RSS
RSS



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


''Moon's Spell'' s'inspire du roman ''Salem'' de Sandra Triname. Les autres sources sont diverses et variées.
Redécouvrez certaines races avec des manières de jeux exclusives qui pourront vous ravir. ''Moon's Spell'' cherche plusieurs
PV's très importants pour le développement du jeu. Personnages construits mais libres en plusieurs points, ils ont tous des
liens entre eux. N'hésitez pas, inscrivez vous !



Partagez|

What the hell [Alex]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Gabriel Nilsen

avatar

Sorcière • Feu



¤ AVATAR : Shiloh Fernandez
¤ MESSAGES : 86
¤ POINTS : 61
¤ MULTIS : Nikolaj, Declan
¤ AGE : 27 ans
¤ ZONE LIBRE : Fermé pour RP
¤ GROUPE : Sorcière du feu (né femme)
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 08/03/2018


MessageSujet: What the hell [Alex] Lun 14 Mai - 4:28




What the hell
Alex & Gabriel

Les choses ne vont plus très bien en ce moment, je perds les pédales, constamment en conflit avec moi-même, et ces souvenirs traumatisants de mon passé n’aide en rien mon état. Puis Naoki qui m’a lâché, comme tous les autres psy avant lui. Je savais que je ne pouvais pas lui faire confiance, on ne peut croire personne dans ce monde. Je fume un joint, ou plutôt le deuxièle d’affilé. Ouais je suis retombé dans mes vieux travers, Sarah ne serait pas fière de moi, moi-même je ne le suis pas mais au moins ça me calme, ça m’évite d’être trop dangereux. Finalement le sang de vampire n’est pas une bonne drogue pour moi, ça me rend plus névrosé, plus dangereux encore, mais j’ai quand même besoin de quelque chose pour me sentir mieux, n’importe quoi.

Ça fait trois jours que je ne suis pas sorti par peur de faire du mal autour de moi, de blesser d’autres gens que je ne voudrais pas. A quoi ça sert de vivre ce genre de vie ? Parfois je me le demande. J’ai besoin de sortir, de m’occuper l’esprit, d’arrêter de ressasser le passé encore et encore. Il me suffit juste de ne prendre aucun briquet sur moi, pas vrai ? Comme ça je ne pourrais pas blesser. A la limite je cognerai avec mes poings mais ça au moins c’est déjà plus équitable, pas vrai ?

- Nilsen, calme-toi !

J’aurais mieux fait de rester chez moi. Les choses ont dégénérées, j’ai encore perdu le contrôle. Je ne sais même pas qui est la personne qui prononce mon nom, je sais juste que pendant quelques instants j’ai repris le contrôle parce que je me sentais sonné, j’ai dû me prendre un sacré coup à la tête et ça m’a calmé, assez pour me laisser le temps de voir ces trois types allongés par terre et ce sang sur moi, principalement le leur. Enfin moi je morfle aussi un peu mais je m’en fiche, la colère reprend le dessus et je sais que je n’en ai pas fini. Qu’il n’en a pas fini.

- Tourne, tourne la ficelle. Je prononce ces mots tel un début de poème alors que mes poignets s’enroulent autour du lacet que j’ai retiré de mes baskets, mon regard est redevenu sombre et meurtrier. Qui autour de ton cou se resserre. Je me retourne et passe le lacet autour de la gorge de celui qui m’a demandé de me calmer. C’est ta vie qui dépend d’elle, Ô vile corde qui te vole ton air. Je continue de tirer alors qu’il tente de se débattre, je sens ses coudes frapper contre mes flancs mais plus rien ne m’arrête lorsque je suis dans cet état, aucune peur, aucune douleur. Serre serre la ficelle, Et noies-toi dans tes tourments. Tu aimerais avoir des ailes, Mais c’est la mort qui te prend. Lentement il cesse de se débattre, il n’a plus aucune force face à moi et finalement, son corps s’écroule dans mes bras, mort. Lâche lâche la ficelle, Elle a accompli sa tâche. C’est un acte criminel, Mais la ficelle vaut mieux qu’une hache.

Je laisse tomber le cordon à mes pieds près du cadavre avant de me redresser. Tout est parti d’une insulte ou d’un défi de qui est le plus fort, je ne sais plus trop, je m’en moque pas mal. J’ai eu ma dose d’adrénaline et c’est tout ce qu’il me plaît, si je pouvais en avoir encore un peu je ne dirais pas non. Je regarde les trois autres types allongés par terre, encore vivants, mais je pourrais me débarrasser d’eux aussi si je le voulais. Plouf, plouf… Des bruits de pas se rapprochant de ce bar paumé attirent mon attention. Je me retourne au moment où la porte s’ouvre, apercevant deux types et une nana qui ont l’air de savoir à qui ils ont à faire. Tiens, encore de la baston, me voilà aux anges. Si seulement l’autre idiot ne s’était pas débarrassé de tous ses briquets ça aurait été plus amusant mais tant pis, mes poings ne sont toujours pas épuisés. Va falloir que je pense à retirer le morceau de verre enfoncé dans mes côtes, ouais, plus tard peut-être, en attendant la douleur me permet de maintenir le contrôle.

- Gabriel Nilsen, vous êtes en état d’arrestation.

- Vous m’en direz tant. Alors, qui est le premier à vouloir me passer les menottes ?


Je tends les mains en faisant semblant de me rendre, mais le mauvais sourire dessiné sur mon visage exprime clairement que je n’ai pas l’intention de les laisser m’emmener où que ce soit. On dirait que la partie reprend, tant mieux, j’avais peur de m’ennuyer.

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Alex Blackwood

avatar

Vampire  Roi Du Sud-Est



¤ AVATAR : Jared Leto
¤ MESSAGES : 168
¤ POINTS : 54
¤ MULTIS : Jodie Rowley - Aaron Davis - Hannah Johnson
¤ AGE : 50 ans, transformé à 27.
¤ ZONE LIBRE : Places libre pour RP : 2/3
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 17/02/2018


MessageSujet: Re: What the hell [Alex] Mar 15 Mai - 22:21






What the hell


Gabriel & Alex

Quand, un beau jour, une personne vient frapper à votre porte pour vous annoncer qu'elle est votre fille... On finit par se poser des questions. Si le côté vampirique le protégeait de ce genre de désagrément, c'était loin d'être le cas lors de sa première vie. Trop de soirées, trop d'excès et de bras différents chaque soir. Il s'en est jamais préoccupé jusqu'à présent mais, faut avouer que ça lui a quand même pas mal trotté dans la tête ces derniers jours. Assez en tout cas pour se souvenir d'une femme, dont le nom lui échappe complètement. Il était encore humain et il la revoit frapper à sa porte pour lui annoncer qu'elle était enceinte de lui. Pas son problème, il l'avait rejeté sans même y mettre les formes.

Si Alex a décidé de faire des recherches pour essayer de retrouver cette personne, ce n'est pas à cause des remords. C'est juste qu'il en à marre d'être pris de court et qu'il aime avoir la maîtrise des événements. Et, surtout, il était hors de question qu'un gamin, sorti de nulle part, vienne lui demander une part de son héritage. L'avantage quand on à l'argent et les contacts, c'est qu'il devient facile d'avoir accès à des informations sur les gens. C'est comme ça qu'il est remonté à la gamine qui est sortie de bide de cette femme. Sauf que la gamine, il en perd la trace à un moment de sa vie, jusqu'à la retrouver avec un changement majeur. Ce n'est plus vraiment une fille. Et bonjour les évolutions psy qui vont avec !

Bref, celle qui est devenue Gabriel, se trouve à Londres. A partir de là, avec des indic un peu partout, ça n'a pas été très compliqué pour Alex de se trouver dans le même bar que lui. A vrai dire, il n'est là que pour observer, pour voir un peu qui est Gabriel et son style de vie. Et tout se passait plutôt bien jusqu'à ce que des types viennent le voir. Alex ne saurait pas vraiment dire qui a commencé quoi, trop occupé à parlementer avec une fille qui était venue lui parler. Il comprend que quelque chose se passe quand, la fille en question se met à hurler de manière horrifiée.

Alex pivote sur sa chaise haute, son verre toujours à la main, alors qu'une bagarre s'enclenche. Y a des gars au sol et un Gabriel qui prend cher mais, ça, il semble s'en foutre royalement quand il décide de retirer un lacet de sa chaussure. Dans le bar, les gens se reculent, d'autres appellent la police de leurs téléphones et Alex ?Alex il a cet espèce de demi-sourire sur les lèvres, soudainement intéressé par ce rejeton qui se permet un peu de poésie en tuant un homme.

Puis il y a les flics qui débarquent et Alex fait un rapide état des lieux. En y réfléchissant bien, il n'y a pas grand monde dans ce bar, peut-être une vingtaine de personnes. Il attrape son téléphone alors que l'un des flics demande à toutes les autres personnes de rester dans un coin du bar. Parfait. Empêcher tout le monde de rentrer ou de sortir, ça va lui faciliter les choses. Il envoie un texto et ne devrait pas avoir à attendre très longtemps. L'idée c'est de faire venir plusieurs vampires qui travaillent pour lui et d'hypnotiser tout ce petit monde présent. Comme ça, en cas de réel problèmes judiciaires, toutes les personnes pourront attester que c'était un cas de légitime défense.

Il se lève, garde son verre à la main, et s'approche du petit groupe constitué de flics et de Gabriel.

« Bonsoir. »
« Monsieur, allez avec les autres s'il vous plait. »

Y a la flic qui regarde Alex mais qui, apparemment, ne se montre pas aussi autoritaire que ce qu'elle voudrait. La vampire passe devant Gabriel et lui tend son verre.

« Tu devrais boire un coup. »

Au moins ça pourra peut-être l'occuper un petit instant. Juste le temps de calmer les flics. Tuer un agent de police, ça risquait de grandement compliquer les choses. Un peu trop. Et c'est aux représentants de l'ordre qu'il s'adresse à nouveau.

« Il y a un malentendu. » Le ton est posé et calme
« Les corps par terre, ne semblent pas être de cet avis. »

Un des policiers décide de sortir son arme et de la braquer sur Alex, en se disant que comme ça, il sera plus disposé à rejoindre les autres clients du bar. Ça doit être à ce moment-là que cinq vampires entre dans le bar en verrouillant la porte derrière eux. Deux vont directement sur les éventuelles issues de secours.

« Je crois que c'est à vous d'aller rejoindre les autres. »



par humdrum sur ninetofive
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Nilsen

avatar

Sorcière • Feu



¤ AVATAR : Shiloh Fernandez
¤ MESSAGES : 86
¤ POINTS : 61
¤ MULTIS : Nikolaj, Declan
¤ AGE : 27 ans
¤ ZONE LIBRE : Fermé pour RP
¤ GROUPE : Sorcière du feu (né femme)
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 08/03/2018


MessageSujet: Re: What the hell [Alex] Ven 18 Mai - 0:16



What the hell
Alex & Gabriel

J’en veux plus. Plus de coups. Plus de sang. Plus de cadavres. Insatiable je suis dans cet état et même la présence des forces de l’ordre ne m’arrête pas. Je n’aurais aucun problème à jouer avec eux également. Allez ma jolie, approche et viens donc mettre ces jolies menottes à mes poignets, je parie que ça te ferait triper et peut-être que moi aussi d’ailleurs. Tes collègues sont mignons eux aussi, enfin l’un d’entre eux en tous cas, mais pour l’heure c’est ton joli minois qui m’intéresse le plus. Le sourire est toujours grand sur mon visage alors qu’elle se rapproche d’un pas hésitant. N’aies pas peur voyons, je ne te ferais pas trop mal à toi.

- Bonsoir.

Les flics sont les premiers à tourner leur regard vers la voix qui nous interpelle tous. Moi je continue de regarder encore la flic quelques secondes avec ces yeux de démon. Puis finalement l’homme se rapproche et entre dans champ de vision en me tendant son verre. Je fronce les sourcils en le prenant. Est-ce que c’est une blague ? Un piège ? Une caméra cachée ? Je ne sais pas, mais ça m’a l’air amusant.

- Un briquet me serait plus utile à vrai dire, j’ai grande envie de fumer.

De fumer et de faire cramer un peu de poulet aussi. Je pose le verre sur le comptoir derrière moi sans avoir touché au contenu. Je suis peut-être fou mais pas stupide, dans le doute j’aimerais mieux éviter de me retrouver soudainement drogué. A ma grande surprise l’homme n’est pas là pour me calmer mais pour prendre ma défense. Voilà qui a de quoi m’intriguer d’autant plus. Que s’est-il passé dans ton cerveau pour que tu aies la folle idée de me venir en aide ? Mais le plus intéressant ne tarde pas à suivre.

Des vampires. D’autres vampires, car j’imagine que cet homme en est le chef. Mon sourire ne tarde pas à revenir sur mon visage lorsqu’il ordonne aux flics de rejoindre les autres humains et qu’ils obéissent. Tel est pris qui croyait prendre. Je regarde les vampires les désarmer avant de les conduire avec le reste du troupeau. Tant de vies offertes sur un plateau d’argent et ce serait si facile de toutes les détruire. Mon regard revient se poser sur le chef qui n’a pas bougé de sa place.

- Et maintenant ?

Ne me dis pas que tu as prévu que l’on reste sagement tous ici à boire un verre et faire ami-ami, parce que tu vois ça ne fait pas vraiment partit de mon programme. L’ennuie je le laisse à l’autre part de moi.

- On tire à pile ou face pour savoir qui torture qui ?

Je ris sadiquement alors que je les sens paniquer derrière moi, sachant pertinemment que ma question est on ne peut plus sérieuse. J’ai tué un homme ce soir, je peux en tuer d’autres. Mais peut-être que tu as d’autres projets pour eux ? D’autres projets pour moi ? Je n’aime pas vraiment le mystère tu sais, peut-être que visuellement ça rend bien mais pour ceux à ma place qui se posent toutes sortent de question ça peut vite devenir chiant.

- Ou alors tu peux aussi tous les dévorer, je couvrirai tes arrières en cramant cet endroit avec les corps dedans. Donnant-donnant comme on dit.

T’as voulu m’aider, je t’aide en retour, mais j’admets que je préfère quand même le scénario où on joue à pile ou face pour savoir qui gagne. C’est que j’aime mieux jouer que d’être simple observateur. Et non, si vous vous posez la question me retrouver en présence d’autant de vampires ne me dérange pas le moins du monde. Je pourrais bien crever que j’en aurais rien à foutre, il paraît qu’on meurt tous un jour de toute façon.

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Alex Blackwood

avatar

Vampire  Roi Du Sud-Est



¤ AVATAR : Jared Leto
¤ MESSAGES : 168
¤ POINTS : 54
¤ MULTIS : Jodie Rowley - Aaron Davis - Hannah Johnson
¤ AGE : 50 ans, transformé à 27.
¤ ZONE LIBRE : Places libre pour RP : 2/3
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 17/02/2018


MessageSujet: Re: What the hell [Alex] Ven 18 Mai - 23:05






What the hell


Gabriel & Alex


Le plan d'Alex avait été d'éviter un carnage. Laisser tous ces gens rentrer chez eux, en ayant oublié ce qui vient de se passer. Mais, plus ça va, et plus il se dit que ce plan va partir aux oubliettes. De toute façon, d'une manière ou d'une autre, il pourra la contrôler cette situation, il ne manque pas d'idée pour se retourner en cas de changement de plan. Et, ce changement, il l'envisage à cause des réactions de Gabriel. Sa demande de briquet, qu'Alex n'a pas relevé sur l'instant, ce regard qu'il porte aux gens qui sont tous parqués au même endroit, et sa demande concernant une éventuelle torture. Franchement, avec tout ça, Alex il n'a plus tellement envie de voir tout le monde s'en sortir. Il a surtout envie de voir jusqu'où peut aller Gabriel.

« J'ai suffisamment mangé, je te remercie. »

Son regard quitte Gabriel, et il se déplace vers le groupe de personnes. Il y a quelque chose d'agréable à les voir paniquer, à sentir cette peur qui s'échappe de tous les pores de leur peau. Il inspire, avec une sorte de satisfaction avant de se reprendre et de tendre une main vers le groupe.

« Il me faut un briquet. »

Ils savent tous que ce n'est pas une bonne idée d’accéder à sa requête, sans même savoir pour quoi. Mais, dans le lot, il y a toujours des gens qui pensent qu'en se montrant coopératifs, ils auront un traitement de faveur particulier. Alex a toujours détesté ces personnes parce qu'il n'y a aucune combativité dans cette façon de faire, juste de la soumission dans l'espoir de vivre un peu plus longtemps. Dans le cas présent, c'est un homme d'une trentaine d'année, qui se dépêche de fouiller dans ses poches pour déposer le briquet dans la main d'Alex.

« Merci bien. »

Un remerciement qu'il ne pense pas mais, il aime la tête de l'homme à ce moment précis. Ce visage qui espère être laissé de côté pour lui avoir donné ce qu'il voulait. La déception va être d'autant plus belle à voir quand le moment sera venu. Alex revient donc sur ses pas pour se positionner à côté de Gabriel.

« Un briquet, c'est ça ? » Il ouvre la main face au sorcier, à lui de le prendre ou non. « En fait, voilà ce que je te propose : tu peux prendre ce briquet et t'en servir ou non. Tu peux aussi ne pas le prendre et partir d'ici comme tu es venu. Ces personnes oublieront ton visage avant de quitter cet endroit. »

Le choix est tout ce qu'il y a de plus sincère. Il fera vraiment oublier aux gens cette entrevue, après tout, c'est ce qu'il avait prévu à la base. Gabriel à le choix de faire un carnage ou de s'arrêter là, c'est comme il le désire. Et c'est ça qu'Alex trouve le plus intéressant dans cette histoire. Quelle personnalité va prendre le dessus dans cette situation ? Il faut avouer qu'il a une préférence pour celle qui aime faire des carnages mais il n'a pas envie de l'influencer.

« Tu choisis quoi ? »
« Attendez. » Y a cette femme, en plein désespoir qui s'avance un tout petit peu. « Je veux rentrer chez moi. Je dois rentrer. J'ai une fille de cinq ans qui m'attend. »

Encore mieux. Susciter la pitié, ce genre de choses, c'est une bonne chose. Enfin, lui, ça l'énerve profondément en réalité. Qu'est-ce qu'il en a à foutre que ce soit une mère au foyer ou non. Ce n'est pas ce qui va l'empêcher de dormir. Mais Gabriel ? Est-ce que ça joue dans la balance ?



par humdrum sur ninetofive
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Nilsen

avatar

Sorcière • Feu



¤ AVATAR : Shiloh Fernandez
¤ MESSAGES : 86
¤ POINTS : 61
¤ MULTIS : Nikolaj, Declan
¤ AGE : 27 ans
¤ ZONE LIBRE : Fermé pour RP
¤ GROUPE : Sorcière du feu (né femme)
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 08/03/2018


MessageSujet: Re: What the hell [Alex] Sam 19 Mai - 19:46



What the hell
Alex & Gabriel

Je dois dire que plus les minutes s’écoulent et plus il m’intrigue, ce vampire. Je commence à avoir la sensation qu’il n’est pas ici pour rien, qu’il sait ce qu’il fait et ce qu’il veut. Mais que veux-tu exactement ? Peut-être que je le découvrirai d’ici la fin de la soirée. Je le vois s’avancer vers la foule en demandant un briquet. Vraiment ? Tu accèdes à mes demandes comme ça, sans te dire qu’il pourrait y avoir un piège ? Après tous les vampires sont sensibles au feu, mais peut-être que tu agirais autrement si tu savais ce que je suis réellement, une sorcière au don du feu.

Il récupère ce briquet et s’avance vers moi pour me le tendre, me faisant cette proposition qui me fait hausser un sourcil. Tu es au courant, c’est ça ? Comment ? Qui est-ce qui t’envoie au juste ? Je le regarde un peu méfiant avant de m’emparer du briquet dans sa main mais ne l’utilise pour l’instant que pour m’allumer une cigarette avant de laisser s’éteindre la flamme. J’inspire une longue bouffée de nicotine en continuant de le fixer droit dans les yeux. Il y a quelque chose qui cloche et je ne sais pas si ça devrait m’intéresser ou si je devrais n’en avoir rien à foutre.

- Comment es-tu au courant de ce que je peux faire ?

Parce qu’on sait tous les deux que lorsque tu as parlé de me servir de ce briquet, tu voulais dire utiliser ma magie pour anéantir ces personnes. Alors je te le demande, comment sais-tu ce que je suis alors qu’on vient tout juste de se rencontrer ? Alors que je n’ai pas utilisé ma magie depuis au moins trois jours. La voix d’une femme qui demande à rentrer chez elle retrouver sa fille détourne mon attention. Je m’avance vers elle, dépassant le vampire pour m’arrêter juste en face d’elle, soufflant ma fumée à son visage.

- Appelle donc ta fille, dis-lui que maman ne rentrera pas ce soir.

- On ne vous laissera pas...


Le type qui veut prendre sa défense n’a pas le temps de terminer sa phrase, je n’ai même pas à bouger que le feu qui brûle ma cigarette grandit pour venir s’abattre sur l’homme qui a voulu l’ouvrir, le laissant s'immoler sous ses hurlements d’agonie. Les humains autour étouffent des cris de panique. Moi je n’ai pas bougé, je continue de fumer ma cigarette en regardant cette femme droit dans les yeux, attendant que les cris cessent et que le corps s’écroule au sol, raide mort. Les flammes disparaissent alors, laissant derrière elles un humain complètement carbonisé.

- C’est ta dernière chance pour appeler ta fille.

Et c’est les larmes aux yeux que la femme sort son téléphone pour passer son appel. Sa voix est tremblante lorsque sa petite décroche et qu’elle peut lui parler.

- Mon bébé, c’est maman... Non je ne rentre pas tout de suite ma chérie... Tu diras à papa que je l’aime très fort... Maman pensera toujours très fort à toi Sarah...

Sarah... Quelle était la probabilité pour que la fille de cette femme s’appelle juste Sarah ? Je lui prends le téléphone des mains et raccroche avant de le laisser tomber par terre. Tue-la ! Epargne-la... La ferme ! Je recule d’un pas en grognant, me tournant légèrement sur le côté alors que l’une de mes mains se resserrent sur mes cheveux, pas loin de les arracher.

- Je ne te laisserais pas...

- Pitié laissez-nous rentrer chez nous !

- Arrête...
Ma cigarette tombe de ma main alors que l’autre se resserre de plus en plus sur mes cheveux.

- Je vous en prie !

- Fermez-la !


Je hurle ces mots et je la tue, envoyant depuis la cigarette par terre un rayon de feu suffisamment épais pour faire un énorme trou dans sa poitrine, au niveau du cœur. Elle me regarde quelques secondes encore vivante avec ces gros yeux, ces yeux qui ne manqueront pas de me hanter avant que je ne le vois s’écrouler au sol, rejoignant l’autre cadavre. D’autres cris de panique sont poussés et les humains comprennent alors que s’ils ne se battent pas, ils ne repartiront pas d’ici vivants.

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Alex Blackwood

avatar

Vampire  Roi Du Sud-Est



¤ AVATAR : Jared Leto
¤ MESSAGES : 168
¤ POINTS : 54
¤ MULTIS : Jodie Rowley - Aaron Davis - Hannah Johnson
¤ AGE : 50 ans, transformé à 27.
¤ ZONE LIBRE : Places libre pour RP : 2/3
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 17/02/2018


MessageSujet: Re: What the hell [Alex] Hier à 0:20






What the hell


Gabriel & Alex


« Je sais beaucoup de choses. » Sur beaucoup de monde.

Le savoir est une forme de pouvoir trop souvent négligé. Savoir face à qui on se trouve, ça donne souvent un avantage tactique, des clés pour savoir où appuyer. Le cas de Gabriel est un peu plus particulier, il faut bien l'avouer. Ce n'est pas un trafiquant avec qui Alex va négocier. Ce n'est pas un vampire qui se trouve sur son territoire et encore moins un qui lui prêté allégeance. De Gabriel, il ne savait rien – même pas son existence – avant les récentes recherches qu'Alex avait effectué. Il lui manque encore des informations et, toute cette situation, va lui fournir ce qui lui manque.

Ça commence plutôt bien. Un premier homme meurt dans les cris. Alex, il se contente de mettre les mains dans les poches, attendant de voir ce qui allait se passer avec la mère de famille. Pour être honnête, ça ne l'arrange pas trop qu'il la laisse passer un coup de téléphone. Selon Alex, c'est une perte de temps, dans le sens, où il allait devoir retrouver ce « papa » et cette « sarah ». Par cet appel, ils sont devenus des témoins que quelque chose allait se produire et, non, il ne laissera pas de témoins. Même indirectement.

La suite est... étrange, dirons-nous. Gabriel, il ne semble pas vraiment savoir ce qu'il veut. Deux parties de lui sont en train de se battre et, Alex, il se demande bien qui va l'emporter. Parce que, c'est bien pour ça que cette scène se joue, pour savoir quelle personnalité est capable de prendre le dessus. Hmm. La femme, elle finit par mourir mais... Ce n'est pas tout à fait satisfaisant. Si elle n'avait rien dit, est-ce qu'il se serait énervé assez pour envoyer ce rayon meurtrier ? Bon, cela dit, elle est quand même morte donc c'est qu'il y a quelque chose à faire avec Gabriel. Même s'il en vient à culpabiliser, ça restera quelque chose dont Alex pourra se servir.

Il suffit d'un hochement de tête de la part d'Alex, en direction de la défunte, pour qu'un vampire aille fouiller ses poches afin d'en sortir un portefeuille. Nouveau hochement de tête et le vampire s'en va du bar. Maintenant qu'il a une adresse, autant se débarrasser rapidement de la famille de cette femme. Puis Alex s'éloigne pour aller voir un des vampires qui est à une des sorties. C'est à son oreille qu'il donne les prochaines instructions. Le vampire hoche la tête pour dire que ce serait fait. C'est près de Gabriel qu'Alex revient ensuite.

« On devrait y aller. »

Ce n'est pas vraiment une suggestion parce que les esprits commencent déjà à s'échauffer dans le bar, alors que les vampires canalisent à coup d'hypnose. Y en a qu'un qui n'aide pas, puisqu'il est en cuisine à ouvrir toutes les arrivées de gaz. L'avantage quand on est vampire, c'est que rester dans des vapeurs de gaz, ça ne pose pas tellement de problèmes. Il attendra que tout l'endroit soit assez rempli pour faire tout exploser à la suite. Un accident de plus à répertorier dans la ville de Londres.

Alex fait en sorte d'éloigner suffisamment Gabriel du bar. Ils marchent plusieurs minutes quand, sans que l'établissement soit en vue, une explosion se fasse entendre. Peu de doute à avoir sur le lieu qui vient de partir en fumée.  Alex, il se contente d'hausser les épaules, gardant les mains dans ses poches.

« Au moins, de cette manière,  tu ne risques pas d'avoir des ennuis avec la justice. Il aurait été dommage de rajouter encore un truc à ton casier, non ? » Il tourne son visage vers Gabriel. « Surtout que, j'ai cru comprendre que tu cherchais à avoir un appartement et que cela ne peut se régler qu'avec des ennuis en moins de répertorier. C'est bien ça ? »

Oui. Toujours être renseigné au maximum sur une personne. Toujours.



par humdrum sur ninetofive
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: What the hell [Alex]

Revenir en haut Aller en bas
What the hell [Alex]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moon's Spell :: BIENVENUE A LONDRES :: Ici et là-
Sauter vers: