RSS
RSS



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


''Moon's Spell'' s'inspire du roman ''Salem'' de Sandra Triname. Les autres sources sont diverses et variées.
Redécouvrez certaines races avec des manières de jeux exclusives qui pourront vous ravir. ''Moon's Spell'' cherche plusieurs
PV's très importants pour le développement du jeu. Personnages construits mais libres en plusieurs points, ils ont tous des
liens entre eux. N'hésitez pas, inscrivez vous !




Les jeux de l'été ! sont ouverts de Juin à Septembre
Les beaux jours sont là, l'été approche, le soleil, la place, le vacances ... le boulot, la routine ? Peu importe !
Venez vous amuser un peu avec nous, osez venir faire des rps complètements fous, lancer des défis, participer à des jeux
! Sortez vos maillots, vos lunettes de soleil et vos crèmes solaire !
Venez jouer !



Partagez|

After all...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Nikolaj Keegan

avatar

Alpha du Nord



¤ AVATAR : Liam Hemsworth
¤ CRÉDITS : By Jodie
¤ MESSAGES : 145
¤ POINTS : 87
¤ MULTIS : Declan, Gabriel
¤ AGE : 23 ans
¤ ZONE LIBRE : Fermé pour RP
¤ GROUPE : Prince de la meute du Nord
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 04/01/2018


MessageSujet: After all... Dim 20 Mai - 2:37



After all...
Jodie & Nikolaj

Mon état psychologique n’est pas au mieux ces derniers temps, entre ma dispute avec Jodie, les vampires qui veulent tenir tête et décident de faire passer des messages à ma meute, la possessivité de Nyméria... Pourquoi est-ce que depuis que je suis devenu l’Alpha tout semble aller mal ? Suis-je donc un si mauvais dirigeant que ça ? Peut-être que Lucian avait raison lorsqu’il disait que je n’étais pas prêt. Peut-être qu’Elijah s’en sortait mieux que moi. Et tout ça me met en rogne. Sans compter qu’il y a quelques jours j’étais à deux doigts de perdre deux loups de ma meute torturés par des vampires. Non, les choses vont vraiment mal pour le Nord et j’ai du mal à savoir quoi faire pour relever la situation.

J’ai passé les dernières journées à mettre en place des stratégies avec Sam et Daniel pour contrer l’ennemi, à profiter du soleil pour placer des pièges et en tuer certains dans leur antre. J’ai passé mes dernières soirées à traquer sans relâche tous ceux qui voulaient du mal aux miens, ceux qui ont failli tuer deux membres de ma meute, ceux qui sont prêts à en tuer d’autres. Le Nord est un terrain de guerre miné et les loups n’ont pas le droit de perdre ce territoire. Je n’ai pas le droit de faillir là où mes prédécesseurs ont vaincu.

Mais ce soir je suis épuisé. Je ne saurais même pas dire depuis combien de temps je n’ai pas dormi. Je suis sale, fatigué et toujours avec le moral au plus bas. Et évidemment c’est cette nuit-là qu’Ella a choisi pour venir me parler. Je me sers un verre de whisky alors que je la vois approcher avec ces yeux que je déteste tant, ceux qui disent que je suis responsable de quelque chose.

- Tu as arrêté les recherches pour Elijah ?!

- En ce moment j’ai besoin de tout le monde sur le terrain, on est en guerre si tu ne l’as pas remarqué.

- Deux hommes pour continuer les recherches, c’est trop t’en demander ? Un seul !


Je ferme les yeux quelques secondes avant de les rouvrir. Je dois prendre sur moi pour garder mon calme avec elle.

- J’ai dit que j’avais besoin de tout le monde sur le terrain, je ne me répéterai pas.

- Evidemment ça t’arrange... Depuis le début tu convoitais le trône de ton frère, tu n’aurais pas envie qu’on le retrouve.


Mon regard s’assombrit lorsqu’il se pose sur elle.

- Crois-moi je ne refuserais pas l’aide d’Elijah en ce moment.

- Diriger n’a jamais été ta destinée mon fils... Je l’ai toujours su, voilà pourquoi j’ai demandé à ton père de choisir Elijah à sa mort.


Le verre se brise sous mes doigts sans même que je ne m’en rende compte. Il y a juste ce morceau coupant qui reste dans ma main et que je serre, me moquant de faire couler mon sang, d’une certaine façon ça m’aide à garder mon calme. Est-ce que cette conversation devait réellement se passer ce soir ? Je n’ai plus vraiment le choix de toute façon.

- Pourquoi ?... Dis-moi pourquoi est-ce que tu m’as toujours détesté ?

Elle se rapproche de moi avec cet air faussement angélique qui me répugne. Puis elle pose sa main contre ma joue et sourit doucement.

- Oh Nikolaj je t’ai toujours aimé, mais je devais penser à la meute avant tout et tu n’étais pas fait pour la mener.

- Toutes ces années père m’a formé pour le succéder et tu l’as regardé, tu l’as laissé faire. Tu n’avais pas le droit de me prendre ça !


Je sens mes yeux s’embuer sous la colère, sous la fatigue, sous toute cette tension qui remonte d’un coup pour m’éclater au visage.

- J’ai espéré ! J’ai prié pour que ton âme soit sauvée et que tu ne deviennes pas comme ton père… mais tu es son portrait craché.

- Une mère n’est pas censée prier, elle doit agir.


Et le coup part sans que je ne le vois, ma main lacère son cou avec ce morceau de verre et son sang me gicle au visage alors qu’elle me regarde avec ces grands yeux. Puis je la rattrape avant qu’elle ne s’écroule sur le sol, la serrant dans mes bras en essayant d’arrêter l’hémorragie, en essayant d’arrêter ces maudites larmes de couler.

- Ella reste avec moi. Ella... Mère !

***

L’eau brûlante n’a pas aidé à faire disparaître la cicatrice qui s’est gravée sur mon cœur, elle n’a fait que nettoyer la surface, faisant s’écouler vers les égouts tous le sang de ma mère qui m’avait tâché. J’ai passé la nuit à tout nettoyer, à mettre en place une fausse attaque pour que, lorsqu’on retrouvera le corps, qu’on croira qu’il s’agit d’une vendetta préméditée par des vampires. Il a fallu également que je me trouve une excuse pour ce bandage à la main. Oui, j’ai dû penser à tout ça dans mon état parce que c’était le seul moyen de sauver le Nord, le seul moyen de sauver ma place également.

Après une nuit pareil impossible de fermer l’œil, impossible d’aller mieux et pourtant j’ai dû faire semblant encore toute la journée. J’ai dû assurer mon rôle d’Alpha et continuer à préparer des plans durant des heures. Puis c’est Sam qui m’a dit de prendre une pause, enfin je dirais presque forcé, affirmant qu’il pourrait prendre les commandes de la prochaine chasse et faire sans moi ce soir. Mais quand je retourne dans cette maison je suis hanté par les images de la veille, la mort d’Ella, le sang qui s’est répandu partout... J’ai besoin de prendre l’air.

Et finalement c’est dans un maudit bar que l’Alpha du Nord a passé sa soirée à se vider la tête, à espérer chasser ces images de son esprit. Quel bien triste tableau pour Nikolaj Keegan. Et il faut croire que le destin s’acharne contre moi ces derniers temps, que j’ai dû énerver je ne sais combien de dieux pour que juste ce soir et juste dans ce bar Jodie ait décidé de venir avec des amies. Je reste à ma place au comptoir, gardant le plus possible le dos tourné vers elle, espérant que le monde présent aidera à ce qu’elle ne me remarque pas.

- Remettez m’en un autre.

- Je suis pas sûr que...

- Deux autres finalement.


Le client est roi il paraît et face au nombre de billets que je pose sous ses yeux, le barman n’a pas vraiment envie de me frustrer. Il ne faut pas plus de trente minutes avant que je ne vois un groupe de mecs se rapprocher de Jodie et ses amies. Je les surveille du coin de l’œil et ça m’agace au plus haut point de voir ce type lui faire des avances. Tu ne vois donc pas qu’elle n’est pas intéressée ? Mais ce con insiste et moi ça m’agace un peu plus et là vu mon état c’est loin d’être une idée géniale de m’agacer. Je termine mon énième verre avant de quitter ma place pour me rapprocher du groupe, voyant le type passer un bras autour des épaules de Jodie et elle ça la gêne, je le vois bien sauf qu’elle est trop intimidée pour le repousser.

- Jodie n’est pas intéressée, fous-lui la paix.

- T’es qui toi ? Viens pas nous gonfler mec, t’as pas l’ait en état et j’ai pas envie de te cogner.

- Mais moi j’en ai envie.


Et sur ces mots mon coup de poing part en plein dans le nez du type qui voulait la draguer. Encore une soirée qui risque d’être longue...

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Jodie Rowley

avatar

Humaine



¤ AVATAR : Candice Accola
¤ MESSAGES : 290
¤ POINTS : 129
¤ MULTIS : Aaron Davis - Hannah Johnson - Alex Blackwood
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE :
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/01/2018


MessageSujet: Re: After all... Dim 20 Mai - 14:17






After all


Nikolaj & Jodie


Sur le coup, après sa dispute avec Nikolaj. Enfin, ce n'est pas une vraie dispute puisque, au final, il avait juste expliqué que tout cela n'était qu'un pari. Jodie est rentrée chez elle, un marteau à la main, sous l’œil inquiet de son grand-père. S'aidant d'une chaise, pour gagner en hauteur, Jodie à détruit à grand coup de marteau toute l'installation que Nikolaj avait fait mettre. Le boîtier principal, les détecteurs de mouvements, elle ne sait pas trop en fait ce qu'elle défonce mais, ça, elle s'en fout un peu.

« C'est bon, tu as finis ? »
« Pas encore. »

Elle laisse le marteau sur la table pour se diriger vers le nouveau canapé. Elle le pousse, de toutes les manières possibles : Face à l’accoudoir, dos à celui-ci, en le poussant, en le tirant. Bordel, c'est quand même lourd ces conneries.

« Mais, il est tout neuf. »
« C'est pour ça que je le vire. » Qu'elle explique dans un soupir visant à pousser ses mèches de cheveux qui lui tombent devant le visage.
« Je ne vais même pas essayer de comprendre. »

Pour son grand-père, ça n'a aucun sens. Jodie faisait la tronche à l'arrivée de Nikolaj, puis ils étaient sur le point de s'embrasser pour, finalement, que le loup prenne la fuite et que Jodie revienne tout démolir. Décidément, se dit-il, les relations des jeunes ce n'est vraiment plus comme dans son temps !

Tant bien que mal, Jodie avait réussi à laisser le nouveau canapé dehors et avait été chercher l'ancien dans un garde-meuble. Incapable de s'en séparer alors qu'il ne ressemblait plus à grand-chose. Elle avait espéré que tout cela la soulage un peu mais, là, assise, sur son ancien canapé, elle se rend bien compte que c'est loin d'être le cas. Même si fichu meuble de maison lui rappelait Nikolaj puisque, après tout, les choses avaient commencé sur ce vieux canapé !

*****

ça fait plusieurs jours qu'elle n'a pas de nouvelles de Nikolaj. En même temps, pour qu'elle raison est-ce qu'elle en prendrait ou que lui le ferait ? Finalement, c'est con, mais sa seule satisfaction c'est de lui avoir faire perdre son pari, bien que la somme devait paraître dérisoire au Keegan. Elle essaye toujours de se persuader que c'est à lui qu'elle en veut mais, dans le fond, elle sait très bien que c'est à elle.

Ce soir là, elle a prévu d'aller bosser dans son cabinet, pas besoin de le faire mais ça lui occupe l'esprit et c'est une bonne chose. Sauf que des amies l'appellent pour lui demander de sortir, elles insistent même assez pour que Jodie finisse par accepter. Après tout, ça lui fera du bien de prendre l'air et de voir autre chose que des gens blessés.

La soirée commence assez bien en réalité. Elles sont trois, elles parlent, rient, s'amusent autour d'un verre. C'est Lisa qui se décide à aborder le sujet des garçons, à croire qu'une soirée entre filles ne peut pas se faire sans une discussion à ce propos.

« Bon Jodie, ça fait un bail que tu nous a pas raconter une rencontre. »
«  Je suppose que c'est parce qu'il n'y en a pas. »
« Arrête, tu as forcément rencontré une personne ! »

Pour Lisa c'est assez claire. Jodie c'est la fille qui croit tomber amoureuse à chaque fois qu'elle croise quelqu'un qui lui fait un sourire, ou qu'elle trouve cool pour une raison ou une autre. Et là, ça commence à faire un petit moment qu'elle n'a pas raconté ce genre d'histoire alors, pour Lisa, ça ne veut dire qu'une chose : Jodie a rencontré une personne qui lui fait oublier de regarder les autres types qu'elle croise. Jodie, elle touille une paille dans un cocktail et, finalement, c'est un groupe de trois types qui vient lui sauver la mise. Enfin pour un temps.

Y en un des trois qui se pose à côté d'elle et faut dire qu'elle le trouve un peu lourd. Oh, ça reste Jodie alors, elle sourit de manière polie mais ça s'arrête là. Sauf qu'il finit par mettre sa main autour de ses épaules et, clairement, elle ne sait pas trop comment lui dire que ça la saoule. Elle n'a pas envie de ça, encore moins avec ce gars. Puis il y a cette voix qui se fait entendre, celle qu'elle pourrait reconnaître parmi tant d'autres. Son regard se lève vers Nikolaj qui, de toute évidence, ne semble pas être dans son état naturel. En même temps, c'est quoi son état naturel ? Celui où il est agréable ou celui où il fait semblant de l'être ? Elle ouvre la bouche pour lui dire de rester en dehors de ça, qu'elle peut gérer – alors qu'ils savent très bien, tous les deux, que ce n'est pas le cas. Elle n'a pas le temps de dire un mot que le gars vient de se prendre le poing de Nikolaj dans la tronche.

A la table, on peut entendre toutes sortes d'exclamations allant du « Oooh » au « Bordel de merde », alors que toutes les chaises raclent le sol dans un mouvement de recul. Jodie, elle se lève rapidement pour se mettre entre le gars et Nikolaj, et c'est vers ce dernier qu'elle pose son regard.

«  Mais à quoi tu joues là ? » Qu'est-ce que ça peut lui faire ce qui se passe entre elle et une autre personne ? « T'es mauvais joueur à ce point-là ? Tu perds un pari alors personne d'autre ne peut le gagner aussi ?  » Après tout, c'était un groupe de gars, peut-être qu'ils avaient aussi lancé des paris.

A la table, y a Lisa qui accroche le bras de son amie pour lui glisser une phrase qui, en fait, n'est pas très discrète.

« J'crois, tu vois, que c'est à cause de lui qu'on a plus d'histoires croustillantes.  »

Jodie soupire mais ne relève pas. En vrai, elle ne capte plus grand-chose à la situation. Son regard descend un peu et tombe sur la main de Nikolaj. Fait chier. Elle sait qu'elle doit lui en vouloir, qu'elle doit le détester pour ce qu'il a fait et dit. Mais, en réalité, elle s'inquiète. De la blessure qu'il a, de la tête qu'il a, du nombre de verres trop important qu'il semble avoir bu.

« Est-ce que ça va ?  »

Et pour le coup, elle est seulement inquiète. Le problème c'est qu'elle vient à peine de finir de poser sa question, que le gars revient à la charge. Il pousse Jodie s'en ménagement pour s'en prendre à Nikolaj.



par humdrum sur ninetofive


 
Revenir en haut Aller en bas
Nikolaj Keegan

avatar

Alpha du Nord



¤ AVATAR : Liam Hemsworth
¤ CRÉDITS : By Jodie
¤ MESSAGES : 145
¤ POINTS : 87
¤ MULTIS : Declan, Gabriel
¤ AGE : 23 ans
¤ ZONE LIBRE : Fermé pour RP
¤ GROUPE : Prince de la meute du Nord
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 04/01/2018


MessageSujet: Re: After all... Dim 20 Mai - 23:45



After all...
Jodie & Nikolaj

Voir ce type draguer Jodie depuis ma place, c’est la goutte de trop qui fait déborder le vase. Pourquoi suis-je le seul à voir que ce type la gonfle ? Même ses soi-disant amies ne semblent pas remarquer son malaise. Tu parles d'amies, je suis sûr qu’aucune ne la connaît vraiment. Et moi alors, est-ce que je la connais si bien ? J’aurais tendance à dire que oui, j’aimerais pouvoir y croire en tous cas. C’est sans grand contrôle sur moi-même que je me dirige vers le groupe et cogne cette espèce de branleur qui n’a pas sa place dans ce bar. Mais Jodie ça doit l’énerver de me voir ici, de me voir m’en prendre à lui et surtout de me mêler de sa vie alors que je n’y ai clairement plus ma place. Mon regard est posé sur elle alors qu’elle se tient entre nous deux et me balance ces arguments au visage.

- Comme s’il pouvait gagner quoi que ce soit, ce type ne t’intéresse même pas.

Et je me sens bien con de dire ces mots, mais au point où j’en suis, est-ce que ça change vraiment quelque chose ? Je me déteste d’avoir trouvé cette excuse de pari pour la faire me détester. En fait je déteste qu’elle me déteste mais c’est un peu tard pour s’en vouloir, non ? Je grogne un peu en entendant l’une des amies de Jodie prendre la parole. Pourquoi est-ce que tu fréquentes ces filles au juste ? Elles ne sont vraiment pas à la hauteur de ta personne, bien pathétiques. Mais je n’ai pas de temps à m’attarder sur elles, Jodie est la seule qui m’intéresse ici. Comment peux-tu encore t’inquiéter à mon sujet après ce que je t’ai fait ? Ta bonté te perdra un jour Jodie.

Je n’ai pas le temps de répondre de toute façon, l’autre branleur réagit et pousse Jodie contre la table pour s’en prendre à moi. Ça mon gars tu vas le regretter. On tombe à la renverse et je dois bien me recevoir deux ou trois gros coups de poing avant d’inverser la tendance et de nous faire basculer de l’autre côté, me retrouvant au-dessus de lui. Je sens un filet de sang couler depuis mon arcade sourcilière mais très sincèrement je me moque bien de ce qu’il pourrait me faire, ce n’est certainement pas un humain que je vais craindre.

- Ne repose plus jamais tes mains sur elle.

Et je frappe à mon tour, un coup dans les côtes, un coup dans la mâchoire, un coup en pleine cage thoracique qui lui bloque la respiration, mais il y en a un autre qui décide de venir à la charge pour aider son pote. Une chaise en bois se brise contre mon dos, me faisant lâcher un grognement mélangeant douleur et colère, mais surtout de la colère. Et je dois lutter dans mon état pour empêcher mon loup de se déchaîner sur eux, pour empêcher mes yeux de briller et révéler ma véritable nature à ces humains.

- Jodie... Attends-moi dehors.

Ces mots sonnent un peu comme un ordre alors que je me relève, laissant l’autre type un peu sonné par terre pour me rapprocher dangereusement de son ami. Il semble moins vouloir jouer les malins maintenant qu’il m’a en face de lui.

- Toi. Dis-je en pointant l’humain du doigt. Et toi. Je pointe cette fois son ami avant de laisser retomber mon bras. C’est votre dernière chance de repartir d’ici sans avoir besoin d’appeler une ambulance. Je ne serais pas aussi clément deux fois.

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Jodie Rowley

avatar

Humaine



¤ AVATAR : Candice Accola
¤ MESSAGES : 290
¤ POINTS : 129
¤ MULTIS : Aaron Davis - Hannah Johnson - Alex Blackwood
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE :
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/01/2018


MessageSujet: Re: After all... Lun 21 Mai - 0:40






After all


Nikolaj & Jodie


Qu'est-ce qu'il en sait, lui, de qui peut l'intéresser ou non ? Après tout, quand il faisait mine de s'intéresser à ce qu'elle aimait, aux fleurs qu'elle préférait, ce n'était que du vent. Juste un moyen de gagner un pari des plus stupides. Elle a envie de croire qu'il n'y a pas que ça, que c'était peut-être un pari au début et que les choses avaient évolué. Ouais, elle a envie d'y croire mais, faut se rendre à l'évidence et arrêter d'être tout le temps trop naïve. Il n'y a rien d'autre qu'un pari puéril.

Sauf que, la trop stupide Jodie, elle s'inquiète quand même. Pas très longtemps puisqu'elle rencontre la table assez vite en fait. Et, maintenant qu'elle ne fait plus obstacle, les deux hommes se battent au sol. Chaque coup qu'il prend, ça lui fait mal pour lui. D'un autre côté, elle ne sait pas trop comment intervenir pour séparer les deux. Réfléchis Jodie, Réfléchis ! Y a Nikolaj qui balance une phrase au type et, honnêtement, elle ne comprend plus rien. Qu'est-ce que ça peut bien lui faire ?

« J'aimerais bien, moi, qu'on se batte pour mon honneur ! »
« T'es sérieuse là ? »

Et c'est une réelle incompréhension de la part de Jodie. Comment on peut avoir envie que de types se battent pour soi ? Parce que, de base, elle n'aime pas spécialement voir quelqu'un se faire frapper... Encore moins quand il s'agit de Nikolaj, malgré tout. Ce qu'elle peut être conne, quand même. Continuer de s'inquiéter pour un gars qui, en réalité, la juste piétiné en très peu de phrases. C'est là qu'elle voit l'autre type se lever et prendre une chaise. Le temps de mettre sa main en avant, de chercher à s'interposer...

« NON ! »

Trop tard, pas assez rapide l'humaine. Nik s'est déjà mangé la chaise en plein dos. C'est vers lui qu'elle fait un pas quand il se relève, l'envie de lui prendre la main, de lui dire de laisser tomber et de partir d'ici. Elle n'a pas le temps de faire un pas de plus qu'il lui dit d'attendre dehors. Jodie, elle ne réfléchit pas, elle tourne les talons, commence à faire un pas en avant et... Elle secoue la tête. Non, il est hors de question qu'elle parte. Sérieusement, elle ne va pas juste les laisser se taper dessus, sans rien dire, comme si elle cautionnait ce genre d'attitude. Mais c'est quoi cette influence qu'il peut avoir sur elle, c'est déstabilisant.

Jodie se retourne, attrape le pichet d'eau sur la table – qui n'a clairement servi à rien jusqu'à présent – et se rapproche du groupe de trois. Jusque là, elle ne sait toujours pas sur qui elle va le balancer. L'autre avec sa chaise, pour qu'il évite de se lancer dans le combat. L'autre qui a du mal à se relever et que, bizarrement, elle aurait presque envie d'aller soigner si Nikolaj n'était pas aussi blessé. Ou sur le loup, pour qu'il reprenne un peu ses esprits. Elle ne sait pas. Pourtant, quand elle arrive à leur hauteur, c'est évidence. Le contenu du pichet est balancé sur Nikolaj. Peut-être que, dans le fond, ce choix n'est pas tout à fait objectif. Peut-être qu'il y a un fond de rancœur parce qu'il lui a vraiment fait mal l'autre jour. Elle profite de sa lancé pour le pointer du doigt.

« Toi ! » En fait, elle se rend compte qu'elle le désigne avec le pichet alors, dans un doute visible sur son visage, elle change de main pour le pointer avec son index de libre. Ça fait plus sérieux, non ? « C'est toi qui sort. » Même elle, elle s'étonne. D'ailleurs, elle se met bien vite à douter de sa crédibilité et son ton s'en fait ressentir. « Euh... S'il te plaît ? » Super Jodie. Trop convaincante !

Le pire c'est que son visage, il exprime déjà une excuse muette pour lui parler de cette manière. Dans son esprit ça semblait pourtant cool, assez autoritaire et... Et là, ben, elle a juste l'impression d'être une gamine qui essaye de jouer les grandes. Alors y a son bras qui retombe, un soupir qui passe ses lèvres et un regard un peu paumé qui se lève sur Nikolaj.

« J'ai pas envie que tu te battes pour ça. » Est-ce qu'il le faisait réellement à cause – pour ? - elle ? « J'ai pas envie de culpabiliser de tes blessures, tu vois ? Parce que je ne devrais pas avoir à le faire et que, ... » Pff, nouveau soupire. « J'peux pas m'en empêcher. »

Maintenant, s'il veut, il peut rire de sa naïveté. Il peut rire de cette fille qui devrait lui en vouloir et qui en est incapable.



par humdrum sur ninetofive


 
Revenir en haut Aller en bas
Nikolaj Keegan

avatar

Alpha du Nord



¤ AVATAR : Liam Hemsworth
¤ CRÉDITS : By Jodie
¤ MESSAGES : 145
¤ POINTS : 87
¤ MULTIS : Declan, Gabriel
¤ AGE : 23 ans
¤ ZONE LIBRE : Fermé pour RP
¤ GROUPE : Prince de la meute du Nord
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 04/01/2018


MessageSujet: Re: After all... Lun 21 Mai - 1:11



After all...
Jodie & Nikolaj

La situation dégénère complètement et même le gérant ne sait pas trop quoi faire. D’un côté il n’a pas envie de bagarre dans son bar et d’un autre il n’a pas envie de se mettre Keegan à dos parce que mon argent il rentabilise bien son bar, surtout ce soir et il le sait. Alors au final il laisse faire et moi ça m’arrange bien parce que me défouler sur ces trois hommes devient de plus en plus tentant. J’ai juste besoin que Jodie sorte de là, qu’elle m’attende dehors et soit en sécurité pendant que je donne une ou deux leçons à ces humains. Et lorsqu’elle commence à s’éloigner, moi je me mets à observer un peu autour de moi pour savoir quoi utiliser pour mettre les deux autres types k.o et pouvoir rapidement rejoindre Jodie.

Puis finalement Jodie revient, armée d’un pichet d’eau. C’est pour quoi faire ça ? Assommer l’un de ces hommes avec le métal ? Remarque ça pourrait le faire. Sauf que non, au lieu de s’en servir comme arme Jodie se dit qu’il est bien mieux de me verser le contenu du pichet sur moi, de quoi me donner une bonne douche froide. J’essuie de ma main une partie de l’eau qui dégouline de mon visage alors qu’elle me pointe d’un doigt accusateur, enfin d’un pichet accusateur d’abord. Sérieusement ? Je t’évite de passer la pire soirée de ta vie et c’est comme ça que tu me remercies ? Parce que oui, comme un idiot je ne me rends pas vraiment compte que c’est à cause de moi qu’elle est en train de passer la pire soirée de sa vie.

Et là Jodie me donne un ordre, ou plutôt essaie, et franchement je ne sais pas si c’est à cause de mon taux d’alcool dans le sang mais je trouve ça hyper sexy lorsqu’elle s’énerve contre moi. T’es vraiment un cas désespéré Nikolaj... Du coup je ne lui en veux même pas pour le pichet d’eau sur le visage en fait, je l’ai bien mérité après tout.

- Ok Jodie, je m’en vais si tu t’en vas avec moi.

Tu ne veux pas que je me batte ? Très bien, je ne le ferais pas. Tu veux que je sorte ? D’accord, je le ferais, mais pas tout seul. Alors qu’est-ce que tu décides ? Je vois bien l’un des types vouloir dire quelque chose mais finalement c’est Jodie qui l’interrompt avec sa réponse et elle accepte de me suivre dehors. Parfait. On quitte donc le bar tous les deux et l’air frais me fait du bien, je ne sais pas si ça me remet les idées en place mais au moins ça a le mérite de me calmer un peu. Alors je me tourne vers elle et commence à vouloir l’examiner.

- Est-ce que tu vas bien ? Il ne t’a pas fait mal ? Si tu as le moindre bleu à cause de lui je te jure que...

Mais je m’interromps, sachant très bien qu’elle n’a pas envie d’entendre de menaces sortir de ma bouche, parce que Jodie elle préfère avoir des bleus plutôt que d’assister à un combat. Qu’est-ce qu’on fait Jodie ? A quoi on joue au juste ? A quoi je joue surtout... Parce que de nous deux toi tu n’as rien demandé.

- Je te raccompagne chez toi.

Parce qu’il est hors de question que je te laisse rentrer à pieds toute seule au beau milieu de la nuit et je n’ai pas non plus confiance en tes amies bourrées pour prendre la voiture. Si ça peut te rassurer je ne compte pas conduire dans cet état, mais peut-être que marcher dehors me fera du bien après tout. Etre avec toi me fait du bien de toute façon, donc si j’ai une chance de pouvoir rallonger le trajet je ne vais pas me faire prier.

- Tu devrais vraiment penser à changer tes fréquentations Jodie.

Ouais je suis gonflé de lui dire ça alors que parmi ses fréquentations, ça doit probablement être moi le pire, mais que voulez-vous, c’est plus fort que moi. Un jour elle finira sérieusement par me détester, plus que ce qu’elle essaie de faire et je l’aurais bien mérité sa haine. Je ne mérite rien d’autre venant d’elle.

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Jodie Rowley

avatar

Humaine



¤ AVATAR : Candice Accola
¤ MESSAGES : 290
¤ POINTS : 129
¤ MULTIS : Aaron Davis - Hannah Johnson - Alex Blackwood
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE :
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/01/2018


MessageSujet: Re: After all... Lun 21 Mai - 1:47






After all


Nikolaj & Jodie


Hein ? Y a ce regard incrédule qu'elle lui lance parce qu'elle ne comprend pas pourquoi elle devrait le suivre dehors. Oui, elle a envie de le suivre. Non, elle ne va pas le faire. Jodie, elle ne peut pas le laisser continuer à faire ça. Si elle sort du bar avec lui alors, il va se passer quoi ? Il va être cool pendant quelques minutes puis, finalement, son taux d'alcool va redescendre et il va lui redire des choses qu'elle ne veut pas entendre. Pourquoi est-ce qu'il lui inflige ça, au juste ? Si c'est seulement de l'amusement, ça n'a rien de drôle. Pas pour elle en tout cas.

Elle va pour dire non, quand un autre type ouvre la bouche. C'est un oui qu'elle laisse échapper et, elle se rassure en se disant que c'est seulement pour éviter un nouvel affrontement entre les hommes. Juste pour ça. Y a Lisa qui lève les deux pouces en direction de Jodie et, honnêtement, elle préfère ignorer ce geste. Lisa elle semble surtout idéaliser une relation qui n'en est pas une, si elle avait été présente l'autre jour peut-être qu'elle aurait une autre réaction. Ou peut-être pas, Jodie n'en sait rien en fait, et en vrai elle s'en fiche un peu là.

Arrivée dehors, elle se tourne vers Nikolaj pour lui dire qu'elle va rentrer et qu'il devrait faire de même. Ce n'est pas elle qui prend la parole en premier, Nik semble s'inquiéter pour elle et des éventuelles blessures. Pourquoi ? Mais, très vite, elle se retrouve à froncer des sourcils quand il commence à profaner des menaces. Sérieusement, il ne pense qu'à se battre tout le temps, c'est ça ? En fait, on s'en fiche que ce soit elle ou une autre, tout n'est qu'un prétexte pour se défouler sur une personne. Si Jodie n'avait pas été dans ce bar, il aurait bien trouvé une autre raison pour se taper avec d'autres types. En tout cas, c'est un peu ça qu'elle entend.

« Te prend pas la tête, je peux très bien rentrée chez moi. » Elle relève son regard sur lui. « Toute seule. »

Elle a des jambes et des pieds, à partir de là, elle pouvait marcher sans avoir besoin d'une escorte. Pour être honnête, elle n'est pas certaine d'avoir envie de passer du temps avec lui. Trop peur de le revoir, soudainement, lui rappeler qu'elle n'est rien. Qu'une petite liasse de billets entre potes.

« Tu voulais que je quitte le bar avec toi, c'est ça. Ça n'engageait pas à me raccompagner. »

Elle secoue la tête dans un léger soupire avant de tourner les talons quand... Attends ! Il est vraiment en train de critiquer ses relations, là ? Jodie, elle croit halluciner avant de se retourner contre lui.

« A quel moment, tu penses avoir un avis à donner sur mes fréquentations ? » Y a son index qui s’appuie sur le torse de l'homme. « Je te rappelle que je ne suis rien. RIEN. Juste un pari avec Bastian. » Deuxième coup qui, dans le fond ne fait pas bien mal mais qui prouve une certaine colère, un côté un  peu trop à fleur de peau. « Alors je ne vois pas ce que ça peut te faire qui je fréquente parce que, tu vois, ces filles. » Et là, c'est le bar qu'elle pointe vaguement de l'index. « Elles ne me font pas faire du yoyo. Elles ne sont pas là à s'intéresser à moi pour, la journée d'après, me dire qu'elles s'en fichent. » Finalement ce sont les paumes de ses mains qui repoussent Nikolaj. « La seule fréquentation que je devrais changer, Nikolaj, c'est toi ! »

Elle est surtout triste, plus qu'énervée contre lui. C'est à elle qu'en en veut quand elle le repousse parce que... Jodie le sait très bien, elle troquerait toutes les relations qu'elle peut avoir avec les gens, juste pour garder celle avec Nikolaj. Elle se déteste parce que, malgré le fait qu'il lui ai fait mal, elle est prête à recommencer. S'enticher du seul mec qui la fait souffrir, c'est quand même un comble, non ? Tout allait très bien avant qu'il ne débarque dans sa vie et, même en sachant ça, elle recommencerait sans rien changer...

... Juste parce que c'est lui.




par humdrum sur ninetofive


 
Revenir en haut Aller en bas
Nikolaj Keegan

avatar

Alpha du Nord



¤ AVATAR : Liam Hemsworth
¤ CRÉDITS : By Jodie
¤ MESSAGES : 145
¤ POINTS : 87
¤ MULTIS : Declan, Gabriel
¤ AGE : 23 ans
¤ ZONE LIBRE : Fermé pour RP
¤ GROUPE : Prince de la meute du Nord
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 04/01/2018


MessageSujet: Re: After all... Lun 21 Mai - 13:14



After all...
Jodie & Nikolaj

Je finis par l’emporter sur Jodie lorsqu’elle décide de me céder, de sortir avec moi dehors comme je le lui ai demandé. Une petite victoire dont je ne devrais pas me féliciter mais c’est plus fort que moi. Sauf que voilà, à peine arrivé dehors que Jodie a déjà envie de me fuir, rentrer chez elle et faire le trajet toute seule. Hors de question.

- J’ai dit que je te raccompagnais.

Et ce n’est pas juste une offre à accepter ou refuser, là tu n’as pas le choix en fait Jodie, quitte à devoir marcher dix pas derrière toi, je te ramènerai quand même chez toi pour m’assurer que tu rentres entière. Mais Jodie elle semble en avoir marre de moi, de mon ton, de mes ordres et je l’entends soupirer, je la vois s’énerver un peu même si la colère ce n’est pas vraiment son fort. Sauf que tu peux bien t’énerver Jodie, tu peux bien m’insulter sur tout le trajet mais ce n’est pas ce qui m’empêchera de venir avec toi pour autant, parce que tu vois aujourd’hui tout ce qu’il me reste c’est toi et ma meute, et j’ai l’intention de perdre ni l’un ni l’autre.

Elle me tourne le dos, j’avance d’un pas, prêt à la suivre mais immédiatement elle se retourne vers moi, se retrouvant presque collée à mon corps alors qu’elle m’attaque de son index. Tu n’es pas un pari Jodie, tu ne l’as jamais été mais j’ai été assez con pour te faire croire le contraire. Pourquoi est-ce que je fous tout en l’air comme ça Jodie ? Pourquoi est-ce que je n’arrive juste pas à accepter mon attirance pour toi ? J’ai pas envie de te voir partir. J’ai pas envie que tu me détestes pour le restant de tes jours. Et puis te voir t’énerver comme ça contre moi, ça me donne envie de prendre soin de toi, ça me donne envie de biens des choses en fait. Ses paumes me repoussent un peu plus violemment cette fois et avant qu’elle ne me pousse une énième fois, je pose mes mains sur les siennes, la stoppant alors que mon regard est plongé dans le sien.

- C’est bon, t’as fini ?

Ouais je suis un enfoiré, mais un enfoiré qui n’avait pas envie de la couper pendant son pitch, sauf que maintenant qu’elle a fini, je me laisse aller à cette tentation, déjà prêt à recevoir la baffe du siècle. Je glisse une main derrière sa nuque et rapproche mon visage du sien pour l’embrasser et cette fois il n’y aura pas de grand-père pour nous interrompre. Je lui vole ce baiser, appréciant le goût de ses lèvres qui m’appelaient tant, surpris de ne pas être arrêté par ses mains qui me repousseraient ou me bafferaient. Non, Jodie me laisse faire parce qu’au final ce baiser elle en a envie elle aussi. Et moi ça me fait un bien fou de l’avoir ainsi contre moi, ça me retire l’un de ces énormes poids qui m’empêchait de correctement respirer, ça me donne l’espoir que peut-être quelque chose va pouvoir bien se passer finalement.

Le baiser se rompt doucement, sans violence ni mouvement de recul. Mon visage est toujours proche du sien alors que je la regarde, déjà tenté par l’envie de l’embrasser à nouveau. Je suis fou Jodie, je te mène probablement à ta perte, probablement à la mienne... Mais ce soir j’en ai marre de penser à ce qu’il y a de pire, j’ai envie de croire en ce qu’il y aura de meilleur.

- Tu me fais perdre la tête, Jodie Rowley...

Je prononce ces mots à voix basse, pas loin du murmure alors que je n’ai pas quitté ses yeux des miens. A tes côtés j’ai l’impression d’être un taré de lunatique, à toujours changer d’avis, tiraillé entre ce qu’il y a de bien et ce qu’il y a de mal, à vouloir te rendre heureuse puis à te faire souffrir finalement. Cette relation risque d’être épuisante Jodie. Ne l’est-elle pas déjà au fond ? Si au moins tu me repoussais ça m’aiderait à garder les idées claires.

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Jodie Rowley

avatar

Humaine



¤ AVATAR : Candice Accola
¤ MESSAGES : 290
¤ POINTS : 129
¤ MULTIS : Aaron Davis - Hannah Johnson - Alex Blackwood
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE :
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/01/2018


MessageSujet: Re: After all... Lun 21 Mai - 14:22






After all


Nikolaj & Jodie


C'est qu'il peut être assez énervant, avec son côté directif. Changer de canapé, mettre un système d'alarme, l'attendre dehors et, maintenant, la raccompagner que ça lui plaise ou non. Et c'est d'autant plus frustrant, qu'elle finit toujours par céder à ses demandes. Sauf que, cette fois, non, elle n'a pas envie. Enfin si mais, non. Il ne faut pas. Il ne peut pas arriver dans sa vie et en faire ce qu'il veut, quand il veut. Encore une raison de plus de s'énerver contre lui et, pour une fois, elle est presque crédible. Enfin, en tout cas, elle ne s'excuse pas à chaque fin de phrases. Un exploit !

Si Jodie n'avait pas été aussi énervée, elle aurait pu être fière d'elle sur ce coup-là. Sauf que cela n'aurait pas duré très longtemps parce que, tout ce qu'il trouve à lui demander c'est si elle a fini, en stoppant ses mains. Quoi ? Non, elle n'a pas terminé. Jodie, elle a encore des tonnes de choses à lui dire s'il y tient vraiment. C'est agaçant d'essayer de dire quelque chose qu'elle vit assez mal pour, au final, avoir juste ce genre de réactions. Elle ne sait pas trop ce qu'elle attend de lui, la réaction qu'elle veut voir apparaître. Au moins des excuses, peut-être un peu de regret pour la dernière fois qu'ils se sont vus. Jodie se pince les lèvres en fronçant les sourcils, elle essaye d'organiser toute une suite de choses à lui reprocher.

Mais tout va trop vite. D'abord la main de Nik sur sa nuque et, dans la foulée, ses lèvres contre les siennes. Merde, qu'est-ce que qu'elle voulait lui dire déjà ? Pourquoi est-ce qu'elle lui en voulait à la base ? Y a toutes ses pensées qui s'envolent, profitant d'un moment qui leur avait été interdit jusqu'à présent. Pourtant, si les choses, le destin – appelez ça comme vous voulez – avait fait en sorte de ne pas leur accorder ce baiser, c'était peut-être pour une bonne raison. Elle s'en fiche. Elle se fout de tout à cet instant présent, il n'y a que lui et elle. Un moment qui prend fin et qui la laisse un peu dans le flou de ses pensées alors que Nikolaj laisse passer une phrase à laquelle Jodie ne s'attendait pas.

« Un jour, faudra vraiment que tu me dises combien vous êtes là-dedans. » Et c'est sa tête qu'elle désigne d'une petite pichenette. « Parce que, j'arrive pas à te suivre. »

Elle n'est plus en colère, elle ne sait même plus pourquoi elle l'était. N'empêche que, bien au fond, y a cette petite voix qui lui dit de faire attention, que d'une minute à l'autre il est capable de la faire retomber de son petit nuage. Une voix que Jodie n'a pas envie d'écouter parce que, juste pour cet instant volé, elle voulait bien souffrir par la suite. Certain diront que c'est du masochisme, pour elle, c'est juste qu'elle est incapable de résister à ce gars.

« J'crois surtout que, ce qui te fait perdre la tête c'est ton taux d'alcoolémie. »

Il y a une pointe de tristesse dans cette déclaration parce que, en vrai, elle a peur. Elle craint que cette proximité ne disparaisse avec l'alcool qu'il a dans le sang. Qu'une fois les idées plus claires, il se rende compte que ce n'était qu'une erreur passagère et que, en vrai, il s'en fiche pas mal d'elle. Et c'est con mais, du coup, c'est elle qui se recule d'un pas. Jodie à cette désagréable sensation d'être une profiteuse. Oui, c'est ça, elle profite d'un état qui n'est pas celui de Nikolaj pour savourer un moment qui ne serait probablement pas arrivé s'il était sobre.

« j'suis désolée, j'aurais pas dû. » Elle se sent un peu mal, en fait. Beaucoup même. « C'est pas cool de ma part parce que... parce que... » Parce qu'elle profitait d'un moment où Nikolaj n'avait pas les idées claires. « 'Fin, tu vois, j'veux dire, euh... » c'est qu'elle ne sait plus vraiment ou se foutre la petite blonde. « Enfin, tu as bu et, du coup... Enfin, c'est pas bien de ma part. »

d'accord ce n'est pas elle qui a commencé à l'embrasser mais, c'est elle qui a accepté ce rapprochement. Des deux, elle était probablement celle qui avait les idées les plus claires alors, elle vient juste d'abuser d'une situation, non ? Et, si y a bien une chose qu'elle ne veut pas, c'est profiter de lui.




par humdrum sur ninetofive


 
Revenir en haut Aller en bas
Nikolaj Keegan

avatar

Alpha du Nord



¤ AVATAR : Liam Hemsworth
¤ CRÉDITS : By Jodie
¤ MESSAGES : 145
¤ POINTS : 87
¤ MULTIS : Declan, Gabriel
¤ AGE : 23 ans
¤ ZONE LIBRE : Fermé pour RP
¤ GROUPE : Prince de la meute du Nord
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 04/01/2018


MessageSujet: Re: After all... Lun 21 Mai - 15:02



After all...
Jodie & Nikolaj

Je sais très bien que je me comporte comme le premier des enfoirés avec elle, que Jodie mérite mieux que ça, mérite qu’on la rende heureuse plutôt qu’on ne la rende folle. Mais tu vois Jodie je ne peux pas laisser quelqu’un d’autre avoir cette place, avoir cette chance et même si je suis loin d’être bon pour toi, je suis bien trop égoïste pour te laisser partir. J’imagine qu’elle ne doit pas tomber souvent sur un type qui l’embrasse en pleine dispute, peut-être est-ce la faute à mon côté loup, je ne sais pas, mais sur le moment je ne réfléchis pas aux conséquences, juste à ce que j’ai envie. Et ce baiser elle le désirait elle aussi, autrement elle ne m’aurait pas laissé le poursuivre, elle m’aurait arrêté et tourné le dos pour rentrer chez elle.

Au lieu de ça Jodie semble presque sourire lorsque le baiser se termine, il n’y a plus du tout de colère dans sa voix, juste de l’incompréhension peut-être. T’as sûrement raison Jodie, je ne dois pas être tout seul dans ma tête et c’est probablement ce qui nous fait souffrir, parce que tu vois moi non plus je n’arrive pas toujours à me suivre. Est-ce que tu m’en veux Jodie ? T’as l’air de ne plus vraiment être en colère contre moi et quelque part ça me rassure, parce que je n’aurais pas supporté que tu me fasses la tête toute la soirée.

- Je ne suis pas... Ok j’ai peut-être trop bu mais c’est pas l’alcool qui m’a donné envie de t’embrasser.

A la limite l’alcool a juste accentué cette envie qui me dévorait déjà depuis longtemps. Mais évidemment Jodie elle ne voit pas les choses comme ça non, elle préfère culpabiliser et se dire que tout est de sa faute. Je roule des yeux avant d’entourer son visage de mes mains pour la forcer à me regarder dans les yeux. Bon d’accord je suis loin d’avoir la meilleure tête qui soit vu mon état mais tu remarqueras que l’alcool ne m’empêche pas d’être sérieux.

- Hey, faut que t’arrêtes de te sentir responsable de tout ce qu’il se passe. Je relâche finalement son visage et détourne mon regard du sien lorsque je dis ces prochains mots. D’autant que le connard ici c’est moi.

Un couple sort du bar dans lequel on se trouvait et nous dévisage quelques secondes avant de poursuivre leur route. Ouais barrez-vous, j’ai vraiment pas envie d’être interrompu cette fois. Je passe une main dans mes cheveux en soupirant un coup, réalisant que, sans doute pour la première fois de ma vie, je vais m’excuser de quelque chose.

- Je suis désolé pour ce que je t’ai dit l’autre fois, d’autant que c’était un mensonge, il n’y a jamais eu de pari avec Bastian et je suis encore moins en relation cachée avec Nyméria.

Mais évidemment tu vas te demander si tu peux me croire ou pas, lequel des deux Nikolaj dit la vérité, celui qui est alcoolisé ou celui qui veut blesser. Un coup il y a un pari, un coup il n’y en a plus, même moi ça me rendrait fou qu’on joue ainsi avec mes émotions. Je te fais vivre les montagnes russes et je m’en veux un peu, mais c’est plus fort que moi, les relations sentimentales ça n’a jamais été mon fort. Je lâche un léger rire nerveux avant de reprendre.

- Mais évidemment tu vas croire que je te mens juste pour te récupérer et profiter de ta naïveté pour t’avoir mais tu sais quoi ? Je ne t’embrasserai plus de la soirée, comme ça tu sauras que mes intentions ne sont pas mauvaises et que ce n’est pas non plus l’alcool qui me fait délirer.

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Jodie Rowley

avatar

Humaine



¤ AVATAR : Candice Accola
¤ MESSAGES : 290
¤ POINTS : 129
¤ MULTIS : Aaron Davis - Hannah Johnson - Alex Blackwood
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE :
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/01/2018


MessageSujet: Re: After all... Lun 21 Mai - 22:06






After all


Nikolaj & Jodie


Si ce n'est pas l'Alcool alors, qu'est-ce que c'est ? Parce qu'elle n'y comprend plus grand-chose, d'autant plus qu'elle n'a pas de réponses à ses questions. Elle a débord cru qu'il s'intéressait à elle, après avoir pensé qu'il était juste sympa avec tout le monde, pour le penser en couple alors qu'il a démenti pour, finalement, dire que c'était le cas et qu'elle n'était qu'un pari. Tout ça pour en arriver là. Jodie, elle ne sait plus vraiment sur quel pied elle doit danser avec lui. Le fait qu'il ait bu, qu'elle se sente coupable d'en profiter, c'est une bonne chose finalement. Ça lui laissera peut-être le temps de réfléchir à tout ça, d'essayer d'y voir plus clair et savoir ce qu'elle doit en penser. Même si, quand il est présent, elle a la même capacité de réflexion qu'une huître.

Le regard de la petite blonde tombe dans celui de Nikolaj, alors qu'il a ses mains sur son visage. Le contact ne dure pas longtemps, puisque c'est lui qui fuit le regard de Jodie pour dire qu'il est le connard de l'histoire. Franchement, elle n'a pas envie de le contredire. Bien sympa Jodie mais, pour le coup, elle trouve que c'est un peu vrai, en tout cas depuis qu'il lui a dit qu'elle n'était qu'un pari. Enfin, elle ne trouve pas que ce soit un connard mais, clairement, il a joué au con sur ce coup-là. Assez pour réellement la blesser sur l'instant... Et, les jours qui ont suivi. D'ailleurs, il revient sur le sujet pour dire qu'il a menti.

Jodie passe les mains sur son visage. C'est bon, là, elle ne comprend définitivement plus rien. Enfin, c'était quoi l'intérêt de lui dire tout ça ? Parce que, a part une volonté de la faire souffrir, il n'y a pas d'autre intérêt. Ou alors, ça lui échappe complètement. Et, finalement, c'est un peu compliqué à encaisser. Soit elle continue de croire qu'elle n'avait été qu'un pari entre deux mecs. Soit elle décide de croire que Nikolaj a cherché à le faire souffrir volontairement. Jodie ne sait pas lequel des deux choix est le plus difficile à admettre.

Il a raison, elle a forcément du mal à le croire. Il change de version  chaque fois qu'ils se croisent. Et ce n'est probablement pas en une seule soirée qu'il va pouvoir lui faire comprendre que c'est maintenant qu'il est sincère. Enfin, du moins, elle n'a pas envie que ça prenne si peu de temps parce que ça serait trop facile. Mais, faut croire qu'elle n'a plus aucune volonté quand il s'agit de lui.

« ça veut dire que je vais devoir te supporter, au moins jusqu'à ce que tu désaoules un peu ? » Elle roule des yeux dans un soupir faussement exaspéré. Il y a un petit sourire qui apparaît sur son visage. « Parce que, si c'est le cas, on va déjà aller s'occuper de tes blessures. » Jodie, elle pointe son visage, là où l'autre type a réussi à l'atteindre. « Parce que, le sang, ça fait un peu négligé. » Dans un mouvement de tête, elle désigne une direction. « Puis de toute façon, fallait que je repasse au cabinet récupérer des papiers. »

En réalité, elle ne capte même pas qu'elle ne lui a jamais parlé de ce cabinet. Faut dire qu'ils n'ont pas tellement eu l'occasion de parler la fois où il venu voir son grand-père. Qu'elle l'évitait avant cette période, à cause de Nyméria. Et depuis... Bah, non, elle lui avait encore moins parlé. Du coup, s'il est au courant, ce n'est pas elle qui lui a dit qu'elle avait fermée la boutique de fleurs et qu'elle avait ouvert un cabinet de soins pour les surnaturels. Encore moins de la manière dont elle l'avait eu.

« Ce n'est pas loin de chez moi... » ce qui donnait carrément une indication sur le secteur où se trouvait son nouveau boulot. « Mais, la bonne nouvelle c'est que j'ai ma voiture et que je peux conduire. »

Et elle sort les clés de sa poche, en les brandissant fièrement. Pas qu'elle n'aime pas marcher mais, ça fait un bout de chemin quand même.

« On y va ? » Elle se tourne pour aller en direction de sa voiture avant de revenir vers lui. « Oh et, pour info, c'est moi qui décide le temps qu'il faudra pour savoir si j'ai envie de te croire ou non. »

Elle ne va pas, non plus, lui rendre les choses trop faciles ! Bon, ça ne l'empêche pas de sourire en disant ça, signe qu'elle n'arrive pas vraiment à lui en vouloir.



par humdrum sur ninetofive


 
Revenir en haut Aller en bas
Nikolaj Keegan

avatar

Alpha du Nord



¤ AVATAR : Liam Hemsworth
¤ CRÉDITS : By Jodie
¤ MESSAGES : 145
¤ POINTS : 87
¤ MULTIS : Declan, Gabriel
¤ AGE : 23 ans
¤ ZONE LIBRE : Fermé pour RP
¤ GROUPE : Prince de la meute du Nord
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 04/01/2018


MessageSujet: Re: After all... Lun 28 Mai - 13:55



After all...
Jodie & Nikolaj

Vas-tu me pardonner Jodie ? Pour ce que je t’ai dit. Pour ce que je t’ai fait. Honnêtement moi-même je ne sais pas à quoi je joue avec toi, un coup tout est blanc, un coup tout est noir, et finalement jamais je ne parviens à trouver la balance du gris. Mais je ne peux pas jouer à ça éternellement avec toi, pourtant je serais incapable de te dire que demain je ne recommencerai pas à te repousser. Parce que tu vois Jodie chaque fois que je suis à tes côtés il y a ces deux parts de moi qui se déchirent, entre celle qui veut te plaire et l’autre qui désire plus que tout que tu me détestes. Avec toi j’ai l’impression d’être un vrai schizo.

- On dirait bien.

Et ne me dis pas que ça ne te fait pas plaisir finalement de passer la soirée à mes côtés, car malgré ton soupire je le vois bien ce sourire sur ton visage. Ce sourire qui me plaît. Elle reprend la parole pour me dire que dans ce cas il va falloir s’occuper de mes blessures. Oh ça, je les avais oublié, faut dire que dans le genre blessures je suis habitué à pire alors un peu de sang qui coule d’une blessure qui ne fait même pas mal est vite passée à la trappe. Mes blessures guériraient d’ailleurs beaucoup plus vite si j’étais en pleine forme, mais faut croire que le manque de sommeil, le surmenage et la culpabilité n’aident pas mon corps à utiliser ses capacités au maximum. Au moins ça nous donne une bonne raison de passer plus de temps ensemble, même si pour ma part je n’en ai pas besoin d’une. Par contre... de quel cabinet est-ce que tu parles ?

- Cabinet ? Tu as fini par abandonner les fleurs ?

Je fronce un peu les sourcils, ne sachant pas si finalement il s’agit d’une bonne ou d’une mauvaise nouvelle. D’accord c’est dans la médecine qu’elle s’épanouirait le plus, mais c’est aussi un métier plus risqué que les fleurs et c’est ce qui me plaît le moins. Au moins un vampire n’aurait pas débarqué dans sa boutique de fleurs pour demander à être soigné. C’est encore pire lorsqu’elle me dit que son cabinet est situé près de chez elle, soit dans le Sud, la zone où le règne des vampires est à son apogée...

- Va vraiment falloir que je te fasse déménager dans le Nord de Londres.

Oui je proteste un peu mais je n’aime pas ne pas avoir le contrôle de tout, ou du moins des choses importantes. Dans le Nord tu n’aurais pas eu de problèmes au moins, bien moins de vampires, bien plus en sécurité. Quoi que, c’est sur ce territoire là que la guerre entre vampires et loups est la plus forte... Il reste le Centre dans ce cas ! Le Centre c’est bien. Je pose mon regard sur Jodie qui me demande si on y va. Je jette alors un coup d’œil vers sa voiture et ne peux pas m’empêcher de penser à lui en offrir une nouvelle. Faut croire que j’ai envie de lui faire tous les cadeaux du monde.

- J’ai tous le temps qu’il faut.

Autrement dit même s’il te faut des mois pour me croire, je n’ai pas l’intention de lâcher l’affaire. Je suis Jodie jusqu’à sa voiture et prend place sur le siège passager. Et nous voilà en route vers son cabinet, vers le Sud de Londres, là où les odeurs de morts-vivants s’imprègnent dans les rues. Je déteste le Sud. Je déteste encore plus savoir que Jodie vit dans cette zone-là.

- Tu sais... Le Sud est loin d’avoir les quartiers les plus fréquentables. Si t’en as envie en moins d’une semaine tu pourrais avoir un nouveau cabinet et un nouvelle maison dans le Nord par exemple, ou dans le Centre.

Tout sera mieux que le Sud de toute façon. D’autant que chaque Alpha est censé gérer son territoire, mais si tu n’as pas envie de déménager et que personne ne prend de décisions à propos des vampires qui envahissent cette zone, pas dit que la trêve entre les loups durent éternellement. Je ne te laisserais pas mourir à cause d’un Alpha qui ne sait pas prendre de décisions.

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Jodie Rowley

avatar

Humaine



¤ AVATAR : Candice Accola
¤ MESSAGES : 290
¤ POINTS : 129
¤ MULTIS : Aaron Davis - Hannah Johnson - Alex Blackwood
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE :
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/01/2018


MessageSujet: Re: After all... Lun 28 Mai - 18:56






After all


Nikolaj & Jodie


Elle hausse les épaules, elle se veut nonchalante quand il confirme qu'ils vont devoir passer un peu de temps ensemble. Honnêtement, elle n'est pas très crédible dans sa démarche, pourtant elle aurait aimé l'être. Lui montrer qu'elle lui en veut quand même, sans être certaine que ce soit toujours le cas. Elle aimerait ne pas changer d'avis aussi facilement, juste pour montrer qu'il ne doit pas recommencer tous les quatre matins, juste pour prouver qu'elle ne sera pas aussi conciliante... Sauf qu'elle sait très bien qu'elle le sera, parce qu'elle ne sait pas faire autrement quand c'est lui. Finalement, il aurait été plus simple que Nikolaj soit un vampire, elle aurait mis ça sur le compte de leur attraction naturelle et non pas sur sa propre faiblesse vis-à-vis de lui.

C'est en allant vers sa voiture qu'elle comprend qu'elle ne lui a pas encore parlé du cabinet. Sur le coup, elle se contente de hocher la tête pour confirmer son abandon de la boutique. C'est en enfonçant les clés dans la serrure de sa voiture – non, il n'y a pas de système centralisé, ni de vitre automatique. Qu'elle regarde Nikolaj, un regard d'incompréhension sur le visage alors qu'il se tient de l'autre côté de la voiture.

« Je ne partirais pas. »

Elle secoue la tête en se demandant pourquoi il tient absolument à la faire déménager. Ce n'est pas la première fois qu'il en parle d'ailleurs. Le système de sécurité, si on y réfléchit bien, c'est une sorte de compromis parce qu'elle n'avait pas voulu quitter sa maison. Un système de sécurité qui n'existait plus d'ailleurs. Elle laisse cette lubie, qu'il a, de côté pour s'installer dans la voiture. D'accord, ce n'est pas super confort mais, au moins, ça roule... Enfin, ça fonctionne après deux essais loupés pour faire démarrer le moteur. Et si on se pose la question : oui, elle le fait chier pour mettre une ceinture de sécurité. Même s'il guérit plus vite et qu'il a une meilleure constitution, elle n'a pas envie de le voir finir dans le pare-brise à cause d'un accident débile.

La route défile quand Nikolaj revient sur cette histoire de quartier. Non vraiment, elle n'arrive pas à en croire ses oreilles. Est-ce qu'il est en train de lui dire qu'elle vit dans un endroit trop pourri ? Parce que, là, elle a vraiment l'impression qu'il considère sa maison comme un vrai taudis. Ok, ce n'est pas le grand luxe, bien au contraire mais... Enfin, ça reste chez elle. Jodie elle ne songe pas à ces histoires de clans, de meutes et de territoires. En réalité, elle n'y connaît rien. Bien trop humaine pour qu'on lui ai expliqué tout cela en détail. Tout ce qu'elle sait, c'est qu'il y a un clan vampirique dans son coin et, encore, elle n'en sait pas grand-chose. Juste ce que la personne, qui a financé une grande partie du matériel du cabinet, a bien voulu lui dire.

« C'est quoi le problème avec le sud de Londres. » Y a une légère inquiétude dans sa voix quand elle reprend. « C'est pas assez bien pour toi ? » Ce n'est pas critique, elle veut juste comprendre. Jodie ça reste une fille du sud de cette ville, elle connaît ce quartier et elle y a ses habitudes. « Alors non, je n'ai pas envie de partir d'ici. Et, en ce qui concerne le cabinet, de toute façon, je ne peux pas partir. »

Elle n'a pas vraiment fait de contrat l'obligeant à rester mais, elle a une conscience. Jodie ne va pas laisser quelqu'un investir dans un établissement pour se barrer de l'autre côté de la ville. Et, de toute façon, il est hors de question qu'elle accepte ce genre de propositions venant de Nikolaj. La dernière fois qu'elle a accepté quelque chose de sa part, elle a fini par tout virer suite à ce qu'il lui avait dit. Jodie elle n'a pas envie de se retrouver sans rien parce que, le loup aura décidé de recommencer.

« Et puis, il est loin d'être pourri ce cabinet. C'est même carrément l'inverse. »

En tout cas, elle est bien mieux équipée que ce qu'elle aurait pu imaginer au moment de penser son projet. D'ailleurs, il lui avait fallu un peu de temps pour accepter un financement mais, elle n'avait pas vraiment eu le choix. Ce n'est pas comme si elle soignait des humains avec des méthodes toujours très conventionnelles. Là, les choses étaient un peu différentes. C'est en garant la voiture devant l'immeuble qui abrite son nouveau lieu de travail, qu'elle sort et qu'elle se décide à faire quelques précisions.

« D'ailleurs, euh, concernant le cabinet... » C'est con mais, tout d'un coup, elle doute du fait que c'était une bonne idée de l'emmener ici. « J'ai peut-être oublié de préciser un point. » En plus de ne pas lui avoir parlé de son existence jusqu'à aujourd'hui. « Euh... Comment dire... Je soigne que très peu d'humains ? »

c'est une affirmation, à la base. Mais, elle est tellement hésitante que ça se finit en question, comme si elle était à la recherche d'une approbation. Jodie n'est pas certaine que l'information passe bien auprès de Nikolaj qui, de toute évidence, semblait vouloir mettre un point d'honneur à la mettre en sécurité... Quand il ne lui balançait pas qu'elle n'était qu'un pari. Quoique, là encore, c'est pour la même raison même si elle ne le capte pas encore.

« Mais c'est cool, hein. Ça se passe bien ! »

En tout cas, jusqu'à présent, elle n'avait pas de gros dégâts à lister. Le réveil d'un loup, en pleine panique, ce n'est pas toujours ce qu'il y a de plus tendre. Récupérer un vampire blessé qui a besoin de sang et qui ne comprend pas toujours pourquoi il devrait avoir une poche, au lieu d'une humaine à disposition... Enfin, ce sont des petits détails qu'elle gère un peu près jusqu'à présent. Disons que, pour le coup, elle est contente d'être en manche longue et de ne pas laisser apparaître un bleu qu'elle a sur l'avant-bras et qui devrait resté dissimulé du moment qu'on la touche pas à cet endroit. Un réveil un peu trop brusque, de la part d'un loup, qui s'était agrippé à elle.

« Et, puis, je n'ai pas de vampires en ce moment. »

Ce qu'elle pense être une bonne nouvelle à annoncer. Au moins, il n'aura pas des envies de meurtres. En fait, dans le cabinet, il n'y avait qu'un loup en convalescence et Maria, qui viellait sur les pensionnaires quand Jodie n'était pas là




par humdrum sur ninetofive


 
Revenir en haut Aller en bas
Nikolaj Keegan

avatar

Alpha du Nord



¤ AVATAR : Liam Hemsworth
¤ CRÉDITS : By Jodie
¤ MESSAGES : 145
¤ POINTS : 87
¤ MULTIS : Declan, Gabriel
¤ AGE : 23 ans
¤ ZONE LIBRE : Fermé pour RP
¤ GROUPE : Prince de la meute du Nord
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 04/01/2018


MessageSujet: Re: After all... Mar 5 Juin - 1:14



After all...
Jodie & Nikolaj

Je sais que je ne devrais pas m’immiscer autant dans les affaires de Jodie, vouloir lui installer un système de sécurité, vouloir la faire déménager et maintenant vouloir lui offrir une nouvelle voiture... Mais c’est plus fort que moi, surtout quand la voiture ne démarre qu’au bout du troisième coup de clé. Non vraiment, pourquoi est-ce qu’elle resterait avec ça alors que j’ai une entreprise de voitures à mon nom ? Elle pourrait avoir ce qu’elle veut, elle pourrait changer quand elle veut. Mais je sais qu’avec Jodie c’est bien plus compliqué d’avoir le dernier mot. La preuve, nous n’arrivons pas à nous mettre d’accord sur le quartier dans lequel elle vit. Faut dire que je n’aimais déjà pas le Sud avant, mais c’est devenu encore pire lorsqu’un vampire a pris le contrôle de cette zone. Je ne laisserais pas Jodie fréquenter ces vermines.

- Il ne s’agit pas du Sud en question mais de qui y gouverne. Le Sud c’est la zone des vampires.

Maintenant que tu es au courant autant en parler ouvertement. Tu sais bien que je n’aime pas les vampires, alors peut-être que maintenant tu trouveras plus logique que je veuille te faire partir d’ici. Quant à ce cabinet, je ne vois pas pourquoi tu ne pourrais pas partir, un cabinet est un cabinet, on peut en trouver d’autres, tu peux même garder la même clientèle et leur donner ta nouvelle adresse, rien ne changera en dehors de la localisation. Sauf que Jodie continue de faire sa têtue et ça me rendrait presque fou, à croire qu’elle aime se mettre en danger, à croire qu’elle aime m’inquiéter. Et c’est encore pire avec ce qui suit...

- Pardon ?

Mon ton est un peu froid lorsqu’elle admet que sa clientèle n’est pas humaine et je sens bien mon sang chauffer à l’intérieur de mon corps, prêt à exploser. Pourquoi Jodie ? Pourquoi est-ce que tu cherches à attirer sur toi les problèmes comme ça ? Elle essaie de me rassurer en me disant que ça se passe bien et qu’il n’y a pas de vampires en ce moment, mais c’est justement le "en ce moment" qui me fait vriller. Tu ne peux pas soigner des vampires alors que je les tue, ce n’est tout simplement pas compatible. Imagine que tu te retrouves à soigner l’une de mes cibles, ce qui arrivera très probablement un jour, tu lui offriras une chance de se venger, de te faire du mal, de faire du mal aux miens.

- Jodie... Il va falloir que tu m’expliques pourquoi tu persistes à vouloir sauver tout le monde. Un vampire est un homme déjà mort, un homme qui vit de sang. Du sang qui coule dans tes veines par exemple. Crois-moi ils sont bien mieux définitivement morts.

Mais je me doute que nous ne nous entendrons pas à ce sujet. Toi tu refuses de laisser un être vivant mourir, qu’il s’agisse d’une plante, d’un animal ou même d’un vampire. Sauf que ça ne peut pas se passer comme ça, et même si je te suis reconnaissant de soigner des loups, en réalité ça aussi j’aimerai mieux que tu évites. Je connais mon espèce mieux que toi, je sais qu’un coup de griffes peut vite arriver et décrocher une tête. Je ne me rends compte que maintenant que la voiture est garée et mon regard se pose sur le bâtiment devant moi. Je sors de la voiture, claquant la porte dans mon dos avec l’envie d’aller virer tous ceux qui se trouvent à l’intérieur de ce cabinet.

- Tu es humaine, tu ne peux pas jouer comme ça avec le surnaturel, c’est trop dangereux.

Et je ne fais pas tout pour te mettre en sécurité pour que tu ailles te chercher d’autres problèmes derrière. A croire que c’est plus fort que toi de vouloir jouer avec le feu, mais un jour ou l’autre on finit toujours par se brûler Jodie, crois-moi.

- Je ne te laisserais pas te mettre en danger pour rien.

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Jodie Rowley

avatar

Humaine



¤ AVATAR : Candice Accola
¤ MESSAGES : 290
¤ POINTS : 129
¤ MULTIS : Aaron Davis - Hannah Johnson - Alex Blackwood
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE :
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/01/2018


MessageSujet: Re: After all... Mer 6 Juin - 22:31






After all


Nikolaj & Jodie


Elle hausse un sourcil interrogateur parce qu'elle ne comprend pas trop. Comment un secteur de la ville peut être contrôlé par un vampire ? Elle sait qu'il existe des clans et des meutes, qu'ils ont un dirigeant mais ce n'est pas pour ça qu'ils contrôlent un bout de la ville ? Elle n'est pas assez renseignée sur le sujet et sur ces organisations surnaturelles pour en comprendre les enjeux et leurs véritables pouvoirs. Et, dans le fond, elle ne pense pas que ce soit important. Pas pour elle, pas pour sa façon de fonctionner et de voir la vie. Une personne reste une personne, que ce soit un loup, un vampire ou une sorcière.

C'est sûrement parce qu'elle ne comprend pas tous ces enjeux qu'elle est surprise par le ton que Nikolaj emploi sur un seul mot. Un seul mot qui semble pourtant vouloir tout dire. Elle se pince les lèvres, la petite blonde, comme une gamine qu'on vient de prendre sur le fait d'une connerie. Elle a l'impression de se faire réprimander sur des actions qu'elle fait, des actions qu'elle trouve juste alors que Nikolaj a un avis bien différent quand il s'agit de vampire. Jodie reste silencieuse, le temps pour elle de préparer un argumentaire, une façon de lui expliquer son point de vue en évitant les sujets fâcheux. Sauf que, vue la manière dont il claque la portière de la voiture, le sujet fâcheux semble déjà bien engagé.

C'est assez frustrant d'être prise pour une gamine. Et c'est bien l'impression qu'il lui laisse quand, une fois de plus, il lui rappelle qu'elle n'est qu'une humaine et que c'est dangereux de faire certaines choses. C'est con mais, à chaque fois qu'il rappelle cette condition, Jodie à l'impression qu'il ne fait que créer un fossé entre eux d'eux. Comme une piqûre de rappel sur le fait qu'ils ne font pas partis du même monde et... ça fait mal. La française est un peu triste mais, elle prend sur elle et préfère ne rien en dire... En tout cas, jusqu'à ce qu'il balance sa dernière phrase.

« Pour rien ? » Les sourcils se froncent dans une certaine indignation. « Écoute Nik, je veux bien entendre que j'ignore un tas de choses mais ça... » Et son doigt se dirige vers le cabinet médical. « ça, ce n'est pas rien. Ça c'est le secteur dans lequel je me sens le mieux, pour lequel je suis douée et que je peux être utile. Et, c'est loin d'être rien... Pas pour moi en tout cas ! »

Elle n'a pas l'impression de se mettre en danger parce que, c'est Jodie et qu'elle reste complètement inconsciente d'un monde obscur, qu'il soit surnaturel ou humain. Mais même si elle voulait bien admettre que ce n'est pas très prudent, il est hors de question qu'elle estime se mettre en danger pour rien... C'est important pour elle et, pour le coup, c'est vraiment quelque chose qui lui plaît. Ce n'est pas comme sa boutique de fleurs qu'elle a prit parce que c'était plus pratique, à ce moment-là. Elle ne regrette pas cette période mais, là, c'est quelque chose qui lui parle, qui l'épanouie.

« Tu peux pas m'empêcher de faire certains choix. » Parce qu'elle peut être particulière têtue sur certains points, surtout quand ça touche sa façon de voir le monde. « Comme tu peux pas critiquer le fait que ce cabinet se trouve dans le sud parce que... Parce que c'est ici que j'ai trouvé quelqu'un pour investir dans tout le matériel et que, sans ça, j'aurais rien pu faire. »  

Peut-être que c'est à lui qu'elle aurait demandé mais, si elle ne l'avait pas fait c'est parce qu'elle n'était qu'un « pari » pour lui. Comment elle aurait pu aller lui demander de l'aide pour créer son projet après ce qu'il lui avait dit ? Quoi qu'il en soit, à aucun moment elle hausse la voix ou semble s'énerver. Elle essaye juste d'expliquer son point de vue.

« Je sais très bien qu'il y a un grand clan vampirique dans le sud, c'est celui qui est à leur tête qui a permis à ce cabinet de s'ouvrir. » Pas la peine de lui mentir sur qui est l'investisseur, lui cacher ce genre d’élément risquait de poser plus de problème qu'autre chose. « Mais, de mémoire, y a aussi une meute de loups. Enfin, il n'y a pas uniquement des vampires ici. » Du coup, selon elle, ce n'était pas plus dangereux ici quand dans le nord.




par humdrum sur ninetofive


 
Revenir en haut Aller en bas
Nikolaj Keegan

avatar

Alpha du Nord



¤ AVATAR : Liam Hemsworth
¤ CRÉDITS : By Jodie
¤ MESSAGES : 145
¤ POINTS : 87
¤ MULTIS : Declan, Gabriel
¤ AGE : 23 ans
¤ ZONE LIBRE : Fermé pour RP
¤ GROUPE : Prince de la meute du Nord
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 04/01/2018


MessageSujet: Re: After all... Jeu 7 Juin - 23:05



After all...
Jodie & Nikolaj

Je n’ai pas envie de me disputer avec toi Jodie, pas ce soir. Non je ne suis vraiment pas d’humeur, j’étais sorti simplement pour me vider l'esprit et voilà que maintenant je dois débattre avec toi d’à quel point ouvrir ce genre de cabinet dans le Sud est absurde, suicidaire. Mais bien sûr Jodie elle n’a pas le même point de vue, on ne passerait pas notre temps à nous disputer si on était toujours sur la même longueur d’onde. J’aimerais que pour une fois tout se passe juste comme j’en ai envie, mais on dirait bien que ce soit impossible.

- Je ne néglige pas ton travail Jodie, mais tu pourrais choisir un autre type de clientèle, des humains victimes de vampires par exemple ? Crois-moi il y en a des tas. Ne va pas perdre ton temps avec des vampires qui voudront notre peau, avec des vampires que je pourrais tuer le lendemain.

J’aurais peut-être dû me la fermer sur ce coup-là, encore une fois vous me direz, parce que Jodie elle a un concept de la mort bien plus dramatique que moi. Pour quelqu’un qui a grandi en faisant la guerre, tuer un ennemi ne veut plus dire grand-chose, mais parfois j’oublie que ce n’est pas son cas à elle. Et Jodie continue de me dire à quel point elle est bien dans le Sud, qu’elle y a sa place, son cabinet et ça m’énerve. Pourquoi est-ce qu’elle est tant attachée à cet endroit ? Pourquoi est-ce qu’elle ne se sentirait pas chez elle dans le Nord ? Quelle différence au fond ? Mais je n’ai pas le temps de répondre qu’elle surenchérit avec une nouvelle qui me glace le sang, ou l’inverse, parce que je crois bien être en train de bouillir en cet instant.

- Tu ne resteras pas là, encore moins sous sa tutelle... Non hors de question, je te trouverais tout ce qu’il te faut dans le Nord, un cabinet plus grand, du meilleur matériel, tu n’auras plus rien à faire avec cette abomination.

Mais j’imagine qu’à tes yeux ça doit être moi l’abomination, surtout ces derniers temps. Quel genre de monstre tuerait sa mère et maquillerait le crime pour faire accuser ses ennemis ? Je suis à bout ce soir Jodie et tu ne m’aides vraiment pas à me sentir mieux. La violence l’emporte et mon poing déjà entouré d’un bandage vient s’abattre contre l’un des murs de son cabinet, m’aidant à calmer mes nerfs à travers la douleur. C’est la deuxième fois qu’elle me voit m’emporter comme ça, faire preuve de violence en sa présence, enfin plutôt troisième si on compte la Saint-Patrick. Elle doit en avoir marre de moi à force, je ne comprends même pas qu’elle n’ait pas plus peur que ça. Je laisse retomber mon poing sans la regarder pour autant, sentant les effets de l’alcool commencer déjà à diminuer et ça n’aide pas mon moral à s’améliorer.

- Aucun loup ne pourrait te protéger de ce vampire sur ce territoire...

Mon ton n’est pas froid, plutôt désespéré parce que je sais que tu ne changeras pas d’avis sur l’emplacement de ce cabinet et je ne supporte pas te savoir en danger et être impuissant. Si mes loups interviennent dans le Sud c’est une guerre entre loups qui éclatera, parce que chaque meute doit rester à sa place. Je ne peux pas faire la guerre aux vampires, aux sorcières et en même temps aux loups, ma meute a déjà du mal à tenir le coup. Pour autant je n’ai aucune confiance en Jack pour garder un œil sur toi et me garantir ta protection. Voilà l’impasse dans laquelle tu me mets Jodie. Je tourne finalement mon regard vers elle avec la sensation que tout mon monde s’écroule et que je n’arrive plus à le porter. Pourtant je m’efforce de le maintenir à bout de bras parce que c’est mon rôle, parce que j’ai le devoir de rester fort, parce que je n’ai pas le droit d’abandonner et encore moins de perdre.

- S’il te plaît... Laisse-moi t’offrir tout ça au Nord.

Car si toi aussi tu meurs dans cette guerre je ne le supporterais pas.

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Jodie Rowley

avatar

Humaine



¤ AVATAR : Candice Accola
¤ MESSAGES : 290
¤ POINTS : 129
¤ MULTIS : Aaron Davis - Hannah Johnson - Alex Blackwood
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE :
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/01/2018


MessageSujet: Re: After all... Ven 8 Juin - 12:41






After all


Nikolaj & Jodie


Des humains, victimes de surnaturels, elle en soigne aussi. Cependant, elle préfère ne rien dire à ce sujet parce qu'elle comprend bien que le problème reste les autres patients. Elle aimerait, Jodie, faire comprendre qu'elle ne fait de distinction entre les personnes, peu importe la race, peu importe ce qu'ils sont et ce qu'ils font. Ou peut-être qu'elle aimerait pouvoir faire cette distinction mais, non, elle n'y arrive pas. C'est plus fort qu'elle. Alors, elle se pince les lèvres, désolée d'être comme ça et de ne pas coller un peu plus à ce que Nikolaj souhaiterait. Elle est navrée de ne pas réussir à comprendre que ça semble normal, pour le loup, de tuer des vampires comme on bouffe des tic-tac.

Elle n'a pas le temps de répondre qu'elle se retrouve surprise par le ton de Nikolaj. Sa façon de dire qu'elle ne restera pas dans le sud, comme si c'était une certitude. Il n'y a même plus de demande de partir dans sa façon de parler, ça semble être quelque chose de quasiment acquis pour l'homme qu'elle ne restera pas dans ce quartier et qu'il fera en sorte de lui trouver mieux ailleurs. Sur le coup, elle a presque envie de lui demander comment il compte s'y prendre pour l'obliger à partir, y a son côté têtu qui veut prendre le dessus pour bien faire comprendre qu'elle ne bougera pas. Mais, elle se retient. La petite blonde se tait parce qu'elle n'a pas envie de rentrer en conflit avec lui, surtout pas avec lui.

Vue la manière dont il s'emporte, contre ce pauvre mur, Jodie comprend qu'il y a des choses qui lui échappent sans pouvoir savoir de quoi il s'agit. C'est qu'elle n'a pas l'impression d'avoir besoin d'être protégée parce que, dans le fond, elle ne voit pas pourquoi quelqu'un qui investit dans son affaire voudrait s'en prendre à elle par la suite. Là où Nikolaj prend tous les vampires pour des abominations, Jodie croit que tout le monde a un bon côté. Elle sait très bien que ce n'est pas la peine d'argumenter de cette manière parce qu'il ne comprend pas la façon dont elle voit les choses. Jodie ne lui en veut pas pour ça, bien au contraire. Tous les deux ont eu des vies et un monde bien différent pour leur donner des visions qui ne se rejoignent pas en ce qui concerne le surnaturel.

Quand Nikolaj pose à nouveau son regard sur elle, Jodie perd toute envie d'expliquer son point de vue. Quand elle voit son regard, elle se dit que ça n'a plus d'importance face à ce qu'elle trouve dans la lueur de ses yeux. Y a une sorte de détresse, sans savoir d'où elle vient, qui se lit dans le regard du loup et qui lui fait oublier tout le reste. Jodie s'avance, enlève toute la distance qu'il pouvait y avoir entre eux deux alors que sa main vient se poser dans celle de Nikolaj.

« Ce n'est pas moi, Nikolaj, qui est une main bandée et une blessure au visage. » Sa main de libre vient, doucement, se poser près de la blessure qu'il s'est faite dans le bar. « Dans l'immédiat, je ne crois pas que ce soit moi qui ai besoin de protection ou d'aide. »

On ne parle pas de la même forme de protection. Ce n'est clairement pas Jodie qui sera capable d'utiliser ses petits poings pour le défendre lors d'une confrontation. Même si elle a envie d'en être capable, elle ne possède pas les capacités nécessaires pour le faire. Mais il y a d'autres manières d'aider une personne et, clairement, Nikolaj ne semble pas être au meilleur de sa forme. Si tout allait bien, pourquoi il se serait retrouvé dans un bar à boire de cette manière ? Pourquoi il aurait sauté sur la première occasion, juste pour se taper avec des types ? Et cette bande qu'il a déjà à la main... Sans parler du regard qu'il peut avoir.

« Est-ce qu'on peut oublier ce cabinet, pour l'instant. On peut même aller ailleurs, si tu veux. Où tu veux. » Dans le sud, dans le nord, à l'autre bout de la terre... Elle s'en fiche. « Mais, il faut que tu m'aides à comprendre ce qui se passe, ce qui t'arrive. »

Parce qu'elle le voit bien que ça ne va pas. Sauf que, juste qu'à présent, quand ça devenait trop personnel, quand ça touchait un peu trop à sa vie, Nik avait cette fâcheuse tendance à fuir. Du coup, il lui manque plein d'éléments pour qu'elle arrive à comprendre ce qui se passe, pourquoi il est dans cet état et pourquoi il veut absolument la faire bouger. Le cabinet de Jodie ne bougera pas du sud parce que, jusqu'à présent, Nikolaj l'a laissé bien trop en retrait de sa vie. Et que, même si elle a envie de croire le contraire, elle n'est pas certaine quand dans deux jours, une semaine, trois mois, il ne la rejette pas à nouveau.
« Parce que, de toute évidence, Nik, il se passe des choses dans ta vie que j'ignore. Et, enfin, tu vois, je te demande pas de tout me dire. » Chacun a le droit de garder des secrets. « Mais, tu ne peux me demander de te faire confiance pour lâcher tout ce que j'ai ici alors que t'es le premier à ne pas me faire suffisamment confiance pour m'expliquer ce qui ne va pas. »




par humdrum sur ninetofive


 
Revenir en haut Aller en bas
Nikolaj Keegan

avatar

Alpha du Nord



¤ AVATAR : Liam Hemsworth
¤ CRÉDITS : By Jodie
¤ MESSAGES : 145
¤ POINTS : 87
¤ MULTIS : Declan, Gabriel
¤ AGE : 23 ans
¤ ZONE LIBRE : Fermé pour RP
¤ GROUPE : Prince de la meute du Nord
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 04/01/2018


MessageSujet: Re: After all... Ven 8 Juin - 17:07



After all...
Jodie & Nikolaj

Est-ce que le fait que Jodie travaille dans le Sud et au compte d’un vampire est véritablement le problème ? Disons que ça ne fait que s’ajouter en plus à la pile "va falloir changer tout ça", le truc c’est qu’à ce rythme la pile est sérieusement en train de déborder. Alors non, il n’y a pas que ça, loin de là d’ailleurs, peut-être que je prendrais les choses autrement s’il s’agissait de mon seul problème, mais disons que pour aujourd’hui c’est une inquiétude dont je me passerais bien. J’ai juste besoin que tu me dises oui, que ce n’est pas un problème pour toi de déménager dans le Nord, que tu me suivras et me laisseras m’occuper de tout. Mais à la place tu te rapproches et attrape ma main, insinuant que pour l’heure c’est plutôt moi qui ai besoin d’aide. Sauf que ces blessures Jodie, ce n’est rien, futile, dérisoire, ça guérira, il faut juste laisser du temps.

- Je n’ai pas besoin de protection Jodie, c’est moi qui suis censé tous les protéger.

Car c’est ce qu’inclus mon rôle d’Alpha, mais ça tu ne le sais pas, tu ne sais même pas que mon frère a disparu le soir de la Saint-Patrick. Es-tu au moins au courant que j’ai un frère ? Ça non plus je ne pense pas, quoi que la disparition d’Elijah Keegan a fait parler de lui dans les journaux. Je pose ma main sur la sienne, celle qu’elle porte à mon visage alors que mon regard est plongé dans le sien. Je ne cherche pas à la retirer, juste à la toucher. Toi aussi je suis censé te protéger Jodie, car je ne supporterai pas qu’il t’arrive quoi que ce soit. Puis elle me fait cette proposition d’aller ailleurs et de l’aider à comprendre ce qu’il se passe mais je ne suis pas sûr que ce soit une bonne idée. Regarde donc où t’a mené la découverte du surnaturel... A ouvrir un cabinet qui te met en danger tous les jours.

- Marchons un peu.

L’air frais me fait du bien, m’aide à ne pas étouffer. Ces derniers temps je me sens bien plus loup qu’humain, à avoir besoin de liberté, de courir, de laisser ma sauvagerie l'emporter sur le reste. On marche côte à côte, sans destination précise, en silence. Je sais qu’elle attend que je prenne la parole, que je m’explique sur mon comportement, sur mes demandes. Mais il y a des choses que tu ne peux pas entendre Jodie, des choses dont je n’ai pas envie de parler non plus, pourtant je sais bien que tu attends un effort de ma part. Alors je finis par prendre la parole.

- La Saint-Patrick a eu bien plus de conséquences sur Londres que tu ne le penses. De nouveaux clans se sont formés, des chefs ont dû être remplacés, certains sont morts là-bas, d’autres ont disparu.

On continu d’avancer alors que je réfléchis à mes mots, à ce que je peux lui dire et ce que je dois garder pour moi. De toute évidence elle a besoin d’en savoir plus, mais pas d’en savoir trop.

- Mon frère a disparu. Il était l’Alpha de la meute du Nord alors j’ai dû prendre sa place.

Et je suis sûr que tu vas penser que la disparition de mon frère me dévaste, tu serais bien la première à le croire. Au fond je ne dirais pas que cette nouvelle m’a dévasté, j’ai quasiment grandi toute ma vie sans Elijah, mais sa présence me manque et j’aimerais parfois qu’il puisse être là pour m’épauler, pour m'aider à gérer tout ce qu’il se passe, même si nous avons une vision opposée de la trêve.

- Tu ne la vois peut-être pas mais la guerre est bien là. Les loups ont le contrôle du Nord, les vampires ont le contrôle du Sud et bientôt ces deux clans se massacreront.

Pour l’instant il y a Jack qui essaie de maintenir en place la trêve, mais on sait tous très bien que ça ne durera pas éternellement. A mes yeux la meute du Sud est une cause perdue, de toute évidence ils se feront massacrer par les vampires de ce territoire et Jack ne pourra que s’apitoyer sur son sort le jour où un tel événement se produira.

- Je hais les vampires Jodie. On m’a éduqué pour les détester et les traquer alors tu comprendras que je n’ai aucune envie que la femme qui me plaît bosse pour l’un d’entre eux.

Je m’arrête, parfaitement conscient des mots que je viens d'employer. Oui Jodie, tu me plais, n’est-ce pas une évidence finalement ? J’ai beau lutter pour te repousser, pour te détester, au final j’en suis bien incapable. Et voilà comment toute une éducation part en cendres.

- Parfois j’aimerais juste tout plaquer et quitter cet endroit avec toi... Puis je me rappelle qu’être Alpha, c’est ce que j’ai toujours voulu.

Sauf qu’avant je ne te connaissais pas. Avant je ne mesurais pas totalement l’ampleur de ce que voulait dire être Alpha. Parfois il m’arrive d’espérer qu’Elijah rentre et reprenne la tête du Nord, et en même temps je reste convaincu qu’il mènerait la meute à sa perte s’il continuait de persister à laisser les vampires libre de faire ce que bon leur semble sur notre territoire. Diriger est loin d’être de tout repos.

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Jodie Rowley

avatar

Humaine



¤ AVATAR : Candice Accola
¤ MESSAGES : 290
¤ POINTS : 129
¤ MULTIS : Aaron Davis - Hannah Johnson - Alex Blackwood
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE :
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/01/2018


MessageSujet: Re: After all... Sam 9 Juin - 20:14






After all


Nikolaj & Jodie


Jodie a toujours été une personne intelligente. Naïve, optimiste mais, intelligente. Généralement, c'est celle qui écoute, laissant son cerveau emmagasiner un tas d'informations pour, ensuite, tout lui refiler en mettant plein de choses en lien. Si elle agit de cette manière avec tout le monde, ce n'est clairement pas le cas avec Nikolaj. Faut croire qu'avec lui les choses prennent une connotation trop personnelle pour réussir à raisonner correctement, répondant directement plutôt que de stocker les informations. Alors, maintenant, il est temps de reprendre ses habitudes parce que, à bien y réfléchir, c'est comme ça qu'elle arrivera à l'aider du mieux qu'elle peut. Nik donne trop peu d'informations, il faut qu'elle apprenne à les mettre en relation pour essayer de comprendre ce qui se passe.

Alors, Jodie ne répond pas quand il parle de « tous » les protéger. Elle garde cette information dans un coin de sa tête, sans se parasiter d'un tas d'autres questions. De qui il parle ? Pourquoi il a ce rôle de protecteur ? Toutes ces questions, elle les laisse à son cerveau qui fonctionne bien mieux quand elle n'y met pas un tas de sentiments. Elle se contente même de hocher la tête quand il propose de marcher. Bien sûr qu'elle préfère le soigner parce que ça l'inquiète mais, pour cette fois, elle préfère ne pas insister. Si elle doit passer sur une de ses envies pour tenter de comprendre, elle le fait bien volontiers.

Ce qui est certain c'est que Nikolaj n'est pas un grand bavard quand ça le touche personnellement. Il semble même prendre son temps pour dire certaines choses, comme s'il hésitait ou qu'il réfléchissait à quoi dire. Jodie ne lui en veut pas d'être comme ça, on apprend pas à parler du jour au lendemain. Elle ne peut même pas lui en vouloir de ne pas tout dire et, de toute façon, ce n'est pas ce qu'elle lui demande. Qu'il aille son rythme, qu'il fasse comme il le sente. Au moins il essaye, il dit certaine chose et, autant être honnête, elle apprécie la démarche.

Elle le laisse parler des changements chez les surnaturels même si, honnêtement, elle n'y connaît pas grand-chose. D'un autre côté, elle ne pouvait pas vraiment savoir comment c'était avant puisqu'elle ne savait pas pour le surnaturel. Ou très brièvement. C'est très rapidement qu'il parle de la disparition de son frère. Jodie avait bien entendu parler d'un Keegan qui avait disparu mais, d'un autre côté, Nikolaj avait déjà parlé d'un oncle et de cousins. Il aurait pu s'agir d'une de ces personnes et elle n'avait pas tellement eu l'occasion d'aborder la question avec lui. Ce qu'elle entend surtout c'est qu'il est l'alpha d'une meute. Ça change beaucoup de choses en réalité. Puis il y a ces mots qu'il prononce, un aveu presque à demi-mot sur ce qu'il ressent pour elle alors qu'il stoppe sa marche. Elle fait de même, pour lui faire face dans un sourire attendrissant... Et sûrement un peu contente de l'entendre, bien que ce n'est pas la priorité pour l'instant. D'ailleurs, il reprend bien vite sur ce rôle d'alpha qu'il a toujours voulu.

« Vouloir quelque chose et l'avoir sont souvent deux choses bien différentes. On a souvent une image bien définie de ce que ça va être et, une fois en place, on s'aperçoit qu'il y avait un tas de petites choses, plus ou moins importantes, qu'on n'avait pas imaginé. »

Elle l'avait vu avec la boutique ou le cabinet. Se dire que ça ne va pas être compliqué, d'avoir déjà envisagé tous les cas de figure et comment s'en sortir. Puis, se lancer et se rendre compte qu'on est loin d'avoir mesuré toute l'ampleur de la tâche. Et, Jodie, elle n'a l'expérience que de boutiques, ce qui est bien loin qu'une meute entière à diriger et protéger. Tout ça pour laisser entendre, sans avoir à le dire, que c'est normal de se sentir un peu dépassé des fois.

« Et puis, je suppose que ce n'est pas parce que tu as toujours voulu être alpha, que tu t'attendais à récupérer cette place aussi soudainement. Les événements de la Saint-Patrick ont été une surprise pour tout le monde, ses conséquences aussi. Ça été très rapide. »

Il n'a peut-être pas eu le temps de bien se préparer à reprendre une meute qui, de ce fait, vient aussi de perdre un alpha – là où Nik a perdu un frère. Et, forcément, ça peut compliquer la situation. Tout devoir gérer dans l'urgence, ce n'est facile pour personne.

« Même si on veut l'être. Même si on doit l'être, personne n'est infaillible, Nik. » Pas bon pour l'égo mais ça reste une réalité. « Se retrouver responsable d'un tas de personnes... De loups, d'un coup, c'est une charge compliquée à gérer. » Même s'il avait déjà ce côté protecteur envers les siens. Après tout, il avait souvent parlé de « sa meute », laissant penser qu'il se souciait déjà des loups avant. « Surtout quand ça arrive d'un coup et dans une situation qui n'a jamais été connue avant. »

La situation n'a rien d'évidente. Nikolaj se retrouve propulsé au rang d'Alpha dans un contexte où les surnaturels sont connus de tous. Ça change la donne, ça change probablement toute une façon de gérer les choses, sans exemple à prendre en compte pour se faire une idée de la marche à suivre.

« Du coup, c'est normal d'avoir envie de tout plaquer, surtout quand d'autres choses viennent se greffer à tout ça. Et, tu sais, si j'aime pas l'idée de détester les vampires et de les tuer, juste pour ce qu'ils sont... » Elle hausse les épaules. « ça fait parti de ce que tu es, de ton éducation. Je peux pas t'en vouloir pour ça. Mais, j'ai une autre éducation, celle où on m'a appris à ne pas mettre tout le monde dans le même panier. »

de toute façon quoiqu'il fasse, elle est incapable de lui en vouloir. Elle ne cautionne pas mais elle comprend qu'il puisse agir de cette manière. Elle fait avec parce que... Parce que c'est lui.

« J'suis désolée que les choses se soient passées de cette manière pour le cabinet. Mais, pour ma défense, quand le projet s'est monté, je ne pouvais pas t'en parler. » Parce que, à ce moment-là, elle n'était qu'un pari. « Mais je ne bosse pas pour lui. C'est ce qu'il voulait à la base mais c'était inconcevable pour moi. J'peux pas juste soigner une population bien précise. » Soit, que les vampires du clan Blackwood. « C'est juste un investisseur. » Son regard se lève sur Nikolaj. « Si je dois tout arrêter dans le sud, Nik, ça ne se fera que quand je serais sûre de toi. J'tiens à toi, c'est pas la question mais... Enfin j'ai juste besoin d'être sûre que dans un temps, tu ne me demandes pas de partir parce que ça te saoule. »



par humdrum sur ninetofive


 
Revenir en haut Aller en bas
Nikolaj Keegan

avatar

Alpha du Nord



¤ AVATAR : Liam Hemsworth
¤ CRÉDITS : By Jodie
¤ MESSAGES : 145
¤ POINTS : 87
¤ MULTIS : Declan, Gabriel
¤ AGE : 23 ans
¤ ZONE LIBRE : Fermé pour RP
¤ GROUPE : Prince de la meute du Nord
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 04/01/2018


MessageSujet: Re: After all... Dim 10 Juin - 19:08



After all...
Jodie & Nikolaj

Parler, ce n’est pas quelque chose dont je suis habitué. On me le reproche souvent d’ailleurs, de trop garder les choses pour moi. Parfois il m’arrive d’évoquer un problème avec Sam, une question avec Daniel, mais il s’agit plus d’affaires qu’autre chose. Je n’avais jamais ressenti le besoin de m’exprimer avant ça, ou peut-être que si, juste qu’à l’époque je n’avais personne en qui j’avais suffisamment confiance pour parler de la sorte. Il y a eu Nym a une époque, mais disons qu’elle me servait bien plus d’exutoire physique, ou sexuel si vous voulez tout savoir. Discuter avec Nyméria a toujours été quelque chose d’assez compliqué au vue de son caractère et du mien. Mais Jodie est là. Jodie m’écoute et me conseil et finalement ça me fait du bien de partager un peu de mon fardeau avec quelqu’un.

C’est à mon tour d’écouter désormais et Jodie n’a pas tort, pendant tout ce temps j’avais une autre image du statut d’alpha, je ne me rendais pas forcément compte de tout le travail, mais c’est peut-être aussi parce que durant le règne de Lucian les vampires avaient trop peur de s’aventurer dans le nord, alors que pendant le règne d’Elijah il n’y a avait pas de guerre. Et moi je ne suis pas assez oppresseur comme Lucian, ou pas aussi hospitalier qu’Elijah. Alors de quelle façon dois-je gouverner au juste ? Quelle est la meilleure méthode ? Car pour l’heure j’ai l’impression qu’elle m’échappe. C’est bien aimable de la part de Jodie de me trouver des excuses, mais ce n’est pas ce qu’un Alpha est censé faire.

- Peu importe la rapidité des événements, je dois quand même être à la hauteur Jodie, ils comptent sur moi... Je ne peux pas en laisser d’autres mourir parce que j’aurais pris les mauvaises décisions.

Car finalement c’est ce qu’il y a de plus dur à assumer dans le rôle d’Alpha, avoir la mort de sa famille sur la conscience car c’est ce que représente une meute, une famille. Et les loups me sont bien plus proches que ne l’auront jamais été mes propres parents, mon propre frère. Alors je ne peux pas me permettre de les perdre Jodie. Je ne peux pas les laisser mourir dans cette guerre. Tu as raison, personne n’est infaillible, mais on doit trouver un moyen de le devenir. Lucian avait compris... Pourquoi est-ce que moi je n’y arrive pas ?

On se regarde tous les deux, sans mouvement, et je profite de la vue de son visage, de ce sourire qui est revenu pour moi. Pourquoi est-ce que je ne t’ai pas trouvé avant Jodie ? Avant tout ça. Peut-être que nous aurions eu un meilleur avenir ensemble. Mais tu me rappelles ce que tu es et ce que je suis en parlant d'éducation. En réalité Jodie tu ne supporterais pas de me voir tuer ces vampires de sang-froid, tu me verrais comme le monstre et ça je crois que je ne suis pas prêt à le supporter. Maintenant je me demande si c’est pour te préserver toi ou me préserver moi que j’ai voulu m’éloigner. Si tu savais tout ce que j’ai fait... Ce que j’ai fait encore la nuit passée... Je détourne mon regard d’elle un instant, me grattant nerveusement le front, espérant que cette boule à la gorge disparaisse vite.

- Ta famille t’a bien éduqué Jodie.

Car même si tu en doutes j’ai rarement connu de femmes aussi fortes que toi. Au moins tu n’es pas un monstre, tu es une femme belle, douce, condescendante, et c’est probablement pour toutes ces raisons que je me suis attaché à toi, parce que tu es l’opposé de ce que je suis et je n’aurais pas aimé que tu aies la même éducation que la mienne, je n’aurais pas aimé que tu sois comme moi. Je repose finalement mon regard dans le sien lorsqu’elle m’avoue qu’elle ne partira d’ici que lorsqu’elle saura sûre que je ne changerai pas encore d’avis. Une fois de plus j’ai mal fait les choses, je dois bien en accepter le prix.

- Si je devais te demander de partir Jodie, ce ne serait pas juste du Nord. Je te demanderai de quitter Londres avec moi.

Car contrairement à ce que tu peux penser je ne peux pas être saoulé de toi, mais encore une fois je sais que je vais devoir faire mes preuves, tu ne peux pas juste me croire sur parole alors que je change d’avis d’un moment à l’autre.

- Mais tu aurais raison de refuser.

Tu es beaucoup trop innocente pour te laisser corrompre par le mauvais loup qui s’est épris de la biche. Quant à moi, mon âme est bien trop corrompue pour que tu puisses la ramener dans la lumière. C’est comme ça Jodie, voilà tout. Je n’ai pas envie que tu finisses comme les autres, capturée comme Elijah, morte de ma main sous l’emportement comme Ella, ou à me détester comme le fait actuellement Nyméria. En fait je suis bien trop attaché à notre relation pour prendre le risque de la détruire, mais parfois je fais juste les mauvais choix, comme cette idée de pari par exemple.

- J’ai toujours ce besoin de te protéger du monde... mais parfois je me souviens que c’est de moi dont je dois te protéger.

Et plus les effets de l’alcool s'estompent, plus ces flashs viennent hanter mon esprit, cette dispute, un simple coup et puis du sang partout et des larmes, les siennes, les miennes. Puis le visage agonisant d’Ella laisse place à celui de Jodie et je suis encore plus fou de rage, encore plus dévasté, mais je ne peux rien faire pour la sauver. Et je vois Lucian qui lui sourit à cette vision, comme il a sourit la fois où il m’a poussé à tuer Ania. Et je n’en peux plus de ces images Jodie, elles durent depuis des jours, comme si Lucian s’amusait à venir hanter mon esprit, à me rappeler que son éducation doit toujours porter ses fruits... Et je n’arrive pas à être un bon Alpha alors que tout dérape autour de moi.

- Je ne pourrais pas supporter qu’il t’arrive du mal par ma faute...

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Jodie Rowley

avatar

Humaine



¤ AVATAR : Candice Accola
¤ MESSAGES : 290
¤ POINTS : 129
¤ MULTIS : Aaron Davis - Hannah Johnson - Alex Blackwood
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE :
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/01/2018


MessageSujet: Re: After all... Lun 11 Juin - 12:26






After all


Nikolaj & Jodie


Elle laisse passer un sourire, la petite blonde. Ce n'est pas critique, bien au contraire. C'est seulement que, dans le fond, ça ne l'étonne pas vraiment que Nikolaj se veut à la hauteur, peu importe la situation. C'est même une bonne chose parce que, ça prouve qu'il s'inquiète pour les siens, ça prouve qu'il s'intéresse à eux et qu'il veut avoir les meilleures solutions. Sauf que ça n'existe pas ça. Être un loup, n'empêche pas ce côté humain qui se plante, qui se relève et qui recommence. Personne n'a la meilleure méthode, les gens essayent juste de faire les moins pires des choix parce que, de toute façon, une bonne solution ne l'est pas pour l'ensemble des gens qui sont tous différents.

« Prendre des mauvaises décisions, Nik, ça arrive. C'est ce qu'on appelle : apprendre. Répéter les mauvaises décisions, là, on peut commencer à parler de ne pas être à la hauteur. Je dis pas que c'est facile, je ne dis pas que ce n'est pas grave de se planter. Surtout dans ton cas parce que les conséquences sont importantes. Mais se retrouver Alpha d'une meute, ça n'empêche pas d'avoir besoin de trouver sa place pour savoir comment gérer les choses. »

Un rôle de leader, c'est tellement particulier. Il n'y a pas de manuel du parfait Alpha, c'est une place à trouver, une philosophie et une orientation à choisir pour une meute. Nikolaj est trop intransigeant avec lui-même, ce qu'elle peut parfaitement comprendre – et qu'elle trouve même normal, quand on veut bien faire – vu les enjeux.

« Je ne suis pas en train de te dire qu'il ne faut rien changer, que tu gères très bien les choses. Parce que, en vrai, j'y connais rien, moi, à tout ça. Je ne peux même pas imaginer la charge que tu as sur les épaules. La seule chose que j'essaye de dire, Nik, c'est que c'est normal de se planter mais qu'il faut apprendre de ces erreurs parce que, c'est comme ça que tu arriveras à ce que tu veux. Vouloir que tout soit parfait et bien de manière instantanée, ce n'est pas possible. » Tout se construit, surtout quand on a un rôle important au sein d'une communauté. « Et tu avanceras moins vite si, juste, tu t'en veux d'avoir pris une mauvaise décision. Ce n'est pas rien de perdre quelqu'un, surtout quand on en est responsable, c'est même tout l'inverse. Mais faut que ça permette d'avancer pour que les choses ne se répètent pas. » Elle hausse les épaules. « Et ne cherche pas à aller trop vite non plus, c'est souvent comme ça qu'on prend des mauvaises décisions. »

L'impulsivité, les réactions à chaud, de manière générale ça ne donne pas souvent des bonnes choses. Cela dit, même si elle ne cautionne pas cette chasse aux vampires, elle est loin de penser que Nikolaj sera un mauvais alpha. Bien au contraire. Faut le voir, là, à s'inquiéter pour tout le monde, avoir cette envie de bien faire. Tout ça, c'est plutôt bon signe.

C'est quand il est question de point de vue et d'éducation qu'elle le voit détourner le regard, pour dire qu'elle a été bien éduqué. Alors y a la main de jodie qui va chercher, doucement, le visage de Nik pour qu'elle puisse le regarder à nouveau sans quitter son sourire.

« Je n'ai pas été mieux éduqué que toi. La différence majeure dans notre éducation, Nikolaj, c'est qu'on a été élevé avec une connaissances du monde bien différente. » Si ses parents avaient été au courant du monde surnaturel, peut-être qu'ils l'auraient élevé en lui disant de rester loin de ces êtres. Peut-être qu'on lui aurait tellement rabâché qu'ils sont dangereux qu'elle aurait une vision complètement différente. « Je veux dire, est-ce que tu t'entends ? Parce que, la seule chose que j'entends, moi, c'est ton inquiétude pour ta meute, ton envie de bien faire pour le bien de ces loups. Est-ce que tu penses vraiment que ce sont les inquiétudes d'une mauvaise personne ? »

Oui il tue des vampires sans chercher à comprendre s'ils peuvent être bons ou non. Peut-être même qu'il s'inquiète uniquement pour sa meute en se foutant des autres – ce dont elle doute. Mais, même si c'était le cas, ça prouve quand même de bonnes intentions. Alors non, elle ne peut pas le laisser détourner le regard de cette manière, l'entendre dire qu'elle a été bien éduquée en sous-entendant que lui n'est pas une bonne personne.

« Et oui, j'aurais refusé de quitter Londres avec toi. Mais, honnêtement, ce n'est pas uniquement parce que j'ai besoin d'être sûr de toi. » Parce que, même si elle lui en veut pour cette histoire de pari, elle serait capable de prendre le risque de se planter à nouveau en partant loin d'ici. « Mais je serais incapable de vivre avec l'impression de t'enlever à une vie que tu as toujours voulue. Je ne suis pas certaine que tu aies vraiment envie de partir d'ici, même si l'idée te traverse l'esprit dans des moments de doutes. »

Peut-être qu'elle se plante mais, elle se dit qu'il finira par regretter, par se dire qu'il aurait pu essayer d'autres choses et trouver des solutions pour sa meute plutôt que de fuir... Parce que, au final, il est surtout question de fuite, non ?

Pour être honnête, elle ne sait pas ce qu'elle doit répondre quand il parle de la protéger de lui. Il lui a déjà fait mal – pas physiquement – et, elle sait que ça peut recommencer mais... Peut-être qu'elle est trop bête, trop naïve, trop plein de choses mais, clairement, elle s'en fout de reprendre ce risque si ça lui permet d'avoir ces moments avec lui. Et, à bien y réfléchir, elle se dit que y a pas cinquante façons d'exprimer cette idée. Y a sa main qui se niche dans celle de Nik alors qu'elle se met sur la pointe des pieds pour l'embrasser. Après tout, lui ne devait pas le faire de la soirée, il n'a jamais été question que ce soit interdit si ça vient d'elle.



par humdrum sur ninetofive


 
Revenir en haut Aller en bas
Nikolaj Keegan

avatar

Alpha du Nord



¤ AVATAR : Liam Hemsworth
¤ CRÉDITS : By Jodie
¤ MESSAGES : 145
¤ POINTS : 87
¤ MULTIS : Declan, Gabriel
¤ AGE : 23 ans
¤ ZONE LIBRE : Fermé pour RP
¤ GROUPE : Prince de la meute du Nord
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 04/01/2018


MessageSujet: Re: After all... Mar 12 Juin - 18:20



After all...
Jodie & Nikolaj

Pourquoi es-tu si parfaite Jodie ? Si belle. Si douce. Si compréhensible. Je n’aurais pas cru que tu puisses l’être avec quelqu’un comme moi, surtout après t’avoir fait subir une telle humiliation la dernière fois. Et je regrette tellement d’avoir joué comme ça avec toi, de t’avoir menti, car tu ne mérites pas qu’on te fasse du mal Jodie. Comment fais-tu pour croire autant en moi ? Toi qui ne connais même pas toutes les facettes de ma personne. Toi qui es extérieure à ce monde obscure. Même mes loups n’ont pas autant confiance en moi que tu ne le fais, certains en tous cas. Beaucoup regrettent Elijah et je sais qu’avec le meurtre d’Ella, beaucoup se demanderont si je ne suis pas derrière l’extermination de la famille Keegan. Au final je le suis pour un sur deux, c’est déjà bien assez pour me renier, non ?

J’acquiesce aux paroles de Jodie, des paroles sages dont j’avais sincèrement besoin. Et je me sens encore plus coupable de lui cacher toutes ces choses obscures à mon sujet, des fautes qu’on ne devrait pas pardonner, des crimes qui devraient être punis. Moi qui croyais qu’il n’y avait que dans les romans que la belle pouvait s’éprendre de la bête. Mon regard se pose sur Jodie, ne pouvant pas m’empêcher de la dévorer des yeux encore une fois. A quel moment est-ce que mon cœur a décidé que ce serait toi au juste ?

- Merci pour tes conseils.

J’aurais aimé qu’on m’en ait donné d’autres de la sorte par le passé, qu’Ella ait fait un effort pour m’apprendre à être un bon Alpha à sa façon, qu’Elijah ne m’ait pas lâchement abandonné aux mains de Lucian, que Lucian n’ait pas été un tel père. On ne naît pas mauvais, on le devient, et j’avais toutes les raisons de le devenir avec cette éducation. J’ai toutes les raisons de l’être aujourd’hui. Mais la main de Jodie vient se poser sur ma peau pour attirer mon regard vers elle lorsqu’elle me dit ces mots. Et j’aimerais tant tout te dire, tout ce que tu ignores de moi, car au fond je trouve ça injuste que tu aies une telle vision de l’homme que je suis, si positive après tout le mal que j’ai commis. Un mal qui jusque-là ne m’avait jamais hanté.

- Non, mais une bonne personne sait où se trouve les limites.

Une bonne personne ne tue pas sa mère sous l’impulsivité, et elle ne trompe pas non plus la seule personne qui porte un intérêt dans son cœur. Tu as une vision faussée de moi Jodie et je suis incapable de la détruire par égoïsme, parce que je ne supporterai pas de te perdre ni de voir à travers tes yeux de la déception ou de la frayeur à mon sujet. Un homme bien ne penserait pas de la sorte, et il ne laisserait pas non plus la personne qu’il aime l’embrasser en sachant très bien que toute cette histoire pourrait mal se finir. Pourtant c’est ce que je fais ce soir, mon regard se perd dans le tien et je te laisse venir à moi, je te laisse venir m’offrir ce baiser avant que ce ne soit finalement moi qui m’empare de ces lèvres délicieuses. Et il y a cette boule chaude qui grandit dans mon cœur à force que le baiser dure, tout comme cette rage qui me brûle de l’intérieur à l’idée de te faire souffrir à nouveau. Pourquoi est-ce si dure d’aimer Jodie ?

Il y a cette larme sortie de nulle part qui coule sur ma joue tandis que je prolonge le baiser avec toute cette passion dont je n’ai jamais fait preuve jusque-là. Ma main glisse dans ses cheveux et j’ai envie de plus, tellement plus... Mais je n’ai pas le droit de lui faire ça. Pas à elle. Alors finalement nos lèvres se séparent lentement, encore haletant de ce long baiser et nos visages toujours si proches de l’un de l’autre. Un centimètre et je pourrais à nouveau l’embrasser. Et je lui souris, à cette jolie fille qui m’a tant appris, à celle qui m’apprend la vie d’une toute autre façon et m’aide à me sentir vivant.

- Tu bouleverses complètement mon cœur et mon esprit, Jodie Rowley.

Et ça jamais je ne l’aurais avoué de vive-voix autrefois. Puis je détourne vivement mon regard d’elle, observant autour de nous, sentant comme une présence rôder parmi nous. Evidemment tous mes sens se mettent en alerte, il est hors de question qu’il arrive du mal à Jodie en ma présence.

- Il faut qu’on quitte cet endroit.

Je continue de guetter, persuadé qu’il y a quelque chose alors que Jodie ne voit rien. J’attrape sa main et l’entraîne avec moi, précipitant un peu le pas pour ne pas traîner là et c’est lorsqu’on tourne à la prochaine ruelle que je m’arrête net face à ce que je vois. Ce que moi seul peux voir. Lucian debout devant moi, avec un large sourire sur le visage.

«  Bonsoir fiston, je vois que tu n’as pas perdu ton temps. »

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Jodie Rowley

avatar

Humaine



¤ AVATAR : Candice Accola
¤ MESSAGES : 290
¤ POINTS : 129
¤ MULTIS : Aaron Davis - Hannah Johnson - Alex Blackwood
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE :
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/01/2018


MessageSujet: Re: After all... Mer 13 Juin - 23:36






After all


Nikolaj & Jodie


Voilà pourquoi elle lui pardonne tout. Parce que, faut le voir, faut voir ce regard qu'il peut avoir sur elle comme si elle était particulière. Enfin, ce n'est pas la seule raison, Jodie n'est pas assez égocentrique pour être charmée parce qu'elle a l'impression d'être unique mais... Elle a toujours cette impression qu'elle va défaillir quand il la regarde de cette manière, comme s'il n'y avait plus rien d'autre qu'eux deux. Plus aucun problème, juste eux. Jodie ne saurait même pas décrire ce qui se passe entre eux deux, est-ce que c'est une relation ? Un début de relation ? Complètement autre chose de difficilement identifiable ? Elle n'en sait rien parce que... Des histoires, des petits-amis, l'impression d'être amoureuse, tout ça elle a connu dans le passé. Là, ça n'a rien à voir. Strictement rien à voir.

Eux deux. Elle n'est même pas certaine que ça puisse entrer dans une catégorie, elle n'est pas certaine qu'il puisse avoir un terme pour décrire exactement ce qu'elle ressent. Tous les mots qu'elle connaît, en anglais et en français, lui semblent bien en dessous de ce qu'elle pense de lui. Nikolaj, il pourrait lui dire n'importe quoi, faire n'importe quoi, qu'elle finirait toujours par revenir vers lui. De ça, elle est sûre. Jodie sait très bien qu'elle n'a pas toutes les informations et qu'il ne lui dit pas tout mais, en vrai, elle s'en fiche. La seule chose qu'elle peut faire c'est de lui faire comprendre qu'elle est là, quand il en aura envie, quand il le voudra, quand il sera prêt. Elle essayera, encore, de le faire parler à un peu mais elle sera bien incapable de lui claquer la porte au nez s'il refuse de le faire. Parce que c'est lui, elle est prête à se calquer sur son rythme à lui, peu importe le temps que ça prendra. Et ça, même si la notion de temps n'est clairement pas la même pour lui.

Alors oui, ce baiser, elle en profite. Elle s'y abandonne. Parce que, si elle a compris quelque chose, c'est qu'on ne peut pas savoir combien de temps ça va durer. Combien de temps il va se passer avant qu'elle se rende compte qu'ils ne sont vraiment pas du même monde, avant qu'il ne s'inquiète à nouveau de sa nouvelle activité, avant que les vampires n'entrent à nouveau dans la conversation. Ce baiser, il est loin de tout ce qui peut poser problème. C'est juste lui et elle et, là, elle veut juste figer le temps pour qu'ils restent dans cette bulle. Leur bulle. Mais les choses ont un sens et sont agréables parce qu'elles ont une fin. Alors, Jodie elle a ce sourire un peu niais sur le visage quand il s'écarte, avec cette étrange sensation de légèreté. Elle ne dira rien sur cette larme qui court sur la joue de Nikolaj, pas sûre qu'il aimerait qu'elle le fasse remarquer. Et elle sourit d'autant plus à ses mots.

Elle veut lui répondre, lui expliquer qu'il a juste chamboulé toute sa vie. Et, pour le coup, elle ne parle même pas du fait qu'elle lui doit de savoir pour les vampires et pour les loups. Non, il chamboule tout le reste, tout ce qu'elle pensait savoir sur elle, ce qu'elle pensait avoir déjà ressentit par le passé. Il remet tout en cause seulement par sa présence et, bordel, c'est loin d'être une mauvaise chose. Sauf qu'elle n'a pas le temps de dire quoique ce soit que ses sourcils se froncent déjà.

« Qu'est-ce qu'il y a ? »

Elle le voit bien, le loup, regarder tout autour de lui. Est-ce qu'il sent une présence ? Jodie est loin de remettre ses sens en question, ni même son instinct. Il doit y avoir quelque chose qu'elle n'a pas capté mais, forcément, ça l'inquiète. Surtout quand il s’empare de sa main pour presser le pas.

« Nik ? »

Mais il marche. Il marche vite alors qu'elle ne voit toujours rien. Pourtant elle cherche du regard mais, rien n'attire son attention. D'ailleurs, à force de regarder, elle ne le voit même pas s'arrêter et se prend le dos de Nikolaj en pleine poire. Fronçant les sourcils, elle penche la tête sur le côté pour voir ce qui se trouve devant le loup, de voir ce qui l'a poussé à s'arrêter aussi soudainement. Rien. Il n'y a absolument rien. Jodie enlève sa main de celle de Nikolaj pour se masser le bout du nez avant de se mettre devant lui, agiter une main devant son visage comme une conne tellement il semble figé.

« Nik ? » Dans un autre monde, dans celui où elle vivait un peu avant la Saint-Patrick, elle aurait cru qu'il est pris d'hallucinations. Mais aujourd'hui, elle ne sait même pas ce qui est normal ou ce qui ne l'est pas. « Tout va bien ? »



par humdrum sur ninetofive


 
Revenir en haut Aller en bas
Nikolaj Keegan

avatar

Alpha du Nord



¤ AVATAR : Liam Hemsworth
¤ CRÉDITS : By Jodie
¤ MESSAGES : 145
¤ POINTS : 87
¤ MULTIS : Declan, Gabriel
¤ AGE : 23 ans
¤ ZONE LIBRE : Fermé pour RP
¤ GROUPE : Prince de la meute du Nord
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 04/01/2018


MessageSujet: Re: After all... Sam 16 Juin - 18:16



After all...
Jodie & Nikolaj

Pourquoi les instants plaisants sont-ils si éphémères ? A croire qu’ils sont là simplement pour nous faire tenir le coup face au reste des problèmes de ce monde. T’avoir près de moi Jodie, tu ne te rends pas bien compte à quel point ça peut être revigorant et je n’ai pas envie que ça s’arrête, pas déjà, pas ce soir. Mais à peine terminé que le bel instant se transforme en un possible danger. Quelqu’un nous épie Jodie et si je n’aurais aucun problème à affronter cet ennemi s'il n'y avait pas un risque pour que tu sois en danger. Tu ne seras pas blessée encore une fois. Alors je lui attrape la main et presse le pas, voulant quitter cette ruelle à tout prix, voulant l’emmener dans un endroit où elle ne risquera rien, où je pourrais du moins mieux la protéger. Dehors les dangers peuvent venir de n’importe où.

Je ne réponds pas aux interrogations de Jodie, trop concentré à mettre de la distance entre nous et cet ennemi. Puis je m’arrête net face à cette vision, sentant à peine le corps de Jodie heurter le mien alors que mon regard se perd dans celui de mon père. Lucian... Comment peut-il être là ? Comment peut-il être vivant ? Est-ce moi qui hallucine ? Ou bien l’alcool qui me fait voir des choses ? Pourtant je pensais clairement être en train de dessaouler mais il est bien là, et de ça je n’ai aucun doute.

« Alors c’est elle l’humaine qui distrait mon fils. Elle est jolie c’est vrai, j’oubliais que tu les aimais fragiles. »

Mon expression n’a rien d’un fils aimant lorsque je le regarde, non cette fois je le regarde comme s’il était un danger et c’est ce qu’il représente pour elle, je le sais bien. D’ailleurs comment ça se fait que Jodie ne me pose pas de question à son sujet ? Je me rends compte que j’étais distrait, ailleurs, lorsque sa main s’agite devant mon visage et me ramène à elle.

- Jodie il faut que je t’éloigne de...

Où est-il ? Je tourne mon regard à droite puis à gauche sans le voir. Où est passé Lucian ? Il joue à la traque. Je le connais bien mon père, je ne suis pas son fils pour rien après tout. Mon regard vient se poser à nouveau dans celui de Jodie.

- Ta voiture. Il faut qu’on parte d’ici maintenant, on n’ira pas assez vite à pieds.

Et voilà que je nous fais faire demi-tour, direction son cabinet, direction la voiture de Jodie. J’entends un rire se perdre au loin et je pousse Jodie à me suivre et accélérer le pas. Pourquoi me fait-il ça ? Pourquoi ne peut-il pas me laisser tranquille ?

« Tu as tué ma bien aimée Nikolaj, pourquoi est-ce que je ne prendrais pas la tienne ? »

- C’était un accident !

Je m’arrête en lui hurlant ces mots, me tournant vers la voix qui me semblait être dans mon dos mais Lucian n’est pas là, non il continue de jouer, de se cacher. Et Jodie ne comprend rien à ce qu’il se passe, moi-même je ne suis pas sûr de réellement comprendre. Mon regard se pose alors dans celui de Jodie. Dis-moi que tu ne me prends pas pour un fou. Dis-moi que tu ne le crois pas.

- Il ment, tu entends ? C’était un accident Jodie, j’ai pas voulu ça… Je le laisserais pas te faire du mal à toi aussi.

Tout doit paraître complètement décousu dans les oreilles de Jodie. De quoi je parle ? De qui je parle ? Et pourquoi est-ce qu’il y a cette menace qui pèse sur elle ? Je te protègerai de lui. Je ne laisserai pas Lucian te faire de mal, quoi qu’il en coûte.

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Jodie Rowley

avatar

Humaine



¤ AVATAR : Candice Accola
¤ MESSAGES : 290
¤ POINTS : 129
¤ MULTIS : Aaron Davis - Hannah Johnson - Alex Blackwood
¤ AGE : 28 ans
¤ ZONE LIBRE :
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/01/2018


MessageSujet: Re: After all... Lun 18 Juin - 15:13






After all


Nikolaj & Jodie


Elle ne comprend pas, la petite blonde, ce qui est en train de se passer. Devant eux, elle ne voit rien. Vraiment rien. Pourtant, Nikolaj il a ce regard qui semble prouver le contraire. Clairement, elle n'aimerait pas qu'il la regarde un jour de cette manière, tellement il a l'air de faire face à une menace. Il doit éloigner Jodie mais elle ne comprend toujours pas de quoi. Son regard se plisse quand le loup semble chercher partout autour de lui.

« Mais... Attends... »

Elle n'a pas plus de réponse quand elle se retrouve presque à courir derrière lui, entraînée par cette main qui entoure la sienne. Y a un tas de questions qui se bousculent dans sa tête, y a même l'envie de se dire que quelque chose débloque dans sa tête. Mais, cette pensée est éclipsée rapidement. c'est un loup, il doit sentir des choses qui échappent complètement à l'humaine qu'elle est. Enfin, ça, c'est avant qu'il s'arrête soudainement pour se tourner vers elle et hurler à l'accident. Quoi ? Elle secoue la tête, espérant naïvement que cette action lui permettrait d'y voir plus clair alors que, cette fois, c'est à elle qui s'adresse et non pas à un point invisible.

« Nik, de quoi tu parles ? » Et, en vrai, elle est inquiète Jodie. Pas pour elle. Non, c'est pour lui qu'elle s'inquiète parce qu'il se passe quelque chose qu'elle ne comprend pas mais qui, de toute évidence, le perturbe. « Qui ment ? » Parce qu'elle n'a rien entendu elle, incapable de suivre une conversation que Nikolaj a avec une hallucination. « A moi aussi ? »

Les derniers mots la pique un peu. ça veut dire quoi ? Qu'il y a déjà eu d'autres filles qu'il a voulu protéger sans y arriver ? Elle essaye de se reprendre, en se disant que ce n'est pas le moment d'avoir une pointe de jalousie. Evidemment qu'il y avait eu d'autres personnes dans la vie de Nikolaj, comme il y en avait eu d'autres dans la vie de Jodie. Est-ce que ce "aussi" qu'il a prononcé veut dire qu'elle est réellement en danger, alors ?

Y a les mains de Jodie qui attrapent le visage de Nikolaj, pour le forcer à la regarder sans dévier le regard.

« Nik, je ne vois personne. » Et, non, elle ne dit pas qu'il n'y a personne, seulement qu'elle n'est pas capable de voir qui que ce soit. Ce qui est bien différent. Jodie ne doute pas du fait qu'il puisse voir quelqu'un, sauf que ça ne semble pas être réel. « C'est peut-être ton coup à la tête, c'est peut-être plus grave que ça en à l'air. Ou peut-être tes capacités qui te permettent de voir des choses qui ne me sont pas accessibles... » Après tout, elle s'était déjà retrouvée face à des zombies. Alors, dans le fond, elle ne sait plus vraiment ce qui est possible ou non dans ce nouveau monde. « Mais, comment quelqu'un que je ne vois pas pourrait me faire du mal ? »

Si cette personne n'est pas physique alors, elle n'a rien à craindre, pas besoin qu'il la protège. Si beaucoup d'informations lui échappent, elle veut juste le rassurer sur le fait qu'ils ne craignent rien.

« Et je te crois. »

Pour le fait qu'il puisse voir quelqu'un et aussi pour ce qu'elle ignore. Jodie ne sait pas de quoi il est question mais, ce n'est pas très important, il suffit juste qu'il lui demande de la croire pour que ce soit le cas. On peut penser que c'est naïf, que c'est profondément stupide et que ça ne repose sur aucune logique. Ouais, on peut penser tout ça parce que, dans le fond, c'est vrai. Mais il n'y a rien de logique dans ce qu'elle pense et ressent quand il s'agit de Nikolaj.
Elle relâche son visage pour plonger la main dans sa poche et sortir ses clés. Sa voiture, elle n'est plus très loin alors, si Nikolaj est rassuré à l'idée de partir de cet endroit, elle veut bien se plier à cette exigence.

« Viens, on s'en va d'ici. »

Et c'est vers la voiture qu'elle se dirige, embarquant le loup avec elle.



par humdrum sur ninetofive


 
Revenir en haut Aller en bas
Nikolaj Keegan

avatar

Alpha du Nord



¤ AVATAR : Liam Hemsworth
¤ CRÉDITS : By Jodie
¤ MESSAGES : 145
¤ POINTS : 87
¤ MULTIS : Declan, Gabriel
¤ AGE : 23 ans
¤ ZONE LIBRE : Fermé pour RP
¤ GROUPE : Prince de la meute du Nord
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 04/01/2018


MessageSujet: Re: After all... Hier à 18:25



After all...
Jodie & Nikolaj

Pourquoi est-ce que tu ne comprends pas ? Pourquoi est-ce que tu ne l’entends pas ? Et pourquoi est-ce que tu ne le vois pas ? Lui. Le grand Lucian Keegan, menaçant envers quiconque ira contre lui. Et dire que toute ma vie j’ai voulu lui ressembler. Suis-je fou Jodie ? Ou peut-être suis-je en train de le devenir. Il me paraît tellement réel que je ne peux pas prendre le risque de l’ignorer, de me dire que c’est la fatigue ou une menace en l’air car s’il arrive à lui faire du mal, alors je me détesterai pour le restant de mes jours. Puis les mains de Jodie viennent attraper mon visage, me forçant à la regarder pour me calmer, pour me faire réaliser qu’elle ne voit rien. Donc c’est ça, je deviens fou ? Hanté par l’esprit de son père, quel comble. Je ne peux pas croire que ce soit une pauvre blessure à la tête qui me fasse halluciner alors que j’ai déjà connu bien pire.

- Parce qu’il est dangereux... Ses mots sont dangereux.

Ses mots m’ont déjà poussé à accomplir des choses abominables que je n’aurais jamais commises s’il n’avait pas été là, derrière-moi, à murmurer à mon oreille tel un serpent. Lucian a toujours eu un trop gros impact sur moi, une influence dont j’essaie de me détacher tant bien que mal aujourd’hui, mais c’est plus facile lorsqu’il n’est pas là. Je tourne mon visage, me défaisant de ses douces mains venues me rassurer. Parfois c’est plus de moi dont j’ai peur, de ce que je pourrais faire. Puis elle me dit qu’elle me croit et je relève alors mes yeux vers les siens.

- Excuse-moi, je ne cherche pas à te faire peur... Ta vie était bien plus calme lorsque je n’étais pas là.

Et je m’en veux de m’être introduit comme ça, d’avoir bouleversé ton monde, mais je ne me vois pas ailleurs qu’avec toi pour autant. Et finalement j’acquiesce à sa proposition de partir d’ici, nous rendant ensemble vers sa voiture. On reste silencieux sur une bonne partie du trajet, moi perdu dans mes pensées, elle probablement perdue dans les siennes. Je ne sais même pas où est-ce que l’on va et peut-être l’ignore-t-elle également. La seule chose rassurante, c’est qu’il n’y a plus Lucian autour de nous, ni sa voix, ni son visage, ni ses menaces.

- Est-ce que tu crois que je deviens fou ?

Je ne la regarde pas lorsque je lui pose cette question d’un ton totalement neutre, presque vide, continuant d’observer la route qui défile devant nous. Est-ce qu’on peut devenir fou comme ça, du jour au lendemain ? Est-ce qu’on peut l’être si ce n’est pas héréditaire ? Quoi que, n’appelait-on pas mon père le maître fou ? Peut-être suis-je comme lui finalement, ça a sauté une génération pour me retomber en plein dessus.

- Parce que l’homme que j’ai vu ce soir était mon père, et j’ai vu sa dépouille de mes propres yeux avant de l’enterrer.

Je prends peut-être un risque à lui faire cet aveu, mais j’ai envie d’être honnête avec Jodie, du moins autant que je le peux, car il y a évidemment bien trop de secrets que je ne pourrais pas lui faire porter sur ses épaules. Tu dois maintenant te demander quel genre de relation j’ai pu entretenir avec Lucian pour que ces "retrouvailles" soient aussi agressives, mais sincèrement, je crois qu’au fond tu n’as pas envie de connaître la vérité, et moi je n’ai pas non plus envie de la partager.

- Un loup ne peut pas devenir un vampire, alors je suis forcément fou.

Une conclusion peut-être hâtive mais n’est-elle pas réelle ? C’est celle qui me paraît la plus vraisemblable malheureusement, à moins que ce ne soit une sorcière venue jouer avec mes nerfs, mais j’aurais senti sa présence. Alors quelle autre possibilité reste-t-il au juste ?

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: After all...

Revenir en haut Aller en bas
After all...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moon's Spell :: BIENVENUE A LONDRES :: Le Nord de la Tamise :: Le Nord-
Sauter vers: