. Elle est à Londres Ashanti. Retrouve-la pour moi. Le sourire d’Ashanti étire ses lèvres sèches. Elle ne dit mot, mettant à mal la patience de son ancêtre. Dehors, le soleil est déjà bien levé. Quittant sa chambre, la Reine rejoint la pièce principale de cette petite aile privée qu’elle s’est octroyée, pour elle et sa fille. Imani est là, café à la main, journal sur la table. La mère baise le sommet du crâne de son enfant devenue femme. Que cherches-tu dans ce monde futile mon enfant ? La fille lève les yeux ciel, mais le regrette aussitôt, tant le regard de sa mère suffit à l’effrayer. Alors elle s’excuse la gamine, embrasse sa mère, s’accroche à ses hanches, posant sa joue sur son ventre plat. Elle attend son pardon, la jalousie rongeant ses tripes. Parce qu’elle sait que sa mère a passé la nuit avec quelqu’un et que cela arrivera encore. Quand passerons-nous une soirée rien que nous deux Mère ? Vous me manquez cruellement. Les mains caressent la chevelure de l’enfant qui n’en est plus une. À dix-huit ans, Imani est une femme. Pourtant Ashanti ne la sent pas encore prête à accomplir ses devoirs de Princesse. Alors elle lui laisse le temps. Bientôt, c’est promis. Mais pas cette nuit, j’ai des affaires à régler. Demain, d’accord ? Nous irons faire du shopping, dîner au restaurant. Nous irons faire tout ce que tu voudras. Car ton bonheur est tout ce qui m’importe, dit-elle en relevant le visage de sa vie, lui caressant doucement la joue.

Mère et fille se sont installées dans une immense demeure, un ancien hôtel devenu privé. Un lieu habité par une fille Osborne, celles qu’Ashanti tue. Le clan Osborne de Londres a été anéanti et le règne de cette famille maudite est presque terminé, pour de bon. Et cela ne peut que mettre Ashanti en joie. Depuis début avril, bien des choses se sont passées et la Reine n’a pas donné assez de temps et d’amour à sa progéniture, c’est vrai, elle en a conscience. Il est temps pour elles de se retrouver. Mais pas ce soir, car l’avenir est proche et la vision du futur l’est tout autant. Ashanti a, cette nuit, rendez-vous avec son passé.

☿ ☿ ☿ ☿

Ses pas foulent les rues de Londres. Ashanti sait où aller, où passer, guidée par cette vision bien encrée dans son crâne. Son parfum se diffuse, ici et là avant de rejoindre un bar fréquenté par du beau monde. Toutes races présentes, mais surtout des Vampires. Ashanti les aime, ils sont sanguinaires et n’ont pas peur de la noirceur qui les habite. De dignes représentants du Seigneur. Elle boit, un ou deux verres, elle discute et fait des rencontres. Ashanti attend, impatiente de la revoir, de la rencontrer. Difficile de savoir qui est la plus impatiente, la Reine ou Abena ? Ashanti a l’impression de connaître Silke, de tout savoir d’elle, de pouvoir dessiner son corps sans pour autant avoir déjà personnellement goûté au parfum de ses lèvres… C’est Abena qui lui partage ses souvenirs, ses émotions, ses sensations. C’est grisant et perturbant à la fois. Mais la patience n’est pas toujours le fort de la Reine. Elle se mouve dans le bar, le corps moulé dans sa tenue d’un blanc trop pur pour elle.

Et soudain elle est là, face à elle, si proche qu’elle pourrait en sentir la froideur de sa peau. Elle est là, Silke, comme dans les souvenirs d’Abena, comme dans les visions que la Reine a eu le jour même. L’Immortelle semble perturbée, comme si elle a vu un fantôme. C’est l’effet que fait Ashanti face à ceux qui ont eu la chance, ou le malheur, de connaître Abena durant son existence. C’est d’ailleurs le prénom de l’ancêtre que Silke prononce, preuve qu’elle ne l’a pas oublié. Ashanti apprécie la froideur de la main portée à sa joue, rafraîchissant la chaleur qui envahit son corps. Et elle sourit, ses lippes s’étirant lentement. SilkeSilke. Les deux Sorcières murmurent, en même temps, d’une même voix, identique, se confondant. Abena est heureuse de voir que tu ne l’a pas oublié. Et j’en suis heureuse moi aussi. Nous t’avons attendu, tu sais, nous t’avons cherché. La main d’Ashanti se lève, doucement, pour caresser la peau blanche de la joue qui se love dans sa paume. Sans prévenir, elle pose ses lèvres sur celles de l’immortelle. Un baiser chaste, pour goûter à ses lèvres dont le parfum est bien celui de ses souvenirs. Je suis Ashanti, digne héritière de feu-Abena. J’aimerais beaucoup te parler… Acceptes-tu de boire un verre en ma compagnie ? Ashanti a ce charisme, plus puissant que celui d’Abena à son époque. Car Ashanti se sent plus forte, plus sûre que la Sorcière qui a fini en cendres sur le bûcher de la petite ville proche de Salem. La Reine attrape la main de l’immortelle, pour l’attirer à sa suite, pour s’installer sur l’une des banquettes du bar. Personne ne les observe, le monde ne s’occupe pas d’elles. En passant, Ashanti alerte une serveuse et réclame une bouteille de champagne. Des bulles pour célébrer le retour de l’Immortelle, pour fêter les retrouvailles tant attendues. J’imagine que tu dois avoir des questions ? La voix est presque douce lorsque la Reine s’installe, croisant ses jambes avec grâce, le regard encré dans celui de l’ancienne amante.


CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR SWAN
Revenir en haut Aller en bas
Silke Nilsdóttir

avatar

Vampire



¤ AVATAR : Madelaine Petsch
¤ CRÉDITS : Nympheas
¤ MESSAGES : 122
¤ POINTS : 18
¤ MULTIS : Gwendolyn
¤ AGE : 603 ans; dix-huit en apparence
¤ ZONE LIBRE :
Vampire VEGAN.
FicheLiensChrono
BABY DOLL.

Dispo rp: 2/4
¤ GROUPE : Vampire
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 29/04/2018


MessageSujet: Re: One Touch and I Ignite.. ❅ ASHANTI Dim 24 Juin - 20:59

One Touch and I Ignite.
SILKE & ASHANTI
A part of your life it can take away
Just like the blood running through your veins.



Six cent ans d’existence, c’est long. On en traverse des époques. Des siècles, des milliers de visages qui meurent de vieillesse avant qu’aucune ride n’apparaisse sur les siens. Son cœur brisé autant de fois par l’attachement causé à ces mortels, des amis, des connaissances, des amours. Elle pouvait compter ses amis encore vivants sur ses dix doigts, ce qui était peu pour un vampire aussi âgé qu’elle. Ou l’inverse était impressionnant, parce que les années amenaient leurs lots de malheurs et de morts. Que Silke ait décidé de venir s’installer à Londres impliquait diverses décisions et l’une d’entre elle restait cette nouveauté du monde entier. Qu’on connaisse l’existence des surnaturels, ce qui était franchement excitant. Il semblerait aussi que cette ville soit un puits à souvenirs. Avec Vassily, Viviane, Alaric et maintenant, Abena. La subtilité restait dans le fait que cette femme qui se trouvait désormais devant elle, dans ce bar, n’était pas celle qu’elle avait connue au quinzième siècle. Cette sorcière qui avait attiré son attention lors des procès de Salem. Toutes ses femmes avaient marqué la vampire et elle en avait aidé quelques-unes à s’en sortir. À cette époque, son cœur était encore lourd de la perte de Vassily, ce qui l’avait poussé à s’attacher davantage à la créature impressionnante qu’était Abena. Elle aurait tout donné pour pouvoir la sauver, au lieu de quoi son cœur saigna quand elle fut brûlée au bûcher. Leur histoire était bien plus grande que ce qu’elles éprouvaient l’une pour l’autre. Elle avait dû user de tout son charme, de ses paroles, de son corps collé au sien pour la convaincre de ne pas intervenir. La seule raison qui expliqua qu’elle décida d’écouter ses demandes, c’était la promesse d’un autre avenir. Par des réincarnations, elles pourraient vivre ensemble encore plus longtemps qu’avec la seule essence d’Abena.

Elle l’a revu les deux autres fois, parce qu’il ne suffisait que les souvenirs d’Abena reviennent à ses réincarnations pour qu’elle lance un appel à Silke. Tout avait toujours été parfait entre elles, un peu comme ça l’avait été avec Vassily, mais à différente échelle. Elles étaient cruelles, sanguinaires. Elles étaient faites pour S’entendre… jusqu’à ce que la vampire décide de changer du tout au tout. De ne tuer qu’à de très, très rares exceptions des humains. Et même pas pour se nourrir, mais pour protéger uniquement depuis maintenant 69 ans. Sa troupe l’avait changée, Caleb surtout, qui lui rappelait son premier amour. Tout aurait pu être différent, elle en était certaine. Si par exemple, Abena était revenue plus tôt, sa simple présence aurait pu l’empêcher de s’entourer de ses Infants. Elle avait changé maintenant, tellement que c’était la première fois depuis tous ces siècles qu’elle n’avait pas répondu à l’appel d’Abena, qui se prénommait maintenant Ashanti. À la découvrir, là, dans ce bar, elle se disait que Silke avait eu la meilleure idée. Elle lui ressemblait tellement, elle n’en croyait simplement pas ses yeux. Son cœur était faible, plus que pouvaient l’être ses intentions et elle sentait déjà qu’elle faiblissait. Quand elle souffle son prénom, son corps entier est parcouru de frisson. Elle ne lui ressemble pas seulement, elle a exactement la même voix. Une douleur doit se lire sur ses traits, quand elle continue de la fixer comme si elle lisait dans son âme. Qu’elle aimerait avoir encore assez la force de pouvoir prendre les jambes à son cou, pendant qu’il était encore temps. « Je sais… » Elle a senti la présence d’Ashanti, d’Abena, à maintes reprises il y quelques années. Mais elles avaient fini par comprendre le message, ou c’est du moins ce que la vampire espérait.

En réalité, elle s’attendait à ce qu’elle lève son ton. Qu’elle lui hurle dessus. Qu’elle lui fasse pendre l’enfer à son visage, par le simple fait qu’elle l’avait ignorée. C’était ce qu’elle méritait, pour les sentiments qu’elles s’étaient promis par le passé. Au lieu de cela, elle ne bouge pas d’un poil quand la sorcière se rapproche d’elle pour l’embrasser, signe qu’elle lui pardonnait, sans le lui avouer. Hélas, Silke la connaissait trop bien, elle espérait seulement qu’elle était encore honnête avec elle.  « Je ne peux évidemment pas refuser une telle demande, ravie de t voir enfin, Ashanti. » Elle essaie du mieux qu’elle peut de lui sourire, de ne pas paraître étrange. Elle sait que c’est raté, car elle peut déjà sentir la honte sortir de ses pores. Qu’elle aurait voulu être assez forte pour répondre à son appel. Pour pouvoir la confronter par le passé et tente de lui expliquer son nouveau mode de vie, au lieu de quoi elle s’était terrée dans une grotte. Comme si elle savait qu’il ne lui aurait suffi que d’un regard, pour qu’elle oublie tout le reste. Elles s’en vont s’assoir plus loin et Ashanti se munit d’une bouteille de champagne, comme pour célébrer les temps perdus. Elle est inquiète, la vampire, comme si elle s’attendait encore à ce que la cruelle Abena sorte d’un moment à l’autre. « À vraie dire, j’aurais cru que c’était l’inverse. » Laquelle des deux avait lâchée l’autre, après tout? C’était Ashanti qui devait se demander pourquoi elle n’avait pas répondu à l’appel, non? Mais comme pour éviter l’inévitable, elle pose une question des plus anodines qui soit, pour tout ce qu’elles ont vécu ensemble. « Ça fait trop longtemps, comment vas-tu? » Elle tente d’amoindrir la stupidité de sa question en entremêlant ses doigts au sien, sur la table, tandis que de l’autre main elle boit une gorgée de champagne.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Ashanti Baratte

avatar

Sorcière • Ether



¤ AVATAR : Zoe Kravitz
¤ CRÉDITS : lilie + swan
¤ MESSAGES : 145
¤ POINTS : 36
¤ MULTIS : Joanne ☿ Charlie ☿ Ivana ☿ Vassily
¤ AGE : 34 ans
¤ ZONE LIBRE :
In Tenebris
☿ Reine des 'In Tenebris', représentante auto-proclamée du Seigneur des Ténèbres.
fiche - Pré-liens - Liens - Chrono

¤ GROUPE : In Tenebris
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 10/06/2018


MessageSujet: Re: One Touch and I Ignite.. ❅ ASHANTI Sam 30 Juin - 9:08

what a wicked
game to play

The world was on fire and no one could save me but you. It's strange what desire will make foolish people do. I'd never dreamed that I'd meet somebody like you. And I'd never dreamed that I'd lose somebody like you.


Abena avait été une nécromancienne puissante. Ses soit disant prophéties lui venaient des esprits qu’elle côtoyait au quotidien. Était-ce vrai ou de la folie ? Aucune idée. Peu importe à vrai dire, car elle a eu raison. La mort est venue l’attraper, la cueillir pour l’enlever de son voile sombre et la conduire auprès du Maître des Enfers. D’après ses dires, elle a pu le côtoyer entre chaque réincarnation. Grand privilège qui lui est réservé pour tout ce qu’elle a entrepris pour lui. Pour que son règne soit. Certains diront que le cas Abena relève de la psychiatrie et que sa folie est réelle. Mais comment pouvoir prétendre ça lorsque l’on sait que les créatures surnaturelles existent et qu’elles ont, soit disant, été créées par des Dieux ? Car telles sont les légendes. En réalité, Ashanti pense, parfois, que Dieu et le Maître des Enfers ne forment qu’un. Car, quel Dieu pourrait créer de telles créatures capables de tuer ces pauvres humains ? Quel Dieu prendrait le risque de voir ses enfants se faire tuer ou s’entre-tuer ? Les pensées d’Ashanti dépassent largement celles d’Abena et ses espoirs aussi, ses ambitions surtout. Ceux qui ont eu la chance de pouvoir fréquenter la première Baratte et la dernière peuvent facilement comparer les deux. Car au-delà de la ressemblance physique, vocale, il y a une réelle différence dans la manière d’être. Abena avait été une esclave, non soumise, il est vrai, mais peu libre de ses mouvements. Ashanti a toute la liberté du monde. Elle a le temps aussi, persuadée que le Maître lui offrira, à elle et aux siens, l’immortalité, lorsqu’il foulera la Terre de ses pieds. Mais en attendant ce jour béni, Ashanti doit retrouver les plus fidèles alliés d’Abena. Ceux qui lui avaient juré fidélité et amour. Ceux qui avaient su voir au-delà des apparences d’esclave et au-delà de la folie qui brillait dans son regard noir… Ceux qui avaient attendu la digne héritière de son sang. Ashanti. Silke est l’une de ces personnes. Malheureusement, elle n’a cessé de la fuir, ne répondant pas à l’appel de la chair et de l’amour. Un amour qu’Ashanti parvient à ressentir à travers les émotions de son ancêtre qui habite son âme. Elle partage avec elle tout ce qu’elles ont pu vivre et éprouver. Si Abena avait réellement été capable d’amour, alors ce qu’elle a pu ressentir pour la Vampire s’en approchait terriblement. Abena a donc souvent été déçue, triste et en colère. Chose qu’Ashanti peut comprendre, mais qu’elle n’a jamais accepté comme étant ses émotions. Ashanti ne hurle pas. Elle n’en a que rarement besoin. Elle n’est pas en colère, loin de là. Elle s’amuse. Elle est curieuse et apprécie d’observer le trouble dans le regard de Silke. Tout comme elle apprécie de sentir sa main froide, légèrement tremblante. L’effet d’Abena est toujours présent en elle. Et Ashanti trouve ça fou, après toutes ces années. Elle sait aussi que malgré son âge et certainement sa force, Silke se sent honteuse. Du moins, c’est ce qu’elle sent à travers les énergies qui se dégagent de l’Immortelle. Et c’est plaisant pour la Reine qui aime faire effet.

Le champagne est versé dans les coupes des deux femmes. L’inquiétude crispe légèrement les traits du beau visage de la flamboyante dont Ashanti n’a toujours pas lâché la main. Elle veut rester connectée. Elle est toujours aussi belle. C’est Abena qui murmure à l’oreille d’Ashanti. Et la Reine peut sentir la jalousie de son ancêtre, la colère et tout un tas d’autres émotions. Parce qu’elle aurait aimé être à la place d’Ashanti, tenir elle-même la main de Silke. Mais elle est morte. Et mentalement, Ashanti ne se gêne pas pour le lui rappeler. Ashanti se réjouit de tout ça, elle s’amuse de la situation. Elle s’amuse aussi de cette question, banale, qui lui est posée. Comme si elle et Silke se connaissaient réellement. Alors que non. Ashanti connaît Silke, elle connaît ce passé commun avec ses propres ancêtres. Mais elle ne sait rien de sa vie sans elle. Et Silke, à l’inverse, ne sait que des choses sur Abena. Elle ne sait rien d’Ashanti, de son réel caractère, de ses réelles ambitions. Et les doigts se touchent, se caressent, s’entremêlent, comme deux vieilles amies, ou deux amantes. Puis le champagne coule dans leurs gorges, abreuve leurs gosiers, chatouille leurs palais de ses bulles délicates. Je vais bien. Toujours, dit-elle en reposant sa coupe sur la table, prenant également celle de Silke pour débarrasser leurs mains, pour les saisir. Abena est très… Très en colère, tu sais. Elle est ici d’ailleurs et nous observe. Je peux sentir sa colère, sa jalousie, son amour… Je sais tout ce que vous avez vécu. Je sais les promesses qui ont été faites. Le regard se plante dans celui de l’immortel, fort, puissant. Je ne suis pas elle. Je ne te forcerai pas à m’aimer ou à me servir. Mais Silke… En son nom, je me dois de te demander pourquoi. Pourquoi tu as préféré nous fuir, ne pas donner de tes nouvelles. Pourquoi tu as fait la morte alors que tu es bel et bien vivante et que je sens ton corps vibrer en ma présence. Pourquoi tu m’as abandonné… Alors que tu avais juré d’être là. Un sourcil de hausse avant d’ajouter. Elle ne peut pas te faire de mal et tu as de la chance, je ne suis pas nécromancienne. Mais, bien plus qu’elle, je déteste qu’on se moque de moi, qu’on me trahisse, qu’on me mente. Alors Silke j’exige la vérité, en mémoire des nuits torrides que tu as pu passer avec Abena... À cet instant, Ashanti se penche à l’oreille de l’immortelle, frôlant sa joue de ses lèvres et murmure Parce que avouons le, vos deux corps ensemble étaient parfaitement divin, je l’envie...

Ashanti relâche les mains de l’immortelle et s’empare, comme si de rien était, de sa coupe de champagne. Un sourire étire ses lèvres qu’elle humecte avant de prendre une gorgée d’alcool, son regard à nouveau rivé sur la belle rousse.


CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR SWAN
Revenir en haut Aller en bas
Silke Nilsdóttir

avatar

Vampire



¤ AVATAR : Madelaine Petsch
¤ CRÉDITS : Nympheas
¤ MESSAGES : 122
¤ POINTS : 18
¤ MULTIS : Gwendolyn
¤ AGE : 603 ans; dix-huit en apparence
¤ ZONE LIBRE :
Vampire VEGAN.
FicheLiensChrono
BABY DOLL.

Dispo rp: 2/4
¤ GROUPE : Vampire
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 29/04/2018


MessageSujet: Re: One Touch and I Ignite.. ❅ ASHANTI Sam 21 Juil - 19:15

One Touch and I Ignite.
SILKE & ASHANTI
A part of your life it can take away
Just like the blood running through your veins.



Ce n’était pas le genre de questions que Silke aurait dû poser à Abena. Pas après tout ce qu’elles avaient vécu à travers ses réincarnations. Elle avait été là les deux premières fois, mais cette nouvelle sorcière qui lui faisait face était différente. Comme si la vampire savait que c’était sa forme ultime, désormais qu’elle la voyait. Elle sût automatiquement qu’elle avait bien fait de ne pas revenir la voir quand elle l’avait cherchée au départ. Elle aurait sombré facilement. Elle serait encore à ses côtés depuis quelques années déjà et elle tuerait comme autrefois. Ce qu’elle ne voulait plus, ce nouveau mode de vie la convenait et il était assez difficile pour elle d’avouer qu’il ne lui suffirait sans doute qu’une goutte de sang de trop pour sombrer à nouveau. Certes, ce n’était pas comme si elle avait vécu une vie parfaite pendant les 69 dernières années. Elle en avait quand même tué, des humains qui étaient des criminels, des ordures de bas étages. Mais elle n’avait pas bu leur sang. C’était une fierté à son âge de changer de régime alimentaire. Cela lui donnait moins de force, moins d’énergie qu’elle méritait alors qu’elle était dans la force de l’âge. Elle s’en convenait, surtout en compagnie de Robyn, Avalon et Caleb.

La honte qui paraissait sur ses traits était faible comparativement en son for intérieur, elle savait qu’elle devrait s’excuser pour son absence. Elle devrait aussi leur faire comprendre, à Ashanti et à Abena, qu’elle ne pourrait pas être là pour elles. Pas comme elle avait juré par le passé, pas comme Abena le souhaiterait. Son cœur en mille miettes, elle observait intensément Ashanti qui ressemblait tant à celle qu’elle avait aimé la première fois. Car oui, le cœur de la vampire avait battu pour la sorcière, d’une manière différente qu’il pouvait le faire pour Caleb, voire pour Vassily. Abena avait toujours été celle qui était interdite. Cet amour qu’on vit à intervalle irrégulier. Celui qu’elle devait camoufler la plupart du temps puisqu’elle n’était pas immortelle comme elle. Un amour à différentes époques d’un temps qui lui faisait encore frissonner. Leur amour était plus spirituel, pour avoir traversé autant de temps que pouvait être fusionnel celui de Vassily. En fin de compte, la vampire aimait trois personnes en même temps, c’était trop pour un seul cœur. Elles ont leurs doigts entrecroisés, la rousse attend les mots de la sorcière pour savoir où elles en sont. Chaque syllabe, chaque intonation lui donne l’impression qu’elle va exploser. Elle retient les larmes de couler de son visage tant ce qu’elle lui dit la touche. Elle n’était plus comme avant. Elle avait souvent cru qu’elle était plus forte, puisqu’elle résistait à l’envie du sang. Mais c’était peut-être le contraire, la Silke d’autrefois n’aurais jamais eu honte, ni n’aurait hésité avant de rejoindre Abena.

« Elle a tout le droit d’être en colère, j’aurais compris si vous aviez décidé de ne pas m’aborder. Je ne suis plus comme auparavant, je ne suis plus la même Silke qui a fait cette promesse à Abena. Je vis autrement, avec trois autres vampires que j’ai transformés. Le dernier, Caleb, nous a fait changé notre mode de vie. Je n’ai pas bu une seule goutte de sang depuis soixante-neuf ans. » Elle laisse échapper un long soupire, prend une gorgée de plus de champagne pour se donner du courage qui lui manque déjà tant. « J’aurais dû répondre à ton appel. Au moins pour faire face à la vérité. Sauf que, cette vérité me  fait trop peur. Je sais que si j’étais venue te voir, j’aurais sombré à nouveau dans ce passé de cruauté et de violence. Il n’aurait suffit qu’u baiser, qu’un regard pour que tu me convainques. » Elle se mord l’intérieur de sa joue. Quand elle se remémore leur nuits passées ensemble, elle ferme les yeux un instant, comme pour savourer ses souvenirs. « Je pense toujours à Abena. Je l’aime toujours. » Ses prunelles qui s’ancrent dans celle de la sorcière, comme pour faire comprendre que ce qu’elle ressent est toujours aussi fort qu’auparavant. « J’aurais aimé être assez forte pour venir vous voir, j’espère l’être assez aujourd’hui. » Puisqu’elle ne voulait plus l’éviter. Mais surtout, elle voulait être assez forte pour pouvoir lui dire non si elle lui demandait de tuer comme auparavant. Seul le temps nous le dirait…

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Ashanti Baratte

avatar

Sorcière • Ether



¤ AVATAR : Zoe Kravitz
¤ CRÉDITS : lilie + swan
¤ MESSAGES : 145
¤ POINTS : 36
¤ MULTIS : Joanne ☿ Charlie ☿ Ivana ☿ Vassily
¤ AGE : 34 ans
¤ ZONE LIBRE :
In Tenebris
☿ Reine des 'In Tenebris', représentante auto-proclamée du Seigneur des Ténèbres.
fiche - Pré-liens - Liens - Chrono

¤ GROUPE : In Tenebris
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 10/06/2018


MessageSujet: Re: One Touch and I Ignite.. ❅ ASHANTI Dim 22 Juil - 18:59

what a wicked
game to play

The world was on fire and no one could save me but you. It's strange what desire will make foolish people do. I'd never dreamed that I'd meet somebody like you. And I'd never dreamed that I'd lose somebody like you.


Ce qu’Ashanti aime par-dessus tout, c’est de sentir cet effet qu’elle procure aux autres. Certains sont nerveux en sa présence, déroutés et effrayés par la noirceur évidente de la Sorcière et pas son sombre charisme. D’autres sont plus excités, intrigués par cette femme au visage presque enfantin, aux formes féminines peu développées, mais à la puissance évidente. Quoi qu’il en soit, il est bien difficile d’être indifférent face à elle. Et c’est ce qu’elle aime. Elle se délecte de chaque particule d’énergie qui circule en chacun, de chaque vibrance, de chaque filament fébrile qui ondule à son contact. Et nul doute que Silke est fébrile. Son énergie est délicieuse, à la voir nerveuse et excitée. A-t-elle peur ? Ashanti en mettrait sa main à couper en disant que oui, l’Immortelle pourtant bien plus âgée qu’elle a peur de ce que la Sorcière peut lui dire ou lui faire. Pourtant elle n’est plus la nécromancienne que la rousse a connu, capable de manipuler les morts tels des marionnettes dont elle tiendrait les fils entre ses doigts fins. Elle n’en reste pas moins effrayante et imprévisible. La belle à la peau sombre est cependant bien calme. Trop peut-être au goût d’Abena qui s’excite comme une pucelle et qui s’énerve comme une diablesse. Les émotions de la défunte sont fortes, nombreuses, incontrôlables et Ashanti prend la mesure de l’importance de cette relation passée. Si elle avait déjà saisi la chose, elle comprend aujourd’hui à quel point ces deux femmes étaient importantes l’une pour l’autre. Ashanti ressent les choses. Si elle n’éprouve pas réellement d’amour pour Silke, elle ressent celui d’Abena. Si tant est qu’il s’agit bien d’amour. Car il faut bien avouer qu’Ashanti n’y connaît pas grand-chose en matières de sentiments. Elle sait qu’elle aime sa fille, mais l’aime-t-elle convenablement ? Elle n’en a aucune idée. Elle sait également qu’elle tient terriblement à Kali. Mais qu’est-ce donc comme attachement ? Impossible à définir. Ashanti n’a pas été créée pour aimer comme le commun des mortelles. Elle a été créée pour régner. Et Silke avait juré d’être là pour ça. Pour l’accompagner dans cette vie. Et celle-ci est la plus importante de toute. L’ultime, certainement. Abena ne peut donc qu’être déçue de cet abandon, qu’elle prend presque pour un affront, pour une trahison aussi. Il faut dire qu’Abena et Ashanti partage ce caractère en commun, refuse le mensonge et la trahison. Mais puisque Silke est si particulière et compte réellement pour Abena, Ashanti accepte de lui laisser une chance. De toute manière, Ashanti ne la forcera pas. Elle n’en aura pas besoin, elle en est persuadée. Parce qu’elle sent cet amour vibrer tout autour de l’immortelle, elle sent le désire et l’envie. Elle sent la peur aussi.

Silke finit par prendre la parole alors que, jambes croisées, Ashanti boit le champagne dont les bulles viennent chatouiller son palais délicat. Elle tend l’oreille et écoute calmement, analyse les traits de la rousse pour y lire le mensonge qui ne vient pas. Silke se livre comme si elle s’arrachait le cœur pour le déposant, sanguinolent, sur la petite table basse. Elle explique, la belle, qu’elle a refait sa vie, qu’elle a changé. Elle vit désormais avec un clan, une famille qu’elle a fondé en transformant quelques créatures. Silke n’est plus la Vampire sanguinaire qui frappe les souvenirs d’Ashanti, ceux qu’Abena ose encore lui envoyer. Abena qui, d’ailleurs, semble déçue de toutes ces révélations. Intérieurement, Ashanti jubile. Elle ne se trompe pas lorsqu’elle dit que Silke l’aime toujours. Ou du moins qu’elle aime Abena. C’est un avantage de ressembler à son ancêtre, trait pour trait. Même courbes, même regard, même voix… Silke est perturbée. Perdue entre son amour qui la bouffe et son besoin de vivre sa vie d’oublier son passé sanguinaire. Elle a peur la belle, peur de replonger dans ses vices les plus sanglants. Et Abena gronde. Comment ose-t-elle prétendre m’aimer alors qu’elle m’a abandonné ! La langue d’Ashanti claque contre son palais lorsqu’elle pose son regard sur le fantôme de son ancêtre. Abena doute de ta sincérité et de ton amour pour elle. Parce qu’il s’agit bien d’elle. Pas de moi. Ce n’est pas une question. Elle sait ce que Silke ressent. Si elle vibre à ce point, c’est parce qu’Ashanti ressemble à son ancêtre. Comme je te l’ai dit, je ne suis pas elle. Je suis déçue, c’est vrai, mais les déceptions sont nombreuses dans une vie pas vrai ? Quoi qu’il en soit, Silke, je ne te forcerai à rien. Ni à reboire du sang humain, ni à me rejoindre. Mais… j’ai une proposition à te faire…

Elle sourit, Ashanti, lorsqu’elle se rapproche un peu plus de l’Immortelle. Sa main glisse sur sa cuisse qu’elle caresse doucement avant de l’abandonner pour caresser sa joue. Ses doigts glissent sur les lèvres maquillées qu’elle vint embrasser, mordiller délicatement. Laisse-moi une chance de te montrer que je suis mieux qu’elle… Apprenons à nous connaître, dit-elle en reculant son visage pour l’observer. Même si tu penses me connaître, ce n’est pas réellement le cas. Tu connais Abena. Je partage son passé et ses ambitions… Je dois même dire que je suis beaucoup plus ambitieuse qu’elle, mais ça c’est un détail. Et toi, Silke, quelles sont tes ambitions ? Les Ténèbres ne t’attirent donc plus ? Tu es une sorte de … Vampire Vegan ? Elle rit, Ashanti, mais provoque en même temps. Tu ne m’appartiens pas. Si tu veux partir alors va. Je ne te retiendrais pas. Mais en souvenir du bon vieux temps, nous pourrions passer au moins la nuit ensemble… Qu’en dis-tu ? Dans son coin, Abena grogne et s’en va. Abena vient de partir, je crois qu’elle est jalouse… Qui ne le serait pas en te voyant.

Ashanti se mordille la lèvre inférieure en observant l’immortelle. C’est vrai qu’elle est belle, délicieuse même et elle comprend parfaitement bien pourquoi Abena a pu tomber amoureuse. Enfin non, l’amour ça elle ne comprend pas. Mais elle comprend l’attirance physique en tout cas.


CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR SWAN
Revenir en haut Aller en bas
Silke Nilsdóttir

avatar

Vampire



¤ AVATAR : Madelaine Petsch
¤ CRÉDITS : Nympheas
¤ MESSAGES : 122
¤ POINTS : 18
¤ MULTIS : Gwendolyn
¤ AGE : 603 ans; dix-huit en apparence
¤ ZONE LIBRE :
Vampire VEGAN.
FicheLiensChrono
BABY DOLL.

Dispo rp: 2/4
¤ GROUPE : Vampire
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 29/04/2018


MessageSujet: Re: One Touch and I Ignite.. ❅ ASHANTI Dim 29 Juil - 1:50

One Touch and I Ignite.
SILKE & ASHANTI
A part of your life it can take away
Just like the blood running through your veins.


Elle avait vide son sac, la vampire. Elle avait l’impression que c’était ainsi que devait se sentir les simples humains, après avoir couru un marathon. Non pas qu’elle était essoufflée, mais plutôt épuisée. Elle avait donné ses explications à Abena sans savoir comment elle réagirait. C’était étrange d’avoir à faire à deux personnes en même temps. Sauf que Silke était habituée, c’était la troisième fois qu’elle parlait Abena. Celle qu’elle avait aimé il y a si longtemps. Les deux autres réincarnations, ça avait été plus facile que jamais. Même si elle ne pouvait reconnaitre les traits de sa douce, elles étaient toujours du même intérêt. De mettre le Seigneur des ténèbres sur un piédestal, de rire du malheur des autres. De leur douleur, du sang qui s’évadait de leur veines alors que la vampire s’en abreuvait, sans compter les heures de plaisir au lit. Ça avait toujours été pareil avec elle, bref, mais si puissant à la fois car cet amour était toujours interrompu. Elles ne pouvaient pas aller jusqu’au bout et encore avec Ashanti, Silke savait que c’était la même histoire qui se reproduisait. Ou du moins, elle s’en doutait, car il semblerait que cette forme soit celle qui représente le mieux Abena. Physiquement, car comme la métisse lui démontra, son vouloir était encore plus puissant qu’avait pu être celui de son amante. La sorcière qui se trouvait devant elle, dans ce bar de vampire l’intriguait encore plus à chaque seconde qui passait. À quel point elle était forte, combien elle semblait « résister » aux paroles d’Abena. Elle avait toujours eu l’impression que par le passé, les autres réincarnations étaient menées corps et âme par l’esprit de la sorcière. Il y avait quelque chose chez Ashanti qui lui échappait encore, une parcelle qui lui disait qu’elle était bien différente des autres.

« Elle devrait pas. Toi non plus, vous ne devriez jamais douter de moi. » Car Silke, l’ancienne Bloody Blithildis ne disait jamais de mensonge. Il était futile pour un vampire aussi âgé qu’elle et puissant de l’avoir fait. S’il y avait bien quelque chose qui ne changeait pas depuis tout ce temps c’était la véracité de ses paroles. Du moins, quand elle s’adressait aux gens proches d’elle. Il en était tout autre de ses anciennes victimes. Au lieu de la laisser là, seule, entourée des autres clients du bar, Ashanti entremêle ses doigts au sien. Ou est-ce Abena? C’est encore difficile à dire tant elle lui ressemble, ce qui rend la vie encore plus difficile à la vampire. Elle n’a pas envie de lâcher sa main. Elle veut savoir ce qu’elle tente de lui proposer, elle restera là jusqu’à ce que la sorcière l’invite à partir. Pas avant. Rien au monde ne pourrait séparer ses prunelles de s’ancrer dans les siennes. Elle n’entendait plus la musique, ne sentait plus aucun humain désireux de trouver un vampire intéressé. Son visage est marqué d’un tas de question lorsqu’elle commence enfin à lui dévoiler son plan. Sans doute même que son visage se tourne un peu sue le côté, et elle l’observe comme si ce qu’elle lui disait était du charabia. Elle devait comprendre qu’Abena était près d’elle, peu importe la force d’Ashanti. Ses paupières se referment un peu, comme pour la jauger davantage. « Je peux d’ores et déjà ressentir la force qui parcoure tes veines. » Elle ne tique pas, quand elle se met à rire. Elle n’est pas insultée, elle sait que son régime peut être bien incompréhensible pour plus d’un. « Ça ne fait aucune réelle différence, le sang humain, animal. » Elle relève un peu plus la tête, elle sait que ce n’est pas totalement vrai. Et bon sang qu’elle s’en fiche. « De toute façon, je décrépit déjà à vue d’œil. » La vieillesse qui la ronge tranquillement, mais surement. Qui la terrifie aussi, peut-être encore plus que lors de la morsure de ce loup-garou. Des compliments qui flattent beaucoup trop son égo. Elle l’observe toujours, incertaine, la vampire.

Abena partie, elle dit sans doute vrai puisqu’Ashanti n’en fait qu’à sa tête. Silke en aurait fait pareil, si la situation se présentait à elle. « Ce ne sont pas les ténèbres qui me sauveront. » Qu’elle lâche, à contre-cœur et l’appel du corps de son ancienne amante qui se fait ressentir. Ses sens aiguisés, elle sait déjà qu’elle a presque trop faim pour se retrouver dans un tel état. Elle ne sait pas si c’est le manque de sang, le fait qu’Ashanti l’aille titiller, ou l’endroit dans lequel elles se trouvent, mais l’ambiance change plus rapidement qu’elle ne le veut vraiment. Son corps à nouveau bouge à une vitesse qu’aucun humain ne peut suivre, elle se retrouve debout près d’Ashanti, sa main empoignant son cou. Elle a besoin de goûter davantage que ce baiser chaste qu’elle lui a offert quelques instants plus tôt. Quand sa langue ouvre le barrage de ses lèvres, elle n’a même pas le temps de résister. Du fait de la surprise ou de l’envie, on ne sait pas trop, le corps de Silke se rapproche de celui de la sorcière. Les secondes passent, la satisfaction se fait ressentir et la vampire se recule de quelques millimètres. « Tu goûtes comme elle. » Un rire qui s’échappe de ses lèvres, sa main empoignant la sienne pour l’amener sur la piste de danse. Son corps qui, à nouveau, se colle au sien. Elle est assez proche pour pouvoir ajouter à son oreille : « Alors vas-y montre-moi ce que tu vaux vraiment, Ma reine. » Elle ne l’appelait pas comme ça, jamais de la façon dont ses « sujets » l’avaient toujours faits, à travers ses réincarnations. Elles avaient toujours été toutes les deux la régente de l’autre, c’était ça qui était le meilleur souvenir aux yeux de la vampire. Pas le sang, ni la torture, seulement elles.
Made by Neon Demon

Revenir en haut Aller en bas
Ashanti Baratte

avatar

Sorcière • Ether



¤ AVATAR : Zoe Kravitz
¤ CRÉDITS : lilie + swan
¤ MESSAGES : 145
¤ POINTS : 36
¤ MULTIS : Joanne ☿ Charlie ☿ Ivana ☿ Vassily
¤ AGE : 34 ans
¤ ZONE LIBRE :
In Tenebris
☿ Reine des 'In Tenebris', représentante auto-proclamée du Seigneur des Ténèbres.
fiche - Pré-liens - Liens - Chrono

¤ GROUPE : In Tenebris
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 10/06/2018


MessageSujet: Re: One Touch and I Ignite.. ❅ ASHANTI Lun 30 Juil - 9:35

what a wicked
game to play

The world was on fire and no one could save me but you. It's strange what desire will make foolish people do. I'd never dreamed that I'd meet somebody like you. And I'd never dreamed that I'd lose somebody like you.


Silke est belle. Divine. Et bien évidemment, elle plaît à Ashanti. Qui pourrait rester insensible à une créature si parfaite, à la peau si claire, aux cheveux de feu et aux formes agréables ? Personne. Silke est presque parfaite. Presque Contrairement à d’autres, elle n’a pas répondu aux appels de la Reine et c’est ça qui la rend imparfaite. C’est ça qui rend les retrouvailles moins évidentes, moins faciles. Ashanti est méfiante, c’est naturel, logique. Pourquoi ferait-elle confiance à cette femme qui a préféré la fuir ? C’est décevant quelque part. Ou est-ce qu’Ashanti ressent ceci à cause des émotions d’Abena ? Aucune idée. Quoi qu’il en soit, Silke devra faire ses preuves pour pouvoir récupérer une place importante aux côtés d’Ashanti. Car cette dernière n’est pas Abena. Elle est pire. Plus méfiante, plus cruelle, plus possessive. Ashanti ne s’attache pas facilement, autant dire qu’elle ne l’est pas encore avec Silke. Mais elle accepte de laisser une chance à celle qui prétend que les Ténèbres ne pourront la sauver. Voilà un mauvais point qui fait grimacer la Reine. Silke n’est pas celle qu'Abena lui a montré. Ou alors elle le fut a une époque qui est bien révolue. Elle a changé l’Immortelle, elle n’est visiblement plus du tout la même. Tout le monde change, c’est vrai. Mais Ashanti a besoin de personnes stables à ses côtés, des personnes en qui elle peut avoir confiance. Ceux qui ont connu Abena ont, pour certains, juré de revenir. Tous ne l’ont pas fait. Certains sont morts pour ça d’ailleurs. D’autres pour moins que ça. Ashanti ne laisse pas souvent de seconde chance. Silke est privilégiée, car la Reine est persuadée qu’elle possède un potentiel. C’est là où tu te trompes, les Ténèbres peuvent tous nous sauver. Finalement, elle n’a pas pu s’empêcher d’y répondre. Comment peut-on douter des Ténèbres et de leur Seigneur ? Comment peut-elle en douté alors qu’elle avait la foi à l’époque où Abena foulait encore cette Terre de ses pieds ? Ashanti sait que les Ténèbres sont une solution à tout. Et elle sait que c’est à Londres que son avenir va se jouer. Pour le moment, elle est discrète ici. Bien évidemment, sa présence commence à se faire connaître et certains murmure s’élèvent. Mais qui est-elle à part un mirage et des rumeurs ? Personne ne sait ce qu’elle fait, car tout est secret. Intégrer son clan est un privilège accordé à ceux qui prouvent leur fidélité. Pas aux petits venants. Et pour le moment, cette fidélité, Silke doit la prouver.

Pourtant, La Vampire ne parvient pas à se retenir. Sa main vient empoigner le cou de la Reine et cette dernière sourit, plongeant son regard dans celui de la rousse qui prend possession de ses lèvres. Plus fougueuse et gourmande, elle prend ce qu’elle désire en glissant sa langue entre les lèvres déjà entrouvertes. Le baiser est passionné, prouvant l’attachement de Silke à ce corps qui ressemble tant à celui de son amante. Ashanti goûte à son essence, à son parfum ; elle goûte à son énergie particulière. Mais le baiser prend fin et les femmes s’observent. Elle ne sait pas si elle doit sourire, lorsque la belle lui dit qu’elle goûte comme Abena. En réalité, Ashanti rêve de ne pas être son ancêtre. Elle veut être mieux, meilleure, parfaite. Mais elle ne dit rien, se contente de sourire. Déjà, la Vampire s’empare de sa main et l’entraîne sur la piste de danse où les corps se mouvent. Ceux des femmes se collent, l’une à l’autre, leurs corps se frôlent. Ashanti découvre en réalité, même si les souvenirs sont bien présent dans son esprit. Le murmure à son oreille la fait sourire à nouveau. Ashanti danse. Son corps se mouve langoureusement, sans suivre le rythme de la musique. Elle suit sa propre musique. Elle caresse le corps de l’immortelle, joue, charme. Je n’ai rien à prouver, tu sais… Je suis la Reine. Doucement, tout en dansant, la Reine laisse sa magie agir sur plusieurs personnes présentes. L’énergie est délicate, lourde pour certains qui commencent à s’angoisser, là où d’autres se sentent grisé. Les Vampires commencent à se nourrir aux cous des humains, poussés par l’énergie changeante. Silke peut le sentir, mais n’en est pas victime. Certains semblent se plaindre de nausées, d’autres se tiennent les oreilles douloureuse. Oui, l’énergie est manipulée à volonté. Je sais qui je suis et ce que je veux. Je ne suis pas Elle. Je suis bien meilleure dit-elle en frôlant les lèvres de Silke des siennes. Puis tout redevient normal. L’énergie se pose. Mais toi, sais-tu ce que tu veux ? Sais-tu qui tu es ? Tu sais que je ne pourrais t’avoir à mes côtés comme avant si tu n’es pas fidèle à mes idées… Et elle finie par l’embrasser avec passion, grondant contre ses lèvres qu’elle malmène presque. C’est qu’elle est sauvage la Reine. Bien plus qu’Abena avant. Rappelle-toi comme tout était parfait. Rappelle toi… Et imagine que tout sera meilleur, plus fort, plus intense encore.

Non, Ashanti ne la forcera pas. Elles peuvent toujours s’apprivoiser, ici, ailleurs, mais pas chez la Reine. Personne n’entre sans montrer patte blanche. Ashanti n’est pas la vulgaire esclave qu’était Abena. Elle règne sur son clan et se doit de protéger ceux qui vivent à ses côtés… Elle se doit de protéger sa fille. Heureusement, autour de son cou, Ashanti porte toujours le pendentif conçu par la Guerrière, Kali, empêchant qui que ce soit de pénétrer son esprit et d’y trouver de potentielles failles. La Reine n’aime pas l’idée qu’on puisse violer son intimité, mais elle ne se gêne pas pour le faire avec les autres. Il faudra, peut-être, que Kali vienne fouiller l’esprit de Silke, pour tester sa fidélité. Mais en attendant, les corps se mouvent toujours, se caressent et s’apprivoisent.



CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR SWAN
Revenir en haut Aller en bas
Silke Nilsdóttir

avatar

Vampire



¤ AVATAR : Madelaine Petsch
¤ CRÉDITS : Nympheas
¤ MESSAGES : 122
¤ POINTS : 18
¤ MULTIS : Gwendolyn
¤ AGE : 603 ans; dix-huit en apparence
¤ ZONE LIBRE :
Vampire VEGAN.
FicheLiensChrono
BABY DOLL.

Dispo rp: 2/4
¤ GROUPE : Vampire
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 29/04/2018


MessageSujet: Re: One Touch and I Ignite.. ❅ ASHANTI Lun 27 Aoû - 2:21

One Touch and I Ignite.
SILKE & ASHANTI
A part of your life it can take away
Just like the blood running through your veins.


Elle voulait savoir qui elle était vraiment, cette Ashanti. Ça aurait dû être spécial, pour quelqu’un de normal de croiser une réincarnation. Sauf qu’aucune des deux ne l’étaient. Silke était une vampire âgée de plus de six cents ans, et elle, une sorcière destinée à se réincarner jusqu’à trouver la meilleure réincarnation. Ashanti semblait dire qu’elle était la bonne, que c’était dans cette forme qu’elle atteindrait son paroxysme. Ce qui voulait dire qu’elle trouverait le Seigneur des Ténèbres et qu’ils régneraient sur tout. Silke se demandait à quel moment ça lui avait semblé être évidence. Elle qui n’était ni croyante, ni superstitieuse. Si la vampire l’avait suivi depuis sa première forme, c’était parce qu’à un moment donné, elle avait cru en elle. Elle se demandait si c’était encore le cas, et si non, qu’est-ce qui avait tant changé? La réponse était pourtant évidente, c’était Silke qui était devenue une personne différente. Elle n’avait plus autant de plaisir qu’avant, ni la même relation avec le sang. Au contraire, elle qui ne buvait que du sang animal depuis soixante-neuf ans. Cela ne l’empêchait pas d’être intéressée par cette sorcière qui se présentait à elle. Elle semblait si sûre d’elle, ça faisait changement. Silke avait perdu un peu de son côté flamboyant, du moins c’était ce qu’elle pensait. La vieillesse qui la touchait, elle se refusait de passer les cent prochaines années de sa vie à décrépir à vue d’œil et pourtant, que pouvait-elle faire d’autre?

Elle aurait aimé que les Ténèbres puissent la sauver, mais peu importait combien elle y croyait, elle n’en deviendrait pas plus immortelle. Ashanti elle, y croyait dur comme fer. « Seul le temps nous le dira. » Elle voulait s’ouvrir à elle, elle lui donnait la chance de lui prouver qu’elle pouvait encore avoir confiance en sa foi. Silke aimait tant la vie qu’elle pourrait faire à peu près n’importe quoi, si ça lui permettait de ne pas mourir. Ni même son clan, ni Caleb, rien ne pourrait l’empêcher de s’accrocher au temps plus qu’elle ne le pouvait. Peut-être qu’Ashanti était la réponse à sa question finalement. Bien qu’elle aille perdu l’espoir il y a de cela quelques années, la certitude qu’elle pouvait lire dans les prunelles de la sorcière l’intriguait. Peut-être. Tout simplement, c’était ce qu’elle pouvait se dire. Quand elle se trouve près d’elle, elle en oublie facilement tout ce qui les entoure. Qu’elle ressemblait à Abena, s’en était étouffant. La façon qu’elle lui parlait, qu’elle la regardait de haut… Non, en effet elle était bien différente de sa première incarnation. Autour d’elles, il y a un tout autre monde. Le pouvoir d’Ashanti fait vibrer la pièce et Silke le sent. Un sourire qui s’évertue sur ses traits, son corps qui se colle davantage au sien comme pour la défier d’une certaine façon. Elle retenait ses pouvoirs pour elle, autour d’eux c’était la folie. Pourquoi a-t-elle donc cette impression d’être complètement sous son charme? De commencer, doucement, lentement, à perdre ses moyens. Elle en veut plus, la vampire. En souvenir du bon vieux temps. Ses lèvres qui se frôlent aux siennes, son corps qui s’arque contre le sien. Elle sait comment jouer avec elle, elle a trois autres incarnations devant elle pour se le rappeler. Elle n’a pas le temps de lui répondre que ses lèvres se plaquent contre les siennes, et elle se laisse faire la vampire. Emportée, enivrée, elle tente de se rappeler pourquoi elle l’a évité toutes ses années. Quand elle la laisse enfin respirer, ses prunelles enflammées s’ancrent dans les siennes. « Je suis Silke Nilsdóttir, Anciennement Bloody Blithildis. La vampire la plus âgée de tout Londres. » Elle veut lui faire comprendre qu’elle se souvient qui elle est, cela ne veut pas dire qu’elle n’est pas moins importante. « J’espère que la confiance que j’ai portée en Abena sera surpassée par la tienne. » Sa main qui s’appuie sur le creux des reins de la sorcière, appuyant avec force pour la laisser en place. « Personne d’autre n’a à me voir à tes pieds. Cela ne te suffit pas? » Qu’elle se donne à elle, qu’elle la laisse jouer de son corps comme elle le souhaitait. Personne d’autre n’aurait à le savoir, surtout pas son clan. « En ce qui a trait à tes idées, il ne me suffirait que d’avoir la preuve inconditionnelle du contraire. J’ai attendu si longtemps, Ashanti. Trop longtemps. L’espoir n’est plus, j’ai simplement appris à profiter du temps qu’il me restait. » Et si la sorcière lui prouvait le contraire, ça pourrait tout changer. Son corps toujours collé au sien, sa main sur son corps et l’autre qui vient caresser sa joue.

Made by Neon Demon

Revenir en haut Aller en bas
Ashanti Baratte

avatar

Sorcière • Ether



¤ AVATAR : Zoe Kravitz
¤ CRÉDITS : lilie + swan
¤ MESSAGES : 145
¤ POINTS : 36
¤ MULTIS : Joanne ☿ Charlie ☿ Ivana ☿ Vassily
¤ AGE : 34 ans
¤ ZONE LIBRE :
In Tenebris
☿ Reine des 'In Tenebris', représentante auto-proclamée du Seigneur des Ténèbres.
fiche - Pré-liens - Liens - Chrono

¤ GROUPE : In Tenebris
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 10/06/2018


MessageSujet: Re: One Touch and I Ignite.. ❅ ASHANTI Mer 29 Aoû - 9:24

what a wicked
game to play

The world was on fire and no one could save me but you. It's strange what desire will make foolish people do. I'd never dreamed that I'd meet somebody like you. And I'd never dreamed that I'd lose somebody like you.


Si Ashanti et Abena se ressemblent comme deux gouttes deux, les caractères sont cependant différents en certains points. Leurs vies le sont également. Abena était une esclave noire, servante d’une bonne famille de Sorcière dans les environs de Salem. Elle récurait les éviers, vidait les pots de chambres et pratiquait la magie en secret en compagnie de sa mère et d’autres femmes de couleur. Elle fréquentait des hommes, des femmes. Dont Silke et William. Mais si ses prétentions étaient élevées, Abena n’était Reine de rien. Elle était l’objet d’une manipulation, celle de la matriarche et des anciennes Sorcières de ce clan d’esclaves. Certes, elles cachaient bien leur jeu, mais elles étaient trop peu nombreuses, trop peu importantes, trop peu puissante. Ashanti est différente. Elle a à ses côtés le savoir, la connaissance, les moyens humains d’agrandir son clan et son pouvoir. Ashanti est Reine auto-proclamée. Elle n’est l’esclave de personne si ce n’est de ses propres pensées et limites. Elle règne, d’une main de fer, sans gant de velours. Elle dirige avec fermeté, se délecte de la souffrance et du sang de ses ennemis, versé sur son passage. Ashanti sait qu’elle est la réincarnation parfaite pour faire venir le Seigneur des Ténèbres. Elle n’a rien à prouver et ses fidèles ne demandent aucune preuve. Ils constatent simplement qu’aux côtés de la Reine, tout semble plus facile, meilleur, que l’ascension est immense. Et Silke a beau prétendre être la Vampire la plus vieille de Londres, ce dont Ashanti doute fortement d’ailleurs, elle n’est pas la plus puissante ou la plus influente. Son âge n’est rien aux yeux de la Reine, d’autant plus qu’elle ne se nourrit plus de sang humain. Une déception pour Abena, mais aussi pour Ashanti. À partir du moment où Silke a renié sa vraie nature, elle ne peut espérer revivre comme au temps d’Abena. Fini les bains de sang et les massacres, finis les chasses et les sacrifices. À moins que pour la Reine, elle accepte de redevenir celle qu’elle était. Mais ça, Ashanti en doute fortement.

Si les corps ondulent, se frottent, se caressent, Ashanti semble douter. Elle plisse les yeux, fronce les sourcils aux mots de l’immortelle. Où souhaite-t-elle en venir ? Ashanti ne comprend pas. Alors elle écoute pourtant, la laisse terminer, l’observe. Je ne suis pas une enfant Silke. Les relations cachées ne m’intéressent pas. Je cherche des personnes qui s’assument, qui n’ont pas honte de ce qu’elles sont, qui ne se cachent pas pour fricoter avec leur maîtresses… J’ai besoin de fidèles solides. À mes yeux, pour le moment, tu n’es pas prioritaire face aux autres. Tu as perdu ta place lorsque tu n’as pas répondu à mon appel. Ashanti est tranchante, elle ne mâche pas ses mots. Ce n’est pas dans sa nature. Là où Abena parvenait à mettre parfois les formes, Ashanti n’a pas de temps à perdre en courbettes. Tu me sembles extrêmement confuse Silke… Tes propos … Quelle preuve souhaites-tu ? Celle que le Seigneur des Ténèbres existe ? Je n’ai pas à te l’apporter. C’est une croyance, une certitude. Est-ce que les chrétiens et les musulmans ont attendu une preuve de leur Dieu pour croire en lui ? Je n’ai pas de temps à perdre à te chercher des preuves. C’est plutôt à toi d’apporter des preuves de tes croyances et de ta possible dévotion.

Ashanti se recule, l’observe avant de quitter la piste et retourner là où attend la bouteille de champagne. Lorsque Silke la rejoint, la Reine reprend aussitôt la parole.

Être ta maîtresse ? Pourquoi pas. Mais je ne serai jamais ta partenaire si tu ne peux m’apporter ce que je désire Silke. Le choix est entre tes mains. Que fera-tu lorsque j’appellerais mes fidèles autour de sacrifices humains, que nous nous baignerons dans le sang ? Ton respect de la vie humaine va à l’encontre de mes pratiques. Je tue sans vergogne, quiconque se met en travers de mon chemin. Pourrais-tu en faire autant ?

Rien n’a d’importance autour d’elles. Les gens se moquent de savoir de quoi elles parlent. Elles n’intéressent personne.

Je te l’ai dit, je ne suis pas Abena. Je suis le modèle au-dessus. Plus tranchant, plus incisif et beaucoup moins patient. Cependant, Silke, je peux t’accorder du temps. Bien que je t’en ai déjà suffisamment laissé je trouve. Que veux-tu de moi ? Que je sois ta docile petite maîtresse ? Celle qui te léchera jusqu’à te faire jouir ? Un sourire étrange étire les lèvres de la Sorcière. Tu as aimé Abena et peut-être qu’elle t’a aimé aussi. Je n’en sais rien. Moi, je n’aime pas. Les sentiments amoureux ne m’intéressent pas. Je ne pourrais t’apporter de l’amour, de la tendresse et de la compassion. Alors je le redis, ce n’est pas à moi d’apporter des preuves de quoi que ce soit, je joue cartes sur table, mais tu n’en fais pas autant.

La Reine se ressert une coupe de sang. Elle observe à nouveau, attend, patiente. Elle sait que ses mots éveilleront bien des émotions et c’est cela qu’elle cherche. Ashanti ne veut pas de promesses d’amour. L’amour, elle s’en moque. Elle veut une fidélité sans faille, des fidèles qui gravitent autour d’elle et qui ne diront jamais non à ce qu’elle exigerait d’eux



CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR SWAN
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: One Touch and I Ignite.. ❅ ASHANTI

Revenir en haut Aller en bas
One Touch and I Ignite.. ❅ ASHANTI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» I can't wait to kiss the ground, wherever we touch back down. [PV Willy]
» Japan Touch Haru
» A TOUCH OF EVIL
» ≈ ignite, my love, ignite.
» HLM ◮ OH, You Touch my Tralala ... mmh, my Ding Ding Dong

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moon's Spell :: BIENVENUE A LONDRES :: Le Sud de la Tamise :: Bar "Le Lux"-
Sauter vers: