RSS
RSS



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



''Moon's Spell'' s'inspire du roman ''Salem'' de Sandra Triname. Les autres sources sont diverses et variées.
Redécouvrez certaines races avec des manières de jeux exclusives qui pourront vous ravir. ''Moon's Spell'' cherche plusieurs
PV's très importants pour le développement du jeu. Personnages construits mais libres en plusieurs points, ils ont tous des
liens entre eux. N'hésitez pas, inscrivez vous !




Event Halloween L'event est ouvert !
Venez le découvrir !
Freak Show



Partagez|

Se décider à se présenter officiellement [ft Charlie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Blodwyn McAran

avatar

○ Alliance ○
Humain



¤ AVATAR : Brooke Williams
¤ CRÉDITS : Ptite Plume
¤ MESSAGES : 89
¤ POINTS : 10
¤ MULTIS : Lucilla Celestini
¤ AGE : 27 ans
¤ GROUPE : Recrue Alliance - Elève de Charlie.
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 20/04/2018


MessageSujet: Se décider à se présenter officiellement [ft Charlie] Ven 18 Mai - 0:07

L'installation était faite, la boulangerie officiellement ouverte, et Blodwyn avait même eu l'occasion de se lier avec les premiers visiteurs, et d'embaucher une salariée compétente et à la bonne humeur communicative par une journée de rush où la jeune irlandaise n'arrivait plus à être partout en même temps. Une chouette rencontre qui s'était soldée par une proposition que Sühan n'avait pas refusée. Depuis? Leur binôme fonctionnait bien. Tantôt aux fourneaux, tantôt au comptoir, les deux jeunes femmes se relayaient, et avaient même réussies à s’octroyer un jour de repos en plus de la fermeture hebdomadaire. Si ça c'était pas beau...

Et la maîtresse boulangère profitait ainsi de son vendredi, laissant la boutique tourner entre les mains de sa collègue en toute confiance, pour régler quelques démarches importantes. Elle n'avait pas voulu de l'aide de son Oncle pour cela, et avait décidé de toute faire toute seule, ne voulant ni avoir à lui devoir quoi que ce soit, ni qu'on parle dans son dos, la jaugeant ou la testant sans cesse... Alors elle venait comme une simple recrue. Certes son nom serait dans un dossier, celui de son Oncle aussi, mais elle ne voulait aucun coup de pouce, aucune faveur. Rien que ce qu'elle même pourrait prouver, de part ses capacités, son tempérament. Comme n'importe qui d'autres. C'est avec cette détermination qu'elle arpentait ainsi les rues de Londres, se dirigeant via un plan de la ville vers une tour bien précise. Un rendez-vous qu'elle avait quelque peu retardé, le temps de bien prendre ses repères et s'imprégner de cette nouvelle vie qui s'offrait à elle. Mais maintenant qu'elle avait un toit, un emploi, des contacts parmi la population, elle pouvait se concentrer sur le reste et la raison première de sa venue en ces lieux.

L'Alliance. Se former, en apprendre plus sur ce monde surnaturel s'ouvrant à ses yeux. Comprendre sans doute enfin qui ou quoi avait pu éliminer ses parents. En quoi son Oncle était lié, car, cela, elle l'avait compris malgré le silence de ce dernier aux questions de la rousse. Elle voulait comprendre. Et apprendre à s'en défendre, pour éviter de devenir une cible. Cela, elle était bien décidée à l'éviter. Prévenir plutôt que guérir en soit.. Ou plutôt suivre l'adage qui disait que la meilleure défense, était encore d'attaquer le premier. Alors quand on lui avait proposé de rejoindre les rangs de l'Alliance, quand cette opportunité de découvrir ce qu'il y avait de l'autre côté du voile qu'était l'ignorance, elle n'avait pas hésité, et avait accepté cette offre, demandant toutefois sa mutation, une fois les premiers tests validés. Demande qu'elle avait su argumentée et qui avait été satisfaite, son transfert pour les bureaux de Londres pour y être formée et faire ses premiers pas sur le terrain avait été fait rapidement.

Chemin faisant, la belle rousse se concentre à prendre des repères tangibles, mémorisable facilement, et qu'importe le temps ou la saison, le nom des rues, telle couleur de maison ect, pour pouvoir un jour prochain se passer de plans divers. Elle marchait vite, et bientôt, elle arriva à la Tour ciblée, s'y engouffrant naturellement, observant tout autour d'elle, peu sûre désormais de la marche à suivre. Y arriver, c'était fait, sans trop de mal. Maintenant, y pénétrer, se faire connaître, et trouver quelqu'un à qui parler.. Moins évident, déjà. Elle parcourt les couloirs ouverts au public, observant les environs, les passants allant et venant, curieuse et attentive à tout ce qu'elle voit.

Et visiblement, la voilà repérée avant d'elle même avoir eu à cogiter pour trouver une solution, car bientôt un homme vint à sa rencontre, lui demandant son identité, que la miss confirma. Et ayant ainsi vérifié l'identité de la visiteuse, la conduisit vers une porte menant aux étages, réservés aux membres de l'Alliance. Deuxième bon point. A présent, trouver un interlocuteur... La demoiselle se laissa guider par l'homme l'ayant abordé jusqu'à une porte à laquelle il la laissa, prenant congé non sans que la jeune femme le remercia de son aide.

Et inspirant un coup pour se donner du courage, peu à l'aise ainsi, Blodwyn osa toquer à la porte, son dossier étant visiblement transmis et connu en ces lieux. Les choses allaient sacrément vite.. Bien plus qu'elle ne l'imaginait.. Et si elle était curieuse de vraiment entrer dans le vif du sujet, elle craignait d'avoir trop fait attendre toutes ces démarches de transfert et d'apprentissages...Elle passa la tête dans l'espace de la porte entrebaillée, apercevant une jeune femme dans la pièce, ne pénétrant pas de suite dans la salle, pas sans invitations. Mais sa voix s'éleva tout de même, douce et claire.

"-Bonjour? Je suis Blodwyn McAran, nouvellement transférée d'Irlande.."

Se taisant ensuite, ne sachant comment se présenter, pas très à l'aise en général dans ce genre de situation. A la boulangerie elle n'avait plus ce problème, étant sa propre patronne.. Mais là.. Elle se sentait petite souris, dans ce lieu qu'elle ne connaissait pas encore.. Rester à voir quel accueil on lui ferait.
Revenir en haut Aller en bas
Charlie Michaels

avatar

○ Alliance ○
Loup-Garou ☽ Alpha Centre



¤ AVATAR : Phoebe Tonkin
¤ CRÉDITS : by lilie
¤ MESSAGES : 259
¤ POINTS : 101
¤ MULTIS : Joanne / Vassily / Ivana / Ashanti
¤ AGE : 220 ans / 30aine physiquement
¤ ZONE LIBRE : • Membre de l'Alliance depuis 1981, devenue Chefs d'Unités pour en 2018. Charlie possède donc la marque Or de l'organisation sur son poignet droit. • Elle est mère, en couple, de 4 enfants : 3 loups (Peter 174 ans, Cassiopée 81 ans et Katniss 18 ans) et mère adoptive d'une Sorcière qui travaille pour l'Alliance (Pandora, 26 ans). • Elle est gérante du pub The Moon Tavern, qui se trouve dans la City. • Louve grise au pelage épais, parsemé de teintes plus sombres. • Elle possède une tâche de naissance en forme de croissant de lune sur l'épaule droite, tâche de naissance qu'on également ses enfants.



ChronoLiensFicheMeute CentrePhone
¤ GROUPE : Loup-Garou, Alpha de la meute du Centre
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 13/01/2018


MessageSujet: Re: Se décider à se présenter officiellement [ft Charlie] Sam 19 Mai - 17:43

Présentations officielles - Charlie ft. @BLODWYN MCARAN


La vie de Charlie commençait doucement à se stabiliser. La seconde pleine lune de son nouveau clan s’était bien déroulée, le déménagement était terminé et le nouveau bar tournait encore mieux que le précédent. Katniss, l’adolescente de Charlie, se portait un peu mieux et avait vécu sa première transformation lors de la lune du trente avril. Moment éprouvant et émouvant que Charlie avait vécu avec sa fille, aux côtés de cette sorte de meute dont elle était maintenant la dirigeante. Le moment fut intense pour tout le monde et Charlie fut remplie d’une fierté incroyable. Chaque première transformation de ses enfants avait été intense, mais celle de Katniss fut plus particulière que les autres, la jeune adolescente ayant eu tant de mal à accepter qui elle était. Tout n’était pas encore gagné, mais une fois la première fois passée, les choses ne pouvaient qu’aller mieux. La vie personnelle de Charlie semblait donc se stabiliser, même si son histoire avec Kenneth la rendait folle. C’était d’ailleurs pour ça aussi qu’elle se perdait un peu plus dans les affaires de l’Alliance. Il fallait avouer que depuis la St Patrick, les demandes d’embauches avaient augmenté au sein de l’organisation. Certains éprouvaient le besoin de protéger le monde, les surnaturels, les humains. Ils voulaient se rendre utiles, peut-être pour ne plus jamais avoir à revivre les horreurs qui avaient eu lieu lors de cette nuit tragique. Presque deux mois étaient passés depuis cette fameuse nuit. Par moment, Charlie revivait cette nuit, durant des nuits lourdes et longues. Mais tous tentaient de recommencer à vivre. Comme si rien n’était arrivé.

Depuis plusieurs jours, des dossiers s’empilaient sur le bureau de Charlie. Car oui, elle avait maintenant un bureau. Et, même si son nom n’était pas écrit sur la porte. La Louve était devenue Chef d’Unités. Elle était donc en charge d’équipes qu’elle envoyait sur le terrain, les y accompagnant parfois. Il lui fallait être objective et avoir les épaules suffisamment solides pour pouvoir faire face à ses nouvelles responsabilités. Entre l’Alliance, les loups et la famille, Charlie avait beaucoup à faire. Certains agents avaient trouvé la mort durant la St Patrick, il était important de renouveler les rangs. Certains dossiers n’étaient totalement pas recevables. Charlie n’aimait pas juger sans connaître, mais certains casiers judiciaires parlaient suffisamment pour comprendre que ces gens là ne pouvaient pas rejoindre les rangs de l’Alliance. La Louve était intraitable. Si elle pouvait laisser des chances à ceux déjà en place, celles-ci étaient rares et à saisir, non pas à gâcher. Pour les nouveaux venus, elle ne voulait prendre aucun risque. Et il fallait l’avouer, elle se devait de faire ses preuves. Même si sa réputation n’était plus à faire.

Ce jour-là, Charlie avait déjà reçu quelqu’un pour un entretien. Mais la personne n’avait malheureusement pas convaincu et fut renvoyée. La louve n’en pouvait plus. Être enfermée dans les bureaux, depuis plusieurs jours, commençait à la rendre folle. Elle, elle aimait l’espace, les grands airs, la bonne ambiance et les bonnes odeurs. Ici, tout semblait aseptisé et, malgré les grandes baies vitrées qui donnaient une vue incroyable sur Londres, Charlie n’aimait pas être enfermée dans son bureau. Elle décida donc de le quitter pour se dégourdir les jambes et rejoindre les ateliers des ingénieurs et scientifiques pour retrouver Pandora, sa fille adoptive. La Grande blonde était connue ici pour fabriquer des armes efficaces et surprenantes que Charlie et Aaron aimaient particulièrement utiliser. Il fallait dire qu’elle était douée la Sorcière, même si elle n’était pas comme les autres.

Mère et fille s’enlacèrent, comme toujours, et Pandora montra en exclusivité son nouveau projet à Charlie. Elle travaillait actuellement sur une nouvelle paire de lentilles qui permettraient aux humains de l’Alliance de distinguer, comme avec des jumelles ou lunettes spéciales, la chaleur corporelle des individus ainsi que la fréquence cardiaque de ces derniers. Autant dire que tout ça n’était que du charabia pour la Louve qui admirait les talents de sa fille.

Finalement, Charlie quitta Pandora pour regagner son bureau, non sans passer par la machine à café. Un soupir s’échappa de ses lèvres lorsqu’elle vit à nouveau la pile de dossiers qui traînaient encore sur son bureau. La plupart avaient déjà été étudiés et il lui faudrait convoquer quelques individus. Installée à son bureau, café à la main, feuillant un dossier, Charlie leva la tête lorsque l’on frappa à la porte légèrement entrouverte de son bureau. Elle n’eut pas le temps de répondre que déjà une petite tête passa par là et qu’une voix douce s’éleva. Blodwyn McAran. Le nom interpella Charlie qui avait, en effet, lu le dossier de la jeune femme. Mutée d’Irlande, un Oncle dans le milieu, elle avait été vivement recommandée.

- Entrez !

La voix de Charlie était forte mais accueillante. C’est d’ailleurs avec un léger sourire qu’elle reçu la jeune femme dans son bureau.

- Charlie Michaels, dit-elle en serrant la main de la jeune femme, je vous en prie prenez place.

Un sourire, encore, pour détendre la jeune femme qui semblait tendue. Charlie fouilla les quelques dossiers avant d’en sortir un, celui de cette demoiselle.

- Blodwyn McAran, irlandaise, 27 ans et humaine. Votre dossier est l’un des rares qui me semble intéressant d’autant plus que vous avez déjà été accepté par mes collègues. Donc… parlez-moi de vous, les papiers, je m’en fous un peu et c’est ennuyeux. De toute façon, vous êtes déjà l’une des nôtres. Alors dites moi, pourquoi Londres ? Pourquoi l’Alliance ?

Les papiers, Charlie trouvait ça emmerdant, il fallait bien l’avouer. Elle n’était pas une femme de paperasse, elle était une femme d’action. Et puis quoi de mieux, pour juger une personne, que de l’entendre parler. Charlie verrait facilement si elle lui mentait et si les choses pouvaient bien se passer entre elles.

(c) Lilie

       



Family. Always & forever
"The bond of a family with an immeasurable power." But we must accept what comes with it, it gives us a responsibility to love without condition. The bond we're feeding, gives us strength.

Revenir en haut Aller en bas
Blodwyn McAran

avatar

○ Alliance ○
Humain



¤ AVATAR : Brooke Williams
¤ CRÉDITS : Ptite Plume
¤ MESSAGES : 89
¤ POINTS : 10
¤ MULTIS : Lucilla Celestini
¤ AGE : 27 ans
¤ GROUPE : Recrue Alliance - Elève de Charlie.
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 20/04/2018


MessageSujet: Re: Se décider à se présenter officiellement [ft Charlie] Lun 2 Juil - 10:45

La jeune rouquine avait osé franchir le pas, et si elle n’était pas des plus rassurée en se rendant à son lieu de formation et de travail, elle fut heureuse de l’avoir fait quand on vint la chercher pour la conduire à celle qui serait chargée de vérifier sa motivation, ses compétences, et ainsi valider à nouveau sa candidature en ces lieux. Elle ne put s’empêcher, une fois laissée devant la porte d’un bureau, d’y passer la tête et de se présenter, avant de revenir dans le couloir, quelque peu stressée. Mais la voix de la recruteuse la rassura de part ses intonations chaleureuses l’invitant à entrer, puis se présentant puis en l’invitant à s’asseoir. Blodwyn prit donc place en face de Charlie qui entreprit de chercher dans ses dossiers, avant de lui poser quelques questions méritant réflexion. La rouquine s’y étant certes préparée, une fois mise devant les faits, il ne lui était guère simple  de mettre des mots sur ce qu’elle pensait, ce qui l’avait conduite ici… A elle de faire au mieux, n’est-ce pas ?

« -Je devais m’éloigner de l’Irlande. Vos deux questions se rejoignent, quand à mes motivations à venir dans cette ville, et à m’engager auprès des vôtres. Votre dossier dit sans doute que j’ai retrouvé mes parents morts, chez eux. La version officielle veut que ce soit des bêtes sauvages. Mais ça ne colle pas. Même une ignorante comme moi peut aisément le deviner. Les marques laissées sur leurs corps ne correspondent pas à un animal qui pourrait côtoyer les abords de notre ancien foyer. Alors j’ai été à la bibliothèque, me renseignant comme je pouvais sur ce que je remarquais d’anormal. Je notais les éléments qui ne coïncidaient pas, les questions qui me venaient sur ces ombres persistant autour de leur décès. Plus tard, mon Oncle, lui-même Agent, est venu m’épauler. Il m’a aidé pour les funérailles, puis m’a observé, comme je l’ai compris quelques temps après sa venue. L’un de ses collègues m’a proposé de m’engager, et j’ai accepté. Pour comprendre. Pour savoir ce qu’il s’est vraiment passé, par qui ou quoi mes parents sont-ils morts. Visiblement des représailles envers mon oncle, mais… Je ne peux pas en être certaine….. »

Déglutissant après ce flot de paroles, la jeune boulangère tente de reprendre le fil de ses pensées, son regard papillonnant sur les dossiers, sans vraiment les voir, elle n’est plus vraiment là, dans cette pièce… Alors elle reprend la parole.

« -Il m’a laissé le dossier complet, non pas celui officiel des forces de l’ordre, mais celui établi par des collègues à lui. Il ne m’en a rien dit de plus, bien qu'il doit connaître bien plus de détails. A moi, si je le peux, de découvrir quelle est la nature de celui ou ceux ayant éliminé les parents. Je veux... Je veux apprendre à connaître ce monde qui nous entoure pour savoir m’en préserver si l’on venait à s’en prendre à moi. Je veux savoir autant m’en défendre qu’apporter mon aide dans le maintien de l’équilibre entre ces deux mondes. Je ne veux pas être une cible. Mais je ne veux pas non plus tomber dans la vengeance pure et l’aveuglément de la perte.»

La jeune rouquine tapote doucement la surface du bureau du bout de ses doigts, signe de stress montant, mais elle s'en rend compte et se stoppe, se concentrant pour ne pas s'égarer, répondre aux questions posées sans se perdre dans ses pensées. S'expliquer clairement, ce qui l'aidera peut-être aussi à y voir elle-même plus clair dans tout cela. Il lui était certainement temps de faire un point, se recentrer sur sa véritable motivation à venir à Londres. Cela lui ferait le plus grand bien. Elle reprit alors la parole, d'une voix qu'elle espérait posée.

«- Je suis peut-être en colère, mais je veux agir avec partialité.  Et si j’ai demandé mon transfert ici, c’est pour être objective, ne plus être aussi proche de ce que j’ai vu là-bas. Et pour ne pas être formée dans l’ombre de mon Oncle. Je veux être comme n’importe qui d’autre. Ni plus ni moins. Et non qu’on me malmène plus parce que je suis la nièce d’untel, ou qu’au contraire de mauvaises langues s’imaginent que l’on est trop laxiste avec moi à cause de ce lien de sang… Alors oui, j’ai demandé mon transfert, là où je pourrais me rendre utile. Et l’on m’a muté ici. Comme n’importe lequel de vos candidats acceptés. »

Se mordant doucement les lèvres, se reprenant et revenant à la réalité de l’instant, Blodwyn se tait ensuite, laissant le silence s’installer, et sa vis-à-vis rebondir sur ce qu’elle venait de dire. Aurait-elle d’autres questions ? L’Irlandaise avait l’habitude des discussions d’avec son Oncle, qui la poussait inlassablement à réfléchir non ce à quoi les autres pensaient, mais ce dont elle-même pouvait imaginer, vouloir. Il voulait qu’elle pense par elle-même, et se montrer intraitable quand il sentait de la résistance, la poussant parfois à la révolte. Et quand cela arrivait, son regard, son fin sourire montrait à la jeune femme qu’il avait obtenu ce qu’il souhaitait, et cela calmer aussitôt sa colère, l’amusant plutôt de s’être ainsi laissé amenée à l’emportement. Mais ici, dans ce bureau de Londres, elle restait pour le moment calme et maîtresse de ses pensées. Elle espérait ne pas ennuyer la recruteuse de ce flot d’informations, tout en se tenant prête à argumenter et à développer s’il devait y avoir des zones d’incertitudes ou manquant de clarté.
Revenir en haut Aller en bas
Charlie Michaels

avatar

○ Alliance ○
Loup-Garou ☽ Alpha Centre



¤ AVATAR : Phoebe Tonkin
¤ CRÉDITS : by lilie
¤ MESSAGES : 259
¤ POINTS : 101
¤ MULTIS : Joanne / Vassily / Ivana / Ashanti
¤ AGE : 220 ans / 30aine physiquement
¤ ZONE LIBRE : • Membre de l'Alliance depuis 1981, devenue Chefs d'Unités pour en 2018. Charlie possède donc la marque Or de l'organisation sur son poignet droit. • Elle est mère, en couple, de 4 enfants : 3 loups (Peter 174 ans, Cassiopée 81 ans et Katniss 18 ans) et mère adoptive d'une Sorcière qui travaille pour l'Alliance (Pandora, 26 ans). • Elle est gérante du pub The Moon Tavern, qui se trouve dans la City. • Louve grise au pelage épais, parsemé de teintes plus sombres. • Elle possède une tâche de naissance en forme de croissant de lune sur l'épaule droite, tâche de naissance qu'on également ses enfants.



ChronoLiensFicheMeute CentrePhone
¤ GROUPE : Loup-Garou, Alpha de la meute du Centre
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 13/01/2018


MessageSujet: Re: Se décider à se présenter officiellement [ft Charlie] Lun 9 Juil - 10:32

Présentations officielles - Charlie ft. @BLODWYN MCARAN


Charlie aurait tant aimé être en mission, aux côtés de Kenneth. Un truc plein d’adrénaline. Ou au bar, à vivre une vie normale, ou à gérer sa meute. Ou mieux, avec ses filles. Charlie aimait l’Alliance. Elle était une partie de sa famille. Elle aimait ce job qui était arrivé dans sa vie à un moment cruciale où tout avait été perdu. Une famille qui  ne l’avait pas abandonné lorsqu’elle s’était retrouvée enceinte de Katniss ou lorsqu’elle avait voulu adopter Pandora. Ophélia, la Sorcière à la tête de l’Alliance en Angleterre, était devenue une amie et Charlie aurait eu beaucoup de mal à lui dire non pour ce poste de Chef d’Unités. Pas après toutes les fois où cela lui avait déjà été demandé et qu’elle avait refusé de manière franche et radicale ; pas après tout ce qui c’était passé durant la St-Patrick. L’Alliance avait besoin de bons éléments et ce à des postes clés. Et Charlie, même si la vantardise n’était pas un de ses traits de caractère, devait avouer qu’elle était un bon élément. Elle était donc tout à fait apte à recruter et former, tout autant qu’elle était légitime à ce poste. Mais c’était ennuyant la paperasse, les entretiens, les locaux, les bureaux. Elle, elle aimait le terrain. Mais pour être sur le terrain, il fallait avoir des équipes stables, fiables, solides. Et c’était ça son rôle : former les meilleurs éléments, les trouver et s’assurer que ses équipes étaient au top. L’avantage avec Blodwyn, c’était son recrutement déjà fait. Enfin… avantage ou non, ça Charlie finirait par le savoir. Au moins, lorsqu’elle recrutait de A à Z, elle savait exactement qui elle employait. Là, avec le cas Blodwyn, on lui envoyait une femme déjà recrutée, dont elle ne savait rien. Qui pouvait dire si Charlie la trouverait compétente ? Tous les Chefs d’Unités n’avaient pas les même critères, les même affinités… Mais bon, sa bouille lui semblait déjà bien sympathique, peut-être un peu trop douce, mais ce n’était peut-être qu’une apparence. Et, la paperasse étant une chose, Charlie voulait entendre la jeune femme parler. La Louve était assez douée pour savoir si on lui mentait et elle verrait facilement si Blodwyn avait des choses à lui cacher ou si elle n’était pas sincère. Nerveuse, la rousse prit la parole et se mit à déballer sa vie.

Charlie devait l’avouer, la gamine n’avait pas eu de chance. Perdre ses parents n’était jamais facile. Elle en savait quelque chose la belle, c’était l’une des grandes peurs de Katniss. Charlie nota deux ou trois trucs, non pas pour se donner un style, mais pour garder précieusement en mémoire quelques points. Cela lui éviterait de fouiller tout le dossier à chaque fois. Il était important pour elle de savoir pourquoi l’Alliance et comment une humaine avait pu découvrir le monde du surnaturel. Son Oncle était un agent de l’Alliance qui n’avait plus de preuves à faire, mais Blodwyn avait toujours été préservée de ce monde parfois dangereux. Malheureusement, sa famille en avait fait les frais. C’était un risque en effet. Le but premier de Blodwyn était de comprendre ce qui était arrivé à ses parents. Ce qui en soit était normal. Mais cela ne devait pas motiver son entrée dans l’Alliance. Charlie ne pouvait pas prendre le risque d’envoyer une personne sur le terrain, si son seul but était de venger sa famille. Silencieuse, Charlie écoutait la jeune femme sans l’interrompre. Elle savait que se confier aussi intimement à une inconnue, n’était pas une chose facile. Elle ne comptait donc pas lui compliquer la tâche en venant l’interrompre pour lui poser mille et une question. Plissant les yeux, Charlie nota que Blodwyn cherchait toujours de nombreuses réponses et qu’elle était en possession du dossier de ses parents. Il était évident qu’elle devait savoir qui étaient les responsables, pour être certaine que personne ne s’en prenne à elle. Elle allait devoir apprendre à se défendre, à comprendre, à analyser. Et puis enfin, elle lâcha les quelques mots que Charlie avait attendu jusque-là. Blodwyn voulait apporter son aide, aider à préserver l’équilibre… Car après tout, c’était d’abord pour ça qu’on entrait dans l’Alliance.

Elle était stressée la jeune femme. Les signes physiques extérieurs n’étaient pas les seuls que Charlie pouvait constater. Le cœur battait légèrement plus vite qu’en temps de repos, chez un humain en tout cas. Les oreilles de la Louve pouvaient entendre ça. Mais elle ne perdit pas trop le fil, se reprenant rapidement, à nouveau bien présente, l’esprit plus clair, moins perdu dans ses souvenirs douloureux.

- Crois moi, je ne fais pas de cadeaux à qui que ce soit. Ma fille travaille pour l’Alliance et mon… compagnon également. Même si Kenneth n’était pas officiellement son compagnon, Charlie ne savait guère comment l’appeler. Je ne fais de cadeaux à personne, pas même à moi. Parce que sur le terrain, personne ne fait de cadeau non plus, surtout pas ceux que l’on chasse. Mais je suis quelqu’un d’ouverte, de compréhensive. Je suis une mère de famille et je sais que mes filles ont une seule vraie peur, c’est celle de me perdre. Je suis sincèrement désolée pour tes parents. Saches que l’Alliance fera tout son possible pour retrouver les responsables, peu importe le temps que ça prendra. Tu pourras participer à ses recherches, mais je te demanderais, en tant que supérieure, de ne rien me cacher. Car si tu te fais prendre, c’est toute l’Alliance que tu pourrais mettre en danger. Et là-dessus, Charlie était intraitable, il était hors de question que des ambitions personnelles viennent mettre l’Organisation en danger. On arrive tous dans l’Alliance avec notre passé et nos bagages. Je travaille pour l’Alliance depuis 1981... Charlie marqua une très légère pause, toujours amusée en voyant la réaction des gens lorsqu’elle disait ça. On entre dans l’Alliance pas par vengeance, en effet, car la vengeance n’a rien à faire là. On laisse nos emmerdes dehors. Depuis la St-Patrick, beaucoup de gens veulent être des nôtres et beaucoup le désirent pour de mauvaises raisons. On est pas ici pour tuer de l’immortel, pour tuer les vilains qui ont tout fait péter. Parce que ceux là ne sont pas des surnaturels, ils sont humains. Nous sommes là pour que tout se passe bien, pour que chacun puisse vivre en harmonie avec son voisin. Et pour neutraliser les immortels incontrôlables. Avant de pouvoir t’envoyer sur le terrain, j’ai besoin de connaître tes compétences particulières. Je ne te le cache pas, en étant humaine, tu es désaventagée par rapport à nous, surnaturels. Je suis Louve, mes sens sont bien plus développés que les tiens, tout comme ma force et ma rapidité. Nous sommes complémentaires. Le parrain de ma dernière fille est un agent de l’Alliance extrêmement compétent, je donnerais ma vie pour lui et inversement, et c’est un humain. Je n’ai donc aucun préjugés. Mais je veux être certaine que tu ne seras un danger pour personne.

Charlie se surprenait à parler, beaucoup, avec passion et sérieux.

- As-tu déjà eu une formation de base au combat et avec l’utilisation des armes ? Que sais-tu exactement de notre fonctionnement, de nos compétences particulières ? J’ai besoin de savoir comment je dois te former, quelques sont tes qualités et tes défauts. N’aies pas peur, ne me mens pas. Je ne te juges pas. Je suis là pour te rendre meilleure, encore plus compétente. Je suis là pour m’assurer que tu rentreras saine et sauve après chaque mission.

J’ai pas spécialement envie d’annoncer à ton Oncle que t’es morte parce que t’as pas su te servir de ton arme...


(c) Lilie

       



Family. Always & forever
"The bond of a family with an immeasurable power." But we must accept what comes with it, it gives us a responsibility to love without condition. The bond we're feeding, gives us strength.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Se décider à se présenter officiellement [ft Charlie]

Revenir en haut Aller en bas
Se décider à se présenter officiellement [ft Charlie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» mais comment se présenter ?
» Modèle pour présenter un film
» j'arrive pas à me décider
» ¤ II ¤ Se présenter, pourquoi ?
» René Préval fait objection officiellement à la loi sur le salaire minimum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moon's Spell :: BIENVENUE A LONDRES :: Le Centre de Londres :: La City de Londres :: Alliance Center :: Les bureaux-
Sauter vers: