RSS
RSS



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


''Moon's Spell'' s'inspire du roman ''Salem'' de Sandra Triname. Les autres sources sont diverses et variées.
Redécouvrez certaines races avec des manières de jeux exclusives qui pourront vous ravir. ''Moon's Spell'' cherche plusieurs
PV's très importants pour le développement du jeu. Personnages construits mais libres en plusieurs points, ils ont tous des
liens entre eux. N'hésitez pas, inscrivez vous !



Partagez|

The sing belongs to the break soul

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Hiro Schwartzmann

avatar

Vampire



¤ AVATAR : Hiro [Nocturnal Bloodlust]
¤ CRÉDITS : Moi
¤ MESSAGES : 602
¤ POINTS : 153
¤ MULTIS : Axel l'initié barjo
¤ AGE : 30/300 ans -Taille 1m70
¤ ZONE LIBRE :
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/02/2018


MessageSujet: The sing belongs to the break soul Mar 15 Mai - 20:36




The sing belongs to the break soul

Feat.Nao







 
Sa vie semble être en lac séché. Nehuen qui disparaît de sa vie, le fait qu’il s’est fait tabassé après son interview télé, les meurtres qu’il a fait à Saint-Patrick le hante encore. Comment peut-il continuer à avancer tel un poisson mort? La seule chose qui le rend vivant est sa musique. Il écrit plus de musique, il se plonge à coeur et à fond dans cette passion. Il anime plus régulièrement son bar. Les fans s’accumulent, augmentent et il ne le remarque même pas. Hiro arrache ses intestins pour le cracher sur le public. Depuis le rejet de Nehuen, il s’enfonce de plus en plus. À commencer à boire. Si, si même si ça fait que quelques jours, il alcoolise son sang qu’il ingère. Espérant oublier tous ses maux. Il passe presque toutes ses journées et nuits à son bar. Les cheveux désormais courts, il reçoit beaucoup moins de remarque ce qui le soulage de ce côté là. Ce soir, encore un spectacle à son bar, Hiro s’assoit sur un tabouret. Il porte des jeans troués aux genoux, un t-shirt «FUCK OFF, FUCK PEOPLE » écrit en gros dessus.

-Allez plus d’alcool dans le verre, t’a oublié chui un vampire. Ça m’en prend plus.

Son barman n’aime pas le voir dans cet état. Il fronce des sourcils tout en lui vidant encore un verre d’alcool mélangé à du sang. C’est son cinquième de la soirée. Hiro ouvre la bouche en secouant la tête sous la brûlure de la rasade sur sa langue. Il tape ses mains sur le comptoir en criant un «YOUHOU ». Il se redresse pour rejoindre ses musiciens, son band. Il embarque sur la scène. Salut le public en passant une main sur son ventre. Il enroule de l’autre main le fil du micro après son bras. Les guitaristes débutent le son métal sombre qui fait déjà sauter les gens. Hiro commence à chanter d’une voix grave, forte. La musique augmente le rythme, la cadence. Hiro saute dans les airs avant de retomber sur les pieds. Commence à screamer. Observe les gens tendre la main dans les airs, secouer la tête. C’est à cet instant précis qu’il se sent vivant. Un sourire s’étire sur ses lèvres. Il enlève son t-shirt qu’il balance dans le public. Des sifflements percent la foule. Hiro pointe du doigt les gens en riant, marchant quelque peu croche. Il se remet à chanter. À screamer. Ils terminent la première chanson. Hiro décide de chanter une reprise spéciale de taylor switf à la manière métalleuse. Il marche de long en large sur la scène. Fait des fuck you à la foule en screamant. Se tourne vers ses musiciens pour tirer la langue. La pièce tournoie. Les objets semblent s’animer d’eux-mêmes. Il repense à Nehuen. Ses yeux s’humidifient. Il donne un coup de pied dans le cube sur la scène. Le cube culbute un peu plus loin sur la scène. Heureusement, elle y reste et ne blesse personne. Il prend le micro. Ferme les yeux. Se met à chanter de sa voix douce.

«I'm not a perfect person
There's many thing I wish I didn't do »

Ces musiciens restent un instant surpris avant de reconnaître la chanson de Hoobastank, the reason. Ils se mettent à l’accompagner en se lançant des regards interrogateurs. Hiro, les yeux clos, continuent de chanter. Il revoit Nehuen partir, le laisser tomber comme tout le monde.


«But I continue learning
I never meant to do those things to you
And so I have to say before I go
That I just want you to know »

Il jette tout son saoule dans la chanson. Berce son corps en sentant ses yeux piqués. Ses doigts compressent le micro encore plus fortement.


«I've found a reason for me
To change who I used to be
A reason to start over new
And the reason is you »

La foule tient leurs cells entre leurs mains pour faire une lumière dans la noirceur des lieux. La pièce s’embaume d’un voile de tristesse qui se ressent dans la voix de Hiro. Rembobiner, revoir Nehuen partir sans même s’arrêter à ses supplications.


«I'm sorry that I hurt you
It's something I must live with everyday»

Sa voix se brise aux dernières paroles. Des larmes glissent sur ses joues. Il arrête de chanter en observant la foule. Une certaine colère l’anime.

-OUAIS! FUCK VOUS. FUCK LES JUGEMENTS! TOUT ÇA C’EST DE VOTRE FAUTEUH! TOI, TOI, ET TOI.

Il pointe n’importe qui dans la salle.

-Vous savez quoi? Je suis un putain de pd. Allez tous vous faire foutre. Tu entends NEHUEN? JE LE DIS. JE SUIS UN PUTAIN DE PDDDD.

Il lâche un rire en secouant les épaules. Il se penche pour le screamer «un putain de pd». Son guitariste le plus proche lâche sa guitare pour prendre Hiro par les épaules. Le bassiste se dépêche de le rejoindre pour faire descendre Hiro de la scène. Le drummer s’excuse au micro en lançant des vannes du genre que Hiro a trop bu et il confond maintenant les trous d’un homme, d’une femme. Ce genre de truc. Ils savent que Hiro risque de le regretter quand il aura désaouler.. Ils l’emmènent dans la partie V.I.P. Ils ne se préocuppent pas du petit homme à une table. À part lui, il n’y a personne d’autre. Hiro grommole avant de commander un autre verre. Mais, le barman lui amène que de l’eau. Hiro se redresse à demi.

-Qu’est-ce que je vais faire avec un bol d’eau? Chui pas un chien! De l’alcool….l’alcoool.

Il verse le verre au sol tel un enfant, mais personne vient. On connaît l’humeur d’Hiro. Ils savent qu’il finit par se calmer tout seul… et se détester. Toujours la même chanson.



©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Naoki Fujiwara

avatar

Alliance • Vampire



¤ AVATAR : HYDE
¤ CRÉDITS : (c) Miss Pie | (c) Hannah
¤ MESSAGES : 393
¤ POINTS : 92
¤ MULTIS : Jesse le chasseur
¤ AGE : 40 ans | 113ans
¤ ZONE LIBRE : Liens + Fiche + Sujets +Chrono

[More]
- 1m60/48kg (le premier qui se moque jle bouffe okay?)
- Adore changer de style vestimentaire et capillaire
- A du mal avec l'anglais écrit mais parle/écrit japonais et mandarin (pourquoi faire simple)
- Membre de l'Alliance depuis les années 80 et à intégré Londres en 2000 - Psy depuis 2003 dans l'organisation
- Maîtrise sa télépathie et pratique l'hypnose


------------
Tatouage
¤ GROUPE : Vampire | Alliance
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 01/02/2018


MessageSujet: Re: The sing belongs to the break soul Mer 16 Mai - 10:25



The sing belongs to the break soul

Après mon enchaînement de mauvaises situations la semaine passée j'avais prolongé mes journées de repos à l'Alliance. Je ne pouvais décemment pas me pointer là bas avec une tête pareil. Que penseraient les autres en voyant leur psy avec des grosses traces de brûlures un petit peu partout hein? Nous sommes d'accord que je suis mieux loin de cette organisation. J'avais laissé passer quelques jours après la visite de Kylian et sa banque de sang histoire de me remettre un peu plus sur pieds et balayer ma mauvaise humeur qui avait fait office de règle d'or durant tout ce temps.  Je m'étais décidé à me rendre dans mon bar préféré où, en théorie, je ne risquais pas de me faire découper en rondelles une fois le seuil de la porte passé. Aujourd'hui j'avais un peu mis de côté mes jolis vêtements noirs que j'affectionne tant, j'en avais un peu trop perdu ces temps ci. Mon bandeau toujours fixé sur mon oeil cela me donnait un faux air de pirate ou bien un côté ninja avec le tissu qui glisse. Enfin peut importe, cela réduisait tout de même ma douleur vu que je n'étais plus obligé de maintenir mon oeil ouvert. Les brûlures sont absolument ignobles sur l'échelle de la douleur. Une fois un long kimono noir uni et d'excellente qualité enfilé, je glissais mes mains dans mes cheveux histoire de les coiffer rapidement avant de quitter mon appartement.

Tout naturellement mes pas me menaient à la Taverne des Embrumes. Lieu idéal pour déguster un petit cocktail sanglant tout en appréciant quelques spectacles musicaux du gérant. Cela faisait bien trois ans que je venais ici de manière régulière alors j'avais développé des petites habitudes à force. Je saluais le personnel d'un petit geste de la tête, humains et vampires d'ailleurs. Bonsoir. Le même cocktail que d'habitude s'il vous plaît. Je .. vais m'installer là bas. “Là bas” était cette table que j’occupais toujours. C'était un peu la mienne à force. Idéalement placée non loin de la scène mais dans un coin un petit peu moins exposé, elle était la “cachette” idéale pour savourer un verre en profitant des petits concerts tout en buvant une commande. Une fois installé je fus désormais attiré par l'animation de la scène. J'ai eu un bon timing pour une fois. Nous n'avions pas spécialement le même univers musical mais mon amour pour cet art qu'est la musique, je savais garder une grande ouverture d'esprit. Je ne participais pas vraiment aux effluves du public qui hurlait et agitait leurs téléphones. Puis une petite intro vint de la part du gérant avant qu'une chanson ne commence.

Je me laissais distraire par le fond musical tout en continuant de déguster ma commande. Puis le chanteur en question se mit à hurler des paroles qui me semblaient totalement insensées. C'est pas dans la chanson ça ? Hein? Non ? …. Vu la réaction de l'un de ses musiciens c'était visiblement hors paroles. Nehuen? C'est qui ça? Mon regard balayait la salle, personne ne semblait réagir à ce prénom. Je levais les yeux au ciel. Enfin “les yeux” … façon de parler évidemment. J'avais beaucoup bavardé avec Hiro depuis que je passe ici et il était pour moi un bon compagnon de ma race. Et puis pour une fois que je pouvais parler japonais sans qu'on me croit débarqué d'une autre planète. Je m'étais décidé à aller le voir malgré la foule qui s’agitait comme une fourmilière qui venait d'être heurtée. Je doute que ce soit la meilleure façon de récupérer l'esprit Hiro. dis je dans ma langue natale en venant prendre place à ses côtés.

Qu'est ce qui t'arrive ? Hum? Je faisais signe au serveur de me resservir la même chose que précédemment. Je plongeais mon regard dans celui de mon confrère. Tu n'es pas obligé de répondre ne t'en fais pas. Mais si tu as besoin. après tout je n'avais jamais refusé d'aider quelqu'un peut importe le contexte. J'avais totalement abandonné l'anglais. Je me doutais qu’hormis nous deux peu de personnes allaient comprendre notre conversation et c'était un peu le but de l'opération. Quelqu'un t'as fait du mal? … Hiro   et je lui parlais toujours avec cette extrême compassion qui me caractérisait bien. Je voulais réellement essayer de l'aider car voir sombrer un vampire dans l'alcool était pour moi une solution bien misérable. Surtout pour un vampire de plusieurs siècles.

(c) Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
Hiro Schwartzmann

avatar

Vampire



¤ AVATAR : Hiro [Nocturnal Bloodlust]
¤ CRÉDITS : Moi
¤ MESSAGES : 602
¤ POINTS : 153
¤ MULTIS : Axel l'initié barjo
¤ AGE : 30/300 ans -Taille 1m70
¤ ZONE LIBRE :
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/02/2018


MessageSujet: Re: The sing belongs to the break soul Mer 16 Mai - 20:28




The sing belongs to the break soul

Feat.Nao







 
L’eau s’allonge en large flasque à ses pieds. Lui renvoie une parcelle d’image de lui-même. Il se déverse dans sa propre chair. À chaque fois qu’il ferme les yeux, nehuen le quitte. Le poids dans sa cage thoracique augmente jusqu’à l’émietter en petits morceaux. S’oublier dans le gouffre de la solitude. Avoir pu goûter un instant de sa chaleur, de sa lumière pour le voir disparaître. Il a merdé. Ne s’accepte toujours pas. Hiro frappe son poing sur la table. Il gémit légèrement en se laissant tomber sur le fauteuil de cuir.

-Reviens… souffle-t-il. La gorge nouée, il extirpe son tel pour observer une photo de Nehuen. Nehuen portant ses jolies collants. Sa robe en maille de laine qui montre ses courbes. Ses cheveux qui encadrent son visage fin. Ses lèvres douces. Du bout du pouce, il caresse son écran. Hiro renifle, les sourcils froncés.

Il sursaute en entendant sa langue maternelle. Plonge son regard dur dans celui de Naoki. Un vampire japonais. Il retrousse la lèvre. Non, il n’apprécie pas trop qu’un vampire japonais squatte son bar. Il a peur que ça soit un espion du clan de Haruki qu’ils viennent lui faire la peau dans son propre établissement. Si seulement sa méfiance n’était que le petit problème face à ce vampire. Hiro se rappelle de l’époque de la guerre. La famine y était présente. Même pour les vampires se nourrir était plus difficile, contraignant. La plupart des hommes étaient partis à la guerre, les citoyens n’étaient pas très approchable. Hiro en fuyant le clan se retrouvait à la rue. Il a dû se travestir en geisha pour avoir un toit et du sang comme paie. Le marchant de ce café chic avait apprécié la beauté du jeune homme. Il avait vu un potentiel de se faire du fric en l’ayant comme hôte. Et devinez quoi? CE japonais avait été un de ses clients… Il espère que ce mec ne le reconnaisse jamais. Sinon, il n’aura qu’à enfouir sa tête dans de l’eau bénite.

«Qu’est-ce qui m’arrive? Hein? Baka!» pense-t-il en fermant les poings. Hiro conserve le silence. Il détourne le regard. Pourquoi feint-il toujours de s’intéresser à lui? Ça l’agace. Pourquoi les gens veulent l’aider? Vous ne voyez pas que je suis une merde? Un monstre? NAH. Hiro lance son Iphone contre le mur pour ne plus observer cette stupide photo.

Il aperçoit le serveur servir du sang à Naoki. Hiro en profite pour prendre la coupe entre ses doigts. Boire une longue gorgée avant de le remettre à son propriétaire. Il étire une grimace. Ark du négatif. Il laisse un filet de sang dégoûté de sa bouche. Dans son état, ses bonnes manières prennent la flotte.

-Tu joues au pirate maintenant? Arrête de jouer ton petit jeu. OK? Pourquoi tu affiches cet air niais dégueulasse? HUM? Pourquoi? Tu vas appeler ces crétins vampires. BEN appelle-les! J’en ai marre de vivre dans cette peur. S’ils veulent tuer, c’est le moment.

Il frappe son poing sur la table en se redressant. Marchant vers la porte ouverte. Il contracte ses abdos avant de recracher l’air pour donner toute une puissance à sa voix.

-DE L’ALCOOL! C’EST MOI LE PATRON ICI, ON ME SERT CE QUE JE VEUX!

Son anglais se brise sous la liaison de l’alcool dans ses veines. Il s’assoit à nouveau sur le fauteuil en cuir.

-Quoi? Tu vas rire de moi parce que maintenant tu sais que je suis un pd? Allez vas-y. Ne te gênes surtout pas. Toi aussi tu vas vouloir mon cul? Me dire que je suis une pute de luxe? Un parfait playboy efféminer, hum? Vas-yyyy!

Hiro écarte les jambes en faisant un fuck you à Nao. La colère enfle dans ses tripes. Pourquoi m’as-tu abandonné Nehuen? Je suis désolé… Reviens…. Il se revoit assis sur les cuisses du garçon, ses bras autour de son cou, sa tête nichée au creux des épaules. Cette effluve épicée et chaude de Nehuen caressée ses narines. Hiro penche son corps vers l’avant, se prend la tête. Un sanglot remonte de sa gorge jusqu’à sa bouche.

-Il reviendra pas. Il m’a abandonné. Parce que je veux pas être une tafiole. Mais, tout le monde a raison, chui un pd. Je ressemble d’une fille. Vous êtes tous contents?

Il frappe son pied sur le sol en lâchant un scream de frustration. Il serre les poings. Ses eaux internes se transforment en ras de marée.



©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Naoki Fujiwara

avatar

Alliance • Vampire



¤ AVATAR : HYDE
¤ CRÉDITS : (c) Miss Pie | (c) Hannah
¤ MESSAGES : 393
¤ POINTS : 92
¤ MULTIS : Jesse le chasseur
¤ AGE : 40 ans | 113ans
¤ ZONE LIBRE : Liens + Fiche + Sujets +Chrono

[More]
- 1m60/48kg (le premier qui se moque jle bouffe okay?)
- Adore changer de style vestimentaire et capillaire
- A du mal avec l'anglais écrit mais parle/écrit japonais et mandarin (pourquoi faire simple)
- Membre de l'Alliance depuis les années 80 et à intégré Londres en 2000 - Psy depuis 2003 dans l'organisation
- Maîtrise sa télépathie et pratique l'hypnose


------------
Tatouage
¤ GROUPE : Vampire | Alliance
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 01/02/2018


MessageSujet: Re: The sing belongs to the break soul Jeu 17 Mai - 20:52



The sing belongs to the break soul

Je ne fréquentais pas beaucoup d'établissements à vampires seulement deux ou trois peut être et je savais être discret dans chacun d'eux.  Celui ci n'avait pas fait exception et là où je pensais avoir trouvé un collègue japonais avec qui parler voilà que je me faisais remballer aussi vite que j'étais arrivé. Pourquoi est ce qu'à chaque fois que je veux donner un coup de main je me fais hurler dessus ou agresser? C'est pénible à la longue. D'autant plus que même si Hiro est alcoolisé il en faut normalement beaucoup beaucoup pour qu'un vampire de trois siècles ne perde pied quand même. Mon regard suivit le pauvre téléphone qui termina sa course dans un mur. Bon … la bonne humeur est définitivement pas de la partie ce soir. Tant pis. Je remercie le serveur pour la commande avant de boire une petite gorgée histoire de tremper mes lèvres dedans. Je te demande pardon? …. De qui tu parles? Quels vampires? … arrête de me hurler dessus deux secondes et explique moi!!! ha je détestais me faire houspiller dessus pour aucune raison valable. Un air niais? Mais je t’emmerde mon petit pote. Quant à ce bandage je préfère éviter le sujet. Tu parles à tes employés comme tu veux mais baisses d'un ton avec moi. . Comment je suis sensé garder mon calme quand je me retrouve dans cette situation.  Sérieusement.

Du haut de mon petit siècle d'existence je n'aimais pas particulièrement que l'on me marche dessus.  Je pris une grande gorgée de ma commande avant de lever un sourcil dans sa direction. Je n'aimais pas spécialement les excès de colère et encore moins la violence. C'était deux concepts qui me repoussaient plus qu'autre chose. Je lançais un regard un peu désolé aux pauvres employés qui devaient subir ça depuis plus longtemps que moi. Les pauvres dans le fond. Mais c'est quoi son problème ? Je n'avais jamais vu un vampire partir dans une telle rage dépressive pour une histoire de sexualité. Pour nous en théorie la question ne devait même pas se poser. Écoutes tu pourrais aimer les courgettes ou les lapins je m'en ficherais. Tu crois vraiment que c'est de un, un sujet de conversation à avoir ici en ce moment même, de deux avec moi ou ces pauvres gens qui n'ont rien demandé et de trois … pourquoi je te voudrais?  Sincèrement. ce n'est pas contre toi mais si je veux du sexe, chose rare d'ailleurs, je sais où aller. J’étais venu me détendre pas me prendre le chou dis je en poussant mon verre du bout des doigts.

Je prenais sur moi pour ne pas le secouer comme un cocotier pour qu'il se reprenne un peu. Se mettre dans cet état pour ça. Des humains. Aimer un humain. Pourquoi? Nous ne pouvons nous permettre de le faire et je pense que c'est une conclusion qu'il connaît. Hiro on s'en moque. Tu aimes ce que tu veux. Si ton apparence ne te convient pas modifie là mais par pitié arrête ton cinéma. je finis par lui saisir les poignets fermement, plongeant mon regard dans le sien. Ne pleure pas. Shhh .. . Je posais une main sur son épaule tout en essayant de sembler le plus doux possible. Tu vaux plus que ça que de pleurer pour ce genre de futilités. Tu es un vampire. Tu n'es pas fait pour occuper ton esprit par des pensées si … Humaines. putain c'est moi ou je dis ça a un type qui deux siècles de plus que moi ?

(c) Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
Hiro Schwartzmann

avatar

Vampire



¤ AVATAR : Hiro [Nocturnal Bloodlust]
¤ CRÉDITS : Moi
¤ MESSAGES : 602
¤ POINTS : 153
¤ MULTIS : Axel l'initié barjo
¤ AGE : 30/300 ans -Taille 1m70
¤ ZONE LIBRE :
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/02/2018


MessageSujet: Re: The sing belongs to the break soul Ven 18 Mai - 0:24




The sing belongs to the break soul

Feat.Nao







 
Vampire? Humain? Loup? Chien? Chat? Chaque espèce à ses émotions, ses ressenties et tous sont semblables. Ce n’est pas parce que tu vis depuis très longtemps que tu ne ressens plus rien. À vrai dire, c’est un miracle de ne pas se suicider après 300 ans. Un miracle d’avoir traverser sa vie humaine dégueulasse. D’avoir survécu aux tortures des vampires, aux maladies, à la faim et à prison de silence et de noirceur, de se faire voler de son sang. Jour après jour, c’est une réussite pour Hiro de tenir encore debout. Après avoir appris que Haruki l’a dressé en chien. Qu’il a été transformer non pour évoluer, mais toujours mieux servir. De vivre des siècles de tourments, de noirceur. Sa seule lumière a été Nehuen. Ce petit humain qui l’a prit sur son aile pour lui offrir enfin un peu d’amour, un peu de réconfort, un peu de sécurité. Avoir une personne qui te prend la main pour te sortir de l’eau, t’aider à respirer quand les événements de la vie t’écrasent et t’enfoncent de plus en plus. Nehuen, c’est son défibrillateur. Peut-être est-ce difficile à comprendre pour quelqu’un n’ayant pas vécu les mêmes horreurs, les mêmes angoisses, les mêmes peurs? Tout le monde a un quotas de résistance. Ça varie pour chacun. Un jour ou l’autre, on perds tous pieds. La vague des tourments nous noient dans notre merde interne. Au diable la raison!

Hiro remarque que le vampire ne réagit même pas au fait qu’il est bu une bonne partie de sa coupe. Qu’il l’ait recraché juste devant ses yeux. Il secoue la tête. Hiro arque un sourcil. Penses-tu vraiment que je vais baisser de ton? Ici, c’est MON bar. Si t’es pas content, la porte est par là pense-t-il. Surtout pas un petit bébé vampire va lui dire quoi faire ou comment penser, merde. Hiro sent les mains du vampire contre ses poignets. Hiro s’en dégage. Il affiche une moue sauvage en grognant.

-QUOI? Non, mais ça t’amuses de dire de la bullshit? De un tes plus jeunes que moi, alors t’arrête de me dire comment penser. Est-ce que ça existe des pensées « humaines » des pensées « vampires »? Des futilités? Réveille. La vie, c’est ça. L’amour, la guerre, se prendre la tête, voilà. Manger, boire. Viens pas me dire ce qui est important ou pas. T’es pas dans ma peau. T’a pas vécu la même chose que moi. Tu peux pas me juger. Tu t’aurais peut-être trucider.

Hiro frappe son poing sur la table en se redressant. Ses yeux deviennent animales, sauvages. Pire que lorsqu’il est en furax contre Ciaran. Il se penche vers le vampire.

-Tu es fermé d’esprit. Ce n’est pas parce que je suis âgé, fin tu ne sais même pas mon âge. Qu’on vient pas un jour en avoir marre de vivre juste de la merde. De toujours se débrouiller pour survivre et avancer. On remarque que le monde change, mais les mentalités restent pareils. Les hommes, les vampires restent pareils dans leurs têtes. Tu crois que se préoccuper de tuer ou dévorer ou bien vider de son sang la prochaine personne est plus du stade « pensée vampirique »? Quel culot! Tu as pas vu mon interview récemment à la télé où je défendais nos droits?! Pour que la décapitation aigu de notre race diminue enfin? Tu n’as pas entendu parler de mes manifestations que je fais depuis plusieurs nuit dans les rues? TOUJOURS pour sauver nos culs. Ça, aussi, c’est futile?  Ne juge pas trop vite les autres, merci.

Hiro serre la mâchoire pour aller se chercher lui-même un verre d’alcool à son bar. Il le fait lui-même avant de retourner s’asseoir à la table voisine de celle de Nao. Il ne le calme pas, il l’énerve. Il ne l’aide pas, il l’enfonce.

-Tu as jamais appris en psychologie qu’il ne fallait jamais dire à un patient que son problème est futile, inutile? Je fais pas un putain de cinéma. Non. Pour une fois, je m’autorise à flancher. Et t’a pas compris. Je ne vais pas faire charcuter mon visage. Comme Nehuen me dit, je suis ANDROGYNE BAKA. Ça ne se change pas. Tu devrais revisité ton livre de comment consoler quelqu’un.

Hiro détourne le regard. Il en a marre que tout le monde le juge. On le juge pour son apparence, pour ce qu’il aime et maintenant, pour ses émotions et ses pensées. Qu’ils aillent tous se faire foutre là, merde. Des larmes recommencent à perler le long de ses joues qu'ils chassent du revers de la main. Il cale son verre de sopporo d'un trait. De la mousse reste collée à ses lèvres en une fine moustache. Ça faisait longtemps qu'il n'avait pas ressentie ce goût acide de violence, et de ressentir cet envie de sang. De sang entre ses doigts comme lorsqu'il devait offrir des spectacles au clan.



©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Naoki Fujiwara

avatar

Alliance • Vampire



¤ AVATAR : HYDE
¤ CRÉDITS : (c) Miss Pie | (c) Hannah
¤ MESSAGES : 393
¤ POINTS : 92
¤ MULTIS : Jesse le chasseur
¤ AGE : 40 ans | 113ans
¤ ZONE LIBRE : Liens + Fiche + Sujets +Chrono

[More]
- 1m60/48kg (le premier qui se moque jle bouffe okay?)
- Adore changer de style vestimentaire et capillaire
- A du mal avec l'anglais écrit mais parle/écrit japonais et mandarin (pourquoi faire simple)
- Membre de l'Alliance depuis les années 80 et à intégré Londres en 2000 - Psy depuis 2003 dans l'organisation
- Maîtrise sa télépathie et pratique l'hypnose


------------
Tatouage
¤ GROUPE : Vampire | Alliance
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 01/02/2018


MessageSujet: Re: The sing belongs to the break soul Sam 19 Mai - 22:15



The sing belongs to the break soul

Il y  des fois je me demande vraiment pourquoi j'essaye de me sociabiliser un petit peu. On essaye d'aller aider et on se fait envoyer bouler comme je ne sais pas quoi. Très bien soit. Va y grogne moi dessus, si tu penses me faire peur parce que tu as deux siècles de plus tu te trompes lourdement. Dire des bêtises ? C'est toi qui fait une montagne pour quelque chose de pas si grave que ça et pire tu en fais profiter à tout le monde et je suis persuadé que t'es loin d'intéresser tout le monde avec tes problèmes. Je crois que parfois je suis épuisé de m'occuper de ceux des autres. Qui est là quand j'ai besoin moi ? Personne. Qui m'écoute quand j'ai le besoin de poser mes mots? Personne. Pas la peine de venir me tuer une oreille parce que tu n'acceptes pas ce que je te dis. Que tu sois pour ou contre il y a effectivement des pensées humaines et d'autres qui sont à nous mais je ne veux pas en débattre maintenant. Je soupirais avant de grogner légèrement pour poser mon regard sur lui. C'est que tu penses être le seul à souffrir? Tu penses être le seul vampire de l'univers à avoir eu un passif honteux ou douloureux ?  J'ai un scoop pour toi. J'ai souffert aussi, j'ai été blessé, humilié et torturé dans ma jeunesse alors si tu ne veux pas être jugé ne juge pas les autres en retour dis je dans mon japonais parfait car cela ne regardait personne d'autre ici. Non je voulais être calme et je ne voulais pas mettre le bordel ici alors je prenais sur moi.

Je n'avais pas spécialement eu le temps de reprendre ma respiration que je me faisais à nouveau houspiller dessus sans relâche. Je finis par détacher mon bandeau,dévoilant mon visage à demi brûlé et mon oeil toujours meurtri et clos. Du haut de ma pauvre petite centaine d'années bien passée j'ai moi aussi oeuvré pour notre protection. Dans divers pays et depuis plus d'une trentaine d'années. Mais après tout je ne suis qu'un psychologue qui raconte de la merde en faisant des leçons de moral. J'ai failli mourir il y a quelques jours à cause de chasseurs qui m'ont torturés puis je me suis fait presque brûlé vif chez moi par une sorcière il y a trois jours. Mais oui je suis qu'un vampire faible qui se cache. Je me laissais retomber sur le tabouret de ce bar. Je n'avais définitivement pas la foi de me battre plus que ça. Si tu veux me cogner fais le, une de plus ou une de moins après tout. Je le regardais avec une certaine détresse parce que toutes ces dernières situations me fatiguaient réellement et j'avais peur de ne jamais en revoir le bout. Je me plaçais devant Hiro, levant les yeux pour plonger mon regard dans le sien. Ici je ne suis pas ton psy Hiro et je ne veux pas l'être. Je voulais te réconforter comme un ami en te demandant ce qui n'allait pas mais tu as préféré aller au conflit. Je sais que tu vas me rejeter la faute éternellement et honnêtement je n'ai même pas la force de te contrarier ce soir. même ma voix était dépourvue de colère et de force. En fait je laissais faire.

Je gardais mon bandeau entre mes doigts, le serrant faiblement en revoyant la scène qui s'était déroulée chez moi. Même ma main avait encore son trou dedans à cause de ce clou béni que je maudissais Mais visiblement tu ne sais pas gérer tes émotions malgré ton âge avancé que tu me relances au visage comme une victoire supposée ou un gage de force. sur ces dernières paroles j'étais allé m'installer quelques mètres plus loin sur une banquette de cuir. Me laissant tomber sur cette dernière comme si je venais de mener la bataille du siècle. A ce stade là je ne sais même pas de quoi j'avais envie. Mon regard se posait dans celui de mon ainé. Tu es mon ami Hiro mais ne réagit pas comme si le monde entier veut te faire du mal s'il te plait.

(c) Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
Hiro Schwartzmann

avatar

Vampire



¤ AVATAR : Hiro [Nocturnal Bloodlust]
¤ CRÉDITS : Moi
¤ MESSAGES : 602
¤ POINTS : 153
¤ MULTIS : Axel l'initié barjo
¤ AGE : 30/300 ans -Taille 1m70
¤ ZONE LIBRE :
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 11/02/2018


MessageSujet: Re: The sing belongs to the break soul Dim 20 Mai - 5:06




The sing belongs to the break soul

Feat.Nao







 
Hiro observe son verre d’alcool vide d’un air amer. Blablabla. Naoki continue de réprimander son attitude. Que veut-il qu’il dise, hum? Il est comme il est. S’il a besoin de hurler, il hurle. Il n’arrive pas à s’endurer dans sa propre peau. C’est comme s’il pouvait se dépecer lui-même. Bien sûr que non idiot, je sais que d’autres vampires souffrent. Sinon, je ne me mettrais pas en danger pour tenter de défendre nos droits. Tu écoutes vraiment rien de ce que je te dis baka. Bien pour ça que je garde le silence. Hiro roule des yeux. C’est fou comment ce petit homme ne réfléchi pas beaucoup ce soir.

-Je te fais remarquer que je sais déjà tout ce tu viens de me dire. Et je t’ai jugé honnêtement, MOI. Selon tes propres paroles de baka. Toi, tu écoutes rien à rien de ce que je te dis. C’est hallucinant.

Hiro parle aussi dans sa langue maternelle. Il fait rouler son verre d’alcool entre ses doigts. Il a l’impression que de la lave coule dans ses veines. Il pourrait presque tout détruire sur son passage. Pourquoi une telle violence vit en lui? Bon, Naoki pleure sur son sort. Blablabla. Hiro arque un sourcil. C’est étrange. Même si c’est une brûlure, un vampire ça guérit très vite grâce au sang. Il n’est pas supposé avoir encore des marques sur son visage.

-Trois jours, han? Tu as pas bu de sang ou quoi? C’est bizarre, car malgré que c’est une blessure assez grave. Après trois jours, tu aurais été supposé être guérit. Les vampires se régénèrent rapidement grâce au sang.

Même lui qui a subit récemment une attaque… De l’eau bénite partout dans son corps. Heureusement, Eurydice lui a offert trois poches de sang. Il a guérit en plusieurs heures. Mais, le lendemain, il était frais comme une rose. C’est ça être un vampire. Pour tenir un vampire en contrôle, il faut toujours lui injecter de l’eau bénite dans ses veines.

-Et toi, tu ne sais toujours pas comment te régénérer après tout ce temps. C’est vraiment étrange. Même bébé vampire sait ce guérir. Ça se fait tout seul en sirotant du sang… Tu as pas été en acheter? Je me demande qui est le plus irresponsable de nous deux, han.

Hiro le laisse partir. Il court après personne. Sauf, son Nehuen. Nehuen, c’est pas pareil.

-C’est ça barre-toi.

Hiro se lève pour se chercher un autre verre de sapporo. Il déambule tout croche entre les gens. Revient dans sa pièce pour se rasseoir à sa table seule. C’est à ce moment-là qu’une jolie rousse entre dans la salle, l’air inquiète. Elle s’approche de Hiro.

-Qu’est-ce qui ta pris sur scène toute à l’heure?! Qu’est-ce que ce con de Nehuen t’a fais?

Elle pose ses bras autour du vampire qui détourne la tête. Il a tout juste le temps de voler une petite gorgée de sa bière qu’Eli lui arrache d’entre les mains. Elle le donne à un serveur avant de secouer la tête vers son ami, son protecteur, son sauveur.

-Arrête de boire comme un trou bon sang. Ça te met dans un état merdique.
-C’est… moi… Moi qui a merdé avec Nehuen… Je suis baka et lâcheuh…

Hiro renifle en affichant une moue. Elle le serre encore plus fort contre elle. Elle jette un coup d’oeil de l’autre côté de la table pour aperçevoir Naoki. Cet homme qui vient toujours boire ici et à la même table. Que s’est-il encore passé ici?

Elle soupire longuement. Elle n’aime pas voir Hiro à la dérive comme ça. Eli se met à écouter Hiro qui lui rapporte de son cher tendre Nehuen. Elle se tape le front de la main.

-Mais non, idiot. Il te laisse clairement la porte ouverte! Tu dois juste accepter que c’est un mec! Et aller le voir pour lui dire. Rien n’est perdu. Il est partie la dernière fois sans t’écouter, car il croyait sûrement à des paroles en l’air. Bon, après avoir crier à tout le monde que tu es gay.Je crois que tu es prêt pour cette relation.

Hiro renifle en haussant les épaules pas convaincue, mais voir quelqu’un qui l’écoute sans le juger lui fait du bien. Eli pointe du menton Naoki.

-Pourquoi vous vous faites la gueule? Il manque de sushis?

Elle rit de sa propre blague en secouant par les épaules Hiro qui ferme à moitié les yeux.

-C’est de sa faute. Répond-t-il. Eli’ tire la joue à Hiro avant de le pousser vers la table de l’autre homme amoché. Elle s’installe entre les deux comme un médiateur. Hiro grommole en secouant la tête.

-Vous êtes tous les deux en piteux état. Appuyez-vous au lieu de jouer aux gamins, les mecs.

-Il irait mieux s’il buvait comme il faut du sang. C’est un baka.

Eli donne une pichenotte sur le nez de Hiro. Hiro grimace en lâchant un petit son de mécontentement. Il appelle un serveur pour qu’il apporte trois poche de sang. Le serveur revient, il pose les poches de sang à côté de Naoki.



©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Naoki Fujiwara

avatar

Alliance • Vampire



¤ AVATAR : HYDE
¤ CRÉDITS : (c) Miss Pie | (c) Hannah
¤ MESSAGES : 393
¤ POINTS : 92
¤ MULTIS : Jesse le chasseur
¤ AGE : 40 ans | 113ans
¤ ZONE LIBRE : Liens + Fiche + Sujets +Chrono

[More]
- 1m60/48kg (le premier qui se moque jle bouffe okay?)
- Adore changer de style vestimentaire et capillaire
- A du mal avec l'anglais écrit mais parle/écrit japonais et mandarin (pourquoi faire simple)
- Membre de l'Alliance depuis les années 80 et à intégré Londres en 2000 - Psy depuis 2003 dans l'organisation
- Maîtrise sa télépathie et pratique l'hypnose


------------
Tatouage
¤ GROUPE : Vampire | Alliance
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 01/02/2018


MessageSujet: Re: The sing belongs to the break soul Dim 20 Mai - 22:00



The sing belongs to the break soul

Je n'avais aucunement envie de repartir sur un débat stérile.  Il peut me traiter d'enfant autant qu'il le souhaite si cela flatte son égo de vampire de je ne sais combien de siècles. Au moins deux. Quant à ma consommation de sang, si elle était normale et régulière oui j'aurais sûrement récupéré plus rapidement mais je me nourrissais que du strict minimum et ayant été affaibli la veille par une autre attaque je ne m'étais tout simplement pas remis. Dans ce cas là laisse l'idiot de bébé vampire dans son coin et ne vient pas me jeter des remarques acerbes au visage veux tu? tout simplement parce que ma vie ne regardait personne et encore moins la manière dont je la gérais surtout que je ne fais pas part de tout mes états d'âme à un public. J'étais donc parti m’isoler dans mon coin. Je n'aimais pas les conflits et ce petit manège ne me plaisait pas du tout. Je ne comprenais pas les réactions aussi vives et destructrices de certaines personnes. En quelques instants il m'avait rappelé le tempérament volcanique de la sorcière qui avait tenté de me tuer. Douloureuse sensation que de revivre cette situation là. Tout ça pour conclure que si le ton montait je préférais fuir que de participer.

Une fois installé je laissais aller mes oreilles à une conversation entre lui et une jeune femme. Les sens sur développés c'est quand même vachement pratique. Donc visiblement c'est réellement un soucis assez futile. En faire des tonnes pour ça et se mettre à l'envers pour une question de sexe ou d'amour était quelque chose qui me dépassait pour un vampire quoi que l'on dise. Pour les humains passons, les peines de coeur sont leur passe temps préféré mais nous, nous valons plus que ça. J'écoutais chacun des passages de leur conversation avant que la rousse ne vienne s'installer entre nous deux. Bonsoir. Oui les sushis me manquent mais c'est légèrement cliché comme vision. dis je alors que je venais de remettre mon cache oeil de fortune. J'avais levé les yeux au plafond en entendant le “C'est sa faute” -  Donc la culpabilité et la remise en cause ne l’étouffent pas apparemment. L'alcool a bon dos mais pour ma part je pense qu'il y a une réelle part de sa personnalité derrière cette réaction directe et violente. Un manque de confiance en lui sûrement.

J'ai des habitudes de consommation différentes ce qui ne fait pas de moi un idiot. Mais après c'est moi qui juge. je pris les poches données par le serveur avant de boire lentement le contenu de la première. Délicatement je croquais le coin plastifié avant d'aspirer le contenu. Même dans ces instants là je restais avec une certaine retenue presque aristocratique mais cela était plutôt commun chez les vampires avec un minimum d'éducation. J'avais reçu des instructions d'une vampire de six siècles et bien que plus jeune que la plupart des vampires de cette ville j'avais acquis une maturité rare chez mes contemporains. Me faire considérer comme un enfant de part mon âge alors que ce sont le savoir vivre, le savoir être et le savoir qui désigne qui est réellement plus âgé dans son esprit est quelque chose de particulièrement rabaissant pour moi. On repart à zéro ? demandais je à Hiro en ayant de nouveau quitté l'anglais pour retourner à notre langue maternelle. Je finis par lui tendre la main en guise d'accord de paix, ce serait plus simple et moins frustrant que de partir sur une note négative.

(c) Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: The sing belongs to the break soul

Revenir en haut Aller en bas
The sing belongs to the break soul
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moon's Spell :: BIENVENUE A LONDRES :: Le Nord de la Tamise :: Le Nord :: La Taverne des Embrumes-
Sauter vers: