RSS
RSS



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



''Moon's Spell'' s'inspire du roman ''Salem'' de Sandra Triname. Les autres sources sont diverses et variées.
Redécouvrez certaines races avec des manières de jeux exclusives qui pourront vous ravir. ''Moon's Spell'' cherche plusieurs
PV's très importants pour le développement du jeu. Personnages construits mais libres en plusieurs points, ils ont tous des
liens entre eux. N'hésitez pas, inscrivez vous !




Avis de recherche ! Les EFL et les Sorcières sont en sous-nombre.
Fous fanatiques tueurs de Vampires ou Sorcières ? Faites votre choix !
Plusieurs types de Sorcières manquent sur le forum, n'hésitez donc pas.
Privilégiez les groupes les moins représentés.




Les AWARDS de Moon's Spell
Pour continuer de fêter l'été comme il se doit, le forum a décidé de sortir le tapis rouge pour laisser
ses membres devenir les stars, et c'est à vous de décider qui montera sur le podium.
Privilégiez les groupes les moins représentés.
Plus d'infos ici les awards

Partagez|

Alliance inattendue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Freya Coleman

avatar

☩ Et fratres luminis ☩ Humain



You don't know me... I'm a killer
¤ AVATAR : Gal Gadot
¤ MESSAGES : 363
¤ POINTS : 67
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 15/01/2018


MessageSujet: Alliance inattendue Lun 23 Avr - 23:26

Alliance inattendue

ft. Ambrose Finnigan - Freya Coleman



Mes mains tremblent malgré moi, c’est à peine si je sens les menottes entre mes poignets, assise dans la voiture de police qui m’emmène au commissariat. Je n’ai pas prononcé un seul mot, je n’ai réagi pour me débattre que lorsque les policiers se sont jetés sur moi alors que je tentais de décapiter un vampire supplémentaire. Ils m’ont retiré mes gants au bout desquels trois longues lames trempées dans l’eau bénite pour chaque main me permettaient de trancher facilement la gorge des vampires que je croisais. Je crois bien avoir entendu quelqu’un me surnommer Wolverine à cause des lames au bout des doigts, mais je n’ai pas réagi. Je suis restée focalisée sur cette scène… Cet instant où mon partenaire de mission s’est fait sauvagement assassiner entre les vampires et les zombies que nous avons eu à affronter ce soir… C’est à ce moment que tout a dérapé.

Lorsque tous les zombies sont mystérieusement tombés à terre et que j’ai retrouvé le corps de mon partenaire sans vie, c’est comme si mon corps avait agi sans que ma tête ne lui en donne l’ordre. Je me suis levée, j’ai crié et je me suis jetée sur tous les vampires que j’ai croisé sans même en avoir quelque chose à faire de qui observait la scène. De toute façon, avec tout le sang qui a giclé et collé sur mon visage, il serait difficile pour quiconque de réussir à me reconnaître avant que je ne me sois débarbouillée le visage. Mes cheveux se sont détachés dans le feu de l’action et une partie d’entre eux est venue se coller contre mes joues, mouillés et sales à cause de la pluie mélangée à tout ce sang. Je ne sais pas combien de vampires j’ai tué ce soir, entre eux et les zombies j’ai fini par arrêter de compter les corps laissés derrière moi bien que les zombies étaient beaucoup plus faciles à éliminer que les vampires.

Les policiers me font entrer dans le commissariat, on m’assoit sur une chaise entre deux autres personnes également menottées. Lorsqu’on me demande mon nom, je ne réponds pas, n’écoutant même pas ce qu’on me dit. De toute façon, je crois avoir le droit de garder le silence et c’est ce que je fais. On me laisse attendre là. Mon regard se perd, l’image du corps sans vie de mon partenaire de mission me ramenant au jour où j’ai perdu Daniel. Je n’avais pas voulu d’un nouveau binôme depuis la mort de ce dernier pour éviter que ce genre de situation se reproduise un jour, et voilà que ça a recommencé. Au lieu de penser à tout ça, je ferai mieux de me préoccuper de ma situation actuelle. A moins d’un miracle, je ne vois pas comment je vais pouvoir échapper à la prison… Si mes anciens formateurs EFL l’apprennent et qu’ils me font sortir, mon corps risque de s’en souvenir pour le restant de mes jours avec la façon dont je vais me faire recadrer. Ce n’est décidément pas mon jour.

Malgré moi, je finis contre toute attente par éclater en sanglots. Cela ne me ressemble pas, mais je reste humaine malgré tout. Le poids à supporter entre les morts de la soirée, la perte d’un nouveau binôme et le fait d’imaginer à nouveau mon corps plein de cicatrices suite à ce que me feront endurer les EFL pour m’être faite arrêter et avoir mis notre secret en danger est lourd à porter. J’essaie néanmoins de me calmer, bien que mes mains tremblent toujours. Lorsque je relève les yeux, quelle n’est pas ma surprise d’apercevoir à quelques centimètres de moi un homme que j’ai déjà eu l’occasion de rencontrer : Ambrose Finnigan. La dernière fois que nous nous sommes croisés, je me suis enfuie alors qu’il essayait de m’arrêter bien que j’ai tenté de lui faire comprendre que je ne m’en prenais qu’à des êtres surnaturels. Qu’en sera-t-il aujourd’hui ? Sera-t-il celui qui me mettra derrière les barreaux ? Mon regard vient croiser le sien, sans un mot, mais il est lourd de sens. Lui, il sait qui je suis, il connait déjà mon nom et je pense que malgré l’état dans lequel je me trouve actuellement il m’a quand même reconnue. Un simple mot de sa part et tout est fini pour moi. Je ne dis rien, me préparant à accepter ce qui va m’arriver. 
Revenir en haut Aller en bas
Ambrose Finnigan

avatar

Humain



¤ AVATAR : Michael Fassbender
¤ CRÉDITS : Wise, signa by Jesse
¤ MESSAGES : 206
¤ POINTS : 47
¤ MULTIS : Kvasir Haraldsen
¤ AGE : 38 ans
¤ ZONE LIBRE : Fiche Liens RpsTéléphone
¤ GROUPE : Capitaine-Inspecteur pour le Metropolitan Police Service
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 10/01/2018


MessageSujet: Re: Alliance inattendue Mer 25 Avr - 21:03

L’annonce d’une troisième guerre mondiale n’aurait jamais fait autant paniquer les autorités britanniques, de cela Ambrose en était grandement persuadé. Il venait de raccrocher avec Erin, qui était enfin rentré à la maison, prenant le relais de Nedra avec les jumeaux. Sa soeur venait de le rassurer, Louis et Moira étaient sauf et dormaient du sommeil du juste : une chose en moins à se préoccuper. Après avoir fait milles et une recommandations, il raccrocha en envoyant un énième sms à Declan qui ne répondait toujours pas. Sa mâchoire se crispa sous l’inquiétude et l’agacement, Dee n’était pas connu pour sa réactivité avec son smatphone, à croire que son séjour au Vatican l’avait rendu inapte avec la technologie.

Rangeant son téléphone dans la poche de son jeans, il se tourna vers quelques subalternes qui sautèrent sur lui comme des hyènes affamées. Le regard noir, Ambrose les bouscula vivement en descendant les escaliers qui menaient aux salles d’interrogatoires et aux cellules de dégrisement : ce soir rempli au maximum de ses capacités. Il fut assailli de questions, auxquelles il était incapable de répondre.

« Au lieu de me suivre comme des putains de chiens en chaleur, gueula t-il brusquement, si brusquement que cela fit tourner des regards intrigués dans sa direction. Bougez vos putains de cul et allez à l’accueil pour aider les agents à réguler les gens qui envahissent les lieux. MAINTENANT ! Ou je vous fous tous à la circulation ! Et trouvez moi Davis ! »

Les trois lieutenants sursautèrent, pâlirent soudainement, avant de ravaler leurs questions et leurs papiers pour s’engouffrer dans le couloir menant à l’étage. Et ou était passé Aaron, putain ? Il allait sérieusement en prendre pour son matricule quand Ambrose lui mettra la main dessus. Jurant, se décalant pour ne pas être percuter par les flics qui couraient dans tous les sens, il accéléra lui même le pas. Son coeur battait la chamade, avec tout ce qu’il venait de se passer, Ambrose avait besoin d’en avoir le coeur net, d’en être certain.

Aedan. Son frère qui clamait depuis des années une histoire rocambolesque à propos de vampire.

Perdu dans ses pensées, il figea brusquement quand son regard croisa celui ombrageux d’une jeune femme. Freya Coleman. Ambrose se souvenait parfaitement d’elle. Impassible, il demeura quelques secondes supplémentaires à la dévisager avec scepticisme.

« Je m’occupe d’elle, déclara t-il soudainement, coupant la conversation entre les deux flics. La salle d’interrogatoire 3 est disponible, non ? »

S’empara du dossier qui trainait sur le bureau, il le feuilleta nonchalamment, y lisant sommairement le pourquoi de son arrestation.

« Mais, Capitaine, tenta l’un deux, hésitant. Vous...
- C’est un ordre, coupa Ambrose sans daigner lui lancer un regard. Salle 3. »

Et il se détourna, continuant son chemin jusqu’à la salle des archives située au bout du couloir. Passant ses mains dans ses cheveux, il inspira profondément, lisant plus attentivement le bref rapport des agents. De toute évidence, Freya venait de vivre une soirée bien plus tragique que la sienne.

« Bonsoir, lança t-il quelques longues minutes plus tard, prenant soin de refermer la porte derrière lui. »

Son regard s’ancra dans le sien et il leva une main, posant un index sur ses lèvres, lui faisant signe de ne pas répondre. Sans une parole, il fit le tour de la table en métal pour aller décrocher les fils de la caméra de surveillance.

« Nous sommes seuls... Personne derrière la vitre teintée, ils sont tous bien trop occupés en ce moment. »

Ambrose prit une des chaises pour la placée à côté de celle de Freya, y prenant place afin de lui faire face. Lentement, il lui ôta les menottes, les posant sur la table avant de poser les coudes sur ses genoux, se penchant légèrement dans sa direction.

« Je crois que tu avais des choses à me dire la dernière fois, non ? Eh bien, je suis tout à ton écoute. »

Il esquissa un faible sourire, une grimace, en agitant son dossier devant elle avant de le déchirer.

« J’espère que ça te convaincra de ma bonne foi. - il hésita, l’analysant longuement - Toutes mes condoléances. C'était quelqu'un de proche ? »

Il n’était pas difficile de lire la perte sur le visage de Freya, même quand on était pas un comportementaliste aguerri. Ambrose ignorait comment réagir dans ce genre de situation, il capta rapidement le pendentif autour de son cou, un crucifix.

« Donne moi tes mains. »


Un ordre. Une demande. Il prit les mains de la jeune femme entre les siennes, inspirant profondément en baissant la tête.

« Réquiem ætérnam dona eis Dómine, et lux perpétua lúceat eis. Requiéscant in pace. Amen. »

Il lui était étrange de répéter ces paroles bibliques, qu’il avait pourtant apprises par coeur quand il était enfant. Psaume 22 de la Bible, ancien testament, la prière pour le repos éternel. Ambrose se recueillit avec Freya, silencieusement, chuchotant le reste de la prière...

« Le Seigneur est mon berger : je ne manque de rien. Sur des prés d’herbe fraîche, il me fait reposer. Il me mène vers les eaux tranquilles et me fait revivre ; il me conduit par le juste chemin pour l’honneur de son nom. Si je traverse les ravins de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi : ton bâton me guide et me rassure. Tu prépares la table pour moi devant mes ennemis, tu... »

Il était temps qu’il fasse lui aussi son deuil.
Revenir en haut Aller en bas
Freya Coleman

avatar

☩ Et fratres luminis ☩ Humain



You don't know me... I'm a killer
¤ AVATAR : Gal Gadot
¤ MESSAGES : 363
¤ POINTS : 67
¤ MEMBRE DEPUIS LE : 15/01/2018


MessageSujet: Re: Alliance inattendue Dim 29 Avr - 11:17

Alliance inattendue

ft. Ambrose Finnigan - Freya Coleman



J’ignore ce qui me prends. Ce n’est pourtant pas mon genre de craquer si facilement. La soirée a été plus dure que je ne l’imaginais, et je sais qu’elle n’est pas encore terminée. Cette voix grave et autoritaire, comment ne pas la reconnaître ? On oublie rarement le fait de croiser un Finnigan. La seule chose à savoir, c’est si cette nouvelle rencontre sera de bonne ou de mauvaise augure pour moi. J’ai tué beaucoup de vampires ce soir et j’ai laissé la colère me faire oublier toutes les précautions à prendre pour le secret que je préserve. Je ne pense pas m’en tirer à si bon compte cette fois-ci. Lorsque mon regard vient croiser celui d’Ambrose, le capitaine est complètement impassible. C’est alors qu’il demande une salle d’interrogatoire afin de m’y interroger lui-même.

J’entre dans la salle et m’assois sur une chaise, toujours sans un mot, essayant de comprendre ce qu’il va désormais se passer. Il m’a fallu des années pour réussir à traduire et deviner les intentions de Declan, ce n’est donc pas en une soirée que je parviendrai à deviner celles de son frère. Ce n’est que lorsqu’il me dit bonsoir tout en déposant son index contre ses lèvres que je commence enfin à entrevoir un léger espoir. Je le vois débrancher les fils de la caméra et déplacer sa chaise pour venir s’asseoir près de moi tout en retirant mes menottes. Il m’annonce que nous sommes seuls et qu’il est cette fois prêt à écouter ce que j’ai à lui dire. Sur le moment, je dois avouer ne plus rien y comprendre et être quelque peu sceptique, me demandant si tout cela est bien réel ou s’il s’agit d’un piège destiné à me faire parler plus facilement. Ce n’est que lorsque je le vois esquisser un mince sourire puis une grimace en agitant mon dossier avant de le déchirer que mon regard semble soudain reprendre vie. Lorsqu’il me présente ses condoléances et me demande si c’était quelqu’un de proche, je finis par sortir de mon mutisme.

« Un partenaire de mission... Le deuxième qui se fait tuer sous mes yeux sans que je n’ai eu le temps de le sauver... Je le connaissais peu mais j’avais un profond respect pour lui. Il a sauvé de nombreuses vies. »

Ce que je dis n’a pas peut-être pas grand sens à cet instant précis, mais il en aura d’ici quelques minutes. Ambrose me demande de lui donner mes mains. Pour une fois, je m’exécute sans rien dire. En l’entendant réciter le psaume 22 de la Bible, mon cœur s’emplit d’une certaine chaleur et mes mains se referment contre les siennes, tandis que je récite la fin de la prière avec lui.

« ...tu répands le parfum sur ma tête, ma coupe est débordante. Grâce et bonheur m'accompagnent tous les jours de ma vie ; j'habiterai la maison du Seigneur pour la durée de mes jours. »

Je dois bien reconnaître avoir quelque peu perdu l’habitude du contact humain ces derniers mois, sans doute à cause du fait qu’à chaque fois qu’une personne s’approche un peu trop près de moi c’est en général pour essayer de me tuer, l’inverse étant également vrai de mon côté. Pourtant, je sais qu’à cet instant Ambrose est sincère et que je me dois de l’être avec lui. Je sais que Declan ne tenait pas à ce que je révèle quoi que ce soit à son frère car c’est en quelque sorte sa façon à lui de le protéger et que j’aurais sans doute fait de même à sa place, mais après ce qu’il s’est passé ce soir, est-ce encore possible que les humains ignorent encore l’existence du surnaturel ? Si Ambrose est désormais prêt à m’écouter, c’est qu’il a dû lui aussi entendre ou voir certaines choses. J’ignore si ce qu’il s’est passé ce soir à Trafalgare Square a eu lieu dans d’autres endroits de Londres. J’espère que non, car Declan était également sur les lieux et je ne pense pas pouvoir me remettre de sa perte s’il lui arrivait un jour quelque chose. Je prends une profonde inspiration et décide finalement de tout révéler à Ambrose, du moins en ce qui me concerne.

« Il existe un groupe de soldats très religieux au Vatican qui œuvrent dans l’ombre. Ils sont formés dès leur plus jeune âge afin de devenir des machines à tuer suffisamment puissantes pour tenir tête… à des vampires. Leurs sens comparés aux nôtres sont beaucoup plus affutés, ce sont des tueurs nés et il est très difficile de les tuer à moins d’un entrainement très rigoureux. Je suis l’un de ces soldats. J’ai juré de consacrer ma vie à faire en sorte que plus jamais ces démons ne prennent la vie d’êtres humains incapables de se défendre et n’ayant même pas idée de leur existence. Nous avons été envoyés ce soir car nous avions entendu parler d’un rassemblement de vampires pendant la Saint Patrick. Nous devions les éliminer avant qu’ils ne fassent trop de victimes, mais ce qui est arrivé ensuite nous a tous dépassés… »

Mon regard se tourne vers celui d’Ambrose. Je n’ai pas la moindre idée de la façon dont il va réagir à cela et je me doute bien que lui parler de vampires sera peut-être un peu dur à encaisser pour quelqu’un qui n’y croyait absolument pas il y a encore quelques semaines. En attendant de le savoir, je garde ce que je sais sur les loups garous et les sorcières pour moi. Je n’aborde pas non plus le sujet de Declan, bien que je pense l’avoir quelque peu mis sur la piste la dernière fois en lui disant que je connaissais son frère.  
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Alliance inattendue

Revenir en haut Aller en bas
Alliance inattendue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Retrouvaille inattendue [pv Zarathos]
» Une visite inattendue (PV Roro et Lala)
» Des Retrouvailles inattendu...[PV Reve du passé]
» Retrouvaille inattendue [ouvert à tous ^^]
» Une visite inattendue [PV Kira]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moon's Spell :: BIENVENUE A LONDRES :: Le Centre de Londres :: La City de Londres :: Police Station-
Sauter vers: